AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Just you & me [Jazz&Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bowenien
avatar
messages : 12
ici depuis : 11/10/2018
crédits : KimCass
statut : En train de tenté sa chance avec la femme de sa vie.
MessageSujet: Just you & me [Jazz&Kyle]   Jeu 22 Nov 2018 - 20:41

JUST YOU & ME
JAZZ & KYLE
La première fois que nous en avions parlé, nous étions couché ensemble dans son lit après une longue journée chacun de notre côté. Ce genre de moment tranquille avant d’aller dormir et qui n’impliquait pas le sexe était à moitié nouveau dans notre relation. Ce n’est pas la première fois depuis de début de notre amitié que nous partageons un lit sans intention derrière la tête, mais c’est bien l’une des premières fois qu’on le fait avec des gestes ouvertement intime voir même amoureux. Même si nous avons décidé d’essayer une relation amoureuse, il faut un temps pour s’ajuster vraiment surtout en public. Je n’en ai parlé à personne et je crois bien que Jazz en a fait tout autant. Ce n’est pas que je veule gardé ce changement dans ma vie secret… j’imagine que je veux juste en profiter un moment avant de voir les sourires en coins de ma sœur avec son air de « je le savais » sarcastique sur son visage ou au contraire les regards parfois étrange des autres qui n’ont jamais vraiment su Jazz et moi étions réellement que des amis. Notre relation est déjà difficile à clairement comprendre pour nous alors l’expliquer à d’autre qui ne connaissent pas tout ce qu’on a bien pu vivre ensemble… c’est long et compliquer. Et puis, il n’y a rien de mal à vouloir profiter de tout ça sans avoir tout le monde sur le dos en nous pausant diverses questions.

Enfin bref, comme je le disais, on n’en avait parlé qu’une seule fois de partir pendant tout un week-end loin de la ville ainsi que de toute personne qu’on connait pour avoir un moment juste à nous. On voulait pouvoir se tenir la main et agir pleinement en amoureux sans avoir peur de croiser une personne qu’on ne voulait pas voir. Bien que ça ne me dérange pas trop qu’on sache que je suis avec Jazz, c’était une décision qui avait été discuté et accepter de prendre notre temps pour le dire à tout le monde. Alors c’est pourquoi j’ai préparé cette petite surprise. Grâce à l’aide de quelques contacts ici et là, j’ai réussi à nous dénicher un petit chalet sympa dans une petite ville à flanc de montagne assez loin pour pouvoir avoir la paix en ce qui concerne notre entourage respectif. Ça allait être notre premier véritable week-end en t’en que couple et je dois vous avouer me sentir comme un enfant le matin de noël à l’idée de passer autant de temps seule avec elle sans avoir à devoir contrôler mon désir de la prendre dans mes bras, de l’embrasser ou tenir sa main dans la mienne.

Bien entendu, tout ça étant en grande partie une surprise, avec son anniversaire je m’étais dit que c’était une bonne idée de choisir ces dates en particulier, Jazz ne savait pas trop où nous allions. Ça avait été plus difficile que je ne l’avais pensé de garder la grande majorité de notre escapade le plus secret possible vu que nous passions énormément de temps l’un avec l’autre depuis cette nuit où nous avons décidé de franchir le pas ensemble. Tout le monde semble avoir remarqué le sourire qui ne quitte pas mon visage depuis et le fait qui rien de négatif ne semble vraiment m’atteindre. J’ai même été capable de supporte la présence de notre cher maire toute une journée plus la soirée sans pour autant être sur le point de l’étrangler avec son horrible cravate brune. Si ce n’est pas une indication qu’il y a quelque chose chez moi de changer. Je vis un peu comme sur un petit nuage dernièrement et très franchement, je ne vais pas laisser quelqu’un me bousiller mon bonheur surtout que j’attends d’être aussi heureux avec cette femme depuis de très longues années.

Donc, la veille au soir je me suis rendu à son travail pour aller la chercher, chose que je fais de manière très récurrente donc ça n’est pas quelque chose qui attire trop l’attention. Une fois chez elle, je lui ai demandé de faire une valise pour trois jours car je nous avais prévu quelques choses de spécial et que nous partions le lendemain matin assez tôt pour notre destination mystère. Jazz n’ayant jamais trop aimé ce genre de surprise, elle a bien entendu tenté de me soudoyer pour savoir où nous allions. Heureusement, j’ai réussi à tenir le coup. J’ai dû quelque peu la bousculer ce matin pour la pousser à finalement sortir du lit afin qu’elle soit prête à l’heure, mais sinon le trajet s’est bien passé. Mieux que je ne l’aie espérer en fait. J’imagine que parce que nous avons été amis depuis si longtemps avant, il est facile de simple tombé dans nos habitudes de discuter de tout et de rien alors que je nous conduis votre notre destination. Après environ plus ou moins quatre heures de rire, discussions voir même quelques chansons pour son plus grande plaisir, je stationne ma voiture devant un petit chalet en bois dans un coin reculer. C’est un endroit calme dans une petite ville accueillante où les gens ne semblent pas vraiment porter trop de jugement sur les visiteurs. J’ai entendu un collègue parler de cet endroit tellement souvent que je me suis pourquoi pas! Alors que je sors de la voiture, je vois une femme d’un certain âge venir dans notre direction avec un grand sourire sur son visage. « Bonjour! Vous devez être les DeLeo. Je suis Rita, la propriétaire. Je tenais à vous remettre les clés de l’endroit en main propre. » Je tends la main à Rita et nous échangeons une poignée de main avant qu’elle ne me donne les clés. « Bonjour, je suis Kyle et c’est Jazz Dellaney, pas DeLeo. Merci de vous êtes déplacer. J’aurais pu venir directement à vous. » La vieille femme m’offre un sourire amusé quand je corrige pour dire que Jazz n’a pas le même nom de famille que moi. Elle doit sans doute avoir l’habitude d’avoir des couples et comme j’ai fait la réservation qu’à mon nom.

Enfin bref, quand Jazz arrive à mes côtés je passe doucement un bras autour de ses épaules et lui souris avant de reporter mon attention sur Rita qui parle à nouveau. « Vous devriez avoir tout ce qu’il vous faut pour passer le week-end. Les courses ont été faites, le bois pour chauffer est à l’arrière de la maison au besoin. Vous avez mon numéro de téléphone sur le frigo en cas de panne ou bri. S’il vous faut quoi que ce soit, le marché est ouvert jusqu’à 17h tous les jours. Sinon il vous faut aller à la ville voisine et je ne vous le conseil pas. Les légumes sont horribles. Mieux vaut aller manger Chez Joe’s dans ces cas-là. » Je hoche la tête en écoutant attentivement la femme alors qu’elle nous fait marcher vers le chalet. Une fois devant la porte, elle s’arrête. « Je vous souhaite un bon week-end les enfants et amusé vous bien. » Je la salue en souriant. C’est une gentille vieille dame au moins. Je me tourne alors vers Jazz et me penche pour l’embrasser maintenant que nous sommes seuls. « Alors, est-ce que tu aimes ? » Je parle sur un ton calme, mais à l’intérieur je suis totalement nerveux et j’espère vraiment qu’elle apprécie la surprise.
electric bird.

__________________________

LOVE IS
COMPLICATED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 416
ici depuis : 24/05/2018
crédits : delreys. (vava) / frimelda (sign) / Kimcaas ( gif)
double-compte : Daemon Macintosh / J. Eilynn Standford
statut : Prête à écouter son coeur et à laisser sa chance à l'amour au lieu de l'amitié
MessageSujet: Re: Just you & me [Jazz&Kyle]   Sam 24 Nov 2018 - 17:31


One new chapter of their story spells today.
Kyle & Jazz



La relation entre Jazz et Kyle a changé, depuis ce fameux soir où la brune est allée le voir chez lui après plusieurs jours de silence. Elle ne supportait pas cette distance que son ami avait mise en place après une dispute. Elle l’avait bien cherché avec sa connerie de lui avoir fait croire que sa vie était en danger. La belle avait pris conscience combien la vie sans Kyle était impossible à gérer pour elle. L’ami lui manquait mais pas que. Sans Kyle, Jazz n’était pas entière. Elle était juste une âme en peine. Un corps sans son essence vitale. Une coque vide sans sa raison d’être. Alors elle a fait le premier pas, et ils avaient mis carte sur table. Ils avaient levé une part du voile. Se rendant compte de leurs réels sentiments. Enfin pour Kyle il était là depuis longtemps. Pour Jazz c’était plus complexe. Elle jouait l’aveugle depuis pas mal d’année, pour se protéger, pour les protéger. Mais au final c’était plus une souffrance qu’autre chose. Perdre Kyle était impensable pour l’avocate. Alors elle lui avait ouvert son cœur. Acceptant de voir que tout ce qu’ils souhaitaient c’était être heureux ensemble. Que séparé leurs vies n’avaient aucune saveur, aucun attrait. Ils n’avaient pas eu besoin de signer de pacte. Juste de dire les mots vrais.

Jazz s’habitue doucement à cette vie à deux. Mais elle la préserve aussi. Elle n’en a parlé à personne, même pas à son frère. Et pourtant il l’a titillé lui disant qu’elle avait quelque chose de changer. Que son regard était plus pétillant. Mais elle n’a pas craqué. Pour le moment elle veut préserver cette idylle, préférant la savourer à son rythme. De toute façon ils avaient déjà quelques habitudes de couple. C’est juste que certaines choses se font plus naturellement. D’autre on même un nouveau gout, parce que Jazz s’y laisse plus facilement aller. Se blottir dans les bras de Kyle. Venir l’enlacer ou l’embrasser. Chercher le contact. Le regarder s’endormir ou être là à son réveil. Tous ces petits détails deviennent quotidiens. Prenant leur importance au fil des jours qui passent. Alors oui le regard de Jazz est bien plus pétillant. Son sourire plus grand. L’amour se lit sur son visage comme il glisse au creux de son cœur. Elle se sent bien, épanouie, heureuse de partager des gestes simples avec Kyle. Elle ne lui a pas encore dit je t’aime. Mais tout son être le crie. Et elle lui fait comprendre par des moyens détournés. Même si elle se doute que Kyle attend ses mots, mais il ne la brusque pas. Et elle apprécie ce temps qui lui laisse. Alors que lui il les a dit ce fameux soir ou les murs sont tombés. Et que les barrières se sont brisées. Que les promesses se sont faites plus véritables. Mais elle sait qu’elle le lui dira. Peu à peu elle en éprouve l’envie, le besoin. Peut être que tout ce qui l’entoure la bloque. La ville, le boulot, le train train. Des obstacles qu’elle met autour de ses sentiments sans même s’en rendre compte. Parce que la peur est encore là. Même si elle se disloque sous l’amour que lui porte Kyle et qui grandit en elle chaque jour qu’il passe ensemble.

Et pour rendre ces moments plus précieux, ils ont décidé de partir ensemble. Un weekend en amoureux. Le premier. Un pas de plus sur la route de la vie à deux. Peut être une porte ouverte pour Jazz pour avouer enfin ce que son cœur crie avec force depuis toujours. Parce que même si le chemin a été long et fait de chutes, Jazz elle aime Kyle depuis le début. Elle avait juste besoin de temps pour s’en rendre compte. Et là plus question de perdre de temps. Elle veut faire de chaque moment passé avec son ami un bien précieux. Et encore plus aujourd’hui qui hier. Alors elle accepte cette idée d’escapade. Même s’il garde le mystère sur le lieu. Bien entendu en tant qu’avocate la demoiselle se fait curieuse. Elle essaie même d’abuser de ses charmes, de ses atouts. Tout est bon pour en savoir plus. Mais rien. Kyle est venu la chercher à son bureau, rien d’inhabituel, et il lui avait demandé de faire une valise pour trois jours. Elle n’a pas eu d’autre choix que de ce plier au bon vouloir du beau gosse. Car même son corps dévêtu n’a pas eu le pouvoir de faire avouer Kyle. Elle s’endort contre lui, la tête pleine de rêve. Le réveil est un peu dur. Elle trainerait bien Jazz. Un baiser de plus. Un câlin de plus. Une main qui se fait plus insolente. Mais ils arrivent quand même à partir à temps. Le trajet est un vrai plaisir. La discussion facile. Les regards envoutants. Et les sourires bien présents. Le bonheur plane au dessus d’eux. Jazz apprécie le paysage, elle cherche à deviner où Kyle peut bien l’amener. Puis elle arrête d’y réfléchir et profite juste de la route.

Une fois sur place, une dame vient les accueillir. Jazz sourit quand leur hôte les prend pour un couple marié. Monsieur et madame DeLeo cela sonne bien au final. Elle regarde Kyle avec complicité alors qu’il fait les présentations. Puis elle serre la main de Rita. « Bonjour et enchanté. Le coin a l’air magnifique. » Son homme en profite par la prendre par les épaules. Son homme, oui sur ce point la belle brune devient un peu possessive. Kyle est à elle et elle ne compte pas le laisser filer. Plus jamais à présent. Tout en s’avançant vers le chalet qui va devenir leur nid d’amour pour ces quelques jours, Rita leur fait un petit topo. Elle trouve tous les attentions attendrissantes. Ils vont vraiment pouvoir ne songer qu’à eux et au bonheur de tout partager. Puis elle finit par les laisser seul en leur souhaitant de passer un bon weekend. « Merci Rita. On compte bien en profiter. » Et Kyle ne perd pas une minute pour embrasser Jazz dés qu’ils ne sont plus dans le champ de vision de le veille dame. Et elle répond avec délice à ce baiser. Elle sait qu’ils vont en partager d’autre, et ils seront tout autant savoureux. Même s’ils seront moins sages. « Oui beaucoup. Le lieu est calme et apaisant. Tu as très bien choisi. » Jazz se sent fébrile et elle se doute que Kyle est pareil. C’est un grand pas pour eux. Et elle veut que tout soit parfait. « Je trouve que cela sonne bien monsieur et madame DeLeo. » Elle dit cela d’une voix mutine et appuie ses mots d’un sourire. « On sort les valises de la voiture et on va voir la chambre. » Elle lui fait un clin d’œil des plus coquins, avant de venir à nouveau saisir ses lèvres. Elle glisse sa main dans la sienne, ils récupèrent rapidement leurs affaires et puis entrent dans le chalet pour le découvrir. C’est cosy et chaud. Cela sent bon le bois. Ils se débarrassent de leurs blousons et posent les valises dans l’entrée. Ils font le tour des pièces et profitent de la vue que leur offre la baie vitrée du salon. Jazz est rayonnante. Elle vient enlacer Kyle avec douceur se collant contre lui. « C’est vraiment très beau. On va être bien tous les deux ici. Merci Kyle. J’avais besoin de ce moment juste avec toi. » Moment que Jazz compte mettre à profit à fond. Elle veut savourer le gout de ce nouveau chapitre qu'ils vont enfin pouvoir écrire à cœur ouvert.  



AVENGEDINCHAINS

__________________________

Kyle

Sa seule raison d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Just you & me [Jazz&Kyle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: see something else :: en australie-
Sauter vers:  
circus of horrors !
Le mois de novembre arrive à grand pas et avec lui, l'horreur pour le printemps. Un cirque itinérant s'est installé non loin de Bowen, pas très loin du terrain abandonné. N'hésitez pas à y faire un petit tour et avoir la peur de votre vie !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES