∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en novembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont plus chaudes ! Elles avoisinent entre les 22 et 27°C.


ephrem souza & levi wheeler
sont nos membres du mois ♡

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

Partagez
 

 may angels lead you in (the rutkowskis)

Aller en bas 
AuteurMessage
Woody Rutkowski
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3615
ICI DEPUIS : 03/10/2014
COMPTES : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
CRÉDITS : urochrome (a) & yourdailykitsch (g) & beloved (s)

STATUT : ⋄ only you can make me weightless (woolie)
MessageSujet: may angels lead you in (the rutkowskis)   may angels lead you in (the rutkowskis) EmptyDim 20 Nov 2022 - 20:34

✶☽☽☽✶

tw : décès d'un parent, deuil

Aucune idée de l'heure qu'il était. Aucune idée du jour qu'on était. Aucune idée de l'endroit où il se trouvait. Woody avait le cerveau dans les vappes, le corps dans le sable mouvant, l'impression de couler, l'impression d'être prisonnier, l'impression de ne pouvoir échapper à la chute, à la douleur. Il ne faisait pas encore complètement sens de toutes ces émotions mais il savait, au fin fond de lui-même, que la pire noirceur l'attendait. Sans doute aurait-il dû garder les paupières closes à tout jamais. Il regretterait sans doute d'avoir rouvert les yeux, à quatre heures trente-deux cet après-midi, plusieurs heures déjà après l'accident. Plusieurs heures déjà depuis le dernier souffle de sa mère.

La chambre d'hôpital était plongée dans la noirceur, seule la lumière d'après-midi filtrait à travers les rideaux. Comme si les gens habitants cette chambre préféraient ne pas affronter les regards des uns et des autres. Comme si en se morfondant dans le noir, il y avait une chance que la lumière de leur mère leur parvienne, de là-haut. Mais il n'y avait aucune lumière. Ni dans le regard de son frère, ni dans les regards de ses soeurs, ni dans le regard de son père. Il les regarda l'un après l'autre et un sentiment des plus inconfortables le poignarda dans le coeur, dans l'âme.Il ne savait pas depuis combien de temps il dormait. Mais il lui semblait bien que c'était la première fois qu'il reprenait conscience depuis l'accident. Depuis l'accident dont il se souvenait que trop bien.  Il se râcla la gorge, difficilement. Les regards se tournèrent vers lui. « Vous faites de sacrées têtes ... » Sans humour. Juste avec la plus grande crainte qui le tiraillait. « Où est maman ? » Comme si, au fond, il savait déjà, Woody. Mais qu'il ne voulait pas être celui à le dire. Leur père non plus, n'avait pas envie de le dire, pas avant de le croire, de le voir. Il quitta la pièce, les laissant seuls, tous les quatre. Woody, Nevaeh, Elias et Avery.  
Avery Rutkowski

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 1260
ICI DEPUIS : 17/06/2021
COMPTES : Emilia (Lili Reinhart)
CRÉDITS : (c)cheekeyfire

STATUT : You take my breath and steal the things I know there you go, saving me from out of the cold
MessageSujet: Re: may angels lead you in (the rutkowskis)   may angels lead you in (the rutkowskis) EmptyLun 21 Nov 2022 - 12:03

Tu ne réalisais toujours pas ce qu'il se passait actuellement dans ta vie. Tu venais de reprendre conscience après 3 semaines dans le coma, il te fallait déjà digère cette information, reprendre le fil de ta vie avec ces 3 semaines où tu as loupé énormément de chose. Tu étais perdue tout en étant bien présente. Il y a une chose surtout à laquelle tu allais devoir t'habituer, a laquelle tu allais devoir apprendre à faire face chaque jour de ta vie, le décès de ta mère. A cet instant, tu regrettes tellement d'avoir repris conscience ce jour là, tu te sens coupable dans le fond oui. Même si on t'assurait du contraire, pour toi c'était toi. Jamais Woody n'aurait pris cette route ce jour là sinon, jamais il n'aurait eu cet accident et jamais votre mère aurait perdu la vie dans celui-ci.
Te voilà donc assise dans ce fauteuil dans la chambre d'hôpital où se trouvait ton frère. Tu avais encore du mal a réellement tenir sur tes jambes, encore engourdie de cette non activité pendant ces 3 semaines. Ton regard est vide et tu n'oses au final pas réellement regarder ton frère ainé. Tu lui en voulais autant que tu t'en voulais dans cette histoire. Aucune larmes n'arrivent à sortir de tes yeux pourtant tu le sentais ce trou au fond de ton coeur qu'avait causé cette perte en toi et pourtant non tu n'arrives pas à pleurer depuis que tu as appris cette nouvelle. Woody fini par se réveiller et tu ne t'en rends compte, sortant de tes pensées que lorsque tu l'entends se racler la gorge. Tu tentes alors un regard vers lui mais vite ton regard se détourne vers ton père, Elias et Nev, chez qui tu cherches de la force actuellement mais tu n'arrives à rien percevoir. Il finit par parler de votre mère et tu le sens ce coup de poignard a nouveau en plein coeur, tu la ressens encore cette douleur atroce. Qui de vous allez balancer la bombe ? Tu ne t'en sentais juste pas capable, te sentant bien trop coupable. Un blanc s'installe entre vous 4, ton père ayant quitté la pièce, lui qui venait de perdre sa femme, la mère de ses enfants, tu le trouvais bien plus fort que quiconque. Et puis finalement tu te décides à ouvrir la bouche peut-être que l'information passerait mieux par toi que par Elias ou Nev'. "Elle est morte....!" Dis-tu avec ta voix se brisant en prononçant ces mots et de t'effondrer enfin. Lâchant enfin toutes les larmes que tu retenais en toi. "Tout est de ma faute!" Ton visage plongé dans tes mains tu laisses enfin évacuer toute cette douleur que tu pouvais ressentir, toute cette rage et cette colère que tu avais au fond de toi.


@Woody Rutkowski @Elias Rutkowski @Nevaeh Rutkowski

__________________________


I won't hesitate
Pull me close and I'll hold you tight
Don't be scared 'cause I'm on your side
Know there's nothing I wouldn't do for you
https://www.aa-retro.com/t23171-averyr-insta
Nevaeh Rutkowski
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 30
ICI DEPUIS : 11/10/2022
CRÉDITS : awonaa (avatar) ; tumblr (gif) ; ASTRA (sign).

STATUT : célibataire.
MessageSujet: Re: may angels lead you in (the rutkowskis)   may angels lead you in (the rutkowskis) EmptyMer 23 Nov 2022 - 15:44

Le bas du dos appuyé contre la chambranle de la fenêtre, le regard au sol, tu déglutis difficilement. Il est difficile de concevoir qu’une vie paisible puisse voler en éclats avec tant de fracas. Depuis ton retour, tu as l’impression que tout a dérapé. Tu te demandes même si tu n’aurais pas mieux fait de rester en Angleterre. Comme si ton retour avait fait s’abattre le malheur sur la famille Rutkowski. Le bras d’Elias, le coma d’Avery puis ça. Ça. Cet accident terrible. Il est depuis, dans ta poitrine, cette douleur sourde à toute consolation. Ce poids sur ton cœur. Tu as perdu toute chaleur humaine depuis. Tu as l’impression d'errer entre l’hôpital et les murs de ta maison en rénovation. Plus rien ne semble avoir de saveur. Tu penses sans arrêt à ta mère. A-t-elle souffert ? A-t-elle pu trouver le repos ? Trop de questions morbides auxquelles tu n’auras jamais les réponses. Ton esprit est un orage sans sommeil, tu n’es que plus que l’ombre de toi-même.

Tu finis par lever les yeux vers la silhouette qui se trouve dans ce lit aseptisé. Le seul survivant de ce cataclysme. Woody. Oh, Woody, réveille-toi. Tu espères que la puissance de tes pensées puisse le ramener vers vous. Peu importe ce que tu pensais de lui pour le moment, la seule chose importante à tes yeux était qu’il ouvre enfin les siens. Dans le silence, tu vois le père quitter la pièce. Tes yeux se remplissent de larmes mais tu ravales, aussi dur que ce soit. Tu ne t’autorise pas à craquer, tu ne le dois pas. Tes lèvres se pincent très fort alors que soudain, la voix de ton frère aîné s’élève et ses premières paroles te crèvent le ventre. Il réclame sa mère. N’a-t-il aucun souvenir ? Tes yeux n’arrivent même pas à se lever car tu sais que tu vas t'écrouler. La main devant tes lèvres, tu retiens l’assaut le plus longtemps possible. Pendant que le silence te semble être une éternité, tu allais ouvrir la bouche mais Avery te devance. Cinglante. Froide. De plus, elle parachève la disgrâce en se culpabilisant, rejetant tous les tords sur ses frêles épaules. Les larmes débordent maintenant de ses yeux, c’est insupportable. Tu finis par t’agiter soudain, mue par une énergie dévastatrice. « ça suffit, Avery ! » que tu lâches, profondément en colère. Terminé de jouer toujours le trait d’union entre chacun ici, fatiguée, tu rends les armes. Comment peut-elle oser dire ça ? Chacun sait où se trouve l’unique responsable et pourtant, il va devoir vivre avec ce poids toute sa vie. Nul besoin de jouer le faux coupable ici. Cette chambre impersonnelle t’étouffe, tu rêves de t’extirper de cette antre maudite. Tu te tournes vers Woody, les larmes dévalant maintenant tes joues. « Maman est décédée, Woody. » la voix plus détendue mais la colère se lit toujours sur tes traits. « Elle n’a pas survécu à l’accident. » Tu essaies d’avoir un peu plus de tact que ta jeune sœur. Il va déjà avoir du mal à encaisser la nouvelle, autant mettre le plus de tact possible que permets ton état.

__________________________



Smile, you're designed to.
Victor hugo said ☽  Et puis, il y a ceux que l'on croise, que l'on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minutes, une demi-heure et changent le cours de votre vie.
Elias Rutkowski

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Quiconque connait Elias pourrait vous dire ceci : il peut être un ange, comme un démon…ces temps-ci, son côté démon ressort d’avantage néanmoins ‹ la famille, c’est tout pour lui. Il a eu une enfance heureuse, pleine d’insouciance, son frère et ses soeurs sont les personnes qu’il aime plus sur cette terre, même s’il arrive qu’ils se dispute souvent ‹ Depuis quelques années, en particulier depuis que Woody a déclaré sa maladie, Elias ressent une colère en lui, quelque chose qu’il n’arrive jamais a apaiser complètement et qu’il laisse parfois exploser ‹ il est colérique et buté ‹ il est aussi doux et peut se montrer extrêmement patient et minutieux ‹ c’est un bricoleur, depuis toujours, il adore réparer des trucs, en inventer aussi ‹ Elias a suivi des études d’ingénieur mais à abandonné, six ans plus tôt, par manque de confiance en lui principalement ‹ Elias a une petite tendance à l’auto-destruction. Il est souvent au bord de la ligne ‹ On a toujours dit de lui qu’il était un petit génie, mais également qu’il était paresseux, ne donner pas le meilleur de lui-même et qu’il était probablement son pire ennemi. ‹ Il n’est jamais tombé amoureux, pour de vrai. N’allez pas croire cependant qu’il est allergique aux sentiments, il attend simplement celui qui fera battre son coeur, il a tellement d’amour à donner, même si, pour le moment, il aime l’insouciance de son célibat ‹ L’eau est son domaine, d’ailleurs, plus jeune, il a gagné un concours d’apné, il peut retenir son souffle très longtemps. ‹ Aujourd’hui, il pratique la natation. ‹ il adore les animaux, les chiens en particulier, mais n’en possède pas. ‹ Il lui arrive souvent d’entrer en conflit avec Woody, il le teste, et se teste lui-même. En vérité, il a infiniment peur de le perdre et ça le met en colère. ‹ Elias est un impulsif, on ne compte plus les décisions qu’il a prise sur un coup de tête ‹ cependant, il n’est pas du genre à regarder en arrière. ‹ Il est plutôt courageux et recule rarement devant l’adversité ‹ C’est un lève tôt, et un couche tard, autrement dit, il dort peu
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
MESSAGE : 1985
ICI DEPUIS : 24/03/2020
COMPTES : Lys, Aura & Pippa
CRÉDITS : moon rhapsodies (ava) & morphine (gif)

STATUT : There's nothing holdin' me back (malias)
MessageSujet: Re: may angels lead you in (the rutkowskis)   may angels lead you in (the rutkowskis) EmptyLun 28 Nov 2022 - 0:29

C’est un cauchemar…mon cerveau n’arrive pas à assimiler comme ça peut être la vérité. Comment ça a pu se passer ? Comment, en une seconde, toute une vie peut être réduite à néant ? J’ai envie de me réveiller et de constater que tout cela n’est en fait qu’un mauvais rêve…mais hélas, c’est la mordante réalité. Maman est morte mais je n’arrive pas encore à l’admettre. Dans la chambre d’hôpital de Woody, je suis adossé à la fenêtre, bras croisé, les yeux fixé au sol. Je lève les yeux lorsque la voix de mon frère se fait entendre. Je garde néanmoins les dents serrés. Papa quitte la pièce, je ne peux pas le blâmer, j’aurais probablement fait pareil s’il ne m’avait pas devancé. Au lieu de ça, je reste près de mon frère et de mes soeurs, parce que ça me semble plus juste sur le moment. Woody nous interroge et Avery éclate en sanglot, annonçant sans ménagement cette vérité qui nous tétanise. Maman est morte. Elle prend sur elle la culpabilité de ce tragique évènement que l’on traverse, et aussitôt, Nevaeh lui demande d’arrêter. Mon regard passe de l’une à l’autre, mes mâchoires ne se sont pas desserrées d’un millimètre. Puis, mon oeil dévie sur Woody, dans son lit d’hôpital tandis que notre soeur lui annonce la nouvelle, sans fioritures, sans sucre… tranchante. Maman est morte. Mon coeur se serre. Je n’ai pas envie d’y croire. Combien de fois faudrait-il encore le mentionner à voix haute pour que j’y crois ? Je ne sais pas. L’atmosphère de cette chambre d’hôpital est à peine supportable, j’ai envie de m’enfuir en courant mais je ne peux pas. Alors je fais la seule chose que je me sens capable de faire, j’attrape ma petite soeur sanglotante et l’attire à moi. Je la serre contre moi, aussi fort que me le permet mon bras de le plâtre et embrasse son front.

__________________________

the perks of being a troublemaker
Woody Rutkowski
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 3615
ICI DEPUIS : 03/10/2014
COMPTES : jackson & isaiah & concho & elmo & nova
CRÉDITS : urochrome (a) & yourdailykitsch (g) & beloved (s)

STATUT : ⋄ only you can make me weightless (woolie)
MessageSujet: Re: may angels lead you in (the rutkowskis)   may angels lead you in (the rutkowskis) EmptySam 3 Déc 2022 - 19:25

Le silence. C'était peut-être plus cruel que les mots, le silence. Dans ce contexte-là, du moins. De son regard voilé Woody voyait bien ses soeurs et son frère se lancer des regards, puis regarder leur père quitter la pièce. Un blanc, mais qui lui paraissait si noir. L'aîné des quatre enfants tenta de se hisser un peu plus vers le haut de son lit, il avait l'impression d'avoir mal partout d'être mal dans sa peau. Il n'arriva qu'à gagner un maigre centimètre de redressement. C'est Avery qui mit fin à l'attente, et finalement, il existait bel et bien des mots plus cruels que le silence. Elle est morte ! On aurait dit une mauvaise pièce de théâtre dont les protagonistes sont coincés dans une chambre d'hôpital pendant tout le dialogue. Ça coûte moins cher en changements de décor. « Non ... » Avait d'abord murmuré Woody, qui sentait son corps être inondé de colère, de panique, d'injustice. Il ne voyait pas sa plus jeune soeur s'effondrer, il ne voyait pas son seul frère la prendre dans ses bras, la serrer si fort dans ses bras, comme s'il avait peur de la perdre elle aussi. Woody répétait faiblement : « Non, non, non ... » Ce n'était point la faute d'Avery contrairement à ce qu'elle se martelait sur la tête. Le seul fautif ici c'était Woody. Il n'aurait jamais dû prendre la voiture ce matin. Il n'aurait jamais dû être derrière le volant, le pied sur les pédales. Ou alors, c'est lui qui aurait dû en mourir, de ses mauvaises décisions. Pas elle. Pas leur mère. Maman. Les yeux du trentenaire se posèrent dans ceux de Nevaeh, qui s'était approchée du lit pour lui confirmer la même histoire, d'une voix plus détendue. Mais Woody, il lisait toute la colère dans son regard. Son ton de voix ne dissimulerait pas la haine. Les yeux remplis d'eau, l'aîné de la famille laissa s'échapper un cri de désespoir, des sanglots qui résonnaient dans cette chambre et au-delà. Les pleurs d'un enfant adulte qui vient de perdre sa mère et qui sait, lui, que tout est de sa faute. Et qui ne se le pardonnera jamais.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: may angels lead you in (the rutkowskis)   may angels lead you in (the rutkowskis) Empty

 
may angels lead you in (the rutkowskis)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sometimes you need to take the lead -r.
» my bad habits lead to you (polly)
» it's too cold outside for angels to fly (mathea)
» lead the way and we pull the trigger (harmonie)
» Bad habits lead to you (Sean K & Amara)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: northern District :: hôpital-
Sauter vers: