AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hideshi&Flynn + Behind every successful fortune there is a crime.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 269
points : 6
ici depuis : 28/03/2018
crédits : CBR, Solosand.
double-compte : Glenn + Tian Shu.
statut : célibataire. vous ne voulez pas en savoir plus. vraiment.
MessageSujet: Hideshi&Flynn + Behind every successful fortune there is a crime.   Ven 27 Avr 2018 - 21:44

behind every successful fortune there is a crime.
Flynn & Hideshi

De ton séjour en prison, tu avais retenu une chose : l’importance de toujours, toujours avoir le nom d’un avocat partant pour te défendre en cas de problème. A Los Angeles, tu avais pu prendre rendez-vous avec le meilleur avocat de la ville et, ayant la chance d’avoir un oncle avec qui tu t’entendais bien et qui était presque aussi perturbé que toi, tu n’avais pas eu de mal à trouver comment avoir de quoi payer l’avocat sans passer par le compte bancaire de tes parents. Cependant, à Bowen, tu n’avais aucun nom. Les mois ayant suivis ton arrivée, cela ne te posait pas plus de problèmes que ça. Mais depuis l’incident de novembre, cela te tracassait. Ryoku et Nemu n’étaient pas beaucoup plus rassurés, mais en même temps, ils l’étaient rarement… tu ne faisais pas partie de ces personnes qui s’assuraient de leur sécurité avant tout, c’était plutôt tout le contraire.

Après plusieurs mois de recherches, tu avais fini par enfin trouver un nom : Flynn Morgan. Tu avais lu qu’il prenait souvent des dossiers compliqués rapportant beaucoup, qu’il défendait les coupables. L’avocat du diable. C’était pile ce genre d’avocat qu’il te fallait. Le temps de pouvoir retirer une somme en cash suffisante pour le convaincre au cas où il hésiterait à s’occuper d’un éventuel procès contre toi, ton apparence étant loin de montrer que tu avais un compte en banque bien rempli, et tu pris rendez-vous avec lui.

L’heure venue, tu arrivas à peine quelques minutes en avance. Tu partis prévenir la secrétaire puis pris place dans la salle d'attente. Tu avais recouvert le tatouage sur ta joue droite, ceux sur le cou, mais avait laissé la larme sur la joue gauche et ceux sur les mains. Tu avais sorti pantalon et veste de costume noirs, veste ouverte sur une chemise blanche et chaussures habillées, surestimant l’importance de l’apparence. Il arriva pile à l’heure. Tu remarquas que son costume à lui aussi semblait d’excellente qualité, mais ne t’attardas pas sur ce détail. Bonjour, Maître Morgan. Nous avons rendez-vous, annonças-tu en faisant le plus d’efforts possibles pour ne pas parler trop froidement, à l’inverse de tes habitudes.
©️ nightgaunt

__________________________

NOW WE'RE FALLING
How much deception can you take ? How many lies will you create ? How much longer until you break ? You mind's about to fall And they are breaking through Now we're falling We are losing control


Dernière édition par Hideshi I. Ando le Jeu 23 Aoû 2018 - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplodocus
avatar
messages : 80
points : 12
ici depuis : 01/10/2017
double-compte : Aaron A. Grant
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: Hideshi&Flynn + Behind every successful fortune there is a crime.   Lun 21 Mai 2018 - 2:59

Vous avez frappez à la bonne porte.
Quelque soit vos accusations je vous défendrez toujours. Il suffit d'y mettre le prix...
Flynn
&
Hideshi
 Ce qui m'agace le plus avec cette petite ville qu'est Bowen, c'est qu'il n'y a pas de client réellement compliqué et diverse. Pas de meurtrier, ou de violeur ou encore des psychopathe... Nan ce genre de personne la, je les trouve toujours à l'extérieur de cette foutue ville ! Et ce sont pourtant eux qui rapportent le plus d'argent ! Et les frais de déplacement le fait qu'ils coûtent cher couvre à peine ce que ça me coûte à venir les défendre. Du coup, j'ai dû augmenter les tarifs pour ne pas vivre comme un rapia mais surtout pour continuer à payer ces crétins de médecin qui ne sont pas capables de soigner ma mère comme ils devraient le faire. J'avais pour seule distraction réel deux collègues de travail et une stagiaire ce qui en est déprimant. Surtout quand une fille vient te casser les pieds tout ça parce que j'ai fait gagner la personne contre qui elle a porté plainte pour coup et blessure. Elle en est même venue à me donner une baffe. Tous des frappa-dingue... À se demander pourquoi je me sens si bien seul. Cependant, heureusement, la roue finit par tourner pour moi. 

En effet, alors que j'ai perdu espoir d'avoir un quelconque client changeant dans cette fichue ville, un client prend contact avec moi. Monsieur Ande Hideshi souhaite avoir mes services et c'était un dossier bien complexe dans le terme de la défense. Auparavant, en Amérique, ce genre de client serait une banalité pour moi. Mais aujourd'hui, je connais enfin sa réelle valeur et l’apprécie amplement. Je suis heureux, oui, heureux de pouvoir retrouver cette excitation et sensation d'avoir un dossier aussi complexe pendant une duré indéterminé. 

Le jour J arrive enfin et rien, je dis bien rien, ne pouvais me rendre de mauvaise humeur. Bessie pouvait me gronder, les médecins pouvaient essayer de m'agacer ou la jeune femme peut revenir pleurer. Je m'en fiche royalement. Une fois l'heure venue, le client dont je me suis rapidement occupé s'en va et je me dirige vers la salle d'attente pour accueillir la cause de mon grand enthousiasme. Je lui tends la main pour la lui serrer.

« Bonjour monsieur Ando, c'est en effet à votre tour. Suivez-moi, je vous en prie. »

Je l'accompagne jusqu'à mon bureau et l'invite à s’asseoir pour m’installer à mon tour dans mon fauteuil avec tout de prêt en face de moi pour ouvrir un dossier a son nom. Je m'étais déjà renseigné au mieux sur son cas. Satisfait je joint mes mains entre elle et regarde attentivement mon client.

« Bien, dites moi ce que je peux faire pour vous monsieur Ando. Quelles sont vos attentes de ce rendez-vous avec moi ? »

Pour qu'il soit encore ainsi en liberté, c'est qu'il n'est pas encore accusé d'un autre meurtre. Un rendez-vous anticipé pour le défendre sur une prochaine affaire qui le concerne sans doute, un garçon prévoyant. Il faisait très bien, car dans ce genre de condition, je peux intervenir dès son arrestation pour le défendre.  

__________________________


   
L'argent fait le bonheur
C'est évident ça coule de source.
Et ceux qui prétende le contraire sont majoritairement les infortunés qui tente de ce consoler de leur défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 269
points : 6
ici depuis : 28/03/2018
crédits : CBR, Solosand.
double-compte : Glenn + Tian Shu.
statut : célibataire. vous ne voulez pas en savoir plus. vraiment.
MessageSujet: Re: Hideshi&Flynn + Behind every successful fortune there is a crime.   Lun 28 Mai 2018 - 16:15

behind every successful fortune there is a crime.
Flynn & Hideshi

Tu avais attendu ce jour avec impatience. Et cette hâte s’était faite encore plus grande lorsque le matin, tu avais ouvert les yeux. Etait-ce une simple impatience, ou l’angoisse de voir la police débarquer chez toi avant d’avoir eu ce rendez-vous ? La seconde option était sûrement la plus probable… Jamais tu n’avais regretter tes actes, même si tu ne t’y reconnaissais pas entièrement. Tu n’étais pas quelqu’un de violent, te battre ça ne t’intéressait pas. Tu étais prêt à tuer pour arriver à tes fins, bien entendu. Mais pas de la façon dont tu avais tué les trois femmes qui t’ont envoyées en prison. Il paraît que tu aurais dû, à un moment ou à un autre du temps que tu as purgé de ta peine, ressentir de la culpabilité. Ca n’avait pas été le cas, la seule chose que tu avais ressenti face aux meurtres, c’était le regret d’être enfermé jusqu’à la fin de tes jours. Tu avais essayé de te suicider plusieurs fois en prison, mais ça n’avait jamais marché. Au moins, aucun gardien ne s’en était aperçu, c’était déjà ça.

Flynn Morgan arriva enfin, pile à l’heure. Tu sentis la pression retomber. Il était peu probable que les flics viennent te chercher ici, et même si ça arrivait, tu avais déjà ton avocat à quelques mètres. Tu serras d’une poigne ferme sa main et le suivis dans son bureau. Tu t’assis face à lui, dos droit, menton relevé. Le contraire de ta posture habituelle. Tu avais plus l’habitude d’être penché sur ta feuille ou sur ton pc que d’être assis correctement. Difficile de changer ses habitudes. Tu retins ton sourire classique, mi amusé mi carnassier, à sa question. Tu devais te concentrer pour rester le plus “normal” possible. Et bien, j’ai toujours préféré la prudence au risque du commis d’office… car ce n’est pas pour dénigrer vos collègues mais bien souvent ils ne sont intéressés que par la défense des gentilles victimes innocentes… L’idée que ce con de Keith soit considéré ainsi dans le cas où tu l’aurais vraiment tué te mettais hors de toi. En bref, j’ai possiblement commis un meurtre par mégarde, sauf qu’il s’agit de légitime défense aux yeux de la loi… Mais bien évidemment je n’ai aucune façon de le prouver, les faits remontent à novembre, de plus… En résumé : ça allait sûrement être la grosse merde pour éviter la prison si l’autre abruti ou son abruti de père finissaient par porter plainte.
©️ nightgaunt

__________________________

NOW WE'RE FALLING
How much deception can you take ? How many lies will you create ? How much longer until you break ? You mind's about to fall And they are breaking through Now we're falling We are losing control


Dernière édition par Hideshi I. Ando le Jeu 23 Aoû 2018 - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplodocus
avatar
messages : 80
points : 12
ici depuis : 01/10/2017
double-compte : Aaron A. Grant
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: Hideshi&Flynn + Behind every successful fortune there is a crime.   Dim 17 Juin 2018 - 19:02

Vous avez frappez à la bonne porte.
Quelque soit vos accusations je vous défendrez toujours. Il suffit d'y mettre le prix...
Flynn
&
Hideshi
 Un bon poignet de main et nous voici dans mon bureau, j'étais plutôt curieux de savoir et constaté quel genre compliqué, je dois donner à ce jeune homme. Je me doute bien que ce ne fût pas pour une plainte basique, mes habitudes du métier me permet parfois de deviner et descellé les clients intéressants et les clients ennuyeux. Depuis que je suis installé à Bowen, je n'ai eu qu'une majorité de client ennuyeux. Parfois, je tente de me débarrasser de certain devenu de trop grand habituer à Bessie, la charmante Bessie que j'aime tant voir en colère pour pouvoir plus tard mieux la voir briller dans un domaine, je l'espère pour elle, similaire aux miens. Mais là, j'en suis sûr, j'ai affaire à un client des plus intéressant, et ses premiers dire me conforte dans cette hypothèse. Je fais un non de tête et lui offre un beau sourire. 

« Je pense que les gentilles victimes innocentes n'existent pas, et nous pouvons être un bon avocat qu'en comprenant ça. »

C'est en ça après tout qu'on reconnaît un bon avocat. Tous mes confrères, qui choisissent la facilité, n'ont aucun mérite et comprennent celons moi, rien dans le métier. Mes dires était donc ma manière de dire qu'il avait frappé à la bonne porte, et que parler ainsi de mes confrères ne m'outrera jamais bien au contraire, parfois, ils m'énervent plus qu'autre chose. Une fois ces choses dites, il m'explique enfin la situation que j'écoute attentivement, chaque détail avait après tout son importance. Les deux mains jointe devant ma bouche, je parviens à cachet ce petit sourire satisfait quand je connais enfin le résumé de la situation. J'ai dans mon bureau un coupable de meurtre en fuite, autrement dit, un client cruellement intéressant et changeant. 

« Très bien, je vois. »

De plus, le crime aurait eu lieu depuis novembre, soit 5 mois pour sûr, on peut facilement jouer au rôle inversé, faire passer mon futur client par une victime pour attendrir le jury. Et pour cela, il faudra que monsieur Ando continue sur la voie qu'il a emprunté.

« J'aurais besoin des détails sur ce qui s'est passé pour pouvoir vous défendre en toute circonstance. »

Bien entendu, il faut que je le rassure, un client stressé ne peut pas coopérer à la perfection.

« Pour le moment, vos agissements sont une preuve considérable pour vous faire passer pour la victime dans cette histoire. Notre conversation restera dans la confidentialité la plus totale. Et lors de votre arrestation, si arrestation, il y aura un jour, je viendrai vous défendre et trouvera plus aisément les bons mots pour agir en conséquence. »

Dans le fond, j'espère qu'il se fera arrêter, car c'est là que mon travail sera le plus intéressant, mais pouvoir avoir le temps de travailler tout ça est toujours mieux et plus sécuritaire pour moi et mon client.

« Je vous écoute. »

__________________________


   
L'argent fait le bonheur
C'est évident ça coule de source.
Et ceux qui prétende le contraire sont majoritairement les infortunés qui tente de ce consoler de leur défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 269
points : 6
ici depuis : 28/03/2018
crédits : CBR, Solosand.
double-compte : Glenn + Tian Shu.
statut : célibataire. vous ne voulez pas en savoir plus. vraiment.
MessageSujet: Re: Hideshi&Flynn + Behind every successful fortune there is a crime.   Lun 23 Juil 2018 - 16:25

behind every successful fortune there is a crime.
Flynn & Hideshi

Tu lui rendis son sourire. Ca oui, tu ne pouvais qu’être d’accord avec lui. Qu’est-ce que voulait dire “être innocent” ? C’était quelque chose de très relatif. Quelqu’un ayant usé de légitime défense était considéré innocent, alors qu’il avait malgré tout commis un délit. Tu aimais ce genre de mode de pensée. Voir chaque client, responsable ou victime, de la même façon était selon toi le plus import ant dans ce métier. C’était à ça qu’on pouvait reconnaître un bon avocat. Dans cette histoire, il n’y avait qu’une seule réelle victime, et c’était toi. Quoi qu’en dise la morale.

Il te demanda les détails. Tu ne t’y étais pas réellement préparé. La dernière fois, ta fierté n’avait pas été atteinte. Cette fois, rien que de penser à ce qu’il s’était passé avec Keith, tu te sentais tellement humilié que tu avais envie de commettre un nouveau meurtre sur le premier type que tu croisais et qui avait le malheur de lui ressembler. Il reprit la parole, réussissant à te faire retrouver tes esprits et le moment présent. Tu restas silencieux quelques instants, cherchant quelles phrases prononcer pour lui faire le résumé le plus détaillé mais concis de la situation.

Je pense que baser la défense sur la version réelle des faits risque d’être assez compliquée…, commenças-tu. Ce genre d’histoires complètement improbable ne pouvait pas être racontée devant un juge sans preuve. Cependant, tu restais confiant, visage impassible. Pour commencer, j’ai plusieurs circonstances aggravantes…  J’ai déjà fait de la prison pour meurtres, au pluriel. Et mon dossier psychiatrique… n’est pas beaucoup mieux, bien qu’il n’y ait aucun rapport. Enfin, c’était vite dit. J’ai des diagnostics de trouble dissociatif de l’identité, schizophrénie et psychopathie. Juste le dernier était réellement pour quelque chose à tes problèmes avec la justice.

J’ai des problèmes d’amnésie, mais je commence à retrouver quelques souvenirs depuis novembre et je pense pouvoir affirmer que je me suis retrouvé cobaye des expériences de manipulation mentale de la CIA suite à une hospitalisation après le diagnostic ma schizophrénie… et celui que j’ai possiblement tué se trouve être le fils de mon psychiatre de l’époque et de nouveau celui actuel. Je savais qu’il était louche, donc quand on m’a annoncé que quelqu’un avait… tué ma mère… j’ai aussitôt deviné que c’était lui le responsable. Il a réussit à m’attirer et m’enfermer chez lui, je voulais le tuer, il voulait tester par lui-même mes… ma... Ta programmation. Programmation d’esclavage sexuel ou pour tuer, tu n’en savais rien et tu n’avais pas envie de savoir. La première option sera encore plus humiliante.
©️ nightgaunt

__________________________

NOW WE'RE FALLING
How much deception can you take ? How many lies will you create ? How much longer until you break ? You mind's about to fall And they are breaking through Now we're falling We are losing control
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diplodocus
avatar
messages : 80
points : 12
ici depuis : 01/10/2017
double-compte : Aaron A. Grant
statut : Célibataire
MessageSujet: Re: Hideshi&Flynn + Behind every successful fortune there is a crime.   Mer 29 Aoû 2018 - 18:12

Vous avez frappez à la bonne porte.
Quelque soit vos accusations je vous défendrez toujours. Il suffit d'y mettre le prix...
Flynn
&
Hideshi
Je hausse un sourcil au premier dire de monsieur Ando... Serait-il en train d'essayer de réapprendre mon métier ? La bonne blague, dans ce cas, je devrais lui dire cet entretien n'était pas primordial et qu'il pouvait se contenter d'attendre de se faire arrêter pour ensuite me demander en tant d'avocats... Parce que le commis d'office existe seulement si on refuse d'en choisir un. Cependant, je ne pouvais pas me permettre de dire cela, car il y a aussi la possibilité qu'il veuille connaître avant ton son avocat et que celui-ci prépare le terrain. Mais c'est plutôt un risque, car rien ne m’empêche de prévenir la police dès il sera sortie de mon bureau. Mais faire ça donne le risque de se faire tuer par vengeance lorsqu'il constatera que les forces de l'ordre le recherchent. Je suis donc comme toujours dans une situation délicate, mais j'en ai l'habitude... Par contre, je ne m'attendais pas, mais alors VRAIMENT PAS, à ce genre de problème tordu. Je prends quelques notes, mais en reste perturbé, ce client a l'air de souffrir de tout les troubles psychologiques existant, et il est en liberté en étant diagnostiqué ainsi ? Quelque chose clochait, ça ne tournait pas rond, même le meilleur avocat du monde ne réussirai pas à le faire jouir d'une liberté totale. 

Je regarde mon client et penche pour le mensonge, l’exagération ou alors de la paranoïa agrémenté d'un mythonnage puissant. Dans tous les cas, j'avais la désagréable sensation qu'il me faisait perdre mon temps et le temps, c'est de l'argent, et si je veux finir cet entretien au plus vite, il ne faut surtout pas que je le contrarie et remette en doute ces dires. Des soucis psychologiques ? Il en a, c'est certain, peu importe si ce qu'il raconte est vrai ou faux. Je fais un oui de tête pensif les mains jointe devant moi, j’attends un bon moment pour qu'il continue sa phrase, mais il ne semble pas vouloir la terminé. J'inspire un grand coup et tente de trouver les mots justes pour que notre entretien ne s'éternise pas.

« Bien... »

Cette histoire est tellement tordu et improbable que j'en ai du mal à me concentrer sans réfléchir à l'impossible réalité de cette situation.

« Il me faudra le nom et coordonné de la personne qui vous a diagnostiquer d'avoir tout ces troubles que vous m'avez cité. »

Comme ça, je vérifie la vérité de ses propos et par la même occasion le jour où il se fera arrêter, j'aurais déjà tout les informations nécessaire sur lui qui me feront gagner du temps. Pour le reste de l'histoire, du meurtre dont il parle, bien que ça ai l'air de l'affecter, je ne suis pas certain qu'il s'agisse de la vérité. Dans tous les cas que se soit vrai ou faux, le tribunal prendra jamais au sérieux cette histoire digne de théorie du complot. En tout cas l'avantage que son histoire n'a pas l'air de tenir debout, c'est qu'on ne pourra pas m’accuser de complicité. 

« Je rassemblerai moi-même les documents nécessaire pour vous défendre si un jour vous vous faites arrêter pour n'importe quel motif. Il n'est pas nécessaire d'en faire plus. Demandez juste maître Morgan en avocat lors de l'interrogatoire et ne dites rien tant que je ne serais pas présent à vos côtés. Les forces de l'ordre n'ont pas le droit de vous forcer à parler, ils utiliseront la pression, mais résistent, répétez sans cesse que vous ne parlerez pas tant que je ne serai pas arrivé. C'est très important. »

Il n'y avait rien d'autre à dire, dans tous les cas il ne faut pas que cette histoire s'ébruite pour son bien à lui, MAIS SURTOUT pour mon bien à moi et de ma réputation.


__________________________


   
L'argent fait le bonheur
C'est évident ça coule de source.
Et ceux qui prétende le contraire sont majoritairement les infortunés qui tente de ce consoler de leur défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 269
points : 6
ici depuis : 28/03/2018
crédits : CBR, Solosand.
double-compte : Glenn + Tian Shu.
statut : célibataire. vous ne voulez pas en savoir plus. vraiment.
MessageSujet: Re: Hideshi&Flynn + Behind every successful fortune there is a crime.   Mer 5 Sep 2018 - 22:21

behind every successful fortune there is a crime.
Flynn & Hideshi

Tu savais qu’il ne te croyait pas. Ca se voyait dans son regard, dans son langage corporel qu’il était plus que sceptique. C’était bien l’une des raisons pour lesquelles tu avais tenu à préparer ta défense avant d’être arrêté. Car après, ça aurait été bien plus compliqué de trouver une défense plausible. Tu le laissas terminer de dire tout ce qu’il avait à dire avant de répondre quoi que ce soit. Ca te rappelait des souvenirs tout ça, et pas forcément des bons. Ton premier procès avait été extrêmement éprouvant, tu ferais beaucoup pour ne pas avoir à repasser par là. Surtout que cette fois, s’il était bien mort, ça n’était pas uniquement de ta faute. Après quelques instants de silence, tu sortis de ta poche les quelques feuilles pliées et plusieurs cartes de visite de ton portefeuille.

En attendant que vous puissiez contacter mon ancien psychiatre, j’ai apporté quelques documents. Bien évidemment je me doute que vous ne croirez en l’authenticité que de ceux venant du psychiatre, mais bon… j’ai l’habitude de ce genre de réaction alors j’ai préféré anticiper. Les clichés et la stigmatisation je vis ça tous les jours. Je tiens aussi à préciser que la schizophrénie, médicamentée, est quasiment invisible et que le trouble dissociatif de l’identité n’est qu’un mécanisme de défense, inadapté à la longue… Je sais bien que pour la majorité des gens, c’est Split. Tu n’avais jamais pris la peine de regarder le film, ça avait suffisamment l’air d’être de la merde rien qu’en lisant le résumé. Comme beaucoup, tu rêvais du jour où ta maladie serait montrée dans la fiction avec réalisme.

Il y a la carte de visite du psychiatre dont j’ai parlé. De celle que j’ai vue à mon arrivée à Bowen pour le renouvellement de mon traitement, mais qui ne voulait pas me donner d’ordonnance tant que je ne lui parlais pas. Celle d’une psychiatre que j’ai commencé à voir il y a peu… Et celle de mon ancien avocat, quand je vivais à Los Angeles. Et dont la réputation était probablement connue en dehors des frontières américaines. Dans ta folie, tu avais malgré tout eu la sanité d’esprit de t’assurer d’échapper à la peine de mort. Tu déplias les feuilles A4. Les comptes-rendus de mes diagnostic. Pour celui de psychopathie il n’a jamais réellement abouti dans le cadre d’un suivi comme vous pouvez le voir… mais mon ancien avocat a peut-être les diagnostics de l’expertise psychiatrique. Tu ne pouvais rien assurer, c’était tellement flou tes souvenirs de cette époque.

Oh, et ! Tu sortis à nouveau ton portefeuille pour en sortir ta carte d’agent de la CIA. Plus pratique de me faire intégrer la CIA de force pour mieux me surveiller jusqu’au jour où ils auront besoin de moi… Ton regard ne quittait pas ta carte, tes poings se serrèrent. Tu avais envie de défoncer ton “chef”, encore plus que d’habitude. Lentement, ils se relachèrent, ton regard se reposa sur l’homme face à toi. J’ai des preuves sur tout le corps, qu’il s’est passé quelque chose de pas net dans mon passé. Mais je me doute bien que pour les relier à ce que je dis, ce n’est pas évident, et que ce n’est pas les témoignages de mes alters qui auront une quelconque valeur juridique dans le cas où je viendrai à avoir des problèmes. C’est à cause de la nature… particulière de mon cas que j’ai préféré venir vous voir avant que quoi que ce soit n’arrive. En espérant que je peux avoir votre confiance, déclaras-tu en sortant une liasse de billets de cinquante dollars. Mille euros, une jolie petite somme pour une simple avance d’honoraires.
©️ nightgaunt

__________________________

NOW WE'RE FALLING
How much deception can you take ? How many lies will you create ? How much longer until you break ? You mind's about to fall And they are breaking through Now we're falling We are losing control
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hideshi&Flynn + Behind every successful fortune there is a crime.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hideshi&Flynn + Behind every successful fortune there is a crime.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District-
Sauter vers:  
bowen-llywood contest !
Ce mois-ci, afin de marquer le coup pour les six belles années de rétro, nous avons décidé de mettre en place une grosse intrigue qui nous réunira tous (du moins, on l'espère) ! Scindés en quatre groupe, la guerre est déclarée !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES