AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 climb to the top -r.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm f
avatar
messages : 440
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: climb to the top -r.   Mar 2 Jan 2018 - 1:09

Tu avais emménagé chez Nevaeh et en faisant ton footing matinal, tu avais fini par croiser la route de Woody. Tu l'avais prévenu que maintenant tu vivais chez sa sœur. Il n'avait pas dit grand chose, tu étais libre d'habiter où tu voulais, tant que tu ne le faisais pas chier, tout irait sûrement bien. Tu en avais profiter pour lui faire les présentations avec Jasper, ton chien. Tu avais suivi ses conseils et peu de temps après l'avoir vu en ville, tu étais allée le chercher à la spa. Tu avais fait ton test colocation chez Heather et tu avais vécu quelques semaines avec Jazz avant de finir chez Nev. Le revoir, ça t'avait fait penser à ce dont vous aviez parlé. Tu avais envie de te mesurer à lui, de voir ce qu'il valait et surtout ce que tu valais face à lui. A tes yeux, il te faisait le même effet que Lisandro, c'était un athlète de haut niveau et tu n'étais pas certaine de lui arriver à la cheville. Mais c'était l'occasion de le vérifier. Il avait accepté, ce qui t'avait rendu joyeuse. Lui donnant rendez-vous prêt de la montagne pour faire un peu d'escalade. « Alors Rutkowski, prêt à perdre ? » Tu affichais un grand sourire sur le visage, sûre de toi. Tu n'avais pas ressenti ça depuis des semaines. La dernière fois que tu étais aller faire du sport c'était avec Dan et depuis, il avait dû quitter la ville. Tu ne pouvais plus le faire avec Lisandro et tu avais aussi été abandonnée par Jay. Tu n'avais plus d'adversaire pour faire du sport avec toi alors avoir Woody, ça te donnait un peu de sang neuf. « Le premier en haut, gagne. » C'était ce dont tu avais l'habitude. Et encore, tu n'avais pas parlé de ce que devait faire le perdant, c'est à dire se plier à ce que désirait le gagnant. Souvent, tu te faisais payer un bon repas et tu en profitais pour prendre un truc un peu cher, mais sans non plus exagérer, tu ne voulais pas abuser.

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
adm h
avatar
messages : 1836
ici depuis : 03/10/2014
crédits : tyrell (a) & endlesslove (s)
double-compte : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & adán nevarez & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
statut : ⋄ I love you when you fall apart, so I can put you together and throw you against the wall
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   Mar 2 Jan 2018 - 21:10

Que sa sœur emménage à quelques maisons de la sienne avait déjà été une surprise – qu’il ne savait pas encore s’il devait qualifier de bonne ou de mauvaise -, mais quand il avait en plus appris que Tiffany serait sa nouvelle colocataire, alors Woody était carrément tombé sur le cul. Il avait comme l’impression d’avoir une surveillance h24 de la part de sa sœur, et en ce qui concernait Tiffany … il ne savait trop quoi en penser. Disons que leur relation avait en quelque sorte évoluée, et avec le départ de Sara ils s’étaient surtout rapprochés, contre toute attente. Elle aurait dû lui en vouloir d’être l’un de ses motifs principaux de son départ, et pourtant elle avait plutôt décidé d’enterrer la hache de guerre. La savoir à quelques mètres de chez lui n’arrangeait en rien le trouble que cela causait en lui. D’ailleurs, ils avaient déjà commencé à se croiser lors de leurs footings du matin, la première fois en apprenant pour le déménagement – alors que Nevaeh n’avait même pas encore daigné le lui dire -, et les fois d’après en s’échangeant quelques paroles, surtout sur son adaptation de la vie avec un chien, avant de reprendre leur chemin. Juste assez pour prévoir déjà de nouvelles activités, question de faire différent du footing. C’est Tiffany qui avait proposé d’aller faire de l’escalade, et comme Bessie – sa partenaire officielle de ce sport – avait de moins en moins de temps pour leurs sorties, il avait accepté. La blonde se révélait de plutôt bonne compagnie, au fond, une fois la haine et les jugements mis de côté. Ils se rejoignaient sur plusieurs points alors pourquoi ne pas se laisser une chance. Et ça ferait plaisir à Nevaeh, qu’il fasse des efforts, le frère. Le jour convenu, Woody s’était donc rendu aux falaises de Bowen, qui représentaient un véritable défi pour certains escaladeurs, mais Woody les avait déjà affrontées à maintes reprises. Il avait hâte de voir si Tiffany serait à la hauteur. « Prêt à perdre mon temps en t’attendant en haut, ouais ! » Lança-t-il à la jeune femme avec un grand sourire espiègle. Lui aussi était sûr de lui. Évidemment, le premier en haut était le gagnant, et le prix à payer pour le perdant, Woody s’en délecterait. Avoir Tiffany à ses pieds pendant tout le reste de la journée, ce serait parfait. Il ne comptait pas la ménager. Il entreprit alors de s’équiper, d’attacher ses harnais et de préparer le matériel. « Tu les as déjà montées, au moins ? » Demanda-t-il, parce qu’il fallait quand même être un minimum préparé, pas juste avoir un orgueil plus grand que nature.

__________________________

we were always meant to say goodbye, we never would have worked out right, we were never meant for do or die. I want you to know that it doesn't matter where we take this road, someone's gotta go. and I want you to know you couldn't have loved me better, but I want you to move on so ...
I'M ALREADY GONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 440
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   Sam 13 Jan 2018 - 14:56

Il était arrivé à la falaise, son équipement sur le dos, prêt à t'affronter. Lui aussi arborait un fier sourire. Tu l'écoutais  te répondre et tu ne pu t'empêcher de sourire. Ce qui serait le pire, ce ne serait pas d'être à la merci de l'autre, mais d'avoir perdu. Pour l'un comme pour l'autre, ça semblait impensable mais il y en aurait bien un. Vous n'arriverez pas à faire une égalité parfaite. « Tu veux plutôt dire à essayer de me dépasser ? » Tu affichais un grand sourire narquois. Tu aimais déjà le ton de cette rencontre. Vous aviez passés tant de temps à vous envoyer des piques et si vous l'aviez fait en compétition, ça aurait sûrement donné quelque chose d'assez explosif. A sans cesse vouloir se dépasser pour surpasser l'autre jusqu'à la victoire. Un vrai combat de coqs. Tu savais que cette ascension aurait quelque chose de particulier aujourd'hui. Tu ne savais pas encore à quoi ça allait vraiment ressembler. « Je les ai grimpé plus d'une centaine de fois. » Tu y venais au moins une fois toutes les deux semaines depuis plus d'un an. Au début c'était avec Jay et puis avec d'autres partenaires. Aujourd'hui, c'était Woody. C'était un jour à marquer d'une pierre blanche pour toi. Comme le jour où tu avais commencé une colocation. Une fois tous les deux installés, en tenue, casque sur la tête, tu donnais le signal de départ. « Top départ ! » criais-tu avec un grand sourire. Tu attendais qu'il prenne sa première impulsion pour faire de même. Tu accrochais ton premier mousqueton, posant ton pied sur une pierre avant de chercher une prise pour te hisser le plus haut. Il fallait prendre de la hauteur et en vitesse. Tu n'étais peut-être pas trop petite par rapport à lui, mais il fallait être rapide. Et pour ça, tu allais tout donner.

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
adm h
avatar
messages : 1836
ici depuis : 03/10/2014
crédits : tyrell (a) & endlesslove (s)
double-compte : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & adán nevarez & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
statut : ⋄ I love you when you fall apart, so I can put you together and throw you against the wall
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   Dim 14 Jan 2018 - 3:41

Même en ayant trouvé un semblant d’amitié, ou du moins quelque chose qui s’y apparentait désormais davantage qu’à la haine qui avait pu construire leur relation au départ, Woody et Tiffany conservaient toutefois ce besoin de réduire l’autre à néant quand il était question de montrer qui était le meilleur. C’était seulement fait avec un peu moins d’animosité dans la voix, et un peu plus d’amusement. Woody devait avouer que s’il avait perçu ce changement d’attitude de la part de Tiffany comme dérangeant au départ, il était maintenant plutôt ravi de la tournure que cette relation prenait. Il y avait quelque chose de rafraîchissant dans sa présence, et il prenait conscience qu’une personne comme elle l’aiderait certainement à repousser ses limites quand lui-même se mettrait des bâtons dans les roues. Et ce n’était même plus vraiment une expression, ça, sachant que Woody se retrouverait éventuellement en fauteuil roulant. Aussi bien profiter au maximum de ce que Tiffany avait à offrir en attendant. « Si ça peut t’donner un peu de confiance de penser ça, je t’en prie, Tiffany, pense-le autant que tu veux. Ça m’donnera juste une occasion de plus d’écraser tes espoirs. » Il eut un sourire. Ces attaques au ton plus amical avaient le don de le faire rire. « Bien, alors tu ne pourras pas plaider que tu ne connaissais pas bien la surface, quand t’essaieras de justifier ta défaite. » Releva-t-il en apprenant que la blonde avait escaladé ces falaises au moins une centaine de fois. C’était assez impressionnant, et Woody ne pouvait sans doute pas en dire autant. Il les avait montées à maintes reprises, certes, mais avec Bessie ils préféraient davantage varier leurs parcours et avaient tendance à sortir de la ville pour expérimenter d’autres montées. Il était peut-être un peu moins familier que Woody avec l’endroit, au final. « On s’revoit là-haut, peut-être ! » Il lâcha un rire presque machiavélique avant d’accrocher son premier mousqueton et de commencer l’ascension. Contre toute attente, Tiffany était plutôt rapide. Il fallait avouer qu’elle avait moins de poids à soulever que Woody, mais ce dernier ne voulait pas se trouver d’excuses lui non plus, alors il augmenta la cadence.

__________________________

we were always meant to say goodbye, we never would have worked out right, we were never meant for do or die. I want you to know that it doesn't matter where we take this road, someone's gotta go. and I want you to know you couldn't have loved me better, but I want you to move on so ...
I'M ALREADY GONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 440
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   Jeu 1 Mar 2018 - 15:10

Il semblait si arrogant, si sûr de lui, c'était quelque chose qui ne te laissait pas indifférente. Tu devais dégager la même chose que lui, cette envie d'écraser l'autre et à tout prix de gagner. En plus, à l'idée de savoir que l'autre fera ce qu'on veut, c'est comme un petit cadeau bonus le matin de Noël. Il te met vite en garde de ne pas te plaindre si tu perds et c'est là qu'on voit qu'il te connait pas si bien que ça. « Si je perds c'est que tu es meilleur, il n'y aura pas à chercher la moindre excuse. » Tu n'étais pas une mauvaise perdante, ou en tout cas, si tu l'étais, tu savais admettre qu'il y avait parfois des personnes meilleures que toi. Ça ne voulait pas pour autant dire que tu étais nulle ou mauvaise, mais juste que tu avais un moins bon niveau. Et avec un peu de persévérance, ça s'améliorer. C'est bien pour cette raison que tu pratiquais autant. Maintenant, tu avais au moins le niveau que tu voulais pour oser affronter Woody. Mine de rien, ce n'était pas un adversaire lambda, c'était peut-être le meilleur sportif que tu connaissais, après Lisandro. Tu continuais de prendre de la hauteur, te faufilant vite, tu étais presque arrivée à mi-parcours et Woody se trouve à peine au dessus de toi. Tu voulais lancer une pique mais ton pied glissait sur la prise que tu venais de prendre et surprise, tes mains lâchaient prise aussi.  « Je.. » Tu n'eus pas le temps d'en dire beaucoup plus que tu te sentais chuter. Attirée par le sol, par cette hauteur que tu avais franchi quelques instants plus tôt. Tu attendais que ton corps soit secouée quand la corde jouerait son rôle de sécurité mais dans la panique, tu avais oublié que tu ne l'avais pas accrochée pour ne pas prendre plus de temps que ça lors de ton ascension. Clairement, une erreur mais il était déjà trop tard. Ton corps venait s'écraser au sol, ton dos l'heurtant en premier, puis la tête. Par chance, tu avais un casque, ça limiterait les dégâts d'une éventuelle commotion. Pour l'heure, tu ne pouvais pas bouger d'un pouce et tu criais à la mort. 

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
adm h
avatar
messages : 1836
ici depuis : 03/10/2014
crédits : tyrell (a) & endlesslove (s)
double-compte : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & adán nevarez & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
statut : ⋄ I love you when you fall apart, so I can put you together and throw you against the wall
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   Ven 2 Mar 2018 - 3:39

On s’revoit là-haut, peut-être. Woody ne savait pas, au moment de prononcer ces paroles, à quel point le ton hypothétique qu’il venait d’employer allait se révéler si adéquat. Il ne la verrait pas en haut, Tiffany. Lui-même ne s’y rendrait pas. Ni l’un ni l’autre ne gagnerait mais, surtout, Tiffany perdrait. Elle perdrait tout, jusqu’à l’usage de ses jambes. Sauf que ça, Woody ne le savait pas encore, et alors que leur compétition débutait, il ne regardait même pas en-dessous. Lui ne pensait qu’à une chose : atteindre le sommet de la falaise avant la blonde, lui prouver qu’encore une fois, c’était lui qui triomphait. De leurs combats de mots ou de leurs luttes de force, Woody désirait toujours sortir grand gagnant. Cette fois, par contre, il aurait tout donné pour changer le cours des choses. Il aurait volontiers donné la première place à Tiffany si cela signifiait qu’elle n’avait pas à tomber de si haut. Parce qu’elle était tombée, oui. C’est d’abord son cri qui avait captivé l’attention de Woody. Il s’était figé sur place en entendant le bruit lourd de son corps qui avait atteint le sol. Son cœur avait complètement cessé de battre avant de s’accélérer à nouveau pour battre à un rythme insupportable. Ça lui faisait presque mal, mais pas aussi mal que la douleur sur le visage de Tiffany. Elle, au fond, ne ressentait peut-être presque plus rien, paralysée par la chute, par le choc. « Oh fuck ! Tiffany ! » Hurla Woody. Il tenta de garder son sang-froid parce qu’à son tour, il devait redescendre, mais de la bonne manière. Ça ne les avancerait à rien s’il se jetait aveuglément vers le bas pour lui venir en aide. Du plus vite qu’il le pouvait, Woody dévala la falaise et se pencha vers Tiffany. « Ne bouge pas, ok ? Ne bouge pas. Tout va bien aller, you’re gonna be alright. » Il envoya balader au sol son sac à dos et en sortit son téléphone portable. En même temps, il positionna ses cuisses autour de la tête de Tiffany, pour maintenir sa colonne dans cette position sans risquer qu’elle n’aggrave la situation. « Regarde-moi, Tiff. Parle-moi. » Il caressa doucement sa joue, presque sans la toucher, alors qu’à l’autre bout du fil, les urgences décrochaient. Woody expliqua la situation, donna leur emplacement, et réclama que les secours arrivent au plus vite.

__________________________

we were always meant to say goodbye, we never would have worked out right, we were never meant for do or die. I want you to know that it doesn't matter where we take this road, someone's gotta go. and I want you to know you couldn't have loved me better, but I want you to move on so ...
I'M ALREADY GONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 440
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   Sam 24 Mar 2018 - 14:25

Ton corps venait de s'écraser au sol, ta tête avait tapé contre un assez gros caillou et ton casque était sûrement fendu. Sans lui tu te serais brisé le crâne. La douleur est vive et tu cris un coup avant de perdre légèrement connaissance. Tu sentais quelqu'un s'affairait autour de toi et tu devinais que c'était Woody. Il n'y avait que vous, il n'y avait que lui. Il venait t'entourer au niveau de la tête pour te faire un maintien. Tu l'entendais chercher dans son sac à dos pour trouver son téléphone et appeler les secours. Il venait caresser doucement ta joue, te demandant de le regarder, de lui parler. Tu ne t'en sentais pas capable, les yeux encore fermés. Tu restais comme ça quelques minutes de plus avant de vouloir bouger mais ses cuisses t'en empêchaient. Tu ouvrais alors les yeux, voyant son visage inquiet. Ce n'était sûrement pas une situation facile à vivre pour lui aussi. Tu clignais trois fois des yeux, ouvrant la bouche pour essayer de parler mais les premières syllabes étaient difficiles à sortir. « Ne me mens pas Woody. » articulais-tu avec difficultés. Tu n'avais pas besoin de ça, pas maintenant et surtout pas de lui. Tu savais bien qu'avec une chute d'une telle ampleur, tu pouvais t'estimer heureuse d'être encore en vie. Mais à quel prix ? Ça, tu ne le savais pas encore. Tu pliais les doigts pour voir si tu avais de la mobilité. Tu essayais de faire pareil pour tes pieds mais tu n'arrivais pas à savoir si ça bougeait ou non. Tu avais l'impression d'avoir un poids mort à la place des jambes. « Je.. Je ne sens plus mes jambes.. » Pour le moment, la seul douleur qui irradiait c'était celle que tu ressentais dans le bas de ton dos. Au loin, tu pouvais entendre les sirènes des pompiers, ils n'allaient pas tarder à te prendre en charge. Tu saurais très bientôt la vérité.

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
adm h
avatar
messages : 1836
ici depuis : 03/10/2014
crédits : tyrell (a) & endlesslove (s)
double-compte : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & adán nevarez & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
statut : ⋄ I love you when you fall apart, so I can put you together and throw you against the wall
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   Lun 2 Avr 2018 - 4:01

Regarde-moi, parle-moi, l’implorait-il, parce qu’il était bien conscient que si elle se laissait glisser vers cette douce lumière bien plus confortable et attrayante que ce sol dur et froid qui l’avait fracassée au lieu de l’accueillir, elle risquait de ne pas en revenir, Tiffany. Et autant il voulait la battre sur d’innombrables niveaux, il y en avait bien un sur lequel Woody était prêt à perdre en premier : la vie. Il était prêt à ça, Woody, ou plutôt il n’avait pas eu le choix de s’y préparer. Mais Tiffany avait encore de nombreuses années en santé devant elle, et une activité trop risquée et prise trop à la légère par deux grands insouciants à la fierté plus grande que la raison ne viendrait pas gâcher ce chemin qui s’étendait encore devant elle. Not on his watch. Il sentait son corps tenter de bouger légèrement, mais le moindre mouvement pouvait mettre en péril son corps. Woody ignorait encore à quel point les dommages étaient graves, et il désirait donc minimiser le plus possible les risques. « Tiffany, essaie de rester immobile, ok ? Ne bouge pas. Tu sais aussi bien que moi que c’est ce qu’il faut que tu essaies de faire. » Ils étaient dans le même domaine, elle et lui, le domaine de la santé, et forcément certaines notions du tronc commun les rejoignaient. La jeune femme ouvrit ses yeux qui se posèrent sur le visage inquiet de Woody. Il tenta d’en détendre les traits et esquissa un faible sourire soucieux malgré tout. « Je ne te mens pas, Sawyer. Je sais que t’es capable de la prendre, la vérité. T’es comme moi, you’re tough. Alors crois-moi quand je te dirai que tu vas t’en sortir. » Affirma-t-il. Elle s’en sortirait, certes, mais de quelle manière ? Sans doute pas sans séquelle, sans doute pas en un morceau droit et fort. Quand elle releva ne plus sentir ses jambes, le cœur de Woody se serra dans sa poitrine alors qu’il levait les yeux vers le camion de pompier qui se stationnait à l’extrémité la plus rapprochée du stationnement. Ils étaient les premiers répondants, et Woody priait en son for intérieur qu’ils auraient l’équipement nécessaire pour la prendre en charge, si jamais les ambulanciers n’arrivaient pas rapidement après eux. « Fais pas tes tests par toi-même, Tiff, attends, ils arrivent, ils vont s’occuper de toi. Ils arrivent. » Répéta-t-il en voyant les pompiers accourir vers eux alors qu’il levait un bras en l’air.

__________________________

we were always meant to say goodbye, we never would have worked out right, we were never meant for do or die. I want you to know that it doesn't matter where we take this road, someone's gotta go. and I want you to know you couldn't have loved me better, but I want you to move on so ...
I'M ALREADY GONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 440
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   Dim 6 Mai 2018 - 20:21

Woody se tenait toujours autour de ta tête, ses mains dans ton cou pour essayer de te maintenir la colonne. Un basique des gestes de premiers secours. Tu avais suivi une formation toi aussi, tu les connaissais. Tu savais aussi ce qu'il ne fallait pas faire mais pour autant, tu essayais de soulever tes jambes sans le moindre succès. Tu essayais de bouger tes mains et la réaction n'était pas non plus très concluante. Mais tu venais de vivre un tel choc que ça devait être tout à fait normal. Woody te demandait alors d'arrêter de bouger et de rester immobile. « D'accord.. » C'était bien plus facile à dire qu'à faire. Ce n'était pas lui qui était allongé au sol. Pas lui qui venait de subir une chute tellement violente. Tu plantais ton regard dans le sien. Tu le voyais à l'envers et pour la première fois dans ta vie, depuis que tu le connaissais, tu prenais le temps de détailler les traits sur son visage. Tu y lisais de la peur. Ainsi que de la sincérité lorsqu'il te disait que tu étais comme lui, que tu allais t'en sortir. « J'aimerais pouvoir te croire. » Pour autant, tu ne te sentais pas aussi confiante que lui sur le sujet. Tu entendais les sirènes des pompiers résonner au loin, ils n'allaient pas tarder à te prendre en charge. Tu n'allais pas tarder à être fixer sur ta situation. Tu avais essayais une nouvelle fois de lever ta main. Tu voulais attraper celle de Woody, qu'il te la serre fort, qu'il te rassure. Tu sentais les larmes monter. « J'peux pas rester là et ne rien faire Woody, ça me terrifie ! » Et la peur, ce n'était pas un sentiment que tu avais l'habitude de connaître. Ce n'était pas un sentiment qui existait dans ton vocabulaire. Mais aujourd'hui, il prenait un tout nouveau sens. La peur existait vraiment et elle n'était pas agréable. Tu sentais une grande boule se former dans le creux de ton estomac. Tu avais envie de vomir. Tu avais envie de dormir. Le visage de Woody commençait à tournoyer et tu perdais connaissance au moment où les pompiers arrivaient à hauteur du jeune homme.  

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
adm h
avatar
messages : 1836
ici depuis : 03/10/2014
crédits : tyrell (a) & endlesslove (s)
double-compte : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & adán nevarez & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
statut : ⋄ I love you when you fall apart, so I can put you together and throw you against the wall
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   Mar 8 Mai 2018 - 0:24

Certes, c’était plus facile à dire qu’à faire, Woody ne l’aurait pas nié si Tiffany avait daigné le lui dire. À sa place, il serait exactement en train de faire la même chose. Tout comme il passait la plupart de ses matins à tester sa force même lorsque ses jambes ne semblaient pas vouloir contribuer à l’effort. Mais dans ces cas-là, Woody savait qu’il n’avait rien à craindre, pas comme Tiffany du moins. Ce n’était pas les mêmes conséquences qui étaient en jeu. À bouger ainsi, la blonde risquait d’empirer son cas. Woody, lui, ne pouvait plus vraiment empirer le sien, à ce stade. Il sentit le regard de la jeune femme se concentrer sur son visage, et il ne s’en laissa pas distraire pour autant. Tout en essayant de se composer, il lui dit qu’elle était forte, qu’elle s’en sortirait. « Tu aimerais pouvoir me croire … mais t’as toujours été assez douée pour ne pas être sur la même longueur d’ondes que moi. Je ne m’attendais pas à ce que ça change aujourd’hui, t’en fais pas. » Il esquissa un sourire, ramenant un peu de cette animosité maintenant presque humoristique entre eux, comme pour essayer de la calmer, de lui changer les idées. Ça ne fonctionnerait sans doute que pour deux secondes, mais ce serait déjà ça de gagné. « Tu ne fais pas rien, Tiffany. Tu t’aides. » Et c’était en ne bougeant pas qu’elle s’aidait le plus. Alors si pour elle cela équivalait à ne rien faire, alors c’était son problème. Les pompiers arrivaient à la course et Woody leur faisait de grands signes de la main. Quand ils étaient presque à leur hauteur, le jeune homme pencha encore une fois la tête vers Tiffany, mais elle n’était plus là. Elle était partie, loin, tellement loin de lui. « Tiffany ? Tiffany ? » Demandais Woody en caressant doucement sa joue, pour ne pas gâcher tous leurs efforts d’immobilisation en la brusquant. De toute façon, bien vite, elle fut prise en charge par les pompiers qui s’occupèrent de la transférer sur une civière et de l’immobiliser comme il le fallait. « Je vous suis. Pas question que je la laisse seule. » Lança-t-il en ramassant bien vite leurs affaires et en rattrapant les pompiers, déjà repartis vers l’ambulance qui ne tarda pas à suivre.

__________________________

we were always meant to say goodbye, we never would have worked out right, we were never meant for do or die. I want you to know that it doesn't matter where we take this road, someone's gotta go. and I want you to know you couldn't have loved me better, but I want you to move on so ...
I'M ALREADY GONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 440
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   Ven 1 Juin 2018 - 23:03

Il marquait un point sur ce terrain là. Tu n'avais jamais voulu le croire, trouvant toujours qu'il était mesquin, sournois, qu'il planifiait toujours quelque chose. Même lorsqu'il ne faisait absolument rien. Tu lui en avait longtemps voulu pour ce qu'il s'était passé avec Sara. Jusqu'à ce que tu décides de mettre un terme à toutes vos chamailleries. Tu n'avais plus l'âge de te comporter comme une gamine rancunière. Il méritait une seconde chance. Pour autant, tu n'étais pas prête à le croire sur parole dès que tu l'entendais parler. Il n'en restait pas moins Woody. Tu avais voulu lui répondre mais tu en étais incapable. Tu te sentais fatiguée, tes paupières étaient de plus en plus lourdes. Tu avais fini par céder. Tu avais déjà trop lutter contre ton corps, contre ce que tu venais de vivre. Plutôt que de rester tranquille, tu avais essayé de te redresser, de te lever. Tu avais fini par t'épuiser. Tu n'étais pas totalement inconsciente, tu pouvais entendre la voix de Woody mais elle te paraissait être à des kilomètres de toi. Si loin que les sons se brouillaient parfois. Tu entendais de nouvelles voix sans être capable de pouvoir les identifier. Tu sentais ton corps se soulever, sans pouvoir dire quoique ce soit. Tu n'avais pas la moindre idée de ce qui se passait et pourtant tu avais le sentiment qu'à présent tu étais en sécurité. Qu'on allait prendre soin de toi. Woody était toujours à côté de toi. Tu ouvrais à nouveau les yeux, un masque sur la bouche, qui t'empêchait de parler. Tu te contentais de regarder le jeune homme, essayant de bouger ta main pour lui demander de l'attraper, de se montrer présent parce que tu allais en avoir besoin.

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
adm h
avatar
messages : 1836
ici depuis : 03/10/2014
crédits : tyrell (a) & endlesslove (s)
double-compte : nelligan malinowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & adán nevarez & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
statut : ⋄ I love you when you fall apart, so I can put you together and throw you against the wall
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   Sam 2 Juin 2018 - 0:29

C’était maintenant hors de son contrôle, à Woody. En fait, ça ne l’avait jamais été. Dès le moment où il avait entendu le cri de Tiffany et le lourd bruit de son atterrissage au sol, il avait complètement perdu le contrôle. De la situation comme de lui-même. Et de l’avenir de Tiffany. Il avait essayé du mieux qu’il le pouvait de limiter les dégâts, mais à présent que les pompiers et les ambulanciers étaient là, il remettait son sort entre leurs mains. C’était eux, à présent, qui feraient tout ce qui était en leur pouvoir pour l’aider. Woody, quant à lui, n’aurait que sa présence à offrir à Tiffany, et il ne comptait pas faillir à cette tâche. C’est pourquoi il avait rapidement rassemblé leurs effets personnels à tous les deux pour ne rien laisser derrière, sur ce coin de plage maudit que Woody ne pourrait désormais plus jamais voir du même œil, et qu’il suivit la civière jusqu’à l’ambulance. Il monta aux côtés de la blonde alors que l’ambulancier à l’arrière s’affairait à vérifier ses signes vitaux, lui donner un masque d’oxygène, la stabiliser. Woody restait assis, impuissant, fixant une Tiffany complètement absente. Il avait souvent prié pour un peu de silence entre eux. À présent, il aurait tout donné pour l’entendre parler, rire, l’insulter. Elle ouvrit à nouveau les yeux et Woody se releva un peu plus afin d’être dans son champ de vision. Il lui sourit, le plus rassurant possible malgré les circonstances. « Je t’avais pourtant demandé de ne pas cesser de me regarder et de me parler. » Il secoua doucement la tête. « Tu ne m’écoutes jamais. » Il vit alors la main de Tiffany légèrement bouger, au coin de son œil, dans son champ de vision. Sans hésiter, Woody s’empara d’elle, entourant ses doigts autour de son poing fermé. « On arrive bientôt. Tiens bon. » Il caressa doucement sa peau, se rassit convenablement alors que l’ambulance tournait les coins de rue à une vitesse vertigineuse, jusqu’à ce qu’elle s’immobilise à l’entrée des urgences. Là, le ballet médical débuta alors que l’équipe de chirurgiens était déjà sur place à l’attendre, et bien vite Woody fut écarté, laissé dans l’attente, lui qui n’était ni un proche, ni un membre de la famille, ni quoi que ce soit pour elle, tout compte fait …

__________________________

we were always meant to say goodbye, we never would have worked out right, we were never meant for do or die. I want you to know that it doesn't matter where we take this road, someone's gotta go. and I want you to know you couldn't have loved me better, but I want you to move on so ...
I'M ALREADY GONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 440
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   Sam 16 Juin 2018 - 23:04

Tu avais repris conscience, ouvrant les yeux. Tu sentais un masque qui écrasait ton nez. Tu apercevais Woody qui se tenait juste à côté de toi et un soignant de l'autre côté. Puis le son arriva, un son strident qui te déchirait les tympans. C'était le bruit de l'ambulance pour prévenir que c'était une urgence. Il t'attrapait la main et tu la serrais aussi fort que tu le pouvais. Tu te contentais d'écouter ce qu'il avait à te dire. Un reproche, pour ne pas changer dans votre relation. Mais au-delà de ça, tu pouvais bien lire sa peur dans son regard. Il allait peut-être se sentir coupable pour ce que tu vivais et il ne le fallait pas. Ce n'était pas sa faute si tu étais zélée. Il n'y avait qu'à toi que tu pouvais t'en prendre. Tu essayais de parler mais le masque te dérangeait plus qu'autre chose. Tu avais l'impression que la douleur se faisait de plus en plus vive. Tu avais repris connaissance, tu étais capable de respirer par toi-même. De ton autre main, tu l'approchais du masque afin de le soulever. Tu pris une ou deux inspirations, comme si tu avais besoin de te rappeler comment respirer. Une sensation assez étrange. Une fois que tu sentais que ça allait mieux tu essayais de parler. Mais au moment de prononcer quelque chose, rien ne sortait. Tu étais comme muette. Tu te sentais de plus en plus affaiblie et c'était sûrement une mauvaise décision que d'essayer à tout prix de lui parler. Une pensée urgente que tu avais besoin de partager. « Jaeden ! » C'était la dernière chose que tu avais réussi à lui dire avant de perdre une nouvelle fois connaissance. Tu ne voyais plus que du noir. Tu ne sentais même pas ton corps se faire transporter en toute urgence dans un bloc. Il fallait s'assurer qu'il n'y avait pas d'hémorragie.

Spoiler:
 

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: climb to the top -r.   

Revenir en haut Aller en bas
 
climb to the top -r.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else :: à bowen-
Sauter vers:  
digne d'un conte de fée...
Le temps d'une soirée, la salle de fêtes a donc été transformée en hall digne d'un royaume. Beauté, richesse, lumière et ambiance féérique, tout pour vous plonger dans un univers surréel.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES