AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 It's time for truth (Sacha)

Aller en bas 
AuteurMessage
Waverly H. Montgomery
Waverly H. Montgomery

Feuille de personnage
» anecdotes: Mon frère, a 19 ans, s'est émancipé de nos parents et les a attaqué en justice. Il a pu obtenir ma garde. Notre entente dans son appartement a été très compliquée, mais on a fini par s'éduquer à la vie d'adulte à comprendre les choses ensemble. Encore aujourd'hui nous sommes toujours très proche. Il ne se doutait pas que, pendant des années, il avait le comportement beauf et macho de notre père, il est devenu féministe avec le temps, même s'il préfère le terme égalitarisme. Ce n'est un faux héro ou un gars qui va se la jouer "nieunieunieu je vais la porter comme une princesse si elle a ses règle au lit pour qu'elle puisse ne pas avoir honte neunieunieu" .... non c'est plus du genre à trouver ce genre de choses ... bah normal. Surtout parce qu'il a vécu avec moi ! ‹ J'ai de l'endométriose depuis mon adolescence ! YOUPI ! Mais pas l'endométriose ou ça va ça paaas ... NAAAAAAAAAAAAN la VRAIE, celle qui te cloue au lit et te poignarde pendant des jours ! Pendant mes périodes de règles j'ai dû dormir pendant des jours chez des amies ou profiter de l'absence de mes parents quand ils allaient travailler. Encore aujourd'hui c'est la galère pour aller mieux, j'essaye traitements sur traitements, mais le dernier est issu d'hormones naturelles HYPER CHERES mais efficace mine de rien ‹ Je suis une adepte de thé .... olalalaaaaa j'ai que ça chez moi ! ‹ je suis Ikeaphile. Je vis Ikéa, je respire Ikea, j'aime Ikea, je pourrais vivre chez Ikea, du coup j'ai TOUT Ikea à la maison. Ikea, c'est la vie ‹ Depuis mes 25 ans, je pars au moins 2 semaines en vacances dans un pays différents. Pour le moment j'ai fait : le Japon, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne et l'Irlande du Sud, l'Afrique du Sud, l'Inde, l'Amérique Latine et la Russie ‹ Je suis cinéphile et serivore, surtout depuis que j'ai Netflix. J'aime regarde le grand et le petit écran pour me divertir, je n'irais jamais à cracher sur un film pour le plaisir. Faut dire que je suis surtout bon public ‹ Je déteste qu'on me fasse peur, j'ai toujours peu de faire des crises cardiaques, surtout que mon souffle se coupe anormalement donc bon ... j'aimerais continuer de vivre, s'il vous plait ‹ J'aime lire des livres la nuit ou des BD, surtout installée dans ma véranda ‹ J'ai fait la décoration de la maison de mon frère ‹ Je suis la super marraine et tante de ses enfants, je suis celle qui autorise les enfants à faire des "bêtises" (pas des grosses non plus hein), mais je les aime de trop et les chouchoute énormément ‹ J'ai adopté une main coon à la SPA, elle s'appelle Murphy, elle est grise et est petite et remplie d'amour. J'l'aime d'amour, j'en suis gaga ! ‹ Il m'arrive encore de faire quelques mouvements de danses classiques, comme quand j'étais dans la troupe de Casse-Noisette. J'aimerais trop retrouver mes amis d'avant pour que l'on refasse un ballet ensemble ‹ Je n'ai plus de nouvelles de mes parents depuis que je suis partie de chez eux. Du moins, je ne veux plus JAMAIS avoir de leurs nouvelles. Ils essaient d'en avoir par remords et regrets, mais ils m'ont tellement brisé que je ne veux plus jamais avoir à faire à eux ‹ J'adore rire ... surtout des blagues nulles. Je fais parfois des jeux de mots pourris, surtout quand je m'ennuie. Mes amis ne m'écoutent plus et me laissent rire de mon côté pensant que je vais me calmer, mais j'y peux rien, j'suis obligée de dire des âneries ‹ J'adore cuisiner, que ce soit sucré ou salé. Donc dès que je peux, je m'amuse dans la cuisine ... et puis j'adore manger aussi ‹ Je suis du genre à avoir un portable jusqu'à ce qu'il me pète entre les mains, j'ai actuellement un portable qui me sert à téléphone, envoyer des messages et c'est tout ... même si c'est un smartphone qui a la batterie la plus pourrie du monde, pour le moment je peux en faire ce que je veux et si je veux des photos j'ai mon Canon ‹ Je ne suis pas très réseaux sociaux. J'envoie surtout des sms. Pourtant j'ai un compte sur Facebook, mais je n'y vais jamais, j'ai toujours pleins de demandes d'amis et des mp. Parfois on me dit que je crains parce que je réponds jamais. Baaaaaah par sms je suis plus réactive hein ‹ J'adore lire, j'ai une véranda avec un rockin chair et de grandes bibliothèques avec beaucoup BEAUCOUP de livres surnaturels, SF et fantasy ‹ Je suis une GRANDE fan du Seigneur des Anneaux et des Hobbit. Je les connais même par coeur. J'ai déjà fait un voyage en Nouvelle Zélande juste pour les lieux de tournage ‹ J'aime faire des grimaces, j'en fais beaucoup, je suis expressive de ouf' et complètement tarée mais c'est drôle de faire des grimaces et puis ça muscles le visage aha !
messages : 168
ici depuis : 17/04/2019
crédits : mistakes ♣ tumblr
comptes : Zelda
statut : Divorcée et compte rester célibataire un potit moment
bowenien
MessageSujet: It's time for truth (Sacha)   It's time for truth (Sacha) EmptyDim 5 Mai 2019 - 13:07




it's time for truth❞Ilda & Sacha
Elle est là, dans les premiers rangs. Ma chirurgienne avec qui je me suis embrouillée la veille. Elle a refusé de me prescrire un médicaments plus fort, refusé de me laisser quelque chose pour aller mieux. Je m'en fiche je fumerais que je lui ai dis. Fuir ses problèmes ne résoudra rien, qu'elle m'avait dit. Je ferme les yeux, les échos de notre dispute s'efface. Elle sera là ce soir. Elle me l'a dit. Je le lui ai interdit, elle a souris. Elle sera là ce soir. Et elle a tenu sa promesse. Je soupire, me sentant malgré moi protégée. Tout va bien se passer. Reprenant mon habituel masque, je me regarde dans la glace, me lève et sors de ma loge. J'ignore les regards, les messes basses et le reste. Je me concentre sur l'essentiel : mon passage. Mon boss me l'a dit plus tôt que j'étais pas obligée de passer ce soir. Je voulais passer.

J'arrive sur scène. Silence. Lumière sur moi. Un sourire. Un masque qui tombe. Une musique. Une danse. Tout s'enchaînait parfaitement bien. D'une souplesse, je passais dans mes deux cordes de satin qui me maintiennent. Je m'enroule autour et monte de plus en plus haut. Mais c'est juste en haut que tout dérailla. Mon esprit s'embrume, mon corps me désobéis. Ma chirurgienne le disait toujours : il me prévient quand ça va mal. Là, ça va vraiment mal. Je reste immobile, je gémis de douleur et m'efforce à contrôler. Mais j'ai pas l'contrôle ... je ne l'ai plus.

En bas, ça critique, les collègues se moquent disant qu'elle fait encore son intéressante. Une chirurgienne jure entre ses dents et avant qu'elle ne dit quoi que ce soit, un corps se déroule de plus en plus rapidement des cordes pour se stopper en court de route. CRACK. Un bras se disloque. Celui qui a arrêté une dangereuse course vers une mort certaine. Une femme saute sur la scène et rattrape le corps. Celui d'une jeune fille qui se réveille d'une crise et hurle à la mort en pleurant. Moi. Elle me regarde « JE SUIS MEDECIN !!! APPELEZ LES UNE AMBULANCE!!!! » hurla-t-elle tandis qu'elle me pose au sol doucement en faisant attention à chaque partie de mon corps « Mathilda. Regardes moi ! Regardes moi ! » j'obéis le corps douloureux « Très bien. Tout est entre tes mains. Cligne deux fois si tu veux que je t'aide et si tu veux que je te sauves. Une fois si tu veux mourir. Et tu changeras de médecin » je la regarde terrorisée et clignes deux fois « Très bien. Ton corps est encore en crise, il faut que tu te délivres. Tu as failli mourir, tu veux mourir ? » je cligne une fois tandis que mon corps entier me lâche complètement « Laisses toi aller maintenant. Mathilda, ça va aller. Tu vas t'en sortir ». Eleonor est une super chirurgienne, elle me rappelle Meredith Grey. Elle est gentille et autoritaire. Elle m'examine, me parle doucement et me rassures. Elle me calme et je l'écoute, sans faire attention autour de moi. En même temps, elle m'a ordonné de me concentrer uniquement sur elle. Les secours sont arrivés, on m'a mis dans un brancard et évacué rapidement. La chirurgienne demande qui veut venir avec nous. Puis elle part avec moi et la personne dans l'ambulance. « Le bras est disloqué. Je vais te me remette à trois. TROIS » CRACK. J'hurle et pleure sans réussir à reprendre mon souffle. Ma vue se trouble. Je veux pas mourir. Je veux ... pas ... mourir.

Des heures plus tard, je me réveille dans une chambre. Eleonor est dehors, je la vois discuter avec ... Sacha. Derrière les baies vitrées. J'entends rien de ce qu'ils disent ... mais je devine ce qu'elle lui dit. Elle lui dira qu'il faut qu'il me laisse le temps de parler. Mais il le fait. Il est là. Il attend et j'le rejette. Je les regarde et pleure, je veux qu'il vienne. Je m'humecte les lèvres et espère qu'il me regarde pour qu'il vienne. Je lui dirais tout si nécessaire. Je sais même plus ce que je veux. Sauf être dans ses bras. Juste ça et qu'il soit là


(c) Pando

__________________________



waverly

« Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de ne pas avoir assez vécu. » (Mr Nobody)
(c)endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4523
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Amaranth & Owen.
statut : elle est reine de son cœur. (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: It's time for truth (Sacha)   It's time for truth (Sacha) EmptyDim 5 Mai 2019 - 18:43

It's time for the truth
Il était en train de se préparer dans les loges quand le drame est arrivé. En train de se maquiller, parce qu'il sait que même s'il a envie de voir les spectacles des autres, il doit se concentrer, car ses gestes sont périlleux. Dans le monde du spectacle, tous sont menacés de mourir à chaque instant, mais pas lui. Lui, il risque de tuer, et il estime que c'est bien pire que de mourir soi-même. Parce qu'il a le contrôle, et que s'il le perd, c'est peut-être foutu pour les autres mais pas pour lui, y'a encore de l'espoir. D'autant plus que les choses se sont envenimées ces derniers temps, surtout depuis que la précédente assistante avait laissé place à Brooke. Un changement qui lui avait d'abord fait mal au cœur parce qu'il tenait à Pia et qu'elle l'avait aidé à remonter la pente. Aujourd'hui, il devait faire sans. Et il avait le sentiment qu'avec la nouvelle rousse, les choses seraient différentes, du tout au tout. Et en même temps, ce changement lui fasait le plus grand bien. Brooke avait ce petit quelque chose qui ne le laissait clairement pas indifférent. Sauf qu'ils ne se connaissaient pas encore assez pour savoir s'il devait ou non aller plus loin. Des pensées plus raisonnés pour quelqu'un qui d'habitude, serait déjà passé à l'attaquer. Il verrait plus tard. Et alors qu'il y songe, terminant le trait noir autour de ses yeux, du bruit se fait entendre dans le couloir et des cris. Au loin, on entend dire qu'il faut évacuer la scène. Un drame. Et en consultant l'ordre de passage pour la soirée, il comprend rapidement que c'est Ilda qui était en train de faire son show sur scène. Ni une, ni deux, il pose son crayon sur le comptoir et quitte la loge pour gagner la petite scène sur laquelle était attroupé trop de monde. Et Mathilda qui était écroulée au sol. De là où il était, il se demandait si elle avait encore conscience de ce qu'il y avait autour. C'est ainsi que la nausée le prit et qu'il s'enfuit vomir ses tripes dans les toilettes. Dans son esprit, tout était déjà très clair : c'était de sa faute. Il avait vu à quel point elle était mal la dernière fois. Et comme un con, il avait prévenir personne, s'était cassé comme le pire des connards. Parce que ça le gonfle. Cette fille s'était trop attachée à lui, et il se demandait encore parfois pourquoi ça. Pourquoi elle n'ouvrait pas les yeux sur qui il était. S'il couchait avec elle, c'était uniquement pour le plaisir de la chair. Il l'aimait pas comme ça. Comme sa famille, peut-être, mais pas comme ça.
« J'vais aller la voir. » avait-il dit un peu plus tard en croisant le patron qui voulait savoir si elle avait un peu d'amis ou de famille selon eux. Personne n'était capable de répondre, et tout le monde était trop sous le choc pour répondre. Alors oui, Sacha avait proposé de s'y rendre, et ce, malgré le manque de sommeil évident sur son visage, démaquillé grossièrement : il avait encore des traces noires autour de ses yeux rouge de fatigue. Et l'hôpital n'arrangeait pas son état, parce que l'anxiété s'y était ajoutée. Tête presque enfouie dans les épaules, il regarde pas autour. Il se focalise sur la jeune infirmière qui lui explique calmement qu'il n'a pas à lever la voix si elle veut rien dire. Bien sûr que ça l'énerve, il aime pas recevoir des ordres. Sauf qu'il acquiesce simplement avant de jeter un œil à la chambre, sa mâchoire se serrant à la vue de la jeune femme dans son brancard. Un instant, il l'observe, se demandant pourquoi c'est à lui de venir. Puis il se rappelle que si c'était Nastya qui était là, il serait venu en courant. Si personne n'est venu en courant, c'est qu'Ilda a personne. Alors, il doit accepter son rôle de grand frère. Soupirant, il remercie l'infirmière et s'introduit dans la chambre, prenant soin de refermer la porte derrière lui, comptant dans sa tête jusqu'à ce qu'il sente qu'il a le contrôle de ses émotions. Il dépose un ours en peluche acheté en bas sur la table de chevet et tire une chaise pour venir s'installer à côté du lit, d'abord silencieusement, incapable de dire quoi que ce soit. C'est fou comme du jour au lendemain, il peut être aussi calme que violent. D'ailleurs, il veut pas craquer. Alors il sort ses médocs de sa poche, attrape une carafe et se sert dans le verre le plus proche avant de les avaler. Il remet la boîte dans sa veste et se concentre enfin sur Mathilda. Il sait que ça sert à rien de lui cacher sa prise de médicaments, maintenant. Il a l'impression qu'il n'y a que ça qui peut la faire parler : de lui montrer qui il est véritablement. « Comment tu te sens ? » qu'il demande, en sachant très bien que sa question n'a aucun sens puisque la jeune femme est en pleurs devant lui. Il préfère pourtant faire comme si de rien était. « Il paraît que tu as fait une sacré chute. Mais le petit oiseau a oublié qu'il savait pas voler. T'as foutu la trouille au patron. Certains ont cru que t'avais essayé de te suicider. Je l'ai pensé aussi. » Il baisse le regard sur les ses propres genoux, passant une main dans sa nuque tatouée. Des picotements de fatigue s'y font ressentir, et il sait qu'il pourrait s'écrouler à tout moment.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.


Dernière édition par Sacha Kheinov le Jeu 9 Mai 2019 - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Waverly H. Montgomery
Waverly H. Montgomery

Feuille de personnage
» anecdotes: Mon frère, a 19 ans, s'est émancipé de nos parents et les a attaqué en justice. Il a pu obtenir ma garde. Notre entente dans son appartement a été très compliquée, mais on a fini par s'éduquer à la vie d'adulte à comprendre les choses ensemble. Encore aujourd'hui nous sommes toujours très proche. Il ne se doutait pas que, pendant des années, il avait le comportement beauf et macho de notre père, il est devenu féministe avec le temps, même s'il préfère le terme égalitarisme. Ce n'est un faux héro ou un gars qui va se la jouer "nieunieunieu je vais la porter comme une princesse si elle a ses règle au lit pour qu'elle puisse ne pas avoir honte neunieunieu" .... non c'est plus du genre à trouver ce genre de choses ... bah normal. Surtout parce qu'il a vécu avec moi ! ‹ J'ai de l'endométriose depuis mon adolescence ! YOUPI ! Mais pas l'endométriose ou ça va ça paaas ... NAAAAAAAAAAAAN la VRAIE, celle qui te cloue au lit et te poignarde pendant des jours ! Pendant mes périodes de règles j'ai dû dormir pendant des jours chez des amies ou profiter de l'absence de mes parents quand ils allaient travailler. Encore aujourd'hui c'est la galère pour aller mieux, j'essaye traitements sur traitements, mais le dernier est issu d'hormones naturelles HYPER CHERES mais efficace mine de rien ‹ Je suis une adepte de thé .... olalalaaaaa j'ai que ça chez moi ! ‹ je suis Ikeaphile. Je vis Ikéa, je respire Ikea, j'aime Ikea, je pourrais vivre chez Ikea, du coup j'ai TOUT Ikea à la maison. Ikea, c'est la vie ‹ Depuis mes 25 ans, je pars au moins 2 semaines en vacances dans un pays différents. Pour le moment j'ai fait : le Japon, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne et l'Irlande du Sud, l'Afrique du Sud, l'Inde, l'Amérique Latine et la Russie ‹ Je suis cinéphile et serivore, surtout depuis que j'ai Netflix. J'aime regarde le grand et le petit écran pour me divertir, je n'irais jamais à cracher sur un film pour le plaisir. Faut dire que je suis surtout bon public ‹ Je déteste qu'on me fasse peur, j'ai toujours peu de faire des crises cardiaques, surtout que mon souffle se coupe anormalement donc bon ... j'aimerais continuer de vivre, s'il vous plait ‹ J'aime lire des livres la nuit ou des BD, surtout installée dans ma véranda ‹ J'ai fait la décoration de la maison de mon frère ‹ Je suis la super marraine et tante de ses enfants, je suis celle qui autorise les enfants à faire des "bêtises" (pas des grosses non plus hein), mais je les aime de trop et les chouchoute énormément ‹ J'ai adopté une main coon à la SPA, elle s'appelle Murphy, elle est grise et est petite et remplie d'amour. J'l'aime d'amour, j'en suis gaga ! ‹ Il m'arrive encore de faire quelques mouvements de danses classiques, comme quand j'étais dans la troupe de Casse-Noisette. J'aimerais trop retrouver mes amis d'avant pour que l'on refasse un ballet ensemble ‹ Je n'ai plus de nouvelles de mes parents depuis que je suis partie de chez eux. Du moins, je ne veux plus JAMAIS avoir de leurs nouvelles. Ils essaient d'en avoir par remords et regrets, mais ils m'ont tellement brisé que je ne veux plus jamais avoir à faire à eux ‹ J'adore rire ... surtout des blagues nulles. Je fais parfois des jeux de mots pourris, surtout quand je m'ennuie. Mes amis ne m'écoutent plus et me laissent rire de mon côté pensant que je vais me calmer, mais j'y peux rien, j'suis obligée de dire des âneries ‹ J'adore cuisiner, que ce soit sucré ou salé. Donc dès que je peux, je m'amuse dans la cuisine ... et puis j'adore manger aussi ‹ Je suis du genre à avoir un portable jusqu'à ce qu'il me pète entre les mains, j'ai actuellement un portable qui me sert à téléphone, envoyer des messages et c'est tout ... même si c'est un smartphone qui a la batterie la plus pourrie du monde, pour le moment je peux en faire ce que je veux et si je veux des photos j'ai mon Canon ‹ Je ne suis pas très réseaux sociaux. J'envoie surtout des sms. Pourtant j'ai un compte sur Facebook, mais je n'y vais jamais, j'ai toujours pleins de demandes d'amis et des mp. Parfois on me dit que je crains parce que je réponds jamais. Baaaaaah par sms je suis plus réactive hein ‹ J'adore lire, j'ai une véranda avec un rockin chair et de grandes bibliothèques avec beaucoup BEAUCOUP de livres surnaturels, SF et fantasy ‹ Je suis une GRANDE fan du Seigneur des Anneaux et des Hobbit. Je les connais même par coeur. J'ai déjà fait un voyage en Nouvelle Zélande juste pour les lieux de tournage ‹ J'aime faire des grimaces, j'en fais beaucoup, je suis expressive de ouf' et complètement tarée mais c'est drôle de faire des grimaces et puis ça muscles le visage aha !
messages : 168
ici depuis : 17/04/2019
crédits : mistakes ♣ tumblr
comptes : Zelda
statut : Divorcée et compte rester célibataire un potit moment
bowenien
MessageSujet: Re: It's time for truth (Sacha)   It's time for truth (Sacha) EmptyDim 5 Mai 2019 - 19:56




it's time for truth❞Ilda & Sacha
Je ferme les yeux et sanglote. J'ai mal au bras, j'ai mal à la tête. Je suis fatiguée. J'suis sous anesthésiant et morphine. A faible dose s'en doute. La porte s'ouvre, je suis là, la tête toujours dirigée vers la vitre. Les paupières s'ouvrent et ne le voient plus. Mais il est là. Dans cette pièce. Je déglutis et ne dis rien. A sa question, je pince les lèvres. Je vais mal, très mal et je sais pas comment m'en sortir. Mais je dois m'en sortir. Je déglutie, la gorge sèche « mal. Très ... mal. » avoue je le cœur brisé. Je grogne refusant de pleurer, mais je n'y arrive plus. Malgré mes yeux qui se sont fermés et les sourcils froncés. Je n'ai plus la force d'arrêter les vannes. Elles sont ouvertes et elles vont pas s'fermer de si tôt. J'entends encore les cris autour de moi. Des voix. Des presque rires. Des échos de collègues qui m'aiment pas disant que j'faisais exprès. Que j'étais qu'une comédienne de pacotille. J'ai réussi à m'faire détester et je déteste ça.

Doucement, je me mets replace, aider par mon bras valide, l'autre dans une écharpe bleue. J'appuie sur un bouton et soupire, le lit se relève doucement et me redresse plus sans que je fasse d'efforts. J'ai le visage fatigué, je suis épuisée. Je souris faiblement et secoue la tête « Non. J'peux pas m'tuer. J'irais en enfer. Et c'est pas là qu'ils sont ». Je regarde Sacha « J'suis désolée tu sais. D'être ... ça ... d'être ... ce que j'aime pas être mais ... A chaque fois que je m'attache à quelqu'un soit il ou elle se fou d'ma gueule, me blesse, essaye de me violer ou se tue » et là, je repense à cette journée.

Cette journée merveilleuse qui s'est changée en enfer. Un enfer qui continue encore aujourd'hui « Ma famille est morte, tuée par un camion. Et ... j'avais le corps ... de mon petit frère dans mes bras ... il est mort dans mes bras, j'ai rien pu faire ... J'ai rien pu faire ... Et je sais pas pourquoi j'suis encore là, j'sais pas pourquoi ...  Et ... à chaque fois que j'essaie de me relever, qu'on m'aide cette personne fini par mourir et c'est pour ça que j'suis comme ça ... j'suis désolée je suis ... désolée »

Je pleure. Je suis brisée. Je suis perdue. Je sais pas quoi faire. C'est incroyable comme je n'arrive plus rien à contrôler. Je pleure et continue de pleurer. Ma main valide tient ma tête et mes larmes continuent de tomber tel un torrent. J'ai mal au coeur, j'ai mal partout, j'ai ... affreusement mal. Et je déteste cette douleur. J'arrive pas à aller de l'avant ni à faire le deuil parce que je ne sais pas faire ça. Faire le deuil. J'ai peur d'oublier. Peur de les oublier.


(c) Pando

__________________________



waverly

« Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de ne pas avoir assez vécu. » (Mr Nobody)
(c)endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4523
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Amaranth & Owen.
statut : elle est reine de son cœur. (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: It's time for truth (Sacha)   It's time for truth (Sacha) EmptyJeu 9 Mai 2019 - 10:42

It's time for the truth
Il garde le silence alors que la jeune femme prend la parole. Il veut l'écouter, entendre ses paroles et ses explications pour comprendre quelle mouche a bien pu la piquer. Il se retient de péter un câble, il sait que ce serait inapproprié et qu'il se ferait foutre à la porte. Il essaie aussi de ne pas se focaliser sur les sanglots de Mathilda, qui sonnent terriblement mal à ses oreilles. En temps normal, il lui en aurait foutu une et se serait cassé en espérant qu'elle finirait par se calmer. Comme lors de leur dernière entrevue, où il l'avait lâchement abandonné dans la douche, renonçant à son corps pour ne pas la brusquer. Ça avait été un effort monstre que de résister à l'envie de la prendre pour la faire taire ou pour simplement la soumettre à sa volonté. Sauf que, comme d'habitude, il n'avait pas plus eu envie que ça de se retrouver en taule par la suite. Il se prend déjà le visage entre les mains alors que son pied se met lentement à tapoter le sol d'un rythme régulier. Il concentre tous ses efforts pour ne pas craquer lui aussi, pour ne pas envoyer des insultes à tout va sans aucune raison. Parce que craquer, pour le lanceur de couteaux, ce n'est pas chialer à tout, va, mais hurler, frapper, tuer. Il s'imagine un instant l'état dans lequel il aurait été si sa famille avait été morte elle aussi dans un accident. Sa mère, Nastya, Alek... Il aurait peut-être sauté de joie de voir son père crever sous ses yeux, mais pas le reste des membres de sa famille. S'il avait été le seul survivant, il aurait été accusé par son oncle. On l'aurait enfermé à vie dans un asile, l'obligeant à prendre des médicaments le forçant à errer comme un zombie pour le restant de ses jours. Puis, il aurait trouvé un moyen pour que son lui profond revienne et pour se suicider. Il aurait tout fait pour en finir et qu'on lui foute la paix. Oui, il se demande pourquoi Mathilda est encore en vie à l'heure qu'il est. Et ça se voit quand il redresse la tête pour la regarder, son regard s'attardant sur son visage qu'il aperçoit comme enfantin derrière ces larmes. Il a pas envie de la consoler. Alors, il tend juste le bras pour attraper l'ours en peluche qu'il a ramené, et le lui fourre dans les bras avant de jeter un œil par la vitre, perturbé à l'idée que l'on puisse les observer tous les deux. « Arrête de t'excuser. » qu'il balance alors qu'il vient contourner le lit pour venir se camper à la fenêtre, les muscles de son corps plus tendus que jamais. Il sait pas réconforter les gens, il sait pas quoi dire pour ça. Il a plutôt l'habitude de les briser en mille morceaux, parce que c'est plus simple. Un instant, il se demande comment il se comporterait avec sa sœur, mais rien lui vient.  « Si tu veux pas que je t'aide, ça m'arrange. Parce que je pourrais jamais t'aider, ni à rester en vie, ni à aller mieux. » Il hausse les épaules et se retourne pour la regarder. Immobile face à cette fenêtre, il la regarde pleurer, incapable de bouger. Parce qu'il a pas oublié les paroles qui sont sorties des lèvres de la jeune femme la dernière fois. Sa potentielle addiction à lui. Fichtre. « J'ai poussé mon père à essayer de me tuer. Il est en taule, et je rêve toutes les nuits de lui ôter la vie à mains nues. » Il fourre les mains dans les poches alors que son regard se perd dans le vague et que sa mâchoire se serre.  « Ma famille me hait. Mon oncle me voit comme la peste, ma sœur pense que j'ai fait ça pour briser la famille. Je me suis juré de mourir le jour où y'aura plus mon père pour leur faire du mal. » C'est sorti tout seul. Il veut jute qu'elle arrête de se sentir minable. Il s'approche alors lentement, s'assoit au bord du lit pour la regarder, l'air impassible.  « J'suis capable de me foutre de ta gueule, de te frapper, de te violer. Ici ou ailleurs, aujourd'hui ou demain. T'en as conscience, Ilda ? » Une lueur triste se pointe dans le fond du regard du jeune homme. Il veut juste s'assurer des risques auxquels elle fait face à chaque fois qu'elle est avec lui.  « J'te dirais jamais que j'suis désolé pour toi et pour ta famille. Parce que dans le fond, je m'en fous, j'ressens rien. J'suis juste un fou parmi tant d'autres. Et quand j'te regarde, j'ai l'impression que tu fais partie de ces fous, Ilda. » Voilà où il voulait en venir avec ses propos étranges et qui n'avaient aucun rapport avec ceux qu'elle venait de prononcer. Il voulait juste la pousser à dire la vérité, pour qu'ils aient enfin étalé les cartes sur la table, tous les deux.

Codage par Libella sur Graphiorum

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Waverly H. Montgomery
Waverly H. Montgomery

Feuille de personnage
» anecdotes: Mon frère, a 19 ans, s'est émancipé de nos parents et les a attaqué en justice. Il a pu obtenir ma garde. Notre entente dans son appartement a été très compliquée, mais on a fini par s'éduquer à la vie d'adulte à comprendre les choses ensemble. Encore aujourd'hui nous sommes toujours très proche. Il ne se doutait pas que, pendant des années, il avait le comportement beauf et macho de notre père, il est devenu féministe avec le temps, même s'il préfère le terme égalitarisme. Ce n'est un faux héro ou un gars qui va se la jouer "nieunieunieu je vais la porter comme une princesse si elle a ses règle au lit pour qu'elle puisse ne pas avoir honte neunieunieu" .... non c'est plus du genre à trouver ce genre de choses ... bah normal. Surtout parce qu'il a vécu avec moi ! ‹ J'ai de l'endométriose depuis mon adolescence ! YOUPI ! Mais pas l'endométriose ou ça va ça paaas ... NAAAAAAAAAAAAN la VRAIE, celle qui te cloue au lit et te poignarde pendant des jours ! Pendant mes périodes de règles j'ai dû dormir pendant des jours chez des amies ou profiter de l'absence de mes parents quand ils allaient travailler. Encore aujourd'hui c'est la galère pour aller mieux, j'essaye traitements sur traitements, mais le dernier est issu d'hormones naturelles HYPER CHERES mais efficace mine de rien ‹ Je suis une adepte de thé .... olalalaaaaa j'ai que ça chez moi ! ‹ je suis Ikeaphile. Je vis Ikéa, je respire Ikea, j'aime Ikea, je pourrais vivre chez Ikea, du coup j'ai TOUT Ikea à la maison. Ikea, c'est la vie ‹ Depuis mes 25 ans, je pars au moins 2 semaines en vacances dans un pays différents. Pour le moment j'ai fait : le Japon, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne et l'Irlande du Sud, l'Afrique du Sud, l'Inde, l'Amérique Latine et la Russie ‹ Je suis cinéphile et serivore, surtout depuis que j'ai Netflix. J'aime regarde le grand et le petit écran pour me divertir, je n'irais jamais à cracher sur un film pour le plaisir. Faut dire que je suis surtout bon public ‹ Je déteste qu'on me fasse peur, j'ai toujours peu de faire des crises cardiaques, surtout que mon souffle se coupe anormalement donc bon ... j'aimerais continuer de vivre, s'il vous plait ‹ J'aime lire des livres la nuit ou des BD, surtout installée dans ma véranda ‹ J'ai fait la décoration de la maison de mon frère ‹ Je suis la super marraine et tante de ses enfants, je suis celle qui autorise les enfants à faire des "bêtises" (pas des grosses non plus hein), mais je les aime de trop et les chouchoute énormément ‹ J'ai adopté une main coon à la SPA, elle s'appelle Murphy, elle est grise et est petite et remplie d'amour. J'l'aime d'amour, j'en suis gaga ! ‹ Il m'arrive encore de faire quelques mouvements de danses classiques, comme quand j'étais dans la troupe de Casse-Noisette. J'aimerais trop retrouver mes amis d'avant pour que l'on refasse un ballet ensemble ‹ Je n'ai plus de nouvelles de mes parents depuis que je suis partie de chez eux. Du moins, je ne veux plus JAMAIS avoir de leurs nouvelles. Ils essaient d'en avoir par remords et regrets, mais ils m'ont tellement brisé que je ne veux plus jamais avoir à faire à eux ‹ J'adore rire ... surtout des blagues nulles. Je fais parfois des jeux de mots pourris, surtout quand je m'ennuie. Mes amis ne m'écoutent plus et me laissent rire de mon côté pensant que je vais me calmer, mais j'y peux rien, j'suis obligée de dire des âneries ‹ J'adore cuisiner, que ce soit sucré ou salé. Donc dès que je peux, je m'amuse dans la cuisine ... et puis j'adore manger aussi ‹ Je suis du genre à avoir un portable jusqu'à ce qu'il me pète entre les mains, j'ai actuellement un portable qui me sert à téléphone, envoyer des messages et c'est tout ... même si c'est un smartphone qui a la batterie la plus pourrie du monde, pour le moment je peux en faire ce que je veux et si je veux des photos j'ai mon Canon ‹ Je ne suis pas très réseaux sociaux. J'envoie surtout des sms. Pourtant j'ai un compte sur Facebook, mais je n'y vais jamais, j'ai toujours pleins de demandes d'amis et des mp. Parfois on me dit que je crains parce que je réponds jamais. Baaaaaah par sms je suis plus réactive hein ‹ J'adore lire, j'ai une véranda avec un rockin chair et de grandes bibliothèques avec beaucoup BEAUCOUP de livres surnaturels, SF et fantasy ‹ Je suis une GRANDE fan du Seigneur des Anneaux et des Hobbit. Je les connais même par coeur. J'ai déjà fait un voyage en Nouvelle Zélande juste pour les lieux de tournage ‹ J'aime faire des grimaces, j'en fais beaucoup, je suis expressive de ouf' et complètement tarée mais c'est drôle de faire des grimaces et puis ça muscles le visage aha !
messages : 168
ici depuis : 17/04/2019
crédits : mistakes ♣ tumblr
comptes : Zelda
statut : Divorcée et compte rester célibataire un potit moment
bowenien
MessageSujet: Re: It's time for truth (Sacha)   It's time for truth (Sacha) EmptyLun 27 Mai 2019 - 13:24




it's time for truth❞Ilda & Sacha
Un ours en peluche dans mes bras. J'aime pas les ours en peluche, ils sont tous communs et ont une sale gueule. Mais il peut pas savoir. Et puis, vu ma gueule en ce moment, elle doit être pire que la tronche de cette peluche. Je me redresse difficilement, le bras en écharpe. Je l'ai échappé belle. Mon médecin et chirurgienne m'a promis que tout irait bien. Heureusement que j'l'ai. Je déglutis. J'dois arrêter d'm'excuser. Peut être. Je dis plus rien et soupire, vidée. Complètement vidée. Il est là, près de la fenêtre désormais. Il peut pas assurer d'me protéger ni d'm'aider. Je pince les lèvres, le coeur brisé, c'est pas c'qu'il a dit dans la douche. Ou peut être que j'ai interprété. J'en sais rien. « Alors j'ai pas b'soin d'toi » fis je la voie enrouée sur un ton neutre. Si t'es pas capable de ça ... c'est pas la peine. Je l'écoute me parler, vider son sac. J'arque un sourcil, mais ne dis rien. Non. J'l'écoute juste. Il marche, revient vers le lit et s'assoit, nos regards se croisent, une tension se créé et il continue d'parler. Il peut pas s'la fermer ou juste partir ? J'ai pas besoin de ça. Je déteste ce qu'il se passe. Je déteste sentir cette tension, qui fait palpiter mon coeur, réchauffer mon sang, taper dans mes tempes, jusqu'à me donner des charges électriques dans le bras. Je serre la mâchoire, j'ai mal. Je dirais pas qu' j'ai mal. Je plisse mes yeux « Alors fais le » fis je, le ton toujours aussi neutre. Je soupire, laisse cette tensions partir de mon corps et me remets confortablement assise dans mon lit « Vas y. Violes moi, frappes moi, tues moi. Si c'est tout ce dont tu es programmé. Fais le. Ya juste un détail : pour l'instant, la mort ne me veut pas ... donc ... » j'hausse mon épaule non blessée, avec un sourire un poil moqueur. Il est vraiment stupide « Je ne suis pas folle Sacha. Je suis malade. TU es fou. J'ai pas d'leçon à te donner juste une question à t'poser : pourquoi t'es là ? » la question est directe, sèche et tranchante « Si c'est pour balancer ce ramassis de conneries, pourquoi t'es là ? Tu t'sentais obligé d'quelque chose ? Laisses tomber alors. J'ai p'tet vider mon sac à la mauvaise personne. Mais c'est pas grave. Au moins, il est vidé. J'te demande pas de te sentir obligé de faire quoi que ce soit. Je m'en sortirais très bien ». Je réussirais à m'en sortir. Je sais pas comment, mais je réussirais. Il faudra du temps, de la confiance et du courage. Je n'ai ni la confiance, ni le courage, mais je sais que je peux les gagner et que j'irais mieux. J'ai vaincu la mort plusieurs fois. Donc qu'il me dise qu'il peut me frapper ou me faire du mal, sincèrement, ça ne me fait ni chaud ni froid.



(c) Pando

__________________________



waverly

« Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de ne pas avoir assez vécu. » (Mr Nobody)
(c)endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Kheinov
Sacha Kheinov

Feuille de personnage
» anecdotes: La rage au bord des lèvres. Les cris qui en sortent ne sont que des poussées de jouissance, de colère, d'agonie aussi. Gare à ceux qui espèrent voir de la joie sur son visage. Reflet d'une âme diabolique, l'homme ne pense qu'à lui, égoïste. Plaisir intense ne peut être que plaisir solitaire, veut-il croire. Comportement endossé pour protéger son âme et son passé. Main féminine caressant avec douceur son occiput, le tatoué ne vit que pour la chair humaine. Les contacts charnels sont des puits de vie interminables. Pourquoi le sexe serait-il un tabou ? Et tandis que vous admirez, la vipère vous a déjà ensorcelé. Les simagrées sont les seuls sorts prononcés par son chant.
messages : 4523
ici depuis : 18/01/2019
crédits : chataigna (av), blue walrus (s), dandelion (gifs s), rooox ♡ (csp), andy black (lyrics s)
comptes : Gretchen & Judas & Ethan & Amaranth & Owen.
statut : elle est reine de son cœur. (brookcha)
grand kangou
MessageSujet: Re: It's time for truth (Sacha)   It's time for truth (Sacha) EmptySam 27 Juil 2019 - 11:20

It's time for the truth
Non, elle a pas besoin de lui. Elle s'en convainc, mais il n'est qu'un putain de pion sur son chemin. Du jour au lendemain, il disparaîtra, et elle l'oubliera. Ou alors elle s'en souviendra comme le pire des cons sur Terre, attendant le moment où on annoncera sa mort dans le journal. Mais il s'en fout, parce que ça peut aussi bien marcher dans les deux sens. Du moins, c'est c'qu'il veut se forcer à croire malgré les vents et marrées. Parce que comme il dit, il saura pas la sauver de quoi que ce soit en l'état actuel. D'ailleurs, être là, dans cette foutue chambre d'hôpital dont les produits toxiques lui rappellent de douloureux souvenirs, ça lui fout les boules. Il se dit qu'il devrait pas, que sa présence et ses mots vont juste la couler, la p'tite, et qu'elle aura encore plus envie de s'tuer une fois qu'il aura le dos tourné. Pas de sa faute, si leur relation est devenue aussi malsaine que ça, s'il peut pas faire un pas et marcher droit. Y'a pas moyen d'le changer, ça non, c'est bien son père qui lui a dit ça, qu'il devenait comme lui et qu'il n'y avait plus d'espoir. Enfermé dans sa prison de glace, le russe, à jamais il est. « Cool. » les mots sont tranchants contre sa volonté, simple habitude de fermer son cœur aux autres, d'les faire souffrir à n'en plus finir. Et il sait pas pourquoi il se confie comme ça, un élan soudain, incompréhensible qui lui vaudra peut-être des problèmes. Il a aucune raison d'avouer ses péchés alors que la mort est pas encore là pour lui, c'est trop tôt, il a pas encore commis le pire pour mériter l'enfer. « Come on... » D'un air las, il sort une cigarette de sa poche, vient la pendre à ses lèvres sans pour autant l'allumer. Il sait qu'il en aura besoin quand il aura franchi la porte pour ne jamais faire demi-tour, il se prépare juste à cette éventualité. Et Ilda qui en rajoute une couche, qui l'incite à le faire. « Non, ça te ferait trop plaisir. » le ton du lanceur de couteaux reste froid, sec et aussi tranchant que chacune de ses lames. « Oh, ferme-la, tu sais pourquoi j'suis là. » C'est faux, elle sait pas, lui non plus il a pas la réponse à cette question. Le temps et les faits se retournent contre lui. P't'être bien qu'il s'inquiète pour elle, finalement, qu'il aurait voulu qu'elle ait un destin plus doux que le sien, qu'elle frôle pas la mort à chaque pirouette dans les airs. Elle a raison, il est fou. Voyez-vous, ses idées sont pas en place. Et ce qu'elle dit c'est comme si elle lui enfonçait un pieu en plein cœur pour achever le vampire qu'il était. Comme si elle essayait d'le briser à son tour et elle avait raison de faire ça. Parce que y'a tellement de monde qui rêvait de lui en faire voir de toutes les couleurs mais qui n'osaient pas, et qui seraient reconnaissants par les mots de Mathilda. Poussant un soupir, le russe lève les yeux au ciel, fait semblant de pas être touché alors que dans le fond il est vexé et il sait qu'il va se casser dans quelques minutes. Il se referme comme une huître, il remet le masque de l'inconnu sur son visage sévère, y'a plus rien à tirer de lui à cet instant précis. « T'as raison. J'sais pas c'que j'fous là. A par raconter des conneries parce que t'es rien pour moi. T'es qu'une collègue. » Il ne cherche pas à ravaler son poison, il a besoin de se venger toujours pour rien. Parce qu'il est blessé dans son ego, que sa fierté en a pris un coup. « On se reverra au boulot. Tente d'éviter la mort la prochaine fois, j'serais pas là. » lance-t-il, lui tournant définitivement le dos alors que ses pas le mènent hors de la pièce, et qu'il referme la porte derrière lui, incapable de voir son visage une seconde supplémentaire.

Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 

__________________________

know One
Now it's clear they live without me
I'm not sure the stars align
They just fear that it's not easy
The stage is empty all the time

(c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.pinterest.fr/XynaXic/oc-nothing-in-the-cage-of-my-ri https://www.aa-retro.com/t16298-russianightmare
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It's time for truth (Sacha)   It's time for truth (Sacha) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
It's time for truth (Sacha)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: