∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en septembre —

En ce moment à Bowen, les températures sont douces, ne vous découvrez pas trop ! Elles avoisinent entre les 20 et 25°C.


julian bratford & tommy o'brian
sont nos membres du mois ♡

Le Deal du moment :
SAMSUNG S21FE 128Go 5G Graph
Voir le deal
474 €

Partagez
 

 Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope

Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus O'Brian
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 1958
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo & Charlize
CRÉDITS : ©astierian (Tommy ♡)

STATUT : marié mais séparé depuis des années
MessageSujet: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope EmptyVen 13 Mai 2022 - 14:22

Le temps était doux en cette fin d’après-midi quand Marcus avait repéré Penelope sur le banc dans le jardin qui jouxtait l’hôpital. Toujours le même banc, où ils se réunissaient tous les jours depuis quasiment une semaine. C’était comme une promesse tacite qu’ils s’étaient faite, celle de se retrouver ici, à peu près à la même heure, depuis que le père Russell avait été hospitalisé. Ce n’était pas la blonde qui avait prévenu le barman, mais Joaquim, son frère et ami d’O’Brian. Les deux hommes s’étaient rapprochés depuis quelques années déjà et ils étaient toujours là pour s’épauler quand un coup dur arrivait, c’était sûrement pour ça que Jo avait prévenu Marcus. Peut-être aussi parce qu’il savait que sa cadette n’oserait pas demander d’aide. Alors il était arrivé un jour, dans la chambre d’hôpital, sans parade ni flonflons, sans bruit même. Il était venu saluer le malade qui le connaissait au moins un peu. Et puis, sans rien dire, il avait pris la main de son épouse, ou son ex, il ne savait pas bien, mais ça n’avait pas eu d’importance à ce moment-là. Elle ne l’avait pas repoussé, signe qu’elle avait besoin de chaleur. Il était resté à ses côtés, présent autant qu’il le pouvait, se partageant entre son bar et ce lieu aseptisé qu’il n’affectionnait pas particulièrement. Il respectait les silences de Penny et faisait la conversation lorsque c’était nécessaire. C’était naturel chez lui de savoir quand il était opportun de parler ou non et il avait affiné cette faculté avec son travail, les clients n’étaient pas toujours bavards et il le comprenait. Pourtant avec la jolie photographe c’était un peu différent, il avait parfois l’impression de ne pas être à sa place, il ne savait pas comment ni où se situer par rapport à elle, visiblement elle avait besoin de lui, mais devait-il lui accorder sa présence ? Il tentait donc de ne pas se poser de questions, toute la famille Russell était secouée par le drame lent et silencieux qui se jouait, la question des états d’âme du barman n’étaient pas d’actualité. Encore moins celle de l’administratif, puisque le dossier de leur divorce stagnait depuis des mois, mais c’était secondaire après tout.
Il sourit doucement en plissant les yeux à cause du soleil, tandis qu’il s’approchait de la bonde. Il s’assit à côté d’elle et lui tendit une bouteille en verre qui contenait du jus d’orange encore frais. Je les ai pressées avant de partir, j’imagine que tu as encore oublié de manger… Il la réprimandait avec une pointe de tendresse, veiller à ce qu’elle tienne debout c’était le mieux qu’il pouvait faire pour se rendre utile. Comment va-t-il aujourd’hui ?

__________________________

smile like you mean it
Looking back at sunsets on the East side. We lost track of the time
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
Penelope Russell

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 260
ICI DEPUIS : 04/01/2022
CRÉDITS : Eilyam (av) | EndlessLove (sign)

STATUT : Mariée, mais séparée.
MessageSujet: Re: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope EmptyJeu 2 Juin 2022 - 19:04


✩ ✩ ✩ ✩
doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur

w/ @marcus o'brian


Comme un second coup de massue sur la famille Russell, la nouvelle est tombée. Hospitalisation. Plus d'agressivité dans le traitement. Intervention. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, il a été déclaré que cette solution serait la dernière. Si elle ne fonctionne pas, les soins devront être de confort uniquement. Penelope pensait avoir encore une bonne dizaine d'années. Ils le pensaient tous. Sa mère. Joaquim. On leur avait promis un traitement qui a su faire ses preuves, il ne leur reste pour le moment que de l'espoir.
Tous les jours, depuis une semaine, Penelope profite de la sieste du paternel pour s'enfuir. Elle n'assume en rien son attitude, mais voir son père dans cet état lui retourne l'estomac. Littéralement. Toute son inspiration se fait avaler par les poches de chimiothéraphie qu'elle voit passer, au fur et à mesure des jours. La chambre implantable de son père a beau être recouverte d'un pansement, il est impossible pour Penelope de s'empêcher d'y poser les yeux. D'imaginer la brûlure, dans ses veines. La souffrance est sienne, également. Alors ce banc, dans le parc de l'hôpital, est devenu son havre de paix temporaire. Loin de ses grands espaces et de sa liberté, la blonde se sent tout aussi perdue que lorsqu'elle pense à son avenir dans un monde où son père n'est plus.
Marcus, en revanche, est toujours à ses côtés. Malgré la dizaine d'années qui séparent leurs derniers instants de bonheur ensemble. Malgré la trahison dont il ignore l'existence. Malgré le divorce qui tarde à être prononcé. Cet après-midi, encore, Penny n'est pas surprise de le voir débarquer, sur les coups de dix-sept heures. Il lui tend une bouteille après s'être assis, et elle s'en saisit dans un léger sourire. "Merci..." souffle-t-elle, touchée par cette délicate attention. Comme Marcus le sait si bien, Penelope est à des lieues de penser à son estomac dans une telle épreuve. Une gorgée de jus plus tard, la photographe hausse les épaules, le regard baissé vers ses spartiates, qui dépassent à peine de la longue jupe crème qu'elle a enfilée à la va-vite ce matin. "Il est très faible. L'intervention est prévue après-demain, d'après ce que j'ai entendu hier. Maman a fait installer un lit de camp dans sa chambre, elle ne veut pas le quitter, même si elle doit tenir tête aux infirmières..." évoque Penelope en souriant. La détermination dont elle-même est capable de faire preuve parfois ne découle pas de nulle part. "Et toi, comment vas-tu ?" demande finalement la blonde après un léger flottement, son visage enfin levé vers celui qu'elle peut encore appeler son mari.


__________________________

the way i cry ♒︎You've been starring down this road forever hoping there's a way you'll try, but right now I need you more than ever. You won't see it in the way I cry.©️ endlesslove.
Marcus O'Brian
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 1958
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo & Charlize
CRÉDITS : ©astierian (Tommy ♡)

STATUT : marié mais séparé depuis des années
MessageSujet: Re: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope EmptyJeu 30 Juin 2022 - 15:11

Est-ce qu’il ferait mieux, Marcus, dans ce genre de situation ? Il n’en était pas persuadé, il ne pouvait pas le dire, il ne savait pas. Il n’avait jamais eu à affronter la lente agonie, le seul deuil qu’il avait eu à vivre jusque-là c’était celui de sa grand-mère, décédée dans son sommeil, paisiblement. Il ne trouvait pas que Penelope était lâche, elle restait au chevet de son père jour après jour. Et il en fallait du courage pour affronter la mort qui le prenait lentement. Alors elle avait besoin de répit, d’un instant pour elle tous les jours, pour se redonner des forces, pour mieux l’accompagner et c’était normal. Lui, il ne savait pas bien ce qu’il foutait là, à venir tous les jours, à partager une peine qui n’était pas la sienne. Pourtant il ressentait le besoin d’être là, de discuter avec Joaquim, de tenir la main à son ex. Et personne ne le rejetait alors il restait, il sentait que sa présence était la bienvenue. Il n’espérait rien de Penny, il n’avait plus vraiment d’espoir en leur histoire, pas aujourd’hui, sûrement pas dans l’avenir non plus, s’ils étaient encore mari et femme sur le papier, ils n’étaient plus un couple depuis longtemps. Aujourd’hui encore il revenait auprès d’elle, inlassablement, il lui tendit cette bouteille de jus frais et il s’installa sur le banc, s’inquiétant de l’état du paternel. Je la vois très bien leur tenir tête, elle doit être redoutée dans le service. Il esquissa un petit sourire. Marcus aimait bien madame Russel, elle était une de ces femmes de caractère, à la fois douce et ferme, Penelope lui ressemblait beaucoup. Le silence s’installa entre eux, loin d’être gênant, c’était une pause réparatrice, Marcus n’était pas du genre à meubler la conversation pour éviter les blancs, ceux-là étaient nécessaires parfois. Il accueillit le regard emprunt de tendresse que la blonde posa sur lui, c’était dans ces moments là qu’il réalisait à quel point elle lui avait manqué durant toutes ces années. Pourtant ne savait pas quoi attendre d’elle, ni ce qu’elle voulait vraiment, alors c’était aussi agréable que douloureux. Oh tu sais, la routine. Newton s’est encore enfui cette nuit, il est revenu avec une patte boiteuse. Leo a loupé le réveil ce matin et elle s’en est sorti avec une pirouette, comme toujours. J’ai parfois l’impression d’être le père d’une ado en crise. Il esquissa un demi sourire, sans cette fille dans sa vie, elle serait bien moins drôle, il le savait bien. Il faisait la conversation, parlait de tout, surtout de rien, enfin tout ce qui pourrait, l’espace d’un instant, faire oublier l’hôpital à son ex-femme. Joaquim est en haut ? Je ne l’ai pas vu aujourd’hui. S’il s’inquiétait pour Penny, il était également présent pour son ami, tous les deux avaient besoin de soutien.

__________________________

smile like you mean it
Looking back at sunsets on the East side. We lost track of the time
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
Penelope Russell

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 260
ICI DEPUIS : 04/01/2022
CRÉDITS : Eilyam (av) | EndlessLove (sign)

STATUT : Mariée, mais séparée.
MessageSujet: Re: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope EmptyLun 11 Juil 2022 - 19:02


✩ ✩ ✩ ✩
doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur

w/ @marcus o'brian


La blonde hoche la tête dans un léger sourire larmoyant. Sa propre détermination ne lui vient pas de nulle part... Entre son père et sa mère, il était évident qu'elle allait devenir une forte tête, elle aussi. Peut-être l'est-elle même plus que Joaquim, dans certains moments...
Le flottement qui s'installe entre elle et Marcus permet à Penelope de se canaliser quelque peu. Elle boit une nouvelle gorgée de jus de fruits, avant de demander à son futur ex-mari comment il va, juste histoire d'entendre parler d'autre chose que d'hôpital, d'examens, de chimiothérapie, d'espérance. "Newton et Leo ? Tu as ouvert une garderie au Elm sans me le dire ?" questionne-t-elle, dans un souffle. Elle aura raté tellement de choses, en une dizaine d'années... Marcus n'allait pas l'attendre, évidemment. Il a sûrement mené des projets à bien de son côté. Il a sûrement fait des centaines de rencontres. Il a sûrement essayé d'avancer sans elle...  
"Joaquim ? Je ne sais pas." Autant être honnête. "Nous sommes quelque peu en froid, tous les deux." Penelope hausse les épaules, elle ne s'attarde pas davantage sur le sujet. Connaissant son grand frère, il n'aura certainement pas cherché à parler de cette espèce de querelle à son ami. Les conflits d'intérêt, ce n'est franchement pas son truc. Et ce n'est pas non plus celui de Penny, à vrai dire. Elle préfère que Marcus reste impartial, qu'il continue de tenir à eux d'une façon qui lui est propre, et qui ne sera en rien influencée par l'une ou l'autre. Surtout par l'une...

__________________________

the way i cry ♒︎You've been starring down this road forever hoping there's a way you'll try, but right now I need you more than ever. You won't see it in the way I cry.©️ endlesslove.
Marcus O'Brian
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 1958
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo & Charlize
CRÉDITS : ©astierian (Tommy ♡)

STATUT : marié mais séparé depuis des années
MessageSujet: Re: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope EmptyJeu 4 Aoû 2022 - 23:18

Il était évident que quiconque connaissait Marcus, connaissait aussi son fidèle chat, Newton, celui qui avait tant squatté le Elm qu'il avait fini par se faire adopter par le barman. Et Leo, sa serveuse avec qui il adorait se disputer comme chien et chat. Ils faisaient parti de la vie du barbu, ils étaient tous les deux importants pour lui, d'une certaine façon. Et ils gravitaient tellement tous deux autour de lui que leur présence était devenue naturelle. Sauf qu'O'Brian avait parfois tendance à oublier que Penelope n'était plus dans sa vie depuis un moment, elle avait loupé beaucoup de choses, il n'était plus le même homme que celui qu'elle avait connu, il n'avait plus vraiment les mêmes fréquentations non plus. Il sourit en baissant la tête. Ce sont mes enfants, voyons, je ne t'en ai pas parlé ? La blague était nulle, à peine croyable, même si, en presque dix ans, il aurait très bien pu avoir plusieurs gamins dans les pattes. Il releva la tête la fixa sans se départir de cet air canaille qui faisait briller ses yeux et lui donnait bien quelques années de moins. C'était peut-être inapproprié d'être d'humeur légère en de telles circonstances, mais Marcus voulait croire que ça faisait du bien à la blonde, c'était son moment à elle pour souffler, quand il s'installait à ses côtés sur ce banc, son seul moment de répit, enfin il croyait, il ne savait pas bien ce qu'elle faisait d'autre de ses journées, comment elle occupait ses soirées. Il n'en oubliait pas pourquoi ils s'asseyaient sur ce banc spécifiquement, jamais trop loin de l'hôpital, il était parfaitement conscient de la graviter de la situation pour la famille Russell, mais il ne voulait pas rendre les choses plus lourdes. Newton est mon chat, à moins que je sois son humain... et Leo c'est l'emmerdeuse qui me sert de serveuse, je ne serais rien sans elle aujourd'hui. Il ne pouvait pas dire mieux les concernant tous les deux. Non, pas d'enfant caché, pas même l'ombre du désir d'enfant durant toutes ces années, avec qui, de toute façon ?
Oh... se contenta-t-il de répondre, il n'avait pas à entrer dans les détails, il se doutait bien que dans de telles circonstances, les familles pouvaient soit rester soudées, soit s'éclater, ça dépendait de beaucoup de choses, on ne gérait pas tous la maladie de la même façon. Et puis, mine de rien, Jo avait encaissé pas mal de choses ces dernières années, concernant sa sœur et autres, alors ça faisait peut-être beaucoup. Enfin il n'en savait rien, Marcus, de toute façon il ne pourrait jamais choisir un camp, entre cette femme qu'il aimait encore bien trop et son frère qui était un véritable ami pour lui. Leurs histoires ne le concernait pas. Soyez forts pour votre père, le reste n'a que peu d'importance en ce moment. Il la regarda terminer son jus de fruit, il la trouvait pâle et trop maigre, elle s'oubliait en ce moment. Si je te faisais à dîner ce soir ? Je laisse le Elm à Leo et je m'occupe de toi ? Ca ne te ferait pas de mal. On pourrait regarder l'un de ces films nuls que tu m'obligeais à voir. Il ne savait pas bien comment ni pourquoi il proposait ça, il n'avait aucune idée de ce qu'était la vie de Penny actuellement, mais qu'importe, il sentait le besoin de prendre soin d'elle.

__________________________

smile like you mean it
Looking back at sunsets on the East side. We lost track of the time
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
Penelope Russell

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 260
ICI DEPUIS : 04/01/2022
CRÉDITS : Eilyam (av) | EndlessLove (sign)

STATUT : Mariée, mais séparée.
MessageSujet: Re: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope EmptySam 13 Aoû 2022 - 19:44


✩ ✩ ✩ ✩
doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur

w/ @marcus o'brian


"Je suppose que Newton doit être autre chose qu'un être humain miniature, s'il a une patte boiteuse..." souffle Penelope dans un sourire. Elle suit volontiers Marcus dans sa blague, l'effort pour lui changer les idées est appréciable sur le coup. Peut-être aurait-il vraiment pu avoir des enfants, si on oublie la blague. Dix ans, c'est amplement suffisant pour pouvoir rencontrer quelqu'un et vouloir procréer... Marcus confirme dans l'instant suivant que le dénommé Newton se trouve être un chat. Leo, en revanche, est une personne. Une serveuse, à ce qu'il dit... Penny se dit qu'il doit s'agir de quelqu'un de relativement jeune, si Marcus en parle en ces termes. Elle hoche la tête. Ses paroles résonnent quelques instants dans son esprit. "Je ne serais rien sans elle aujourd'hui." Un pincement se fait ressentir au creux du ventre de Penelope, qui le chasse bien vite. De toute manière, elle a bien autre chose à penser que les possibles amours de Marcus.
Elle ne s'attarde pas non plus sur le pourquoi du comment à propos de Joaquim, et se sent quelque part soulagée que son mari ne pose pas plus de questions. Nouveau hochement de tête de la part de la blonde. Marcus a raison. Le principal, c'est qu'ils soient tous là pour le père de famille. En espérant que ce séjour à l'hôpital ne soit pas le dernier. S'il pouvait l'être, et qu'une guérison totale soit annoncée, ce serait l'idéal... mais Penelope ne se fait pas autant d'espoir. Il n'a pas été donné un temps infini à son père. Ni de promesse de rémission.
Penny termine la petite bouteille de jus de fruits, regard dans le vide, jusqu'à ce que Marcus reprenne la parole, lui proposant de lui faire à dîner ce soir, ainsi que de lui tenir compagnie. Sa raison lui crie de refuser, car ce n'est pas sain. Ils ont beau tenir encore l'un à l'autre, Penelope ne doit pas s'imposer outre mesure auprès de Marcus, même lorsque c'est lui qui propose de tels rendez-vous. Elle ne doit pas le faire souffrir davantage. Son coeur, en revanche, meurt d'envie d'accepter. C'est lui que Penny décide de suivre, ignorant royalement sa raison. "Avec plaisir..." fait-elle, un demi sourire sur les lèvres. Elle lève son visage vers Marcus, croise son tendre regard, et détourne les yeux l'instant d'après. La photographe sent ses joues prendre une teinte rose vif. "Tu veux passer chez moi ? Je ne sais pas si ça sera aussi bien pour faire à dîner, mais on peut toujours se faire livrer quelque chose, si ça..." s'interrompt Penelope. Son téléphone vient de vibrer, sous sa cuisse. Elle regarde furtivement l'écran. "Papa vient de se réveiller, je dois remonter." Elle se lève docilement, bouteille vide en main. Elle la jettera sur le chemin de la chambre. "Tiens-moi au courant pour ce soir..." murmure-t-elle ensuite, après s'être penchée sur Marcus pour lui déposer un baiser sur la joue, presque sur le lobe de l'oreille. Léger sourire sur les lèvres, Penelope s'éloigne ensuite, dans un bruissement de tissu crème. Son père l'attend.

__________________________

the way i cry ♒︎You've been starring down this road forever hoping there's a way you'll try, but right now I need you more than ever. You won't see it in the way I cry.©️ endlesslove.
Marcus O'Brian
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 1958
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo & Charlize
CRÉDITS : ©astierian (Tommy ♡)

STATUT : marié mais séparé depuis des années
MessageSujet: Re: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope EmptySam 20 Aoû 2022 - 15:11

Il n’y avait aucune femme, aucun engagement quelconque dans la vie d’homme de Marcus, même après dix années, même s’il avait une vie sociale bien remplie. Il avait fait quelques rencontres, parfois il avait invité des femmes dans son lit, mais aucune n’y était resté, il ne voulait pas, il n’en avait pas besoin. Et plus que tout, il avait peur, peur d’être abandonné une fois de plus, peur des mensonges, du manque, de l’absence et de conséquences que ça pouvait avoir. Marcus était un homme blessé, effrayé, mais ça ne datait pas de Penny, il ne la jugeait pas coupable de tout. Il se voyait plutôt comme quelqu’un de maudit, ou quelque chose comme ça, dès sa naissance il avait été seul, sa pauvre mère l’avait abandonné certainement sans le vouloir et son géniteur, il avait pris la fuite, sûrement qu’élever un gamin sans mère ça lui foutait trop la frousse. Toute sa vie était définie par ce moment-là, celui de son premier cri, qu’il avait poussé seul. Penelope n’avait fait que suivre le mouvement finalement. Il afficha un demi sourire à la réponse de la blonde, elle avait bien suivi, écouté. Et il lui confirma bien que Newton était un animal, il n’avait aucune mauvaise surprise dans son sac, Marcus, il n’avait fait que l’attendre, elle, en somme. Et même si la façon dont il parlait de Leo pouvait porter à confusion, il n'en était pourtant rien, il n’y avait pas l’ombre d’une ambiguïté entre le barman et sa serveuse, si elle était si importante à ses yeux ça n’avait rien à voir avec des sentiments amoureux, mais ça, la photographe ne pouvait pas le savoir et il remarqua bien son trouble, qui passa rapidement, si elle voulait être rassurée, elle pouvait poser des questions, elle comprendrait bien vite que Marcus était un homme sans aucune attaches, mis à part celles de son passé. Ils discutèrent encore un peu de sa famille, de son frère, O’Brian n’était pas intrusif, jamais, il savait garder sa place et sa curiosité pour lui. Et au terme de quelques mots ponctués d’un silence apaisant, il lui fit sa proposition, sans vraiment réfléchir, sans aucune arrière-pensée. Elle accepta avec plaisir et il sourit un peu comme un gamin empoté. Avec le temps il était devenu nul en matière de sentiments. Penelope proposa de passer chez elle avant que son téléphone ne sonne, c’était le signe du départ pour tous les deux. Il hocha la tête alors qu’elle venait déposer un baiser sur sa joue et ce fut presque à lui de rougir, un sourire discret aux lèvres. Il la regarda partir avant de se lever à son tour pour retourner dans son antre.
La soirée ne se déroula pas vraiment comme il l’avait prévu, ce ne fut pas aussi simple de laisser le bar à Leo, tout Bowen semblait avoir décidé de s’inviter au Elm ce soir-là. En réalité il n’y avait pas pensé, mais c’était soir de match, les Reds contre les Rebels, alors évidemment, tout le monde s’était pressé pour suivre la rencontre avec sa pinte à la main. Il n’avait pas pu quitter le pub avant la fin du match et pas eu le temps non plus de prévenir Penny. Il était donc quasiment minuit lorsqu’il sonna à sa porte, une boite de cookies et un pack de bières à la main, il se doutait bien qu’elle avait déjà dîné. Lorsqu’elle ouvrit il se présenta avec un sourire contrit. Je suis désolé, j’ai été retenu. Tu veux toujours de moi ? Il espérait sincèrement qu’elle ne le refoulerait pas.


__________________________

smile like you mean it
Looking back at sunsets on the East side. We lost track of the time
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
Penelope Russell

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 260
ICI DEPUIS : 04/01/2022
CRÉDITS : Eilyam (av) | EndlessLove (sign)

STATUT : Mariée, mais séparée.
MessageSujet: Re: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope EmptyVen 9 Sep 2022 - 19:29


✩ ✩ ✩ ✩
doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur

w/ @marcus o'brian


Sa mère ayant annoncé qu'elle se retirait pour prendre le thé avec une cousine éloignée, Penelope a pu profiter d'un long moment en tête-à-tête avec son père. Tête-à-tête durant lequel des confidences ont été faites, des deux côtés. La blonde a ainsi pu parler de ses neuf ans passés à Brisbane, et surtout de la raison de ce départ soudain. Elle n'avait été que très évasive, à l'époque, évoquant simplement une offre de travail inattendue et impossible à refuser. Loin de la juger, le père de Penelope s'est contenté de hocher la tête, serrant la main de sa fille de temps à autre, lorsqu'il l'émotion faisait trembler sa voix. "Tant que tu es heureuse et en accord avec toi-même, ma fille..." avait-il murmuré, avant qu'une aide-soignante vienne lui proposer un plateau repas, qu'il a refusé. Il s'est excusé de sa perte d'appétit, et cette fois, c'est Penelope, qui a serré sa main.
Le trajet du retour a été plutôt compliqué pour la blonde, dont les émotions étaient trop envahissantes. Elle a dû s'arrêter plusieurs fois pour se concentrer sur sa respiration. Seule son entrevue avec Marcus, prévue un peu plus tard, lui donnait envie de rentrer chez elle. Penelope a réussi, tant bien que mal, à ranger quelques vêtements qui traînaient ça et là, pour accueillir Marcus dans de meilleures conditions. Peu avant l'heure du dîner, elle lui a envoyé un texto pour s'informer de ce qu'il en était de son côté. Et lorsque la lune a commencé à trop briller dans un ciel dénué de tout nuage, Penelope a compris que Marcus ne viendrait pas. Perdue entre la frustration et la déception, elle s'est contentée d'un verre de vin pour tout dîner. S'il lui avait au moins répondu...
Elle n'a pas eu l'envie non plus de regarder quelque chose pour se changer les idées. Penny s'est contentée de traîner mollement sur Pinterest, quelque chose qu'elle fait uniquement lorsqu'elle ne sait plus quoi faire de sa peau, son verre de vin à nouveau rempli. Quand la sonnette retentit, Penny est plus surprise qu'autre chose. Elle a passé toute sa soirée sur le canapé, comme si elle attendait encore Marcus. Marcus... Qui apparaît dans l'encadrement de la porte lorsqu'elle ouvre timidement, sans même se demander qui peut bien sonner à une heure pareille. Peut-être s'en doutait-elle, au fond. "Ah..." soupire-t-elle. Encore une fois, sa raison lui crie d'aller se coucher, et de vider ce verre de vin dans l'évier. Mais son coeur appelle Marcus, et toute compagnie qui ne la forcerait pas à dialoguer sur ce qui la fait se sentir aussi mal. "Oui, je m'en suis doutée," répond la blonde. Le sourire contrit de Marcus est toujours aussi craquant. Pourquoi est-il aussi craquant...? "Entre," formule-t-elle d'une voix douce en s'écartant pour le laisser entrer. "Je peux bien veiller un peu, si tu as amené des cookies..." murmure ensuite Penelope. "Il y avait du monde au bar ?" suppose-t-elle, en revenant vers le salon pour se jeter d'autorité dans le canapé, manquant au passage de renverser son verre de vin sur la table basse.

__________________________

the way i cry ♒︎You've been starring down this road forever hoping there's a way you'll try, but right now I need you more than ever. You won't see it in the way I cry.©️ endlesslove.
Marcus O'Brian
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 1958
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo & Charlize
CRÉDITS : ©astierian (Tommy ♡)

STATUT : marié mais séparé depuis des années
MessageSujet: Re: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope EmptyJeu 15 Sep 2022 - 15:39

Si Marcus avait donné beaucoup dans sa relation avec Penelope, le Elm avait toujours été l'une de ses priorité, même avant, même quand il n'en était que le serveur qui venait faire des extras le week-end pour payer ses études. Il aimait ce bar, ce lieu chargé d'histoire, il sentait ce lien invisible entre ces murs et lui, c'était inexplicable. La blonde l'avait toujours compris, elle n'avait jamais semblé être jalouse de cette maîtresse qui lui volait souvent son compagnon, son époux. Depuis qu'elle était parti le pub avait été son radeau, son antre, son havre de paix, c'était le seul endroit où il se sentait bien, en sécurité. Il s'était reconstruit entre ces murs, il était devenu celui qu'il était vraiment destiné à devenir. Il s'était aussi abîmé, à force de trop boire, mais ça c'était une autre partie de l'histoire, celle qu'il n'avouait pas. Ce soir il avait encore une fois préféré son bar, son métier, à sa vie privée. Même si dans cette vie-là Elle était présente, elle était revenue, elle l'attendait. Mais Lui, lui l'avait attendu, des années, il l'avait détestée, mais tellement aimé, il avait continué, malgré tout, sans elle. Alors ce soir c'était match, son pub débordait de monde et de bonne humeur. Et même s'il avait souvent pensé à Penny durant la soirée, il fallait avouer qu'il s'était éclaté et que cette soirée avait été prenante. Pourtant une fois qu'il avait réussi à s'échapper, face à cette porte clause, cette demeure dont il ne connaissait encore rien, il se sentait presque intimidé. Et si elle n'ouvrait pas, ou si elle le rejetait ? Et si la magie de ces moments sur ce banc face à l'hôpital était rompue ? Mais il sonna, de toute façon il avait fait tout le chemin, ses cookies dans les bras, il ne pouvait plus faire marche arrière. Elle lui ouvrit, semblait soulagée et le sourire du barman s'élargie un peu. Il entra, la suivant dans la pièce principale en lui tendant son chargement. Les cookies c'est ma botte secrète pour me faire pardonner. Il remarqua le verre de vin qui manqua de se renverser, la photographe était toujours aussi maladroite dan ses gestes du quotidien. Oui, c'était soir de match, j'avais oublié. Tu as dîné ? Il ne pouvait s'empêcher de s'en faire pour elle, un verre de vin, ça ne nourrissait pas.
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
Penelope Russell

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 260
ICI DEPUIS : 04/01/2022
CRÉDITS : Eilyam (av) | EndlessLove (sign)

STATUT : Mariée, mais séparée.
MessageSujet: Re: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope EmptyDim 18 Sep 2022 - 20:17


✩ ✩ ✩ ✩
doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur

w/ @marcus o'brian


"Ca tombe bien, j'adore ça," répond Penelope, une fois dans le canapé avec les cookies de Marcus en équilibre sur ses genoux relevés. Elle fixe quelques secondes le pack de bières sur la table basse pendant que Marcus lui répond, avant de se relever d'un coup pour aller les mettre au frigo, non sans en garder une pour celui qu'elle peut encore appeler son mari. Décapsuleur en main, elle revient s'installer sur le canapé et attrape son verre de vin pour le lever. "Ca se marie bien avec les cookies, je trouve," lance-t-elle, pour toute réponse à la question de Marcus. Non, Penelope n'a pas eu la force de dîner, trop déçue de s'être retrouvée seule. Mais ça, elle n'a pas le droit de le dire. Pas même sous l'effet de l'alcool, qui commence à se faire ressentir en elle, vu les mouvements erratiques et confus qu'elle amorce parfois. Boire avec le ventre complètement vide, ce n'est pas la meilleure des idées qu'elle a eue de la journée. "C'est gentil d'être quand même passé me voir," finit-elle par déclarer, en fixant son verre et en faisant tourner le liquide à l'intérieur. Penny n'a pas le droit d'en vouloir à Marcus. C'est elle qui l'a quitté sans un mot, et qui les a mis tous les deux dans cette intenable situation. Il ne lui doit strictement rien, et ce n'est pas une proposition de soirée de son initiative finalement tombée à l'eau qui va changer quelque chose.

__________________________

the way i cry ♒︎You've been starring down this road forever hoping there's a way you'll try, but right now I need you more than ever. You won't see it in the way I cry.©️ endlesslove.
Marcus O'Brian
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
MESSAGE : 1958
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo & Charlize
CRÉDITS : ©astierian (Tommy ♡)

STATUT : marié mais séparé depuis des années
MessageSujet: Re: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope EmptyLun 26 Sep 2022 - 10:27

Elle ne tenait pas en place, ce soir, Marcus avait face à lui une Penelope bien différente de celle qui se tenait prostrée sur son banc face à l'hôpital. Elle était presque volubile, ses paroles étaient décousues, la faute à ce fameux verre de vin qu'elle tenait en équilibre instable ? La blonde avait toujours eu cette âme d'artiste, vive et dansante, un peu folle même, face au sérieux Marcus bien plus posé. C'était ce qui l'avait charmé, à l'époque, cette flamme à laquelle il avait aimé se réchauffer se brûler parfois, dans une délicieuse morsure. Et ce soir elle le séduisait encore, avec ses joues légèrement empourprées par l'alcool. Elle ne répondait pas, elle ne répondait jamais franchement aux questions qui ne lui plaisaient pas, ainsi il comprenait qu'elle n'avait rien avalé d'autre que son verre de vin. Il se passa de relever en la réprimandant, elle n'était plus une enfant après tout, il n'avait pas à la couver. Les cookies se marient avec tout. Il attrapa la bière et le décapsuleur et entreprit d'ouvrir sa bouteille avant de poser l'outil sur la table basse tout en observant du coin de l'œil celle qui était encore son épouse. Il lui sembla qu'il y avait comme un ton de reproche dans le fond de sa voix, l'avait-elle attendu ? Espéré ? Avait-elle cru qu'il l'avait oublié ? Il esquissa un demi sourire en la fixant sans plus se cacher, elle semblait presque fragile recroquevillée dans son canapé, il n'avait pas le droit de la trouver attirante, pourtant elle l'était, indéniablement. C'est gentil de m'avoir laissé entrer. Même si tu m'en voulais de t'avoir planté. Il la provoquait gentiment, même après dix ans de séparation il lui semblait qu'il la connaissait encore par cœur. Léger soupire avant qu'il se redresse un peu sur son fauteuil. J'ai attendu toute la soirée de pouvoir m'échapper. Pour la rejoindre.
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
Penelope Russell

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
MESSAGE : 260
ICI DEPUIS : 04/01/2022
CRÉDITS : Eilyam (av) | EndlessLove (sign)

STATUT : Mariée, mais séparée.
MessageSujet: Re: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope EmptyLun 26 Sep 2022 - 19:05


✩ ✩ ✩ ✩
doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur

w/ @marcus o'brian


Penelope a un mal fou à regarder Marcus dans les yeux. Ils ont vécu une partie de leur vie ensemble, se sont ouverts l'un à l'autre, se sont même promis d'évoluer côte à côte jusqu'à ce que la mort les sépare, et pourtant Penelope continue de fixer son verre de vin, sans réussir à croiser le regard de son mari. Elle lui en veut de l'avoir laissée tomber ce soir, et elle a peur qu'il le découvre en lisant en elle comme dans un livre ouvert. Surtout qu'elle n'a aucun droit de lui en vouloir. Si encore, il lui avait promis... Même avec ça, finalement. Il ne lui doit plus rien après ce qu'elle a fait à leur histoire. "Oh, je ne t'en veux pas," répond mollement la photographe en se relevant légèrement pour atteindre la table basse et, par extension, la boîte de cookies qu'elle y a déposée. Ce geste masque le voile de tristesse dont elle sent ses yeux se parer. Penelope reprend sa position initiale et ouvre les cookies, son verre coincé entre ses deux genoux ramenés contre elle. Au bout de quelques secondes, elle se rend compte de la dangerosité de son entreprise et se corrige en reposant finalement son verre de vin sur la table basse. Mieux vaut éviter de nettoyer le canapé à une heure aussi tardive. La première bouchée de cookie donne à Penny l'impression de revivre. Une miette grossière parsemée de chocolat reste accrochée à la commissure de ses lèvres alors que Marcus reprend la parole pour lui déclarer qu'il a attendu toute la soirée de pouvoir s'échapper. C'est ce qui convainc Penelope de poser -enfin !- ses yeux sur lui. "C'est vrai ?" murmure-t-elle, bouche légèrement pleine. Elle se rend compte de l'absurdité de sa posture et se corrige bien vite, dans un petit rire. La manche de son gilet vient essuyer sa lèvre, faisant tomber la miette sur le tapis. "Merde... Oh je ramasserai plus tard," souffle-t-elle.

__________________________

the way i cry ♒︎You've been starring down this road forever hoping there's a way you'll try, but right now I need you more than ever. You won't see it in the way I cry.©️ endlesslove.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope   Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope Empty

 
Doucement sans faire de bruit, comme on réveille la pluie, je vais prendre ta douleur + Penelope
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oh putain je vais me le faire ...
» Qu'est-ce que je vais faire ? feat Lennox
» Je vais te le cacher sans doute, tu me plais ı Sean
» J'vais t'faire tourner la page / Tathur
» "Le bruit mange le bruit." [ft. Gretchen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: northern District :: hôpital-
Sauter vers: