∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en janvier —

En ce moment à Bowen, l'été bat son plein ! Les températures sont très chaudes ! Il fait en moyenne 27°C.


alba jensen & mercedes berkeley
sont nos membres du mois ♡

Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
63 €
Voir le deal

Partagez
 

 let's revolutionize the world together (Vega)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nora Le Roy

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 308
ICI DEPUIS : 12/11/2022
COMPTES : La douce artiste, Ella O'Brian
CRÉDITS : Ninel (avatar) Blake slitwall (gif)

STATUT : Célibataire, à la recherche du grand amour
MessageSujet: let's revolutionize the world together (Vega)   let's revolutionize the world together (Vega) EmptyVen 25 Nov 2022 - 21:26

Let's revolutionize the world together

   @Vega Clark    




Son installation à Bowen a permis à la jeune Le Roy de se concentrer sur son projet professionnel. Avec ses études et son voyage, elle a découvert l’importance de sortir de chez soi, en apprendre plus, ouvrir son esprit et elle souhaite à toute personne de connaître des expériences similaires. Néanmoins, elle a pu trop régulièrement observer le mal que le tourisme engendre. La pollution  des avions, la mauvaise gestion des déchets en forêt, la surpopulation de lieu réservé à la faune, etc.. Voir la planète s’effondrer suite à son activité préférée a été un vrai cauchemar. Depuis, elle s’est promise de réinventer le tourisme. De changer le monde. Elle y croit fort, et elle espère y arriver avec son influence. Et surtout ne pas échouer, une nouvelle fois, cela donnerait raison à ses parents qui sont sceptiques.

C’est donc dans ce dynamisme que Nora prend la direction de la bibliothèque pour s'installer dans une des salles de travail de groupe. Elle adore travailler à l’extérieur de chez elle, c’est souvent un moyen pour stimuler ses pensées et sa créativité. De plus, aujourd’hui, une amie, Vega, la rejoint dans cette folie. Lorsqu’elle l’a rencontrée, ce fut le coup de foudre amical. Vous savez ce moment où on a l’impression de connaître la personne depuis toujours, que c’était évident que vos chemins se croisent : c’est ce qu’elle a vécu. Les deux jeunes femmes partagent les mêmes opinions sur plusieurs points, voient la vie de la même manière. Aucun doute, une belle amitié est certaine entre elles. Ainsi, la voir dans cette salle de co-working réconforte la française qui s’adresse tout naturellement avec un grand sourire à sa partenaire de la journée : « Salut ! Je suis heureuse de te retrouver ici ! ». Puis, elle prend place en face d’elle, sort son ordinateur avant de continuer « J’ai hâte que tu me racontes plus en détail ton projet ! Qu’est-ce que tu comptes vraiment faire ? Tu en es où ? Qu’est-ce que tu as déjà fait ? » Voilà qu’elle recommence à bombarder de questions son interlocutrice. Nora est trop curieuse, beaucoup trop, et Vega l’a vite intriguée quand elle a évoqué le fait d’être aussi entrepreneuse, elle veut tout savoir depuis, et espère peut-être développer une belle entraide entre elles.

lumos maxima
https://www.aa-retro.com/t25542-noradrenaline-nora-s-instagram
Vega Clark

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: est plutôt grande gueule ‹ manifeste régulièrement pour défendre ses idées ‹ est féministe ‹ aime faire la fête mais jamais avec excès contrairement à ce que beaucoup pensent ‹ a un petit côté romantique qu'on ne lui donne pas au premier abord ‹ a du mal d'être proche de personnes qui n'ont pas les mêmes idées qu'elle ‹ fait passer ses principes avant tout ‹ a la chance de ne pas prendre un gramme même en mangeant beaucoup trop de pizzas ‹ adore passer des soirées à regarder seulement des séries sur son canapé, netflix est sa religion ‹ a de grandes ambitions même si elle sait qu'il faut qu'elle soit un peu moins franche si elle veut réussir ‹ n'a pas sa langue dans sa poche et parle beaucoup trop ‹ est une personne assez positive ‹ déteste qu'on lui dise quoi faire ‹ est très têtue et bornée ‹ n'a pas acheté de vêtements neufs depuis des années ‹ adore les jeux-vidéos et jouer en ligne ‹ est très spontanée et fait souvent les choses sur un coup de tête ‹ même si elle ne cherche pas à être en couple à l'heure actuelle, elle aimerait bien plus tard fonder une famille ‹ aime lire des romans de young adult romantiques sans prises de tête ‹ aime faire de la danse. ‹ est née à Osaka ‹ déteste son père ‹ est arrivée à Bowen à l'âge de 15 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 2289
ICI DEPUIS : 23/04/2019
COMPTES : perry, manny, polly, selma, rory
CRÉDITS : nocreativejuiceleft (a), chiaralbart, zen-coleman & rogers (s)

STATUT : célibataire blasée
MessageSujet: Re: let's revolutionize the world together (Vega)   let's revolutionize the world together (Vega) EmptyDim 27 Nov 2022 - 16:43

Ce n’est pas rare que je travaille sur mon projet à la bibliothèque, la plupart du temps sur mes heures de travail. Je travaille à mi-temps là-bas et on ne peut pas dire qu’il y ait tout le temps une activité extraordinaire. Si je ne suis pas l’employée idéale qui va se donner à fond, je ne suis pas non plus la pire, je fais mon boulot mais quand j’ai un peu de temps libre, je réfléchis à mon projet qui avance bien à présent. Si j’ai pas mal été toute seule dessus, à ne l’évoquer que brièvement aux autres, j’ai depuis peu rencontrée Nora qui elle aussi à un projet entrepreneurial et en dehors de ça on a pas mal de points communs alors forcément l’idée d’une session de travail en duo m’a rapidement séduite. J’ai réservé la salle de co-working de la bibliothèque pour notre après-midi. L’avantage c’est que comme j’y ai travaillé le matin, je n’ai pas eu un long trajet à faire pour venir, ayant mangé sur place. J’arrive en premier, m’installe en sortant mon ordinateur et mon carnet de notes. Je note des idées et les avancées un peu partout, carnet, téléphone, ordinateur. Je ne suis pas la personne la plus organisée là-dessus mais j’y travaille. Quand Nora arrive je lui souris avant de l saluer « Salut ! Moi aussi j’suis contente, ça va me faire du bien de pas bosser toute seule pour une fois. » Curieuse elle veut en apprendre plus sur mon projet. Je pourrais lui faire un exposé d’une heure sur la question mais je tente de rester concise. Quand je lui ai évoqué mon idée la dernière fois, je suis restée assez vague, en disant, comme à tous ceux à qui j’en parle, que je travaille sur un projet de lieu inclusif type salon de thé. « Alors...l’idée de base c’est d’avoir un endroit en journée qui soit un safe space pour tout le monde. Donc ça serait un peu comme un salon de thé où on peut manger des petits trucs et boire genre du thé ou quoi. Mais il y aura aussi un petit coin boutique avec des artistes et artisans locaux qui sont sensibles aux problématiques des minorités et du féminisme. Il y aura aussi un autre coin librairie bibliothèque pour lire des ouvrages sur la question et aussi j’imagine des ateliers sur les mêmes problématiques. Ça fait un an bientôt que j’y réfléchis et que j’ai commencé à travailler dessus. J’ai réussi à avoir un local au Mayor’s Market et j’ai commencé à le rénover. Heureusement il y a pas trop à faire c’est surtout de la peinture et de la déco mais je suis vraiment ultra nulle pour ça donc je pense que ça me prend un peu plus de temps que pour d’autres, et je suis toute seule à travailler dessus aussi. » Je me rends compte qu’au final j’ai pas mal parlé mais je suis réellement passionnée par ce projet, j’avais besoin de quelque chose pour me sentir utile. Je pensais qu’à Bowen je ne trouverais rien qui me fasse me sentir utile en dehors des associations que je fréquente mais au final il y a cette idée de projet qui m’a donné un vrai coup de boost. « Et toi du coup ? » Parce que tout comme elle, j’en sais pas beaucoup sur son projet.

__________________________

I'm tough, I'm ambitious, and I know exactly what I want. If that makes me a bitch, okay.
https://www.aa-retro.com/t17471-alphalyrae-instagram
Nora Le Roy

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 308
ICI DEPUIS : 12/11/2022
COMPTES : La douce artiste, Ella O'Brian
CRÉDITS : Ninel (avatar) Blake slitwall (gif)

STATUT : Célibataire, à la recherche du grand amour
MessageSujet: Re: let's revolutionize the world together (Vega)   let's revolutionize the world together (Vega) EmptyMar 29 Nov 2022 - 16:59

Let's revolutionize the world together

   @Vega Clark    




Travailler à plusieurs est une source de motivation pour Nora. Depuis ses études de droit, c'est inimaginable de se retrouver seule devant un bureau, un ordinateur et des bouquins. Non, elle ne fonctionne pas comme ça, et cela serait à nouveau retomber dans ce mauvais cycle. C’est donc avec joie qu’elle s’installe avec Vega qui souhaite aussi entreprendre. En plus d’être une partenaire de travail, elle peut également être une source d’inspiration pour la française. Elle adresse un sourire à sa collègue du jour lorsqu’elle apprend que le plaisir est partagé. Puis, elle l’écoute attentivement parler de son projet. Lors de leur rencontre, Vega n’avait qu’évoqué qu’elle travailait sur l’idée d’un lieu inclusif sans plus détailler. Aujourd’hui, c’est l’occasion d’en savoir plus, et son récit attire fortement l’attention de la française. « Wow, c’est ultra intéressant et passionnant ! » répond-elle, admirative. « Ça serait super d’avoir un tel lieu à Bowen, je suis sûre que ça aiderait pleins de personnes, plus que tu ne le penses. » Nora est sensibilisée aux discriminations que peuvent subir certaines personnes, notamment au sein de la communauté LGBT. Nombreux sont ses followers qui se confient sur leurs parents ou proches qui les rejettent, ou encore qui lui évoquent des insultes qu’ils reçoivent de personnes dans la rue. Savoir que Vega souhaite leur donner un lieu est un espoir pour eux, elle en est certaine. « Et tu as déjà une petite collection de livres ? Et tu connais déjà le thème de certains ateliers ? » Égale à elle-même, elle recommence à poser plusieurs questions à son interlocutrice, encore une fois. En même temps, tout l’intéresse dans ce que Vega lui a raconté, et puis, elle était si passionnée quand elle en parlait que Nora veut tout savoir maintenant ! « En tout cas, top que tu aies déjà trouvé un local ! Courage pour la rénovation ! Je pourrai venir t’aider si tu veux mais je suis pas plus douée que toi sur ça, je serai sûrement un frein. » rajoute-t-elle en riant, elle n’a jamais jamais touché à la peinture mais il est naturel pour elle de proposer son aide, surtout si le projet respecte ses convictions. Ça serait vraiment dommage que juste un coup de pinceau devienne un frein. Mais pour l’instant, il n’est pas question de parler de démotivation car c’est au tour de la jeune entrepreneuse d’écouter les idées de la petite française. « De mon côté, j’ai une idée de projet d’éco-tourisme. J’ai eu la chance de beaucoup voyager, de découvrir différentes cultures, etc.. Mais j’ai aussi observé le mal que le tourisme pouvait faire sur l’écosystème, sur la faune et flore et même sur les locaux. J’aimerai donc développer un tourisme responsable ici, sur Bowen. C’est pouvoir aider les autres à voyager tout en essayent d’émettre le moins d’émissions de gaz à effet de serre, et pourquoi pas redécouvrir des activités locales, limiter le tourisme de masse, ou proposer des alternatives qui peuvent causer du mal. Par exemple, à la place de visiter un zoo, aller faire du bénévolat dans un centre de soin pour kangourou. » Un moment de pause, il est vrai que pour l’instant rien n’est bien construit, mais elle vient juste d’arriver, et commence à peine à bien prendre ses marques dans la ville. « Ouais pour l’instant c’est pleins d’idées en vrac, rien de très concrets. Mais je viens d’arriver ici, j’ai juste eu le temps de repérer un peu ce qu’il se faisait en terme de tourisme à Bowen. » Des projets à des avancées bien différentes entre les deux, mais Nora est certaine que Vega pourra lui apporter beaucoup, et elle espère faire de même, qu’elles avanceront ensemble dans leurs idées.
lumos maxima
https://www.aa-retro.com/t25542-noradrenaline-nora-s-instagram
Vega Clark

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: est plutôt grande gueule ‹ manifeste régulièrement pour défendre ses idées ‹ est féministe ‹ aime faire la fête mais jamais avec excès contrairement à ce que beaucoup pensent ‹ a un petit côté romantique qu'on ne lui donne pas au premier abord ‹ a du mal d'être proche de personnes qui n'ont pas les mêmes idées qu'elle ‹ fait passer ses principes avant tout ‹ a la chance de ne pas prendre un gramme même en mangeant beaucoup trop de pizzas ‹ adore passer des soirées à regarder seulement des séries sur son canapé, netflix est sa religion ‹ a de grandes ambitions même si elle sait qu'il faut qu'elle soit un peu moins franche si elle veut réussir ‹ n'a pas sa langue dans sa poche et parle beaucoup trop ‹ est une personne assez positive ‹ déteste qu'on lui dise quoi faire ‹ est très têtue et bornée ‹ n'a pas acheté de vêtements neufs depuis des années ‹ adore les jeux-vidéos et jouer en ligne ‹ est très spontanée et fait souvent les choses sur un coup de tête ‹ même si elle ne cherche pas à être en couple à l'heure actuelle, elle aimerait bien plus tard fonder une famille ‹ aime lire des romans de young adult romantiques sans prises de tête ‹ aime faire de la danse. ‹ est née à Osaka ‹ déteste son père ‹ est arrivée à Bowen à l'âge de 15 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 2289
ICI DEPUIS : 23/04/2019
COMPTES : perry, manny, polly, selma, rory
CRÉDITS : nocreativejuiceleft (a), chiaralbart, zen-coleman & rogers (s)

STATUT : célibataire blasée
MessageSujet: Re: let's revolutionize the world together (Vega)   let's revolutionize the world together (Vega) EmptyDim 18 Déc 2022 - 18:32

Je suis contente de pouvoir parler de mon projet à quelqu’un qui partage des ambitions similaires aux miennes et qui a les mêmes combats. Je n’ai pas à justifier de l’intérêt de mon projet, de l’importance de l’inclusivité dans celui-ci et ça me fait du bien. J’ai mis du temps à trouver quelque chose qui ait du sens pour moi. Après avoir abandonné mes études en sciences politiques, j’étais complètement perdue, travaillant à la bibliothèque en attendant mais sans que je ne vois ça comme un projet d’avenir. J’ai songé à partir de Bowen, à retourner à Sydney, dans une ville plus grande où les opportunités pour avoir un travail dans le milieu du militantisme sont plus nombreuses ou tout simplement existes, ce qui n’est pas vraiment le cas dans une petite ville comme Bowen. « J’suis contente que le projet te plaise ! » dis-je, ravie de voir l’enthousiasme de Nora, ça me boost et me donne du courage pour continuer de voir que le projet intéresse. J’ai galéré à obtenir des financements des banques, pas franchement enclines à investir dans ce genre de projets, surtout mené par quelqu’un d’aussi jeune que moi. Mais j’ai fini par en convaincre une ce qui a réellement aidé à lancer les choses et rendre le tout concret. « Oui j’en ai quelques uns chez moi, sinon je les fais acheter par la bibliothèque, l’avantage d’y travailler. » Je lui réponds en souriant avant d’ajouter « Pour les ateliers j’imagine pas mal de choses différentes, des témoignages, de la création de banderoles pour des manifestations, de la sensibilisation, c’est à construire au fil du temps. » Je note régulièrement des idées dans mon carnet mais pour l’instant j’essaie de me concentrer sur le concret et le plus urgent à savoir le local. Nora me propose même son aide pour la peinture même si elle ne semble pas plus experte que moi. « A deux ça ira toujours plus vite, si tu veux venir ça serait avec plaisir en tout cas. Et puis comme ça je pourrais te montrer le local, tu pourras me dire ce que tu en penses. » Je n’ai pas envie qu’elle se sente obligée de m’aider mais à deux ça irait bien plus vite. Même si le local n’est pas immense, je n’ai pas un budget gigantesque alors j’ai dû revoir certaines ambitions à la baisse si je voulais rendre un jour concrète cette idée. A son tour la jeune femme me présente son projet, qui n’est qu’un idée pour l’instant. Je l’écoute attentivement, intéressée également par son projet. « J’ai aussi pu voyager et c’est vrai que je ne me suis pas toujours posée ces questions. J’essaie de faire plus attention maintenant mais je pense que ton projet pourrait intéresser pas mal de monde. Et si ça marche bien, tu pourrais aussi le proposer pour d’autres endroits avec une plateforme en ligne par exemple. » Je lui dis en imaginant à quoi pourrait ressembler concrètement son projet. « J’aimerais bien t’aider sur les activités locales mais depuis que je suis arrivée à Bowen, je ne suis pas sûre d’en avoir fait beaucoup. Mais je pourrais peut-être te mettre en contact avec des gens qui s’y connaissent un peu plus si tu veux ! » Je ne suis pas une grande adepte des randonnées ou des visites de manière générale. Alors même si je suis là depuis sept ans maintenant, je ne connais pas si bien que ça la région. « Ton objectif actuellement c’est de rassembler un peu toutes tes idées et voir ce que tu pourrais faire concrètement du coup ? »

__________________________

I'm tough, I'm ambitious, and I know exactly what I want. If that makes me a bitch, okay.
https://www.aa-retro.com/t17471-alphalyrae-instagram
Nora Le Roy

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 308
ICI DEPUIS : 12/11/2022
COMPTES : La douce artiste, Ella O'Brian
CRÉDITS : Ninel (avatar) Blake slitwall (gif)

STATUT : Célibataire, à la recherche du grand amour
MessageSujet: Re: let's revolutionize the world together (Vega)   let's revolutionize the world together (Vega) EmptyDim 8 Jan 2023 - 16:49

Let's revolutionize the world together

   @Vega Clark    




Nora a tout de suite su que Vega serait une partenaire importante pour ses projets. En effet, elle est non seulement créative mais aussi très engagée et souhaite monter un projet qui semble déjà bien passionnant pour la petite française. C’est donc naturellement qu’elle retourne un grand sourire à la jeune femme lorsqu’elle lui dit qu’elle est heureuse de savoir que ses idées plaisent. Comment elle aurait pu en douter ? Nora aime tout ce qui touche à l’engagement, aux combats qui lui semblent juste. C’est le cas de celui de Vega et elle est si contente de savoir qu’une personne, ici, à Bowen, se soucie de lieux inclusifs. Elle ne se sent plus seule à vouloir faire changer les choses, maintenant elles sont deux, et elle est certaine qu’ensemble, elles pourront réaliser de grandes choses. Peut-être qu’elle rêve trop, peut-être qu’elle est trop optimiste, trop enthousiaste, mais elle a toujours été comme ça, et c’est ainsi qu’elle réussit. Il est donc évident pour la française, fraîchement installée dans la ville, de s’intéresser plus en détail à ce projet, d’où leur rencontre aujourd’hui à la bibliothèque. « Ou tu peux peut-être aussi installer une boîte à livres, les personnes viendraient choisir leur livres en échange, ou pas, d’en déposer un nouveau, comme ça tout le monde pourrait participer aux échanges et à ton projet. » Nora a déjà vu ce genre d’idées en France, cela est assez répandue dans les gares et les lieux à fort passages. Elle y a déjà trouvé quelques pépites et son entourage semble apprécier le principe d’échange en fonction de ses moyens. Elle ne sait pas si ça existe aussi en Australie, elle n’y a pas encore vraiment prêté attention, mais si Vega souhaite instaurer ça, il est certain qu’elle viendrait y déposer quelques précédentes lectures. « Trop bien pour les ateliers ! T’as pleins d’idées, c’est chouette ça ! J’ai hâte de voir ça ! » Nora déborde d’enthousiasme et de dynamisme, même si cela n’existe pas encore. C’est sûr, tout l’intrigue pour l’instant, elle essayera d’être un grand soutient pour sa partenaire. Mais pour l’instant, avant de parler d’atelier, Vega recentre la conversation sur le local, la création du lieu physiquement. La française s’est spontanément proposée d’aider même si elle n’est pas très convaincue de son utilité. « C’est parti ! Tu veux qu’on se fasse sur un week-end ? T’as essayé de regarder un peu sur Pinterest, Tumblr ou même Instagram pour trouver de l’inspiration ? C’est comme ça que je fonctionne. » Dit-elle en riant. Oui, pour décorer sa chambre, elle a toujours regardé à droite et à gauche sur ce que les influenceurs et influenceuses décoration d’intérieur font. On peut même y trouver des petits tutos Do It Yourself à bas prix et qui permettent de rendre le lieu encore plus charmant. C’est à son tour d’expliquer ses idées et elle est rassurée de voir que Vega est aussi sensibilisée à la question du voyage éco-responsable. C’est un des enjeux majeurs du siècle, d’après elle. Le sourire de Nora grandit quand la jeune femme lui propose même une idée. Aussitôt, elle la note en post-it sur son ordinateur pour ne pas l’oublier. Elle n’y est pas encore à la création du site internet, mais elle trouve ça brillant ! « Je suis rassurée de voir que l’idée t’intéresse aussi ! Et j’adore ce que tu proposes ! » répond-elle avant d’enchaîner sur la possibilité d’avoir des contacts. « Je dis jamais non à quelque contacts ! Tu penserais à qui ? J’ai déjà rencontré Tyler, le fermier, qui pourrait proposer des logements plus responsables, ou encore Theodore, le responsable de l’escape game et le bar à jeux avec qui j’ai déjà travaillé, il a envie de diversifier ses thèmes. Je ne sais pas encore si je vais partir sur ça, mais pour l’instant ça me fait un peu travailler et je me fais aussi connaître, tu vois ? » Il est vrai que Nora ne sait pas encore sous quelle forme son projet se présentera, c’est pour ça qu’elle acquisse à la dernière question de Vega, c’est ce qu’elle fait en ce moment, brainstormer, rassembler toutes les idées possibles et les réorganiser afin de dégager une ligne directive. « C’est exactement ça. Ça peut être un site internet comme tu dis qui pourrait faire guide, ou une agence de voyage différente avec des formules de voyages et des options qui respectent mes engagements, ou une agence qui propose plusieurs activités éco-reponsables aux touristes et aux habitants, j’y réfléchis encore. Je ne sais pas encore ce qui sera le plus utile et le plus réalisable. » C’est vrai qu’elle ne connaît pas beaucoup les méthodes d’entreprenariat, elle n’a jamais suivi de formations ni de cours à ce sujet, ça peut un peu l’inquiéter. « Et j’ai rien budgétisé, tu vois ? Tu sais bien y faire, toi ? J’ai peur d’oublier un truc. »

lumos maxima
https://www.aa-retro.com/t25542-noradrenaline-nora-s-instagram
Vega Clark

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: est plutôt grande gueule ‹ manifeste régulièrement pour défendre ses idées ‹ est féministe ‹ aime faire la fête mais jamais avec excès contrairement à ce que beaucoup pensent ‹ a un petit côté romantique qu'on ne lui donne pas au premier abord ‹ a du mal d'être proche de personnes qui n'ont pas les mêmes idées qu'elle ‹ fait passer ses principes avant tout ‹ a la chance de ne pas prendre un gramme même en mangeant beaucoup trop de pizzas ‹ adore passer des soirées à regarder seulement des séries sur son canapé, netflix est sa religion ‹ a de grandes ambitions même si elle sait qu'il faut qu'elle soit un peu moins franche si elle veut réussir ‹ n'a pas sa langue dans sa poche et parle beaucoup trop ‹ est une personne assez positive ‹ déteste qu'on lui dise quoi faire ‹ est très têtue et bornée ‹ n'a pas acheté de vêtements neufs depuis des années ‹ adore les jeux-vidéos et jouer en ligne ‹ est très spontanée et fait souvent les choses sur un coup de tête ‹ même si elle ne cherche pas à être en couple à l'heure actuelle, elle aimerait bien plus tard fonder une famille ‹ aime lire des romans de young adult romantiques sans prises de tête ‹ aime faire de la danse. ‹ est née à Osaka ‹ déteste son père ‹ est arrivée à Bowen à l'âge de 15 ans.
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
MESSAGE : 2289
ICI DEPUIS : 23/04/2019
COMPTES : perry, manny, polly, selma, rory
CRÉDITS : nocreativejuiceleft (a), chiaralbart, zen-coleman & rogers (s)

STATUT : célibataire blasée
MessageSujet: Re: let's revolutionize the world together (Vega)   let's revolutionize the world together (Vega) EmptyDim 15 Jan 2023 - 16:53

J’ai, je pense, un peu trop d’idées pour ce projet qui se trouve être un mélange de plein de choses qui me tiennent à cœur. Toutes mes idées ont en lien le fait que je veuille un lieu inclusif où mettre en avant des œuvres qui sortent de ce qu’on peut voir traditionnellement. J’ai envie d’avoir des livres d’écrivains racisés, queer, de femmes, et pareil pour des œuvres d’artistes locaux. J’ai envie de mettre la lumière sur ceux qui restent trop souvent dans l’ombre. J’en ai la possibilité avec ce projet et j’ai envie de le faire. Grâce à la bibliothèque, je peux lire des livres sans me ruiner et j’ai envie qu’il y ait aussi cette possibilité dans le lieu que je vais ouvrir, en plus de pouvoir acheter des livres avec un petit espace librairie. Mais il va falloir que j’achète tout de même des ouvrages pour les mettre à disposition des clients. Sur la même thématique Nora me donne l’idée d’une boîte à livres. « Oui c’est une bonne idée ! Comme ça les gens pourraient découvrir d’autres lectures aussi et je pourrais aussi faire des découvertes pour enrichir les étagères du coin librairie et bibliothèque. » Je réponds, enthousiaste. Si je mets une boîte à l’intérieur du local, les gens seraient moins tentés d’y mettre n’importe quoi, car j’ai envie de réellement axer les choses sur certains types de livres et ne pas me retrouver avec moitié de Stephen King et l’autre moitié de romances problématiques hétérocentrées. Je parle également des quelques idées d’ateliers que j’ai en tête sans m’être encore trop penchée sur la question pour l’instant. Nora a l’air d’être emballée par ce que je lui expose et son enthousiasme se poursuit lorsque je parle de la peinture et la décoration du local. « Si ça te dit, mais vraiment te sens pas obligée. » Je suis touchée par son aide mais je n’ai pas envie qu’elle prenne de son temps libre alors qu’elle doit avoir plein d’autres choses à faire. « Ouais j’ai fait pas mal de boards d’inspiration mais je veux quelque chose d’assez simple et qui coûte pas un bras non plus. J’ai quelques idées pour la déco. » Des fois je vois des trucs géniaux mais ça demande d’acheter beaucoup trop de choses pour le budget que j’ai. Si ça fonctionne je pourrais revoir un peu la déco quand j’aurais un peu plus les moyens de le faire. Surtout que j’aimerais acheter local chez des artistes indépendants, ce qui est bien plus cher. En temps qu’adepte de la seconde main, je vais dans un premier temps aller dans les boutiques du genre, je pense que je trouverais de quoi faire. Ça fera un style un peu dépareillé mais ça rendra plutôt bien je pense. Nora me parle ensuite de son projet, que je trouve aussi très intéressant, ce qui la rassure. Elle me demande qui je pourrais connaître en ville pour l’aider dans son projet tandis qu’elle me parle de ceux avec qui elle est déjà entrée en contact. « Tu as déjà vu du monde, c’est cool. J’pense que c’est le meilleur moyen de trouver des contacts, d’aller directement voir les gens là où ils bossent. Faut que je réfléchisse aux gens qui pourraient t’aider. Tu pourrais peut-être parler de ton projet dans le journal de Bowen ? Je sais que ça fait un peu vieille école mais je sais qu’il y a pas mal de gens qui le feuillette, au pire ça te coûtera pas grand-chose d’aller les voir. » Je tente, sachant que le journal reste assez populaire, surtout auprès de ceux qui ne sont pas forcément sur les réseaux. En combinant journal et réseaux, Nora est presque sûre de toucher tout le monde. « Je t’avoue que là dedans j’y connais pas grand-chose donc je pourrais pas être d’une grande aide. Je me dis que personnellement, si j’ai envie de payer pour un voyage qualitatif, je préfère aller voir quelqu’un physiquement plutôt que de passer uniquement par un site internet, mais les deux peuvent se compléter. » Je lui réponds avant qu’elle ne me questionne sur la budgétisation. « J’y connais pas grand-chose non plus, j’ai essayé de trouver quelques infos sur internet et d’être la plus carrée possible pour rien oublier mais c’est vraiment pas simple de penser à tout. J’espère que j’aurais assez pour tout sinon ça risque d’être compliqué de trouver des financements supplémentaires. »

__________________________

I'm tough, I'm ambitious, and I know exactly what I want. If that makes me a bitch, okay.
https://www.aa-retro.com/t17471-alphalyrae-instagram
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: let's revolutionize the world together (Vega)   let's revolutionize the world together (Vega) Empty

 
let's revolutionize the world together (Vega)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (#15) lets get party -r.
» what goes around comes around (vega)
» i got you babe (vega)
» write about vega
» joyland |ft Vega

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: western district :: bibliothèque-
Sauter vers: