∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en novembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus chaudes ! Elles avoisinent entre les 22 et 27°C.


ephrem souza & levi wheeler
sont nos membres du mois ♡


Partagez
 

 No one else can make me feel the way that you do {ephraugust}

Aller en bas 
AuteurMessage
Ephrem Souza

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: (CARACTÈRE) On dit de toi que t'es quelqu'un de drôle, t'as toujours ce petit truc qui détend l’atmosphère et qui amuse la galerie. T'es aussi courageux, à l'écoute, toujours là quand on a besoin d'une épaule sur laquelle pleurer ou d'une oreille attentive. Passionné, quand tu aimes un truc, ça se sent, tu ne fais pas semblant, comme la danse par exemple. Sportif, avec un goût prononcé pour la danse donc mais aussi le running, la musculation ainsi que la natation. On dit aussi que t'es franc, tu n'as pas ta langue dans ta poche et t'hésites pas à dire ce qui te passe par la tête. Minutieux, toujours là à faire attention aux petits détails quitte à en devenir malade. Jaloux et possessif, chose assez comique quand on sait que tu partages ton compagnon avec d'autres personnes. Et t'as le sang chaud, tu t'emballes vite, trop vite et même si t'es du genre pacifiste, personne n'est à l'abri de ton crochet du droit un jour ou l'autre.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 1593
ICI DEPUIS : 17/09/2022
COMPTES : Blue, le timide fan de Pokémon & Callum, le sheriff qui redécouvre la vie.
CRÉDITS : Made by ma Anaïs d'amour (Astierian).

STATUT : En couple libertin avec Gus. Plus de plaisirs mais toujours autant d'amour l'un envers l'autre.
MessageSujet: No one else can make me feel the way that you do {ephraugust}   No one else can make me feel the way that you do {ephraugust} EmptyLun 24 Oct 2022 - 10:31

TW : contenu explicite possible

No one else can make me feel the way that you do ft. @August T. Pembroke
Halloween approche à grand pas et même si tu as l’idée de costume (avec le crew vous vous êtes décidés à opter pour jouer les membres du Scooby-Gang, Emilia en Vera, Charlie en Daphné, Jules en Fred et toi en Sammy), tu n’as tout bonnement pas trouvé de t-shirt vert et pantalon marron sobres, classiques, normaux quoi. Alors aujourd’hui t’as posé ta journée en off, t’es décidé à tout trouver d’ici ce soir et c’est sans compter sur l’aide de ton petit-ami, Gus. Dire que tu l’as forcé serait mentir, il est libre de ses choix mais faut dire qu’après la nuit que vous avez passés, tu l’as pas laissé repartir et ce matin, ou plutôt vers les onze heures passées, t’es réveillé par une truffe humide. « Ouais mon gros, j’arrive… » dis-tu à Loki alors que tu regardes un court instant le bel éphèbe à tes côtés, pour finalement te lever. T’enfiles un short, une veste à capuche que tu refermes un peu et tu sors comme ça de ta piaule pour aller sortir ton cher Husky le temps qu’il fasse ses besoins.

Une fois tout ça fait, tu te dis que réveiller ton homme c’est bien, mais avec un petit-déjeuner, c’est mieux. T’es extrêmement nul en cuisine mais tu devrais t’en sortir avec un café et des tartines grillées, non ? Fredonnant l’air d’une chanson qui passe sur l’une des enceintes connectées de la Bowery, tu t’attèles à préparer tout ça dans un soin particulier, sortant même un plateau pour y déposer confiture, pâte à tartiner, sucre, lait et ce sont en derniers les tartines et les deux tasses fumantes que tu poses. Fier de toi, tu retournes vers la chambre pour y retrouver le jeune Pembroke qui dort toujours et une fois le plateau posé sur la table de chevet, tu viens t’allonger de nouveau, glissant tes bras autour du corps du plus jeune, laissant ton visage rejoindre le sien pour que tes lèvres viennent lentement glisser sur sa joue, puis son cou et tu viens murmurer. « Le beau au bois dormant est prié de se réveiller, je répète, le beau au bois dormant est prié de se réveiller… » Tu ris doucement pour venir lui voler un léger baiser. « T’as pas oublié qu’on passait la journée ensembles, dis ? » Que tu demandes. Tu sais qu’avec ses cours, sa famille, l’entreprise il est surmené mais bon, t’as vraiment besoin de lui : il te manque quand il n’est pas là. C’est niais mais c’est vrai.
code by solosands

__________________________


let me move you ☽ One, two, three, come with me, we can work it differently. One, two, three, and dance with me tonight and maybe all our dreams are coming true. And, baby, I can feel you feel it too.


Dernière édition par Ephrem Souza le Mer 26 Oct 2022 - 23:34, édité 1 fois
https://www.aa-retro.com/t25343-souztheus3-instagram
August T. Pembroke
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 46
ICI DEPUIS : 23/10/2022
COMPTES : Le Romantique Matthew
CRÉDITS : sign by Ephrem; avatar by Milo

STATUT : En couple libre avec le sulfureux Ef
MessageSujet: Re: No one else can make me feel the way that you do {ephraugust}   No one else can make me feel the way that you do {ephraugust} EmptyLun 24 Oct 2022 - 14:49



Gus était un gros dormeur, et clairement, cette nuit a été beaucoup, beaucoup trop courte. Il a beau être jeune et en pleine forme, le sommeil, c'est sacré, et encore plus quand il avait passé une grande partie de la nuit à aimer son amoureux, tout en discussions à la fois précieuses et malicieuses quand en plein milieu d'une phrase les mains dérapent et les corps se confondent, pour revenir aux confessions propices à la nuit. Il avait voulu rentrer chez lui, mais Ephrem avait usé de toute sa volonté pour le faire rester, et il faut bien l'avouer, Gus ne peut pas résister très longtemps à son latino adoré. C'est simple, il ferait presque n'importe quoi pour celui qui arrive à le faire vibrer juste avec son regard...

Un parfum délicieux vient chatouiller ses narines, et bien qu'il aurait aimé profité encore de ce doux sommeil réparateur, c'est dans les bras d'Ef que Gus se réveille en souriant même avant d'ouvrir les yeux. "Le beau au bois dormant est prié de se réveiller, je répète, le beau au bois dormant est prié de se réveiller…" entend il dans les limbes de son réveil. Il se tourne alors, piégeant son amoureux entre ses bras et ouvre enfin les yeux, un sourire aux lèvres "Tu as oublié le baiser pour me réveiller... je me sens déjà repartir dans les bras de Morphée..." pouffe t'il doucement, avant d'attraper ses lèvres dans un baiser affamé. La nuit lui avait ouvert l'appétit, et s'ils n'avaient pas prévu de faire les boutiques pour la soirée d'Halloween afin de rhabiller l'homme de sa vie, il aurait bien pris un peu d'avance sur la prochaine nuit... "Comment pourrais je l'oublier? J'ai Emi qui me dicte les instructions par sms, toi qui me harcèle pour que je matte ton p'tit cul dans un pantalon... un café, un baiser, et j'suis prêt Cœur!" Il se redresse alors, chassant Ef de ses bras en glissant sa main sur son dos jusque sa magnifique chute de rein, laissant le drap glisser jusqu'au pied du lit. Gus pourrait passer sa vie entièrement nu, et dans la coloc, il traîne très, très souvent juste en boxer, mais dans l'intimité de la chambre d'Ephrem, c'est à poil et à l'aise qu'il se montre. Des abdos légèrement dessinés, l'on devine aussi des pectoraux qui commencent à apparaître, le corps du jeune Gus est encore marqué par l'adolescence qui n'est pas si loin que ça encore du haut de ses 22 ans. Loin d'être complexé, il adore le regard de son homme quand il s'adosse contre la tête de lit. Tu me gâtes, Ephrem. J'me sens comme un p'tit roi à chaque fois que je squatte ici.. Tu me gâtes beaucoup beaucoup trop.. Mais tu sais que j'aime ça, mmm? Clairement, se sentir aussi aimé vaut tous les matins du monde. C'est quand il regarde sa montre qu'il voit qu'il est vraiment super tard, et heureusement qu'il avait prévu le coup en demandant à l'un de ses camarades de promo de prendre les cours pour lui, parce qu'il savait qu'avec Ephrem, faire la tournée des magasins allait prendre une bonne partie de la journée. C'est quoi le thème de la bande? scoubidoo c'est ça? Et il te manque quoi? Il se préparait mentalement à la journée marathon qui arrivait à grand pas, tout en dévorant les tartines qu'Ef lui avait gentiment préparé. Gus soupire, satisfait: il adorait passer du temps avec son cher et tendre. Loin de lui, c'était l'oxygène qui lui manquait, à Gus. Il chérissait chaque instant passé en compagnie de son beau Latino, et il en avait jamais assez.


__________________________

Loosen up and lose your mind
Je ne veux pas être celui qui va tout tenter, prétendre être quelqu'un d'autre n'a jamais été mon genre..Il existait une pièce manquante que je m'efforçais de trouver.. Je ne sais pas comment mais tu m'as fait la trouver
Ephrem Souza

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: (CARACTÈRE) On dit de toi que t'es quelqu'un de drôle, t'as toujours ce petit truc qui détend l’atmosphère et qui amuse la galerie. T'es aussi courageux, à l'écoute, toujours là quand on a besoin d'une épaule sur laquelle pleurer ou d'une oreille attentive. Passionné, quand tu aimes un truc, ça se sent, tu ne fais pas semblant, comme la danse par exemple. Sportif, avec un goût prononcé pour la danse donc mais aussi le running, la musculation ainsi que la natation. On dit aussi que t'es franc, tu n'as pas ta langue dans ta poche et t'hésites pas à dire ce qui te passe par la tête. Minutieux, toujours là à faire attention aux petits détails quitte à en devenir malade. Jaloux et possessif, chose assez comique quand on sait que tu partages ton compagnon avec d'autres personnes. Et t'as le sang chaud, tu t'emballes vite, trop vite et même si t'es du genre pacifiste, personne n'est à l'abri de ton crochet du droit un jour ou l'autre.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 1593
ICI DEPUIS : 17/09/2022
COMPTES : Blue, le timide fan de Pokémon & Callum, le sheriff qui redécouvre la vie.
CRÉDITS : Made by ma Anaïs d'amour (Astierian).

STATUT : En couple libertin avec Gus. Plus de plaisirs mais toujours autant d'amour l'un envers l'autre.
MessageSujet: Re: No one else can make me feel the way that you do {ephraugust}   No one else can make me feel the way that you do {ephraugust} EmptyLun 24 Oct 2022 - 16:21


No one else can make me feel the way that you do ft. @August T. Pembroke
T’aimes bien ces matins-là. Pas ceux où Loki te réveille pour aller dehors, non, mais ceux aux côtés de ton Gus, cet étudiant qui a su te voler ton cœur en moins de deux. Tu ne joues pas un rôle avec lui, t’es toi-même et c’est ce qu’il semble aimer alors c’est pourquoi, afin de ne pas lui faire regretter d’avoir dormi ici, et aussi car tu sais qu’il aime beaucoup dormir, tu lui prépares le petit-déjeuner pour revenir dans la chambre, Loki étant aussi revenu car tu ne sais pas si Max (le chat d’Ella) traîne ou même si Reyansh est dans les parages, donc tu joues la sûreté mais c’est surtout le lover que tu joues quand tu viens réveiller ton beau aux bois dormant. Sa réponse te fait immédiatement rire et te voilà embarqué dans un câlin mais surtout un baiser affamé. Ce que t’aimes chez le frisé c’est sa passion. Que vous vous voyez tous les jours ou une fois par semaine, à chaque fois ça fait des étincelles et tu te concentres pour ne pas déraper et venir, par exemple, glisser tes lèvres dans son cou et plus bas, non, tu préfères laisser ça a plus tard. « Oops, désolé, j’attendais ton consentement avant… » avoues-tu avant de dévorer ses lèvres aussi, venant même chopper sa lèvre inférieure pour finalement rire quand il te demande comment oublier cette journée. « Pour info, j’ai rien demandé à Em, puis si tu veux pas me voir en boxer et torse-nu j’peux toujours aller demander ailleurs, hum… ? » Honnêtement, t’as pas envie. Tu pourrais appeler Elias ou même Levi mais non, c’est lui que tu veux, pas un autre.

Alors tu l’observes se redresser, tu en profites pour le mater, il est tellement magnifique que tu ne peux que mordre ta lèvre, histoire de rejeter ces envies pas très catholiques qui te viennent en tête. « Tu n’as que ce que tu mérites, puis, entre nous, tu sais à quel point je suis pas doué en cuisine de base, je me contente de mettre en œuvre ce que je connais, voilà tout… » avoues-tu pour venir lui voler un baiser, soufflant près de ses lèvres. « Moi tu sais ce que j’aime ? Toi. Je t’aime bébé… » C’est pas le surnom le plus cute mais t’aimes bien l’appeler ainsi. Reculant, tu attrapes le plateau, lui donnant sa tasse avant de prendre la tienne pour boire une gorgée de café. « Oui c’est ça, j’dois être en Sammy, donc me faut un pantalon marron et un t-shirt vert ! » Que tu réponds avant de prendre une tartine, lui donnant une fois couverte de confiture et tu fais de même pour toi afin de manger. « Et toi, tu y vas finalement ou pas ? »
code by solosands

__________________________


let me move you ☽ One, two, three, come with me, we can work it differently. One, two, three, and dance with me tonight and maybe all our dreams are coming true. And, baby, I can feel you feel it too.
https://www.aa-retro.com/t25343-souztheus3-instagram
August T. Pembroke
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 46
ICI DEPUIS : 23/10/2022
COMPTES : Le Romantique Matthew
CRÉDITS : sign by Ephrem; avatar by Milo

STATUT : En couple libre avec le sulfureux Ef
MessageSujet: Re: No one else can make me feel the way that you do {ephraugust}   No one else can make me feel the way that you do {ephraugust} EmptyMar 25 Oct 2022 - 15:29



Les baisers d'Ephrem sont les meilleurs baisers au monde, et ceux qu'August préfère par dessus tout. Gus sait très bien qu'il suffit d'un mot, d'un geste, d'un regard, pour qu'à nouveau les choses dérapent et finissent par deux corps nus et secoués par une respiration saccadée dû à un plaisir sans égal. C'est simple, avec Ephrem, tout est magnifié. Le Latino est le seul à l'aimer comme il le fait, et même si parfois, les mains de Gus touchent d'autres corps, c'est toujours Ephrem qui revient en pensée. "Tu plaisantes? J'adore te voir torse nu et en boxer... J'vais devoir m'attacher les mains pour éviter de l'enlever, ce bout de coton qui sera en trop, ce sera une torture pour moi mais... s'exclame t'il une des tartines préparées par son amoureux à moitié dans sa bouche"tu peux toujours demander de l'aide ailleurs, mais tu sais que mes conseils sont les plus avisés! alors tant pis pour les autres ajoute t'il en riant doucement. Jaloux, il ne l'est pas vraiment, mais il est carrément heureux qu'Ephrem lui ait proposé à lui d'abord plutôt qu'à Manny, ou à quelqu'un d'autre encore. Une journée entière, lui et son homme, ne pourrait jamais être une mauvaise journée. Depuis le temps qu'ils sont ensemble, ils ont connu pas mal de hauts, pas mal de bas, mais chaque soir ils arrivaient à se réconcilier. Alors clairement, même s'il se plaint de faire du shopping, activité qui ne lui plaît pas autant qu'on aurait pu penser, il est carrément aux anges d'être auprès de l'homme qu'il aime.
Je ne sais pas si je te mérites, mais ce que je sais, c'est que je t'aime tout autant p'tit Coeur..
Il lui souriait, et attrapait sa main douce et chaude pour la poser là où battait son myocarde. "tu sens? il bat la mesure de ton prénom, Ephrem"
Lui même n'en revenait pas d'être aussi mielleux. Ce n'était pas vraiment son genre, à August, et pourtant, quand il écrivait ses chansons d'amour, c'est toujours à Ef qu'il pensait, et il puisait dans leur histoire pour la chanter, quand il se sentait seul et incompris, loin de son amoureux.
Tu vas être sexy bordel! tu me feras des photos? Avec et sans costume on est d'accord bébé?" Il avait tout un dossier sécurisé dans son téléphone de son bel étalon. Il ne se lassait pas de le regarder, quand Ef était loin de lui, et c'était son petit péché que de lui en demander encore et encore. "Nope, je ne viens pas, même si entre toi, Em et le reste ça va donner, faut que je révise mes cours. faut être sérieux deux minutes dans la vie, tu sais comment il est mon père en ce moment.." Il soupirait. Son père lui menait la vie dure, maintenant qu'il entamait la dernière année, et entre la gestion de la boutique, les cours, et Ephrem, August avait peu de temps pour souffler. Heureusement, il arrivait à ruser encore un peu, comme aujourd'hui, mais il savait aussi qu'il était surveillé et qu'il ne devait pas trop enchaîner les conneries s'il ne voulait pas finir par décevoir le Père. Par contre, je veux tout savoir! et j'veux passer la nuit avec toi, sauf cas de force majeure. Okay bébé? les "cas de force majeure" ou autrement dit: un super beau gosse, une belle blonde, rousse ou brune une occasion est trop belle pour la laisser filer. C'était leur code à leur liberté. Ils se disaient tout, sans se juger, et c'était un gage de leur couple. Tout se dire pour ne pas se blesser. Et ça marchait plutôt bien, entre eux, de cette façon.

__________________________

Loosen up and lose your mind
Je ne veux pas être celui qui va tout tenter, prétendre être quelqu'un d'autre n'a jamais été mon genre..Il existait une pièce manquante que je m'efforçais de trouver.. Je ne sais pas comment mais tu m'as fait la trouver
Ephrem Souza

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: (CARACTÈRE) On dit de toi que t'es quelqu'un de drôle, t'as toujours ce petit truc qui détend l’atmosphère et qui amuse la galerie. T'es aussi courageux, à l'écoute, toujours là quand on a besoin d'une épaule sur laquelle pleurer ou d'une oreille attentive. Passionné, quand tu aimes un truc, ça se sent, tu ne fais pas semblant, comme la danse par exemple. Sportif, avec un goût prononcé pour la danse donc mais aussi le running, la musculation ainsi que la natation. On dit aussi que t'es franc, tu n'as pas ta langue dans ta poche et t'hésites pas à dire ce qui te passe par la tête. Minutieux, toujours là à faire attention aux petits détails quitte à en devenir malade. Jaloux et possessif, chose assez comique quand on sait que tu partages ton compagnon avec d'autres personnes. Et t'as le sang chaud, tu t'emballes vite, trop vite et même si t'es du genre pacifiste, personne n'est à l'abri de ton crochet du droit un jour ou l'autre.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 1593
ICI DEPUIS : 17/09/2022
COMPTES : Blue, le timide fan de Pokémon & Callum, le sheriff qui redécouvre la vie.
CRÉDITS : Made by ma Anaïs d'amour (Astierian).

STATUT : En couple libertin avec Gus. Plus de plaisirs mais toujours autant d'amour l'un envers l'autre.
MessageSujet: Re: No one else can make me feel the way that you do {ephraugust}   No one else can make me feel the way that you do {ephraugust} EmptyMar 25 Oct 2022 - 19:40


No one else can make me feel the way that you do ft. @August T. Pembroke
T’aimes bien le charrier, le taquiner sur le fait que si monsieur Pembroke a mieux à faire tu peux très bien trouver d’autres personnes susceptibles de t’aider. Le shopping ne t’as jamais déranger, tu n’iras pas jusqu’à dire que tu en raffoles, mais si tu es aux côtés de personnes que t’aimes, ça rend la chose plus intéressante : puis avec Gus ça pourrait vraiment être sympa, surtout quand il insinue que te voir en petite tenue et ne rien pouvoir faire sera une torture, ce à quoi tu réponds, venant frôler le lobe de son oreille. « Peut-être que justement tu auras le droit de tâter la marchandise et de me dire, en privé, ce que tu en penses, hm… » Tu déposes un baiser sur sa joue avant d’attaquer ton petit-déjeuner. Il est vrai qu’en plus d’être beau, intelligent il donne d’excellents conseils, donc t’as vraiment besoin de lui, du coup tu ne fais que valider mais c’est non-négociable : aujourd’hui ça sera une journée entre lui et toi, point final.

Quand il t’avoue ne pas savoir s’il te mérite, tu fais rouler tes yeux car c’est faux. A tes yeux vous vous êtes bien trouvés. Vous étiez très certainement au bon endroit, au bon moment, mais ça t’a suffi pour t’envouter et te permettre de vouloir le revoir tout en te dévoilant en tant que vrai Ephrem, pas le Ef qui amuse seulement la galerie ou autre. C’est grâce à Gus si aujourd’hui tu as ton propre local et donne tes cours, seul, car avant tu faisais simplement parti d’un crew de théâtre : chorégraphe et danseur, voilà ce que tu étais mais il t’a poussé et toi aussi, vers la musique surtout, même si son père lui bloque toujours la route, malheureusement. « Ton p’tit cœur est comblé. J’aime quand tu es mielleux comme ça, tu me rends vraiment dingue Gus, j-je suis tellement heureux avec toi à mes côtés… » souffles-tu alors que tu te concentres pour ne pas dégager le plateau et lui monter dessus, clairement c’est une torture. « Seulement si tu viens les prendre toi-même alors… » Ce ne serait pas aussi marrant sinon, loin de là. Alors tout en souriant en coin tu finis par perdre ce sourire quand il indique ne pas venir à la fête. Tu t’en doutais un peu et à la mention de son paternel, tu lèves les yeux, tu ne l’aimes pas vraiment faut être honnête, même si vous n’avez jamais fait de réelles rencontres. « Pas de soucis, je m’excuse d’avance des tonnes de snaps et photos ou messages que tu recevras alors, tu vas me manquer, nous manquer, surtout que Loki part avec Lizzie… » Tu fais une moue et tu vois le concerné monter sur le lit ce qui te fait rire mais les paroles du plus jeune te font le regarder à nouveau. « Evidemment. Je serais ton Sammy, tu pourras me retirer mes vêtements et me donner ton scoobysnacks… » ris-tu alors que tu viens glisser un baiser dans son cou, le mordillant légèrement pour remonter à ses lèvres que t’aspires dans un court baiser passionné. « Mais même si y a un cas de force majeur j’veux finir cette soirée avec toi bébé, ok ? Tu veux bien ? » demandes-tu, ton regard plongé dans le sien.
code by solosands

__________________________


let me move you ☽ One, two, three, come with me, we can work it differently. One, two, three, and dance with me tonight and maybe all our dreams are coming true. And, baby, I can feel you feel it too.
https://www.aa-retro.com/t25343-souztheus3-instagram
August T. Pembroke
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 46
ICI DEPUIS : 23/10/2022
COMPTES : Le Romantique Matthew
CRÉDITS : sign by Ephrem; avatar by Milo

STATUT : En couple libre avec le sulfureux Ef
MessageSujet: Re: No one else can make me feel the way that you do {ephraugust}   No one else can make me feel the way that you do {ephraugust} EmptyMer 26 Oct 2022 - 18:07



« Peut-être que justement tu auras le droit de tâter la marchandise et de me dire, en privé, ce que tu en penses, hm… » "Mais même si y a un cas de force majeur j’veux finir cette soirée avec toi bébé, ok ? Tu veux bien ?". Bordel. Ephrem avait le don de faire monter la température chez Gus rien qu'avec deux ou trois mots. Cette alchimie incroyable était présente depuis leurs premiers regards, et pourtant, le jeune étudiant ne croit absolument pas au coup de foudre. Il était là, au bon moment, et Ephrem aussi. Un concours de circonstances incroyables qui dure depuis deux ans maintenant. Deux putains d'années, de montagnes russes, de sexe incroyable et surtout d'un amour incroyablement fort. "très bien.. Parce que je comptais bien tirer avantage de la situation, crois moi bien, Effie chéri. Le plaisir des yeux et des oreilles que de te voir te trémousser dans ton petit pantalon marron... et d'entendre tes soupirs quand j'enlèverai avec mes dents ton t shirt vert... Il lui vole ses lèvres, lentement, doucement, sa langue se faisant impétueuse au contact de la sienne, et avant qu'il ne décide finalement de ne pas quitter cette chambre, il se recule et se réfugie derrière sa tasse fumante, les joues un peu plus rouges. Il souriait, heureux, et encore plus heureux de voir ce magnifique sourire trôner presque en permanence chez son amoureux. Il lève enfin les yeux au ciel en rétorquant: "ah non pas d'excuses! éclatez vous, ça va tous vous faire du bien! Ca va me faire marrer entre deux exos, tiens. j'vais même en garder quelques unes à charge, histoire de t'embêter avec ensuite.... " Il lui tire la langue, taquinant le beau latino. Son café fini, il s'extirpe de son lit en s'étirant, dos à Ephrem, sachant très bien que celui ci mattait sans louper une miette du spectacle, et enfile son jean  délavé et troué, finissant par son t shirt noirmoulant, avant de se retourner.
Tu vois! J'suis prêt! dit il en attrapant la main de son homme pour l'attirer à lui. toi et moi aujourd'hui bébé, en route pour faire de toi mon Sammy adoré... si t'es pas trop sage, t'auras droit à ton scoobysnack riait il doucement tout en caressant le fabuleux p'tit cul de son latino adoré. Je serai ton goûter! sois mon vilain Sammy à moi...


__________________________

Loosen up and lose your mind
Je ne veux pas être celui qui va tout tenter, prétendre être quelqu'un d'autre n'a jamais été mon genre..Il existait une pièce manquante que je m'efforçais de trouver.. Je ne sais pas comment mais tu m'as fait la trouver
Ephrem Souza

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: (CARACTÈRE) On dit de toi que t'es quelqu'un de drôle, t'as toujours ce petit truc qui détend l’atmosphère et qui amuse la galerie. T'es aussi courageux, à l'écoute, toujours là quand on a besoin d'une épaule sur laquelle pleurer ou d'une oreille attentive. Passionné, quand tu aimes un truc, ça se sent, tu ne fais pas semblant, comme la danse par exemple. Sportif, avec un goût prononcé pour la danse donc mais aussi le running, la musculation ainsi que la natation. On dit aussi que t'es franc, tu n'as pas ta langue dans ta poche et t'hésites pas à dire ce qui te passe par la tête. Minutieux, toujours là à faire attention aux petits détails quitte à en devenir malade. Jaloux et possessif, chose assez comique quand on sait que tu partages ton compagnon avec d'autres personnes. Et t'as le sang chaud, tu t'emballes vite, trop vite et même si t'es du genre pacifiste, personne n'est à l'abri de ton crochet du droit un jour ou l'autre.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 1593
ICI DEPUIS : 17/09/2022
COMPTES : Blue, le timide fan de Pokémon & Callum, le sheriff qui redécouvre la vie.
CRÉDITS : Made by ma Anaïs d'amour (Astierian).

STATUT : En couple libertin avec Gus. Plus de plaisirs mais toujours autant d'amour l'un envers l'autre.
MessageSujet: Re: No one else can make me feel the way that you do {ephraugust}   No one else can make me feel the way that you do {ephraugust} EmptyMer 26 Oct 2022 - 23:38


No one else can make me feel the way that you do ft. @August T. Pembroke
Etre proche de Gus c’est comme jouer avec le feu et prier pour ne pas se brûler. Il te rend fou, dingue et t’en passes. Tu fais tout pour que ça reste calme, là-dessous, sous la couette mais c’est vraiment compliqué de rester concentrer, surtout quand il vient te lancer ces quelques mots et t’es là, assis à l’écouter, ta langue qui glisse sur ta lèvre inférieure et tu secoues la tête, comme pour remettre tes idées en place. « Avec les dents ? Bordel je veux voir ça alors, t’es déjà sexy de base mais là… » Tu ne finis pas ta phrase, tes lèvres se retrouvent embarquées dans un baiser volé. Le baiser est tellement lent, doux, impétueux que tu l’accentues, tu ne veux pas arrêter mais tu te connais, tu ne vas pas quitter le lit si tu restes là alors qu’il se recule, tu mords ta joue et l’observe un court instant pour faire comme lui, terminant de déjeuner pour essayer de ne pas penser à ton corps sous le siens, comme hier soir.

« On va s’éclater alors, pas de soucis ! Mais je te retiens alors, tu sais que j’ai, aussi, des photos dossiers de toi, hm ? » répliques-tu d’un sourire taquin alors que tu le vois se lever après avoir tiré sa langue et fini son café. Tu te délectes du tiens mais surtout de la vue que t’offre ce bel éphèbe. Il est bandant, de fou, il te rend toute chose et le pire c’est qu’il le sait. Le plateau dégagé, tu le laisses t’attirer à lui et voilà qu’il vient caresser tes fesses, sans pression. « Je suis toujours sage mon chou, tu devrais le savoir… » ris-tu alors que tu viens le soulever par ses cuisses, faisant en sorte qu’il s’enroule à toi et tu viens le rallonger sur le lit tandis que tu viens frôler son nez du tiens, répondant. « Pour toi, je serais n’importe qui, n’importe quoi… » Tu lui voles un baiser et tu dévies jusqu’à son cou. Tu le mordilles gentiment puis tu te redresses, te défaisant de son emprise pour te retourner et t’habiller. Dommage pour lui, t’étais déjà en boxer et short mais tu retires ce dernier pour enfiler ton jean et un polo qui traîne, terminant par tes baskets pour tendre ta main au plus jeune. « Bon, on y go ? Sinon j’te fais l’amour et crois-moi, j’en ai vraiment envie… » Tu mords ta lèvre en laissant ton regard pénétrer le sien. Il t’enivre, c’est dingue à quel point.
code by solosands

__________________________


let me move you ☽ One, two, three, come with me, we can work it differently. One, two, three, and dance with me tonight and maybe all our dreams are coming true. And, baby, I can feel you feel it too.
https://www.aa-retro.com/t25343-souztheus3-instagram
August T. Pembroke
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 46
ICI DEPUIS : 23/10/2022
COMPTES : Le Romantique Matthew
CRÉDITS : sign by Ephrem; avatar by Milo

STATUT : En couple libre avec le sulfureux Ef
MessageSujet: Re: No one else can make me feel the way that you do {ephraugust}   No one else can make me feel the way that you do {ephraugust} EmptyLun 31 Oct 2022 - 15:55



August souriait presque bêtement, avec Ephrem à ses côtés. Les papillons dans le ventre, le cœur qui tambourine à chaque fois que le Latino le couve du regard, et son corps qui réagit au quart de tour dès qu'il se retrouve à moins de deux mètres de lui... Sortir dans cet état de fébrilité était tout sauf raisonnable, Gus le savait, et s'ils n'avaient pas de shopping à faire, il serait resté là, à explorer le corps de son homme encore et encore, comme s'il ne le connaissait pas par cœur. Mais seul son regard légèrement troublé et cette sacrée bosse sous sa ceinture de pantalon pouvait témoigner de son excitation. Ephrem avait ce don incroyable pour le rendre fou, et il l'adorait pour cette raison. Allongé sur le lit, il profitait du spectacle de cet homme qui s'habillait, laissant son regard s'égarer sur son amoureux, et une fois qu'il se retourne, Gus prend la main de son homme pour se lever, se retrouvant en face de celui qu'il aime toujours plus fort chaque jour.

J'aime tes menaces, Beau Brun, et crois moi, j'ai les arguments tout trouvés pour t'enfermer ici pour le reste de la journée avec moi sous, au dessus, et en toi bébé...
Il pose sa main derrière la tête d'Ef, l'embrassant à pleine bouche tout en se frottant à lui avant de reculer vers la porte en souriant, taquin, presque à bout de souffle.
"Mais le sexe peut attendre, pas la soirée d'Halloween! Le crew va nous tuer si tu n'es pas Sammy pour votre soirée!"  
Il riait doucement. En fait, il avait hâte de voir son homme se vêtir et se dévêtir, il adorait quand Ef lui demandait conseil sur tel assortiment de couleur, ou sur telle forme de pantalon. Il n'était pas expert du tout, mais il savait ce qui pouvait mettre en valeur son amoureux, et il aimait quand Ephrem attirait les regards sur lui. Et même si parfois, il aimerait être le seul qui partage la perfection de son corps, il était simplement fier de faire partie de la vie d'un homme aussi charismatique, aussi charmant que lui.
On laisse Loki à l'appart? Promis, si bébé chien est sage, il aura droit à une énorme promenade et de grosses grosses friandises disait il en frottant entre les deux oreilles pointues du Husky. Il n'était pas très animal de compagnie, que ce soit chien, chat ou autre, sa famille ne l'ayant jamais habitué à aimer autre chose que la réussite de la famille, mais Loki avait autant de charmes que son papa, Gus adorait ses vocalises fréquentes, et bien souvent, c'est lui qui s'amusait plus que le chien quand ils jouaient ensemble.
Il prenait enfin la main de son homme dans la sienne, pour sortir de l'appart qu'il louait avec la communauté qu'Ephrem avait choisi pour vivre, ce qui permettait au Latino d'avoir un super appart, avec une très belle chambre. Chambre que Gus squattait dès qu'il le pouvait, tellement il se sentait chez lui tant qu'il était avec le sulfureux Ephrem.


__________________________

Loosen up and lose your mind
Je ne veux pas être celui qui va tout tenter, prétendre être quelqu'un d'autre n'a jamais été mon genre..Il existait une pièce manquante que je m'efforçais de trouver.. Je ne sais pas comment mais tu m'as fait la trouver
Ephrem Souza

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: (CARACTÈRE) On dit de toi que t'es quelqu'un de drôle, t'as toujours ce petit truc qui détend l’atmosphère et qui amuse la galerie. T'es aussi courageux, à l'écoute, toujours là quand on a besoin d'une épaule sur laquelle pleurer ou d'une oreille attentive. Passionné, quand tu aimes un truc, ça se sent, tu ne fais pas semblant, comme la danse par exemple. Sportif, avec un goût prononcé pour la danse donc mais aussi le running, la musculation ainsi que la natation. On dit aussi que t'es franc, tu n'as pas ta langue dans ta poche et t'hésites pas à dire ce qui te passe par la tête. Minutieux, toujours là à faire attention aux petits détails quitte à en devenir malade. Jaloux et possessif, chose assez comique quand on sait que tu partages ton compagnon avec d'autres personnes. Et t'as le sang chaud, tu t'emballes vite, trop vite et même si t'es du genre pacifiste, personne n'est à l'abri de ton crochet du droit un jour ou l'autre.
Voir le profil de l'utilisateur
membres du mois
MESSAGE : 1593
ICI DEPUIS : 17/09/2022
COMPTES : Blue, le timide fan de Pokémon & Callum, le sheriff qui redécouvre la vie.
CRÉDITS : Made by ma Anaïs d'amour (Astierian).

STATUT : En couple libertin avec Gus. Plus de plaisirs mais toujours autant d'amour l'un envers l'autre.
MessageSujet: Re: No one else can make me feel the way that you do {ephraugust}   No one else can make me feel the way that you do {ephraugust} EmptyMar 1 Nov 2022 - 13:08


No one else can make me feel the way that you do ft. @August T. Pembroke
C’est clair que les arguments, il les a. Faut dire qu’en un sourire, le plus jeune réussi toujours à te faire perdre la tête. C’est tout con mais si August est dans les parages, y a personne d’autre qui ne compte pour lui : comme si le musicien faisait partie intégrante de lui et que sans lui t’es tout simplement perdu. Alors, pour ne pas te faire avoir et venir le chevaucher sur le lit, tu te concentres sur ton habillement, enfilant de quoi sortir d’ici et aller faire ces magasins pour être fin prêt à Halloween. C’est clair que le crew va vous tuer si jamais tu débarques à la fameuse soirée d’Halloween vêtu comme un individu lambda. « C’est sûr ça, alors on verra plus tard, hein ? » souffles-tu contre les lèvres du jeune éphèbe quand il vient t’embrasser à pleine bouche. C’est vraiment dingue l’effet qu’il te fait, même après deux passées ensembles : tous les jours t’as l’impression de retomber amoureux de lui, encore et encore.

Jetant un coup d’œil à ton chien, tu acquiesces d’un hochement de tête quand le frisé te demande si vous allez laisser Loki ici. « Je pense que c’est le mieux à faire, y a ma sœur qui va passer le récupérer d’ici une heure, on ira le chercher ce soir ou demain, hein mon gros… » Que tu dis au chien alors que tu t’agenouilles devant lui pour venir enfouir ta tête dans ses poils, venant embrasser ton animal de compagnie que tu aimes vraiment fort fort, il est aussi important que Gus à tes yeux. « Allez, go ! » dis-tu en caressant le Husky puis prenant la main de ton petit-ami pour quitter la chambre puis l’appartement, prenant l’ascenseur pour descendre au rez-de-chaussée. Le temps de l’ascenseur, t’en profites pour venir coller ton corps à celui de ton amant et tu viens lui voler plusieurs baisers. Une fois hors de l’ascenseur et dehors, tu joues de ton doigt sur la main du frisé pour te diriger vers le bus, au moins vous serez tranquilles. « Tu penses qu’on trouvera tout dans le même magasin ? J’me disais qu’on pourrait manger un truc aussi, vu qu’on s’est levés tard au moins je profite de toi bien comme il faut, hm ? » Que tu souffles en déposant un baiser sur son front, montant dans le bus après avoir payé les deux tickets, t’installant sur l’un des sièges double : direction les rues commerçantes, t’as hâte.
code by solosands

__________________________


let me move you ☽ One, two, three, come with me, we can work it differently. One, two, three, and dance with me tonight and maybe all our dreams are coming true. And, baby, I can feel you feel it too.
https://www.aa-retro.com/t25343-souztheus3-instagram
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: No one else can make me feel the way that you do {ephraugust}   No one else can make me feel the way that you do {ephraugust} Empty

 
No one else can make me feel the way that you do {ephraugust}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cause you make me feel like i'm so alone (carlisle)
» The way you make me feel. (Lewen)
» somebody make me feel alive (violet)
» no, there's nothing that i wouldn't do to make you feel my love (brookcha)
» you make my heart feel like it's summer (rosa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: appartements-
Sauter vers: