AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Australian horror story (Jake)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 9512
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Schizophrenic (ava), Anesidora (sign)
double-compte : Ella, la mère célibataire débordée
statut : Je suis prise dans ton avalanche, je m'éteindrai si tu m'exiles.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptySam 24 Nov 2018 - 0:10

La vie de Tahlia commençait à reprendre un semblant de normalité depuis quelques jours. Elle avait compris qu'elle ne pouvait pas s'en sortir seule, qu'il fallait évacuer tout ce qu'elle gardait enfouie au plus profond d'elle. Bien sûr, c'était éreintant de mettre des mots sur ses faiblesses, de ressasser des souvenirs qui la minaient sans fin, mais c'était libérateur. Et ce n'était pas honteux d'admettre que l'on ne pouvait pas toujours être au meilleur de sa forme. Une fois cela assimilé, Tahlia avait recommencé à voir son quotidien de manière plus joyeuse. Evidemment il y avait quelques soucis au travail, mais elle avait fini par comprendre qu'il ne fallait pas vivre pour son boulot. C'était plutôt son entourage qui devait primer et ce fut la raison pour laquelle elle avait envoyé un message à Jake, afin qu'ils puissent se voir. Depuis son agression, elle n'avait pas réellement donné de nouvelles à son ami – ou bien elle se montrait évasive – mais elle savait que Jake ne lui en voudrait pas, pour peu qu'il en apprenne les raisons. Ils avaient prévu de se retrouver dans la soirée, à la sortie de la ville, là où un cirque des horreurs s'était implanté. Tahlia était étonnée que Jake lui propose cela. Il fallait dire qu'il n'était pas réputé pour avoir le meilleur sang-froid. Et c'était bien ce qui amusait le plus Tahlia, qui se disait déjà que la soirée risquait d'être bien hilarante. Arrivée sur les lieux, elle gara sa voiture et chercha Jake du regard, s'apprêtant à lui envoyer un texto pour la prévenir de son arrivée. Mais elle n'eut pas le temps de rédiger son message qu'elle l'aperçut au loin. Elle fit le tour du parking, de façon à arriver discrètement derrière lui. Et là, telle une vraie gamine, elle bondit à ses côtés en lâchant un cri effroyable, qui eut l'effet escompté. Un rire vint vite secouer la brune qui lâcha, malicieuse : « Tu as vu, je te mets dans l'ambiance ! » Ils étaient là pour se faire peur, non ?! Rien qu'en entendant la musique peu rassurante, au loin, Tahlia savait déjà que cela allait être le cas.

__________________________

Are you the only one lost in the millions ? Or are you my grain of sand that's blowing in the wind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Jake Rockhold
messages : 672
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : A présent célibataire suite à une rupture inéluctable
Afficher

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyJeu 29 Nov 2018 - 21:26

Je le sais oui. Je sais bien qu'elle n'a pas compris quand je lui ai dit que ce serait chouette qu'on vienne ici. Pas que Tahlia soit une chochotte. Après tout c'est une policière. Mais c'est plutôt moi. Ahah. Si de base ce n'est pas vraiment mon dada ce genre d'attraction, je suis quand même curieux de voir ça. Surtout que tout le monde va m'en parler alors je suis bien obligé de venir y faire un tour. Je sais que tout y sera fictif donc une partie de moi est en confiance. Je me suis dit que venir avec Woody pourrait être sympa mais il avait déjà un truc de prévu. Dans le même temps cet idiot m'aurait fait mourir de peur je pense. Enfin. Je suis sur le parking et je regarde mon téléphone. Rien. J'envoie donc un simple message à Tahlia pour dire que je suis là et pour lui demander où elle est elle. Je sais bien qu'elle est parfois en retard donc je ne m'inquiète pas. Ahah. Et au moins où je veux appuyer sur envoyer je Aaaah ! Ca c'est plutôt un cri de stupeur en écho à son cri à elle. L'imbécile. En plus j'en manque de perdre mon téléphone que je rattrape juste à temps. Double stress. Ouch. Au moins le ton est donné oui. Tu m'as fait flipper ! Déjà quand temps normal je sursaute mais là avec l'endroit et tout … Bon j'esquisse quand même un petit sourire avant de lui faire la bise. Le coeur qui ralentit un peu. Si c'est comme ça toute la soirée je vais y rester moi. Ahah. Quelle mort débile franchement. Mais faut pas être cardiaque c'est clair. Recommence plus ça hein. Sauf si tu veux être arrêtée pour homicide involontaire ! Ouais, carrément ! Tu t'y connais là-dedans en plus. Enfin moyen. On a pas trop trop ça non plus à Bowen fort heureusement. Je changerai de ville sinon. Et maintenant qu'on est tous les deux là, il est temps d'aller voir tout ça de plus près. J'espère que ça ne sera pas trop trash/dégoûtant non plus. Ca c'est encore moins mon délire que la peur. On peut y aller du coup ? Et t'as d'autres singeries à faire ? Ahah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 9512
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Schizophrenic (ava), Anesidora (sign)
double-compte : Ella, la mère célibataire débordée
statut : Je suis prise dans ton avalanche, je m'éteindrai si tu m'exiles.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyLun 17 Déc 2018 - 18:53

Sa plaisanterie puérile eut l'effet escompté. Le cri de Jake résonna dans cette atmosphère déjà bien lugubre. Il sursauta tellement fort qu'il manqua même de faire tomber son téléphone. Mais il fallait croire que la trentaine n'avait pas altéré ses réflexes, puisqu'il évita la catastrophe en rattrapant son téléphone à temps.En réponse à tout cela, Tahlia ne trouva rien de mieux que de rire joyeusement. C'était même un éclat de rire comme elle n'en avait pas eu depuis longtemps. Jake avait toujours eu cet effet sur elle, parfois même à ses propres dépens. Son ami avoua d'ailleurs sa capacité à sursauter pour tout et n'importe quoi. Justement, Tahlia le savait très bien et c'était pour cela qu'elle était arrivée comme une furie auprès de lui. « Désolée, mais l'occasion était trop belle. Tu étais là, seul, occupé avec ton téléphone, je ne pouvais pas passer à côté de cela. » Au moins, il n'était pas rancunier. Elle eut le droit à la bise et à un petit sourire. Le tout agrémenté d'une mise en garde, si jamais Tahlia envisageait de recommencer. Malicieuse, elle répondit : « J'essayerai de ne pas recommencer, mais je ne promets rien. » Elle se mit à rire quand il parla d'homicide involontaire. « T'inquiètes, ça n'ira pas jusque là. Je ne te laisserai pas mourir, j'ai encore besoin de toi. » Même si elle plaisantait, elle venait quand même de lâcher subtilement qu'elle tenait à lui. Quand il lui demanda s'ils pouvaient y aller, elle lui jeta un faux regard réprobateur quand il énonça encore les singeries qu'elle pourrait faire. « Arrête, je sais que tu aimes bien mes singeries. Mais oui, on peut y aller, Monsieur ! » Ils commencèrent à avancer sur le parking vide, silencieux. Le chapiteau se laissait entrevoir, au loin. Et il fallait clairement dire que ce n'était pas ultra rassurant. « Qu'est-ce qui t'a poussé à venir ici ? C'était pour te venger du coup de la panne, la dernière fois ? » lança-t-elle en plaisantant. Il fallait quand même dire qu'ils avaient fini dans la jungle australienne, à cause de l'amas de tôles qui servait de voiture à Tahlia.

__________________________

Are you the only one lost in the millions ? Or are you my grain of sand that's blowing in the wind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Jake Rockhold
messages : 672
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : A présent célibataire suite à une rupture inéluctable
Afficher

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptySam 22 Déc 2018 - 20:08

Raaah. La garce ! Ahah. Affectueusement pensé évidemment. Loin de moi l'idée d'en vouloir à Tahlia pour si peu. Même si j'ai frôlé le cassage de portable et la crise cardiaque. C'est le risque en lui demandant de m'accompagner. Ahah. Ouais ouais ... Grossière erreur de ma part j'avoue. J'aurais du être plus aux aguets. Elle ne m'y reprendra plus ! Du moins pas aujourd'hui. Je ne peux pas être vigilent h24. Ce serait bien trop chiant. Et c'est pile au moment où je baisserai ma garde que patatra. Pour ce soir ça ira ! Elle ne va pas recommencer qu'elle dit ... C'est ça oui. Bon choix de mots. Au moins je pourrais rien te dire si jamais. J'ai failli mourir oui ! Elle rigole. A peu de choses près elle se retrouvait en prison. Ou pas. Besoin de moi, ou de mes pâtisseries ?? Quitte à plaisanter là-dessus autant y aller à fond non ? Ahah. Mais oui j'imagine bien que s'il devait m'arriver quelque chose je pourrai compter sur elle. C'est bien à ça que servent les amis, entre autres. Important d'avoir des gens sur qui compter. Mais évitons d'avoir cette discussion et allons plutôt nous faire peur si elle est prête. J'admets que ce serait pas pareil sans ça. Clairement. Ca ferait trop sérieux. Et on veut pas être trop sérieux. Ca dépend des moments c'est vrai. Mais là on est pas venu pour ne pas ... j'allais dire se détendre mais vu le contexte hein. Ahah. Ouf là ça remonte mine de rien cette histoire ! Au moins un an ! Ca te surprend hein ? Moi aussi figure toi. Mais j'étais assez curieux puis certains clients arrêtaient pas de m'en parler je me suis dit que je ne pouvais pas faire sans venir. Si c'est vraiment trop bizarre on fait demi-tour façon. Je vais pas m'infliger une horreur non plus je ne suis pas maso. En tout cas le décor est très convaincant ... Et encore on est qu'au début. Plus on va avancer plus ça fait être fun ... Le faux-sang, les cages, les trucs de torture, ce déguisement de clown là, etc. Bien bien joyeux. Si je savais pas que c'était pour du faux jamais je m'aventure dans un endroit pareil. Comme ceux qui explorent des asiles ou des prisons abandonnés. Je ne pourrais pas non. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 9512
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Schizophrenic (ava), Anesidora (sign)
double-compte : Ella, la mère célibataire débordée
statut : Je suis prise dans ton avalanche, je m'éteindrai si tu m'exiles.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyLun 31 Déc 2018 - 0:39

« Erreur de débutant, surtout. » lui lança-t-elle, avec un large sourire. Il la connaissait, Tahlia. Il connaissait ses blagues douteuses, à la limite de la puérilité. Il fallait toujours se tenir aux aguets, avec elle, toujours. Mais elle remettait cela sur le fait qu'ils ne s'étaient pas vus depuis longtemps, voilà tout.Et alors qu'il lui demanda de ne pas recommencer, Tahlia trouva le moyen de détourner ses paroles pour ne pas qu'elle lui promette qu'en effet, elle ne refera pas une blague de ce genre. Jake avait bien compris la combine, raison pour laquelle elle ne répondit rien, se contentant de lui lancer un large sourire faussement angélique. Mais elle détourna le tout en lui affirmant qu'elle avait toujours besoin de lui. La réponse de Jake fit rire la demoiselle, qui répondit aussitôt : « Hum... C'est vrai que les pâtisseries peuvent pencher dans la balance, mais quand même, l'ami est plus important que le pâtissier. » répondit-elle avec un sourire aux lèvres. Même s'ils plaisantaient – souvent, très souvent – c'était important d'être parfois plus sérieux dans ses paroles. Pas trop non plus, puisque Tahlia lui rappela que leurs singeries étaient leur marque de fabrique. Elle hocha doucement la tête quand il confirma que sans cela, ce ne serait pas pareil. Jake et Tahlia, c'était la relation amicale légère et sans prise de tête. C'était bien pour cela qu'elle appréciait tant le côtoyer. Alors qu'elle lui emboîta le pas, arpentant l'allée qui menait vers ce chapiteau sordide, Tahlia essaya d'en savoir plus sur les raisons qui l'amenaient ici. Elle le taquina même en lui rappelant leur virée dans la jungle, qui remontait à un bon moment maintenant. « Bah je ne sais pas, on dit que la vengeance est un plat qui se mange froid. » Mais non, c'était bien les clients qui avaient attisé la curiosité de Jake. Et lui, n'avait pas trouvé mieux que Tahlia pour venir ici, évidemment. La jeune femme observait le décor, haussant les épaules quand Jake affirma que le décor était convaincant. « Oui, ça va, ça reste crédible. » En même temps, elle était policière. Disons qu'elle était confrontée à des scènes de la réalité qui lui apprenaient à être moins fascinée par tous ces décors cinématographiques. Mais cela faisait effet sur Jake, et c'était bien le principal. Même si ce dernier lui avoua qu'il n'irait pas dans des endroits du genre plus réaliste. « Courageux mais pas téméraire, hein ?! » le taquina-t-elle. Tahlia avança encore un peu et observa les cages vides, fronçant les sourcils en entendant l'une des portes grincer. « ça ne casse pas trois pattes à un can..... » Mais la fin de se phrase se perdit dans un un cri qui s'échappa de ses lèvres quand ses yeux se posèrent sur la silhouette immobile qui faisait l'angle. Une silhouette de clown. La jeune femme rebroussa chemin, se plantant à côté de Jake, les yeux rivés sur le sol et un juron qui brisa le silence nocturne. « Viens, on avance un peu, s'il te plaît. ». Tahlia Wates aurait-elle peur des clowns ? Il semblerait bien que oui.

__________________________

Are you the only one lost in the millions ? Or are you my grain of sand that's blowing in the wind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Jake Rockhold
messages : 672
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : A présent célibataire suite à une rupture inéluctable
Afficher

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyVen 4 Jan 2019 - 20:47

Je la taquine un peu sur le sujet mais je sais bien au fond que ce n'est pas pour mon boulot que nous sommes amis. Tahlia n'est pas une femme hypocrite en plus. Bien que, au départ, si on se connait, c'est grâce à son père chez qui j'ai travaillé un tout petit bout de temps. Ca commence à remonter cette histoire ! Je reste donc un peu sérieux à sa phrase avant de quand même dire. Mais si on peut avoir les deux on prend hein ! Ahah. Ouais. Je voulais pas être trop sérieux sur le thème de l'amitié là. En vrai le "compliment" me gêne presque alors comme d'hab j'emploie l'humour. L'un de mes défauts parfois. Rapidement on en revient à rire de toute façon. A se rappeler cette virée et cette panne au milieu d'une longue route. La galère ce jour là. Sauf que là moi aussi je le déguste ce plat alors niveau vengeance c'est un peu naze quand même. Ce n'est pas comme si j'étais totalement zen et que j'allais le rester jusqu'à la fin de la soirée. Surtout avec le réalisme qu'ils y mettent ! Non parce que si encore c'était une soirée Troll et Orc. Ca je sais que ça existe pas. Mais là, voir une cage ensanglantée et tout ... Plus que crédible même oui ! Le pire dans tout ça c'est qu'il y en a dont c'est le dada. Les délires sataniques-nistes, je sais pas la différence, et tout ça ... Des tarés je vous dis. Et surtout saint d'esprit oui ! Ahah. On rit on rit mais on rit un peu nerveusement quand même. Si on était trop en mode trouillard, ça accentuerait beaucoup trop la peur. Logique vous me direz. Et en parlant de peur d'ailleurs Tahlia me fait presque bondir sur place. La folle ! A cause d'un clown là. Qui fait flipper c'est vrai. Qui avance d'un pas en plus. Alors même s'il risque de rien nous arriver il y a une toute petite partie de moi qui croit que c'est un vrai psycopathe déguisé pour l'occasion. Oui oui ... allez ... S'il était resté à distance j'aurais rien dit. Mais comme il s'approchait lentement le bougre. Ils savent y faire hein ! Alors t'as la phobie des clowns toi ?? Je savais pas. Ca fait clicher quand même. Les clowns méchants seulement ou même les rigolos ça passe pas ? Comme quoi on en apprend tous les jours ! T'as pas regardé Ça du coup ?Ça, le film, pas "ça" genre "ça là-bas" ... "Ca là-bas" d'ailleurs ça ressemble plutôt à une poupée tueuse. Manque un Jason et on aura fait le tour je pense ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 9512
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Schizophrenic (ava), Anesidora (sign)
double-compte : Ella, la mère célibataire débordée
statut : Je suis prise dans ton avalanche, je m'éteindrai si tu m'exiles.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyLun 7 Jan 2019 - 16:44

La discussion sur l'amitié, ça pouvait devenir bien sérieux. Et sérieux ne résumait pas au mieux Jake et Tahlia. Alors, la brune hocha la tête quand son ami remit la plaisanterie à flot. « Oui, les deux, c'est mieux. Surtout quand l'ami ramène ces très bons mille-feuilles. » Elle commençait à le connaître, ce cher Jake, elle savait qu'il n'était pas le plus habile quand des compliments se glissaient dans la conversation. Mais ce n'était pas pour autant que Tahlia se taisait, quand elle voulait faire des compliments, elle les disait volontiers. Mais de toute manière, le lieu ne se prêtait pas à ce genre de conversation. C'était trop glauque.D'ailleurs, Tahlia remit sur le tapis leur virée dans la jungle, afin d'essayer de comprendre pourquoi il l'avait amené là. Il aurait pu opter pour un café, par exemple. Elle haussa les épaules face à sa réponse, approuvant d'un signe de la tête : « Pas faux ! Ce serait même stupide comme vengeance. » Un rire ponctua sa phrase alors qu'ils avancèrent dans ce sentier qui menait au cirque, où un étrange décor se présentait à eux. C'était presque réaliste. Presque. La jeune femme haussa un sourcil en regardant cette cage ensanglantée, se tournant ensuite vers Jake quand il ajouta « sain d'esprit » au « courageux mais pas téméraire » de Tahlia. « Le sain d'esprit aurait plutôt opté pour un film d'horreur à la télé, calé dans son canapé avec du pop-corn. » Mais ça tombait bien, Tahlia ne devait pas être aussi saine d'esprit puisqu'elle l'avait suivi sans aucun problème. Seulement, voilà, l'inévitable arriva. Une silhouette de clown horrifiant la surprit, ce qui la fit hurler. Pour une maniaque du contrôle, la brune détestait qu'on la surprenne de cette façon. Et encore plus quand c'était un clown. Avec une rapidité déconcertante, elle avait rejoint Jake, se mettant du côté opposé au clown. Oui, en gros, elle utilisait son ami comme barrage. Un ami qui n'était pas si serein, lui aussi. Alors qu'ils s'éloignèrent du clown, Jake ne s'empêcha pas de mettre sa phobie en avant. Evidemment. De mauvaise foi, Tahlia répliqua, en s'exclamant : « Mais non, ce n'est pas une phobie !... C'est juste... une légère sensibilité. » Bien sûr que c'était une phobie, bien sûr que c'était cliché, mais ça la rendait plus humaine, elle, la flic qui avait vu quelques horreurs dans sa carrière. Alors qu'il lui demanda si elle avait peur de tous les clowns, Tahlia avoua, en bougonnant : « Tous... Je trouve qu'ils ont des têtes de pervers. Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle chez les clowns. » Une moue sur le visage, elle enchaîna : « C'est justement ce film qui m'a traumatisée. Un soir, mes parents regardaient ça à la télé. En vraie fouine, je me suis levée et je me suis cachée pour épier ce qu'ils regardaient. Je n'ai pas fait la maline quand j'ai vu Pennywise dans le caniveau. Je devais avoir quoi, six-sept ans. » Et comme si elle voulait se rassurer, elle demanda : « Ne me dis pas que tu n'as jamais craint les clowns après avoir vu ce film ?! »

__________________________

Are you the only one lost in the millions ? Or are you my grain of sand that's blowing in the wind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Jake Rockhold
messages : 672
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : A présent célibataire suite à une rupture inéluctable
Afficher

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyJeu 10 Jan 2019 - 20:37

Ce sont les mille-feuilles aujourd’hui ! Tu changes toujours d’avis. A croire que tout ce que je fais est bon. Ahah. Roooh c’est pas bien de me vanter de la sorte. Bon je ne me vante pas vraiment je plaisante évidemment. Tahlia le sait bien. Même si non mes pâtisseries ne sont pas mauvaises. Sinon la boutique ne tournerait pas aussi bien. Mais nous voila dans cet endroit bizarre. Glauque. Pas du tout une vengeance de ma part. Surtout après tout ce temps. Mais merci de me dire que je peux toujours me venger de ça donc. Je rigole un peu. D’ici demain j’aurai déjà oublié ces paroles. Puis ce n’est pas comme si j’allais me venger non plus. Sauf si c’est un petit truc pour déconner. Ca c’est possible. Pour ce qui est des films d’horreur, très peu pour moi … Même pas. Tu sais très bien que c’est pas mon genre. En plus, manger du popcorn en regardant ça ? C’est un peu bête non ? Ca brise un peu le côté flippant que de manger devant un film d’horreur. Enfin je dis ça mais je n’ai jamais essayé donc mon avis ne compte pas. Jusqu’ici on a pas eu trop la trouille mais là ... Là c'est l'instant clown du jour. Passage obligatoire. Si ça ne me fait qu'à moitié peur, voir Tahlia dans cet état me fout un peu plus la trousse. Bah bravo. Et "sensibilité" mon oeil oui. Une sensibilité hein ?? C'est donc bien ce que je dis hein ? Je souris un peu. Elle ne l'admettra peut-être pas mais elle a peur des clowns oui. C'est le cas de pas mal de personne en réalité. Même si avoir peur de tous les clowns c'est exagéré. Roh mais non tu vas loin là. Les pauvres gentils clowns. Ils ont pas demandé à etre détestés eux. Et on en vient forcément à citer Ca. Le film. Un traumatisme pour elle. Faut dire qu'à six ans ça ne doit effectivement pas être la meilleure chose à regarder. Mais c'est de sa faute après tout ! Ouch effectivement. J'imagine que t'as retenu la leçon pendant au moins trois mois hein ? Ahah. Celle de ne pas se lever en douce et aller voir ce que font les parents. Mais à notre âge tout de même ! Après les phobies ne sont pas forcément rationnelles. Moi et les clowns ça va. Mais j'admets que les clowns tueurs ça me fait un peu peur. Bah je l'ai pas vu quand j'étais jeune. J'ai vu que le nouveau là. Du coup si je vois un clown au cirque ou dans une fête ça me fait pas peur. Par contre dans un contexte comme ici là ok ... En parlant de contexte on entre maintenant dans le chapiteau. Alors pas sûr qu'on va se rassurer. Parce que là des trucs bizarres, et surtout des clowns, y'en a ! Oooh je ne pense pas que c'était une bonne idée ... On traverse le chapiteau ou pas ? Est-ce qu'on s'y risque ? On tente le diable comme on dit ? Heureusement qu'on est pas tout seul ici. D'ailleurs elles ont pas l'air très à l'aise non plus les demoiselles. Elles ne sont que deux en plus. Mais je suis avec Tahlia. Alors si un clown s'approche trop près il va se prendre un Uraken ou quelque chose dans le genre et ce sera réglé. Ahah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 9512
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Schizophrenic (ava), Anesidora (sign)
double-compte : Ella, la mère célibataire débordée
statut : Je suis prise dans ton avalanche, je m'éteindrai si tu m'exiles.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyLun 14 Jan 2019 - 17:35

« Peut-être qu'en effet, tout ce que tu fais est bon. Ou alors, je suis le genre de personne qui ne sait vraiment pas avoir d'avis tranchés. » Pour la deuxième proposition, l'un et l'autre savaient très bien que ce n'était pas le cas. Tahlia avait un avis sur tout, et souvent, elle n'en démordait pas. Elle avait hérité du caractère de cochon de sa mère, voilà tout. Concernant cette histoire de « vengeance », Tahlia hocha la tête. « J'attends même la vengeance. Comme ça, je pourrais répliquer en t'embarquant dans un nouveau truc tordu. » Et là, ce serait une spirale sans fin. Même si vraiment, Tahlia et Jake allaient loin dans leurs délires. Mais c'était toujours dans la déconne pure et simple. Quant aux films d'horreur, Tahlia savait, ô que oui, ce n'était pas le genre de Jake. « Bah non, toi tu préféres les lieux glauques, comme ça. » ronchonna-t-elle. Plus elle avançait et moins elle faisait sa maline. Jusqu'à le fameux épisode du clown qui, clairement, effraya la policière. Mais elle rétorqua en disant que ce n'était qu'une simple sensibilité. Une sensibilité qui équivalait à une phobie selon Jake. « Pas du tout. » affirma-t-elle, même si on sentait clairement que c'était du mensonge. Oui, elle avait la trouille des clowns. « Je suis certaine que tu as une sensibilité honteuse, toi aussi ! » Oui, Tahlia avait honte de sa peur des clowns. C'était irrationnel. Tout comme il était irrationnel de dire que tous les clowns avaient des têtes de pervers. « Tu m'excuseras, mais avec leurs grands yeux maquillés, leurs nez rouges et leurs rires flippants, ce n'est pas ce qu'il y a de plus rassurant. » Et elle enchaîna : « De toute manière, à moins que leur père soit un clown, mes enfants n'iront jamais voir de clowns. Ou alors, ce sera tonton Jake qui s'y collera. » Mais petit à petit, elle dévoila l'origine de sa peur. Le film « ça », évidemment. La réplique de Jake la fit rire. « Trois mois, c'est trop. Un mois, c'était déjà bien. » Tahlia se remettait vite de ses émotions.  Et elle oubliait très vite les leçons qu'elle assimilait. Heureusement, Jake la rassura quelque peu en confirmant que les clowns dans un tel contexte était un peu effrayant. « Ah tu vois, je n'exagère pas ! » Alors qu'ils auraient pu rebrousser chemin, Tahlia suivit Jake à l'intérieur du chapiteau. Encore plus glauque que l'extérieur. C'était sûrement les clowns qui donnaient cette impression. Au moins, ils n'étaient pas seuls. Face aux paroles de Jake, Tahlia posa son regard sur les deux demoiselles dont ils parlaient. Elles étaient collées l'une à l'autre, ce qui fit sourire la jeune femme. « En effet, elles n'ont pas l'air à l'aise. » Des gens devant eux se mirent à hurler, surpris par une espèce Monsieur Loyal en décomposition. « Tu es sûr de vouloir traverser le chapiteau ? Je serai plus tentée par le Coin des étrangetés. » avoua-t-elle en pointant du doigt sur la gauche  où un rideau dissimulait une large entrée, qui visiblement donnait sur ce fameux coin des étrangetés.

__________________________

Are you the only one lost in the millions ? Or are you my grain of sand that's blowing in the wind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Jake Rockhold
messages : 672
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : A présent célibataire suite à une rupture inéluctable
Afficher

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyJeu 17 Jan 2019 - 20:02

Je rigole. Si je connais bien quelqu'un qui n'hésite pas à dire ce qu'elle pense c'est elle. Enfin je crois. Et il m'est d'avis que je suis personnellement beaucoup plus hésitant. On avance donc dans ce décor particulier. Un décor de vengeance ? Ah pas vraiment non. Pourtant elle l'attend avec impatience. Pour pouvoir me faire à nouveau un mauvais tour derrière. Ca ... Ca commence comme ça et ça finit par trop escalader jusqu'à ce qu'on se fâche pour de bon. Et puis ce genre de truc ça n'a jamais été trop mon délire. Puis je me sens incapable de faire des farces méchantes donc j'aurai vite abandonné l'idée. Une idée aussi bizarre que celle de venir ici. Oh ça vaaaa. Elle m'en veut ? Vraiment ? Je ne pense pas non. Bientôt ce ne sera plus qu'un souvenir rigolo. Mais là oui on évite de trop la ramener. Surtout quand on a peur des clowns. Ce qui n'est pas mon cas. De quoi ai-je peur moi ? Huuum sûrement ouais. Mais là comme ça je vois pas. Tout le monde a bien un petit quelque chose d'irrationnel qui nous fait attraper la chair de poule. Mais les clowns ... Tous les clowns. Y'en a qui font rire plus qu'autre chose enfin. Et ça veut dire quoi ça ? Que c'est moi que tu vas pouvoir faire passer pour un pervers tueur ?? Ahahah. Je serai pas crédible une seule seconde. Puis il paraît que je fais parfois le clown malgré moi alors bon. Mais ça semble s'améliorer avec le temps, je fais moins de gaffes. Heureusement d'ailleurs. On continue notre chemin, notre discussion. Ca aide à pas avoir trop peur je trouve. Même si le sujet de discussion va un peu dans ce sens. J'ai jamais dit que t'avais totalement tort. Mais juste un peu ça oui. Et je persiste ! On en mène pas large une fois à l'intérieur du chapiteau non. Et c'est pareil pour les gens qui nous précédent. Il y a de quoi faut dire. Surtout quand on fait des jumpscare de la sorte. Ce qui ne tente pas du tout Tahlia d'ailleurs. Changement de direction ? Ouais ... Allez ... Même si ça m'inspire pas plus confiance. "La femme à barbe" risque d'être le cadet de nos soucis ... Non parce que ça encore c'est assez rigolo. Là je m'attends déjà à des difformités vraiment étranges. Mais évitons de faire trop de commentaires en direct. Même si on est tous les deux d'accord qu'un type qui se fait des implants de cornes là c'est totalement ... C'est quoi le mot que je chercher ? Même bizarre c'est trop faible. Coin des étrangetés donc. Passer l'entrée on se rend vite compte que certains ont vraiment pas eu de chances. Ou alors il s'agit d'effets spéciaux vraiment vraiment bien faits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 9512
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Schizophrenic (ava), Anesidora (sign)
double-compte : Ella, la mère célibataire débordée
statut : Je suis prise dans ton avalanche, je m'éteindrai si tu m'exiles.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyJeu 24 Jan 2019 - 21:52

Quand elle parlait de mauvais tours à se jouer, c'était évidemment bon enfant. La phrase de Jake la fit lever les yeux au ciel, alors qu'elle répondit sincèrement : « Je ne pourrais pas me fâcher avec toi. Surtout pas pour des gamineries. » Déjà, pour se fâcher avec Tahlia, il fallait aller loin, très loin. En revanche, la faire râler était simple. L'amener dans cet endroit était un parfait moyen pour la faire râler. Surtout, quand on la mettait dans une situation qu'elle ne contrôlait pas, où elle était confrontée à ses peurs. Elle avait peur des clowns, oui, même si cela était purement cliché. Tentant de garder la face, elle balança à Jake qu'il avait bien des peurs, lui aussi. Mais là, rien ne lui venait. « Jake sans peur et sans reproches. » rétorqua-t-elle, amusée. En tout cas, il était certain que l'on ne verrait pas Tahlia sous un chapiteau, même si c'était pour faire plaisir à ses gamins. Ça, elle laisserait Jake s'en charger. A ses paroles, elle secoua la tête : « Mais non, tu ne feras pas le clown, tu les amèneras voir des clowns. Et moi, pendant ce temps, je jouerai la larve sur mon canapé parce que je serai une mère épuisée. » Voilà comment se débarrasser des gosses qu'elle n'avait pas. Elle se mit à rire quand il affirma cependant qu'il faisait le clown. « Pas faux. Mais tu t'arranges en vieillissant. » Il était gaffeur, Jake. Il mettait les pieds dans le plat et s'embourbait davantage dans sa gaffe. Mais c'était comme ça qu'on l'appréciait. Le suivant dans le chapiteau, son ami admit que le contexte était quelque peu étrange. Tahlia, elle, dirait complétement flippant. Alors, entre les clowns et le coin des étrangetés, le choix était vite fait. Elle montra à Jake l'entrée de cette aile, dissimulée par un rideau noir. Les paroles de Jake lui arrachèrent un sourire. « De toute façon, la femme à barbe, c'était du vu et du revu. » L'imagination de Jake allait plus loin. Il parla d'implants de cornes, en tentant de trouver un adjectif qui pourrait qualifier ce geste. « C'est totalement... totalement con ? » proposa-t-elle dans un rire, alors qu'ils s'engagèrent dans l'aile des étrangetés. Ils eurent d'abord le droit avec un historique des freaks shows, avec de grandes photos d'époque qui mettaient en scène des personnes avec quelques anomalies. Jusqu'à ce que Tahlia montre un grand portrait, en s'exclamant : « Jackpot ! Il y a le mec qui s'est fait implanté des cornes ! » Une grimace se dessina sur le visage de la brune, alors qu'elle reprit son chemin. Des bocaux montraient des oiseaux à deux têtes et autres anomalie étranges, qu'elles soient animales ou humaines. C'était plutôt bien fait. C'était forcément faux, ça n'était sûrement pas très légal d'amener de vraies personnes ou animaux. Ce qui faisait que Tahlia abordait plutôt bien la chose. Du moins, jusqu'à arriver vers ce nouveau rideau qui menait à un couloir tout noir, où une étrange musique retentissait. La jeune femme s'arrêta et regarda Jake : « ça sent le piège, non ? » Elle tint le rideau et adressa un sourire à son ami. « A toi l'honneur. » Aller la première ? Il en était hors de question.

__________________________

Are you the only one lost in the millions ? Or are you my grain of sand that's blowing in the wind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Jake Rockhold
messages : 672
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : A présent célibataire suite à une rupture inéluctable
Afficher

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyDim 27 Jan 2019 - 20:48

Oh j'en serais pas si sûr ! Ca peut aller vite. Quoique, si ce ne sont que des gamineries, ça va oui. Si ce ne sont que des petites moqueries comme elle vient de le faire là, ça va aussi. Moque-toi de moi ! On est pas prêt d'arrêter de s'envoyer des piques pendant cette soirée. Même si bon, il n’y en a pas un de bien plus courageux que l'autre en ce moment. Il y a largement de quoi se moquer de nous deux. Car ce clown avait rien de joyeux ça c'est clair. Les clowns, un sujet sur lequel on parle beaucoup. Est-ce que j'en suis un moi ? Pas d'après toi. Tu te rattrapes bien ouais ... D'accord alors. Même si je suis sûr que t'auras assez de peps pour survivre à tes bambins. On peut pas dire qu'elle soit pas dynamique, active. Nerveuse ? Peut-être un peu intérieurement. Comme une boule de nerf qui tient pas en place. Enfin c'est un peu comme ça que je la vois. Et toujours dans le compliment ... Ah bon ? Est-ce qu'on est pas censé devenir pire quand on devient vieux ? Enfin ça dépend pourquoi à priori. Si on devient pire en tout alors on est plus vivable. Paraît même qu'on devient plus sage, plus mature. Ca c'est logique pour le coup. Je ne suis pas pareil qu'à mes vingt ans même si je n'ai jamais été très foufou. Mais ça change aussi ça, la preuve, je suis là. On est là. A ne pas hésiter entre les clowns ou les étrangetés. Pourtant, il y a de quoi. Tu dis ça mais ... t'en as déjà vu toi ? Moi pas. Pas en vrai en tout cas. Dans des films oui peut-être bien. Il y en a récent d'ailleurs où je pense avoir vu ça. Je me rappelle plus du nom. Par contre il y avait de cornu, je crois. Pas con non, bien pire que ça. Con c'est gentil. Alors que là c'est ... malsain. Ouais ça va déjà mieux ça comme mot je trouve. Faut être timbré je vous le dis moi. Et ça rate pas, on voit un cornu ! Mais pas en vrai, sur un tableau. Ouf. Alors je dis un peu plus bas. Je crois vraiment qu'on devrait les enfermer les comme ça. Les tatouages, les piercings, d'accord, et encore parfois faut se poser des questions. Mais ça ? Ah non ! On continue notre périple à travers ce truc flippant. On se croirait dans un laboratoire d'expériences ratées. Je sais que c'est faux là mais je sais que ça existe. La nature quand même ... Puis on arrive devant un endroit pas du tout du tout rassurant. Encore pire que tous les trucs d'avant. Parce que là c'est l'inconnu total ... Tu veux rire ? Il fait marquer "PIEGE" en grand, en rouge et en clignotant ouais ! Bon c'est pas vrai. Mais c'est totalement l'impression que ça donne. A moi en premier d'y aller ? Comment ça ?? Hors de question. Je passe mon bras sous le sien et je l'entraîne avec moi. Là, on est bien côte à côte, zéro danger ... On vit ensemble, on meurt ensemble ! Ahah. Nerveux le rire, encore. Très. On voit une lumière blanche au bout du tunnel. Très "drôle" cette métaphore d'ailleurs. Comme si c'était un couloir de la mort. Du coup le plan ? On ferme les yeux et on court ou on avance lentement. Deuxième option pour le moment. Parce qu'on est craintif. Et au premier gros boum/cri/truc qui fait peur/je sais pas c'est quoi je flippe à mort, Aaaah ! Cours !! J'ai paniqué ouais. Juste un peu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 9512
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Schizophrenic (ava), Anesidora (sign)
double-compte : Ella, la mère célibataire débordée
statut : Je suis prise dans ton avalanche, je m'éteindrai si tu m'exiles.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyLun 28 Jan 2019 - 21:54

Ils étaient deux grands gamins qui n'arrêtaient pas de taquiner, de se moquer l'un de l'autre. D'ailleurs, quand Jake constata que Tahlia lui avait fait une petite pique, elle le regarda avec un large sourire encore plus moqueur. Il s'était bien fichu d'elle en constatant qu'elle avait peur des clowns, alors elle allait utiliser chaque mot, chaque phrase qu'il pouvait dire pour essayer de lui rendre la pareille. Toujours gentiment, évidemment. Elle comptait sur lui pour qu'il amène ses gosses au cirque, plus tard, ce serait bien dommage de se disputer. « Passe une journée avec des gamins ! Même en ayant du pep's, je t'assure que ces petites choses te vampirisent et te pompent toute l'énergie. » Mais qu'est-ce qu'elle en rêvait ! Elle ne savait pas si c'était les futurs trente ans qui jouaient sur cela, mais elle affichait un regard de plus en plus attendri quand elle croisait une femme au ventre bien rond, quand elle voyait des jeunes parents affichaient de grands sourires face à leur petite merveille. La voix de Jake la fit sortir de ses pensées et répondit : « Non, entre trente et soixante, on s'améliore, on devient mature. A partir de soixante ans, on devient chiant. » Quelle belle vision de la vieillesse, hein. « T'inquiètes, tu seras le petit papy aigri, et moi je serais la vieille qui regardera toujours par la fenêtre pour voir ce qui se passe dans la rue. » Elle lui adressa un sourire complice, qui dénotait pleinement avec la nervosité qui dégageait de cet endroit. D'ailleurs, ils finirent par opter pour le coin des étrangetés, espérant même croiser la fameuse femme à barbe. Jake ne semblait pas croire en la véracité de cette étrangeté, puisqu'il lui avoua n'en avoir jamais vu. Avec un sérieux étonnant, elle répondit directement : « Bah moi, je me rase le menton tous les matins. » Mais très vite, ses lèvres s'étirèrent en un sourire stupide, alors qu'ils avancèrent de nouveau. Maintenant, il parlait des hommes cornus. Décidément, Jake connaissait pas mal son sujet. Elle sourit quand il affirma que « con » était un mot bien trop faible pour qualifier cet acte. Il alla même jusqu'à dire qu'il fallait enfermer les gens comme ça, alors qu'ils se trouvaient justement devant un grand portrait d'un homme cornu. « Bah, c'est pour le buzz, tout simplement. Pour sortir de l'ordinaire. » Tahlia trouvait ça étrange, certes, mais elle se disait qu'il y avait sûrement une raison pour s'implanter des cornes. « Et puis, je suis certaine qu'ils finissent toujours par le regretter. » Comme elle avec ce tatouage Hakuna Matata, qui trônait sur son poignet après un pari perdu. Mais trève de plaisanterie, voilà qu'ils étaient devant une entrée qui menait sur un couloir sombre. Trop sombre. Du type, piège. Vrai piège en rouge et clignotant, selon Jake. De toute manière, ils ne pouvaient pas faire marche arrière. Alors, elle invita Jake à passer en premier. Mais son ami attrapa son bras, lui faisant comprendre qu'ils iraient ensemble. Il poussa même le vice avec sa phrase on vit ensemble, on meurt ensemble. « Eh ben, il est bien loin l'époque où les hommes laissaient la place à une femme sur une planche en bois pour qu'elle survive après un naufrage. Maintenant, c'est on meurt ensemble ! » Oui, elle faisait clairement référence à Rose et Jack dans Titanic, dans un sourire presque amusé. Mais elle suivit Jake, sans broncher. Ils marchèrent doucement quand soudain, après un étrange bruit, Jake paniqua et lui ordonna de courir. Ce qu'elle fit, évidemment. Elle ne vit pas ces monstres horrifiants qui tentèrent de les attraper quand ils passèrent devant eux, ni même ce clown horrible qui les coursait. Ils arrivèrent enfin à l'air libre, en-dehors du chapiteau. Tahlia se retourna vers Jake et le poussa légèrement, dans un geste taquin. « Je te déteste, Jake Rockhold ! Ne me refais plus jamais une peur pareille. » Tentant de retrouver son souffle, elle termina quand même sa phrase dans un rire qui laissait surtout transparaître toute la nervosité qu'elle avait ressenti depuis qu'il l'avait amené là. « La prochaine fois, tu amèneras Woody, hein. »

__________________________

Are you the only one lost in the millions ? Or are you my grain of sand that's blowing in the wind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Jake Rockhold
messages : 672
ici depuis : 27/08/2016
double-compte : Jeff, Jim, Jorge & Maddie
statut : A présent célibataire suite à une rupture inéluctable
Afficher

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyJeu 31 Jan 2019 - 17:55

Des vampires ... Quelle belle vision tu as des enfants ! Non mais franchement. Remarque ça colle parfaitement avec le thème là. Même si on en a pas encore vu des vampires. Ca devrait pas tarder. Ca fait froid dans le dos rien qu'à y penser. Heureusement qu'on discute sur le côté pour pas rester à fond dans le mode trouillard. Oh bah ça va alors, on a encore le temps de voir venir. Une trentaine d'années pour être exact. D'ici là, il peut s'en passer des choses. C'est pas gentil pour moi ça. Par contre toi je t'imagine parfaitement dans ce rôle oui ... Je rigole un peu. Ca lui va bien franchement non ? Puis en plus c'est elle qui le dit ! Je n'ai rien à voir dans cette histoire moi. Ahah. Les clowns c'est pas son fort à Tahlia alors on évite une certaine partie du chapiteau pour aller vers une autre. Vers là où il y aura peut-être une femme à barbe. Chose qu'on ne voit pas en vrai. Et là ... Là elle me dit sérieusement qu'elle se rase. Et moi comme un abruti. Attends c'est vr.... Aaah tu te fiches de moi ! Et je tombe dans le panneau en plus. Non, je ne suis pas aussi niais et crédule. C'est juste que parfois, il me faut quelques secondes pour me rendre compte qu'on se paye ma tête comme elle le fait là. Puis bon son sourire m'a mis sur la piste. Elle devait savoir en plus que je la croirais ! Elle paye rien pour attendre. Ce qui la fait moins sourire c'est ce qui nous attend. Un cornu peut-être ? Oh tu sais, je pense qu'il y a réellement des tarés qui aiment et qui regrettent pas. Et je parle des tarés "gentils". Pas des psychopathes, eux c'est encore un cas à part. Ouais. On peut être dans un délire extrême, avoir un pet au casque sans pour autant être quelqu'un de méchant. On poursuit donc notre petite route jusqu'à arriver devant ce piège. Mais on va pas faire demi-tour j'imagine. Et je vais pas passer premier non. Ah ça non. Elle vient avec moi, en même temps que moi, ou rien. Bienvenue au 21ème siècle ! Aaah ça prône l'égalité des sexes. Et bien la voila l'égalité des sexes. Ahahah. Ca n'empêche que je peux être galant. La galanterie ne veut-elle pas que je te laisse passer première d'ailleurs ? Non, c'est faux, l'homme devant dans ce genre de situation. On s'avance donc. Et arrive ce qui devait arriver. Un bruit, un truc, un cri - le mien en l'occurrence - et on traverse le couloir comme des fusées. Sans se rendre compte de rien. Si ce n'est que je me suis attiré les foudres de mon amie. Hé mais c'est pas de ma faute ! Peut-être un peu ? Oui. Après tout c'est moi qui ai demandé à ce qu'on vienne ici. J'aurais pu venir avec quelqu'un d'autre oui. Mais Woody ? T'es folle ou quoi ? Lui m'aurait clairement fait plein de "bouh" tout au long du truc pour me faire flipper. Ou alors il m'aurait raconté plein d'histoires lugubres pour me mettre mal. Et ça l'aurait fait rire cet idiot. Et oui c'est parfaitement le style de Woody ! La prochaine fois je viendrai avec un militaire oui. Parce que la police c'est plus ce que c'était ! Petit rire. Avant de regarder autour de nous pour voir si on doit courir à nouveau ou non. Enfin non, y'aura pas de prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
Tahlia Wates
messages : 9512
ici depuis : 14/03/2016
crédits : Schizophrenic (ava), Anesidora (sign)
double-compte : Ella, la mère célibataire débordée
statut : Je suis prise dans ton avalanche, je m'éteindrai si tu m'exiles.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) EmptyJeu 7 Fév 2019 - 14:11

  « C'est la réalité ! » rétorqua-t-elle à propos des gamins qui vampirisent toute l'énergie. C'était fou comme un petit bout pouvait mettre un adulte sur les rotules. Après le sujet des enfants, c'était la vieillesse qui venait sur le tapis. C'était vraiment la preuve que Jake et Tahlia vieillissaient. Elle haussa les épaules quand il affirma que le rôle de la vieille commère lui irait à merveille : « Il faudra bien que je m'occupe. » Un rire ponctua sa phrase, un rire où l'on sentait la nervosité, à cause du lien au sein duquel ils se trouvaient. Heureusement, ils avaient opté pour le coin des étrangetés, s'attendant davantage à une femme à barbe plutôt qu'à des clowns flippants. D'ailleurs, en parlant de femme à barbe, Tahlia fit une petite blague pour laquelle Jake réagit au quart de tour. « Tu tombes toujours dans le panneau, Jake. Toujours. » mais c'était comme ça qu'elle l'aimait. Et c'était pour ça qu'elle faisait toujours en sorte qu'il tombe dans le panneau. Alors qu'ils parlèrent des cornus, Jake lui fit tout un discours sur les différentes sortes de tarés, les tarés gentils et les psychopathes. « Il faudrait que tu viennes avec moi au commissariat. On verra ensemble qui sont les tarés gentils et les vrais psychopathes. Tu seras mon consultant. » répondit-elle dans un sourire. Mais voilà qu'ils étaient devant cette large entrée qui menait sur un couloir obscur. Jake lui attrapa le bras, de façon à ce qu'ils avancent ensemble, ce qui poussa Tahlia à parler de galanterie perdue. Son ami évoqua, quant à lui, l'égalité des sexes, ce qui fit rire la brune. « Un point pour toi ! » abdiqua-t-elle, avec un regard malicieux. Jake connaissait Tahlia, il savait qu'elle prônait l'égalité des sexes. Il savait qu'elle faisait partie de ces femmes qui montraient qu'elles n'avaient pas besoin d'hommes pour avancer dans la vie. Alors, évidemment qu'elle le suivit sans se cacher derrière lui. Mais entre les deux, c'était à se demander qui était le plus bonhomme. Jake se mit à crier, ce qui affola Tahlia, et voilà que les deux amis engagèrent une course effrénée jusqu'à la sortie. Cet imbécile lui avait fichu la trouille. « Si, c'est de ta faute ! Pourquoi tu as crié d'ailleurs ? » Parce qu'ils s'étaient affolés, mais il était possible que ni l'un ni l'autre ne sachent réellement ce qu'il s'était passé. La prochaine fois qu'il aura une idée de ce genre, qu'il demande à Woody ! Woody qui aurait sûrement trouvé le prétexte parfait pour lui faire peur à chaque opportunité. « Pas faux. Et rien que pour ça, j'aurais adoré qu'il soit là pour le voir faire ça. » Mais Jake remit en cause la crédibilité de la policière qu'était Tahlia, ce qui fit rire la brune. « Mets-moi devant un délinquant ou un criminel, je t'assure que je ne suis pas comme ça. Là, c'était trop... trop... irréel. Et je n'aime pas ça. » Tahlia était une femme qui avait les pieds sur terre. Face à des choses étranges, elle perdait pied. Face à un délinquant, elle devenait une tête brûlée que rien ne pouvait arrêter. Jake lui avoua que ce serait sûrement la dernière fois qu'il viendrait dans un endroit du genre. « Attends le prochain Halloween avant de dire une telle chose. » Tahlia regarda autour d'elle, secoua la tête et commença à avancer. « Allez viens, on part d'ici. » Elle voulait partir le plus vite possible de cet endroit bien trop glauque. Sur le chemin, elle regarda son ami et demandé : « Tu as le temps de venir boire un verre à l'appartement ? » C'était bien la preuve qu'elle ne lui tenait pas rigueur de cette virée bien trop étrange. 

Spoiler:
 

__________________________

Are you the only one lost in the millions ? Or are you my grain of sand that's blowing in the wind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Afficher

Australian horror story (Jake) Empty
MessageSujet: Re: Australian horror story (Jake)   Australian horror story (Jake) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Australian horror story (Jake)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers:  
The Writers a encore frappé !
Non ils n'ont pas disparu, bien au contraire, TW s'est même renforcé en embauchant deux personnes de plus. Mais ils se demandent si vous, vous n'avez-vous pas oublié que vous pouviez leur envoyer des rumeurs ? N'hésitez plus !
clique pour leur envoyer un mp.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ RPS LIBRES