AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -18%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
659 €

 

 j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés Empty
MessageSujet: j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés   j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés EmptyMar 20 Juin 2023 - 9:29

La vie à Bowen était un long fleuve tranquille. Enfin, ça ne l'est pas toujours mais c'est ainsi que je le vois. Ma vie est ici, depuis toujours, et je ne la changerai pour rien au monde. C'est pour cela que c'est ici que j'élève ma petite fille, Prunille, ici que j'ai acheté notre maison, ici que j'ai décidé d'investir dans une librairie. J'ai la vie que j'aime et que j'ai décidé de mener. Elle n'est pas simple car être papa célibataire n'est vraiment pas simple mais après tout, je m'en sors vraiment bien, je le sais et je ne me dirais jamais le contraire. J'ai toujours l'amour des mots que je lui donne, ces mots qui aident à s'évader, qui aident à imaginer des mondes merveilleux et magnifique. Le cerveau humain est capable de nous emmener tous, à travers des pages, dans des univers qui nous feraient oublier les pires tracas. On trouve tout, dans les livres, toutes les émotions, toutes les solutions. C'est pour cela que j'aime la littérature et que j'ai décidé de faire de ma passion mon métier.

Je me suis entouré d'une belle équipe, d'ailleurs, que je gère à ma façon. Je pense être un patron vraiment cool et attentif. Faut dire, c'est un métier d'amour, comment pourrais-je me retrouver avec des employés non-géniaux? Parmi eux se trouvent Polly et Saoirse, deux jeunes femmes incroyables que je suis fier de compter dans mon équipe. C'est la première d'entre elle que je cherche, cet après-midi, à contacter. Elle m'avait parlé d'une collection de livres qu'elle avait en sa possession et qui valait le détour. Elle m'avait dit de passer à l'occasion pour y jeter un coup d'oeil. Puisque Prunille était à l'école, j'avais profité pour honorer cette idée. Je toquais donc à la porte de chez elle, une fois trouvée. Je ne savais juste pas que Polly ne vivait pas seule. Une jeune femme incroyablement belle - oui je ne peux même pas contrôler mes mots au premier regard - m'ouvrit la porte. J'eue même un petit temps de blocage, ceux qu'on décrit bien dans les livres. Je me râclais rapidement la gorge pour prendre la parole, histoire qu'elle ne me prenne pas pour un fou. Hum bonjour. Excusez-moi de vous déranger, à vrai dire je cherche Polly. Elle habite avec vous? Je suis son boss à la librairie, Daniel. Elle m'avait dit de passer à l'occasion. expliquais-je alors à la limite timidement, tellement j'avais dû mal à me concentrer face à ce visage.
@Ella o'brian :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Ella O'Brian
Ella O'Brian
POINTS : 9
MESSAGE : 1479
ICI DEPUIS : 29/09/2022
COMPTES : Le papillon Willow, l'intrépide Skye, le prétentieux Alan, le dumbledore Murphy
CRÉDITS : bambieyes (avatar) ibmitual (gif) gwen (deuxième gif)

STATUT : Célibataire, en questionnement sur la vision du couple

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Elle est toujours entrain d’imaginer, de créer quelque chose. ‹ C'est une artiste complète : théâtre, musique, art plastique, elle a touché à tout ! ‹ Indécise, il lui est incapable de choisir un cap et de s'y maintenir. Choisir un plat au restaurant est une corvée pour la jeune O'Brian. ‹ Elle aime avoir la liberté et ne pas se restreindre que dans une option (d'où son caractère indécis). ‹ C’est une personne plutôt sociable, en petite comité, qui ne jugera personne. ‹ Elle aime observer, admirer, regarder le paysage, s’émerveiller des petites choses du monde. ‹ C’est une grande sentimentale qui laisse beaucoup de place aux sentiments dans sa vie. ‹ Ella est vive d'esprit et comprend les choses très facilement. Elle est brillante d’un point de vue scolaire. ‹ La jeune O'Brian peut paraître souvent immature aux yeux des personnes de son âge avec son blocage de ne pas se lancer, de ne pas tester des choses même si elle le souhaite.. ‹ C’est dû à sa grande timidité. ‹ C’est une petite douceur, toujours gentille envers les uns et les autres, elle ne blesserait pas une mouche.
j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés Empty
MessageSujet: Re: j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés   j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés EmptyMar 20 Juin 2023 - 23:31



Il est assez rare de trouver des moments où la Bowery est vide, complètement vide. Pourtant, aujourd’hui, Ella se sent chanceuse de parcourir sa maison seule. Elle examine chaque recoin de la pièce, chaque petit point marquant dont elle n’a pu prêter attention avant puisque le monde autour la distrayait. Déambulant ainsi de pièces en pièces, en passant par le petit extérieur, Ella ressent toutes les vibrations, toutes les inspirations différentes de ce lieu. Son corps frissonne devant un couleur sombre, ses yeux s’émerveillent devant certains tableaux au mur. Et puis, l’idée naît. Il fallait qu’elle fasse une peinture, il fallait qu’elle immortalise cette place. Elle descend donc à toute vitesse les escaliers, s’empare d’une de ses toiles blanches et  saisit ses pinceaux. Elle s’installe au niveau du salon. Celui-ci a la chance d’offrir une très belle vue sur l’extérieur, sur la piscine, sur le petit jardin à côté. Le monde extérieur, la nature, c’est ce qui inspire le plus la jeune O’Brian. Normalement, elle peint sur une plage, mais aujourd’hui elle souhaite pleinement profiter de sa solitude dans ce beau bâtiment. Une fois bien placée, elle sort son crayon, un petit trait par-ci, un petit trait par-là. Sa tête bouillonne, tout fusionne. Peut-elle admirer toutes les couleurs du vent ? Oui, il n’y a aucun doute. Ses yeux pétillent devant la légère brise qu’offre l’hiver australien. Un petit peu d’air par-ci, un petit peu d’air par-là, et voilà que le paysage a déjà changé, voilà que les objets se déplacent suivant le rythme orchestré par la force du quatrième élément.  Peut-elle peindre avec toutes  les couleurs du vent ? Elle aimerait, elle aimerait obtenir ce don afin de leur rendre hommage. Mais pour l’instant, elle fait de son mieux, petite artiste qu’elle est, avec les couleurs à sa disposition, sur sa petite palette. Et puis, elle voudrait sûrement offrir ce tableau à ses colocataires. Elle espère que son cœur chantera pour lui dicter au mieux les coups de pinceaux à suivre, au même rythme que le vent. C’est dans ce début de symphonie que le son calme des tams-tams provenant de la porte perturbe toute l’harmonie. Elle décide donc de l’ignorer une fois, se disant que c’est dans son élan, dans sa tête qu’elle a imaginé quelque chose. Et puis, il se reproduit à nouveau. Elle se lève alors, coince son crayon dans son chignon pour ne pas le perdre, et se dirige vers la porte. Et tombe sur ce charmant homme. Elle lève un sourcil, ne comprenant pas qui est-ce. Il ne dit mot avant de se lancer. Et tout s’éclaire. « Oh, bonjour ! Oui, je vis bien avec elle. Malheureusement, elle n’est pas là. » explique-t-elle avant de penser, qu’après tout, elle reviendra bien un moment ou un autre. « Mais… Mais si vous le souhaitez, vous.. vous pouvez attendre à l’intérieur, je..je peux lui envoyer un message et lui demander quand est-ce qu’elle reviendra. » Discret, tranquille, c’est une petite invitation pour cet inconnu qui vient,sûrement, au détour de la rivière.

@Daniel Bishop
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25401-ellob-ella-s-instagram
Anonymous
Invité
j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés Empty
MessageSujet: Re: j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés   j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés EmptyJeu 22 Juin 2023 - 18:31



Alors Polly habitait en colocation. C'est vrai que lorsqu'elle m'a proposé de venir voir une collection de livres chez elle, je n'avais pas imaginé cette éventualité. Mais après tout, elle était encore étudiante et c'était la solution la plus simple dans ce cas-là. Vu la taille de la maison, ils ne devaient pas être que deux, d'ailleurs. Maintenant que la jeune femme me laissait entrer, je pouvais facilement le constater. Je ne voudrais pas vous embêter... fis-je alors avant de voir que dans le salon se tenait une toile et des pinceaux frais. Oh, vous peigniez en plus... je l'embêtais vraiment, c'est dire. Je sais que lorsque je lis, je n'aime pas tellement être dérangé, à part si c'est ma fille évidemment. Alors si son truc c'était la peinture, je comprendrais. On se dit que si elle ne réponds pas dans cinq minutes, je vous laisse tranquille? lui proposais-je alors avec le sourire. C'était un compromis, histoire de ne pas la brusquer dans sa proposition de me faire entrer et dans le but de suivre mon instinct et d'en effet ne pas trop la déranger.
J'ai l'impression que vous êtes seule mais, vous n'habitez pas qu'à deux ici, je me trompe? demandais-je alors en me tournant vers elle, étant une nouvelle fois perturbé légèrement par ce joli visage. Je suis observateur des mots mais aussi des détails et il y avait beaucoup d'affaires - même de mecs je crois deviner - pour qu'elles ne soient que toutes les deux. Du coup, puisque j'étais là pour au moins cinq minutes, autant faire la discussion... Je n'osais pas aller voir la toile car je ne savais pas si c'était trop personnel mais en tout cas je me permettais : Vous êtes peintre ou c'est un hobbie? demandais-je alors avec le sourire. C'était difficile de la regarder sans me trahir mais bon, il allait bien falloir. En tout cas, Polly savait choisir ses colocataires.

@Ella O'Brian
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Ella O'Brian
Ella O'Brian
POINTS : 9
MESSAGE : 1479
ICI DEPUIS : 29/09/2022
COMPTES : Le papillon Willow, l'intrépide Skye, le prétentieux Alan, le dumbledore Murphy
CRÉDITS : bambieyes (avatar) ibmitual (gif) gwen (deuxième gif)

STATUT : Célibataire, en questionnement sur la vision du couple

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Elle est toujours entrain d’imaginer, de créer quelque chose. ‹ C'est une artiste complète : théâtre, musique, art plastique, elle a touché à tout ! ‹ Indécise, il lui est incapable de choisir un cap et de s'y maintenir. Choisir un plat au restaurant est une corvée pour la jeune O'Brian. ‹ Elle aime avoir la liberté et ne pas se restreindre que dans une option (d'où son caractère indécis). ‹ C’est une personne plutôt sociable, en petite comité, qui ne jugera personne. ‹ Elle aime observer, admirer, regarder le paysage, s’émerveiller des petites choses du monde. ‹ C’est une grande sentimentale qui laisse beaucoup de place aux sentiments dans sa vie. ‹ Ella est vive d'esprit et comprend les choses très facilement. Elle est brillante d’un point de vue scolaire. ‹ La jeune O'Brian peut paraître souvent immature aux yeux des personnes de son âge avec son blocage de ne pas se lancer, de ne pas tester des choses même si elle le souhaite.. ‹ C’est dû à sa grande timidité. ‹ C’est une petite douceur, toujours gentille envers les uns et les autres, elle ne blesserait pas une mouche.
j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés Empty
MessageSujet: Re: j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés   j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés EmptySam 1 Juil 2023 - 0:50



Lancée dans son élan d’artiste, de création, Ella n’entend pas directement le son que sa porte émet. Un deuxième coup lui suffit pourtant pour revenir à la réalité. Elle se lève et découvre un homme charmant mais pourtant inconnu, devant elle. Curieuse, elle attend une explication. Et puis, tout semble logique. C’était certain, il ne venait pas pour elle, mais pour sa colocataire. Naturellement, elle lui propose d’entrer, d’attendre quelques temps, Polly finirait bien par revenir. Pendant qu’elle se saisit de son téléphone pour écrire un message à cette dernière afin de l’avertir, elle ne remarque pas que l’homme observe son environnement. Elle ne le souligne que lors de sa petite réflexion. Un sourire se dessine sur ses lèvres. Et une bonne observation, un bon point. « Non.. non.. ne vous inquiétez pas, je venais à peine de commencer. » Ce n’est pas mentir, et il pourrait vite en venir à la même conclusion : les trois traits présents sur la toile prouvent que son cerveau était loin d’être en pleine création. De toute façon, elle n’aurait jamais entendu la porte si ça avait été le cas car tout lui dépasse quand elle est avec ses pinceaux, il ne reste plus qu’elle et ses pensées, son imagination. Elle acquiesce par la suite à la proposition du jeune homme. Oui, ils peuvent fonctionner comme ça.  « En attendant, je.. je peux vous.. vous proposer quelque chose à boire ? » Et cela ne l’empêche pas d’accueillir convenablement des invités, même si ce n’est pas les siens. Polly ne lui en voudra pas pour ça. Pourtant, malgré son envie de bien faire, elle reste hésitante dans ses paroles, comme si elle était déstabilisée, comme si la présence de l’homme ne la laissait pas de marbre. Une nouvelle fois, Ella retrouve le côté observateur de l’inconnu. C’est assez rare de trouver des personnes qui savent aussi bien repérer les détails, comme elle. Elle lance un petit rire, discret. Oui, cela l’amuse de se reconnaître, finalement et mystérieusement,  dans un étranger. « Non, non, vous avez raison. Nous sommes six à vivre ici, Polly ne vous l’a jamais dit ? » répond-elle, surprise. Peut-être que sa colocataire reste discrète sur sa vie privée pendant sa vie professionnelle. Mais cela l’étonne, ce n’est pas dans le caractère de la jeune femme. Ou peut-être qu’elle n’a juste pas eu l’occasion d’en parler.  Cependant, la conversation se tourne plutôt vers la vie d’Ella, vers ses passions, vers ce qui la fait vivre, la fait ressentir vivante. « Un peu des deux. » dit-elle avec un grand sourire. « Je suis professeure d’histoire de l’art, ça se rejoint, vous voyez ? Mais sinon, dès que mon travail est fini, j’aime beaucoup me détendre en jouant avec mes pinceaux. » enchaîne-t-elle, heureuse de voir que quelqu’un s’intéresse vraiment à vocation. Elle aime partager, échanger au sujet de l’art et pourrait continuer une discussion autour de ce sujet pendant encore longtemps. Mais après tout, c’est aussi pour ça qu’elle adore son métier, non ? « Et vous ? Vous peignez ? Ou autre ? » demande-t-elle, curieuse également. Elle s’imagine le voir écrire, cela irait bien avec son métier de libraire, même si c’est un peu trop cliché. Mais Ella représente un petit cliché aussi, la prof histoire de l’art qui passe son temps à peindre.


@Daniel Bishop
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25401-ellob-ella-s-instagram
Anonymous
Invité
j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés Empty
MessageSujet: Re: j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés   j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés EmptyDim 22 Oct 2023 - 19:50



Au travail, il arrive que nous évoquions des sujets plus personnels. Parfois, au détour d'un sujet de bouquin ou même autour d'une tâche et d'un moment creu en librairie, il arrive que mon équipe s'échange des choses personnelles et il en va de même pour moi. Toute mon équipe sait que je suis papa célibataire, par exemple. Bon, il faut dire que Prunille adore venir passer des heures dans les bouquins, faisant ma fierté absolue. Je ne pouvais pas franchement leur cacher ça. Néanmoins, il est vrai que Polly n'avait pas mentionné de colocation. Peut-être qu'elle avait parlé d'ami et que je pensais que c'était une soirée ou autre. Je n'avais jamais cherché à savoir vraiment. Ce qui m'intéresse, c'est de voir un sourire sur leurs visages et savoir qu'ils sont heureux de travailler pour la librairie. Pour le reste, ils me parlent de ce qu'ils veulent. Je ne suis pas du genre à aller chercher l'info quand ça ne me regarde pas trop, non plus. La librairie reste mon entreprise et je dois garder une certaine distance, même si je reste un papa pour tout le monde.
J'étais venu pour justement parler de livres que Polly avait chez elle mais elle était absente, me laissant en compagnie d'une jeune femme d'une beauté incomparable. J'avais remarqué qu'elle peignait et je ne voulais pas la déranger mais elle m'indiquait poliement que ce n'était pas le cas et qu'elle souhaitait m'offrir à boire. Je la regardais, un peu surpris mais en bien. Oui, volontiers. Ce que vous avez, ça m'ira très bien. lui fis-je alors en souriant. J'étais bien accueilli, en plus de tout. Bon, il fallait bien faire la conversation alors pour une fois, j'allais faire le curieux. Etant un passionné de livres, j'ai l'habitude, comme pour les mots, de faire attention à chaque détails. C'est ainsi qu'Ella m'apprenait qu'ils étaient six. Je fis de gros yeux un instant suite à l'information. Ah oui? Wow. Personne ne se tape dessus pour avoir fini le lait et laisser la bouteille vide dans la porte du frigo? déconnais-je alors avec le sourire. Je voulais apaiser l'ambiance un peu spéciale qu'avait amené ma présence inattendue pour la jeune femme. On peut se tutoyer peut-être, non? Je ne suis pas si âgé. déconnais-je alors alors qu'elle me servait un verre. J'attrapais ce dernier en touchant un de ses doigts. Je lui souris. Je lui demandais pour la peinture. Oh professeure. J'avais envisagé, aussi, prof de lettres. Beau métier, non? Rien de mieux que de vivre de sa passion, en tout cas. C'était ce qu'on peut souhaiter à tous. Elle comme moi, nous étions dans des métiers dit de passion. On ne peut pas les faire sans cela, de toute manière. Elle me retournait alors la question. Eh oui, à mon tour. Peindre? Non ma fille rirait de vous entendre dire ça, je suis un piètre dessinateur. lui fis-je alors, me rendant compte que j'avais déjà annoncé que j'étais papa. Oui j'ai une petite fille de quatre ans. Je souris. Je fais un peu de guitare mais sinon... Je lis et j'écris. Beaucoup. J'haussais les épaules. Je suppose que j'aurais aussi répondu un peu des deux, du coup. fis-je en faisant référence à ma question récente, qui avait été de mélanger métier et passion. Et niveau relation? Je clignais des yeux et souris, embarassé par le début de ma phrase. J'veux dire, une des personnes est avec toi ou bien... C'est pas trop galère de ramener quelqu'un dans une colocation aussi grande? Pourquoi je demande ça, moi?

@Ella O'Brian
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Ella O'Brian
Ella O'Brian
POINTS : 9
MESSAGE : 1479
ICI DEPUIS : 29/09/2022
COMPTES : Le papillon Willow, l'intrépide Skye, le prétentieux Alan, le dumbledore Murphy
CRÉDITS : bambieyes (avatar) ibmitual (gif) gwen (deuxième gif)

STATUT : Célibataire, en questionnement sur la vision du couple

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Elle est toujours entrain d’imaginer, de créer quelque chose. ‹ C'est une artiste complète : théâtre, musique, art plastique, elle a touché à tout ! ‹ Indécise, il lui est incapable de choisir un cap et de s'y maintenir. Choisir un plat au restaurant est une corvée pour la jeune O'Brian. ‹ Elle aime avoir la liberté et ne pas se restreindre que dans une option (d'où son caractère indécis). ‹ C’est une personne plutôt sociable, en petite comité, qui ne jugera personne. ‹ Elle aime observer, admirer, regarder le paysage, s’émerveiller des petites choses du monde. ‹ C’est une grande sentimentale qui laisse beaucoup de place aux sentiments dans sa vie. ‹ Ella est vive d'esprit et comprend les choses très facilement. Elle est brillante d’un point de vue scolaire. ‹ La jeune O'Brian peut paraître souvent immature aux yeux des personnes de son âge avec son blocage de ne pas se lancer, de ne pas tester des choses même si elle le souhaite.. ‹ C’est dû à sa grande timidité. ‹ C’est une petite douceur, toujours gentille envers les uns et les autres, elle ne blesserait pas une mouche.
j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés Empty
MessageSujet: Re: j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés   j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés EmptyDim 21 Jan 2024 - 0:27




Il est naturel pour la jeune O’Brain d’accueillir convenablement un invité, c’est une des choses les plus importantes que ses parents lui ont appris. Et puis, de toute façon, elle l’aurait fait par plaisir. Elle se voit très mal laisser quelqu’un comme ça, même si ça signifie arrêter son activité de peinture. Elle se dirige donc vers la cuisine pour préparer son meilleur thé, sa petite spécialité. Elle espère que cela lui convienne plutôt bien. « Je vais préparer du thé alors. » sourit-elle. Ella a aussi bien envie d’un thé, finalement et c’est toujours plus agréable de le partager accompagnée, alors pourquoi pas se laisser tenter par la conversation avec lui ? En attendant que l’eau chauffe, Ella explique qu’elle vit en colocation avec plusieurs personnes, ce qui semble troubler l’inconnu. Elle rit à sa petite réflexion. « Ca peut arriver, mais en général on a un bon planning des courses et on se fait confiance. » prononce-t-elle en apportant enfin les tasses de thé dans le salon. Elle sort par la suite les multiples sachets de thé, tout en approuvant sa réflexion. « Et tu peux m’appeler par mon prénom, Ella. » répond-elle avec un sourire. Elle non plus, elle n’est pas si vieille que ça. Elle n’a que 32 ans, après tout. Même si elle regarde rarement l’âge, elle préfère vouvoyer en premier. On ne sait pas comment la personne peut réagir, et Ella, on lui a toujours appris le respect. Après, le tutoiement est-ce forcément une marque d’irrespect ? Elle ne pense pas, non. Mais dans le doute, elle respecte plutôt cette règle. « Je te laisse choisir celui que tu préfères. » prononce-t-elle avec un sourire accompagné d’un petit clin d’œil. Son invité doit maintenant halluciné en voyant le grand choix de thé. Elle est un peu accro à ça aussi, Ella, il faut se l’avouer. Mais ça fait du bien, ça réconforte les cœurs, ça rapproche, c’est doux, piquant et amer à la fois. Et c’est tout ce qu’il lui faut à Ella. Elle explique par la suite son métier avec un sourire. Oui, c’est une chance assez incroyable pour Ella de pouvoir vivre un peu de sa passion. Elle acquiesce sur le fait que ce soit un beau métier, elle n’aurait pu rêver mieux, apprendre pleins de choses à ses élèves, leur ouvrir leurs esprits sur d’autres possibilité, et puis surtout, découvrir le monde à travers leur regard. « C’est le plus beau métier du monde. Et figure-toi que j’apprends autant de mes élèves qu’ils apprennent de mes cours. » répond-elle avec un grand sourire. «Tu vis donc aussi de ta passion, finalement. C’est chouette ça ! » sourit-elle en posant ses yeux dans son regard. Elle aime voir les regards briller quand les gens évoquent leur passion. Elle aime voir leur imaginaire s’allumer, voir leur créativité, surtout à travers un métier plutôt artistique. Et s’il n’écrit pas, elle aimera l’écouter au sujet des lectures qu’il préfère. Oh ça oui. Elle peut se perdre à écouter les gens, les gens passionnés. Mais elle n’ose pas encore poser la question, la peinture étant son petit bonheur intime. Elle rit à sa réflexion, encore une fois. « Pas besoin d’êtr eun bon dessinateur pour peindre, je te montrerai si tu veux. » Savoir bien dessiner peut aider, c’est vrai. Mais il suffit des fois d’une idée, d’une envie de couleur, et un tableau peut vite s’égayer à travers des formes, même les plus simples. Elle écoute par la suite son invité et oublie peut-être même de noter qu’il a une petite fille. Elle découvre juste sa passion, l’écriture, et ses yeux s’illuminent. « Qu’est-ce que tu écris comme texte ? » demande-t-elle sans gêne avant de s’en rendre compte. « Euh.. pardon.. si cela n’est pas trop indiscret. » finit-elle par s’excuser, en rougissant un petit peu. Et puis elle rit à sa réflexion, et ses joues ne perdent pas leur couleur rouge. Elle ne sait pas trop si une des personnes est avec elle. Elle voit Reyansh, c’est vrai. Mais ils n’ont pas posé de mot sur ce qu’ils vivent ensemble. Et puis, de toute façon, elle n’y pense plus maintenant, elle est perdue, face au libraire. Est-ce bien ? Est-ce mal ? Est-ce normal ? Son esprit est à nouveau embrumé, sensation étrange, à la fois déplaisante et agréable. « On a chacun notre chambre… » complète-t-elle [color=#cc6633] « C’est notre coin à nous, notre petite intimité, de chacun. »[/colro] finit-elle par explique. Puis elle fronce le sourcils « Ca doit être pareil avec ta fille, non ? » avant de lui sourire. Elle ne se rend pas compte ce qu’est d’avoir des enfants, mais elle imagine bien. Elle imagine bien qu’on ne peut pas ramener des gens comme ça. C’est plus difficile. Même plus qu’en colocation.

@Daniel Bishop
Désolée du retard *-*:coeur:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25401-ellob-ella-s-instagram
Contenu sponsorisé
j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés Empty
MessageSujet: Re: j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés   j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
j'aime les romans de capes et d'épées, pleins de magie et de princes ensorcelés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La magie de Noël - Coraac
» BRILER } Quand la magie opère.
» Kylie Massey : la magie de la musique envoûtante.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: