AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à ...
Voir le deal

 

 heartbreak lover

Aller en bas 
+4
Freja Ivanova
Emilia Manzoni
Tahlia Wates
Penelope Russell
8 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
baby kangou
Penelope Russell
Penelope Russell
MESSAGE : 502
ICI DEPUIS : 04/01/2022
CRÉDITS : Eilyam (av) | EndlessLove (sign)

STATUT : Divorcée, depuis Janvier 2023, après dix ans et quelques mois d'un mariage aux allures de vaste blague.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMar 4 Jan 2022 - 20:53


penelope "penny" russell
feat. brit marling

me, myself & i
› NOM : Russell, à nouveau, et depuis peu. Anciennement O'Brian, un nom qu'elle a porté pendant plusieurs années, souvent sans en être digne.
› PRÉNOM : Penelope, mais on l'appelle plus communément Penny. Il lui arrive même de se présenter sous ce diminutif plutôt que sous son vrai prénom.
› ÂGE : Trente-six ans, et l'impression d'en avoir toujours vingt. Née le 26 décembre 1985.
› NATIONALITÉ : Australienne.
› ORIGINES : Européennes, principalement norvégiennes et suédoises, de sa famille paternelle.
› JOB/ETUDE : Artiste photographe.
› STATUT : Célibataire, sûrement. Elle est séparée de celui qu'elle appelle encore "son mari". Il semblerait qu'officiellement, elle soit en instance de divorce. Officieusement et entre les draps, c'est tout autre chose (parfois).
› GENRE : Féminin.
› SEXUALITÉ : Bisexuelle.
› TES FINANCES : Ca s'en va et ça revient (mais pas aussi régulièrement qu'elle le souhaiterait).
› GROUPE : Spring.
› CREDITS : av @eilyam icons @anshiney & @hollow art

what about me
Depuis son adolescence, Penelope est restée une invétérée fêtarde. Elle ne rate jamais une occasion de faire la fête, d'aller danser ou de boire un verre en bonne compagnie. L'oubli, et l'abandon, c'est ce qui lui plaît le plus. Boire jusqu'à ne plus sentir le goût de ce qui descend dans la gorge, danser jusqu'à ne plus contrôler son corps. C'est son exutoire physique. ▬ Même si elle n'a jamais apprécié la solitude, elle a été forcée d'y faire face, lorsqu'elle a fui à Brisbane. Par peur que cela arrive aux oreilles de Marcus ou de cet autre, elle n'a avoué à personne pourquoi elle avait quitté Bowen. Pas même à ses amis. Elle a mis du temps à se développer sur Brisbane et toutes ses économies se sont envolées, si bien qu'elle a de nouveau dû prendre un petit boulot alimentaire. Elle a trouvé sa force dans les balades qu'elle faisait autour de la ville, dans des endroits sauvages et reculés. Seulement elle, son corps nu, son appareil photo, et la puissance de la nature autour d'elle. ▬ Désormais, Penelope se considère comme une photographe dévouée au féminin et à son expression au contact de la nature et en lien avec elle. A force d'explorer en solitaire et de créer avec son image seule, elle est devenue une autoportraitiste reconnue. Les grands espaces sont une source inépuisable d'inspiration pour Penelope, comme un linceul d'humilité face à la puissance du vivant. Ce sont les bras dans lesquels elle a trouvé son lien social. ▬ Elle était fumeuse, étant adolescente, mais a arrêté une fois son diplôme de photographe en poche. ▬ Penny a beaucoup de mal à se rendre chez le coiffeur. Ses cheveux sont relativement indomptables, épais et sans rythme, mais elle les aime comme ils sont. Elle a pour projet de les laisser pousser le plus possible. ▬ A force de persévérance, Penelope a réussi à monter sa propre entreprise. Elle est désormais artiste photographe et exerce en tant que tel, en vendant ses tirages sur son site ou lors d'expositions, mais surtout auprès de clientes désireuses de découvrir ou retrouver leur féminin sacré. Elle ne photographie que très rarement les hommes, mais ça ne fait pas d'elle une misandre pour autant. Ses finances sont moyennes, et ne sont pas vraiment régulières. Elle s'adapte en fonction des demandes, et fait autant d'économies que possible. Même si elle est relativement réputée dans le coin côté photographie, l'argent ne vient pas majoritairement des comparses du domaine. ▬ Elle s'est toujours relativement affirmée auprès de ses pairs, si bien qu'on retient souvent de Penny un caractère colérique et difficile quand on ne la connaît pas suffisamment. C'est l'une de ses manières de s'exprimer, et lorsqu'elle n'a pas ce qu'elle veut, elle peut même se mettre à bouder de frustration.  ▬ Penelope adore chantonner pour se concentrer, mais elle ne tentera jamais de hausser le ton en présence de personnes qu'elle ne connaît pas suffisamment parce qu'elle sait pertinemment qu'elle chante faux. En revanche, avec ceux auprès desquels elle se sent à l'aise... ▬ Même si elle s'est calmée depuis la rude épreuve qu'elle s'est infligée il y a neuf ans, Penny reste une personne très vive, et joyeuse en général. Elle a également beaucoup d'autodérision. ▬ Elle a tenté de devenir végane mais a lamentablement échoué et le regrette amèrement. Elle s'est promis de réessayer, et en attendant se contente de son régime se situant quelque part entre le flexitarisme et le végétarisme. ▬ Penelope a du mal à se l'avouer et à faire montre de cette partie de son caractère, mais elle est quelqu'un de très possessive, et jalouse qui plus est. En amour, elle aime à ce qu'on lui appartienne corps et âme. Alors que de son côté... C'est peut-être pour ça qu'elle ne montre pas ce qu'elle ressent à niveau. Parce que son corps à elle ne peut apparemment pas se contenter des barrières de la fidélité. ▬ Elle a toujours été plus proche de son père que de sa mère, sûrement grâce à la photographie. Qu'il soit malade actuellement et sans promesse de guérison l'anéantit au plus haut point. ▬ Penelope a découvert sa bisexualité lors de ses études à Townsville. Elle n'a eu qu'une expérience notable, à cette époque, mais ça lui a ouvert beaucoup de possibles. Elle a eu plusieurs aventures du côté de la gent féminine, récemment, qu'elle apprécie tout autant que la masculine.‹

tell us more about your story
o1.
Penelope est née à Richmond, en plein milieu des terres du Queensland. Ses parents y sont nés aussi, mais n'ont pas choisi d'y élever leur famille. Une fois que deux enfants ont vu le jour de leur union, ils ont préféré aller s'établir dans la petite bourgade côtière où le père Russell avait l'habitude d'aller passer ses étés, étant gamin. C'est là que vivaient ses grands-parents. A leur mort, et ses parents ayant décrété qu'ils ne voulaient pas s'occuper de la maison familiale, c'est lui qui en a hérité. Penelope venait d'avoir trois ans et n'allait pas encore à l'école, c'était le moment idéal. L'arrivée à Bowen a été un peu plus difficile pour son frère aîné, mais d'aider son père avec un peu de bricolage du haut de ses six ans a aidé à la transition.

o2.
Très proche de son grand frère, Penny s'est appuyée sur lui en grandissant.  Ils n'ont pas beaucoup d'années d'écart, ce qui fait d'eux les meilleurs amis du monde, ou presque. Elle sait qu'elle peut compter sur lui, et inversement, même si la blonde a un caractère un peu moins prévisible que lui.

o3.
Penelope a toujours été très sociable. Que ce soit à l'école ou dans son quartier, elle a pris l'habitude d'aller vers les autres. Elle n'est pas très friande de la solitude ; peut-être est-ce à cause de sa famille, qui a toujours été très présente. Elle a gardé cette vision du monde et pourrait d'ailleurs citer Christopher McCandless à ce sujet : "Le bonheur n'est réel que lorsqu'il est partagé." Elle n'a toujours juré que par ses amis, et ça n'a pas changé en grandissant. Même si elle a besoin de quelques moments à elle, comme tout individu, elle préfère nettement être en compagnie de ses semblables.
o4.
C'est vers ses dix ans que Penelope s'est découvert une passion pour la photographie. Un vieux Polaroïd appartenant au père traînait à la maison, uniquement sorti lors des réunions familiales et autres soirées à thème. Elle insistait toujours pour l'utiliser elle, et se prenait même au jeu du "selfie", avant que ça ne devienne une habitude avec la démocratisation de la photographie et l'arrivée du numérique. On lui a offert son premier appareil argentique lorsqu'elle a eu douze ans, et ça a été un vrai gouffre financier pour ses parents. Les pellicules à développer s'amoncelaient dans la chambre de Penelope, si bien que les parents Russell ont dû la restreindre à ce niveau. La jeune fille a vécu cela comme une censure, et ça a créé pas mal de disputes à la maison, jusqu'à ce qu'elle ait économisé assez d'argent de poche pour s'acheter un premier appareil photo numérique. Couplé avec l'arrivée d'un ordinateur dans la famille, c'était l'idéal... Penelope était alors au lycée.

o5.
Malgré son âme d'artiste plutôt ancrée dans le monde réel, Penelope n'a jamais cessé de rêver. Surtout au prince charmant. Elle a grandi avec des parents dont l'amour était visible jusque dans les sourires qu'ils se lançaient par-dessus le dîner, chaque soir. Ca a fait d'elle un coeur d'artichaut, prête à se donner corps et âme à la moindre petite vague de sentiments ressentie pour un garçon. De nombreuses déceptions sont naturellement venues à elle, durant son adolescence. Elle y a cru, à chaque fois, et se voyait déjà porter le nom de chacun des garçons qu'elle a fréquentés à cette époque. Mûrissant peu à peu, et développant surtout sa sexualité, elle s'est rendue compte qu'il n'y avait pas que ça, dans la vie. Il y a surtout les sentiments, au-delà des projets de vie.
o6.
C'est une école artistique qui lui a fait de l'oeil, lorsqu'elle a eu l'âge de prendre en main son avenir. C'était presque tout tracé, avec la tonne de compositions photographiques et autres projets dont elle disposait. Penelope était -et est toujours !- très inspirée par le monde, et surtout par la nature. Par les détails que personne ne remarque, par l'essence des êtres qui l'entourent. Elle a cette aura spéciale qui pousse les gens à se confier à elle, et à leur confier leur image le temps d'un instant. Elle a même réussi à être responsable des captures du livre de sa promo, au lycée, et s'en est servi pour s'assurer une place dans l'école qu'elle convoitait.

o7.
Penny a passé trois ans à Townsville, à un peu plus d'une centaine de kilomètres de Bowen. Si sa passion ne l'avait pas conduite là-bas, elle n'aurait jamais réussi à quitter son nid familial. Son frère est venu la voir un nombre incalculable de fois, et ils ont pu faire les quatre cent coups ensemble dans un tout autre environnement que celui de Bowen, où ils étaient déjà bien connus. En parallèle, elle revenait dès que possible dans sa ville de coeur, où ses amis l'attendaient, pour la plupart. Ceux qui étaient, comme elle, partis dans une autre ville pour leurs études, s'arrangeaient pour revenir en même temps. Une bande d'amis inséparables, que l'adolescence a rapprochés, et que la vie d'adulte n'a fait que consolider.

o8.
Un diplôme plus ou moins reconnu en poche, Penelope est revenue vivre à Bowen. Elle a gardé quelques contacts à Townsville, mais surtout côté professionnel. Le temps de trouver un appartement bien à elle et de s'assurer quelques économies, elle a vécu quelques semaines chez son frère, qui l'a hébergée sans jamais rien lui demander en retour. Voyant qu'elle n'obtenait pas grand chose côté photographie en postulant dans divers studios de la ville et en proposant ses services à de potentiels clients, Penelope a été forcée de prendre un boulot dans une épicerie pour gagner son pain, en attendant de pouvoir vivre de sa passion et métier premier. C'est au même moment qu'elle a déménagé et qu'elle a pu s'installer seule, dans le quartier Ouest de la ville, où la majorité de ses amis les plus chers s'étaient installés également pour leurs études. Grâce à cette proximité, ils ont pu se retrouver comme au bon vieux temps et ont enchaîné les soirées et autres sorties incongrues. Il est même arrivé à Penelope d'arriver en retard au travail, à cause de sa gueule de bois.

o9.
Ses soirées à répétition dans les bars de la ville l'ont conduite vers Marcus, au Elm Street. Elle y fêtait un anniversaire, il y était serveur. Penny a immédiatement craqué sur lui, l'alcool n'y a presque pas aidé. Le coup de foudre parlant plus que son côté volage, la jeune et fougueuse blonde n'a pas hésité une seconde quant à l'idée de finir la nuit avec lui. Et comme son coeur d'artichaut l'y a guidée, elle n'a plus réussi à se passer de lui. De cette nuit imprévue est né un amour passionnel, irrémédiable. Marcus inspirait Penny autant qu'il la berçait. Il était ce mec un peu trop sérieux, qui refusait qu'ils aillent plus loin tous les deux tant qu'il n'avait pas fini ses études. Penelope était pressée, elle voulait tout, tout de suite. Et surtout Marcus. Elle l'a poussé vers le mariage une nuit d'été, sur la plage. Là où elle adorait aller se balader, appareil accroché au cou, à la recherche du moment parfait à capturer - surtout au coucher du soleil, un moment qu'elle trouve exceptionnellement beau. Et pourtant, tous les couchers de soleil ont eu l'air moins beaux, une fois que Marcus a dit "oui" à sa Penny. Ils l'étaient bien moins que lui.

1o.
Deux mois. C'est à peine le temps que Penny a mis pour se défaire totalement de ce rôle d'épouse qui lui faisait pourtant tellement envie, durant les quatre années passées aux côtés de Marcus. Elle a rencontré quelqu'un, lors de l'une de ses balades en pleine nature. Ces balades si revigorantes pour elle, à la recherche de son essence pure, d'un retour à l'animal sauvage que sont les hommes avant d'être des hommes. Il était là, un livre à la main, sac sur le dos, penché sur une espèce de fleur forestière. Penelope l'a photographié de loin pour s'amuser, il l'a entendue, ils se sont remarqués, ont ri, et ont commencé à discuter tout naturellement. Les mensonges sont nés, en même temps que cette relation trop particulière pour être permise. Une fois, deux fois, trois fois. Et au quatrième mois de ce mariage avec Marcus qui ne ressemblait plus à rien dans la tête de Penelope, elle a profité d'une soirée sans lui au Elm pour faire mine d'une première rencontre avec celui qui avait déjà niché la vie au creux de son ventre, sans qu'elle ne s'en soit aperçue. Les nausées, le lendemain, et le poids de la culpabilité, se sont fait plus forts. Elle a prétexté l'envie d'aider au Elm dans l'après-midi pour faire un test de grossesse discrètement dans les toilettes du bar. Et heureusement.

11.
Le mariage n'était vraiment pas pour Penelope. Cette grossesse arrivée de façon imprévue, et surtout sans qu'elle ne puisse déterminer qui en était responsable, l'a mise au pied du mur. L'alliance était de trop. Ce test de grossesse positif était de trop. Elle avait toujours vécu de la façon la plus saine possible, entourée par ses parents, par son frère, dans un foyer aimant, et pourtant Penelope ne voulait pas reproduire ce schéma. Il lui aura fallu vingt-sept ans et quatre mois de mariage pour s'en rendre compte. Sauf qu'un prince charmant, celui auquel on se marie, voudra forcément une descendance pour gouverner après lui. Plus paniquée par l'idée de se faire du mal à elle-même en s'enfermant dans une vie qui ne lui convenait pas que de faire du mal à Marcus avec sa tromperie et cette terrible constatation concernant sa vision de la vie, Penny a préféré fuir. La confrontation était impossible, pour elle. Elle a lâché son boulot dans un studio de photo qu'elle adorait et qui lui permettait de travailler tout en s'épanouissant personnellement dans son art à côté, elle a à peine prévenu sa famille en évoquant une irrépressible envie de voyager et de se développer artistiquement et humainement parlant, et surtout, elle a abandonné Marcus, celui qui la poussait vers le haut depuis quatre ans, qui lui a permis de respirer, de vivre comme elle l'entendait, sans jamais pression aucune. Non, la pression, c'est elle qui la lui a mise. Et pour quoi ? Rien, au bout du compte.

12.
Penelope aurait pu ne jamais revenir à Bowen, parce qu'elle ne voulait pas affronter ses erreurs. Elle ne voulait pas admettre qu'elle avait envoyé valser un mariage et une vie entière avec un homme merveilleux juste par peur de lui avouer qu'elle n'était pas faite pour le schéma familial classique et attendu. Elle ne voulait pas avouer à cet autre qu'elle avait mis volontairement fin à une vie créée ensemble dont il aurait peut-être voulu, si elle avait eu le courage de la laisser grandir jusqu'à son neuvième mois. Cet autre qui lui avait fait tourner la tête, lors d'une de ses balades. Et qui connaît si bien son frère, puisqu'il lui a avoué l'avoir énormément côtoyé lors de ses études à l'université. Penny s'est bien gardée d'en parler à son frère, et lui également. Ce dernier n'a pas compris pourquoi sa petite tête blonde de soeur avait agi de la sorte, et leur relation en a pris un sacré coup. Il venait la voir une fois tous les quatre à six mois à Brisbane, où elle est allée s'installer au bout du compte, puis a espacé ses visites, pour finir par ne plus venir du tout. Depuis quatre ans, Penelope et son frère, qui s'adoraient pourtant par-dessus tout ou presque, ne se sont pas vus, et sont plus ou moins en froid. Et depuis neuf ans qu'elle vit à Brisbane, elle n'a toujours pas divorcé de Marcus. Son alliance est toujours dans un minuscule écrin au fond de sa boîte à bijoux. Elle attend d'être rendue à son propriétaire originel mais Penny a du mal à s'y résoudre. Elle qui voulait tant la porter lorsqu'elle avait vingt-cinq ans, et un peu plus. Ce signe physique, preuve irréfutable de son amour passionnel pour Marcus. Oui, Penelope aurait pu ne jamais revenir à Bowen, mais la maladie a débarqué. La famille, par-dessus les regrets.



and behind the computer...
› PSEUDO Eilyam › PRENOM Justine › AGE : 28 ans › COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM? J'y ai passé 4 ans, c'est un retour aux sources  I love you  › COMMENT LE TROUVES-TU? Toujours aussi comfy  heartbreak lover  649379823  › PRÉSENCE : Aussi souvent que possible en fonction de l'IRL ! › SCÉNARIO/INVENTE : Scénario de @Marcus O'Brian  heartbreak lover  2826614466 › DOUBLE-COMPTE : / › AUTRE CHOSE? Je suis trop contente de remontrer mon museau ici  :coeur:  :coeur:

Code:
<b>BRIT MARLING</b> - @"penelope russell".


Dernière édition par Penelope Russell le Mer 5 Jan 2022 - 23:28, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMar 4 Jan 2022 - 20:59

bon retour parmi nous ohh tu as fais un super choix de scénario heartbreak lover  1679883119
j'suis contente de te revoir ici :11:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMar 4 Jan 2022 - 21:00

Re bienvenue parmi nous love u
Et bon courage pour la suite de ta fiche :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMar 4 Jan 2022 - 21:03

Bon retour sur le forum et bon courage pour la rédaction de ta fiche :coeur:
Brit est superbe, je ne la connaissais pas mais c'est une très jolie découverte (et tes créations sont sublimes, d'ailleurs) ohh
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGE : 10387
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Murdock (ava) / Stardust (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : All I want is nothing more to hear you knocking at my door

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMar 4 Jan 2022 - 21:25

Bon retour :11:

__________________________

love me
like you do



Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
grand kangou
Emilia Manzoni
Emilia Manzoni
MESSAGE : 8300
ICI DEPUIS : 24/05/2021
CRÉDITS : av (c) whovian // sign (c)magma

STATUT : And I might be okay but I'm not fine at all (heart broken.... again)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMar 4 Jan 2022 - 21:28

Et bien :) bon retour parmi nous :D
Bon courage pour ta fiche :coeur:

__________________________

all too well


Maybe we got lost in translation maybe I asked for too much but maybe this thing was a masterpiece 'til you tore it all up running scared, I was there I remember it all too well

(c) by daylight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22394-emimanzoni-instagram
Anonymous
Invité
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMar 4 Jan 2022 - 21:36

Un bon retour! Je pense tellement Prairie de the OA en voyant ce faceclaim!
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
MESSAGE : 26225
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : medusa (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMar 4 Jan 2022 - 21:41

Justiiiine :11: Ça fait plaisir de te revoir ohh
Bon retour parmi nous :coeur:

__________________________

losing game
a broken heart is all that's left, i'm still fixing all the cracks. Lost a couple of pieces when i carried it home.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
Anonymous
Invité
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMar 4 Jan 2022 - 22:09

ça fait de tout petits rien
Bon retour !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMar 4 Jan 2022 - 22:17

Bienvenue parmi nous, enfin bon retour.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMer 5 Jan 2022 - 8:17

Rebienvenue, j'espère que tu te sentiras autant à la maison qu'à l'époque I love you
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMer 5 Jan 2022 - 11:44

    Bonne année, petite perle d'avoine ! love u pervers :hug: :03: xoxo



    Brit + ce vava... heartbreak lover  1821187030 heartbreak lover  496655798 :18:



    Bon retour parmi-nous, petit chat chéri et bon courage pour le reste de ta fichounette ! :09: xoxo :siva: pinklove :leche:
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Marcus O'Brian
Marcus O'Brian
MESSAGE : 2341
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo, Charlize & Sara
CRÉDITS : @eilyam

STATUT : divorcé de Penny, craque pour son amour de jeunesse
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMer 5 Jan 2022 - 12:50

Bon retour, officiellement, parmi nous love u encore un grand merci de revenir pour faire tourner la tête de mon Marcus, j'ai hâte de lire la suite de ta fiche :11:

__________________________

smile like you mean it
Looking back at sunsets on the East side. We lost track of the time
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
Anonymous
Invité
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMer 5 Jan 2022 - 15:20

elle est vraiment trop jolie **
rebienvenue :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  EmptyMer 5 Jan 2022 - 15:47

OH TOI :11: love u :07:
Bon retour parmi nous Justine, c'est génial de te revoir ici ohh
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
heartbreak lover  Empty
MessageSujet: Re: heartbreak lover    heartbreak lover  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
heartbreak lover
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» welcome to heartbreak. (marley)
» Heaven's a heartbreak away ▬ Valenski
» secret lover (noah)
» sunset lover (amara)
» #08 Lover I'll be home • Andrea

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: let me know you :: because you have a story :: validées-
Sauter vers: