AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

 

 Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan.

Aller en bas 
AuteurMessage
grand kangou
Adelita Sanchez
Adelita Sanchez
MESSAGE : 1195
ICI DEPUIS : 17/08/2022
COMPTES : Terry
CRÉDITS : moi

STATUT : celibataire

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Elle est arrivée en Australie à 10 ans. ‹ Elle a vécu à Sydney, à Botany bay, à l'ambassade de Porto Rico depuis ses 10 ans. ‹ Ses parents travaillaient à l'ambassade de Porto Rico. ‹ Elle a un grand frère et une petite sœur. ‹ Elle est arrivée à Bowen il y a 5 ans. ‹ Elle déteste les insectes. ‹ Elle ne fume pas ni ne se drogue. ‹ Elle est gauchère. ‹ Elle a le vertige. ‹ Elle a un accent hispanique assez prononcé qui lui donne un charme fou. ‹ Elle est très proche de son frère et de sa soeur. ‹ Elle parle couramment espagnol, anglais et français. ‹ Elle adore les dessins animés mais aussi les films d'horreurs des années 90. ‹ Elle adore les séries télés (merci netflix et les autres plateformes) ‹ Elle n'a jamais été très douée en sport, même si elle aime bien en regarder. ‹ Elle adorerait apprendre à surfer.
Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan. Empty
MessageSujet: Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan.   Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan. EmptySam 29 Avr 2023 - 14:18

Adelita était tranquillement dans son bureau, pas de cours pour elle aujourd'hui, elle se consacrait uniquement au musée et en particulier à la finalité de la prochaine exposition qu'elle a entièrement montée sur les aborigène d'Australie. Elle vérifiait encore une dernière fois toutes les informations sur chaque objet ou autres qu'elle va exposer, qu'il n'y est pas une seule erreur. Elle relit tout, et c'est à ce moment là qu'elle reçoit un coup de fil pour lui rappeler qu'elle avait rendez-vous dans le bureau de son patron, du directeur.

On peut pas dire que ce rendez-vous lui plaise. Entre monsieur Andrews et elle, la relation est compliquée. Elle n'a pas toujours été comme cela entre eux. Au début, il y avait une vrai connexion entre eux. Adelita avait même l'impression qu'il y avait plus. Et elle doit l'avouer elle ressentait une attirance forte pour Declan, car oui au début, elle l'appelait par son prénom. Et malheureusement, sans comprendre, après quelques temps, tout à changer et il a commencer à se comporter comme un connard avec elle. Depuis elle appréhende à chaque fois qu'elle le voit et ne même temps, elle ressent toujours cette forte attirance pour lui. Elle doit avouer qu'il est canon, mais bon le physique ne fait pas tout et son corps même si il réagit à sa présence, elle ne peut pas oublier que c'est un connard, son beau connard de patron.

Elle arrive devant son bureau, le dossier de la prochaine exposition dans ses mains. Elle lisse sa jupe blanche, replace son petit gilet qui lui sert de haut, bref, remet sa tenue correctement. Elle frappe à la porte avant d'entrée quand elle l'entend. Son regard se pose sur son patron, assis derrière son bureau. Toujours aussi beau, ses cheveux long, ses yeux noir autant que les siens, bref, il est beau et il le sait. Elle n'a pas besoin de savoir pour deviner toutes les conquêtes qu'il peut avoir. Elle l'a d'ailleurs déjà surpris dans son bureau avec un blonde. Mais il lui fait toujours autant d'effet et elle retient un instant son souffle avant de se reprendre et d'avancer devant lui. Elle ne se cache pas, elle le regarde dans les yeux. Elle est prête à entendre ses remarques et à encaisser toutes ses piques et réflexions.

Vous vouliez me voir.

__________________________

Adelita Sanchez
The Life ▬ “La vie est une découverte de chaque instant.”
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25188-adelita-s-insta#901345
Anonymous
Invité
Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan. Empty
MessageSujet: Re: Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan.   Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan. EmptyLun 1 Mai 2023 - 21:57

Tu es arrivé sur Bohen il y a maintenant plusieurs années, et ta vie a pris un tournant totalement inattendu. Toi, le gangster d’un gang de New-York se retrouve désormais directeur pour un musée dans une petite ville sans histoire mais aussi fondateur d’une association pour les adolescents sans repère, Ace of Fox. Aujourd’hui, tu ne t’en occupes pas, tu laisses tes co-associés à la tête. Ils savent que tu as ton métier, bien que tu gardes toujours ton téléphone allumé. On ne sait jamais, si tu dois chercher un adolescent à la police.

Tu te trouves donc dans ton bureau, la prochaine exposition se fait bientôt et tu te dois donc de vérifier que tout est en place, que cette exposition marchera et qu’elle a du sens. Il faut que le musée soit rentable mais aussi faire en sorte d’instruire ceux qui viennent tout en leur mettant plein la vue, les faire rêver. Tous ces faits sont des détails cruciaux à tes yeux. Tu as donc convoqué la belle et délicieuse Adelita. Tu aimes tout autant que tu détestes ces moments. Si tu écoutais la partie la plus machiavélique de toi tu succomberais sans attendre à ses délices mais ton côté méfiant, ton côté bienfaisant c’est aussi que tu n’es pas un homme pour elle, que tu pourrais la détruire plus vite que l’éclair. Pour l’éloigné de toi tu ruses de méthodes, la dernière en date celle de coucher avec une blonde dans ton bureau alors que tu avais convoqué Adelita. Une blonde en plus, alors que ton goût à toi ce sont les brunes.

Pour une fois, vous avez attendu que je vous répondes. Vous progressez.

Mais tais toi, Declan, juste tais toi. Sauf que c’est plus fort que toi tu aimes la repousser dans ses retranchements, la provoquer, la faire fuir alors que tu aimerais juste la prendre là. Soulever sa jupe blanche et y faire faire des pirouettes.

En effet, je voulais savoir où vous en étiez sur la prochaine exposition ? Sommes nous prêts ?

Elle est prête, prête à t’en coller une sûrement à te dire que tu pourrais un peu plus l’aider au lieu de te plaindre, de faire des exigences. Autrefois, vous passiez du temps ensemble, parfois même des journées entières à préparer les expositions et à réfléchir au sujet d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Adelita Sanchez
Adelita Sanchez
MESSAGE : 1195
ICI DEPUIS : 17/08/2022
COMPTES : Terry
CRÉDITS : moi

STATUT : celibataire

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Elle est arrivée en Australie à 10 ans. ‹ Elle a vécu à Sydney, à Botany bay, à l'ambassade de Porto Rico depuis ses 10 ans. ‹ Ses parents travaillaient à l'ambassade de Porto Rico. ‹ Elle a un grand frère et une petite sœur. ‹ Elle est arrivée à Bowen il y a 5 ans. ‹ Elle déteste les insectes. ‹ Elle ne fume pas ni ne se drogue. ‹ Elle est gauchère. ‹ Elle a le vertige. ‹ Elle a un accent hispanique assez prononcé qui lui donne un charme fou. ‹ Elle est très proche de son frère et de sa soeur. ‹ Elle parle couramment espagnol, anglais et français. ‹ Elle adore les dessins animés mais aussi les films d'horreurs des années 90. ‹ Elle adore les séries télés (merci netflix et les autres plateformes) ‹ Elle n'a jamais été très douée en sport, même si elle aime bien en regarder. ‹ Elle adorerait apprendre à surfer.
Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan. Empty
MessageSujet: Re: Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan.   Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan. EmptyMar 2 Mai 2023 - 18:38

Adelita était persuadé que son exposition était prête. Elle venait de tout vérifier et il n'y avait aucune faute, même pas d'orthographe. Les objets s'enchainaient avec logique, alternant avec des photos, des maquettes, des dessins, des témoignages, bref elle avait passé l'été derniers dans les tribus aborigènes du pays pour cette exposition, plutôt qu'en vacances. Mais ce rendez-vous dans le bureau du directeur, ne la laisse pas sereine. Elle a plutôt l'impression de retourner au lycée et qu'elle va se faire gronder. Elle appréhendait aussi ce qu'elle pourrait trouver en ouvrant la porte. Elle se souvient de la dernière fois où il sautait une blonde sur son bureau alors que tu avais rendez-vous avec lui.

Après avoir taper et attendu qu'il réponde, cela lui évite la dernière mésaventure, elle s'attendait à une nouvelle réflexion de sa part, et bien sur, il ne la déçoit pas. Elle prend un temps pour prendre sa respiration, elle se retient de répliquer et de sortir quelque chose qui pourrait se retourner contre elle. Elle se force à sourire en pensant bien fort, qu'il est toujours si connard et que son regard noir qui la fait fondre n'est qu'une façade avenante pour les pétasses qui couchent avec lui. Elle a surtout, pour le moment, envie de les lui arracher. Elle lui tend le dossier après s'être installer en face de lui.

Tout est prêt. Je viens de tout vérifier. Il n'y a plus qu'à tout installer correctement pour l'ouverture. Je vous laisse vérifier.


Elle sait que même si tout est parfait et qu'il n'y a probablement rien à redire. Il va trouver quelques choses à lui reprocher, ou bien lui faire faire des choses en plus. Elle serre les dents, et même si son corps aimerait bien qu'il fasse ce qu'il veut de lui, sa tête, elle, le déteste au plus haut point et son regard est noir, mais pas que à cause de la couleur des ses yeux.

Comme vous pouvez le voir, tout est totalement prêt, chaque salle de l'exposition est même dessiner pour que l'installation soit facile.

Elle le laisse tout regarder, elle n'a rien oublier et elle le sait. Mais elle sait qu'il va la critiquer et elle se demande encore sur quoi il va pouvoir la critiquer. Elle attend patiemment le verdict de son salaud de boss. Elle le détaille des yeux, observe chaque réaction, quand il tourne chaque page du dossier. Elle observe ses mains et son esprit commence à dériver en imaginant ses mains qui caresserait son corps. Elle pousse un petit soupir, avant de se reprendre et de se donner des gifles mentales pour s'être laisser aller à son envie, surtout envers lui. Fantasmer sur les mains de son boss qui est un salaud est pas vraiment ce qu'il lui faut.

__________________________

Adelita Sanchez
The Life ▬ “La vie est une découverte de chaque instant.”
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25188-adelita-s-insta#901345
Contenu sponsorisé
Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan. Empty
MessageSujet: Re: Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan.   Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Convocation dans le bureau du directeur ft. Declan.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ce qui se passe dans le bureau du patron... ► PV MARIUS
» #17 tu m'trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites, et les virages. (tahlia)
» Dans mon esprit tout divague, je me perds dans tes yeux (fedetícia ♡)
» dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)
» un pied dans les flammes un autre dans la glace - alma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: western district :: Bowen Historical Society and Museum-
Sauter vers: