AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-25%
Le deal à ne pas rater :
Adhérents Fnac : Smartphone Honor 200 Pro 6,78″ 5G + casque ...
599 € 799 €
Voir le deal

 

 Let's act ! (tiffany)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptySam 25 Fév 2023 - 15:31

Aujourd'hui, Rosemary avait décidé de sortir un peu de son cabinet, l'art thérapie pouvait après tout prendre différentes formes, et la jeune femme avait d'ailleurs été prévenue en amont de la nouvelle séance : sa cliente ne venait pas de gaieté de cœur, et alors sortir du traditionnel décor du canapé-salon pouvait sans doute l'aider à ne pas se sentir nécessairement 'en thérapie', un sentiment que beaucoup de nouveaux patients avaient du mal à accepter. Car après tout, il n'y avait sans doute aucun autre moment durant lequel ils se montraient aussi vulnérables devant une inconnue, et cela prenait du temps avant que certains n'acceptent de venir sans traîner des pieds. Mais la tâche d’aujourd’hui n'allait pas être de tout repos non plus. Parce que le théâtre, la forme qu'elle avait choisit, en réalité, était une forme d'expression qui demandait à la personne de mettre ses sentiments à nue, et de jouer pour ressentir les émotions que l'on taisait habituellement. Ce n'était donc pas la forme la plus facile à exécuter, surtout pour quelqu'un qui n'osait pas se confier avec des mots. Rosemary elle-même n'avait plus été capable de remonter sur une scène depuis la dépression qui l'avait éloignée de sa passion, et surtout de ses rêves de succès désormais envolés. Pourtant, se retrouver ici, sur cette scène privatisée, dans ce théâtre si vide, l'aidait à renouer avec un sentiment qu'elle n'aurait jamais cru pouvoir ressentir. C'était difficile à décrire, mais elle se sentait bien à l'idée d'être à nouveau ici.
Elle n'avait pas pris beaucoup de matériel avec elle, simplement une pochette, avec à l'intérieur des scènes, des extraits de pièce, traduisant différentes situations, sentiments aussi. Méticuleuse, elle les avaient classés par couleurs afin d'être certaine de pouvoir s'y retrouver le plus vite possible. Mais une grande partie de la séance, aussi, reposerait sur de l'impro totale, en lien avec l'histoire de sa patiente, mais peut-être serait-ce trop tôt aujourd'hui pour passer à cette discipline.
Il lui restait de tout façon d'autres possibilités, comme l'écriture par exemple, qui permettait de coucher ses sentiments sur papier, sans en dévoiler le contenue à quiconque, ou même la peinture sur toile, qu'elle avait installé un peu plus loin sur la scène. Rosemary avait de la ressource, et elle avait préparé toute sorte d'alternatives pour convaincre sa patiente de rester et surtout, de prendre suffisamment goût à la séance pour pouvoir revenir. Et qui sait, peut-être pourrait-elle s'amuser également ?
Soudainement, Rosemary sortir de sa réflexion, sa cliente venait d'arriver, et sans doute allait-elle être un peu perdue quant au lieu dans lequel elle se trouvait désormais. La jeune femme l'interpella alors avec gaieté.
«Vous êtes madame, ou mademoiselle, Sawyer ? Bienvenue, venez me rejoindre sur scène, et ne vous en faite pas, je vais tout vous expliquer !»

@Tiffany Sawyer
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Tiffany Sawyer
Tiffany Sawyer
POINTS : 88
MESSAGE : 8003
ICI DEPUIS : 01/04/2013
COMPTES : Maxwell, le coeur d'artichaut
CRÉDITS : whovian

STATUT : i never dreamed that I'd meet somebody like you (tiffon)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptyMar 11 Avr 2023 - 15:48

Une thérapie, voilà ce que tu allais faire. Après ton accident, tu t'étais beaucoup replié sur toi-même et même si tu avais retrouvé l'usage de tes jambes, tu n'avais pas su réparer l'image de la jeune femme fragile que tu avais gardé en toi. C'était le Dr Reed qui t'avait proposé d'en faire une, en te disant que peut-être une seule séance serait suffisante pour t'aider dans ta quête de confiance. Toi qui longtemps avait donné l'air d'être plus que sûre que toi, qui n'avais pas besoin de  te soucier du regard des autres, quand aujourd'hui tu avais encore l'impression de voir ton fauteuil dans leurs yeux. Après t'être renseignée sur les différents professionnels disponibles dans le coin, tu avais opté pour Mme Hepburn et son approche artistique de la thérapie. Au moins si tu avais du mal à parler, tu pourrais toujours essayer de l'exprimer par un dessin ou une peinture. Bien que tu étais  une piètre dessinatrice, mais au moins tu aurais le mérite d'essayer. Tu avais une image de la thérapie qui n'est utile que si on est fous mais pourtant plus le monde avançait et plus on conseillait à tout le monde d'en faire au moins une pour apprendre à mieux se connaître et à mieux s'aimer. C'était d'ailleurs pour ça que tu étais là, pour mieux t'aimer. L'adresse qu'elle t'avait donné te semblait étrange, mais peut-être qu'elle avait un local derrière le théâtre, après tout on ne connait pas toutes les coulisses. A mesure que tu avances, tu la discernes très bien sur la scène, prête à t'accueillir. « Madame Sawyer oui, et très bien ! » Ton sourire s'efface peu à peu que la distance avec la scène s'amenuise. Tu grimpes les quelques marches qui te sépare d'elle et la rejoint sans trop attendre, mais posant rapidement la question qui te brûlait les lèvres. « On ne va pas faire de théâtre, rassurez-moi ? » demandais-tu, beaucoup moins à l'aise d'un coup. Tu n'avais pas vu le matériel présent, ne voyant que la scène géante sur laquelle tu te trouvais.

Spoiler:

__________________________

Laisse-moi te dessiner dans un désert, le désert de mon coeur
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
http://emydca.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptySam 29 Avr 2023 - 8:44

Comme Rosemary l'avait redouté, la jeune femme ne semblait pas d'un grand enthousiasme à l'idée de jouer la comédie, et c'était bien normal. Bien que jouer sur scène aidait à vaincre la timidité et aidait à s'exprimer, les premières fois semblaient toujours insurmontables. Et alors qu'elle lui demandait si elles allaient véritablement faire du théâtre, Rosemary acquiesça d'un hochement de tête tout en gardant un sourire sur les lèvres. «Et bien si ! Mais ne vous en faites pas, au cas ou vous n'aimeriez pas cela... j'ai prévu quelques petits plans B, enfin B, C, D, beaucoup de plans de rechange en fait.» La thérapeute se disait qu'elle avait plutôt bien fait de ramener d'autres choses avec elle, elle avait ainsi suffisamment d'options à sa disposition pour que la séance puisse se tenir sans problème. D'abord, elle n'allait pas oublier les questions d'usage, et malgré la bonne humeur qu'elle montrait à sa patiente afin de mettre cette dernière à l'aise, elle n'en n'oubliait pas son professionnalisme. Elle était après tout là pour une thérapie et c'était exactement là-dessus que la jeune femme allait recentrer la conversation.«D'abord j'aimerais savoir, si vous souhaitez me le dire bien sûr, quels sont vos objectifs en venant ici ? Sur quoi souhaitez-vous travailler ? Comme ça je serais dans la possibilité de vous proposer un exercice adéquate, et si vraiment vous ne souhaitez pas faire de théâtre après ma proposition, je vous proposerai autre chose. Nous allons à votre rythme, je ne vous imposerais rien que vous ne souhaitiez pas faire avant de vous sentir prête.» Elle se voulait rassurante tandis qu'elle ouvrit le carnet dans lequel elle avait listé et classer par couleurs tous les types de scènes capables de faire écho à toutes les situations qui pourraient se présenter à elle. Peines de cœur, manque de confiance en soit, traumatisme... il y avait du choix, suffisamment pour ne pas avoir à improviser. Car l'impro se révélait bien plus difficile que de lire un texte, et Rosemary avait conscience qu'on ne pouvait pas choisir l'option la plus difficile tout de suite. Et tandis qu'elle feuilletait son carnet, la thérapeute se sentit obligée de préciser sa pensée. «Vous verrez que ce sera plus fun qu'embarrassant, et n'oubliez pas que je risque de vous donner la réplique, et que je vous donne l'autorisation de vous moquer de moi si vous le souhaitez !»

@Tiffany Sawyer
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Tiffany Sawyer
Tiffany Sawyer
POINTS : 88
MESSAGE : 8003
ICI DEPUIS : 01/04/2013
COMPTES : Maxwell, le coeur d'artichaut
CRÉDITS : whovian

STATUT : i never dreamed that I'd meet somebody like you (tiffon)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptyDim 28 Mai 2023 - 22:15

La jeune femme acquiesçait à ta question. Quand tu avais choisi de la consulter, c'était essentiellement pour ses méthodes moins traditionnelles et de passer par l'art, tu t'étais dit que ça serait plus sympa. Mais par art, tu avais tout de suite pensé à la peinture, là où tu te sentais vraiment à l'aise parce que tu connaissais le sujet et tu t'étais dit que ça serait plus facile. Cependant, la peinture ne semblait pas au programme, sauf si c'était un de ses nombreux plans mais pour le moment, tu ne voyais pas le moindre outil utilisable pour peindre. « Vous semblez pleine de ressources ! » Tu esquissais un sourire. La Tiffany d'avant serait partie aussi vite qu'elle ne serait arrivée. En même temps, la Tiffany d'avant n'aurait pas pris de rendez-vous, elle aurait sûrement trouvé ça idiot de faire une thérapie, sachant que tout allait bien pour elle et qu'elle n'en avait aucunement besoin. Comme si elle était trop bien pour consulter. Mais la Tiffany d'aujourd'hui, était curieuse de voir ce que pouvait lui apporter la psy. « Je.. J'ai vécu un accident assez traumatisant qui m'a mise en fauteuil roulant et même si je peux marcher à nouveau, que je n'ai plus l'utilité de ce fauteuil, j'ai l'impression de toujours l'avoir avec moi. » Lorsque tu te représentais une image mentale de toi, tu avais l'impression d'être toujours plus large qu'en vrai, tu regardais encore si les lieux où tu te rendais étaient équipés. Tu avais même fait les démarches pour que ton cabinet soit encore mieux équipés. « Si je suis ici, c'est pour reprendre le pouvoir sur mon corps, redevenir la femme forte que j'étais avant tout ça ! » Tu avais envie de te sentir forte, de te sentir belle, attractive, comme tu l'étais avant l'accident. Peut-être que ça t'aiderait à dire à Aaron ce que tu avais sur le cœur. Tu verrais bien, tu avais conscience de toute façon que tout ça n'allait pas se régler en une seule séance. Tu vas devoir y aller à ton rythme. La jeune femme reprit la parole, se voulant rassurante. « Et même si j'adorerais me moquer de vous, je ne crois pas que cela m'aiderait vraiment, au contraire. Mais je ne sais pas si j'y arriverais à trouver ça fun. » Tu avais toujours été sceptique, et franche. Au moins elle savait à quoi s'en tenir avec toi.

__________________________

Laisse-moi te dessiner dans un désert, le désert de mon coeur
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
http://emydca.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptyLun 26 Juin 2023 - 9:30

Tandis que la jeune femme esquissait un sourire, Rosemary se disait qu'elle avait au moins gagné cela, et que cela signifiait que son interlocutrice ne semblait pas vouloir quitter le théâtre avec précipitation... du moins pour le moment. D'ailleurs, elle s'ouvrit ensuite à la thérapeute. Sur son passé, ses traumatismes, sur ses espérances également. Rosemary avait connaissait déjà cette problématique avec un autre patient, qui lui n'était pas encore sorti de son fauteuil, mais elle imaginait évidemment qu'avoir passé beaucoup de temps dans une situation subie laissait des traces. Elle avait eu la possibilité d'écouter nombre de ses patients, et beaucoup lui parlaient des mêmes problématiques : des impressions encore bien ancrées dans leur esprit, jusqu'aux douleurs fantômes. Des chimères qui ne les quittaient jamais véritablement. Tiffany, elle, semblait déterminée, à lutter et à reprendre le contrôle, et c'était le type de patiente que Rosemary aimait avoir devant elle. Déterminée. «C'est bien, c'est ce que je veux entendre, et en tenant ce genre de discours, je peux vous dire que vous êtes effectivement forte.» Lui assura la jeune femme, un large sourire sur le visage. Rosemary était bien plus énergique désormais, son esprit fourmillait d'idées en tout genre. Elle sentait qu'elle pouvait tout se permettre, et elle n'allait évidemment pas se limiter dans ses idées. «Et d'ailleurs, on peut commencer par le théâtre, et peut-être que si ça vous va, on fera un peu de danse également, ça peut vous aider !» Proposa la jeune femme, avant qu'une autre idée ne fuse toute aussi rapidement dans son esprit. «Ok, alors mettons-nous en place, d'abord... j'ai quelques scripts qui pourraient aller parfaitement avec ce que vous venez de me raconter mais... je viens d'avoir une idée un peu 'originale' dirons-nous, puisque vous êtes prête à vous ouvrir, je pense que l'on peut essayer l'improvisation.» Rosemary se mit en place, elle attrapa une chaise qu'elle plaça juste en fasse de Tiffany, avant de prendre place dessus, son menton soutenu par son poing tandis qu'elle posa son regard sur la jeune femme. «Je suis votre fauteuil roulant, sa personnification, et je prends vie, devant vous, et je vous interpelle, du genre... 'Hey, ça fait un bail qu'on s'est pas vu ? Comment ça va ? Je te manque pas un peu ?.» Rosemary avait prit une voix plus grave, un peu plus dédaigneuse pour prononcer ces paroles. Elle était directement rentrer dans son personnage, en espérant que son interlocutrice en fasse de même.


@Tiffany Sawyer
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Tiffany Sawyer
Tiffany Sawyer
POINTS : 88
MESSAGE : 8003
ICI DEPUIS : 01/04/2013
COMPTES : Maxwell, le coeur d'artichaut
CRÉDITS : whovian

STATUT : i never dreamed that I'd meet somebody like you (tiffon)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptyJeu 29 Juin 2023 - 0:07

La jeune femme était pleine d'enthousiasme et ça se voyait direct, à côté tu devais avoir l'air aussi aimable qu'une porte de frigo. « Décidément, vous êtes vraiment pleine de ressources. Moi quand on m’a parlé de vous, j'ai cru que ce serait de la thérapie par le dessin, par la peinture parce que c'est un art qui me passionne vraiment mais je ne m'attendais pas du tout, mais pas du tout à devoir faire du théâtre ou encore même de la danse pour travailler sur mes problèmes.Mais maintenant que je suis là, autant essayer, ça ne peut pas me tuer. » Au moins tu lui disais ce que tu aurais aimé faire. Ce n'était peut-être pas ce qu'elle utilisait elle, en tout cas, tu ne te souvenais pas que ça avait été spécifié par le Dr Reed. Très vite, tu l'écoutais parler à nouveau pour te proposer un exercice qui te semblait tiré par les cheveux. « Je.. Wow.. C'est particulier là, un fauteuil, ça ne peut pas me répondre, ni même me parler.. » Ce n'était pas le moment de le vivre premier degré. Tu passais ta main dans tes cheveux, toisant la jeune femme avant de soupirer doucement pour chercher tes mots. « Bonjour fauteuil, je vais bien et tu ne me manques pas le moins du monde. Au contraire, si tu savais comme je suis heureuse d'être là, debout, sans toi. De pouvoir avancer sans prendre deux fois plus de place. De pouvoir courir si l'envie m'en prend. Mais pourtant, tu m'fais chier parce qu'à cause de toi, j'ai l'impression d'être toujours aussi faible. L'impression que les gens qui me regardent maintenant et qui m'ont connu avec toi, voient encore ce putain de fauteuil.. » Tu marquais une pause, pour reprendre ta respiration, pour essayer de remettre tes idées en place aussi. « Je veux juste me sentir à nouveau moi-même alors laisse moi tranquille ! » Ta voix était toute douce, presque chuchotante, tu le suppliais de te rendre ta vie d'avant alors que toi seule avait la capacité de faire ça.

__________________________

Laisse-moi te dessiner dans un désert, le désert de mon coeur
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
http://emydca.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptyMar 25 Juil 2023 - 8:38

Il était évident que la jeune femme serait prise au dépourvu par l'exercice qui lui avait été proposé, et Rosemary savait que lâcher prise avec la réalité et ses propres réticences pour laisser parler ses émotions était difficile à faire, surtout à froid, pourtant sa patiente se lança dans l'exercice sans rechigner. Cela représentait une véritable surprise pour la thérapeute qui avait eu l'habitude des premiers contacts difficiles, des patients récalcitrants. C'était toujours une bonne surprise lorsqu'un patient collaborait directement, cela montrait sa véritable envie d'aller mieux et d'avancer, et cela rendait également la séance plus facile, tout en améliorant ses chances de succès. Rosemary l'écoutait avec attention, et comme toujours, les tirades des gens qui venaient la voir la touchaient réellement, elle pouvait souvent ressentir leurs angoisses, leur fragilité, mais surtout leur féroce envie de s'en sortir. Tiffany en particulier, avait été très honnête, et ce depuis le début, et elle s’exprimait avec tant d'émotions que la jeune femme aurait presque pu se laisser aller à l'émotion si elle n'avait pas appris à demeurer de marbre face aux émotions de ses patients. C'était ça d'être une éponge à émotions. Rosemary ne pu donc s'empêcher d'intervenir une fois la tirade terminée. «C'est naturel, voir logique, d'avoir cette impression en tant que patient, que le handicap ou la maladie est encore présent, qu'on le ressente encore comme un fantôme venant hanter nos nuits, ou que les autres vous voient encore comme un être fragile, prêt à se briser au moindre pas. Il faut du temps pour passer à autre chose À partir de là, la thérapeute fut prise d'un moment d'hésitation, sa patiente était pleine de bonne volonté, et elle se demandait alors si elle ne pouvait pas la pousser un peu plus loin. Elle prendrait le risque de ruiner la situation et la confiance qui avait été installé entre elles, mais toutes les thérapies n'étaient pas faciles, bien au contraire, elles étaient bien souvent là pour pousser dans ses derniers retranchements. «Très bien, alors on va passer au cran au dessus, rappelez-vous que vous pouvez m'arrêter à n'importe quel moment, vous êtes la seule à décider.» Suite à ses paroles, elle reprit alors le rôle du fauteuil, et s’essaya à nouveau sur ce dernier, cette fois-ci avec encore plus de dédain. «Ah ouais ? Qu'est ce qui me dit que tu n'es pas faible ? Montre-moi que t'es forte, convaincs-moi ! Si tout le monde te traite comme si tu étais faible, qu'est ce qui me dit que tu ne l'es pas au final ?» Rosemary essayait de pousser Tiffany, en espérant qu'elle n'aille pas trop loin dans ses paroles. Après tout, elle n'avait pas envie de se retrouver avec une patiente qui claquerait la porte, ou qui lui signifierait sa colère d'une autre manière, mais il faut savoir prendre des risques lorsqu’on est thérapeute. 

@Tiffany Sawyer
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Tiffany Sawyer
Tiffany Sawyer
POINTS : 88
MESSAGE : 8003
ICI DEPUIS : 01/04/2013
COMPTES : Maxwell, le coeur d'artichaut
CRÉDITS : whovian

STATUT : i never dreamed that I'd meet somebody like you (tiffon)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptyLun 21 Aoû 2023 - 16:50

Tu ne devais pas être la seule dans ce cas, d'autres avaient sûrement vécu ce genre de situation, notamment avec un cancer ou à la perte d'un membre avant la pose d'une prothèse. Le Dr Reed t'avait proposé d'aller parler en groupe de soutien, parce que ce n'était pas anodin de retrouver l'usage de ses jambes et de se séparer d'un fauteuil roulant quand on y a passé presque une année entière et tu étais trop fière pour ça. « Je n'hésiterais pas à me manifester si je sens que c'est trop ! » L'exercice avait commencé et elle avait pris le rôle de ton fauteuil, tu avais alors commencé à lui parler en faisant abstraction de la jeune femme, comme demandé mais sa réponse fut rapide et tu ne t'attendais pas à ça. « Je.. » Tu marquais un long silence, baissant la tête suite à ce qu'elle venait de dire. Ce n'était pas méchant en soi, d'autant que tu ne la connaissais pas plus qu'elle te connaissait. Tu ne pensais pas que ce serait aussi violent pour une première séance mais peut-être que c'était ça dont tu avais besoin dans le fond. Réussir à canaliser la colère qui montait en toi, réussir à chasser le doute qui prenait le pas sur la colère parce qu'après tout peut-être que tu étais encore faible. Tu évitais pas mal le sport dangereux pour ne pas revivre ton accident. Tu t'étais calmé sur les risques pris parce que tu savais ce que ça pouvait te coûter mais pas parce que tu te sentais faible. Tu avais simplement pris conscience de la valeur de ta vie et de ce que c'était de te retrouver en fauteuil roulant. Tu avais eu la chance d'avoir une opération pouvant te sortir de cette situation, là où d'autres n'ont pas le choix que d'y rester toute leur vie. Alors forcément, ça fait relativiser mais ce n'était pas pour autant que tu étais moins forte qu'avant. « Je suis capable de marcher seule, capable de refaire du sport, de pouvoir courir, grimper, sauter et c'est vrai que j'ai peur. Mais je n'ai pas peur parce que je me sens faible, j'ai peur parce que j'aurais pu mourir ce jour là, j'aurais pu endommager encore plus ma colonne et me retrouver à vie dans un fauteuil.  » Tu marquais un nouveau temps pour prendre ta respiration, chercher tes mots et poser à nouveau ton regard sur la jeune femme. « Par contre, je ne sais pas comment je peux prouver que je suis forte, sans vouloir prendre des risques. » Et c'est ça que tu devais apprendre à faire. Tu n'allais pas remonter sur une montagne sans t'équiper, tu n'allais plus lancer de défi stupide à Woody pour essayer de lui montrer que tu es meilleure que lui, tu n'allais pas t'inscrire à un concours de poids lourd juste pour montrer que tu avais des couilles. Il te fallait juste apprendre à réfléchir autrement mais ça, tu ne saurais pas le faire seule.

__________________________

Laisse-moi te dessiner dans un désert, le désert de mon coeur
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
http://emydca.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptyMer 18 Oct 2023 - 21:39

L'espace d'un instant, Rosemary eut peur, en voyant son hésitation, que Tiffany ne puisse pas continuer la séance, car après tout, c'était une première, et elle avait essayé de la pousser assez loin pour une première rencontre. Elle attendit cependant, de voir qu'elle allait être concrètement la réaction de sa patiente avant d'interrompre la séance, ou a minima lui demander si elle allait bien. Finalement, lorsqu'elle se lança enfin, la thérapeute fut très attentive à ses déclarations, elles lui décrochèrent d'ailleurs un sourire. Elle admettait ses victoires, mais également ses doutes, et ses peurs, et c'était toute la sincérité que Rosemary avait souhaitée entendre venant d'elle. Pour le moment, Rosemary restait dans son rôle de 'fauteuil' et gardait le même ton tandis qu'elle lui répondait. « Tu y penses encore ? À l'accident ? Tu en rêves parfois ? Des images te reviennent-elles avec une incroyablement clarté lorsque tu t'y attends le moins ? » Rosemary tentait de savoir si Tiffany avait eu, ou souffrait encore, d'un stress post traumatique qu'il faudrait soigner pour l'aider à avancer durablement. Mais le fait d'obtenir des victoires symboliques pouvait être également d'une grande aide pour sa patiente. Face à ses doutes quant à la suite, Rosemary réfléchit un instant. Il était difficile pour elle de la conseiller sans la connaître totalement, mais quelques idées lui venaient déjà en tête. « Le simple fait que tu sois là maintenant prouve déjà ta force, parfois tu n'as pas besoin de manifestation physique ou grandiloquente pour te regarder dans un miroir et te dire que tu progresses bien ou que tu as atteint tes objectifs, mais après... libre à toi de faire ton choix, ce n'est pas à moi de te guider car je ne connais pas tes capacités. Mais si tu te dis que courir la moitié d'un semi-marathon te donnerait déjà un goût de victoire, alors fais-le, étape par étape, et n'essaie surtout pas de tout donner tout de suite au risque qu'un échec te stop dans ta progression. L'important, c'est de te détacher de l'envie de prouver aux autres.» Rosemary était désormais sorti de son rôle pour retrouver un ton plus doux et avenant, il restait encore bien d'autres exercices à faire, mais elle pouvait bien faire une pause pour retrouver ses responsabilités de thérapeute. « Bien sûr, c'est difficile de se détacher du jugement des autres, qu'on ait eu un accident ou non, et c'est encore plus difficile lorsqu'on a vu d'autres regards sur nous : de la peine, de la pitié, peut-être même une forme de jugement. Mais l'important, c'est être en phase avec soit. Car si tu demandes son point de vue à une personne qui n'a pas connu tes difficultés, il y a de grandes chances qu'il ne comprenne pas totalement tes angoisses, tes doutes, et tes aspirations, et qu'elle te fixe des objectifs irréalistes ou au contraire beaucoup trop simple car ils pourraient encore te croire trop fragiles. Tu es ta meilleure conseillère, ou peut-être que tu pourrais également rencontrer des gens qui ont vécu la même expérience, en parler avec eux, vous pourriez tous vous motiver, ensemble.» La thérapeute adressa un sourire sincère à la jeune femme en face d'elle, espérant qu'elle puisse trouver son propre chemin, car bien qu'elle pouvait lui offrir des pistes, c'était ultimement à Tiffany de prendre ses propres décisions. Et maintenant qu'elle y pensait, Rosemary n'avait encore jamais programmé de séances collectives pouvant aider des patients ayant connu les mêmes difficultés à se rencontrer, mais elle se disait que cela pouvait peut-être être une bonne idée à l'avenir. Car après tout, personne ne pouvait plus comprendre quelqu'un d'autre que lorsqu'elle partageait une expérience en commun avec elle.

(Omg désolée pour la réponse si tardive, j'avais pas vu ta réponse, encore désolée ! :39: )

@Tiffany Sawyer
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Tiffany Sawyer
Tiffany Sawyer
POINTS : 88
MESSAGE : 8003
ICI DEPUIS : 01/04/2013
COMPTES : Maxwell, le coeur d'artichaut
CRÉDITS : whovian

STATUT : i never dreamed that I'd meet somebody like you (tiffon)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptyLun 27 Nov 2023 - 17:01

La question était légitime. Quand on a un accident comme celui que tu avais vécu, tu avais l'impression d'être définie par ce coup du sort mais plus pour ce que tu étais à la base. Sûrement la même chose pour ceux qui avaient de graves maladies et qui devaient leurs maladies dans les yeux de leurs proches. Tu ne voulais pas être une handicapée toute ta vie. Tu ne voulais plus qu'on te regarde de cette façon là et tu aurais prête à faire n'importe quoi pour ne plus l'être mais pourtant, tu étais aussi paralysée par la peur de retrouver cet état si tu faisais n'importe quoi. « L'accident est assez flou pour être tout à fait honnête, je me souviens de la sensation de mon pied qui dérape sur la paroi, puis là c'est le néant. Et parfois je me revois juste allongée au sol, Woody à mes côtés, lui disant que je ne peux pas bouger mes jambes mais je ne revis jamais la chute. » Peut-être que c'était un trop gros choc à vivre et que ton cerveau te protégeait de ça. Tu ne saurais sûrement jamais ce qui se cache dans ton inconscient. Mais tu n'oublies pas le sentiment de terreur qui t'envahie quand ces deux souvenirs font surface dans ta tête. Pour la première, tu as le reflexe de très vite t'agripper à quelque chose pour t'encrer à nouveau dans le monde réel. Et pour le second souvenir, tu as l'habitude de toucher tes cuisses, de te mettre debout et de te dire que tout va bien, que tu es capable de marcher maintenant. Même si tu sens ton corps trembler. « Donc le faire pour moi ? Ne plus devoir prouver quoique ce soit aux autres ? » Elle avait raison sur le fait que tu ne devais rien à personne. Après tout, tu étais la seule à vivre ta vie, la seule à savoir comment tu avais vécu et traversé cette épreuve. Même pour en avoir parler avec d'autres, le ressenti n'était pas le même. C'était ton vécu propre et personne ne pourrait le vivre à ta place. « Quand j'ai commencé le sport, j'ai toujours eu envie de me confronter aux garçons, qu'ils aient peur de moi, que je ne finisse pas avec l'image d'une fille qui pleurniche et qui joue à la poupée. Être forte dans les activités physiques c'était pour m'imposer dans ce monde. » Mais tu n'étais plus une petite fille. Tu étais une femme et tu avais le droit de faire autrement maintenant. Après tout les gens qui étaient dans ta vie savait le caractère que tu avais. Ils savent très bien que tu n'es pas du genre à baisser les bras sans te battre. Que tu n'avais pas besoin de battre un mec à l'escalade pour gagner son respect ou tout autre sentiment. « A vous écouter ça a l'air si facile et pourtant j'ai bien conscience que je ne suis qu'au début de mon voyage. » Une thérapie ça demandait du temps, de l'acceptation et une grosse introspection. Mais si tu étais là aujourd'hui, c'est que tu te sentais prête pour ça. Tu avais conscience que ça ne serait pas facile, que tu te ferais peut-être violence mais tout ça ne pourrait être que bénéfique pour toi.

(Pas de soucis :coeur:
Moi je suis désolée aussi :da:)

@Rosemary Hepburn

__________________________

Laisse-moi te dessiner dans un désert, le désert de mon coeur
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
http://emydca.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptyMer 17 Jan 2024 - 22:42

Rosemary fut agréablement surprise par toutes les confessions de sa patiente, elle ne semblait pas lui cacher quoi que ce soit, ou se retenir de dire ses vérités. Elle lui déballait tout ce dont elle se souvenait, malgré les zones d'ombres. Lorsqu'elle lui donnait des précisions sur ses souvenirs concernant son accident, Rosemary acquiesçait d'un hochement de tête. Tiffany ne revivait donc pas son traumatisme clairement du début à la fin, une révélation qui, au fond, ne surprenait pas la jeune thérapeute. Parfois, régresser dans sa mémoire et se souvenir complètement de chaque détail de l'événement traumatique pouvait aider le patient à guérir, mais Rosemary se demandait si cela était réellement nécessaire pour Tiffany, car contrairement aux amnésies traumatiques qui pouvaient laisser certains patients sans aucun souvenir d'un événement particulier, le cas de la jeune femme était différent. « Ton cerveau fait bien son travail de protecteur en tout cas, il te protège des informations qui pourraient te heurter davantage. Certaines personnes peuvent oublier certains événements de A à Z dans ces cas-là, mais ce n'est pas ce qui t'est arrivé, alors je ne vais pas te demander de replonger dans ces souvenirs, ce n'est pas le plus important pour le moment. » Le plus important désormais, c'était qu'elle se concentre sur ce qu'elle ressentait par rapport à ce qu'elle avait vécu, par rapport à ce dont elle se souvenait déjà, et surtout, se concentrer sur la marque que cela lui avait laissée. Comment cette expérience l'avait-elle changée en tant que personne par exemple ? Rosemary était curieuse de le savoir. Lorsque Tiffany lui demanda si elle devait désormais faire les choses uniquement pour elle-même, Rosemary prit un instant avant de lui répondre. C'était une réponse compliquée à donner. « Si on prend mon cas personnel, je ne vais pas te mentir en te disant que... même quand on aide les autres, on le fait rarement uniquement pour nous-même. On le fait aussi pour que les autres connaissent nos actions, et un peu pour qu'ils reconnaissent notre utilité. Je suis toujours heureuse de décrire mon métier aux autres, car je sais que cela me donnera une certaine validation sociale. Même toutes les bonnes volontés du monde n'arriveront pas à avoir raison de notre besoin de validation par autrui. Nous sommes des créatures sociales qui apprécions lorsqu'on nous considère à notre juste valeur, mais cela ne doit pas devenir une fin en soit. Donc ce que je veux dire c'est... oui, fais les choses pour toi-même, mais il est évident que tu auras toujours le regard des autres en tête, l'important c'est que ce regard ne change pas ta trajectoire ou ta façon d'être. Sinon, tu passeras ton temps à changer selon les goûts des autres, avant de te rendre compte que tu ne pourras jamais satisfaire tout le monde à 100%» La jeune femme espérait avoir été clair dans son explication, car elle même agissait souvent en espérant que les autres valident ses choix, et il était parfois difficile de savoir à quel point nos choix étaient influencés par les autres. Rosemary écoutait ensuite attentivement Tiffany lui raconter ses aspirations, ce qui l'avait motivée par le passé, les raisons pour lesquelles elle avait fait les choix qui avaient été les siens. Elle la comprenait, il était parfois difficile de trouver sa place parmi les autres, surtout au milieu de personnes qui ne nous ressemblent pas, et auprès de qui il peut être difficile de faire ses preuves. Elle comprenait cette envie de vouloir leur ressembler, de vouloir gagner leur respect, jusqu'à peut-être perdre ses aspirations de départ et sa propre identité. Pour se fondre dans la masse, ou vouloir au contraire briller plus que les autres. « Je vois, ce sont les stéréotypes sur les filles qui t'ont donné envie de te démarquer... des stéréotypes injustes, qui n'étaient nullement de ta faute, mais qui t'ont forcé à agir différemment pour faire tes preuves. Mais c'est intéressant que tu dises que tu n'avais pas envie de devenir leur égal, mais qu'au contraire tu voulais leur faire peur. Tu voulais t'imposer, te venger d'eux, n'est-ce pas ? Est-ce que tu ressens ce même sentiment par rapport à ton accident ? Est-ce qu'au lieu de vouloir prouver quoi que ce soit aux autres, tu ne voudrais pas plutôt te venger de ce qu'ils pourraient penser de toi ? Des doutes qu'ils auraient pu émettre par rapport à ta guérison ou ton courage ? Te venger de la vie qui t'a fait ce coup si injuste alors que tu ne le méritais pas ? » Rosemary avait connu des personnes qui faisaient les choses pour les mauvaises raisons, en pensant bien faire, quitte à poursuivre un objectif qui leur faisait plus de mal que de bien. La jeune femme espérait donc que Tiffany ne venait pas à ses séances pour alimenter un sentiment négatif qui pourrait la heurter sur le long terme et qu'elle poursuivrait au contraire ces séances dans le but d'apaiser son esprit. Sa patiente disait vrai, elle n'était évidemment qu'au début de son processus de guérison, et cela n'allait évidemment pas être facile «Tu n'es qu'au début certes, mais certains ne commencent jamais leur voyage, alors le simple fait que toi tu te mettes en route, c'est déjà beaucoup. Je ne peux pas non plus te promettre que tout ira bien à la fin non plus, il n'y a aucune garantit à rien, et le simple fait que tu prennes également ce risque, c'est très courageux. Et je pense que tu peux te regarder dans un miroir et te dire que tu es fière de toi. Tiens d'ailleurs, tu serais partante pour un autre exercice ? Je vais chercher un miroir, et c'est à toi que tu vas t'adresser. Tu te sens capable de le faire ?» Conclut Rosemary, un léger sourire complice sur les lèvres. Elle ne souhaitait pas mentir et prétendre qu'elle possédait des pouvoirs magiques capable de soigner toutes les personnes qui lui demanderait de l'aide, et même avec toute la bonne volonté d'un patient, parfois cela ne fonctionnait pas. Mais une chose était certaine, les chances d'échouer était de 100% si Tiffany n'essayait pas d'aller jusqu'au bout. Mais Rosemary était confiante quant à sa détermination.

@Tiffany Sawyer
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Tiffany Sawyer
Tiffany Sawyer
POINTS : 88
MESSAGE : 8003
ICI DEPUIS : 01/04/2013
COMPTES : Maxwell, le coeur d'artichaut
CRÉDITS : whovian

STATUT : i never dreamed that I'd meet somebody like you (tiffon)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptyMar 12 Mar 2024 - 15:44

Dire qu'au tout début tu avais peur, tu appréhendais vraiment ce rendez-vous. Peur de ce que tu avais à dire, de ce que tu pourrais dire, de ce qu'elle pourrait comprendre ou encore de ce qu'elle pourrait te renvoyer par rapport à tout ça. Mais pour l'instant, tu sentais surtout un poids se libérer en toi. Comme si tu étais soulagée de pouvoir sortir ce qu'il y avait en toi sans le moindre jugement. « Pourtant, tu n'as aucun intérêt à m'aider, tu n'as rien à gagner dans cette histoire, si ? » demandais tu un peu perplexe. Au fond, elle n'avait pas tort, il y avait toujours une envie de faire plaisir aux autres dans nos actions, qu'elle soit consciente ou inconsciente. « Mais je saisis l'idée de tes paroles ! » affirmais tu avec un sourire franc sur le visage. Le regard des autres pouvait être important, mais il fallait lui donner de l'importance seulement si c'était des personnes importantes dans ta vie. Les inconnus qui t'avaient vu après ton accident ne devaient pas avoir la moindre importance à tes yeux. Pareil pour ceux qui t'ont connu hyper sportive avant et un peu moins maintenant parce que ce n'était qu'un regard parmi d'autres et que tu n'avais pas la moindre importance dans leurs vies. Seul ton entourage doit compter. « Je crois que je voulais surtout leur clouer le bec, leur montrer qu'ils avaient tort de penser ainsi et c'est sûrement encore le cas par rapport à mon accident. » Histoire de les remettre à leur place mais est-ce que c'était vraiment à toi de le faire ? Et si c'était le cas, de quelle manière le faire sans que ça ne t'impacte autant au quotidien ? Elle te donnerait sûrement des conseils par la suite ou alors tu finirais par réussir à mettre tout ça derrière toi un moment ou un autre dans ta vie. « Je.. Merci ! Je crois que sans toi, je n'en serais pas là aujourd'hui.. » Ne réalisant pas que même si elle te venait en aide, la seule que tu devais remercier dans l'histoire, c'était toi-même. Après tout elle l'a dit, c'est toi qui avait pris le temps de faire cette démarche, toi qui était là à te dévoiler, à parler de toi, à jouer le jeu dans les exercices qu'elle te propose. Sans toi, rien de tout ça ne serait possible mais c'était encore une autre chose que tu finirais par réaliser. « Je peux toujours essayer mais je ne suis pas sûre de savoir quoi dire.. » Est-ce que tu devais t'encourager, te dire des mots gentils, t'insulter ou alors te remettre en question ? De toute façon, elle serait là pour te guider et t'épauler pendant ce nouvel exercice.

__________________________

Laisse-moi te dessiner dans un désert, le désert de mon coeur
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
http://emydca.tumblr.com/
Anonymous
Invité
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) EmptyDim 31 Mar 2024 - 23:30

Donc, c'était bien pour faire taire les autres quant aux jugements qu'ils avaient eu envers elle, leur prouver quelque chose. C'était légitime, de vouloir prouver aux autres qu'ils avaient eu tort, non pas pour les rendre fières de nous, mais pour nous venger en leur prouvant qu'ils auraient mieux fait de se taire. Pour notre égo personnel. Et c'était bien normal, car il était difficile d'avancer lorsque l'on se sentait rabaissé par la vision des autres. C'était une manière de se défendre que Rosemary comprenait totalement. Elle-même avait toujours eu besoin du soutien des autres pour avancer, elle avait eu besoin que ses parents croient en elle lors de l'ouverture de son cabinet, sans quoi elle n'était pas certaine d'y arriver. Elle admirait, d'ailleurs, les gens qui arrivaient à se battre contre l'adversité, contre les avis des autres, pour avancer seul, car elle ne faisait pas partie de ces gens-là. « Je vois, tu sais que tu leur cloues déjà le bec, simplement en faisant ce que tu fais maintenant. Quand tu marches dans les rues, quand tu te lèves le matin, quand tu vis, tout simplement.  Certains d'ailleurs, risquent de ne jamais te l'avouer, parce que les humains sont vaniteux, et qu'ils apprécient rarement avoir tort. Alors n'attends pas d'eux des excuses... même si, au fond, ils auraient probablement envie de reconnaître leurs torts.» La jeune se retourna rapidement en direction des objets qu'elle avait emportés avec elle, et chercha l'un d'entre eux. Elle pensait que Tiffany, et ce malgré ses hésitations, était prête pour ce genre d'exercice, qui n'était certes pas des plus facile, mais qui pourrait l'aider à franchir une nouvelle étape dans son processus de reconstruction. Elle prit un miroir simple entre ses mains, suffisamment grand pour que la jeune femme en face d'elle puisse voir son visage en intégralité au premier coup d'oeil. Elle lui présenta par la suite, d'un geste franc. Il lui adressa un sourire bienveillant, tandis qu'elle lui expliquait la suite de l'exercice. « Voilà ton reflet. Maintenant, ce n'est plus toi, mais une personne avec qui tu as une conversation. Dis-lui ce que tu penses d'elle, de son histoire, de ses émotions, dis-toi que tu connais tout de cette personne, et que tu dois maintenant émettre un jugement à son encontre. Lequel serait-il ? Ne réfléchis pas trop, et dit plutôt ce qu'il te passe par la tête. La spontanéité peut révéler beaucoup de choses enfouies en toi. Et rappelle-toi, ce n'est pas à toi que tu t'adresses, mais à une autre personne, avec une histoire identique à la tienne.» Précisait Rosemary. Trop réfléchir, ce n'était pas bon, c'était mettre sur le côté des réflexions et des pensées qui pourraient nous paraître gênant, et cela nous éloignait de la vérité. Elle voulait véritablement que Tiffany face abstraction d'elle-même pour réagir comme si elle parlait exclusivement à une autre personne. Bien souvent, il était facile pour les gens d'émettre de lourds jugements sur eux-mêmes, tout en étant bien plus délicat avec les autres. Les humains étaient étranges, ils souhaitaient mettre les formes avec les autres, alors qu'ils s'insultaient eux-mêmes avec une force qu'ils ne mettaient pas pour les autres, même lorsqu'ils le haïssaient. Un peu de bienveillance de temps en temps ne faisait donc pas de mal.

@Tiffany Sawyer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Let's act ! (tiffany) Empty
MessageSujet: Re: Let's act ! (tiffany)   Let's act ! (tiffany) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's act ! (tiffany)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (#15) lets get party -r.
» Go run ! feat Tiffany
» I don't believe that anybody feels the way I do about you now (ft. Tiffany)
» yours tonight ~ tiffany.
» step aside (tiffany)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: