∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en novembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus chaudes ! Elles avoisinent entre les 22 et 27°C.


ephrem souza & levi wheeler
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

Partagez
 

 he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Levi Wheeler

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 16908
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : cosmic light (av), vocivus (gif), astra (sign), ethereal (icons)

STATUT : cœur mort, indifférent depuis sa dernière histoire.
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyMar 11 Oct 2022 - 18:29

Il y avait ces explications silencieuses entre eux, et pourtant parfaitement lisibles dans leurs regards, comme s’ils communiquaient sans le moindre mot, tous les deux conscients qu’il était préférable de ne pas les expier à haute voix ce soir. S’il se voilait évidemment la face, Levi continuait de prétendre que le temps ferait son travail, qu’il finirait par recoudre ses plaies, recloisonner le trou béant qu’il arborait au niveau de sa poitrine. Parce-qu’il n’avait aucune envie de lui affliger davantage de douleurs, la peine qu’il lisait dans la profondeur abyssale de ses prunelles le brisant déjà en mille morceaux. Il avait toujours su amortir les coups sur son propre corps, mais il serait à jamais incapable de supporter ceux qui s’abattaient sur Effy. Cette conversation ne serait donc pas menée ce soir, pas comme ça, leurs deux âmes déjà trop torturées pour supporter davantage de dommages. Ils repoussaient la tempête, d’un commun accord, retardant l’échéance d’une tornade qui finirait tôt ou tard par les emporter. Pour le moment, il n’était pas encore prêt pour les regarder s’écrouler, et sûrement qu’il ne le serait jamais, préférant s’accrocher à elle, à la chaleur que lui procurait sa main dans les siennes. Intérieurement, il ne put s’empêcher de haïr l’homme qui était venu s’immiscer dans leur bulle, Levi s’éloignant le temps de quelques instants, revenant finalement vers l’anglaise, la questionnant sur ses intentions. A peine eut-il le temps de la voir se lever du tabouret qu’il sentit son cœur se serrer à la seule idée de la voir disparaître dans la nuit, prenant conscience qu’ils se laisseraient ce soir sur une note d’amertume dissimulée. Levi eut juste le temps d’accrocher son regard une demi-seconde avant de la regarder s’éloigner, ses yeux parcourant les baies vitrées jusqu’à ce qu’il ne puisse plus voir sa silhouette. Il soupira, les poumons comprimés par l’effet que lui procuraient à chaque fois ses départs, récupérant l’argent qu’elle avait laissé sur le comptoir avant de retourner à ses obligations professionnelles. Sans pouvoir s’en empêcher, il se répétait en boucle les quelques mots qu’ils avaient échangés ce soir, songeant à cette relation qu’elle entretenait avec Milo, arborant cet air pensif jusqu’à la fin du service qui le ramena à la terre ferme. Et alors que les derniers clients avaient quitté l’établissement, il se retrouva seul face à lui même, face à l’écho de son besoin de faire taire ses pensées, se surprenant quelques instants à fixer le stock de bouteilles de rhum rangées derrière le comptoir. Il aurait voulu lutter contre ses démons, mais se rendit bien vite compte qu’il était trop faible pour ça, dérobant l’une d’entre elles avant de sortir à son tour du bar. Après tout, Sahar lui avait fait la remarque qu’il pouvait bien se l’autoriser, de temps à autre. De toute façon, il était maintenant trop tard pour faire marche arrière, l’heure n’étant plus à la culpabilité et aux regrets alors qu’il tirait sur la grille pour verrouiller l’entrée du Wojna’s. Il sentit une présence dans son dos et une odeur familière égayer ses sens, Levi se retournant finalement pour l’apercevoir, elle, de l’autre côté du trottoir, la dévisageant pour comprendre qu’elle n’était pas rentrée, qu’elle était revenue. Jusqu’à lui. Il avait le cœur qui s’emballait, battant à lui en rompre les côtes alors qu’ils se regardaient, comme deux âmes qui avaient erré dans le noir jusqu’à trouver un puits de lumière. Il effaça finalement les quelques mètres qui l’éloignaient encore d’elle, la bouteille en main, venant se positionner à quelques pas d’Effy. « J’ai pas sommeil, j’comptais aller sur la plage. Tu veux venir avec moi ? » Souffla-t-il, sans la questionner sur sa présence ici, lui qui n’avait pas besoin d’en creuser le sens, considérant qu’elle n’avait de toute façon aucun compte à lui rendre. Elle était là. Et même si elle continuait encore de le bouleverser lui et son existence, sans lui laisser une seconde de répit, il comprenait qu’il n’aurait souhaité plongé dans les ténèbres avec personne d’autre qu’elle.

__________________________

never mind the darkness
i'd rather hear how much you regret me and pray to god that you never met me than forget me. i hate to know i made you cry, but love to know i cross your mind. even after all it'd still wreck me.
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3108
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : juice (a), drake (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyMer 12 Oct 2022 - 23:23

Seule âme qui vive sur ce bout de béton dans la ville nocturne, Effy fixait le dos de celui qu'elle avait aimé, alors qu'il fermait le bar pour la nuit. Il dut sentir le poids de sa présence, bien que discrète comme une ombre, car elle finit par retrouver ce regard pénétrant, lucide aussi, qui l'emmenait avec lui dans les profondeurs de son être. Il n'avait pas l'air surpris qu'elle soit là, et elle n'aurait sans doute pas du l'être non plus. S'observant comme deux félins de gouttière qui se jaugeraient avec autant d'attraction que de prudence, Effy sentait la vie s'emballer dans sa poitrine, alors même qu'elle travaillait à un masque impénétrable à son visage. Et chaque pas qui rapprocha Levi de sa chair lui fit l'effet d'une minuscule rafale de vent dans son cœur. Elle ne broncha pas, le joint calé entre ses doigts, écoutant la voix de l'Anglais transpercer l'air innocemment, sentant sa chaleur parcourir la terre jusqu'à elle, malgré les mètres de distance. Dut également se rappeler de respirer, prenant une latte sur le joint pour s'astreindre au calme, laissant la fumée s'échapper silencieusement dans l'air apaisé du soir. « Oui. » répondit enfin la brunette, tournant la tête vers cet homme qui n'en finissait pas de l'attirer vers lui malgré toutes les barrières qu'ils se construisaient. C'était presque comme si elle avait peur de regagner le bleu de ses iris, sachant pertinemment qu'ils s'empareraient de son âme sans préavis. Elle lui emboîta le pas sans ajouter quoi que ce soit, notant d'un coup d’œil la bouteille pleine dans la main de Levi. « On a fait des réserves ? » demanda-t-elle, faussement naïve, alors qu'elle avançait une fois de plus dans les rues endormies de Bowen avec celui qui l'avait accompagnée tant de fois sur ce chemin.

__________________________

and suddenly, i felt nothing
“run in the shadows, damn your love, damn your lies.”
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Levi Wheeler

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 16908
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : cosmic light (av), vocivus (gif), astra (sign), ethereal (icons)

STATUT : cœur mort, indifférent depuis sa dernière histoire.
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyVen 14 Oct 2022 - 19:55

D’instinct, il avait immédiatement su qu’elle était là, dans son dos, comprenant que l’idée de rentrer chez elle lui avait finalement échappé pour la ramener sur le même chemin, celui qu’ils foulaient ensemble. Peu importait le pourquoi du comment, Levi n’avait pas besoin de connaître ses intentions, désirant tout autant qu’elle que leurs deux âmes ne s’effleurent encore, juste le temps d’une nuit, quelques heures volées à l’univers. Et si l’idée d’oublier son image et ses mots lui avait traversé l’esprit lorsqu’il s’était emparé de cette bouteille de rhum, il savait maintenant que face à Effy, sa volonté ne ferait jamais le poids. Parce-que c’était elle et qu’elle serait toujours capable de faire flancher sa raison avec un seul de ses regards. Il rompit le silence en réduisant la distance qui les séparait, changeant de trottoir pour pouvoir mieux la discerner sous le clair de lune. Sans pouvoir s’en empêcher, l’anglais lui proposa de le suivre, jusqu’à la plage, lui qui n’avait de toute manière aucune envie de rentrer maintenant, trouvant dans sa présence la conclusion qu’elle n’en avait pas envie non plus. Suspendu à sa réponse, il laissa ses yeux balayer chaque trait de son visage, comme le ferait un passionné d’art devant un tableau, incapable de ne pas se faire la réflexion qu’il s’agissait de la plus belle œuvre qu’il lui avait été donné de contempler. Son oui fut sans équivoque pour elle, libérateur pour lui, le brun la laissant prendre les devants, s’engouffrant avec elle sur ces chemins qu’ils connaissaient par cœur à force de les avoir arpenté ensemble. « Faut croire que oui. » Répondit-il simplement, jetant à son tour un coup d’œil à cette bouteille qu’il n’avait même pas cherché à cacher, lui qui savait dans tous les cas qu’Effy ne chercherait pas à creuser davantage le sujet. « On en fait tous au Wojna’s. » Ajouta-t-il, lui qui s’était très vite rendu compte que les très bonnes ventes au comptoir n’étaient pas la seule raison qui expliquait que les stocks de rhum diminuaient. Ils se laissèrent bercer par la douceur rassurante de la nuit, parvenant rapidement à rejoindre la côte où ils trouvèrent refuge, l’étendue de la plage évidemment déserte à cette heure-ci s’offrant entièrement à eux. Il s’installa à quelques mètres des vagues qu’ils pouvaient entendre mourir sur le sable, levant les yeux vers elle pour l’inciter à prendre place à côté de lui. L’attention reportée sur la bouteille qu’il avait dans la main, Levi porta aussitôt le goulot à ses lèvres, avalant une gorgée de la précieuse liqueur. « Sers-toi. J’risque d’en abuser sinon. » Lâcha-t-il, prenant une deuxième gorgée avant de déposer la bouteille entre eux deux. « T’avais pas envie de rentrer, toi non plus ? » Souffla-t-il, fermant les yeux un instant alors qu’il percevait la légère brise provenant de l’océan lui caresser le visage.

__________________________

never mind the darkness
i'd rather hear how much you regret me and pray to god that you never met me than forget me. i hate to know i made you cry, but love to know i cross your mind. even after all it'd still wreck me.
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3108
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : juice (a), drake (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyMer 19 Oct 2022 - 20:04

C'était probablement une mauvaise idée d'être là, elle en était consciente. Et il devait certainement le savoir aussi. Pourtant, ils s'engouffraient tous deux sur cette pente sans se munir d'un parachute, avançant sereinement vers un précipice dont ils ne connaissaient pas la profondeur. Elle n'avait pas été capable de rentrer chez elle, de retourner dans cet appartement pour passer le reste de sa nuit à se convaincre que ses pensées en vrac étaient mieux sous scellés. Coincée entre fuite et tentation, elle avait fini par accepter qu'elle perdait ce combat avec elle-même. Elle décocha simplement un regard malicieux à Levi, ces regards en coin qu'elle maîtrisait si bien, à propos de la bouteille de rhum, savamment soustraite. Déambulant sur ces trottoirs que leurs pas avaient foulés de nombreuses fois bien des années avant, y laissant sans doute encore des traces invisibles, les deux aimants maudits finirent par atteindre la plage, d'un calme impressionnant face à la lune, en comparaison avec l'animation qu'elle connaissait la journée. Avançant vers les vagues qui se chuchotaient des histoires anciennes, maintenant que les mortels ne pouvaient plus les entendre, Levi finit par s'arrêter, proposant silencieusement un endroit pour eux, à écouter ce que seuls les oiseaux de nuit pouvaient entendre. Elle rit doucement en s'emparant de la bouteille, s'asseyant à côté du garçon. « On en abusera de toute façon. » répondit-elle d'un ton sans appel. Elle prit une gorgée à son tour, gardant la bouteille dans les mains un instant, son regard océan venant rapidement se perdre dans les vagues qui partageaient cette couleur. « J'avais envie d'être avec toi. » La réplique était sortie avec autant de douceur que de fermeté, comme pour en appuyer la véracité. C'était un geste dangereux, que d'avouer ainsi le fond de sa pensée, bien que Levi le sache forcément déjà. Elle tourna le visage vers lui, arborant toujours ces traits impénétrables, son regard pourtant criant de clarté. Avait-elle vraiment envie de s'élancer sur cette pente, sur ce ponton bancal secoué par trop de tempêtes ? Ses iris azur répercutaient chacune de ses émotions tiraillées pour que lui aussi, s'en imprègne, alors qu'elle se sentait arriver au bord du vide. Est-ce qu'au fond, elle avait envie de lui prouver qu'il n'avait rien à craindre de sa relation passée avec Milo ? Est-ce qu'elle tentait d'enterrer ces révélations faites plus tôt dans la soirée ? Ou bien était-ce simplement ce fil visiblement incassable qui les liait, comme une loi de l'attraction applicable uniquement à leurs deux âmes ? Elle n'en savait rien, si ce n'est qu'elle ne pouvait ignorer les frémissements invisibles qui prenaient son corps d'assaut, comme pour réveiller un feu dormant, qui n'avait jamais réellement été éteint.

__________________________

and suddenly, i felt nothing
“run in the shadows, damn your love, damn your lies.”
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Levi Wheeler

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 16908
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : cosmic light (av), vocivus (gif), astra (sign), ethereal (icons)

STATUT : cœur mort, indifférent depuis sa dernière histoire.
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyMer 19 Oct 2022 - 23:09

Peut-être qu’au fond, il avait espéré la voir revenir, frustré à l’idée que cette soirée ne vienne à s’évaporer de la sorte, de manière trop rapide à son goût, craignant soudainement que ses révélations aient réussi à creuser un fossé entre eux. Pourtant Levi, il savait intimement qu’il continuerait d’y penser, qu’il ruminerait leur échange pour tenter d’en déterrer les non-dits, s’imaginant même recontacter Milo pour avoir sa version des faits à lui. Il se faisait du mal, s’infligeant lui-même cette torture mentale, sans en prendre encore totalement conscience. Mais ce cheminement infernal de pensées ne changerait rien aux flammes qui le ravageaient de l’intérieur quand son regard croisait celui d’Effy, comme si son âme appelait constamment la sienne à la rejoindre, choisissant de prendre le risque de se brûler à chaque pas qu’il faisait vers elle. S’il était convaincu d’être maintenant suffisamment paré pour pouvoir survivre à tout et n’importe quoi, il savait aussi qu’il resterait toujours aussi démuni face aux prunelles azur de l’anglaise, se demandant parfois s’il ne s’agissait pas là de sa plus grande faiblesse. Comme deux âmes en quête de perdition, ils retrouvèrent les traces de chemins déjà empruntés, leurs sens rapidement bercés par le bruit rassurant et rythmé des vagues face auxquelles ils prirent place. « L’inverse serait pas à notre image. » Répliqua-t-il, presque amusé par l’évidence de leurs mots échangés, laissant la brune se délecter de la liqueur ambrée. Il n’aurait su dire combien de temps son cœur s’était arrêté à l’entente des mots soufflés par Effy, elle qui venait une nouvelle fois de bouleverser ses constantes, en l’espace d’une seule seconde. Il s’exhorta au calme, se concentrant sur la seule idée de respirer, alors qu’il tourna la tête vers elle pour capter la lueur si particulière qui dansait dans ses yeux, celle qu’il aurait pu reconnaître entre mille autres. « Ça tombe bien alors, parce-que j’suis là. » Répondit-il après quelques secondes de silence, le temps pour lui de reprendre le contrôle sur ses émotions encore ébranlées. Il aurait pu lui dire que c’était réciproque, qu’il avait pensé à elle pendant chaque seconde qui avait suivi son départ au Wojna’s, mais Levi, il ne voulait pas s’aventurer sur ce terrain là avec elle, pas ce soir, pas après avoir compris qu’elle subissait déjà les à-coups d’une relation encore fraîche. « J’vais finir par y reprendre goût, à nos virées nocturnes… » Osa-t-il, d’une voix teintée de douceur et d’un voile de nostalgie, comme s’il savait qu’il ne devrait pas le ressentir, et encore moins l’admettre devant elle, comme s’il savait qu’il effleurait quelque chose de trop sensible, qu’il aurait mieux fait d’ignorer au lieu de pointer du doigt. Il décida finalement de basculer sur le sable, s’allongeant pour laisser son regard accrocher le ciel incrusté d’étoiles, particulièrement dégagé en cette nuit douce. « Viens. » L’incita-t-il finalement, dans un souffle, conscient que ce moment n’aurait de sens que s’ils s’accordaient, que si leurs âmes s’autorisaient à converger vers la même lumière.

__________________________

never mind the darkness
i'd rather hear how much you regret me and pray to god that you never met me than forget me. i hate to know i made you cry, but love to know i cross your mind. even after all it'd still wreck me.
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3108
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : juice (a), drake (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyJeu 20 Oct 2022 - 0:06

Un bref soupir amusé répondit à la remarque du barman, appuyé d'un sourire, alors qu'il leur rappelait à tous les deux qu'ils avaient une image à maintenir. Ce fut sur ces mots que la jeunette laissa l'alcool apaiser ses sens par petites gorgées, délicates, parce qu'il y en aurait probablement bien d'autres. La nuit était encore longue, s'ils le voulaient. Quand vint le tour d'Effy pour répondre, elle s'habilla d'une franchise qui faillit presque la surprendre elle-même. Elle dansait autour de cette flamme, s'en rapprochant inexorablement et emmenant Levi avec elle, dans une célébration silencieuse et potentiellement dangereuse. Que faire de leurs sentiments en désordre, de la confrontation entre un présent périlleux et un passé bien trop réel, finalement presque actuel ? Elle fut presque soulagée de la réponse du garçon, leurs iris s'accrochant sans modération. Il était là, proche et à la fois prudent. Mais Effy n'avait pas manqué de noter le passage à vide nécessaire qui avait précédé ses paroles, et leurs yeux en témoignaient de façon éhontée, même s'ils donnaient l'impression d'avoir un contrôle acceptable sur la situation. Ce jeu d'ombre et de lumière n'avait de cesse de se poursuivre entre eux, alors que l'Anglais revenait bousculer le silence, son énonciation suffisante pour faire tressauter le pouls de la jeune femme. Elle se laissa elle aussi un moment pour tenter de reprendre le dessus sur son âme ivre d'émotions et de souvenirs. « Old habits die hard. » releva-t-elle dans un souffle, dans une tournure presque fataliste, mélancolique. Parce qu'elle n'avait aucune idée d'où ils finiraient à continuer comme ça. Comme en suspension au bord d'un ponton encore en construction. Ou au bord de ce gouffre, qu'Effy ne parvenait toujours pas à évaluer. Levi les en éloigna un bref instant, s'allongeant sur le sable, l'invitant à se perdre dans les étoiles. Elle reprit une gorgée de rhum, furtive, et obtempéra. Un mince sourire, peut-être même teinté d'un rien d'ironie, éclaira son visage. Elle se rappelait parfaitement bien de ce premier voyage dans l'infini du ciel nocturne avec lui, bien, bien longtemps auparavant. C'était même une des premières fois où ils avaient partagé quelque chose de plus profond, d'intense, qui venait du fond d'eux-mêmes. La première fois qu'Effy lui avait parlé de l'infini. Ce retour en arrière la saisit à la gorge, alors qu'elle s'efforçait de garder une respiration mesurée, mais son cœur s'emballait sans scrupules. Là, allongés côte à côte, elle ne pouvait rien faire d'autre que de se laisser porter, autant par les souvenirs que par cette proximité de leurs âmes, en ce moment. Ses doigts vinrent doucement se lier à ceux de Levi, encore une fois. Et elle n'était même pas sûre d'avoir réellement un contrôle sur son corps et le choix de ses muscles. Tout se liait et s'entremêlait, dans un vent de panique qui par la même force les enveloppait d'une bulle protectrice, imperméable au monde autour d'eux. Dans ce sublime chaos, Effy donnait tout ce qu'elle pouvait pour ne pas quitter l'arête du gouffre, alors que ses doigts fins caressaient doucement la main de Levi, remontant le long de son avant-bras, le regard toujours fixé sur les planètes en feu dans le ciel.

__________________________

and suddenly, i felt nothing
“run in the shadows, damn your love, damn your lies.”
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Levi Wheeler

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 16908
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : cosmic light (av), vocivus (gif), astra (sign), ethereal (icons)

STATUT : cœur mort, indifférent depuis sa dernière histoire.
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyJeu 20 Oct 2022 - 21:54

Bien sûr qu’il le savait, ô combien les vieilles habitudes avaient la vie dure, surtout lorsqu’il était question de leurs habitudes à eux. Parce-qu’elles n’avaient de cesse de le replonger dans une vie qu’il pensait enterrée depuis des années, dans un quotidien qui n’existait plus et qui pourtant, ressemblait comme deux gouttes d’eau à ce qui se déroulait sous ses yeux. Il n’avait aucun mal à se rappeler des nuits qu’ils avaient passées ensemble, main dans la main, à fouler les rues de Bowen, parfois sans but, sans raison précise, juste pour être ensemble et profiter du calme apaisant de la nuit, laissant leurs âmes s’accorder sous le clair de lune. Encore une fois, Effy parvenait à l’atteindre en profondeur, sondant son être comme elle avait toujours su le faire, en mettant à nu le moindre de ses secrets. Levi avait fini par l’accepter avec le temps, ne luttant plus contre ce fait avéré, elle qui lisait aussi bien ses mots que ses silences. Et le silence qui s’en suivit, reflétait à bien des égards tout ce qu’elle parvenait encore à lui provoquer, enflammant son cœur et ses sens sans qu’elle n’ait besoin de faire d’efforts. Juste parce-que c’était elle. Et même s’il était encore chamboulé par ses révélations, par ce qu’elles impliquaient pour eux, Levi comprenait que leur lien n’en serait aucunement touché, que cette flamme qui les liait, certes vacillante, ne s’éteindrait pas aussi facilement. Ce soir, il voulait être avec elle, plus qu’avec n’importe qui d’autre, désirant oublier qu’ils foulaient un chemin sans doute trop dangereux, sur lequel ils pouvaient se perdre à tout moment, quand leurs mains risquaient de se lâcher. Il invita Effy à côté de lui, pour que leurs yeux puissent capter ensemble l’immensité du ciel, comme lors de leur toute première rencontre, il y a des années de ça, où leurs âmes s’étaient apprivoisées pour finalement ne plus jamais se lâcher. Comme si c’était écrit, le contact établi par Effy enflamma sa peau, lui déclenchant un milliard de frissons contre lesquels il était incapable de lutter, craignant même qu’elle n'ait pu percevoir son pouls s’affoler sous la douceur de ses caresses. Si ça n’avait tenu qu’à lui, il lui aurait probablement demandé de ne jamais s’arrêter, de rester avec lui pour l’éternité, pour ne plus jamais avoir à se sentir seul. « T’as peur ? » Souffla-t-il, brisant le silence, ses doigts rattrapant les siens pour les entrelacer, gardant leurs mains liées pour les ramener contre son torse. Il crevait d’envie de savoir si elle était autant bouleversée que lui, si elle aussi, se perdait dans les méandres de ce passé qui semblait vouloir ressurgir, avec véhémence, quand rien n’aurait prédit son retour. Lentement, mais sans hésitation, ses doigts libres vinrent toucher sa peau, dessinant les contours de leurs mains entremêlées, effleurant son poignet, là où se cachaient encore les marques de ses descentes aux enfers.

__________________________

never mind the darkness
i'd rather hear how much you regret me and pray to god that you never met me than forget me. i hate to know i made you cry, but love to know i cross your mind. even after all it'd still wreck me.
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3108
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : juice (a), drake (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyJeu 20 Oct 2022 - 23:17


Le palpitant au bord de l'implosion, alors que les doigts du garçon sécurisaient les siens, emmenant sa main tout près de l'endroit où se construisait les plus grands cataclysmes émotionnels. Effy réprimait des réflexes remontant d'un autre temps, des envies oubliées qui semblaient soudainement vouloir reprendre pleine possession de ses muscles. Elle avait envie de retrouver l'accueil tendre et chaleureux de ce torse, la sécurité de ces bras, l'appel de cette chair. Des picotements parcourant le bout de ses doigts comme un millier d'étincelles, elle cherchait à tout prix à garder le contrôle de ses émotions qui cherchaient à se traduire en actes, même si elle ne savait plus très bien pourquoi elle le faisait. « Oh, hell yeah. » répondit directement la brunette avec une limpidité éhontée, sursaut de franchise et à la fois de vulnérabilité, qu'elle n'avait pas hésité à formuler. « J'suis même terrifiée. » continua-t-elle dans cette même voie, confidence consentie à mi-voix, et sans doute uniquement encouragée par le fait que c'était à Levi qu'elle le disait. « But it's okay. » finit-elle par jauger, cette fois après une courte pause qu'elle laissa au bruit des vagues. Elle tourna la tête vers le jeune homme, toujours aussi bouleversée par tout ce qui les liait encore. C'était ok, parce qu'il était là. Comme il l'avait dit. Parce que cette nuit, comme toutes celles qu'ils avaient partagées rien qu'à deux, semblait n'être vouée qu'à les raccorder. Elle pouvait maîtriser la peur et encaisser les dommages, balayer les conséquences qui n'existaient pas dans l'infini de ce moment nocturne. Rien ne promettait que le soleil se lèverait sur un nouveau jour. Peut-être que rien qu'une seconde, ils pouvaient croire que ça durerait toujours. Une seconde au goût de l'éternité. Effy tressaillit quand elle perçut le geste aussi léger qu'un papillon atteindre les souvenirs noirs ancrés dans le creux de son poignet. Ses muscles s'arquèrent imperceptiblement, puis se relâchèrent aussi vite. Parce qu'elle se rappelait soudain que c'était ok. Que Levi ne faisait qu'effleurer une partie d'elle qu'il connaissait tout aussi bien que les autres, et qu'il la survolait sans crainte ni affliction. Qu'il ne la lui reprochait pas ni ne la laissait le tourmenter. Il l'effleurait, elle, complètement, entièrement, sans mise en sursis. Ce moment, bien que silencieux et aux mouvements si légers qu'il semblait ne rien se passer, lui fit la sensation d'un sac de pierres attaché à son pied que le brun venait couper d'un coup sec, rapide, indolore. Le soulagement qui l'envahit, de réaliser tout ça, lui donnait presque envie de pleurer. Elle serra un peu plus la main de Levi dans la sienne, perdue entre le son des vagues agitant à peine le sable, et les battements de son cœur à ses oreilles, la gorge nouée. S'abreuvant de tout ce que Levi lui offrait sans même essayer de le faire, comme une oasis cherchée trop longtemps. Elle traqua son regard, comme pour lui partager tout ce qu'il réveillait, tout ce qu'il éteignait. Lui qui pouvait apparemment faire tressauter son cœur à travers les années et les océans, peu importe que ce même cœur soit déjà pris. Il avait cette présence aussi attirante qu'une flamme pour un papillon de nuit, ou bien peut-être était-ce la faute d'Effy d'être ce papillon perdu dans le noir. Soit, le résultat était le même. Il faisait partie intégrante de son histoire comme il faisait partie de son âme et de son corps, et elle ne pouvait et n'avait jamais su résister à ce regard au goût d'absolution. Il représentait toute la sécurité et le réconfort qu'elle cherchait inconsciemment, et qu'elle avait toujours cherché, déjà bien avant que Milo ne s'empare de ses sentiments pour ensuite les piétiner en une erreur furtive mais monumentale. Levi, c'était l'acceptation de tout ce qu'elle était, de son chemin chaotique et perturbé, du moment où celui-ci rejoignait le sien. Dans son regard d'un azur bouleversant, elle voyait le reflet de ce qu'elle était sans une once de jugement. Vierge d'attentes envers sa personne, miroir acceptant de réfléchir chacun de ses démons et de ses vices. Voilà, pourquoi elle était irrévocablement attirée par cette âme nébuleuse et pourtant salvatrice, et ce depuis leur première rencontre. Il avait toujours été d'accord de la prendre en entier, elle sous toutes ses facettes. Tous ses doutes et ses peurs, il était d'accord de les garder près de lui s'il ne parvenait pas à les faire partir. Il n'était pas un bandage de fortune destiné à maintenir ensemble les morceaux fracassés de son cœur. Il était quelques-uns de ses morceaux. Il faisait partie de ce myocarde impétueux qui avait trop d'amour à donner au monde, mais qui n'osait jamais le montrer. Qui se déchaînait et allait finir par imploser. C'était peut-être là toute la nature de leur lien, qui torturait leurs esprits assaillis de points d'interrogation en suspension. Effy voyait bien, malgré le cyclone d'émotions contradictoires qui faisait rage dans ses entrailles, que c'était là l'image qui prenait forme, avec du recul, juste devant ses yeux. Ça ne rendait rien plus facile dans cette situation. Mais ça restait agréable à regarder. Apaisant. C'est dans cet esprit qu'elle se tourna sur le côté, son visage un peu plus proche, sa main presque tremblante dans celle de l'homme qu'elle avait cru pouvoir oublier, alors qu'elle se perdait dans ses yeux, leurs souffles suffisamment proches pour s'enchevêtrer. Se laissant aller à une lente hésitation, avant d'abonner toute raison. Elle les pousserait dans le précipice sans plus d'indécision.

__________________________

and suddenly, i felt nothing
“run in the shadows, damn your love, damn your lies.”
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Levi Wheeler

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 16908
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : cosmic light (av), vocivus (gif), astra (sign), ethereal (icons)

STATUT : cœur mort, indifférent depuis sa dernière histoire.
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptySam 22 Oct 2022 - 0:12

Levi gardait la main de la brune contre lui, entremêlée à la sienne qui la caressait, s’imprégnant de ce contact qui avait toujours eu le don de le rassurer, de raviver cette flamme qui avait forcément faibli avec le temps mais qui n’avait jamais daigné s’éteindre. Avec Effy, il comprenait que sa lueur n’en serait qu’immortelle, que rien ni personne ne pourrait la lui enlever. Il pouvait percevoir la véracité de ses propos jusque dans ses entrailles, parce-qu’il partageait ses peurs, lui aussi désarmé au milieu de ce champ de bataille animé par ses sentiments. Il l’écouta, aspirant chacun de ses mots expiés, chacune des émotions qu’elle semblait éprouver, comme s’il cherchait à se calquer sur son âme, encouragé par le fait qu’en effet, il était là, et elle était là. Là, tout de suite, c’était tout ce qui importait. Il ne répondit pas, se contentant de resserrer l’emprise de ses doigts autour des siens, comme pour lui confirmer sa présence, son autre main entamant de lents effleurements contre sa peau, jusqu’à son poignet, lui qui avait tenté maintes et maintes fois d’en effacer les souvenirs avant de comprendre qu’ils faisaient partie intégrante d’elle et de son histoire. Il pouvait se souvenir de toutes ces fois où il lui avait dit qu’il ne la craignait pas, qu’il était prêt à la prendre elle, entièrement, sans ne rien laisser sur le côté, qu’il l’aurait laissé lui ouvrir le thorax pour lui confier son cœur sans la moindre hésitation. Qu’il n’avait pas peur de sa noirceur, ni même de la possibilité que son âme ne finisse par empoisonner la sienne. Parce-qu’au final, c’était tout ce qu’il avait toujours voulu, ne faire qu’un avec elle, corps et âme. L’avoir elle dans chaque recoin de son esprit, sur chaque centimètre carré de son épiderme. Si aujourd’hui les circonstances étaient différentes, Levi parvenait tout de même à ressentir les mêmes sensations qu’il y a des années de cela, celles qui parcouraient sa peau quand ils émettaient un contact, qu’ils abaissaient leurs barrières pour simplement être eux, leurs âmes vagabondant là où elles l’entendaient. Il ne put s’empêcher de tourner la tête à son tour, détournant ses yeux de l’immensité du ciel pour en retrouver une autre, presque plus étourdissante encore. Il cilla lorsqu’il sentit son corps se rapprocher, leurs visages à quelques centimètres l’un de l’autre lui permettant de percevoir la chaleur de son souffle. Il savait qu’ils s’engageaient sur une pente glissante, ô combien dangereuse, qu’ils prenaient le risque de se jeter dans le vide à corps perdu, que le fil sur lequel ils tenaient en équilibre était sur le point de rompre. Épris d’une insouciance folle mais pourtant consentie, il envoya finalement valser chacune de ces pensées, décidant de ranger ses doutes dans un coin de sa tête avant de tendre à son tour la nuque pour que leurs lèvres ne se retrouvent, dans un baiser d’une douceur infinie, son cœur percutant sa cage thoracique à toute vitesse, prêt à s’envoler. Levi délia leurs doigts, gardant la main d’Effy sur lui, jusqu’à déposer sa paume maintenant réchauffée à plat sur son torse, à l’endroit même où tout se passait de mot. Et parce-qu’il avait peur de ce qu’il se passerait après cet échange, de ce qu'il signifiait, le brun bascula à son tour sur son flanc, lentement, reprenant vie dans la douce valse de leurs lèvres qui ne s’étaient pas effleurées depuis quatre ans.

__________________________

never mind the darkness
i'd rather hear how much you regret me and pray to god that you never met me than forget me. i hate to know i made you cry, but love to know i cross your mind. even after all it'd still wreck me.
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3108
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : juice (a), drake (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyVen 28 Oct 2022 - 23:48

Une chute vertigineuse du sommet d'une falaise millénaire, ce fut exactement la sensation qui s'empara d'elle. Terrifiée, se jetant à corps perdu dans la gueule du loup. Leurs lèvres trouvèrent leur chemin sans mal dans cette réunion à la fois fiévreuse, pressée et douce. Retraçant des empreintes laissées dans un sable que les vagues n'effaçaient pas. Une langue de frissons parcourut son échine, ébranlant chaque centimètre carré de son corps capable de ressentir. Victime d'une commotion émotionnelle, Effy ne pouvait plus distinguer le bas du haut, le bon du mauvais, le ciel de la mer, et peut-être même pas le rêve du réel. Terrifiée et pourtant totalement exaltée, bientôt presque enragée. Elle pouvait sentir le coeur de Levi trembler jusqu'à elle, résonner avec le sien. Au diable tout le reste du monde et de ses sentiments, dispersion de toutes les raisons qui les avaient empêchés d'arriver jusqu'ici. Éperdue, ardente, la belle brune s'accrochait aux lèvres de son amant d'une vie, ses mains se faufilant jusqu'à sa nuque, dans ses cheveux, avides de retrouver le goût de la possession de chaque parcelle de son corps. L'heure n'était pas à la mesure des conséquences, mais à la négligence de la prudence. Et le goût de cet acte de position était exquis. Laissant un temps de répit à leurs lèvres fébriles, l'Anglaise capta le regard de Levi, se perdant dans ce bleu faiblement éclairé d'étoiles, mais brûlant de sens. Elle parvenait à peine à contenir le tumulte qui agitait son corps, se répercutant dans ses moindres gestes, peignant son âme d'une aura nouvelle, impétueuse. Elle était presque essoufflée, de se faire bousculer par tant d'émotions autrefois retenues et maintenant libérées, déferlant sur elle à toute vitesse. Et elle n'avait aucune envie de les enchaîner encore. Ce soir, elle danserait avec elles et enverrait loin, très loin d'eux, la moindre peur substantielle. Tout ce que son âme lui dictait là maintenant, c'était de plonger sans plus hésiter dans des souvenirs qui pouvaient être remis au présent, au moins un temps. Et elle avait brûlé de retrouver ce contact avec Levi, qu'elle ne pouvait maintenant plus que se consumer dans cette conjonction de leurs êtres. Retrouver la chaleur de son corps collé contre le sien, alors qu'elle se rapprochait pour y parvenir, ses doigts redécouvrant le grain de sa peau, à autant d'endroits qu'elle pouvait atteindre, incapable d'arrêter.

__________________________

and suddenly, i felt nothing
“run in the shadows, damn your love, damn your lies.”
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Levi Wheeler

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 16908
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : cosmic light (av), vocivus (gif), astra (sign), ethereal (icons)

STATUT : cœur mort, indifférent depuis sa dernière histoire.
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyDim 30 Oct 2022 - 15:56


Il n’avait aucune idée de ce qui les attendait au bout de ce chemin sur lequel ils avançaient aveuglément, pourtant conscients du danger, des flammes alentours qui menaçaient leur sécurité. Mais Levi, il n’avait jamais prétendu avoir la force pour rester éloigné d’elle, comme si après toutes ces années, Effy continuait de l’attirer contre elle comme un aimant à la recherche de son double. Ses lèvres avaient finalement rejoint les siennes, dans une spontanéité qui scellait à vie cette complicité qui ne s’était jamais éteinte, dans un accord des plus parfaits et des plus déroutants. Levi lui laissait un accès à son cœur mais aussi à son âme dans cet échange qu’il aurait voulu infini, sa main venant se nicher au creux de ses reins pour l’amener au plus près de lui. Sûrement qu’il craignait toujours de la voir disparaître, et de ne pas pouvoir gérer le tumulte que son absence lui provoquerait. Il voulait oublier le monde entier, et c’était ce qu’il parvenait à faire, quand ses yeux retrouvaient ceux de la brune, qu’ils se regardaient avec l’impression qu’ils lisaient dans l’âme de l’autre sans la moindre difficulté, et c’était réellement le cas. Effy était la seule à le connaître de cette manière, sans la moindre barricade, elle qui avait effleuré ses plus vils démons, ses plus profondes cicatrices, sans ne jamais rien dire. Il resta silencieux, encore haletant, plongé dans l’infini de son regard qu’il aurait pu contempler une vie entière, si ce n’est plus. Et cette proximité continuait de lui donner le tournis, d’activer les battements de son muscle cardiaque qui n’avait plus été bousculé de la sorte depuis une éternité. Après quelques instants, il se redressa légèrement, sur un coude, sa main remontant le long de son dos dans un geste hésitant et pourtant doté d’une douceur infinie, ses doigts trouvant leur chemin jusqu’à son visage, son pouce effleurant ses lèvres qu’il ne tarda pas à se réapproprier après avoir mené une lutte intérieure contre lui-même et cette envie qu’il ne parvenait plus à rejeter. Le corps penché vers celui d’Effy, Levi se laissait aller à ce nouvel échange, brûlant d’envie de voir le temps s’arrêter et les étoiles se figer, prêt à se laisser consumer par cet incendie des plus dévastateurs.

__________________________

never mind the darkness
i'd rather hear how much you regret me and pray to god that you never met me than forget me. i hate to know i made you cry, but love to know i cross your mind. even after all it'd still wreck me.
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3108
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : juice (a), drake (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyLun 14 Nov 2022 - 23:36


Et soudainement, comme ça, elle se laissa aller à ce qu'ils ne pensaient plus jamais s'autoriser. Ils n'auraient même pas pu prédire ce qui allait leur tomber dessus, qu'un jour leurs astres personnels s'exploseraient encore une fois l'un contre l'autre. Mais maintenant qu'ils y étaient, il n'y avait plus de retour en arrière. Effy se sentait presque physiquement incapable de se détacher des lèvres du garçon, alors qu'elle retrouvait éhontément la texture de sa peau, ses doigts détaillant les vibrations de son corps sans songer à s'en excuser. L'heure n'était plus aux hésitations. C'était trop tard pour ça, et elle se laissa volontiers tomber dans l'immensité du gouffre qu'ils venaient de creuser, la terre imaginaire sous leurs corps se craquelant avec la fulgurance d'un coup de tonnerre. Quand il s'agissait de Levi, elle se retrouvait incapable d'éprouver le moindre regret à se laisser harponner par l'appel de son âme, appel involontaire sur lequel aucun d'eux n'avaient le contrôle. Dans cette réunion confuse et pourtant impartiale de leurs deux corps, leurs regards s'accrochaient sans pudeur, par l'intervalle irrégulier que leur laissait leurs lèvres insatiables. Pas une once de repli dans ces iris océaniques, mais bien une lucidité étonnante. Ils n'avaient plus le temps de se poser des questions, pas maintenant. Et pour être totalement honnête, l'Anglaise estimait qu'ils l'avaient bien assez fait, réfléchir, dans cet espace incertain qui les liait et les repoussait à la fois depuis leurs retrouvailles. Ils n'avaient donc pour l'instant aucune intention d'interrompre cette danse fiévreuse au nom de la prudence ou de la réserve. Elle, en tout cas, en était physiologiquement incapable en cet instant. Le corps de Levi ramené un peu plus contre le sien, elle se délectait de sentir le poids de celui-ci et la légèreté de son âme qui venait voir la sienne. Elle ne pouvait que se perdre dans leurs gestes doux et à la fois guidés par un empressement farouche, bien qu'elle connaissait ces routes par cœur. Elle finit par marquer une pause, ses lèvres toutefois pas à plus de quelques centimètres de celles de l'Anglais, en suspens, secondes où son regard d'un azur imparable sonda celui de son partenaire. What now ? semblait-elle demander, alors qu'elle n'estimait pas nécessaire de formuler cette conversation à haute voix. Le bruit des vagues mourant sur une plage déserte accompagnait leur traversée de l'interdit, le sable glissant sur des pans de peaux, la nature attendant comme elle aussi, une réponse quant à leur prochain mouvement.

__________________________

and suddenly, i felt nothing
“run in the shadows, damn your love, damn your lies.”
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Levi Wheeler

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 16908
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : cosmic light (av), vocivus (gif), astra (sign), ethereal (icons)

STATUT : cœur mort, indifférent depuis sa dernière histoire.
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptySam 19 Nov 2022 - 17:59

Ils venaient de franchir cette limite imposée par la raison, sans même évaluer les conséquences qui en découleraient, se jetant à corps perdu, sans hésitation, dans le vide, y fonçant même la tête la première. Et Levi, il n’aurait su dire s’il était en train de frôler le paradis ou les enfers, à se laisser porter par cette envie viscérale de l’embrasser, sans s’arrêter, sans réfléchir au fait qu’un lendemain viendrait rompre ce contact à peine retrouvé. Il ne laissait pas même le temps à leurs lèvres de déraper qu’il les rattrapait instantanément, bien trop incapable de se détacher de cette chaleur qu’il connaissait pourtant par cœur, pour l’avoir apprivoisé il y a des années lumières de cela. En roue libre. Voilà où ils en étaient. Et il n’y avait plus à réfléchir à ce qu’ils devaient faire ou non, puisqu’ils venaient sans doute d’envoyer valser les derniers questionnements résiduels dans leur esprit. Levi le lui faisait comprendre en s’approchant davantage, n’ayant plus le courage de se tenir à distance maintenant que la limite avait été franchie. Sa peau crevait d’envie de toucher à la sienne, de se souvenir des frissons qu’elle était capable de lui procurer, de la liberté qu’il avait toujours trouvée dans ses bras. C’était une délicieuse danse de leurs âmes, en rythme avec leurs lèvres qui se redécouvraient sans la moindre retenue, avant que leurs yeux ne se retrouvent, une énième fois. Le souffle court, il distinguait à peine l’azur de ses yeux, s’en référant à leur éclat, à leur mystère dont il avait toujours été irrévocablement attiré. Ils semblaient s’être égarés, sur une autre galaxie qu'ils foulaient main dans la main, perdus mais ensemble. Pourtant, Levi savait qu’à la minute où ils se détacheraient, le gouffre s’élargirait davantage, sans qu’ils ne puissent rien y faire. Et à cette simple réflexion, son coeur se serra dans sa poitrine, le ramenant à ces doutes qui tourmentaient son esprit depuis les révélations d’Effy. « Tu l’aimes ? » Lâcha-t-il, s’entendant souffler ces mots qu’il aurait cru ne jamais expier, par peur d’en connaître la réponse. Parce-qu’il savait Levi, ce que son coeur le pousserait à faire pour ne pas répandre l’incendie plus qu’il ne l’était déjà, pour ne pas qu’ils ne s’échappent sur une pente trop dangereuse, où la chute serait mortelle.

__________________________

never mind the darkness
i'd rather hear how much you regret me and pray to god that you never met me than forget me. i hate to know i made you cry, but love to know i cross your mind. even after all it'd still wreck me.
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
Effy Shepperfield

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: british dans le sang ☾ vendait son corps pour se payer sa came, en parallèle de son boulot de journaliste, a arrêté il y a un peu plus d'un an ☾ la clope, la vodka et l’ecstasy sont ses meilleurs amis depuis longtemps ☾ dépressive et tend à l'autodestruction ☾ son vrai nom c'est Elizabeth, mais personne ne l'appelle comme ça ☾ photogénique ☾ régulièrement sujette à de violentes crises d’angoisse ☾ tentative de suicide foirée à 18 ans ☾ fuit l'attachement ☾ phobie de l'infini ☾ porte des tonnes de bracelets pour cacher ses cicatrices ☾ enfoncée dans les drogues, toute sa paie y passe ☾ faire des collages l'apaise ☾ aime vivre dans la pénombre ☾ style vestimentaire très varié, selon son mood du moment ☾ black is the new black, elle se maquille toujours beaucoup les yeux ☾ allergique au sport ☾ toujours en retard ☾ elle mange très peu et ne prend jamais un gramme, métabolisme rapide ☾ tout ce qu’elle inflige à son corps lui apporte une certaine satisfaction malsaine, y compris l’abandonner à des inconnus
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 3108
ICI DEPUIS : 18/02/2019
COMPTES : charlie & azriel & nikolaj & aïnhoa & saoirse.
CRÉDITS : juice (a), drake (s).

STATUT : mais je sens qu'on va lâcher les plans, chercher la sortie, courir comme avant. (eflo)
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyMar 29 Nov 2022 - 22:04

Alors qu'ils occultaient volontairement la menace de conséquences futures, se laissant aller à ce désir apparemment irrépressible de se retrouver dans chaque aspect de leur vie passée, un temps d'arrêt vint planer entre eux, initié par un regard azur en suspens. Peut-être s'étaient-ils trop emportés dans cet élan, oubliant l'univers qui continuait de tendre vers l'infini autour d'eux en une expansion inarrêtable. Levi rattacha brusquement cette ficelle qui les maintenait au sol et les raccrochait à une temporalité inévitable. Il noua rapidement leurs existences à leur port d'attache, en un nœud qui semblait fait à contrecœur mais bien définitif. La brune se sentit prise de court, et ce fut en premier lieu un goût un peu aigre qui précéda sa réponse, alors qu'elle se retrouvait acculée par cette question. Elle fronça les sourcils, sondant les yeux océan de l'autre côté de la barrière invisible qu'ils venaient de dresser. Oui, quelque part, c'était un brin de colère qu'elle avait envie diriger vers Levi, pour avoir renversé si abruptement leur danse sous un autre ciel. Et en même temps, elle ne pouvait lui refuser la sincérité d'une réponse. Elle n'était pas certaine qu'elle le lui devait vraiment, mais elle ne pouvait décemment pas le blâmer non plus d'oser lui partager un bout de sa torture. Elle n'avait pourtant pas envie de lui répliquer ces mots, un mot, celui qui allait suivre. Mais impossible de mentir à ces yeux-là. Ça ne valait même pas la peine d'essayer, d'ailleurs, il le devinerait avant même qu'elle ouvre la bouche. « Oui. » souffla-t-elle, la réticence audible dans sa voix, tout autant que son honnêteté. Sa gorge se serra alors qu'elle se voyait forcée de ressentir la faille encore fraîche que Milo avait creusée en elle. Et le temps d'une seconde supplémentaire, elle en voulut d'autant plus à l'Anglais de lui imposer ce moment, cette épreuve, cette douleur. Elle se rassit de son côté, ramenant ses genoux contre sa poitrine, et la bouteille de rhum dans sa main, pour se soulager de quelques gorgées. Comme si l'alcool pouvait désinfecter les blessures du cœur comme celles de la chair. Elle essayait de se dépêtrer de cette colère qu'elle sentait grandir dans ses entrailles, dirigée contre Milo, contre Levi, contre elle-même. D'avoir été naïve, confiante, de s'être mise dans cette situation, d'être incapable de résister aux folies de son myocarde. D'être incapable de lui résister, à lui. Irritée de ces allers et retours entre deux mondes, entre deux époques, enflammée par les obstacles qui s'abaissaient délicieusement et se dressaient à nouveau, à tort et à travers. Blessée de cette distance qu'elle savait déjà se réinstaller, entre leurs corps, leurs âmes. Terrassée par la douleur infligée par quelqu'un d'autre, incapable de savoir quoi faire de tout ça, d'elle-même. « What does it matter anyway. » ajouta-t-elle, son regard assombri retrouvant l'océan du même acabit, avant de reprendre une gorgée de liqueur, d'un geste presque hargneux.

__________________________

and suddenly, i felt nothing
“run in the shadows, damn your love, damn your lies.”
https://www.aa-retro.com/t16970-madkitten-effy-s-instagram
Levi Wheeler

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 16908
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : cosmic light (av), vocivus (gif), astra (sign), ethereal (icons)

STATUT : cœur mort, indifférent depuis sa dernière histoire.
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 EmptyMar 29 Nov 2022 - 23:43

Peut-être qu’en effet, l’anglais venait de perdre une occasion de se taire, dans cet entre-deux où ils avaient finalement accepté de se perdre. La réalité était revenue le frapper en pleines côtes, comprimant sa cage thoracique jusqu’à l’empêcher de retenir de souffler ces quelques mots, conscient de la douleur qu’ils allaient raviver. Il savait intimement que ce qui en suivrait était suspendu à ses lèvres, à cette réponse qui viendrait l’assommer pour de bon, et sans doute continuer à alimenter ses doutes déjà trop insistants. Levi l’avait ressenti, au moment où sa question s’était échappée, qu’il n’y aurait plus de retour en arrière possible, lui qui venait d’éteindre cette seule étincelle de vie qui brûlait dans chacun d’entre eux. Et évidemment qu’il aurait pu deviner sa réponse, sans même qu’elle ne la prononce, comme si son regard s’était déjà évertué à la lui confier. Il réprima ce mélange imperceptible de déception et de résignation dans un simple hochement de tête, lui qui n’avait de toute manière aucunement le droit d’émettre son avis sur les sentiments d’Effy. Il voyait Levi, qu’il venait de creuser une tranchée entre eux, les séparant alors que leurs corps étaient toujours collés l’un à l’autre, corps qui finirent par admettre cette distance presque imposée par la situation, par cette tension palpable dont le brun était responsable. S’il venait d’appuyer lui-même sur ces blessures qui semblaient encore fraîches, Levi n’était même plus certain de pouvoir faire barrière à sa douleur, comme il avait toujours souhaité le faire depuis le premier soir où leurs âmes s’étaient enchevêtrées. Il se redressa à son tour, frémissant sous ce froid glacial qui parcourait sa peau maintenant que les mains d’Effy n’y étaient plus, que sa chaleur ne parvenait plus jusqu’à lui. « J’avais besoin de savoir. » Reprit-il, pourtant conscient du fait que cette relation ne le regardait ni de près, ni de loin. Mais Levi, il était incapable de ne pas replonger corps et âme lorsqu’il s’agissait d’Effy, comme s’il savait au fond ce qu’il risquait, s’il laissait son empreinte le marquer dans la profondeur de sa chair et celle de son âme, jusqu’à en devenir indélébile. « J’suis censé être guéri de toi. » Lâcha-t-il, sans même prendre conscience de cette bombe qu’il venait de lâcher, sans même avoir pris le temps de les protéger, elle comme lui.

__________________________

never mind the darkness
i'd rather hear how much you regret me and pray to god that you never met me than forget me. i hate to know i made you cry, but love to know i cross your mind. even after all it'd still wreck me.
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)   he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi) - Page 2 Empty

 
he saw all my dark sides and said that black was his favorite color. (levi)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» My favorite enemy Δ Malou
» can't be everyone's favorite girl (jamie)
» You're my favorite disease (Niels)
» look what you're doing to me (levi)
» you radiate my favorite tone (charlie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: northern District :: rues festives :: Wojna's-
Sauter vers: