∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en novembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus chaudes ! Elles avoisinent entre les 22 et 27°C.


ephrem souza & levi wheeler
sont nos membres du mois ♡

-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

Partagez
 

 Friends are allowed to make mistakes and change their minds ft. Conchobáhr Rosenbach

Aller en bas 
AuteurMessage
Theodore Kelly

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
MESSAGE : 947
ICI DEPUIS : 06/06/2021
COMPTES : Manwë Druid
CRÉDITS : Selly, pour des avatars toujours plus flatteurs !

STATUT : Tout un monde d'amour peut éclore en un regard
MessageSujet: Friends are allowed to make mistakes and change their minds ft. Conchobáhr Rosenbach   Friends are allowed to make mistakes and change their minds ft. Conchobáhr Rosenbach EmptyMer 5 Oct 2022 - 21:51


Le petit prince était de retour à Bowen, le transport avait été un peu chaotique même s’il n’émit que peu de plaintes. Il était heureux de quitter Sydney, cela signifiait que son état était considérablement amélioré. La joie de revoir Jenny, entre autre, primait sur l’angoisse de ce qui l’attendait dans sa ville natale. Il ne pouvait plus fuir, plus maintenant. Si dans d’autres circonstances, il aurait pu choisir de disparaitre à nouveau, il devait rester, affronter, pour sa fille. Alors que sa vie ne tenait plus qu’à un fil, son cœur avait mis en évidence ce qui comptait réellement pour lui.

Installé en service de rééducation, Theodore peinait encore à faire tous les exercices qui lui permettront de rentrer chez lui. Il mettait beaucoup d’énergie mentale dans ce qu’il faisait, mais son corps avait souffert. Teddy était grandement amaigri, il n’avait été nourri que par sonde gastrique et perfusion pendant des mois, la reprise alimentaire lui était difficile. Il avait la sensation de n’être qu’un foutu sac d’os, lorsqu’il avait vu son reflet il en avait eut la nausée. Il avait cependant reprit un peu de poids ces dernières semaines, il sait que pour se remplumer il lui faudra du temps, sa masse musculaire avait fondu en raison de son alitement… Alors oui, Theodore Kelly allait à la salle de gym de l’hopital. Lui qui avait toujours eut horreur du sport, il se retrouvait à devoir soulever des poids, dans l’espoir de pouvoir à nouveau soulever son propre corps. Car tenir debout lui était encore compliqué, marché bien plus encore… Exigeant avec lui-même, comme toujours, il trouve qu’il ne progresse pas assez vite, pas assez bien.

Il a toujours tenu au mental le Theodore, ce foutu mental d’acier. Foutu tête de mule, ça l’a porté loin, très loin. Alors, il s’entête, il dépasse ses limites pour sortir le plus vite possible de l’hopital. Il ne se plaint pas, malgré ses muscles tétanisés, son visage marqué, il accepte absolument tout.

Pas besoin d’être Hulk pour faire preuve de force.

Il tremblait de tous ces membres, les doigts crispés sur les barres de marches parallèles. Il ne sait plus depuis combien de temps il essaie d’ordonner à sa jambe droite de passer devant la gauche, mais rien n’y fait.

- Theodore, on arrête pour aujourd’hui. Ce n’est pas grave si l’exercice n’est pas réalisé tous les jours.

C’était bien ça le problème, il était hors de question pour lui de régresser. S’il avait réussi la veille à marcher ces trois mètres, il devait y arriver, c’était non négociable. Il faisait bien sûr la sourde oreille, il refusait d’abandonner. Il avait mal, absolument partout, l’envie de renvoyer son repas était également au rendez-vous. Définitivement, rien n’allait. Il avait besoin de finir ces deux mètres restant, il avait tant besoin de cette victoire, mais il ne savait plus où puiser sa force.

- Theodore, vous avez de la visite… Il faut arrêter maintenant.

De la visite ? Il en avait tous les jours, mais personne ne venait jamais en salle de kiné pour le voir. Au grand mot, les grands moyens, c’est ça ?

La kinésithérapeute jeta un regard désolé à Concho, impuissante face à l’entêtement de son patient qui s’épuisait inutilement. Elle comptait sur cette visite pour l’aider à le faire asseoir dans le fauteuil roulant, pour qu’il se repose et mange quelque chose car le magicien palissait à vue d’œil tant son taux glycémique était en chute libre.

Le magicien prit une grande inspiration pour détendre sa nuque et parvenir à tourner la tête en direction de cette visite. Lorsqu’il découvrit son ami d’enfance avec lequel il était en froid depuis noël dernier, le magicien se senti bien plus moite encore dans son ensemble jogging en coton de l’hopital. “ J’dois finir… “ Et miracle ou presque, son pied droit se lève enfin du sol pour avancer d’une lenteur extraordinaire à l’avant de son pied gauche, il devait désormais transférer son poids sur cette jambe et il se mit à trembler de plus bel. Pourquoi… Pourquoi Concho est là ? Pourquoi est-ce qu’il est venu le voir aussi faible et misérable ? Il s’efforce de ne pas y penser, de ne pas s’écrouler maintenant. “ J’t’en prie… Laisse-moi, Conchobáhr… “ Ce n’était pas qu’une question de fierté, Theodore se savait vulnérable et une part de lui ne pouvait lutter contre l’angoisse qu’il ressentait à l’idée que l’on puisse le briser mentalement après lui avoir brisé le corps.


@Conchobáhr Rosenbach love u

__________________________

Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne.
https://www.aa-retro.com/t22318-teddykelly-instagram
Conchobáhr Rosenbach
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 2791
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell et de Lara, de deux mères différentes
MessageSujet: Re: Friends are allowed to make mistakes and change their minds ft. Conchobáhr Rosenbach   Friends are allowed to make mistakes and change their minds ft. Conchobáhr Rosenbach EmptyVen 14 Oct 2022 - 18:01

Des mois sans nouvelle de Theodore. Des mois, de longs mois, des saisons même, défilèrent avant que je n'aie de nouvelles de lui. Et les infos ne provenaient même pas de lui. En même temps, pouvais-je lui en vouloir ? Pouvais-je m'attendre à quoi que ce soit d'autre ? Ce qui s'était dit entre nous à Chamonix marquait probablement la fin de notre amitié. Même le départ inattendu et silencieux de Theodore, à la fin de notre adolescence, n'avait pas été aussi brutal que les événements de Chamonix. C'était en grande partie ma faute, même si Theodore n'avait pas mâché ses mots ce jour-là et que ceux-ci résonnaient encore en moi. J'avais lancé les premiers assauts, d'un coup bas qu'on n'aurait même pas pu imaginer lui et moi. Entre Perry et Theodore j'avais choisi Perry, en quelque sorte. Autrement, je n'aurais pas piégé Theodore de cette façon, au contraire, j'aurais été honnête et transparent avec lui. J'aurais été un soutien pour lui. À la place, j'avais été le traître.

Dix mois après les faits, voilà que j'entendais entre les branches que Theodore avait été dans un accident - les versions étaient diverses et variées, j'ignorais ce qui s'était réellement passé. Il avait été hospitalisé à Sydney pendant plusieurs semaines avant d'être transféré ici, à Bowen, pour sa rééducation. Je vous mentirais si je disais que je n'avais pas hésité à aller le voir. Il n'était même pas question d'hésiter quelques secondes, il était question de journées entières. Des journées entières à me demander si je devais m'y rendre. Si Theodore me recevrait sans m'envoyer chier. Si j'avais moi-même envie de revoir Theodore sans l'envoyer chier. Chacune de mes réflexions me ramenaient à ce point précis : Theo était un de mes plus vieux amis. J'avais partagé beaucoup trop de rires et de pleurs avec lui pour laisser ça dans le passé, surtout à un moment de sa vie où ça devait être difficile.

En route, je me suis arrêté au Shake Shack pour ramasser des burgers et des frites, ne sachant même pas s'il avait une diète particulière ou de quoi. Mais je me disais que la bouffe d'hôpital, il en avait probablement marre. Et ce serait un peu mon cadeau ouvrant le traité de paix. Malheureusement, en voyant le regard de Theodore se poser sur moi, alors qu'il peinait à mettre un pied devant l'autre, je me rendis compte que ce ne serait pas aussi facile que ça. Il ne voulait pas me voir. Dans cet état ? Ou ne pas me voir du tout ? « J'suis pas là pour finir c'qu'on a commencé à Chamonix, Theo. J'suis là parce que j'ai appris ce qui t'est arrivé et que ... que j'm'inquiétais. Et que je voulais m'excuser. » Lâchais-je, espérant que ce premier pas lui donnerait au moins envie que je reste un peu. J'aurais peut-être dû brandir mon sac du Shake Shack. C'était peut-être plus motivant, ça.
Theodore Kelly

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
MESSAGE : 947
ICI DEPUIS : 06/06/2021
COMPTES : Manwë Druid
CRÉDITS : Selly, pour des avatars toujours plus flatteurs !

STATUT : Tout un monde d'amour peut éclore en un regard
MessageSujet: Re: Friends are allowed to make mistakes and change their minds ft. Conchobáhr Rosenbach   Friends are allowed to make mistakes and change their minds ft. Conchobáhr Rosenbach EmptyDim 27 Nov 2022 - 10:14


Theodore toujours debout dans la salle de kinésithérapie était au moins pas amoindri dans un lit face à Concho. Il commençait à s’en sortir, à pouvoir espérer marcher à nouveau. Il n’aurait peut-être que peu de conséquences sur sa vie, au moins sur le plan physique. Mentalement, même s’il donnait au change, ses pensées n’étaient pas toujours très festives. Pour le moment, il était suffisamment drogué aux médicaments pour supporter à peu près tout ce que l’on lui imposait. L’illusionniste avait toujours eut des difficultés avec la discipline, obéir à quelqu’un n’a jamais été dans son caractère, mais cette fois, il n’en avait pas vraiment le choix.

Après la réponse de son ami d’enfance, Theodore détourne le regard vers l’aide kiné pour lui faire signe d’apporter finalement ce maudit fauteuil roulant. Tétanisé, il peina à s’y installer, mais quand il pût se relâcher, il a ressenti d’abord une vague de douleur, puis enfin, un semblant de confort. Quel spectacle il devait donner, songeait-il, pas même capable de donner l’illusion complète de ne pas souffrir à cet instant.

Ses yeux bruns se lèvent à nouveau vers son interlocuteur “ J’accepte tes excuses… J’espère que tu en fera de même. Je n’aurais jamais dû te dire certaines choses. “ Il avait l’air malin d’avoir insulté Concho de gros, alors que lui était plus maigre que jamais à cet instant… Theodore n’était pas réputé pour pardonner facilement, non pas par rancune, mais pas sa facilité à passer à autre chose, à sortir les gens de sa vie comme une carte écornée d’un paquet parfait. Il n’avait pas vraiment la force de lutter contre Concho en plus de sa douleur. Il n’avait pas verbalisé la phrase : je suis désolé. Mais Concho connaissait assez Theo pour savoir qu’il ne s’excuse que bien rarement et que son intention sincère valait bien mieux que des paroles spécifiques.

Le magicien n’aimait pas vraiment sa posture en fauteuil roulant, mais il préférait cela finalement à se retrouver au sol, encore, en voulant abuser. Au moins ce soir, il n’aura pas de réprimandes de la part des infirmières. “ Ma chambre est au deuxième étage. Tu m’y emmène ? “ Concho avait fait le premier pas en venant ici, un deuxième en s’excusant, alors il voulait bien faire des efforts de son côté. Et puis; il doit bien admettre que malgré toutes les visites qu’il reçoit, Teddy s’ennuie fortement ici. Il commençait à mieux comprendre l’importance de son association pour les enfants, il se jurait de descendre les distraire dès qu’il en sera à nouveau capable.



@Conchobáhr Rosenbach Désolé pour ce retard phénoménal, j'ai eu pas mal de difficultés à me motiver pour rejouer Teddy Friends are allowed to make mistakes and change their minds ft. Conchobáhr Rosenbach 4026759991

__________________________

Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne.
https://www.aa-retro.com/t22318-teddykelly-instagram
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Friends are allowed to make mistakes and change their minds ft. Conchobáhr Rosenbach   Friends are allowed to make mistakes and change their minds ft. Conchobáhr Rosenbach Empty

 
Friends are allowed to make mistakes and change their minds ft. Conchobáhr Rosenbach
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We all make mistakes (Scott et Kida)
» freedom is not worth having if it does not include the freedom to make mistakes (nora)
» Some friends become enemies, some friends become your family. (les trois mousquetaires)
» A la conquête des cieux - Selma Rosenbach
» Le bonheur est le meilleur cosmétique ft Conchobáhr Rosenbach

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: northern District :: hôpital-
Sauter vers: