AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex ...
Voir le deal

 

 Let's set the world on fire. (owen)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Let's set the world on fire. (owen) Empty
MessageSujet: Let's set the world on fire. (owen)   Let's set the world on fire. (owen) EmptyJeu 31 Aoû 2023 - 21:05

« Tu viens au Wojna’s ce soir ? » Tu regardes ta collègue et tu lui adresses un petit sourire. Votre tradition du vendredi soir, ou comment aller boire un -ou plusieurs- verres dans la rhumerie de Bowen où tu adores goûter de nouvelles saveurs. C’est une tradition que tu as acquise à l’époque où tu étais étudiante, que d’aller boire des verres pour marquer le week end. Alors, peu importe ce qu’il peut bien se passer, c’est quelque chose que tu continues à faire. Et c’est comme ça qu’une fois que vous avez tous fini votre boulot pour la journée, vous vous rejoignez dans cette rhumerie ouverte depuis maintenant quelques années au sein de la ville. Un verre, deux verres, un peu à manger pour éponger tout ça. Vous riez, vous êtes joyeux, toi peut être un peu plus que la moyenne. Quand tes collègues décident finalement de rentrer, tu te rends compte que tu n’as pas particulièrement envie de rentrer chez toi. Alors, tu t’installes au bar et tu commandes un énième alcool distillé ici.

Alors que tu savoures tranquillement ton verre, tu te fais aborder. T’armant de ton plus beau sourire, tu te dis qu’au fond un peu de compagnie ne te ferait pas de mal, Nevaeh. Ca pimenterait ta journée, te sortirait de ta journée monotone. Tu continues à siroter ton verre, discutant tranquillement quand l’homme décide d’aller fumer une cigarette. Etant non fumeuse, tu lui affirmes que tu l’attends ici, et grignotes tranquillement quelques cacahuètes. Tu finis par remarquer Owen, que tu connais bien. Plus que bien même. Le frère de ton cher ex. « Salut toi, toujours autant au boulot à ce que je vois. » Tu affirmes en lâchant un petit rire.
@Owen Davenport

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Let's set the world on fire. (owen) Empty
MessageSujet: Re: Let's set the world on fire. (owen)   Let's set the world on fire. (owen) EmptyMar 5 Sep 2023 - 21:22

Ce que j'aime mon job. Si je reste sérieux quand je suis en bas, en train de distiller mon rhum, une fois que j'ai effectué mes tâches de la journée, il me suffit de remonter pour profiter de la fête. Ce vendredi soir ne fait pas défaut à mes habitudes. Je remonte et sors pour fumer une clope bien mérité, avant de retourner à l'intérieur. Et puis puisqu'on est vendredi, il n'est impossible que je croise Neveah.

Mon ancienne presque belle-sœur passe plusieurs fois par semaine au Wojna's. Le mercredi avec sa sœur et le vendredi avec ses collegues. Oui, j'ai retenu ses habitudes. Sans doute parce que je profite toujours de ces moments-là pour venir la taquiner. Et nos joutes verbales sont souvent les meilleurs moments de ma semaine.

Ian a été fou de la laisser partir.

Je la repère facilement au bar, un type suspendu à ses lèvres. J'esquisse un sourire en m'imaginant m'incruster dans ce qui semble être une tentative de drague de la part du mec en question. Mais Nevy doit collectionner les crétins, puisque ce dernier décide que c'est le moment d'aller fumer une clope. Même moi qui suis pourtant un gros fumeur, je n'irais jamais jusque là. Quand on a la possibilité de mettre une jolie fille dans son lit, on part pas fumer. Pas sans elle.

Neveah a tôt fait de me repérer. Je souris avant de m'approcher d'elle, de l'autre côté du comptoir. Mon job, c'est pas vraiment de servir des verres, mais quand les circonstances s'y prête, je suis aussi de ce côté. « Je suis fidèle au poste. Toujours. » J'attrape une bouteille et me sers un verre avant de lui en servir un autre. « Contrairement au type avec qui tu discutais. Franchement, Nevy, tu peux faire mieux qu'un pauvre type incapable de se retenir d'aller fumer pour continuer à te faire du rentre dedans...»
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Let's set the world on fire. (owen) Empty
MessageSujet: Re: Let's set the world on fire. (owen)   Let's set the world on fire. (owen) EmptyMer 6 Sep 2023 - 21:44

Tu passes toujours une bonne soirée quand tu te rends au Wojna’s, Nevaeh. Déjà, tu t’y rends en général avec tes collègues ou bien avec Avery, alors il n’y a pas de raison que tu passes un mauvais moment. Et puis, en plus, il y a une bonne ambiance et puis tu t’entends bien avec l’ensemble de l’équipe, même si plus particulièrement avec Owen, bien évidemment. Owen, c’est le frère de Ian, ton ex auquel tu ne veux plus penser. A présent, tu te suffis à toi-même, mais naturellement, il est quand même flatteur de te faire draguer. D’ailleurs, c’est sûrement pour ça que tu laisses ce beau parleur discuter avec toi. Après tout, un verre gratuit, ça ne se refuse pas. Un petit sourire, et pourtant voilà l’homme qui sort fumer une cigarette. Tu ne l’accompagnes pas ; il fait frais, pas spécialement beau, alors à quoi bon attraper froid ? Et puis, tu remarques qu’il y a Owen.

Tu viens de finir ton verre quand tu l’interpelles, pour discuter avec lui ; tu n’as de toute façon pas spécialement envie de te faire à nouveau interpeller. Tu lui souris quand il te tend ton verre, le remerciant d’un signe de tête avant de lâcher un petit rire. « Incapable de se retenir d’aller fumer sous le froid je dirais même. On a tous nos vices écoutes. T’as pas tort ceci dit. » Un nouveau rire, et tu attrapes le verre qu’Owen t’a servi, trinquant avec lui dans un sourire. « Aux mecs qui préfèrent fumer que n’importe quoi d’autres. Deuxième que je connais. » Tu lui affirmes en lâchant un petit rire. « Tu fais la fermeture j’suppose ? » Tu sais que parfois, tu restes en after avec Owen, il te fait goûter certains nouveaux rhums lorsque le cœur l’en dit.

Tournant la tête légèrement sur ta gauche, tu vois ta rencontre de ta soirée, qui sent d’ailleurs un peu la cigarette, attraper son verre. « Désolé si j’ai été un peu long. Tu fais quoi ? » Tu lui adresses un sourire, avant de lever discrètement les yeux au ciel. « Je bois mon nouveau verre vu que j’ai terminé celui que tu m’avais payé. Et toi ? » Tu lui demandes avec ton plus grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Let's set the world on fire. (owen) Empty
MessageSujet: Re: Let's set the world on fire. (owen)   Let's set the world on fire. (owen) EmptyLun 11 Sep 2023 - 13:52

J'aurais sans doute dû arrêter depuis longtemps ce jeu avec elle. Au début, quand je l'ai rencontré, venir la chercher, la taquiner, pouvait passer pour une sollicitude fraternelle. Après tout, c'est un peu ce que font les beaux-frères. Mais elle n'est plus avec Ian depuis longtemps. Trop longtemps pour que je continue de la chercher quand je sais que c'est son soir de sortie.  

Et me voilà, incapable de ne pas la charrier sur le charlot avec qui elle discute. Au moins, elle le prend avec humour et trinque même avec moi. « Trouves toi un non fumeur. Ça t'évitera des soucis. » Donc clairement pas moi. De toute façon, même si je reconnais mon incroyable attirance pour elle, je sais que je lui causerais bien trop de tort. On ne peut rien construire avec un type comme moi. Elle ne ferait que souffrir. Je ne suis pas l'homme d'une femme. « Évidemment. Même quand je ne travaille pas je reste jusqu'à la fermeture. » Mon job, il se passe au sous-sol, au milieu des tonneaux et des chaudières de distillation. « Et puis c'est là qu'on passe les meilleurs soirées. Quand il ne reste plus que les vrais fêtards. » ajouté-je avec un clin d'œil.

Puis monsieur est de retour et se réinstalle comme si je n'étais pas là. Après tout, on ne fait jamais attention au mec derrière le bar. Mais puisque je ne suis plus vraiment de service, je n'ai pas à rester là. D'autant que son tu fais quoi manque de me faire m'étouffer avec mon verre.

Je fais donc le tour, pour me poster de l'autre côté de Neveah. Je m'adosse au comptoir, suffisamment penché pour aussi bien l'observer elle que lui. « Et moi j'offre un verre à Nevy tout en buvant un pour fêter la fin de ma journée de travail. » Je lève mon verre en buvant une gorgée. « Tu veux connaitre un secret, mec ? Quand tu parles avec une jolie fille, la laisses pas en plan pour fumer. Elle pourrait trouver mieux que toi entre temps. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Let's set the world on fire. (owen) Empty
MessageSujet: Re: Let's set the world on fire. (owen)   Let's set the world on fire. (owen) EmptyDim 17 Sep 2023 - 14:40

T’as largement l’habitude de te faire charmer de la sorte, Nev. Tu as toujours eu du succès dans les bars, et avec un ou deux verres, tu as cette patience qui fait que tu aimes être flattée et te faire draguer. Ce Thomas qui s’est approché de toi a bénéficié de cette tolérance, et tu l’as un peu écouté raconter sa vie et frimer, soyons honnêtes. Quelques sourires, tu l’écoutes et le voilà suffisamment en confiance pour partir fumer une cigarette. Sauf qu’on ne t’abandonne pas, et particulièrement pas quand Owen est dans les parages. Sinon, c’est une porte ouverte à ce qu’il vienne t’embêter, et puisque vous vous entendez si bien, tu lui rends bien ses diverses vannes et tu les prends toujours avec le sourire. Te faire draguer par des non fumeur, ça peut être une option. Mais peu importe, de toute manière ; ça démontre la motivation de la personne, au fond. Si l’homme qui cherchait à te charmer s’en va chopper un cancer dans le froid, c’est que tu lui plaisais pas tant que ça. Tu souris quand l’homme te confirme qu’il reste après ses heures. Comme d’habitude, c’est vrai. Tu es déjà restée, une ou deux fois. Toute l’équipe s’entend bien, c’est une joyeuse famille et tu apprécies beaucoup tout ce petit monde. ”Les afters c’est toujours les meilleures soirées même moi j’le sais, ça m’étonne pas que tu restes à chaque fois.” Tu lui affirmes en riant.



C’est le moment où l’autre décide de revenir, posant une question tout aussi pertinente que sa présence ici à l’heure actuelle. D’ailleurs, si tu réponds avec la plus grande gentillesse ainsi que la plus grande patience, c’est assez gentiment qu’Owen lui signale qu’il a fauté en t’abandonnant seule ici. Tu ris quand tu le vois donner des conseils à Thomas qui te regarde avec un air agacé, alors que toujours accompagnée de ton rire tu le regardes en haussant les épaules. C’est ce même haussement d’épaules qui va visiblement suffire à le décourager ; il n’était visiblement pas du tout intéressé par toi au bout du compte. Une fois qu’il est parti, tu regardes Owen. ”T’es obligé de leur faire peur à chaque fois? Avoues que tu gardes ça noté dans un carnet et que tu fais un concours avec toi-même, ça y est je m’en suis rendue compte!” Tu lui affirmes en riant pour lui montrer que tu ne l’as pas mal pris. Tu regardes ton verre, que tu as malheureusement déjà fini. ”Tu viens de me faire rater un potentiel autre verre. Ca mérite soit un verre, soit de servir de cobaye pour tes nouveaux rhums arrangés. Comme tu préfères.” C’est l’alcool qui parle et qui te rend si taquine, sûrement qu’il le sait, mais il sait aussi que tu adores faire ça et que cette suggestion tombe plutôt bien.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Let's set the world on fire. (owen) Empty
MessageSujet: Re: Let's set the world on fire. (owen)   Let's set the world on fire. (owen) EmptyMar 26 Sep 2023 - 14:03

En effet, les afters sont toujours les soirées les plus intéressantes. D'autant plus quand elle est là. Impossible de m'ennuyer si elle est dans les parages. La preuve, je prend un malin plaisir à prendre la parole alors qu'un type tente vainement de la draguer. Sauf que le gars est tout sauf vaillant. Il suffit que Nevy éclate de rire et lui adresse un haussement d'épaule pour qu'il se détourne. Sans même un moment. « Mais t'en vas pas comme ça ! J'ai même pas eu le temps de connaître ton nom ! Mon pote ! Reviens ! » Plusieurs curieux nous regarde étrangement pendant que je me marre. Tandis que lui, appelons-le monsieur tu fais quoi, ne sait visiblement plus où se mettre. S'il n'est même pas capable de supporter un peu d'humiliation...

Je prend une expression faussement blessé quand elle lance de telle accusation. Je porte même une main à mon cœur. « De quoi ? Si je fais ça, c'est uniquement pour toi. Si ces types ne supportent pas qu'on vienne les asticoter, c'est qu'ils ne te vont pas à la cheville. Et tu mérites bien mieux. » Je continue en prenant un large sourire. « Et peut-être que ça m'amuse un peu. J'aime imaginer de nouvelles situations pour les mettre mal à l'aise. »

Je prend certainement trop de plaisir à faire fuir ses prétendants, mais dans le fond, je suis sincère : elle mérite mieux. Elle mérite un type qui ne l'abandonner à pas parce que le besoin de nicotine se fait sentir. Un type qui n'aura pas peur d'être un peu bousculé. Un type qui saura rester près d'elle en toute circonstance. Mais je ne me vois pas lui dire tout ça... Alors, je vais me contenter de remplir son verre. « J'ai un rhum mangue-passion qui sort juste du fût. Ça te tentes ? » Je contourne à nouveau le comptoir pour aller lui chercher à boire. Que ce soit ma nouvelles boisson ou autre chose. Elle sait parfaitement que si je suis là, elle n'a pas à payé pour ses boissons. Je m'en occupe. Avec ma réduction pour employé.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Let's set the world on fire. (owen) Empty
MessageSujet: Re: Let's set the world on fire. (owen)   Let's set the world on fire. (owen) EmptyMar 3 Oct 2023 - 17:30

Owen n’a jamais véritablement pu s’empêcher de te taquiner. Déjà, à l’époque, alors que tu étais avec Ian, il ne pouvait pas s’empêcher de t’embêter, aux dépens de son frère parfois. Et puis, si tu t’es malheureusement séparée de Ian d’un plus ou moins commun accord, tu as continué de parfaitement t’entendre avec celui qui est dès-lors devenu ton beau frère. Cette taquinerie, il l’a toujours quand tu viens au Wojna’s. Après, au fond, lorsque tu viens dans la rhumerie, tu te doutes la plupart du temps qu’en effet, tu vas le croiser et qu’il va faire comme s’il venait t’embêter. Au bout du compte, tu te sers un peu de cette taquinerie pour te débarrasser des hommes qui t’agacent ou t’ennuient, un peu comme ce Thomas, qui ne t’a pas jugée suffisamment important pour se passer de sa pause clope. Tu reproches gentiment à Owen de l’avoir chassé, d’ailleurs, mais comme il te le fait si justement remarquer, au moins il a le mérite de faire du tri pour toi, qui choisit si mal tes relations, d’autant que la plupart des mecs sont là pour uniquement dormir chez toi ce soir et partir au beau milieu de la nuit. Toi, ils te servent à te payer des verres, alors tu n’en tiens pas rigueur, Nev. « J’vois ça, c’est ta petite animation de la soirée quand je me fais draguer en fait, c’est ça hein ? » Tu lâches un rire et lui reproches de t’avoir empêchée d’avoir un nouveau verre gratuit ; comme si le brun ne t’en offrait jamais, comme si tu payais la moindre consommation quand tu es en présence d’Owen. Tu le suis des yeux alors qu’il repasse derrière le comptoir, passant de client lambda qui te protège un peu trop à celui de barman.

Mangue passion. Ca t’a l’air plutôt sympa, comme mélange, surtout avec un bon rhum comme on en trouve ici. « Ca me convient parfaitement. J’adore la passion. » Tu lui affirmes avec un haussement de sourcil qui se veut autant dans la séduction que dans la dérision – tu rends bien à l’homme ses taquineries. « Tu t’en mets un aussi ou tu peux pas ? Je t’invite. » Tu lui affirmes en désignant ta carte bleue que tu as activée sur ton téléphone. Tu tiens à lui payer des coups, des fois, après tout, ce n’est pas à lui de toujours tout te payer. « On a qu’à dire que c’est pour le côté garde du corps qui vire les relous qui pensent avoir une chance avec moi. » Tu lui affirmes en rigolant plus franchement cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Let's set the world on fire. (owen) Empty
MessageSujet: Re: Let's set the world on fire. (owen)   Let's set the world on fire. (owen) EmptyLun 30 Oct 2023 - 14:46

Impossible de me départir de mon sourire quand elle est là. Qu'elle se fasse draguer ou pas, je trouverais toujours un moyen pour m'amuser avec elle. Toujours. Et si elle fait mine d'être vexé par mes interventions auprès de ces types, dans le fond, je sais qu'elle s'en amuse. Voir même, je la soulage d'une situation délicate dont elle aura du mal à se défaire par la suite. Si je l'agaçais vraiment, elle me l'aurait fait comprendre autrement, avec plus de véhémence. Neveah n'est pas du genre à supporter une situation pareille contre son gré. « Avoues que toi même tu attends le moment où je vais intervenir. Tu t'amuses et tu demandes ce que je vais bien pouvoir inventer la prochaine fois. » Je lui adresse un clin d'œil. « Mon imagination dans ce domaine n'a pas de limite. » Et mes talents d'acteur non plus. Je ne compte pas le nombres de fois où j'ai fait le petit ami trompé ou le frère protecteur. Parfois, je n'ai pas besoin d'aller jusque là. Comme ce soir, avec monsieur-tu-fais-quoi. Il suffit juste de balancer quelques vérités.

Et puis, me débarrasser de ces prétendants, c'est pouvoir l'avoir rien que pour moi. Même si je dois lui payer ses verres pour ça. C'est pas cher payé pour le plaisir de sa compagnie. Je ne peux me retenir d'avoir un haussement de sourcil quand elle dit aimer la passion. Je me penche vers son oreille, mon souffle atteignant son lobe, sa nuque. « Je n'ai jamais eu de doute sur le côté passionnel de ta personnalité. » Je me redresse pour la servir.

C'est dangereux ce que je fais. Flirter avec elle, c'est prendre le risque de me brûler les ailes. Nev' a toujours été une faiblesse chez moi. Je ris quand elle veut m'offrir mon verre. Oh pour une fois... Je remplis deux verres. « J'ai fini mon service, je ne suis encore là que pour profiter de la fête. » Je fais glisser le sien vers elle. « Et de ta compagnie. » ajouté-je avec un regard appuyé.

Faut croire que j'ai envie de jouer avec le feu, ce soir. Une part de moi continuera toujours d'imaginer le goût de ses lèvres contre les miennes ou la douceur de ses cheveux entre mes doigts. Pour quelques instants, je veux pouvoir imaginer que cela pourrait être possible.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Let's set the world on fire. (owen) Empty
MessageSujet: Re: Let's set the world on fire. (owen)   Let's set the world on fire. (owen) EmptyJeu 23 Nov 2023 - 11:44

Si cette tradition du Wojna’s a été assez rapidement instaurée au sein de ton travail, au final, c’est principalement de ton fait, Nevaeh. Après tout, c’est toi qui aime tellement aller dans cette rhumerie, et pas seulement pour le goût du rhum mais également pour le plaisir de croise Owen et qu’il vienne te taquiner comme il le fait si bien. Quand il te dit qu’il sait bien que tu joues le jeu et que tu n’es pas particulièrement contrariée qu’il vienne congédier tes divers prétendants qui t’offrent des verres dans l’espoir de potentiellement passer une soirée avec toi. Ca te divertit, ces petits scénarios qu’il trouve le moyen d’inventer à chaque fois qu’il te voit en galante compagnie. « Oui, j’avoue que ça me fait bien rire et puis ça met un peu plus de piment dans ma soirée après tout. » Tu lui adresses ton plus grand sourire alors qu’il repasse derrière et que tu te la joues charmeuse avec l’homme, affirmant que tu es passionnée. Quand il se penche vers toi, que tu sens son souffle au creux de ton oreille, descendre dans ton cou, tu ne peux pas t’empêcher de réprimer un frisson. Ce frisson est assez évocateur d’une tension qui n’a jamais été franchement assumée, aussi évocateur que les quelques mots que l’homme a pu te glisser. Pourtant, tu fais de ton mieux pour ne pas laisser paraître quoi que ce soit, et tu le regardes de ton regard azur, lui proposant de lui payer son verre, pour une fois. Tu te redonnes une contenance alors qu’il accepte, et tu regardes le délicieux breuvage jaillir de la bouteille pour ruisseler dans vos deux verres. Il a fini son service, et pourtant, il reste. Comme souvent.

Pour profiter de la compagnie, qu’il dit. Et quelle compagnie : une petite brune aux yeux clairs et a l’air rieur qui lui adresses ses plus beaux sourires en tout bien tout honneur. « Contente de voir que tu apprécies tellement ma compagnie que tu es d’accord pour rester, c’est flatteur. A la bonne compagnie, alors ! » Tu lui affirmes avec un sourire charmeur en lui tendant ton verre afin de trinquer. Portant le liquide ambré à tes lèvres, tu savoures le goût. Effectivement, il est délicieux, comme tu t’y attendais puisqu’Owen a toujours su anticiper ce qui allait te plaire. « Il est vraiment hyper bon, excellent choix monsieur ! » Tu lui affirmes en lâchant un petit clin d’œil que tu adresses à l’homme. S’il n’est pas en service, alors peut être même qu’il est disposé à repasser dans la salle et peut être que tu peux même l’inciter à faire un billard avec toi. Il est taquin, tu l’es aussi, et cette jovialité te met d’excellente humeur. « Un petit billard, ça te dirait ? » Tu lui affirmes en lui adressant ton plus beau sourire. La table est vide, les queues sont rangées derrière le comptoir, et vous n’allez pas payer la partie, sans doute, puisqu’il peut libérer le mécanisme sans aucune forme d’aide. « Si tu veux je t’accompagne même fumer une clope avant si ça peut jouer. » Tu dis en lâchant un petit rire, portant à nouveau le verre à tes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Let's set the world on fire. (owen) Empty
MessageSujet: Re: Let's set the world on fire. (owen)   Let's set the world on fire. (owen) EmptyVen 24 Nov 2023 - 14:02

Mon sourire s'élargit davantage. Devient taquin. Elle doit le sentir que je vais balancer une connerie, juste pour la taquiner. Parce que même si j'adore sa compagnie, c'est principalement pour pouvoir l'emmerder comme bon me semble. « Prend pas trop la grosse tête non plus. N'oublie pas que je reste ici presque tout les soirs. Ce n'est donc pas que pour tes beaux yeux. » Mais le bonus est plus qu'appréciable. D'un autre côté, si je lui dis de ne pas être prétentieuse, elle doit bien voir que, si elle est seule, je lui consacre ma soirée. Et tandis si cela signifie que je n'emmènerais aucune fille dans mon lit ce soir là. Tout comme elle aura toujours le droit aux meilleurs de mes rhums.

Je souris face a son compliment et l'observe boire son verre. Je ne sais pas vraiment à partir de quand cette fille est devenue différente à mes yeux. Quand elle sortait avec mon frère, je trouvais déjà qu'il avait eu sacrement de la chance de parvenir à l'attirer.  A l'époque que je n'avais pas chercher plus loin. Je les emmerdais, comme tout grand frère qui se respecte mais c'est tout. Quand il l'a laissé filer, je l'ai trouvé tellement idiot. Il aurait dû se battre pour elle. Je me souviens m'être dit que si je l'avais rencontré en premier, peut-être que j'aurais choisi un autre type de vie, pour la garder. Avant de me dire que j'étais ridicule. J'aime ma vie.

Du coup, maintenant, je peux au moins passer du temps avec elle, même si le spectre de mon frère plane toujours. Bien que son nom ne soit jamais prononcé. « Tu serais prête à me laisser t'enfumer alors que tu n'as même pas accompagné monsieur tu-fais-quoi ? C'est moi qui vais prendre la grosse tête. » Je dois l'avouer, une part de moi veut y voir quelque chose. Une part de moi que j'ai vite enfoui au fond de mon esprit. Dans le coin où je range toutes les choses gênantes auxquels je ne veux pas penser.

Je lui adresse alors un large sourire. « Une petite clope rapide alors. » Je bloque le billard, que personne ne nous le prenne avant de commencer et fais le tour du bar. Puis je viens passer un bras autour des épaules de Nev' pour l'entrainer vers l'extérieur. Une fois dehors, je m'adosse contre le mur, ne tardant pas à allumer une cigarette. Je tire une première bouffée que je souffle le plus loin possible d'elle. Si elle accepte de m'accompagner, ce n'est pas pour autant que je dois en faire une fumeuse passive. « J'espère que tu t'es entrainé depuis la dernière fois, parce que je me souviens d'avoir battu à plate couture. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Let's set the world on fire. (owen) Empty
MessageSujet: Re: Let's set the world on fire. (owen)   Let's set the world on fire. (owen) EmptyMer 17 Jan 2024 - 14:07

Quai aime châtie bien. Ca a toujours plus ou moins été votre relation, avec Owen. Après tout, à l’époque où tu étais avec son frère, déjà, il adorait vous embêter l’un autant que l’autre sans arrêt. Et toi tu le laissais faire, Nev, parce que ça te divertissait plutôt pas mal de te faire taquiner en constance de la sorte. Alors, des années après, maintenant que tu n’es plus du tout avec son frère, ça n’a rien de véritablement étonnant que de savoir que tu continues à jouer à ce jeu de taquineries avec Owen. Il te dit de ne pas prendre la grosse tête. Tu lèves les yeux au ciel, et lâches un petit rire. C’est lui qui est venu faire fuir ton « rendez vous » de la soirée, non ? C’est lui qui est là juste pour te taquiner, qui te fait goûter des rhums qu’il sait que tu apprécieras. Tu lui proposes un billard, l’une de tes grandes passions du moment ; de toujours, en fait. Ce n’est pas parce que la plupart du temps tu cherches à faire preuve d’une maturité constante que tu ne sais pas t’amuser avec un billard et un bon verre de rhum. Tu proposes même de l’accompagner fumer sa cigarette. Tu n’aimes pas tellement l’odeur du tabac, ni être dehors dans la nuit à attendre qu’il finisse son cancer ambulant, mais pour Owen, tu te dis que tu peux bien faire un effort, après tout.

« Ne vas pas prendre la grosse tête parce que j’te supporte plus que des gens inintéressants ! Et puis oublies pas que c’est pour négocier le billard. » Tu affirmes en rigolant, le regardant bloquer le billard et suivant Owen qui t’a attrapée par les épaules pour t’y entraîner. Tu le regardes s’appuyer, tu souris et jettes un bref coup d’œil à ton téléphone, appréciant qu’il surveille l’orientation du vent et ce genre de choses pour ne pas t’enfumer. Lui, il fait attention. Les autres, non. Ca se tient à ça. Et puis, il est de meilleure compagnie que bien des personnes, en vérité. Il se moque de toi disant qu’il t’avait battue la dernière fois. C’est vrai que si tu n’es pas mauvaise, il est bien meilleur que toi. « Oui j’me suis entraînée. Mais tu sais y a que toi qui me bat, ça doit sûrement être à cause de ton grand âge. » Tu lâches un petit rire taquin et lui met un léger coup de coude. « C’est pas très gentil de te moquer alors que je suis gentiment sortie avec toi pour que tu développes ton cancer ! » Tu lui affirmes en rigolant avant de l’attraper par le bras et de l’entraîner à l’intérieur une fois qu’il a fini sa cancérette.

« J’vais tout faire pour te déconcentrer. Comme ça je vais gagner. » Tu lui affirmes avec un sourire en coin, terminant les quelques gorgées de rhum qu’il te restait. « Tu m’en remets un ? » Que tu demandes en riant doucement, commençant à être un peu plus enjouée à cause des degrés des rhums que tu bois en toute tranquillité depuis tout à l’heure. Tu t’appuies sur la table de billard en attendant qu’il arrive, puis installes les boules dans le triangle comme à ton habitude. « Allez dépêches toi, je vais t’attendre ! » Tu lui adresses un sourire charmeur en attendant qu’Owen te rejoigne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Let's set the world on fire. (owen) Empty
MessageSujet: Re: Let's set the world on fire. (owen)   Let's set the world on fire. (owen) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's set the world on fire. (owen)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» let's set the world on fire, we can go brighter than the sun (dan)
» We're young so let's set the world on fire (charlo)
» (#15) lets get party -r.
» Trying to fix what it's broken (Owen)
» I don't do too well with apologies + owen et charlie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: