∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en septembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont douces, ne vous découvrez pas trop ! Elles avoisinent entre les 20 et 25°C.


julian bratford & tommy o'brian
sont nos membres du mois ♡


Partagez
 

 Bonne chance (ft Matthew)

Aller en bas 
AuteurMessage
En ligne
Ava Backer

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 227
ICI DEPUIS : 06/09/2022
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Bonne chance (ft Matthew)   Bonne chance (ft Matthew) EmptyVen 16 Sep 2022 - 10:16

Une nouvelle journée commençait et je savais d’avance qu’elle n’allait pas être de tout repos. Aujourd’hui, j’allais prendre mes nouvelles fonctions dans l’hôpital de Bowen. Si j’étais entièrement honnête avec moi même, je devrai dire que j’étais terrifiée à l’intérieur, je me demandais depuis plusieurs jours pourquoi j’avais entrepris ce changement radical de vie alors qu’un changement de coupe de cheveux aurait amplement suffit. Pourtant, je savais par expérience qu’il n’était jamais bon d’avouer son stress à l’hôpital et j’essayais de me convaincre moi même que tout se passerait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

A peine levée, je regardai ma machine à café qui me faisait de l’œil. J’étais bien au courant que dans mon « état » actuel, la caféine n’était pas forcément recommandée. Pourtant, j’en avais grand besoin. Je me fis donc couler un allongé et le dégustais alors que je me préparais. Une fois les cheveux relevés et ma tenue d’hôpital enfilée, non sans une certaine difficulté je devais l’avouer, j’étais fin prête. Un regard dans le miroir me suffit pour voir que j’avais l’air sûre de moi bien que je n’avais pas franchement bonne mine. Je n’étais peut être pas une si mauvaise actrice.

Une fois dans ma voiture, j’enclenchai rapidement la première afin de ne pas arriver en retard ce qui serait probablement mal vu et pour cause. J’avais rendez vous au bureau du personnel afin de m’enquérir de certaines formalités administratives et récupérer également ce si précieux badge de l’hôpital qui m’était nécessaire pour le travail. Dans le parking, je regardais autour de moi et pris conscience que je commençais vraiment une nouvelle vie. Je n’allais pas retrouver mes collègues, je ne connaissais pas chaque recoin de cet hôpital et surtout, je ne connaissais personne ici.

Il me fallut une grande inspiration pour me donner un minimum de courage. Avant de sortir, je tapotai sur mes joues pour donner un peu de couleurs à celles ci. Ces derniers jours, je ne gardai pas grand chose dans mon estomac et mon teint terne en était le premier indicateur. Je remédiais donc à cela avant de saisir  mon sac ainsi que de ma gourde, pleine de thé cette fois-ci, et de sortir en direction de l’entrée. À l’accueil, l’hôtesse m’indiqua le chemin pour le bureau. Après plusieurs échecs de direction, je finis par arriver à bon port. Je me rendis dans le bureau, y découvrit ma nouvelle directrice des ressources humaines qui m’indiqua de l’attendre dehors après les formalités administratives. Je n’étais apparemment pas seule à commencer aujourd’hui et je devais attendre mon nouveau collègue pour rejoindre notre service. Je m’installai donc sur le banc devant le bureau des ressources humaines et entrepris de siroter mon thé en attendant ce fameux collègue.
Matthew Peterson

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: "Matthew, tout juste 30 ans, fils unique et inespéré de ses parents qui avaient fait une croix d'avoir un enfant un jour, avait une vie de rêve/ Une femme belle et intelligente, un boulot empreint d'humanité dans un gros hôpital, des amis qu'il avait depuis les bacs à sable, des parents en bonne santé.. Vraiment, une vie de rêve. Mais grattons un peu le vernis de cette carte postale. Des heures à n'en plus finir à l'hôpital avec pour seule compagnie la douleur de ses patients, leur peur mais aussi leurs violences intrinsèques... Un beau mariage, oui, avec sa pote d'enfance, qu'il avait embrassé après une soirée trop arrosée treize ans plus tôt, et le temps a si vite filé qu'il s'est retrouvé la bague au doigt avec une fille qu'il.. bah, qu'il n'aimait pas en fait. Tout son entourage l'enviait, mais le dit entourage ne voyait que la façade de cette mascarade. Sinon, ils l'auraient vu s'éteindre à petit feu. Il n'était pas malheureux, non, mais il n'était pas heureux non plus. Il était devenu spectateur de sa propre vie. Les seuls moments où il se sentait LUI, vraiment LUI, c'était pendant ses vacances. D'aussi loin qu'il se souvienne, Matthew a toujours été en vadrouille ici, à Bowen, passant le plus gros de ses étés californiens dans la résidence secondaire de la famille à Bowen. Ses parents avaient vadrouillé toute leur jeunesse en Australie, et leurs cœurs s'étaient emballés pour cette petite ville chaleureuse et à taille humaine. C'était, pour lui, les moments les plus heureux de sa vie. Alors, quand sa femme l'a quitté pour un autre, un soir de mai, et que l'hôpital a accepté son congé sabbatique, il a plié bagage et a pris un billet aller sans retour pour Bowen. Il voulait, enfin, se chercher et se trouver. Il voulait juste vivre pour lui. Et peut être enfin goûter au bonheur, au vrai."
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 105
ICI DEPUIS : 29/08/2022
STATUT : Divorcé. A t'il jamais été vraiment amoureux de son ex femme? Sans doute pas. Sait il vraiment ce qu'est l'Amour? Peut être qu'il commence à le savoir..
MessageSujet: Re: Bonne chance (ft Matthew)   Bonne chance (ft Matthew) EmptyVen 16 Sep 2022 - 10:38



C'était le grand jour pour Matthew. Le début du reste de sa nouvelle vie. Il avait tout préparé la veille: sa tenue, ses stylos, ses carnets et ses pense bêtes. Il avait acheté de nouvelles chaussures et s'était même retaillé sa barbe naissante pour ne pas faire trop négligé dès son premier jour de travail. Il avait rendez vous à 9h au bureau de la directrice des ressources humaines, et il avait eu du mal à trouver le sommeil, tournant et se retournant dans son grand lit. Et c'est un sommeil lourd, rempli de cauchemars qui l'avait accueilli. Autant dire que lorsque le soleil lui chatouille le visage, il est déjà tard, et c'est quand il se retourne vers son réveil qu'il voit l'heure: 8h45.

"Oh non c'est pas vrai, c'est pas vrai!"

Il pestiférait pendant qu'il enfile son pantalon, manquant de tomber à terre dans la précipitation, et c'est pied au plancher qu'il traverse la ville pour aller se garer un peu n'importe comment sur le parking de l'hôpital. "ça, c'est tout moi. Premier jour et j'vais déjà me faire remarquer, bravo Matthew, bravo!" Il se fustigeait tout en souriant. Au moins, il n'avait pas le temps de stresser, hormis pour l'heure. Et même s'il savait que commencer le ventre vide n'était pas la plus brillante des idées, au moins, il était arrivé à 9h05 au bureau de la DRH. Une autre femme en tenue attendait, assise, et il lui adresse un petit "bonjour" encourageant. Surement son premier jour à elle aussi. Elle avait l'air un peu terrorisée, mais il se dit que s'il attendait lui aussi trop longtemps, il aurait sûrement la même tête. Ce ne fut pas le cas, la DRH sortant de son bureau les bras chargés de divers dossiers, leur demandant de la suivre.

"Premier jour pour toi aussi?"
Il s'enquiert, murmurant, auprès de la blonde qui marchait à pas vifs à côté de lui.
"Je m'appelle Matthew. Désolé, j'espère que tu n'as pas trop attendu, premier jour et déjà en retard alors que ce n'est clairement pas dans mes habitudes. Tu sais dans quel service on va être?"



__________________________

Matthew Peterson

When the music always played with the sound of our lives and the sweetest escape
and the neighbors would complain we would turn it up louder, who cares anyway? Guess, who am I Now?

KoalaVolant
https://www.aa-retro.com/t25261-mat-peterson-instagram
En ligne
Ava Backer

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 227
ICI DEPUIS : 06/09/2022
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: Bonne chance (ft Matthew)   Bonne chance (ft Matthew) EmptyVen 16 Sep 2022 - 11:23

Assise sur le banc, j’observais les alentours et me dis que tous les hôpitaux se ressemblaient vraiment. C’était assez austère, des murs blancs du sol au plafond, quelques dessins d’enfants assez gênants et surtout des affiches placardées un peu partout. Pourtant, je trouvais cela assez rassurant, cet environnement que je ne connaissais que trop bien. Je bus une gorgée de mon thé et ne put réprimer une grimace en me demandant pourquoi je m’infligeai cela. Je trouvais que cette boisson avait un goût d’herbe et cela n’allait pas en s’arrangeant. Je décidai donc de ranger ma gourde dans mon sac. Je notai qu’il vaudrait mieux me faire du café décaféiné plutôt que cette chose infâme.

Pendant les quelques minutes d’attente, je laissais également mes pensées faire leur petit bout de chemin dans mon esprit. J’étais actuellement dans un état assez divergent. D’un côté, j’avais hâte de pouvoir reprendre du service. Voilà un mois que je n’avais pas mis les pieds dans un hôpital. Entre ma rupture qui m’avais mis à mal, la découverte de ma grossesse et enfin la préparation de mon déménagement, je n’avais pas beaucoup travaillé à l’hôpital de Melbourne avant mon départ. Pourtant, je l’adorais cet hôpital, j’y avais également des collègues en or et j’avais fait et vu des choses incroyables par moment. J’étais également une grande passionnée de mon métier et ce depuis que j’étais toute petite. J’y avais toujours travaillé et j’aurai aimé pouvoir continuer de le faire à Melbourne. D’un autre côté, je me demandais comment allez être mes nouveaux collègues.

En parlant d’ailleurs nouveau collègue, je fus sorti de mes pensées par l’un d’eux. Je lui adressais un sourire que je voulais rassurant alors qu’il se présentait à moi. Il avait l’air sympathique, c’était déjà un bon point. Il s’était également excusé de son retard et j’appréciais cela. Arriver en retard n’était pas dans mes cordes. J’étais plutôt du genre à être très en avance, c’était probablement mon ex conjoint militaire qui avait déteint sur moi.

« - Enchantée. Je m’appelle Ava, premier jour ici oui. Il n’y a pas de souci, j’avais un peu d’avance pour ma part. Je suis affectée dans le pôle urgences et réanimation pour ma part. Et toi ? »  
Matthew Peterson

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: "Matthew, tout juste 30 ans, fils unique et inespéré de ses parents qui avaient fait une croix d'avoir un enfant un jour, avait une vie de rêve/ Une femme belle et intelligente, un boulot empreint d'humanité dans un gros hôpital, des amis qu'il avait depuis les bacs à sable, des parents en bonne santé.. Vraiment, une vie de rêve. Mais grattons un peu le vernis de cette carte postale. Des heures à n'en plus finir à l'hôpital avec pour seule compagnie la douleur de ses patients, leur peur mais aussi leurs violences intrinsèques... Un beau mariage, oui, avec sa pote d'enfance, qu'il avait embrassé après une soirée trop arrosée treize ans plus tôt, et le temps a si vite filé qu'il s'est retrouvé la bague au doigt avec une fille qu'il.. bah, qu'il n'aimait pas en fait. Tout son entourage l'enviait, mais le dit entourage ne voyait que la façade de cette mascarade. Sinon, ils l'auraient vu s'éteindre à petit feu. Il n'était pas malheureux, non, mais il n'était pas heureux non plus. Il était devenu spectateur de sa propre vie. Les seuls moments où il se sentait LUI, vraiment LUI, c'était pendant ses vacances. D'aussi loin qu'il se souvienne, Matthew a toujours été en vadrouille ici, à Bowen, passant le plus gros de ses étés californiens dans la résidence secondaire de la famille à Bowen. Ses parents avaient vadrouillé toute leur jeunesse en Australie, et leurs cœurs s'étaient emballés pour cette petite ville chaleureuse et à taille humaine. C'était, pour lui, les moments les plus heureux de sa vie. Alors, quand sa femme l'a quitté pour un autre, un soir de mai, et que l'hôpital a accepté son congé sabbatique, il a plié bagage et a pris un billet aller sans retour pour Bowen. Il voulait, enfin, se chercher et se trouver. Il voulait juste vivre pour lui. Et peut être enfin goûter au bonheur, au vrai."
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 105
ICI DEPUIS : 29/08/2022
STATUT : Divorcé. A t'il jamais été vraiment amoureux de son ex femme? Sans doute pas. Sait il vraiment ce qu'est l'Amour? Peut être qu'il commence à le savoir..
MessageSujet: Re: Bonne chance (ft Matthew)   Bonne chance (ft Matthew) EmptyMer 21 Sep 2022 - 10:43


Beaucoup détestaient les hôpitaux, et souvent à juste titre, mais Matthew se sentait dans cet environnement austère, froid et bruyant comme chez lui. Même s'il n'avait pas eu le temps de se préparer mentalement à reprendre du service dans un lieu inconnu avec des habitudes qu'il ne connaissait pas encore, il savait qu'il allait faire ses preuves. Il se rappelle encore de la fête d'adieu que ses anciens collègues lui avaient organisé, enfin, des quelques bribes tant ils s'étaient tous fortement amusés. La salle des fêtes s'en souvient encore, et il reçoit encore des photos plus que compromettantes à son égard. En même temps, on ne fête pas son départ de sa ville d'enfance et son divorce tous les jours, et ça, son ancienne équipe l'avait bien compris. Le trentenaire en pleine crise existentielle se demandait comment allait être l'ambiance dans cet hôpital, avec une petite crainte assez normale de ne pas réussir à se faire accepter. Heureusement, la cadre leur avait rapidement fait comprendre qu'ils commençaient tous les deux en doublon sur le pôle des urgences puis de la réa, deux services qu'il connaissait bien. Il commençait à faire connaissance avec sa binôme du jour en étant à la fois anxieux et surexcité.

"Bonjour Ava! Je commence au même pôle que toi. Quand j'étais venu pour l'entretien, un des directeurs des ressources humaines m'avait indiqué que je ferai que de l'observation au premier jour.. Ca me rassure un peu, j'ai fait dix ans dans le même hôpital, ici, tout sera forcément différent, imagine, je cherche le chariot des U et je me retrouve dans la réserve enfermé..."

Il souriait en même temps qu'il parlait. C'était un peu sa manière d'être, plaisanter sur ses angoisses, pour ne pas trop les dramatiser.
La cadre les présente enfin à toute l'équipe, un rapide tour des prénoms qui se mélangeront à coup sûr dans la tête du nouvel infirmier, et tous les deux sont rapidement mis au front: l'accueil des nouveaux patients. Une infirmière leur explique rapidement comment faire le tri après avoir évalué leurs compétences, et c'est à deux qu'ils commencent à gérer le flux des patients. Pas une minute pour réfléchir, quand Matthew souffle :l'ordinateur ne fait pas ce qu'il veut qu'il fasse.

Bon sang de logiciel là! j'étais pas sur celui là, j'y comprends rien.. et avant qu'il ne finisse sa phrase, le pc émet un long cri d'agonie avant que la tour ne se mette à fumer.. heum .. okay?? ya un pompier dans la salle, s'il vous plaît? dit il, la voix en panique, les yeux cherchant l'extincteur désespérément  


__________________________

Matthew Peterson

When the music always played with the sound of our lives and the sweetest escape
and the neighbors would complain we would turn it up louder, who cares anyway? Guess, who am I Now?

KoalaVolant
https://www.aa-retro.com/t25261-mat-peterson-instagram
En ligne
Ava Backer

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 227
ICI DEPUIS : 06/09/2022
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: Bonne chance (ft Matthew)   Bonne chance (ft Matthew) EmptyMer 21 Sep 2022 - 11:13

En l’écoutant, je me dis que je m’aperçus que je n’étais pas la seule à changer de vie en venant dans cet hôpital. Cet endroit que nombreux jugés austère avait plutôt tendance à me calmer, à être un endroit rassurant à mes yeux. Alors que l’on était en route pour les urgences, notre nouveau service à tous les deux, je sentais l’effervescence des lieux et adorait cela. Les bureaux des ressources humaines étaient bien trop calme à mes yeux. J’avais besoin de bruit, de brancards entreposés un peu partout, de cris à tout bout de champ. J’avais besoin d’un peu de chaos pour être dans mon univers. Alors que l’infirmière nous faisait faire un petit tour, j’envisageais tout de même de répondre à Matthew, amusée par ses paroles concernant le chariot d’urgences. J’étais moi même très mauvaise en orientation et me retrouver en ces nouveaux lieux était un challenge à part entière.

« - J’ai toujours travaillé à Melbourne aussi. Ça me fait bizarre d’être dans un autre hôpital. J’espère que l’équipe sera bienveillante en tout cas. Active la géolocalisation de ton téléphone, c’est plus sûr. »

La journée commençait tranquillement. Le triage du flux des patients n’était pas ma tasse de thé mais je comprenais qu’on était, entre autre, en train de nous tester. Je me rattachais correctement les cheveux, me donnant un semblant de courage, avant de véritablement débuter le travail. Le flux n’était pas le même qu’à Melbourne, plus calme, mais il y avait également de quoi faire. Alors qu’un patient sortait de la petite pièce où nous étions, j’entendis Matthew pestait contre le logiciel. C’était toujours un véritable problème pour les nouveaux arrivants, me rappelais-je. J’avais formé nombre de mes anciens collègues sur le logiciel que l’on utilisait à Melbourne. Alors que je me dirigeais vers lui, je vis de la fumée sortir de la tour de l’ordinateur. Un peu catastrophée, je lui dis :

« - Mon dieu...Qu’est-ce que tu fais ? »

Par réflexe, je me saisis du fil et l’enleva de la prise. Je me dirigeais ensuite vers la fenêtre de la pièce, actionna le loquet et l’ouvrit autant de possible, soit assez peu. Après quelques secondes, un rire sortit de ma gorge sans que je ne puisse le réprimer.
Matthew Peterson

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: "Matthew, tout juste 30 ans, fils unique et inespéré de ses parents qui avaient fait une croix d'avoir un enfant un jour, avait une vie de rêve/ Une femme belle et intelligente, un boulot empreint d'humanité dans un gros hôpital, des amis qu'il avait depuis les bacs à sable, des parents en bonne santé.. Vraiment, une vie de rêve. Mais grattons un peu le vernis de cette carte postale. Des heures à n'en plus finir à l'hôpital avec pour seule compagnie la douleur de ses patients, leur peur mais aussi leurs violences intrinsèques... Un beau mariage, oui, avec sa pote d'enfance, qu'il avait embrassé après une soirée trop arrosée treize ans plus tôt, et le temps a si vite filé qu'il s'est retrouvé la bague au doigt avec une fille qu'il.. bah, qu'il n'aimait pas en fait. Tout son entourage l'enviait, mais le dit entourage ne voyait que la façade de cette mascarade. Sinon, ils l'auraient vu s'éteindre à petit feu. Il n'était pas malheureux, non, mais il n'était pas heureux non plus. Il était devenu spectateur de sa propre vie. Les seuls moments où il se sentait LUI, vraiment LUI, c'était pendant ses vacances. D'aussi loin qu'il se souvienne, Matthew a toujours été en vadrouille ici, à Bowen, passant le plus gros de ses étés californiens dans la résidence secondaire de la famille à Bowen. Ses parents avaient vadrouillé toute leur jeunesse en Australie, et leurs cœurs s'étaient emballés pour cette petite ville chaleureuse et à taille humaine. C'était, pour lui, les moments les plus heureux de sa vie. Alors, quand sa femme l'a quitté pour un autre, un soir de mai, et que l'hôpital a accepté son congé sabbatique, il a plié bagage et a pris un billet aller sans retour pour Bowen. Il voulait, enfin, se chercher et se trouver. Il voulait juste vivre pour lui. Et peut être enfin goûter au bonheur, au vrai."
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 105
ICI DEPUIS : 29/08/2022
STATUT : Divorcé. A t'il jamais été vraiment amoureux de son ex femme? Sans doute pas. Sait il vraiment ce qu'est l'Amour? Peut être qu'il commence à le savoir..
MessageSujet: Re: Bonne chance (ft Matthew)   Bonne chance (ft Matthew) EmptyVen 23 Sep 2022 - 9:50



La journée avait commencé sur les chapeaux de roue, mais finalement, le fait qu'il ait du courir pour rattraper son retard avait permis à Matthew de ne pas avoir eu le temps de stresser. Nouvel hôpital, nouveaux collègues, des protocoles différents... Heureusement, il était accompagnée pour une nouvelle comme lui, Ava. D'apparence réservée, elle lui avait pourtant montré un petit trait d'humour, ce qui avait rassuré le nouvel infirmier. Avant de prendre une pause de deux minutes pour boire un peu d'eau et se rafraîchir aux toilettes, il lui avait montré son téléphone personnel: C'est bon, GPS mis.. si tu me revois pas dans 5 minutes, lance les secours à ma recherche okay? . Pour lui, l'humour permettait très souvent de désamorcer des situations embarrassantes, parfois difficiles, et mettait souvent une ambiance plus cordiale dans un environnement aussi stérile que l'hôpital.  On pouvait questionner sur son professionnalisme, à Matthew, tant il avait l'air de tout prendre à la rigolade,  mais même s'il faisait souvent le clown, on pouvait voir apparaître une petite ride sur son front quand il prenait en charge un nouveau patient, signe qu'il se concentrait suffisamment pour être professionnel.
La population qui fréquentait les urgences de Bowen était bien différente d'Oakland, plus de bobologie, et moins d'urgences vitales, mais il savait que ce n'était que le premier jour.

Il en apprenait un peu plus sur sa binôme à mesure que la journée filait entre leurs jambes. Ils avaient eu un peu le même parcours. La question de leur présence ici, dans cette ville australienne, n'avait pourtant pas été évoquée. Matthew n'avait pas forcément envie d'étaler sa vie privée dès le premier jour, et il n'avait pas envie d'être trop curieux avec Ava. Chacun son jardin secret, et puis, le temps des confidences n'est pas vraiment arrivé. Il se battait toujours avec l'informatique, c'était sa tare, au trentenaire, et aujourd'hui n'allait pas échapper à la règle. Il entendait encore le biiiiip de souffrance de cette machine d'un autre temps, et lève les mains comme si la police le tenait en joue.

Bordel Ava c'est pas moi! est tout ce qu'il a pu prononcer, paralysé par la peur et la honte. Incendier l'accueil des urgences, fallait le faire. Le regard horrifié d'Ava était suivi d'un rire plus profond, et Matthew se joignait à elle, même s'il avait encore les mains qui tremblaient. J'te promets, j'avais pas envie de voir les pompiers aujourd'hui, c'est pas mon style! il se lève, et s'éloigne de l'appareil maudit J'vais appeler la maintenance et la cadre, franchement, j'ai juste appuyé sur "entrée" pour valider ma transmission! rien d'autre!

Il n'a pas eu besoin d'aller bien loin, la fumée ayant alerté les collègues qui regardaient la scène, médusés, ainsi que la cadre et le gars de la maintenance qui débarque avec son extincteur. A peine eu le temps de sortir du local qu'il se met à noyer toute la pièce sous les cris horrifiés du chef de service. Au revoir, les dossiers papiers, au revoir le deuxième ordinateur... Et après avoir fourni ses explications, on invite Matthew et Ava à prendre une pause en attendant que la pièce soit de nouveau utilisable.

Et voilà, on va m'appeler le pyromane maintenant... se lamente en riant Matthew. Bon, chômage technique, je te paye quelque chose à la cafet? Leur café est super bon tu verras! dit il en se tournant, sourire aux lèvres, vers sa collègue infortunée



__________________________

Matthew Peterson

When the music always played with the sound of our lives and the sweetest escape
and the neighbors would complain we would turn it up louder, who cares anyway? Guess, who am I Now?

KoalaVolant
https://www.aa-retro.com/t25261-mat-peterson-instagram
En ligne
Ava Backer

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 227
ICI DEPUIS : 06/09/2022
STATUT : Célibataire
MessageSujet: Re: Bonne chance (ft Matthew)   Bonne chance (ft Matthew) EmptyVen 23 Sep 2022 - 11:05

Alors que les différentes personnes étaient en train de gérer l’incident informatique, je cachais mon petit sourire derrière ma main. L’événement n’était pas franchement drôle mais j’avais soudain relâcher la pression. Elle s’était accumulée ces dernières semaines et cela me faisait le plus grand bien de rire. Pourtant, je savais quand il fallait être sérieux et le regard noir de la cadre me fit un effet glaçant et suffit à me retirer le sourire des lèvres. Je toussotai pour me redonner une certaine contenance avant de sortir de la pièce, laissant aérer l’espace qui était devenu irrespirable.

Une fois seule avec Matthew, je ne pus m’empêcher de le charrier un peu. Ne le connaissant pas, j’espérais qu’il allait bien réagir à cette petite boutade que je lui faisais. Je me saisis d’un des stylos que j’avais dans ma blouse et le tendis à mon nouveau collègue. Je m’adressais alors à lui avec une voix amusée, désirant détendre un peu l’atmosphère. Nos collègues nous regardaient déjà avec un mauvais œil, autant en rire qu’en pleurer me dis-je.

« - Franchement, il fallait le faire pour un premier jour. Chapeau bas l’artiste ! Tiens, contente-toi peut-être des transmissions papier à l’avenir...»

En entendant Matthew me proposait un café, mon cœur se remplit de bonheur. J’étais vraiment une grande fan de café. Ce doux breuvage me manquait d’ailleurs. Le thé que j’avais englouti tout à l’heure n’avait que le goût de plante. J’aurai dû y mettre un peu de miel ou de sucre, cela aurait donner un goût à cette chose imbuvable. Le café avait au moins de la puissance en bouche. Il avait également le pouvoir de me maintenir éveillée, ce qui était une bonne chose vu mes courtes nuits. J’aurai bien eu besoin d’en boire une tasse ou deux maintenant que nous étions au chômage partiel. Pourtant, je me surpris moi-même en m’entendant lui dire :

« - J’espère que leur décaf l’est également alors ! »
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bonne chance (ft Matthew)   Bonne chance (ft Matthew) Empty

 
Bonne chance (ft Matthew)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une affaire classée, une bonne bière! - Emma&Matthew
» C'est une bonne situation ça scribe ?
» Matthew & Hayden
» Matthew's phone
» Profil de Matthew

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: northern District :: hôpital-
Sauter vers: