AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + Casque filaire ...
29.99 € 49.99 €
Voir le deal

 

 "destiny, John, is a fickle bitch" - ari

Aller en bas 
+10
Penelope Russell
Tahlia Wates
Levi Wheeler
Kay Armstrong
Milo Putskowski
Elijah Bishop
Beckham Kavinsky
Elias Rutkowski
Alexis Silveira
Ari Coleman
14 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
baby kangou
Ari Coleman
Ari Coleman
MESSAGE : 611
ICI DEPUIS : 14/02/2023
COMPTES : sierra miles
CRÉDITS : Cheekeyfire (av)

STATUT : après quelques rebondissements, elle lui a accordé une deuxième chance et il ose à peine y croire. En couple avec Rori, décidé à la rendre heureuse, pour de bon.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyMar 14 Fév 2023 - 20:47


ari coleman

feat. charles leclerc

me, myself & i
› NOM : coleman
› PRÉNOM : ari
› ÂGE : 29 ans
› NATIONALITÉ : australienne
› ORIGINES : anglais et australien
› JOB/ETUDE : instituteur
› STATUT : célibataire
› GENRE : homme cisgenre
› SEXUALITÉ : hétérosexuel
› TES FINANCES : classe moyenne
› GROUPE : autumn
› CREDITS : av GOLD ANTHEM, icons @insolatingmyself

what about me
il est très proche de sa petite soeur ‹ il est papa célibataire d’une petite fille de six ans et demi, Joy ‹ il revient tout juste à Bowen après quatre ans d’absence ‹ il a repris ses études un peu tardivement pour devenir instituteur ‹ il adore son métier, il a beaucoup de facilités à interagir avec les enfants ‹ c’est un ancien fêtard, assagi par les aléas de sa vie ‹ depuis qu'il a sa fille, il est devenu plus mature et plus responsable ‹ il est allergique aux chats ‹ il joue aux échecs depuis quelques années et apprend à sa fille ‹ il pratique la course à pied plusieurs fois par semaine ‹ c’est un piètre cuistot ‹ il fuit les conflits de sa vie privée généralement à tout prix ‹ il lui arrive de réagir ou de prendre des décisions de manière impulsive ‹ pour souvent le regretter ensuite ‹ c'est quelqu'un de plutôt avenant et sociable ‹ il est fier et ne s'excuse pas facilement
tw : avortement, décès

i. les bases
Ari est né à Brisbane, d’une mère australienne et un père britannique. Ce dernier déserte la famille lorsque la mère d’Ari est enceinte de sa petite sœur. Il est alors âgé de cinq ans et son père devient un sujet tabou qui ne sera quasiment plus jamais évoqué dans la famille. Ils déménagent à Bowen peu de temps après l'accouchement et Ari devient vite très protecteur envers sa sœur et malgré leurs cinq ans d’écart ils développent une relation fusionnelle. Ari est intelligent mais dissipé à l’école, il n’a pas les meilleures notes et se fait souvent recadrer pour bavardage. Son sens de l’humour et sa bonne tête lui attirent un certain succès auprès des filles au lycée et il en profite, sans jamais trouver l’envie d’une relation plus sérieuse avec aucune d’entre elle.

ii. la lâcheté
Ari courait. La plage, les vagues, le soleil couchant, quel meilleur cadre demander ? Il ralentit légèrement pour regarder l'heure. 18h46. Arf, il devait s'activer s'il voulait avoir le temps de rentrer prendre une douche avant d'attaquer son service au bar. Il fit demi-tour et repris le chemin de l'appartement de sa mère. Il n'avait pas encore assez d'argent de côté pour envisager d'en prendre un pour lui tout seul mais il avait bon espoir que cela se fasse rapidement. Et puis après tout, vingt-deux ans ça restait encore un âge acceptable pour vivre chez sa mère. Alors qu'il montait les escaliers de l'immeuble, son portable vibra et il l'ouvrir pour lire le sms. "On peut parler ?". Juliet. Une fille qu'il avait rapidement fréquenté quelques mois auparavant. Bien sûr rien de sérieux, comme à son habitude. Elle avait l'air assez d'accord avec cet état d'esprit alors que pouvait elle lui vouloir ? Le message semblait bien sérieux pour n'être qu'une volonté de le revoir un soir. Ari entra dans l'appartement et tapa rapidement, "Salut, un problème ?", posa son téléphone sur le comptoir de l'entrée et fila dans la salle de bain pour prendre sa douche. Le choc se produisit donc à la sortie de cette douche, lorsque qu'Ari récupéra son téléphone, une simple serviette autour de sa taille. Il se figea, les mots qui s'affichaient sur l'écran ne semblant pas vouloir s'intrégrer. "Je crois que je suis enceinte". Il prit une grande respiration. Ne pas paniquer. Rester pragmatique. "Ce n'est pas possible" Pause. Nouveau message. "On s'est protégé" Pause. Nouveau message "Je peux pas Juliet, c'est pas possible hein" Pause. Nouveau message. "Faut que t'avortes si c'est vrai. T'es encore dans les temps hein??". Bon. Aux oubliettes le plan "no panic" apparemment. Le coeur d'Ari battait. Fort. Vite. Non, ce n'était pas en train d'arriver. Un enfant avec une fille de passage. Comment ruiner sa vie. L'avortement était la seule option. Rien d'autre n'était envisageable. Son portable vibra. "T'es au top mec... On peut s'appeler peut-être ?". Ari prit alors une décision qui allait changer sa vie, bien qu'il ne le sache pas encore. "Non. Il n'y a rien à discuter. Je ne peux pas être papa. On est pas ensemble. Tu avortes et puis voilà. Bonne continuation.". Et afin de parfaire le portrait du parfait connard, Ari bloqua le numéro de Juliet. Il posa son téléphone et reprit une grande respiration. Ok, tout allait bien. Elle allait avorter. Quel autre choix avait-elle après tout ? Tout allait bien. Il allait être en retard pour son service du soir. Tout allait bien. Il partit dans sa chambre s'habiller, décidant d'oublier cette histoire à tout jamais.

iii. l’amour
Ari regardait le ciel. C'était une nuit sans lune mais pleine d'étoiles. Il faisait doux, assez pour rester immobile à fixer les astres sans frissonner. Ari était bien, presque béat. Et cette béatitude ne s’expliquait pas seulement par cette magnifique nuit mais plutôt par cette fille qu’il tenait dans ses bras, allongés tous deux sur le sable. Ari amoureux, c’était fini par arriver. L’amour était venu frapper à sa porte un beau jour, lorsqu’il avait croisé le chemin d’Avery Rutkowski. Les débuts n’avaient pas toujours été simples, Avery avait peur, de n’être qu’une parmi d’autres, de finir le cœur brisé. Ari avait essayé par tous les moyens de lui montrer que lui n’avait jamais été aussi sûr de quelque chose dans sa vie. Sûr qu’ils étaient destinés à être ensemble. C’était un sentiment qu’il n’avait jamais connu mais qu’il avait accueilli les bras grands ouverts le moment venu. "Tu connais quelques constellations ?" La question d’Avery le sortit de ses pensées. "Non pas vraiment, c’est plutôt le truc de ma sœur les étoiles". La jeune femme hocha la tête en guise de réponse. "Mais je pourrais les regarder pendant des heures dans cette position" ajouta-t-il. Avery releva la tête vers lui et sourit. Il l’embrassa. Deux ans bientôt qu’ils étaient ensemble et ce simple geste continuait de faire battre le cœur d’Ari légèrement plus vite. "Je t’aime". Il sourit à son tour. "Moi aussi." Avery reposa sa tête sur la poitrine d’Ari, tous deux fixant à nouveau le ciel étoilé. Oui, Ari était amoureux. Et en cet instant, il en était convaincu, rien ne pourrait jamais changer ça.

iv. l’effondrement
Ari ferma la porte de l'appartement derrière lui et posa les clefs sur le comptoir de l'entrée. "Maman ?" Pas de réponse. Elle était surement encore aux courses. Il ouvrit le frigo pour se servir un verre d'eau. Le mariage approchait. D'ici quelques semaines, Avery et lui s'unirait pour la vie, devant leurs familles et leurs amis. On dit souvent que des doutes pouvaient assaillir les futurs mariés les jours avant le mariage, mais Ari n'avait jamais été aussi sûr de quelque chose dans sa vie. Des détails d'organisation devaient encore être réglés avec sa mère, d'où sa présence dans l'appartement où il avait grandi. Il sortit son téléphone pour envoyer un petit message à Avery, l'informer qu'il attendait que sa mère arrive puisqu'il passerait sûrement prendre le chinois à emporter qu'ils aimaient tant avant de rentrer à l'appartement, une fois le sujet "organisation du mariage" terminé avec sa mère. Il regarda la pile de courriers non ouverts posés sur le comptoir et une lettre attira son regard. Une lettre adressée à lui, avec une adresse écrite à la main. Qui lui envoyait une lettre à l'adresse de sa mère ? D'ailleurs, qui lui envoyait une lettre manuscrite tout court ? Il s'en saisit et l'ouvrit rapidement. Une simple lettre, c'est ce qui provoqua l'effondrement de la vie d'Ari Coleman. Monsieur Coleman, Nous ne nous connaissons pas mais vous connaissez notre fille, Juliet Jensen. Il y a presque trois ans, elle est tombée enceinte. Elle n'a pas voulu nous dire qui était le père et nous a expliqué qu'il ne voulait rien avoir à faire avec elle. Elle ne pouvait cependant pas se résoudre à avorter et a donc donné naissance peu de temps après à une magnifique petite fille. Juliet a tout fait pour donner la meilleure vie possible à sa fille et bien que nous lui proposions souvent de l'aide financière ou autre, elle a toujours tenu à se débrouiller seule au maximum. Il y a quelques mois, elle nous a finalement confié l'identité du père de sa fille, nous expliquant qu'elle souhaiterait donner le choix à la petite de le contacter ou non lorsqu'elle serait plus âgée. Malheureusement, notre Juliet est décédée il y a trois mois, dans un accident de voiture. Nous choisissons de vous écrire maintenant car nous avons conscience que Juliet a toujours souffert de ne pouvoir offrir un père à sa fille. Désormais la petite n'a plus sa mère et même si nous l'avons recueillie et nous l'élèverons du mieux possible, nous pensons qu'elle devrait avoir son père. Vous devez avoir compris depuis un moment maintenant qu'il s'agit de vous. Nous avons toujours eu une rancœur envers l'homme qui a laissé notre fille enceinte sans assumer ses responsabilités. Mais nous espérons en vous écrivant aujourd'hui que vous déciderez enfin d'agir avec courage et non avec lâcheté. Vous nous trouverez avec votre fille à l'adresse indiquée au dos de l'enveloppe. Faites le bon choix, c'est votre dernière chance. Monsieur et Madame Jensen. Ari tremblait. Incapable de bouger, incapable de respirer, la lettre glissa de ses doigts pour tomber délicatement sur le sol. Impossible. Ari se revit il y a trois ans dans cette entrée, lorsque Juliet lui avait annoncé sa grossesse par sms. Impossible, il lui avait dit d'avorter ! Elle ne l'avait pas fait. Pourquoi ne lui avait elle pas dit ? Il l'avait bloqué. Il l'avait envoyé chier. Il avait été un parfait connard. Le karma était puissant. Son portable vibra dans sa poche et il sursauta. Son cerveau se remit en marche. Il se redressa et pris une grande inspiration. Que faire ? Il avait un enfant. Il était père. Un père absent, un père qui avait abandonné son enfant. Comme le sien. Il était comme son père. Il se pencha pour ramasser la lettre et regarda l'adresse notée au dos de l'enveloppe. En vérité, il n'avait plus vraiment de choix. La lâcheté ne devait plus être une option.

v. la renaissance
Ari s'arrêta devant la maison. La numéro 6. Il regarda l'enveloppe. Oui, c'était bien là. Il coupa le moteur et resta immobile quelques instants sur le siège conducteur. Son cœur battait vite. Il croisa son propre regard bordé de cernes dans le rétroviseur. Deux jours s'étaient écoulés depuis qu'il avait lu la lettre et c'est tout juste s'il avait été capable de dormir quatre heures depuis. Il sortit son téléphone de sa poche. Trois appels manqués. Avery. Il le rangea dans la boite à gant. Il ne pouvait pas gérer ça pour l'instant. Il ne pouvait pas être courageux sur tous les fronts manifestement. Il ouvrit la portière, sorti de la voiture et commença à s'avancer vers la porte de la maison numéro 6. C'était un quartier paisible, résidentiel, en banlieue de Brisbane. Le chemin entre la voiture et le porche était trop court, le cœur d'Ari s'accéléra de nouveau. Jamais dans sa vie il ne s'était senti si anxieux, si terrorisé même. Mais c'était le bon choix, la chose à faire. Il prit une grande inspiration et appuya sur la sonnette. Une femme d'une soixantaine d'années, l'air doux mais triste, vint ouvrir. "Oui ?" lui dit-elle en le regardant. "Je... Je suis Ari Coleman. " bégaya-t-il. Les yeux de la femme s'ouvrirent un peu plus grands. "Ah." Silence. "Et bien entrez.". Elle s'écarta légèrement tendit le bras. Ari s'avança et pénétra dans la maison. "Sur votre droite, c'est la cuisine, vous pouvez vous asseoir. Franck ? Tu peux venir ?". Ari entra dans la cuisine, où se trouvait une grande table ronde en pin. Il resta debout, à côté de la table. La femme le suivi et resta debout aussi, de l'autre côté de la table. Elle le fixait, sans rien dire. Un malaise grandissait envahissait peu à peu Ari lorsqu'un vieux monsieur, l'air tout aussi fatigué et triste que la femme arriva dans la pièce. Il s'arrêta, fixa Ari puis regarda la femme. "C'est lui." lui dit-elle. "Oh. Et bien... Franck Jensen." dit-il en lui tendant la main. Ari la serra "Ari. Coleman". "Ma femme, Lydia Jensen." ajouta-t-il en tendant une main vers la vieille dame. Ari lui adressa un sourire timide en guise de salut. Silence. "Pour être honnêtes, nous ne pensions pas vraiment que vous viendrez ". Ari ne savait que répondre à ça. Il pouvait comprendre ça. Il pouvait comprendre que ces gens devaient probablement le détester. "Je... Je suis désolé pour... Juliet.". Franck et Lydia hochèrent la tête sans rien dire. La douleur pouvait facilement se lire sur leurs visages. Rien ne soulagerait jamais cette peine de perdre un enfant. "Je... suis aussi désolé de... Ne pas avoir été là. Je ne..." Franck l'interrompit "Nous ne voulons pas de vos excuses. Ce qui est fait est fait. Nous sommes prêts à pardonner si vous êtes prêt à faire ce qu'il faut pour Joy. " Joy. C'était donc son nom. Ari enfouit ses mains dans ses poches. Faire ce qu'il faut. Prêt ? Probablement pas. Mais ce n'était plus son choix, Ari avait fuit ses responsabilités pendant trois ans et il ne pouvait plus fuir plus longtemps. Il se sentait tellement honteux. C'est d'ailleurs pour cela qu'il n'avait pas été capable d'expliquer à Avery ce qu'il se passait. Pour cela qu'il était parti sans explication. Lâchement. Il lui expliquerait plus tard. S'il en était capable. D'imaginer le regard d'Avery lorsqu'elle réaliserait ce qu'il avait fait à Juliet, à cette famille, lui brisait le cœur. Il avait tellement honte. "Mamiiiiiie, regarde mon dessin !" Une petite tête blonde déboula dans la cuisine en courant d'un pas plus ou moins assuré. Le coeur d'Ari manqua un battement. Une nouvelle fois, il ne respirait plus. Un étrange sentiment l'envahi lorsqu'il posa ses yeux sur la petite fille qui venait d'entrer. Le poids présent sur sa poitrine depuis deux jours s'allégea un peu pour laisser place à une chaleur diffuse qui dissipa un peu l'anxiété qui l'habitait. Ari sourit sans s'en rendre compte. "Joy, je te présente quelqu'un, viens voir." Lydia prit la main de la petite fille et l'accompagna devant Ari. "Joy, voici Ari. C'est... un ancien ami de ta maman." Ari s'agenouilla devant Joy, le souffle court, le sourire aux lèvres et les larmes aux yeux. "Je... Je suis très content de te rencontrer Joy." Son regard croisa celui de la petite fille. Celui de sa fille. Il sut alors que sa vie ne serait plus jamais la même.

vi. le retour
"Vous signez ici et c'est tout bon !" Ari prit le stylo tendu par l'agent immobilier et signa en bas du contrat de location. "Parfait ! Vous allez être très bien ici avec votre famille monsieur Coleman". Ari offrit un sourire poli à l'agent en guise de réponse. Il devait sûrement s'imaginer qu'Ari emménageait ici avec sa femme et son enfant, une parfaite petite famille. La réalité n'était pas en fait pas si éloignée de ce cliché, la mère de l'enfant en moins. Il prit les clefs que lui tendait l'agent et se retourna pour contempler l'appartement. C'était un soixante mètre carré avec une chambre pour lui, une chambre pour Joy et un grand salon avec une cuisine ouverte. Il espérait qu'il y serait bien effectivement et surtout que Joy y serait bien. Quatre ans s'étaient écoulés depuis qu'il avait rencontré sa fille et beaucoup de choses avaient changé depuis. Ari s'était dédié entièrement à rattraper le temps perdu avec Joy et à lui offrir la meilleure vie possible. Il avait emménagé à Brisbane dans un premier temps, quittant l'appartement qu'il partageait avec Avery, sans un mot, sans une explication. La quitter avait été une des décisions les plus dures de sa vie. Il n'avait pas pu faire autrement que de disparaitre, à quelques semaines de leur mariage. Il n'avait pas eu le courage d'avouer à la femme qu'il aimait le genre d'homme qu'il était. Le genre d'homme qui avait abandonné son propre enfant sans se poser de questions. Ari méritait de souffrir, il méritait de perdre Avery. Elle, elle ne méritait pas de se marier avec ce genre d'homme. Elle méritait mieux. Elle le détesterait un temps mais la haine l'aiderait à passer à autre chose. C'était lâche, mais Ari s'était fait à l'idée qu'il était effectivement quelqu'un de lâche. Qui préférait disparaitre que d'affronter le jugement de celle qui l'aimait. Il avait donc passé quatre ans à tenter de réparer les conséquences de ses actions de lâche. Il avait repris ses études pour devenir instituteur. Le choix s'était imposé à lui naturellement, il avait toujours été à l'aise avec les enfants. Sa relation avec Joy s'était développée au fil des mois, des années, jusqu'à qu'il soit parfaitement naturel que la petite fille l'appelle papa. Il avait fini par la faire venir habiter avec lui au bout d'un an, tout en visitant les grands-parents toutes les semaines. Ari était heureux. Mais quelque chose manquait. Quelqu'un. Avery. Quatre ans après avoir disparu de sa vie sans une explication, Ari ne comprenait pas comment il avait pu être aussi stupide. Il était parti réparer les conséquences d'une action lâche et s'était assuré de partir de la manière la plus lâche possible. Brillant. Ari savait qu'il aurait dû assumer la honte qu'il ressentait à l'époque, expliquer à Avery la situation. Elle aurait compris, elle l'aurait soutenu et aidé. Mais il ne l'avait pas fait. Il avait préféré fuir, lui briser le coeur et briser le sien au passage. Avery n'avait jamais quitté son esprit. Et fur et à mesure des mois, alors que la culpabilité de ne pas avoir été là pour Joy s'estompait, celle d'avoir abandonné Avery grandissait. Ari l'aimait toujours. Il avait eu des flirts, des histoires sans lendemain mais Avery était là, dans les moindres recoins de son esprit. Il avait alors pris la décision. Une nouvelle fois, il devait cesser de fuir et tenter de réparer ses erreurs. "Vous êtes nouveau à Bowen ?" La question de l'agent immobilier le tira de ses pensées. "Non, j'y ai vécu toute ma vie mais je suis parti quelques années." répondit Ari. "Ah d'accord et bien bon retour dans ce cas ! J'espère que vous vous y plairez autant qu'avant !". Ari hocha la tête. Oui, il l'espérait aussi.

and behind the computer...
› PSEUDO mad cowplant › PRENOM Marine › AGE : 26, bientôt 27 › COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM? je le connais depuis ses débuts mais j’ai tout récemment décidé de reprendre le rpg et je n’ai jamais oublié son existence donc me voici › COMMENT LE TROUVES-TU? je ne l'ai jamais oublié en presque 8-9 ans de pause rpgique donc c'est dire  "destiny, John, is a fickle bitch" - ari 2826614466  › PRÉSENCE : en connexion rapide, 6j/7, en rp environ 1-2 par semaine › SCÉNARIO/INVENTE : scénario de Avery › DOUBLE-COMPTE : nope › AUTRE CHOSE?  I love you  "destiny, John, is a fickle bitch" - ari 3142373206

[/color]
[/color]
Code:
<b>TOM HOLLAND</b> - @"ari coleman"




Dernière édition par Ari Coleman le Sam 2 Déc 2023 - 16:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27588-ari_clm
Anonymous
Invité
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyMar 14 Fév 2023 - 20:56

J'ai sorti Avery pour l'occasion ** :11:
Trop contente que tu prennes ce scena :11:
Hâte de pouvoir faire un petit RP ensemble ça va être chaotique je le sens bien pfiou
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Alexis Silveira
Alexis Silveira
MESSAGE : 3745
ICI DEPUIS : 08/02/2023
COMPTES : leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie, riley & will
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : if i woke up with you in the morning, i'd forget all the ways that we're broken (kay)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyMar 14 Fév 2023 - 21:03

bienvenue par ici avec le beau tom :adibou: super choix de scéna "destiny, John, is a fickle bitch" - ari 2269043814

__________________________



i don't wanna go, think I'll make it worse, everything I know brings me back to us. I don't wanna go, we've been here before, everywhere I go leads me back to you
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25875-alexis-silveira-instagram
grand kangou
Elias Rutkowski
Elias Rutkowski
MESSAGE : 2427
ICI DEPUIS : 24/03/2020
COMPTES : Lys, Aura & Pippa
CRÉDITS : cheekeyfire (ava) & morphine (gif)

STATUT : There's nothing holdin' me back (malias)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Quiconque connait Elias pourrait vous dire ceci : il peut être un ange, comme un démon…ces temps-ci, son côté démon ressort d’avantage néanmoins ‹ la famille, c’est tout pour lui. Il a eu une enfance heureuse, pleine d’insouciance, son frère et ses soeurs sont les personnes qu’il aime plus sur cette terre, même s’il arrive qu’ils se dispute souvent ‹ Depuis quelques années, en particulier depuis que Woody a déclaré sa maladie, Elias ressent une colère en lui, quelque chose qu’il n’arrive jamais a apaiser complètement et qu’il laisse parfois exploser ‹ il est colérique et buté ‹ il est aussi doux et peut se montrer extrêmement patient et minutieux ‹ c’est un bricoleur, depuis toujours, il adore réparer des trucs, en inventer aussi ‹ Elias a suivi des études d’ingénieur mais à abandonné, six ans plus tôt, par manque de confiance en lui principalement ‹ Elias a une petite tendance à l’auto-destruction. Il est souvent au bord de la ligne ‹ On a toujours dit de lui qu’il était un petit génie, mais également qu’il était paresseux, ne donner pas le meilleur de lui-même et qu’il était probablement son pire ennemi. ‹ Il n’est jamais tombé amoureux, pour de vrai. N’allez pas croire cependant qu’il est allergique aux sentiments, il attend simplement celui qui fera battre son coeur, il a tellement d’amour à donner, même si, pour le moment, il aime l’insouciance de son célibat ‹ L’eau est son domaine, d’ailleurs, plus jeune, il a gagné un concours d’apné, il peut retenir son souffle très longtemps. ‹ Aujourd’hui, il pratique la natation. ‹ il adore les animaux, les chiens en particulier, mais n’en possède pas. ‹ Il lui arrive souvent d’entrer en conflit avec Woody, il le teste, et se teste lui-même. En vérité, il a infiniment peur de le perdre et ça le met en colère. ‹ Elias est un impulsif, on ne compte plus les décisions qu’il a prise sur un coup de tête ‹ cependant, il n’est pas du genre à regarder en arrière. ‹ Il est plutôt courageux et recule rarement devant l’adversité ‹ C’est un lève tôt, et un couche tard, autrement dit, il dort peu
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyMar 14 Fév 2023 - 21:05

Bienvenue à toi :coeur:
Bon courage pour la redaction de ta fiche love u

Elias, ici présent, est un peu moins content de voir ton personnage aha Mais je sens que ça promet de beau drama :07:

__________________________

the perks of being a troublemaker
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
MESSAGE : 2910
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyMar 14 Fév 2023 - 21:18

Bienvenue à toi ! 

Quel choix autant fc que Pl !!!! Tu vas t’amuser j’en suis convaincue ! ♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2429
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @jamesandthemoon

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyMar 14 Fév 2023 - 21:39

wahouuuuu , tom holland est tellement stylé ! j'aime trop ce gars ohh
et ton début de fiiiiche :11: :11: ca promet un sacré personnage, et j'attends impatiemment la suite! HA
On aura sûrement un lien vu que Elijah est le meilleur pote d'Elias et que Avery & Eli se connaissent très bien aussi :coeur:
bienvenue par ici en tout cas :hug: :hug:

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
adm h
Milo Putskowski
Milo Putskowski
MESSAGE : 12863
ICI DEPUIS : 03/09/2018
COMPTES : zach, april, fede, haley, percy & eliot
CRÉDITS : lumossolemstuff (avatar), exordium (signature), selly_ (crackship)

STATUT : alone in the dark (&young single father)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: milo est né dans le sud de la france ‹ son skate est son meilleur ami, il en fait depuis ses 10 ans ‹ son passe temps, c'est la musique, il est guitariste dans un groupe qu'il a monté avec quelques amis ‹ le brun a des tocs, comme vérifier si la porte est bien fermé ou si la lumière est bien éteinte avant de partir ‹ sa mère est décédée à cause d'un mec bourré en voiture, il était dans cette même voiture ‹ sa mère l'a protégée pour ne pas qu'il ai de séquelles, elle en est décédée à l'hôpital quelques heures plus tard ‹ son péché mignon, c'est le pop-corn, il pourrait en manger n'importe quand ‹ son père lui a appris à jouer de la guitare lorsqu'il était enfant, pour qu'il pense à autre chose que la mort de sa mère ‹ il est fils unique, mais il a toujours rêvé d'avoir des frères et soeurs ‹ milo considère ses amis comme sa famille ‹ il a un problème, il est addict au coca-cola, il pourrait en boire des litres et des litres ‹ malheureusement, c'est un gros fumeur, il fume presque un paquet par jour ‹ il a fait une cure de désintoxication où il a tenu 695 jours sobre, avant de faire une rechute ‹ maintenant, il est sobre depuis le 26 avril 2021
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyMer 15 Fév 2023 - 11:23

super choix de scénario et super choix de fc :54: :54:
bienvenue à toi ohh

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t15739-instagram-de-milooow
animateur
Kay Armstrong
Kay Armstrong
MESSAGE : 2847
ICI DEPUIS : 03/02/2023
COMPTES : Tommy + Cooper + Gustavo
CRÉDITS : av. (lumossolemstuff) ic. (madeyesaes) sign.(magma)

STATUT : Now you're only a memory but you'll always be part of me (alexis)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Né à Bristol, il y a vécu jusque ses 18ans. Il a ensuite déménagé à Londres pour ses études. Il a tenu à peine un an à l'université avant de tout plaquer pour devenir disquaire. Il sortait énormément quand il était à Londres, abusant de l'alcool et autres substances plus illicites. Il est arrivé à Bowen il y environ 6 mois suite à une overdose de son meilleur ami. de
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyMer 15 Fév 2023 - 16:48

Tom ohh Et ce super choix de PL :11:
Bienvenue par ici :coeur:

__________________________



ஃ I can hear the storm knocking at my door and I just wanna answer. I think I know its name 'cause I'm the one to blame, always chasing a disaster ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25862-kay-armstrong-instagram
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
MESSAGE : 21678
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : sidesnack (av), awona (sign), strangehell, cheekeyfire, w8lfgang (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyMer 15 Fév 2023 - 20:36

bienvenue par ici :coeur:

__________________________

crawl into your
soul
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGE : 10315
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Babine (ava) / Awonaa (sign)

STATUT : All I want is nothing more to hear you knocking at my door
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyMer 15 Fév 2023 - 21:21

Tom :11:
Bienvenue sur Rétro, amuse-toi bien parmi nous :hug:

__________________________

qu'importe •• Et si jamais ça m'embête, si jamais ça m'rend bête, si trop fort dans ma tête, tue-tête. J'me souviendrai, je t'ai cherché. J'me souviendrai, je t'ai laissé. J'me souviendrai que j't'ai aimé

 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
baby kangou
Penelope Russell
Penelope Russell
MESSAGE : 502
ICI DEPUIS : 04/01/2022
CRÉDITS : Eilyam (av) | EndlessLove (sign)

STATUT : Divorcée, depuis Janvier 2023, après dix ans et quelques mois d'un mariage aux allures de vaste blague.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyMer 15 Fév 2023 - 21:45

Bienvenue dans le coin ! :chouu:

__________________________

the way i cry ♒︎You've been starring down this road forever hoping there's a way you'll try, but right now I need you more than ever. You won't see it in the way I cry.©️ endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyJeu 16 Fév 2023 - 5:16

Tom est un super choix :boo: Bienvenue parmi nous. *-*
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Ari Coleman
Ari Coleman
MESSAGE : 611
ICI DEPUIS : 14/02/2023
COMPTES : sierra miles
CRÉDITS : Cheekeyfire (av)

STATUT : après quelques rebondissements, elle lui a accordé une deuxième chance et il ose à peine y croire. En couple avec Rori, décidé à la rendre heureuse, pour de bon.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyJeu 16 Fév 2023 - 18:37

Merci à tous pour cet accueil ohh  :11:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27588-ari_clm
adm h
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
MESSAGE : 4040
ICI DEPUIS : 03/10/2014
COMPTES : jackson & isaiah & concho & elmo & oskár & reyansh
CRÉDITS : urochrome (a) & yourdailykitsch (g) & beloved (s)

STATUT : ⋄ oh, I wish you were right there to fight off the nightmares. you were the night light on a dark night like the stars.
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptyVen 17 Fév 2023 - 17:57

Bon retour dans le RPG :11: Ravie que tu sois revenue sur Rétro pour l'occasion :07:
Bienvenue parmi nous :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Ari Coleman
Ari Coleman
MESSAGE : 611
ICI DEPUIS : 14/02/2023
COMPTES : sierra miles
CRÉDITS : Cheekeyfire (av)

STATUT : après quelques rebondissements, elle lui a accordé une deuxième chance et il ose à peine y croire. En couple avec Rori, décidé à la rendre heureuse, pour de bon.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari EmptySam 18 Fév 2023 - 18:19

Merci :11:

Fiche terminée héros "destiny, John, is a fickle bitch" - ari 1496719789

__________________________

Dragonfly out in the sun, You know what I mean, don't you know ? Butterflies are havin' fun, you know what I mean. Sleep in peace when day is done, that's what I mean.@feeling good

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27588-ari_clm
Contenu sponsorisé
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty
MessageSujet: Re: "destiny, John, is a fickle bitch" - ari   "destiny, John, is a fickle bitch" - ari Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
"destiny, John, is a fickle bitch" - ari
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» is your name your destiny + althea
» impersonating Beyoncé is not your destiny, child (jackson)
» it’s choice – not chance – that determines your destiny (maliyan)
» john&leighton ► one of a kind.
» caméra, action ! (john)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: let me know you :: because you have a story :: validées-
Sauter vers: