AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

 

 After-school detention ft. Will Hughes

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
After-school detention ft. Will Hughes Empty
MessageSujet: After-school detention ft. Will Hughes   After-school detention ft. Will Hughes EmptyMar 6 Juin 2023 - 17:37



La semaine dernière Jenny était rentrée bien plus tard de l’école qu’en temps ordinaire, l’adolescente de quinze ans n’avait donné que peu d’explications à son père si ce n’était que son prof de géographie avait soi-disant une dent contre elle et l’avait mise en retenue. Le brun doutait qu’un instituteur puisse vraiment détester une élève, surtout que Jenny était une jeune fille avec des notes tout à fait correctes. Certes il lui arrivait de se montrer trop bavarde avec ses copines, d’avoir du répondant quand elle était face à ce qu’elle considérait comme une injustice et qu’elle souffrait de la même chose que son père : l’incapacité de supporter l’ennui. Il est évident que cette incapacité était difficile à supporter quand l’on se retrouve dans un fauteuil roulant, vraiment… Mais il n’avait pas d’autre choix que d’être ce qu’il était et de composer avec. Le brun avait tenté de creuser le sujet avec Jenny, en vain. Ah les joies de l’adolescence, n’est-ce pas ?

Le lendemain, il avait attrapé son téléphone pour contacter le lycée et demander un rendez-vous avec ce mystérieux tortionnaire. Il y avait bien trop de fait divers dans la presse concernant le suicide des jeunes pour qu’il laisse passer. Il avait besoin de savoir ce qui perturbait Jenny, loin de se douter que son petit ange s’était bagarrée en pleine classe avec une autre élève pour une histoire de garçons - juste des petits coups de griffes et tirage de couettes, des filles quoi… Eh oui Monsieur Kelly, il n’y a pas de mode d’emploi pour les adolescentes ! Il avait pris le train en marche, découvrant sa paternité il n’y a que 3 ans de cela et ajoutez à cela plusieurs mois de coma l’été dernier… Il ne pouvait malheureusement pas se vanter de connaître par coeur sa fille, mais il faisait de son mieux, personne ne pouvait lui ôter cela. Il avait besoin d’aide dans l’éducation de sa fille.

Il avançait seul dans les couloirs vides, se servant de la force de ses bras acquise avec le temps et de nombreuses séances de sports pour ne pas dire  de torture, pour s’autonomiser un maximum. L’école étant aux normes handicapés, c’était un vrai bonheur de circuler là. Il arriva devant la porte de la classe qu’on lui avait indiqué et frappa contre celle-ci. Attendant d’être invité à entrer, il actionne la poignée et pousse la porte avant de se faufiler à l’intérieur de la pièce. “ Bonjour, Mr Hughes, ravi de vous rencontrer. “ Il s’approchait de l’homme pour venir lui serrer la main, il ne voulait pas être l’un de ces parents qui rentrent dans le lard des professeurs. Il estimait que chacun méritait le respect et qu’en plus, dans sa condition physique il ne pouvait pas vraiment en mener large… “ Merci d’avoir pu convenir d’un rendez-vous si tôt, je souhaitais m’entretenir avec vous au sujet de la retenue de Jenny. “ Et un mot seul suffirait à résumer ce qu’il voulait savoir : “ Pourquoi ? “


@Will Hughes ohh
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 3
MESSAGE : 334
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
After-school detention ft. Will Hughes Empty
MessageSujet: Re: After-school detention ft. Will Hughes   After-school detention ft. Will Hughes EmptyMer 7 Juin 2023 - 17:15

On était bientôt à la mi-juin, le congé de deux semaines approchait et on ressentait une petite fébrilité. Chaque fois qu'une période de vacances arrivaient, c'était comme si un nuage s'installait au dessus de la classe, apportant un léger chaos et des situations qui ne ce seraient pas produites normalement. C'était pas toujours facile d'appréhender ces situations, ni de les régler. C'était ma première année en tant qu'enseignant ici, mais aussi tout court. J'avais fait des stages, mais là je devais avoir mon chapeau de personne mature et responsable en tout temps et j'avoue que parfois, ça m'échappait. Mes élèves étaient des adolescents, pas toujours mature non plus, mais fort sympathique alors je considérais que j'devais bâtir un bon lien avec eux et que le reste se ferait tout seul. C'était le cas pour la plupart du temps. J'étais pas considéré comme l'enseignant chiant ou sévère, j'osais croire que j'étais même plutôt cool selon eux. Sauf quand j'devais intervenir lors des moments où certains perdaient le contrôle. J'savais bien comment c'était à leur âge, j'avais bien fait le con moi aussi parfois, mais j'avais pas le choix d'instaurer certaines limites. C'est donc comme ça que j'me retrouvai à donner une retenue à deux jeunes filles, un soir après l'école. La violence en classe, c'était plus que d'atteindre ma limite, c'était complètement inacceptable. J'avais tenté de leur faire une petite morale, un discours sur le féministe même parce qu'elles s'étaient quand même bagarré pour un garçon, qui lui se fichait probablement d'elles. Bref, j'savais pas si j'avais passé pour un vieux relou ou si le message était passé. Par contre, dès le lendemain, un parent avait appelé le lycée, exigeant une rencontre avec moi à ce sujet. À ce moment là, j'avoue que je me demandais bien ce que l'une d'elle avait pu raconté pour que ce soit le cas. Dans ma tête, c'était quelque chose de logique. Bon, les retenues c'était un peu archaïque, je l'admets, mais c'était comme ça que le lycée fonctionnait. On avait peu de levier avec les ados et ça semblait être le genre de choses qui fonctionnait alors je m'y conformais. J'imagine que le parent souhaitait tout de même comprendre pourquoi c'était ce qui avait été choisi ou bien il lui manquait des informations quant à la raison pour laquelle sa fille s'était retrouvée en détention. Dans tous les cas, je le rencontrerais la semaine suivante.

Le moment de la rencontre vint plutôt rapidement. Trop rapidement, puisque ça m'était complètement sorti de la tête. Avec des examens à corriger et la préparation des cours, je n'y avais repensé que quelques heures avant. À la fin de la journée, j'attendis simplement dans ma salle de classe que le père de Jenny arrive. Bien à l'heure, on toqua à ma porte. « Oui entrez. » dis-je simplement. C'est non sans surprise que je me trouvai devant un homme en fauteuil roulant. Avoir su, j'aurais laissé ma porte ouverte ou bien je l'aurais rencontré dans un local moins loin de la porte principale. Ou peut-être qu'il voulait être traité comme tout le monde aussi. Je savais jamais où me situer dans ce genre de contexte. « Bonjour monsieur Kelly, enchanté également. » lui répondis-je en lui serrant la main en retour. J'appréciais le respect qu'il semblait me porter, surtout vu mon âge c'était facile pour les parents d'essayer de me marcher dessus parfois. Je lui répondis d'un signe de tête alors qu'il me remercia pour le rendez-vous rapide. Je pris place sur une chaise afin qu'on puisse discuter aisément, à la même hauteur aussi, j'voulais pas le regarder de haut. Il semblait n'avoir qu'une seule question : pourquoi. « Avant de me lancer des des explications, je serais bien curieux de savoir ce qu'elle vous a raconté, si cela ne vous dérange pas trop? » demandai-je avec un petit sourire. Jenny, c'était pas le genre d'élève à qui je collais des retenues normalement. Elle était bien active dans ce cours d'ailleurs, c'était une bonne étudiante. Il s'agissait là d'un dérapage plus qu'autre chose.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
After-school detention ft. Will Hughes Empty
MessageSujet: Re: After-school detention ft. Will Hughes   After-school detention ft. Will Hughes EmptyJeu 8 Juin 2023 - 18:54

Theodore apprécia que le professeur prenne place face à lui, assis sur une chaise. Certaines personnes avaient tendance à rester debout pour lui faire front, il n’avait jamais compris pourquoi il était si difficile de se mettre à sa hauteur. Probablement parce que les gens se sentaient ainsi diminué, par effet miroir… Il le pouvait les blâmer, il avait été pleinement valide par le passé et il n’avait pas été irréprochable non plus. Comme tout le monde. Il devait simplement se réjouir d’être en vie, de pouvoir expérimenter l’existence, certes d’une manière bien différente de ce qu’il avait pu imaginer. On se lamentait pour lui, qu’il soit s jeune, mais il se consolait en admettant qu’il y avait plus jeune que lui dans son cas de figure, pire… Certaines personnes n’ont jamais connu le plaisir de courir, de danser, de tout simplement circuler librement.

Le brun ne tournait pas autour du pot, après avoir fait preuve de politesse, il demanda au jeune homme de lui expliquer la situation. La réponse de ce dernier généra un léger froncement de sourcils de la part du magicien. Pourquoi voulait-il connaitre la version de Jenny ? Avait-il une défense à préparer ? Il s’en voulut une seconde, d’avoir remit en doute la version de sa fille, avec ce prof qui l’aurait désignée comme tête de turc. On lit assez de choses sur internet pour savoir que malheureusement ce genre de comportement existe. Pourtant, l’homme qui lui fait face n’avait aucunement l’air d’un bourreau. Certes, il ne faut jamais se fier aux apparences… Teddy ne savait plus quoi penser. Il refusait de diaboliser l’homme en face de lui, de réagir avec des émotions immatures.

“ Pas grand chose, c’est bien ce qui m’inquiète. “ Il n’allait pas se confier à un parfait inconnu, Theodore était un homme bien pudique dans le fond, bien plus depuis qu’il avait été ainsi malmené, brisé physiquement. Il savait que Jenny ne lui disait pas tout, jamais il ne saura remplacer sa mère, celle qu’elle avait perdu pour récolter quoi ? Un père qui débarquait treize ans trop tard, un père qui fini handicapé au bout d’une année. Il était vraiment mauvais à ce job, il le savait, il faisait de son mieux… Difficile de se contenter de ça, quand l’on a été toute sa vie dans l’exigence. “ A priori votre décision était complètement arbitraire, je n’en crois pas un mot, mais voyez vous… À la mort de sa mère, j’ai appris ma paternité et j’ai abandonné ma carrière et ma vie aux États-Unis pour elle, mais il a fallut bien plus pour que je gagne sa confiance. “ Et son affection, mais ça, il ne le précisa pas. Parce que ce fut le plus douloureux dans cette histoire, avoir été haï si férocement. Se prendre dans les dents que votre fille préférait que vous soyez mort et que sa mère soit en vie, c’était douloureux. Compréhensible, mais tellement pénible. Alors, c’était bien pour ne pas la laisser sans père, sans personne, qu’il s’était accroché à la vie en dépit de la torture que cela avait représenté dans les services de réanimations. “ Alors je ne pouvais pas en retour, remette en doute sa parole sans être sûr de ce que j’avance. “
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 3
MESSAGE : 334
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
After-school detention ft. Will Hughes Empty
MessageSujet: Re: After-school detention ft. Will Hughes   After-school detention ft. Will Hughes EmptyVen 16 Juin 2023 - 16:37

Ça ne m'arrivait pas si souvent que ça de rencontrer des parents d'élèves. Tout comme ça ne m'arrivait pas si souvent que ça de coller des conséquences aux élèves, encore moins des retenues. C'était pas vraiment une technique que j'appréciais, mais parfois j'avais pas le choix d'instaurer mes limites. Même si je ne m'attendais pas à recevoir l'appel d'un parent inquiet, c'était tout de même valide de sa part d'avoir besoin d'explications. J'allais donc pas m'opposer à une rencontre, surtout qu'il n'y avait aucun autre problème en général avec sa fille. Lorsque le père de Jenny s'avança avec sa chaise roulante dans ma salle de cours, ce ne fut qu'une évidence pour moi de prendre une chaise afin qu'on puisse être au même niveau lors de la discussion. Il semblait être un homme sympathique et raisonnable. On ne savait jamais de nos cours quand un parent aurait envie de nous hurler dessus, fallait rester un peu sur ses gardes et surveiller ses mots. Ça ne semblait pas être le cas aujourd'hui. Bien vite, on entra dans le vif du sujet, c'est-à-dire la raison derrière la détention de Jenny. J'appréciais qu'on ne tourne pas autour du pot, personne n'avait de temps à perdre avec ça aujourd'hui. Par contre, il me semblait bien concerné alors je voulais savoir ce qu'on lui avait donné comme raison d'abord. J'écoutai attentivement sa petite histoire, essayant de montrer un peu de compassion dans mon regard. La paternité, c'était pas quelque chose que j'avais expérimenté encore alors c'était difficile pour moi de me mettre à sa place. Mais si j'devais me découvrir un enfant, une ado qui plus est, du jour au lendemain, j'serais forcément bien perdu. J'entendis bien, à travers tout ça, les raisons que Jenny avait donné à son père et je comprenais bien mieux sa présence devant moi. J'hochai la tête alors qu'il mentionnait qu'il avait pas le choix de lui laisser le bénéfice du doute, du moins, sans avoir vérifié. '' Évidemment oui, je comprends. '' approuvai-je en hochant la tête. Moi aussi ado, j'aurais aimé que mon père fasse la même chose plutôt que d'assumer que c'était ma faute. '' J'aurais bien aimé vous dire que c'était totalement arbitraire et laisser Jenny s'en tirer comme ça mais... '' dis-je en grimaçant avec de lâcher un petit rire. '' Je lui ai donné une retenue parce qu'elle s'est bagarré en classe avec une autre élève. Au sujet d'un garçon il me semble. '' dis-je finalement avec un petit sourire crispé. '' Et comme vous vous en doutez, nous avons une politique de tolérance zéro pour la violence donc... Voilà. '' expliquai-je finalement. C'était toujours un moment désagréable d'annoncer à un parent que son enfant n'était pas blanc comme neige. Monsieur Kelly ne semblai pas désillusionné quant à sa fille, mais certains étaient dans l'impression que leurs enfants ne pouvaient avoir tort, qu'ils étaient parfaits et donc, que l'enseignant était toujours à reprocher dans n'importe quel cas. J'avais été dans des environnements plutôt intenses de ce côté aux USA, mais ici ça semblait tout de même plus dillué.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
After-school detention ft. Will Hughes Empty
MessageSujet: Re: After-school detention ft. Will Hughes   After-school detention ft. Will Hughes EmptySam 8 Juil 2023 - 20:18


Theodore n’aimait pas vraiment évoquer la mort de son ex, de la mère de Jenny. Il regrettait souvent que les choses se soient si mal passées entre eux, à l’époque, il était jeune et têtu. Il ne l’avait pas cru lorsqu’elle avait annoncé sa grossesse qui tombait comme par hasard alors qu’il devait partir en Europe ? Il ne l’a pas cru, mais si elle l’avait recontacté par la suite, il aurait été obligé de la croire. Mais il n’avait jamais eu la moindre nouvelle de cette soit disante grossesse… Bon sang… S’il avait su. S’il n’avait pas été aussi bête. Si elle n’avait pas été vexée comme un poux au point de ne plus vouloir lui adresser la parole, au point de choisir d’élever seule cette magnifique petite fille. Ouais… La vie aurait été bien différente. Il avait grandi, gagné en maturité émotionnelle avec les expériences accumulées, bien qu’il ait encore beaucoup de chemin à faire. Parfois, il se sentait encore blessé, encore être ce gamin de sept ans qui a perdu son père et qui a vu toute sa famille bouleversée et malheureuse à cause d’un homme. Il s’était fermé ce jour-là, par horreur de voir sa mère et ses frères pleurer. Faire machine arrière était complexe et douloureux.

Néanmoins, son professeur pouvait avoir connaissance de ces éléments pour mieux comprendre la situation et les raisons qui poussent le père de Jenny à demander un entretien. “ Elle s’est… Bagarrée. “ Il avait beaucoup de mal à assimiler cette information, à imaginer sa Jenny en train de se battre avec une camarade. Pour un garçon qui plus est, depuis quand sa fille était amoureuse ? Le brun fixait le professeur, espérant, il ne savait quoi, une toute autre explication. N’importe quoi… Mais ça, il ne l’avait pas envisagé, pas une seconde. “ Je… Je sais que ma fille a du répondant, mais… Je ne pensais pas qu’elle serait du genre à se battre. Vous avez bien fait de la punir, elle n’aurait jamais dû faire ça… “ Lui, n’allait pas punir sa fille, il allait devoir essayer de démêler la situation avec elle, faire en sorte qu’elle puisse exprimer ce qu’elle ressent. “ J’ignorais qu’elle était à ce point en colère… Je crois que je ne suis pas un père très qualifié sur l’aspect émotionnel. “ Teddy adresse au professeur un pauvre sourire un poil crispé. Il se doute que pour exploser de la sorte, Jenny devait accumuler de la colère, peut-être bien même à cause de lui, il devait discuter avec elle de tout ça, mais il ne savait diablement pas comment s’y prendre. “ Je dois m’avouer assez gêné, je ne m’attendais pas à ça… Je ne vais pas vous déranger plus longtemps. “ Il ne savait vraiment pas ce qu’il était censé faire de sa fille et surtout, il se sentait bien sot d’être venu demander des comptes ici. Au moins, il connaissait la vérité et la situation ne pouvait aller qu’en s’arrangeant, non ?

Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 3
MESSAGE : 334
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
After-school detention ft. Will Hughes Empty
MessageSujet: Re: After-school detention ft. Will Hughes   After-school detention ft. Will Hughes EmptyMer 26 Juil 2023 - 21:03

C'était la première fois que je rencontrais le père de Jenny. Disons qu'elle n'avait pas d'antécédents de mauvais comportement ou quoi que ce soit. Même à moi, ça m'avait fait bizarre de lui coller une retenue. Elle participait bien dans le cours, elle était agréable et enjouée la plupart du temps. C'était tout de même pas parce que c'était une bonne élève qu'elle pouvait avoir un passe droit. Enfin, ça dépendait de la situation, mais pas quand il s'agissait de violence. Ça aurait été presque n'importe quoi d'autre, j'aurais sûrement tourné la tête de l'autre côté. J'avais pas spécialement questionné davantage le comportement des deux adolescentes. Elles étaient en pleine puberté après tout, les hormones ça jouait, elles pouvaient réagir plus fort à certaines choses. C'est probablement pour ça que ça ne m'avait pas trop choqué. En revanche, ça semblait secouer monsieur Kelly, il semblait avoir du mal à digérer l'information, mais surtout à comprendre les motifs derrière tout ça. J'me sentais fixé par le père de mon élève, comme s'il attendait un peu plus d'explications, mais j'en avais malheureusement pas à lui donner. « Vous savez monsieur Kelly, parfois les ados, ils font des trucs cons parce qu'ils réagissent sur le coup de l'émotion, faut pas chercher trop loin et faut pas vous blâmer non plus. » dis-je pour tenter de le rassurer, de calmer un peu le jeu. Le pauvre, il semblait s'en mettre beaucoup sur les épaules, c'était pas facile de gérer une ado, encore moins quand on avait pas été avec pour l'entièreté de sa vie. « Je ne sais pas si c'est de l'accumulation de colère que Jenny a ou s'il y a plus à l'histoire, je ne suis probablement pas au courant de tout... Mais c'est une bonne fille, elle n'a pas de trouble du comportement ou quoi que ce soit. J'pense juste qu'une bonne discussion peut faire du bien. » dis-je avec un petit sourire. Ouaip, c'était moi, Will, 27 ans et sans enfant qui essayait de donner un conseil un peu débile à un père de famille. J'devrais m'en tenir aux faits ce serait plus logique, j'avais aucune idée de quoi je parlais après tout. « Enfin, je pense. » rajoutai-je avec un petit sourire. Le pauvre homme était gêné du coup, mais vraiment ça faisait parti de mon job de parler avec les parents, de clarifier certaines choses. « Oh, mais non vous en faites pas. C'est normal d'avoir voulu des réponses. Ma porte est toujours ouverte. » déclarai-je gentiment. « Si jamais, on a une conseillère à l'école, elle peut peut-être aider à faire le pont entre Jenny et vous, organiser des séances avec elle si elle a besoin de parler ou bien vous donnez des conseils. » proposai-je. J'voulais pas le vexer ni dépasser la limite, mais le service était là, autant le proposer. J'ouvris le tiroir de mon bureau pour en sortir un post-it et écrivit le numéro de poste de la conseillère dessus, sous le numéro de téléphone de l'école. « Tenez, j'vous le laisse. Et si jamais y'a quoi que ce soit, n'hésitez pas, vous me dérangez pas. » lui répondis-je avec un sourire.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
After-school detention ft. Will Hughes Empty
MessageSujet: Re: After-school detention ft. Will Hughes   After-school detention ft. Will Hughes EmptyVen 11 Aoû 2023 - 14:26


Theodore était abasourdi par la réponse du professeur, il s’était attendu à tellement de choses, mais certainement pas à de la violence physique. Il ne savait pas vraiment comment gérer cette situation avec sa fille, mais une discussion des plus sérieuse allait s’imposer entre eux. Elle n’y échappera pas. Il ne pouvait pas laisser passer ça, il devait aussi tenir son rôle de père, et il devait comprendre ce qui se passait dans cette petite tête blonde.

Le professeur était bien sympathique, il essayait de rassurer Theodore sur l'adolescence et les émotions en ébullition dû à cette période de la vie, mais il n’était pas plus avancé. Il n’avait rien vu, rien. Il ne voyait pas la colère de Jenny, pas à ce point. Il se trouvait bête, aveugle et incapable. Oui, encore cette impotence qui le ronge. “ Oui, il faut… Il faut que je tire tout ça au clair. “ Une conversation, une discussion, il devra laisser Jenny s’exprimer au maximum, il aurait tant voulu ne pas avoir à fouiner comme ça pour connaitre la vérité. Est-ce que sa fille ne lui faisait pas confiance ? Il aimerait tant comprendre. Il était comme ça, le Theodore, il avait toujours besoin de réponse, besoin d’élucider les problèmes et donner un sens aux choses.

Il prit le petit carton tendu par l’homme… Une conseillère. C’était un peu dur pour lui d’entendre ça. “ Merci… Mais je crois que j’ai sollicité pas mal d’aide ces derniers temps, je devrais être capable de m’en débrouiller. “ Il ne jette pas le carton, par politesse, mais il n’en pense pas moins. Il commençait à en avoir assez d’être vu et considéré comme un assisté dans tous les domaines. C’était ce qui l’empêchait bien de demander et accepter de l’aide. Il redresse le menton, parce qu’il ne veut pas s'écraser une fois de plus. Lui, le p’tit moineau fragile. “ J’devais seulement m’assurer que vous n’étiez pas le problème comme elle le prétendait, merci de m’avoir reçu. Je ferais en sorte que ce genre d’incident ne se reproduise pas. “ Sur ce, il braqua avec son fauteuil pour faire demi tour, poussant un peu une chaise qui était dans son dos et qui grinça désagréablement au sol, avant qu’il ne roule en direction de la porte de sortie. Bien que ce professeur lui ait fait une bonne impression, il ne sortait pas en meilleure condition de cette entrevue. Il n’avait pas l’intention d’aborder le sujet le soir même avec Jenny, il allait laisser ses émotions descendre, parce qu’il ne pouvait pas être celui qui se comportait impulsivement. Il était l’adulte dans l’histoire… Il parait.


@Will Hughes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
After-school detention ft. Will Hughes Empty
MessageSujet: Re: After-school detention ft. Will Hughes   After-school detention ft. Will Hughes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
After-school detention ft. Will Hughes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Like a first day at school. ∞ Tahlia & Elliott
» too cool for school (esras)
» after school visit (fede)
» stay in drugs, eat your school, don't do vegetables ▽ (milo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: