AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : la prochaine extension ...
Voir le deal

 

 I’m so so sorry… | Arielle

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
baby kangou
Detlev Schröder
Detlev Schröder
POINTS : 0
MESSAGE : 584
ICI DEPUIS : 18/03/2023
COMPTES : Beckham, Leewana, Lewis et Lilyann
CRÉDITS : Blondie

STATUT : Célibataire
I’m so so sorry… | Arielle Empty
MessageSujet: I’m so so sorry… | Arielle   I’m so so sorry… | Arielle EmptyLun 25 Mar 2024 - 10:26


Tw: sevrage, dépendance à la drogue, idées noires.

C’est un peu comme s’il avait choisi de fermer les yeux sur les derniers mois de sa vie. Comme s’il avait fait une pause et qu'il avait choisi de laisser la noirceur prendre possession de lui et de son âme et d’engourdir son cerveau pour ne plus rien ressentir, pour ne plus avoir conscience du trou béant dans son cœur et son âme. La drogue a été la béquille dont il s’est servi et il était en train de se détruire complètement, de devenir qu’une ombre. Son cerveau n’avait eu de cesse de lui rappeler qu’il n’était rien, qu’il ne méritait pas le bonheur, que sa vie n’avait aucun sens… Tandis que lorsqu’il prenait cette drogue, cette petite poudre blanche, son cerveau flottait et il oubliait ses ennuis… jusqu’à ce qu’Arielle prenne conscience qu’il s’enfonçait plus que de raison dans ce poison, qu’il n’avait plus le contrôle de sa propre personne. Il la détestait Arielle à ce moment-là, qui était elle pour l’empêcher de faire taire cette voix dans sa tête ? Qui était elle pour essayer de le faire changer ? Il n’avait aucune raison pour qu’il reste sur terre, sa mère serait bien mieux sans lui et lui n’espérait qu’une chose… retrouver Agnès… Il n’avait pas conscience que son amie n’avait tenté qu’une chose, lui sauver la vie. Il n’était pas d’accord pour aller dans ce centre, elle avait dû user de force et de persuasion pour qu’il accepte de franchir les portes du centre. Il avait essayé de s’enfuir, de trouver la sortie et il a rué dans les brancards, refusant d’être pris en charge. Aussi longtemps qu’il avait pu, il avait résisté, malgré les tremblements et les frissons qui habitaient son corps, le délire psychotique en plein sevrage… s’il avait pu s’enfuir, il aurait peut-être user d’une dose mortelle pour en finir, ça faisait mal, ses bras étaient au sang tellement il les avaient gratter.
Puis il a fini par accepter, par se laisser aider. Il n’avait plus la force de combattre. Il était exténué et c’est à ce moment qu’il a commencé à comprendre. Il a fini par ne plus avoir cette envie, à aller mieux et même si ça a pris plusieurs mois. Il se sent de plus en plus fort chaque jour qui passe. Bien qu’il craint de retourner à la vie normale, avec toutes les tentations derrière… Il a peur de ne pas être capable de dire non. Aujourd’hui il peut sortir, Arielle lui a dit qu’elle viendrait le chercher et comme de fait quand il sort du centre avec ses effets personnels dans un sac il la voit qui attend près de sa voiture et il se dirige vers elle après avoir allumé une clope. Ça, il n’a pas su arrêter, la cocaïne était bien suffisante pour le moment non ? Il arrive à sa hauteur et il arrête de marcher. Il a honte du comportement qu’il a pu avoir avec elle, ce qu’il a pu lui dire dans les derniers instants avant qu’il soit au centre. Il lui fait un petit sourire penaud. « Merci d’être là, je ne mérite pas que tu sois encore là après tout ce que j’ai pu te dire… Je suis désolé… » reconnaître ses tords fait parti du processus… Il faut qu’il le fasse. Il espérait que ses colocs voudront toujours de lui. Sinon, il allait devoir se trouver un nouveau toit… en plus de se chercher un nouveau job… « Je peux te faire un câlin ? Je pense que j’en ai besoin… » Il n’est pas le plus tactile, mais normalement avec Arielle ils étaient assez proches et il espère ne pas avoir perdu ça.


@Arielle Walker
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Arielle Walker
Arielle Walker
POINTS : 0
MESSAGE : 584
ICI DEPUIS : 22/03/2023
COMPTES : alexis, leyla, will, olive, riley, mackenzie & phoebe
CRÉDITS : fyeahlovethem

STATUT : you brought the sun and I brought the moonlight, we were just two souls in a world set to collide (zach)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
I’m so so sorry… | Arielle Empty
MessageSujet: Re: I’m so so sorry… | Arielle   I’m so so sorry… | Arielle EmptyMar 26 Mar 2024 - 12:36

Les derniers mois, ils avaient été pas mal difficiles pour Arielle. Enfin, surtout pour son entourage. Orso, Detlev, Kay... Ils avaient tous, un à un, cédé là où elle avait déjà cédé aussi. Ils étaient tombé. Arielle, c'était une bonne amie, elle essayait de l'être en tout cas. Elle avait tenu à être là pour chacun d'entre eux. Elle avait voulu les aider, les accompagner, comme elle ne l'avait pas été plus jeune. Chacun leur tour, alors qu'ils étaient en cure, elle avait voulu être là. Avec Kay, ça avait été plus simple, peut-être parce qu'ils se connaissaient davantage ou juste parce que son cheminement était déjà fait. Même avec Orso, à la limite. Lui, c'était peut-être parce qu'il était parti, aussi. Il avait pu faire une partie du travail en Italie. Avec Detlev, ça avait été plus dur, plus déchirant. Detlev, il n'en voulait pas d'aide. Il voulait continuer à s'enfoncer, tout seul. Il en avait dit des sales trucs à la blonde, il avait bien testé les limites de leur amitié, mais elle n'avait pas bougé. C'était l'addiction qui parlait, la souffrance, pas lui. Elle savait ce que ça pouvait faire. Ça avait donc été plus long, bien plus long. Ils ne s'étaient pas revus depuis qu'elle l'avait déposé au centre. Le recul faisait du bien. Aujourd'hui, c'était le grand jour, par contre, les retrouvailles. Il lui avait bien manqué, le blond. Elle avait essayé de mettre ça dans un coin de sa tête, de ne pas se laisser envahir par les pensées, la culpabilité aussi un peu, de ne pas l'avoir vu venir ou de ne pas avoir fait quoi que ce soit avant. Elle avait tout mis ça sur le side, vivant sa vie, allant au boulot, aidant Kay, rencontrant Zach. Arielle avait presque l'impression d'avoir vécu une année entière depuis la dernière fois qu'elle avait du Detlev. C'est comme s'il avait changé énormément aussi, alors qu'elle le voyait se diriger vers sa voiture. Elle était contente de le voir là, vivant, en un morceau. C'était du soulagement qu'elle ressentait. Pas une once de colère, de rancune. Nan, ça y'en avait pas. Elle lui fit un sourire alors qu'il s'excusait. C'était nécessaire pour lui, pas pour elle. '' Je suis contente de te voir, Det. '' dit-elle simplement. À sa deuxième demande, Arielle ne se fit pas prier et elle le prit dans ses bras, le serrant très fort. '' Tu m'as vraiment manqué. '' lui dit-elle, montrant au passage que non, elle ne lui en voulait pas. Elle resta comme ça de longues secondes, fermant les yeux pour bien enjoy leur contact, puis elle se recula. '' J'en avais autant besoin que toi je pense. '' déclara-t-elle avec un petit rire alors qu'elle était un peu émue de ces retrouvailles. Elle lui fit signe de la tête de monter dans la voiture tandis qu'elle se dirigea du côté conducteur. '' T'es prêt à rentrer à la maison? '' demanda-t-elle en se tournant vers lui.

__________________________

Let's fast forward to three hundred awkward blind dates later, ff she's got blue eyes, I will surmise that you'll probably date her. you dream of my mouth before it called you a lying traitor, you search in every model's bed for something greater
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Detlev Schröder
Detlev Schröder
POINTS : 0
MESSAGE : 584
ICI DEPUIS : 18/03/2023
COMPTES : Beckham, Leewana, Lewis et Lilyann
CRÉDITS : Blondie

STATUT : Célibataire
I’m so so sorry… | Arielle Empty
MessageSujet: Re: I’m so so sorry… | Arielle   I’m so so sorry… | Arielle EmptyMer 27 Mar 2024 - 8:44

@Arielle Walker

Tw: addiction à la drogue, sevrage, idées noires

Detlev, il venait de faire un tour en enfer pour la deuxième fois de sa vie. C’était pas facile de faire une détox, mais c’est un mal nécessaire et dans son cas, c’était plus que nécessaire parce qu’il aurait pu finir par se tuer a force de prendre de la drogue. Ce qui fait mal, c’est de savoir que ton passage en enfer ne donnera rien de plus, qu’au bout de ce long  voyage il ne reverra pas le visage de l’être aimé. Il est seul, bien bien seul. Avec en tout et pour tout que quelques amis. Très précieux ses amis, c’est la famille qu’il s’est choisi en arrivant ici. Sauf que dans son cœur, il vit toujours avec le vide que son absence provoque, deux ans maintenant sont passés depuis qu’on lui a férocement arraché l’amour de sa vie et l’allemand, il n’a pas réellement passé par dessus. Il a parlé à des psy durant sa détox, il a beaucoup parlé, écrit même si les mots ne faisaient aucun sens. Il s’est libéré d’un poids qui l’écrasait.
Dehors, il sent le soleil qui chauffe la peau de son visage, il est content de quitter ces murs blancs, les bruits, les gémissements de douleurs ou les cris qui transperce la nuit. Tout ce qui trouble un sommeil que l’on veut paisible, mais ce poison est douloureux, ça fait mal de le laisser quitter le système. Maintenant il est clean, il ne veut pas rechuter à nouveau. Voir le visage de son amie éclaire son visage et il se rapproche d’elle, heureux de la voir, il souhaite également se faire pardonner ces mots si durs et cruels qu’il a pu avoir à son endroit. Ce n’était pas lui qui parlait, mais bien le manque, sauf que ces mots ont peut-être eu une répercussion et au fond, il a l’impression qu’il ne mérite pas l’amitié de la jeune femme. C’est donc un plaisir de voir qu’elle répond par l’affirmative et qu’elle le serre contre elle. Il profite de l’étreinte, fermant légèrement les yeux jusqu’à accepter de la laisser partir. « Tu m’as manqué ! » Qu’il ajoute, la gorge un peu serré par l’émotion. Il finit sa cigarette avant de se diriger vers la voiture. «  Oh oui, tu n’as pas idée. C’est affreux de vivre ici et j’ai hâte de manger autre chose que ces … » Un frisson de dégoût le parcours et il fait des guillemets avec ses doigts. « repas. » il jette sa clope qu’il écrase rapidement et il s’installe dans la voiture, son sac entre ses jambes. « J’ai l’impression qu’il s’est passé une éternité, l’été est presque terminé… qu’est-ce que j’ai manqué ? » Reprendre contact avec la réalité, il n’a pas eu de nouvelles de personnes depuis trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Arielle Walker
Arielle Walker
POINTS : 0
MESSAGE : 584
ICI DEPUIS : 22/03/2023
COMPTES : alexis, leyla, will, olive, riley, mackenzie & phoebe
CRÉDITS : fyeahlovethem

STATUT : you brought the sun and I brought the moonlight, we were just two souls in a world set to collide (zach)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
I’m so so sorry… | Arielle Empty
MessageSujet: Re: I’m so so sorry… | Arielle   I’m so so sorry… | Arielle EmptyDim 7 Avr 2024 - 21:47



Arielle, elle était assez familière avec le fonctionnement des cures. Après tout, elle était passée par là elle-même. Elle savait aussi ce que c'était que d'être prise dans des addictions. La drogue, ça pouvait nous transformer, faire ressortir le pire d'une personne. C'est un peu pour ça que ça l'avait tant énervée de voir ses colocs replonger là-dedans, elle avait eu l'impression de les perdre. C'est aussi pour ça qu'elle n'arrivait pas à en vouloir à Detlev. Elle connaissait bien trop le pattern pour lui tenir rigueur des mots blessants qu'il avait pu avoir. Même si ouais, ils avaient été blessants. Elle savait que c'était le genre de truc que tu contrôlais plus une fois dedans, la drogue et ses effets, c'était ce qui prenait toute la place. Arielle, elle s'était gardée focus sur son objectif : le mettre en rehab, faire en sorte qu'il aille mieux. C'était le seul truc qu'elle avait gardé en tête, elle voulait juste retrouver son ami. Puis aujourd'hui, après des semaines et des semaines sans nouvelles, sans pouvoir venir le visiter, il était là. Il avait l'air en forme, quoi que fragile, émotif. Ça devait être beaucoup d'émotions pour lui que de sortir enfin, puis de voir qu'Arielle avait répondu présente. La blonde, c'était le genre d'amie qui était là du début à la fin, dans le bon comme dans le mauvais. Pour elle, c'était même pas une possibilité de pas être là à la sortie de Detlev. « On peut se prendre un truc à manger sur la route, si tu veux. Sinon... Orso a cuisiné.... Mais j'pense que c'était mieux ce que tu mangeais au centre. » dit-elle en riant. Orso, c'était pas le cuisinier de l'année. C'était Detlev qui faisait le mieux à manger des les trois, ça aussi, ça allait leur faire du bien. Ils s'installèrent dans la voiture après avoir mis les sacs de Detlev dans la voiture et Arielle pris le volant, laissant cet endroit derrière eux, avec l'intention de pas y revenir. « Ouais j'pense que t'as raté pas mal de trucs... » soupira-t-elle en réfléchissant. « Orso va mieux. » commença-t-elle. Ils avaient plongé ensemble, après tout. Quand Detlev était parti, Orso venait de partir en Italie. Ils l'avaient un peu abandonné en même temps, mais ouais elle ne leur en voulait pas. Elle essayait, en tout cas. Elle fronça des sourcils, puis secoua la tête. « On dirait que j'me rappelle pas. » dit-elle avec un petit rire. Elle avait un peu perdu la notion du temps, mélangeant les trucs. C'était sûrement un peu lié au manque de sommeil, au fait qu'elle s'était inquiétée pour tout le monde non-stop depuis les Fêtes. Maintenant que ses trois amis les plus proches étaient de retour à Bowen, sobres, en sécurité, elle sentait la pression redescendre, mais elle avait quand même peur qu'ils replongent à tout moment. « On y reviendra, c'est pas grave. T'as envie de manger quoi? N'importe quoi, c'est moi qui offre. » dit-elle en tournant la tête avec un sourire. Elle était habituée, Arielle, d'être forte, d'être solide, c'était ça son rôle.

__________________________

Let's fast forward to three hundred awkward blind dates later, ff she's got blue eyes, I will surmise that you'll probably date her. you dream of my mouth before it called you a lying traitor, you search in every model's bed for something greater
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Detlev Schröder
Detlev Schröder
POINTS : 0
MESSAGE : 584
ICI DEPUIS : 18/03/2023
COMPTES : Beckham, Leewana, Lewis et Lilyann
CRÉDITS : Blondie

STATUT : Célibataire
I’m so so sorry… | Arielle Empty
MessageSujet: Re: I’m so so sorry… | Arielle   I’m so so sorry… | Arielle EmptyMar 9 Avr 2024 - 14:36


Tw: addiction à la drogue, sevrage, idées noires

Il n’a pas grand raison d’être fier en ce moment, si ce n’est que d’avoir réussi ce sevrage et être maintenant clean. Il doit à nouveau tout recommencer, un deuxième nouveau départ dans cette ville et il espère que ce sera plus facile que la première fois. Il est mieux outillé qu’il ne l’était au départ et en prime, il a encore ses amis. Arielle en est la preuve vivante, elle est là pour le ramener à la maison, dans son petit confort douillet. Les retrouvailles lui font un bien fou, la p’tit binette de son amie Arielle. Il la serre dans ses bras et ils échangent quelques mots avant de monter dans la voiture de la blondinette. Une fois dans la voiture, il prend bien évidemment le temps de se plaindre sur ce qu’ils qualifient de nourriture au centre. Il est cuisinier donc, ça lui a terriblement manqué de manger des bonnes choses. “En effet, vaut mieux pas risquer la bouffe d’Orso. ” Il rit, ça lui fait du bien, il se sent plus léger, il n’aura plus de compte à donner à personne du centre, c’est un exploit ça, il va aussi devoir apprendre à se tenir loin de la tentation. Maintenant, il veut des nouvelles de son entourage, savoir comment elle va vraiment, ce qui se passe avec Orso. “Ça j’suis v’la content de l’entendre. ” Ils ont sombré ensemble, c’est donc un dénouement heureux si les deux se portent mieux. Il aurait été content de l’avoir au centre avec lui, mais l’important c’est qu’il s’en soit sorti aussi. “Promets moi que tu n’as pas juste travailler tout le temps qu’on était pas là ? Ça te ressemble un peu trop et je serais pas content si c’est le cas. ” Il prend un ton faussement sévère, la tête tournée vers elle. Un sourire mutin sur les lèvres. Il ouvre la fenêtre de la voiture et appuie sa tête sur l’appui tête, respirant l’air frais. “J’ai envie d’une pizza ! Une grosse pizza pleine de légumes. Une pizza végé. ” Arielle est végétarienne, ça il l’a pas oublié et lui ça ne le dérange pas, tant qu’il peut manger de la pizza. “J’ai croisé Billie au centre l’autre jour. J’étais surpris de la voir là. ” Il ne comprend toujours pas d’ailleurs pourquoi elle veut être là pour lui, mais il était content. “Elle disait venir voir quelqu’un, mais n’a pas pu le voir puis elle m’a reconnu… ” Un peu plus et il va être rendu la tête dehors comme un chien qui se fait fouetter le visage par le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I’m so so sorry… | Arielle Empty
MessageSujet: Re: I’m so so sorry… | Arielle   I’m so so sorry… | Arielle Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I’m so so sorry… | Arielle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» i wish i knew (arielle)
» profil d'arielle
» write about arielle
» arielle + i'll only hurt you if you let me
» arielle's phone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: appartements-
Sauter vers: