AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : ...
Voir le deal
219.99 €

 

 what could have been -r.

Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
Maxwell Eklund
Maxwell Eklund
POINTS : 69
MESSAGE : 1005
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
what could have been -r. Empty
MessageSujet: what could have been -r.   what could have been -r. EmptySam 04 Déc 2021, 16:52

Un soir d’été, le soleil se couchait tranquillement, tandis que tu passais la porte de l’église. Tu n’avais pas souvent mis les pieds dans cet endroit, étant très peu croyant, tu n’y venais que pour célébrer des mariages, des baptêmes ou encore des enterrements, mais tu n’avais pas souvent eu ce genre de cérémonies dans ta vie. Si ce soir tu venais, c’était pour une toute autre raison. Tu venais participer à un groupe de parole, un groupe de soutien pour les personnes endeuillés. Et même si tu disais à tout le monde que tu allais bien, que tu tournais la page, tu savais que tu leur mentais. Tu étais toujours à la même case depuis la mort de Fleur. Alors certes, tu avais surmonter le chagrin, tu n’étais plus triste par son départ mais tu n’arrivais pourtant pas à imaginer la suite des événements. Tu t’étais assis sur une chaise à côté d’une jeune femme qui semblait malvoyante, peut-être aveugle, tu ne pouvais pas vraiment le définir. Tu écoutais les autres parler, pensant que tu ne dévoilerais rien ce soir, mais à un moment, tu pris la parole pour dire ce que tu avais sur le coeur. « Bonjour, je m’appelle Maxwell, et je suis veuf depuis trois ans maintenant, j’ai fais un tour d’Europe pour marcher dans les pas de ma défunte épouse et même si je sais que je dois avancer dans la vie, j’ai encore du mal à m’imaginer faire des rencontres, je sais pas si j’ai peur ou si j’ai pas envie de faire l’effort. » lâchais-tu en baissant doucement la tête sur la fin de ton discours. Il fallait être honnête et c’était bien le seul endroit où tu pouvais l’être, mais ce n’était pas une chose facile. Tu avais déjà vécu des deuils dans ta vie, notamment la perte de tes grands-parents il y a des années de ça, ce qui t’avait poussé à revenir à Bowen, pour t’installer avec Aino et où tu avais fais la connaissance de Fleur. Mais perdre des proches et perdre l’amour ce n’était pas la même chose. Tu avais déjà du mal à avoir des relations qui dure dans le temps parce qu’on finissait toujours par te jeter à cause de ton sentimentalisme et pour une fois que tu avais trouvé une relation qui pouvait durer dans le temps, la vie a décidé de te l’enlever. Depuis tu avais compris que tu devais avancer, mais dans le fond, tu n’avais pas la moindre idée de comment t’y prendre et tu ne te sentais pas assez courageux pour t’inscrire sur le site de rencontre de Bowen.

@Saoirse Macmillan
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
what could have been -r. Empty
MessageSujet: Re: what could have been -r.   what could have been -r. EmptyDim 09 Jan 2022, 01:28

hj:

Cet endroit avait toujours eu un effet apaisant sur Saoirse. Peu importe son état d’esprit, peu importe que ce soit en Australie ou en Irlande. Une fois à l’intérieur de ces murs imposants, protecteurs, elle se sentait bien. Enfin, bien n’était pas vraiment le mot. Plutôt entendue, comprise, prise en compte, en son être entier. Elle se sentait elle-même, libre. Peu importe ses actes et ses mots passés, peu importe les valeurs qu’elle avait portées ou trompées. Ici, elle avait le droit d’être elle, dans chacune de ses qualités et ses défauts. Depuis son arrivée à Bowen, Saoirse allait donc à l’église, régulièrement. Pas chaque semaine, mais presque. Elle n’avait pas hésité une seconde à y mettre les pieds dès le début, même si elle ne connaissait encore rien au sol australien à ce moment. À nouveau, c’était un lieu connu pour elle, et donc rassurant, plein de repères, peu importe où il se trouvait géographiquement. Maintenant, elle connaissait quelques personnes dans cette communauté croyante, vu qu’elle y venait depuis un an et demi environ. C’était comme ça qu’elle avait entendu parler de groupes de parole, et qu’elle avait fini par y être invitée. On lui avait d’abord demandé si elle en avait envie, besoin, si ça pouvait lui faire du bien de livrer une partie de son cœur et de son histoire. Et dans le même temps, si elle avait envie d’écouter et de soulager le cœur des autres. La jolie rousse n’avait pas trop su répondre à ces deux questions, au départ, et avait pris le temps d’y réfléchir. Finalement, elle était venue. Sans trop savoir ce qu’elle avait à y chercher ou à y donner. Mais le sens de la communauté, ça, c’était quelque chose qui était profondément ancré en elle, de par ses racines. Alors ça lui avait parlé. L’église lui parlait, le groupe lui parlait, le sentiment d’appartenance aussi, qui leur était lié. Voilà pourquoi elle était assise sur une chaise, dans cette ambiance presque solennelle et pourtant très intime. Sa canne blanche repliée et posée sur ses genoux, elle écoutait, son regard fixe flottant dans l’invisible devant elle. Son oreille, elle, ne loupait pas une miette de ce qu’il se passait. Chaque mouvement, chaque soupir, chaque mâchoire serrée, chaque gorge nouée, chaque mot gardé pour soi. Ce fut avec la même attention aiguisée qu’elle écouta la prise de parole de l’homme assis à côté d’elle, ce qu’elle devina à la proximité et la provenance de la voix. Un court silence suivit l’histoire du garçon, qui semblait plutôt jeune, environ son âge, peut-être. Saoirse percevait les bruissements d’empathie, les changements de positions des gens autour. C’était un langage aussi, à part entière. Qui en disait sûrement plus long que les paroles articulées. « Et… Tu as envie de faire des rencontres ? » la voix douce, à peine audible pour la moitié la plus éloignée de l’assistance, s’éleva à côté du dénommé Maxwell. Saoirse avait parlé, sans trop savoir pourquoi, ni si c’était la bonne chose à faire, ni si sa question était déplacée. Il avait parlé de peur ou de non envie de faire l’effort. Mais si on enlevait la peur et l’effort… Restait-il une envie fondamentale ? Saoirse n’avait absolument pas traversé la même chose que lui. C’était même plutôt elle qui avait laissé des gens derrière, comme l’épouse dont il parlait. Mais quelque part, cette question lui paraissait importante, peut-être parce qu’elle n’y pensait jamais, mais qu’un jour cette réflexion viendrait toquer à sa porte, elle aussi. Son mari était toujours bel et bien en vie, elle l’avait lâchement abandonné, fui. Mais il n’empêche que lui aussi, il appartenait à un passé qu’elle ne retrouverait plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Maxwell Eklund
Maxwell Eklund
POINTS : 69
MESSAGE : 1005
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
what could have been -r. Empty
MessageSujet: Re: what could have been -r.   what could have been -r. EmptySam 22 Jan 2022, 12:51

Au fur et à mesure que tu racontais ton histoire, tu sentais le regard des autres se posaient sur toi, enfin presque, une des tes voisines ne te regardaient pas directement, elle semblait plutôt t'écouter que te détailler. Tu ne remarquais pas tout de suite que c'était parce qu'elle était malvoyante, concentré sur tes mains que tu triturais à mesure de ton récit. Tu avais des regards compatissants, tu n'étais pas le seul a avoir perdu l'amour, ni le seul à être en deuil, si ces personnes étaient là aujourd'hui, c'est parce qu'elles traversaient aussi un moment douloureux. Tu étais venu partager le tien sans t'attendre à ce qu'on te questionne. Pourtant, une petite voix prit la parole pour poser une question le plus naturellement possible. Une question désarmante, tu ouvris la bouche à plusieurs reprises sans pouvoir lâcher un seul mot avant de tourner ton regard vers la jeune femme, qui ne te regardait pas, le regard dans le vide à l'horizon, sa canne sur ses cuisse. « Disons que c'est compliqué, je suis du genre à tomber vite amoureux et à m'emballer, alors après la relation que j'ai eu.. » Tu laissais ta phrase en suspens, ne sachant pas comment la finir. Tu ne voulais pas être méchant, blessant ou quoi que ce soit d'autre. Tu essayais juste de trouver les bons mots pour répondre à la question qui venait de t'être posée. Une question assez simple mais pourtant plus complexe qu'elle n'y paraît. « Je crois que j'ai peur de ne pas trouver quelqu'un d'aussi formidable et ce ne serait pas sympa de laisser le spectre d'une ancienne relation peser sur une personne qui n'a rien demandé. » Dans le fond, tu ne devais pas attendre que la prochaine personne que tu aimerais soit comme Fleur, personne ne pourrait jamais être comme elle, elle était unique. Tout comme toi tu l'es, mais elle avait réussi à te faire avoir une si belle vie que tu n'a pas envie d'être déçu. Et c'était quelque chose d'assez difficile à admettre, peut-être que tu aurais besoin de faire un tour chez un psy pour parler de ça plus en détail, pour te permettre d'avancer et de faire ton deuil. Surtout si tu veux avancer dans la vie.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
what could have been -r. Empty
MessageSujet: Re: what could have been -r.   what could have been -r. EmptyMer 02 Mar 2022, 19:24


Un court silence suivit sa question, et Saoirse se mordit la lèvre. Elle ne pouvait pas voir l’expression du premier locuteur, et pouvait donc difficilement deviner comme il avait pris la question. Peut-être que c’était déplacé, comme elle l’avait pensé. Peut-être qu’elle l’avait encore plus peiné. Heureusement, la voix de l’homme s’éleva enfin, abrégeant ses questionnements et sa brève torture intérieure. Maxwell parlait de compliqué. Oui, elle pouvait bien imaginer, que la situation et ses émotions étaient tout sauf faciles. Lui-même semblait avoir du mal à répondre, ne pas trop savoir ce qu’il voulait. Saoirse s’en voulait un peu, le but n’était pas de faire germer de nouveaux questionnements douloureux chez ce garçon. « Bien sûr. » souffla doucement la jeune femme pour marquer son empathie. Elle comprenait ce qu’il voulait dire, sûrement comme toutes les autres personnes de l’assemblée. Le sujet était délicat, et elle ne voulait pas brusquer ce veuf encore en deuil. Enfin, elle n’avait aucune idée d’où il en était dans son cheminement et sa guérison, mais même si ça faisait trois ans, elle supposait de par sa présence et ses paroles qu’il devait encore parcourir du chemin. « Peut-être qu’il est possible de rencontrer des personnes tout aussi formidables mais de façon totalement différente.  Comme l’amour qu’on a pour des personnes de notre famille, des amis… C’est un amour aussi puissant et incroyable que l’amour amoureux, mais il est différent pour chaque relation, non ? Ça vaut la peine de les vivre et les ressentir quand même, toutes à la fois. » reprit Saoirse à tâtons, d’une voix qui se voulait on ne peut plus bienveillante. Elle ne voulait absolument pas donner l’impression de donner des leçons et des conseils tout faits. Elle tentait simplement d’aller plus loin dans cette conversation, de développer quelque chose. Elle pensait à elle aussi, à son mari, et à son amant. On peut vivre plusieurs amours à la fois. Ce n’était pas une croyance que tout le monde partageait, mais elle, elle en était convaincue. Ce qui ne pardonnait en aucun cas l’infidélité ni n’effaçait la perte et le deuil.


Dernière édition par Saoirse Macmillan le Sam 14 Mai 2022, 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Maxwell Eklund
Maxwell Eklund
POINTS : 69
MESSAGE : 1005
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
what could have been -r. Empty
MessageSujet: Re: what could have been -r.   what could have been -r. EmptyDim 10 Avr 2022, 20:50

La jeune femme ne semblait pas te regarder et en même temps, si elle était vraiment aveugle comme tu semblais le penser, il y avait peu de chance qu'elle puisse voir la réflexion sur ton visage. Tu avais repris la parole pour expliquer ce que tu ressentais et elle approuvait simplement ce que tu disais mais rapidement elle repris la parole pour te proposer d'accueillir cet amour, comme on aime des membres de sa familles ou des amis, de simplement se laisser aller et ne pas avoir des attentes. Ce qui semblait bien plus compliqué à mettre en place quand comme toi, on tombe amoureux sur un regard échangé ou un court échange. Tu pourrais tout à fait tomber sous le charme de ta voisine, même si là, tu n'avais pas la tête à ça. « Peut-être que je peux essayer de penser de cette façon. » Après tout ça ne te coûtait rien d'essayer, tu ne saurais peut-être pas comment t'y prendre au début, mais y a que ceux qui essayent qui peuvent se prendre des murs et se relever, qui peuvent développer des techniques pour les éviter ou au moins pour amortir la collision. « Merci en tout cas pour ce raisonnement. » Tu lui offrais un sourire, même si elle ne pouvait pas le voir, tu irais sûrement la voir à la fin de la réunion pour lui demander des conseils, si elle partait sur cette philosophie c'est qu'elle avait du l'expérimenter dans la sienne et qu'elle pourrait te donner quelques clés pour commencer. En tout cas, tu l'espérais. Et puis ce n'était pas le cas, peut-être qu'elle pourrait devenir celle à qui tu fais ton rapport sur tes avancées relationnelles, c'était toujours bien d'avoir une personne de confiance pour en parler. « Quelqu'un d'autre souhaite t'il prendre la parole avant de clôre cette réunion ? » demandais-le maître des lieux, posant son regard petit à petit sur chacun des participants. Tu n'avais rien de plus à ajouter alors tu secouais doucement la tête, mais peut-être que quelqu'un avait envie d'ajouter quelque chose avant que tout le monde ne se dise au revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
what could have been -r. Empty
MessageSujet: Re: what could have been -r.   what could have been -r. EmptySam 14 Mai 2022, 21:59

Au soulagement de la jeune femme, son interlocuteur semblait très ouvert aux paroles qu'elle lançait dans cet espace. Tant mieux, parce qu'elle ne voulait certainement pas offusquer qui que ce soit, alors que chacun venait ici justement pour pouvoir s'exprimer librement dans un safe space, sans jugements ni réponses toutes faites. Un sourire tira les lèvres de la rouquine, et elle hocha la tête sans rajouter quoi que ce soit, mais avec simple bienveillance et respect, quand Maxwell la remercia pour ses mots. Ils étaient apparemment moins maladroits que ce qu'elle pensait. Saoirse savait qu'elle était franche, et par conséquent parfois un peu brutale dans ses propos, sans s'en rendre compte. Elle tentait toujours de les adoucir, mais elle savait que ce n'était pas forcément son point fort. Aussi préféra-t-elle rester sur cette conclusion et l'accueillir avec joie. Parfois, les mots étaient simplement de trop. La personne qui présidait le groupe demanda si quelqu'un d'autre souhaitait parler, et devant des signes de la tête négatifs, clôtura la session. Saoirse déplia sa canne blanche et se leva, se repérant au bruit des chaises et des soupirs pour ne pas rentrer dans quelqu'un. Heureusement, elle connaissait bien la disposition des choses, le petit buffet avec le café, le cercle de chaises, la porte, l'espace autour d'elle. Et puis, tout le monde avait bien vu qu'elle était aveugle, on n'allait pas lui foncer dessus. Après une courte réflexion, l'Irlandaise décida qu'elle aimerait adresser quelques mots à cet homme veuf. S'il semblait avoir bien pris ses paroles, peut-être que ce n'était qu'en surface, par politesse et respect pour l'entièreté du groupe. Elle voulait s'assurer qu'elle ne l'avait pas blessé, par naïveté ou maladresse. Seulement, dans le brouhaha de toutes les personnes qui se déplaçaient et papotaient à mi-voix, dans cet espace qui résonnait un peu, Saoirse ne savait pas très bien comment retrouver Maxwell. Elle l'avait entendu se lever aussi, mais aucune idée de s'il était déjà en direction de la sortie ou s'il était parti prendre un café, peut-être pour discuter avec quelqu'un d'autre. Et elle n'avait aucune envie de demander après lui comme une petite fille paumée. Damn, ce que c'était handicapant, parfois. Avec une nonchalance qui n'était qu'apparente, Saoirse se dirigea donc vers la petite table à café, espérant repérer peut-être la voix du jeune homme. En attendant, elle tâtonnait sur la table pour s'emparer d'une tasse, qu'on lui mit gracieusement dans les mains.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Maxwell Eklund
Maxwell Eklund
POINTS : 69
MESSAGE : 1005
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
what could have been -r. Empty
MessageSujet: Re: what could have been -r.   what could have been -r. EmptyMer 08 Juin 2022, 19:54

La réunion avait touché à sa fin et comme à chaque fois, tu te sentais un peu plus léger. C'était toujours agréable de savoir que tu n'étais pas le seul dans cette situation, qu'il y en avait d'autres pour qui c'était toujours difficile après des années. Tu n'en étais qu'à deux ans et tu avais l'impression que tu n'arriverais jamais à t'en remettre. Enfin, ça c'était le cas jusqu'à ce soir. Les paroles de ta voisine résonnait encore en toi et de ne pas penser à tomber amoureux mais juste te faire des amis  et voir comment les choses pourraient évoluer. Peut-être que de cette façon, ce sera plus facile de tomber amoureux et de faire bouger la situation. Après, rien ne te garantissait que tu y arriverais, que tu pourrais t'empêcher de lancer trop loin ton esprit et d'imaginer le futur avec chaque jeune femme que tu rencontrerais. Mais si tu n'essayais pas, tu ne pourrais pas le savoir et ce serait con de mourir en étant passé à côté de ça. Surtout que tu sais que Fleur ne voudrait pas de ça. Elle doit sûrement être fâché de te voir traîner autant du pied. Alors que tu te servais un thé, tu vis la jeune femme avancer vers la tablé, avant de poser ses mains sur la table. Sûrement à la recherche d'une tasse ou d'un verre, tu en attrapais un autre que tu approchais de ses mains pour qu'elle puisse l'attraper plus facilement. « Vous préférez du thé, du café ou du jus de fruit ? » demandais-tu doucement à la jeune femme, en faisant attention de ne pas l'effrayer. Ne pouvant pas te voir, tu ne voulais pas la surprendre. C'était d'ailleurs une des raisons pour lesquelles tu avais mis une tasse vide dans ses mains afin qu'elle ne se brûle pas si jamais elle devait sursauté.  
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
what could have been -r. Empty
MessageSujet: Re: what could have been -r.   what could have been -r. EmptyMer 20 Juil 2022, 02:26

Les mains prudentes mais précises de Saoirse se refermèrent sur une tasse, et elle esquissa un sourire de gratitude à l'attention de son prévenant interlocuteur, qui s'avéra n'être autre que Maxwell. Pour l'avoir entendu parler quelques minutes plus tôt, elle pouvait avoir la certitude qu'il s'agissait bien de lui. « Merci. » souffla-t-elle. Alors qu'il lui demandait qu'elle boisson réconfortante elle préférait, Saoirse se pencha un peu plus près des thermos qui encensaient la table, pour repérer lequel vendait cette bonne odeur de café. Elle remplit sa tasse, ses mains capables d'évaluer la taille de celle-ci et son oreille la quantité de café versé, plus ou moins. Une technique pratique quand on se remplissait un verre sans le voir, était de laisser le bout d'un doigt déborder à l'intérieur du verre pour savoir quand il était rempli. Chose qu'elle ne pouvait faire avec le café, à moins d'aimer se brûler, mais elle avait suffisamment l'habitude de ce geste depuis le temps, pour pouvoir se servir en toute sécurité. « Un café, c'est toujours bienvenu pour digérer ses émotions. » répondit enfin la jeune femme avec un sourire. Elle avait bien compris que Maxwell avait gentiment proposé de la servir, et elle appréciait le geste, mais elle savait aussi signifier subtilement qu'il n'y avait pas besoin d'être aux petits soins pour elle. « Je vous cherchais, justement. » confia ensuite la rouquine avec un air aussi franc que bienveillant. « J'espère que je n'ai rien dit de déplacé, ou de trop direct, tout à l'heure. » enchaîna-t-elle sans plus de préambule, sa franchise revigorante franchissant la barrière de la conversation avec le plus grand naturel.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Maxwell Eklund
Maxwell Eklund
POINTS : 69
MESSAGE : 1005
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
what could have been -r. Empty
MessageSujet: Re: what could have been -r.   what could have been -r. EmptyMar 21 Fév 2023, 21:17

Tu lui avais proposé diverses boissons et très vite sa réponse se fit entendre. Tu esquissais un nouveau sourire tandis que tu attrapais le thermos contenant la boisson chaude qu'elle attendait. « Pour dormir après c'est moins apprécié mais chacun son refuge ! » Après tout chacun était libre d'évacuer comme il le voulait, pour certains c'était d'aller boire un verre, pour d'autre d'aller fumer une clope, certains prendront sûrement quelque chose de plus fort, de moins légal. Toi, un jus de fruit faisait très bien l'affaire, après tout ce n'était pas ce que tu buvais qui t'aidait à te remettre de tes émotions mais plutôt de parler encore un peu avec les personnes présentes, comme pour faire un débrief. « Voulez-vous du sucre avec ? » demandais-tu avant de lui tendre. En tout cas, elle semblait contente de t'avoir retrouvé pour continuer l'échange que vous aviez pu avoir pendant la séance. Elle voulait s'assurer de ne pas t'avoir blessé et tu trouvais ça touchant. D'habitude, les gens se contentent d'écouter lors de ces rendez-vous. L'espace est fait pour se libérer mais pas toujours pour se faire conseiller. Pour une fois, tu avais quelqu'un qui avait pris la parole alors que tu faisais ton déballage émotionnel et tu avais trouvé une certaine justesse dans ses propos. « Non, au contraire, je crois que vos paroles ont été très justes, pour la première fois ça m'a fait du bien d'entendre votre proposition alors je vous en remercie. » Tu lui esquissais ton plus beau sourire , n'oubliant pas qu'elle ne pouvait pas le voir, mais peut-être qu'elle pourrait le ressentir. Tu avais souvent entendu dire que les gens qui perdaient un sens, réussissaient à développer les autres de façon plus importante.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
what could have been -r. Empty
MessageSujet: Re: what could have been -r.   what could have been -r. EmptyMer 15 Nov 2023, 11:40

Le bruit du liquide remplissant une tasse avertit la rouquine qu’on allait lui tendre le récipient dans les secondes à venir, aussi tendit-elle les mains le réceptionner, se dirigeant au son pour savoir dans quelle direction les avancer. « Il y a des choses moins douces que la caféine qui nous tiennent éveillés la nuit. » murmura Saoirse pour répondre à son interlocuteur, d’un ton qu’elle ne voulait même pas tant énigmatique. Elle avait le don pour mettre l’ambiance, en tout cas. Au vu du groupe de parole qui venait de conclure la séance, il n’était pas difficile de trouver le chemin vers les limbes tortueux que mentionnait la jeune femme. « Non merci. » refusa Saoirse avec un sourire qui appréciait la prévenance du jeune homme. Sirotant une gorgée ou deux de la tasse fumante, le buste toujours tourné vers Maxwell, elle enchaina en formulant ce qu’elle avait souhaité lui dire à propos de leur échange durant le tour de parole. Une pointe de soulagement l’étreint quand le veuf lui assura qu’au contraire, ses mots lui avaient fait du bien. Saoirse n’avait aucune idée de ce qu’elle faisait, elle n’avait pas de diplôme en psychologie, et elle n’était pas non plus une habituée des groupes de parole. Ceci dit, ça devait être le cas de toutes les personnes présentes, du moins pour les deux premières affirmations. Ce n’était sans doute pas l’idée, que chacun parle en sachant exactement ce qu’il devait dire ou non. L’idée, c’était de partager. Se décharger un peu de sa peine, de ses angoisses, de ses batailles. Apaiser brièvement les douleurs et se sentir soutenu. Et dans le ton de Maxwell perçait un sourire authentique, que les yeux vert-gris de la rouquine ne voyait pas, mais qu’elle n’avait aucun mal à entendre. « Il n’y a pas de quoi, et je suis heureuse de l’entendre. Je sais que c’est bien plus facile à dire qu’à faire… » affirma la jolie rousse, reprenant une gorgée de café, avant de poursuivre. « Mais je pense que l’amour des autres apporte sa part d’espoir et nous fait avancer, petit à petit. » Elle savait qu’un deuil, quel qu’il soit, n’était jamais évident. C’était un trajet infini, qui devenait peut-être plus aisé à parcourir avec le temps, mais qui serait notre chemin jusqu’au bout. Et sa peine n’avait aucune comparaison avec celle de Maxwell, mais elle savait combien il pouvait sembler presque impossible, par moments, de passer à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Maxwell Eklund
Maxwell Eklund
POINTS : 69
MESSAGE : 1005
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
what could have been -r. Empty
MessageSujet: Re: what could have been -r.   what could have been -r. EmptyMar 16 Jan 2024, 16:25

La jeune femme tendait les mains avant même que tu puisse lui tendre le verre, elle semblait avoir l'habitude. Toi un peu moins mais sa rapidité te fit sourire. « Chacun son poison. » Tu fis une petite moue. Tu savais très bien ce qu'elle voulait dire par tout ça. Pour certains c'était la nourriture, pour d'autres la drogue, et pour d'autres encore l'alcool. Il y en avait des différentes, certaines plus douces que d'autres mais au final une addiction pouvait en naître et faire des ravages. Tu le savais parce qu'il t'arrivait de fumer de l'herbe de temps à autre mais pas suffisamment pour te sentir mal si tu n'avais pas ta dose. Et quand tu allais mal, tu ne cherchais pas forcément à en avoir non plus. Tu avais envie que ça reste un plaisir de temps à autre. Ce n'était pas facile pour tout le monde de dealer avec ses émotions, de gérer de deuil. « Au moins ça fait un déclic, je ne sais pas si j'arriverais à l'appliquer tout de suite mais je sais que je l'aurais en tête. » Après c'était toujours la même chose, il y avait une différence entre le savoir et l'appliquer, mais le plus important dans ce processus c'était de le savoir. Avec la connaissance il y a moins de chance de retomber dans un déni. Parce qu'au final, ce que tu trouvais le plus dur, c'était le déni. « Être seul est rarement une bonne chose, l'entourage joue pour beaucoup dans la guérison. » Et pourtant, tu avais malgré toi pris de la distance avec ton entourage. Tu aurais aimé qu'Aino soit là, au moins elle t'aurait mis un bon coup de pied aux fesses. C'était une des raisons pour lesquelles tu avais esquivé Aisling depuis que tu étais rentré chez toi, elle était un peu comme ta soeur et elle t'aurait mis KO en une phrase. Mais aujourd'hui il était enfin temps de changer, de mettre un bon coup de pied dans la fourmilière et faire disparaître le déni qui te garde au chaud depuis plusieurs mois maintenant. Il est temps pour toi de faire un grand pas en avant sans pour autant avancer trop vite et risque de tomber. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
what could have been -r. Empty
MessageSujet: Re: what could have been -r.   what could have been -r. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
what could have been -r.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: