∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en novembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus chaudes ! Elles avoisinent entre les 22 et 27°C.


ephrem souza & levi wheeler
sont nos membres du mois ♡

Le deal à ne pas rater :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD 4Go – 64Go
127.92 €
Voir le deal

Partagez
 

 afterwards (ava)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptyVen 9 Sep 2022 - 15:24

Melbourne, c’était loin derrière moi, Melbourne c’était une époque révolue, une page tournée, il y aurait maintenant sept ans de ça le mois prochain. J’avais quitté Melbourne presque comme j’avais quitté Bowen à l’adolescence : en voleur. J’avais gagné à la loterie avec certains amis, donc je n’avais rien volé, en fait. Mais tout cet argent, tous les rêves que ça me permettait d’avoir, ça m’avait poussé à démissionner le lendemain matin de mon job en construction, et à plier bagages la semaine d’après. J’avais cette fois quand même averti mes amis les plus proches, on avait fait un repas d’au revoir – qui finalement était davantage un adieu puisque je n’avais revu personne de cette bande, depuis. Tout s’était toutefois passé en l’espace de sept ou huit jours. N’étant pas très actif sur les réseaux sociaux, je n’avais que peu de nouvelles d’eux. Et eux de moi. Pour être bien honnête, même s’il m’arrivait encore de penser à eux, ça arrivait de moins en moins. Ma vie se plaçait à Bowen. J’avais deux enfants. J’étais en couple avec Pippa depuis près de huit mois. Je ne me sentais pas nostalgique d’avant, de Melbourne. C’est pourquoi, en apercevant Ava dans la file d’attente au Starbucks de Bowen, j’eus l’impression que mes deux mondes se rentraient dedans de plein fouet. Je fronçai les sourcils, la regardant longuement, comme pour être vraiment certain que c’était elle. Mais oui, c’était elle, ça ne faisait pas de doute. J’attendis qu’elle passe sa commande et, sans passer la mienne, j’allai la rejoindre dans l’aire d’attente. « Ava ? » J’attirai son attention et, quand son regard se planta dans le mien, une vague de nostalgie me prit, là, oui. Tous mes souvenirs me revenaient en tête comme un tsunami. « En voilà un visage que je ne m’attendais pas à croiser ici. » Admis-je avec douceur et surprise tout à la fois.
Ava Backer

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 355
ICI DEPUIS : 06/09/2022
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptyVen 9 Sep 2022 - 16:02

Ruminer dans mon appartement n’était pas la plus brillante de mes idées. Je voyais les quelques cartons autour de moi et je n’avais qu’une envie, les envoyer balader, les balancer à l’autre bout de la pièce en espérant qu’ils se rangeront tout seul. Pourtant, je savais que je devais être un peu organisée, que j’allais bientôt commencer mon nouveau travail et que je n’aurai plus le temps de faire ce genre de choses. En prenant une grande inspiration, je commençais à ouvrir un carton, puis un autre et sans m’en rendre compte j’en avais rangé une dizaine. Plutôt fière de moi, je décidai que je méritai bien un petit remontant. J’avais une passion pour la caféine qui était de notoriété publique auprès de mes anciens collègues et amis, ceux que j’avais laissé à Melbourne. Cependant, je savais que la caféine n’était pas recommandée dans mon « état », j’allais devoir me contenter d’une autre boisson chaude. J’ouvris donc à la volée un des cartons étiqueté habits et me saisit d’une tenue plus propre et présentable. Un short en jean et un t-shirt assez large suffiront amplement pour me rendre au Starbucks le plus proche. Avec une motivation retrouvée, je quittai mon appartement sans même un regard vers les cartons encore pleins. Je claquai la porte et mis mes écouteurs aux oreilles. Avec un petit sourire aux lèvres, j’arrivai au Starbucks et regardai ce que j’allais prendre alors que j’entendis mon prénom raisonner. Ne connaissant personne, il était peu probable que ce soit moi. Pourtant, cette voix me disait bien quelque chose. J’ôtai alors mes écouteurs et me retourna. Quelle surprise d’y découvrir une tête qui m’étais familière. « -Concho ? » Cela me fit immédiatement plaisir de le voir, j’avais l’impression d’être encore un peu à Melbourne même si cela faisait quelques années que nous ne nous étions pas vu et que nous n’avions pas pris de nouvelles mutuelles. « - Mon dieu mais ça fait tellement longtemps ! »
Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptyVen 9 Sep 2022 - 17:52

Certaines personnes se seraient peut-être enfuies de l’autre côté, sachant que je n’avais jamais donné de nouvelles à Ava ou à personne d’autres de mon entourage à Melbourne. Il y avait probablement une certaine honte à avoir, d’être passé à autre chose aussi rapidement. Pourtant Melbourne, à un moment, c’était le futur que j’envisageais pour moi. Retourner à Bowen, à l’époque, ce n’était pas vraiment dans mes plans. Dans un monde parallèle j’étais sans doute encore un ami très proche d’Ava et des autres et ce depuis une dizaine d’années. Mes décisions m’avaient portées ailleurs. Ça ne signifiait pas que je ne gardais pas de très bons souvenirs de la blonde, raison pour laquelle je n’avais pas hésité une seule seconde à aller vers elle. En plus, qui sait, elle était sans doute de passage ici, peut-être un simple arrêt en route vers ailleurs, alors c’était ma chance ou jamais de prendre de ses nouvelles, en face à face – ce qui était bien mieux que par Messenger ou Insta, soyons honnêtes. « Eh ouais ! » M’exclamais-je avec un grand sourire quand elle aussi, elle me reconnut, avec surprise mais aussi avec joie. On avait le même air un peu ébahis de se retrouver ici. Elle savait cependant que j’étais natif d’ici. Elle m’imaginait peut-être vivre en Italie dans une belle villa, après avoir gagné un million de dollars. Mais non, j’étais revenu ici, utilisant l’argent pour ouvrir mon organisme venant en aide aux jeunes provenant de milieux défavorisés. Des jeunes comme j’avais un jour été. « Presque sept ans, c’est fou comme le temps passe vite. » Je m’avançai vers elle pour la prendre dans mes bras, quelques secondes avant de me reculer. Même si elle appartenait à mon passé, ça faisait tellement de bien de la retrouver dans mon présent. C’était naturel, tout simplement. « Qu’est-ce que tu fais à Bowen ? » Demandais-je, curieux.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Ava Backer

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 355
ICI DEPUIS : 06/09/2022
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptySam 10 Sep 2022 - 9:49

Mes émotions étaient actuellement assez partagées. J’étais honnêtement très contente de voir Concho. Voilà des années que je ne l’avais pas vu et en l’entendant mettre un chiffre sur ces années, je pris même une petite claque.  « - Sept ans ? Mon dieu que je me fais vieille en fait. » D’un autre côté, cela me faisait un pincement au cœur. Voir Concho me rappelait Oliver, mon ancien petit ami et je n’avais pas franchement envie de penser à lui. J’étais encore en pleine période de deuil de notre couple. J’avais connu Concho grâce à lui, c’était un de ses ami. On avait passé de bons moments tous ensemble à la Belle Époque. Aujourd’hui, je n’avais plus qu’un sentiment de rancoeur envers Oliver. Enfin, il m’avait laissé une autre surprise qui poussait à l’intérieur de moi même et dont je n’avais pas encore choisi ce que j’allais en faire. Instinctivement, je posai une main sur mon ventre, comme un signe de protection. Il n’était pas facile de faire le deuil d’une relation de dix ans et j’en étais pleinement conscience à l’heure actuelle. Moi qui pensait que nous allions faire notre vie ensemble. M’étant égarée un peu dans mes pensées, je retirai discrètement la main de mon ventre avant de me concentrer une nouvelle fois sur Concho et notre début de conversation. Je lui fis un petit sourie, contente de voir qu’il voulait lancer la conversation tout comme moi. Il me demandait ce que je faisais à Bowen et j’eus presque envie de lui répondre que moi même je n’en savais rien mais c’était faux. J’avais besoin de changer et une offre d’emploi était tombée à pique. Je devais avouer que je ne me rappelais absolument pas que Concho vivait dans cette ville mais pas politesse, j’allais garder cette information pour moi. J’entrepris donc de lui répondre tout en cachant un peu la vérité.
« - J’avais un petit besoin de changer d’air. Je connais si bien Melbourne et j’ai eu une proposition d’emploi à l’hôpital donc je me suis lancée. Et toi, qu’est ce que tu deviens ? »
Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptyVen 16 Sep 2022 - 17:38

Je ris en entendant Ava réaliser qu’elle se faisait vieille. J’hochai la tête pour confirmer ses propos, pour moi plus que pour elle. « Ouais, c’est comme ça que je me sens, moi aussi. » Mais Ava avait gardé le même visage qu’avant, elle n’avait pas beaucoup changée, en sept ans. Moi non plus, sans doute. Peut-être quelques cheveux gris, peut-être quelques rides, le tout en raison du stress d’être devenu papa du jour en lendemain et de maintenant m’inquiéter en permanence pour mes deux enfants. Je ne remarquai pas la main de mon ancienne amie se poser sur son ventre. Si j’avais pu assister à la grossesse d’Ally, ou à celle de Zelda, peut-être aurais-je remarqué ce réflexe maternel que j’aurais alors vu si souvent déjà chez les mères de mes enfants. Mais non, Ally avait vécu sa grossesse en Amérique du Nord, en secret. Et Zelda avait fait un déni de grossesse et ce jusqu’à l’accouchement. Je n’avais jamais eu la chance de vivre ce processus unique. Je gardais encore espoir pour un troisième enfant, même si cela s’avérait plutôt difficile auprès de Pippa qui ne semblait pas en vouloir. Je questionnai Ava sur les raisons de sa présence à Bowen. C’était sacrément loin de Melbourne. « Attends, tu viens bosser ici à plein temps ? De façon permanente ? Tu déménages dans ma ville natale ? » M’exclamais-je, visiblement content, encore une fois surpris, aussi. Je ne m’attendais pas du tout à la retrouver ce matin, encore moins à me dire que je serais amené à la croiser bien plus souvent que ça. « T’as trouvé un logement, une maison ? » J’étais prêt à lui proposer une place à l’appartement, s’il le fallait, en attendant. Mais elle deviendrait vite folle avec tout ce monde qui vivait au #17. « Moi ? Eh bien, en revenant à Bowen j’ai ouvert un organisme communautaire, c’est pour les jeunes. Un genre d’art-thérapie mais via la danse. Et un lieu de discussion aussi. Un safe space pour eux. » Je souris. « Et je suis devenu papa. De deux enfants. » Ajoutais-je fièrement. Bon, il y avait beaucoup de détails à rajouter pour expliquer tout ça, mais chaque chose en son temps.
Ava Backer

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 355
ICI DEPUIS : 06/09/2022
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptyVen 16 Sep 2022 - 23:48

J’écoutais Concho avait beaucoup de concentration. Depuis le début de ma grossesse, cela me faisait défaut. Ce point m’avait d’ailleurs mis la puce à l’oreille pour la découverte de cette dernière. Je fronçai les sourcils et me pinçai le bout de la langue avec mes dents en essayant de me rappeler ce que je devais lui répondre, marque de ma concentration depuis ma plus tendre enfance.

Lorsque Concho évoqua le fait de venir vivre à Bowen, de m’installer de manière permanente, j’eus un petit pincement au cœur. Certes, j’avais décidé de venir volontairement ici mais j’aimais la vie à Melbourne. J’aimais ma routine là bas. J’adorais mes collègues et les quelques amis qui me restaient. Lorsque je m’étais mis en couple avec Oliver, nous avions un bon groupe d’amis qui s’étaient lentement égrainer au fil des années pour ne rester plus que nous à la fin. Chacun vivait sa vie, faisait des choix et cela était normal. Venir à Bowen relevait d’un petit challenge personnel sur le fait de changer d’habitudes, d’en créer de nouvelles mais surtout de changer d’environnement social. J’avais besoin de renouveau. Je répondis donc à Concho avec un sourire peut être un peu plus nostalgique que je ne le pensais.

« - Oui, je viens de débarquer à Bowen. J’ai pris un poste à l’hôpital local et j’ai emménagé dans un appartement. Il est plutôt petit mais sympa. »

Le choix de mon appartement n’avait clairement pas été une mince affaire car cela me demandait de réfléchir à la suite des choses. Une chambre signifiait que je ne voyais pas vivre avec mon futur bébé, que j’allais avorter prochainement, ne me voyant pas être mère célibataire. Prendre deux chambres signifiait que j’envisageais de le garder, de devenir cette mère célibataire. Les deux options étaient terrifiantes à mes yeux. J’avais opté pour un appartement avec une grande chambre, laissant la place éventuelle à un lit d’enfant. De quoi me laisser réfléchir encore quelques jours avant de vraiment faire mon choix.

En entendant les choix de vie de Concho, je ne pus m’empêcher un sourire. Je l’avais connu bien plus jeune, ami d’Oliver lors de soirées notamment. Nous avions tous fait notre petit bout de chemin et l’entendre me dire qu’il avait ouvert un organisme communautaire et qu’il était papa me surprit un peu et me fit me sentir momentanément plus vieille. Je réprimais cette pensée assez triste et répondit a Concho avec un sourire et de l’enthousiasme :

« - Ouah, c’est génial comme activité. Tu peux être fier de toi ! Attends quoi ? Deux enfants. Mais ils ont quel âge ? On est vraiment devenu si vieux que ça ? »  
Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptyVen 23 Sep 2022 - 1:20

L'emménagement d'Ava était déjà complété, elle s'était pris un petit appartement en ville. J'avais du mal à croire, ou à comprendre plutôt, qu'elle ne m'ait pas parlé de tout cela alors qu'il s'agissait de ma ville natale. Peut-être étais-je plutôt chose du passé. Peut-être avait-elle oublié que je venais d'ici, oublié que j'y étais reparti. Après tout, je n'étais qu'une amitié passagère dans sa vie, quand on y pense. Nous ne nous étions pas donnés de nouvelles en sept ans. Il était fort probable qu'elle ne se souvienne que de quelques détails sur moi. C'aurait été compréhensible. Pour moi Melbourne était un gros chapitre de ma vie. Pour elle c'était le train-train quotidien. « T'es dans quel coin ? Si ça se trouve on est quasiment des voisins. Je suis en appartement aussi, avec des amis. » Des amis et nos petites familles. Nous avions tous des enfants. Freja avait Zoé, Tahlia avait Thaïs, Perry avait Penny, Siobhan et Luke, et j'avais Maxwell et Lara. Heureusement qu'il y avait de la garde partagée là-dedans avec nos ex, autrement ce serait une vraie garderie, en permanence. Je partageai d'ailleurs ce nouvel aspect de ma vie à Ava - le fait d'être papa, deux fois. Un sourire se dessina sur les lèvres de la blonde. J'en avais fait, du chemin, depuis Melbourne. C'était sans doute assez surprenant de voir à quel point ma vie avait pu changer en sept ans. C'était le jour et la nuit. « Ouais je suis plutôt fier. C'est pas facile tous les jours mais quand on voit le chemin que font certains jeunes, ça contrebalance ... » Je souris, avant de rire quand Ava mentionna que ça nous rendait vieux, l'existence de mes deux enfants. « Lara aura trois ans en décembre, et Maxwell a eu cinq ans récemment. » Lui dis-je avec le regard brillant. Mes enfants grandissaient, Maxwell avait commencé l'école et pour Lara, je savais que ça viendrait bien assez vite aussi.  « Du coup, pas d'enfants de votre côté, Oliver et toi ? » Demandais-je puisque pour moi ce couple était une évidence. Je ne savais pas que je venais de faire une grosse gaffe.
Ava Backer

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 355
ICI DEPUIS : 06/09/2022
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptyVen 23 Sep 2022 - 9:54

En pensant à mon appartement, je rigolais un peu dans ma moustache. Il était bien loin de ce que je partageais avant avec Oliver. Nous avions une maison, louée via l’armée, qui avait son petit jardin, son coin terrasse mais surtout une belle superficie au sol. J’avais presque toujours vécue ma vie d’adulte dans cette maison, avec lui. Me retrouver dans un appartement, enfermée, sans balcon, allait clairement être un autre challenge à ajouter à ma liste qui ne faisait que s’allonger depuis que j’avais décidé de déménager. Je répondis donc à Concho avec une voix peut-être un peu nostalgique :

« - J’habite dans le quartier sud. Ça va être compliqué de te décrire mon quartier, j’ai l’impression que toutes les maisons se ressemblent là-bas. »

J’écoutais avec attention les paroles de Concho concernant ses enfants. J’avais du mal à l’imaginer père. Non pas que je ne le pensais pas adapté, bien au contraire. Seulement, je nous voyais encore jeune, à rire, profiter de la vie à Melbourne il y a encore quelques mois, années si je devais être plus honnête avec moi-même et le temps qui passait.

« - Ah oui, ils sont déjà grands ! J’espère pouvoir faire leurs rencontres prochainement alors. J’espère qu’ils ressemblent d’avantage à leur mère.»

Je ne pus m’empêcher d’ajouter une petite touche d’humour, riant de bons cœurs. J’étais connue pour taquiner ceux qui m’entourent, c’était une forme d’amour venant de moi. Qui aime bien, châtie bien. Je pouvais le faire très bien. Mon rire fut néanmoins de courte durée alors que Concho évoquait une potentielle famille de mon côté. Ma séparation était compliquée à digérer bien qu’elle était logique, plus rien ne nous retenait ensemble. Seulement, je n’avais pas prévu d’être enceinte au moment de notre séparation. Je n’avais pas encore décidé de ce que j’allais faire mais surtout, je n’avais encore prévenu personne. J’avais fait un test de grossesse et des analyses sanguines de mon côté mais rien de plus. Par instinct, je posais de nouveau ma main sur mon ventre avant de la retirer rapidement. Je n’étais pas encore sûre de vouloir parler de cela et surtout, je ne souhaitais pas qu’Oliver vienne mettre son nez là-dedans. Je décidai donc de ne donner qu’une partie de la vérité à Concho, d’une voix plus basse avec une pointe de tristesse que j’essayais de cacher.

« - Oliver et moi nous sommes séparés il y a quelques semaines….C’est pour ça que j’ai déménagé, j’avais besoin de changer d’air. A Melbourne, tout me rappelait notre couple. C’était trop dur de vivre dans le passé. »

Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptyDim 25 Sep 2022 - 23:39

Je connaissais bien le quartier sud. Je connaissais très bien Bowen dans son entièreté, en fait. Mon passage à Melbourne n'était que ça, un passage, le plus clair de ma vie avait été passée ici dans ces rues du Queensland. La ville n'avait que peu de secrets pour moi, ceux qu'elle s'était construits pendant mon absence, je les avais découverts dans les sept dernières années. « Rien que ça, ça me donne une bonne idée d'où tu te trouves. » Dis-je en souriant, reconnaissant ce quartier dont elle parlait où toutes les maisons étaient en rangées, construites sur le même modèle. Rentrer ivre à la maison, à la noirceur, c'était assurément un risque de se tromper de demeure. Ça m'arrivait de moins en moins de picoler jusqu'aux petites heures, cela dit, maintenant que j'étais papa de deux enfants. Ma vie avait pris une toute autre tournure depuis mon départ à Melbourne, ce qui sembla d'ailleurs plonger Ava dans la constatation qu'on se faisait vieux, tous les deux. La blonde blagua à propos de l'apparence de mes enfants, espérant qu'ils ressemblaient davantage à leur mère. « Comment oses-tu ! » Dis-je, faussement vexé. « Ils n'ont pas la même mère, en fait. Mais toutes les deux étaient rousses. Du coup mes deux enfants sont des p'tits rouquins. Ça me ferait plaisir de te les présenter bientôt. Quand Maxwell sera en Australie. Il vit avec sa mère aux États-Unis. » Je pourrais alors leur parler de ma vie à Melbourne, Ava et moi pourrions leur parler des paysages là-bas, qui n'avaient rien à voir avec Bowen. Ce serait encore plus impressionnant pour Lara. Maxwell, lui, vivait avec sa mère à New York, alors les plus grandes villes, ça ne l'effrayait pas. Je demandai alors à Ava où Oliver et elle en étaient, au niveau de la famille. Ils étaient ensemble depuis tellement longtemps, ça m'étonnait de ne pas voir au moins un gamin rôder autour. Il était peut-être avec Oliver. Ou alors je me trompais carrément, à voir le visage déconfit d'Ava. Je me sentis complètement con quand elle m'annonça qu'ils s'étaient séparés récemment. « Oh, Ava, je suis désolé ... Je n'en avais aucune idée. » Je baissai les yeux vers mon café, avant de la regarder de nouveau. « T'as le temps de t'asseoir pour nos cafés ? Si tu veux me parler de ce qui s'est passé, je suis là ... » Proposais-je.
Ava Backer

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 355
ICI DEPUIS : 06/09/2022
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptyLun 26 Sep 2022 - 9:43

J’adorais écouter Concho parler de ses enfants. Ses yeux s’animaient de beaucoup de fierté et je trouvais cela vraiment touchant à voir. Moi qui l’avait vu dans des soirées, souvent alcoolisés, faisant sa jeunesse finalement, j’étais étonnée de manière positive. Je réagis donc lorsqu’il me parlait de ses enfants.

« - Oh tu as des enfants roux, j’adore. Ils doivent être trop mignons. Il me tarde de les rencontrer et que Maxwell, c’est bien ça ?, me parle des Etats-Unis, ça doit être un pays passionnant et il doit voir pleins de belles choses ! »

Je consultais ma boisson, dont je déplorais encore et toujours le manque de caféine, avant d’hocher la tête. Accepter que ma relation avec Oliver était finie n’était pas chose aisée. Nous avions vécu plus de dix ans ensemble et avions passé la majorité de notre vie d’adulte en couple. Je pensais vraiment que nous allions vieillir ensemble. Seulement, Oliver a eu le cran d’avouer qu’il n’était plus épanoui dans notre relation et finalement il a dit tout haut ce que nous pensions tous les deux. Cependant, je devais encore faire le deuil de notre couple et c’était dur, d’autant plus avec notre enfant dans le ventre.

« - A vrai dire, je n’en ai encore parlé à personne...Alors pourquoi pas oui. »

J’observais la salle à la volée et trouva une table non loin de nous. Je m’y rendis, m’assis et regarda quelques instants mon gobelet. J’étais un peu stressée à l’idée de parler de nous surtout que Concho nous connaissait tous les deux. Comme je venais de lui dire, je n’en avais parlé à personne. Dès l’instant où nous avons pris la décision de nous séparer, j’ai annoncé ma démission puis fait mes valises, me rendant chez une ancienne collègue sur un coup de tête. J’y suis restée quelques jours avant de plier bagage direction Bowen. En vérité, je n’avais laissé la possibilité à personne de me poser des questions sur nous. Je me raclais légèrement la gorge avant de commencer à parler, d’une voix que j’essayais de maîtriser :

« - C’était il y a un mois environ. Oliver rentrait d’une énième mission, encore et toujours. Il m’a demandé si j’étais heureuse avec lui. J’ai hésité quelques secondes mais j’ai acquiescé et lui m’a dit que non. Il ne supportait plus notre routine, notre vie plan-plan comme il l’a appelé. Il n’était plus épanoui dans la relation alors il a tout arrêté...Nous venions de fêter nos dix ans de couple quelques jours avant... »

Je toussotai légèrement alors que quelques larmes menaçaient de couler le long de mes jours. Je regardais ailleurs quelques fractions de secondes, essayant de les chasser tout en faisant un petit rire, gênée de mon comportement alors que nous étions séparés depuis quelques semaines maintenant. Je me rendais compte que je n’étais pas du tout passé à autre chose malgré la distance que j’avais mis entre nous.
Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptyVen 30 Sep 2022 - 22:00

Je ris quand Ava s'exclama qu'ils devaient être mignons, mes enfants roux. Oui, ils l'étaient. Ils étaient magnifiques, mes enfants. La blonde ne releva pas du tout que Lara et Maxwell n'avaient pas la même mère, ce que je trouvai soulageant, et gentil. Souvent les gens avaient des réactions faciales qui laissaient deviner le jugement, mais chez Ava, rien de ça. Ma famille atypique ne me sembla plus autant atypique, à ses yeux. « Ouais, ils sont à croquer. Et Maxwell te parlera en long et en large de New York. À chaque fois qu'il vient ici il compare le "petit village" à la "grande métropole". » Lui répondis-je en riant. Mon fils grandissait dans une ville qui ne dort jamais, comme on dit. Parfois ça me faisait un peu peur. Qu'il ne sache pas s'arrêter. Qu'il ne sache pas souffler. J'espérais qu'Ally ne lui montrait pas que le stress et le côté éphémère de tout ce qui bouge à NYC. En parlant d'éphémère, Ava m'avoua que sa relation avec Oliver avait pris fin tout juste avant son déménagement à Bowen. C'est ce qui l'avait poussée à partir, en fait. J'étais pas mal sur le cul. Parce que justement, leur relation n'est pas ce que j'aurais qualifiée d'éphémère, au contraire, je les aurais vu construire toute une vie ensemble. Je pense que tout notre groupe d'amis à l'époque les considérait endgame. Je proposai à Ava de prendre le temps d'en parler autour de nos cafés, ce qu'elle accepta. « Ça te fera peut-être du bien de verbaliser comment tu te sens, du coup ... » Dis-je avant de regarder, à mon tour, autour de nous à la recherche d'une table libre. Je suivis Ava jusqu'à celle qu'elle avait repérée avant moi. Je m'installai en face d'elle, prenant une gorgée de mon café encore bien chaud. Je ne parlai pas, lui laissant tout le temps nécessaire pour qu'elle articule sa pensée. « Ça a dû être une sacrée claque, ouais ... Et pourquoi tu as hésité, toi ? Quelque chose clochait pour toi aussi ? » Demandais-je, parce que si elle avait laissé quelques secondes en suspens avant de répondre à Oliver, c'était probablement parce qu'elle n'était pas totalement heureuse, elle non plus. Peut-être que c'était un mal pour un bien. Peut-être qu'ils fallaient qu'eux se laissent, pour qu'ils se retrouvent, chacun de leur côté, individuellement. Je les connaissais tellement ensemble, à deux, Oliver et Ava, indissociables ... que je ne savais même pas qui était réellement Ava, seule, au fond.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Ava Backer

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 355
ICI DEPUIS : 06/09/2022
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptySam 1 Oct 2022 - 0:08

Il me fallut quelques secondes avant de poursuivre mon récit. Je pris ce temps de répit pour boire une gorgée de ma boisson chaude. J’avais toujours trouvé que boire une boisson permettait de se donner un peu de confiance, de motivation pour poursuivre la conversation. Ici, parler d’Oliver n’était pas une chose facile et je m’en rendais bien compte. D’un côté, j’étais contente de pouvoir en parler avec quelqu’un qui le connaissait, qui nous avait connu comme étant un couple. D’un autre, c’était douloureux de parler de cette relation au passé car j’avais encore l’impression par moment qu’Oliver allait rentrer le soir, avec son énorme sac à dos. Vivre seule, j’avais du apprendre à le faire par intermittence avec ces nombreuses missions. En revanche, il revenait à chaque fois sans me prévenir la plupart du temps donc j’avais la surprise en rentrant de le voir dans le salon. A présent, quand je rentrais chez moi, c’était les cartons qui m’attendaient, beaucoup moins glamour. Après une grande inspiration, j’entrepris donc de répondre à Concho. Ses questions étaient pertinentes et je le reconnaissais bien là.

« - J’ai hésité parce qu’il avait raison et je me suis refusée de l’avouer quelques secondes. J’aimais notre tranquillité, nos moments de couple mais je n’appréciais plus franchement d’être avec lui. J’aimais notre couple plus que lui. C’est bien triste a avouer … »

C’était la première fois que je le disais à voix haute et cela me faisait bizarre. J’en avais parlé avec Oliver au moment de notre rupture mais pas avec de tels mots. J’étais tellement sous le choc une fois qu’il avait pris la parole. J’avais eu besoin de digérer avant de faire ce travail d’introspection. A présent, je savais identifier ce qui me rendait heureuse à l’époque et ce qui ne le faisait pas.

Alors que je reprenais une nouvelle gorgée, je continuais sur ma lancée. J’avais besoin de déballer mon sac, de poser des mots sur mes sentiments actuels même si cela n’était pas franchement très joyeux. Je me sentais en confiance avec Concho. Il dégageait ce petit quelque chose qui me disait que je pouvais lui parler.

« - Je sens que je suis plus détendue aujourd’hui. J’aimerais passer à autre chose. »

Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptyVen 14 Oct 2022 - 18:18

Les questions que je posais à Ava, j'avais eu l'occasion de me les poser à plusieurs reprises au cours des dernières années. Ce que la blonde ne savait pas encore c'est que malgré mon semblant de stabilité actuelle, avec mes deux enfants, j'avais vécu un retour à Bowen assez mouvementé, retrouvant d'anciennes flammes, rencontrant de nouveaux visages, enchaînant des relations vouées à l'échec mais auxquelles j'avais tellement voulu croire. Entre Alex, Ally, Scarlett, Zelda, Freja et Pippa, en plus de mes courtes aventures avec par exemple Athéna, Tahlia ou Emilia, les sept dernières années n'avaient pas été de tout repos, pour mon coeur. C'est pour cette raison qu'à plusieurs moments depuis mon retour à Bowen, j'avais eu à me demander où j'en étais au niveau de mes sentiments. Faire le point, ça me connaissait, même si parfois les conclusions auxquelles j'étais arrivé ne concordaient pas avec la réalité. Je m'étais plus souvent fait briser le coeur que le contraire. « Je comprends ce que tu veux dire. J'ai vécu quelque chose de similaire avec la mère de Lara. Maintenant nous sommes amis, comme c'étais le cas avant qu'on se mette en couple, et on sait tous les deux que c'est le mieux pour nous. » On était meilleurs en tant qu'amis, Zelda et moi. Je me doutais cependant que pour Oliver et Ava, ce ne serait pas aussi facile. Si Ava avait déménagé à l'autre bout du pays, ce n'était sans doute pas pour qu'ils se donnent une chance en amitié. Je souris lorsque la blonde déclara, après une gorgée de sa boisson chaude, qu'elle se sentait plus détendue, qu'elle aimerait passer à autre chose. « Ma question aura peut-être l'air étrange, mais ... Est-ce que tu crois qu'avec moi dans les parages, t'arriveras à passer à autre chose ? Je voudrais pas être un rappel constant d'Oliver. Mais peut-être qu'on pourrait se créer de nouveaux souvenirs, toi et moi ici à Bowen. J'ai un tas d'amis avec qui je suis certain que tu pourrais t'entendre. » Lui dis-je avec un doux sourire. Ce n'était pas facile de débarquer dans une nouvelle ville, complètement seul. Je l'avais vécu à Melbourne. Et la bande d'amis dans laquelle Ava se trouvait avait été salvatrice pour moi.
Ava Backer

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 355
ICI DEPUIS : 06/09/2022
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptySam 15 Oct 2022 - 9:52

Tout en l’écoutant parler de l’amitié qu’il entretenait avec la mère d’un de ses enfants, j’enviais cette chance à Concho. Même si j’avais eu beaucoup de sentiments pour Oliver et j’aurais probablement de la sympathie pour lui toute ma vie, il n’était pas envisageable, pour moi du moins, d’entretenir un lien d’amitié avec lui. Lorsque nous nous sommes séparés, il me l’a proposé, de se donner des nouvelles de temps en temps et pourquoi pas autour d’un café. Si mes souvenirs sont exacts, il me semble lui avoir ri au nez à ce moment de notre dispute.

« - C’est génial que vous ayez pu conserver ce lien. Je trouve ça super beau et vous devez justement avoir une belle amitié. »

Lorsque Concho me posa la question de savoir si, elle le voyant, j’arriverais à passer à autre chose, je dois avouer que je n’y avais pas pensé. J’avais déjà été très surprise de voir Concho même si je n’aurais pas dû oublier qu’il résidait à Bowen bien avant mon arrivée, mais je n’avais pas encore réfléchi à ce que sa présence dans ma vie impliquait. Évidemment, il avait été l’ami d’Oliver, c’était tout à fait logique qu’on l’évoque, qu’on se rappelle de souvenirs que nous avons tous ensemble mais étonnamment cela ne me dérangeait pas particulièrement. Ces souvenirs étaient, pour la plupart, positifs. Nous en avions fait des choses ensemble à un temps donné à Melbourne.De plus, il serait complètement stupide de ma part de dire que j’allais oublier Oliver d’un claquement de doigts, qu’il faisait uniquement parti de mon passé. Quoi qu’il arrive, Oliver fait parti de mon présent et très probablement de mon futur également. Cela serait hypocrite de ma part de prétendre le contraire. Je répondis donc le plus honnêtement à Concho, comme je l’ai toujours été :

« - A vrai dire, je n’y ai pas pensé. C’est vrai que de te voir, ça me fait penser à lui mais pas dans un mauvais sens je dirai… Au contraire, je me rappelle les bons moments que nous avions passé ensemble. Ça me fait vraiment plaisir de te voir et je pense que ça continuera ainsi, ne t’inquiète pas même si c’est très gentil de ta part. »
Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) EmptyVen 18 Nov 2022 - 14:28

J'hochai la tête aux propos d'Ava. Oui, Zelda et moi avions une magnifique amitié. C'était encore mieux qu'avant, du temps où nous n'étions purement que des meilleurs amis. Nous étions à nouveau dans ce genre d'amitié, mais avec le bonus d'avoir créé une enfant magnifique ensemble, notre magnifique Lara. J'osais espérer que si Ally et moi nous étions laissés en meilleurs termes, sans tout le côté dramatique du départ de la rouquine, nous aurions pu en arriver à cette co-parentalité là, aussi. Malheureusement il en avait été tout autre et d'ailleurs, je voyais beaucoup moins Maxwell que Lara, ce qui me fendait le coeur à chaque fois que j'y songeais. « C'est vrai que c'est beau. Je souhaite à tous les enfants de parents séparés d'avoir une ambiance comme ça. C'est tellement plus simple que les querelles incessantes et les batailles de garde. » Ou d'avoir un seul parent, l'autre ayant décidé de plier bagage sans regarder en arrière, comme il avait été le cas avec mon père. Je lâchai cela à Ava sans me douter qu'elle portait en elle l'enfant d'Oliver, bien sûr. Si je l'avais su, je ne me serais pas aventuré sur ce terrain-là. Je m'aventurai cependant sur un autre terrain : celui qu'Ava et moi occupions maintenant tous les deux. Bowen. Ma présence dans sa nouvelle vie, son nouveau départ, serait-elle problématique pour sa tentative de tourner la page ? J'espérais que non, j'espérais qu'elle pourrait aller de l'avant avec ma présence dans les parages. En revoyant la blonde aujourd'hui, je réalisais que cette part-là de ma vie à Melbourne me manquait beaucoup. Les relations amicales que j'y avais laissées. Je fus soulagé, et content, de sa réponse. « Y'en a eu pas mal, de bons moments, hein ? » Soulevais-je avec un sourire. « Et je t'assure qu'on pourra en créer tout un tas ici. Oublie tout ce que j'ai pu t'raconter à propos de Bowen, à l'époque. Je n'y avais pas vécu une belle adolescence mais depuis mon retour, j'enchaîne les belles amitiés, les belles rencontres. J'ai hâte de te montrer un peu tout ça. » Décarais-je avec un sourire, prenant une gorgée de mon café en regardant Ava, ce fantôme du passé qui appartiendrait désormais au présent.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: afterwards (ava)   afterwards (ava) Empty

 
afterwards (ava)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: northern District :: rues commerçantes :: starbucks-
Sauter vers: