AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

 

 quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptyLun 4 Sep 2023 - 23:25

La formation de Cooper avait commencé depuis quelques semaines déjà. J'commençais à prendre mon p'tit rythme et j'prenais pas mal de plaisir à m'occuper de ses enfants. Les deux étaient adorables, la petite avait son caractère bien à elle mais j'crois qu'elle avait fini par m'adopter et on s'était dompté elle et moi. Fallait encore que j'bataille pas mal pour qu'elle accepte d'aller prendre son bain mais c'était bien la seule chose pour laquelle elle émettait de la résistance. Mais dans l'ensemble, j'avais trouvé mes marques et les enfants étaient toujours assez contents de savoir que c'était moi qui venait les chercher à l'école. Juste avant que la sortie n'est lieu, alors que je marchais vers l'école, j'avais reçu un appel d'un officier de la police de Seattle. J'avais décroché, sans trop me poser de question et très vite mon coeur s'était emballé quand il s'était présenté. L'enquête concernant mon père suivait son cour et il avait besoin de m'auditionner. Ca m'avait raidit. Vraiment. J'étais venu ici justement pour échapper à toute cette histoire mais j'étais inlassablement liée à cette histoire. J'avais tenté d'expliquer par téléphone que je n'étais au courant de rien, mais il avait insisté. Me voilà donc avec une audition téléphonique à gérer, la semaine prochaine. Il ne me forçait à revenir jusque à Seattle, pour l'instant. Je raccrochais juste avant d'arriver devant les grilles de l'école, là où j'attendais habituellement. J'avais la gorge serrée, les larmes un peu aux yeux aussi, j'me sentais fébrile, comme à chaque fois que j'avais cette histoire en tête. J'fourrais mon téléphone dans la poche arrière de mon jean et j'perdais un peu mes yeux dans le vide. Je stressais rien qu'à l'idée de devoir parler de mon père à ces policiers, ils allaient très certainement me demander de fouiller dans mes souvenirs et ça me troublait d'avance. Le policier m'avait aussi bien fait comprendre que les accusations étaient graves et qu'ils avaient un sacré paquet de preuves à l'encontre de mon père. Il allait falloir que je m'attende à ce qu'il soit juger. Une fraction de seconde je pensais à Gustavo qui serait probablement bien heureux de me voir ainsi, dans la tourmente. Quelques secondes s'écoulèrent alors que j'étais perdue dans mes pensées avant que mon regard ne se pose par hasard dans ceux d'Olive, qui se trouvait non loin de moi. J'eus un p'tit sourire, bien contente de voir un visage familier, qui plus est, sympathique. "Hé, Olive." que j'lui dis avec un p'tit signe de la main avant de me rapprocher de quelques pas. "J'suis désolée, je ne t'avais pas vu avant. Comment ça va?" Olive, c'était la mère d'une écolière qui étudiait dans la même école que les enfants de Cooper. Alors, à force de se croiser là, on avait fini par sympathiser un peu, discutant de tout et de rien à chaque fois qu'on se trouvait à attendre les enfants. Mais là, ce jour là, j'étais plutôt ailleurs. Olive le verrait sans doute. Et j'savais pas trop ce que j'allais pouvoir lui raconter. Comme depuis mon arrivée ici, je prenais chaque problème et chaque situation une à une. C'était de loin le meilleur conseil que m'avait donné Will. Et j'le suivais à la lettre.

@Olive Parker

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
POINTS : 0
MESSAGE : 381
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, riley, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptyDim 10 Sep 2023 - 3:58


Olive & Poppy

Olive, elle était souvent à la course le matin pour déposer Victoria à l'école, puis se rendre à l'hôtel. Gus avait été assez gentil de lui donner le quart de travail qui commençait un peu plus tard pour qu'elle s'adapte aux heures de l'école, mais y'avait rien à faire, elles n'arrivaient pas à être à l'avance. Vic dormait un peu trop longtemps et Olive prenait un peu trop son temps dans la douche pour bien se réveiller. Elles étaient un duo de feu, mais clairement, elles ne fonctionnaient pas correctement le matin. Heureusement, Olive n'arrivait jamais en retard pour venir chercher sa fille après l'école. Enfin, la plupart du temps. Elle était chanceuse de bosser pour Gustavo, il était flexible avec elle, tout le monde l'était à l'hôtel, mais quand elle y était, elle bossait dur pour compenser. Là aussi, la plupart du temps. Dans tous les cas, aujourd'hui, elle était même assez en avance. Victoria était assez vieille pour rentrer à l'appartement en marchant, surtout que Bowen était une ville hyper sécuritaire, mais Olive, elle aimait bien ces petits moments avec sa fille à discuter de sa journée, à marcher tranquillement et à se prendre un petit truc à boire au passage. C'était comme leur moment hors du temps avant de retomber dans la réalité de la fin de journée où elles devaient faire à manger, nettoyer, faire les devoirs. Les trucs nuls d'adulte quoi. Elle en profiterait donc autant que possible de ces petits retours après l'école. Aujourd'hui donc, Oli elle attendait à l'entrée de la cours, elle scrollait son Instagram, attendant que la cloche qui annonce la fin des cours sonne. Elle entendit au loin son prénom venant d'une voix familière et peu assurée. Elle leva la tête et un sourire apparu sur son visage en voyant Poppy. « Hey, salut Poppy! » lui dit-elle en faisant un signe de la main et en rangeant son téléphone. Poppy, c'était une baby-sitter qui venait récupérer les enfants dont elle était responsable. Au début, elle l'avait pris pour une mère, évidemment, mais la rousse avait vite rectifié l'information. Ça ne les avait pas empêché de sympathiser, elles étaient relativement proches en âge et même si leurs personnalités étaient bien différentes, Olive elle l'aimait bien Poppy. Elle lui apparaissait bien sympathique et surtout, authentique. Ça lui plaisait. « Oh t'inquiètes pas, j'étais sur mon téléphone. » lui répondit-elle en balayant sa phrase de la main. « J'vais bien et toi? » demanda-t-elle en fronçant les sourcils. Elle avait un petit air triste la rousse. Elle ne débordait jamais de confiance, mais Olive l'avait vu de meilleure humeur. « Y'a quelque chose qui s'est passé? T'es pas comme d'habitude? » lui demanda-t-elle bien franchement. Poppy, elle n'avait p'tête pas envie d'en parler, mais Olive, elle n'y pensa absolument pas. Elle s'inquiétait pour elle surtout et c'est ce qui était sorti avant même qu'elle puisse se dire que ce n'était pas totalement approprié. La blonde s'appuya contre la clôture et regarda Poppy bien attentivement, prête à l'écouter.



__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptyMer 13 Sep 2023 - 3:39

J'étais pas la fille la plus extravertie du monde, loin de là, mais généralement, quand j'me sentais en confiance, quand j'étais avec des gens bien, j'm'ouvrais un peu, j'étais plus souriante et j'étais même de bonne humeur. C'est comme ça que j'me sentais avec Olive, cette maman solo que j'avais rencontré en attendant les enfants de Cooper devant la sortie de l'école. J'étais souvent contente de la croiser, parce qu'elle était vraiment chouette. On parlait un peu de tout et de rien et ça passait bien le moment jusqu'à la sonnerie. Sauf que là, aujourd'hui, j'me sentais pas dans mon assiette. Cette histoire d'avec mon père, ça me prenait la tête. J'étais venue ici, à l'autre bout du globe, pour justement ne pas avoir à entendre parler de cette histoire et j'avais comme la désagréable impression que tout me renvoyait à ça. A commencé par Gustavo, qui connaissait cette part sombre de mon père et qui se donnait à coeur joie d'me le balancer allègrement en pleine poire quand il le pouvait. Et comme si ça suffisait pas, j'venais de recevoir cet appel, vraiment pas cool, de la part de la police. Ils voulaient ma version des faits, mais moi, j'avais rien à dire. J'voulais plus parler de mon père, et encore moins à des policiers. J'voulais que tout ça, ça reste bien aux Etats-Unis, que ça reste bien loin de moi mais j'devais me rendre à l'évidence: ça me rattrapait toujours. J'étais à tout jamais la fille de grand Watkins, le mania des jeux vidéos américains et celui qui avait déconné avec la gente féminine. J'le ressassais tout le temps et j'tentais comme je pouvais de mettre ça de côté. J'essayais de m'entourer de gens positifs, de gens bienveillants et Olive, elle faisait partie de ces gens là. J'la connaissais pas tant que ça, mais elle m'inspirait confiance, vraiment. J'avais pas tellement hésité à aller l'aborder, m'excusant de ne pas l'avoir vu avant. J'avais pas tellement remarqué qu'elle était sur son téléphone. J'avançais vers elle et clairement, mon sourire, il était un peu crispé. Olive, elle le remarqua tout de suite. J'le voyais bien à son p'tit froncement de sourcils. J'finissais de m'approcher d'elle, m'accoudant à la barrière contre laquelle Oli était adossée. J'soupirais un peu et j'me mis à lui racontait ce qui me perturbait. J'sais pas pourquoi, avec Olive, j'avais pas tellement peur d'lui raconter tout ça, c'était comme si, devant cette école, ce qu'on se disait, c'était comme protégé. Juste entre elle et moi. "J'vais pas te mentir, c'est pas la forme." J'marquais une pause, soupirant une seconde fois. "C'est.. c'est cette histoire, mon père, il a des soucis avec la justice, et j'viens de recevoir un appel de la police." J'marquais encore une pause, plongeant mon regard dans celui d'Olive. Me plaindre, c'était pas ma spécialité, généralement, j'encaissais toute seule dans mon coin, mais là, j'crois que j'avais vraiment bien d'extérioriser. "J'étais venue à Bowen pour être tranquille et ça m'rattrape de partout cette affaire." J'adresse un p'tit sourire un peu triste à Olive et j'me ressaisis juste après. "J'vais pas t'embêter avec ça Olive, excuse moi d'te raconter tout ça." Ca c'était du Poppy tout cracher, s'excuser d'exister, inlassablement.

@Olive Parker

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
POINTS : 0
MESSAGE : 381
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, riley, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptyJeu 14 Sep 2023 - 3:03


Olive & Poppy

Olive, elle avait rencontré de chouettes personnes depuis son arrivée à Bowen. Elle en devait une bonne partie à Gus, puisqu'elle s'était intégré un peu dans son cercle à lui, mais elle avait fait son lot de rencontres par elle-même. Poppy en faisait partie. C'était toujours un petit plaisir de croiser la rousse à la sortie des classes. Elles ne se ressemblaient absolument pas, mais Olive trouvait que la jeune femme amenait un vent de fraicheur et d'authenticité dans sa vie. C'était le genre de personne qu'elle avait rencontré et immédiatement su qu'elle pouvait avoir confiance en elle. Et ça, c'était énorme pour elle parce qu'elle ne faisait vraiment pas confiance rapidement vu son passé. La douceur et la fragilité de Poppy contrastait pas mal avec la franchise et la fougue d'Olive, mais elles trouvaient toujours de quoi parler, même qu'elles avaient probablement beaucoup à apprendre l'une de l'autre. Pour l'instant, ce qui intéressait la blonde, c'était d'apprendre pourquoi son amie semblait mal en point et même un peu triste. La première étape c'était de l'admettre et ça, c'était fait. « M'semblait bien aussi. Raconte? » proposa Olive en plissant les yeux, se concentrant sur la rousse. Elle n'en savait pas beaucoup sur la vie privée de Poppy, elle savait qu'elle ne venait pas d'ici, tout comme elle-même, mais ça vu l'accent, c'était bien facile à deviner. L'Américaine lui donnait tout de même quelques détails, petit à petit, à son rythme à elle. Oli, elle respectait ça parce qu'elle-même en retour, elle ne lui avait pas dit grand chose sur son passé. Elle lui avait dit d'où elle et Victoria venaient, qu'elle avait eu une mauvaise relation et qu'elle avait eu besoin de changer d'air. Le strict minimum parce que mis à part avec Gus, elle ne se sentait pas prête encore à raconter de vive voix ce qu'elle avait vécu. Ça pouvait très bien être la même chose pour Poppy et donc, sur ça, jamais Olive elle ne la pousserait à parler. « Oh. » dit-elle d'abord, compatissante. La blonde, elle n'était pas si douée que ça pour trouver les bons mots et consoler, surtout sans savoir les détails, mais elle était toujours à l'écoute. Ça devait bien envoyer un mauvais signal à son interlocutrice, qui s'excusa immédiatement de l'embêter. « Mais arrête, tu m'embêtes pas Poppy. Faut pas t'excuser de parler de tes émotions hein. » lui dit-elle d'un ton ferme. Elle essayait d'apprendre à sa fille à ne jamais être désolée d'être qui elle était, à s'exprimer. Si elle-même avait suivi ses conseils, elle aurait évité bien des ennuis - dont sa relation avec Liam. C'est donc dans cette direction qu'elle voulait conseiller Poppy. « Tu peux t'exprimer librement, ça fait toujours du bien. » lui conseilla-t-elle avec un sourire. Elle mit sa main sur son épaule pour la rassurer un peu, lui assurer que vraiment ça ne la dérangeait pas. « J'suis désolée de ce que tu traverses. Ça aurait dû être suffisant de changer de continent. » lui répondit-elle avec une petite moue. « T'arrivais à être tranquille sans cet appel? Genre ton père il t'appelle ou pas? » demanda-t-elle en n'ayant aucune idée si elle avait des contacts avec lui ou pas. Olive, elle savait pas ce qu'il avait fait, mais ça semblait plutôt grave vu la réaction de la rousse. Si au moins elle pouvait avoir la paix ici en dehors des appels de la police, c'était déjà ça.


__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptyMer 20 Sep 2023 - 2:12

Me plaindre, c'était pas ma spécialité. J'avais toujours appris, depuis mon plus jeune âge, à dealer dans mon coin avec mes feels, de pas embêter les autres avec ça et surtout, de paraître toujours au dessus de tout. C'était ça qu'elle m'avait appris ma mère. Alors ça m'aidait pas mal, dans cette vie, à faire comme si tout allait bien, à renvoyer à l'arrière de ma tête les pensées intrusives, les problèmes. Ca m'avait pas mal aidé au début, lorsque j'étais arrivée ici et que j'avais directement reconnecté avec Will. Il avait ce p'tit don pour me faire craquer, avec ses sourires de charmeurs et ses p'tits regards malins. Mais grâce à ce self control que j'avais toujours, j'cachais mon p'tit jeu, j'faisais comme si de rien. Et j'gardais tout au fond de moi. Mais là, aujourd'hui, cet appel de la police, il avait fait comme déborder le vase et j'avais eu besoin de parler. Cette histoire avec mon père, elle me gâchait la vie, ça me prenait la tête, tout le temps. J'avais envie de disparaître dans un p'tit trou de souris et c'était pas pour rien que j'avais quitté Seattle, pour faire un départ à zéro. Mais force est de constater que tout finissait toujours par me rattraper. Et c'était Olive que j'avais croisé juste après cet appel et j'avais pas réussi à contenir mon inquiétude. Elle l'avait bien vu et Olive, elle est adorable, alors elle semblait assez incline à m'écouter et à accueillir mes émotions. Ca me faisait du bien. Vraiment. Elle m'écoutait avec attention et j'finissais par m'excuser, bien consciente qu'elle avait peut être pas envie d'être embêter avec mes histoires. Mais comme toujours, elle me rassurait. J'souriais un peu, me sentant détendue un peu plus chaque seconde. "Merci Oli, t'es adorable. Ca m'fait du bien de parler de tout ça, même si j'prefererais que ça n'existe pas." J'fronce un peu du nez, j'reste un peu évasive mais elle doit bien comprendre Olive que ce que je traverse c'est pas juste une p'tite histoire, c'est un truc assez lourd, surtout que j'parle de la police. Je hausse un peu les épaules à sa question."Ouais, dans l'idée, venir ici, c'était surtout pour fuir tout ça." que j'dis en bougeant ma main devant moi, pour englober la totalité de l'affaire. Et puis je continue ma p'tite moue, reflechissant à la question qu'elle venait de me poser. "Mon père, il m'laisse bien tranquille. J'lui ai dis que j'voulais plus entendre parler de lui." J'marque une pause, j'hésite un peu à parler de Gustavo, de ce méchant garçon qui prend un malin plaisir à me reparler de cette histoire dès qu'il peut. Et puis finalement, j'me dis que ça me ferait du bien d'exorciser ça, et d'avoir un avis extérieur aussi. "En fait, il y a un gars, que j'connais depuis très longtemps. Nos pères sont amis. On faisait des vacances ensemble et on s'entendait pas très bien. Et en fait, ce type là, il est à Bowen." J'marque une nouvelle pause et je soupire. "Héé en fait, il sait tout de l'histoire et il prend un malin plaisir à me faire chier avec ça. Il est vraiment pas cool." J'relève les yeux vers Olive et j'me mets à rire nerveusement. "J'ai l'impression d'être une gamine quand j'suis avec lui, tu vois le genre?" J'penche un peu la tête sur le côté, bien consciente que la situation avec Gustavo était vraiment déséquilibrée. "J'ai pas beaucoup de repartie, alors il m'enfonce, tu vois." Parfois, j'aurais aimé être plus rentre-dedans, savoir me défendre, mais c'était clairement pas dans mes gênes. J'aimerais parfois avec la force et la conviction d'Olive, faudrait que j'inspire d'elle, et elle serait peut-être partante pour me donner quelques tips. Ca me ferait le plus grand bien, assurément.

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
POINTS : 0
MESSAGE : 381
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, riley, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptySam 7 Oct 2023 - 2:48


Olive & Poppy

Olive, elle ne savait pas trop ce qui se passait avec Poppy, mis à part ce qu'elle lui confiait là. C'est qu'elles ne se connaissaient pas tant que ça non plus, elles étaient devenues amies, mais elles avaient beaucoup à apprendre l'une sur l'autre encore. Tout comme Olive ne savait pas vraiment l'histoire avec son père, Olive n'avait jamais abordé quelconque détail de sa vie d'avant, à Toronto. Elle essayait de mettre ça derrière elle, d'oublier tout ça et de move on. La rousse semblait tenter de faire la même chose, c'est bien pour ça qu'elle n'insistait pas pour avoir plus d'informations, Olive, même si elle restait curieuse. Elle ne savait pas qu'elle aurait pu avoir des détails simplement en googlant le nom de son amie, mais c'était aussi absolument pas son genre. Alors pour l'instant, le mieux qu'elle pouvait faire, c'était être à l'écoute et la pousser à verbaliser comment elle se sentait sans sentir qu'elle dérangeait les gens. La blonde, elle se trouvait quelques points en commun avec Poppy, comme le fait de fuir sa ville natale. Elle se demandait si son amie avait bien réussi, comme elle l'avait fait. « Oh! C'est bien ça alors. » commenta Olive avant de vite se rendre compte qu'il y avait plus que son père dans l'histoire de la rousse. C'était pas vraiment lui qui lui posait problème, c'était plutôt une autre personne de son passé. La blonde, elle fronça des sourcils en écoutant Poppy parler de ce mec, faisant quelques expressions faciales désapprobatrices et secouant parfois la tête négativement. « Mais c'est quoi son problème à ce type? » s'indigna Olive. Se faire plaisir avec le malheur des gens, c'était vile, ça démontrait certainement une faiblesse de caractère. Le genre de truc qu'elle détestait. « Ça a toujours été comme ça? Le sentiment d'être une gamine? » demanda Olive un peu curieuse, même si finalement, elle se doutait de la réponse. Elle le voyait bien le manque de confiance chez Poppy, ça ne l'étonnait pas trop finalement qu'on puisse prendre avantage de ça, même si ça l'étonnait qu'une personne puisse faire ça pour de vrai. Surtout avec elle qui respirait la gentillesse. « Mouais je vois. » dit-elle en plissant les yeux. Elle prit une petite seconde avant de soupirer. « Excuse-moi, ça me choque un peu qu'on puisse être aussi exécrable. Faudrait que tu m'donnes son nom que j'aille lui dire ma façon de penser à lui. » s'exclama-t-elle en levant les yeux au ciel. Elle enchaina immédiatement, se fâchant presque toute seule rien qu'en y pensant. « Parfois, la meilleure chose à faire avec ce genre de bully, c'est de les ignorer, de montrer que ça ne t'affectes pas. Il va bien en avoir marre un jour de parler tout seul et il va passer à autre chose. » proposa-t-elle, réfléchissant bien sérieusement au cas. « Tu sais où il bosse? J'ai bien envie de te venger et d'aller le faire chier. » déclara-t-elle en croisant les bras, retombant légèrement dans ses p'tites tendances rebelles de l'adolescence. Elle oubliait un peu qu'elle avait 30 ans là, Olive.


__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptyJeu 12 Oct 2023 - 3:01

J'sais pas pourquoi je racontais tout à Olive. J'crois qu'elle m'inspirait pas mal de confiance, et j'avais bien raison parce qu'elle accueillait tout avec beaucoup de bienveillance. J'en avais parlé à très peu de monde de cette histoire avec mon père. J'tentais au maximum de refouler ça, d'oublier et généralement, la meilleure des manières c'était d'arrêter d'en parler. Mais là, le coup de la police et cet appel téléphonique, ça avait ravivé des trucs que j'avais besoin d'extérioriser. J'aurais pu en parler à Will mais j'voulais pas l'embêter avec ça. Il avait déjà fait tellement pour moi que j'avais envie de me débrouiller un peu toute seule. Enfin, toute seule avec Olive, ça c'était une évidence que j'avais besoin de parler là. Et finalement, j'me mettais à parler de Gustavo. Parce que lui, c'était une belle ombre à mon tableau. Quand j'étais arrivée ici, j'avais pas du tout calculé de retomber sur lui et j'avais pas anticiper qu'il m'infantiliserait comme il le faisait par le passé. D'autant plus que là, c'était du tout cuit, il avait juste à googler le nom de mon père ou en parler directement au sien pour être au fait de toute l'affaire. Olive, elle réagit assez vivement à tout ce que je lui dis et j'suis assez contente dans le fond de voir que j'étais pas folle, que le comportement de Gustavo, il était pas normal. Je hausse les épaules à la question d'Olive, "J'me pose la même question depuis trèèèès longtemps. Il m'a toujours pris pour une gamine. Il a genre quatre ans de plus que moi et quand on j'étais encore une enfant, lui il était adolescent, tu vois le genre." J'crois que j'ai trouvé une vraie alliée dans cette histoire parce que Olive, elle cherche même à aller me défendre auprès de lui. Moi, ça me fait flipper un peu, alors j'écarquille les yeux, devant sa ténacité. Elle s'énervait presque en parlant, vraiment remontée de savoir ce que ce gars me faisait vivre. Elle me donnait quelques conseils et j'pouvais qu'approuver. J'avais voulu à un moment me frotter à lui mais il avait été plus fort. "Ouais, j'vais tenter de l'ignorer, d'le garder bien loin de moi, mais la ville est p'tite.." Olive, elle est prête à mettre en place une offensive, aller lui parler carrément, se venger directement sur son lieu de travail. J'secoue la tête. "Oh non non non, ne fait pas ça Olive, il en vaut pas la peine." J'regarde Olive, elle m'impressionne. "Quoi que, j'aimerais bien te voir à l'oeuvre, pour que j'prenne des exemples." J'marque une pause. "J'manque de répartie, alors j'bredouille quand j'suis face à lui et il en rigole." J'fais une p'tite moue boudeuse, parce que ouais, face à Gustavo, j'suis vraiment incapable de prendre le dessus. J'réfléchis à tout ce qu'elle vient d'me dire. "J'crois qu'il bosse pour son père. Mais j'en sais trop rien en fait. J'vais me renseigner." que j'lui dis avec un p'tit sourire, prête à monter au front avec elle s'il faut. Mais j'la mets en garde. "Attention hein parce qu'avec lui, on est sur un level d'impertinence et de condescendance assez high." J'la regarde un peu en fronçant des yeux. "T'aurais quoi comme idée pour l'faire chier un peu?" J'crois que j'suis en train d'me prendre au jeu et pour une fois, avec Olive à mes côtés, j'ai l'impression que je pourrais prendre le dessus, parce que maintenant, j'suis plus toute seule.

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
POINTS : 0
MESSAGE : 381
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, riley, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptyVen 20 Oct 2023 - 0:11


Olive & Poppy

Poppy, c'était une belle âme. Une belle personne, mais elle était un peu sans défense, la pauvre. Incapable de stand up pour elle-même, de répondre et de jouer le jeu de ce con qui lui faisait vivre l'enfer. Olive, elle n'avait pas froid aux yeux, elle reculait pas devant les imbéciles qui se croyaient plus forts que les autres. En plus, taper sur Poppy, c'était un beau signe de lâcheté selon la blonde. Il s'agissait probablement là de quelqu'un qui n'avait aucune confiance en lui et qui n'avait trouvé que ça pour se donner un peu d'importance. Olive, elle avait beau donner des conseils à sa copine, ça pouvait s'avérer bien difficile à suivre vu la grandeur de la ville. C'était pas Toronto ou Seattle ici. Alors elle était bien prête à sortir les armes, à défendre son amie. « Il en vaut pas la peine, mais ce serait bien qu'il le sache quand même. » dit-elle en plissant les yeux. Qu'il sache qu'il était une ordure quoi. « Plus t'en parles, plus ça m'irrite. Y'a que les gros lâches pour rire de ceux qui savent pas se défendre. » déclara-t-elle fermement. L'opinion qu'avait Olive sur ce mec, elle ne faisait que descendre au fur et à mesure de cette discussion, ça n'allait certainement pas aller en s'arrangeant. L'envie de le trouver et de le faire chier, un peu dans l'anonymat pour éviter les répercussions sur la rousse, ça lui tentait bien. « Mmmh. Ouais, renseigne-toi. » lui conseilla Olive en hochant la tête. Parce que la confrontation, ça lui faisait pas peur à Olive. Ça lui avait jamais fait peur en fait, elle avait dû apprendre bien tôt à stand up for herself. Quand t'étais enceinte aussi jeune, t'en entendais pas mal des commentaires et donc, Olive, elle avait bien vite appris à répliquer. Pas qu'elle ait déjà eu la langue dans sa poche de toute façon. C'était presque un talent qu'elle avait là. Talent qu'elle était fin prête à mettre à l'usage pour Poppy. Parce que oui bon, elle s'était calmée avec les années, mais aussi grâce à Victoria. « Oh t'inquiètes pas, ça m'fait pas peur. » déclara-t-elle donc bien confiante. Poppy, elle semblait aussi prendre un peu en confiance face à son bully parce qu'elle semblait tentée par l'idée d'Olive, son p'tit plan machiavélique complètement improvisé. « J'sais pas, ça dépend de plein de trucs. Saboter quelque chose à son boulot, jouer les clientes chiantes qui veulent se plaindre. » dit-elle en haussant les épaules. Difficile à dire en ayant aussi peu de détails. « C'est quoi son nom? J'peux sûrement le googler voir ce qui sort. » demande Olive en sortant son téléphone. Elle jeta un coup d'oeil rapide à la cour d'école, attendant toujours Victoria et c'est un peu comme par magie que la mini Parker arriva à ce moment-là. « Hey bonjour madame! Je te présente Poppy, c'est une amie à moi. » dit-la blonde à sa fille avec un grand sourire. « Et Poppy, j'te présente Victoria, ma fille, la fameuse. » dit-elle en riant.



__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptySam 21 Oct 2023 - 0:14

J’me sentais un peu nulle face à Olive. J’la trouvais tellement courageuse, tellement forte, tellement indépendante. J’me promettais là, à moi même que j’allais tenter de m’endurcir un peu, juste pour lui ressembler un peu. Moi, j’me sentais comme un p’tit lapin de trois semaines, en train d’se faire dévorer toute crue par le premier vilain renard qui passait par là. Ouais, c’était Gustavo le vilain renard et à entendre Olive, j’me trouvais de plus en plus légitime à me sentir comme ça par rapport à lui. Elle prenait vraiment ma défense et j’la voyais de plus en plus comme une alliée dans cette histoire. Au début, j’avais eu tendance à refuser son aide, parce que j’voulais pas du tout avoir quelque chose à voir avec Gustavo mais elle avait cette petit flamme dans les yeux Olive, ce p’tit truc qui m’faisait me sentir un peu plus forte, c’était p’tete un genre de girlpower que j’ressentais là et j’avais bien envie d’lui faire la peau au p’tit cubain, d’le faire redescendre de trois étages et qu’il soit confronté directement à sa méchanceté. Que quelqu’un d’autre lui ouvre les yeux en somme. Je hochais la tête frénétiquement lorsqu’elle le qualifia de lâche. "Ouais, et ça m’fait du bien d’pas me sentir seule la dedans. J’avais tendance à me remettre en question par rapport à lui tu vois, comme si c’était moi le problème." Mais là ouais, j’étais bien déterminée et j’me surprenais même à demander à Olive comment elle comptait s’y prendre pour lui pourrir un peu la vie. J’souriais tout à fait emballer par cette idée. Et alors qu’elle me demandait son prénom en sortant son téléphone, j’me rapprochais d’elle parce que moi aussi j’étais bien curieuse de voir comment elle faisait ses recherches avant un sabotage. J’étais comme dans une formation accéléré. "Alors il s’appelle Gu.." Je n’eu pas le temps de terminer ma phrase que mon regard se leva en même temps vers la fille d’Olive qui nous avait rejoint. Et là. J’ressentais comme un choc dans la poitrine. J’crois que j’laissais rien percevoir, parce qu’à force, j’étais habitué à tout intérioriser, à tout vivre en dedans mais mon esprit lui, il filait à toute vitesse et en une fraction de seconde, j’faisais 1+1. Cette petite fille là, je l’avais vu avec Gustavo, j’en étais sûre et certaine. J’me ressaisissais, très très rapidement, et j’adressais un sourire à Victoria, parce que mine de rien, j’étais très contente de la rencontrer enfin, cette demoiselle. J’lui faisais un p’tit signe de la main. "Hé salut Victoria, j’ai beaucoup entendu parler de toi !" J'marquais une pause, toisant Olive d'un regard le plus consistant possible mais au fond de moi, j'me liquéfiais et je regrettais déjà de lui avoir parlé de Gustavo, parce que définitivement, ils se connaissaient pour que Victoria passe du temps avec lui. J'reportais mon attention vers la petite fille. "C'est pas souvent que tu sors de classe avant les deux terreurs que j'viens chercher!" J'lui souris, priant très fort pour que Olive ne remette pas le sujet de Gustavo sur la table maintenant que sa fille était arrivée.

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
POINTS : 0
MESSAGE : 381
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, riley, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptyDim 3 Déc 2023 - 22:27


Olive & Poppy

Poppy, elle avait juste besoin d'un petit coup de pouce pour se sentir forte et en confiance, elle avait déjà les outils, fallait juste savoir comment les utiliser. Olive, elle était là pour ça, pour lui faire un p'tit tutoriel bien rapide et hop, la rouquine serait prête. Elle n'avait pas de touche magique, mais son meilleur conseil serait certainement de fake it until you make it. Parfois, la confiance elle était inexistante, mais fallait prétendre sinon on se faisait manger tout rond. Olive, elle l'avait déjà expérimenté et c'était probablement un truc que l'intimidateur de Poppy savait, il en profitait donc. Si elle pouvait au moins faire semblant d'ici à ce qu'elle maitrise tout ça, ce serait déjà ça de gagné. « C'est définitivement pas toi le problème. » lui dit la blonde d'un air qui se voulait rassurant. Alors que Poppy s'apprêtait à enfin cracher le morceau sur l'identité du grand méchant, Victoria fit son apparition et Olive perdit le focus bien rapidement sur la conversation, se concentrant sur sa fille. C'était toujours ça, elle primait sur tout le reste et même si la blonde était bien investie dans sa conversation avec son amie, sa fille serait toujours sa priorité. C'est donc avec un grand plaisir qu'elle fit les présentations, toujours bien fière d'introduire Vic à n'importe qui. « Elle a entendu parlé de tes chaussettes qui trainent partout dans l'appartement et de ton incapacité à faire ta vaisselle. » répliqua Olive en tirant la langue à sa fille. C'était leur love language, les petites insultes comme ça, les taquineries. Ça avait rarement un répit, peu importe l'endroit, approprié ou non. Sa fille lui tira la langue en retour avant de reporter son attention sur Poppy. « Tout le monde a été retenu par quelqu'un qui avait un truc à confettis dans le couloir. Y'en avait partout, c'était cool. » déclara la petite blonde, en profitant pour en retirer quelques-uns de son épaule. Ça expliquait bien l'attente anormale à la sortie des classes en tout cas. « Oh mince, j'ai oublié mon livre de maths. Je reviens, pars pas sans moi! » exigea-t-elle en pointant Olive du doigt. « J'garantis rien. » mentionna la blonde. Celle-ci levant les mains en l'air, lui démontrant que p'tête qu'elle le ferait avant de rire et se tourner à nouveau vers son amie, le temps que sa fille fasse l'aller-retour. « J'sais pas d'où elle retient ça, elle oublie toujours un truc. » dit Olive en riant, sachant très bien que ce trait venait d'elle. Elle donna une petite tape sur l'épaule de Poppy, revenant à la charge avec leur sujet initial. « Bon aller, avant qu'elle revienne, crache le morceau avec ce prénom que j'commence mes recherches. » insista-t-elle, sortant à nouveau son portable.



__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptySam 16 Déc 2023 - 0:14

L'arrivée de la fille d'Olive, ça fait comme une p'tite bombe à l'intérieur de moi. J'suis pas très longue à faire le rapprochement et j'ai cette désagréable sensation que tout mon monde vacille autour de moi. Si Vic connait Gustavo, il y avait de forte, très forte probabilités pour qu'Olive le connaisse aussi. Et tandis que j'tente de garder la face, de faire bonne figure et de sourire comme je peux, à l'intérieur, c'est une avalanche de pensées. Bordel, est-ce que je dois mentir à Olive, et ne rien dire, ou est-ce que je dois vraiment me lancer et lui raconter que le type dont je me plains depuis mon arrivée n'est autre que Gustavo? J'en sais rien et j'me sens en improvisation totale. J'écoute à peine la réponse de Vic et je m'en veux d'être aussi absente d'un coup. La rencontre de sa fille, normalement, ça aurait du être chouette, Olive m'en avait tellement parlé, mais là, j'arrive pas à me sortir de la torpeur. J'ricane presque mécaniquement lorsqu'Olive envoie un p'tit pic à sa fille et je hoche la tête quand Vic nous raconte cette histoire de confettis. J'ai comme un p'tit moment de répit lorsque la petite fille s'éclipse à nouveau pour aller chercher un truc dans son casier ou dans sa classe. J'en sais rien, j'ai pas tellement écouté. Il y avait une micro-chance pour qu'Olive oublie cette histoire de gars qui me fait la misère, et qu'on passe à autre chose, mais non, Olive me donne une p'tite tape et reprend son téléphone, prête à reprendre ses recherches, pour mettre en place son p'tit plan diabolique pour me venger de Gustavo. J'inspire et de toute façon, j'peux pas reculer. J'peux pas lui mentir. Ca s'rait pas honnête. Si elle ne m'en avait pas reparlé, peut-être que j'aurais rien dit, mais là, j'peux pas. Ca finira par se savoir un jour ou l'autre, de toute façon. J'inspire un grand coup. "Gustavo Castillo." que j'lâche d'un seul souffle. J'relève les yeux vers Olive et j'lui souris tristement. "J'sais pas quel lien t'a avec lui, mais j'sais que t'en as un." J'fais un p'tit geste de la tête en direction de Vic qui est en train de s'éloigner de nous. "J'le sais parce que j'ai déjà croisé Vic un jour, et elle était avec lui." Ca fait probablement beaucoup d'information à digérer pour Olive. Et comme j'suis une nana qui passe son temps à s'excuser de tout, j'trouve rien de mieux à dire. "J'suis désolée pour ça." J'ai peur qu'elle m'en veuille, j'sais pas comment elle va réagir, j'sais pas quel répercussion ça peut avoir sur elle, mais ça me désole d'avance.

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
POINTS : 0
MESSAGE : 381
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, riley, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptyJeu 18 Jan 2024 - 20:47


Olive & Poppy

En attendant le retour de sa fille, Olive elle était fin prête pour que Poppy crache le morceau. Elle attendait ce nom avec impatience. C'était une pro de la recherche en ligne pour trouver des p'tits détails sur les gens. Une bonne stalker en fait, mais c'était moins gratifiant comme titre. Et si Olive se pensait prête, elle n'avait aucune idée à quel point elle ne l'était pas. Lorsqu'elle releva la tête vers son amie et vu la tête qu'elle lui servait, elle en était bien à se demander si elle était terrifié de dire son prénom ou si c'est parce qu'elle avait vu un fantôme. Elle ne se doutait pas, Olive, que c'est le prénom de Gus qui sortirait. « Hein? » s'exclama la blonde complètement choquée d'apprendre ça. Pour elle, ça n'avait aucun sens. Poppy devait se tromper, elle devait parler d'un autre Gustavo ou quelque chose du genre, c'était la seule explication logique. « Nope c'est impossible. » dit-elle en secouant la tête. Et pourtant la rousse lui confirma bien savoir qu'elle avait un lien avec. Elle savait parce qu'elle l'avait vu en présence de Victoria. Ça, ça confirma bel et bien à Olive que Poppy, elle parlait de son Gus. Enfin, le même qu'elle connaissait. « Je... Je sais pas quoi te dire. » lui mentionna-t-elle avec un brin de panique dans les yeux. Ça sortait de nul part pour elle, ça la prenait de court. Elle ne s'y attendait pas. Évidemment qu'elle n'avait plus envie de sortir la fourche pour Gustavo, mais elle se devait aussi de défendre son amie. Fallait qu'elle ait sa version à lui, mais fallait surtout qu'elle réfléchisse. « J'vais lui parler. » confirma Olive en posant sur Poppy un regard bien sincère et bien désolé. « C'est pas le Gus que je connais ça, il est gentil, c'est quelqu'un de bien... Y'a forcément un mal entendu. J'vais lui parler. » lui re-confirma Olive. Elle se sentait bien perdue là, mais elle sentait qu'elle pouvait pas juste rester passive dans cette situation. Elle avait bien promis à Poppy de l'aider alors qu'il s'agisse de son ami ou pas, elle allait remplir cette promesse là.



__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptyMer 24 Jan 2024 - 2:04

J'sais que j'allais annoncer un vrai truc à Olive là. J'le savais depuis que j'avais reconnu Victoria. En fait, sans le savoir, j'avais déjà vu cette petite fille. Avec Gustavo. Alors j'savais pas exactement ce qu'était leur relation à eux deux, mais la seule chose que je savais, c'est que Gustavo était suffisamment proche d'Olive pour qu'elle accepte qu'il passe du temps avec la petite. C'était ultra délicat comme situation et ça me paralysait. Quand Victoria avait tourné les talons pour aller récupérer un truc, Olive était revenue à la charge, pour faire la peau à ce fameux gars qui me persécutait. J'étais plus tellement down pour lui donner son nom mais j'étais un peu prise au piège. J'aurais aucune raison de me raviser, surtout qu'elle s'était engagée, Olive, à être une alliée dans cette histoire. Mais j'me doutais bien que ça allait pas mal redistribuer les cartes. Alors je lâchais son nom. Olive, elle réagit au quart de tour, elle semblait bien surprise parce que deux images de Gustavo devaient se percuter dans sa tête. J'affichais un mine vraiment dépitée, parce que mon idée, à la base, c'était pas de la mettre dans l'embarras, c'était pas de mettre sa relation avec Gustavo à mal. Et je voyais bien qu'elle y croyait pas au début, mais quand j'alignais mon argument, celui de Victoria et lui, dans la rue, elle semblait désemparée. "Je.. je suis désolée." que je répétais une seconde fois, alors qu'elle me disait ne pas savoir quoi dire. J'me sentais tellement mal à cet instant. J'aurais voulu m'éclipser, disparaître, et n'avoir jamais eu à parler de tout ça. J'regrettais. Olive, elle avait de la panique dans les yeux mais finalement, elle était forte, et se ressaisit. "T'es.. t'es sûre? T'as pas obligée tu sais." que j'dis, toujours très contrariée par tout ça. "Il va probablement me détester encore plus, j'suis pas certaine que ça soit une bonne idée." Mais en même temps, j'comprends aussi qu'Olive est envie de mettre les choses à plat avec lui. Ce que je lui ai raconté de lui, ça doit pas bien feater avec sa vision. J'regarde mon amie, et j'essaye de me mettre à sa place, de comprendre. Doucement, j'lui demande, "Toi et Gus.. c'est, c'est quoi votre relation?" J'sais pas s'ils étaient super amis, collègues, peut-être plus, mais là, on avait clairement Gustavo en commun, et j'pense que c'était pas mal important qu'on comprenne, chacune les enjeux de cette révélation.

@Olive Parker

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
POINTS : 0
MESSAGE : 381
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, riley, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptyLun 12 Fév 2024 - 3:54


Olive & Poppy

Évidemment que Poppy ressentait le besoin de s'excuser elle après cette révélation. C'était typiquement Poppy, c'était dans sa personnalité de se sentir mal pour tout et rien, surtout quand c'était pas de sa faute. Le seul fautif là, c'était Gus. C'est juste qu'Olive, elle refusait un peu d'y croire. Ça n'avait aucun sens pour elle que celui qui l'avait tant aidé, qui avait toujours répondu présent puisse faire en sorte que son amie se sente aussi mal. « Arrête de t'excuser Poppy, c'est pas ta faute à toi. » lui dit fermement Olive en secouant la tête. Elle avait devoir y réfléchir davantage, mais c'était pas vraiment le genre de trucs qu'elle pouvait ignorer, maintenant. Elle allait devoir lui en parler. « Non mais t'inquiète pas, j'vais m'arranger pour que ça te retombe pas dessus. » la rassura-t-elle, se demandant quand même comment faire. C'était tellement irréel pour Olive que ça lui paraissait bien impossible que ça retombe sur Poppy de toute façon. Si vraiment, la situation était telle que décrite, Olive n'aurait pas le choix d'utiliser sa propre relation avec les deux pour que ça s'arrange, dans aucun cas ça allait être ok pour elle tout ça. Forcément, sa réaction amena quelques questionnements chez son amie. Elle prenait ça à coeur Olive, c'était normal qu'elle se questionne sur l'état de la relation entre Gus et Olive, sur ce lien qui les unissait, mais qui était aussi vachement difficile à décrire pour la blonde. Olive prit quelques secondes pour réfléchir, même pas certaine de quels qualificatifs utiliser. « On est très proches, lui et moi. C'est Gus que j'suis venue retrouver, en fait, quand j'suis arrivée à Bowen l'an dernier. Il m'a bien aidé à m'installer, à m'adapter. C'est vraiment un très très bon ami. » déclara-t-elle en haussant les épaules. Olive, elle n'avait pas envie de mentir à Poppy, mais ne sachant même pas ce que leur relation était en train de devenir, elle préférait taire cet autre aspect d'eux, ce petit plus qu'ils exploraient depuis quelques semaines déjà. « Je bosse pour lui aussi, il m'a donné un emploi à son hôtel à mon arrivé. Tu comprends donc pourquoi j'ai autant de mal à le voir sous un mauvais jour. » grimaça-t-elle. Même encore là, juste en ressassant ce qui les unissait, elle avait du mal. « Mais j'te crois hein. » s'empressa-t-elle d'ajouter. La dernière chose qu'elle voulait, c'était que Poppy pense qu'Olive ne la croyait pas. « J'vais lui parler, j'pourrai pas le regarder en face sinon. J'te mettrai pas dans l'embarras, c'est promis Pop, mais faut que j'éclaircisse ça. J'peux pas croire que tout ce temps, j'ai eu droit à une facette de lui qui n'existe même pas, ou qui n'existe qu'avec moi. » déclara-t-elle les bras croisés. « Et Vic. » rajouta-t-elle en tournant la tête vers la cour d'école.



__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive EmptyMar 13 Fév 2024 - 19:08

J'me sentais mal. Si mal de savoir que j'avais pu troubler un truc entre Olive et Gustavo. Et soyons honnête, j'avais aussi un peu peur des répercussions que j'pouvais avoir avec Gustavo à la suite de ça. C'était certain qu'il allait m'en vouloir et j'avais pas envie de reprendre ses foudres à nouveaux. Mais j'crois que pour Olive, c'est important que ça soit dit, qu'elle éclaircisse ça avec Gustavo et j'peux la comprendre. "Ok, d'accord, ok." que j'répérais frénitiquement, toujours un peu paniquée à l'idée d'être confronté à nouveau avec Gustavo. J'crois que je n'aurais jamais osé en parler si j'avais su qu'Olive était lié de près ou de loin à lui. Et ça me troublait vraiment d'autant plus que sa réaction à Olive, elle montrait bien quand même qu'elle avait une certaine confiance en lui. J'la questionnais sur ses relations avec lui et en fait, Gustavo semblait avoir été ultra présent pour elle lorsqu'elle était arrivée. J'comprenais totalement qu'elle puisse avoir du mal à l'imaginer vilain comme un poux avec moi. "J'suis certaine qu'il est capable d'être gentil. La preuve. Mais jamais avec moi. Ca c'est une certitude." que j'disais en grimaçant un peu. Gustavo c'était aussi un pote de mon grand frère, Gus trouvait grâce aux yeux de Seth, c'est qu'il était pas totalement mauvais. J'crois juste qu'il avait pris des mauvaises habitudes avec moi depuis l'adolescence. Et c'était pas plus mal, en vérité, qu'Olive lui en parle. Si ça pouvait cesser, alors ça s'rait cool. J'écoutais ses dernières paroles, tandis qu'on voyait Vic revenir au loin, suivi de très près par les deux enfants de Cooper. "J'comprends, j'espère que .. j'espère que ça s'passera bien." que j'disais déjà un peu détachée puisque les enfants arrivaient à notre hauteur. Il était hors de question de les mettre dans ce genre d'histoire, encore plus Victoria qui était directement lié à Gus. "Héé, salut vous deux." que j'disais en me penchant vers les enfants de Cooper pour récupérer le sac à dos de la petite fille. J'relevais les yeux vers Olive, lui adressant un p'tit sourire triste. "On s'tient au courant?" que j'lui dis alors que je la prenais rapidement dans mes bras pour lui donner une accolade amicale. Tout ce p'tit monde se dit au revoir et on prit chacun un chemin différent. Le fils de Cooper était déjà en train de me raconter sa journée, tandis que j'avais un peu la tête ailleurs, repensant à Olive et au bordel que j'avais probablement mis dans sa tête. J'allais rester bien attentive dans les jours et semaines prochaines, juste pour être certaine qu'Olive allait bien.

rp clos.
@Olive Parker

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty
MessageSujet: Re: quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive   quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
quand tout a un arrière goût de déjà vu - olive
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tout envoyer en l'air sans regards en arrière (perry) - HOT
» tout est foutu mais le déni a un goût de goyave - archie
» Quand tu avais tout prévu, mais quand fait ça se passe pas comme prévu (Bàhr)
» Elle aurait le goût du ciel le goût tragique des meurtrières (léo)
» ♆ « Quand vous êtes embêtés embrouillez tout. » Adam.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: