AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

 

 in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
baby kangou
Phoebe Rutkowski
Phoebe Rutkowski
POINTS : 304
MESSAGE : 684
ICI DEPUIS : 19/04/2023
COMPTES : alexis, leyla, will, olive, mackenzie, riley & arielle
CRÉDITS : lionheart

STATUT : célibataire, prête prête à rencontrer l'amour.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyMer 17 Jan 2024 - 13:19



a few years ago

« Arrête de faire ton rabat-joie et viens jouer au beerpong avec moi, s'teplaaaait. » lança Phoebe à Ari tandis qu'il boudait sur le canapé. Ils s'étaient motivés ensemble à aller à la soirée d'un ami, mais Ari s'était fait battre à plate couture au dernier jeu qu'ils avaient joué. Bon, il ne boudait pas réellement, mais il était légèrement mauvais perdant. C'était pas le cas de Phoebe qui était déjà prête à repartir, sauf qu'il était hors de question de le laisser tout seul derrière. C'était comme ça avec Ari, depuis des années déjà. Ils formaient un beau duo, toujours là l'un pour l'autre, un p'tit peu plus proches même depuis les derniers mois. La brune lui tendit la main avec un grand sourire avant qu'il ne la saisisse mollement. Elle tira dessus d'un coup pour qu'il se lève tandis qu'il se donnait un élan également. L'effet fut assez surprenant tandis que l'Australienne s'attendant à devoir tirer bien fort pour créer un quelconque mouvement. Ce fut plutôt le contraire et son ami termina debout, bien près d'elle. Leurs corps se frôlèrent légèrement, assez pour agrandir le sourire de Phoebe tandis qu'elle ne lâchait pas la main d'Ari pour l'entraîner avec elle vers la table de jeu. C'était fréquent maintenant, ces petits contacts. Que ce soit la main d'Ari qui trainait sur sa cuisse, Phoebe qui posait sa tête sur son épaule pendant un film ou bien un regard un peu plus long quand y'avait de l'alcool de consommé. C'était inoffensif, ça voulait rien dire. Ari, il n'était pas du genre à vouloir de relation et Phoebe, elle croyait bien trop au prince charmant pour penser qu'Ari et elle pouvaient être sérieux. Ils se connaissaient depuis l'enfance, c'était juste la suite naturelle des choses, right? « On est là, on est prêts! » s'écria la brune en prenant place devant ses adversaires. Elle se tourna vers Ari, approchant son visage du sien, déposant son index sur son torse. « Me déçoit pas Coleman. » lui ordonna-t-elle avec un grand sourire.

@Ari Coleman  

__________________________


Pull the trigger on the gun I gave you when we met, I wanna be close to you. break my heart and start a fire, you got me overnight
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Ari Coleman
Ari Coleman
POINTS : 0
MESSAGE : 617
ICI DEPUIS : 14/02/2023
COMPTES : sierra miles
CRÉDITS : mcximoffss (av), @argentinagp (gif), alcara (ban)

STATUT : en couple avec Rori, se laisse porter, c'est simple et doux.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptySam 20 Jan 2024 - 10:48

Ari, mauvais perdant ? Assurément. Il ne l'avouerait pas à voix haute mais les faits parlaient d'eux même. De nombreuses personnes dans sa vie pourraient témoigner de ce trait de caractère, à commencer par sa petite sœur, témoin de la première heure. Et puis bien sûr, Phoebe. Elle le connaissait, savait qu'il pouvait se faire un peu boudeur suite à une défaite qu'il jugerait douteuse quoi qu'il arrive. Encore plus avec un peu d'alcool dans le sang, comme ce soir. Mais elle savait aussi qu'il n'était pas vraiment capable de bouder très longtemps, surtout lorsqu'elle était dans le coin. Surtout lorsqu'elle s'y mettait, avec ses yeux de biche, son "s'il te plait" suppliant et son grand sourire. Enfoncé dans le canapé, le nez dans son téléphone depuis sa défaite cinq minutes auparavant, il releva le regard vers son ami et grommela des paroles inintelligibles. Surement quelque chose à propos du fait qu'il n'était pas du tout un rabat-joie, voyons. Cependant, il saisit la main tendue de son amie et de l'autre, glissa son téléphone dans sa poche. Phoebe le tira au même moment où il poussa dans ses jambes pour se relever. Synchronisation imprévue qui mena au redressement subit du garçon. Trop d'élan, il manqua à peu de choses près de bousculer la jeune femme et se retrouva presque collé à elle. Bien plus grand, Ari baissa les yeux pour trouver le regard de Phoebe, toujours tout sourire. Et lui aussi, il sourit. Sans rien dire. C'était agréable. Depuis un petit moment maintenant, il y en avait plusieurs, de ces petits moments agréables. Des gestes, des regards, des sensations qui n'existaient pas auparavant. C'était peut-être un jeu dangereux qui s'installait. Mais un peu trop plaisant pour le stopper, surtout ce soir, en soirée, après quelques verres. Il se laissa entrainer, sa main dans celle de Phoebe. Ils prirent place devant la table de beerpong et l'enthousiasme de la jeune femme acheva de chasser l'humeur boudeuse d'Ari. Bien que ce petit moment où leurs corps s'étaient frôlés avait déjà bien fait l'affaire, pour changer son humeur en quelque chose de plus positif. Il ne recula pas lorsqu'elle approcha son visage du sien et son sourire s'élargit. "T'as pas confiance ?" demanda-t-il, une lueur de défi dans les yeux. La défaite précédente bien vite oubliée. C'était bien plus marrant de jouer au malin, un peu. Il se pencha vers elle, décalant son visage au dernier moment pour se pencher par dessus l'épaule de son amie et récupérer la balle de pingpong posée sur la table. "On va leur mettre la pire défaite de leur vie." dit-il avec un petit clin d'oeil. Il se décala enfin de la jeune femme pour faire face à la table. Inspirant un bref instant, il lança la balle, qui termina directement dans un verre des adversaires. Ari serra le poing en un geste victorieux et se retourna vers Phoebe, tout sourire. "Pas déçue ?" La partie était encore longue, cela dit. La balle lancée par le camp adverse rebondit sur les verres mais finit par tomber sur le sol. Ari la récupéra et la tendit à Phoebe. D'un geste affectueux, il glissa ses mains sur l'arrière des épaules de la jeune femme et appuya légèrement avec ses pouces, massage éclair. "A ton tour de pas me décevoir, Rutkowski." souffla-t-il à son oreille, amusé.

@Phoebe Rutkowski

__________________________

Dragonfly out in the sun, You know what I mean, don't you know ? Butterflies are havin' fun, you know what I mean. Sleep in peace when day is done, that's what I mean.@feeling good

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27588-ari_clm
baby kangou
Phoebe Rutkowski
Phoebe Rutkowski
POINTS : 304
MESSAGE : 684
ICI DEPUIS : 19/04/2023
COMPTES : alexis, leyla, will, olive, mackenzie, riley & arielle
CRÉDITS : lionheart

STATUT : célibataire, prête prête à rencontrer l'amour.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptySam 27 Jan 2024 - 11:50

Phoebe, elle n'avait jamais été du genre à trop se questionner, à overthink absolument tout moment, toute parole. Elle vivait l'instant présent, elle profitait, elle s'amusait. C'était ça, son motto. Ça changerait peut-être dans quelques années, mais pour l'instant, à l'âge qu'elle avait, c'était le mieux qu'elle pouvait faire. C'est un peu de cette façon qu'elle abordait ce qui se passait avec Ari. Ça lui plaisait bien ces petits rapprochements, ces moments ensemble où la sensation de leurs corps un peu plus près lui procurait des p'tits frissons ou le fait que son regard plongé dans le sien la fasse un peu plus sourire. Ça lui plaisait et même si, ça pouvait certainement devenir une situation à double tranchant ou un truc risqué, pour l'instant elle choisissait de focus sur le positif et le fait que ça semblait juste naturel. Ils avaient, après tout, une belle grande complicité qui s'était développé avec les années alors si y'avait quelconque problème, Phoebe se disait qu'ils seraient capables d'en parler, tout simplement. Mais comme c'était pas le cas, ce soir elle s'amusait juste du fait qu'ils allaient battre tout le monde au beerpong, ensemble. (ou pas) « J'ai une confiance inébranlable en toi, tu l'sais. » lui dit-elle avec un grand sourire tandis que son index se déplaça de son torse au bout de son nez. N'importe qui de lucide pouvait bien voir leur petit jeu, à se rapprocher comme ça, à rester dans l'espace vital de l'autre, comme si c'était nécessaire pour se parler et bien se comprendre. C'est juste qu'heureusement, personne n'était bien lucide à cette soirée alors Ari et Phoebe, ils s'en sortaient bien et pouvaient vivre leur truc sans rendre de comptes à personne. Tout ça en s'assurant de bien se gonfler leur égo, convaincu d'avoir un grand talent pour ce jeu d'alcool. Ari récupéra la balle et livra la marchandise, laissant la brune bien impressionnée. Elle leva la main pour lui donner un high five, effectivement loin d'être déçue. « Neuf autres comme ça et j'te déclare personnellement le roi d'la soirée. » lui dit-elle comme si c'était un honneur gigantesque. Ça la faisait tout de même bien rire Phoebe, puis bon Ari n'avait probablement pas besoin de ça pour s'enfler la tête. C'était à son tour de lancer et même si elle n'avait pas hésité à mettre la pression à son ami, elle n'était absolument pas confiante. C'est que son niveau d'alcool avait largement monté depuis le dernier jeu et sa concentration était, dorénavant, presque inexistante. Les mains d'Ari sur ses épaules n'aidaient pas sa cause. Elle se laissa tomber contre lui après son massage éclair, relevant légèrement la tête pour qu'il l'entende. « Si j'te déçois pas, j'aurai droit à ça régulièrement? » lui demanda-t-elle avec un sourire amusé. Un p'tit massage, c'est bien à ça qu'elle faisait référence. Elle solda sa question avec un petit rire avant de s'avancer vers la table, fermant un oeil pour mieux voir où elle visait. Elle lança avec toute la concentration dont elle pouvait faire preuve, sûrement tout ce qui lui restait pour la soirée. Sa balle toucha un premier verre, tournant autour, puis à la surprise générale termina sa course dans un complètement au fond. Phoebe, elle était surprise, mais pas peu fière et c'est avec les deux bras en l'air qu'elle fit un petit saut sur place, s'écriant de surprise. C'était qu'un jeu, mais ce soir ça avait une petite saveur de compétition Olympique, presque. Vraiment, l'alcool ça pouvait amener loin. D'ailleurs, c'est peut-être l'esprit de vengeance qui ressurgit chez l'équipe adverse parce que le joueur lança également sa balle directement dans un verre. Phoebe, elle se tourna vers Ari avec un air grave. « J'veux pas te mettre la pression, mais il faut vraiment qu'on gagne. » lui annonça-t-elle. Elle pointa l'adversaire qui venait de faire un point avec une petite moue. « On a parié un baiser sur cette victoire et j'en ai vraiment pas envie. » expliqua la brune. Ben oui, elle avait bien eu confiance avant d'annoncer que son binôme allait jouer, disons juste que la défaite précédente d'Ari et la petite remontée de l'équipe adverse venait de teinter cette confiance.  

@Ari Coleman

__________________________


Pull the trigger on the gun I gave you when we met, I wanna be close to you. break my heart and start a fire, you got me overnight
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Ari Coleman
Ari Coleman
POINTS : 0
MESSAGE : 617
ICI DEPUIS : 14/02/2023
COMPTES : sierra miles
CRÉDITS : mcximoffss (av), @argentinagp (gif), alcara (ban)

STATUT : en couple avec Rori, se laisse porter, c'est simple et doux.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyDim 28 Jan 2024 - 13:24

Un petit jeu qui pourrait se révéler dangereux. C'était ça dont il s'agissait, non ? Un petit jeu très agréable, certes. Mais qui, potentiellement, pouvait tourner au vinaigre. Peut-être pas. Ari avait l'impression que Phoebe et lui se connaissaient presque par cœur. Ils étaient sur la même longueur d'onde, il en était à peu près persuadé. Par contre, il n'était pas trop sûr de ce que c'était précisément, cette longueur d'onde. Mais c'était peut-être ça, le fun. Ils se laissaient porter. Légèreté. Aucune complication. De toute façon, Ari n'était pas trop du genre à se prendre la tête avec tout ça, à cette époque. Il vivait le moment présent, tout comme Phoebe. Il serait toujours temps de se poser des questions plus tard. L'humeur maussade de son côté mauvais perdant se dissipa rapidement, remplacée par une envie de relever un défi lorsque Phoebe lui demanda de ne pas la décevoir. Amusé, Ari rentra dans le jeu de son amie bien trop vite et elle lui déclara alors son inébranlable confiance. Gonflé à bloc, engaillardi par ses paroles, l'alcool et l'ambiance de la soirée de manière générale, Ari promit sans retenue la pire défaite possible pour leurs adversaires. Et la balle fila directement dans un verre. Petit geste de victoire et high five avec la brune. "Attention à mes chevilles quand même, si elles deviennent trop grosses ça va déstabiliser mon centre de gravité et je vais tirer de travers." dit-il, avec un large sourire. Qu'est-ce qu'on pouvait raconter comme conneries parfois, dans ce genre de soirée. Massage furtif tandis qu'il déclarait que c'était désormais à son tour, de ne pas le décevoir. Il plongea son regard dans celui de la jeune femme alors qu'elle se laissait tomber contre lui, relevant le menton pour le voir. Il sourit. Le jeu continuait. Et c'était toujours aussi agréable. "Ça peut se négocier." Ses mains toujours sur ses épaules, elles remontèrent vers sa nuque avant de libérer la jeune femme qui devait tirer. Le besoin de contact, exacerbé ce soir. Peut-être qu'il pourrait presque en oublier le jeu, avec ces conneries. Presque. Son esprit compétitif ne le laisserait pas faire, pour l'instant. La balle partie, il retint son souffle alors qu'elle tournait autour d'un verre, refusant d'y tomber pendant quelques secondes avant d'abandonner. Et de deux. "Yes !" cria-t-il, joignant sa joie à celle de son amie qui sautilla sur place. Un bref instant, il la dévora du regard, un petit sourire aux lèvres. Mais il se dissipa vite, ce sourire, lorsque la balle du camp adverse fila droit dans un de leurs verres. Ari se saisit du verre en question tout en écoutant son amie. Il plissa les yeux, un air dégouté sur le visage. "Ew, un baiser avec ce mec ?" Il releva le regard vers le garçon en question. Il fallait que ça tombe sur le seul mec de la soirée qu'Ari n'appréciait pas. Il le connaissait du lycée, un abruti avec plus de muscles que de cerveau, à son humble et objectif - bien sûr - avis. "Je ne laisserais jamais ça arriver, Phoebe." dit-il, prenant un air très grave, presque solennel. Croisant le regard de son amie, il ne put garder son sérieux très longtemps et lâcha un petit rire. "Non, sérieux ! Impossible, je vais me battre jusqu'à la mort." Rien que ça, oui. Il récupéra la balle et but une gorgée de son verre avant de la lancer. Elle rebondit mais finit par tomber au sol. Ari grimaça. La mort arrivait plus vite que prévu.

@Phoebe Rutkowski  

__________________________

Dragonfly out in the sun, You know what I mean, don't you know ? Butterflies are havin' fun, you know what I mean. Sleep in peace when day is done, that's what I mean.@feeling good

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27588-ari_clm
baby kangou
Phoebe Rutkowski
Phoebe Rutkowski
POINTS : 304
MESSAGE : 684
ICI DEPUIS : 19/04/2023
COMPTES : alexis, leyla, will, olive, mackenzie, riley & arielle
CRÉDITS : lionheart

STATUT : célibataire, prête prête à rencontrer l'amour.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyDim 28 Jan 2024 - 14:20

Dire que Phoebe pourrait avoir un effet négatif sur les chevilles d'Ari, c'était complètement vrai. Si elle pouvait parfois le taquiner, soulever quelques aspects de sa personnalité à la blague, elle pouvait aussi être sa plus grande supporter et ce, depuis quelques années. « Ah oui oui pardon, j'abuserai pas quand même, tu ne seras qu'un prince. Oublions le roi. » répondit-elle en éclatant de rire. Ouais, l'alcool ça lui faisait dire bien des bêtises à Phoebe, mais Ari qui sautait à pieds joints dans son délire, ça lui faisait toujours plaisir. Elle ne mentait pas en disant qu'elle avait une confiance inébranlable en lui. Même s'ils perdaient, ça resterait la même chose. Ils se connaissaient par coeur, après tout. C'est bien ça qui aidait à ce qu'elle se laisse complètement aller à leur petit jeu de rapprochements, aussi. Elle savait que ça allait être ok, que rien ne pourrait affecter cette amitié entre eux et surtout, qu'Ari n'aurait jamais de mauvaises intentions envers elle. C'était p'tête lui prêter beaucoup d'intentions, mais elle savait juste que c'était comme ça. Même s'ils se laissaient facilement distraire l'un par l'autre, par ce besoin de contact, par ces petits regards lourds de sens, Phoebe elle n'oubliait pas son objectif : faire entrer sa balle dans un verre. Puis bon, elle avait bien envie de ces petits massages sportifs à répétition alors elle y mit tout son coeur et toute sa concentration, réussissant finalement à faire un point. Ça lui avait demandé beaucoup, mais le rush d'excitation qu'elle ressentait compensait absolument. Elle était fière, Ari était fier, ils étaient en route pour la victoire. Ou juste trop confiants parce que l'équipe adverse marqua aussitôt un point, faisant regretter à la brune son petit pari juste avant la partie. Elle hocha la tête avec un petit air désespéré tandis qu'Ari répéta ce qu'elle venait de lui dire. « Ouais, c'est con, hein? » dit-elle avec une grimace. Elle était pleine de regrets là. Son air sérieux la rassura quand même... L'instant d'une seconde ou deux avant qu'elle ne rigole avec. « Sache que j'apprécie l'intention, même si la mort c'est un peu dramatique, même pour moi. » dit-elle en éclatant de rire. Surtout qu'Ari, aussi déterminé pouvait-il être... Il n'arriva pas à réussir son lancer. « C'EST COMME ÇA QUE TU TE BATS? » lui cria Phoebe avec un air exaspéré. Elle lui mit une petite tape sur l'épaule afin de lui montrer son mécontentement, surtout que l'équipe adverse venait de mettre une autre balle dans leurs verres. « Au pire, ce sera toi qui le donnera ce baiser. J'ai jamais promis qu'il viendrait de moi. » dit finalement la brune en riant et en levant les bras. Toujours en train de trouver des loopholes celle-là, surtout que dans sa tête, ils avaient déjà perdu. Phoebe, c'était pas une grande persévérante dans ce genre de jeux, elle commençait déjà à perdre l'intérêt, prête à subir sa conséquence. Elle s'appuya dos contre la table, fixant Ari dans les yeux. « Tu penses que j'peux réussir à l'envers? » dit-elle avec un sourire amusé. Elle tira le tee-shirt de son ami pour l'approcher d'elle, guidant l'une de ses mains vers la sienne qui tenait la balle. « Avec ton aide p'tête. » ajouta-t-elle avec un petit air de malice dans les yeux. Ouais Phoebe était prête à s'avouer vaincu, mais elle était aussi prête à donner toute son attention à Ari maintenant. Elle n'était pas compétitive comme lui, ou pouvait l'être dans de meilleures circonstances.

@Ari Coleman

__________________________


Pull the trigger on the gun I gave you when we met, I wanna be close to you. break my heart and start a fire, you got me overnight
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Ari Coleman
Ari Coleman
POINTS : 0
MESSAGE : 617
ICI DEPUIS : 14/02/2023
COMPTES : sierra miles
CRÉDITS : mcximoffss (av), @argentinagp (gif), alcara (ban)

STATUT : en couple avec Rori, se laisse porter, c'est simple et doux.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyLun 29 Jan 2024 - 14:35

Juste un prince. Les éclats de rire d’Ari se joignirent à ceux de la brune. Ils racontaient n’importe quoi et ils en étaient parfaitement heureux. Il n’en en fallait généralement pas plus, à ce duo. Juste de bons moments, ensemble et ils étaient comblés. Ça marchait si bien, cette amitié, depuis des années. Et ça semblait impossible que quoi que ce soit puisse changer ça. Et sûrement pas un petit jeu de séduction. Car c’était sûrement ça, le nom de ce petit jeu, s’ils étaient honnêtes. C’était inoffensif, non ? Ils sauraient gérer, si besoin. Ari aussi, avait confiance. Ou ne réfléchissait pas si loin, au choix. Et puis pour l’instant, il n’y avait rien à gérer. C’était du vent, rien de tangible. Juste des regards, des gestes, agréables. Et leur complicité ne faisait qu’accroître ce côté agréable, sûrement. Ce petit jeu était presque encore plus plaisant justement car ils étaient si proches. Loin d’être de parfaits inconnus. Ô quelle terrible nouvelle - sans exagération dramatique aucune - lorsque Phoebe confia alors à Ari avoir parié un baiser sur leur victoire. L’idée de voir son amie embrasser l’abruti de l’équipe d’en face déplaisait fortement au jeune homme. Jamais il ne laisserait ça arriver, déclara-t-il. Le ton dramatique employé ne s’arrêta pas là et c’est ensuite sa vie qu’il clama mettre en jeu pour éviter ce baiser. Malheureusement les événements suivants se moquèrent bien de lui. Arghhh, il grimaça en voyant la balle tomber sur le sol. Inévitablement, Phoebe s’insurgea contre cette médiocrité. Ari se prit la tête entre les mains, l’art dramatiquement effaré. Pour ne rien arranger, la balle suivante lancée par l’adversaire fila droit dans leurs verres. Fronçant les sourcils, Ari termina son propre verre cul sec. Pas vraiment sur que ce soit la chose la plus judicieuse à faire pour tirer plus droit. « Moi ?! Erk, si je fais ça pour toi, tu m’en devras une, Rutkowski. » dit-il, un air à mi-chemin entre le dégoût et la malice sur son visage. Le dégoût à l’idée d’embrasser ce mec. La malice à l’idée de marchander ce service avec Phoebe. La brune se déconcentrait, s’interrogeant désormais sur la possibilité de réussir son tir dos aux verres. « J’ai une confiance inébranlable en toi, même à l’envers. » Taquin. Elle semblait perdre son intérêt pour cette partie qu’il fallait pourtant absolument gagner, quelques minutes auparavant. Ari, il se laissait moins facilement détourner, l’esprit de compétition bien présent. Pourtant, elle vacilla fortement, la volonté de gagner, lorsque son amie tira sur son t-shirt pour l’attirer à elle. Enfin, il avait toujours envie de gagner, bien sûr. Mais il n’était juste plus très sûr que c’était sur ça qu’il avait envie de se concentrer, maintenant. Plus très sûr qu’il était même capable de se concentrer sur ça, en fait. Un petit sourire malicieux aux lèvres, miroir de celui que Phoebe affichait, il se laissa attirer vers elle, allant jusqu’à que les corps se frôlent et se touchent légèrement par endroit. Sa main gagna celle de la jeune femme, ses doigts effleurant la balle qu’elle tenait. « Je peux être tes yeux mais il te faudra une petite gymnastique du poignet pour tirer en arrière. » Le regard pétillant plongé dans celui de la brune, Ari lia ses doigts à ceux de Phoebe pour emprisonner la balle entre leurs paumes. Il leva leurs mains ainsi jointes à la hauteur de ses yeux qu’il détacha un bref instant de ceux de son amie pour regarder les verres adverses. Évalua le placement, le tir potentiel, avant de libérer doucement la main de la jeune femme. « Ok, tout droit et ça rentre direct dans un verre. » souffla-t-il, amusé. Il estimait à environ 0 la probabilité que ce tir réussisse. Il était toujours presque collé à elle. « J’me décale ? J’voudrais pas te déconcentrer, y a un baiser en jeu après tout. » dit-il, légèrement présomptueux. Mais sûrement qu’il projetait simplement ses propres sentiments sur ceux de Phoebe. Car si c’était lui à la place de son amie, il serait beaucoup trop déconcentré par toute cette situation pour réussir à tirer droit, à l’envers ou non.

@Phoebe Rutkowski  
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27588-ari_clm
baby kangou
Phoebe Rutkowski
Phoebe Rutkowski
POINTS : 304
MESSAGE : 684
ICI DEPUIS : 19/04/2023
COMPTES : alexis, leyla, will, olive, mackenzie, riley & arielle
CRÉDITS : lionheart

STATUT : célibataire, prête prête à rencontrer l'amour.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyLun 29 Jan 2024 - 19:42

Si Phoebe n'était pas la meilleure pour rester focus sur un jeu parce qu'elle avait la possibilité de perdre, c'était bien à cause de son déficit d'attention. Elle était un peu comme ça dans tout, incapable de se concentrer sur une seule tâche assez longtemps pour la finir. Là, avec l'alcool qui circulait librement dans son sang et l'équipe adverse qui enchaînait les bons coups, l'Australienne avait envie de spice it up et de faire autre chose. Y'avait quand même un enjeu lié à sa défaite ou sa victoire et y'avait aussi Ari dans le coup. Elle essayait donc au maximum de ne pas décrocher, s'emmêlant un peu les pieds dans le tapis au passage. C'est qu'elle avait bon espoir de pouvoir réussir son tir de dos si elle avait l'aide de son ami. Ça ou bien elle avait juste envie d'une excuse pour lier leurs corps à nouveau. « J'suis très touchée de cette confiance. » dit-elle en mettant sa main sur son coeur. Elle se doutait bien qu'il n'était pas très sincère dans cette phase, Ari, mais Phoebe elle choisit l'option contraire, l'attirant juste vers elle, contre elle, comme tout bons amis agiraient ensemble. Son regard complètement plongé dans le sien, elle laissa ses doits s'emmêlés aux siens, toujours le sourire accroché à ses lèvres. Probablement que les gens autour se questionnaient sur la nature de leur relation, mais en même temps, il s'agissait de gens qu'ils connaissaient depuis longtemps. Tout le monde les savait proches. Ils savaient p'tête juste pas proches à quel point. Mais ça, eux non plus n'en étaient plus trop sûrs. Ils se laissaient juste guider par leurs envies. Go with the flow, ou quelque chose du genre, c'était ça qui se passait dans la tête de Phoebe. « J'peux tenter ça. » approuva-t-elle avec un sourire amusé. Elle savait pas trop ce que ça voulait dire, ayant juste l'intention de donner un coup de poignet vers l'arrière. Ça ne suffirait p'tête pas, en fait. Ari, lui il semblait assez confiant. Il avait un petit plan de match pour que ça entre dans le verre, l'effort y était. Phoebe, elle ne pensait même pas à ça, au geste qu'elle devrait faire d'ici quelques secondes. Elle avait presque oublié qu'elle était en plein match en fait, bien trop concentrée par le corps de son ami bien près d'elle. Ce qui la ramena un peu sur Terre, c'est la proposition de ce dernier de se décaler. Elle n'en avait pas spécialement envie, mais c'était peut-être plus sage de dire oui. C'est pourtant pas ce qui sorti de sa bouche après sa question. « T'as envie de te décaler? » lui demanda-t-elle avec presque un air de défi dans les yeux. C'était peut-être à cause du beerpong, mais la brune, elle était d'humeur un peu joueuse. C'était aussi lié au fait qu'Ari pensait pouvoir la déconcentrer avec sa proximité. C'était bel et bien le cas, mais elle n'allait pas l'admettre juste comme ça quand même. Phoebe déposa le bout de ses doigts de sa main libre sur l'épaule d'Ari, les laissant trainer le long de son bras avant de lui offrir son plus beau sourire. Un p'tit contact plus physique pour lui donner un boost d'énergie avant de lancer sa balle. Le temps que la balle vole dans les airs et atterrisse, c'était comme si le temps s'était figé ou mis au ralenti. Tout le monde la regardait avec l'espoir qu'elle tombe direct dans un verre, elle avait de bonnes chances. C'est absolument faux, la scène se passa très vite et elle n'avait rien de gracieuse ou impressionnante. La balle de Phoebe ne passa même pas proche des verres, elle vola plutôt complètement vers la gauche, frappant le front de quelqu'un qui ne jouait même pas. Y'avait eu aucun espoir. Sans même se retourner, elle pouvait le savoir en entendant l'équipe adverse célébrer d'un grand yeaaaah et en entendant la fille qui reçu la balle se plaindre d'un aouch. Non mais on ne pouvait pas avoir tous les talents hein et ça, Phoebe le savait. Son talent à elle c'était... Autre chose. « Oups. » dit-elle en pouffant de rire en regardant Ari. Elle le sentait venir ce baiser et pas avec la personne qu'elle avait en tête.

__________________________


Pull the trigger on the gun I gave you when we met, I wanna be close to you. break my heart and start a fire, you got me overnight
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Ari Coleman
Ari Coleman
POINTS : 0
MESSAGE : 617
ICI DEPUIS : 14/02/2023
COMPTES : sierra miles
CRÉDITS : mcximoffss (av), @argentinagp (gif), alcara (ban)

STATUT : en couple avec Rori, se laisse porter, c'est simple et doux.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyMer 31 Jan 2024 - 10:47

Il lui avait fallu un peu plus de temps, à Ari - peut-être à peine quelques minutes de plus en vérité - mais voici qu’il perdait lui aussi peu à peu l’intérêt pour le jeu. Sûrement car ce qui était en train de se passer était nettement plus intéressant qu’un jeu d’alcool. Nettement plus électrisant. Le corps de Phoebe touchait le sien, le terme "frôler" n'était plus adapté à la situation. Son regard plongé dans celui de la brune, leurs doigts entrelacés, il tentait encore malgré tout de rester un tout petit peu concentré sur le jeu, guidant la main de Phoebe dans la sienne en prétendant viser un verre. Cette histoire de lancer à l'envers n'avait aucun sens mais en apparence Ari s'appliquait pourtant pour que ça fonctionne. Ou peut-être qu'il profitait simplement de l'instant, de la proximité avec son amie, prenant son temps pour ajuster la position de sa main, optimisant une soi-disant trajectoire qui n'avait aucune chance d'être effectuée. Un air malicieux et un petit sourire ne le quittait pas et il s'accentua encore plus lorsqu'il demanda à Phoebe si elle voulait qu'il se décale. Très honnêtement, il n'avait aucune envie de se décaler. Ils n'étaient presque pas assez proches, en fait. Cette pensée furtive lui traversa l'esprit. Pas assez proches. Ce n'était pas raisonnable, si ? Leur petit jeu n'en finissait plus. Il allait plus loin, de minute en minute. Autour d'eux, la scène devait surement attirer quelques regards curieux. Ari ne se trouvait pas assez proche d'elle mais ils l'étaient bien plus qu'habituellement. Et surtout y avait cette petite tension, qui flottait entre eux. Ce jeu. Ce parfum d'interdit peut-être. Lorsque Phoebe lui répondit, Ari lut l'air de défi qui brillait dans ses yeux. Elle répondait à la question, sans y répondre. C'était ça, non ? Il ne s'imaginait pas des choses. "Pas vraiment." dit-il, son sourire en coin s'étirant un peu plus. Son regard parcourut le visage de la brune, ses yeux, ses joues et ses lèvres, un très bref instant. Il releva vite les yeux. Trop dangereux. "Mais j'ai pas non plus envie que t'embrasses ce débile parce qu'on aura perdu." ajouta-t-il alors que les doigts de la jeune femme s'attardaient sur son bras. Elle lui souriait, toujours. La tension ne faisait que monter. Finalement, elle lança la balle et de manière absolument pas surprenante, la trajectoire soigneusement étudiée par Ari ne fut pas celle empruntée par le projectile. Il retint cependant son souffle, vivant lui aussi un bref instant la scène au ralenti. Sans y réfléchir, une de ses mains attrapa la taille de Phoebe qu'il attira un peu plus contre lui, la décalant légèrement pour qu'il puisse mieux voir la balle voler - elle avait bon dos, la balle -. Il put ainsi admirer la trajectoire magnifique de la sphère orange qui termina droit dans... le front d'une fille. Il grimaça et finit par éclater de rire en croisant le regard de son amie. Oups, comme elle disait. Il jeta un coup d'oeil à la fille qui avait pris la balle dans le visage. Aie. "Merde, je la connais cette meuf. Je l'ai fréquenté un peu. J'crois que ton lancer a pas arrangé mon cas avec elle." dit-il, riant à nouveau. Elle les foudroyait effectivement du regard, se demandant surement si ce tir frontal était délibéré. Ari jeta un œil à l'équipe adverse. La moitié célébrait toujours, l'autre moitié était partie à la recherche de la balle qui semblait avoir roulé de l'autre côté de l'appartement. "Bon... T'as pas envie d'embrasser ce mec, j'ai pas envie que t'embrasses ce mec, j'ai pas envie d'embrasser ce mec à ta place et dans dix secondes miss balle-dans-le-front va venir nous chercher des noises." Il était de retour, l'air malicieux. "Est-ce que ça serait pas un bon moment pour s'éclipser ?" Une fuite, mais quelle merveilleuse idée. Dur de dire si le cerveau d'Ari était plus embrumé par l'alcool ou par la proximité avec Phoebe dont il tenait toujours la taille. Fuir. Pour aller où ? Il était très peu probable qu'ils arrivent à s'éclipser discrètement, mais ils pouvaient toujours tenter.

__________________________

Dragonfly out in the sun, You know what I mean, don't you know ? Butterflies are havin' fun, you know what I mean. Sleep in peace when day is done, that's what I mean.@feeling good

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27588-ari_clm
baby kangou
Phoebe Rutkowski
Phoebe Rutkowski
POINTS : 304
MESSAGE : 684
ICI DEPUIS : 19/04/2023
COMPTES : alexis, leyla, will, olive, mackenzie, riley & arielle
CRÉDITS : lionheart

STATUT : célibataire, prête prête à rencontrer l'amour.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyDim 11 Fév 2024 - 18:53

Poser une question en sachant très bien la réponse, c'était une spécialité de Phoebe, ça. Si elle-même n'avait pas envie qu'Ari se décale d'elle parce qu'elle ressentait pleinement cette tension, c'était plutôt évident qu'il la ressentait aussi. Un large sourire échangé entre les deux, c'est comme si le temps s'était mis sur pause le temps qu'ils discutent de ça. Les yeux d'Ari balayaient le visage de Phoebe, les siens restants bien focus sur une chose, ses lèvres. C'est finalement lui qui brisa le moment, ramenant le pari dans l'équation. « Pas faux, pas faux. » se contenta-t-elle de dire, ayant déjà en tête qu'ils allaient perdre. Elle s'était fait à l'idée, Phoebe, mais elle lança tout de même sa balle avec tout le talent qui l'habitait pour faire ce genre de trucs à l'envers, c'est-à-dire aucun. L'effort y était au moins, enfin.. Un peu. C'est surtout qu'après quelques secondes dignes d'un film d'action, la fameuse balle tomba en plein sur le front d'une fille qui semblait peu enchantée - un peu dramatique aussi -. Ari affirma la connaître, d'ailleurs, l'ayant déjà fréquenté. « Oh, t'avais un cas à arranger? » demanda-t-elle en pouffant de rire. Vu le regard noir qu'elle lui lançait, Phoebe aussi aurait un cas à arranger avec cette fille bientôt. « J'suis certaine que peu importe ce que tu lui as fait, mon lancé était moins pire. » rajouta-t-elle en riant. Elle se trouvait bien bien drôle Phoebe, mais elle savait qu'Ari n'était pas méchant non plus. Dans tous les cas, ce lancé ne leur avait pas accordé de point alors en plus de s'attirer les foudres d'une fille random, ils étaient en train de perdre royalement. L'idée d'Ari, bien qu'influencée par le fait qu'il la tenait toujours par la taille, elle semblait bien attirante aux yeux de Phoebe. Ça serait mentir aussi de dire que ça ne lui faisait pas plaisir qu'il n'ait pas envie qu'elle embrasse ce mec. « Tu m'avais déjà convaincu à ''bon'' » déclara Phoebe avec un grand sourire. Elle était prête à se volatiliser avec toute la subtilité d'un magicien, même si ça risquait de ne pas trop être le cas. Elle fit un pas vers l'arrière, attrapant la main d'Ari avant de jeter un petit coup d'oeil à tout le monde qui se remettait en place. Oups, leur fenêtre pour s'échapper venait de se fermer. Tant pis. « Hasta la.... » commença-t-elle en espagnol, ne parlant même pas cette langue. Elle jeta un p'tit regard interrogateur à Ari avant de changer d'idée. « Ciao losers! » dit-elle finalement avant d'éclater de rire et de tirer Ari avec elle. Une belle sortie fracassante à la hauteur de la personne haute en couleur qu'elle était. L'autre dû rapidement comprendre qu'il pouvait dire adios à son baiser. En même temps, même s'ils avaient entrepris de s'enfuir, c'est pas comme s'ils devaient de l'argent à quelqu'un, ils pouvaient très bien juste changer de pièce ou sortir par la porte d'entrée. Ils n'étaient pas recherchés par le FBI non plus. Elle ne savait pas trop où aller, Phoebe, ne connaissant pas cette maison, mais c'est derrière une porte un peu isolée du bruit qu'elle et Ari trouvèrent refuge. C'était comme un espèce de bureau, un truc sérieux. Phoebe s'appuya contre la porte, jetant un regard amusé à son complice de crime. « Tu penses qu'on va nous retrouver ici? » lui demanda-t-elle, prenant cette fuite bien au sérieux finalement.    




__________________________


Pull the trigger on the gun I gave you when we met, I wanna be close to you. break my heart and start a fire, you got me overnight
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Ari Coleman
Ari Coleman
POINTS : 0
MESSAGE : 617
ICI DEPUIS : 14/02/2023
COMPTES : sierra miles
CRÉDITS : mcximoffss (av), @argentinagp (gif), alcara (ban)

STATUT : en couple avec Rori, se laisse porter, c'est simple et doux.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyDim 18 Fév 2024 - 12:34

Oh, t'avais un cas à arranger ? Ari sourit, levant les yeux au ciel avec un air faussement dramatique. "Tu veux pas savoir." dit-il, se la jouant mystérieux de pacotille. Rien de bien extraordinaire en vérité, peut-être juste pas les mêmes attentes et quelques maladresses du côté d'Ari mais il mettait un point d'honneur à ne jamais mentir aux filles qu'il fréquentait. Ne pas faire de faux espoirs. Il ne cherchait rien de sérieux. L'amour, très peu pour lui. C'était pour plus tard, disait-il. Quand il serait devenu raisonnable et sage. Un jour, peut-être. Mais manifestement, cette fille n'avait pas bien compris le message. Ou n'avait pas voulu l'entendre. Leur dernier échange avait été assez houleux, de ce qu'il se souvenait. Et voilà que Phoebe venait d'envoyer une balle dans le front de cette fille. Tout ça alors que les deux amis étaient ostensiblement très proches, aux yeux de tous, ce soir. Anormalement proches. Mais qu'est-ce que c'était plaisant. Pas besoin de trop y songer. Juste se laisser porter. La fuite de la balle dans un recoin de l'appartement leur offrant un moment de répit, Ari fit alors un argumentaire en faveur d'une fuite. La victoire, pourtant considérée comme certaine lorsqu'ils avaient débuté le jeu, était en train de s'éloigner. Définitivement. Ari n'avait pas envie de perdre, pas envie de voir Phoebe embrasser cet abruti, et pas envie de parler avec la fille qui les foudroyait du regard. Beaucoup de raisons de s'enfuir. Le sourire du garçon s'élargit lorsque son amie approuva l'idée. Pas besoin de beaucoup d'arguments. Leurs doigts s'entrelacèrent alors qu'ils constataient malheureusement que l'équipe adverse avait remis la main sur la balle. Oups. Hasta la... Ari croisa le regard de son amie, se retenant d'éclater de rire. Elle changea de stratégie. "Ouais, ciaoooooo !" ajouta-t-il avant de se laisser tirer par Phoebe. Ils pouffaient, fiers d'eux, tels deux adolescents. Ils se glissèrent dans une pièce, apparemment un bureau. L'atmosphère était bien différente ici, les lieux étaient ordonnés et la musique grandement étouffée. Le garçon reporta son attention sur son amie adossée à la porte et s'apprêtait à répondre lorsqu'une voix se fit entendre dans le couloir, derrière la porte. "Phoebe ? Ari ? Vous faites quoi sérieux ?" Il ouvrit de grands yeux emplis de panique - jamais d'exagération, non - et saisit aussitôt la main de la jeune femme. Son regard se posa sur une grande penderie, qui recouvrait un des murs de la pièce. Sans réfléchir, il en fit coulisser la porte et y entra, se glissant entre les manteaux suspendus et piétinant les chaussures et les sacs rangés sur le sol. Il entraina Phoebe avec lui sans ménagement et referma la penderie. Quelques secondes plus tard, la porte du bureau s'ouvrait. Ari fixait Phoebe dans la pénombre, un petit sourire malicieux sur le visage. Il posa son index sur les lèvres de la jeune femme. Silence. Ils étaient proches, à nouveau. Très proches. Coincés dans une penderie, entre les vêtements. Cette situation était cocasse. Mais à la fois... Excitante ? Il aurait presque un peu d'adrénaline dans les veines, Ari. Pourtant, ce n'était pas comme s'ils se cachaient d'un grand danger, bien au contraire. Le danger était plutôt ce qui risquait de bientôt arriver, dans cette penderie.  

__________________________

Dragonfly out in the sun, You know what I mean, don't you know ? Butterflies are havin' fun, you know what I mean. Sleep in peace when day is done, that's what I mean.@feeling good

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27588-ari_clm
baby kangou
Phoebe Rutkowski
Phoebe Rutkowski
POINTS : 304
MESSAGE : 684
ICI DEPUIS : 19/04/2023
COMPTES : alexis, leyla, will, olive, mackenzie, riley & arielle
CRÉDITS : lionheart

STATUT : célibataire, prête prête à rencontrer l'amour.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyDim 3 Mar 2024 - 15:28

Ari et Phoebe, ils étaient dans leur monde depuis le début de cette soirée. Même en jouant au beerpong, entouré de plein de gens, c'était comme s'ils étaient tout seuls. Ça n'arrangeait pas leur cas de devoir s'enfuir du jeu et de devoir trouver refuge derrière une porte, dans une pièce un peu mystérieuse. Ça les isolait un peu plus, ça les gardait bien bien présents dans leur réalité, leur p'tite bulle partagée. Bulle qui ne semblait pas exister entre eux deux en tout cas, multipliant les contacts physiques et les regards complices depuis qu'ils s'étaient levé du canapé. Phoebe, elle savait bien que c'était un jeu dangereux, surtout avec Ari, son ami. Son ami depuis longtemps, son ami qui ne voyait pas de relation, son ami qui faisait tourner la tête à bien des filles. Ouais c'était dangereux, mais qu'est-ce que c'était fun de flirter avec le danger comme ça. It felt a little too good ce soir, particulièrement. Appuyée contre la porte, Phoebe avait son regard planté dans celui d'Ari, croyant fermement être tirée d'affaires alors que non, on les interpellait déjà. Faut croire qu'ils n'avaient pas été très subtiles en se glissant dans ce bureau. Ses yeux s'écarquillèrent comme ceux de son ami, mais sans avoir le même réflexe que lui de bouger. « Merde... » chuchota-t-elle. Ni une ni deux, Ari la tira sans délicatesse vers la penderie de Narnia au fond de la pièce. Sauf qu'ils n'y trouvèrent pas le même espace les menant vers la forêt enneigée, juste quelques manteaux qui sentaient la poussière et des chaussures bien encombrantes au sol, sur lesquelles Phoebe dû mettre les pieds. À nouveau isolés, l'énumération précédente n'avait aucune importance. C'était Ari et elle dans la noirceur, dans l'espace bien bien restreint. Elle allait ouvrir la bouche tandis que la porte s'ouvrit, mais Ari mit son index sur ses lèvres, l'incitant à se taire. Phoebe étouffa un petit rire, se sentant comme si sa vie dépendait de sa capacité à rester là, sans faire de bruit, sans se faire prendre. Ils restèrent comme ça plusieurs secondes, aucune idée combien de temps précisément, Phoebe elle avait perdu toute notion de la réalité. C'était sa respiration et celle d'Ari qui remplissait la penderie, la chaleur de sa peau qu'elle pouvait presque sentir contre la sienne tellement ils étaient près. Elle pouvait sentir son coeur battre dans ses tempes, comme si son corps lui indiquait qu'elle n'était pas encore assez près, comme si tout en elle se retenait de quelque chose. Pas juste de parler ou de faire du bruit. La porte se referma finalement, les laissant à nouveau seuls, mais pourtant Phoebe elle se sentait encore bien trop self conscious de ses mouvements et du bruit qu'elle pouvait faire. « T'aurais pu être un peu plus doux en me tirant jusqu'ici. » chuchota-t-elle avec un sourire amusé, regardant toujours Ari dans les yeux. Les siens s'étaient habitués à la pénombre et si son premier réflexe aurait dû être d'ouvrir la penderie pour en sortir, il fut plutôt à l'inverse. La brune agrippa doucement le tee-shirt de son ami, le tirant lentement vers elle. P'tête qu'elle s'apprêtait à faire une grosse erreur Phoebe, mais elle se sentait bien faible après tout ça. « On devrait pas, hein? » lui murmura-t-elle, s'arrêtant à quelques centimètres à peine. L'alcool consommé prenait toute la place. Ou bien c'était juste son attirance naturelle envers lui qui ressortait? À ce stade, elle ne saurait dire.

__________________________


Pull the trigger on the gun I gave you when we met, I wanna be close to you. break my heart and start a fire, you got me overnight
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Ari Coleman
Ari Coleman
POINTS : 0
MESSAGE : 617
ICI DEPUIS : 14/02/2023
COMPTES : sierra miles
CRÉDITS : mcximoffss (av), @argentinagp (gif), alcara (ban)

STATUT : en couple avec Rori, se laisse porter, c'est simple et doux.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyMer 13 Mar 2024 - 10:44

L’ambiance de cette soirée n’avait jamais été normale entre Phoebe et Ari. Jamais habituelle, du moins. Depuis le début, ils se cherchaient, se testaient peut-être. Et depuis qu’ils avaient débuté le beer pong, ils s’étaient trouvés absolument réceptifs l’un à l’autre. Elle était , cette petite tension. Bien palpable entre eux. Et le passage dans la penderie n’avait rien arrangé. Plus que jamais, l’ambiance dans cet espace réduit, où la pénombre régnait, n’était pas habituelle. La tension était à son comble. Et le fait qu’ils étaient soi-disant recherchés pour leur fuite au beerpong n’était qu’un prétexte pour justifier par la peur d'être découverts un cœur qui s’accélérait, une respiration qui se raccourcissait. Les yeux rivés dans ceux de Phoebe, le garçon posa doucement un doigt sur les lèvres de la jeune femme alors que la personne qui les appelait pénétrait dans la pièce. Paroxysme de la tension. Mais Ari ne pensait pourtant même plus à la possibilité d’être découvert et exposé pour cette lâche fuite au jeu d’alcool. Tout ça n’existait plus. Il n’y avait plus que cette penderie. Phoebe et lui, dans le noir. Proches, si proches. Les yeux rivés dans ceux de la jeune femme malgré la pénombre. Pas assez proches. Détaillant son visage, son regard se perdit une nouvelle fois sur les lèvres de son amie. Amie. Ouais il avait absolument envie d’embrasser son amie, là. C’était sûrement une mauvaise idée, hein. Mais il en avait envie. Et elle aussi, s’il n’était pas complètement fou. Envie, tout en sachant qu’il ne fallait pas. Que ce n’était pas raisonnable. D’où cette tension, si délicieuse, en fait. C’était un jeu dangereux. Et le brun en savourait chaque instant, là. Leur poursuivant finit par renoncer et ils entendirent la porte se refermer. Bien sûr, alors qu’ils étaient désormais libres de s’échapper de cette penderie, ils n’en firent rien. Ils chuchotaient toujours quand Phoebe reprit la parole. « Cas de force majeure Rutkowski. » chuchota-t-il en retour, éternel sourire amusé. Ils auraient dû sortir d’ici. Ça aurait été la chose normale à faire. Raisonnable à faire. Mais dans cette penderie, dans la pénombre, la réalité s’était arrêtée. Ou alors, ils venaient d'entrer dans une nouvelle. Une nouvelle réalité. Où c’était possible, ce qui se déroulait. Phoebe l’attira à elle. Il se laissa faire, appuyant ses mains contre la paroi de bois derrière son amie. « Sûrement pas, oui. » murmura-t-il en retour. Ses bras encadraient la jeune femme de part et d'autre. Il ne souriait plus vraiment. On aurait dit qu’elle avait suivi le même cheminement de pensée que lui. Si on pouvait appeler ça des pensées tant son esprit était biaisé, en cet instant. Alcoolisé. Mais il n’y avait pas que ça. Il était comme envoûté, focalisé sur une seule chose. Leurs lèvres n’étaient qu’à quelques centimètres à peine. Ari était incapable de détacher ses yeux de celles de Phoebe. « Est-ce qu'on sort d'ici, alors ? » souffla-t-il en s'approchant légèrement encore. Quelques millimètres. Il releva le regard pour capter celui de son amie. « T'en penses quoi ? » Une permission, c'était tout ce qu'il attendait. Your move, Rutkowski.

__________________________

Dragonfly out in the sun, You know what I mean, don't you know ? Butterflies are havin' fun, you know what I mean. Sleep in peace when day is done, that's what I mean.@feeling good

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27588-ari_clm
baby kangou
Phoebe Rutkowski
Phoebe Rutkowski
POINTS : 304
MESSAGE : 684
ICI DEPUIS : 19/04/2023
COMPTES : alexis, leyla, will, olive, mackenzie, riley & arielle
CRÉDITS : lionheart

STATUT : célibataire, prête prête à rencontrer l'amour.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyMar 19 Mar 2024 - 15:54

À quel moment exactement cette attraction s'était-elle développée? À quel moment ils avaient basculé sur la fine ligne entre l'amitié et un peu plus? Elle ne le savait pas, Phoebe. C'est comme si avec les années, y'avait eu des minis pas de fait vers ce côté. Tellement minis qu'elle ne s'en était pas vraiment aperçu avant là. Avant que l'envie d'agir sur ce ressenti ne se manifeste à coup de regards amusés et de touchés innocents. Rien n'était si innocent dans tout ce qui s'était passé ce soir. Chaque geste avec une signification, qu'ils s'en rendent compte ou pas. Enfin, clairement ils n'y avaient pas trop portés attention avant de se retrouver dans cette penderie, littéralement face à la tension qu'ils avaient eux-même instauré. Plus trop le choix de la voir maintenant qu'ils y étaient confronté. Normalement, la raison l'aurait emporté chez Phoebe, genre le fait qu'Ari c'était son ami depuis tellement longtemps, elle devait pas la franchir cette limite, c'était con. Ce genre de raison quoi. Là, elle n'existait plus. Elle était juste remplacée par une envie irrépressible de déposer ses lèvres sur les siennes, de coller son corps au sien, de jouer avec le feu. Elle résistait, pour l'instant. Surtout qu'Ari, il semblait bien d'accord avec elle sur le fait qu'ils devraient peut-être pas. Pourtant, tout son langage corporel criait le contraire. Il restait près d'elle, trop près d'elle. Il s'approchait même. Millimètre par millimètre. Son regard était orienté exactement là où le sien l'était aussi. Ils fixaient les lèvres de l'autre, probablement en attendant de voir qui viendrait mettre fin à cette petite distance en premier, prétendant qu'ils devraient reculer, pour le bien être de cette amitié. « On devrait. » souffla-t-elle à sa proposition de sortir. S'il ne bougeait pas, elle ne bougerait pas non plus, Phoebe. Elle n'avait pas tant de volonté que ça, c'était bien qu'une femme. Même qu'en ce moment, elle se sentait plutôt faible. Ari se rapprochait encore juste un peu, lui rendant la tâche de se concentrer absolument impossible. Elle aurait pu, dans un autre contexte, réfléchir plus sérieusement aux possibles conséquences, mais là... Nan. Elle n'y arriverait pas. « Je pense que... » commença-t-elle avant de lever aussi son regard vers lui. Elle était done. Le petit regard de trop, Phoebe, elle n'avait plus aucune envie de se reculer, de sortir, de faire quoi que ce soit d'autre que ce qu'elle s'apprêtait à faire. Semi consciente qu'elle pouvait tout faire foirer, elle décida de gamble cette amitié avec Ari avec joie, réduisant à néant cet espace entre les deux qui ne semblait demander que ça. Elle déposa ses lèvres sur les siennes, finalement, se laissant tomber contre le mur de la penderie, l'entraînant avec elle par la nuque. C'était ça, son move. Le tout pour le tout. Se laisser guider par cette envie qui la travaillait bien trop pour sortir de là et faire comme si de rien était. C'était pas si poussé, le pire. C'est pas comme si Phoebe s'attendait à reconsidérer l'entièreté de sa relation avec Ari. Ça ne devait pas rien changer, en théorie. C'est juste que parfois, la théorie et la pratique, ça pouvait être différent. Là, elle ne savait pas de quel côté ça allait pencher, mais ce baiser, elle ne regrettait pas de l'avoir initié. Il était moins doux que ce à quoi elle s'attendait, un peu plus intense. On pouvait sentir qu'Ari en avait eu autant envie qu'elle. Aucune idée du temps qui venait de s'écouler, mais après ce qui pouvait sembler comme plusieurs minutes, Phoebe se recula légèrement, très légèrement. « Ça ne me semble pas être une si mauvaise idée, finalement. » souffla-t-elle avant qu'un petit sourire se dessine sur son visage.

__________________________


Pull the trigger on the gun I gave you when we met, I wanna be close to you. break my heart and start a fire, you got me overnight
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Ari Coleman
Ari Coleman
POINTS : 0
MESSAGE : 617
ICI DEPUIS : 14/02/2023
COMPTES : sierra miles
CRÉDITS : mcximoffss (av), @argentinagp (gif), alcara (ban)

STATUT : en couple avec Rori, se laisse porter, c'est simple et doux.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyLun 25 Mar 2024 - 14:38

T'en penses quoi ? La question franchit les lèvres d'Ari alors qu'il était lui-même incapable de quitter ses lèvres à elle du regard plus de quelques secondes. C’était autant un défi que la recherche d'une autorisation qu’il formulait dans cette interrogation. Ce que Phoebe pensait, il croyait l'avoir compris. Tous les signaux étaient là. L'envie était partagée. Le plaisir qu'ils tiraient de la présence de cette tension entre eux était réciproque. Mais tout au fond de son esprit, là où se cachait la raison, il savait aussi que c'était probablement une mauvaise idée, Ari. Et surement que Phoebe le savait aussi. Il voulait lui donner l'opportunité de laisser sa raison à elle prendre le dessus, si tel était son souhait. Mais ça ne l'était pas. Leurs regards se trouvèrent à nouveau et Ari le lut parfaitement dans les yeux de la brune. Il n'y avait plus de raison. Elle commença une phrase qu'elle ne termina jamais, ses lèvres enfin sur les siennes. Les mains du garçon glissèrent aussitôt au creux des reins de Phoebe alors qu'elle l'attirait contre lui, capturant sa nuque. Enfin, cette maudite distance entre eux, réduite à néant. Ils tombèrent en appui sur le mur du placard, leurs corps collés. Ari embrassait son amie avec une intensité qui ne traduisait que trop bien toute l'envie qui s'était accumulée. Ce baiser s'était fait désirer. Et la concrétisation était fougueuse. Dans le placard, il semblait que la température était brutalement montée de plusieurs degrés. Et le temps s'était figé. Ils piétinaient sans vergogne les chaussures et sacs initialement rangés sur le sol du placard. Probablement que quelques vêtements étaient déjà en train de se décrocher de leurs cintres. Rien à faire. Ils étaient biens, Phoebe et Ari. Coupés du monde. Son amie s'écarta légèrement et reprit la parole. Ari lui adressa un petit sourire malicieux tout en remontant une de ses mains pour venir la glisser contre la joue de la brune, ses doigts appuyant contre sa nuque, dans ses cheveux. "Ah, t'aurais pas préféré embrasser le mec de l'équipe adverse ? Bizarre." dit-il d'un ton moqueur. Sale gosse, Ari. Il attira la jeune femme à nouveau vers lui, reprenant leur baiser et resserrant sa prise dans sa nuque. Il faisait très, très, chaud. "En tout cas..." souffla-t-il entre deux baisers, "... C'est une mauvaise idée très..." Il glissa sa deuxième main contre l'autre joue de Phoebe. "Agréable." acheva-t-il, poursuivant l'assaut de ses lèvres contre celles de la brune.

__________________________

Dragonfly out in the sun, You know what I mean, don't you know ? Butterflies are havin' fun, you know what I mean. Sleep in peace when day is done, that's what I mean.@feeling good

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27588-ari_clm
baby kangou
Phoebe Rutkowski
Phoebe Rutkowski
POINTS : 304
MESSAGE : 684
ICI DEPUIS : 19/04/2023
COMPTES : alexis, leyla, will, olive, mackenzie, riley & arielle
CRÉDITS : lionheart

STATUT : célibataire, prête prête à rencontrer l'amour.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  EmptyDim 7 Avr 2024 - 13:28


L'air était devenu chaud dans ce placard, presque étouffant. Presque. De toute façon, Phoebe était bien trop concentrée sur Ari pour étouffer. Elle était bien, comme sur un nuage alors que le temps s'était complètement arrêté. Ils avaient bien laissé l'envie monter, depuis qu'ils avaient pris ce premier verre au début de la soirée. Ou ça avait commencé avant? Cette envie de plus, de rapprochements physiques. Dur de savoir si c'était autre chose que ça, si ça allait passer après s'être laissé consumer. Y'avait pas mal de questions qui traverseraient l'esprit de Phoebe une fois rentrée chez elle, mais sur l'instant, la seule question qu'elle avait c'était combien de temps c'était physiquement possible de passer à embrasser quelqu'un parce que l'envie de séparer ses lèvres de celles d'Ari n'était aucunement présente. Elle le fit tout de même, par principe de laisser un échappatoire à son ami, pour respirer, pour passer un petit commentaire. La première option, c'était surtout par courtoisie parce qu'à la façon dont Ari s'agrippait à elle et lui rendait ses baisers, il avait la même envie qu'elle. C'était son interprétation en tout cas et ça ne lui déplaisait pas. Ses mains contre son corps, contre son visage, ça ne lui déplaisait pas non plus. Phoebe, elle avait été avec des mecs, elle avait vécu des trucs chouettes, mais là c'était passionné, c'était brûlant, ça avait un goût de reviens-y. « Me fait pas changer d'avis. » lui répondit-elle avec un sourire en coin. Le mec de l'équipe adverse, dans aucun cas il ne l'aurait fait sentir comme ça. Impossible. Elle osa même se dire qu'aucune fille présente ce soir n'aurait fait la même chose pour Ari. C'était eux deux contre le monde, eux deux dans un monde idéal. Dans ce placard où personne ne pouvait les déranger. Leur baiser reprit de plus belle, comme s'ils en profitaient maintenant en se disant que ça ne se reproduirait plus. Après tout, c'était une mauvaise idée, n'est-ce pas? « Agréable... Oui. » souffla-t-elle entre deux baisers. Nez à nez, trop près pour bien discerner son visage, elle stoppa ses lèvres juste avant qu'elles ne rencontrent les siennes à nouveau. « Idée qui ne se reproduira plus après ce soir, right? » demanda-t-elle presque en chuchotant. C'était l'idée la plus logique, en tout cas, mais est-ce que c'était ce que Phoebe voulait? Sur le moment, elle était prête à dire non, mais elle n'avait pas toute sa tête non plus. Elle était biaisée par l'alcool, par la proximité avec Ari, par ses mains qui touchaient sa peau brûlante. Elle ne leva pas les yeux vers lui pour accueillir sa réponse, elle déposa plutôt un baiser sur sa mâchoire, se faisant un chemin tranquillement vers son cou, trahissant peut-être au passage sa vraie réponse à sa propre question. Heureusement, c'était pas elle qui devait y répondre. Vu l'atmosphère qui régnait dans ce placard, ce serait probablement plus sage d'en sortir.







__________________________


Pull the trigger on the gun I gave you when we met, I wanna be close to you. break my heart and start a fire, you got me overnight
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty
MessageSujet: Re: in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)    in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
in a perfect world, there's just us two and I let myself get lost in you (ari)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» suddenly the world seems such a perfect place -r.
» #23 - hung my head as I lost the war and the sky turned black like a perfect storm (elijah)
» (lily) lost in new world.
» it'll be the perfect ending of a perfect day (romy, anna, vega, gabriella, sahar)
» We're a perfect match, perfect somehow, we were meant for one another, come a little closer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: time machine :: explore the past-
Sauter vers: