AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le deal à ne pas rater :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 édition limitée du manga Blue ...
12 €
Voir le deal

 

 nostalgie (gustavo)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
MESSAGE : 273
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : wild heart (av), alcara (sign&ban)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyMar 11 Juil 2023 - 19:58

Trois mois. C'est le temps qu'avait mis Sierra pour se décider à visiter le musée de Bowen. Ça pouvait sembler étrange, pour une passionnée d'histoire comme elle l'était, détentrice d'un master en histoire de l'art et archéologie obtenu haut la main, il y avait moins d'un an. Etrange, d'avoir attendu aussi longtemps avant de visiter le bâtiment qui présentait pour elle le plus d'intérêt dans cette fichue ville qu'elle détestait tant. Auparavant, cette passion pour l'histoire était source de bonheur, elle était toujours curieuse d'apprendre de nouvelles choses sur les nouveaux lieux qu'elle visitait, Sierra, même sur le bled le plus miséreux d'ailleurs. Désormais, sa passion et par extension son diplôme lui laissait un goût amer dans la bouche. Désespoir devant l'impression d'avoir tout perdu, la vie qu'elle avait planifié au millimètre envolée en fumée. Oh oui, elle avait tout prévu Sierra. Diplôme en poche, année sabbatique pour voyager, puis revenir à New-York, se dégoter un stage ou un job temporaire de conservatrice assistante dans un prestigieux musée, gravir les échelons et réaliser son rêve. Mais rien ne s'était passé comme prévu. Et maintenant le rêve semblait plus loin que jamais. Alors oui, venir visiter le musée d'histoire de cette ville qu'elle détestait lui avait semblé comme remuer le couteau dans la plaie pendant de nombreuses semaines. Et finalement, aujourd'hui, elle avait sauté le pas, Sierra. Peut-être qu'elle s'était levé du bon pied, pas trop de mauvaise humeur aujourd'hui. Après une séance de yoga matinale elle avait décidé d'accorder sa chance au musée de Bowen. Depuis maintenant bientôt une heure, elle arpentait l'exposition dédiée aux aborigènes qui habitaient ici bien avant leur civilisation moderne, et elle devait reconnaître qu'il était plutôt intéressant, ce musée. Peut-être un peu trop. Au fil de son observation des différents objets exposés, elle sentait la nostalgie monter, Sierra. Le rêve perdu flottait devant ses yeux. Les regrets, la tristesse, la colère. Figée devant une vitrine, elle fixait les bijoux aborigènes exposés devant elle, sans réellement les voir depuis déjà plusieurs minutes. Trois mois s'étaient écoulés depuis son arrivée à Bowen, et elle ne comprenait toujours pas comment tout avait pu s'effondrer aussi vite. En un battement de cil. Elle se mordit l'intérieur des joues pour contenir une soudaine envie de pleurer. Peut-être serait-il temps de mettre fin à cette visite ?

@Gustavo Castillo

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyMar 18 Juil 2023 - 15:22

Qu’est-ce qu’il foutait là ? C’est bien la grande question qu’il se posait Gustavo. Les musées ça n’a jamais été son truc à lui. Pas bien sérieux à l’école, il n’avait pas une passion débordante pour l’histoire si cette dernière n’était pas liée de près ou de loin au sport. Pourtant, il avait foulé les portes du musée de Bowen en toute âme et conscience. Il s’était aventuré là tout seul, poussé par la détermination professionnelle. Il n’y a pas à dire, Bowen l’avait changé en quelques années. En Californie, il y a de ça plusieurs années, on aurait pu le voir fouler tous les dancefloor des boîtes les plus huppées de la ville, mais en aucun cas les musées. S’il était là, c’est pour une seule et unique raison, ne pas passer pour un idiot devant ses clients. Un minimum de connaissance sur l’histoire de la ville était nécessaire. Tellement peu habitué à ce genre d’endroit, le Cubain ne savait pas bien par où commencer d’ailleurs. Alors il se baladait, sans grande conviction pour finalement se retrouver devant un tableau d’art aborigène. Perplexe, il restait quelques instants devant avant de se prendre conscience de la jeune femme près de lui. Elle semblait légèrement bouleversée ce qui eut le don d’intriguer le Cubain. Il supposait que c’était à cause du tableau, mais tellement loin de comprendre cet art, il n’avait aucune idée de ce qui pouvait provoquer une telle réaction. Ses yeux basculèrent quelques secondes entre le tableau et la jolie blonde avant qu’il ne se décide à briser le silence. “C’est le tableau qui vous rend comme ça ?” Demanda-t-il peut-être un peu trop brutalement. Il n’avait pas envie de la mettre dans l’embarras, mais le tact et lui parfois ça pouvait faire deux. “Loin de moi l’idée de vous déranger dans votre contemplation. Je suis juste un peu perdu ici et j’aimerais bien comprendre… Ça.” Il pointait du doigt le tableau en affichant un petit sourire désolé. S’il y avait une possibilité pour qu’elle lui explique un peu les choses, il n’allait pas se priver.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
MESSAGE : 273
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : wild heart (av), alcara (sign&ban)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptySam 29 Juil 2023 - 17:17

Cette visite prenait une tournure peu agréable. Rappel d'un rêve envolé un peu trop piquant, elle sentait l'angoisse monter dans sa poitrine, Sierra. Trois mois s'étaient écoulés depuis son arrivé ici et si certains jours étaient plus faciles que d'autres, dur de le reconnaître mais c'était la vérité, d'autres elle la sentait dès le réveil, cette angoisse. Cette boule dans la poitrine, cette impression que les murs allaient se refermer sur elle à tout instant. Sensation qu'elle avait déjà expérimenté auparavant, même dans sa parfaite petite vie à New-York, mais les crises avaient redoublé lors de son arrivée à Bowen, bien sûr. Elle apprenait à les gérer du mieux possible, Sierra, elle était même désormais capable de maintenir un semblant d'apparence même lorsque l'angoisse se répandait en elle. Et elle se répandait en ce moment même, l'angoisse, pendant que la blonde restait plantée devant la vitrine, la fixant du regard sans réellement la voir. Elle n'avait même pas remarqué le tableau accroché au mur en face d'elle et encore moins la présence du jeune homme à côté d'elle. Concentrée sur ses efforts pour ne pas perdre le contrôle, elle sursauta presque lorsqu'il prit la parole, le garçon. "Euh non... je..." Elle battit des cils rapidement et  se racla la gorge, peu désireuse de montrer son mal-être à un inconnu. Elle lui jeta un rapide regard pendant qu'il continuait de parler, avant de reporter son attention sur le tableau qu'il pointait du doigt, en face d'eux. Elle plissa les lèvres, laissant une courte une pause et le regarda à nouveau, tentant de faire bonne contenance. "Mmh, c'est du pointillisme. Une technique de l'art aborigène." Le ton était neutre. En vérité, ce n'était pas sa spécialité, l'art aborigène, à Sierra. Mais elle arpentait le musée depuis déjà un moment et avait eu le loisir de lire les différents panneaux explicatifs. "Le tableau est composé de pleins de petits points qui se suivent, forment des lignes, des contours. Ils remplissent toute la toile mais ne se mélangent jamais." Elle regardait le tableau en parlant. Elle le trouvait plutôt joli, en vérité. Ce qui ne semblait pas spécialement être le cas de son interlocuteur, au vu de sa demande d'explication un peu désolée. "Ce type de tableau est plutôt... moderne. Récent, du moins par rapport aux autres pièces qu'on peut trouver dans le musée qui datent parfois de plusieurs milliers d'années. Les aborigènes ne peignaient pas sur des toiles à l'acrylique à cette époque." finit-elle d'expliquer. L'angoisse semblait s'être un peu dissipée. Elle fronça les sourcils et croisa à nouveau le regard du jeune homme. "Dois-je comprendre que c'est pas votre tasse de thé du coup, le pointillisme ?" demanda-t-elle avec un ton un peu ironique, la sale gosse malicieuse jamais bien loin.  

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyMer 2 Aoû 2023 - 22:52

Dire qu’il était perdu dans ce lieu Gustavo, c’est un euphémisme. Il avait l’impression d’être revenu à l’école le temps d’un après-midi. On pourrait croire qu’avec le temps, avec de la maturité, il aurait appris à aimer ce genre d’endroit. La vérité, c’est que l’histoire et l’art l'intéressait peu. Pas sûr que la passion pour tout ça se débloque avec le temps en plus. Il regardait d’un œil distrait toutes les œuvres exposées, pris d’un ennui certain. C’est bien comme ça qu’il se retrouvait à interroger une inconnue. Elle semblait absorbée, pas comme lui. Si au début, elle réfuta son interrogation, elle commença tout de même à donner des informations sur le tableau en face d’eux. Pour le coup, moins livré à lui-même, Gustavo posait un regard plus attentif sur l'œuvre. Les détails qu’elle lui donnait, peut-être qu’il aurait pu les lire sur les panneaux explicatifs, il n’avait juste pas eu la patience pour ça. Au final, c’était bien plus agréable d’entendre quelqu’un parler avec un semblant de passion dans la voix. “Merci pour tout ça.” Dit-il en affichant un large sourire pour son interlocutrice. Après tout, elle aurait pu simplement le rembarrer et le laisser se débrouiller tout seul avec le fascicule du musée. “Le pointillisme… Ou toute forme d’art en général. J’essaye de me renseigner, mais effectivement, ce n’est pas mon sujet de prédilection. ” Avoua-t-il toujours avec son large sourire aux lèvres. Le Cubain avait tout de même une certaine culture qui lui permettait de ne pas être gêné par son manque d'intérêt certain pour ces domaines. “Tu.. Hum, vous travaillez ici ? On peut se tutoyer peut-être, c’est plus simple” Demanda-t-il, elle pouvait très bien être du musée ou une simple visiteuse bien renseignée. En-tout-cas, un détail ne lui échappait pas maintenant qu’il avait le regard posé sur elle, c’est qu’elle était plutôt mignonne. Gus restant Gus, il n’allait pas perdre une occasion. “Je veux bien des tours guidés tous les jours si c’est avec toi, en tout cas.” Dit-il en lui servant le sourire le plus charmant qu’il avait en stock.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
MESSAGE : 273
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : wild heart (av), alcara (sign&ban)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptySam 19 Aoû 2023 - 23:44

Au final, il tombait plutôt à pic, ce nouvel arrivant. Elle avait sursauté, Sierra, lorsqu'il lui avait adressé la parole pendant qu'elle se laissait peu à peu submerger par ses démons, par ses souvenirs. Mais au final, lui expliquer le tableau qui leur faisait face avait permis à l'angoisse de redescendre. Concentrée sur ses explications, bien que ce ne soit pas son domaine de prédilection, elle était dans son élément, Sierra. Elle avait repris le contrôle. Elle interrogea même le jeune homme d'un ton un peu ironique sur sa faible affinité avec le pointillisme, après un simple hochement de tête en réponse à ses remerciements. Elle n'avait fait que répéter ce qu'elle avait lu sur les écriteaux du musée, après tout. Elle hocha la tête face à sa réponse énoncée avec un grand sourire. Il ne semblait pas spécialement embarrassé d'admettre que l'art de manière générale n'était pas son truc mais curieusement, il était là, pourtant. Elle secoua la tête à sa question, haussant les sourcils, l'air de dire "oula non, surtout pas". "On peut. Et non. J'ai... un master en archéologie et histoire de l'art. Mais je suis simple visiteuse." La petite fierté était quand même toujours présente lorsqu'elle donnait cette information, bien qu'il était pour l'instant parfaitement inutilisé, ce fameux diplôme. Elle grimaça devant sa dernière phrase, un mélange d'amusement, de dédain et de surprise sur le visage. Elle aurait pu l'envoyer chier. Plutôt sévèrement. Mais elle ne le fit pas. Pas vraiment, en tout cas. Peut-être qu'au final, elle était contente d'avoir un peu de compagnie, ce matin. "Plutôt original la technique d'approche au musée, j'te l'accorde. Mais le texte mériterait d'être peaufiné." dit-elle, à juger sa phrase de dragueur, un petit sourire ironique aux lèvres. Il n'est pas désagréable à regarder, le garçon, pour sûr. Mais la beauté seule n'avait jamais été suffisante pour s'attirer les faveurs de la blonde. Peut-être y-avait-il quelque chose de plus intéressant à découvrir, cependant. Elle poursuivit, un peu amusée par la situation malgré tout, Sierra. "Du coup, t'aimes pas l'art mais t'es là. C'est vraiment que pour draguer des meufs ou t'as une raison ?" demanda-t-elle en se détournant du tableau pour lui faire face, les bras croisés sur sa poitrine.  

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyMar 29 Aoû 2023 - 13:25

Il aurait très bien pu lire les pancartes, Gustavo. Il aurait pu faire l’effort par lui-même plutôt que d'errer dans le musée comme une âme en peine. Pour ça, il aurait fallu que de base, ce soit un élève assidu et qu’il ait une réelle appétence pour l’art. Il n’avait aucune de ces choses-là, par contre, ce n’est pas un timide Gus, alors autant profiter de ça pour apprendre des choses avec quelqu’un. Il avait au moins le mérite d’être honnête sur ses capacités et clairement, ils ne jouaient pas dans la même cour avec la blonde. Une petite moue impressionnée se glissa sur son visage lorsqu’elle évoqua ses études. Clairement, elle avait beaucoup plus sa place dans ce lieu que lui. “T’es de passage et tu découvres les lieux du coup, ou t’aimes bien venir là ?” Demanda-t-il, conscient qu’en plus de six ans à Bowen, c’était bien la première fois qu’il mettait lui-même les pieds dans ce musée. Ce ne serait pas étonnant que d’autres soient bien plus assidus que lui, surtout quand on a le background qu’elle a. Il prenait ensuite quelques libertés sur ses paroles, s’amusant d’un petit commentaire qui eut le mérite de faire réagir. “Merci, je note ça pour les prochaines fois.” Répliqua-t-il en riant. Ce n’est pas comme s’il passait sa vie au musée pour rencontrer des filles ou qu’il comptait le refaire, mais autant s’amuser de la situation après tout. Elle aurait bien pu l’envoyer bouler et continuer sa visite tranquillement, sans se faire importuner plus longtemps. À la place, elle choisissait plutôt de le relancer après cette phrase bateau qu’il venait de lui sortir, signe qu’il pouvait continuer un peu dans la légèreté. “Que pour draguer des meufs, je suis là tous les mardi si tu veux voir l’amélioration de la technique.” Annonça-t-il le plus sérieusement qu’il pouvait. Il ne fallut que quelques secondes pour qu’il perde son sérieux et se mette à rire. Quelqu’un avait déjà dû faire ça, quelque part dans le monde, ça l’amusait d’imaginer ça. “Nan, plus sérieusement, je suis à Bowen depuis quelque temps et je n’étais jamais venu. Vu que je travaille dans le tourisme, il était grand temps que je m’informe.” Une vraie réponse cette fois, plus sincère et dite et avec le sourire alors qu’il laissait son regard se divaguer entre la fille à ses côtés et le tableau devant eux. “Si tu as des conseils sur les choses à voir absolument, je suis preneur.” Dit-il, retrouvant un peu son entrain pour le musée. Il était perdu en arrivant, mais si elle pouvait l’aider un peu, peut-être qu’il aurait plus de facilité par la suite.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
MESSAGE : 273
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : wild heart (av), alcara (sign&ban)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyLun 11 Sep 2023 - 0:02

La fierté est toujours là lorsqu'elle énonce son diplôme, la blonde, et c'est peut-être bon signe ? Peut-être qu'au fond elle n'a pas totalement abandonné l'idée, qu'un jour, lointain, elle en fera quelque chose. Comme elle l'a tant rêvé. Elle secoue la tête à la question du garçon, pas sure de l'avoir entièrement comprise, cependant. De passage au musée ou à Bowen ? "Non je vis à Bowen..." la formulation de ce fait lui arrachait toujours une grimace, "... et je me suis dit ce matin qu'il était temps de venir voir si le musée était à la hauteur de la ville." dit-elle d'un ton ironique. La saisirait-il, cette ironie ? Elle est curieuse de le voir. Son commentaire plutôt dragueur déclenche un mélange de sentiments sur le visage de Sierra, à mi chemin entre l'amusement et le jugement. Mais elle souffle un rire sincèrement amusé lorsqu'il rigole en la remerciant pour son pseudo feedback sur la phrase d'accroche. Elle le taquine, Sierra, le cherche un peu, désormais plutôt contente de ne plus ruminer son malheur ce matin. Elle arque un sourcil devant sa réponse, invitation à venir voir l'amélioration de sa technique sur une base hebdomadaire énoncée très sérieusement. Elle le fixe sans rien dire, sourcil en l'air avant qu'il ne se mette à rire. "Dommage qu'ils n'aient que des pancartes sur l'art aborigène et pas sur l'art de draguer, ici." répond-t-elle, riant doucement à son tour, l'air malicieux. Valait mieux qu'il ne soit pas susceptible, le garçon. Elle l'écoute ensuite lui expliquer plus sérieusement la raison de sa présence ici, son regard posé sur lui. Plutôt intéressant. Elle fronce les sourcils et réfléchit à sa question en se retournant pour regarder derrière eux. "Mmh, du coup je dirais que toute la partie archéologie de l'autre côté du musée qui présente les artefacts trouvés lors de fouilles à Bowen est plutôt intéressante. Plus que la partie art, pour moi." Son regard se reporte sur lui. "Je pense que tu peux trouver des dépliants ou des flyers à la réception probablement, ça peut peut-être te servir. Tu fais quoi comme travail exactement ?" demande-t-elle, sincèrement curieuse désormais. Il a l'air plutôt sûr de lui, le garçon, est-ce que cette apparence colle bien avec son job ?    

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyMer 13 Sep 2023 - 13:37

Mine de rien, elle l’intriguait cette jeune femme. Amusé par la situation, Gustavo se laissait prendre au jeu, bien plus intéressé par elle que par les œuvres autour d’eux. Elle ne semblait pas être de celles qui sont faciles à lire et il faut dire que ça piquait pas mal sa curiosité. Un rire filtrait entre ses lèvres à l'explication de sa présence ici. “J’en déduis que tu n’es pas très impressionnée ?” Il posait la question pour la forme, parce que clairement, l’ironie dans sa voix répondait déjà à la question. Gus, il était plutôt d’accord dans le fond, mais il faut dire aussi que les musées l'impressionnent rarement à cause de son grand manque d'intérêt pour ces derniers. C’est bien pour ça qu’il agissait comme un gamin qui perd son attention très vite quand ça l’ennuie. En plus, il se satisfaisait de peu le Cubain, rien qu’obtenir un rire et des questions de la part de la jeune femme à ses côtés ça lui suffisait. Elle se moquait un peu de lui, mais c’était de bonne guerre. De toute façon, il avait suffisamment de confiance en lui pour ne pas se laisser ébranler par tout ça. “Hey, s’en ait peut-être. Qui sait, les Australiens utilisaient peut-être l’art aborigène pour ça.” Dit-il en riant avant de repartir sur un sujet plus sérieux. Il prenait le temps d’expliquer sa présence dans ce lieu. Il n’était pas là pour le plaisir, mais bien pour le travail à la base. Un peu pour sa culture personnelle aussi, les deux étaient liés. Mine de rien, s’il voulait faire preuve de professionnalisme avec ses clients, il allait bien devoir apprendre deux ou trois choses après sa venue ici. C’est pourquoi, malgré son désintérêt certain pour l’art aborigène, les informations que pouvait lui donner la jeune femme sur le reste du musée l’intéressait grandement. “Merci, je vais retenir ça. Pas sûr que je sois le meilleur élève, mais t’as l’air de t’y connaître donc je te fais confiance.” Dit-il avec un sourire sincère. Elle enchaînait ensuite avec des petits conseils auxquels le Cubain hochait la tête. Les dépliants, il devait bien en avoir à l'hôtel avec les guides embauchées spécialement pour ça, mais ça pourrait toujours lui être utile d’en avoir à portée de main. “Je dirige l'hôtel Dulce Hogar, un peu plus loin sur le front de mer.” Expliqua-t-il, conscient qu’il n’y avait pas trente-six hôtels dans une aussi petite ville que Bowen. Encore moins des établissements de luxe comme le sien, il partait donc du principe qu’elle devait connaître. “Moi, c’est Gustavo, d’ailleurs.” Finit-il par dire, pour se présenter officiellement, sans trop savoir si elle comptait lui donner son prénom elle aussi.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
MESSAGE : 273
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : wild heart (av), alcara (sign&ban)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyLun 25 Sep 2023 - 15:15

Elle souffle un petit rire en réponse à sa question. Le jour où elle serait impressionnée par quelque chose touchant de près ou de loin à Bowen serait à marquer d'une pierre blanche, peut-être. Il avait bien saisi l'ironie, le garçon. En vérité, elle est plus impressionnée par le musée que par Bowen, pour sûr. En tout cas ce bled avait au moins le mérite d'avoir un musée, non ? Pas sur que ce soit le cas de toutes les villes australiennes. Donnons au moins ce crédit à ce maudit patelin. "Il en faut un peu plus pour m'impressionner." répond-t-elle avec un sourire malicieux. Ça, c'était sûr. Ça ne s'appliquait d'ailleurs pas uniquement aux musées et aux villes, pour Sierra. Difficilement impressionnable, la princesse, mais aimant admirer les efforts qui pouvaient être fait en ce sens. Par exemple, les petites phrases de dragues du garçon : pas très impressionnantes. Mais pas désagréables à entendre pour autant. Surtout qu'elle pouvait se moquer un peu de lui, maintenant. Le taquiner. C'était plaisant, un peu de malice. Son rire est sincère face à la réponse du jeune homme. Bien trouvé. Il n'est pas susceptible et elle aime bien ça, Sierra. "Tu marques un point. L'art au service de la séduction, ça me parle." répond-t-elle, amusée. Elle donne ensuite son avis, la blonde, loin d'être experte de ce musée précisément, mais elle ne rechignera jamais à parler art et histoire. Elle hoche la tête lorsqu'il déclare lui faire confiance. C'est plaisant, un peu de reconnaissance. C'est plaisant, de replonger dans ce milieu, même si ce n'est qu'un simple conseil, un simple avis, glissé à un parfait inconnu au détour d'une visite improvisée. Travailler dans ce milieu, c'est ce pour quoi elle est faite, Sierra. C'est ce qui la passionne. Mais le destin en a décidé autrement pour la blonde. Elle l'interroge d'ailleurs, curieuse de savoir quel travail amène le garçon dans ce lieu qu'il ne semble pourtant pas du tout connaître. La réponse est plutôt impressionnante, pour le coup. Il a l'air plutôt jeune pour diriger un hôtel, ce qui ajoute au côté impressionnant, pour sûr. Est-il un héritier, comme elle ? Bien qu'il ne reste plus grand chose à hériter pour Sierra, à part une montagne de dettes probablement et une mauvaise réputation. Elle voyait bien de quel hôtel il s'agissait, en plus, pour y être passée plusieurs fois devant en se baladant sur la plage. Pas vraiment l'hôtel le plus cheap de Bowen. Probablement que ses finances actuelles ne pouvaient plus lui permettre d'expérimenter une nuit là-bas. "Sympa." dit-elle avec une moue approbatrice. Elle ne va pas non plus lui montrer qu'elle trouve ça un peu plus que "sympa". "Du coup les flyers te seront surement utiles. Je suppose que tu essayes de montrer à tes clients toutes les nombreuses choses à voir à Bowen." elle ajoute, le ton toujours légèrement ironique. Au fond d'elle, elle espère qu'il ne va pas lui retourner la question, sur son métier à elle. Après l'énonciation d'un pareil diplôme, probablement qu'il ne s'attend pas à ce qu'elle soit une vulgaire serveuse. Cette pensée la fait mourir de honte intérieurement, comme d'habitude. "Sierra. Enchantée Gustavo." répond-t-elle, chassant les pensées noires qui tentent de se frayer un nouveau chemin dans son esprit.  

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyDim 1 Oct 2023 - 23:32

Un nouveau sourire se faufilait aux coins de ses lèvres. Cette fille, c’était une bonne découverte. Elle l’intriguait un peu et il faut dire que sa vision de Bowen semblait un peu refléter celle qu’il avait eu lui aussi à son arrivée. Il avait clairement envie de creuser un peu, Gustavo. Lui, il avait appris à apprécier cette ville qui fut pendant longtemps sa prison personnelle, mais il avait encore une part de lui qui jugeait ce petit patelin avec beaucoup d’arrogance parfois. Ça l’intéresserait bien de comprendre ce qui provoquait toute cette ironie chez elle. Avant ça, il continuait gentiment dans la blague, peut être bien pour confirmer aussi que tout ça relevait plus du second degré que de la technique de drague bancale. “Ah ouais ? Toutes les formes d’art ou juste la peinture ?” Demanda-t-il comme si cette info allait lui être utile. “T’en fais pas, je ne vais pas te faire une sérénade si tu me réponds toutes.” Ajouta-t-il tout de même en riant légèrement. Ca n’avait jamais été un artiste, Gus, de toute façon. Peut importe la réponse de la jeune femme, il n’allait pas vraiment s’en servir pour la draguer. À la limite, quand on parle d’art, le seul truc qu’il serait capable de faire Gustavo, c’est de mettre la main au porte-monnaie. Ça expliquait bien le fait qu’il soit totalement perdu dans ce musée et qu’il ait besoin de conseils avisés. Elle devait bien le comprendre après la description de son travail. Un patron d'hôtel pourrait très bien être un fin amateur d’art. Ça pourrait être logique vu le niveau académique et les écoles qu’il avait fréquenté, mais ça, Gus, il le laissait à sa sœur. C’est elle l’intellectuelle de la famille, lui, c’est le social et l’image sa spécialité. “Effectivement, ce serait pas mal de pouvoir leur proposer des choses sympas, mais s’ils restent juste ici, c’est vite limité.” Accorda-t-il en haussant les épaules. Elle était ironique dans ses paroles, lui, il était plutôt dépité. Il avait trouvé en Bowen un cadre de vie agréable, mais il ne pouvait pas nier qu’en termes de tourisme la limite était bien vite atteinte. “Bon après, je t’avoue que mes clients sont surtout contents du cadre, ils restent pas mal à l'hôtel.” Et ça, il n’en était pas peu fier finalement. L'établissement offrait un certain confort qui semblait bien appréciable pour ses clients fortunés et il avait à cœur que ça reste ainsi. C’est qu’il était toujours à la recherche de la perfection Gustavo, même quand le cadre ne l’avantage pas des masses. “Enchanté Sierra.” Dit-il à son tour en lui offrant un beau et grand sourire. Son regard s’attardait dorénavant plus sur elle que sur les tableaux aux alentours, signe qu’il avait totalement perdu sa motivation à se balader dans ce musée. “Je crois que j’en ai eu assez pour aujourd’hui, mais j’ai encore la matinée de libre. Ça te dirait d’aller boire un café ?” La patience n’ayant jamais été un atout du Cubain, il n’avait pas vraiment envie de tourner autour du pot. Il avait bien envie de continuer cette discussion avec elle, hors de ce lieu, il se lançait donc sans filet de sécurité, bien à l’aise avec l’idée qu’elle puisse lui dire non.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
MESSAGE : 273
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : wild heart (av), alcara (sign&ban)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyJeu 12 Oct 2023 - 22:12

La vision du jeune homme à genoux devant elle, en train de chanter une sérénade, s'imposa dans son esprit et elle lâcha un petit rire. Plutôt comique, cette image. "Je dirais toutes en effet, et je te remercie de m'épargner la sérénade même si je serais presque curieuse de voir ça." répondit-elle, taquine une nouvelle fois. Loin d'être le dragueur un peu lourd dont il avait pu avoir l'air dans les premiers instants de leur rencontre, le garçon se révélait plutôt agréable. Il avait un sens de l'humour, en tout cas, elle devait bien le reconnaitre et c'était plutôt plaisant. Son impression désormais plutôt positive n'en fut que confirmée lorsqu'il lui confia son métier. Elle voyait bien de quel hôtel il s'agissait, pas le moins cher de tout Bowen, pour sûr. Elle hocha la tête devant sa remarque, elle voulait bien croire que cette ville n'avait pas trente-six mille activités à proposer. Tout comme elle voulait bien croire que les clients préféraient volontiers rester à l'hôtel. "Oui, ça ne m'étonne pas trop. Je suis déjà passé devant le Dulce Hogar plusieurs fois, ça m'a l'air plutôt pas mal." L'air de l'euphémisme, parfaitement maitrisé par la jeune femme. "Mieux que Bowen en tout cas, même si t'as l'air plutôt d'accord pour dire que c'est pas trop compliqué, ça." ajouta-t-elle avec un petit sourire malicieux. Elle ne put s'empêcher de remarquer le grand sourire qu'il lui adressa, une fois les présentations faites. Il était plutôt charmant, Gustavo, elle ne pouvait pas le nier. Alors lorsqu'il lui proposa un café, elle ne réfléchit pas longtemps, Sierra. A vrai dire, le choix était vite fait. Qu'allait-elle faire si elle refusait ? Rentrer chez elle ruminer en attendant l'heure de son service au bar ? Rien de très excitant. Elle hocha la tête. "Et bien, pourquoi pas, oui. Je crois qu'ils ont un café ici au musée, à côté de la réception." dit-elle en regardant autour d'eux, cherchant un panneau qui aurait pu confirmer la présence de ce café. "Enfin, sauf si tu as déjà fini ton étude de marché des cafés de Bowen et que tu connais un endroit incontournable pas trop loin ?" demanda-t-elle en reportant son regard sur lui.

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyMer 18 Oct 2023 - 19:17

Il avait bien des talents Gus, mais la chanson n’en était pas un. Il valait mieux pour tous les deux qu’il ne s’y tente pas. Autant pour son ego que pour les oreilles de Sierra. Il riait de bon cœur, Gustavo, tout de même bien déterminé à garder une certaine image. Savoir rire de soi, c’est bien, mais il faut garder un minimum de sérieux par moment. “J’ai encore un peu trop d’amour-propre pour me lancer là-dedans, j’en ai peur.” D’ailleurs, c’est autant son statut social que son métier qui lui ont imposés cette façon de fonctionner. Ils se retrouvaient à parler de l’hôtel d’ailleurs, étroitement en lien avec la raison de sa présence au musée. Le commentaire qui suivit lui décrocha un petit sourire satisfait. Elle n’était pas grandiloquente sur la qualité de l'hôtel, mais son euphémisme, il le prenait pour un compliment. Un excès de confiance peut-être. “C’est sûr que ce n’est pas Santorin ou Cancún, mais on fait avec.” Dit-il en évoquant la ville dans laquelle ils étaient. Il soupirait en pensant à ces destinations qui auraient pu être les siennes s’il n’avait pas été envoyé ici de force. Au moins, cette ville avait le mérite d’être peuplée de gens intéressants, à commencer par elle. Il choisissait de saisir les opportunités comme elles venaient, Gustavo, et cette rencontre fortuite semblait en être une. En-tout-cas, une occasion de passer un bon moment à défaut d'errer dans les couloirs d’un musée. Il grimaça légèrement lorsqu’elle évoqua le café de ce dernier. Les musées avaient tendance à lui inspirer un café de cafétéria, pas vraiment ce qui rentrait dans ces standards habituels. “Je connais quelques adresses effectivement, je pense qu’on y sera mieux servit.” Décréta-t-il en retrouvant son plein sourire. L’avantage d’être sorti avec une pâtissière pendant quelques années, ça lui avait donné pas mal d’adresse. Qui plus est, lorsque cette dernière a vécu là pas mal d’années. “Ça fait longtemps que tu vis ici, toi ?” Demanda-t-il en entament le chemin vers la sortie. Dans son souvenir, elle ne l’avait pas précisé. D’ailleurs, il n’avait pas tant d’infos sur cette mystérieuse Sierra. Ça avait le don de l’intriguer d’autant plus.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
MESSAGE : 273
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : wild heart (av), alcara (sign&ban)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyMer 1 Nov 2023 - 22:12

Elle hoche la tête face à sa réponse. L'amour propre, elle connaissait. Un peu trop, surement, même s'il était bien mis à mal depuis l'arrivée à Bowen de la petite princesse new-yorkaise. Elle ne manque d'ailleurs pas d'envoyer une balle perdue dans les dents de Bowen une nouvelle fois, ayant cru comprendre que Gustavo partageait peut-être son avis. "Tu y es déjà allé ? A Santorin ou Cancún ?" demande-t-elle, toujours intéressée lorsqu'il s'agissait de parler de voyages. Elle gardait de magnifiques souvenirs de Santorin et de la Grèce de manière générale, la blonde, mais n'avait jamais mis les pieds à Cancún, jugeant que la destination n'avait aucun autre intérêt que festif. La fête c'était bien, mais ce n'était pas la raison première pour laquelle Sierra aimait voyager. Elle accepte sans hésiter très longtemps la proposition du jeune homme. Jusqu'à présent, cet échange se révélait de plus en plus agréable, elle ne pouvait pas le nier. Elle évoque la possibilité du café du musée mais fait en réalité confiance à Gus pour avoir une autre idée. Après tout, s'il est là à faire du repérage au musée, il a bien du faire la même chose pour les restaurants, les bars et les cafés du coin, non ? En effet, il acquiesce et ils prennent alors la direction de la sortie, marchant côte à côte. Elle secoue la tête, tentant de garder un air neutre. Surement  qu'elle peut se lire un peu sur son visage quand même, l'amertume. La nostalgie. "Non, trois mois." dit-il, pinçant un peu les lèvres. Ils arrivent à la sortie du musée. "Je viens de New-York, je suis née là-bas." ajoute-t-elle. Le contraste avec n'importe quel ville du monde aurait surement été important, par rapport à New-York. Mais le contraste avec Bowen était tout simplement gigantesque. "Et toi ? T'es pas ici depuis longtemps non plus ?" interroge-t-elle, préférant revenir à lui, même s'il était probable qu'il n'ait pas dit son dernier mot, Gustavo.

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyLun 4 Déc 2023 - 1:03

Lorsqu’il était arrivé à Bowen, le Cubain avait pas mal ronger son frein. Cette ville paumée au fin fond de l’Australie, ce n’est pas là qu’il avait imaginé sa vie. Pourtant, son avis avait pas mal évolué depuis, apprenant à aimer cette petite ville à défaut de pouvoir être ailleurs. “Oui, quelques fois. On a des hôtels là-bas aussi. Je n'ai juste pas hérité du bon.” Expliqua-t-il avec un petit sourire amusé sur le visage. Ça lui plaisait bien, au final, de faire évoluer tout ça. C’était à la fois une bonne manière d’apprendre le métier et un bon challenge. Il se gardait bien de dire les raisons qui l’avaient emmené ici par contre. S’il avait été plus sérieux, peut-être bien qu’il aurait fini dans ces deux destinations précédemment citées. Peut-être même qu’il aurait pu rester à Los Angeles. Mais bon, ce qui est fait n’est plus à faire, il fallait maintenant se concentrer sur le moment présent. À commencer par ce café avec la jolie Sierra. Il y a du positif partout. En sortant du musée, il en profitait pour s'intéresser un peu plus à elle, bien curieux d’en découvrir un peu plus. “C’est tout frais alors, je comprends mieux le sarcasme sur la ville.” Dit-il, accompagnant ses mots d’un petit rire. “C’est sûr que de passer de New York à ici, c’est rude. J’ai grandi à LA, je ne peux que savoir ce que tu vis.” Le passage d’une grande métropole à une petite ville comme celle-ci, sans être passé par des villes moyennes entre-temps, c’était plutôt rude comme transition. La dynamique n’était clairement pas la même. “Ça fait bientôt sept ans que je suis là. Tu verras, on s’y fait.” Ou pas… Lui s’y était fait, notamment grâce à son ex, mais sans elle, il serait reparti depuis longtemps. “C’est quoi qui t’a poussé à venir ici ? J’imagine que ce n’est pas totalement par choix.” Demanda-t-il alors qu’ils approchaient d’un café. Ils avaient l’air de se ressembler pas mal là-dessus, il était bien curieux de savoir si comme lui, elle avait été contrainte ou si c’est là que leurs contextes différaient.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
MESSAGE : 273
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : wild heart (av), alcara (sign&ban)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) EmptyMar 12 Déc 2023 - 19:56

Il semblerait que Gustavo et Sierra aient quelques points communs. Elle avait bien saisi dans la conversation les quelques allusions de Gus au fait que Bowen n’était pas la ville la plus active du coin. Qu’il n’y avait pas grand chose à y faire, si les clients de son hôtel restaient ici. C’était une version assurément édulcorée du propre sentiment de la blonde envers ce bled paumé. Et puis Gustavo mentionna Santorin et Cancun et l’intérêt de la jeune femme n’en fut que plus piqué. Il semblerait qu’elle n’ait pas en face d’elle un pur natif de Bowen n’ayant jamais mis les pieds en dehors de sa petite ville d’Australie natale. Alors elle l’interrogea, curieuse de savoir s’il y avait déjà mis les pieds, dans ces lieux. Et la réponse du garçon pointa de nouveaux points communs entre eux. Non seulement il y était déjà allé, mais en plus ses propos sous-entendaient que lui aussi, venait d'une famille plutôt aisée. Qui possédait plusieurs hôtels. Et lui aussi, était héritier de sa famille. Enfin, en vérité, il ne restait plus grand chose à hériter chez les Miles, au vu des récents évènements. Peut-être qu'elle pouvait faire une croix sur son statut d'héritière, la princesse. Mais toujours était-il que Gustavo semblait définitivement du même monde qu'elle. Elle le gratifia d'un petit sourire amusé elle aussi, en réponse à ses propos. Non, clairement, il n'avait pas hérité du bon. Elle n'aurait pas mieux dit. Marchant côte à côte pour quitter les lieux, Gus interrogea Sierra sur elle. Vivait-elle ici depuis longtemps ? La réponse de la blonde fit rire le garçon. Oui, ceci expliquait le sarcasme, assurément. Même si à l'heure actuelle, Sierra avait l'impression qu'il ne cesserait jamais, ce sentiment de dégoût -presque- face à Bowen. Elle hocha la tête d'un air un peu rêveur lorsqu'il expliqua avoir grandi à Los Angeles. "Le choc a du être brutal aussi." marmonna-t-elle. Une petite moue dubitative se dessina sur son visage alors que Gus expliquait s'être fait à Bowen. Clairement, elle ne voyait pas un univers dans lequel elle se ferait au fait que sa vie était dans ce bled, désormais. Par esprit de contradiction peut-être, elle espérait presque ne jamais s'y faire, puisque cela voudrait surement dire qu'elle aurait définitivement tiré un trait sur sa vie d'avant. Et pour l'instant, Sierra n'était pas encore prête à ça. Encore un peu accrochée au déni. Un café se dessinait à l'horizon alors que Gus l'interrogeait une nouvelle fois sur elle-même. Les raisons de sa venue à Bowen, Sierra n'était pas disposée à les partager avec grand monde. Quoi qu'il lui serait surement plus facile de les partager avec un inconnu qu'avec des amis proches à elle restés à New-York. Même si en vérité, tous étaient au courant du scandale qui avait frappé sa famille. Disgrâce. Mais toujours était-il qu'elle n'était pas vraiment du genre à s'ouvrir facilement sur le sujet. Elle haussa ainsi simplement les épaules, chassant la question d'un petit geste de la main. "Soucis familiaux. On a du venir ici en urgence avec mon frère. Mon père est resté là-bas pour régler les problèmes." Jolie manière de présenter les choses. Elle dévia aussitôt le sujet sur Gustavo. "Et toi ? T'es venu direct de LA ici y a sept ans ?"  Le duo se tenait désormais devant un petit café. "C'est ici ton endroit incontournable ?" demanda-t-elle, l'air un peu taquin. Juste pour le plaisir de l'être, car l'endroit semblait en fait tout à fait sympathique.

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
Contenu sponsorisé
nostalgie (gustavo) Empty
MessageSujet: Re: nostalgie (gustavo)   nostalgie (gustavo) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
nostalgie (gustavo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Profil de gustavo
» Kay, Tommy, Gustavo & Cooper - Rps
» Haley & Gustavo bowed down to each other (chat)
» Lilyann & Gustavo bowed down to each other (chat)
» April & Gustavo bowed down to each other (chat)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: western district :: Bowen Historical Society and Museum-
Sauter vers: