AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 on melancholy hill (andeana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
baby kangou
avatar
messages : 642
ici depuis : 19/08/2016
double-compte : siam, jude, dolorès
statut : célibataire
MessageSujet: on melancholy hill (andeana)   Dim 29 Avr 2018 - 13:54


Partie. Cassiopéa était partie depuis trois jours maintenant. Quand il se réveillait, Elias ne pouvait s’empêcher de regarder si elle n’avait pas tenté de l’appeler, ou si elle ne lui avait pas laissé un message. Mais non. La brune s’était envolée, suite à la perte de son travail qu’elle n’avait pas supporté. La rupture s’était faite en douceur, la belle soulignant une dernière fois leur différence d’âge et le fait qu’elle ne veuille pas le priver d’enfant. Elias aurait pu renoncer à ça pour elle. Mais elle ne lui avait pas laissé le choix.

Alors il broyait du noir, se sentant à nouveau trahi, abandonné par une femme. Etaient-elles réellement toutes les mêmes ? Le brun était grincheux, presque désagréable au travail, ne souriant même plus aux clients. Il était temps qu’il se débarrasse de ce job d’ailleurs, et qu’il tente sa chance dans le cinéma ou l’écriture. Avant, il se contentait du job de réceptionniste car il était au moins heureux en amour. Maintenant, ça n’était plus le cas. Il n’avait plus rien.

Elias s’était saoulé au bar de la plage. Ses amis lui avaient conseillé de sortir, de se laisser aller, de ramener une fille pourquoi pas. Pour ce dernier point, c’était hors de question. Le brun ne voulait plus rien donner de lui aux femmes, du moins pour le moment. Il était à peine vingt-trois heures et il voulait déjà rentrer. Il ne vivait pas loin après tout. Il avait rapidement prévu l’un de ses amis, qui trop occupé à draguer une blonde, n’avait pas dû entendre. Tant pis.

Elias zigzaguait sur les trottoirs. Il avait bu, mais était quand même capable de marcher à peu près bien. Il arriva devant une porte familière, ou il avait raccompagné cette blonde l’autre fois. Sans plus réfléchir -merci l’alcool- il frappa. Il n’avait même pas conscience de l’heure, ou du fait qu’Andeana pouvait travailler le lendemain, ou être en compagnie de quelqu’un. Elle ne tarda même pas à ouvrir, sans doute étonnée de le voir là, devant sa porte. « Désolé. » Lança t’il sans savoir pourquoi. « J’avais… Besoin de parler. J’ai pensé à toi. » Puis l’intense ressemblance entre Andeana et Evanna lui revint soudainement en tête, tellement que tout se brouilla presque dans son esprit. « Comment t’as pu me faire ça ? » Il baissa la tête, la douleur des événements passés lui revenant en mémoire.  

__________________________


SPLEEN ET IDEAL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
adm f
avatar
messages : 1125
ici depuis : 17/08/2016
double-compte : anae ≡ grace ≡ jaeden ≡ anka
statut : lonely heart
MessageSujet: Re: on melancholy hill (andeana)   Mer 2 Mai 2018 - 14:39

Ses pensées dans les montagnes russes, des rails qui s'entrecroisaient, une humeur vacillante entre la joie et la tourmente. Quand sa santé se portait mieux, même sans être réellement guérit, ses sentiments se perdaient, s'embrouillaient tout ça parce que son couple venait de s'arracher les deux ailes, qu'elle avait cherché à savoir ce qu'il y avait un peu plus profondément, derrière une surface moyenne ne se cachait pas un lieu rempli d'or et d'amour, c'était un endroit désastreux. Elle s'est bercée dans l'illusion jusqu'au moment où elle s'était sentie en danger, qu'elle s'était rendu compte qu'elle ne s'imaginait pas finir ses jours aux côtés de la personne qui l'accompagnait, que les intentions des deux étaient différentes, que si Andeana vivait pour l'amour, lui c'était différent. Alors, même si elle n'essayait de ne pas y penser, qu'elle se concentrait sur le fait qu'elle puisse se sentir un peu plus libre, que bientôt elle ne prendrait plus ses médicaments qui impactaient sur son moral, ça revenait de temps à autre. Même en sa présence, elle se sentait moins naturelle, elle ne posait plus le même regard sur lui, celui de la femme amoureuse. Elle avait bien trop de questions. William s'en allait en ville pour quelques minutes, laissant la blonde seule avec ses pensées. Même si elle n'avait pas eu le temps d'y plonger entièrement, parce que la sonnette venait la remettre à sa place. Peut-être que c'était de la visite pour sa colocataire, mais puisqu'elle se trouvait le plus proche de la porte et qu'elle était bien trop curieuse, elle s'y avançait. En voyant le visage d'Elias, elle se doutait que ce n'était pas pour Jude qu'il venait, mais elle ne savait pas non plus pourquoi il viendrait la voir elle. « Non ne t'excuse pas, tu me déranges pas du tout. » Personne ne la dérangeait vraiment et pour l’instant, elle n’avait pas à s’inquiéter d’une jalousie de son fiancé. La blonde hochait la tête, presque flatté qu’il ait pensée à elle pour lui parler, même si elle ne savait pas de quoi, ça ne pouvait pas réellement être négatif à ses yeux, la dernière fois s’était bien passé. Et pourtant, à sa question, elle restait presque bouche bée. « Euh … Je ne vois pas de quoi tu parles … » Disait-elle doucement. « Je t’ai fait quelque chose de mal ? » Peut-être que ça s’était effacé de sa mémoire, qu’elle avait fait n’importe quoi.

__________________________


i’ll prepare the flower way
for you i could pretend like i was happy when i was sad. for you i could pretend like i was strong when i was hurt. i wish love was perfect as love itself. i grew a flower that cant be bloomed in a dream that cant come true. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 642
ici depuis : 19/08/2016
double-compte : siam, jude, dolorès
statut : célibataire
MessageSujet: Re: on melancholy hill (andeana)   Sam 12 Mai 2018 - 0:32


Et voilà qu’il divaguait totalement, perdu entre ses souvenirs, noyé dans l’alcool. Sa mémoire lui jouait des tours, s’entremêlant avec son imagination. Il revoyait Cassie dans son esprit, puis Evanna, et voila qu’en un instant, Andeana devenait Evanna. La honte l’envahirait sans doute dès qu’il serait sobre, et la culpabilité d’avoir accusé Andeana de choses qu’elle n’avait pas faites également. Seulement, en cet instant précis, Elias était totalement impuissant face à son état. Il n’avait plus qu’à attendre, à moins que la vénézuélienne ne lui fasse prendre une douche froide. Evidemment qu’elle ne voyait pas de quoi il parlait puisqu’elle n’était pas l’auteur de tous ces maux. Elle était seulement une femme extrêmement belle, agréable, et ressemblant à son ex bien plus démoniaque et manipulatrice. « Ne joue pas à l’innocente avec moi Evanna… » Peut-être qu’elle comprendrait instantanément qu’il la confondait avec quelqu’un d’autre. Ou peut-être qu’avec les consonances similaires des prénoms, elle se sentirait simplement vexée qu’il se trompe. « Tu disais m’aimer alors que tu jouais les salopes sur internet. » Il ferma les yeux, tentant d’oublier les messages qu’il avait pu lire. Et si Evanna avait rencontré ces types ? C’était fort probable. C’était encore pire. L’alcool avait comme ramené Elias en Nouvelle Zélande. « Tu as quoi à dire pour ta défense ? » Il se réveillerait sans doute en repensant à tout cela comme un rêve -ou plutôt un cauchemar-. Il repensa un moment à Cassie, se demandant pourquoi il s’était trainé chez Evanna de façon minable, plutôt que d’appeler la brune pour la convaincre de revenir. Cassie ne l’avait pas trahi. Elle l’avait juste… Abandonné. Comme lui avait abandonné son ancienne vie. Il ne savait pas encore si il devait lui en vouloir pour ça. Il manqua de déraper. Combien de verres avait-il bu ? Sans doute trop. « Woow ! » Lança t’il, évitant la chute de justesse.  

__________________________


SPLEEN ET IDEAL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
adm f
avatar
messages : 1125
ici depuis : 17/08/2016
double-compte : anae ≡ grace ≡ jaeden ≡ anka
statut : lonely heart
MessageSujet: Re: on melancholy hill (andeana)   Sam 12 Mai 2018 - 1:02

Elle était confuse de le voir dans cet état à sa porte. N'avait-il pas d'autres personnes à aller voir lorsqu'il n'allait pas bien ? Ça la flattait dans un sens qu'on pense à elle, mais son comportement changeait rapidement et elle ne savait plus où se mettre. La blonde se repassait les conversations qu'ils avaient pu avoir, mais ça commençait à dater et certains passages s'effaçaient avec le temps. Elle n'avait jamais voulu être méchante envers elle, c'était contre sa nature de dire des méchancetés sur quelqu'un, ça serait allé contre ses pensées. Pourtant, au vu de comment il réagissait, elle avait dit quelque chose d'important, qui l'avait blessé et qui lui faisait mal encore aujourd'hui. Elle le regardait peinée jusqu'à ce qu'il l'appelle Evanna, elle commençait à se poser d'autres questions, totalement autre, avant de revenir au fait qu'il avait de l'alcool dans le sang, que son cerveau devait bien divaguer au point qu'il en oublie son prénom. Elle pinçait ses lèvres, retenant un rire lorsqu'il parlait d'aimer. Heureusement que son fiancé n'était pas dans la maison, parce que ça aurait vite pu dégénérer. Puis elle fronçait les sourcils, vexée qu'il la traite de salope. Est-ce qu'elle devait le laisser continuer dans son délire ou est-ce qu'elle pouvait s'interposer ? Elle n'en savait rien, mais il finissait par lui demander ce qu'elle avait à dire pour sa défense et la seule réponse qui lui venait en tête était de fermer la porte à son nez, mais elle ne faisait rien, inspirant doucement. « J'en dis qu'avant de m'accuser de n'importe quoi, tu devrais retenir mon prénom. » Lançait-elle une première fois. « Je n'ai jamais dit que je t'aimais, tu as dû mal comprendre quelque part et ce n'est pas parce que je poste une photo légèrement dénudé de moi sur instagram que ça fait de moi une salope. » Bon, elle postait clairement des photos d’elle en sous-vêtement, mais c’est parce qu’elle se pensait ‘libre’. « Et si tu parles d’autres sites, c’est mon job, je suis mannequin lingerie alors le but c’est que je me mette en … lingerie. » Essayait-elle de dire lentement pour qu’il comprenne, comme s’il était un enfant alors qu’il était juste bourré et discrètement pour que personne sauf lui l'entende, elle voulait garder ça le plus possible secret. « C’est ridicule Elias, pourquoi tu t’es mis dans un état comme ça ? » Elle posait une main sur son front qu’elle glissait dans ses cheveux avant de bouger pour pouvoir le retenir s’il tombait, mais il se débrouillait tout seul. « Fait un peu attention. » Presque honteuse que ses voisins puissent assister à ce spectacle. Elle ne voulait pas qu’ils puissent penser du mal d’Elias qui pourtant l’avait insulté et critiqué.

__________________________


i’ll prepare the flower way
for you i could pretend like i was happy when i was sad. for you i could pretend like i was strong when i was hurt. i wish love was perfect as love itself. i grew a flower that cant be bloomed in a dream that cant come true. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
avatar
messages : 642
ici depuis : 19/08/2016
double-compte : siam, jude, dolorès
statut : célibataire
MessageSujet: Re: on melancholy hill (andeana)   Sam 12 Mai 2018 - 23:52


Retenir son prénom ? Elias fronça les sourcils, n’y comprenant à nouveau plus rien. Il s’était lancé dans une tirade insultante envers son ex, et tout ce qu’il récoltait en retour était des informations dont il n’avait aucun souvenir. « Quoi ? » Lança t’il à propos du prénom, fixant le vide, à la recherche d’un quelconque éclaircissement. Et lorsqu’elle avoua qu’elle n’avait jamais dit qu’elle l’aimait, il se mit à rire. Poisson d’avril ? Mais la suite ne collait pas non plus. Evanna ne postait quasiment jamais de photos d’elle, et encore moins dénudée.  C’était quoi cette histoire de mannequinat ? « Qu’est ce que tu racontes ? » Elias plaça sa main sur son front bouillonnant. Evanna n’avait pas la taille requise pour faire du mannequinat.  Tout cela ne rimait à rien, Elias ne savait même plus quoi ajouter. C’était comme si il était face à une inconnue. Evanna avait perdu son agressivité, sa noirceur, son sarcasme. Pire encore, elle menait une vie dont Elias ignorait tout. « Je sais pas… Cassie est partie. » Murmura t’il lorsqu’elle demanda pourquoi il était dans un tel état. Alors qu’Elias glissait telle une personne stupide et pitoyable à regarder, la blonde s’approcha comme pour le retenir. Il pouvait enfin admirer son visage de plus près. « Est-ce que je suis dans un rêve ? » Il se mit à sourire, heureux de revoir ce visage familier mais pourtant différent de celui qu’il voyait encore chaque matin il y a quelques temps. Elle avait parlé de son état et il eut comme un flash. Il n’était donc pas dans un rêve. Il n’était pas en Nouvelle Zélande. Ca n’était pas Evanna. Elias écarquilla les yeux, la honte le submergeant instantanément. « Oh merde ! » Il retenait comme un fou rire, un rire nerveux qui le sauverait du pathétique spectacle qu’il venait d’offrir. Il voulait fuir, courir et rentrer jusque chez lui, seulement, cela s’avérait impossible sans qu’il ne se fasse faucher sur la route. Il ne savait même plus ou il vivait. Merde, qu’allait-il faire ? Et pourquoi aucun de ses amis ne s’était inquiété de savoir ou il allait ? Là tout de suite, il aurait vraiment préféré qu’il ne s’agisse que d’un cauchemar.   

__________________________


SPLEEN ET IDEAL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youknowiambad.tumblr.com
adm f
avatar
messages : 1125
ici depuis : 17/08/2016
double-compte : anae ≡ grace ≡ jaeden ≡ anka
statut : lonely heart
MessageSujet: Re: on melancholy hill (andeana)   Mar 15 Mai 2018 - 0:26

S'il ne l'avait pas insulté, elle n'aurait pas fait attention au fait qu'il s'était trompé de prénom, qu'elle ne s'appelait pas Evanna mais Andeana, elle savait bien qu'il était peu commun et facilement oubliable, elle ne pouvait pas blâmer des personnes pour se tromper. Mais il avait fait des recherches sur elle pour savoir tout ça, s'il était venu taper à sa porte pour lui faire des reproches et lui dire qu'elle était une salope, il aurait dû travailler son texte. D'autant plus qu'elle se sentait sale à présent, elle se faisait reconnaître que très peu pour son travail sur la lingerie, généralement elle faisait ses photos pour illustrer des sites pour les femmes ou simplement pour des photographes et elle partait dans l'idée que des hommes qui tombaient dessus, c'était toujours un peu bizarre, qu'ils n'allaient pas voir ces photos pour les bonnes raisons. Depuis qu'elle avait posé avec une ancienne Miss Monde, elle avait peur d'être plus reconnu dans ce domaine, que ça arrive aux oreilles de ses parents. Elle préférait dire qu'elle était modèle pour les créations de son père, c'était déjà plus gratifiant de poser pour de la haute couture. « Qu'est-ce que je raconte ? T'es sourd ou quoi ? » Soufflait-elle en essayant d'être sérieuse, sans pour autant être sur un ton méchant. Elle était juste blasée du fait qu'il refuse de la comprendre. Elle s'ouvrait à quelqu'un pour une fois, avouant ce qu'elle cachait à la plupart des gens, même ses exs-maris n'étaient pas au courant. « Qui est Cassie ... ? » Osait-elle demander, elle n'avait pas souvenir qu'il était en couple la dernière fois qu'ils s'étaient parlé, elle n'avait pas non plus entendu parler d'enfant qui aurait pu être kidnappée par quelqu'un et si la dernière option était l'animal, il ne fallait pas se mettre dans ces états pour ça. En fait, il ne fallait se mettre dans cet état pour rien, ça renvoyait simplement un air pitoyable. « Non, pourquoi tu dis ça ? » Elle savait l’alcool ravageur et ça l’avait toujours effrayée cette idée de ne plus pouvoir contrôler ses pensées, ses émotions, ses mouvements, même si parfois ça pouvait aider certain à se sentir un peu plus libre, la vénézuélienne n’avait heureusement pas besoin de ça. La blonde regardait par-dessus son épaule et derrière elle pour comprendre pourquoi il voulait rire, mais elle ne trouvait rien. « Tu … tu ris de moi ? » Qu’est-ce qu’elle avait fait de mal, encore ? « Je n’ai pas l’impression d’avoir la personne que j’ai rencontrée sur la plage en face de moi. » Avouait-elle, un peu blessée sûrement, parce qu’elle ne comprenait rien à ce qu’il se passait et que tout était de travers.

__________________________


i’ll prepare the flower way
for you i could pretend like i was happy when i was sad. for you i could pretend like i was strong when i was hurt. i wish love was perfect as love itself. i grew a flower that cant be bloomed in a dream that cant come true. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: on melancholy hill (andeana)   

Revenir en haut Aller en bas
 
on melancholy hill (andeana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: maisons-
Sauter vers:  
digne d'un conte de fée...
Le temps d'une soirée, la salle de fêtes a donc été transformée en hall digne d'un royaume. Beauté, richesse, lumière et ambiance féérique, tout pour vous plonger dans un univers surréel.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES