AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -33%
PNY Mémoire RAM – XLR8 Gaming MAKO DDR5 ...
Voir le deal
79.99 €

 

 Sibling Fest ft. Elijah

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah EmptyJeu 3 Aoû 2023 - 23:24

Quand j'avais reçu cet appel, me proposant de venir jouer dans ce festival à côté de Brisbane, j'avais débarqué dans l'appart d'Elijah en criant et agitant mes bras en l'air jusqu'à sauter sur son canapé. Je n'ai pas vraiment laisser le choix à Eli de m'accompagner. J'avais clairement d'un soutiens mental sur place, même si je venais avec mes musiciens, là j'avais besoin de mon frère parce qu'il y allais avoir un putain de monde devant cette putain de scène.

Et le jour était arrivé. On s'était retrouvé dans un avion qui nous portais jusqu'à Brisbane. Ensuite un taxi nous avais conduit jusqu'à notre hôtel puis sur le lieu du festival. A partir de là, la journée avait filer à la vitesse de la lumière, j'avais été trimballé dans tout les coin, me laissant portée, complètement perdu entre les balances et ma préparation pour le show. Lorsque les portes ont été ouvertes, je pouvais voir depuis la tente qui servait de loge, le monde s'agglomérer devant la scène et j'ai commencé à baliser sévère et tourner en ronde comme un lion en cage. - Putain... putain... je vais tout foirer... je vais merdé c'est sûr y'a trop de monde !!

Et ce fut le moment de me lancer. J'avais la trouille au ventre et les mains moites. Mais quand je suis arrivée sur scène, micro en main, tout s'est envolé et j'ai juste profiter du moment, oubliant tout et m'amusant sur scène. - La prochaine chanson est un peu spéciale, je ne l'ai jamais chanté avant sur scène, elle est totalement inédite, je l'ai écrite quand je suis rentrée de Londres pour retrouver Bowen ma ville natale, pour mon frère qui doit être quelque part parmi vous ! Je cherche alors Elijah du regard et fini par le trouver et le pointer du doigt avant de lui faire un signe. Je commence alors cette chanson qui clôture le show.

Une fois sortie de scène, je prends un temps pour redescendre un peu après ce shoot d'adrénaline avant de chercher après mon frère pour que l'on puisse aller profiter de la soirée avec lui. Quand je l'aperçois alors, je lui cours dessus pour lui sauter au cou et le serrer contre moi.


@Elijah Bishop :hug:
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2509
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Re: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah EmptyVen 4 Aoû 2023 - 2:59

Ma soeur, elle avait une belle notoriété dans le domaine de la musique. Moi j'avais pris un peu ça en cours. Elle était partie de Bowen, cinq ans auparavant et lorsqu'elle était revenue, j'avais du dealer avec le fait qu'elle soit de plus en plus connue à travers son art. C'est pas que j'étais jaloux, c'est juste que j'étais pas habitué à partager ma soeur avec d'autre personne que Daniel. On avait toujours nagé dans un p'tit anonymat que j'avais failli quitté lorsque j'avais eu l'opportunité d'intégrer une équipe de skateboard durant mon adolescence. Mais j'm'étais blessé et j'avais abandonné. Alors j'étais juste resté Elijah Bishop, le p'tit gars skateur de Bowen. Alors que ma soeur elle, elle brillait. Elle brillait tellement qu'elle avait été intégré sur le line-up d'un festival à Brisbane. J'étais fier bordel, quand elle m'avait appelé pour m'annoncer la nouvelle et je n'avais pas hésité une seule seconde à la suivre lorsqu'elle avait proposée de l'accompagner. J'sentais qu'elle avait besoin de moi et ça me rassurait aussi, en un sens, que j'sois là, près d'elle, quand était en dehors de Bowen.

On avait passé une journée lunaire, à coup d'avion, de taxi et d'hôtel. On était des vrais re-sta. Il y a pas à dire. Enfin ma soeur l'était. Moi j'étais juste son frère et ça m'allait parfaitement. J'la sentais nerveuse quand on se quitta avant qu'elle n'intègre les back-stages de la scène. On s'retrouverait après le concert. Moi d'mon côté, j'étais allé me chercher une bière et avec ma facilité légendaire à sympathiser avec des inconnus, je m'étais trouvé une bande de potes pour la soirée. J'flexais un peu auprès d'eux. "Ouais, c'est ma soeur qui va jouer, là, taleur, elle déchire vous allez voir!" J'crois qu'au début, il me prenait pour un gros mytho mais ça leur à bien cloué le bec quand Rori me mentionna durant l'une de ses chansons. Ca me serra un peu le coeur aussi sa prestation. Elle avait le chic, ma soeur, pour me foutre un p'tit peu d'émotions au fond d'la gorge. La fin du concert se déroula à la perfection, j'étais rempli de fierté pour elle. Vraiment. Finalement, elle me rejoins et comme j'm'y attendais, elle me saute dans les bras. C'est assez nouveau ces câlins à répétition avec elle, et j'crois que ça me plait plutôt bien. J'la serre super fort, j'la tiens fermement et j'la soulève un peu, avant d'la re-deposer sur le sol. "Bordel, t'as assurée! J'suis si fier de toi!" que j'lui disais toujours avec mes bras autour d'elle. J'me reculais un peu finalement, plongeant mon regard dans le sien. "Cette chanson là .. J'suis un peu ta muse en fait?" que j'disais en me pavanant, faussement. J'lui souris et la repris une nouvelle fois dans mes bras, avant d'déposer un baiser sur son front. Ouais ma soeur, j'débordais de fierté pour elle. Et d'amour aussi. Faut avouer.

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Anonymous
Invité
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Re: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah EmptyMer 9 Aoû 2023 - 23:06

Quand j'ai dis que je n'avais pas laisser le choix à Elijah, je tiens à dire qu'il n'avais pas été compliqué à convaincre non plus. Je crois surtout qu'il ne voulais pas me dire surtout qu'il ne voulais pas que je parte seule et que ça le faisais flipper. Bon après avec la sécurité qu'il y a ici, ça aurait été vraiment pas de chance qu'il m'arrive un truc. Dans tout les cas, à chaque étape de la journée, j'étais vraiment rassuré qu'il soit avec moi. La journée avait été hors du temps et tellement loin de notre quotidien. J'avais jouer dans plein d'évènement à Londres, mais jamais je n'avais été autant comme une artiste à part entière. Il faut dire, qu'on avais encore l'étiquette "étudiant" sur le front, les comportements étaient bien différent et on ne nous prenais pas au sérieux. Ici, j'étais traité exactement comme les autres et ça me faisait un sentiment étrange. Je ne me sentais pas vraiment légitime pour tout ça, après tout je n'étais qu'une gamine de la petite ville de Bowen, pas Beyoncé non plus !

Quand je sors de scène, je suis encore sur un nuage et je ne réalise pas que toute cette foule m'écoutait et s'amusais avec moi, chantait avec moi, sautait avec moi. C'était totalement fou, j'ai cru même voir quelques personnes pleurer sur certaine de mes chansons. Je rejoins finalement Elijah et je lui saute au cou. Il me sert contre lui et je me blotti bien volontiers, me sentant comme dans un cocon protecteur. Quand il dit qu'il est fier de moi, je ne vais pas cacher que je suis terriblement touchée. J'ai un petit sourire qui se dessine sur le bout de mes lèvres et je tente de ne pas me mettre à pleurer entre l'émotion et la chute d'adrénaline. - Merci ! Je réalise pas encore, y'avais tellement de monde et tout le monde semblait si réceptif ! Quand il s'auto-proclame comme ma muse, je lui pince le bras en riant. - Du calme Mona Lisa, t'a que deux chanson sur le Set ! Je ris et rajoute. - C'est juste que je ne voulais pas que la seule chanson qui parle de nous soit triste et douloureuse ! Je sens mon portable vibrer dans ma poche et je regarde rapidement le message que j'ai reçu, un sourire un peu niais naissant sur mon visage en voyant le nom d'Ari s'affiche sur mon écran. Je répond rapidement et range mon téléphone, levant mon regard sur mon frère. - On va profiter du festival et manger un bout ? Je meuuuuuurs de faim ! Je prend alors la direction du festival, suivant la piste à l'odeur pour trouver à manger. Je me fais alors arrêté par deux filles que j'avais repéré au premier rang et dont les visages m'était familier. Je leur signe leur carnet et je pose pour les photos en souriant. Elle m'explique alors qu'elles ont fait la route depuis Londres pour venir quand mon nom avait été annoncé. Je suis surprise, car mon nom avait vraiment été annoncé à la dernière minute, tout ça avait dû coûter une fortune juste pour... moi ? Je me tourne alors vers Elijah quand on reprend notre route. - Wow t'a entendu ça ! Elles sont venues de Londres pour moi ! Mais je les connais enfin... j'avais déjà vu leurs visages dans d'autres concert, je dirais que ça fais 1 an et demi environ qu'elles me suivaient un peu en Angleterre mais là... elles étaient déter' pour débarquer d'aussi loin à la dernière minute comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2509
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Re: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah EmptyJeu 10 Aoû 2023 - 2:23

C'est pas que j'avais pas confiance en Rori. Bien au contraire, depuis son retour à Bowen elle m'avait montré à quel point elle gérait tout ça avec beaucoup de précision. C'est juste que de la savoir à Brisbane, toute seule, ça m'avait pas laisser longtemps avant d'être convaincu de la suivre. J'avais toujours un peu peur de savoir que le gars de Londres pouvait revenir et j'voulais être certain que ça n'arriverait pas comme ça, sur un évènement comme celui là. J'me rendais compte à quel point ma soeur avait percé dans le milieu et quand elle revint vers moi après le concert, j'avais pas eu d'autre choix que de la serrer très fort contre moi. J'étais fier. J'débordais d'affection pour ma soeur et ça se voyait là, à cet instant, que tout ce qu'on partageait, c'était beau et pur. Le sourire ne quittait pas mes lèvres, même une fois notre étreinte terminée. "Mais oui, t'as conquis le public. Et un p'tit peu moi aussi." que j'lui dis amusé. Elle savait bien Rori que j'lui mentais allègrement à cet instant et que j'étais bien plus qu'un peu conquis. J'm'auto-proclame comme sa muse et elle ne tarde pas à me pincer le bras. "Aïe!" que j'dis presque mécaniquement en écartant mon bras de ses doigts. J'me marre à sa réflexion. "Deux, c'est déjà plus que un, ou que zéro." que j'lui réponds très fier de ma connerie. J'la regarde avec beaucoup de sincérité à ce moment là, parce que ces mots, ils sont touchants. "J'ai déjà très hâte à la troisième qui racontera comment t'en peux plus de moi maintenant que tu m'as retrouvé." Alors qu'on s'apprête à bouger, j'vois Rori qui prend son téléphone et qui a un début de sourire niait accroché sur le visage. J'la regarde amusé, sans pour autant voir le contenu de son écran. "Oww, toi t'as l'air d'une nana qu'a reçu un message qui lui fait bien plaisiiiiir." que j'lui dis en lui donnant un coup d'épaule pour la taquiner un peu. Puis je hoche la tête à sa proposition. "Ouaiis et on va s'prendre une bière aussi, la mienne est vide!" Sur le chemin, alors qu'on se fraye une route entre la foule, deux filles nous arrêtent. Elle semble reconnaître Rori. J'me mets un peu en retrait, juste pour laisser le plaisir à Rori d'être reconnue, d'être adulée comme ça. J'adresse un sourire aux filles quand elles continuent leur chemin. "T'es v'la une re-sta en fait toi!" que j'lui dis amusé "En vrai, ça doit être super touchant d'avoir des gens comme ça, qui suivent ce que tu fais." J'l'envie pas, moi j'aime bien mon p'tit anonymat mais j'vois bien que Rori est vraiment touchée. Tandis qu'on continue d'avancer je rajoute. "Tu m'feras penser à te faire signer des trucs, une fois qu'on sera rentré à Bowen. J'vais les revendre sur le net et j'vais faire fortune!" J'rigole à ma propre connerie tandis qu'on arrive devant un stand qui sent divinement bon. "Prends tout ce que tu veux, c'est moi qui offre!" Ouais, j'suis dans mon quart d'heure de sainteté là. Mais j'dois bien ça à Rori, pour le p'tit voyage à Brisbane, pour le concert, pour ses chansons et puis tout simplement parce que c'est elle quoi, ma soeur.

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Anonymous
Invité
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Re: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah EmptyVen 18 Aoû 2023 - 21:43

Mon image, ma musique, ma notoriété naissante, tout ça je le gérais avec soin. Il était hors de question que l'on fasse de moi, uniquement un produit commercial ou quelqu'un que je ne suis pas. Que ma musique plaise ou pas au plus grand nombre, je voulais d'abord qu'elle soit fidèle à ce que je suis moi, le reste n'était qu'accessoire. Sur scène, une fois le trac évacué, je ne joue pas un rôle, je suis moi, tel que je le suis dans la vie. Aussi énergique et maladroite. Je parle au public avec le coeur, comme je le ferais avec mes amis ou ma famille. Je m'offre sur un plateau avec tout ce que ma musique a de plus personnel parce qu'au delà d'un art, pour moi c'est un mode de communication, c'est ma façon de gérer mes traumas, mes blessures ou de juste libérer les sentiments sur lesquels, je ne parviens pas toujours à mettre des mots précis. Quand je rejoins Elijah, je suis curieuse de son avis sur mon live. Après tout c'était la première fois qu'il me voyait gérer une grande scène et faire autre chose que juste du piano-voix ou de m'accompagner de ma guitare ou de mon Ukulele. Là j'avais des musiciens pour gérer le reste, il n'y avais que moi, ma voix et mes pieds qui me faisaient sauter partout pour faire sauter le public avec moi. - Juste un petit peu ? Je prends un faux air blessé, une main sur mon coeur. Je sais qu'il me taquine, 25 ans que je le pratique le mec ! Je ne me retiens pas de le pincer en retour d'ailleurs, ça lui remet les idées en place à mon frangin. - Si on part de ton principe, mon ex te bas à plat de couture. Je lui crache à la gueule dans pas mal de chanson quand même. Je travaille actuellement sur une chanson d'ailleurs très thérapeutique qui pourra à mon avis bientôt clôturé mes concerts. - La prochaine va être salée. Je pense que je vais avoir le droit à un petit message d'ailleurs ! Parce que je n'espère pas qu'il l'écoutera, je sais qu'il l'écoutera. Et j'espère qu'elle fera mal à son petit égo. J'éclate de rire de rire à sa phrase. - Oh mais t'a pas entendu dans la chanson de tout à l'heure ? Quand je disais "Somewhere in Kauai where I can disappear" je parlais de disparaître parce que je te supporte plus, je veux que tu me foute la paix ! Je guette sa réaction essayant d'avoir l'air sérieuse même si en réalité, je suis déjà à moitié en train de pouffer de rire. Bon ok, quand je reçois le message d'Ari, je ne suis clairement pas discrète. Il a repéré mon sourire à 10 km. Le truc, c'est que je ne sais pas comment évoquer le sujet, car je crains sa réaction et puis je me sens encore un peu gênée d'avoir ce genre de pensées et sentiments à l'égard d'Ari, même s'il est célibataire et que je n'ai pas vraiment grand chose à me reprocher, je crois. Mais à la fois, j'ai envie d'en parler avec Elijah, j'aime pas non plus lui cacher quelque chose. Mais à la fois... ce n'est pas comme si quelque chose était officiel ou quoi. Mes joues rougissent bien malgré moi. - Oh c'est juste un ami tu sais... Je suis une super menteuse pas vrai ? Je suis incapable de lui mentir alors finalement la vérité franchie mes lèvres toute seule. - En fait c'est Ari. On s'est croisé sur BBT et on s'est vu une fois, on a pique-niquer sur la plage mais on as pas eu le temps de se croiser de nouveau mais on discute par message assez souvent. Je crois que je l'aime bien... Wow... cette dernière phrase est sortie sans prévenir, je ne l'avais jamais dites à voix haute. Je ne l'avais jamais dites à personne. Et là, je suis soudainement un peu inquiète. Inquiète que mon frère ne vois pas tout ça d'un très bon oeil. Ari était quand même le fiancé de son amie, il y a 5 ans, quand je suis partie. - Allons remplir cette pauvre bière vide ! Je ne m'attendais pas à croiser ses filles, je m'attendais même pas que quelqu'un retienne qui j'étais. Je vois bien des regards sur moi, mais personne n'ose vraiment m'interpellé. A part ces filles, évidemment. A la phrase de mon frère je ris. - Je serais une star, le jour où je serais plus capable de me souvenir des gens que j'ai déjà vu ! Je hoche la tête. - Oui, vraiment, là je pleure pas parce qu'il y a du monde mais ça me rend émotive ! Je lui montre ensuite mon poignet avec un petit bracelet en perle un peu enfantine avec des lettres qui forme "Rori" - Il est tout con ce bracelet, mais c'est le premier cadeau qu'une "fan" m'a fait, je le vois un peu comme un porte bonheur, je le porte pour les concerts. Je me dis que si je la croise, elle serait trop contente de voir que je le porte. Je hausse les épaules avec un petit sourire ému. Evidemment, l'ambiance ne reste pas émotionnel très longtemps quand j'ai mon frangin dans les pieds. - Mais j'y crois pas, tu veux faire ton business sur mon cul en fait ! Espèce de croqueuse de diamant ! J'éclate de rire de bon coeur. Quand il dit que c'est lui qui offre, je le regarde en riant. - Sérieux ? Wow... ça doit te faire mal au cul de me dire ça ! Je me tourne vers le stand et regarde ce qui se propose. Mais je me retrouve à demander la liste des allergènes parce que je vois des trucs à base d'arachides et j'ai pas très envie de faire une allergie maintenant, je commande mais j'informe quand même Elijah en montrant ma banane. - J'ai de quoi faire une injection si je fais une crise allergique, c'est la dedans si jamais ! Il connais ma poisse et surtout il sais l'intensité de mon allergie, il m'a vu faire des crises une ou deux fois déjà. L'avantage d'avoir emmener quelqu'un que je connais depuis toujours !
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2509
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Re: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah EmptyMar 5 Sep 2023 - 0:19

Depuis qu'elle est revenue à Bowen, je re-découvre ma soeur et je prends énormément de plaisir à passer du temp avec elle. J'crois que cette pause de cinq ans, elle a au moins eu le mérite de nous faire nous rendre compte, une bonne fois pour toute, qu'on était vraiment lié, elle et moi. Alors ouais, on perdait jamais une occasion de faire des commentaires désobligeants juste pour s'embêter mais j'crois qu'on avait pas mal gagné en sincérité. J'avais plus tellement peur de dire à ma soeur que j'étais fier d'elle ou à lui montrer que je tenais à elle. C'était comme si on avait passé un cap. Je haussais un peu les épaules quand elle reprit mes mots, soulignant que j'étais juste un peu conquis. "Si j'dis vraiment la vérité, tu vas prendre trop la confiance. Alors j'minimise." que j'dis en minaudant un peu. Bien sûr qu'elle sait que j'ai été conquis pendant ce concert. Finalement, je m'auto-proclame sa muse puisque j'ai déjà deux chansons à mon actif dans sa liste, mais elle me reprend, me parlant de son ex. J'secoue la tête. "Naan mais lui il compte pas." que j'dis en balayant l'air d'un geste de la main. J'fronce un peu du nez lorsqu'elle me dit qu'elle en écrit une autre sûr lui et qu'elle risque de recevoir un message de sa part. J'redeviens très sérieux. "Tu fais attention à toi hein? Et tu me dis s'il se passe quoi que ce soit avec lui." J'peux pas m'empêcher d'être un peu irrité quand on parle de ce type, celui qui a détruit ma soeur. J'le connais pas mais j'lui conseille vivement de rester bien loin d'elle et de Bowen. Alors qu'elle sous-entend qu'elle a déjà écrit une chanson pour dire à quel point elle en avait marre de moi, j'fais une mine faussement triste, puis très vite après, un p'tit sourire s'affiche sur mon visage. "Ah bah ouais, c'est pour ça que tu m'as tanné pour que je viennes avec toi ici! Ca fait sens, totalement." Mon ton est ironique et amusé. Et alors qu'on continue d'avancer dans la foule, je vois Rori qui reçoit un message qui la fait bien sourire. J'la connais ma soeur et j'tarde pas à faire mon curieux. J'répète ce qu'elle vient de dire comme si je n'en croyais pas un traite mot. "Un ami .. oui oui bien sûr." J'la regarde amusée et après une petite seconde, elle finit par me lâcher le morceau. J'crois que mon visage se décompose. "Ari ? Ari Coleman?" que j'lui demande, pour être tout à fait sûr qu'on parlait de la même personne. En même temps, des Ari, il y en avait pas un millier à Bowen. J'peux pas m'empêcher de repenser à lui, à son histoire avec Avery, et au fait qu'il est quand même un très bon pote. Alors l'idée qu'Ari Coleman fricote avec ma soeur, ça me fait un peu drôle. J'fronce un peu le nez. J'sais pas si je dois mettre ma soeur en garde, ou si j'dois me la fermer et garder tout ça pour moi. Mais Rori, elle me connait et elle doit bien voir à quel point mon sourire s'est évanoui. "J'savais pas que mon pote voyait ma soeur." Voilà le seul truc qui arrive à sortir de ma bouche à cet instant. J'veux pas trop m'épancher d'avantage, mais ce qui est sûr c'est que je vais rester bien vigilant concernant cette histoire. Finalement, on se fait arrêter par des fans de Rori. J'lui laisse discuter un peu avec elles avant qu'on ne reprenne notre route vers le bar. Rori me raconte l'histoire de ce petit bracelet qu'elle porte à son poignet. Elle accorde beaucoup d'importance à ce genre de détail. C'est tout elle. Moi, j'suis beaucoup moins minutieux dans ce genre de situation, mais j'dois admettre qu'elle est adorable ma soeur à cet instant. Mais j'tarde pas à faire une p'tite réflexion sur le fait que j'pourrais me faire de la thune en revendant des objets ou des affiches de concert signées de la main de ma soeur. J'éclate de rire avec elle. "Baah héé, en vrai, ça te couterait rien à toi." que j'dis moitié sérieux. J'suis pas certain que je serais capable de faire ça. Me faire de l'argent sur le dos de ma petite soeur, c'était pas très morale et j'suis peut-être idiot mais j'ai quand même d'la dignité. Faut pas déconner. J'rigole lorsqu'elle semble surprise que j'lui offre le repas. "Considère que c'est grâce à l'argent que j'vais me faire plus tard sur ton dos que j'peux te payer ce repas. C'est un genre d'investissement tu vois." J'ris un peu, j'suis pas sérieux. On finit par commander et Rori me met en garde sur ses allergies. J'la regarde en écarquillant les yeux. "Hé, j'suis pas infirmier moi hein. T'as pas pris la bonne personne avec toi!" Moi, à part boire des bières et raconter des conneries, j'fais pas grand chose. Mais en vrai, Rori a toujours son epipen sur elle et je sais comment ça fonctionne. Même si je n'ai absolument pas envie de l'utiliser ce soir. On repart du stand avec nos p'tits plats dans des cartons et nos bières bien pleines. On va se poser dans l'herbe, un peu plus loin. On entame notre plat, et j'pose mon regard bien attentif sur Rori. "Pas d'alerte pour l'instant?" que j'lui demande à peine sa première bouchée avalée. Finalement, ça semble ok alors j'me mets à manger moi aussi. J'ai très envie de lui reparler d'Ari et même si j'me retiens jusqu'à la moitié du notre plat, j'finis par craquer. J'tente d'avoir l'air assez détaché. "Et, vous avez prévu de vous revoir, avec Ari?" C'est clairement grillé à mille kilomètre que j'essaye d'y voir plus clair dans cette histoire mais tant pis, j'assume.

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Anonymous
Invité
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Re: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah EmptyDim 10 Sep 2023 - 22:10

Ma relation avec Elijah n'a jamais été aussi profonde qu'à présent. Nous n'avons jamais été aussi proche que nous le sommes actuellement. Bien sûr nous continuons les taquineries, nous sommes toujours nous mais on ose plus se parler et on passe bien plus de temps ensemble qu'avant. Je ris quand il dit que je risque de prendre la confiance s'il dit la vérité. - Non mais c'est toi qui dit ça ? Avec le gros melon que t'avais quand tu faisais du skate ? Tu passais plus les portes mon pote ! Je lui donne un coup de coude en riant. En vrai, il n'avais pas plus le melon que moi je ne l'ai actuellement. J'ai toujours été admirative de mon frère quand je le voyais faire des figures. J'étais sa toute première fan, mais c'est juste que personne ne le savais. Je prenais toujours un air désinvolte à coup de "Non mais c'est pas un sport, calme toi tu fais juste mumuse avec une planche à roulette" alors qu'en réalité, je n'aurais raté les compétitions pour rien au monde. Je faisais toujours un peu de résistance auprès de ma mère pour la forcer à me supplier de venir et puis après j'acceptais comme si je lui faisais une faveur, histoire de ne pas montrer que je voulais voir Elijah sur sa planche, mais une fois là-bas, ma mère voyait très bien que je regardais mon grand frère avec des étoiles plein les yeux. Je me demande s'il faisais pareil quand je donnais des concerts dans les foires aux talents. Ce n'était pourtant pas fameux ce que je faisais à l'époque. Je vois bien quand on évoque mon ex qu'il s'inquiète. Il me fais promettre de faire attention et de le prévenir si il y a quoi que ce soit. - C'est promis, mais tu sais c'est thérapeutique... d'écrire sur lui. J'ai besoin de mettre des mots sur tout ce bordel... Et je te dirais mais tu sais il m'envois encore des messages quotidiennement... Il ne veux pas lâcher l'affaire mais tant qu'il reste à Londres, il ne pourra rien faire de plus que m'envoyer des messages... Il srais capable de venir, je le sais, je le connais. Pour le moment quelque chose l'en empêche. Quoi ? Je n'en ai aucune foutre idée mais tant que ça tiens comme ça, tout ira bien. Je lève les yeux au ciel en riant. - Bah oui, tu crois franchement que j'avais envie de t'emmener et de te pavaner en disant "Hey regarde c'est mon frère" à tout va ? Evidemment que j'en crevais d'envie. Je suis fière de mon frère et rien qu'à ma voix et mon sourire, il doit très vite comprendre que je le taquine. Un peu comme quand il comprends que ce message n'est clairement pas celui d'un simple ami. Quand il prononce le nom d'Ari, je hoche simplement la tête mais en levant un sourcil. - Euh... oui c'est lui. Je n'aime pas trop son changement de comportement soudain, pourquoi réagit-il soudainement ainsi ? - Se voir est un peu vite dit, on ne s'est vu qu'une seule fois pour le moment, ce sont plus des échanges virtuels je dirais... On se fréquente pas vraiment. Je ne suis pas certaine d'avoir envie de lui dire tout de suite pour le baiser, j'ai besoin de savoir ce qui le travaille soudainement comme ça.

Après la petite interlude avec mes fans, nous repartons pour l'objectif principal qui est de nous nourrir. Notre délire part vraiment très loin, alors qu'il commence déjà à se dire qu'il pourrait vendre des affaires que j'aurai signer. - Bah si ! Il va bien falloir que je prenne le temps de les signer tes machins et je vais faire ça gratuitement comme tu va pas me payer donc... c'est de l'exploitation ! Je ris avant de me concentrer de nouveau sur ce que j'ai envie de manger. - J'ai l'impression d'être un cheval de course que tu nourris pour pouvoir le faire courir derrière ! Je lui explique mes inquiétudes par rapport à mes allergies et il ne semble pas vraiment très heureux à l'idée d'avoir à me piquer. - Come on ! T'a déjà vu maman faire, je sais que tu peux gérer ! On va dire que vu ma sensibilité, si juste quelque chose à toucher quelque chose qui a touché de l'arachide je suis capable de faire une allergie alors... ça peut très vite arriver ! Une fois le repas en notre possession on se trouve un coin d'herbe pour manger, je secoue vivement la tête quand il s'interroge. - Non c'est bon, pas d'allergie en vue ! On mange tranquillement, ma tête ou mes épaules bougeant de temps en temps au rythme de la musique. C'est finalement mon frangin qui remet Ari sur le tapis et sa question me semble clairement orientée. Je termine une bouchée avant de finalement répondre. - Je crois oui... pour être tout à fait honnête avec toi, lors du pique nique que l'on a fait on s'est embrassé et depuis on discute tout les jours par message ou on s'appellent parfois aussi. On ne s'est rien promis et rien n'est vraiment officiel ou sûr et certain, on se laisse juste porter et on voit où ça nous mène. Mais... pour le coup j'ai plutôt envie de le revoir pour ma part... Je mordille ma lèvre et je joue nerveusement avec mes doigts, baissant alors mon regard.- Et... il y a quelque chose que je n'ai jamais dites à personne mais... avant mon départ, j'avais des sentiments pour Ari, dés que je l'ai rencontré ça m'a frappé et ça m'a hanté. Je n'en ai jamais parler à qui que ce soit, parce que je me sentais horriblement mal de ressentir ça pour quelqu'un qui n'était pas libre. Je me sentais mal par rapport à Avery. Alors j'ai juste gardé tout ça pour moi et j'ai tenté de supporter tout ça en silence et seule. Partir à Londres m'a aidé et petit à petit, loin de lui, j'ai pu passé à autre chose et avancer mais... depuis que l'on a repris contact c'est comme si tout m'étais revenu dans la gueule... Je tourne finalement le visage vers lui. - Mais si... ça te dérange que je vois ton pote, je comprends et tu peux me le dire, j'arrêterais de le voir. Ton bien-être à toi m'importe plus que le mien.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2509
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Re: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah EmptySam 16 Sep 2023 - 2:39

Rori et moi, c'est comme si on avait jamais coupé les ponts. En l'espace de quelques semaines, on avait raccroché, mais en mieux j'crois. Ca nous avait rapproché le fait d'être éloignés. C'était assez improbable dans l'idée, j'pensais jamais être aussi proche de ma petite soeur et pourtant, j'pouvais pas nier que son bien-être m'importait énormément. On gardait quand même cette petite tendance à s'envoyer des crasses, parce que ça restait le fondement même de notre relation. J'la regarde avec des yeux faussement écarquiller lorsqu'elle m'accuse d'avoir eu le melon quand j'faisais du skate à haut niveau. "Paaaaardon ?" que j'dis avec le sourire, puis je hausse les épaules. "Faut dire que j'envoyais vraiment du lourd aussi, à l'époque." Bah ouais, autant me lancer des fleurs moi même vu que Rori ne semblait pas avoir envie d'le faire. Mais je savais bien au fond qu'elle avait une p'tite admiration pour moi quand j'faisais des compétitions de skate, elle manquait rarement une session et j'avais ce p'tit sentiment de fierté quand je skatais devant elle. Et j'pense que j'ressentais la même chose la concernant. J'l'avais toujours encouragée dans la voie musicale et même si j'lui disais pas vraiment, j'étais vachement fier d'elle. Aujourd'hui, Rori a fait énormement de chemin et elle chope même une p'tite notoriété. Faut dire qu'elle a beaucoup de talent. Et surtout en ce qui concerne l'écriture de ses textes. J'les ai toujours trouvé juste, emprunte de beaucoup de feels. Elle y met ses tripes Rori quand elle écrit et je sais qu'elle a traversé de dures épreuves qu'elle extériorise dans ces textes. La plupart de ses chansons parlent de son ex et j'suis toujours un peu tendu à son évocation. J'peux pas m'empêcher d'lui montrer que j'reste attentif à cette histoire et Rori elle me rassure un peu, bien qu'elle souligne qu'il continue de lui envoyer des messages. "T'as pas essayé d'le bloquer? J'comprends que t'aies besoin de parler de lui dans tes textes, mais ta sécurité avant tout ok?" Ca s'rait p'tete bien qu'elle considère la chose, pourquoi pas s'prendre un garde du corps ou un truc dans le genre. Parce que ce type, j'le connais pas, mais j'sais de quoi il est capable. Notre discussion fluctue au fil du chemin qu'on emprunte jusqu'au stand de restauration. J'la regarde, amusé et j'la toise d'un air faussement boudeur. "Bah ouais, j'croyais ça moi. Naïvement." j'fais semblant de faire la tête, juste pour voir sa réaction. On est toujours comme ça elle et moi, on s'embête, H24. J'crois que c'est dans nos gênes. La conversation est interrompu par un message que Rori reçoit. Elle tarde pas à me dire que ça vient d'Ari. J'tique un peu, juste parce que Ari, c'est un pote depuis toujours, on a renoué ensemble il y a pas si longtemps, quand il est revenu à Bowen après avoir planté Avery. J'lui en ai voulu un p'tit temps et j'ai fini par le comprendre. Ari, c'est un type que j'aime bien mais concernant ses relations amoureuses, j'sais qu'il est pas ultra fiable. Alors de savoir que ma soeur est en flirt avec lui, ça m'fait un peu bizarre. Elle le voit bien Rori, que j'change un peu de ton. J'suis pas opposé, j'suis personne pour interdire qui que ce soit de sortir avec elle, mais j'reste méfiant. J'l'écoute en hochant la tête. "Hmm hmm, je vois. Tu fais ce que tu veux Rori hein, tu peux sortir avec qui tu veux, c'est juste inattendu." J'veux pas passer pour un mec qui empêche sa petite soeur d'avoir des histoires mais j'garde ça dans un p'tit coin de ma tête pour plus tard. On s'retrouve devant le stand et sa remarque me fait éclater de rire. "Ouais, ça fait sens, c'est exactement ça en fait. T'es ma championne!" que j'lui dis en posant mes deux mains sur ses épaules, comme si j'étais le coach d'une boxeuse juste avant un match. Finalement, on se pose dans l'herbe, pas d'allergie en vue alors on attaque tranquillement. Ca fait du bien de manger, ça éponge un peu la bière et c'est vraiment agréable cette vibe dans les festivals. Il fait beau, il y a d'la musique, c'est vraiment chill. J'en profite pour ressortir le sujet d'Ari sur le table, ouais j'ai pas tenu très longtemps. J'l'écoute attentivement. Ok, c'est déjà allé plus loin que j'le pensais vu qu'ils se sont embrassés. J'dis rien, je reste attentif et j'essaye de voir comment ma soeur voit les choses. Et elle finit par m'avouer qu'elle avait déjà eu des sentiments pour Ari par le passé. Sa sincérité, elle me touche et j'tente de pas trop réagir physiquement, même si j'pense que j'avais encore écarquillé les yeux plus que de raison. Et la fin de sa phrase, ça me fait réaliser que j'suis personne pour lui interdire quoi que ce soit. J'secoue rapidement la tête comme pour balayer ce qu'elle venait de dire. "Noon, dis pas ça Rori. En soit, ça me dérange pas qu'tu fréquentes Ari. Tu vois qui tu veux. Il y a pas de soucis. C'est juste que .." j'marque une pause, et j'plonge mon regard dans celui de ma petite soeur. "C'est juste que Ari, il est revenu ici avec l'idée de renouer avec Avery. Et j'veux juste pas que tu sois un dommage collatéral de ça tu vois. J'sais pas si j'devrais te dire ça, mais tant pis." J'souris un peu, dans l'idée, j'vois pas pourquoi j'lui cacherais ça, c'est la vérité. "Mais si tu sens que c'est ok, que vous pouvez éventuellement construire un truc, j'vais pas m'interposer entre vous. Tu mérites une belle histoire Rori." J'lui avais déjà dit ça, et j'le pensais vraiment. Rori, elle méritait d'être heureuse, après tout ce qu'elle avait vécu. C'était ça le plus important.

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Anonymous
Invité
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Re: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah EmptyMer 27 Sep 2023 - 22:36

Retrouver Elijah était l'oxygène qui me manquait pour ne pas me noyer. Il était en quelques semaines devenu mon ancre et c'était qu'il soit en plus mon voisin de palier était absolument parfait, car je pouvais débarquer chez lui comme bon me semble quand j'en avais besoin. Si je suis d'un naturel plutôt introverti, la solitude me fais facilement flipper tout de même alors juste de le savoir de l'autre côté de la cloison suffit parfois à calmer mes paniques. Et puis, si un indésirable venait à trouver mon adresse, je n'aurai qu'à crier pour qu'il débarque et me protège. J'éclate de rire à son pardon et je fini par hocher la tête, forcer de reconnaître qu'il était plus que juste "bon" dans son domaine à cette époque. - Note ça quelque part, car je ne le répèterais pas tout les jours, mais t'était carrément fort mec ! J'ai toujours été admirative même si je ne le disais pas ! A une époque, j'aurai préféré mourir que de lui avouer que j'étais fière d'être sa petite soeur. Mine de rien, lui aussi m'avais encouragé dans la musique lorsque c'était à son tour d'assister à mes représentations et maintenant, il était là dans ce gros festival où j'avais été invité à chanter grâce à ma petite notoriété qui grandissait un peu plus chaque jour. C'était un drôle de sentiment, même mon patron avait fini par savoir que je faisais de la musique et je crois que même s'il n'avais rien dis, mon nom c'était retrouvé prononcé par des organisateurs d'évènements grâce à lui. La conversation dérive sur un sujet bien moins agréable. Quand il me demande si j'ai essayé de le bloquer, je hoche un peu la tête. - Ouai j'ai essayé mais il trouve toujours un moyen de me contacter, si je ferme une porte il passe par la fenêtre. Je le promet, je fais attention à ma sécurité Eli, tu sais... j'ai vraiment la trouille qu'il débarque, tant qu'il est loin je sais le gérer mais s'il se retrouve face à moi, je sais que je ne fais pas le poids pour me défendre... Surtout s'il arrive ivre, ce qui peut facilement arrivé. Il m'arrache un rire avec son air boudeur et je secoue la tête amusée. - Fais pas cette tête ! Tu sais très bien que je suis hyper fière de te trainer avec moi dans ce genre de truc, si un jour je pars en tournée, je te cacherais dans ma valise ! En réalité, je ne crois pas vraiment que je finirais par faire une tournée et probablement qu'à mon grand désespoir il ne pourrais pas venir, il a sa vie. Il ne peut pas mettre tout en pause, juste pour me suivre sur les routes j'en suis consciente ! Quand le sujet se porte sur Ari, il semble vraiment réticent et je n'aime pas vraiment ça. Je ne suis pas déjà très sûr de moi, mais sa manière de s'inquiéter me donne l'impression que je devrais me méfier et me protéger, mais à la fois, je ne sais pas comment je pourrais reculer car je suis déjà bien engagé émotionnellement parlant dans tout ça. - Je ne veux pas non plus que tu te sente inconfortable par rapport à l'une de mes relations c'est tout ! Lorsqu'au stand de nourriture il me qualifie de championne comme si j'étais un équidé, je lève les yeux au ciel en riant. On se trouve finalement un endroit pour manger, profitant juste du moment présent, du beau temps et de la musique. Je me sens bien présentement, bien qu'un peu fatigué d'avoir sauter partout sur scène un peu plus tôt. Finalement, c'est lui qui aborde le dossier "Ari" en premier alors je lui répond sincèrement et je lui raconte tout, depuis le tout début. Je me livre à lui, comme rarement je ne l'ai fais aussi intimement parce que ce secret, je l'ai porté pendant bien longtemps. Quand il me donne sa bénédiction, je sens quelque peu un soulagement mais celui-ci est rapidement terrassé par la révélation qu'il me fait. Mon coeur saute un battement et je sens mon regard s'embué. - Je n'étais pas au courant... Je souffle un peu et tente de reprendre le contrôle de moi, chassant mes larmes qui menaçaient de couler. - Merci de me l'avoir dis Eli, vraiment... Je mordille ma lèvre doucement, jouant nerveusement avec mes doigts. - Je ne sais pas vraiment si on va construire quelque chose, à vrai dire on se laisse porter, rien n'est écris pour le moment... Je viens me glisser contre lui pour chercher un câlin, posant ma tête sur son épaule. - Tu sais... Je ne suis pas certaine qu'un jour je serais heureuse...
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2509
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Re: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah EmptyVen 6 Oct 2023 - 4:18

Passer du temps avec ma soeur, de cette façon, clairement, c'était nouveau. Si on m'avait dit, quelques mois auparavant, qu'on serait aussi proche, qu'on aurait aussi rapidement balayé les erreurs du passé, j'y aurais pas cru. J'en avais eu une bonne dose de ressentis négatifs contre ma soeur mais à l'instant où elle était entrée à nouveau dans ma vie, c'est comme si tout ça, ça n'avait jamais existé. Comme si on avait eu besoin de cette fissure pour mieux se retrouver. J'sais plus tellement comment on en est arrivé à parler de tout ça, mais Rori, elle fait une dinguerie en me faisant aussi clairement un compliment concernant mon niveau de skate à l'époque. En vrai, au fond, ça me touche profondément, parce que la simple idée que Rori pouvait me trouver "carrément fort" ça m'faisait bien plaisir. Dans le genre : le grand frère qui fait briller les yeux d'sa petite soeur, ça n'a pas de prix. J'la regarde assez sérieusement, prenant tout ce qu'elle me dit et puis j'finis par sourire. "J'suis pas contre que tu me le répète disons .. tous les trois jours, ça t'parait convenable? Parce que c'est bien appréciable d'entendre ça." Ma façon à moi d'la remercier pour ce qu'elle vient de dire. Entre nous, ça a toujours été comme ça, ça nous coutait de faire des compliments mais quand ils étaient dit, ils avaient une vraie valeur. Maintenant que Rori a une p'tite notoriété, c'est encore plus facile pour son ex de la pister. Et ça me rassure pas tellement tout ce qu'elle me dit à son propos, mais elle semble assez prudente, je l'écoute attentivement. Ca me tend toujours un peu de parler de ça, ça me parait tellement surréaliste tout ce qu'il lui a fait subir que ça m'échappe. Pourquoi il continuait ainsi de la harceler, pourquoi il lâchait pas l'affaire? J'serre un peu la mâchoire lorsqu'elle imagine qu'il pourrait débarquer à Bowen. Ca lui fait peur et j'peux que comprendre. J'tente de la rassurer comme je peux. "Il sait qu'il aurait beaucoup à risquer s'il v'nait à débarquer ici. Tu pourrais p'tete songer à prendre un garde du corps, ou un truc dans le genre? Ca pourrait te libérer un peu l'esprit. Tu crois pas?" Un garde du corps, ça f'sait vraiment giga star mais après tout, la sécurité de Rori était mise à mal par l'existence de ce type et s'il fallait que j'participe financièrement à la rémunération d'un bodyguard, j'étais plus que prêt. J'finis par bouder faussement et elle ne tarde pas à réagir, ça me fait rire mais j'tarde pas à écarquiller les yeux lorsqu'elle suppose qu'elle n'hésiterait pas à me compter parmi ses proches durant ses tournées. "PLUSIEURS JOURS D'AFFILÉ AVEC TOI? Alors ça, certainement pas!" J'lui donne un p'tit coup d'épaule, juste pour bien lui faire comprendre que c'est à la blague et que j'serais assez ravi de la suivre en tournée. J'sais pas trop à quoi je servirais, peut-être que divertir Rori, c'était déjà un bon point. Alors qu'on est installé avec nos repas dans l'herbe, j'remets le sujet "Ari" au centre des discussions, parce que tout ce qu'elle m'a dit là, Rori, par rapport à Ari, ça m'interpelle un peu. Ari c'est mon pote, il s'est pas mal confié à moi concernant son retour ici et j'me sens comme obligé de prévenir Rori. C'est peut-être maladroit ma façon de faire, c'est peut-être pas à moi d'le faire mais j'peux pas m'empêcher. J'vois bien Rori elle est touchée par ses révélations. Alors j'secoue la tête, pour tenter d'm'exprimer un peu mieux. L'idée, c'est pas de mettre Ari dans l'inconfort non plus. "C'était son but en revenant ici. Ils se sont revus, Avery a stoppé direct, parce qu'elle était pas prête à lui pardonner. Alors il voulait passer à autre chose. J'sais pas c'qu'il a en tête maintenant, mais j'trouvais ça important que tu le saches." J'vois bien que tout ça, ça la travaille Rori, quand elle joue avec ses doigts comme ça, c'est qu'elle est nerveuse. J'pose une main sur son épaule, comme pour lui apporter du soutient. "Tout ce que je veux Rori, c'est que ça soit clair pour vous deux. P'tete que tu pourrais lui en parler, juste histoire d'éclaircir ça." Depuis quand j'étais qualifié pour donner des conseils en amour? C'était assez nouveau et c'était probablement bien emprunt d'une grosse maladresse de ma part. Rori se rapproche de moi et pose sa tête sur mon épaule. J'cale ma tête sur sa tête et je l'écoute. "Et moi je suis certain que tu le sera." J'marque une pause et du bout des doigts je tourne la bague qu'elle a à l'un de ses doigts. P'tit geste tendre alors que j'suis assez pensif. Ca me faisait assez mal au coeur de savoir que Rori n'avait pas ce genre d'espoir. "Tu sais, l'amour c'est pas le seul truc qui peut t'rendre heureuse. Moi j'vois plein de trucs positifs dans ta vie en ce moment. Faut voir le bon côté des choses, tu vois." J'continue toujours de jouer avec sa bague et j'me mets à sourire un p'tit peu. "Pour prendre un truc totalement random, t'as, par exemple, le frère le plus génial de l'univers, ça c'est bien positif, tu crois pas?" Mais j'sais bien ce qu'elle veut dire au fond Rori, qu'elle veut être heureuse et apaisée, se sentir aimée, mais malheureusement, j'peux pas lui apporter ça. Alors j'tente comme je peux d'éclaircir son ciel avec mes conneries. Pas sûr que ça marche indéfiniment.

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Anonymous
Invité
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Re: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah EmptyJeu 19 Oct 2023 - 23:15

Personne n'aurait parié sur nous clairement. Personne n'aurais osé miser un seul dollar sur notre duo, parce qu'on a toujours eu plus l'impression de se détester que de s'adorer, et c'était encore plus vrai lorsque j'étais partie à Londres. Je n'ai jamais détesté mon frère, mais je lui en voulais de ne pas croire en mes rêves avec moi et d'oser penser que je pourrais disparaître à tout jamais de Bowen. Les preuves étaient là, j'avais tenue ma promesse et j'étais rentrée. - Tout les trois jours ?! T'a vriller de la tête. Il faudrait au moins que tu jure que tu va me vénérer au moins 3 fois par semaine, genre le Lundi, le Mercredi et offrande le Samedi devant ma porte ! Et j'éclate de rire. Quoi on allais pas rester sérieux trop longtemps non plus ? Faudrait pas qu'il prenne l'habitude à ce que je le maintienne sur un piédestal, qui le ramènerait à la réalité si ce n'est pas moi qui le fait ? Le sujet devient cependant bien moins sympathique à l'évocation de mon ex. Je ne suis pas tranquille et même si Elijah me certifie qu'il n'a aucun intérêt à débarquer ici et qu'il a trop à perdre, je ne suis pas si certaine que cela le freine réellement. Il serai prêt à tout pour récupérer un tant soit peu de pouvoir sur moi. - En réalité, j'y ai pensé... on doit faire passer des entretiens bientôt. Je t'en ai pas parler, mais la dernière fois y'a un gars qui a retrouvé l'adresse de Maman et il m'a attendu devant plusieurs jours... Je lui ai demandé de partir mais quand j'ai voulu entrer chez maman, il m'a attrapé par le poignet pour me retenir pour que je signe un truc. En vrai ça m'a un peu fais flipper, sur le moment. C'est ok, il était juste un peu trop obsessionnel mais pas vraiment dangereux. Mais, on ne sais jamais, je préfère être certaine que je risque rien... J'ai pas envie de vivre dans la peur et d'être terrorisé chaque fois que je fous un pied dehors. Lorsque je parle de tourner, je le vois écarquiller les yeux et s'offusquer faussement de devoir me supporter pendant plusieurs jours d'affilés. Je lève les yeux au ciel avec un sourire amusé. - Tu crois que je le fais par bonté de coeur ? C'est parce que Maman voudra jamais que je parte sur les routes toute seule ! Bon, en vrai elle m'a laissé aller vivre à l'autre bout du monde, j'imagine qu'elle est plus à ça prêt non ? On parle juste d'un mois ou deux sur la route... parce que j'imagine que je ne vais pas non plus en arriver au stade de faire des tournées mondiale, si je tourne en Australie c'est déjà bien. Peut-être en Angleterre, comme j'ai déjà joué là-bas, mais ça m'étonnerais que ça aille bien plus loin. Oui, ça commence à marcher mais je ne préfère pas me faire de fausse illusion, je veux garder ma tête bien visser sur mes petites épaules. De toute façon, si je commence à délirer, je peux compter sur mon cher frère pour me ramener les pieds sur terre. Je me sens anxieuse cependant quand il me fait ces révélations à propos d'Ari. Je sais qu'il n'essaye pas de gâcher quoique ce soit ou de me faire flipper, je crois qu'il veut juste me protéger. Je sais qu'il s'inquiète juste pour moi. - Mais pourquoi, il ne m'en as pas parler ? Je sais pas... moi je lui ai tout de suite dit où j'en étais sentimentalement parlant. Je ne lui ai pas parler en détail de Darrel, parce que je ne me sentais pas prête de lui parler de ça mais... je n'ai pas cacher que je sortais d'une relation compliqué qui m'avais laisser... pas mal de trace. Des traces et des traumas dont les limites sont encore floues... Je n'ai pas encore tout à fait été confronté à des choses qui pourrait me trigger, mais je sais que j'ai tout de même été marqué par tout ça. Des angoisses et des cauchemars me le rappelle presque quotidiennement. Je lui confie mes craintes à Eli, parce que je sais qu'il trouvera comment me rassurer. Il pose sa tête sur la mienne dans un geste tendre et remet la bague que j'ai à mon doigt. - Je sais... j'ai beaucoup de choses dans ma vie qui me rendent heureuse mais je ressens un manque... j'aimerai vraiment trouver "ma" personne. Une personne en qui j'ai confiance, qui me fait sentir bien et en sécurité. Qui me regarderait comme si j'étais la septième merveille du monde. Quelqu'un juste avec qui partager les petits trucs de la vie et un peu de tendresse. Quelque chose de simple, sans prise de tête. Aimer et être aimer de manière égale et réciproque. Sur cette plage, je m'étais senti vraiment bien lover dans les bras d'Ari, cependant rien avais été défini entre nous, on avais juste décidé de se laisser porter pour le moment, mais les révélation d'Eli commençait sincèrement à m'inquiéter. Est-ce que je n'étais pas déjà un peu trop engagé émotionnellement dans tout ça ? Un rire s'échappe tout de même de mes lèvres. - Complètement random hein ? Mais oui avoir un grand frère aussi idiot qu'il n'est protecteur et unique, c'est pas donné à tout le monde. Et puis j'ai des amis géniaux : Eanna et Becky notamment sur qui je peux compter, les yeux fermés.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2509
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Re: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah EmptyDim 22 Oct 2023 - 1:51

Depuis que ma soeur était là, à Bowen, j'me sentais beaucoup plus entier, plus serein. C'est comme si j'avais récupérer une partie de moi, trop longtemps égarée. On était beaucoup plus fusionnel, comme si cette distance elle nous avait juste permis d'nous rendre compte qu'on était très important l'un pour l'autre. Bon, on manque jamais une occasion de se chamailler et de s'envoyer des crasses, mais ça, c'est normal. J'la pousse d'un coup d'épaule en riant. "Nan mais t'as rêvé toi" Rori, elle me parle assez sérieusement par la suite de son ex. Ce sujet me tend. Genre vraiment. Alors j'tente de la mettre un peu en garde, pour lui montrer qu'elle doit rester vigilante, surtout qu'elle en rajoute une couche avec une histoire de gars un peu trop entreprenant et envahissant. "oh. Maman a du bien flipper aussi. Fais attention à toi, vraiment." J'suis assez sérieux et comme souvent, après quelques minutes, on s'remet à raconter des p'tites conneries et là ça loupe pas. Soit disant que ça serait notre mère qui obligerait Rori à m'emmener avec elle durant sa tournée. J'la regarde , bien amusé. "Elle a bon dos maman là. J'viendrais seulement si tu portes un t-shirt avec écrit dessus : Mon frère Elijah Bishop est le meilleur gars du monde." Ouais, ça me parait un très bon deal ça. Et puis, pour être tout à fait honnête, partir avec Rori, pour plusieurs semaines en tournée, ça m'tente bien. Et puis, de fil en aiguille, on s'met à parler de Ari. Ce type là, je l'ai à l'oeil. Déjà que j'étais un peu fébrile par rapport à lui, là, ça n'arrange rien de savoir qu'il tourne autour de ma petite soeur. J'sais pourquoi il est revenu ici et j'tarde pas à en parler à Rori qui semble assez surprise. J'm'en veux un peu d'avoir semé le doute comme ça en elle mais en même temps, Ari ne semblait pas être enclin à dire la vérité, fallait bien que quelqu'un le fasse. "J'veux pas ni le défendre ou l'incriminer, j'te dis juste ce que je sais. Peut-être qu'il est vraiment passé à autre chose. T'as eu raison, toi, d'tout lui dire. T'as rien à te reprocher." Ma petite soeur, c'est vraiment quelqu'un avec plein de doutes, qu'il faut protéger, que j'dois aider, pour qu'elle trouve sa stabilité. L'un contre l'autre, mes doigts jouant avec sa bague, elle se confie encore un peu plus, sur son envie de trouver la bonne personne. J'la comprends, j'me sens un peu comme ça depuis que j'ai trouvé Leyla, depuis qu'elle est entrée dans ma vie, j'me sens plus apaisé. - même si j'reste toujours très con soyons honnête. "Patience petit padawan, j'suis certain que tu vas la trouver, cette personne là." J'pouvais rien dire de plus, j'pouvais que lui montrer que ça finirait par arriver, qu'elle serait bien un jour avec un p'tit gars qui la rendrait heureuse, qui lui dirait la vérité - pas comme Ari Coleman, ça c'est cadeau. J'rajoute une p'tite connerie et ça fait rire Rori et ce son là, son rire, c'est l'un des plus beaux. "T'en a d'la chance, y a pas à dire." que j'rajoute, avant d'nous re-dynamiser. On finit de manger tranquillement avant de se rapprocher d'un concert pour profiter. La soirée, elle est belle, on est bien tous les deux. Quand on rentre à l'hôtel, la nuit est déjà bien entamée. On s'fait un p'tit câlin dans le couloir, devant la porte de sa chambre. J'serais toujours là. Elle le sait.

FIN

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Contenu sponsorisé
Sibling Fest ft. Elijah Empty
MessageSujet: Re: Sibling Fest ft. Elijah   Sibling Fest ft. Elijah Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sibling Fest ft. Elijah
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» biome fest ✩ johanna
» biome fest ✩ charlize
» elijah ∇ need help
» what about now? (elijah)
» elijah - rps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: