AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment :
Où acheter la display japonaise One Piece Card ...
Voir le deal

 

 Follow the sun and which way the wind blows (olive)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyDim 30 Juil 2023 - 0:04


Olive & Gustavo



Cette journée, elle s’était avérée bien agréable pour le Cubain. Il avait promis à Vic de l'emmener surfer un peu, chose qu’il repoussait depuis quelques semaines à cause du travail, puis finalement, son emploi du temps s’était libéré et il avait sauté sur l’occasion. Quand Olive et Victoria avaient débarqué à Bowen il y a un peu plus de six mois de ça, Gus ne se serait jamais imaginé créer un lien comme ça avec la gamine. Il était même gêné au début, ne sachant pas bien comment interagir avec les enfants. Puis au fil des rencontres, tous les deux s’étaient vraiment rapprochés. Allant jusqu’à se faire des activités tous les deux, sans Olive. Au moins, ça libérait un peu la mère et ça leur permettait à eux de faire tout et n’importe quoi. Aujourd’hui, c’était du surf avant d’aller manger une glace sur la plage, un autre jour, ce sera parc d'attractions ou shopping. Ils avaient l’embarras du choix et le Cubain, il ne semblait pas se lasser de la présence de la gamine. Dans tout ça, il passait presque plus de temps avec la fille qu’avec la mère. Alors quand la petite lui annonça passer la soirée chez une amie, ça fit le déclic chez lui. Il avait donc proposé à Olive de l’accompagner à un cocktail. Un événement où il n’avait pas du tout envie d’aller de base, mais à deux ça pourrait peut-être ressembler à quelque chose de fun. Dans tous les cas, il était obligé d’y aller lui puisque les investisseurs s’étaient déplacés pour ça. Son père lui avait mis la pression pour qu’il participe, qu’il serre des mains, sorte son plus beau sourire et surtout pour qu’il vende l’hôtel. Des partenariats pourraient découler des rencontres qu’il allait faire, ce n’était donc pas à prendre à la légère. Pourtant Gus, il aurait bien esquivé ces mondanités pour une soirée tranquille chez lui ou au bar avec Orso. Heureusement, par miracle ou par gentillesse, il ne sait pas trop Gus, Olive avait accepté de venir avec lui. Même s’il est très à l’aise dans ce milieu social, qu’il sait prétendre et charmer les investisseurs, ça l’ennuyait au plus au point. Au moins grâce à elle, il avait encore la possibilité de s’amuser un peu. Il l’avait donc laissée gérer Vic et se préparer avant de revenir quelques heures plus tard en voiture. Ils devaient se rendre dans un golf en périphérie de Bowen, forcément qu’il s’était proposé de conduire. C’est en costume trois pièces qu’il s’était pointé devant chez Olive, lui envoyant un sms pour lui indiquer sa présence. En l’attendant, il s’était accoudé à sa voiture, les yeux rivés sur son portable. Une liste d'instructions longue comme le bras lui était parvenue de son père, mais aussi de sa sœur. Comme si l’avenir de l’entreprise ne dépendait que de ça. Il n'eut pas longtemps à attendre avant qu’Olive n'apparaisse dans son champ de vision. Il rangea instantanément son portable dans sa poche pour lui sourire. “Hey ! Alors prête ? T’as encore le temps de te sauver, tu sais.” Dit-il en riant. Elle avait peut-être accepté par politesse et il n’avait pas envie qu’elle se sente obligée d’endurer ce qui allait suivre. Bon, boire des verres de champagne dans un golf au coucher de soleil, il y a pire. Ce sont surtout les gens présents et qui allaient venir à leur rencontre qui pourraient être plus ennuyeux.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
MESSAGE : 393
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, summer, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyDim 30 Juil 2023 - 0:49


Olive & Gustavo

Olive, elle n'avait aucune idée de pourquoi elle avait accepté d'aller à cette soirée. C'était pas son genre, pas son monde et elle n'était pas certaine d'avoir en elle ce qu'il fallait pour prétendre se fondre dans la masse ne serait-ce que quelques heures. Elle n'avait pas passé un moment avec Gustavo depuis longtemps, ça avait peut-être pesé dans la balance. Ou bien c'était la possibilité d'être seule chez elle sans avoir rien à faire, comme une pathétique mère de trente ans, qui l'avait convaincu. Elle était encore jeune la blonde, après tout, elle avait le droit de sortir de son appart. Surtout qu'on l'avait privé de sortir s'amuser pendant deux années et avant ça, Victoria était trop jeune pour qu'elle pense à faire ça. C'était donc une occasion de rattraper le temps perdu, qu'elle voyait en cette soirée. Elle ne savait pas trop à quoi s'attendre, Gus lui ayant surtout parler du dress code. Il s'imaginait peut-être la voir retentir en jeans et franchement, s'il n'avait rien dit, ça aurait pu être le cas. Ou simplement quelque chose de pas approprié. Elle avait donc passé la journée au boulot, laissant Vic aux bons soins de Gus, puis était allée vite fait faire les magasins pour se trouver une robe potable. Ça lui faisait un peu drôle que Vic ait développé une aussi belle relation avec Gus. Elle avait de la difficulté à faire confiance aux hommes, Olive, surtout quand il s'agissait de sa fille. Elle la voyait bien s'attacher et pas que ça la terrifiait, mais y'avait un peu de ça ouais. Elle ne voulait juste pas que le Cubain décide un jour qu'il n'a plus envie d'entretenir ce lien et que sa fille se retrouve avec le coeur brisé. Fallait être prudent avec ce genre de chose. Pour l'instant, elle regardait tout ça de plus loin, contente quand même de voir Victoria s'épanouir à Bowen et par le fait même, lui piquer son ami. Ben oui, Olive ça restait une gamine. Alors ouais, probablement un mélange d'ennuie, d'envie de passer la soirée avec Gus - et d'se moquer légèrement de ces trucs mondains - ça lui avait suffit pour accepter d'se rendre à ce cocktail. Elle n'avait pas eu trop trop de temps pour se préparer et surtout, elle n'avait aucune référence alors elle ne savait pas si elle en avait trop fait ou pas assez. De toute façon, elle n'avait pas trop le temps d'y réfléchir plus longtemps parce qu'à peine son mascara déposé, Gus lui envoya un sms pour l'aviser de sa présence. Elle répondit qu'elle arrivait et alla chercher son sac dans la cuisine. La petite bouteille de vodka lui faisait bien de l'oeil là sur le comptoir, p'tête qu'un shot pourrait la détendre. Elle hésita deux secondes, puis laissa tomber ce plan parce qu'elle avait la flemme de brosser ses dents à nouveau. Pas envie de sentir l'alcoolique non plus. Elle prit donc son sac, enfila ses talons - ou plutôt l'instrument de torture qui lui servait de chaussures - et sortie retrouver son ami. « Hey! Je pense, ouais. Me tente pas pas comme ça. » répondit-elle avec un petit sourire. Elle blaguait, évidemment, mais même lui ça n'avait pas trop l'air de lui faire plaisir de se rendre à cette soirée. Olive fit un p'tit tour sur elle-même puis leva les yeux au ciel. « J'ai l'air ridicule ou bien c'est approprié? » demanda-t-elle en parlant de sa tenue. Les robes de soirées, c'était très peu son genre, mais vu le costume que portait Gus, ça semblait respecter le code vestimentaire. « Tu comptes me briefer sur la route sur l'attitude à avoir ou bien c'est à ma guise? » demanda-t-elle avec un petit sourire malicieux. Elle n'était pas vraiment sérieuse, ou p'tête que oui. Une chose est sûre, y'avait une option plus safe que l'autre. Gus fit le tour de la voiture, ils s'installèrent et hop, ils étaient en route vers la soirée. « Vic fait dire merci pour la journée, en passant. Elle n'a pas arrêté d'en parler, c'était presque énervant. » l'informa-t-elle. « Alors j'espère que tu comptes me faire passer une soirée mille fois meilleure, histoire que j'lui casse les oreilles moi aussi. » exigea-t-elle comme l'adulte qu'elle était. C'est un petit sourire espiègle qu'elle décrocha au beau brun avant de prendre le contrôle de la musique pour bien se mettre dans l'ambiance.  




__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyDim 30 Juil 2023 - 2:50


Olive & Gustavo


Ce genre de soirée, Gustavo en avait connu à la pelle. Avec des parents comme les siens, lui et sa sœur s'étaient retrouvés trimballés dans des dîners mondains, des cocktails, des galas caritatifs et autres joyeusetés mondaines. Il savait donc naviguer dans ce petit monde comme personne, il connaissait les codes et surtout là où trouver les meilleures bouteilles de champagne. Sans cette dernière option, tout était relativement ennuyeux. Le seul réconfort qu’il avait ce soir, c’est de ne pas affronter ça tout seul. Si lui ça le rassurait d’y aller avec Olive, il laissait tout de même une dernière porte de sortie à la blonde qui venait de se présenter devant lui. “En vrai, un seul mot de ta part et on s’en ira si tu veux.” Proposa-t-il presque pour se sauver lui-même. Il était obligé d’y passer une tête, mais rien ne le forçait à rester toute la soirée non plus. Ils allaient bien pouvoir jauger l’ambiance avant de prendre une décision. Peut-être seraient-ils surpris au final. Pour le moment, le regard de Gus se perdait sur Olive qui tournait devant lui, s’inquiétant de son choix vestimentaire. Un petit sourire perça le coin de ses lèvres alors que ses yeux s’attardaient peut-être un peu trop longtemps sur elle. “Tu n'es pas ridicule du tout, t’es même… Superbe.” Déclara-t-il finalement avec un grand sourire aux lèvres. La sincérité du Cubain devait bien se voir sur son visage à cet instant. You clean up nice Parker!” Ajouta-t-il, ponctuant sa phrase d’un clin d’oeil. C’est sûr qu’il n’avait pas l’habitude de la voir habillée de la sorte, ça les changeait totalement de leurs activités habituelles. Gustavo, lui, portait régulièrement des costumes au boulot, pour le coup, lui n’innovait rien. “Oh pas besoin de briefing. Je pense que tu devrais t’en sortir, je ne t’ai pas invité pour que tu ne sois pas toi-même non plus.” Expliqua-t-il en faisant le tour de la voiture. Après tout, s’ils voulaient passer une bonne soirée tous les deux, autant ne pas jouer de rôle. Du moins, autant limiter les faux sourires et les conversations de faux-cul. Alors qu’ils s’installaient dans la voiture, Olive, lui arracha un nouveau sourire en évoquant Vic. Forcément, savoir qu’elle avait passé une bonne journée avec lui, ça le rendait heureux. “Hey ! Tu me mets la pression-là !” Dit-il en riant. “Bon, si la mère est aussi facile à satisfaire que la fille, je devrais m’en sortir.” Annonça-t-il avec un petit sourire malicieux. Il n’avait pas l’impression d’avoir fait tant d’effort avec Vic, c’était même plutôt naturel entre eux. Il suffisait de faire une activité simple, de passer du temps ensemble et avec l’énergie de la petite, tout se faisait naturellement. Dans le fond, c’était pareil avec Olive. Elle avait le don de le faire se sentir à l’aise en toute circonstance. Et puis il faut bien admettre que toutes les deux, elles le sortaient de son quotidien. Une certaine fraîcheur émanait de ces moments passés ensemble et c’était bien appréciable. La route jusqu’au golf se passait sans encombre, bercée par la musique choisie par Olive. Une fois sur le parking, il posa un regard bien sérieux sur elle. “On devrait mettre en place un code, si l’un de nous deux veut s’en aller où veux que l’autre le sauve d’une discussion ennuyante. T’en penses quoi ?” Il savait qu’à l’instant où ils mettraient les pieds sur la terrasse du club house toute sorte de représentant et de potentiel client allaient vouloir discuter. Peut-être même qu’ils allaient être séparés à certains moments, ça lui paraissait donc vital d’avoir un mot de passe. “Si on en a besoin, on dit… Pastèque. Ok ?” C’était le premier mot qui lui était venu à l’esprit. Ça aurait pu être n’importe quoi, mais au moins celui-là, il était sûr de ne pas l’utiliser sans faire exprès.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
MESSAGE : 393
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, summer, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyDim 30 Juil 2023 - 4:02


Olive & Gustavo

Gustavo et Olive, ils venaient pas du même monde. Elle n'avait pas grandi pauvre, Olive, mais elle venait d'un milieu plus modeste. En même temps, c'était pas bien difficile d'être plus modeste que la famille de Gus. Donc ouais, son background était différent et elle ne comprenait pas nécessairement son monde à lui. Elle en avait un aperçu à l'hôtel, des gens d'affaires, riches qui dépensaient sans compter parce qu'ils pouvaient se le permettre. Ça donnait de bons pourboires pour les raisons les plus ridicules, mais ça, elle s'en plaindrait pas la blonde. Elle avait longtemps galéré avec Vic lorsqu'elle s'était barré de chez ses parents, elle n'avait pas vécu dans le luxe, vivant à l'opposé plutôt, mais là elle pouvait dire qu'elles s'en sortaient pas si mal grâce à ce job. Elles avaient un bon mode de vie, ne manquant de rien et se permettant des p'tits luxes parfois. C'était bien de pouvoir s'offrir ça elle-même, elle en était plus fière, Olive. Une partie de ça, elle le devait bien à Gustavo, mais c'était pas pour ça qu'elle avait accepté de l'accompagner dans sa souffrance à cette soirée. Nan, la blonde elle aimait bien la présence de Gus et ça faisait un moment qu'ils s'étaient pas retrouvé que tous les deux, entre adultes. Il avait tendance à passer bien plus de son temps avec la mini elle, Victoria, mais ce soir c'était le tour de la mère d'être de sortie et ça lui déplaisait pas au final. Ça lui déplaisait encore moins de savoir qu'elle avait son mot à dire sur le nombre de temps qu'ils passeraient là-bas. Victoria étant chez une amie de l'école pour la nuit, Olive n'avait pas de restrictions, mais elle aurait p'tête envie d'une bière et d'un burger à un moment et c'était cool de savoir qu'elle pouvait simplement le laisser savoir à Gus et qu'il serait à l'écoute. « C'est noté. » dit-elle avec un sourire. Par contre, elle restait peu confiante sur le choix de sa tenue, n'ayant pas vraiment d'occasions de se vêtir de la sorte en temps normal. Olive, elle n'était pas en train de fish for compliments , mais la réponse de Gus lui faisait tout de même bien plaisir. P'tête légèrement plus que ça aurait dû, elle n'avait quand même pas besoin - plus besoin - de l'approbation d'un homme sur ses vêtements, mais bon. C'était plus un compliment de sa part qui était apprécié. Elle lui fit un sourire sincère avec de prendre une petite pose qui se voulait mignonne, portant ses mains sous son menton, comme un ange. « Merci, merci. Ça m'arrive. » répondit-elle avant de se mettre à rire. En vrai, elle s'habillait bien Olive, mais elle aimait être confortable et les robes de soirée, ce l'était pas. Elle jeta un coup d'oeil à l'habit de Gus en retour avec une petite mine de réflexion. « Toi, t'es ok. Ça passe. » dit-elle en haussant les épaules. Elle lui fit un petit clin d'oeil en retour, ne comptant pas lui envoyer plein de compliments. Gus, il le savait bien qu'il était beau. Pas besoin de savoir qu'Olive le pensait aussi. Par contre, elle voulait bien connaitre les attentes envers son attitude ce soir. Elles semblaient inexistantes et ça lui convenait parce que la blonde, elle savait pas faire semblant. C'était donc mieux comme ça. Ils s'installèrent et le trajet vers le golf débuta sur les attentes exagérées de la mère, c'est-à-dire: passer un meilleur moment avec le brun que sa fille aujourd'hui. Ouaip, c'était comme une compétition. « Spoiler alert : elle est un p'tit peu plus difficile que sa fille. » déclara Olive avec un regard malicieux. Tant qu'à mettre la pression. « Tu devrais quand même t'en sortir si y'a du vin. Ou du champagne. Je sais pas trop ce que vous buvez, vous les riches. » dit-elle avec un petit air dramatique. Bof ça restait de l'alcool gratuit, elle n'allait pas faire sa difficile. La route fut rapide, rythmée au son de la musique qu'Olive choisissait minutieusement. Elle se mettait dans l'ambiance, se donnant ainsi un peu de courage. Ils se stationnèrent sur le parking et Gus lui afficha un air bien sérieux qui aurait pu inquiéter Olive. Ce ne fut pas le cas, mais ça aurait pu. C'est plutôt ses paroles qui lui posèrent un p'tit soucis. « J'avais pas vraiment capté que tu comptais m'laisser seule dans cette fosse aux lions, mais ouais okay. » dit-elle en hochant de la tête. En même temps c'était logique, il allait parler business, elle allait... flotter jusqu'aux petites bouchées, probablement. « Pastèque? » demanda-t-elle en pouffant de rire. Vu le sérieux dans son visage, Olive elle sentait que c'était pas une blague tout ça, elle s'apprêtait réellement à mettre les pieds dans une soirée où elle n'aurait aucune idée quoi dire. « Oui pastèque c'est bien. » se reprit-elle sérieusement. Ils sortirent de la voiture et se dirigèrent vers la soirée, là où tout le monde était. Petit moment de panique chez Olive alors qu'elle vu à quel point tout le monde avait l'air... Importants. « Wooo. » laissa-t-elle s'échapper, un peu impressionnée quand même. Elle se sentait presque comme Cendrillon qui allait se transformer en grosse citrouille à minuit. Enfin, c'est pas tout à fait ça l'histoire, mais on pouvait comprendre le ressenti. Elle attrapa le bras de Gus pour se donner un brin de courage. « Tu veux que je dise que j'suis ton amie ou ton employée? » demanda-t-elle en tournant la tête vers lui. « Ou ta fiancée? » ajouta-t-elle avec un sourire amusé avant de se mettre à rire.



__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyDim 30 Juil 2023 - 20:59


Olive & Gustavo


Cette soirée, elle pouvait promettre plusieurs outcomes. Tous les deux pourraient bien s’y plaire et vouloir rester tout comme ils pourraient avoir envie de partir dès les premières minutes. Le choix reposait sur les épaules d’Olive. Gus, il avait des mains à serrer, mais c’est bien le minimum qu’il aurait à faire. Rien que de montrer sa tête servirait pour l'hôtel, il n’était pas obligé d’en faire des caisses non plus. Mine de rien, ça restait surtout une bonne occasion pour boire du champagne gratuit, manger des petits fours et bien s’habiller. À l’inverse de Gus qui prenait plaisir à s’habiller de la sorte, Olive ne semblait pas des plus à l’aise sur le code vestimentaire. Pourtant, ça lui allait très bien, ça paraissait totalement naturel aux yeux de Gus. C’est une belle femme Olive, et si d’habitude, il essaye de ne pas s’attarder là-dessus par respect pour leur amitié, là, il n’allait pas se plaindre de pouvoir de se rincer l'œil quelques instants. Quand elle commenta à son tour sa tenue, il ne put s'empêcher de passer un petit coup sur le col de sa veste en souriant. Clairement, il savait bien les porter ces costumes, il en était pas mal fier. Un rien le rendait fier sur son apparence Gus de toute façon. Son sourire voulait tout dire de toute façon, il n’avait clairement pas besoin qu’on lui jette des fleurs. Tout comme il n’estimait pas nécessaire de faire un briefing à Olive. Après tout, il ne lui avait pas proposé de l'accompagner pour qu’elle subisse des règles qui n’auraient pas de sens. Ce qu’il voulait au fond, c’est à la fois l’avoir à ses côtés pour passer une bonne soirée, mais aussi qu’elle, elle apprécie son moment. Faut croire qu’il aimait divertir les filles Parker le Cubain. “T’es en train de me dire que je ne vais pas m’en sortir simplement en t’offrant une glace à la fin de la soirée ?” Demanda-t-il en riant. Bien sûr que ses moments avec Vic, c’était plus que ça, mais il avait appris à lui faire plaisir avec ces petites attentions aussi. La remarque d’Olive sur l’alcool présent à la soirée lui décrocha un rire franc. “Oh, on est assez simple, tu sais, juste du champagne avec des feuilles d’or dedans.” Répliqua-t-il. Depuis quelques années, il avait des goûts bien plus simples le jeune Castillo, il n’avait plus besoin de toutes ces boissons de luxe qu’il avait longtemps considéré comme la seule chose potable. Bien évidemment qu’il apprécie les bonnes bouteilles, sa cave est bien remplie, mais il s’en vante beaucoup moins. Aujourd’hui, il peut prendre une simple bière sans complexe. Ça peut paraître con, mais c’est un grand pas pour lui. “Je ne compte pas te laisser seule, c’est juste au cas où ça arriverait.” Dit-il après son explication plutôt sérieuse sur le mot de passe. Au moins dans tout ça, il avait réussi à la faire rire. Le choix de mot semblait suffisamment tirer par les cheveux pour qu’il capte tout de suite si l’autre est en détresse. Gustavo hocha donc positivement de la tête avant de sortir de la voiture. En se dirigeant vers le lieu de l’événement, la blonde s'agrippa à son bras, décochant un petit sourire au Cubain. “Ça va le faire, t’inquiètes.” Il ne savait pas bien si elle était juste impressionnée ou si elle appréhende un peu, dans le doute, il préférait tenter de la rassurer. Légitimement, elle se demandait comment il allait l’introduire et pour être honnête, il n’avait pas réfléchi à ça. Leurs regards se croisaient juste avant que leurs rires se joignent. “Tu ne pourrais clairement pas être ma fiancée...” Annonça-t-il, faussement sérieux. “Tu n’as pas une bague assez grosse sur le doigt, je passerais pour qui moi ?” Expliqua-t-il finalement en riant. Il n’avait jamais réfléchi au mariage Gus, du moins pas assez pour regarder des bagues, mais il restait assez confiant que les carats s’accumuleraient. “Plus sérieusement, on n'est pas au boulot, t’es mon amie.” Annonça-t-il en souriant. Le boulot, c’est une chose, mais Olive, c’est et ça restera avant tout son amie avant d’être son employée. Sur ces mots, il la guidait sur la terrasse du lieu, affichant des grands sourires et des signes de tête à certaines personnes. Très vite, ils se retrouvaient près d’une table haute et Gus attrapa deux verres de champagne pour en donner un à Olive. Son regard divaguait un peu pour observer un peu plus en détail les gens autour d’eux. “Eux, s’ils viennent me parler, je t’en supplie trouve une diversion.” Murmura-t-il à l’oreille d’Olive en pointant son verre dans la direction d’un couple un peu plus loin. “Le vieux, est soporifique et sa femme m’a déjà dragué ouvertement devant lui.” Expliqua-t-il avec un petit sourire amusé. Il avait déjà eu affaire à eux sans savoir comment s’en sortir. S’il devait déjà se taper des discussions sur l'investissement dans tel ou tel produit, ou négocier, on ne sait quel événement à l'hôtel, il n’avait pas besoin de ça. Un peu plus loin, il repérait tout de même l’investisseur principal que son père voulait lui faire rencontrer, son objectif de la soirée était donc dans sa ligne de mire. “Tu veux que je te fasse un topo sur les boulots de chacun ici ? Ou ça te dit d’essayer de deviner ?” Proposa-t-il sans cacher son amusement. C’était peut-être une occasion fun de juger un peu les convives.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
MESSAGE : 393
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, summer, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyLun 31 Juil 2023 - 3:33


Olive & Gustavo

Olive, elle ne se rappelait même pas le dernier moment qu'elle avait passé seule en compagnie de Gus. Ça remontait à loin, ça c'était certain. Mine de rien, lorsqu'il l'avait hébergé, ils en avaient passé des soirées debout jusqu'aux petites heures à discuter de tout et de rien. Après deux ans sans vraiment pouvoir être elle-même et socialiser, elle en avait eu bien besoin la blonde, de ces petits moments pour reconnecter avec un autre humain. Ça les avait rapproché les deux, mais n'étant plus dans cette espèce de bulle alors qu'ils partageaient le même espace, la vie avait vite repris son cours. Elle n'avait pas voulu lui prendre tout son temps au Cubain, il l'avait bien assez aidé comme ça. Elle avait pris du temps pour elle Olive, elle avait écrit pas mal aussi, écrit tout ce qu'elle avait vécu comme une forme de thérapie, elle s'était fait d'autres amis. C'était pas vraiment l'intention de ne plus passer de temps avec Gus, elle voulait juste qu'il puisse souffler un peu de sa présence, puis il avait créé ce lien avec Vic et une Parker, c'était déjà bien suffisant. Donc même si en temps normal, elle n'aurait pas voulu allez dans ce genre de soirée, là elle n'avait pu qu'accepter, ne serait-ce que pour passer un moment avec son ami. Par contre, les attentes étaient hautes. Elle le voyait bien Olive, que sa fille revenait toujours bien heureuse de ces journées avec le brun, elle ne s'attendait donc à rien de moins ce soir. « Ce serait un bon complément, j'dis pas non. » admit-elle avec un mince sourire. Personne ne pouvait réellement dire non à une glace de toute façon. Certainement pas les Parker. Quoi qu'Olive ne dirait pas non à quelconque breuvage alcoolisé non plus, encore moins du champagne. Elle fit un petit regard faussement impressionné face à la remarque de Gus, mais elle s'attendait désormais à du champagne de qualité, même si elle ne savait clairement pas faire la différence avec un moins bon. À la suite de cette discussion, le moment sérieux où ils devaient se présenter à la soirée arriva. Gus, il semblait avoir un petit plan de match déjà bien mis en place, ce n'était pas son premier événement de la sorte, ça paraissait. Olive, elle écoutait les instructions, légèrement en panique à l'intérieur. Un petit moment fut nécessaire pour la rassurer, mais une fois chose faite et un code trouvé, elle était prête. Du moins, elle pensait l'être. L'allure de la soirée était plutôt impressionnante et elle se sentait déjà détonner. Elle trouva le bras de Gustavo pour un peu de courage physique, celui-ci devait bien sentir qu'elle était impressionnée - ou nerveuse - vu ses mots encourageants. Ça lui suffit pour l'instant, du moins avant qu'il mentionne qu'elle ne pourrait pas être perçue comme sa fiancée. Aouch, d'accord, â piquait un peu. Elle lui servit une mine vexée, bien dramatique avant qu'il ne s'explique. « Bien rattrapé. C'est vrai que tu passerais pour un gros radin. » admit-elle en rigolant. Amie, c'était plus approprié et surtout, c'était la vérité. Elle approuva en hochant la tête avant de le suivre vers le champagne. Son regard s'attardait un peu autour, trouvant que tout le monde se ressemblait un peu au final. Olive regarda le couple que Gus lui montrait, plissant un peu les sourcils à leur vue et en entendant les explications de son ami. « Elle m'a l'air toute aussi vieille que son mari. T'es certain qu'elle te draguait pas pour pimenter un peu leur vie de couple et te ramener avec eux? » supposa Olive avec une mine de dégoût. Les gens riches pouvaient être timbrés, c'était bien connu. « Et ça t'intéressait pas? Étonnant. » dit-elle d'un ton amusé. Elle le taquinait surtout, ne s'imaginant pas qu'il était partant pour un trio avec des personnes âgés. Olive prit une bonne gorgée de champagne et tourna la tête vers Gus alors qu'il proposait un petit jeu. Ça plaisait déjà à Olive, elle n'était jamais contre porter quelques petits jugements inoffensifs. « J'veux bien deviner. En sachant que je n'ai aucune idée de ce qu'il faut faire dans la vie pour être riche comme ça. Mis à part investir dans des hôtels, évidemment. » dit-elle en pointant Gus du doigt, faisant référence à son père. « Et faire du porno. » ajouta-t-elle avec nonchalance en haussant les épaules. Elle fit un tour rapide de la salle du regard et le reposa sur le Cubain. « Et je suis pas mal certaine que personne ici n'en fait. » dit-elle avec un sourire un peu crispé. C'était pas ce genre de crowd. Pas qu'elle était experte ou quoi que ce soit. Il s'agissait là que de son ressenti. Une autre gorgée de champagne et elle tourna un peu sur elle-même à la recherche d'une première victime. « Cet homme là, au loin avec la moustache grise et le cocktail rouge... Il a l'air d'un monsieur qui investi dans genre... Le Cirque du Soleil. » supposa-t-elle, se basant uniquement sur la grosse moustache qui lui rappelait l'homme fort au cirque. Ouais, Olive elle était limitée dans ses connaissances d'occupations qui rendaient riche. Elle fronça des sourcils en se retournant vers son ami, lui donnant une petite tape sur le torse. « Tu te moques déjà? » demanda-t-elle sans vraiment attendre une réponse. Il n'était pas au bout de ses peines parce que ça n'irait qu'en s'empirant.




__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyLun 31 Juil 2023 - 14:00


Olive & Gustavo


Il garderait en tête, Gustavo, qu’à la fin de la soirée, il pourrait toujours proposer à Olive d’aller manger une glace s’il venait à devoir s’échapper. Les deux adultes qu’ils étaient trouveraient bien comment rendre cette soirée agréable de toute façon. Même si Olive lui avait mis une fausse pression sur le dos, il ne doutait pas qu’ensemble, ils allaient s’en sortir. Le tout, c’est de boire beaucoup de champagne et d’éviter les pièges. Il allait être attentif Gus, ne désirant pas la laisser dans une situation inconfortable, déjà qu’elle semblait un peu impressionnée en arrivant à l’endroit du cocktail. Le mieux qu’ils pouvaient faire pour le moment, c’est rester ensemble, soudé et voir comment ça se passe. Un petit sourire se faufila sur le visage du Cubain alors qu’elle semblait vexée qu’il ne puisse pas la présenter comme sa fiancée. Sa raison n’était pourtant pas du tout liée à elle, mais à la bague hypothétique qu’elle ne portait pas. “J’ai une réputation à tenir quand même.” Dit-il en riant. Il y avait quand même une grosse part de vérité là-dedans, mais il se cachait bien de le dire. “Mais on peut dire que t’es ma petite amie, si besoin.” Annonça-t-il avec un petit sourire en coin. Malgré la boutade sur la bague, il n’avait pas envie qu’elle croit qu’il serait gêné de quoi que ce soit avec elle. Rester sur la vérité, ça lui allait très bien à Gus, mais prétendre être ensemble ça pouvait avoir son lot d'avantages, comme le fait qu’elle ne se fasse pas draguer par certains hommes présents dans la soirée. Il en repérait déjà quelques-uns qui avaient leur regard posé sur eux. C’est un peu le jeu de ce genre d’événement de toute façon, des jeux de regard pour jauger les personnes avec qui on a le plus d'intérêt à discuter. “Je ne sais pas ce qu’elle me voulait et clairement, je n'ai pas envie de savoir.” Ajouta-t-il en riant du petit couple de vieux plus loin. Il frissonna légèrement en pensant à la perspective de se faire embarquer par eux. “Je suis ouvert d’esprit, mais pas à ce point.” Dit-il tout de même avec un sourire amusé. Pouvoir rire un peu des autres convives, ça ajoutait un peu de fun avant que les conversations sérieuses n’arrivent. Olive était prête à deviner un peu les métiers de chacun, même si elle semblait un peu perdue dans le spectre que ça représentait. “Investir dans tout et n’importe quoi ou avoir des parents qui le font, c’est ça le secret.” Dit-il, pas dupe sur sa condition personnelle et comment il en était arrivé là. Il n’allait pas se cacher d’avoir eu son poste et son argent grâce à ses parents, sûrement pas devant Olive. Ce serait quand même bien culotté d’avoir un discours de self-made-man devant elle. Elle lui décrocha tout de même un rire franc en parlant de porno. Ce n’était pas forcément faux. “On ne sait jamais, peut-être que la vieille elle a un compte onlyfan.” Répliqua-t-il en riant de plus belle. Ça lui mettait un peu des visions d’horreur dans la tête, mais en même temps ça l’amusait d’imaginer les vies cachées de ces gens à l’apparence bien chiant. Olive commença son analyse par un moustachu qui se tenait à plusieurs mètres d’eux. Son choix d’investissement était étonnant, forcément qu’il riait en apportant son verre de champagne jusqu’à ses lèvres. “Non, je ne me moque pas, continue.” Dit-il, bien prêt à écouter d’autres suppositions comme celle-ci. “Tu sais, y en a, ils ne savent plus quoi faire de leur argent, tout est possible.” Surtout que l’homme en face, il ne le connaissait pas encore. Aller lui parler pour découvrir son activité allait devenir une des missions de Gustavo lors de cette soirée. “Je serai grandement déçu s’il s’avère n’être qu’un notaire.” Ajouta-t-il avec une moue déçue. Il y avait de grandes chances pour que ce soit le cas pourtant, qu’il soit avocat, notaire, promoteur immobilier, ou même comme lui propriétaire d’un hôtel du coin. Quelque chose de beaucoup moins folklorique qu’investisseur dans le cirque du soleil. “Eh ! On ne t'inventerait pas un boulot fucked up comme ça ?” Demanda-t-il en tournant son regard vers elle. C’était purement pour le jeu, peut-être que ça pourrait lui servir de pont pour s’amuser dans des conversations.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
MESSAGE : 393
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, summer, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyMar 1 Aoû 2023 - 6:13

=

Olive & Gustavo

Ça ne la vexait pas réellement, Olive, ce qu'il disait Gus. Il aurait pu la présenter n'importe comment, elle ne s'en serait même pas soucié, c'était surtout par soucis de cohérence qu'elle posait la question. Ça l'amusait tout de même de voir Gus s'expliquer, embarquant dans le jeu lui aussi. Le fait qu'il ait une réputation à tenir, ça l'amusait ça aussi. Elle savait bien qu'il avait de l'argent le Cubain, que sa famille en avait. Elle n'était pas aveugle, mais tout ce monde, c'était à des années lumières de ce qu'elle connaissait. Puis elle, elle avait vu son ami dans bien d'autres contextes que celui-là alors pour la blonde, il restait juste Gus. Sans réputation à conserver, sans apparence à maintenant, sans discours à avoir. Simplement lui. C'était une toute autre facette qu'elle allait voir ce soir, c'était certain. Elle hocha donc de la tête, faussement impressionnée face à sa réputation, puis elle pouffa de rire à sa proposition suivante. « Et prendre le risque d'me casser mes coups avec tous ces... Charmants monsieurs? Sans façon. » répondit-elle en ne pouvant s'empêcher de rire. Elle n'aura même pas su prétendre être sérieuse deux secondes. Ça lui sauverait probablement la mise à un moment de prétendre être avec Gustavo. Cette petite clarification annonça le vrai début de la soirée pour eux alors qu'ils s'affairaient à zieuter les gens autour. Gus semblait déjà avoir des gens à qui il désirait parler et d'autres de qui il préférait rester bien loin. « Moi j'aimerais bien savoir, j'irai p'tête lui demander. » déclara-t-elle avec un sourire malicieux. « Je préciserai que t'es pris ailleurs, évidemment. Mais bon, juste pour combler ma curiosité. » ajouta-t-elle bien amusée par la situation.  C'était pas que cette situation d'ailleurs qui amusait Olive, le petit jeu proposé par Gus lui plaisait bien, même si elle avait besoin de se faire guider un peu. « C'est vrai, on sait jamais. C'est 2023 après tout, elle aurait totalement le droit. » dis-je d'un air bien convaincu. J'étais all for une femme libre bien dans son corps. C'était pas pour autant qu'on aurait envie de s'inscrire à son compte par contre. Olive fit un sourire en coin à Gus, tentant plutôt de deviner ce que faisait l'homme à moustache plus loin. « Enlève ton petit sourire là et oui, laisse-moi continuer. » répliqua-t-elle en le poussant légèrement de l'épaule. « Je dis ça parce qu'il a le look là. Il est p'tête fan de l'homme fort. » supposa-t-elle en plissant des yeux. Le cirque et le Cirque du Soleil, c'était la même chose dans la tête d'Olive, d'accord? « Ouais moi aussi, je préfère ne pas savoir la vérité. » admit-elle en riant. Elle jeta son dévolu sur une femme d'une dizaine d'années plus vieille qu'eux. « Je choisis de penser qu'elle n'est pas là à cause de son mari. » déclara Olive en la pointant subtilement, ou pas. « Elle a des parts dans dans un hôtel ou l'immobilier » dit-elle en l'observant un peu plus, plissant les sourcils. Elle tourna sa tête vers Gus. « Vous avez le même air sérieux d'hôtellerie là. » lui indiqua la blonde avant de se reconcentrer sur la femme. « Et elle investit dans la crypto-monnaie, vu comment elle regarde son téléphone. » dit-elle d'un ton assuré. Ça, elle était un peu plus sûre d'elle que le cirque quand même. Elle avait vu Liam faire.  Olive avait un peu atteint ses capacités à inventer une vie au gens et c'était tant mieux, parce que son ami préférait lui inventer une vie maintenant, juste pour le plaisir et pousser la blague un peu. « Fucked up comment? Me fait pas passer pour une débile, quand même. » déclara-t-elle d'un ton sérieux. Avec sa main, elle rejeta ses cheveux vers l'arrière avec un air qui ne lui ressemblait absolument pas. « Ma réputation, quand même. » dit-elle pour se moquer de ses paroles précédentes. Olive se mit à rire, reprenant un air qui lui ressemblait bien plus. « Aller pourquoi pas. Qu'est-ce qui est considéré comme scandaleux dans ce monde? J'aimerais bien en choquer deux ou trois. » proposa-t-elle avec un air espiègle. À noter qu'elle n'avait pas dit votre monde, dans sa tête, Gus il n'appartenait pas du tout à tout ça. Et c'était tant mieux qu'elle pense comme ça, ça lui permettait d'être elle-même en sa présence et d'accepter de l'accompagner à ce genre de soirée plutôt que de manger une pizza sur son canapé, chose qu'elle aurait probablement préféré en temps normal.


__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyMer 2 Aoû 2023 - 2:44


Olive & Gustavo


La soirée ne faisait que commencer et déjà, Gus ne regrettait pas d’avoir demandé à Olive de l’accompagner. L’ambiance était bien plus joyeuse avec elle à ses côtés, mais comme à chaque fois en fait. Ils plaisantaient tous les deux et franchement, s’ils pouvaient ne faire que ça de la soirée, ça irait très bien au Cubain. Il préférait nettement rigoler avec elle du potentiel à côté financier de la vieille bourgeoise en face d’eux que de parler vraiment à ces gens, il n’y a pas de doute. “Fait toi plaisir ! Au pire, tu me crieras pastèque si ça devient trop bizarre.” Dit-il en riant. Bon, honnêtement, ça l’amuserait bien de la voir galérer à se défaire des deux vieux, peut-être qu’il serait un peu plus lent à venir la sauver. Ça, il se gardera bien de le dire par contre. Ils enchaînaient déjà sur un petit jeu de devinettes de toute façon. Les rires fusaient du côté du Cubain, lui qui avait déjà un peu plus de base pour trouver les bonnes occupations. Trop compétiteur, s’il avait dû jouer à ça lui-même, les réponses auraient été moins drôles et plus pragmatiques. “Quel petit sourire, je suis l’homme le plus sérieux de l’assemblée.” Décréta-t-il en se faisant pousser gentiment. Il prenait une mine faussement stoïque avant de rire à sa phrase suivante. “Et moi qui pensais que tu faisais le lien entre la moustache et les tigres, j’suis déçu.” Dit-il en riant légèrement, son regard posé sur la blonde. Son attention se porta ensuite sur la femme qu’elle commençait à décrire. Le Cubain s’arrêtait rapidement sur certains détails, comme l’alliance que portait la femme pour valider où non les infos d’Olive. Elle finissait par comparer la femme à lui, alors il arqua un sourcil en se tournant vers elle. “C’est de ça que j’ai l’air ? ” Demanda-t-il, faussement offusqué. Le Cubain, au boulot, bien évidemment qu’il est sérieux puisqu’il prend sa posture de patron. Mais là, il était assez vif sur le jugement et la femme qu’elle montrait semblait bien trop obnubilée par son téléphone pour qu’il arrive à se comparer à elle. “T’es bien spécifique là !” Dit-il quand elle évoqua la crypto-monnaie. “T’es sûre qu’elle n’est pas juste en train de regarder un match de basket là ?” C’était peu probable qu’elle fasse ça, c’est bien ce qui l’amusait là-dedans. S’il était capable de rester de marbre comme ça dans des événements pro tout en regardant des matchs de NBA sur son téléphone, il aurait un peu plus envie de venir là. Serrer des mains toute la soirée, faire des faux sourires et s'intéresser aux gens juste dans l'idée de se faire recommander ou d’avoir de belles opportunités financières, c’est un truc pour son père, pas pour lui. Mine de rien, il avait beau avoir pris en responsabilité et en maturité, Gus n’en restait pas moins le gars qui veut s’amuser avant toute chose. Ce n’est pas parce qu’il avait été formé à ça depuis l’enfance qu’il allait développer un goût nouveau pour le réseautage. Trouver un faux job pour Olive, c’était nettement plus intéressant. Elle lui décrochait un nouveau rire d’ailleurs quand elle parla de réputation. Un peu de moquerie, venant d’elle, c’était toujours bien pris.”Hum, choquant… Attends, il faut que je cherche un peu là.” Dit-il en regardant un peu la foule pour trouver l’inspiration. Des boulots absurdes, il pouvait en trouver, choquant peut-être un peu moins. “Alors… Si tu veux faire peur à certains, tu peux être spécialiste en fraude fiscale.” Commença-t-il, un peu perdu dans ses recherches. “Sinon, l’associatif,le caritatif ou le syndicalisme, ça fonctionne toujours pour donner de l’urticaire à certains.” Dit-il en haussant les épaules. Ce n’est pas à un avocat véreux qu’il faudrait parler de répartition des richesses ou de notion de bien-être au travail. Des sujets parlés avec un point de vue d’en haut, le regard bien négligeant sur la “plèbe”. Gus soupira en pensant à tout ça. “Franchement, je préférerais que tu sois la fondatrice d’une start-up qui permet de louer des poulets à la journée” Dit-il le plus normalement du monde. L’idée était un peu absurde, mais ça pourrait très bien passer pour quelque chose de crédible dans ce genre d’assemblée. Il se tournait rapidement vers Olive, un petit sourire amusé sur le visage, avant qu’on ne lui tape sur l’épaule. Clairement, cette intrusion dans son cercle vitale ne lui plaisait pas le moins du monde, mais il prit sur lui pour sourire en se retournant pour découvrir un homme qu’il connaissait déjà. Un promoteur immobilier qui avait des vues sur certains terrains achetés avec l'hôtel. Rapidement, le Cubain présenta Olive, mais l’homme d’affaires devant eux voulait simplement parler investissement et extension. Gus, bien obligé de faire bonne figure, rentra dans la discussion. De temps en temps, il jetait des petits coups d’œil sur Olive, juste pour s’assurer que cette discussion ne soit pas trop chiante pour elle.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
MESSAGE : 393
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, summer, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyJeu 3 Aoû 2023 - 0:53


Olive & Gustavo

La soirée, elle se passait -jusqu'à présent- mieux que ce qu'Olive pensait. En même temps, elle n'avait pas encore été confronté à aucunes autres présences que celle de Gus et ça lui allait très bien comme ça. Ils s'amusaient surtout à se lancer des blagues, à se moquer un peu de ce qui se passait autour et à donner leurs interprétations des invités. La blonde ne manqua tout de même pas de lancer une pique ou deux à Gustavo, juste parce que c'était plus drôle comme ça. « Ouaip, identique. » confirma Olive en hochant de la tête, parlant de la femme plus loin. Elle faisait un rapprochement entre leur deux métiers, simplement basé sur un air sérieux. Son obnubilation pour son téléphone, par contre, lui indiquait un investissement quelconque qui bougeait pas mal. « Nan nan, j'ai l'oeil je te l'assure. » déclara Olive, probablement bien trop sûre d'elle, tapant son index sur sa tempe pour appuyer ses mots. En vrai, avoir raison ou pas, elle s'en fichait pas mal, ça l'amusait de créer une fausse image comme ça, c'était tout. Gus lui, ça l'amuserait de lui créer un faux emploi à elle, alors elle lui laissa pas mal carte blanche. Une condition : que ça choque. Et ça, ça pouvait aller dans tous les sens. Ça pouvait inquiéter, faire peur ou être choquant tellement c'était ridicule. Elle était surtout curieuse de voir ce qu'il pourrait imaginer pour elle. Parce que oui bon, elle avait usé de toute son imagination déjà pour inventer des vies aux convives, elle était bien à sec. La blonde sirota son verre de champagne alors que le Cubain se creusait la tête et énonçait quelques hypothèses. « Ouh, je pourrais faire semblant d'arrêter quelqu'un, même. » proposai-je, bien trop amusée par cette possibilité. Sa deuxième proposition fit plisser les yeux à Olive un peu. Gus, il semblait se perdre dans ses pensées en rapport avec son idée. Elle plaisait un peu moins à la blonde puisqu'elle-même faisait parti du bas monde, selon les gens présents ici. « Hum, ça risque de m'énerver ce sujet-là, on serait plus safe avec un truc plus léger. » déclara-t-elle avec une petite grimace. Son idée suivante, par contre, elle illumina un peu les yeux verts de la mère. C'était l'idéal. Fucked up, choquant parce que c'était con, inédit. Y'avait place à faire pas mal de conneries avec ça. Olive posa sa main sur l'épaule de Gus avec un petit air fier au visage, entrant dans le personnage. « Mais oui parce que la zoothérapie, ça fait des miracles, surtout en entreprise. Avec leur cris, les poulets atteignent l'hypothalamus de notre cerveau, ça réduit le stress. Et ce au faible coût de 175$ de l'heure. Vraiment, j'vous le conseille. » termina-t-elle bien calme, hochant la tête pour approuver son speech. « Tu penses quoi de mon pitch de vente? Pas mal, hein? » demanda-t-elle ensuite en riant. Fallait pas se demander pourquoi elle ne travaillait pas en vente, Olive. Sur ces éclats de rire, un homme vint les interrompre, ayant pour mission de discuter avec Gus de sujets bien adulte. Le brun la présenta sans que l'autre n'ait un grand intérêt pour sa présence. La blonde resta donc silencieuse à les écouter discuter de onsaitpasquoi parce qu'elle n'écoutait pas vraiment. Les yeux d'Olive trainaient plutôt un peu partout autour, mais aussi sur le bar. Un coup d'oeil jeté à Gus lui permis de confirmer qu'il n'avait pas besoin d'être sauvé, pour l'instant. Elle leva son verre pour montrer qu'elle allait leur chercher un refill, le temps qu'il finisse cette conversation. « J'reviens. » souffla-t-elle pour ne pas les interrompre. Tant qu'à y faire la statue, autant le faire avec un verre bien plein. La blonde se mit donc en queue pour le bar, pas dérangée par le fait d'attendre un peu et de rater l'entièreté de la discussion. Elle sentit bien rapidement un souffle chaud un peu dégueu dans son cou, résultat d'une respiration lourde et difficile d'un homme plus âgé. La blonde se retourna vivement avec une mine qui démontrait bien qu'elle n'appréciait pas la proximité. « Je peux vous aider? » demanda-t-elle avec un sourire forcé, ne cachant même pas son agacement. L'homme, il se présenta comme un ancien travailleur dans l'industrie du parfum, bien curieux de celui d'Olive. Il lui décrivit l'odeur avec bien trop d'adjectifs, même pendant que la blonde commandait ses verres. Elle resta accoudée au comptoir à les attendre, hochant la tête parfois, jetant des coups d'oeil de désespoir à Gus à d'autres moments. Elle avait bien envie de gueuler pastèque à travers la salle là Olive. Et hop, il se pencha à nouveau vers elle pour sentir et ainsi, confirmer ses hypothèses de fragrances.


__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyJeu 3 Aoû 2023 - 13:32


Olive & Gustavo


Analyser les gens, leur trouver des occupations, c’était une bonne manière de s’occuper et de passer l’utile à l’agréable. Une bonne entrée en matière avant d’avoir à discuter avec d’autres personnes. C’était couru d’avance qu’ils ne pourraient pas rester que tous les deux indéfiniment, pour ce faire, il aurait fallu qu’ils choisissent une autre activité. Mais bon, cette soirée, elle lui avait été un peu imposée au Cubain, autant en tirer le meilleur avec Olive. Il se retrouvait rapidement à lui trouver des idées de professions. Le choquant de la chose était sûrement à l’appréciation de chacun, c’est pour ça qu’il listait les options qui lui venaient en tête. “Tu peux tenter, mais attention, il risque d’y avoir des avocats dans l’assemblée” Répliqua-t-il lorsqu’elle parlait d’arrêter quelqu’un. Le but n’étant pas de se ridiculiser et ce genre de personne pourrait vite monter au créneau. Elle était bien libre de faire ce qu’elle voulait, mais aux yeux du Cubain, il y avait peut-être d’autres options plus safe. La deuxième ne semblait pas convaincre Olive. Il grimaça légèrement à son tour, comprenant totalement ce qu’elle voulait dire. Elle n’a pas sa langue dans sa poche Olive, ils étaient sûrement mieux en restant sur des sujets plus légers. La dernière option fut donc la bonne et la réaction de la blonde provoqua un rire bien franc chez Gustavo. Impressionné par ce pitch improvisé, sorti de nulle part, il riait de bon cœur. “Wow ! On dirait que t’as fait ça toute ta vie. C’est parfait.” C’est un regard mi-rieur, mi impressionné qu’il posait sur elle à cet instant, toujours fasciné par cette aisance qu’elle avait avec les mots. “A ce prix-là, si tu trouves des clients ce soir, j’investis direct.” Ajouta-t-il, faussement plus sérieux. Sur le papier, si cette idée n’avait aucun sens, il suffirait d’un bon réseau pour réussir à convaincre les gens que c’est efficace. Parfois, ça ne prend pas grand-chose pour inciter les gens à dépenser leur argent dans n'importe quoi. Ils n’eurent pas le temps de développer cette idée, puisqu’un homme venait interpeller le Cubain. Une discussion des plus passionnante se lança, à la plus grande joie de Gustavo… Ou pas. Dès les premières minutes il en avait déjà marre, s’il avait pu partir chercher des verres avec Olive, il l’aurait fait. Mais l’homme en face de lui continuait ses explications, agaçant un peu plus le Cubain à chaque nouvelle phrase. Il n’avait clairement pas envie de discuter d’un sujet qui nécessiterait une vraie prise de rendez-vous, alors, même si par politesse, il acquiesça à certains mots, son regard se perdait dans la foule. Ses yeux croisèrent finalement ceux d’Olive en plein désespoir. Gus fronça les sourcils avant d’écarquiller les yeux en voyant un vieux s’approcher du cou de la blonde. Sympathiquement, il tapa dans le dos de l’homme près de lui avant de se lancer en direction du bar. “Enchanté, Gustavo Castillo.” Dit-il en imposant sa présence entre Olive et l’homme. Sa main, qu’il tendait en guise de salutation, était plus là pour le forcer à s’écarter d’elle qu’autre chose. Pas de doute qu’elle aurait été bien capable de s’en débarrasser seule Olive, mais il aurait sûrement plus de tact Gus. “Je suis désolé, je dois vous l’emprunter.” Annonça-t-il à l'homme avec un grand sourire. Il se tournait ensuite vers Olive pour l’inciter à le suivre. “Je voudrais te présenter quelqu’un.” Sur ces mots, il déposait sa main dans le dos d’Olive comme pour la guider avec lui. En vérité, c’était une simple diversion. Personne en vue avec qui il avait besoin de parler, mais l’homme n’avait pas besoin de le savoir. Après quelques pas et un regard furtif pour être sûr de ne pas être suivi par le vieux, il se pencha vers Olive. “Sympa tes prospects Olive, je comprends pourquoi tu ne voulais pas te faire passer pour ma petite amie.” Dit-il en la regardant avec un petit regard espiègle. Elle aurait pu se faire aborder par n’importe qui, pour le coup, que ça se passe comme ça, ça l’amusait un peu. Il continuait d’avancer entre les gens, repérant un petit groupe de tête connu. “Avec ça devrait aller, j’ai besoin de parler à un des gars, mais niveau conversation ça devrait le faire avec les autres.” Annonça-t-il en souriant. “Si tu veux après on pourra voler une bouteille de champagne ou deux et rentrer.” Une proposition qui pourrait être rectifiée plus tard s’ils se trouvent dans des conversations passionnantes, mais le job du Cubain serait rempli après avoir parlé business avec le gars qu’il avait repéré.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
MESSAGE : 393
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, summer, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyVen 4 Aoû 2023 - 20:50


Olive & Gustavo

N'étant pas de ce monde là, Olive préférait rester safe et ne pas aborder de sujets trop dérangeants ou profonds avec les invités. Elle préférait aussi ne pas prétendre arrêter quelqu'un, comme ça risquait de finir avec elle à l'arrière d'une voiture de police pour avoir prétendu être un agent fiscal. Non merci. Elle opta plutôt pour l'idée de Gus et se laissa prendre au jeu avec un p'tit discours de vente. Elle n'y connaissait rien à la vente et tout ça la blonde, mais ça lui semblait bien prometteur et Gus semblait le penser aussi. « Tu m'feras signe si t'as besoin que je vende ton hôtel à ces gens. » proposa-t-elle avec un clin d'oeil. C'était bien ironique quand même cette phrase, Olive elle raconterait n'importe quoi bien vite. « On sait jamais, un petit sourire charmeur et hop, une nouvelle tendance de poulets en entreprise est née. J'garderai peut-être cette idée pour moi pour l'instant, interdit de me la voler par contre Castillo! » dit-elle d'un ton autoritaire avec l'index levé. Évidemment, ce fut suivit d'un bon rire franc, parce que c'était son idée à lui, mais aussi parce qu'elle était complètement débile. Ce petit moment fut interrompu par ce que devait réellement être cette soirée de toute façon : un endroit où Gustavo allait parler affaires. Olive, elle n'était pas du genre très très patiente lorsqu'elle ne connaissait pas le sujet dont on parlait, elle se sentit vite de trop et s'embêtait. Elle opta donc pour l'option qui lui semblait la plus évidente et attrayante : le bar. Disons qu'elle le regretta plutôt rapidement, au moins elle était safe à côté de Gus. Là, elle attira plutôt l'attention d'un vieil homme obsédé par son odeur. Ce n'est pas tant le sujet de conversation qui l'agaçait plutôt que la proximité qu'il essayait d'avoir avec elle. C'était définitivement de trop et elle n'arrivait pas à faire semblant que ça lui convenait. « Vous pouvez... Reculer un peu? » essaya-t-elle de lui demander. Rien à faire, il ne captait pas son malaise ni les signaux qu'elle lui envoyait, pourtant bien peu subtilement. Alors qu'elle pensait que Gus était encore plongé dans sa conversation, il arriva à côté d'elle pour la sauver. Évidemment, ça prenait bien la présence d'un homme pour que le vieux comprenne enfin. Enfin, peut-être qu'une Olive unhinged aurait fait le travail, mais personne voulait ça. Valait donc mieux que Gus s'en charge. Chose qu'il fit. « Oh. Oui, j'adorerais rencontrer ce... Quelqu'un. » dit-elle en hochant vivement la tête. Elle fit un sourire désolé, probablement trop exagéré pour qu'il ne dégage quelconque sincérité et ils s'éloignèrent, faisant place aux moqueries du Cubain. « Très drôle, vraiment. » dit-elle dans un rire sarcastique. « J'avais espoir de rencontrer un prince charmant ici, mais j'me contenterai de toi. » ajouta la blonde avec un petit sourire en plissant les yeux. Pas qu'elle cherchait réellement le prince charmant Olive, elle ne cherchait pas personne en fait, mais elle n'aurait pas dit non à se faire aborder par un homme plus jeune et plus attirant que le vieux aux parfums, clairement. Son compagnon lui indiqua qu'ils devaient discuter avec un nouveau groupe de personne et cette fois, elle décida de rester avec. De toute façon, ça semblait plus accessible pour elle, comme ils étaient plusieurs, elle aurait quelqu'un avec qui discuter. Et puis, cette petite tâche ne venait pas sans une proposition bien alléchante. « Oh, ça me plait ça. J'dis pas non. » s'exclama-t-elle avec un sourire. Ils allèrent donc vers le petit groupe et Gustavo se mit en mode homme d'affaires. Olive elle, discuta avec une autre personne présente, rien de bien profond, du small talk sur la soirée, mais aussi sur l'hôtel. Elle arrivait à en parler parce qu'elle y travaillait quand même depuis plusieurs mois et puis, elle aimait ce job alors c'était positif ce qu'elle avait à en dire. De temps à autre, elle jetait un coup d'oeil à Gus et l'écoutait parler. Même si elle se moquait un peu de ce monde, il l'impressionnait quand même avec son air sérieux et important. C'était un autre Gustavo que ce à quoi elle était habitué. La discussion continua plusieurs minutes et elle se scella par une bonne poignée de mains entre les deux hommes. Olive en profita pour saluer la personne avec qui elle discutait aussi et alors qu'ils s'éloignaient, elle se tourna vers le brun. « T'as d'autres obligations ici? Parce que je goutte déjà le champagne que tu t'apprêtes à voler. » mentionna-t-elle avec un sourire espiègle. Bah oui, il s'agissait de sa promesse et donc sa responsabilité. Même si Olive, elle se doutait bien qu'elle devait être bien plus douée et expérimentée que lui pour voler des trucs.




__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyLun 7 Aoû 2023 - 1:15


Olive & Gustavo


“Tu cherches une petite promotion dans l’équipe des commerciaux ?” Demanda-t-il en riant alors qu’ils discutaient des prouesses en ventes d’Olive. Entre vendre une startup à la con et un hôtel, il y a un monde, mais ils plaisantaient de toute façon. “Dis comme ça… Je te laisse le privilège de l’idée, je ne voudrais pas prendre vos foudres mademoiselle Parker.” Il riait de bon cœur le Cubain en la voyant le pointer du doigt. Cet interlude rigolade avec Olive pris fin peu de temps après ça à casque de l’irruption d’un homme. S’en suivie une discussion peu intéressante qui aurait clairement mérité d’avoir lieu sur les horaires de travail. Ce genre d’événements, ça servait aussi à ça, saisir des opportunités sans avoir à prendre rendez-vous avec la personne. En temps normal, le Cubain aurait sûrement repoussé tous les rendez-vous avec cet homme, il avait donc eu raison de lui tomber dessus. Cela dit, Gus était bien content de voir Olive en galère avec un vieux parce que ça lui donnait l’excuse parfaite pour intervenir et se défaire de l’autre gars. Un win-win pour tous les deux en sommes. Il ne se privait pas pour plaisanter de ce moment le Cubain, bien amusé par la malchance de la blonde. “Tes espoirs étaient peut-être un peu trop hauts, tu fais bien de baisser un peu tes standards.” Dit-il en riant. Honnêtement, Gus, avec son ego parfois un peu trop gros, pouvait se considérer comme un prince charmant, mais autant jouer sur le second degré pour cette fois. S’il n’avait pas été avec Olive ce soir, Gus aurait très certainement été flirté avec une fille entre deux discussions ennuyeuses. Il se doutait bien ne pas être le seul à avoir cette possibilité en tête, donc clairement, Olive aurait pu avoir plus de chance. Peut-être serait ce pour un autre moment, là, dans tous les cas, ils se dirigeaient vers un groupe de personnes pour une dernière discussion obligatoire. Une dernière puisqu’Olive semblait réceptive à l’idée de s’en aller après. Ils se lancèrent donc tous les deux, Gustavo prenant sa posture de chef d’entreprise. Un exercice dans lequel il était bon, depuis quelques années à la tête de l’hôtel, il s’était perfectionné dans ce genre de discussion, mettant toujours en avant les bons points de l’hôtel. Une certaine aisance dans son discours était aussi due à la confiance qu’il avait en lui. Parler en public n’a jamais été un souci pour Cubain qui s’est toujours nourri du regard que les autres pouvaient porter sur lui. Être au centre de l’attention, c’est un petit pêché mignon pour lui. Qu’importe l’ennui que peut dégager une discussion, tant qu’il peut jouer de ses charmes, renvoyer une image confiante et surtout gagner le respect de ses interlocuteurs, c'est parfait pour lui. La gratification que lui apportait ce genre de moment pouvait être un bénéfice supérieur face au contenu global de la conversation. De temps en temps, il jetait un œil sur Olive, pour s’assurer tout de même que tout se passait bien pour elle aussi. Et c’est après plusieurs minutes qu’ils finissaient par se souhaiter à tous une très bonne soirée. Une fin de discussion qui laissait un Gustavo galvanisé par le moment. “Non, on va pouvoir y aller. On va voir si j’ai toujours la main pour ce genre de chose.” Dit-il avec un petit sourire espiègle. Il y a bien longtemps qu’il n’a pas eu à voler des bouteilles d’alcool pour boire en cachette, plutôt rapide sur la carte bancaire depuis qu’il est en âge d’acheter de l’alcool légalement. Il n’allait pas se démonter de toute façon et tenter pour le challenge. Au pire, il avait toujours quelques billets sur lui qu’il pourrait glisser dans la main d’un barman. C’est tout souriant qu’il s’approcha donc d’un des bars, faisant mine d’aborder quelqu’un pour ne pas se faire repérer. Avant toute chose, il retira sa veste de costume et dès que le serveur eut le dos tourné, il se pencha pour attraper deux bouteilles de champagne. Il les cacha instantanément sous sa veste qu’il avait retirée pour l'occasion et c’est tout sourire qu’il revint vers Olive. “Alors, t’as vu le pro !” Dit-il tout fier de lui. Dans ce genre de soirée open bar, il y a des chances pour que le serveur l’ait vu sans vouloir s’impliquer, mais ça n’enlevait pas la fierté du Cubain. “Faut qu’on file par contre avant que quelqu’un d’autre nous tombe dessus.” Que ce soit un serveur ou un des invités, Gus n’avait pas envie de pousser sa chance en restant trop exposé. Il ouvrait donc la voie, se dirigeant vers sa voiture. Une fois, dedans, il tendait les bouteilles à Olive pour qu’elle se charge de les garder en sécurité pendant la route. “On boit ça chez moi ? Ça te va ?” Demanda-t-il en s’imaginant déjà avec une coupe de champagne près de sa piscine. L’hiver était peut-être là, mais les températures plus qu'agréables permettaient encore d’apprécier totalement son extérieur.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
MESSAGE : 393
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, summer, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyLun 7 Aoû 2023 - 21:56


Olive & Gustavo

Les standard d'Olive étaient probablement bien hauts pour de vrai. Gus, il devait rigoler en disant ça, mais la blonde, elle n'avait pas trop le choix de penser comme ça. Après avoir laissé Liam entrer dans leur vie, à Vic et elle, disons qu'elle ne pouvait pas se permettre de merder comme ça à nouveau. Alors le prochain, il allait devoir être bien plus que le prince charmant, il allait devoir être parfait et faire ses preuves parce que la blonde, elle n'était même pas certaine d'être en mesure d'accorder sa confiance une autre fois. De toute façon, elle ne comptait pas réellement sur le fait de rencontrer quelqu'un ici alors rester avec Gus et repartir avec, ça lui allait bien. Puis, elle ne considérait pas vraiment ça comme baisser ses standards, il était chouette le brun. Tellement chouette qu'il se souciait bien si Olive s'emmerdait ou pas à cette soirée. Ça lui faisait plutôt plaisir que son opinion et son bien-être soit pris en compte à Olive, ça faisait longtemps. Elle-même l'oubliait souvent, priorisant celui de sa fille plutôt, mais ça c'était normal. En prenant Victoria avec lui quelque fois par mois, Gus lui permettait d'se concentrer sur les trucs qu'elle aimait faire alors il l'aidait de plus d'une façon le brun. La moindre des choses, c'était de bien paraitre à cette soirée et d'être un minimum sociable avec les gens avec qui ils s'apprêtaient à discuter. Chose qu'elle fit plutôt aisément, Olive. Les discussions de surface, c'était loin d'être sa spécialité, mais elle suivi le lead des gens avec qui elle discutait et donc, ça se passa de façon bien smooth. Après un petit moment, la discussion tira à sa fin et tout le monde prit un chemin différent, nous indiquant qu'il était temps d'enclencher la partie #2 de la soirée : voler le champagne. C'était le moment à Gus de briller parce qu'Olive, elle n'allait pas prendre le risque de se faire jeter d'une telle soirée pour vol. Quoi que vu son expérience, elle ne risquait pas vraiment de se faire prendre, mais valait mieux ne pas prendre le risque. « J'te regarde faire, rends-moi fière. » lui indiqua Olive avec un grand sourire, l'incitant d'un geste de la main à y aller. Le pire, c'est que c'était gratuit de boire à cet événement. C'était presque certain que si Gustavo avait demandé à un barman, on lui aurait donné les bouteilles sans problème vu son statut. Clairement que ça n'aurait pas été la même chose avec Olive, mais y'aurait quand même eu moyen de les récupérer sans les voler. C'était tout de même bien moins excitant de cette façon là alors autant prétendre. Olive resta un peu en retrait, tentant de se fondre dans le décor pour ne pas qu'on vienne l'aborder d'une façon bizarre à nouveau, jetant un oeil sur compagnon pour la soirée. Elle regarda sa petite technique du veston avec un sourire fier et tapa dans ses mains à son retour pour le féliciter. « Bravo, j'suis bien impressionnée. » le complimenta-t-elle avec un grand sourire. Elle hocha de la tête, bien en accord pour quitter finalement cet endroit. Ils s'éclipsèrent donc jusqu'à la voiture, où Olive protégea ces deux bouteilles comme si sa vie en dépendait. « Ça me va très bien. J'allais certainement pas te proposer de boire ça dans ma minuscule cuisine. » déclara-t-elle en riant. Ce serait un peu aux antipodes.  La maison de Gus était plus appropriée pour boire du champagne. Plus agréable aussi, surtout pour lui. Il aurait vite fait le tour de l'appartement des deux blondes vu la grandeur. Et donc, le chemin du retour vers Bowen se fit plutôt rapidement, comme l'aller, au son de la musique d'Olive. Dès l'arrivée, Olive elle retira ses chaussures avant de sortir de la voiture et c'est donc avec une bouteille sous le bras, une autre dans une main et les chaussures dans l'autre qu'elle fit son chemin jusqu'à l'intérieur, puis jusqu'à la cours arrière. Elle revint rapidement à l'intérieur, déposant une bouteille au frigo. « Vaut mieux en mettre une au frais, on risque pas de les boire en même temps. » dit-elle à Gus pendant qu'il semblait chercher des coupes. « À moins que tu voulais qu'on en ait une chacune? » demanda Olive avec un petit sourire espiègle. Elle blaguait, évidemment. Elle n'imaginait pas vraiment Gus et elle, en train de boire au goulot de leur propre bouteille. C'était drôle, mais pas la vision qu'elle avait de Gus. Olive toute seule dans son salon avec une bouteille de vin, par contre... Ça pouvait être autre chose.





__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
MESSAGE : 719
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) EmptyMar 8 Aoû 2023 - 1:34


Olive & Gustavo


Après les rires, les discussions et surtout l’acte de présence, le temps de voler des bouteilles de champagne était venu. Voler, c’est un bien grand mot puisqu’il ne risquait pas vraiment de se faire réprimander, Gus. Dans une soirée open bar, pas beaucoup de risque, mais l’idée d’essayer de faire ça ni vu ni connu restait fun. Il s’était donc exécuté, utilisant les outils à sa disposition, c'est-à-dire sa veste de costume et son sourire. Une mission rondement menée puisqu’il revenait quelques secondes plus tard avec un sourire victorieux sur le visage. Une mission peu compliquée et qui allait forcément se solder par une victoire, mais il préférait nettement revenir vers Olive triomphant plutôt que de revenir en ayant dû donner un billet au barman pour acheter son silence. Son ego en aurait sûrement pris un coup et la blonde se serait très certainement foutue de lui. Il fit un petit salut théâtral en revenant à sa hauteur, juste avant qu’ils ne prennent le chemin de la voiture. La question qui se posait après ça, c’est bien le lieu de dégustation pour ses bouteilles. Il mentirait, Gus, s’il disait ne pas préférer aller chez lui, mais il aurait tout à fait compris qu’elle ait envie de rentrer dans son petit cocon à elle. “On ne sait jamais. Tu m’as mis la pression tout à l’heure, je me plie à tes désirs du coup.” Dit-il avec un petit sourire malicieux aux lèvres en lui rappelant ses mots précédents. Mais elle avait tout de même raison, entre sa petite cuisine et la villa du Cubain, il y a un monde. Ils seraient bien mieux installés chez lui. Il prit donc la route, laissant la Canadienne gérer la musique et les bouteilles de champagne jusque chez lui. En se garant devant sa maison, il était prêt à récupérer les bouteilles pour soulager Olive, mais cette dernière s’était déjà bien mise à l’aise et prenait le chemin de la maison, décrochant un petit sourire amusé au Cubain. Chacun d’eux fit sa petite vie une fois à l'intérieur, Gus de son côté prit le temps de ranger sa veste et son gilet. En passant dans la cuisine, Olive lui indiquait son plan pour les bouteilles. “Tu peux la mettre dans la cave sinon, ça gardera à bonne température.” Dit-il par habitude, en désignant du menton l’endroit de la cave réfrigérée où se trouvait déjà plusieurs bouteilles en tout genre. “On pourra boire l’équivalent d’une chacun si tu veux, mais autant la garder au frais oui.” Ajouta-t-il avec un petit sourire. Ça ne l’aurait pas dérangé de boire au goulot dans le fond, mais en général, quand ça arrive l’heure était bien plus avancée. Pas qu’il a des goûts de luxe le petit… Mais quand même oui. Avec l’âge, il avait appris à apprécier le vin à sa juste valeur, devenant un peu psychorigide parfois sur les contenants qu’il fallait adapter. C’est donc avec deux coupes en mains qu’il suivit Olive vers l'extérieur. Juste avant de faire quoi que ce soit, il relevait le bas de son pantalon pour pouvoir s’installer sur le bord de la piscine, les pieds dans l’eau. “Je te laisse le plaisir de l’ouvrir ?” Demanda-t-il en jetant un coup d'œil rapide à la bouteille qu’elle tenait entre les mains. “Je vais commander une pizza, c’est ta chance de me dire ce que tu veux.” Ajouta-t-il en sortant son téléphone de sa poche. Il pianotait déjà pour trouver un service de livraison, puisqu’au final, ils n’avaient pas tant grignoté de fours. Il passa sa commande avant de relever les yeux sur Olive qui s’était occupée des verres. C’est avec un grand sourire qu’il leva le sien pour trinquer. “À cette soirée entre adultes, j’espère que tu ne t'es pas trop ennuyée avec moi.” Dit-il à moitié sérieux dans ses paroles. Ils avaient bien rigolé tous les deux, mais une part de lui s’inquiétait quand même qu’elle ait été forcée de faire bonne figure.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
Contenu sponsorisé
Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty
MessageSujet: Re: Follow the sun and which way the wind blows (olive)   Follow the sun and which way the wind blows (olive) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Follow the sun and which way the wind blows (olive)
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» i'll leave when the wind blows -r.
» olive's phone
» olive & tom |ft Bellamy
» quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive
» she like the wind -r.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: