AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-54%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone 6.5″ OPPO Reno4 Pro 5G 256Go Noir
182 € 400 €
Voir le deal

 

 Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyDim 27 Nov 2022 - 13:05


Il n’avait aucune envie d’être là, aucune. Theodore n’estimait pas avoir sa place dans un groupe de paroles pour des personnes souffrant d’un ESPT. Il minimisait son cas, grandement. Il ne pensait pas être à la hauteur des victimes de viols, des militaires rentrés au pays ou ceux qui avaient survécu à l’attentat de 2018. Theo ne se sentait pas légitime de se plaindre, il savait que ce qui lui était arrivé était sa faute, même s’il refusait d’en parler. Sa vie venait de basculer, d’une certaine manière… Une part de lui ne voulait plus jamais vivre ça, l’autre lui disait qu’il n’avait plus besoin de se cacher, qu’il était libre de jouer autant qu’il le voudrait, pourquoi s’en priver ? Pour ne pas se retrouver à nouveau au fond d’un lit d’hopital ? Il se dit que ce sont des choses qui ne se produisent qu’une seule fois dans une vie, qu’il sera assez malin pour apprendre de ses erreurs. Il sous-estime son mal-être, mais surestime grandement sa capacité à avoir le moindre contrôle de son addiction.

Sa mère et son frère le forçaient à se rendre à ces groupes de paroles, c’était ça ou les avoir sur le dos. Depuis le début, il était resté silencieux, mis à part la première fois où il avait bien été obligé de se présenter par politesse et expliquer avoir été victime d’une agression à Sydney sans vraiment parler de son ressenti. Les séances, il les passait ensuite à écouter les autres et se confortant dans l’idée qu’il n’avait rien à faire ici. Souvent, il pensait tout simplement à autre chose. Comme tout le monde était placé en cercle, il ne pouvait pas se planquer au fond de la salle et attendre que ça se passe.

Obligé d’être encore en fauteuil roulant, il ne passait pas les meilleurs moments de sa vie. Une fois la séance terminée, le magicien fit avancer avec difficulté son fauteuil jusqu’à la table des collations. Il n’avait encore que très peu de forces, mais ne pas parler lui avait curieusement donné soif. Plusieurs membres du groupes partaient déjà, tandis que d’autres échangeaient encore entre eux ou avec l’organisateur, comme s’ils n’en avaient pas eut assez… Bande de masos, songeait l’illusionniste.

Theo tendit son bras pour attraper un verre vide, de l’autre main il s’empare d’une carafe d’eau et son membre ne trouva rien de mieux que de se mettre à trembler furieusement. Le neurologue lui avait dit que ça passerait, il n’en croit rien… “ Eh merde… “ Il avait complètement inondé les cupcakes et il ne restait plus grand-chose dans la carafe qu’il repose miraculeusement. Des deux mains il tente d’éponger avec les serviettes en papier disponibles la table avant que l’eau ne s’échappe sur le sol. Enfermé dans sa tête, il ne remarque pas les deux hommes qui assistent à ce spectacle lamentable…


@Carter Hamilton  @Leónel Orellana  Désolé pour le retard Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  4026759991  ça fait 4 moi que je dois sortir ce rp  Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  909211931  J'espère que ça vous plaira tout de même ohh merci pour votre adorable patience Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  2826614466 Pour le lieu, j'ai mis l'hopital au pif, mais je vous laisse relocaliser l'action si besoin :06:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyDim 27 Nov 2022 - 13:51

Il ne savait pas si c'était les groupes de ce genre, Leónel, ou les rencontres avec sa psychologue à toutes les deux semaines depuis quatre ans, mais il avait finalement l'impression d'avoir fait un pas vers l'avant. Il ne se réjouissait pas trop vite, il savait qu'un pas vers l'avant équivaudrait peut-être à trois pas vers l'arrière. On le lui avait bien répété dans tous ses suivis : la guérison n'est pas linéaire. On monte quatre marches, on en redescend trois, on en remonte deux, on chute, puis on en remonte trois. C'était cependant la première fois en quatre ans qu'il le sentait, qu'il prenait de la hauteur dans cet escalier imaginaire. La veille il avait rencontré un maraîcher, Tyler, qui avait accepté de lui donner sa chance sur sa ferme, comme cueilleur de pommes d'abord. Rien à voir avec la neurologie ou la médecine en général. Rien à voir avec ce que Leónel avait pratiqué toute sa vie d'adulte. Mais ça avait quelque chose à voir avec son enfance, avec ses parents qui étaient agriculteurs à San Jerónimo au Chili. Une petite ferme avec des cochons, des vaches et des plantations. Ça le ramènerait peut-être à l'essentiel.

Mais ce n'était pas gagné d'avance. Le Chilien ne pouvait pas s'asseoir sur ses lauriers et se dire que ça y est, tout était réglé. Il n'avait d'ailleurs parlé de ce nouveau job qu'il débutait dans quelques jours à personne, à personne jusqu'à aujourd'hui, dans ce groupe de rencontre. S'il n'avait pas voulu créer de faux espoirs à sa fille Isidora ou à Selma, son ex, il avait cherché du soutien auprès de ce groupe de paroles qu'il fréquentait depuis quelques mois. Il avait peur, Leónel, évidemment. On ne tente pas de reprendre une vie normale après quatre ans de léthargie en pensant que tout irait bien, sans tracas.

Après la rencontre, le quadragénaire se dirigea vers la table de collation, avec une pensée pour Charlize en goûtant le café qui avait bien meilleur goût que la dernière fois. Il regarda, du coin de l'oeil, celui dont il se souvenait du prénom comme étant Theodore, qui tentait de se servir un verre d'eau. Ses réflexes de neurologue firent assez rapidement le rapprochement avec les confidences que l'homme avait fait à son arrivée au groupe de soutien, même s'il avait peu parlé depuis. Leónel jeta un coup d'oeil à Carter, avec qui il avait pu discusser de temps en temps pendant les pauses, depuis un moment. « Si ça peut vous rassurer, ces cupcakes étaient un peu secs. » Leónel qui tente de l'humour ? Lui-même se surprenait. Il avait voulu dédramatiser cette situation qui devait être fâcheuse pour l'homme en fauteuil roulant. « Et l'eau des carafes est toujours tiède. C'est au refroidisseur d'eau dans le couloir extérieur qu'il faut aller. » Le Chilien était un habitué, visiblement.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Zach Watkins
Zach Watkins
MESSAGE : 4954
ICI DEPUIS : 26/07/2017
COMPTES : april, fede, milo, haley, percy & eliot
CRÉDITS : cheekeyfire ♡ (avatar), sosolands (sign), selly_ (crackship)

STATUT : lately i’ve been loosing sleep, dreaming about the thing that we could be (arielle)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: très renfermé, c'est un garçon solitaire et ça depuis son enfance ‹ garçon rebelle, il a toujours fait n'importe quoi et ça a toujours fait rager ses parents ‹ dans son adolescence, il a dealé et il s'est retrouvé dans de sacrés emmerdes à cause de ça ‹ il est allergique aux kiwis ‹ sportif, il va souvent courir ou à la salle pour rester en forme ‹ très vite émancipé de ses parents, le brun a fait pas mal de petits boulots aux etats-unis comme serveur, dog-sitter et même vigile dans une boîte de nuit ‹ la fête c'est son truc à zach, il aime sortir mais surtout noyer ses peines dans l'alcool (et des fois la drogue, sans rien vous cacher) ‹ ses élèves l'adorent car il est vraiment adorable avec eux, très à l'écoute et toujours là pour les aider ‹ sinon, zach a toujours de la musique dans les oreilles quoi qu'il arrive, chez lui il y a toujours un fond musical ambiant, ça en devient presque chiant pour son entourage ‹ passionné de dessin depuis l'enfance, il a commencé à faire des études de graphisme (un peu forcé par papa, on va pas se le cacher) et très vite s'est émancipé pour faire simplement du dessin ‹ il a participé à quelques créations de bandes dessinées et de comics ‹ à ses vingt ans, il a quitté le foyer familial mais le nom Watkins lui colle bien à la peau et on l'a beaucoup catégorisé à cause de ça ‹ un vrai chef, le musicien adore cuisiner ‹ il a commencé par jouer de la batteir étant enfant, pendant l'adolescence c'était la guitare pour impressionner les filles et plus tard il a appris à faire du piano et bidouiller des sons sur son ordinateur ‹
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyMar 6 Déc 2022 - 14:38

Les groupes de paroles, tu en faisais depuis un certain moment. Ton métier était tellement secret, tellement dur à encaisser qu’il fallait que tu parles du reste de ta vie à des gens. T’avais vu une psy pendant plusieurs années en Angleterre mais maintenant, tu ne voulais plus de ça. Tu voulais du concret, des gens qui vivent les même galères que toi et avec lesquels vous pouvez vous soutenir.

C’était dans ce genre de groupe que tu avais rencontré Leonel. Il avait lui aussi des soucis que tu avais entendu plusieurs fois. Vous étiez tous d’univers différents, vous aviez tous des problèmes différents. De ton côté, c’était la mort de ta femme qui t’avait secoué et qui te tue encore aujourd’hui. Maintenant que tu avais deux enfants, que tu essayais de remettre ta vie en main, tu voulais que tout aille pour le mieux. C’est pour ça que ces groupes t’aidaient énormément. 


Alors que tu étais avec le chilien entrain de prendre un café, un peu meilleur par rapport à la dernière fois, tu regardais du coin de l’oeil le gars qui était en fauteuil roulant. Tu remettais rapidement sa tête, c’était un Kelly, le petit frère de Thomas que tu connaissais plutôt bien. Mais tu ne savais pas qu’il venait à ce genre de réunion. « Plutôt oui » dis-tu avec un sourire en coin en réponse à ton acolyte des groupes de soutien. « Je me disais bien que je vous avez déjà vu quelque part quand vous avez parlé, vous êtes un Kelly, n’est-ce pas ? » demandas-tu après que Leonel ait donné ses conseils sur la fontaine à eau. C’était surement un peu étrange comme approche mais tu te devais de demander.

__________________________



 
what things ☩
let me alone, i’ll be okay. don’t even smile, just go away.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27399-zach_w-instagram
Anonymous
Invité
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyMer 14 Déc 2022 - 18:27

Il était agacé, vraiment, lui qui était si habile, lui dont la dextérité faisait tout… Pas même fichu de se servir un verre d’eau ? Il ne savait pas s’il allait retrouver un jour toute sa mobilité, bien sûr… Il n’a pas le droit de se plaindre, ça aurait pu être pire. Il pourrait être paralysé ou même tétraplégique… Et puis… C’était sa faute. Il s’est mis seul dans cette situation, il n’est pas légitime à se lamenter, ni même à être à cette réunion. Un imposteur parmi les vraies victimes ou les héros ! Vraiment, il détestait venir ici.

Son regard se lève vers l’homme qui lui certifia que les gâteaux étaient secs, Kelly s’efforça de sourire, il est doué pour ça de toutes manières, c’est un homme de scène. Lui qui fut si grand dans ce monde, réduit à un fauteuil roulant. “ Merci pour vos conseils… ” Que peut-il dire de plus ? Mis à part qu’il n’avait pas vraiment l’intention de venir aussi régulièrement que lui au point de connaitre tous les bons tips du coin ? “ Et de tenter de minimiser les dégâts, j’espère que vous n’aviez pas faim. “ Sa main tremble encore alors qu’il tente toujours d'éponger les cupcakes inondés avec des serviettes en papier.

Son regard se lève ensuite en direction d’un second homme, Carter de mémoire… Quant au nom du premier, il n’était pas certain de l’avoir mémorisé. “ Euh… Ouais… Theodore Kelly. “ Pas la peine de se la jouer en mode Teddy Kelly, s’il n’avait pas spécialement envie d’être reconnu à Bowen, ça l’était bien plus encore depuis cet ‘accident’. Le type avait davantage l’âge de ses frères ainés, il espérait seulement ne pas entendre parler de Terence, ça rendrait sa journée bien plus moisie encore.

Il repose ses mains sur ses genoux, le verre presque vide devant lui l’exaspère, mais il s’en contentera, même si l’eau est tiède. D’habitude, il ne s’éternise pas, mais la personne qui doit le reconduire ne sera là que plus tard. “ Un peu spécial comme endroit pour faire des rencontres… “ Sa manière à lui de dire qu’il n’était pas à l’aise, depuis son intégration au groupe, le plus jeune des Kelly était replié sur lui-même, il ne discutait pas plus avec les membres que pendant les temps de paroles. “ Ceci dit, vaut mieux être là que sur le divan d’un psy, non ? “ Ça lui ferait mal, de devoir prendre des séances de psy individuelle, ce groupe était un compromis, mais si ces proches savaient qu’il ne faisait aucun effort il n’y échapperait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptySam 24 Déc 2022 - 23:48

À côté de Leónel, Carter demeura silencieux pendant tout cet échange concernant les cupcakes secs et puis mouillés, ainsi que l'eau tiède des carafes de la table de service. En même temps, y avait-il quelque chose à renchérir ? Pas vraiment. Le Chilien se surprenait lui-même à avoir dit quoi que ce soit à propos du dégât de Theodore. C'était peut-être ses réflexes de médecin qui revenaient, et qui tentaient le plus possible de mettre à l'aise les autres même dans les symptômes les plus handicapants, les plus encombrants. Sans banaliser ce qui se passait chez un patient, sans enlever toute l'importance à l'incapacité, il fallait aussi savoir dédramatiser, amener un peu de réconfort. « Oh, non. Il y a longtemps que je n'ai plus faim quand je me retrouve devant cette table. » Parce que Leónel il venait depuis longtemps, trop longtemps, à ces groupes de soutien. Et il avait trop souvent goûté à des muffins ou à des biscuits qui n'étaient plus très comestibles. Malgré le commentaire, Theodore s'entêtait à éponger ces pauvres cupcakes. Leónel n'ajouta rien de plus, même s'il aurait voulu lui dire de laisser tomber, que personne n'oserait les manger après qu'il les ait tamponnés de la sorte. C'est durant ce silence que Carter prit finalement la parole, intégrant la conversation en reconnaissant celui dont le nom de famille était visiblement Kelly. Au tour de Leónel de se mettre davantage en retrait dans cet échange auquel il n'appartenait plus. Il ne connaissait ni l'un ni l'autre en dehors de ce groupe. Il ne connaissait pas non plus qui que ce soit de leur entourage, enfin, jusqu'à preuve du contraire. C'est par la suite, lorsque Theodore parla de l'étrangeté de l'endroit pour faire des rencontres et la chance de ne toutefois pas être sur le divan d'un psychologue, qu'il sentit qu'il pouvait de nouveau s'exprimer. Il aurait pu en profiter pour s'en aller, pourtant, Leónel. Ce n'était pas son genre, à lui non plus, de s'éterniser après les séances. C'est peut-être son moment avec Charlize, la dernière fois, qui teintait son attitude d'aujourd'hui. Elle avait ouvert une porte. Il décidait d'y entrer. « Oh, parfois, j'ai l'impression que c'est plus facile de ne m'ouvrir qu'à ma psy qu'à tout ce monde que je risque de recroiser un peu n'importe où. » Il soupira et regarda Theodore. « Eh oui, dis-toi que tu as la chance de n'endurer que l'une des deux options ... » Lui était un cas trop désespéré pour ça. Il fallait essayer par tous les moyens possibles de le ramener à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Zach Watkins
Zach Watkins
MESSAGE : 4954
ICI DEPUIS : 26/07/2017
COMPTES : april, fede, milo, haley, percy & eliot
CRÉDITS : cheekeyfire ♡ (avatar), sosolands (sign), selly_ (crackship)

STATUT : lately i’ve been loosing sleep, dreaming about the thing that we could be (arielle)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: très renfermé, c'est un garçon solitaire et ça depuis son enfance ‹ garçon rebelle, il a toujours fait n'importe quoi et ça a toujours fait rager ses parents ‹ dans son adolescence, il a dealé et il s'est retrouvé dans de sacrés emmerdes à cause de ça ‹ il est allergique aux kiwis ‹ sportif, il va souvent courir ou à la salle pour rester en forme ‹ très vite émancipé de ses parents, le brun a fait pas mal de petits boulots aux etats-unis comme serveur, dog-sitter et même vigile dans une boîte de nuit ‹ la fête c'est son truc à zach, il aime sortir mais surtout noyer ses peines dans l'alcool (et des fois la drogue, sans rien vous cacher) ‹ ses élèves l'adorent car il est vraiment adorable avec eux, très à l'écoute et toujours là pour les aider ‹ sinon, zach a toujours de la musique dans les oreilles quoi qu'il arrive, chez lui il y a toujours un fond musical ambiant, ça en devient presque chiant pour son entourage ‹ passionné de dessin depuis l'enfance, il a commencé à faire des études de graphisme (un peu forcé par papa, on va pas se le cacher) et très vite s'est émancipé pour faire simplement du dessin ‹ il a participé à quelques créations de bandes dessinées et de comics ‹ à ses vingt ans, il a quitté le foyer familial mais le nom Watkins lui colle bien à la peau et on l'a beaucoup catégorisé à cause de ça ‹ un vrai chef, le musicien adore cuisiner ‹ il a commencé par jouer de la batteir étant enfant, pendant l'adolescence c'était la guitare pour impressionner les filles et plus tard il a appris à faire du piano et bidouiller des sons sur son ordinateur ‹
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyMer 4 Jan 2023 - 16:25

C’était quand même bien d’avoir réussi à sympathiser avec Leonel à ces réunions. T’en avais besoin. Comme t’avais besoin de ces réunions. Elles te faisaient du bien, même si au départ, tu y allais à reculons. Maintenant, tu t’ouvrais un peu plus, et tu te sentais plus léger. Le fait de parler à des personnes qui ont connu la même chose, ça aide. Ou des choses similaires d’ailleurs. Vous aviez rencontré une autre personne aujourd’hui, quelqu’un qui t’étais familier. Tu connaissais son grand frère, Thomas. Et il t’avait demandé de faire attention à son petit frère qui avait un problème de casino, si tes souvenirs sont bons. Mais tu n’avais rien fait de cela, puisque tu avais dû gérer tes propres problèmes, la naissance de Harry mais aussi les crises de Jamie. « Enchanté Theodore » dis-tu simplement. Vous commenciez alors à faire la discussion tous les trois, autour de cette table remplie de crackers trop secs et de cacahuètes passées de plusieurs semaines. « Je suis assez d’accord avec ça mais ça fait du bien de parler à d’autres personnes qu’à sa psy, j’avoue » répondis-tu. Tu étais pas un grand passionné du canapé de ta psychologue. Tu préférais parler à des gens qui avaient vécu les choses concrètement. C’est surement ton côté militaire qui ressort, à ce sujet. Leonel était près pessimiste sur le sujet, tu le voyais bien. Il était là depuis plus longtemps que toi, et il avait du mal à se remettre de tout ce qu’il avait enduré. Chose que tu peux comprendre. « Mais c’est sûr que c’est pas ici qu’on s’attend à rencontrer des gens et à discuter outside this damn circle » ajoutas-tu en prenant un café. Un café à l’eau, soit dit en passant. Mais bon, fallait bien boire quelque chose, non ?

__________________________



 
what things ☩
let me alone, i’ll be okay. don’t even smile, just go away.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27399-zach_w-instagram
Anonymous
Invité
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyJeu 12 Jan 2023 - 9:42

Il avait simplement hoché la tête en direction de Carter, il ne pouvait pas se dire enchanté de rencontrer qui que ce soit dans cet endroit sordide.

Au moins, il n’était pas le seul à ne pas avoir d’appétit. Le plus jeune des Kelly baissa les yeux concernant sa remarque sur les psychologues, c’était un peu une balle perdue qui ricochet droit sur lui-même… Quel idiot des fois. Bien sûr que ces types voient un psychologue, ils ont des histoires cauchemardesques, alors que lui… Lui, il va bien. “ Désolé… “ Avait-il seulement soupiré quand l’homme lui souligna sa chance, un peu gêné, il n’a pas fini de s’excuser en ce bas monde pour son inaptitude à témoigner de manière visible de l’empathie pour les autres autour de lui. Carter enchérissait, ils semblaient former un trio de mecs blasés par les thérapies, pourtant lui n’était là que depuis quelques semaines, en soit, pas légitime de se plaindre si cela avait été dans le caractère du magicien.

“ À vrai dire, sans vouloir être impoli. “
Il a appris toujours précisé qu’il n’avait pas l’intention de blesser avant de dire quelque chose de potentiellement blessant. “ J’ai pas l’intention de venir ici longtemps, je n’ai aucune raison d’être là. “ Est-ce qu’il était en train de leur dire qu’ils avaient des problèmes à régler avec leur tête contrairement à lui ? Oui, c’était ce qu’il laissait entendre. “ Je sais que dans cette configuration, je suis le seul guignol en fauteuil roulant, mais je vais bien. “ Se servir du ridicule de ses propos pour appuyer la véracité de son mensonge ? Du Kelly tout craché. Il faudrait le torturer pour lui faire cracher ce qu’il ressent vraiment, au fond de lui, à quel point il se sent misérable, vulnérable et brisé. Il a passé trente ans à enterrer tout ça, toujours plus profondément, c’est pas un accident qui allait changer la donne.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyVen 20 Jan 2023 - 22:57

Leónel n’aurait pas dû parler de chance, aucun des trois n’avait de la chance, s’ils se retrouvaient ici. C’était sorti tout seul, parce qu’il avait voulu justifier, d’une certaine manière, qu’il était à la fois en groupe de soutien et à la fois en suivi individuel. Theodore n’aurait pas eu à s’excuser mais il le fit. Leónel balaya le vide devant lui du revers de la main, pour lui faire comprendre que ce n’était rien de grave. Carter reprit la parole, et le Chilien ne pouvait le contredire : c’est vrai que ça faisait aussi du bien d’avoir l’oreille d’autres personnes qu’une psy payée pour écouter. « Oui … Je pense que c’est surtout l’endroit, la configuration, être tout le monde en cercle … C’est ce qui me met moins à l’aise. Ce n’est pas naturel. » Avait-il suggéré, tentant de mettre le doigt sur ce qui lui plaisait moins de l’ambiance de ces groupes de soutien. « Peut-être qu’il faudrait, justement, être outside this damn circle. » L’ancien neurologue haussa les épaules. C’était peut-être, aussi, une lassitude qui l’habitait aujourd’hui. Il aurait aimé être ailleurs qu’ici, bien souvent, Leónel. Il aurait aimé reprendre ses petites habitudes d’avant, ses passe-temps oubliés. Le temps de guérison se faisait long et il n’en voyait pas le bout. Le Chilien se tourna vers Theodore lorsqu’il mentionna ne pas avoir l’intention de venir bien souvent. Il jeta un rapide coup d’oeil à Carter. Ne s’étaient-ils tous pas dit cela, après les premières semaines ? Qu’ils allaient bien ? Qu’ils ne viendraient pas longtemps ? « Alors, pourquoi y es-tu ? » Avait tout simplement demandé Leónel, puisqu’il affirmait n’avoir aucune raison d’être ici, même présentement.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Zach Watkins
Zach Watkins
MESSAGE : 4954
ICI DEPUIS : 26/07/2017
COMPTES : april, fede, milo, haley, percy & eliot
CRÉDITS : cheekeyfire ♡ (avatar), sosolands (sign), selly_ (crackship)

STATUT : lately i’ve been loosing sleep, dreaming about the thing that we could be (arielle)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: très renfermé, c'est un garçon solitaire et ça depuis son enfance ‹ garçon rebelle, il a toujours fait n'importe quoi et ça a toujours fait rager ses parents ‹ dans son adolescence, il a dealé et il s'est retrouvé dans de sacrés emmerdes à cause de ça ‹ il est allergique aux kiwis ‹ sportif, il va souvent courir ou à la salle pour rester en forme ‹ très vite émancipé de ses parents, le brun a fait pas mal de petits boulots aux etats-unis comme serveur, dog-sitter et même vigile dans une boîte de nuit ‹ la fête c'est son truc à zach, il aime sortir mais surtout noyer ses peines dans l'alcool (et des fois la drogue, sans rien vous cacher) ‹ ses élèves l'adorent car il est vraiment adorable avec eux, très à l'écoute et toujours là pour les aider ‹ sinon, zach a toujours de la musique dans les oreilles quoi qu'il arrive, chez lui il y a toujours un fond musical ambiant, ça en devient presque chiant pour son entourage ‹ passionné de dessin depuis l'enfance, il a commencé à faire des études de graphisme (un peu forcé par papa, on va pas se le cacher) et très vite s'est émancipé pour faire simplement du dessin ‹ il a participé à quelques créations de bandes dessinées et de comics ‹ à ses vingt ans, il a quitté le foyer familial mais le nom Watkins lui colle bien à la peau et on l'a beaucoup catégorisé à cause de ça ‹ un vrai chef, le musicien adore cuisiner ‹ il a commencé par jouer de la batteir étant enfant, pendant l'adolescence c'était la guitare pour impressionner les filles et plus tard il a appris à faire du piano et bidouiller des sons sur son ordinateur ‹
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyJeu 9 Fév 2023 - 15:40

Ce n’était pas anodin si vous étiez tous les trois dans ce genre de réunion. Vous ne vous l’avouerez peut-être pas, mais vous en aviez tous besoin. Le déni, c’était mieux. Vous étiez quand même présent, là, aujourd’hui, à parler devant des inconnus, à raconter vos vies qui n’intéressaient surement personne. « C’est sur que ça fait pas naturel, et que ça donne pas envie de se confier… » soufflas-tu en haussant les épaules à la réponse du chilien. Le jeune homme en fauteuil roulant, quant à lui, vous confiez à Leonel et toi qu’il ne comptait pas rester longtemps par ici, à parler de ses problèmes comme ça à des inconnus. Toi aussi, t’aurai aimé ne pas rester longtemps à t’assois en cercle et raconter ta vie à ces gens. Mais pourtant, ça faisait bien un an que tu venais ici toutes les semaines à dire la même chose. C’est toujours mieux que les alcooliques anonymes, mais c’est tout aussi difficile de faire cet exercice. D’autres problèmes se rajoutent avec le temps, d’autres choses dont tu as besoin de parler. C’est donc pas plus mal que tu ai décidé de rester. « On pense tous aller bien » répondis-tu simplement. Tu n’avais pas le temps de demander ce qu’il faisait ici que ton compagnon de réunion se chargeait de poser la question à Theodore. S’il allait si bien, qu’est-ce qu’il faisait ici alors que vous étiez tous brisé par vos histoires ? Tu ne pouvais pas tout raconter, seuls les parties les plus importantes.

__________________________



 
what things ☩
let me alone, i’ll be okay. don’t even smile, just go away.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27399-zach_w-instagram
Anonymous
Invité
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyJeu 16 Fév 2023 - 16:55


Theodore n’appréciait pas les échanges de regards entre les deux hommes, il était en fauteuil, pas aveugle. Il voyait bien qu’ils se disaient en silence que ce n’était qu’un bleu, qu’il était dans le déni. Il connaissait la chanson. Leonel parla de la disposition en cercle qui était inconfortable, le magicien était plutôt d’accord et acquiesça en silence.

Pourquoi est-ce qu’il était là ? Par obligation.
Pourtant, il est majeur et vacciné. Libre de ces choix, non ?

“ Pression sociale ? “ Il se disait que cette réponse pourrait passer, pas sûr. Carter en remit une couche, prétendant que tout le monde s’imagine aller bien. Il se sentait acculé, pourtant personne ne le prenait au piège, personne n’avait vraiment d’intérêt à le mettre en difficulté. Theo ne pensait pas que c’était un jeu de la part des deux hommes, il lisait en eux une certaine volonté d’aider… Theodore lâche un soupir avant de compléter sa réponse. “ Qui ne s’est jamais fait taper dessus ? Ok… Peut-être pas au point de finir en chaise roulante, mais… Je vais remarcher comme avant et ça sera oublié. J’ai pas vraiment de… Enfin, à écouter les histoires de ces gars-là ou les vôtres, ma présence ici est risible. “ Il ne se sentait pas à sa place, pourtant, il cumulait les nuits blanches, les angoisses, son image et estime de lui-même n’avait jamais été aussi faible. Mais il se donnera les moyens de donner l’illusion du contraire.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyMar 28 Fév 2023 - 17:14

Leónel s’était contenté de froncer les sourcils, tout légèrement, quand Theodore avait répondu que c’était la pression sociale. Il garda le silence, pour lui laisser l’espace pour poursuivre. Et à sa réponse élaborée, le Chilien répondit : « Je ne me suis jamais fait taper dessus. Et Dieu merci. Je n’ai pas été blessé, dans la fusillade, pas une seule égratignure, et regarde dans quel état ça m’a mis. Je ne sais pas de quoi j’aurais l’air, quel serait mon trauma, si j’en avais réellement été victime. » Il en était une, victime, Leónel, évidemment. Dans une certaine mesure. Cependant il ne se l’admettait pas encore. Pour lui Theodore était bien plus une victime dans son histoire, il avait été battu jusqu’à s’en retrouver en fauteuil roulant. Bien sûr qu’il y avait de quoi être traumatisé là-dedans. Leónel n’aurait plus seulement la trouille de la plage et des grandes foules, il aurait la trouille à chaque coin de rue. L’ancien neurologue soupira, regardant autour de lui, la salle qui s’était vidée. « I need a drink. Quelqu’un est partant ? » Normalement il n’aurait invité personne, n’aurait encore moins verbalisé son envie de s’engourdir l’esprit. Mais il y avait quelque chose, avec ces deux gars-là, avec Carter et Theodore, qui lui inspirait un peu plus confiance. Une voix lui soufflait que c’était peut-être avec eux, qu’il devait s’extirper du damn circle.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Zach Watkins
Zach Watkins
MESSAGE : 4954
ICI DEPUIS : 26/07/2017
COMPTES : april, fede, milo, haley, percy & eliot
CRÉDITS : cheekeyfire ♡ (avatar), sosolands (sign), selly_ (crackship)

STATUT : lately i’ve been loosing sleep, dreaming about the thing that we could be (arielle)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: très renfermé, c'est un garçon solitaire et ça depuis son enfance ‹ garçon rebelle, il a toujours fait n'importe quoi et ça a toujours fait rager ses parents ‹ dans son adolescence, il a dealé et il s'est retrouvé dans de sacrés emmerdes à cause de ça ‹ il est allergique aux kiwis ‹ sportif, il va souvent courir ou à la salle pour rester en forme ‹ très vite émancipé de ses parents, le brun a fait pas mal de petits boulots aux etats-unis comme serveur, dog-sitter et même vigile dans une boîte de nuit ‹ la fête c'est son truc à zach, il aime sortir mais surtout noyer ses peines dans l'alcool (et des fois la drogue, sans rien vous cacher) ‹ ses élèves l'adorent car il est vraiment adorable avec eux, très à l'écoute et toujours là pour les aider ‹ sinon, zach a toujours de la musique dans les oreilles quoi qu'il arrive, chez lui il y a toujours un fond musical ambiant, ça en devient presque chiant pour son entourage ‹ passionné de dessin depuis l'enfance, il a commencé à faire des études de graphisme (un peu forcé par papa, on va pas se le cacher) et très vite s'est émancipé pour faire simplement du dessin ‹ il a participé à quelques créations de bandes dessinées et de comics ‹ à ses vingt ans, il a quitté le foyer familial mais le nom Watkins lui colle bien à la peau et on l'a beaucoup catégorisé à cause de ça ‹ un vrai chef, le musicien adore cuisiner ‹ il a commencé par jouer de la batteir étant enfant, pendant l'adolescence c'était la guitare pour impressionner les filles et plus tard il a appris à faire du piano et bidouiller des sons sur son ordinateur ‹
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyVen 12 Mai 2023 - 13:40

Chacun était là pour ses propres troubles, ses propres problèmes et des fois on pouvait voir que certains problèmes ressemblaient à d’autres. Depuis que tu allais dans ces groupes de paroles, tu te sentais un peu plus léger, un peu plus libéré même si tu ne pouvais pas non plus te confier à 100% à ces inconnus. « Pas besoin de se faire taper ou de recevoir une balle pour avoir des dommages… Même si dans les deux cas, ça fait mal aussi » dis-tu en grimaçant légèrement. Chacun était victime de son propre problème. La violence n’était pas forcément la raison de votre venue ici, il pouvait y avoir le deuil, ou même l’incompréhension. Pourquoi je suis sortie de là, pourquoi elle et pas moi ? C’est la question que tu te posait sans cesse. Leonel proposait de boire un verre, alors tu levais la main à sa question. « I’m in » dis-tu simplement. L’alcool avait longtemps était la chose qui te soulageait de tes peines et de la perte de ton ex-femme, surtout. Mais maintenant que tu étais père, depuis Thaïs en fait, tu avais fais voeu de ne plus te retrouver dans des états pas possibles à cause de ce liquide de l’enfer. Mais bon, un verre de temps à autre, ça ne fait de mal à personne, non ?

hj:

__________________________



 
what things ☩
let me alone, i’ll be okay. don’t even smile, just go away.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27399-zach_w-instagram
Anonymous
Invité
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyDim 28 Mai 2023 - 16:07

On pouvait dire qu’il ne se sentait pas fier, le magicien, face à la réponse de Leonel. Quelque part, il se sentait un peu moins seul, dans le déni. Leonel ne semblait pas se considérer comme victime et il en était de même pour Théodore. À croire qu’aucun d’eux ne se sentait à sa place dans ce groupe de parole. Carter le ramena à la réalité, ils n’étaient pas là par hasard, d’une manière ou d’une autre. L'illusionniste se contenta d’opiner légèrement du chef, pas vraiment d’avis à débattre plus longtemps sur la légitimité de sa place ici, il avait surtout envie de se sentir légitime, d’avoir une vie en dehors de ça.

Aller boire un verre, c’était une option plaisante. Theodore n’a jamais été un grand consommateur d’alcool, il l'appréciait, mais en avait rarement abusé. Avec ces médicaments, il n’était pas censé en boire une goutte, mais qu’est-ce qu’il risquait ? Beaucoup, s’il avait écouté, il le saurait. “ Je vous suis. “ Techniquement… Non. “ Enfin, je vous précède, si l’un de vous peut bien me pousser. “ Si le jeune Kelly était d’humeur à faire de l’humour sur son état, c’était que finalement tout n’était pas complètement perdu dans cette histoire. C’était donc sans regret qu’ils quittent le buffet mis à leur disposition, buffet de toutes manières, inondé par les soins de la jeune recrue.

Il espérait que ces deux nouveaux acolytes n’avaient pas l’intention de se rendre au bar de son frère, il aurait l’air bien idiot tout à coup. Carter ne devait probablement pas avoir envie d’entendre Thomas leur faire la morale, s’ils se connaissent si bien. Les trois lascars étaient bien silencieux, alors il décida de prendre la parole, un peu par hasard. “ N’est-ce pas un peu cliché d’aller noyer notre trauma dans l’alcool ? Enfin, je dis ça… Mais j’ai pas vraiment d’idée plus originale. “ A vrai dire, ça lui a pris à peine quelques secondes pour avoir une idée pour faire dans le sensationnel, parce que son cerveau était ainsi fait, malheureusement. “ Ah moins que vous ne soyez chauds pour faire un truc complètement con… Comme… Je sais pas… Rouler à toute vitesse dans une voiture de sport, ça me changera de support mobile… Ou sauter à l'élastique, que sais-je… À mon stade, j’risque pas grand chose. J’veux dire en cas de crash ou d’accident, voyez ?  “ Ok, là c’était carrément de l’humour noir et le pire, c'est que ça le faisait marrer ! Et si ça pouvait faire sourire ces deux compères du jour, pourquoi pas ?

@Leónel Orellana &  @Carter Hamilton
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyVen 2 Juin 2023 - 20:26

C’est Carter qui reprit à son tour Leónel, après que Leónel ait repris Theodore. Selon lui, nul besoin de se prendre une balle pour avoir des dommages - et donc être victime -, ce qui sous-entendait que le Chilien pouvait en être une même s’il n’était pas en fauteuil roulant comme Theodore. Il avait raison, Carter. C’est pourquoi Leónel opina d’un simple coup de tête, les yeux baissés. « C’est vrai. » Concéda-t-il. Theodore avait lui aussi acquiescé en silence aux propos de Carter, qui finalement était probablement le plus sage et lucide des trois. Ils n’en étaient peut-être pas au même stade, non plus, dans leur guérison. Leónel avait encore du mal à affronter de face ce qu’il avait vécu, ce qu’il avait vu de ses yeux, impuissant. Theodore minimisait ce qu’il avait enduré alors qu’il était normal qu’en plus des conséquences physiques, il ait des impacts psychologiques. Il fallait juste que l’un et l’autre fasse un bout de chemin pour l’accepter. En attendant, Leónel proposa d’aller prendre un verre, contre toute attente. Ce n’était pas son genre - de boire, si, mais avec des invités ? plus depuis longtemps. Pourtant la question était sortie comme ça, sans qu’il n’y réfléchisse trop. S’il y avait songé plus longuement, jamais la proposition ne se serait concrétisée à la barrière de ses lèvres. Carter leva sa main et affirma être de la partie. Les deux tournèrent le regard vers Theodore, qui accepta aussi l’invitation … à condition qu’un des deux le pousse. Leónel esquissa un sourire en coin et hocha la tête. « Bien sûr. » L’ancien médecin se positionna derrière le fauteuil roulant, posa ses mains sur les poignées, et les dirigea vers la sortie de l’hôpital. Le silence s’installa, à trois c’était toujours moins lourd qu’à deux, on dirait. Quelques minutes plus tard Theodore prit tout de même la parole, son sens de l’humour revenant au galop. Enfin … Leónel espérait que c’en était, de l’humour. Que ce n’était pas sérieux. « Est-ce qu’il existe un juste milieu avec toi ou bien … ? » Demanda le quadragénaire, avec légèreté. Il ne refuserait pas une autre idée que le bar, cependant le saut à l’élastique ou la course automobile, ce n’était pas dans ses plans. C'était en quelque sorte une bonne nouvelle, qu'il n'ait pas ce souhait de mort, non ?
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Zach Watkins
Zach Watkins
MESSAGE : 4954
ICI DEPUIS : 26/07/2017
COMPTES : april, fede, milo, haley, percy & eliot
CRÉDITS : cheekeyfire ♡ (avatar), sosolands (sign), selly_ (crackship)

STATUT : lately i’ve been loosing sleep, dreaming about the thing that we could be (arielle)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: très renfermé, c'est un garçon solitaire et ça depuis son enfance ‹ garçon rebelle, il a toujours fait n'importe quoi et ça a toujours fait rager ses parents ‹ dans son adolescence, il a dealé et il s'est retrouvé dans de sacrés emmerdes à cause de ça ‹ il est allergique aux kiwis ‹ sportif, il va souvent courir ou à la salle pour rester en forme ‹ très vite émancipé de ses parents, le brun a fait pas mal de petits boulots aux etats-unis comme serveur, dog-sitter et même vigile dans une boîte de nuit ‹ la fête c'est son truc à zach, il aime sortir mais surtout noyer ses peines dans l'alcool (et des fois la drogue, sans rien vous cacher) ‹ ses élèves l'adorent car il est vraiment adorable avec eux, très à l'écoute et toujours là pour les aider ‹ sinon, zach a toujours de la musique dans les oreilles quoi qu'il arrive, chez lui il y a toujours un fond musical ambiant, ça en devient presque chiant pour son entourage ‹ passionné de dessin depuis l'enfance, il a commencé à faire des études de graphisme (un peu forcé par papa, on va pas se le cacher) et très vite s'est émancipé pour faire simplement du dessin ‹ il a participé à quelques créations de bandes dessinées et de comics ‹ à ses vingt ans, il a quitté le foyer familial mais le nom Watkins lui colle bien à la peau et on l'a beaucoup catégorisé à cause de ça ‹ un vrai chef, le musicien adore cuisiner ‹ il a commencé par jouer de la batteir étant enfant, pendant l'adolescence c'était la guitare pour impressionner les filles et plus tard il a appris à faire du piano et bidouiller des sons sur son ordinateur ‹
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  EmptyLun 17 Juil 2023 - 18:27

Vous sembliez parti tous les trois pour sortir de cette réunion et aller voir comment ça se passait ailleurs. Un petit verre ne ferai pas de mal à vous trois. Après avoir partagé vos expériences de vie, c’était pas plus mal que d’aller se boire un verre. Alors le chilien partait devant toi pour pousser le fauteuil roulant du jeune Kelly et vous sortiez de cet endroit. Avant que vous n’arriviez quelque part, Theodore s’empressait de briser le blanc que vous aviez installé en marchant tous les trois en proposant de faire plutôt quelques chose de loufoque au lieu d’aller simplement dans un bar. Tu ne pouvais pas t’empêcher de lâcher un léger et petit rire face à l’humour noir du jeune homme. « Ça serait dommage d’aggraver tes blessures quand même » dis-tu simplement avec un léger sourire. Mais Leonel avait raison, il n’y avait pas vraiment de juste milieu avec lui, c’était tout ou rien. Espérons que c’était juste de l’humour à ce stade. « Mais si vous êtes partant, on peut toujours faire autre chose et quelques chose de plus… fun que d’aller boire simplement une bière dans un bar » soufflas-tu à tes deux compères, sans vraiment prendre de décisions. Tu leur laissais le choix, parce que tu n’avais pas envie d’en faire un et puis tu n’étais pas difficile, tu acceptais en général un peu tout ce qu’on te proposait, dans la limite du raisonnable bien évidemment.

__________________________



 
what things ☩
let me alone, i’ll be okay. don’t even smile, just go away.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27399-zach_w-instagram
Contenu sponsorisé
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty
MessageSujet: Re: Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana    Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bloody eyes ft. Leónel Orellana
» Crawlin' around... Somebody save me ft Carter Hamilton
» Juste un peu d'air, pitié ... - Phoebe L. Hamilton
» Family's Secret - ft Phoebe L. Hamilton [Fini]
» Un bivouac improvisé - Feat. Victor Hamilton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: