AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le deal à ne pas rater :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : où le précommander ?
14.50 €
Voir le deal

 

 (leioh) p u z z l e

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
(leioh) p u z z l e Empty
MessageSujet: (leioh) p u z z l e   (leioh) p u z z l e EmptySam 16 Déc 2023 - 12:21

(outfit) les mains palpitent au fond des poches.
le coeur en vrac d'avoir à recommencer. mais l'envie plus que présente pour surmonter tout ça. il le faut. il le sait. même s'ils s'aiment encore, ils doivent s'aimer plus fort.
recoller les pièces d'un puzzle qui s'est fissuré au fil du temps.
c'est plus facile à imaginer qu'à réaliser.
alors sahan a envoyé des messages. il a commencé doucement. juste des bonjour, des bonsoir. il lui a demandé comment tu vas. qu'est-ce que tu fais aujourd'hui. et puis il l'a invité. comme ça. tu viens au musée avec moi ? oui ? oui. leioh sera là. pour découvrir cette ville que sahan connaît encore très mal.
leioh sera son guide. sa source de lumière.

il l'attend, presque tremblant. il songe à tant de scénario dans sa tête. il pense à son visage, à ses lèvres. quelle tenue portera-t-il ? ça fait quelques semaines qu'ils se sont retrouvés mais leioh étudiait et sahan travaillait. ils ne se sont que peu revus depuis cette dernière soirée.
alors, quand il l'aperçoit au bout de l'allée, le myocarde s'agite dans la poitrine. il lui fait un signe de la main, presque timide. tend ses doigts vers sa silhouette lorsqu'il n'est qu'à une dizaine de mètres. il veut le saisir, le toucher. ressentir sa présence.
- i miss you.
ça échappe. ça s'évade. ça rejoint la frimousse tachetée de cet homme qu'il aime d'une démesure assurée.
- j'ai déjà acheté les billets, on peut entrer.
pourtant, sahan ne bouge pas encore. il l'attend toujours. il lui sourit du bout des lèvres comme il a si peu l'habitude de le faire depuis qu'ils se sont séparés. il craint que cela ne soit pas naturel, pourtant, l'émoi des premières fois semble faire de nouveaux miracles.
ils n'ont plus quinze ans, seulement, le plus âgé ne voit pas tellement de différences. le stress, la joie. tout est là. les questions, les mots maladroits. les gestes qui souhaitent (re)naître.
oui, leioh lui a terriblement manqué.
c'était lui sa véritable drogue.
comment a-t-il pu s'en détourner sans s'en rendre compte ?

@Leioh Nam
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
(leioh) p u z z l e Empty
MessageSujet: Re: (leioh) p u z z l e   (leioh) p u z z l e EmptyLun 8 Jan 2024 - 13:40

(outfit) Avait-il bien fait ?
C’était avant qu’il aurait dû se poser la question. Il s’observa dans le miroir de sa salle de bain, saisit une mèche décolorée entre ses doigts. Il n’avait pas souhaité redevenir un enfant soleil, il n’avait voulu que lui rapporter les couleurs qui avaient fané lorsque leur histoire avait pris fin. Aujourd’hui, elle était ravivée, une seconde chance. Pour Sahan ? Ou pour lui-même ? Il avait conscience autant de ses erreurs que des siennes.
Et les coeurs s’étaient réchauffées comme les températures. À l’extérieur, le soleil était à son zénith et l’invitation avait été donnée. Il n’avait pu refuser, s’était dépêché de se préparer. Cette tenue, celle-ci ou plutôt celle-là plus qu’une autre. Il avait hésité, avait songé qu’il ne devrait pas trop s’en préoccuper car il faisait chaud. Un jean et un teeshirt ferait l’affaire et il découvrit en rejoignant Sahan qu’il ne s’en était pas plus inquiété. Mais il était beau dans ce simple apparat. Les années séparées lui avaient conféré une beauté sans limite que c’en était déroutant. Les regards étaient là, le sien l’était davantage.

« Hi, sourit-il, I miss you too. »

Puisqu’il le lui disait, il se le permettait à son tour. Le myocarde s’emballait déjà, il se tenait près de lui sans rien ajouter de plus. Bien évidemment qu’il avait déjà acheté les billets. Il s’avança un peu plus, lui saisit les doigts et l’entraîna vers l’entrée du musée. Ils n’allaient pas non-plus rester devant comme deux piquets à attiser la curiosité de tous les gens. Il le laissa présenter les billets, garda sa main dans la sienne.
Tu te tiens à mes côtés, c’est réel.
Il l’observa faire, remercia la personne qui les fit entrer. Il était venu ici une fois, par nostalgie. De ces matins où ils se levaient tard, ne sachant que faire jusqu’à s’évader dans ces lieux artistiques. Il passait plus de temps à regarder Sahan se perdre dans l’imaginaire des oeuvres présentées qu’à s’en aventurer lui aussi. Qu’en serait-il aujourd’hui où il y retournait en l’ayant à ses côtés ? Il y avait une exposition temporaire.

« You wanna see this exposition?, lui demanda-t-il, Do you know this artist? »

L’embrassera-t-il devant l’une de ces peintures comme avant ? Il lui lâcha la main, s’approcha de l’exposition. Partit se poster devant l’une des oeuvres mais son regard se perdit ailleurs. Il avait encore peur qu’il ne lui échappe.

@Sahan Kwon
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
(leioh) p u z z l e Empty
MessageSujet: Re: (leioh) p u z z l e   (leioh) p u z z l e EmptySam 13 Jan 2024 - 21:36

(outfit) c'est aujourd'hui qu'il s'aperçoit de tout ça. et il se dit qu'il a de la chance ; qu'il aurait pu tout perdre. cette seconde chance entre les doigts de leioh, il va en prendre soin, la chérir du plus profond de son coeur. il ne veut pas refaire les mêmes erreurs -
pourtant, parfois, il se demande s'il n'est pas resté le même.
les mêmes penchants, les mêmes travers.
les palpitations au fond de la poitrine et celles qui tapissent son esprit. l'enfant faible, la facilité de succomber aux drogues pour se permettre d'avancer. néanmoins, il a plutôt reculé. tout fait tomber. comme un chateau de cartes et le joker qui se marrait.

la chaleur traverse sa paume avec bonheur. il tend les billets de son autre main puis ils avancent ensemble dans le dédale des couloirs. sahan aime déjà l'atmosphère calme de cet endroit. il observe les premières toiles, les suivantes et surtout
celles au creux des prunelles de leioh.
il tente d'y lire les couleurs, d'en comprendre le sens.
- not yet.
il lui sourit doucement, n'a pas lâché sa main. il se moque des éventuels regards qui pourraient tomber entre leurs phalanges entrelacées. il n'en a que faire des rumeurs derrière leurs dos. de toute façon, de la moitié, il n'en saisit aucun mot.
l'exposition s'étend sur plusieurs murs. les teintes sont particulières et sahan se plaît à lire ce qu'il y a inscrit pour illustrer chaque oeuvre. il finit par extirper son appareil photos, saisir tel ou tel détails. il s'imagine sur ses propres toiles, inscrire une idée, une autre.
souvent, le jeune homme construit des paysages, des fleurs. d'autres fois, il trace des silhouettes dans le vague ; finiront-elles par retrouver ces touches de bleu, de jaune, de vert ? derrière l'objectif, il photographie aussi leioh, peut-être un peu en retrait. après tout, les musées font partie de sa passion à lui.

l'appareil retombe sur sa poitrine, accroché à son cou.
ses doigts retrouvent la joue constellée de leioh.
- i like this artist, but my favorite painting is you.
d'un geste délicat, il dépose ses lèvres sur les siennes. naïades qui s'embrasent une brève seconde, juste à l'instar d'un papillon sur un pétale. et sahan sourit, si proche de lui. leioh est une salvation à lui tout entier.
(mais ne risque-t-il pas de le briser ?)
sentiment qui réduit les lippes, étreint l'éclat des obsidiennes.
et les doigts cherchent réconfort.
- can we go upstairs?
peut-être surplomber le paysage, découvrir un sens différent à ce qu'ils sont venus trouver dans cet endroit. ce rendez-vous est spécial, sahan souhaite ne rien gâcher à cause de sa maladresse.

@Leioh Nam
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
(leioh) p u z z l e Empty
MessageSujet: Re: (leioh) p u z z l e   (leioh) p u z z l e EmptyDim 4 Fév 2024 - 15:19

(outfit) Il se souvenait aussi douloureusement des matins où il avait espéré le remonter hors du gouffre en l’emmenant dans ce genre d’endroit. L’art avait été sa plus grande passion avant de devenir son plus grand poison alors il suffisait de renouer en commençant, recommençant par le début. Cela n’était arrivé qu’une fois car ensuite la chute avait été plus fatale. On l’avait reconnu, on l’avait acculé et ils étaient rentrés. Ils s’étaient disputés, puis la drogue avait sinué jusque dans ses veines et il l’avait vu se renfermer. Plus fort. Sans qu’il n’ait lui-même plus la force de frapper aux murs pour les fracasser et le libérer de cette emprise qui l’engloutissait de jour en jour.
Et aujourd’hui ?
À quoi pensait Sahan en foulant ce genre de lieu ? Il avait vu les pinceaux trainer près de l’évier chez lui, il n’y avait pas de doutes qu’il avait repris la peinture - s’était-il seulement arrêté de dessiner ? Il se posait mille questions dans ses esprits, n’osait pas les formuler à haute voix. N’osait plus grand-chose envers son aimé quand avant tout était plus facile. Cela semblait l’être pour Sahan, il en avait la vague impression jusqu’à ce baiser. Cette lueur aux creux de ses pupilles et la peur, vicieuse, qui grignotait l’âme.

« Sahan, it will be okay, you know, lui dit-il, If I didn’t believe it, I wouldn’t have accepted this date, espéra-t-il lui le réconforter, Je suis venu parce que je t’aime et parce qu’on va se retrouver, même s’il s’agit d’y aller tout doucement. Mais mieux vaut prendre notre temps ?, sourit-il chaleureusement, On en a perdu mais qui sait de quoi demain sera fait ? »

Ah, peut-être en était-il capable finalement. Puisque Sahan désirait aller à l’étage, il l’y entraîna et songea qu’il n’avait fait qu’un vaste tour de cet endroit lorsqu’il y était venu. Il y avait encore tant à y découvrir et il vola l’appareil photographique de cet amour retrouvé. Il partit suspendre le temps avec, se tourna vers Sahan et se remit à sourire.

« Look, this camera allows us to catch up the lost time. »

Et il le prit à son tour en photo. Captura autant cette image dans sa mémoire que dans cet appareil. Il vérifia ensuite que l’encadrement était bon et songea que le cliché était beau parce que la personne lui-même était belle. Il espérait pouvoir la récupérer, l’imprimer quelque part où l’on serait capable de rendre sa qualité encore plus subjuguante et il l’accrocherait.
Où ?
Quelque part, près du coeur ou dans un endroit près de quelqu’un avec lequel il avait toujours souhaité passer le restant de ses jours.

@Sahan Kwon


Dernière édition par Leioh Nam le Lun 26 Fév 2024 - 13:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
(leioh) p u z z l e Empty
MessageSujet: Re: (leioh) p u z z l e   (leioh) p u z z l e EmptyDim 18 Fév 2024 - 16:09

(outfit) profiter de ces instants avec leioh lui parait encore hors du temps. s'il ne lui tient pas les doigts, s'enfuira-t-il une nouvelle fois ?
loin de lui, loin de tout ce qu'il représente
avec ses démons - comment composer avec un ange ?

le coeur en vrac qui suffoque quand les sourires sont pourtant sincères. la sensation de se noyer, mais ne jamais lâcher le navire. il n'a pas envie de sombrer une fois de plus. non. à présent il veut montrer à leioh combien il a changé. il est devenu un homme différent grâce à ces mois où ils ont été séparés.
néanmoins, leioh remarque déjà les fragments des doutes insinués au fond de son âme. ils ne sont perceptibles que parce qu'il a cette sensibilité et capacité à lire en lui comme dans un livre ouvert. leioh a toujours su sonder son être.
- nous ne l'avons que trop perdu.
mon amour.

toutes ces nuits où tapis dans l'obscurité il observait les étoiles
( les comptait ! )
en songeant à lui.
toutes ces nuits où tapis dans le noir, il essayait de tendre les doigts
vers l'éternité.

mais n'est-elle pas dans l'instant présent ? au coeur de toutes ces petites choses qu'ils tentent de renouer ? de refaire. de ramener. ils sont ambitieux tous les deux ; mais ne vont-ils pas un jour regretter tout ça ?
sahan déglutit.
ils finissent par grimper les escaliers, atterrir dans d'autres pièces où tant d'oeuvres sont exposées. c'est agréable, le contraste entre ce calme et la violence qui résonne en son sein.
qu'en pense leioh ? que ressent-il vraiment ?
sahan n'a pas le temps d'y réfléchir davantage que son cadet lui dérobe déjà son appareil photo, capture son visage. mais sa main, automatique, vient bloquer l'objectif. il lui sourit un peu de travers, sait que leioh veut bien faire.
- i think the picture will be better if i wasn't on it.
il lui fait doucement glisser ses doigts pour le récupérer, remettre la sangle autour de son cou et reprendre l'une des mains de leioh dans la sienne. il espère ne pas l'avoir blessé.
- allons au dernier étage, j'ai vu qu'il s'agissait d'une exposition sur les astres.
il l'entraîne aussitôt, ne lui laissant pas d'autres choix que celui de le suivre.

là-haut, tout en haut
pour l'attirer entre ses bras dans la pièce peu éclairée
et l'embrasser
ses mains en coupe autour de son visage.
moi aussi, je t'aime
( à en crever. )


@Leioh Nam
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
(leioh) p u z z l e Empty
MessageSujet: Re: (leioh) p u z z l e   (leioh) p u z z l e EmptyLun 26 Fév 2024 - 13:55

(outfit) Les esprits et le coeur en effervescence, les membres tremblants, les constellations reprenant des couleurs - lesquels ? -, et le sourire accroché aux lèvres, ce sourire. Amoureux, pour toujours. À jamais. Il n’en avait pas été autrement, les sentiments ne s’étaient pas éteints et ils s’étaient accrus au fil des jours passés car il n’y avait qu’eux pour savoir que lors de leur première rencontre le lien s’était automatiquement créé. Inébranlable. Et l’était-il ? L’espace d’un instant il y avait cru et il s’y était égaré sans que ça ne le dérange parce que le chemin n’avait pas été obscurci.
La main posée sur l’objectif ne lui laissa soudainement plus le temps d’y songer, de s’y accrocher et la vision s’ébranla. S’effrita, lui échappa. Il eut envie de hurler. La respiration bloquée, le corps figé et les astres chutèrent. Il se mordit la lèvre inférieure, voulut répliquer, rétorquer. Se laissa faire lorsque Sahan récupéra son bien et lui proposa d’aller au dernier étage. Ce ne serait pas facile, ils n’étaient peut-être plus sur une route enténébré mais elle était sinueuse, escarpée.
malgré tout, blessé.
Alors il ne prolongea qu’avec peine le baiser, goût amer dans la bouche de n’avoir que trop fauté.

« Look at me. »

Mots soufflés pendant qu’il fit quelques pas en arrière.

« Look at me and tell me what you see. »

Les poings serrés le long de sa taille, fine, frêle. Que l’on pourrait faire tomber facilement.

« I’ve lost a lot of weight, Sahan, so what do I look like? A pitiful constellation. I’m not anymore beautiful, I’m ugly. And you don’t agree with that, don’t you? So I don’t agree with you when you think it’ll be better if you weren’t on pictures! We are lost, then found! And now, I want to take a picture of you like you want to take a picture of me! I want to take a picture of us, of our love! Of everything, please. »

Non, il n’irait pas pleurer. Pas encore. Il ferma les yeux et prit une profonde inspiration. Il n’avait pas non-plus souhaité s’énerver, il avait voulu que ce ne soit qu’un rendez-vous simple comme les autres. Pourquoi est-ce que ça ne pouvait pas l’être ? Il rouvrit les yeux et les plongea dans les siens avec fermeté.

« Mon amour, je suis désolé de n’être pas venu te chercher quand tu pensais que je serais là. Mais, aujourd’hui, on nous donne la possibilité de nous rattraper alors crois-moi que je ne laisserais plus passer chaque opportunité qui se présente à moi. Toutes ces oeuvres sont dotées d’une incroyable beauté mais la plus belle de toutes elle se trouve devant moi. Les astres ne brillent pas seul dans les cieux, Sahan, sourit-il en se triturant violemment les doigts sous ses yeux, Believe me. »

Il se rapprocha, il n’irait pas récupérer cet appareil photo. Il leva à la place le bras, saisit sa casquette et la posa sur ses propres cheveux. Il l’enfonça assez fort afin de cacher ses yeux embués de larmes. Il continuait de tordre ses doigts dans tous les sens, il avait de nouveau perdu la partie. Il se mordilla la lèvre avec fureur, il n’allait pas pleurer. Il était plus fort qu’il ne le laissait paraître, ça irait.
Puis, il y eut une illumination derrière la silhouette de Sahan qui attira son regard et il releva son visage. Vit qu’il s’agissait d’une animation et il la suivit. Apprécia les sensations que cela suscita à l’intérieur de son corps et tout doucement, il autorisa à son corps de s’épancher. Il se tourna vers Sahan, accrocha ses bras autour de son cou et le supplia de ne plus disparaître.

@Sahan Kwon
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
(leioh) p u z z l e Empty
MessageSujet: Re: (leioh) p u z z l e   (leioh) p u z z l e EmptyLun 11 Mar 2024 - 17:01

(outfit) pourtant, la faute est commise.
sahan ne s'en rend compte que trop tard, une fois la pensée désireuse de s'aventurer dans les astres. pourtant, leioh est blessé de son geste, de cette main venue obstruer l'objectif de son propre appareil photo.
comment faire autrement ?
les songes de sahan ne sont pas toujours les plus agréables à partager et il se demande s'il n'aurait pas mieux fait de conserver cela en son sein. c'est plus fort que lui. c'est souvent ça, le problème. alors les prunelles de son amant cessent de briller et il l'observe devant lui.
c'est ce que leioh lui demande

regarde-moi
qu'est-ce que tu vois ?
( de la noirceur - )
et dans ton coeur ?

sahan déglutit, n'en mène pas large. a envie de s'enfuir loin de cet endroit où le calme est brisé par cette tempête qu'il a lui-même déclenchée. les maux s'invitent et si les confessions fusent, il s'en veut de ne pas avoir pu se taire au bon moment.
leioh est une boule d'anxiété qui explose sous ses yeux sans qu'il ne puisse rien faire de plus que l'écouter sans jamais l'interrompre. leioh se met à nu, expose ses sentiments les plus profonds et sahan reste là, les bras ballants.
effondré.
le coeur qui se serre sous la poitrine.
pourtant, il pense que les photos sont bien plus belles lorsqu'il n'est pas dessus pour les gâcher.
il croit avec fermeté qu'il a fauté et que tout ce qui est arrivé à leioh est sa responsabilité.
malgré cela ; il continue de le blesser. ça l'assomme et il se haït si fort en ces quelques minutes.
- c-c'est juste trop tôt pour moi...
il le murmure, dans une excuse soupçonnée. les poings fermés le long de son corps. il voulait faire de ce rendez-vous un rendez-vous inoubliable. bien que discret, il souhaitait lier ses doigts à ceux de leioh, l'embrasser dans l'obscurité comme lorsqu'ils n'étaient que deux adolescents transis. retrouver toutes ces sensations et bien plus encore.

sahan reste sonné, une fois la casquette dérobée. il veut s'en aller. il veut partir du musée et se tapir au fond de son lit.
à quoi est-ce que ça lui servirait ?
il déglutit, revient pleinement à lui aux bras qui entourent son cou. à cette supplique qui le rend si faible et si fort à la fois.
- leioh.
son prénom pour toute explication et ses propres mains qui se glissent contre sa silhouette. pressent doucement son corps contre le sien. lentement, sa main droite se faufile à l'arrière du crâne de leioh, l'invite à venir poser son visage là, contre sa poitrine.
- i only can shine with you by my side but... how to do it when i keep on failling?
falling.
il le garde ainsi près de lui. il resserre légèrement son étreinte et sent les battements de son coeur. il sent la fragilité de leioh et se rappelle sans mal lorsqu'il l'a vu à moitié nu. il se dit avec amertume qu'il lui a tout pris.
- sortons d'ici, allons prendre l'air ailleurs si tu le veux bien.

@Leioh Nam
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
(leioh) p u z z l e Empty
MessageSujet: Re: (leioh) p u z z l e   (leioh) p u z z l e EmptyVen 22 Mar 2024 - 15:22

(outfit) Il s’était promis de ne pas pleurer. Il se l’était promis. Et il pleurait. À chaudes larmes, à torrents déversées. Il avait honte, il avait mal. Il avait souhaité ne pas lui faire de mal et il n’effectuait que le contraire. N’aurait-il dû pas garder sa frustration pour lui ? Sahan avait été honnête plus qu’il n’avait pu l’être avant de partir et, certes, avait-il été blessé. Plus que Sahan ? Probablement pas. Il aurait dû se contenter d’acquiescer à sa demande et de la respecter. Il était égoïste et il peinait à cesser ses pleurs. Il n’y avait qu’eux à cet étage - et jusqu’à quand ? Il aimerait se cacher, disparaître loin sous terre et par-dessus tout s’assurer de ne plus faire souffrir l’homme qu’il n’avait jamais arrêté d’aimer.
Blotti contre le corps de Sahan, il eut l’impression de le sentir tremblant. Il le serra plus fort, songea qu’il y croyait aujourd’hui avec plus de fermeté. Qu’il n’était pas qu’illusion. Preuve irréfutable que de le constater après lui avoir ravivé d’anciens maux. Il prit le temps de se calmer et accepta qu’ils ne s’en aillent en espérant que leur troisième visite dans un musée serait cette fois-ci la bonne. Il avait gardé la casquette de son ancien petit-ami, avait serré ses doigts dans les siens.
ancien, parce qu’ils n’avaient officiellement pas convenu de se remettre ensemble.

« Sahan. »

Il s’était arrêté à la sortie du lieu culturel, avait lâché ses doigts et le regardait.

« Sahan, est-ce qu… »

Et les mots moururent dans sa bouche. Sahan ferait tout pour lui. Mais il n’avait pas à le lui imposer. Il n’avait pas à le contraindre de se séparer d’un semblant de paix parce que, lui, il n’en résultait que tout le contraire. Il baissa les yeux, secoua la tête et esquissa un maigre sourire. Il revint vers lui, lui rendit sa casquette.

« We go to the beach? »

Car elle se trouvait face à eux. Quand ils y furent, il se mit automatiquement pieds nus et les trempa dans l’eau. Il ferma les yeux et se ressourça de cet air vivifiant.

« J’ai encore pleuré, rouvrit-il les yeux, Je suis désolé d’avoir laissé mon insatisfaction prendre le dessus. J’aurais dû le savoir que c’est trop tôt comme tu me l’as dit, ancra-t-il son regard au sien, Tu as parcouru des milliers de kilomètres pour me rejoindre et je n’en fais qu’à ma tête. Je suis désolé, se mordit-il la lèvre inférieure, Mais je suppose qu’on a encore tant à se dire alors qu’on ne veut que nous retrouver et rattraper le temps perdu, n’est-ce pas ?, eut-il un tic nerveux, So, please, talk to me if you can even if it hurts sometimes. I'll do better next time. »

ne te renfermes pas derrière ces murs que je ne peux briser. Il enfonça ses pieds un peu plus dans l’eau et il prit une profonde inspiration avant d’expirer. Il tendit la main vers Sahan et espéra qu’il ne la prenne. Sinon, que signifiait ce rendez-vous donné ? Il avait peur. Peur que ce ne soit vain et qu’ils ne soient destinés qu’à se retrouver pour mieux se quitter alors qu’ils avaient tellement à vivre aux jours à venir.

@Sahan Kwon
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
(leioh) p u z z l e Empty
MessageSujet: Re: (leioh) p u z z l e   (leioh) p u z z l e EmptySam 23 Mar 2024 - 12:09

(outfit) si sahan se cache à l'intérieur de lui-même, leioh le fait derrière ses vêtements. soustraire son apparence à la vue des autres, qu'aucun ne puisse jamais imaginer les douleurs qui sont tapies en son sein ; alors que son sourire est si brûlant.
les lèvres entrouvertes, sahan se doute de l'interrogation qui aurait pu s'échapper de son interlocuteur. malgré tout, il se tait, ravale ses larmes. il essaie de l'entraîner sur des chemins moins difficiles à arpenter mais pourquoi ?
pourquoi, leioh ?
est-ce que cela nous aide-t-il vraiment ?

les questions pavent la route devant eux jusqu'à atteindre la plage. leioh se déchausse. sahan reste un peu en retrait. les doigts, nerveux, qui manipulent la casquette récupérée. il s'en veut d'avoir fait tant de mal à leioh et en même temps, comment être sûr de ne pas recommencer ? les dents qui mordillent la lèvre inférieure tandis qu'il se rapproche de leioh.
sans un mot.
pourtant, n'est-ce pas ce qu'il lui demande ?

cela a toujours été le cas.
sahan, parle-moi.
sahan, tu peux tout me dire.

( oui, je sais. )
malheureusement, sahan n'y arrive pas. ou peu. il sait que ses pensées ne sont pas celles qu'on attend d'une personne comme lui. que tous ses songes sont inexplicables. inextricables.
mais tous ces mois passés séparés, à s'imaginer, sahan a eu le loisir de se remettre en question. de ressasser, aussi ; se demander s'il était resté, qu'est-ce qui se serait passé.
aurait-il plongé plus bas ? l'aurait-il entraîné dans sa chute ?
ensemble ou à distance -
le destin étroitement lié.

sahan saisit la main tendue. les pieds mouillés à l'intérieur de ses chaussures. il tire doucement sur les doigts leioh pour le rapprocher de son corps, de son coeur. il essuie le sillon de ses larmes sur son visage, du bout de son pouce.
avec tendresse, ses lèvres viennent embrasser la tempe du plus petit.
il demeure silencieux quelques secondes supplémentaires, les prunelles tournées vers l'étendue d'eau salée. s'il a parcouru tous ces kilomètres comme l'a si justement souligné leioh, c'est pour lui. pour le retrouver, lui prouver qu'il a changé et que ses épaules sont un peu plus larges qu'auparavant. capables de supporter le poids des erreurs du passé.
- i believe in us.
et puis son regard se tourne sur leioh. soutient les orbres brunes dans lesquelles il pourrait se noyer sans l'ombre d'une hésitation. elle est là, sa plus belle mer. l'océan de son (dés)espoir.
- à partir de maintenant, je vais faire de mon mieux. je... je crois qu'il est inévitable qu'on se blesse encore, c'est comme ça que notre relation fonctionne... mais je suis là maintenant. je ne veux plus fuir.
et si ma nature reprend le dessus, je t'emmènerai avec moi.

@Leioh Nam
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
(leioh) p u z z l e Empty
MessageSujet: Re: (leioh) p u z z l e   (leioh) p u z z l e EmptyJeu 28 Mar 2024 - 15:40

(outfit) Mais il espérait que Sahan l’avait compris. Peu importait la manière dont il communiquait avec lui, il en acceptait toutes les formes si ça ne pouvait lui permettre un minimum d’aller bien. Avant, il avait essayé maintes fois de le faire parler, littéralement, et il avait bien vu que ça n’avait pas fonctionné. Il n’avait pas à l’y contraindre, il n’avait d’ailleurs certainement pas vu les autres manières que Sahan avait utilisé pour lui confier ses maux. L’un comme l’autre avaient fini par se plonger dans un égocentrisme assuré pour mieux se protéger. En s’oubliant ? Leioh ne désirait plus l’oublier, il souhaitait le faire passer en premier comme il aurait dû le faire.
N’était-ce pas ce qu’on appelait l’amour ?
Son coeur se remit à battre moins douloureusement lorsque Sahan agrippa ses doigts aux siens et un éclat traversa ses prunelles éreintées. Une étincelle, légère et fine qui ira pourtant raviver assez fort tout l’amour qu’il éprouvait pour lui. Il se rapprocha de lui, le laissa faire puis l’observa. Tout son entourage l’avait encouragé à l’oublier et le voilà se tenant à ses côtés. Parce qu’il en avait été incapable et quand bien même, il aurait fini par le regretter en le découvrant revenu auprès de lui.

« I believe in us too. »

plus que tout.
Et il se sentit soulagé. L’instant d’avant, il avait cru qu’il ne fuirait parce qu’ils tournaient inévitablement en rond depuis qu’ils s’étaient retrouvés. Sahan était resté et allait s’assurer de faire de son mieux parce qu’il n’aspirait qu’à leur bonheur en commun.


« Je vais faire de mon mieux moi aussi, plongea-t-il dans son regard, On va se blesser encore, tu as raison mais je sais qu’on y arrivera. Les jours passés où l’on ne souciait pas des lendemains ne vont pas revenir car ça ne marche pas comme ça. Malgré tout, sourit-il, n’avons-nous pas grandi ? Je suis sûr que ce que l’on trouvera après avoir franchi ces obstacles sera encore plus beau qu’auparavant. »

Il faufila sa main sur son teeshirt et le saisit, attira son visage vers le sien. L’embrassa. Comme un souffle nouveau. Puis il glissa ses bras autour de son cou et laissa son regard se perdre à son tour sur l’horizon. Autrefois, il regardait cette étendue d’eau avec amertume. Aujourd’hui, cela n’avait plus un goût âcre et il espéra que cela ne puisse durer.

So I long for you
And I long for you
And I'll long for you
So I can keep loving you
So I could be loving you
And morе

@Sahan Kwon
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
(leioh) p u z z l e Empty
MessageSujet: Re: (leioh) p u z z l e   (leioh) p u z z l e EmptySam 13 Avr 2024 - 15:35

(outfit) alors ça devrait aller
c'est ce qu'il ressent, comme un murmure qui vient de l'océan pour se répandre avec douceur dans l'âme.
parce que même s'ils se font du mal, ils ne s'en iraient plus. leioh le dit ; sahan l'a promis. il ne compte plus aller nulle part sans lui. il est venu le récupérer à l'autre bout du monde, il est venu le chérir, le bercer -
lui avouer combien il n'a jamais cessé de l'aimer.
entre ses bras, il enferme leioh avec tendresse après le baiser qu'il vient de lui offrir. sahan enfouit son visage dans le creux du cou du plus jeune, apprécie la caresse de la mer sur son visage. les paupières closes, il s'imprègne de l'odeur de leioh, désireux de ne plus jamais la perdre.

chaque nuit passée loin de lui, il l'imaginait allongé à ses côtés, son nez poudré d'étoiles levé vers les cieux d'où il est tombé. il tendait la main sans jamais parvenir à le toucher, refermait les phalanges sur un tas de poussière. nombreuses furent les fois où ses camarades de chambre lui ont dit qu'il criait, qu'il appelait quelqu'un -
et c'était lui, son étoile, leioh.
qui cela aurait-il pu être d'autre ?
ses paupières retrouvent la pureté de l'océan. du bout des lèvres, il embrasse la tempe de leioh. il lui propose de rentrer, de venir chez lui. profiter de cette accalmie pour s'enlacer, se retrouver ; ramener, le temps d'un instant, les souvenirs les plus tendres qu'ils possèdent.

et s'en créer de nouveaux, plus nombreux encore.

@Leioh Nam
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(leioh) p u z z l e Empty
MessageSujet: Re: (leioh) p u z z l e   (leioh) p u z z l e Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(leioh) p u z z l e
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» leioh ( d'ombre et de lumière.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: