Mini commun : les inscriptions pour le second mini-commun sont ouvertes alors venez par ici pour vous inscrire :bg:

Partagez | 
 

 staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1479
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Unbreakable
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   Lun 8 Mai 2017 - 0:16

    La remarque d'Isaiah l'amusa presque. Pessimiste. Est-ce qu'il était entrain de découvrir qu'elle l'était ? Il la connaissait pourtant bien et depuis longtemps. Ca ne devait pas être une surprise pour lui.

    -Je dirais réaliste. Tu me connais, je ne suis pas toi, je ne peux pas répandre le bonheur et l'optimisme partout où je vais.

    Elle passa une main dans ses cheveux avant de boire une gorgée de sa bière.

    -Je sais que tout amour n'est pas voué à l'échec. Y a qu'à voir mes parents. Je suis la preuve même qu'on peut aimer quelqu'un de façon inconditionnelle alors que ne nous ressemble absolument pas. Tu sais, j'étais pas désirée. Et quand mon père a su que ma mère était enceinte il s'est barré un mois en Irlande avant de revenir, parce qu'il l'aimait. Et mes parents sont si... différents. Ma mère est restée vierge jusqu'à ses 24 ans, quelque chose comme ça, c'est la définition même de l'ange, adorable, aimante, parfaite cuisinière, parfaite ménagère même, jamais de problème dans son boulot, des amis à la pelle... Bref, ça te donne une idée, tout ce que je ne suis pas quoi. Je ressemble beaucoup plus à mon père, barman, ça te donne déjà le profil, c'est un cliché mais ça lui correspond plutôt bien, coureur de jupon, buveur invétéré, fumeur, il a même touché à la drogue en tournée, parce qu'il est musicien aussi. Et il est tombé amoureux de ma mère, et ça a marché. Je suis là, mon frère est là, bref. Moi quand je tombe amoureuse, ça marche pas. Et je suis pas prête à essayer quinze hommes avant de trouver le bon.

    Elle prit une gorgée de plus avant de soupirer. Elle avait toujours cru ressembler à son père mais ce n'était visiblement pas le cas. Elle était bien plus lâche que lui. Au moment où ça aurait pu marcher avec Perry elle avait commencé cette relation étrange avec Chase. A croire que son inconsciente faisait bien exprès qu'elle ne rentre jamais dans une relation sérieuse, et surtout pas avec quelqu'un de bien. Mais c'était sans doute mieux comme ça. Oui, c'était mieux comme ça.

    A ses mots, Aisling ne put que sourire. Ne pas se priver de l'amour pour sa fierté, il ne la connaissait vraiment que trop bien. Elle se pencha vers lui pour déposer un baiser sur sa joue avant de poser sa tête sur son épaule.

    -C'est fou tout ce que tu sais de moi.


    Et tout ce qu'il savait cerner surtout, sans un mot, il n'avait besoin que d'un regard pour savoir ce qu'elle avait derrière la tête.

    Elle eut un petit soupire alors qu'il affirmait qu'elle était bien plus aimable qu'elle ne le pensait. Il se fourvoyait sans aucun doute, une fois de plus.

    -Non, je ne crois pas. Tu me surestimes bien trop, comme tu surestimes tous les humains de ce monde, Isaiah.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Isaiah Gartshore-Nairn

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 837
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : dark dreams & gif par lily-a <3
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & maxence & concho & august & naveen
STATUT : she's what i call my home (ezeiah)
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   Lun 8 Mai 2017 - 2:05

Les deux pouvaient se montrer bien bornés, cette conversation en était la preuve. « C’est réaliste dans ta perception du monde et de l’amour. Dans la mienne, ça l’est pas. Alors tout ce que je te demande, c’est de te souvenir qu’il existe d’autres horizons … qu’il suffit d’s’ouvrir un peu pour les découvrir. » Déclara-t-il avec un sourire, replaçant une mèche de cheveux rebelle d’Aisling. Un geste devenu presque anodin entre eux, parce que prendre soin l’un de l’autre était devenu une habitude. Des gestes simples ou de grands actes, ils étaient prêts à faire tant de choses pour le bien de l’autre. Et Aisling aurait beau dire qu’il ferait tout ça pour n’importe qui, la belle blonde occupait quand même un rang privilégié. Elle passerait avant bien d’autres, toujours. C’est alors que la jeune femme s’ouvrit un peu plus à lui, lui parlant pour la toute première fois de ses parents, du moins de cette manière-là. Il avait l’impression de partager un bout de sa vie, d’être avec elle dans le passé, alors qu’elle lui racontait les événements et les circonstances entourant sa conception. Aisling ne lui avait jamais parlé aussi longuement de trucs aussi personnels. Et Isaiah en écouta chaque mot, chaque pause, sans rien dire, des sourires se dessinant parfois sur ses lèvres quand ça se prêtait aux révélations. « T’es encore tellement jeune, Ais’. Ta mère était encore vierge au moment même où toi tu renonces à l’amour ! » Réalisa Isaiah en levant légèrement les bras dans les airs, sans trop en faire. Mais l’ébéniste comprit que la douleur dans le cœur d’Aisling était encore trop vive pour qu’elle puisse ressentir quoi que ce soit d’autre. Sa vision était teintée par cette souffrance trop récente. Alors il capitula, lui demandant seulement de lui promettre de ne pas fermer la porte à tout jamais, malgré son orgueil. Il avait tapé dans le mille, relevant exactement ce qu’elle aurait été capable de faire par fierté. Aisling s’approcha de lui et déposa un baiser sur sa joue, ce qui le fit tout doucement rire, avant de poser sa tête sur son épaule. « Tu ne t’en rends peut-être pas encore compte mais ça fera bientôt deux ans que je t’ai vendu de l’herbe dans ce bar louche. » Leur amitié avait plutôt débuté quelques jours plus tard, au zoo, mais il ne fallait pas oublier que leur première rencontre s’était effectivement déroulée dans un contexte un peu moins glorieux. Comme quoi, l’amitié qu’ils entretenaient présentement n’étaient que la continuité de cette soirée-là. « Je te surestimes pas, Ais’. Au contraire, j’te vois exactement telle que tu es. » Il plongea son regard dans le sien, plus sérieux que jamais, malgré l’éternelle lueur de douceur qui animait son regard.

__________________________

where soul meets body - ezekielle & isaiah

and I do believe it’s true that there are roads left in both of our shoes but if the silence takes you then I hope it takes me too, so brown eyes I hold you near because you’re the only song I want to hear, a melody softly soaring through my atmosphere © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1479
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Unbreakable
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   Lun 8 Mai 2017 - 21:12

    D’autres horizons, oui, sans doute. Pour Isaiah il devait avoir une multitude d’horizons, et pourtant il n’avait pas eu besoin de tous les visiter pour trouver sa perle rare. Elle ne lui posait jamais de question sur son couple. Elle était curieuse, mais pas de ça. Il fallait croire que l’amour la rebutait encore plus que ça en avait l’air. Elle baissa son regard alors qu’il lui remettait ses cheveux en place. Elle n’avait jamais eu beaucoup d’amis dans sa vie alors elle aurait plus comparer Isaiah à un frère qu’à un meilleur ami mais elle doutait que même son frère soit aussi patient pour l’entendre pleurnicher sur son sort en permanence.

    Jeune, oui. Aisling détestait qu’on la renvoie à son âge, ayant tendance à fréquenter des gens bien plus vieux qu’elle, elle exécrait qu’on puisse la comparer à une gamine. Elle détestait tout autant Chase pour l’avoir traité de gamine que de traînée. Mais dans la bouche d’Isaiah, ça ne sonnait pas comme un défaut, comme un reproche. Mais un rappel à la réalité. Oui, elle n’avait que 21 ans. Et pourtant, elle avait l’impression d’avoir vécue un peu trop de choses.

    -C’est vrai. Mais ma mère est une romantique et je ne le suis pas. Le premier amour de ma mère était un homme qui la couvrait de cadeau, qui l’invitait au restaurant, qui lui a apporté le petit déjeuner au lit la première fois qu’ils ont couché ensemble. Je trouve toujours ça absurde qu’elle soit tombée amoureuse de mon père. Et je trouverai ça encore plus absurde si je tombais amoureuse tout court.


    A la révélation d’Isaiah, elle resta silencieuse quelques secondes. Deux ans… Deux ans qu’il lui avait vendu de l’herbe, deux ans qu’il avait tenu à se rapprocher d’elle ce jour-là au zoo. Les choses auraient pu être tellement différentes si elle lui avait juste collé une gifle et qu’ils n’étaient pas aller ensemble à ce bar. Sa vie aurait pu être tellement morne si elle avait pris la mauvaise décision ce jour-là.

    -Deux ans que tu me supportes… Je crois que ça vaut bien un prix.


    Quand il plongea son regard dans le sien, le cœur de la blonde se mit à battre plus vite. Est-ce que seulement un des hommes avec qui elle avait couché la voyait ainsi ? Est-ce que seulement un seul l’avait un jour apprécié à sa juste valeur ? Est-ce qu’il y en avait un qui la connaissait autant qu’Isaiah ? Qui savait tout d’elle, toutes ses facettes, tous ses doutes, tout ce qui pouvait lui passer par la tête. Perry sans doute pas, elle ne le sentait pas fin psychologue et puis il n’y avait pas qu’à voir leur rupture pour comprendre qu’il ne l’avait jamais comprise. Chase ? Non, il s’était visiblement fait des idées sur qui elle était. Mais il y avait Ciàran. Ciàran qui l’avait faite. Ciàran qui pouvait anticiper chacune de ses réactions. Peut-être, peut-être qu’il était l’homme qui savait le mieux lire en elle, qui savait réellement ce qu’elle valait. Peut-être même mieux qu’Isaiah. Les battements de son cœur ralentirent alors devant cette évidence.

    -Si tu me voyais comme je le suis, tu saurais que je suis encore moins aimable encore qu’il n’y paraît.


    Parce que si tout le monde s’accordait à dire qu’elle n’avait pas un mauvais fond, elle en doutait. Même pire, elle était convaincue du contraire. Les gens biens aidaient les autres et pensaient que chaque vie valait la peine d’être sauvée. Les gens comme elle prônaient la sélection naturelle et ne regrettait pas la mort de quelqu’un qu’ils considéraient comme inutile. Tout le monde ne mérite pas de vivre.

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Isaiah Gartshore-Nairn

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 837
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : dark dreams & gif par lily-a <3
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & maxence & concho & august & naveen
STATUT : she's what i call my home (ezeiah)
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   Mar 9 Mai 2017 - 17:49

Il était vrai que pour vingt-et-une années passées sur Terre, Aisling avait déjà vécu énormément, et pas les meilleures expériences d’une vie. Isaiah avait beau constamment mettre de la lumière même dans les situations les plus sombres, il n’était toutefois pas naïf comme on pouvait le croire et savait fort bien que ce qu’Aisling avait pu vivre n’était pas tout rose. Loin de là, même, parfois. Toutefois, à ses yeux, ce n’était pas une raison de renoncer à tout ce que la vie avait encore à lui offrir. Ce serait d’une tristesse que de n’avoir donné sa chance à la vie que pour l’instant de faux pas de sa part. Isaiah ne pouvait que croire que le meilleur était à venir. C’est pourquoi elle ne devait pas baisser les bras. En tout cas, lui ne les baisserait pas. Pas face à Aisling. « Le romantisme, c’est qu’une forme d’amour parmi tant d’autres, y’a pas que ça. Ce n’est peut-être pas ce qui te correspond, et franchement c’est vrai que j’t’imagine pas dans ce genre de relation … » Il rigola. « … Mais y’a autre chose, Ais’. C’est pas absurde de tomber amoureux, quand c’est de la façon qu’on le veut … » Bon, elle allait lui dire que justement, elle semblait ne jamais tomber dessus, cette façon. Mais ils tourneraient en rond parce qu’il lui répondrait qu’elle avait encore tout le temps du monde pour la trouver. Ils avaient rarement épilogué aussi longtemps sans trouver d’issu.

Pourtant en deux ans, ils en avaient eu, des conversations. « Des pochettes surprises. » Décida-t-il, pour les prix. Deux ans, ouais. Deux ans qu’ils avaient partagé une bière au miel et aux framboises accompagnée d’un plat de nachos qu’Isaiah avait dévoré pendant qu’Aisling y touchait à peine. Deux ans qu’elle lui avait dit qu’elle ne voulait pas qu’il se mette à l’apprécier, car elle pourrait avoir envie de l’apprécier en retour alors qu’elle n’en avait pas envie. Difficile de croire tout le chemin qu’ils avaient parcouru depuis cette journée-là. Et quand Isaiah y pensait, ça remplissait son cœur d’un bonheur inégalable. Parce qu’à force de voyager, de s’attacher aux gens si vite et de les quitter tout aussi rapidement, il avait oublié ce que c’était que de vivre l’évolution d’une amitié, d’entretenir une telle relation avec quelqu’un jusqu’à l’apprendre sur le bout des doigts. Alors quand il plongea son regard dans celui d’Aisling, son cœur aussi se mit à battre rapidement, mais contrairement à elle, ces battements effrénés ne ralentiraient jamais. Elle avait pris une place bien trop importante dans sa vie maintenant, pour qu’il puisse un jour la regarder sans laisser un flot de souvenirs le submerger. « Tu ne me feras pas changer d’avis sur toi, Aisling, peu importe ce que tu te racontes, ça ne rentrera pas dans ma tête à moi. » Conclut-il, un sourire aux lèvres en la regardant.

__________________________

where soul meets body - ezekielle & isaiah

and I do believe it’s true that there are roads left in both of our shoes but if the silence takes you then I hope it takes me too, so brown eyes I hold you near because you’re the only song I want to hear, a melody softly soaring through my atmosphere © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1479
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Unbreakable
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   Sam 13 Mai 2017 - 17:43

    Un instant, Aisling détourna le regard, fixant son attention sur le ciel bleu et le soleil. De la façon qu'on le souhaite... Si elle avait comprit une chose dans le concept de l'amour, c'était bien qu'on ne choisissait pas de qui on tombait amoureux, et comment. Ce serait tellement facile sinon.

    -Est-ce que tu m'imagines dans une quelconque relation ?

    Elle esquissa un sourire quand il parla de pochette surprise. Elle n'était pas réellement contre l'idée. Au moins ça ne la ruinerait pas. Mais, au fond, elle avait aussi pensé à un trophée en papier mâché.

    -Je t'offrirai ça alors.

    Aisling ne fut pas capable de soutenir le regard d'Isaiah alors qu'il lui disait qu'elle ne le ferait pas changer d'avis sur elle-même. Elle baissa le regard, lâchant un léger soupire avant de poser a tête contre son épaule. Un jour, sans aucun doute, il changerait d'avis. Mais elle n'avait pas envie que ce jour arrive. Parce qu'à partir de ce moment là il n'y aurait plus de retour arrière possible.

    -Un jour, c'est quelque chose que je ferais qui te fera changer d'avis.


    Parler avec Isaiah la faisait se rendre compte à quel point elle semblait capable de commettre la pire, à côté de cet homme qui se battait pour le meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Isaiah Gartshore-Nairn

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 837
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : dark dreams & gif par lily-a <3
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & maxence & concho & august & naveen
STATUT : she's what i call my home (ezeiah)
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   Dim 14 Mai 2017 - 19:50

Pendant que son regard à elle se perdait à l’extérieur de la fenêtre, le sien ne la quittait pas. Comme s’il avait peur qu’elle disparaisse, tout d’un coup, elle qui se remettait incessamment en question. Elle qui était si dure avec elle-même. « Bien sûr que oui, j’peux t’imaginer dans un tas de relations, Aisling. » Il haussa les épaules alors que leurs regards se croisaient de nouveau. « Déjà, toi et moi, ce qu’on a, c’est bien non ? Si l’amour nous avait gagné, est-ce que ça aurait réellement changé quelque chose entre nous ? J’crois pas. On est la preuve que tu peux être dans une relation belle et saine. » Il sourit, hésita, et continua : « Et puis .. Tu te souviens quand je suis revenu du Chili ? Tu m’as parlé d’un homme, et j’ai pas insisté parce que tu m’as dit que j’l’aimerais pas, et j’ai pas envie d’avoir à t’imaginer dans une quelconque relation qui ne pourrait pas être bonne pour toi … Mais pourrais-tu t’imaginer avec lui ? » Isaiah ne savait plus trop ce qu’il essayait de faire, peut-être de convaincre Aisling qu’il y avait davantage d’options qui s’offraient à elle que ce qu’elle se laissait croire. Qu’il y avait encore de l’espoir. Tel qu’il l’avait déjà mentionné, leur amitié était le meilleur exemple qui soit pour montrer à Aisling qu’elle pouvait s’attacher et aimer. Ça valait bien une pochette-surprise, oui. La blonde posa finalement sa tête sur l’épaule de l’ébéniste et parla de ce jour, futur mais certain à ses yeux, où elle commettrait l’irréparable aux yeux d’Isaiah. Ce qui le ferait changer d’avis sur tout son beau discours. « J’y croirai quand ce jour viendra, Aisling. Je n’y croirai que s’il vient … » Il pressa un peu plus Aisling contre lui, blottie dans ses bras.

__________________________

where soul meets body - ezekielle & isaiah

and I do believe it’s true that there are roads left in both of our shoes but if the silence takes you then I hope it takes me too, so brown eyes I hold you near because you’re the only song I want to hear, a melody softly soaring through my atmosphere © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1479
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Unbreakable
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   Dim 21 Mai 2017 - 22:01

    Aisling esquissa un sourire alors qu'il les prenait en exemple. Oui, sans aucun doute ils étaient dans une belle relation, mais ce n'était pas de ça qu'elle voulait parler et il le savait. Elle parlait d'une relation où elle pourrait être fidèle à quelqu'un et aimer, au sens le plus sublime du terme.

    -Je ne parle pas de nous, Isaiah. Je parle de moi, et d'un homme que je pourrais aimer, vraiment. Avec qui je serais exclusive.

    Et ça, ça lui paraissait irréaliste. Et voilà qu'il abordait le sujet de Ciàran. Aisling eut presque un sourire mauvais. Elle n'était pas dupe quant à leur relation. Où ça en était, et où ça irait. C'était comme un chemin tout tracé.

    -Ciàran et moi, c'est compliqué. Il est important pour moi, mais il ne sera sans doute jamais... un homme avec qui je suis en couple. On couche ensemble, mais on a toujours bien fait attention à ne jamais parlé de sentiments parce que je crois que, tous les deux, on est allergique à ce genre de choses.

    Quand il pressa la blonde contre lui, elle esquissa un sourire. Un sourire rassuré, presque heureux. Toujours blottie contre lui, elle murmura doucement.

    -Je t'aime Isaiah.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Isaiah Gartshore-Nairn

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 837
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : dark dreams & gif par lily-a <3
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & maxence & concho & august & naveen
STATUT : she's what i call my home (ezeiah)
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   Mer 24 Mai 2017 - 14:21

Isaiah recula la tête, haussant d’abord les sourcils avant de les froncer. « Ah parce que je suis pas un homme que tu pourrais aimer vraiment ? » Demanda-t-il, presque vexé, sachant toutefois fort bien que ce n’était pas forcément ce qu’Aisling voulait dire. Ils étaient amis, c’était là la limite de leur relation, sans doute parce qu’Isaiah était exclusivement avec une autre femme. Dès l’existence de cette étiquette avec Ezekielle, Isaiah avait changé de visage pour les autres. C’était ce qu’il avait longtemps redouté, Isaiah. De ne plus être aussi libre, de ne pas pouvoir laisser son cœur vagabonder là où il voulait bien aller. Sans attache. Depuis qu’il était avec Ezekielle, ça ne lui posait pas de problème au fond puisque son cœur ne semblait pas vouloir changer de cap comme Isaiah pouvait parfois le faire dans sa vie. Mais il arrivait de ces moments où il avait des doutes, parce que oui, l’artisan doutait aussi, de temps à autre. Les et si et les peut-être lui passaient par la tête, par le cœur.

Il parla alors de Ciàran, dont il ne retint le prénom qu’après qu’Aisling le lui dise cette fois, en parlant de leur relation. Il hocha la tête quand elle affirma qu’ils ne seraient jamais en couple, tous les deux. « Je comprends. » Il en avait vécu, de telles relations, lui aussi. Si Isaiah avait aujourd’hui l’air du mec bien stable en amour, ça n’avait pas toujours été le cas, loin de là. Ce qui se passait actuellement était l’exception. La grande exception. « Je t’aime aussi, Aisling. » Murmura-t-il en posant sa tête sur la sienne. « Habituellement, tes cheveux sentent un peu le shampooing. C’est peut-être l’heure de la douche ? » Proposa-t-il avec un air taquin, avant de rire légèrement.

__________________________

where soul meets body - ezekielle & isaiah

and I do believe it’s true that there are roads left in both of our shoes but if the silence takes you then I hope it takes me too, so brown eyes I hold you near because you’re the only song I want to hear, a melody softly soaring through my atmosphere © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1479
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Unbreakable
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   Lun 5 Juin 2017 - 19:14

    A sa réflexion, Aisling perdit immédiatement son sourire, détournant le regard de lui.

    -Qu'est-ce que tu me fais là ?

    Est-ce qu'il se rendait compte de ce qu'il disait ? Ou est-ce qu'il faisait juste semblant de ne pas comprendre ce qu'elle lui racontait ? Dans tous les cas, le résultat était le même, il venait de la déstabiliser.

    -Je ne veux plus en parler.

    C'était plus simple. Plus simple que de marcher sur des œufs. Plus s'imple qu'essayer de comprendre ce qu'Isaiah voulait dire.
    Elle eut d'ailleurs un regard assez perplexe quand il lui dit qu'il comprenait. Comment est-ce qu'il pouvait comprendre sa relation avec Ciàran ? Il ne savait rien de quoi il en retournait. Et même elle, elle n'était pas sûre de comprendre. Mais elle était sûre d'être mal à l'aise avec le sujet. Ciàran faisait parti de son jardin secret. Il était quelque chose qu'elle ne savait pas vraiment comment aborder et qu'elle préférait cacher.

    Elle secoua la tête quand il la taquina avant de lui faire les gros yeux.

    -Si tu trouves que je pue t'as qu'à t'en aller, je t'ai pas demandé de venir.

    Elle faisait sa tête de mule, sans doute trop.


Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Isaiah Gartshore-Nairn

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 837
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : dark dreams & gif par lily-a <3
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & maxence & concho & august & naveen
STATUT : she's what i call my home (ezeiah)
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   Dim 18 Juin 2017 - 4:09

Aisling avait toujours eu tendance à changer d’attitude du tout au tout, d’une seconde à l’autre, mais Isaiah n’en était habituellement pas l’élément déclencheur ou, du moins, pas d’une telle manière. Et si cela se produisait, il arrivait toujours à la ramener dans un état plus ou moins tranquille avec une réplique à la con ou un sourire contagieux. Pourtant, cette fois, elle le déstabilisait à un tel point que lui-même n’arriva pas à retrouver sa paix intérieure aussi facilement. Ce qu’il avait voulu être un commentaire plutôt humoristique s’était transformé en arme de guerre, et ses mots n’avaient pourtant jamais été violents. « Ça va, c’est pas la peine de changer tes lentilles pour des lasers qui me trucident sans relâche … » Releva Isaiah, juste pour lui montrer à quel point elle était soudainement devenue désagréable, même dans son non-verbal. Il n’allait pas se mettre en colère pour ça, mais il ne le passerait pas sous silence non plus. Ce n’était pas dans les habitudes d’Isaiah de se fermer la gueule quand il avait un truc à dire. Question de changer l’ambiance un peu, le jeune homme tenta une nouvelle blague mais cette fois en rapport avec l’hygiène d’Aisling, chose qu’elle prenait habituellement à la légère quand il faisait des piques innocentes. Pourtant, ce coup-là, ça ne servit qu’à empirer leur descente. « Putain Ais’, tu vas te calmer là ! Depuis quand tu prends au sérieux c’que je dis, hein ? » Il s’était légèrement redressé, tournant son torse vers elle pour complètement lui montrer son ouverture en même temps que son recul. Il avait la paume de sa main droite tournée vers le plafond, soulignant son incompréhension. « Tu veux bien me dire c’que j’ai dit de si con ou déplacé pour que tu me fasses la gueule tout d’un coup ? » Parce que lui, ça lui était carrément passé devant sans qu’il ne le voit.

__________________________

where soul meets body - ezekielle & isaiah

and I do believe it’s true that there are roads left in both of our shoes but if the silence takes you then I hope it takes me too, so brown eyes I hold you near because you’re the only song I want to hear, a melody softly soaring through my atmosphere © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
avatar

Aisling M. Callaghan

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS:
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 1479
ICI DEPUIS : 14/08/2015
CRÉDITS : Unbreakable
DOUBLE-COMPTE : Annushka S. Kovalevski & Karel Van Dielen
STATUT : fait celle qui s'en fout mais le premier qui fera du mal à sa fille, va s'en mordre les doigts.
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   Mar 20 Juin 2017 - 15:58

    Aisling se contenta de serrer les dents à ses mots. Pas la peine, hein. Parfois il ne semblait pas être conscient de ce qu'il disait. Et pourtant il était celui qui la connaissait le plus alors, s'il était à côté de la plaque, n'importe qui l'aurait été.

    A remarque désagréable, réponse désagréable. Aisling faisait ça avec n'importe qui, sauf lui, et visiblement ça lui faisait tout drôle. La blonde ne savait d'ailleurs pas pourquoi elle réagissait comme ça. Elle était juste contrariée, il l'avait contrarié.

    Finalement, elle se contenta de hausser les épaules avant de se lever du canapé pour aller se chercher une nouvelle bière.

    -C'est juste que tu te rends pas compte de ce que tu racontes. Mais c'est rien.

    Après tout, il savait comment elle était, depuis leur première rencontre.

    -Mais t'inquiète pas, ça va aller, je vais aller.


Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Isaiah Gartshore-Nairn

MORE
ABOUT MEMESSAGES : 837
ICI DEPUIS : 15/07/2015
CRÉDITS : dark dreams & gif par lily-a <3
DOUBLE-COMPTE : nelligan & woody & lennox & maxence & concho & august & naveen
STATUT : she's what i call my home (ezeiah)
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   Mar 20 Juin 2017 - 23:48

Things escalated quickly, c’était bien le cas de le dire. Isaiah ne comprenait pas vraiment comment cette soirée avait pu déraper aussi rapidement alors qu’une heure plus tôt, ils étaient eux-mêmes, dans toute leur belle simplicité. Sans doute ne fallait-il pas mélanger des blagues d’amour à leur amitié. Sans doute avaient-ils quelque chose de trop spécial pour venir y semer la pagaille. Isaiah ne savait même pas s’il s’agissait vraiment de ça, en fait, mais c’était bien le point de départ de la frustration d’Aisling. « T’as raison, j’m’en rends vraiment pas compte parce que je sais même pas ce qui t’a mis hors de toi. » Il soupira, mais pas d’exaspération. Il était juste triste que ça en soit venu là, parce qu’il détestait qu’Aisling se fâche contre lui pour x ou y raison. Il se rapprocha d’elle, se levant à son tour pour aller la rejoindre à côté du réfrigérateur. « Pour moi c’est pas rien, Ais’. Quand il est question de toi c’est jamais rien pour moi. » Lui assura-t-il, refermant la porte du frigo sans même avoir pris une nouvelle bière. « Tu voudrais pas me dire ce qui va vraiment pas plutôt que de faire semblant que ça va aller ? » Demanda-t-il d’une voix douce, posant sa main sur son avant-bras avec chaleur dans son geste. « J’ai pas voulu te faire de la peine. C’est la dernière chose que je voudrais. » Il y avait bien assez d’autres hommes qui semblaient faire de la peine à sa Lingling. Il n’en ferait pas partie.

__________________________

where soul meets body - ezekielle & isaiah

and I do believe it’s true that there are roads left in both of our shoes but if the silence takes you then I hope it takes me too, so brown eyes I hold you near because you’re the only song I want to hear, a melody softly soaring through my atmosphere © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)   

Revenir en haut Aller en bas
 
staying in my play pretend, need someone to numb the pain (aisling)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: appartements-
Sauter vers:  
la croisière s'amuse !
Si vous rêvez d'évasion alors, cette croisière est faite pour vous. Ici, vous retrouverez tout ce dont on peut rêver : bar open, piscine, mur d'escalade, casino, gym, restaurants, spas, massages, etc.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
changement de version
recensement
les scénarios attendus