AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.


 

 #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
animateur
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 264
MESSAGE : 2388
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptyMer 16 Aoû 2023 - 1:37


The Hughes


Le retour de Frankie, ça avait bien secoué le policier. Forcément, après un an et demi à devoir gérer après son départ, la revoir sans avoir été prévenu avant ça avait été dur à encaisser. Cooper n’était pas bien certain de savoir comment gérer le flot d'émotions qui le traversait à ce moment précis. Sa première réaction avait été la confrontation, l’énervement. Il n’avait pas encore assez de recul pour regretter ce comportement, encore trop chamboulée par ce retour. Lui, tout ce qui lui importait, c’était les enfants et Dieu merci, c’était Will qui les avait eu ce jour-là. La colère n’aurait été que plus grande sinon. Déjà qu’il n’avait pas l’impression d’avoir été tendre avec Frankie, ça aurait été pire avec les enfants présents dans la maison. Encore une fois, son frère l’avait plus aidé qu’il ne pourrait l’imaginer. Les petits devaient bien sentir qu’il se passait quelque chose, Cooper ayant du mal à se comporter normalement depuis quelques jours. Il ruminait toutes les informations dans sa tête, encore et encore, totalement perdues. Conscient qu’il ne pourrait pas gérer ça tout seul indéfiniment, il n’y avait qu’une personne avec qui il avait envie de discuter de ça, c’est son frère. De la famille à Bowen, il en avait, grâce à ses beaux-parents. C’est bien pour aider avec les enfants et créer un lien, mais ça ne pouvait remplacer un frère dans ce genre de moment. Il avait donc appelé Poppy pour qu’elle vienne garder les enfants pendant la soirée, ça lui laissait un peu de temps pour aller voir Will. Les petits avaient l’air de bien s’habituer à leur nouvelle baby-sitter, les moments avec elle et Will avaient dû aider pour ça. C’est donc en confiance qu’il avait rejoint l’immeuble de son frère, pas certain de ce qu’il allait lui dire cela dit. Tout était bien trop confus. Il toqua donc à la porte, la mine triste sur le visage. Ses cheveux en bataille et ses cernes en bon indice sur l’état de son sommeil actuellement. En quelques jours, il n’avait pas été capable de faire des nuits complètes, chaque fois qu’il fermait les yeux, l’image de sa femme lui revenait en pleine face comme un boomerang. Quand Will ouvrit la porte, il tenta tout de même d’esquisser un semblant de sourire. “Hey” Murmura-t-il incapable d’y mettre le moindre entrain. Il entrait dans l’appartement, silencieux, incapable de faire le point sur ses pensées. Presque instantanément, pour se changer les idées, il se pencha vers le chien de son frère qui arrivait pour lui faire des joies. Une bonne façon de se changer les idées. “Merci pour l’autre jour… Vraiment.” Dit-il en remontant son regard sur Will. Pas évident de savoir par où commencer. Il n’était même plus sûr de savoir si c’était le bon moment pour discuter, mais au moins, il pouvait remercier son frère. De ça, il était sûr.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28401-ollie-baker
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 9
MESSAGE : 336
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptyMer 16 Aoû 2023 - 5:53


The Hughes

Les derniers jours avaient été mouvementés, c'était peu dire. Frankie était revenue à Bowen. Frankie, la femme de mon frère, la mère des enfants, ma nièce et mon neveu, ma belle-soeur. C'était un choc énorme à encaisser, surtout pour Coop. C'était lui qui avait dû gérer son départ, vivre sa peine tout en s'assurant que ses enfants ne manquaient de rien et ne ressentaient pas trop l'absence de leur mère. C'était lui qui avait pris le coup. C'est donc lui également qui avait été le plus bouleversé de son retour, comme elle ne s'est pas donné la peine de prévenir. J'ai longtemps rien compris à son départ, j'lui en voulais aussi de faire subir ça à sa famille, notre famille, mon frère. J'étais toujours pas certain de bien comprendre, même si elle m'avait expliqué. J'l'avais pas vécu comme elle alors même si ce qu'elle m'avait dit me touchait, m'avait fait de la peine aussi, j'pourrais jamais entièrement comprendre ce qu'elle avait pu ressentir, je pense. Mais c'était pas à moi de juger tout ça, le mieux que j'pouvais faire, c'était d'être présent pour Cooper lorsqu'il aurait besoin. Il avait d'abord eu besoin d'espace et franchement, j'pouvais comprendre. Il savait que Poppy et moi, on était là pour prendre les enfants s'il avait besoin, mais il savait aussi que lorsqu'il serait prêt, j'serais là. Enfin, j'espérais qu'il le sache. Quelques jours passèrent avant d'entendre toquer contre ma porte. C'est un Cooper déconfit, épuisé et triste que j'trouvai de l'autre côté de la porte. Ça m'faisait de la peine de le voir comme ça, lui qui était toujours tellement solide, tellement en contrôle. « Hey Coop' » lui lançai-je en retour avec le même genre de sourire. Ce genre de sourire qui parle pour lui-même, qui n'a pas vraiment d'entrain, qui est plus poli qu'autre chose. Trempette lui réserva un tout autre accueil par contre. J'étais confiant que ça faisait un peu de bien quand même. Il s'releva vers moi et j'pouvais voir toute la douleur dans son regard. « C'est rien... N'importe quand, si t'as besoin tu m'appelles. » lui dis-je avec un regard plus assuré. J'voulais pas faire mon con et lui demander comment ça allait, c'était plutôt évident que ça n'allait pas, mais j'savais pas comment bien aborder le sujet non plus. Je laissai échapper une longue respiration puis lui montrai la chaise dans la cuisine pour qu'il s'assoit un peu. « T'es pas obligé Coop mais... Tu peux me parler, si tu veux. Si t'as besoin. J'suis là. » lui dis-je un peu maladroitement. Je pris place sur la chaise à mon tour et le regardai, en attente d'une réaction ou d'une information. J'savais pas à quel moment j'devrais lui dire que Frankie était venue me voir aussi, j'voulais que ce moment soit concentré sur lui et ses émotions, pas amener les détails et les sentiments de Frankie dans la discussion. Elle lui avait probablement dit les mêmes choses qu'à moi donc Cooper... Il était en toute connaissance de cause là.



__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
animateur
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 264
MESSAGE : 2388
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptySam 2 Sep 2023 - 1:08


The Hughes


La famille, ça a toujours été un pilier pour Cooper. Les Hughes n’avaient pas eu la figure paternelle la plus représentative pour ça, mais Cooper, ça lui tenait à cœur de former un beau foyer pour ses enfants. Avant le départ de Frankie, il pensait sincèrement avoir réussi à construire ce cocon. Il était arrivé à Bowen pour elle, pour se rapprocher de sa famille à elle. Il l’avait fait sans hésiter, convaincu que c’était la meilleure chose à faire pour eux. Toutes ses convictions s’étaient effondré le jour de son départ. Bien heureusement, il gardait de très bons contacts avec sa belle-famille, ils avaient su l’épauler dans cette épreuve. Celui qui lui avait fait le plus de bien pourtant, il était arrivé un peu après. Avoir une belle-famille accueillante, c’est bien, avoir son frère à ses côtés, c’est quand même nettement mieux. Avec le retour de Frankie, il ne s’imaginerait pas parler de toute cette histoire avec quelqu’un d’autre que lui. C’est bien pour ça qu’il était rentré dans son appartement, même pas certain de ce qu’il allait dire, juste parce qu’il ressentait le besoin d’être épaulé par son petit frère. Le premier réflexe avait été de le remercier d’avoir gardé les enfants. Une broutille peut-être parce qu’il aurait fait exactement la même chose Cooper, mais il avait besoin de le dire de vive voix, n’étant pas certain que son frère comprenne à quel point il l’aidait rien que par sa présence. Le policier peinait à trouver les mots, ne sachant pas vraiment quoi dire finalement. Le gros de l’histoire, Will le savait. Frankie était de retour et ça chamboulait tout le semblant d’équilibre qu’il avait réussi à retrouver. “En fait… Je ne sais pas bien quoi dire.” Avoua-t-il en baissant le regard un peu honteux. Cooper, c’est le gars qui analyse toutes les situations, le mec qui à la tête froide et qui trouve des solutions pour tout le monde. Ce n’est pas censé être le gars paumé dans sa vie, sauf que là c’était le cas et il était bien incapable de gérer cette sensation. “Je crois que je suis encore sous le choc.” Il grimaçait en relevant le regard vers son frère. “C’est un peu comme si une tornade m’était passé dessus… Pour la deuxième fois.” Que ce soit le départ ou le retour de Frankie, les deux situations se ressemblaient. Un tsunami d’émotions, sûrement beaucoup trop pour un seul homme. Tout se mélangeait en lui comme une petite bombe qui n’attendait qu’à être dégoupillée. Il ne faudrait pas grand-chose pour tout faire exploser là-dedans. “Ça m'a pris de court, mais dieu merci les enfants étaient avec toi, je ne sais vraiment pas comment j’aurais réagi sinon.” Avoua-t-il en grimaçant. Rien qu’en imaginant la tête de son fils face à sa mère sortie de nulle part, ça l’angoissait profondément. Bien évidemment qu’il voudrait que ses enfants puissent recréer un lien avec elle, mais pas comme ça. Pas sans être sûr qu’elle serait présente pour de bons.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28401-ollie-baker
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 9
MESSAGE : 336
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptySam 16 Sep 2023 - 22:19


The Hughes

Cooper, ça avait toujours été un modèle pour moi. Il avait toujours été si solide, si en contrôle de la situation. Il avait réponse à tout, une solution pour n'importe quel problème. Il était LA référence d'adulte qui avait ses sh*t together. C'était pas spécialement mon cas, j'étais davantage un p'tit esprit libre, un gamin dans un corps d'adulte, j'faisais un peu n'importe quoi. J'avais jamais eu besoin d'être solide pour Coop. J'avais jamais eu besoin d'me tenir bien droit et bien solide sur mes deux jambes pour qu'il s'appuie contre moi. J'avais été privilégié dans tout ça, j'le sais. J'étais chanceux de l'avoir, à défaut de pouvoir m'appuyer sur notre père. Sauf que ça faisait aussi que là, dans le moment présent, j'étais pas certain de comment bien gérer la situation délicate dans laquelle on s'retrouvait. C'était maintenant mon moment de briller, d'être là pour mon grand frère et d'être à la hauteur, comme lui l'avait toujours été. Les rôles se retrouvaient inversés et c'est lui qui avait besoin de moi, pour la première fois. J'voulais pas le laisser tomber, mais j'étais pas certain d'avoir les bons mots. Le mieux à faire, c'était de l'écouter, mais même lui ne semblait pas les avoir, les bons mots. J'hochai de la tête en l'écoutant dire qu'il ne savait pas quoi dire, alors qu'il tentait d'expliquer ce qu'il ressentait. « C'est normal, j'pense. » dis-je en le regardant. Wow, dix sur dix pour ce commentaire inutile. Il devait bien s'en douter, Cooper, que sa réaction était 100% normale. Personne serait ok de revoir sa femme un an après son départ. J'hochai encore la tête à son commentaire sur les enfants. Autant Cooper ne savait pas comment il aurait réagi s'ils avaient été avec lui, autant j'me demandais bien quelle aurait été leur réaction. « Est-ce que... Tu leurs en a parlé? » demandai-je prudemment. Ils étaient encore jeunes, mais forcément Coop' allait aborder le retour de Frankie avec Maya et Henry. J'étais curieux de voir s'ils étaient en colère contre elle, s'ils se souvenaient des bons moments, où ils se situaient un peu vu leurs âges. « Tu l'as revu, au fait? Ou juste cette fois-là? » demandai-je ensuite. « Tu sais... Elle est venue ici, aussi. On a discuté, elle m'a expliqué.. » rajoutai-je après sans reprendre ses mots. J'savais pas exactement à quel moment je devais donner cette information, mais de savoir que Frankie m'avait dit des détails, p'tête que ça aiderait Cooper à parler plus librement, sans chercher à expliquer les raisons parce que franchement... Pour lui, elles devaient être vachement difficiles à dire à voix haute.



__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
animateur
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 264
MESSAGE : 2388
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptyMar 19 Sep 2023 - 12:37


The Hughes


Toute cette situation, elle lui avait mis la tête à l’envers. Le père de famille, qui venait tout juste de retrouver un équilibre pour lui et ses enfants, se retrouvait à nouveau confronté à un déboussolement. Rien ne semblait simple dans la vie depuis quelques années et ça, il le devait à une seule et même personne : Frankie. Le mariage, ce n’est pas censé être un long fleuve tranquille, il savait bien dans quoi il mettait les pieds en lui demandant sa main, mais là, ils en étaient à un niveau inattendu. Un départ, le silence, puis un retour. Heureusement, dans toute cette histoire, Cooper avait toujours été très bien entouré. À commencer par son petit frère, à qui il ne savait pas quoi dire sur l’instant, mais envers qui il était reconnaissant. Ils auraient pu ne rien dire, juste se regarder en silence, et la simple présence de Will l’aurait apaisée. Leurs différences faisaient leur force à toute épreuve, se complétant parfaitement. Cooper grimaça quand son frère enchaîna sur les enfants. “Non, non, non.” Dit-il vivement en secouant négativement de la tête. Il ne savait pas forcément s’il prenait toutes les meilleures décisions en ce moment, mais celle-là, il y tenait. “J’veux pas qu’ils sachent… Pas tout de suite en tout cas. Pas tant que je ne suis pas certain des intentions de Frankie.” Expliqua-t-il tout de même. Il avait vu ses enfants souffrir de l’absence de leur mère pendant bien trop longtemps, et même s’ils seraient excités à l’idée de la revoir, Cooper se devait d’être sûr qu’elle reste dans leur vie après ça. Il n’avait pas envie de ramasser son fils à la petite cuillère et de devoir expliquer à Maya pourquoi ils se sont fait abandonner deux fois. Tant qu’il n’était pas certain à deux cents pour cent de la fiabilité de sa femme, les petits n’en auront pas vent. Il allait être tranchant sur ce sujet, le policier. “Juste cette fois… Pour le moment.” Répondit-il en grimaçant de nouveau. Il n’avait pas été bien tendre avec elle ce jour-là d'ailleurs. À sa décharge, la surprise et la rancœur avaient pris le dessus. Will en venait à expliquer que lui aussi l’avait vu et son petit frère, lui, au moins avait dû être un peu plus tendre. Les deux se contrebalançant généralement assez bien. “Hum” Il ne savait pas trop bien comment réagir, parce que Will avait peut-être plus de détails que lui à ce stade. “Tu l'as trouvé comment ?” Demanda-t-il simplement, sans trop vouloir aller dans les détails non plus. Il était encore un peu trop remonté pour avoir l’envie de connaître toutes ses raisons. “Je t’avoue que je ne lui ai pas franchement laissé le temps de s’expliquer.” Avoua-t-il un peu honteux. Ce n’était pas son genre de s’énerver sans laisser place aux explications.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28401-ollie-baker
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 9
MESSAGE : 336
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptyDim 1 Oct 2023 - 23:28


The Hughes

C'était une chose pour Cooper de revoir Frankie, c'en était une toute autre dès qu'il était question des enfants. Ils avaient beau être jeunes, ils avaient forgé des souvenirs avec elle et forcément, son départ avait laissé un vide. Cooper, il prenait certainement la meilleure décision en souhaitant attendre avant de les réunir avec elle. C'était normal de vouloir être certain, de vouloir leur éviter une autre séparation déchirante. Ça pouvait faire de grands dommages chez des enfants ce genre de trucs, la peur de l'abandon, elle pouvait devenir bien réelle s'ils en venaient à réaliser ce qu'il se passait et ça pouvait les affecter pour toutes les années à venir. Coop, il voulait les protéger et personne ne pouvait dire qu'il ne s'agissait pas là de la meilleure marche à suivre. J'hochai donc vivement de la tête afin d'approuver ce qu'il disait, ce qu'il faisait. « Ouais je comprends. C'est mieux comme ça. » approuvai-je simplement. C'était pas tant de savoir ses intentions, mais surtout sa stabilité psychologique. Il était là l'enjeu et même si Frankie avait les meilleures intentions du monde, y'avait certains trucs sur lesquels elle n'avait pas de contrôle. D'ailleurs, ça m'étonnait un peu parce que j'avais l'impression d'avoir plus de détails et d'informations que Coop à ce sujet. Il ne l'avait vu qu'une fois, au moment de leurs retrouvailles et les émotions avaient du être bien vives à cet instant. Ça n'avait peut-être pas laissé le temps à Frankie de tout lui dévoiler. J'étais soudainement un peu mal à l'aise d'avoir ces infos-là. « Je l'ai trouvé... » commençai-je en me grattant la nuque, cherchant les bons mots. Clairement, je n'allais pas les trouver, ces mots magiques qui rendraient la situation ok et moins difficile. La vérité, elle était dure, elle rentrait dedans et j'avais un peu de mal à croire que j'lui apprendrais ça. Il devait bien être au courant, du moins, j'essayais de m'en convaincre. « Je l'ai trouvé triste. Émotive et... Vulnérable. » dis-je en le guettant du regard. Elle ne m'avait pas épargné aucun détail parce qu'ils étaient tous importants, mais ça ne les rendait pas facile à répéter. J'sentais pas que c'était à moi de lui dire, de toute façon. « Elle m'a dit certaines choses, mais j'vais lui laisser le soin de t'en parler. Quand vous serez prêts tous les deux. » dis-je finalement en soupirant légèrement. De toute façon, aujourd'hui, c'était pas à propos de Frankie, mais à propos de Cooper. Je tirai une chaise à Coop, lui faisant signe de s'assoir et fis la même chose pour moi, « C'est normal, elle ne devait pas s'attendre à ce que t'ouvres la porte et la laisse parler en souriant Coop. Tu prends le temps de digérer et elle pourra t'expliquer quand t'auras envie d'entendre ses explications. Elle a vécu quelque chose de dur, mais toi aussi et ta réaction... J'crois pas que personne ferait autrement en fait. » lui dis-je alors que je voyais son air honteux. « Pour être franc, je ne suis même pas certain que j'aurais laissé la porte ouverte à ta place. » admis-je en haussant les épaules. Même si Frankie, elle avait eu de bonnes raisons, ça ne rendait pas son action moins égoïste. « T'as parlé avec ses parents? Ils sont au courant j'imagine ? » demandai-je ensuite. Il était en bon terme avec eux, après tout, p'tête même en meilleurs termes que Frankie.




__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
animateur
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 264
MESSAGE : 2388
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptyJeu 5 Oct 2023 - 0:29


The Hughes


Les enfants étaient et seront toujours la priorité de Cooper. Dès qu’il avait pris Henry dans ses bras pour la première fois, sa vie avait complètement changé. Tous les deux, ils étaient devenus sa raison de vivre, sa priorité, sa vie. C’est aussi ce qui lui avait permis de tenir lorsque Frankie était partie. Il aurait pu facilement se laisser couler et se morfondre. Il l’avait fait un peu d’ailleurs, pris par le choc du départ de sa femme, mais il s’était vite repris pour aider les enfants, qui avaient eu besoin de la présence de leur père plus que tout. Cooper, il avait délaissé beaucoup d'aspects de sa vie durant ces longs mois sans Frankie, mais ce ne serait jamais un regret pour lui. Ces enfants, ils les avaient voulus plus que tout au monde et jamais ses propres besoins ne viendraient avant les leurs. Alors forcément, il s’était obligé de les protéger d’un retour trop abrupt de leur mère. Peut-être même qu’il s’était protégé lui-même sous toute cette colère. Il avait agi sous le coup de l’émotion, réfléchissant seulement après. Finalement, il ne savait toujours pas les raisons de son départ, mais Will semblait l’être, lui. Alors il l'écoutait silencieusement, prenant place sur la chaise qu’il lui montrait. Instinctivement, il baissait le regard, encore honteux de son comportement. Will, il l’avait laissé parler au moins. Bon, ce n’était pas le même genre d’émotion pour les deux, mais il avait tout de même été plus fort que lui. Cette colère, il la prenait vraiment comme un aveu de faiblesse Cooper. Parfois trop exigeant avec les gens qui l’entourent, il se rendait compte que ce genre de réaction ne devait pas aider à lui parler de certaines choses. Will tentait un peu de le déculpabiliser là-dessus, sans grand succès. “Je ne sais même pas à quoi elle s’attendait… En débarquant comme ça, comme une fleur.” Souffla-t-il. Entre sa colère et le choc de tout ça, il se remettait en question, mais il en faisait de même sur le comportement de sa femme. “Si Henry avait été derrière moi…” Fermant les yeux quelques secondes, il hochait négativement de la tête comme pour se sortir cette image de la tête. Tout tourbillonnait encore dans sa tête. Il encaissait les mots de son frère un a un, mais contrairement à son habitude, Cooper n’était plus capable d’organiser ses paroles correctement. “Je crois… Je crois qu’une part de moi avait envie d’avoir des réponses. C’est pour ça que je n’ai pas complètement fermé la porte.” Admit-il finalement en soupirant. Toutes ces questions laissées en suspens depuis plus d’un an et demi, forcément que ça le démangeait d’avoir des réponses. Tout comme ça l’avait démangé de lire la lettre que Frankie avait laissée à ses parents. Pourtant, la colère prenait toujours le dessus, l’empêchant jusqu’ici de le faire. “Et non, je n’ai pas encore parlé avec ses parents. J’ai eu un appel de son père, mais je n'ai pas eu le courage de répondre.” Il n’avait pas envie d’avoir les avis de tout le monde sur la situation. Même s’il adore ses beaux-parents, qu’ils étaient devenus sa famille à part entière depuis quelques années, il n’avait pas la force de les entendre légitimer le départ de leur fille. Peut-être qu’ils n’allaient pas du tout avoir ce discours-là, Cooper n’en savait rien pour le moment. Ça l’importait peu, le seul avec qui il sentait le besoin de parler, il était bel et bien devant lui. “Le pire dans tout ça… C’est qu’après son départ, je n'ai pas pu m’empêcher de penser qu’elle était encore plus belle qu’avant.” Avoua-t-il en se prenant le visage entre les mains. C’était l’aveu d’un homme encore fou amoureux. L’aveu qui contrecarrait totalement sa colère.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28401-ollie-baker
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 9
MESSAGE : 336
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptyJeu 19 Oct 2023 - 4:16


The Hughes

J'aurais bien aimé avoir des mots magiques à dire à mon grand frère. Lui amener une solution toute simple sur un plateau d'argent qui lui enlèverait sa douleur, qui effacerait les moments difficiles à la suite du départ de Frankie. C'était malheureusement pas le cas. J'avais à peine deux-trois phrases réconfortantes à lui servir. J'étais bien hors de ma zone de confort, mais il m'connaissait, il savait. De toute façon, déballer toutes ses émotions et comment il percevait la situation, comment il se sentait, c'était pas plus évident pour lui. On nageait en terrain inconnu les deux, faisant du mieux qu'on pouvait. C'était un peu le cas de Frankie aussi, parce qu'elle n'avait jamais expérimenté ça la dépression post-partum, ça lui avait fait mal et ça l'avait amené bien loin de sa famille, chose qu'elle n'aurait jamais fait sinon. Même si son départ se justifiait, ça ne le rendait pas plus facile pour personne, surtout pas pour les enfants. Cooper, il était en mode survie, il avançait un peu à tâtons, faisant ce qu'il croyait être le mieux. Sauf que c'était normal de se laisser surprendre, de se laisser rattraper par les vieux sentiments. Elle restait sa femme, après tout. « C'est normal, j'imagine. J'peux bien dire ça, mais sans le vivre... J'fais que spéculer. » dis-je doucement avec une petite grimace. Toute cette situation, sans la vivre de près, elle était difficile à évaluer. J'pouvais compatir avec Coop, j'pouvais voir la douleur et la difficulté, j'pouvais jusqu'à un certain point ressentir l'abandon, mais vraiment c'était impossible pour moi de me mettre à 100% à sa place et donc, de savoir comment j'aurais réagi ou ce que j'aurais fait. J'appuyais chaque réaction et chaque action d'mon frère, sans rien remettre en question. Pour moi, il avait agi au mieux de ses capacités et j'allais toujours lui rappeler. « Ils doivent être un peu sous le choc aussi... » commentai-je simplement. Ses parents, ils devaient bien les savoir toutes les raisons, ça aussi ça devait faire mal d'apprendre ce qui pouvait se passer dans la tête de ton enfant, d'apprendre qu'elle combattait bien plus de démons qu'elle ne le devrait. Encore là, je parlais sans savoir, mais c'était le même ressenti pour tout être cher, il me semble. « Prends ton temps, de toute façon, ils t'ont bien soutenu, ils savent ce que t'as vécu. » déclarai-je en m'disant même qu'ils s'étaient probablement rangé du côté de Cooper dans cette histoire. Il avait eu de la chance de les avoir aussi parce que c'était pas nos parents qui étaient débarqué ici en Australie pour l'aider, ça non. Je soupirai doucement, laissant un petit silence s'installer avant que mon frère fasse un petit aveu absolument pas surprenant. « Ça ne s'efface pas comme ça l'amour d'un mariage, j'imagine... » supposai-je un peu pensif. J'sais pas trop ce que je ferais dans sa situation, si j'arriverais à passer par dessus, à bien pardonner. Avoir une relation positive et saine pour les enfants, ok, mais reprendre là où le mariage avait été laissé? J'étais pas certain. « Tu penses que ça suffira pour la pardonner et lui donner une deuxième chance? » demandai-je curieux d'entendre sa réponse. « De l'aimer, j'veux dire. » précisai-je ensuite.


__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
animateur
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 264
MESSAGE : 2388
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptyDim 29 Oct 2023 - 20:36


The Hughes


Dire que le père de famille était perdu, ce serait un euphémisme. Il était plus que ça et ça n’allait pas aller en s’arrangeant malheureusement. Il s’attendait à des semaines voir des mois de doute, sans savoir comment agir. Beaucoup trop de questions trônaient dans sa tête à ce moment-là. Lui, qui aimait trouver des solutions à tout, se retrouvait un peu dans une impasse et malheureusement, personne ne pouvait vraiment l’aider là-dedans. Son entourage pouvait être en soutien, mais personne n’aurait de vraies solutions pour lui. Pas même son frère ou les parents de Frankie. Cette situation était inédite pour tout le monde. “Je les adore, mais j’ai vraiment peur qu’ils soient biaisés dans l’histoire.” Admit le policier en grimaçant. Il avait toujours aimé ses beaux-parents, mais forcément qu’ils allaient voir les choses différemment, après tout, il s'agit de leur fille. “J’espère juste qu’ils comprendront ma position par rapport aux enfants.” Il ne voulait pas que les petits apprennent trop vite pour leur mère. En les laissant là-bas, il redoutait un peu qu’ils en parlent. Malheureusement, il n’avait pas le contrôle là-dessus. Il pouvait simplement espérer que chacun respecte ses choix. Will marquait un point, cela dit. Les parents de Frankie avaient été présents et un vrai soutien après son départ, il ne pouvait faire autrement que de leur faire confiance. Ce n’était pas lui qu’il essayait de protéger de toute façon, mais les deux petits. Ils pouvaient bien comprendre ça eux aussi, surtout en tant que parents eux-mêmes. “Ça ne s’efface pas non…” Répéta-t-il en soupirant. Il était las, incapable de faire le point dans ce qu’il ressentait. Il se retrouvait à fixer le vide en silence tandis que Will enchaînait dans la discussion. Les réponses étaient longues à venir, comme si ça lui prenait toute son énergie du monde pour faire le point avec lui-même là-dessus. “Je ne sais pas.” Murmura-t-il finalement dans une grimace. Il n’avait pas de réponse plus honnête que celle-là. Ça l’aurait bien aidé sinon, d'être en accord avec ses sentiments. Il aurait vu plus clair et ça l’aurait sûrement aidé à discuter plus clairement avec elle. “Frankie, il y a de grandes chances que ça reste la femme de ma vie. Je ne pense pas que ce soit possible de changer dans mon cœur.” Dit-il, le regard toujours perdu dans le vide. Il laissait quelques secondes passer avant d’être capable d'enchaîner. “Mais… La Frankie qui est revenue, je ne sais pas si c’est la même… J’aime une version d’elle, mon cœur rêverait que ça redevienne comme avant, mais il faut être honnête deux minutes, ça n’arrivera pas.” Dit-il finalement en relevant un regard bien triste vers son frère. La confiance avait été brisée. Leur relation, elle n’allait plus être la même qu’avant, c’est juste impossible. Il restait l’espoir qu’ils arrivent à recoller les morceaux pour créer quelque chose de nouveau, mais c’était encore bien trop frais pour qu’il arrive à faire ça.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28401-ollie-baker
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 9
MESSAGE : 336
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptyMer 13 Déc 2023 - 4:31


The Hughes

Si les parents de Frankie avaient été hyper présents pour Coop lors de son départ, c'était un peu normal qu'ils se rangent du côté de leur fille maintenant qu'elle était de retour. Surtout vu la raison de son départ. J'imagine qu'elle leur en avait parlé et qu'ils lui apportaient tout leur soutien. C'était normal et puis, elle en avait vraiment besoin. C'était à la famille de Cooper de le soutenir là, à moi d'le faire puisque nos parents étaient loin. Comme ça, ni l'un ni l'autre se retrouvait seul face à cette épreuve. Ni Frankie, ni Cooper. L'idéal aurait tout de même été qu'ils puissent être aussi présent pour ce dernier, mais j'pouvais comprendre la position de mon frère par rapport à tout ça. C'était sûr qu'ils étaient biaisés, même sans le vouloir. « Ils le sont probablement, ouais. » confirmai-je en grimaçant. Nos parents le seraient aussi. Selon ce que j'avais pu voir avec Cooper, avec les parents d'mes élèves, avec nos propres parents... Y'avait plus rien qui comptait dès qu'il était question de ses enfants. Sauf que le lien de grand-parent, c'était presque tout aussi fort alors... Ils voudraient sûrement leur bien. « S'ils sont logiques, ils vont comprendre. Personne a envie de leur faire revivre ce qu'ils ont vécu. Frankie comprise. » dis-je en baissant le regard. Ça avait été horrible pour Cooper, évidemment, mais pour un enfant d'se dire que sa mère a foutu le camp, c'est bien la pire chose. Si gérer son retour avec les enfants c'était tout un casse-tête, gérer les sentiments qui venaient avec pour Cooper, c'en était un bien grand aussi. Quand tu te maries, c'est pour le meilleur et pour le pire, mais quand le pire arrive, tu peux jamais être prêt et savoir comment réagir. Même si Cooper était fou amoureux de Frankie, son retour venait avec un tas de mixed feelings, c'était normal d'être perdu. Ses questionnements, ils étaient bien valides. « J'comprends... » lui dis-je en baissant le regard. Comprenais-je vraiment? Dans ma seule relation stable, c'était moi qui était parti, qui avait changé. J'arrivais un peu à me mettre à la place de Frankie, même si les situations étaient différentes, mais dire que je comprenais complètement Cooper, c'était plus difficile. Déjà qu'il avait du mal lui-même à exprimer ce qu'il ressentait. Je pouvais, au mieux, marcher à tâtons et espérer qu'un de mes conseils soit pas si mal. « T'sais... Toi aussi t'es plus le même qu'avant. Faut aussi qu'elle réapprenne à te connaître. Avec du temps, beaucoup de temps, ça peut peut-être se faire. Si tu penses vraiment que c'est encore la femme de ta vie, ça vaut p'tête la peine de pas fermer cette porte, de rester ouvert, même si c'est dur. » tentai-je en grimaçant. Moi aussi, j'étais presque convaincu qu'ils étaient faits l'un pour l'autre. Frankie et Cooper, c'était comme mon modèle de relation, après tout.



__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
animateur
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 264
MESSAGE : 2388
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptyLun 8 Jan 2024 - 15:14


The Hughes


La situation le rendait confus comme jamais. Il avait bien l’impression d’être revenu à la case départ en termes d'émotion. Après l'incompréhension du départ, l'incompréhension du retour. Et dans tout ce brouhaha, il se retrouvait à gérer son ressenti, tout en appréhendant celui des autres. Les premiers concernés étaient les enfants, bien évidemment, mais il devait aussi prendre en compte l’impact du retour de sa femme sur tous les gens de leur entourage et c’était presque le plus éprouvant. Il soupirait en levant le visage vers son frère. Ces mots confirmaient ce qu’il pensait de tout ça. Le bien-être des enfants allait sûrement être la priorité de chacun, malheureusement, on ne sait jamais comment les gens vont réagir. On pense connaître quelqu’un et puis… Il suffit d’une action ou d’un mot pour mettre le doute en place. Il en était bien conscient, à cause, de ses sentiments persistants pour Frankie. Il avait longtemps cru qu’ils feraient leur vie tous les deux, sans interruptions, sans doute… Et pourtant, elle avait balayé tout ça d’une main. En écoutant Will sur le sujet, il grimaçait légèrement. Il n’était plus sûr de rien à ce stade. “C’est encore trop tôt pour que j’arrive à me mettre cette possibilité en tête.” Annonça-t-il doucement. Will avait totalement raison et il allait prendre son temps pour faire mûrir cette possibilité de s’ouvrir, mais pour le moment, tout était encore trop frais. “Je ne sais pas si j’ai la force en moi de lui pardonner ce qu’elle a fait aux enfants.” Ajouta-t-il finalement. Il aurait été le seul concerné, sûrement que le retour de Frankie n’aurait pas eu le même impact. Là, la confiance avait été brisée et le regard de ses enfants empli du manque de leur mère, c’était le rappel constant de cette fuite impardonnable. “On verra bien de toute façon… Il va me falloir quelques jours pour me calmer un peu et réfléchir plus sérieusement à tout ça.” Réfléchir, cogiter, il ne faisait que de ça, mais il avait conscience qu’il n’avait pas encore fait la moitié du chemin. “Merci d’être là, petit frère.” Conclut-il en souriant. Ça sonnait presque solennel. Ce n’était peut-être pas nécessaire de le dire comme ça, il ferait la même chose pour lui, mais ça lui semblait pourtant important pour lui de le dire à voix haute. “Je te souhaite bien de ne jamais te retrouver dans une situation pareille avec Poppy.” Un petit sourire amusé se glissait sur son visage. De façon pas du tout subtile, il tentait de rediriger la conversation sur son frère pour se changer les idées.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28401-ollie-baker
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 9
MESSAGE : 336
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptyMer 17 Jan 2024 - 22:48


The Hughes

J'comprenais bien que c'était beaucoup d'infos en même temps, ça faisait énormément à digérer pour Cooper. C'était normal d'être un peu perdu, de ne pas savoir où se situer ni comment réagir ou gérer la chose. Il était pragmatique Cooper, une chose à la fois, il voulait se laisser du temps. C'était sage, c'était une bonne façon de faire. Si c'était moi à sa place, j'serais probablement all over the place et bien impulsif avec mes réactions. Je ne gérerais pas aussi bien que lui, c'était certain. En même temps, il avait un gros pilier: les enfants. Sans eux, peut-être qu'il se laisserait un peu sombrer, un peu avaler par le tourbillon et qu'il se laisserait avoir par les émotions. « Ouais tu verras, après quelques jours, tu risques de voir un peu plus clair. » lui dis-je avec un sourire qui se voulait assurant et un p'tit hochement de tête. C'est bien vrai qu'il pourrait ne pas avoir la force de pardonner à Frankie, mais peut-être qu'il l'aurait aussi. Dans les deux cas, ça lui appartenait et c'était bien ok. C'était à lui et lui seul de voir ce qui était le mieux pour lui. Fallait séparer ça aussi, ses propres besoins et ceux des enfants. Les deux étaient importants au final et pouvaient être bien différents les uns des autres. Vu le peu d'infos que Cooper avait sur le moment, on avait pas mal fait le tour du sujet et mon frère scella la conversation sur un merci. J'étais pas certain d'avoir été très utile, mais toujours content de pouvoir être là pour lui et seulement l'écouter. C'était rare d'avoir eu ce rôle à jouer alors j'voulais bien lui rendre. « Quand tu veux, Coop. » lui dis-je avec un mince sourire et en lui tapant doucement l'épaule. Puis d'une façon pas si subtile que ça, il redirigea la conversation en mentionnant Poppy. C'est un petit rire étouffé qui s'échappa de ma gorge alors que j'voyais bien clair dans son jeu. « On en est pas vraiment là, non. On est pas vraiment nul part en fait. » lui dis-je en levant les yeux au ciel. Depuis son arrivée ici, on essayait d'être amis. C'était pas si facile que ça. « Être ami avec son ex ET l'héberger, c'est pas la chose la plus simple que j'aie fait. » dis-je avec une petite moue. Ça faisait travailler la discipline en fait parce que chaque fois que j'la voyais, j'avais pas envie d'être seulement son ami. Cooper, il devait bien s'en douter. Il savait à quel point je l'avais aimé Poppy. Il devait bien se douter que c'était encore présent, ces sentiments. Ça avait été ma seule vraie copine, après tout.



__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
animateur
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 264
MESSAGE : 2388
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) EmptyJeu 1 Fév 2024 - 21:54


The Hughes



Cooper était pris dans un torrent d’émotions et d'informations depuis quelques jours. Il n’allait pas réussir à voir clair avant un petit bout de temps, mais heureusement dans tout ça, il pouvait tout de même compter sur son frère. Mine de rien, ça l’aidait pas mal de pouvoir parler de tout ça. C’était important pour lui de réussir à mettre des mots sur cette histoire pour mieux la comprendre et l’appréhender. Qui de mieux pour faire ça que son petit frère ? Rare étaient les fois où ils avaient été dans ce genre de situation. C’était peut-être même la toute première fois. Il avait toujours pris à cœur son rôle de grand frère, Cooper, et même avec ses proches, il pouvait être assez réservé, ce n’était donc pas très étonnant. Même si dans le passé, il n’avait pas eu besoin de s’ouvrir comme il le faisait là, Cooper savait qu’il pourrait toujours compter sur son frère. Tout comme l’inverse, était totalement vrai aussi. Et sur ce, l'aîné changeait de conversation, curieux d’en savoir plus sur la vie de son cadet, mais aussi désireux de se changer les idées. En se concentrant sur Will et sa relation avec Poppy, ça lui évitait de réfléchir à sa relation à lui. Un mince sourire se glissa sur le visage de Cooper en écoutant son frère parlé, persuadé que ce n’était qu’une question de temps avant qu’il se passe un truc entre les deux exs. “Être ami… Hum” Tout dans cette phrase et le sourire en coin de Cooper laissait entendre ses pensées. Après quelques secondes, il laissa tout de même s’échapper un petit rire avant de se lever. Il venait tapoter l’épaule de son frère de façon faussement compatissante. Il ne diminuait pas l’impact que ça devait avoir sur lui, mais avec Poppy, ils avaient tout de même eu une belle histoire et ce serait tout aussi beau qu’ils se retrouvent. En-tout-cas, c’est comme ça qu’il le voyait, Cooper. “Pas besoin de te compliquer la vie, tu risques de regretter sinon.” Dit-il de façon bien solennelle. Parfois, la situation s'avère difficile d'elle-même, mais là, elle semblait difficile par choix. Will avait accepté d’héberger Poppy pour une raison et le fait que ce soit compliqué résultait aussi de cette raison. Aux yeux de l'aîné, rien n’était bien compliqué, si ce n’est l’anticipation des sentiments de l’autre. Il n’allait pas s'étendre sur le sujet, laissant Will découvrir tout ça par lui-même. Il n’avait pas envie de se retrouver dans la peau du grand frère qui met la pression, alors il attendrait simplement de voir comment tout ça se passe, de loin avec un regard bienveillant. “Aller… Je vais rentrer, j’ai besoin d’être un peu avec les enfants, mais je veux des updates de cette histoire.” Dit-il à son frère avec un grand sourire. Il était déjà debout, cette phrase ne faisait que conclure son départ.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28401-ollie-baker
Contenu sponsorisé
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty
MessageSujet: Re: #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)   #212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
#212 Watching us fall, watching us cry, watching us conquer (Will)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Big brother is watching you #Levi
» watching you from the clouds, melancholy (alex)
» under the mistletoe, watching the fire glow (ella)
» the water is rising, i'm too tired to swim and you're just watching me drown (sahar)
» sometimes it feels so good to let it all fall as we will fall (woody)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: