∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en janvier —

L'été est bien installé en Australie ! Les températures sont chaudes et la saison des pluies est amorcée. Il fait en moyenne 26 °C.


joy deanfield & sahan kwon
sont nos membres du mois ♡

-36%
Le deal à ne pas rater :
Karcher SC2 Upright Easyfix – Balai Nettoyeur Vapeur 1600 w
89.99 € 139.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 i played with your heart, got lost in the game (leóma)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyVen 02 Sep 2022, 21:43

Il aurait dû se douter, Leónel, que jamais Selma ne voudrait mettre les pieds dans cette caravane qu’il appelait désormais son chez soi. Une mobile-home ce n’était certainement pas ce dans quoi il s’imaginait finir ses jours, encore aujourd’hui il n’y voyait qu’un aspect temporaire, mais il savait que son épouse vivait encore plus mal de le savoir là-dedans, surtout avec Isidora qui venait y passer une semaine sur deux. Selma, elle n’avait jamais voulu y entrer. À chaque fois qu’elle venait chercher Isidora ou rencontrer Leónel pour x ou y raison, elle demeurait à l’extérieur. Comme à leur dernier échange. Évidemment, le chilien se sentait jugé à chaque fois, mais il n’en disait rien. Il n’en dirait rien non plus ce soir, alors qu’elle rejetait catégoriquement sa proposition. Il n’avait plus envie de se prendre la tête, encore moins ce soir, non ce soir il avait envie d’oublier qu’ils étaient à la dérive. Sa femme le tira ensuite par la main, elle avait une autre idée en tête et rapidement, ils se retrouvèrent en direction d’un hôtel dont Leónel connaissait l’emplacement, et aussi son incapacité à s’en payer une chambre, même pour une nuit. Il suivit quand même Selma, ne voulant pas freiner cette envie qui les habitait. D’ailleurs celle-ci grandissait bien vite, bien plus vite que leurs pas sur les trottoirs de la ville. La quadragénaire se retourna vers son mari pour l’embrasser, à mi-chemin entre le bar et l’hôtel, leurs pieds ancrés sur le sol mais leurs esprits envolés vers un univers rien qu’à eux. Leónel entoura sa femme de ses bras, l’attirant contre lui, ses lèvres s’accrochant à celles de Selma, sa moustache chatouillant le nez de la jeune femme, comme avant. On dit que home is where the heart is et à ce moment-là, jamais le chilien ne s’était davantage senti chez lui. Il avait l’impression de revenir à la maison, dans ses bras. Leur baiser tira à sa fin et leurs fronts se pressèrent l’un contre l’autre, l’ancien neurologue fermant les yeux, silencieux dans la nuit malgré sa respiration plus courte, sa respiration impatiente d’en avoir plus. Alors, il reprit la main de Selma, et ensemble ils traversèrent la distance les séparant de l’hôtel.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyVen 16 Sep 2022, 16:01

L’idée d’un endroit neutre, sans histoire ni passif pour eux, un lieu éphémère pour leur nuit, c’était tout ce dont il leur fallait. Elle se sentait un peu coupable de penser à louer une chambre d’hôtel pour elle et son mari, comme s’ils faisaient quelque chose de mal et d’interdit. Peut-être que c’est mal, que ça leur fera mal, mais tous les deux n’en sont pas là, ils ne pensent pas au lendemain. Si Izzy n’avait pas été chez elle, est-ce qu’elle y aurait emmené León ? Est-ce qu’elle se serait senti capable de laisser repartir sans le retenir pour qu’il revienne vivre avec elles ? Quand il s’agit de son mari, Selma a beaucoup moins de force et se sait faiblir beaucoup trop facilement malgré les décisions radicales qu’elle a pu prendre le concernant, par le passé. Elle oublie tous ces questionnements lorsqu’elle se retourne, impulsive, pour venir l’embrasser, comme pour être sûr qu’il est toujours lui quelque part et qu’ils sont toujours eux. Elle voulait aussi être certaine de ne pas se faire de films, de ne pas s’imaginer qu’il veut la même chose qu’elle. Quand il ne la repousse pas, elle sent son cœur exploser. La jeune femme a du mal à laisser ses lèvres partir comme si elle ne les reverrait plus jamais, mais ils se remettent en route vers l’hôtel, à pas pressés, comme si les minutes leur étaient comptées. En arrivant, elle tente de retrouver un maximum de contenance face au réceptionniste pour lui réserver une chambre pour la nuit. Ils arrivent tard, sans avoir réservés, elle s’imagine bien ce qu’il doit penser d’eux et du fait qu’ils profitent peut-être de leur soirée pour commettre quelques infidélités mais l’opinion des autres n’a jamais été la priorité pour Selma. Une fois la clef récupérée, elle reprend la main de son mari pour l’entraîner vers l’ascenseur. Une autre personne monte avec eux, les obligeant à maintenir une certain sérieux, la jeune femme préférant ne pas regarder León pour réussir à ce que le moment ne lui paraisse pas durer une infinité même si les deux étages à monter lui semblent bien longs. Elle en profite pour revérifier le numéro sur la carte avant de foncer vers la porte correspondante à peine les portes ouvertes, beaucoup trop impatiente. Deux ans c’est long, bien trop long.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyMar 27 Sep 2022, 02:36

Bien sûr, Leónel aurait préféré vivre ce moment, ces retrouvailles, dans un lieu qui lui était familier, aussi familier que le regard de Selma et ses bras autour de lui. Il aurait voulu que son impression de retourner en arrière, de revivre le passé, ne s'étale pas qu'à leurs corps mais aussi aux lieux. Leur maison lui manquait, à Leónel. Il ne ferait croire à personne qu'il y était bien, dans cette caravane dont l'odeur lui rappelerait pour toujours celle de la défaite, de l'échec, de la perte. De la honte. Il aurait voulu, ne serait-ce que pour une nuit, renouer avec l'homme d'avant avec sa vie d'avant. Mais dans une chambre d'hôtel où tout lui semblerait froid et étranger, le chilien n'avait pas le sentiment qu'il ferait un bond quatre ans derrière. Il aurait plutôt l'impression d'ouvrir une parenthèse dans une phrase qu'il ne reconnaissait pas. Au diable les doutes ! Le désir brûlant qui habitait Leónel l'empêchait de raisonner plus loin que le bout de la nuit. Malgré son besoin de regoûter au passé, il ne pourrait combattre l'envie de retrouver Selma, tout simplement, peu importe où c'était et dans quels draps ils s'étendaient. C'était sans doute mieux ainsi. Ces draps-là, ni l'un ni l'autre n'aurait à redormir dedans, avec le souvenir de leur égarement marqué entre leurs plis. Les amoureux d'autrefois arrivèrent à l'hôtel d'un pas pressé, se rendant à contre-coeur au passage obligé de la réception. C'est Selma qui s'occupa de la réservation pour la nuit, pour le plus grand soulagement de Leónel qui n'aurait pas à tendre une carte de crédit déjà maxée. Une fois leur carte magnétique en main, la journaliste s'empara de la main de son mari pour l'entraîner jusqu'à l'ascenseur. Il aurait préféré prendre les escaliers pour ne pas avoir à se contenir face à la troisième personne à bord. Le quadragénaire, tout comme sa femme, gardèrent leurs yeux rivés vers les portes métalliques fermées face à eux. Ce n'est que lorsque la porte s'ouvrit qu'ils se lancèrent un regard avant de filer vers le numéro de porte associé à la carte. Emporté par une soif sexuelle qu'il n'avait pas ressentie depuis bien trop longtemps, Leónel s'engouffra dans la chambre après Selma, refermant la porte derrière lui d'un simple coup de pied sans se retourner, ne cherchant qu'à retrouver les lèvres de son épouse.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyVen 30 Sep 2022, 17:00

Pourquoi ce soir, pourquoi maintenant, après tout ce temps ? Sans doute parce qu’elle l’avait vu différent, loin de sa caravane, des volets fermés et de la mélancolie qu’il traîne partout avec lui. Ils se voient peu pour d’autres raisons que leur fille ou de l’administratif lié à leur mariage toujours bien officiel aux yeux de la loi. Malgré les années, les sentiments de Selma n’ont jamais faibli, malgré le départ forcé de León de leur maison, malgré tout. Il sera toujours dans sa tête, même s’il n’est plus vraiment le même qu’avant, elle se rattache à son souvenir, ce soir une fois de plus. Elle sait que cet égarement ne sera sans doute pas sans conséquences mais à les voir tous les deux, ils se fichent bien de savoir de quoi demain sera fait temps qu’ils peuvent vivre ce soir. Sans un regard, sans un mot, ils laissent l’ascenseur monter, mettant leur patience à rude épreuve jusqu’à ce que les portes ne s’ouvrent et qu’ils puissent avancer dans le couloir jusqu’à leur chambre pour la nuit, jusqu’à cet endroit rien qu’à eux, pour se retrouver. Selma entre la première, pose la carte là où elle peut avant de se retourner vers Leónel, qui en profite pour refermer avec empressement la porte. Leurs lèvres se retrouvent à nouveau mais cette fois, nulle besoin de faire attention, nulle besoin de s’arrêter, d’aller ailleurs, il y sont. Elle l’entraîne, à l’aveugle vers le lit sur lequel ils tombent tous les deux, ce qui fait sourire la jeune femme contre les lèvres de son mari. Elle a envie que leurs corps se retrouvent, qu’ils s’emmêlent et de retrouver la chaleur familière de son souffle contre son épaule, de son torse contre sa poitrine, de son corps et son être tout entier. Selma glisse une de ses mains sous le t-shirt de León, retrouvant sous ses doigts son torse qu’elle n’a pas touché depuis si longtemps. Depuis deux ans ils n’ont connu que des effleurements, plus ou moins volontaires, mettant à rude épreuve leur éloignement, alors ce soir, chaque geste est une libération, une souffle d’air dans un long moment d’apnée. Ses lèvres glissent de sa bouche à son cou qu’elle retrouve avec envie tout en le redécouvrant à chaque baiser. Ils ont changé tous les deux, ils ont fait leur bout de chemin séparément mais ils se connaissent bien trop pour que leurs baisers soient si différents.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyVen 14 Oct 2022, 20:15

Leónel ne s'imaginait pas encore que cette nuit, Selma réveillerait en lui une flamme éteinte depuis des mois, des années. Il ne s'imaginait pas qu'une fois cette porte entrouverte de nouveau, il ne pourrait la refermer, malgré son envie de rester encore un peu vautré chez lui dans sa noirceur dans sa nostalgie. Elle le sortait de lui-même. L'ancien neurologue sembla d'ailleurs ne plus être dans son corps lorsqu'ils franchirent le long couloir menant à leur chambre d'hôtel. Il lévitait, hors de lui. Le contact avec la réalité ne lui semblait plus tout à fait tangible, sans doute parce que quatre années s'étaient écoulées sans que Selma et lui ne ressentent cette fougue. Leónel avait été bien trop distant, bien trop refermé, pour laisser le désir s'installer entre eux, eux qui pourtant n'avaient jamais eu de mal à s'aimer dans la chambre à coucher. Jamais, jusqu'à ce jour-là où tout avait basculé entre eux, à cause d'un malade avec un fusil. Ce soir Leónel et Selma laissaient ce trouble de côté, ce soir les époux se retrouvaient, et l'empressement était palpable. Le quadragénaire referma la porte d'un coup de pied, ne voulant pas lâcher sa femme de vue une seule seconde. Par peur qu'elle change d'avis. Par peur qu'elle ne soit qu'un mirage. Il lui était arrivé trop souvent de se réveiller le matin, à la suite d'un rêve plein de promesses qui s'évanouissaient dès qu'il ouvrait les paupières. Il n'avait pas envie, Leónel, que cette nuit ne soit qu'un fantasme créé de toutes pièces par son subconscient fatigué de souffrir. Selma les entraîna à l'aveugle vers le lit sur lequel ils tombèrent enlacés, dans un rire rafraîchissant. Leurs lèvres se retrouvèrent rapidement alors que leurs jambes s'entremêlaient, le bas de leurs ventres se pressant l'un contre l'autre. Leurs haleines alcoolisées se rencontraient à mi-chemin lorsqu'ils reprenaient leur souffle. Leurs baisers et leurs caresses avaient ce quelque chose de familier qui donnait l'impression à Leónel de rentrer à la maison après quatre années d'errance.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyDim 23 Oct 2022, 15:36

Selma a plusieurs fois rêvée de se laisser aller à glisser ses lèvres vers celles de son mari, elle a plusieurs fois été tentée, chaque fois se retenant, sachant que l’idée était mauvaise et qu’il valait mieux pour eux deux, pour Izzy, qu’ils ne compliquent pas un peu plus les choses. Pourtant dès qu’elle pense à embrasser quelqu’un, c’est à lui qu’elle pense, les quelques hommes qu’elle a pu rencontrer, notamment au cours de ses voyages, d’une nuit, aucun ne lui a fait complètement oublier l’homme qu’elle aime. Elle sait qu’elle ne pourra pas l’oublier, même s’il n’est pas plus celui qu’elle a aimé, même s’ils sont séparés, elle lui a dit, c’est lui ou personne, c’est comme ça. Ce soir ce sera lui, entièrement. Elle a l’impression de le retrouver un peu, elle le sent fougueux, vivant, elle aimerait le sentir comme ça chaque jour et que ses démons soient enterrés loin. La journaliste ne se fait pas trop d’illusions cependant, ce soir reste une parenthèse exceptionnelle dans leur relation à présent chaotique. Ils rentrent tous les deux dans la chambre où plus rien ne les retient éloigné l’un de l’autre. Ils se retrouvent rapidement sur le lit, dans un rire qui fait bondir le cœur de Selma. Depuis combien de temps n’ont-ils pas ri tous les deux, n’ont-ils pas vécu un moment si simple que celui-là ? Elle retrouve rapidement le creux de son cou, si familier à une époque mais qu’elle n’a pas oublié, il est chaud et il a son odeur qui n’a pas changé, elle l’aime toujours, elle n’a aucun doute. Elle lève le t-shirt de León pour lui retirer, s’assurant tout de même d’un regard que tout va bien. Avec les années ils n’ont plus besoin de parler pour savoir, elle n’est plus sûre de le connaître autant par cœur qu’à une époque mais elle sait le décrypter. Elle approche à nouveau ses lèvres des siennes, comme si cet éloignement de quelques secondes était bien trop long, comme si elle voulait profiter de ce moment où ils s’embrassent pour le garder en souvenir pour plus tard, quand elle se retrouvera seule dans leur maison.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyVen 18 Nov 2022, 23:29

Lui-même se sentait vibrer d'en-dedans, il avait l'impression de renaître de ses cendres et de s'enflammer à nouveau mais cette fois, il espérait que la flamme ne le consumerait pas en totalité. Qu'il ne quitterait pas cette chambre éteint à nouveau. Il aurait voulu, Leónel, que Selma fasse jaillir en lui l'éclat de vie et que cette lumière ne disparaisse plus jamais. Il avait rarement été autant optimiste dans les dernières années. C'était peut-être ses quelques verres de bière c'était peut-être le désir qui lui montait à la tête. Dans tous les cas il se laissait porter par l'espoir et par l'envie, Leónel, et c'est tout ce flot d'émotions vibrantes qui le rendait aussi fougueux ce soir. Ce flot d'émotions pour Selma. Toujours pour Selma. S'il avait su que de son côté, elle ne se berçait pas de telles illusions, peut-être aurait-il déchanté. Ils n'étaient cependant pas dans une atmosphère de communication verbale, leurs doutes ou leurs attentes demeureraient donc invisibles aux yeux de l'autre. Leur langage était complètement corporel, et ils parlaient la même langue à ce niveau-là, Selma et Leónel. Ils avaient un jour connu par coeur les tournures de phrases au toucher de l'autre lorsqu'il était question de sexualité. Ils se retrouvaient enfin dans cette intimité-là. Refermant la porte avec aplomb derrière lui, d'un coup de pied décidé, Leónel retrouva vite les lèvres de son épouse, impatient. Le feu était mal contenu à l'intérieur de lui. Dans un rire il s'allongea sur elle, c'était libérateur. Selma, elle, le libéra de son t-shirt d'un regard que Leónel préféra ne pas voir. Il ne voulait pas qu'ils surpensent l'acte. Il ne voulait pas se poser de questions. Tout n'allait pas bien, mais pour ce soir, il voulait faire semblant, et peut-être qu'après tout rentrerait dans l'ordre. Il retrouva les lèvres de la brune et l'embrassa avec tout le désir d'avant, parce qu'après tout, il ne s'était jamais enfui ce désir-là. Il avait été enfoui, plutôt. À une lettre près mais toute la différence y était. Le Chilien redécouvrait le corps de sa femme, retrouvant avec plaisir les grains de beauté et les cicatrices qui le parsemaient. Il embrassait avec douceur chaque parcelle sur le chemin de ses lèvres. Sa bouche s'arrêta au creux de son bras et il se releva, à genoux sur le lit, posant ses mains au bas de la robe noire de Selma, pour la relever, lentement, sur ses cuisses, puis sur son ventre, laissant ses doigts effleurer sa peau au fur et à mesure qu'il remontait le tissu le long de son corps. Au fur et à mesure que le désir montait en lui.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyDim 20 Nov 2022, 12:52

Bien trop pragmatique pour s’imaginer que les soucis s’envoleront comme par magie et que les embûches sur leur chemin disparaîtront comme par magie, Selma se prend tout de même à rêver un peu. Elle rêve que les choses bougent, rien qu’un peu, que ce soir soit à marquer dans leur histoire, qu’il y ait un avant et un après et que l’après soit davantage réjouissant que l’avant. Si ça n’arrive pas, elle ne sera pas déçue, car elle ne nourrit que peu d’espoirs au final à une issue positive, mais il y a toujours un peu d’espoir. En attendant elle ne pense qu’au moment présent et au contact de la peau de León sur la sienne, ses lèvres contre les siennes et cette complicité physique retrouvée si naturellement. Sans les disputes et les espoirs perdus, elle a l’impression de le retrouver, de retrouver sa fougue et la passion qui les a toujours animés l’un envers l’autre. Elle sent les mains et la bouche de son mari descendre sur son corps avant de remonter sur ses cuisses pour en faire remonter sa robe, toujours plus haut. Elle n’a pas envie de se précipiter, de savourer ce moment mais elle sent que le désir contenu depuis toutes ces années, caché derrière la colère, les espoirs perdus et l’amertume, revient en elle comme un boomerang à pleine puissance. Sentir son mari contre elle n’a rien à voir avec les autres hommes qu’elle a pu fréquenter le temps d’une soirée. S’ils n’ont pas été des mauvais moments, la complicité n’a jamais été aussi forte et les sentiments n’étaient pas là. Manquant légèrement de patience, elle acheva de retirer sa robe, remontée déjà bien haut, se retrouvant en sous-vêtement sur le lit. Elle attrapa la boucle du pantalon de León pour qu’il remonte vers elle et qu’elle puisse à nouveau embrasser ses lèvres tout en déboutonnant son pantalon pour commencer à le faire glisser le long de ses cuisses. « J’ai tellement envie. » lui glissa-t-elle à l’oreille, la respiration accélérée par l’envie qui se fait déjà pressante.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyJeu 24 Nov 2022, 03:41

Lui aussi aurait voulu un avant et un après, tout comme il y avait eu un avant et un après la fusillade sur la plage. Il aurait voulu, Leónel, que ce soir soit un point tournant dans leur relation et dans son propre état, aussi. Que peut-être, retrouver Selma de cette manière-là lui rappelle tout ce qu'il laissait derrière en s'emprisonnant jour après jour dans son traumatisme. Que ça le sorte de sa tête, de sa noirceur. Cependant ni l'un ni l'autre n'était naïf, dupe. Ils savaient aussi bien l'un que l'autre qu'après quatre années de difficultés, une simple nuit d'amour ne changerait pas tout, tout d'un coup. Mais peut-être un peu. Peut-être que ce serait le début de la remontée. Qui sait. En tout cas, cette nuit, Selma avait face à elle un homme qui ressemblait davantage à celui qu'elle avait épousé. Cette brève parenthèse était une bouffée d'air frais, une étoile filante dans le ciel noir. Sans doute avaeint-ils fait le même souhait en voyant cette brèche lumineuse. Le quadragénaire commença à remonter la robe de sa femme contre sa peau, la dévorant du regard, mais Selma acheva le supplice en terminant de retirer sa robe par elle-même, attirant son mari vers elle pour retrouver sa bouche et déboutonner son pantalon. « Je t'ai rarement vue aussi impatiente ... » Avait soufflé Leónel, renouant avec un côté plus léger de sa personnalité, renouant avec le sourire sans effort. Comme c'était bon et libérateur de ne pas se perdre dans mille et une pensées trop complexes. Comme c'était soulageant de ne pas revisiter de trop sombres souvenirs même dans un moment magnifique. Sans doute grâce à l'alcool dans son sang, Leónel arrivait à rester à la surface de ses pensées, à ne pas réfléchir outre-mesure, et c'est ce qui lui permettait de s'abandonner à Selma et à lui-même, l'ancien lui-même. Le Chilien termina de faire glisser le pantalon le long de ses jambes, s'aidant de ses propres mains qui vinrent l'en débarrasser. Il retira également son chandail, ses genoux de chaque côté des hanches de Selma pendant qu'il se redressait pour ce faire. Il retrouva rapidement les lèvres de son ex et son corps épousa le sien par-dessus les quelques sous-vêtements restants entre eux. C'était comme si, malgré sa propre impatience, il ne voulait pas précipiter les choses. Il ne voulait pas aller trop vite. Il ne voulait pas que le moment se termine trop tôt.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyDim 27 Nov 2022, 17:00

Le retrouver, comme avant, était à la fois une libération et une joie, mais aussi une douleur de savoir que ce ne serait pas un retour à la normale pour eux, qu’il ne s’agit pas d’un réel nouveau départ. Mais l’esprit de Selma ne s’égare pas trop dans ces considérations, préférant se concentrer sur le contact de la peau de son mari sur la sienne, sur ces sensations retrouvées sur cet amour qui peut ressortir le temps d’une nuit. Il a toujours été là, masqué par l’amertume et la colère contre le monde que sa belle histoire d’amour soit gâchée et que l’homme qu’elle aime ne soit plus vraiment là. Ses sentiments pour León n’ont jamais cessé et la séparation n’a jamais eu pour origine le manque d’amour. Quand elle lui a fait l’annonce et qu’ils ont eu cette discussion douloureuse, elle lui a bien dit que ce n’était pas parce qu’elle ne l’aimait plus. Elle sait bien que ça peut paraître un peu cliché de dire ça et que beaucoup de gens le disent seulement parce qu’ils ne veulent pas s’avouer qu’ils n’aiment plus l’autre. Dans son cas, elle est très claire sur ce qu’elle ressent et justement la séparation lui paraissait être la meilleure possibilité pour qu’ils souffrent moins qu’en se voyant chaque jour et que les choses n’aillent plus. C’est aussi pour ça qu’elle n’est pas allée jusqu’au divorce, ce serait admettre qu’il n’y a plus aucun espoir pour que l’état de son mari ne s’améliore. Si elle ne se montre pas très optimiste à son sujet, par peur d’être déçue ne permanence, une part d’espoir subsiste malgré tout et cette nuit la renforce un peu plus. En voyant León lui répondre avec malice et un sourire aux lèvres, la journaliste sent son cœur se réchauffer de retrouver l’homme qu’elle aime et leur petit jeu de séduction. Elle lui sourit avant de l’embrasser et qu’il ne se déleste de ses vêtements pour qu’ils se retrouvent tous les deux en sous-vêtements. « Si j’avais su, j’aurais mis quelque chose qui t’aurais rendu aussi impatient que moi. » lui dit-elle avec un sourire espiègle avant de déposer un baiser sur ses lèvres. Elle le poussa doucement pour qu’il se retrouve à côté d’elle et qu’elle puisse faire glisser plus facilement ses mains sur corps, passant sur son torse, ses fasses, ses lèvres parcourant celles de son mari ainsi que son cou. Une de ses mains finit par arriver jusqu’à l’élastique du caleçon de León qu’elle franchit en guettant sa réaction, ayant tout de même un peu peur qu’il la rejette.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptySam 24 Déc 2022, 17:16

Ce sourire, ce sourire naissant sur le visage de Selma, il y avait longtemps que Leónel n'en avait pas été à l'origine. Depuis plus de quatre ans il la faisait souffrir plus que sourire. Ils ne partageaient plus de moments complices, ils ne se lançaient plus de regards gorgés de sous-entendus, ils ne communiquaient plus que par l'impatience, la nostalgie, la tristesse et la colère. Leónel n'avait plus eu l'impression de lui apporter quoi que ce soit de bon depuis belle lurette. Cette nuit, il sentait que pour une fois, il lui amenait du bonheur, un baume sur le coeur. C'était enivrant d'être à l'origine du plaisir d'un autre, il l'avait presque oublié. Et maintenant qu'il avait vu son sourire il voulait l'entendre jouir, il voulait la sentir frémir, il voulait être à l'origine de l'explosion en elle. Une explosion non pas de colère mais d'extase. Un déferlement électrique qu'ils ne s'étaient pas offerts depuis bien trop longtemps maintenant. « Je suis impatient, même sans ta dentelle noire. Mais ... je veux profiter de chaque instant. » Admit-il, en cachant l'autre pensée qui lui avait traversé l'esprit : il était soulagé qu'elle ne porte pas les sous-vêtements autrefois portés rien que devant lui. Si elle avait choisi de les porter c'aurait peut-être été pour en séduire un autre que lui, c'aurait peut-être été dans l'intention qu'un homme étranger les lui retire après l'avoir dévorée du regard. De s'imaginer ça, c'était cruel, c'était insoutenable, alors il était rassuré qu'elle n'ait pas songé à sa nuit jusque dans le choix de ses sous-vêtements. Selma le poussa alors doucement pour qu'il s'allonge à côté d'elle. Ses mains débutèrent leur parcours contre sa peau délivrée. Ce contact l'enivrait un peu plus encore et ce n'est que lorsque sa femme s'arrêta à la bordure de son caleçon qu'il sentit le brouillard se dissiper un peu. Non, non, il voulait que le flou demeure, il voulait que la réalité demeure teintée d'effluves incendiaires. Il se reconcentra sur le corps de Selma, sa main posée sur sa taille glissant jusqu'à ses fesses. Le brouillard grisant revint. « I want to. Do you ? » Dit-il alors, pour qu'ils se donnent mutuellement la permission de s'égarer pour la nuit, peu importe l'issue, peu importe la finalité.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyMar 03 Jan 2023, 15:48

tw : contenu sexuel

Il y a des choses qui ne changent pas, des amours qui ne meurent jamais complètement, le feu se transformant en braises le temps de reprendre. Si Selma ne s’est jamais promis de ne pas refaire sa vie depuis sa séparation, elle sait très bien qu’elle n’en a pas envie. Quand elle lui a dit que c’était lui ou rien, elle n’a pas menti. Ce soir ce sera lui, comme pour se rappeler un instant le bon vieux temps avant de reprendre des chemins séparés. Pour combien de temps ? Elle n’en sait rien, elle ne sait rien de quoi demain sera fait, elle ne pense qu’à ce soir, qu’à cet instant où elle le retrouve, où ils s’aiment à nouveau d’un amour sincère et sans rancœur, sans colère. Espiègle, elle évoque sa dentelle noire qu’elle n’a pas ressorti depuis bien longtemps maintenant, n’ayant jamais pour objectif de finir sa nuit autrement que seule dans son lit. Il y a bien eu quelques histoires d’un soir mais jamais quelque chose de prévu et jamais quelque chose qui lui laissa une trace plus marquante qu’une nuit sympathique. « Moi aussi. » souffla-t-elle en posant à nouveau ses lèvres contre les siennes. Elle voudrait que le temps s’étire, son cerveau voulant pouvoir profiter des heures de sa peau contre la sienne, son corps lui faisant comprendre qu’il ne tiendrait pas des heures à brûler d’un désir ardent. Se retrouvant l’un à côté de l’autre, elle glissa ses mains contre lui, jusqu’à arriver à son caleçon, attendant un accord dans ses yeux. Les mains de son mari glissant jusqu’à ses fesses, Selma sentit une délivrance aux mots qu’il prononça, rassuré qu’ils soient toujours sur la même longueur d’onde après tout ce temps. Elle hocha simplement la tête avant de franchir l’élastique de son caleçon pour glisser sa main en dessous et y attraper son membre durci, reflétant son excitation. Elle ne put s’empêcher de se tortiller légèrement, sentant l’envie monter un peu plus en elle après ces trop longues années sans se toucher, où chaque micro-contact l’électrisait déjà.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyDim 08 Jan 2023, 21:00

tw : relations sexuelles

Tous les deux brûlaient d’envie de se retrouver, il n’y aurait même pas eu besoin d’une confirmation verbale, autrefois. Mais aujourd’hui Leónel et Selma ne se connaissaient plus comme avant, plus aussi bien, ils s’apprivoisaient à nouveau, comme lors de leur première rencontre au Chili, comme lors de leurs innombrables visioconférences pour continuer à se parler malgré la distance lorsque Selma était retournée en Australie. L’ancien neurologue voulait prendre son temps cette nuit aussi, comme ils avaient pris leur temps au tout début. Il voulait profiter de chaque seconde mais la raison n’était plus la même : aujourd’hui c’est qu’il craignait que ce soit la dernière fois. Au moins, la vie leur permettait de le savoir, que c’était sans doute la dernière fois. Il y a quatre ans rien n’aurait pu les prévenir, les avertir que leur chute les attendait. C’était peut-être une ultime chance qu’on leur donnait, de se dire au revoir. Il ne voulait pas y songer de cette façon, Leónel, mais une partie de lui n’arrivait pas à chasser ces pensées. Heureusement, le brouillard grisant arriver à prendre tout le reste de la place. Il s’égarait dans cette brume, s’y abandonna même, lorsque la main de Selma se referma contre son sexe durci par l’envie. Aucune autre personne ne l’avait touché depuis Selma. Depuis quelques années, donc. Il sentait que l’excitation grimpait bien trop vite, il sentait que les courants électriques le trahiraient, réduisant ce moment à une bien trop courte durée. Selma aussi, se laissait gagner par la tentation, son corps se mouvant contre le sien. Leónel retrouva ses lèvres, puis laissa l’une de ses mains caresser le corps de son épouse, jusqu’à ce qu’elle termine sa course entre ses jambes à son tour. L’excitation de la journaliste se sentait sur le bout des doigts du Chilien. L’un comme l’autre enverrait sans doute bientôt valser les préliminaires, pour se retrouver, enfin, ne faire qu’un.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptyDim 15 Jan 2023, 17:02

tw : relations sexuelles

Tiraillée entre l’envie de se laisser guider par son seul désir qui lui criait d’aller vite et son envie de vouloir profiter le plus longtemps possible de ce moment, Selma faisait au mieux pour ne pas céder trop vite, pour ne pas brusquer les choses, pour y aller lentement et profiter de se redécouvrir chacun. Et puis quoi ? Si les choses allaient vite, est-ce que leur soirée se terminerait là ? Elle ne sait pas quelle serait la suite, est-ce qu’ils passeraient toute la nuit à s’aimer jusqu’à ce qu’ils n’en puissent plus ? Peut-être, elle aimerait bien en tout cas. Sans se poser trop de questions, si ce n’est celle d’être sûre qu’il a envie des mêmes choses qu’elle, la journaliste fait descendre sa main jusqu’à saisir le sexe de son mari, quelque part soulagée de voir qu’ils se plaisent encore tous les deux, que le désir est toujours là, indéniablement. A son tour, Leónel descend sa main jusqu’à venir la loger entre les cuisses de sa femme. Leurs souffles d’excitation et d’envie ne trahissent personne. Oubliant toute raison d’y aller lentement, Selma entreprend de retirer les derniers vêtements de son mari, l’embrassant au passage avec fougue et envie. Malgré l’alcool ingurgité et ce moment qui paraît hors du temps, Selma a un moment de lucidité. « Je reviens. » dit-elle seulement avant de se lever pour aller jusqu’à son sac à main et revenir presque aussi vite, retrouvant rapidement la chaleur du corps de son mari contre elle. Entre deux baisers, elle lui dit « J’ai fait retirer mon stérilet. » Raison pour laquelle elle tient entre ses doigts un préservatif. N’ayant plus une vie sexuelle aussi active et n’ayant jamais bien supportée toutes les contraceptions qu’elle a pu utiliser dans sa main, elle a pris la décision, il y a un peu moins de deux ans, de faire retirer son stérilet, ce qu’elle n’a pas regretté. Et même si ce soir tout semble se passer dans un monde parallèle, elle n’a pas envie que ce qui pourrait s’apparenter à un accident, en créé un encore plus grand. Et sans se l’avouer aussi, elle ne sait pas ce qui se passe dans la vie sexuelle de celui dont elle connaissait autrefois les moindres détails, elle ne veut prendre aucun risque.
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 EmptySam 28 Jan 2023, 01:04

tw : relations sexuelles

Dès que leurs mains, que leurs doigts, furent en contact avec l’intimité brûlante de l’autre, c’est comme si l’empressement devint incontrôlable, l’envie, incontenable. Les gestes de Selma s’accélérèrent alors qu’elle retirait les derniers vêtements qu’il restait sur le corps de Leónel. Lui en fit de même avec les sous-vêtements de sa femme qu’il lui enleva avec la même agilité qu’avant et pourtant, il n’avait plus la même pratique, Leónel. Il n’avait plus de pratique du tout. Cette scène était cependant si naturelle pour eux, dans leur vie d’avant, que visiblement ils revenaient l’un vers l’autre au galop. Ce qui fut moins naturel, c’est lorsque son épouse les arrêta alors qu’ils allaient s’unir, se levant jusqu’à son sac à main pour en sortir un préservatif. Quand elle revint dans le lit, contre le Chilien, ce dernier posa les yeux sur le condom et écouta la justification de Selma. « Oh. Euh … oui, ok. » Il était un peu déstabilisé, ses pensées se bousculant dans sa tête. Il n’aurait jamais cru overthink la présence ou non d’un stérilet dans le corps de Selma, mais voilà que c’est ce qui le submergea. L’avait-elle retiré parce qu’elle n’avait plus aucun espoir qu’ils renouent dans un futur proche, jugeant ne plus en avoir besoin, pour de bon ? Était-ce une décision récente, ou l’avait-elle prise dès leur séparation, ne croyant pas en sa guérison ? Elle aurait eu raison de ne pas y croire, Leónel n’était pas encore sorti du bois. Le quadragénaire attrapa le préservatif et ouvrit délicatement l’enveloppe. Au moment de le positionner sur son sexe, il réalisa avec agacement qu’avec tous ces doutes, toutes ces questions, il avait un peu perdu le momentum. « Shit. » Souffla-t-il, légèrement honteux, passant une main embarrassée dans ses cheveux.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: i played with your heart, got lost in the game (leóma)   i played with your heart, got lost in the game (leóma) - Page 2 Empty

 
i played with your heart, got lost in the game (leóma)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» oops i did it again, i played with your heart, got lost in the game (elmo)
» i took a sip from my devil's cup (leóma)
» #4 Never healing a boken heart with an other borken heart (Kaden)
» play the game, everybody play the game . pv azriel (hot)
» it's just a game -r.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: