AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

 

 It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport) Empty
MessageSujet: It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport)   It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport) EmptySam 2 Sep - 5:10

Je fais vrombir le moteur de ma Kawa avant de me garer. Qu’est-ce que j’aime cette moto. Je sors la béquille, tourne la clef pour éteindre, retire mes gants puis mon casque avant de descendre. Direction le Wojna’s. Ce n’est pas parce que je travaille au Adam que je n’ai pas le droit d’aller chez la concurrence. Et puis, deux monde deux ambiances. Autant j’adore rester des heures me fondre dans la masse à danser, autant j’aime rester dans une atmosphère plus tranquille à boire et jouer. Ce soir, ce serait plutôt pour boire. J’entre et vais m’assoir au bar où je salue le barman présent.

- Alors, qu’est-ce que tu me proposes ce soir ?

- Ça dépend, plutôt d’humeur Jamaïque, Nicaragua ou Barbade ?
- Hm, très bonne question, ça. Allez, va pour Barbade.
- Doorly’s, Mont Gay, Bumbu… ?
- Mont Gay, ça à l’air joyeux , dis-je avec un sourire en coin.
- Très bon choix.

En deux temps trois mouvements, je peux observer le liquide ambré devant moi. L’amenant à mes lèvres, je savoure ce liquide précieux.

- Hmm, la coco… ahhh, c’est toujours un plaisir de venir ici. Vos rhums sont vraiment d’une qualité… Je serais presque tentée d’en prendre pour le boulot, mais il ne serait pas assez dégusté je pense,
ajoute-je en riant.

Ici, on apprécie le goût au-delà du pourcentage. Le but n’est pas de finir en transe le plus rapidement. Je laisse le barman s’occuper de ses autres clients et sors mon téléphone pour regarder ce qu’il se passe sur les réseaux. Je ne peux pas dire que je ne suis pas sociable, mais ce n’est pas pour autant que j’ai beaucoup d’amis. Disons que… qu’ayant des problèmes pour faire confiance, c’était plus facile de s’envoyer en l’air que de tisser de réels liens.








@Owen Davenport
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport) Empty
MessageSujet: Re: It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport)   It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport) EmptyMer 6 Sep - 12:40

Pour faire tourner la distillerie, je n'ai pas vraiment besoin d'être là en soirée. Je pourrais même me contenter de faire des horaires de boulot très basique. Mais où serait le plaisir ? Je ne pourrais alors plus faire la fête comme je le voudrais. Ou avoir le plaisir de faire goûter mes produits.

Ce soir, je sors du sous-sol un peu de rhum arrangé que je prépare depuis quelques temps. C'est le moment de le faire goûter. De voir si sa saveur vanillée saura trouver son public.

Au bar, il y a déjà du monde. Mon collègue passe de clients en clients, discutant et servant chacun d'entre eux. La plupart sont en groupe, ou du moins à deux. Ce que je préfère éviter pour le moment. Dans un groupe, il suffit qu'une personne dise tout de suite qu'il adore ou qu'il déteste pour fausser l'avis de tout les autres. Ce qui casserait tout de suite le but d'une dégustation.

Je repère alors une jeune fille seule. Mon collègue l'aide à choisir sa boisson. Parfait, elle semble vouloir faire des expériences. Je prend deux verres propres sur l'étagère et les remplis de la bouteille non étiqueté que je tiens en main. Puis viens me stationner devant elle, alors qu'elle a déjà plongé son regard dans son téléphone. Dommage, ici, elle pourrait facilement trouver des gens avec qui discuter. Jamais je ne pourrais m'ennuyer ici. « Le Mont Gay est un bon choix, mais vous pourriez tester quelque chose de nouveau, si vous cherchez un truc... » Comment elle a dit déjà ? Ah oui. « Joyeux. Festif. » Je pose alors un verre devant elle. « Testez et donnez moi votre avis. En toute objectivité. » Je porte moi-même le mien à mes lèvres. Personnellement, j'adopte déjà mon nouveau rhum arrangé.

@Annabeth Coleman
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport) Empty
MessageSujet: Re: It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport)   It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport) EmptyLun 11 Sep - 12:13

Je n'ai pas beaucoup de temps à passer sur l'écran avant qu'on me fasse redresser les yeux. Un homme se positionne devant moi et me propose une dégustation. Étant toujours prête à découvrir de nouvelles choses, j'accepte son verre et le porte à mon nez. Je fais tourner le liquide ambré pour sentir son odeur, puis le descend à mes lèvres pour le goûter. Je ne le quitte pas des yeux en prenant ma première gorgée. Je fais glisser le rhum sur ma langue pour découvrir toutes ses saveurs. Après avoir avalé, la brûlure typique d'un alcool fort se propage dans mon œsophage. Je me lèche la lèvre supérieure et repose le verre. Aucune expression sur le visage, si ce n'est un amusement mal dissimulé.

- On sent aussi bien au nez qu'en bouche la vanille.

Mais il y avait autre chose. Quelque chose qui rajoutait de la chaleur. Comment dire...

- Avec... De la cannelle ? Si. Non.


J'adore faire des dégustation et essayer de retrouver les goûts. Une fois, avec des amis de la fac, nous avions été à une foire au spiritueux (un nom bien pompeux pour désigner de l'alcool fort si vous voulez mon avis). Bon, de base nous y allions histoire de picoler gratuitement, mais tandis que mes amis étaient clairs sur leurs intentions et se faisaient servir sans demander leur reste, je tentais de discuter avec les cavistes. Tenter de retrouver les saveurs était un jeu qui me plaisait bien. Je me souviendrai toujours de la réaction de l'homme qui m'avait servi sans grande motivation et qui avait eu son regard éveillé lorsque je lui avais dit ressentir le miel dans son cognac. Il m'avait fait goûter trois autres de ses bouteilles pour me montrer la finition de son travail. Depuis, j'avais développé une passion secrète pour tout ça.  

- Si, définitivement de la cannelle, affirme-je cette fois-ci avec un regard et un sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport) Empty
MessageSujet: Re: It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport)   It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport) EmptyMar 26 Sep - 8:01

Je l'observe pendant qu'elle goûte. En dehors d'un demi-sourire qui atteste de son amusement, impossible de lire quoique ce soit sur son visage. Alors je patiente, attendant son verdict.

Je repose mon verre quand elle ouvre la bouche. Impossible de louper la vanille, bien évidemment. J'aime travailler avec. Son parfum parvient souvent à masquer celui de l'alcool. Ainsi, on oublie que le rhum est un alcool fort. On a presque l'impression de boire un cocktail léger. Mais cette fois-ci, j'ai ajouté un petit truc. Un petit quelque chose pour que la vanille ne prenne pas toute la place en bouche. Je hausse un sourcil, quand elle avance une hypothèse, peu sûre d'elle. Je ne dis rien, attendant qu'elle se décide. Hors de question de gâcher son expérience. Je souris plus grandement quand elle affirme qu'il y a de la cannelle. « Bien joué ! Vous avez de sacrés papilles. »

Ce n'est pas tout le monde qui reconnaît la cannelle. Souvent on mélange avec du pain d'épice ou du spéculoos. Alors que l'ingrédient comment à ces deux gâteaux, c'est bien la cannelle.

Je me penche en avant, un sourire aux lèvres. « Mais la véritable question, c'est de savoir si vous seriez prête à payer pour boire ce genre de rhum arrangé. » Parce que oui, je ne dois pas oublié l'objectif principal de mes dégustations surprises : trouver des produits qui vont plaire aux clients.

@Annabeth Coleman
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport) Empty
MessageSujet: Re: It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport)   It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport) EmptyLun 2 Oct - 15:30

Serais-je prête à payer pour ce breuvage ? La question n'était pas la bonne. 

- La vrai question, c'est combien je paierai pour ce breuvage ? 

Évidemment que je pourrais payer pour boire ce rhum. Vanille et cannelle formaient un très bon mélange et se mariaient parfaitement avec le rhum. Un parfait trouple. Et puis, bon. J'étais un mauvais cobaye, je pouvais payer pour boire un peu n'importe quel alcool. Pas toujours pour le goût, malheureusement. Bien que les choses se soient calmées depuis quelques années...

Je faisais glisser le verre vers le beau blond pour qu'il me resserve et me mordillais la lèvre en souriant. 

- La vanille est connue et appréciée par un grand nombre de personnes. C'est le goût "basic" pour beaucoup de parfums. On sait à quoi s'attendre lorsqu'on prend quelque chose à la vanille... La subtilité avec la cannelle lui rajoute un intérêt certain. Selon moi c'est un bon rhum pour débuter dans le domaine. Les profanes n'y mettraient pas plus de 25$ le verre.

Je reprenais une gorgée, appréciant le goût qui se propageait au delà de la brûlure.

- Il faut donc trouver le tarif attirant pour des curieux qui ne veulent pas risquer de payer trop cher quelque chose qu'ils ne vont pas apprécier. 

J'haussais les épaules. J'imaginais un billet de 10$ à 15$. Non pas qu'il n'était pas bon, mais selon moi un jeune rhum aurait du mal à se faire une place à un tarif plus haut.



- Et toi, tu pourrais mettre combien ? 

Je me penchais légèrement sur le bar pour créer une nouvelle proximité entre nous, comme pour signifier que ce qu'il dirait resterait entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport) Empty
MessageSujet: Re: It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport)   It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
It is like cherry pie, you can't deny (ft. Owen Davenport)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I deny everything I've ever done | Ivy F. Sade
» something you can't deny you feel inside your hands (camille)
» (#17) Let's divorce. PLEASE. (Cherry.)
» je demande le divorce ! (cherry)
» (#17) - I don't care ... I love it. → Cherry.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: