AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex ...
Voir le deal

 

 If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
animateur
Kay Armstrong
Kay Armstrong
MESSAGE : 2902
ICI DEPUIS : 03/02/2023
COMPTES : Tommy + Cooper + Gustavo
CRÉDITS : av. (lumossolemstuff) ic. (madeyesaes) sign.(magma)

STATUT : Tant qu'on est ensemble, tant qu'on est à deux (alexis)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Né à Bristol, il y a vécu jusque ses 18ans. Il a ensuite déménagé à Londres pour ses études. Il a tenu à peine un an à l'université avant de tout plaquer pour devenir disquaire. Il sortait énormément quand il était à Londres, abusant de l'alcool et autres substances plus illicites. Il est arrivé à Bowen il y environ 6 mois suite à une overdose de son meilleur ami. de
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyDim 30 Juil 2023 - 1:57


Alexis & Kay
tw: alcool & drogues


Ah Bristol, l’ambiance de ces rues, le climat bien anglais, des gens avec le même accent que lui partout, ses potes, ses dérives, ses pubs… Tout le rendait heureux Kay depuis une semaine qu’ils étaient arrivés. Le trajet avait été bien long, mais Kay, il avait relativisé. C’était toujours moins long que son aller simple pour Bowen. Cette fois-là, il avait vraiment fait n’importe quoi, s’infligeant de prendre un billet dans chaque aéroport où il débarquait. Un bordel qui avait rendu son trajet bien trop compliqué. L’avantage cette fois, c’est qu’il était avec Alexis, c’était donc un minimum organisé. Déjà que pour lui ça avait été l’enfer, elle n’aurait clairement pas apprécié qu’il fasse n’importe quoi avec les billets d’avion. Au moins là, même après trente heures de trajet, ils étaient arrivés sans encombre. Pas vraiment de temps de repos cela dit parce qu’entre la famille et les amis, il y en avait du monde à voir. Alexis avait eu le droit à la panoplie, entre le repas de famille chez le paternel Armstrong avec tous les oncles et tantes, le tour chez sa mère qui s’était un peu trop éternisé au goût de Kay, les apéros tous les soirs avec des copains différents et les visites du coin, ils n’avaient pas vraiment eu le temps de se reposer tous les deux. En plus de quoi, Kay n’était pas forcément prêt mentalement à être autant avec Alexis. Enfin si, bien évidemment, il savait que ça allait se passer comme ça. Il avait redouté un petit peu que ça joue sur leur relation et forcément, au bout d’une semaine, il sentait que ça jouait un peu. De façon assez classique pour eux, ils n’en avaient bien évidemment pas parlé. Alors plutôt que de dire à Alexis qu’il avait envie d’avoir un peu de temps pour lui, Kay s’était simplement habillé en tenue de sport devant elle. Au départ, il pensait juste aller courir une heure, juste de quoi avoir son petit temps à lui. Il était parti, musique dans les oreilles, plein de bonnes intentions. Puis il était passé en centre-ville et avait croisé un copain d’enfance. Il fut donc obligé de s’arrêter pour boire une bière. Un autre copain était arrivé, entraînant avec lui une nouvelle bière. En un battement de cils, il se retrouvait quelques heures plus tard, encore vêtu de ses affaires de sport, complètement saoul, sans aucune notion de l’heure, juste en train d’apprécier les gens autour de lui. Son portable était bien évidemment resté chez son père, le Britannique se contentant de sa montre connecté durant ses séances de sport. Il rendait donc impossible tout contact extérieur, mais à cette heure et surtout à ce niveau d’alcool, il n’en avait absolument pas conscience. Il enchaînait les bières et les shooters, sans rien avoir mis de solide dans son organisme. Clairement, il commençait à ne plus tenir droit, heureusement qu’il était bien assis sur le banc de la terrasse, le bras posé sur les épaules de sa pote pour plus de stabilité. Dans toute la splendeur du mec bourré qu’il était, il se sentait un peu trop impliqué dans la vie amoureuse de cette dernière, se trouvant obligé de la rassurer sur sa capacité à trouver quelqu’un. Les compliments pleuvaient, même si ce n’était pas les plus recherchés vu son état.

__________________________



ஃ I can hear the storm knocking at my door and I just wanna answer. I think I know its name 'cause I'm the one to blame, always chasing a disaster ஃ


Dernière édition par Kay Armstrong le Mar 12 Sep 2023 - 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25862-kay-armstrong-instagram
grand kangou
Alexis Silveira
Alexis Silveira
MESSAGE : 3866
ICI DEPUIS : 08/02/2023
COMPTES : leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie, summer & will
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : promise that you'll hold me close, don't let me go (kay)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyDim 30 Juil 2023 - 3:24


Alexis & Kay


Ça faisait déjà une bonne semaine que Kay et moi étions à Bristol. Ce serait mentir de dire que j'étais pas légèrement overwhelmed par tout ça. Je ne sais pas ce que je m'étais imaginé comme vacances quand j'avais accepté de venir là. J'avais pas été delusional non plus, notre relation n'était pas parfaite dans le monde réelle et elle ne le serait sûrement pas en vacances non plus. Y'allait avoir quelques moments plus difficiles, mais on finissait toujours par en parler et régler ça alors je m'attendais au même fonctionnement à Bristol. Après 30h de trajet, ça m'avait surprise qu'on ne s'engueule pas, au contraire on avait un peu pris chacun notre espace et tout s'était bien fait. On avait juste été épuisé dès le départ sans avoir la possibilité de rattraper ce sommeil là. Kay, il avait une grande famille quand même et si je m'attendais à rencontrer ses parents, je ne m'attendais pas à rencontre tout le monde. Et bordel, il y en avait du monde. J'étais de nature bien sociable dans la vie, j'me mêlais bien à n'importe quel groupe alors j'dirais que ça s'était bien passé toutes ces rencontres. Par contre, j'sentais qu'avec Kay, c'était p'tête un peu plus difficile. J'saurais dire s'il se refermait ou s'il regrettait, forcément moi j'avais un peu moins de patience vu la fatigue, mais on en parlait pas vraiment. On savait bien que la communication, c'était pas le truc le plus simple pour nous. J'me disais juste que ça reviendrait tout seul, ou au pire ça éclaterait parce que Kay irait la mauvaise chose et on arrangerait tout ça après. J'pensais réellement que ça se passerait comme ça, mais j'm'attendais pas spécialement à ce qu'il décide de me laisser seul chez son père sans grandes explications. Il s'habilla en tenue sportive  et confirmai d'un hochement de tête mon questionnement. Et ce fut la dernière fois que j'le vis de la journée. J'étais pas demeurée non plus, j'savais m'occuper. J'avais discuté avec son père, j'avais pris une douche, j'avais regardé un film. J'me sentais un peu prise au piège dans cette ville que je ne connaissais pas, entourée de gens que je ne connaissais pas. J'pouvais pas juste prendre mon sac et aller déjeuner avec une amie, j'en avais pas ici. Après un moment par contre, je décidai de sortir pour aller me balader autour du quartier. C'était pas gros Bristol, mais c'était pas Bowen non plus alors, c'était pas nécessairement évident d'me déplacer partout. Au retour, Kay n'était toujours pas rentré et j'savais mieux que de m'inquiéter qu'il soit mort dans un ravin quelque part. J'le connaissais un peu trop bien et je me doutais bien de ce qui pouvait être arrivé. Malheureusement. J'demandai à son père s'il y avait des bars populaires à distance de marche ou bien au centre-ville. Il m'en indiqua quelques-uns et c'est avec Google Maps en marche sur mon téléphone que je m'y dirigeai. Son père me proposa la voiture, mais j'étais pas trop à l'aise dans un pays étranger, toute seule. Après deux bars, j'entrai dans un troisième et la surprise d'y trouver Kay fut assez mince. C'est plutôt comment j'le trouvai qui me posa problème. Je m'approchai alors qu'il n'avait même pas conscience de ma présence. Ni dans le bar, ni dans sa vie, visiblement. En m'approchant, j'pouvais bien entendre les compliments d'adolescent qu'il lui faisait. Ne fait pas de scène, ne fait pas de scène. « Ça va? T'es bien là? » demandai-je en croisant les bras. Un de ses potes rencontré plus tôt dans la semaine me salua chaleureusement, mais remarqua assez vite que la scène risquait de mal virer. J'regardai longuement la fille sur qui Kay était appuyé - ou pâmé. Un bon regard lourd de sens. « Ce serait un bon moment pour dégager. » dis-je le plus gentiment que j'en étais capable. C'est-à-dire, pas tant que ça. Elle ne se fit pas prier et s'en alla au plus vite, laissant un Kay dans une situation assez précaire vu son manque d'équilibre. « Tu dois bien te foutre de ma gueule. » lâchai-je en apportant ma main à mon front, découragée, mais surtout en tentant de contenir la rage qui bouillait à l'intérieur.



__________________________



it wouldn't be worth it if it wasn't this hard, there wouldn't be starlight if it didn't get dark but it's all good until we're lonely with our love
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25875-alexis-silveira-instagram
animateur
Kay Armstrong
Kay Armstrong
MESSAGE : 2902
ICI DEPUIS : 03/02/2023
COMPTES : Tommy + Cooper + Gustavo
CRÉDITS : av. (lumossolemstuff) ic. (madeyesaes) sign.(magma)

STATUT : Tant qu'on est ensemble, tant qu'on est à deux (alexis)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Né à Bristol, il y a vécu jusque ses 18ans. Il a ensuite déménagé à Londres pour ses études. Il a tenu à peine un an à l'université avant de tout plaquer pour devenir disquaire. Il sortait énormément quand il était à Londres, abusant de l'alcool et autres substances plus illicites. Il est arrivé à Bowen il y environ 6 mois suite à une overdose de son meilleur ami. de
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyDim 30 Juil 2023 - 14:08


Alexis & Kay


Un changement d'environnement pouvait aussi s'accompagner d’une perte de repère. À Bowen, avec Alexis, c’est simple, c’est ce qu’ils connaissent. Du moins, c’est ce qu’ils ont appris à connaître, entre les amis, la famille et leur routine, ils avaient appris à s’apprivoiser tous les deux. Il y a eu des hauts et des bas, mais ils avaient fini par trouver un semblant de rythme qui leur convenait. Là, jeter dans le bain tous les deux, constamment l’un avec l’autre, les repères n’étaient plus les mêmes. Sans trop savoir à quoi s’attendre, Kay avait anticipé que tout ne serait pas rose. Après une semaine, il pouvait clairement voir ce qui n’allait pas pour lui, mais il n’avait pas osé en parler. Il ne se sentait pas de dire qu’il avait besoin d’un peu d’espace parfois. Alors comme tout avec Kay, ce qui aurait dû prendre une heure s’était transformé en grand n’importe quoi. Partir courir, c’était une bonne idée sur le principe. Juste de quoi recharger les batteries avant de retrouver Alexis. Sur le papier, ça n’aurait pas dû partir en vrille. Mais le voilà, plusieurs heures après, complètement saoul dans un des pubs qu’il avait longtemps foulé. Rien n’est dans la demi-mesure avec lui de toute façon. Il s’était laissé embarquer, n’omettant aucune opposition. Le niveau d’alcool présent dans son sang était grimpé en flèche, incapable de dire non aux potes qui se ramenaient un à un. Dans tout ça, il en avait oublié Alexis, n’ayant plus aucune conscience de l’heure. Et c’est la voix de la Brésilienne qui le sortit de cette petite bulle. Il releva le regard vers elle, affichant un grand sourire d’abruti. “Heeeey ! Tu m’as retrouvé.” Dit-il, sincèrement content de la voir devant lui. Dans son état, il était bien incapable de déceler une once d’énervement chez la Brésilienne, il fallut qu’elle vire sa pote pour qu’il s’en rende compte. Il grimaça un instant, regardant la fille partir. “On n'avait pas fini notre conversation.” Se plaignit-il en s’accoudant sur la tête. Les bras calés autour de sa pinte pour garder un semblant d’équilibre, il releva le regard vers Alexis. “Pourquoi t’as dis ça ? Elle est sympa !” Clairement, si, sobre, il n’a pas bien conscience de son comportement avec les femmes, là, c’était encore pire. Il n’était même pas en train d’essayer de jouer les innocents pour se dédouaner. C’est simplement qu’il n’avait pas conscience de ses actions et encore moins après avoir consommé une dizaine de pintes. “J’me fou pas de ta gueule, pourquoi j’le ferais ?” Demanda-t-il, oscillant son regard confus entre elle et son pote. Ce dernier le regardait avec des grands yeux, essayant de lui faire comprendre qu’il faudrait qu’il ferme sa gueule. Ses petits signes peu discrets eurent juste le chic de faire rire Kay. Sa capacité d’attention à ce moment était comparable à celle d’un petit chiot. Même pas un enfant, ce serait lui donner trop de crédit. Il apporta finalement sa pinte jusqu’à ses lèvres pour terminer cul-sec les quelques gorgés qui lui restaient. Allez savoir comment, le Britannique tenta ensuite de se relever de sa chaise. Une entreprise bien compliquée qui lui demanda de se tenir à divers endroits pour ne pas perdre l’équilibre. C’est sur Alexis qu’il trouva ensuite sa balance, passant son bras autour de ses épaules. “Qu’est-ce que tu veux à boire ?” Demanda-t-il, déjà plus capable de se souvenir de l’agacement de sa petite amie.

__________________________



ஃ I can hear the storm knocking at my door and I just wanna answer. I think I know its name 'cause I'm the one to blame, always chasing a disaster ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25862-kay-armstrong-instagram
grand kangou
Alexis Silveira
Alexis Silveira
MESSAGE : 3866
ICI DEPUIS : 08/02/2023
COMPTES : leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie, summer & will
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : promise that you'll hold me close, don't let me go (kay)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyLun 31 Juil 2023 - 1:53


Alexis & Kay


C'était normal au bout de 7 jours à avoir passé chaque instant ensemble d'avoir besoin d'un peu d'espace. Ça aurait dû être simple de s'en parler. Ça aurait surtout dû venir de Kay parce que bon, même si oui, j'serais pas contre un p'tit moment avec moi-même, j'étais pas le genre de personne qui avait BESOIN de ces moments seuls. Au contraire, je me nourrissais un peu de la présence des autres, de leur énergie. Alors même si avec Kay, c'était un peu délicat en ce moment, ayant perdu nos repères, j'me doutais pas vraiment d'à quel point il pouvait en avoir eu besoin. Ça ne me traversa absolument pas la tête en fait, tout ce à quoi je pensais là maintenant, c'était qu'il s'était barré et m'avait laissé toute seule chez son père. Pour aller courir, c'était ok, ça passait. J'trouvais ça un peu rude sa façon d'me le dire, c'est-à-dire avec aucun mot, mais j'avais compris, le message était passé. Par contre après 4h, j'me demandais bien à quel point il avait de l'endurance Kay. J'le connaissais assez pour ne pas m'inquiéter, mais plutôt pour commencer à me sentir agacée par la situation. Classique Armstrong, son téléphone était resté ici avec mes textos qui entraient dans le vide. J'avais beau être patiente, ou plutôt avoir développé une patience assez extraordinaire quand il s'agissait de dealer avec mon petit-ami, toute qualité avait ses limites et j'avais atteint la mienne. C'était pas évident d'arpenter une ville inconnue en espérant tomber sur un Kay égaré, mais je finis par y arriver et c'que je trouvai à l'intérieur de ce bar, ça ne me plaisait absolument pas. J'avais envie de lancer des trucs à travers la pièce, mais fallait que j'me calme. Une Alexis impulsive et violente, ça n'aidait personne. C'est pourtant un Kay bien innocent que j'retrouvai face à moi alors qu'il n'avait visiblement pas conscience de ses agissements, pour faire changement. Parfois j'me demandais vraiment si je sortais avec un enfant ou un adulte. « Oh, excuse-moi, j'aurais peut-être dû attendre qu'elle te tombe dans les bras vu comment ''elle est siiiii belle et si merveilleuse et elle séduirait n'importe quel mec, même toi ''. » dis-je en citant ses paroles, bien énervée. « C'est ça que j'aurais dû faire? Parce qu'elle est sympa? » demandai-je ironique. C'est drôle parce qu'avant de connaitre Kay, j'avais jamais été jalouse. Ouaip, c'est dur à croire comme ça parce que depuis qu'il est dans ma vie, j'ai eu l'air d'une grosse jalouse à multiples occasions. Clairement je gère pas trop bien ça. C'est drôle, mais pas drôle. J'pense que son pote, il savait plus trop où se mettre. Lui, il captait bien que j'étais en colère, pas comme l'autre couillon qui s'demandait bien pourquoi j'avais cet air. Il n'avait aucune capacité attentionnelle d'ailleurs et en peu de temps, il se retrouvait plutôt à essayer de se lever. J'étais un peu découragée de le voir alcoolisé comme ça et alors qu'il s'accrochait à moi, j'avais une p'tite intrusive thought qui m'disait d'le pousser par terre. Mais ce con, je l'aimais alors forcément, j'le fis pas même s'il me faisait incroyablement chier. J'comptais pas juste sourire pour lui faire plaisir, il avait clairement dépassé la ligne là. « J'veux rien à boire Armstrong. » lui dis-je froidement.  Je tournai la tête vers lui, sachant très bien que tout ce que j'allais lui dire, ça servirait à rien vu son taux d'alcoolémie, mais tant pis. « Tu m'as laissé toute seule chez ton père, sans rien m'dire, pour venir draguer ta pote. J'sais pas si tu te rends compte à quel point t'es con ? » lui lançai-je en ne cachant pas ma colère. « Si tu voulais que j'parte, t'avais qu'à m'le dire. » rajoutai-je, peut-être de façon un peu dramatique.


__________________________



it wouldn't be worth it if it wasn't this hard, there wouldn't be starlight if it didn't get dark but it's all good until we're lonely with our love
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25875-alexis-silveira-instagram
animateur
Kay Armstrong
Kay Armstrong
MESSAGE : 2902
ICI DEPUIS : 03/02/2023
COMPTES : Tommy + Cooper + Gustavo
CRÉDITS : av. (lumossolemstuff) ic. (madeyesaes) sign.(magma)

STATUT : Tant qu'on est ensemble, tant qu'on est à deux (alexis)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Né à Bristol, il y a vécu jusque ses 18ans. Il a ensuite déménagé à Londres pour ses études. Il a tenu à peine un an à l'université avant de tout plaquer pour devenir disquaire. Il sortait énormément quand il était à Londres, abusant de l'alcool et autres substances plus illicites. Il est arrivé à Bowen il y environ 6 mois suite à une overdose de son meilleur ami. de
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyLun 31 Juil 2023 - 2:46


Alexis & Kay


Rien dans cette situation n’aurait dû être normal dans la tête de Kay. Au départ, quand il avait croisé son pote, il s’était dit qu’il resterait juste le temps d’un verre. Son heure de footing pouvait bien se transformer en une heure avec son pote. Sur le papier, c’était simple. Sur le papier seulement, parce qu’en 26 ans sur cette terre, le Britannique ne semblait toujours pas avoir compris qu’une fois lancée, il ne savait pas s’arrêter. Plusieurs potes les avaient rejoints et avec leurs arrivées étaient venu d’autres verre. Perdre le fil des heures une fois sous l’influence de l’alcool, plutôt classique chez n’importe qui et c’était d’autant plus vrai pour Kay. C’est presque comme s’il avait l’impression que ça ne faisait qu’une heure qu’il était là quand la voix d’Alexis retentit dans les oreilles. “Bah, c’est vrai non, ce que j’ai dit ?” Dit-il innocemment en tournant la tête pour voir où était parti sa pote. “Je suis sûr que tu t’entendrais bien avec elle en plus.” Ajouta-t-il avec une petite mine boudeuse. Classic Kay, il n’avait aucune idée de ce qu’il avait fait de mal. Réconforter une amie et lui donner de la motivation par des compliments, ce n'est pas un crime non ? Si elle avait besoin d’entendre ces mots de quelqu’un, c’est son devoir de pote de le faire. C’est comme ça qu’il le voyait sur le moment, avant de tenter de se lever. Le sol était clairement en train de tanguer et regarder ses pieds en se levant n’était pas la meilleure des idées. Avec ces conneries, il allait finir par avoir le mal de mer. Enfin, encore faudrait-il qu'il soit sur un bateau, là, il était juste complètement torché. Il s’appuyait sur Alexis, à la fois pour être contre elle, mais aussi pour se maintenir dans un semblant d’équilibre. Elle était encore bien énervée et tout ce qu’il trouva à faire, Kay, quand elle le rembarra pour un verre, c’est d’adresser une grimace à son pote. Le Britannique commençait tout juste à comprendre qu’il était dans la merde, mais c’est pas son pote qui allait pouvoir l’aider. Le pauvre regardait la scène, un peu confus. “Mais si, viens, on prend un verre. Faut que tu rencontres les autres.” Tenta-t-il comme un enfant qui essayait de convaincre ses parents de lui acheter des bonbons. Il ne lisait pas les signaux du tout, il avait juste envie de continuer sur sa lancée. Alexis expliqua par la suite pourquoi elle n’était pas aussi contente que lui. Il tournait la tête vers elle le plus innocemment du monde. “Ça va, il est sympa mon père nan ?” Est-ce que c’est possible de creuser son propre trou encore plus profond que ça. “J’ai croisé Connor sur le chemin, je n'ai juste pas vu le temps passer.” Expliqua-t-il en adressant un petit sourire à ce dernier. Il perdait le fil au fur et à mesure de ses paroles, prenant plus de temps qu’à la normal pour assimiler toutes les infos qu’elle avait mis dans sa phrase. “Et je draguais pas ! Pourquoi tu crois toujours le pire ?” Demanda-t-il en fronçant les sourcils. Ce n’est pas comme si elle lui reprochait ça souvent, mais les quelques fois où c’était arrivé l’avait marqué, il faut croire. “Et puis je profite juste des vacances avec les copains. Mais j’veux pas que tu partes ! On est bien là.” Dit-il soudainement alors que la dernière phrase de la Brésilienne le frappa avec quelques secondes de retard. Il levait les yeux au ciel en riant comme si elle avait dit une blague. Il ne savait pas trop comment gérer la situation, mais il faut dire aussi qu’il ne cherchait pas vraiment à le faire. L’alcool le tenait à flot, dictant ses mouvements et ses paroles. Il se pencha ensuite vers l’oreille de sa petite amie, son cerveau volant d’un sujet à l’autre. “J’ai encore perdu mon portable et mon portefeuille, je crois… Tu pourrais m’avancer pour les verres que je dois payer ?” Demanda-t-il en tentant d’afficher une petite bouille mignonne. L’art de choisir son moment, par Kay Armstrong.

__________________________



ஃ I can hear the storm knocking at my door and I just wanna answer. I think I know its name 'cause I'm the one to blame, always chasing a disaster ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25862-kay-armstrong-instagram
grand kangou
Alexis Silveira
Alexis Silveira
MESSAGE : 3866
ICI DEPUIS : 08/02/2023
COMPTES : leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie, summer & will
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : promise that you'll hold me close, don't let me go (kay)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyLun 31 Juil 2023 - 4:26


Alexis & Kay


C'était tout de même un classique move à la Kay Armstrong ce qui se passait là. C'était pas la première fois qu'il faisait le con. Il avait une petite tendance à se défoncer ou à se torcher et à oublier que j'existais. C'est juste qu'avec Kay, j'expérimentais ça que depuis qu'on était ensemble. Enfin, avant il se défonçait et me rendait visite ou bien, j'avais pas de nouvelles de lui pendant plusieurs jours et j'men fichais pas mal à cette époque. C'était pas pareil. Là, ce genre de comportement là, ça venait me chercher et ça avait le don de continuer à me surprendre de la mauvaise façon chaque fois. Comme s'il n'apprenait pas de ses erreurs cet imbécile, qu'il continuait à stagner au niveau d'la progression de sa logique. Il oubliait que j'existais, perdait ses choses et faisait des trucs idiots comme draguer des filles sans même s'en rendre compte. Du moins, c'était ce qu'il prétendait. Ça m'arrangeait de le croire, la plupart du temps. Personne voulait se dire que son petit-ami draguait ouvertement et en toute connaissance de cause. Si j'avais daigné parler de ça avec quelqu'un, on m'aurait probablement dit que c'était pas normal ce comportement, mais que voulez-vous, j'étais bien aveuglée par l'amour que j'ressentais pour lui. J'avais aussi bon espoir qu'il s'améliore, que j'vale la peine et que notre histoire soit assez spéciale ou précieuse à ses yeux pour faire mieux. Pas changer, j'voulais pas le changer, je l'aimais pour lui. Juste faire mieux sur ces aspects quoi, la base. C'est probablement pour ça que j'continuais d'être patiente, le plus possible en tout cas. J'avais espoir. Parfois par contre, j'me demandais pourquoi. Surtout quand il mentionna que tout ce qu'il avait dit à la fille, sa ''pote'', c'était vrai et que je m'entendrais bien avec elle. Je soupirai d'agacement en levant les yeux au ciel. Il n'était pas croyable. En le voyant ramer autant à tenir en équilibre, je ne tentai pas de lui nuire, mais je comptai pas l'aider non plus. « Mais arrête, j'ai pas envie! » répliquai-je en sentant l'agacement monter. J'avais probablement déjà rencontré tout le monde qui était là en plus, mais évidemment il s'en souvenait pas sur le coup. Je tentai d'lui expliquer ce qui m'agaçait, lui mettre les faits devant lui de façon bien claire, mais évidemment, c'était pas assez clair pour Kay. Il répondait à tout à retardement, réfléchissant qu'en apparence parce que ses réponses n'étaient clairement pas réfléchies, elles. « Il est sympa ton père c'est pas le point important là... » lui dis-je ne sachant même pas comment parler avec lui en ce moment. J'tentai de respirer alors qu'il faisait ce qu'il faisait de mieux en étant saoul, du bon vieux gaslight. Comme si tout était dans ma tête qu'il n'y avait aucun problème, qu'il n'avait rien fait. « J'crois pas toujours au pire, TU agis toujours d'la pire façon ! » m'emportai-je en levant les yeux au ciel. Ça semblait le faire bien rire Kay que je parle de partir et ça, ça me mit en rogne. J'restai silencieuse face à sa réponse alors qu'en quelques secondes à peine, il changea de sujet. « T'es sérieux là? » lui demandai-je, peinant un peu à croire à son culot. Il me riait au visage face à la possibilité que j'fasse ma valise et il me demandait de payer pour ses verres qu'il avait consommé en draguant une autre? Aucune excuse, aucun regret, aucune once de culpabilité. Du classique Kay Armstrong comme je l'avais dit plus tôt et ce soir, j'en avais marre. J'me retrouvais à des kilomètres de chez moi, de gens qui me traitaient bien mieux que ça, tout ça pour quoi? Pour lui. Et il agissait comme ça? « Tu demanderas à ta pote, vu qu'elle est si géniale que ça. » lui dis-je en me dégageant de son bras. « Va te faire voir, Kay. » lui lançai-je en sortant du bar et en le laissant libre de faire ce qu'il voulait. Moi, j'étais à bout là.


__________________________



it wouldn't be worth it if it wasn't this hard, there wouldn't be starlight if it didn't get dark but it's all good until we're lonely with our love
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25875-alexis-silveira-instagram
animateur
Kay Armstrong
Kay Armstrong
MESSAGE : 2902
ICI DEPUIS : 03/02/2023
COMPTES : Tommy + Cooper + Gustavo
CRÉDITS : av. (lumossolemstuff) ic. (madeyesaes) sign.(magma)

STATUT : Tant qu'on est ensemble, tant qu'on est à deux (alexis)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Né à Bristol, il y a vécu jusque ses 18ans. Il a ensuite déménagé à Londres pour ses études. Il a tenu à peine un an à l'université avant de tout plaquer pour devenir disquaire. Il sortait énormément quand il était à Londres, abusant de l'alcool et autres substances plus illicites. Il est arrivé à Bowen il y environ 6 mois suite à une overdose de son meilleur ami. de
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyLun 31 Juil 2023 - 11:30


Alexis & Kay



Clairement, il était en train d’abuser, Kay. Il n’en avait pas encore conscience, mais son comportement n’était pas des plus appropriés. Alexis se trouvait face à lui, énervée, et elle avait bien raison. À un moment, il finirait par s’en rendre compte, même si ce n’était pas prévu pour tout de suite. Il avait peut-être l’excuse de l’alcool pour le moment, emporté par les effluves de bières présentent dans son corps, mais la réalité allait vite le rattraper. Cette excuse, elle ne fonctionnait qu’à moitié en plus. Peut-être qu’il s’était laissé emporté, mais il se connaissait suffisamment pour savoir que ça allait virer comme ça, il aurait dû gérer cette situation différemment. C’est bien connu pourtant qu’il ne réfléchit pas vraiment, comme si son cerveau était incapable de ressentir quelconque sens des responsabilités. “Mais siiiiii, alleeez Alex” Tenta-t-il alors qu’elle ne voulait pas boire. À cet instant, c’était devenu un véritable adolescent, Kay. Lancer dans l’alcool, il n’avait plus envie de s’arrêter et plutôt que de se concentrer sur l’agacement de sa petite amie, il voulait simplement qu’elle se joigne à eux. La Brésilienne ne tarda pas à faire la liste de ce qui l’avait dérangé de toute façon, alors il reprenait point par point pour être sûr de bien tout comprendre. Il fit une petite moue en entendant que son père n’était pas le plus important dans l’histoire. Clairement, il n’arrivait pas à comprendre ce qui la dérangeait vraiment. Même cette histoire avec sa pote, lui n’y portait pas plus d’importance que ça. “Si. Tu vois toujours le pire.” Répliqua-t-il avec une petite moue boudeuse sur le visage. “Faudrait que je fasse quoi ? Que j’arrête de parler à mes potes ?” Potes filles, on s’entend. Il n’avait pas encore dévié dans sa tête, il semblait comprendre un peu le fond du problème pour une fois. La défense du Britannique, influencée par tant d’alcool, devenait une défense catastrophique. Il n’arrivait même pas à agir en conséquence des mots d’Alexis. Il n’arrivait déjà pas à prendre conscience du poids de ses mots. Perdu dans le moment présent, quand elle évoquait un départ, cet abruti imaginait simplement un départ du bar. Alors forcément que sa remarque n’était pas au poids des mots d’Alexis. “Bah oui, j’suis sérieux. On est bien là, reste.” Dit-il incrédule. “On va prendre un verre, ça ira mieux.” Annonça-t-il avec un sourire fier de lui, comme si en une phrase, il venait de tout régler. Le pire, c’est qu’il y croyait vraiment. Le seul souci dans cette histoire qu’il avait oublié ses affaires chez son père et qu’il n’en avait plus conscience. Dans sa cuite, Kay pensait avoir encore une fois tout perdu et se retrouvait donc à demander de l’aide à Alexis. La réponse de cette dernière le surprit plus que ça n’aurait dû. Il pensait que la tempête était passée, mais non. Il restait à la regarder bouche bée quelques secondes avant de littéralement se faire jeter par cette dernière. “Non mais… Alex…” Tenta-t-il alors qu’elle prenait déjà la direction de la sortie. Plus du tout stable sur ses pieds, il restait debout comme un con, tournant son regard vers son pote. Ce dernier levait les yeux au ciel. C’était loin d’être son premier rodéo avec le jeune Armstrong, il avait déjà vu des filles s’énerver contre lui, mais après ce qu’ils s’étaient dit tous les deux, il eut une réaction qui étonna Kay. Au lieu de lui payer un verre et passer à autre chose comme ils avaient pu le faire dans le passé dès que l’un deux énervait une fille, cette fois, Connor le regarda sérieusement en lui indiquant de la suivre. Il fallut à Kay quelques secondes avant de prendre conscience des mots de son pote, mais s’il changeait son discours, c’est qu’il devait avoir raison. Après quelques signes de main, il tituba donc vers la sortie. Il espérait apercevoir Alexis dans la rue, mais avec son temps de réaction amoindri, il lui avait laissé le temps de partir assez loin. C’est donc une clope au bec qu’il entama le chemin vers chez son père. C’est le seul endroit où il saurait la retrouver. La route fut bien longue, ses jambes zigzaguant dans la rue, clairement le chemin était moins droit qu’à l’aller. Allez savoir pourquoi, en pleine journée comme ça, Kay n’avait pas envie que son père le voit aussi saoul. Alors arrivé chez lui, le Britannique ne trouva rien de mieux que d’essayer de passer par la fenêtre pour rejoindre sa chambre où devait se trouver Alexis. Ce petit bout d’escalade, il l’avait déjà fait plein de fois dans le passé, ce n’est pas le manque d'entraînement qui allait l’arrêter. Sauf que très vite, il glissait pour venir s’éclater contre le sol. Rien de grave, il n’était pas tombé de haut, mais cette nouvelle position, elle était plutôt agréable. Un soupir s'échappa des lèvres du jeune Armstrong qui décida de fermer les yeux quelques secondes, la fatigue de l’alcool se faisant ressentir.

__________________________



ஃ I can hear the storm knocking at my door and I just wanna answer. I think I know its name 'cause I'm the one to blame, always chasing a disaster ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25862-kay-armstrong-instagram
grand kangou
Alexis Silveira
Alexis Silveira
MESSAGE : 3866
ICI DEPUIS : 08/02/2023
COMPTES : leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie, summer & will
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : promise that you'll hold me close, don't let me go (kay)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyMar 1 Aoû 2023 - 1:19


Alexis & Kay

L'excuse de l'alcool, c'était l'excuse favorite de Kay. Enfin, n'importe quelle substance. Et ce serait mentir de dire que j'comprenais pas parce que j'étais pareille. Une fois complètement torchée, les limites n'étaient plus les mêmes et c'était facile de se déresponsabiliser. La grande différence entre Kay et moi, c'était que même si les limites changeaient, il restait un point intouchable. Jusqu'à présent, j'avais rien fait pour foirer notre relation, pour affecter sa confiance, pour le mettre en colère. Jamais j'oubliais son existence, au contraire, il restait bien ancré dans ma tête tout le temps. J'disais bien jusqu'à présent parce que j'étais jamais à l'abri de faire une connerie moi non plus, mais vraiment les chances étaient plus minces que lui. Kay par contre, il testait pas mal mes limites tandis que la notion de respect se perdait parfois. Il se rendait pas compte de ses agissements - ou bien il s'en foutait, c'était possible aussi. On avait réussi à bâtir une confiance entre nous deux, mais quand il me faisait un coup comme ça, ça l'ébranlait forcément. « D'accord, ouais c'est ma faute et j'vois toujours le pire, évidemment. » grommelai-je de façon bien ironique. « Ou juste arrêter de draguer, ce serait une belle option, j'sais pas. » déclarai-je en levant les yeux au ciel. Ça servait à rien de m'obstiner avec un Kay torché de la sorte, c'était pire que de parler à un mur parce qu'il continuait d'ajouter de l'huile sur le feu, me faisant que rager davantage. Soit il m'faisait rager en disant des conneries, soit en étant totalement à côté de la plaque, comme si tout était bon et qu'il venait de rien se passer. Là, il faisait surtout la 2e option en insistant pour un verre. Son pauvre ami à côté qui était témoin de tout ça, il devait bien être habitué. J'sais pas il était comment avec ses anciennes copines, Kay, mais j'me disais qu'il devait faire la même chose. Et elles devaient bien faire la même chose que moi à l'époque. C'est probablement pour ça que son ami me lança un regard désolé alors que j'envoyais promener mon petit-ami, du moins, c'était encore ça son titre pour l'instant. J'me barrai du bar sans regarder derrière, bouillonnant de rage, probablement encore plus que lorsque j'étais entrée.

J'avais eu besoin de marcher pour décompresser. Marcher longtemps. J'aurais certainement préféré frapper dans un truc, mais c'était pas trop une option alors vraiment, faire le tour de la ville qui m'était encore assez inconnue, c'était une bonne option. Je m'étais un peu perdue, ayant décidé de ne pas suivre le téléphone de mon GPS. Vraiment, ça m'importait peu, tout était à découvrir de cette ville de toute façon. C'était un peu atroce ce sentiment d'se sentir piéger dans un pays qui n'était pas le sien. Ce genre de soirée, ça m'donnait envie de rentrer chez moi avec mes amis et mon chien, surtout si les deux semaines qui allaient suivre étaient pour être comme ça. J'avais fait pas mal de réflexion pendant cette balade et c'est avec ma décision en tête que je fis le chemin de retour vers la maison du père de Kay. J'avais probablement marché un bon deux heures avec tout ça. J'étais rentrée et en marchant dans le jardin, c'est un Kay endormi par terre, dans l'herbe que je vis en premier. J'avais juste un bon what the fuck qui me passa par la tête. Je décidai de passer mon chemin et d'le laisser là. Tant pis pour lui, il avait qu'à être plus gentil. Je montai directement à la chambre, bien contente que le père de Kay soit de sortie finalement. Comme ça j'aurais pas à lui expliquer ce que son fils foutait là. J'avais l'intention d'faire ma valise et de prendre un vol de retour pour le lendemain ou quelque chose du genre. J'allais pas rester ici à m'faire prendre pour une conne alors que j'étais venue pour lui, pour découvrir son monde. J'sortis ma valise du garde-robe et foutu tous mes vêtements dedans, sans vraiment les plier. C'était toujours la colère qui me drivait là. Je refermai la valise sur la montagne de trucs, décidant de p'tête la faire un peu mieux plus tard, plus calme, de façon moins impulsive. Je sortis mes écouteurs et m'écrasai sur le lit pour écouter une série sur mon téléphone. Ça allait certainement me détendre un peu, anyway j'avais rien de mieux à faire. J'sais pas trop combien de temps passa, un bon moment puisque j'eus le temps d'enchainer plusieurs épisodes avant que l'anglais ramène sa tête devant moi. J'décidai de ne pas bouger et de conserver mes écouteurs, j'étais toujours en colère et blessée et comme j'étais très mature, l'ignorer me paraissait être une bonne solution.


__________________________



it wouldn't be worth it if it wasn't this hard, there wouldn't be starlight if it didn't get dark but it's all good until we're lonely with our love
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25875-alexis-silveira-instagram
animateur
Kay Armstrong
Kay Armstrong
MESSAGE : 2902
ICI DEPUIS : 03/02/2023
COMPTES : Tommy + Cooper + Gustavo
CRÉDITS : av. (lumossolemstuff) ic. (madeyesaes) sign.(magma)

STATUT : Tant qu'on est ensemble, tant qu'on est à deux (alexis)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Né à Bristol, il y a vécu jusque ses 18ans. Il a ensuite déménagé à Londres pour ses études. Il a tenu à peine un an à l'université avant de tout plaquer pour devenir disquaire. Il sortait énormément quand il était à Londres, abusant de l'alcool et autres substances plus illicites. Il est arrivé à Bowen il y environ 6 mois suite à une overdose de son meilleur ami. de
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyMar 1 Aoû 2023 - 12:28


Alexis & Kay


L’art de ne pas réfléchir et de se laisser porter par Kay Armstrong. Il était en train de déconner et il n’en avait absolument aucune idée. L’alcool jouait peut-être, mais sous tout ça, il y a surtout un gamin égoïste qui a fait ce qu’il avait envie de faire sans se soucier des autres. Surtout, sans se soucier de sa petite amie. Ce n’était pas comme oublier de prévenir un pote non plus, là, il était sur un autre niveau le british. En plus de quoi, il ne comprenait pas les reproches qu’elle pouvait lui faire, comme avec tout, il allait lui falloir du temps pour réfléchir à ses actions. Retrouver la sobriété serait aussi nécessaire dans ce processus. Bon, il n’allait pas forcément comprendre les accusations de drague, comme d’habitude, mais au moins, pour le reste, il allait finir par comprendre. Kay, c’est le gamin qui n’a jamais eu à s’inquiéter des autres, juste de lui-même. Pas assez de relation stable pour lui permettre d’avoir certains codes. Avec Alexis, il découvrait un peu tout ça et clairement, il était bien loin de tout gérer. Malgré l'alcool, la connerie et surtout la maladresse dont il pouvait faire preuve, se cachait tout de même une envie de faire les choses différemment avec elle. C’est pour ça qu’au lieu de rester au bar pour picoler, il avait écouté son pote qui lui intimait d’aller retrouver Alexis pour arranger les choses. Lui aussi avait capté que cette relation, elle avait une autre saveur pour le jeune Armstrong, qu’il ne pouvait pas juste se permettre de faire n’importe quoi. La tentative de retrouver Alexis fut tout de même un échec. Un échec cuisant qui s’était soldé par une sieste dans l’herbe visiblement. Quelque temps après son départ du bar, c’est complètement confus et toujours un peu alcoolisé qu’il se réveillait, allongé sur le sol. Les souvenirs encore un peu présent se faisaient flous, certains détails lui échappant encore. Tout ce qu’il sentait, c’était un mal de crâne, une envie vitale de boire de l’eau et de la chaleur sur son visage. La bonne idée de s’endormir dans un jardin en plein été. L'Angleterre ce n’est peut-être pas le pays le plus chaud et ensoleillé, mais ça l’était suffisamment pour qu’il se prenne un bon gros coup de soleil. On pourrait croire qu’il est habitué en habitant en Australie, mais ce n’est pas le gars qui aime se prélasser au soleil Kay, sa peau était prompte à cramer un peu trop vite. Il se releva donc difficilement, soupirant au passage. Quelques minutes furent nécessaires avant qu’il ne réussisse à se lever et à traîner sa carcasse jusqu’à la cuisine. Bouteille d’eau en main, il se décidait enfin à aller voir si Alexis était elle aussi rentrée. Tout dans ses mouvements indiquait un taux d’alcoolémie encore présent. Pas assez pour qu’il se prenne tous les murs, mais suffisamment pour qu’il ait envie de continuer sa sieste. Quand il passa la porte de la chambre, c’est une Alexis bien fermée et visiblement encore remontée contre lui qu’il trouvait allongée sur le lit. Il restait la regarder un instant en soupirant. Son regard confus se posa ensuite sur la valise qu’elle avait sortie en plein milieu de la pièce. Il fronça les sourcils, oscillant son regard entre sa petite amie et la valise présente au sol. Quelques secondes furent nécessaires avant qu’il ne fasse le lien avec les paroles qu’elle avait eu au bar. “Tu vas quand même pas te barrer.” Dit-il sans être certain qu’elle l’entende avec ses écouteurs. Il commençait mal son introduction, mais honnêtement, il ne savait pas trop comment améliorer la situation. Encore sous une légère influence de l’alcool, les mots risquaient de sortir plus vite que ne l’aurait décidé son cerveau. “Alex…” Tenta-t-il en la fixant de regard, il espérait qu’elle lâche son portable, mais elle avait l’air tout de même bien décidée à l’ignorer. Il soupira donc, se donnant une impulsion pour aller la rejoindre sur le lit. Il s'assit près d’elle, ne la quittant plus du regard un seul instant. “S’il te plaît Alex.” Dit-il pour attirer son attention. Pour accompagner ses paroles, il posa sa main sur le bras de la Brésilienne. Il se doutait qu’elle allait le repousser, mais ce contact, il était surtout là pour la faire réagir, que ce soit positif ou négatif. “J’ai déconné, je sais. Mais tu ne vas quand même pas partir.” Ajouta-t-il un peu penaud. La faire fuir, c’était loin d’être son intention, la blesser non plus d’ailleurs. À cet instant, il savait très bien qu’il allait ramer avant d’apaiser la situation. Classique, en somme.

__________________________



ஃ I can hear the storm knocking at my door and I just wanna answer. I think I know its name 'cause I'm the one to blame, always chasing a disaster ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25862-kay-armstrong-instagram
grand kangou
Alexis Silveira
Alexis Silveira
MESSAGE : 3866
ICI DEPUIS : 08/02/2023
COMPTES : leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie, summer & will
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : promise that you'll hold me close, don't let me go (kay)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyMar 1 Aoû 2023 - 15:55


Alexis & Kay

Mélanger une personne qui ne réfléchissait jamais plus loin que le bout de son nez et n'avait pas une grande conscience de l'impact de ses gestes à une qui était impulsive, dramatique et qui laissait souvent ses émotions prendre le dessus, c'était un peu la recette parfaite pour une explosion. Ou plutôt des explosions, parce que ça ne s'arrêtait jamais qu'après une fois, avec Kay et moi. C'était la même chanson, le même refrain, les mêmes problèmes qui revenaient. C'était pas comme si ça faisait 10 ans qu'on était ensemble et qu'on répétait les mêmes erreurs sans cesse, mais c'était assez récurrent pour qu'aujourd'hui, j'en ai suffisamment marre pour avoir envie de me barrer. C'était aussi différent d'être en colère dans une autre ville, un autre pays, un autre continent que le mien parce que j'avais rien pour me ramener un peu sur terre, pour me réconforter, nul part où réellement me réfugier. Tout ici était associé à Kay et en ce moment, il était la dernière personne que j'avais envie de voir. J'aimerais bien être capable d'me dire que nos bons moments surpassaient largement les mauvais, c'était pas séparé de façon 50/50 non plus, mais en ce moment j'arrivais pas vraiment à garder ça en tête, à être rationnelle, j'voulais juste rentrer. J'avais fait ma valise, de façon un peu messy, mais elle était pratiquement prête. J'savais pas trop à quel point c'était réaliste, les billets coutaient plutôt chers et j'avais déjà mon ticket de retour pour dans deux semaines. Faudrait que j'appelle mon père pour un peu d'aide, mais pour l'instant, c'était la nuit en Australie. Ça allait devoir attendre à demain. La seule chose pertinente que je trouvai à faire, c'est d'écouter une série sur mon portable avec mes écouteurs. De toute façon, avec Kay qui dormait dans le jardin, j'étais tranquille pour un moment. J'avais pas vraiment espoir de me calmer et d'être en paix avec la situation, j'me doutais bien qu'il suffisait que j'vois le visage de l'anglais pour me replonger directement dans la colère. Comme prévu, dès que j'le vis apparaitre dans mon champ de vision, c'est un air bien fermé qui apparu sur mon visage. Je ne bougeai pas, ne retirai pas mes écouteurs et n'éteignis pas ma série. Fuck off. Le son n'était pas très fort, alors évidemment que j'entendais ses p'tites tentatives pour me parler. Je le vis s'approcher et s'asseoir près de moi, j'pouvais sentir son regard, mais je ne dérogeais pas. J'étais plutôt têtue quand j'voulais. Par contre, quand il posa sa main sur mon bras, je n'eus pas d'autre choix que de réagir. J'le retirai rapidement, peut-être un peu agressivement d'ailleurs, mais on ne pouvait pas dire que ce n'était pas mérité. Je mis la série sur pause et retirai une écouteur. « Quoi? Qu'est-ce que tu veux? » lui demandai-je froidement. Il sentait encore l'alcool Kay, pas certaine que cette discussion amène quelque chose de bon. Il avait cet air penaud qu'il affiche toujours quand il prend conscience de sa connerie. Cet air auquel je trouvais bien difficile de résister, ça finissait toujours par m'avoir parce que j'le sentais toujours très sincère quand il s'excusait. J'essayais de tenir mon bout aujourd'hui, par contre, parce que c'était différent de l'habitude. « Et pourquoi pas? Pourquoi je resterais encore deux semaines ici, tu veux bien me le dire? Clairement, je dérange tes habitudes. » lâchai-je en soutenant son regard. Fallait que je reste forte, que je stand my grounds. C'était pas gagné d'avance avec la tête qu'il me faisait. J'savais bien que c'était pas mal intentionné de sa part. C'était Kay, c'était loin d'être une mauvaise personne, il n'était pas méchant. Mais j'pouvais pas laisser passer ce genre de choses et prétendre que ça m'allait non plus. « J'vais certainement pas passer encore deux semaines à attendre que ça se reproduise, à attendre que tu te barres sans rien dire. » soufflai-je en baissant un peu les yeux. M'semble qu'on avait bien établi en plus que tout allait mieux quand on communiquait. « J'sais pas si tu sais, mais tu m'as bien fait passer pour une idiote auprès de tes potes. » repris-je en reprenant aussi un peu de contenance. « J'comprends même pas pourquoi tu m'as demandé de venir. » lui dis-je finalement, yeux dans les yeux.


__________________________



it wouldn't be worth it if it wasn't this hard, there wouldn't be starlight if it didn't get dark but it's all good until we're lonely with our love
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25875-alexis-silveira-instagram
animateur
Kay Armstrong
Kay Armstrong
MESSAGE : 2902
ICI DEPUIS : 03/02/2023
COMPTES : Tommy + Cooper + Gustavo
CRÉDITS : av. (lumossolemstuff) ic. (madeyesaes) sign.(magma)

STATUT : Tant qu'on est ensemble, tant qu'on est à deux (alexis)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Né à Bristol, il y a vécu jusque ses 18ans. Il a ensuite déménagé à Londres pour ses études. Il a tenu à peine un an à l'université avant de tout plaquer pour devenir disquaire. Il sortait énormément quand il était à Londres, abusant de l'alcool et autres substances plus illicites. Il est arrivé à Bowen il y environ 6 mois suite à une overdose de son meilleur ami. de
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyMar 1 Aoû 2023 - 22:45


Alexis & Kay


Le réveil dans l’herbe, encore un peu alcoolisé, ce n’était pas forcément le meilleur des réveils. Il l’avait bien cherché cela dit. Ce n’est pas la première fois qu’il s’endort dans un endroit improbable et ce ne sera certainement pas la dernière. Pour le coup, il avait juste été débile de s’endormir au soleil plutôt que de trouver la force d’aller jusqu’à la chambre. Ce n’est pas comme s’il avait encore 3km à faire en plus… Mais bon, ce qui est fait n’est plus à faire. Il s’était donc levé, dans la douleur, mais il s’était levé, traînant sa carcasse dans la maison. Une quête d’eau avant de rejoindre Alexis dans la chambre. Il n’avait pas assez bu pour oublier les événements qui s’étaient déroulés quelques heures avant. Si ça avait été le cas, la mine agacée et fermée d’Alexis lui aurait remis les idées en place. C’est à cet instant, en voyant Alexis comme ça et sa valise faite sur le sol, qu’il comprit tout de même l’ampleur de la connerie. Une sortie de route qu’il allait galérer à se faire pardonner, c’était plutôt clair. Déjà pour attirer l’attention de la Brésilienne, ce fut toute une paire de manches. Elle n’écoutait peut-être pas ses paroles, mais le contact physique la fit réagir. Le brun grimaça en voyant l’agressivité d’Alexis. Avec sa mine de chien battu, il devait avoir l’air idiot, mais à cet instant, il n’était capable de rien d’autre. Il n’avait surtout pas envie qu’elle parte, pas comme ça, pas pour ça. “Mais ça ne me dérange pas… C’est juste que…” Il soupirait, il n’était sûr de rien, ne voulant pas l’énerver ou la blesser plus qu’il ne l’avait déjà fait. “C’est juste que je ne suis pas habitué à ne pas être seul ici.” Souffla-t-il sans la lâcher du regard. Encore beaucoup était à apprendre pour lui, y compris comment se comporter comme un mec en couple quand il y a des potes partout. Alexis, elle avait raison de s’inquiéter que ça arrive de nouveau. Déjà que partir et se laisser emporter par les soirées et les potes, il pouvait le faire à Bowen, alors à Bristol, c’était dix fois pire. Sa capacité attentionnelle d’un enfant de 4 ans, lorsqu’il a pris de l’alcool, rends parfois les choses compliquées. “Ça ne va pas se reproduire, je vais faire attention, promis.” Dit-il avec la plus grande sincérité du monde. Si à Bowen il aurait pu mal le prendre et s’énerver, le facteur nouvelle ville pour elle le rendait plus compréhensif et sincère. Il n’avait pas pensé à la vision qu'avaient eu ses potes sur cette histoire, mais il fronça les sourcils quand elle l’accusa de l’avoir fait passer pour une idiote. Les disputes ça arrive, et pour le coup, il y a de grandes chances pour que tout le monde l’ait trouvée bien légitime. Surtout qu’ils ne sont pas dupe sur le caractère de leur pote. “Tu savais bien avant de venir le but de mes vacances Alex. Tu ne peux pas m’en vouloir d’avoir croisé un pote et de m’être laissé emporté.” Dit-il en grimaçant. Il essayait de se justifier comme il le pouvait, mais clairement, l’alcool ne l’aidait pas à trouver les mots les plus adéquats. Puis, il l’avait prévenu que c’était surtout un voyage pour être avec ses amis donc il avait du mal à voir pourquoi elle voulait partir pour ça. Qu’elle l’engueule pour l’avoir laissée toute seule sans nouvelle, c'est une chose, mais elle devait bien se douter d’où il était quand même. “Je t’ai dit de venir parce que je me suis dit que ce serait cool.” Souffla-t-il avec un demi-sourire désolé aux lèvres. “Et ça l’est, hein ! Je ne dis pas que finalement ce n'est pas cool. Je suis content que tu sois là. Vraiment.” S’empressa-t-il de rajouter. Il n’avait pas envie qu’elle se dise qu’il regrettait de lui avoir proposé. Même s’il avait ce besoin de se retrouver avec ses potes, les premiers jours passés à montrer la ville à la Brésilienne, lui présenter tout un tas de monde, ça avait été agréable quand même. “Je suis désolé, j’ai été con, c’est juste que j’ai l’habitude de me laisser porter quand je suis là.” Expliqua-t-il ensuite, toujours avec une petite mine de chien battu. Il savait très bien qu’il n’avait pas agi correctement, c’était juste un peu compliqué de faire la part des choses.

__________________________



ஃ I can hear the storm knocking at my door and I just wanna answer. I think I know its name 'cause I'm the one to blame, always chasing a disaster ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25862-kay-armstrong-instagram
grand kangou
Alexis Silveira
Alexis Silveira
MESSAGE : 3866
ICI DEPUIS : 08/02/2023
COMPTES : leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie, summer & will
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : promise that you'll hold me close, don't let me go (kay)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyMer 2 Aoû 2023 - 4:25


Alexis & Kay

C'était un peu dur de faire la part des choses et de comprendre pourquoi Kay avait pris cette décision ce soir. J'aurais bien pu me douter qu'il avait besoin d'un moment seul, comme on était habitués d'avoir notre espace à Bowen. J'aurais pu m'en douter oui, mais ça ne changeait rien au fait que son exécution avait été nulle. En filant comme ça, sans rien dire et en restant au bar aussi longtemps - toujours sans rien dire - Kay me montrait juste qu'il n'avait pas envie que j'sois là en fait ou bien qu'il regrettait. C'était comme ça que je le percevais sur le coup de l'émotion en tout cas. Kay, il mentionnait qu'il n'était pas habitué d'être là avec quelqu'un d'autre, mentionnant même que ça ne se reproduirait pas. J'étais dubitative, évidemment. C'était pas la première fois qu'il disait qu'il ferait attention. Je baissai les yeux vers la couverture sur le lit, jouant avec de mes doigts, pensive. J'savais pas c'était quoi la meilleure approche à avoir : tout pardonner naïvement ou rester en colère. En fait, j'étais pas juste en colère, j'étais surtout blessée. « J'suis pas en colère parce que t'as croisé un pote, Armstrong. J'suis en colère parce que t'es incapable de communiquer. J'veux pas t'empêcher de voir tes potes, je ne veux juste pas être laissée dans le néant pendant des heures sans savoir quoi faire et sans savoir t'es où. » perdis-je mon temps à lui expliquer. J'pourrais bien expliquer cent fois, pas certaine que ça change quoi que ce soit. Sa phrase suivante m'arracha un froncement de sourcils, blessée un peu plus par ses mots. Il tenta bien de se justifier, mais la flèche avait été lancée et maintenant, le doute s'était installé dans ma tête. Mes lèvres bien pincées ensemble tentèrent un petit sourire crispé sans succès.  « Justement, c'est bon t'as tenté l'expérience une semaine, c'était cool. J'te laisserais les deux autres pour être avec tes amis. » lâchai-je froidement. C'était p'tête un peu extrême de vouloir partir sur le moment, mais j'étais émotive et impulsive, on s'le rappelle. Sur le coup, j'avais aussi pas vraiment l'impression que ça pourrait être mieux. Dans ma tête on avait atteint le peak et le reste du voyage, on chercherait juste toujours un moment pour respirer. Mine de rien, ça me faisait me questionner sur si on avait atteint le peak de notre relation aussi et que ce serait qu'une pente descendante à partir de ce moment. On s'était déjà parlé du fait qu'on avait peur que l'autre en ait marre de nous. Cette peur, elle était réciproque à un moment. P'tête que là, c'était juste Kay qui commençait à en avoir marre de moi. À Bristol, puis à Bowen, puis ce serait la fin. Ça m'faisait bien peur tout ça parce que même si j'avais présentement envie de lui foutre une claque, j'avais du mal à imaginer ma vie sans lui. En fait, ça me paraissait carrément impossible et ça pesait un peu dans la balance sur comment j'me sens via tout ça en ce moment. J'étais presque prête à faire un pas de l'avant. Je soupirai bruyamment. « J'suis capable de comprendre certaines choses, mais j'comprends pas comment tu peux juste oublier mon existence et te mettre à draguer. Ça aussi c'est te laisser porter? » demandai-je, visiblement très irrité par cet aspect.  « Et me sors pas que c'est moi qui voit le pire comme d'habitude Kay parce que n'importe qui aurait trouvé irrespectueux de voir leur petit-ami parler comme ça à quelqu'un d'autre. » m'empressai-je d'ajouter pour bloquer un peu son argumentaire et revenir sur des paroles dérangeantes qu'il avait dit. Pas certaine qu'on arrive un jour à être d'accord sur ce point et sa façon de parler aux autres femmes, Kay et moi. On semblait avoir une vision bien différente de la séduction, ou bien il était dans le déni complètement. Je fixai ma valise au loin, toujours incertaine de ma décision. C'était presque un dilemme à ce stade. Kay, soit il aidait la cause, soit il la faisait couler avec une seule phrase. C'était plutôt similaire pour l'avenir de notre couple d'ailleurs. J'm'étais bien promis de pas revivre la même chose que ma première et seule relation, j'allais plus jamais m'excuser pour un truc qui n'était pas ma faute. Restait à voir si Kay allait me mettre dans un état où j'sentirais que c'était à moi de m'excuser alors qu'il était dans le tort. « J'sais pas quoi faire. »  lâchai-je presque en murmurant et en soupirant. Je laissai tomber ma tête entre mes mains, incertaine.




__________________________



it wouldn't be worth it if it wasn't this hard, there wouldn't be starlight if it didn't get dark but it's all good until we're lonely with our love
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25875-alexis-silveira-instagram
animateur
Kay Armstrong
Kay Armstrong
MESSAGE : 2902
ICI DEPUIS : 03/02/2023
COMPTES : Tommy + Cooper + Gustavo
CRÉDITS : av. (lumossolemstuff) ic. (madeyesaes) sign.(magma)

STATUT : Tant qu'on est ensemble, tant qu'on est à deux (alexis)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Né à Bristol, il y a vécu jusque ses 18ans. Il a ensuite déménagé à Londres pour ses études. Il a tenu à peine un an à l'université avant de tout plaquer pour devenir disquaire. Il sortait énormément quand il était à Londres, abusant de l'alcool et autres substances plus illicites. Il est arrivé à Bowen il y environ 6 mois suite à une overdose de son meilleur ami. de
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyMer 2 Aoû 2023 - 18:00


Alexis & Kay


Les disputes passaient avec eux, mais avaient toujours tendance à se ressembler. C’est quand même bien plus rare que Kay soit énervé contre Alexis. Le fautif à chaque fois, c’était bien le Britannique. Comme s’il n'apprenait pas de ses erreurs. Ce n’est pourtant pas la première fois qu’il laissait la Brésilienne en plan pour continuer dans sa soirée. Plutôt dans sa journée, puisqu’à chaque fois que ça arrivait, c’était bien lors d’une consommation en journée. C’était arrivé à Bowen et ça se répétait cette fois-ci à Bristol. Les deux situations étaient légèrement différentes, mais l’outcome restait le même. “Je suis désolé, c’est pas cool, je sais.” Murmura-t-il en baissant les yeux. Il ne pouvait pas aller contre ses paroles, conscient qu’elle était légitime dans ses reproches. Mine de rien, il essayait un peu de se mettre à sa place et il l’aurait aussi mal pris si elle lui avait fait un coup pareil. Il n’y a pas de vraie excuse pour expliquer son comportement, mais il ne voulait quand même pas qu’elle parte pour ça. Malgré tout ce qu’il avait pu faire, il ne lui avait pas proposé de venir pour rien. Il avait bien eu envie de partager ce séjour avec elle. Ses mots étaient maladroits, comme d’habitude, ne faisant qu’énerver un peu plus Alexis. “Arrête Alexis… On passe des bons moments quand même, non ? C’est juste à cause de moi ou t’as plus trop envie d’être avec mes potes ?” Demanda-t-il finalement. Il avait peut-être ressenti un besoin d’être seul dans la matinée, mais ça n’enlevait pas les bons moments qu’ils avaient passés dans la semaine. Alors peut-être que lui aussi avait mal lu la situation, que les soirées qu’ils avaient passé avec ses potes d’enfance avaient fini par saouler Alexis. Depuis une semaine, Kay ne cherchait qu’une chose, s’échapper des repas de famille pour filer boire des verres avec ses amis. Il n’avait pas non plus réfléchi au côté étouffant que ça pouvait peut-être avoir sur Alexis qui ne connaissait personne. Il s’excusait encore, essayant de justifier ses actions par un manque de réflexion, mais ça non plus ça ne passait pas. Surtout qu’Alexis profitait de l’occasion pour lui remettre en pleine figure le fait qu’il était en train de draguer une pote. “J'draguais pas…” Tenta-t-il avant qu’elle ne continue pour le couper dans sa défense habituelle. “Parler comment Alexis ? En étant juste sympa ?” C’était rhétorique comme question, mais il en avait marre de se faire prendre les mêmes reproches. Pour le coup, il se gardait bien de le dire, mais valait mieux pas qu’elle le voit avec April au Adam & Yves, là il était vraiment coupable de flirter… Mais pas là. “Mais ok, je ferais attention.” Finit-il par décréter en réfléchissant un peu à la situation. “Cela dit, avec le bordel qu’il y a eu avec Elmo, tu devrais être la mieux placée pour savoir que le point de vue extérieur n’est pas forcément celui de la personne impliquée.” Lâcha-t-il le plus naturellement du monde. Une défense bancale, mais qui faisait sens dans son esprit à ce moment. De toute manière, Kay, il avait un peu de mal avec toutes ces notions de jalousie. Ça s’expliquait sûrement par le fait qu’Alexis ne l’avait jamais réellement mis dans une situation où il pourrait être jaloux. Avant elle, il se fichait un peu des filles avec qui il avait été en couple, ça le soulageait presque quand elles flirtaient avec d’autres gars, ça légitimait son comportement. Là, il avait été jaloux une fois depuis le début de leur relation, ça n’avait pas été agréable, il pouvait donc comprendre qu’elle soit énervée de ressentir ça. C’est donc avec une petite moue presque compatissante qu’il regardait Alexis. Cette dernière semblait encore en doute, il décidait de retenter sa chance. L’anglais se décala un peu sur le lit pour se rapprocher d’elle et poser délicatement sa main sur la cuisse d’Alexis. Une tentative de contact physique qu’il espérait être mieux reçu que la précédente. “Reste.” Murmura-t-il. “S’il te plaît.” Complètement perdu, il ne savait plus trop quoi faire de plus pour la convaincre. Le risque, il le connaissait mieux que personne. Maladroit dans ses mots, une phrase de travers, mal comprise par Alexis, et ça pouvait repartir comme en 40. “Au moins, on se prend la tête maintenant, ça permet de repartir sur de bonnes bases pour la suite.” Tenta-t-il avec un petit sourire crispé sur le visage. La communication par la dispute, c’est un moyen comme un autre, non ? En-tout-cas, c’est toujours comme ça qu’ils avaient fonctionné. “Il reste encore pas mal de temps et j’ai vraiment envie de le partager avec toi, même si parfois je ne le montre pas.” Conclut-il, incertain quant à la pertinence de ses propos et surtout quant à leur impact sur elle.

__________________________



ஃ I can hear the storm knocking at my door and I just wanna answer. I think I know its name 'cause I'm the one to blame, always chasing a disaster ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25862-kay-armstrong-instagram
grand kangou
Alexis Silveira
Alexis Silveira
MESSAGE : 3866
ICI DEPUIS : 08/02/2023
COMPTES : leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie, summer & will
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : promise that you'll hold me close, don't let me go (kay)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyMer 2 Aoû 2023 - 21:09


Alexis & Kay

Normalement, on s'en sortait plutôt bien pour régler nos conflits, Kay et moi. On gueulait, puis on trouvait un terrain d'entente. Souvent aussi, il finissait par s'excuser. Ça lui demandait beaucoup d'avouer ses torts, mais le fait qu'il le fasse, c'était ce qui me motivait à passer à autre chose. J'le sentais qu'il le pensait vraiment, quand il le faisait. Il était con, mais au moins c'était un con sincère alors on s'en sortait. Aujourd'hui, la discussion allait de bon train. Chacun justifiait ses actions et ses paroles et même s'il exprimait des regrets, il avait quand même des arguments à placer dans la conversation et mine de rien, ceux-ci rallumaient parfois la petite flamme en moi, celle de la colère et de l'incompréhension. Comme s'il s'excusait surtout pour que j'arrête et que j'lui gâche pas ses vacances en fait. C'était du moins, ce qu'une partie de ma tête se disait. « Évidemment que c'est à cause de toi ! Tes amis, ils me dérangent pas. J'me doutais bien qu'on allait pas rester dans ta chambre à tous les soirs. » répliquai-je comme si c'était une évidence. Ses potes m'accordaient probablement plus d'attention que lui en plus, étant l'étrangère, l'Australienne dans cette ville un peu grise. J'allais pas m'plaindre de ça quand même. La seule chose problématique dans tout ce voyage, c'était le comportement de Kay. Surtout la drague. J'manquai pas de lui rappeler, même s'il restait complètement aveugle sur le sujet. Il était pas conscient, l'anglais, qu'il flirtait sans retenu, c'était pas la première fois. Ce serait certainement un débat infini qui ne prendrait fin que si Kay arrivait à se mettre à ma place deux secondes, s'il ressentait au moins une fois ce que j'ressentais en le voyant collé à une autre. Ou que s'il franchissait la ligne et que j'décidai que c'était done. Là, y'aurait plus de place au débat. Pour l'instant c'était un genre de let's agree to disagree un peu à contrecoeur pour ma part. Je soupirai à ses mots, déjà bien ennuyée de parler de ça et de faire face au mur qu'il pouvait être en disant être juste sympa. Je décidai de ne rien répliquer, irritée par ce qu'il me sortait là. Et s'il semblait faire la part des choses pendant un instant, ce fut vite balancé en ramenant le sujet Elmo sur le tapis. Je levai les yeux au ciel, l'irritation ne s'en allant pas en s'améliorant. « Tu ramènes Elmo, vraiment? » lui demandai-je, ne cachant pas mon agacement. « Tu t'étais basé sur ses paroles sans être témoin de rien, moi je te parle de comment je me sens en te voyant agir. Ça n'a rien à voir. » fis-je remarquer. Fallait comparer des pommes avec des pommes là. Si Kay avait été mal à l'aise de mon comportement avec Elmo en en étant témoin, là il aurait pu utiliser l'exemple. C'était pas le cas. Je soupirai bruyamment, énervée par la situation, embêtée aussi. Il le savait Kay, j'le voyais dans son regard de chien battu qu'il regrettait et qu'il n'avait pas voulu me mettre dans cette situation. Ça ne rendait pas tout ça ok, mais lorsqu'il se rapprocha et posa sa main sur ma cuisse, évidemment que ça faisait l'effet voulu. J'avais pas rejeté son premier contact pour rien, j'savais l'effet que ça avait sur moi. Ça m'faisait tout oublier sauf ce que j'ressentais de base pour lui. Il m'demandait de rester et si normalement, par pur égo, j'aurais pas hésité de la sorte et j'me serais cassée, là j'avais envie de lui donner une chance. Il mentionna qu'on pouvait repartir sur des bonnes bases maintenant et un léger sourire se dessina sur mon visage, consciente qu'il n'avait pas tort. Souvent, on se disputait pour mieux repartir, ce serait peut-être pareil ici. Je fixais la couverture alors qu'il parlait, jusqu'à ce qu'il ait terminé et que ce soit à mon tour de répondre, de prendre ma décision. Un petit silence s'installa jusqu'à ce que je me décide à le regarder. « D'accord...» dis-je finalement. « Me refait pas ce coup-là s'il te plait. » lui demandai-je en condition. « Si t'as besoin d'une soirée sans moi avec tes potes, fais juste me le dire, qu'on trouve comment m'occuper et que j'sache t'es où. » concédai-je en levant les yeux au ciel. J'étais pas contrôlante-possessive au point où il pouvait plus bouger sans moi quand même, c'est juste qu'il était la seule personne que je connaissais ici, alors je dépendais un peu de lui.



__________________________



it wouldn't be worth it if it wasn't this hard, there wouldn't be starlight if it didn't get dark but it's all good until we're lonely with our love
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25875-alexis-silveira-instagram
animateur
Kay Armstrong
Kay Armstrong
MESSAGE : 2902
ICI DEPUIS : 03/02/2023
COMPTES : Tommy + Cooper + Gustavo
CRÉDITS : av. (lumossolemstuff) ic. (madeyesaes) sign.(magma)

STATUT : Tant qu'on est ensemble, tant qu'on est à deux (alexis)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Né à Bristol, il y a vécu jusque ses 18ans. Il a ensuite déménagé à Londres pour ses études. Il a tenu à peine un an à l'université avant de tout plaquer pour devenir disquaire. Il sortait énormément quand il était à Londres, abusant de l'alcool et autres substances plus illicites. Il est arrivé à Bowen il y environ 6 mois suite à une overdose de son meilleur ami. de
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) EmptyJeu 3 Aoû 2023 - 0:42


Alexis & Kay


S’il avait besoin de plus de clarification, là au moins, Kay était certain, le problème, c’est bien lui. Il grimaçait de plus belle sous les remarques d’Alexis. Il aurait préféré se faire tout petit à ce moment-là, se ranger dans un coin et faire l’autruche le temps que la tempête passe. En fait, il tentait des choses le Britannique, mais tout ce qu’il pouvait dire allait potentiellement lui retomber dessus. C’est bien le problème quand on est un mec maladroit avec les mots, qu’on est en position de fautif et qu’en plus, il nous reste de l’alcool dans le sang. Un bon combo qui fait que le Britannique était perdu dans cette situation. Il tentait tant bien que mal de se justifier, en sachant pertinemment qu’il n’était pas légitime de le faire, et en même temps, il essayait de trouver les bons mots pour qu’Alexis ne fuie pas. Beaucoup à faire pour un mec qui venait de se réveiller d’une sieste de plusieurs heures au soleil et qui avait probablement un début d’insolation. “Bah oui, je ramène à Elmo !” Dit-il, persuadé d’avoir là le meilleur des exemples. “Je ne parle pas de ce que ça m’a fait. Je dis juste que parfois, t’es juste normale et sympa avec des amis, ce n'est pas que tu flirtes… C’est juste que t’es sympa.” Ajouta-t-il en levant les épaules. Pas sûr que ça réussisse à la convaincre. Son explication ne semblait pas meilleure que la précédente. De toute manière, sur ce sujet, il allait bien vite abandonner Kay, sachant très bien qu’il n’allait jamais avoir raison. Autant fermer sa gueule et apprendre à faire attention. Le truc, c’est qu’il n’arrivait pas à se mettre à la place d’Alexis. Il avait un peu vrillé avec cette histoire avec Elmo, mais ce n'est pas vraiment pour le flirt, plus à cause de l’idée qu’elle avait pu le prendre pour un con. Avec Elmo, il y avait cette possibilité qu’elle ait développé des sentiments face auxquels potentiellement, il n’aurait pas pu faire face. Ça, ça lui faisait nettement plus peur que des sourires anodins et une attitude amicale. Peut-être qu’en voyant Alexis agir de la sorte sous ses yeux, il aurait finalement un regard différent sur toute cette histoire. Pour le moment, il pouvait juste se contenter de faire attention. Le plus important, c’est qu’elle ne parte pas et pour ça, il tentait de relativiser les choses au maximum. Il essayait aussi d’instaurer un contact physique qui ne fut pas brisé cette fois-ci. Un certain soulagement l’envahissait en entendant sa petite amie accepter. L’impression que le pire était maintenant derrière eux. “Promis.” Dit-il directement à sa condition. Bon, il n’était jamais à l'abri de refaire une connerie similaire, mais cette promesse partait d’un bon sentiment. Sur l’instant, il avait vraiment envie de mieux faire. “Je…” Sur le point de lui dire qu’il n’aurait pas besoin de parler de ça, il se ravisa, réfléchissant quelques secondes. “C’est vrai que ça me ferait peut-être du bien.” Dit-il finalement en fronçant légèrement les sourcils. Il se décalait encore sur le lit pour se coller complètement à Alexis. Cette fois, c’est sa main qu'il venait prendre dans la sienne. “Mais c’est bien quand t’es là, je suis plus… focus.” Lâcha-t-il en jouant avec ses doigts. Il était peut-être en train de se lancer sur une pente glissante à parler pour ne rien dire. Sentant le calme revenir, il se sentait plus libre de dire ce qu’il voulait. “Je ne sais vraiment pas comment j’aurais fini si tu n'étais pas avec moi.” Clairement, ce qu’il avait fait aujourd’hui, ça aurait été ça pendant 3 semaines sans beaucoup d’interruptions. L’euphorie de retrouver tout le monde mélangé à la douleur d’arpenter ces rues qui lui rappelait bien trop de choses, c’était la recette parfaite pour qu’il ait besoin de se mettre la tête à l’envers sans arrêt. Au moins, avec Alexis avec lui, il se concentrait sur elle. Du moins, son cerveau finissait toujours par revenir sur elle. Elle apportait une légèreté à ce voyage. “Merci… Merci d’être là et de me supporter.” Murmura-t-il en posant son regard sur elle. Après les excuses, les remerciements, le package était complet et bien sincère.

__________________________



ஃ I can hear the storm knocking at my door and I just wanna answer. I think I know its name 'cause I'm the one to blame, always chasing a disaster ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25862-kay-armstrong-instagram
Contenu sponsorisé
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty
MessageSujet: Re: If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)   If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Just tonight I will stay and we'll throw it all away |ft Viktor
» throw away the mango -red ones.
» let me throw myself into a hole (milo)
» throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay)
» (+18) Life is always better at night ı River

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: