∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en novembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus chaudes ! Elles avoisinent entre les 22 et 27°C.


ephrem souza & levi wheeler
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment : -37%
Couette 2 places (220×240) – Polyester ...
Voir le deal
29 €
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

Partagez
 

 and she translated into the sky (wooja)

Aller en bas 
AuteurMessage
Woody Rutkowski
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3615
ICI DEPUIS : 03/10/2014
COMPTES : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
CRÉDITS : urochrome (a) & yourdailykitsch (g) & beloved (s)

STATUT : ⋄ only you can make me weightless (woolie)
MessageSujet: and she translated into the sky (wooja)    and she translated into the sky (wooja)  EmptySam 19 Nov 2022 - 19:09

Trois jours après l'accident

Trois jours. C'est ce qu'il avait fallu à Woody pour sortir de lui-même, pour sortir de sa torpeur. Il avait appris la mort de sa mère dès son réveil, Elias, Avery, Nevaeh et leur père étant à son chevet. À son chevet mais pas tout à fait là, pas entièrement pour lui, lui qui avait tué leur mère. Il avait vu dans les yeux de certains une tristesse, dans les yeux d'autres, la colère. Certains lui avaient dit que ce n'était pas sa faute, d'autres n'avaient pas ménagé les mots : s'il avait été plus responsable, s'il avait écouté ses symptômes, rien de tout cela ne serait arrivé. Ils avaient raison, ceux-là. Woody, en apprenant la mort de sa mère, avait hurlé de douleur, d'incompréhension, de rage. Il avait hurlé et pleuré jusqu'à ce qu'on vienne lui administrer un sédatif, parce qu'une douleur pareille qui s'entendait entre tous les murs de l'aile de l'hôpital, ce n'était pas soutenable. Il valait mieux endormir la souffrance. Il valait mieux endormir la bête.

Les jours suivants, Woody s'était plongé dans le silence. Même Charlie n'avait réussi à lui soutirer que quelques mots, quelques phrases, vides de sens ou bien pleines de blâme. C'est dans ces jours-là qu'on lui avait appris que les autres personnes impliquées dans l'accident étaient Conchobáhr et Freja. Freja. On ne le lui avait pas dit dès son réveil, on avait voulu le préserver, sans doute. La mort de sa mère était déjà un choc émotionnel bien trop vif, bien trop douloureux. Comme de fait, apprendre qu'il avait également causé du tort, du mal, à la norvégienne, ça l'avait achevé.

Puisqu'elle était encore à l'hôpital, quelques chambres plus loin, Woody n'avait pas pu endurer plus longtemps de ne pas aller voir comment elle allait. On avait beau lui dire qu'elle était hors de danger, il fallait qu'il le constate par lui-même. Malgré sa propre envie de mourir, de tout arrêter là, il avait demandé à pouvoir se rendre à la chambre de la jeune Ivanova. Puisque son état le lui permettait, il se rendit en fauteuil roulant jusqu'à la salle 415, comme on le lui avait indiqué. Freja était allongée dans son lit, le corps abîmé, par la faute de Woody. En la voyant, les larmes lui remontèrent aux yeux. Ces larmes qu'il n'arrivait plus à contenir depuis son réveil. Il pleurait tout le temps, Woody. Il s'en voulait à mort. Pour tout. D'exister. « Je suis tellement désolé, Freja. » Il porta une main à sa bouche. « Tout est de ma faute. »
Freja Ivanova

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: mariée au voyage, née pour découvrir le monde ◊ originaire d'Oslo en Norvège ◊ chante à ses heures perdues mais très peu de gens sont au courant ◊ possède son entreprise de décoration d'intérieur ◊ est passionnée par le sport et en fait quotidiennement ◊ essaie d'avoir un mode de vie assez healthy même si sa passion pour la fête l'empêche de l'être à cent pour cent ◊ a fait plusieurs passages express au commissariat à cause de son amour pour le danger et l'interdit ◊ a un chien, Wilo, depuis quelques mois ◊ rêve de construire sa propre famille, à défaut d'en avoir eu une par le passé ◊ malheureusement, suite à une fausse couche, elle ne pourra peut-être jamais concrétiser ce rêve ◊ c'est une voyageuse dans l'âme, dés qu'elle le peut, elle part explorer tous les pays du monde ◊ chaque jour, elle essaie de s'améliorer pour diminuer son empreinte écologique ◊ elle lutte beaucoup pour le bien être animal, que ce soit dans des zoos ou devant des abattoirs ◊
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 25323
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : angie (av) magma (sign) amendownin (icons)

STATUT : only love can hurt like this.
MessageSujet: Re: and she translated into the sky (wooja)    and she translated into the sky (wooja)  EmptyDim 20 Nov 2022 - 21:31

Allongée dans ton lit, tu somnoles en réalisant à peine à quel point ton existence aurait pu prendre un tout autre tournant. Bordel. Tu aurais pu mourir, tu aurais pu perdre ce bébé et surtout, laisser Zoé orpheline. Elle qui a enfin la stabilité et l'amour qu'elle mérite, aurait tout perdu et aurait dû recommencer à zéro à trois ans à peine. Milo l'a amenée une heure plus tôt étant donné qu'elle passait son temps à te réclamer et que de ton côté, tu te languissais d'elle. Tu n'as pas l'habitude de ne pas te réveiller avec son sourire et de ne pas la coucher dans son lit, le soir venu. Même enceinte, Zoé reste ta priorité. Durant ces quelques jours à l'hôpital, tu as eu le temps de faire le point sur ta vie, de voir ce qui était réellement important, dans le fond. Heureusement, tu sors demain matin. Les médecins ont voulu te garder quelques jours pour être certains qu'aucun problème à retardement ne surviendrait. Tu t'en sors bien, finalement. Les douleurs que tu peux éprouver un peu partout dans ton corps sont moindres par rapport à ce qui aurait pu se passer. Et à ce que Conchobáhr peut éprouver. Mais il y en a un dont tu ignores encore tout : Woody. Les médecins t'ont assuré qu'il allait bien mais tu n'en sais pas plus et ça, ça te rend malade. Peu importe s'il est heureux dans son couple aujourd'hui, il restera l'homme au centre de ta vie pour toujours. Comme si le destin avait décidé de te l'envoyer pour te rassurer, l'australien fait son apparition sur le seuil de ta porte. Un sourire de soulagement traverse ton visage. « Viens ici. » Souffles-tu en tapotant la place à côté de toi sur ton lit. Tu as besoin de le serrer dans tes bras, besoin de le toucher pour être certaine qu'il aille bien. « Ce n'est pas de ta faute Woody, les accidents arrivent... Comment tu te sens, toi ? » Demandes-tu en soutenant son regard, les yeux inquiets.

__________________________


┗ I JUST CRUMBLE ┛
ஃ Aussitôt que le jour se lève, je m'en vais faire un tour et je rêve d'un amour n'existant pas qui pourtant m'attristera. ஃ
https://myfukingmemories.tumblr.com https://www.aa-retro.com/t18034p45-freja_-instagram#667181
Woody Rutkowski
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3615
ICI DEPUIS : 03/10/2014
COMPTES : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
CRÉDITS : urochrome (a) & yourdailykitsch (g) & beloved (s)

STATUT : ⋄ only you can make me weightless (woolie)
MessageSujet: Re: and she translated into the sky (wooja)    and she translated into the sky (wooja)  EmptyMar 22 Nov 2022 - 2:40

Ce sourire-là, ce sourire de soulagement sur le visage de la norvégienne, Woody n'en voulait pas. Freja aurait dû être en colère. Freja aurait dû le détester. Il avait failli la tuer, elle aussi. Ne savait-elle donc pas qu'il était celui qui, à répétition, la faisait souffrir et qui avait risqué sa vie, parce qu'il était incapable de s'affronter lui-même ? Tant de fois cela s'était produit entre eux, mais celle-ci aurait pu être fatale. Comme elle l'avait été pour sa mère. Il ne se pardonnerait jamais, Woody. Alors, quand elle tapota la place à côté d'elle sur le lit, il secoua brièvement la tête de gauche à droite. Dans son fauteuil roulant, il n'avança pas davantage. Les accidents arrivent, certes. Mais d'autres peuvent être évités. Celui-là aurait pu être évité. Il aurait être évité. « Non ... Tu ne sais pas tout, Freja. » Lâcha-t-il de sa voix faible, brisée. « C'est ma faute. Je savais que je n'aurais pas dû être au volant. Combien de fois mon médecin m'a mis en garde, pendant mes poussées, de ne pas conduire ... » Les sanglots entrecoupèrent les derniers mots. Il porta une main à sa bouche, le coude posé sur l'accoudoir du fauteuil roulant, le dos recourbé vers l'avant malgré la douleur qui irradiait dans son épaule. « Je voulais qu'on puisse voir Avery au plus vite, j'voulais pas avoir à expliquer à qui que ce soit qu'il valait mieux venir nous chercher, maman et moi ... J'voulais pas l'expliquer à ma mère non plus, que j'pouvais pas, que j'pouvais plus ... » Il marqua une courte pause, sur le point de craquer, et de ne plus jamais pouvoir en revenir. « J'l'ai tuée, Freja. Et j'ai failli te tuer toi aussi. » La panique le gagnait, il avait du mal à respirer, du mal à s'ancrer, à se reconnecter à la réalité, cette réalité bien trop douloureuse, bien trop effrayante.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: and she translated into the sky (wooja)    and she translated into the sky (wooja)  Empty

 
and she translated into the sky (wooja)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» it's like no other pain, i've ever known (wooja)
» alone in the dark ~ wooja
» #381 - let me shake up your world (wooja)
» create our world (wooja)
» we're coming apart but we hold it together (wooja)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: northern District :: hôpital-
Sauter vers: