AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-21%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, Collection Botanique
39.59 € 49.99 €
Voir le deal

 

 (LUCY) › you were bigger than the whole sky.

Aller en bas 
+9
Tahlia Wates
Maxine Gray
Freja Ivanova
Elijah Bishop
Asher Robertson
Emilia Manzoni
Lilyann Nelson
Billie Baldwin
Lucy Mayfields
13 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bowenien
Lucy Mayfields
Lucy Mayfields
MESSAGE : 60
ICI DEPUIS : 17/04/2024
CRÉDITS : samounette (ava) & chicasteria (gifs).

STATUT : célibataire, le cœur meurtri par sa relation passée. le sentiment d’impuissance et l’horloge biologique qui se fait sentir. seule avec ses conneries et sa culpabilité d’un cœur accroché au passé et qui a toujours balancé pour un autre, l’évidence qu’elle évite d’affronter.
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyMer 17 Avr 2024 - 16:16


Lucía ''Lucy'' Mayfields

feat. blanca suárez
me, myself & i
› NOM : Delgado, son nom de famille à la naissance et la vie qui a pris un autre tournant lorsqu'une famille australienne l'a prise sous son aile, Mayfields, un nom qu'elle porte fièrement depuis son adoption.
› PRÉNOM : Lucía, prénom choisi précieusement par ses parents biologiques, sans doute le peu de ce qui lui reste de ses racines, même si on l'appelle plus souvent Lucy depuis son enfance.
› ÂGE : 37 ans et des poussières. Née une belle journée d'hiver, le 17 janvier 1987 à Madrid en Espagne. La quarantaine qui pointe le bout de son nez, elle n'aime pas voir le temps filer entre ses doigts, Lucy, bien qu'elle ne ressent pas forcément son âge, malgré la vie mise à rude épreuve depuis l'enfance.
› NATIONALITÉ : Elle porte fièrement la double nationalité hispano-australienne.
› ORIGINES : Lucy a des origines espagnoles par ses parents biologiques. Elle a toujours donné beaucoup d'importance à ses racines, même si c'est dans la culture australienne qu'elle a grandi.
› JOB/ETUDE : Elle est médecin spécialiste et chef du service de médecine physique et de réadaptation, en d'autres mots, elle est médecin physiatre depuis plusieurs années à l'hôpital de Bowen, une grande fierté. La médecine et le sport qui la passionne depuis qu'elle est très jeune. Lucy, l'âme charitable, ce côté d'elle qui a toujours voulu venir en aide. Sa sensibilité, son empathie qui n'est plus à prouver. Et des passions communes, le sport qui a toujours eu une grande place dans sa vie à travers la natation et des compétitions ici et là. Cette envie de s'entourer et de soigner des sportifs, mais aussi les autres qu'elle aide à retrouver leur capacité physique. Le besoin de prendre soin des autres, faire œuvre utile le moteur de ses ambitions.
› STATUT : Quelques relations sérieuses à son actif, même si elle a eu ses périodes volages. Ce besoin d’aimer et d’être aimé. L’amour, elle l’a toujours idéalisé Lucy, un peu comme l’amour de ses parents qu’elle a toujours mis sur un piédestal. Pourtant, l’instabilité amoureuse est bien présente dans sa vie, la peur de l'abandon ancrée en elle depuis toujours. Elle s’est toujours relevée même si sa dernière relation a été plus difficile que les autres. Elle est célibataire au cœur meurtri par sa relation passée. Son petit ami des dernières années qui a disparu dans une excursion en mer il y a de cela trois ans, le sentiment d'impuissance face à sa disparition et la culpabilité de tourner la page et de ce désir d'être mère. L'horloge biologique qui se fait sentir, malgré l'incapacité à donner la vie des suites d'une fausse-couche. Tourmente d’un cœur accroché au passé et qui a toujours balancé pour un autre, l’évidence qu’elle évite d’affronter.
› GENRE : Femme cisgenre.
› SEXUALITÉ : Hétérosexuelle, il n'y a pas grand-chose à dire, elle n'en a jamais douté, elle aime les hommes malgré les épreuves difficiles des dernières années.
› TES FINANCES : Elle n'a jamais eu le sentiment d’avoir manqué de rien, elle vient d'une famille ayant une situation financière de modeste à aisée. Elle n'est pas dans la rue Lucy, et malgré la perte de sa famille biologique, elle a eu cette chance. La bonne étoile, celle de la famille Mayfields qui l'a recueilli alors qu'elle n'avait plus rien, une situation qu'elle ne prendra jamais pour acquis. Elle est médecin, ce qui fait qu'elle gagne bien sa vie, sa situation est plutôt aisée.
› GROUPE : Spring.
› CREDITS : longanis (ava)

what about me
Elle a une véritable passion pour l'eau, Lucy est une grande sportive, comme beaucoup d'Australien, elle surf, elle aimait courir sur la plage, mais surtout, elle pratique la natation dont elle a déjà fait plus jeune des compétitions ici et là pour le plaisir. Elle pratique aussi le yoga depuis de nombreuses années ce qui lui permet de se détendre et de gérer ses émotions et son anxiété. ‹ Elle est un beau mélange de féminité et de garçon manqué, si Lucy adore les vêtements et qu'elle projette une certaine classe, c'est également une femme qui se tient beaucoup avec la gent masculine et qui aime l'action. ‹ Elle a une santé mentale fragile reliée à un événement tragique d'enfance. Lucy, elle va souvent à des thérapies de groupe ou à une thérapie en solo pour l'aider. Elle vit avec le syndrome du survivant et le syndrome du stress post-traumatique. Même si c'est plus rare aujourd'hui, il lui arrive encore de faire des cauchemars et de l'insomnie reliés à la catastrophe naturelle et au drame familial dont elle a survécu. ‹ Elle est de ces personnes qui aiment passer du temps dans la nature et dans les parcs, elle aime le plein air et les animaux Lucy, admirant leur prestance et leur indépendance pour certains d'entre eux. ‹ Elle a une chambre secrète chez elle qu'elle utilise pour s'évader dans son monde artistique. À ses heures perdues, elle peint et elle pratique la photographie, elle a tout un tas d'équipements et un talent trop peu connu de son entourage. ‹ La médecine, réelle vocation, elle est passionnée par son métier Lucy, le besoin de faire œuvre utile, le moteur de ses ambitions et cette envie de donner un sens à la vie, à ceux qui l'ont perdu. ‹ Elle est militante et engagée, mais elle le fait avec pacifisme. Lucy, elle est particulièrement touchée par les causes humanitaires qui font partie de sa vie, autant à travers son vécu durant l'enfance, qu'à travers ses parents adoptifs qui ont toujours eu une vocation pour le monde humanitaire. ‹ Elle a du mal à supporter les gens qui ne tiennent pas l'alcool et encore moins l’odeur de la cigarette ou de différentes drogues. Elle se tient loin des drogues et outre le fait d’avoir eu la curiosité d’essayer lorsqu’elle était plus jeune, elle n’est pas attirée par le monde de la consommation, ce qui n'a rien d'étonnant, les problèmes de dépendance qui a détruit la vie de sa mère biologique, des souvenirs d'enfance encore imprégnés dans son esprit. ‹ Âme charitable, Lucy est d'une douceur et d'une empathie sans nom, pourtant, il lui arrive d'être blessante de temps en temps. Elle n'a pas de filtre, elle dit ce qu'elle pense et n'hésite pas à secouer un peu ses proches quand ils en ont besoin. ‹ Elle est vivante Lucy, elle est une grande fan des sensations fortes, elle a déjà sauté en parachute et apprécie la moto, ce n'est pas une femme qui aime rester chez elle, ayant besoin de sortir et de profiter de la ville. ‹ Elle a eu quelques relations amoureuses sérieuses, mais sans plus, on dit qu'elle a du mal à s'impliquer pleinement dans ses relations amoureuses, elle est sans doute trop marquée par l'abandon qu'elle a vécu à plusieurs reprises, la peur de l'engagement qui se fait sentir de plus en plus depuis trois ans et cette carapace, ce besoin de s'auto-protéger, elle est parfois difficile d'approche Lucy. Elle a une force de caractère, le genre de personne toujours prête à soutenir les autres, qu'elle s'oublie un peu parfois. ‹ Elle a plusieurs tatouages, dont un tatouage qu'elle a en commun au même poignet que sa famille adoptive. Tous ces tatouages ont une signification bien précise, tous ayant une histoire derrière ses tatouages, elle n'est pas de ceux à se faire tatouer sur un coup de tête. ‹ Elle rêve d'être maman, l'horloge biologique qui se fait sentir alors qu'elle approche de la quarantaine. Elle a passé à travers une fausse-couche il y a trois ans, ce rêve qu'elle a frôlé du bout des doigts et ces pensées pour la maternité toujours dans un coin de sa tête.

tell me about your story
tw; adoption, deuil, abandon, ptsd, syndrome du survivant, fausse-couche.

Été 87', Lucy est née à Madrid d'une famille modeste. Les Delgado, ils passaient toujours les étés en Espagne, leur pays d'origine, même si toute la famille s'était installée à Bowen depuis déjà des générations. Selon les dires pour un meilleur avenir. Ils n'avaient pas tort, situation familiale et financière qui a porté fruit et qui s'était amplifiée avec le temps depuis leur venue en Australie. Lucy, elle a grandi dans cette famille à toujours donner une importance au mélange de ces deux cultures, comme ses parents lui enseignait si bien. L'été représentait le retour aux sources à leur racine hispanique. La venue de Lucía n'en faisait pas l'exception. Elle n'a manqué de rien, Lucy. Elle est la troisième enfant du couple et la seule fille de la fratrie, deux frères plus vieux qu'elle, ainsi qu'un plus jeune. Lucy a toujours eu ce caractère à savoir faire sa place parmi la bande de garçons. Des parents aimant, ayant toujours voulu le meilleur pour leurs enfants. Une famille soudée, l'amour qui régnait chez les Delgado, mais une famille qui était parfois dysfonctionnelle. Loin de la famille parfaite, la dépendance à l'alcool était présente pour sa mère qui souffrait d'alcoolisme et qui parcourait les bars jusqu'aux petites heures du matin. Des hauts et des bas qu'ils ont connu et sa mère qui faisait des va-et-vient entre la maison et les centres de désintoxication. Lucy, elle était jeune, mais ça avait marqué son enfance.

Son cinquième anniversaire qu'elle passe avec toute sa famille à Madrid est de loin le plus désastreux et traumatisant de son existence. Lucía, elle ne peut pas s'imaginer ce qui est sur le point de se produire. Elle s'amuse avec ses frères, ses cousins et ses cousines alors que ses parents sont entourés du reste de la famille. Cette propriété modeste qu'ils détenaient dans ce petit village en retrait. La musique, les chants qui les entourent. Elle n'a que six ans, Lucy et elle ne pense pas une seule seconde que c'est la dernière fois qu'elle voit leurs visages et qu'elle entend leurs rires. Elle s'amuse quand elle ressent ce tremblement sous ses pieds, ils n'ont pas le temps de réagir qu'un glissement de terrain survient sur le village. Se retrouvant sous les décombres en un rien de temps. Les secours qui font leur possible, les journalistes pleins les rues. Elle s'est retrouvée sous les décombres Lucy, tout comme le reste de sa famille face à cette catastrophe naturelle. Pourtant, elle a eu cette chance, d'être secouru assez rapidement. Sa photo qui a fait le tour du monde avec cette nouvelle médiatique. Les secours qui sont arrivés et la rencontre avec Adem qui est déterminante pour elle. Elle est gravement blessée sous les décombres Lucía, seule survivante qui est pris en charge par les autorités. On a beau lui expliquer, elle ne comprend pas ce qui lui arrive, ce n'est qu'une enfant, Lucy. Le syndrome du survivant, elle l'a ressenti, sans véritablement le comprendre, mais qu'elle réalise de nombreuses années plus tard. La culpabilité d'avoir survécu à un grand impact sur sa vie, même encore aujourd'hui. Total choc nerveux, mais pris en charge par ce médecin œuvrant dans l'humanitaire qu'elle ne connaît pas, mais dont rapidement elle trouve une connexion.

La connexion avec Adem Mayfields qui est fusionnelle, c'est un peu ce qui sauve la fillette. Ce point d'ancrage qu'elle a besoin. Le médecin qui a pris soin d'elle et dont elle ne veut plus se séparer. Elle a été rapatriée à Bowen, Lucy. Lieu de résidence, Bowen avait toujours été l'endroit qui allait lui redonner ses repaires et une stabilité. Puis, cette rencontre avec la famille Mayfields, malgré le deuil et les troubles du sommeil, des cauchemars qui faisait partie de son quotidien. Isla, maman toujours à son chevet lorsqu'un cri se faisait entendre durant la nuit. Un regard au couple, coup de cœur, coup de foudre presque instantanée pour Lucía, un seul regard pour comprendre qu'elle faisait partie de cette famille. Les Mayfields, cette famille aimante qui l'a prise sous son aile, on lui donne beaucoup d'amour à la brune, sans doute parce qu'elle n'est plus seule, elle est la deuxième enfant adoptée par le couple. Malgré les difficultés, elle était tombée dans une famille aimante, soudée et qui désirait s’occuper de cette petite et après presque deux ans à vivre sous leur toit, c’est à ce moment que Lucía s’est sentie en confiance et protégée. Le processus était plutôt long, mais elle finit par être adoptée par la famille Mayfields dont elle portait le nom avec fierté. Lucy, elle considère qu'elle doit absolument tout à sa famille adoptive, qu’elle considère comme la sienne, parce que les liens du sang l’importent peu. Et puis à tous les étés, elle retrouvait Asher, l'un de ses meilleurs amis d'enfance. Elle donnait beaucoup d'importance à l'amitié, peut-être par cette peur de se retrouver seule sans rien. Elle ne voyageait pas beaucoup depuis l'événement, ce n'est pas par manque de curiosité, mais elle avait une sorte de relation amour-haine avec le voyage. Et même si Madrid lui manquait parfois, elle n'y avait jamais remis les pieds, son pays qui lui rappelait la perte, un trauma beaucoup trop ancrée en elle. Elle n'était pas malheureuse, Lucy et elle préférait le sol australien.  

L'adolescence n'est pas si difficile peut-être parce qu'elle avait connu pire, mais il y a tout de même son lot d'expérience, de joie et de peine. Elle porte la culpabilité de vivre et de faire sa vie sur ses épaules Lucy, le syndrome du survivant qu'elle gère comme elle peut à travers de nombreuses thérapies, cette chance d'être toujours soutenu par sa famille. L'amour et le respect de sa famille soudée qui en découle. L'adolescence et ses nouvelles sensations, des sentiments forts qu'elle développe pour Asher, mais qu'elle n'ose pas y mettre des mots. Soirée d'été arrosée, elle avait passé la nuit avec lui. Première fois du haut de ses seize ans, premier amour inavoué et déception alors qu'il était parti du jour au lendemain. Sentiment d'abandon, elle lui en a voulu Lucy, longtemps. Comme si elle n'était pas plus importante qu'une autre. Sentiment d'abandon qu'elle ressentait déjà à travers son enfance et qui s'était amplifié durant son adolescence. Elle continue le cœur brisé, sans véritablement savoir où elle s'en va, parce qu'elle ne sait pas encore ce qu'elle veut, Lucy même si elle s'intéresse au monde de la médecine à travers la passion de son père adoptif. Elle sait qu'elle est belle, qu'elle plaît, et si elle en joue parfois pour profiter des opportunités qui s'offrent à elle, elle sait qu'elle est plus qu'un beau visage. L'attention qu'on lui porte, et la facilité qu'elle en dégage, mais ce n'est pas forcément dans sa nature première. Tel un caméléon, elle est bien plus à l'aise avec l'idée de se fondre dans la masse Lucy. Et puis, il y avait le sport. Le sport, c’était son échappatoire, une passion pour la natation, un talent qui se remarque et des rêves pleins la tête. Il n’est pas rare de la voir faire d’autres sports comme le surf ou le yoga qui lui permet de se détendre, mais elle avait toujours voulu faire des compétitions qu'elle a pu faire ici et là. Une famille présente pour elle et qui l’encourageait et pourtant, elle s'était mis une pression sur ses épaules, alors qu'on ne lui demandait rien de particulier, mais Lucy, elle était comme ça. Elle voulait toujours plaire, bien faire et surtout toujours en faire plus que ce qu’on attendait vraiment d’elle. Lucía est ce qu'on appelle, être une bonne vivante, parce qu'elle a toujours voulu profiter de la vie. Sans doute qu'elle aura toujours une petite pensée, un peu spécial pour sa famille biologique qui a perdu la vie, voulant leur faire honneur du fait qu'elle a la chance de vivre et d'expérimenter. Elle aime les sensations fortes et ce n’est un secret pour personne. Une véritable casse-cou, donnant des sueurs froides à ses parents la plupart du temps. Le bras dans le plâtre qui résulte de ses échecs, l’adrénaline qui coule dans ses veines depuis presque toujours. Longtemps, elle a participé dans des clubs de sports, puis avec les années, elle passait de club en club selon ses envies. Elle n'a jamais eu de but précis dans le sport, Lucy, seulement cette envie et l'adrénaline qui la pousse à se dépasser. Et malgré les folies, elle est de nature sérieuse et responsable, parce que même si elle aime l'adrénaline, elle a un côté très rationnel.

Elle a toujours donné de l'importance à l'éducation. Lucy était bien entourée et l’école avait toujours été un endroit où elle se sentait comme à la maison, même si on la catégorisait souvent comme la fille un peu bizarre. Autant qu'elle est sportive, autant qu'elle peut rester calme sur les bancs d'école avec un bon livre à s'instruire. Elle avait de bons résultats à l’école, qu’elle avait eue cette chance d’avoir été accepté à l'université. Elle se rappelle clairement du moment où elle avait pris la décision qu’elle se tournait vers ce choix, celle de la médecine qui la passionnait. De longues années d'études et la spécialité qui l'attirait avaient toujours été la physiatrie, la médecine physique et de réadaptation, un métier qui lui permettait de joindre sa passion pour le sport et la médecine.

La vie qui prend son cours, elle est heureuse Lucy. Elle se sent épanouie dans sa carrière et sa relation avec Thomas, son petit ami qui est au beau fixe. Elle ne sait pas si c’est l’amour de sa vie, mais une chose est sûre, elle a envie de s’aventurer dans une histoire amoureuse qui ne la brime pas. Il y a cette liberté dans son couple qui lui fait du bien, sans doute parce qu’ils n’avaient pas tant de choses en commun au final, mais ils s’aimaient. Lucy, elle avait toujours le souffle coupé quand il partait en excursion en mer. Elle retenait son souffle pour lui, cette idée qu’il perde la vie l’angoissait beaucoup, mais elle ne voulait pas le priver de ce qu’il aimait. Les missions ne les empêchaient pas d’avancer. Ils avaient des envies de famille, des projets pleins la tête, mais des missions qui commençait à prendre trop de place avec les mois et les années qui défilent. Deux ans qu’elle tentait de tomber enceinte Lucy. Pas évident à faire alors que son petit ami était parti la majorité du temps et malgré cela, elle commence à penser que le problème vient d'elle. Une maison qui commençait à être trop grande, trop vide pour elle. Son couple qui bat de l'aile, trop de disputes et elle se demandait comment ils avaient fait pour tenir aussi longtemps. Elle n’avait rien en commun avec Thomas la brune. Puis, cette grossesse qu'elle n'attendait plus. Ce rêve d'être maman, d'autant plus important pour elle de donner la vie, ce rêve qu'elle frôlait du bout des doigts avant de voir ses hommes en uniforme qui s’approchent de la maison et Lucy, elle sait avant même qu’ils cognent à la porte. Ça faisait à peine deux semaines qu’il était parti, Thomas et on lui avait décrit l'excursion qui avait mal tourné et qui en résultait de sa disparition. Choc et stress émotionnel qui la ramenait à des flashs de l'enfance. Son corps qui ne l'a pas supporté au point d'en faire une fausse-couche peu après la disparition de son petit ami. Depuis, elle a le cœur meurtri, Lucy. Ce rêve d'une famille qui lui semble inatteignable, mais dont elle n'abandonne pas pour autant. Tourner la page sans lui, culpabilité qui la ronge, mais dont elle fait face malgré tout depuis trois ans, parce qu'elle a ce besoin de reprendre sa vie en main, Lucy. Elle n’a pas vraiment d’attente la brune, préférant profiter de la vie au max et de voir où ça pourra la mener. Sa vie amoureuse, véritable désastre et  la peur au ventre de s’engager à nouveau après les nombreuses déceptions qu'elle préfère se concentrer sur sa carrière, ayant même accepté d'être la cheffe du service dans sa spécialité à l'hôpital depuis quelques années.


and behind the computer
› PSEUDO bluebells. › PRENOM andy. › AGE : :39: › COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM? je ne sais plus.  ** › COMMENT LE TROUVES-TU? (LUCY) › you were bigger than the whole sky. 2826614466 › PRÉSENCE : régulière, mais le rp en weekend. › SCÉNARIO/INVENTE : pré-lien de  @Asher Robertson :boo: › DOUBLE-COMPTE : lennon. › AUTRE CHOSE? :coeur: :coeur: :coeur:

Code:
<b>BLANCA SUÁREZ</b> - @"Lucy Mayfields".

__________________________

☽☽  I've been burning, yes, I've been burning. Such a burden, this flame on my chest. No insurance to pay for the damage. Yeah, I've been burning up since you left.


Dernière édition par Lucy Mayfields le Dim 21 Avr 2024 - 22:55, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Billie Baldwin
Billie Baldwin
MESSAGE : 118
ICI DEPUIS : 03/04/2024
CRÉDITS : chaussette & khadijha

STATUT : célibataire

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyMer 17 Avr 2024 - 16:22

Bienvenue à nouveau à la maison ! :coucou:
Revenir en haut Aller en bas
https://family-tree.forumactif.com/ https://www.aa-retro.com/t28077-billie_lou
bowenien
Lilyann Nelson
Lilyann Nelson
MESSAGE : 475
ICI DEPUIS : 14/05/2023
COMPTES : Beckham, Leewana, Lewis, Detlev, Hudson
CRÉDITS : nine9design

STATUT : Célibataire, parce que les années ont beau filer, il y a des choses que je n'arrive pas à oublier. Comme l'effet que ça faisait d'être dans tes bras, tu hantes encore mes pensées.
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyMer 17 Avr 2024 - 16:30

Welcome back :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Emilia Manzoni
Emilia Manzoni
MESSAGE : 8307
ICI DEPUIS : 24/05/2021
CRÉDITS : av (c) whovian // sign (c)magma

STATUT : And I might be okay but I'm not fine at all (heart broken.... again)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyMer 17 Avr 2024 - 16:37

Rebienvenuuuuue :coeur:

__________________________

broken heart


I'm so depressed, I act like it's my birthday every day I'm so obsessed with him but he avoids me like the plague I cry a lot but I am so productive, it's an art you know you're good when you can even do it with a broken heart

(c) by daylight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22394-emimanzoni-instagram
adm h
Asher Robertson
Asher Robertson
MESSAGE : 430
ICI DEPUIS : 16/01/2024
COMPTES : Léo, Marcus, Charlize & Sara
CRÉDITS : @all souls

STATUT : Célibataire
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyMer 17 Avr 2024 - 16:41

Bondiou qu'elle est belle :60: Tu sais déjà à peu près tout, j'ai hâte d'en savoir plus sur l'histoire de Lucy ! Médecine physique, c'est intéressant héhé
(Bienvenue officiellement avec ce magnifique pré-lien (LUCY) › you were bigger than the whole sky. 1889860094 )
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2465
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @jamesandthemoon

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyMer 17 Avr 2024 - 17:38

rebienvenue à la maison :coeur:
ohlalala ce choix de PL, tu fais une heureuse aha
très hâte de voir ce que lucy et asher vont donner ensemble bibi
bon courage pour ta fiche petit chat :coeur:

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
MESSAGE : 26243
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyMer 17 Avr 2024 - 21:30

C'est donc sur elle que tu as jeté ton dévolu héhé
Bon retour par ici aha

__________________________

losing game
a broken heart is all that's left, i'm still fixing all the cracks. Lost a couple of pieces when i carried it home.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
adm f
Maxine Gray
Maxine Gray
MESSAGE : 3755
ICI DEPUIS : 06/11/2020
COMPTES : Alba
CRÉDITS : @whovian

STATUT : Je revois le début les premières semaines. On pourrait repartir à zéro. Et prendre le premier avion comme dans un film de merde (maxso)
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyMer 17 Avr 2024 - 21:34

Bon retour ici ! :coeur:
Très bon choix de pré-lien. :11: Hâte de lire ta fiche. :coeur:

__________________________

Too smart for you.
by EXORDIUM.

Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGE : 10542
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Murdock (ava) / Stardust (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : All I want is nothing more to hear you knocking at my door

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyMer 17 Avr 2024 - 21:44

Ces bons choix :11:
Amuse-toi bien avec ce nouveau personnage ohh

__________________________

love me
like you do



Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
grand kangou
Andrew Parish
Andrew Parish
MESSAGE : 1362
ICI DEPUIS : 17/09/2022
COMPTES : Nora Walsh
CRÉDITS : Selly_ (vava) solosands ( signa)

STATUT : Célibataire , le coeur prit mais brisé...

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyMer 17 Avr 2024 - 21:52

Rebienvenue chez toi ♥

__________________________


 
what things ☩
Full of colors to my face
Colors to our faces We were burning with the sun We were smiling at the devil
We were dancing in the sea Playing with the poison I confess to my demons We were smiling at the devil
Thousand Suns ~ Talisco
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Milo Putskowski
Milo Putskowski
MESSAGE : 13058
ICI DEPUIS : 03/09/2018
COMPTES : zach, april, fede, haley, percy, eliot & jake
CRÉDITS : bavboulentertainment (avatar), exordium (signature), tay-swifts (gif sign)

STATUT : alone in the dark (&young single father)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: milo est né dans le sud de la france ‹ son skate est son meilleur ami, il en fait depuis ses 10 ans ‹ son passe temps, c'est la musique, il est guitariste dans un groupe qu'il a monté avec quelques amis ‹ le brun a des tocs, comme vérifier si la porte est bien fermé ou si la lumière est bien éteinte avant de partir ‹ sa mère est décédée à cause d'un mec bourré en voiture, il était dans cette même voiture ‹ sa mère l'a protégée pour ne pas qu'il ai de séquelles, elle en est décédée à l'hôpital quelques heures plus tard ‹ son péché mignon, c'est le pop-corn, il pourrait en manger n'importe quand ‹ son père lui a appris à jouer de la guitare lorsqu'il était enfant, pour qu'il pense à autre chose que la mort de sa mère ‹ il est fils unique, mais il a toujours rêvé d'avoir des frères et soeurs ‹ milo considère ses amis comme sa famille ‹ il a un problème, il est addict au coca-cola, il pourrait en boire des litres et des litres ‹ malheureusement, c'est un gros fumeur, il fume presque un paquet par jour ‹ il a fait une cure de désintoxication où il a tenu 695 jours sobre, avant de faire une rechute ‹ maintenant, il est sobre depuis le 26 avril 2021
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyJeu 18 Avr 2024 - 18:18

rebienvenue, quel choix de pré-lien incroyable ** :11:

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t15739-instagram-de-milooow
membres du mois
Arielle Walker
Arielle Walker
MESSAGE : 584
ICI DEPUIS : 22/03/2023
COMPTES : alexis, leyla, will, olive, riley, mackenzie & phoebe
CRÉDITS : fyeahlovethem

STATUT : you brought the sun and I brought the moonlight, we were just two souls in a world set to collide (zach)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyJeu 18 Avr 2024 - 18:29

bon retour ici :11: (LUCY) › you were bigger than the whole sky. 2269043814

__________________________

Let's fast forward to three hundred awkward blind dates later, ff she's got blue eyes, I will surmise that you'll probably date her. you dream of my mouth before it called you a lying traitor, you search in every model's bed for something greater
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Lucy Mayfields
Lucy Mayfields
MESSAGE : 60
ICI DEPUIS : 17/04/2024
CRÉDITS : samounette (ava) & chicasteria (gifs).

STATUT : célibataire, le cœur meurtri par sa relation passée. le sentiment d’impuissance et l’horloge biologique qui se fait sentir. seule avec ses conneries et sa culpabilité d’un cœur accroché au passé et qui a toujours balancé pour un autre, l’évidence qu’elle évite d’affronter.
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptySam 20 Avr 2024 - 5:13

Merci beaucoup à tous. :12:

@Asher Robertson Je trouvais que la spécialité collait bien avec ses passions (et asher). héhé Merci tout plein, j'espère qu'elle te plaira.:coeur:

@Freja Ivanova yess la voilà. aha Merci chat. :coeur:

__________________________

☽☽  I've been burning, yes, I've been burning. Such a burden, this flame on my chest. No insurance to pay for the damage. Yeah, I've been burning up since you left.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptySam 20 Avr 2024 - 23:15

rebienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Lucy Mayfields
Lucy Mayfields
MESSAGE : 60
ICI DEPUIS : 17/04/2024
CRÉDITS : samounette (ava) & chicasteria (gifs).

STATUT : célibataire, le cœur meurtri par sa relation passée. le sentiment d’impuissance et l’horloge biologique qui se fait sentir. seule avec ses conneries et sa culpabilité d’un cœur accroché au passé et qui a toujours balancé pour un autre, l’évidence qu’elle évite d’affronter.
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. EmptyDim 21 Avr 2024 - 22:56

Merci à toi. ohh

__________________________

☽☽  I've been burning, yes, I've been burning. Such a burden, this flame on my chest. No insurance to pay for the damage. Yeah, I've been burning up since you left.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty
MessageSujet: Re: (LUCY) › you were bigger than the whole sky.   (LUCY) › you were bigger than the whole sky. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(LUCY) › you were bigger than the whole sky.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (LUCY) › as it was.
» @lucy.may
» @lucy.wil (insta)
» #17 I can't lose you :: Lucy
» write about Lucy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: let me know you :: because you have a story :: validées-
Sauter vers: