AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le deal à ne pas rater :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz – i7-12650H – ...
999.99 €
Voir le deal

 

 dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
adm h
Fede Luciano
Fede Luciano
POINTS : 0
MESSAGE : 5743
ICI DEPUIS : 06/06/2018
COMPTES : zach, april, milo , haley, percy & eliot
CRÉDITS : darkdreams-universe (avatar), annaëlle (signature), selly_ (crackship)

STATUT : en instance de divorce alors qu'il était marié depuis janvier '22, papa de jumeaux né à l'été '22

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: t'as quitté l'Italie pour tes études d'art à Bowen ‹ pour payer ton école, t'étais barman dans les bars du coin et t'as fini par adorer ça ‹ c'est toi l'ainé de la famille, tu as un frère et une soeur, des jumeaux ‹ tu les appelles quasiment tous les jours, parce qu'ils te manquent beaucoup ‹ tu fumes énormément, c'est un sale vice, un peu comme l'alcool ‹ quand tu es énervé, il t'arrive de jurer dans ta langue natale ‹ tu es un adepte du sport, tu fais du mma et du free fight depuis que tu es arrivé dans ce pays ‹ t'as un petit accent italien quand tu parles anglais, et ça charme plus d'une fille ‹ t'enchaines les conquêtes, depuis que tu es célibataire ‹ tes études d'art t'ont permises de devenir tatoueur, et t'as un petit salon improvisé chez toi, dans ta chambre ‹ t'es un mec qui vit la nuit, de part ton métier surtout ‹ t'as un gros groupe d'amis, sans eux tu ne pourrais pas vivre ‹ t'es quelqu'un d'assez sociable, t'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres ‹ tu te déplaces en moto, ou en vélo, t'aime bien la sensation des deux roues ‹ t'as reçu ton visa permanent il y a 10 ans, et depuis tu n'es retourné que très rarement en Italie ‹ tu es addict aux sodas, il est rare que tu boives de l'eau sans rien ajouter avec ‹ tu pourrais te nourrir exclusivement de Pringles, c'est ton petit plaisir ‹ t'adores la cuisine pourtant, surtout les plats typiques de ton pays, on dit de toi que tu es un vrai chef ‹ tu es très souvent avec tes écouteurs dans la rue, parce que la musique c'est ton truc ‹ tu joues d'ailleurs de la guitare et du ukulélé depuis ton plus jeune âge
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyJeu 26 Oct 2023 - 16:10

Une journée un peu tranquille, comme les autres. T’étais fatigué parce que tu enchaînais les services au Hendrix le soir. D’un côté, c’était un peu aussi pour éviter ta femme et les embrouilles à la maison. Elle s’occupait des enfants et toi tu allais au maille. Vous n’aviez pas encore reparlé de tout ça mais bon, elle avait accepté que tu ai pris un autre travail pour vous sortir de la merde financièrement. Mais c’était une autre histoire, tout ça. Alors que tu dessinais tranquillement dans l’entrée du salon, quelques petits flashs pour organiser une journée flash avec des amis tatoueurs, tu étais assis sur le canapé et tu voyais que quelqu’un entrer dans le shop. Tu lâchais ta tablette pour accueillir la personne qui venait d’entrer. « Bonjour ! » dis-tu avec ton plus beau sourire. T’avais la journée de libre, les affaires marchaient pas de fou alors tu faisais tout pour que les gens entrent et se sentent bien chez toi, dans ton univers. « Un petit renseignement peut-être ? » proposas-tu à la jeune femme qui venait de faire son entrée. Tu ne l’avais encore jamais vu. Ou du moins, tu ne l’avais jamais vu dans ton magasin.

@Maxine Gray dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) 2269043814

__________________________

we're meant to be
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18596-ilmafiosofede-insta
adm f
Maxine Gray
Maxine Gray
POINTS : 139
MESSAGE : 3865
ICI DEPUIS : 06/11/2020
COMPTES : Alba
CRÉDITS : @whovian

STATUT : Je revois le début les premières semaines. On pourrait repartir à zéro. Et prendre le premier avion comme dans un film de merde (maxso)
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyJeu 26 Oct 2023 - 16:41

Depuis plusieurs mois, elle avait cette idée de tatouage en tête. Ce n’était pas grand-chose, mais ça la représentait bien. Maxine avait l’Angleterre dans la peau et surtout Londres. Même à Bowen, elle n’arrivait pas à quitter cette ville qui l’avait bercé. En lisant Alice aux Pays des merveilles, elle était tombée sur cette illustration d’une tasse de thé fumante, sûrement le breuvage préféré de la parfaite petite anglaise. Un de ses potes de l’université lui avait conseillé le salon de tatouage Il mafioso’s ink. Encore un truc italien pensa-t-elle, mais elle préférait passer au-dessus, parce que Maxine voulait de la qualité. En entrant dans la boutique, elle fut accueilli par un bel homme, il avait un air qui lui disait quelque chose. « Bonjour ! » Il était italien, vu son accent, elle commençait à le reconnaître. « Oui, j’ai une idée en tête pour un tatouage. » Elle sortait de son sac l’illustration. « J’aimerais évidemment quelque chose d’unique, qui rappelle Londres. » Elle souriait, Maxine savait ce qu’elle voulait.

__________________________

Too smart for you.
by EXORDIUM.

Revenir en haut Aller en bas
adm h
Fede Luciano
Fede Luciano
POINTS : 0
MESSAGE : 5743
ICI DEPUIS : 06/06/2018
COMPTES : zach, april, milo , haley, percy & eliot
CRÉDITS : darkdreams-universe (avatar), annaëlle (signature), selly_ (crackship)

STATUT : en instance de divorce alors qu'il était marié depuis janvier '22, papa de jumeaux né à l'été '22

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: t'as quitté l'Italie pour tes études d'art à Bowen ‹ pour payer ton école, t'étais barman dans les bars du coin et t'as fini par adorer ça ‹ c'est toi l'ainé de la famille, tu as un frère et une soeur, des jumeaux ‹ tu les appelles quasiment tous les jours, parce qu'ils te manquent beaucoup ‹ tu fumes énormément, c'est un sale vice, un peu comme l'alcool ‹ quand tu es énervé, il t'arrive de jurer dans ta langue natale ‹ tu es un adepte du sport, tu fais du mma et du free fight depuis que tu es arrivé dans ce pays ‹ t'as un petit accent italien quand tu parles anglais, et ça charme plus d'une fille ‹ t'enchaines les conquêtes, depuis que tu es célibataire ‹ tes études d'art t'ont permises de devenir tatoueur, et t'as un petit salon improvisé chez toi, dans ta chambre ‹ t'es un mec qui vit la nuit, de part ton métier surtout ‹ t'as un gros groupe d'amis, sans eux tu ne pourrais pas vivre ‹ t'es quelqu'un d'assez sociable, t'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres ‹ tu te déplaces en moto, ou en vélo, t'aime bien la sensation des deux roues ‹ t'as reçu ton visa permanent il y a 10 ans, et depuis tu n'es retourné que très rarement en Italie ‹ tu es addict aux sodas, il est rare que tu boives de l'eau sans rien ajouter avec ‹ tu pourrais te nourrir exclusivement de Pringles, c'est ton petit plaisir ‹ t'adores la cuisine pourtant, surtout les plats typiques de ton pays, on dit de toi que tu es un vrai chef ‹ tu es très souvent avec tes écouteurs dans la rue, parce que la musique c'est ton truc ‹ tu joues d'ailleurs de la guitare et du ukulélé depuis ton plus jeune âge
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyJeu 26 Oct 2023 - 17:10

C’était pas la plus folle des journées, c’est pourquoi lorsque quelqu’un entrait dans le magasin, tu lâchais ce que tu étais entrain de faire pour donner des renseignements à la jeune femme. Tu te levais de ton canapé pour aller vers elle. Elle semblait avoir déjà une petite idée pour un tatouage, alors tu cherchais ce que tu pouvais avoir dans tes flashs. « Ahhhh, l’Angleterre » dis-tu avec un sourire. Tu n’avais pas grand chose là-dessus. Tu ne connaissais pas bien, étant donné que tu n’y étais allé qu’une fois lors d’un voyage scolaire. C’était pas ta spécialité. « Est-ce que tu as déjà une idée précise de ce que tu veux ou on essaye de dessiner ça ensemble ? » demandas-tu en levant la tête vers elle, hors de ta tablette. Peut-être qu’elle avait un dessin particulier, ou surtout des éléments précis qu’elle voulait dans ce tatouage. Après tout, c’est quelque chose qu’elle va garder toute sa vie, donc vaut mieux que ça lui plaise et qu’elle soit en accord avec le dessin.

__________________________

we're meant to be
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18596-ilmafiosofede-insta
adm f
Maxine Gray
Maxine Gray
POINTS : 139
MESSAGE : 3865
ICI DEPUIS : 06/11/2020
COMPTES : Alba
CRÉDITS : @whovian

STATUT : Je revois le début les premières semaines. On pourrait repartir à zéro. Et prendre le premier avion comme dans un film de merde (maxso)
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyJeu 26 Oct 2023 - 20:24

un tatoueur, elle voulait quelque chose d’unique avait un marque artistique propre. Londres était une évidence pour elle, tout comme l’histoire, le thé et tout ce qui faisait qu’elle était elle. Un jour, peut-être se tatouerait-elle l’effigie du roi Charles ou du prince Harry, comme ça elle passerait au journal télévision du soir. A cette pensée elle explosait de rire, même si ça pouvait être une idée. Avec son accent, il était impossible de ne pas savoir qu’elle venait de l’Angleterre. « Vous y êtes déjà allés ? » Demandait-elle curieuse. Lui avec son petit accent italien, ça lui rappelait bien trop Orso. Mais elle préférait mettre dans un coin de sa tête son tortionnaire italien. Elle dépliait le papier avec l’illustration d’Alice aux pays des merveilles. « J’aimerais une tasse de thé, mais après vous êtes libre d’apporter votre touche. » Disait-elle en souriant. Il pouvaient bien dessiner ensemble, surtout qu’elle avait des idées, mais elle voulait également le laisser libre dans la conception.

__________________________

Too smart for you.
by EXORDIUM.

Revenir en haut Aller en bas
adm h
Fede Luciano
Fede Luciano
POINTS : 0
MESSAGE : 5743
ICI DEPUIS : 06/06/2018
COMPTES : zach, april, milo , haley, percy & eliot
CRÉDITS : darkdreams-universe (avatar), annaëlle (signature), selly_ (crackship)

STATUT : en instance de divorce alors qu'il était marié depuis janvier '22, papa de jumeaux né à l'été '22

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: t'as quitté l'Italie pour tes études d'art à Bowen ‹ pour payer ton école, t'étais barman dans les bars du coin et t'as fini par adorer ça ‹ c'est toi l'ainé de la famille, tu as un frère et une soeur, des jumeaux ‹ tu les appelles quasiment tous les jours, parce qu'ils te manquent beaucoup ‹ tu fumes énormément, c'est un sale vice, un peu comme l'alcool ‹ quand tu es énervé, il t'arrive de jurer dans ta langue natale ‹ tu es un adepte du sport, tu fais du mma et du free fight depuis que tu es arrivé dans ce pays ‹ t'as un petit accent italien quand tu parles anglais, et ça charme plus d'une fille ‹ t'enchaines les conquêtes, depuis que tu es célibataire ‹ tes études d'art t'ont permises de devenir tatoueur, et t'as un petit salon improvisé chez toi, dans ta chambre ‹ t'es un mec qui vit la nuit, de part ton métier surtout ‹ t'as un gros groupe d'amis, sans eux tu ne pourrais pas vivre ‹ t'es quelqu'un d'assez sociable, t'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres ‹ tu te déplaces en moto, ou en vélo, t'aime bien la sensation des deux roues ‹ t'as reçu ton visa permanent il y a 10 ans, et depuis tu n'es retourné que très rarement en Italie ‹ tu es addict aux sodas, il est rare que tu boives de l'eau sans rien ajouter avec ‹ tu pourrais te nourrir exclusivement de Pringles, c'est ton petit plaisir ‹ t'adores la cuisine pourtant, surtout les plats typiques de ton pays, on dit de toi que tu es un vrai chef ‹ tu es très souvent avec tes écouteurs dans la rue, parce que la musique c'est ton truc ‹ tu joues d'ailleurs de la guitare et du ukulélé depuis ton plus jeune âge
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyLun 30 Oct 2023 - 12:59

L’angleterre, c’était un beau thème. Tu ne connaissais pas forcément très bien le pays, n’y étant allé qu’une fois en voyage scolaire. Mais tu connaissais la réputation de ce pays et ainsi que les clichés tels que le roi ou bien la consommation urgente de thé et de bière. « Tu peux me tutoyer, tu sais » proposas-tu à la jeune femme avec un léger rire. Tu te sentais un peu vieux quand on te vouvoyais. « Il y a des années, lors d’un voyage scolaire quand j’habitais encore en Italie. J’avais beaucoup aimé mais je n’ai jamais eu l’occasion d’y retourner ! » affirmas-tu à la brune avec un sourire. Elle avait déjà une petite idée en tête puisqu’elle te montrait une illustration qu’elle avait trouvé dans un bouquin. C’était joli, t’aimais beaucoup le style. Tu sortais ta tablette sur une page vierge et tu commençais à décalquer le dessin. « On va voir ce que ça peut donner » soufflas-tu, les yeux rivés sur ta tablette. Tu t’étais posé sur ton bureau où tu avais invité l’anglaise à te suivre pour ne pas la laisser toute seule et faire la discussion. « J’suis curieux, on t’a parlé de moi ou bien tu es venu comme ça ? » demandas-tu alors que tu avais les yeux rivés sur ton dessin.

__________________________

we're meant to be
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18596-ilmafiosofede-insta
adm f
Maxine Gray
Maxine Gray
POINTS : 139
MESSAGE : 3865
ICI DEPUIS : 06/11/2020
COMPTES : Alba
CRÉDITS : @whovian

STATUT : Je revois le début les premières semaines. On pourrait repartir à zéro. Et prendre le premier avion comme dans un film de merde (maxso)
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyLun 30 Oct 2023 - 14:03

Rien d’autre ne pouvait mieux représenter Maxine qu’une tasse de thé. Inconditionnelle petite british, Max continuait de vouer un culte à cette culture qui l’avait construite. Aujourd’hui, son pays lui manquait, et prise de nostalgie elle fit le pas pour un tatouage. Son futur tatoueur il était plus âgé qu’elle, mais il n’avait pas l’âge de son daron non plus. « Ok ça me va ! » Disait-elle en souriant, prête à la tutoyer, alors qu’elle lui demandait s’il connaissait l’Angleterre. Grâce à un voyage scolaire il avait pu découvrir le pays des tasses de thé. Il lui confirmait sa nationalité à lui, et Max elle s’empêchait de grimacer. En ce moment, l’Italie n’avait pas une belle image pour l’étudiante. Tout lui rappelait trop Orso, mais elle se refusait de l’avoir dans ses pensées alors qu’elle s’apprêtait à graver son corps pour toujours. Elle sortait l’illustration, la montrant au tatoueur. Elle le suivait, alors qu’il entreprenait déjà quelques dessins scrupuleusement observés par Maxine. « Je te fais confiance. » Disait-elle, alors qu’elle détaillait les traits qu’il faisait. Finalement, ce n’était pas le mieux d’être tatoueur avec comme cliente une insupportable miss-je-sais-tout et qui dessinait en plus. « On m’a parlé de toi, un ami de la fac s’est fait tatoué ici il n’y a pas longtemps. J’aime bien les traits fins que tu as fait. » Max avait quand même comme qualité son honnêteté, de toute façon elle n’aurait jamais mis les pieds ici si le dessin ne lui avait pas plu.

__________________________

Too smart for you.
by EXORDIUM.

Revenir en haut Aller en bas
adm h
Fede Luciano
Fede Luciano
POINTS : 0
MESSAGE : 5743
ICI DEPUIS : 06/06/2018
COMPTES : zach, april, milo , haley, percy & eliot
CRÉDITS : darkdreams-universe (avatar), annaëlle (signature), selly_ (crackship)

STATUT : en instance de divorce alors qu'il était marié depuis janvier '22, papa de jumeaux né à l'été '22

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: t'as quitté l'Italie pour tes études d'art à Bowen ‹ pour payer ton école, t'étais barman dans les bars du coin et t'as fini par adorer ça ‹ c'est toi l'ainé de la famille, tu as un frère et une soeur, des jumeaux ‹ tu les appelles quasiment tous les jours, parce qu'ils te manquent beaucoup ‹ tu fumes énormément, c'est un sale vice, un peu comme l'alcool ‹ quand tu es énervé, il t'arrive de jurer dans ta langue natale ‹ tu es un adepte du sport, tu fais du mma et du free fight depuis que tu es arrivé dans ce pays ‹ t'as un petit accent italien quand tu parles anglais, et ça charme plus d'une fille ‹ t'enchaines les conquêtes, depuis que tu es célibataire ‹ tes études d'art t'ont permises de devenir tatoueur, et t'as un petit salon improvisé chez toi, dans ta chambre ‹ t'es un mec qui vit la nuit, de part ton métier surtout ‹ t'as un gros groupe d'amis, sans eux tu ne pourrais pas vivre ‹ t'es quelqu'un d'assez sociable, t'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres ‹ tu te déplaces en moto, ou en vélo, t'aime bien la sensation des deux roues ‹ t'as reçu ton visa permanent il y a 10 ans, et depuis tu n'es retourné que très rarement en Italie ‹ tu es addict aux sodas, il est rare que tu boives de l'eau sans rien ajouter avec ‹ tu pourrais te nourrir exclusivement de Pringles, c'est ton petit plaisir ‹ t'adores la cuisine pourtant, surtout les plats typiques de ton pays, on dit de toi que tu es un vrai chef ‹ tu es très souvent avec tes écouteurs dans la rue, parce que la musique c'est ton truc ‹ tu joues d'ailleurs de la guitare et du ukulélé depuis ton plus jeune âge
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptySam 4 Nov 2023 - 12:18

Tu proposais quand même à la jeune femme de te tutoyer, t’avais l’impression d’être un vieux crouton alors c’était peut-être mieux ainsi. Elle était d’accord alors tu lâchais un petit sourire. L’Angleterre, tu connaissais très peu. T’avais été à un voyage scolaire quand tu étais adolescent, à Londres, mais c’était pas non plus la meilleure de façon de visiter un pays qu’avec son école. Vous étiez resté une petite semaine, c’était pas non plus énorme. Et même si tu avais eu envie d’y retourner, t’avais préféré aller en Australie, là où il fait plus chaud, où on peut surfer et surtout là où des membres de ta famille se trouvaient déjà. Tu te dirigeais vers ton bureau et tu proposais à la blonde de te suivre là bas pour que tu commences à dessiner selon le design qu’elle t’avait montré. Elle te faisait confiance, c’était le principal. Et elle était venu sur les recommandations d’un de ses amis. « Oh, ça fait plaisir ça ! » dis-tu avec un sourire avant de te replonger dans le dessin. Tu calquais l’illustration du bouquin qu’elle t’avait donné et tu ajoutais quelques petites touches personnelles. « Est-ce que tu veux rajouter d’autres choses personnelles à toi, dans le dessin ? » demandas-tu alors que tu continuais à dessiner.

__________________________

we're meant to be
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18596-ilmafiosofede-insta
adm f
Maxine Gray
Maxine Gray
POINTS : 139
MESSAGE : 3865
ICI DEPUIS : 06/11/2020
COMPTES : Alba
CRÉDITS : @whovian

STATUT : Je revois le début les premières semaines. On pourrait repartir à zéro. Et prendre le premier avion comme dans un film de merde (maxso)
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyDim 5 Nov 2023 - 16:52

Peut-être que Maxine n’aurait pas accepté de passer aussitôt au tutoiement si elle savait qu’elle faisait face au frère d’Orso. Ils n’avaient pas tellement parlé de leur vie privée, Max savait juste que sa fratrie était à Bowen, mais sans rien savoir sur eux. De toute façon, ils s’étaient séparés bien avant qu’ils ne puissent penser à présenter l’autre à ses proches. Fede et elle parlaient naturellement de l’Angleterre puisque Maxine comptait avoir ce pays comme thématique. Avec un œil attentif, elle observait le dessin du tatoueur, alors qu’il lui demandait comment elle avait connu l’adresse. « Bowen est une petite ville ! J’ai eu pas mal de bons avis positifs. » Et Max en laisserait sûrement un, le dessin lui plaisait. Sa question la déroutait un peu, parce que Maxine ne savait pas ce qu’elle pourrait ajouter de personnelle, avant d’avoir une idée. « Est-ce que je peux prendre la tablette deux minutes ? » Demandait-elle avec un large sourire. Ce dessin était très beau, mais il manquait un truc. Max avait son style dans sa peinture, adorant dessiner avec des traits et des points. Elle ajoutait quelques traits et de points, assez subtils autour de la tasse représentant la fumée de la tasse de thé chaude. « Il est parfait comme ça. » Et l’anglaise était prête à passer sur la table, après tout, elle était venue pour ça. Son après-midi était libre pour l’occasion.

__________________________

Too smart for you.
by EXORDIUM.

Revenir en haut Aller en bas
adm h
Fede Luciano
Fede Luciano
POINTS : 0
MESSAGE : 5743
ICI DEPUIS : 06/06/2018
COMPTES : zach, april, milo , haley, percy & eliot
CRÉDITS : darkdreams-universe (avatar), annaëlle (signature), selly_ (crackship)

STATUT : en instance de divorce alors qu'il était marié depuis janvier '22, papa de jumeaux né à l'été '22

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: t'as quitté l'Italie pour tes études d'art à Bowen ‹ pour payer ton école, t'étais barman dans les bars du coin et t'as fini par adorer ça ‹ c'est toi l'ainé de la famille, tu as un frère et une soeur, des jumeaux ‹ tu les appelles quasiment tous les jours, parce qu'ils te manquent beaucoup ‹ tu fumes énormément, c'est un sale vice, un peu comme l'alcool ‹ quand tu es énervé, il t'arrive de jurer dans ta langue natale ‹ tu es un adepte du sport, tu fais du mma et du free fight depuis que tu es arrivé dans ce pays ‹ t'as un petit accent italien quand tu parles anglais, et ça charme plus d'une fille ‹ t'enchaines les conquêtes, depuis que tu es célibataire ‹ tes études d'art t'ont permises de devenir tatoueur, et t'as un petit salon improvisé chez toi, dans ta chambre ‹ t'es un mec qui vit la nuit, de part ton métier surtout ‹ t'as un gros groupe d'amis, sans eux tu ne pourrais pas vivre ‹ t'es quelqu'un d'assez sociable, t'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres ‹ tu te déplaces en moto, ou en vélo, t'aime bien la sensation des deux roues ‹ t'as reçu ton visa permanent il y a 10 ans, et depuis tu n'es retourné que très rarement en Italie ‹ tu es addict aux sodas, il est rare que tu boives de l'eau sans rien ajouter avec ‹ tu pourrais te nourrir exclusivement de Pringles, c'est ton petit plaisir ‹ t'adores la cuisine pourtant, surtout les plats typiques de ton pays, on dit de toi que tu es un vrai chef ‹ tu es très souvent avec tes écouteurs dans la rue, parce que la musique c'est ton truc ‹ tu joues d'ailleurs de la guitare et du ukulélé depuis ton plus jeune âge
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyMar 7 Nov 2023 - 18:49

L’Angleterre c’était une belle thématique et tu aimerai connaître mieux ce pays. Alors le tatouer à quelqu’un pour qui c’est cher, tu le découvrais un peu plus. Tu avais commencé un dessin selon ce qu’elle t’avait donné comme illustration. « Ravi de l’entendre » dis-tu avec un sourire en regardant Maxine un instant. C’est vrai que c’est pas très grand comme ville, et qu’avoir des bons retours, c’est toujours une bonne chose. Tu voyais que ta clientèle était fidèle pour la plupart du temps, tu revoyais souvent les mêmes têtes. Et puis depuis que tu avais un peu dit que tu étais dans la merde financièrement, quelques personnes étaient venue vers toi pour te demander des tattoos non nécessaires et juste pour te donner un peu d’argent. Et ça, ça faisait plaisir. « Fais-toi plaisir ! » dis-tu en tendant la tablette à la jeune femme. Elle ajoutait sa patte personnelle au dessin et tu trouvais ça très joli. « Je n’aurai pas dis mieux ! » dis-tu en reprenant la tablette. Tu te levais ensuite de ta chaise de bureau et tu cherchais quelque chose dans un des tiroirs. Un formulaire de consentement, c’est important dans le tatouage. « Si tu veux, j’ai de la place là, mon prochain client est dans deux heures ! » proposas-tu à la jeune femme avec un grand sourire.

__________________________

we're meant to be
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18596-ilmafiosofede-insta
adm f
Maxine Gray
Maxine Gray
POINTS : 139
MESSAGE : 3865
ICI DEPUIS : 06/11/2020
COMPTES : Alba
CRÉDITS : @whovian

STATUT : Je revois le début les premières semaines. On pourrait repartir à zéro. Et prendre le premier avion comme dans un film de merde (maxso)
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyDim 19 Nov 2023 - 15:23

Il y avait une certaine évidence pour Maxine de se faire tatouer un élément en lien avec ses origines. Le thé représentait bien l’Angleterre, mais ça lui rappelait les longues après-midi pluvieuses chez ses parents. Ils passaient des heures à jouer à des jeux de société en famille, autour d’une bonne tasse de thé. On lui avait conseillé ce salon de tatouage, et Max n’avait pas hésité, préférant le bouche à oreille que les avis google (il faut savoir que Max est le genre à mettre des avis google, alors elle sait de quoi elle parle). Pourtant, elle décidait de mettre sa petite pate au dessin. Max, elle avait son propre style artistique et une fois que tout était fait, il ne restait plus qu’à aller à l’étape d’après, l’imprimer sur son corps. « Vraiment ? Bah oui je suis dispo, si on peut le faire maintenant c’est trop cool ! » Elle allait mette un bon avis google, oui oui oui ! « Il faut peut-être que je signe un truc ? » Elle espérait juste qu’il ne lui demande pas une autorisation parentale, elle le prendrait mal.

__________________________

Too smart for you.
by EXORDIUM.

Revenir en haut Aller en bas
adm h
Fede Luciano
Fede Luciano
POINTS : 0
MESSAGE : 5743
ICI DEPUIS : 06/06/2018
COMPTES : zach, april, milo , haley, percy & eliot
CRÉDITS : darkdreams-universe (avatar), annaëlle (signature), selly_ (crackship)

STATUT : en instance de divorce alors qu'il était marié depuis janvier '22, papa de jumeaux né à l'été '22

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: t'as quitté l'Italie pour tes études d'art à Bowen ‹ pour payer ton école, t'étais barman dans les bars du coin et t'as fini par adorer ça ‹ c'est toi l'ainé de la famille, tu as un frère et une soeur, des jumeaux ‹ tu les appelles quasiment tous les jours, parce qu'ils te manquent beaucoup ‹ tu fumes énormément, c'est un sale vice, un peu comme l'alcool ‹ quand tu es énervé, il t'arrive de jurer dans ta langue natale ‹ tu es un adepte du sport, tu fais du mma et du free fight depuis que tu es arrivé dans ce pays ‹ t'as un petit accent italien quand tu parles anglais, et ça charme plus d'une fille ‹ t'enchaines les conquêtes, depuis que tu es célibataire ‹ tes études d'art t'ont permises de devenir tatoueur, et t'as un petit salon improvisé chez toi, dans ta chambre ‹ t'es un mec qui vit la nuit, de part ton métier surtout ‹ t'as un gros groupe d'amis, sans eux tu ne pourrais pas vivre ‹ t'es quelqu'un d'assez sociable, t'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres ‹ tu te déplaces en moto, ou en vélo, t'aime bien la sensation des deux roues ‹ t'as reçu ton visa permanent il y a 10 ans, et depuis tu n'es retourné que très rarement en Italie ‹ tu es addict aux sodas, il est rare que tu boives de l'eau sans rien ajouter avec ‹ tu pourrais te nourrir exclusivement de Pringles, c'est ton petit plaisir ‹ t'adores la cuisine pourtant, surtout les plats typiques de ton pays, on dit de toi que tu es un vrai chef ‹ tu es très souvent avec tes écouteurs dans la rue, parce que la musique c'est ton truc ‹ tu joues d'ailleurs de la guitare et du ukulélé depuis ton plus jeune âge
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptySam 25 Nov 2023 - 15:08

Tatoué les gens un dessin symbolique pour eux, c’est ce que tu préférais. Comme Maxine avec son emblème de son pays natal, l’Angleterre. C’est pourquoi, tu lui soulignais que tu avais de la place de suite. Elle était enthousiaste à cette idée, de pouvoir se faire tatouer automatiquement. « Alors allons-y ! » dis-tu avec un léger rire, en voyant son entrain pour la séance. Quand elle te demandait si elle devait signer quelque chose, tu souriais. « En effet, j’vais te sortir une décharge » dis-tu en allant dans le salon. Tu allais au niveau de ton desk d’accueil et dans le tiroir, tu sortais une feuille d’un des tiroirs avec un stylo. C’était futile, mais tu faisais signer une décharge à tous tes clients la première fois qu’ils venaient te voir. C’était histoire de te dédouaner si jamais quelque chose ne se passait pas comme prévu, qu’ils ne respectaient pas les consignes de cicatrisation, etc. « Et voilà pour toi ! » dis-tu en retournant la rejoindre en lui tendant le papier.

__________________________

we're meant to be
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18596-ilmafiosofede-insta
adm f
Maxine Gray
Maxine Gray
POINTS : 139
MESSAGE : 3865
ICI DEPUIS : 06/11/2020
COMPTES : Alba
CRÉDITS : @whovian

STATUT : Je revois le début les premières semaines. On pourrait repartir à zéro. Et prendre le premier avion comme dans un film de merde (maxso)
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyDim 26 Nov 2023 - 19:14

C’était une occasion unique pour Maxine, de pouvoir se faire tatouer de suite. Souvent il y avait toujours un délai de plusieurs mois d’attente. Ce tatoueur avait l’air très chouette, il comprenait ce qu’elle voulait. « Trop bien, merci ! » Disait-il en souriant. Il y avait évidemment une décharge à signer, et le temps qu’il aille la chercher, Max en profitait pour envoyer un message. C’était l’occasion pour elle de balancer une story. Puis elle envoyait un message à Manny pour lui dire qu’elle arriverait un peu plus tard. Elle comprenait la décharge, il y avait des risques et Max en avait conscience. Il revenait et comme une parfaite petite élève, elle lisait tout. Les consignes étaient assez claires. Elle apposait son prénom et nom, avant de lire celle du tatoueur. Federico Luciano. Comme Orso. Maxine sentait une décharge dans son corps. Elle essayait d’oublier l’italien, ce n’était pas pour se faire tatouer pour toujours par son frère. « Luciano ? Comme Orso ? » Demandait-elle la gorge un peu nouée.

__________________________

Too smart for you.
by EXORDIUM.

Revenir en haut Aller en bas
adm h
Fede Luciano
Fede Luciano
POINTS : 0
MESSAGE : 5743
ICI DEPUIS : 06/06/2018
COMPTES : zach, april, milo , haley, percy & eliot
CRÉDITS : darkdreams-universe (avatar), annaëlle (signature), selly_ (crackship)

STATUT : en instance de divorce alors qu'il était marié depuis janvier '22, papa de jumeaux né à l'été '22

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: t'as quitté l'Italie pour tes études d'art à Bowen ‹ pour payer ton école, t'étais barman dans les bars du coin et t'as fini par adorer ça ‹ c'est toi l'ainé de la famille, tu as un frère et une soeur, des jumeaux ‹ tu les appelles quasiment tous les jours, parce qu'ils te manquent beaucoup ‹ tu fumes énormément, c'est un sale vice, un peu comme l'alcool ‹ quand tu es énervé, il t'arrive de jurer dans ta langue natale ‹ tu es un adepte du sport, tu fais du mma et du free fight depuis que tu es arrivé dans ce pays ‹ t'as un petit accent italien quand tu parles anglais, et ça charme plus d'une fille ‹ t'enchaines les conquêtes, depuis que tu es célibataire ‹ tes études d'art t'ont permises de devenir tatoueur, et t'as un petit salon improvisé chez toi, dans ta chambre ‹ t'es un mec qui vit la nuit, de part ton métier surtout ‹ t'as un gros groupe d'amis, sans eux tu ne pourrais pas vivre ‹ t'es quelqu'un d'assez sociable, t'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres ‹ tu te déplaces en moto, ou en vélo, t'aime bien la sensation des deux roues ‹ t'as reçu ton visa permanent il y a 10 ans, et depuis tu n'es retourné que très rarement en Italie ‹ tu es addict aux sodas, il est rare que tu boives de l'eau sans rien ajouter avec ‹ tu pourrais te nourrir exclusivement de Pringles, c'est ton petit plaisir ‹ t'adores la cuisine pourtant, surtout les plats typiques de ton pays, on dit de toi que tu es un vrai chef ‹ tu es très souvent avec tes écouteurs dans la rue, parce que la musique c'est ton truc ‹ tu joues d'ailleurs de la guitare et du ukulélé depuis ton plus jeune âge
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyLun 27 Nov 2023 - 12:46

Elle te remerciait pendant que tu allais chercher une décharge à l’accueil du salon. Tu revenais avec un papier et un stylo pour qu’elle la signe avant de se faire tatouer. C’était toujours quelque chose que tu faisais avant de tatouer quelqu’un pour la première fois. Même si la personne est déjà tatouer, ça te permet de te sécuriser si jamais rien ne se passe comme prévu, notamment lors de la cicatrisation. Alors la jeune femme lisait le papier, et c’est là que tout prenait une autre tournure. Elle te parlait de ton nom de famille mais aussi… de ton petit frère. Qu’est-ce qu’il avait foutu celui-là encore ? « Orso, c’est mon petit frère, oui » dis-tu en arquant un sourcil. Tu te demandais vraiment si ça allait te couter une cliente. Parce que là, tu vas lui en vouloir au p’tit Luciano. « Qu’est-ce qu’il a fait, encore ? » soufflas-tu en posant ta main sur ton front. T’espères juste qu’elle va pas prendre ses jambes à son cou pour aller dans un autre salon. Si Orso t’empêchait de faire du chiffre dans une période où financièrement c’est pas la joie, t’allais sérieusement lui en vouloir.

__________________________

we're meant to be
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18596-ilmafiosofede-insta
adm f
Maxine Gray
Maxine Gray
POINTS : 139
MESSAGE : 3865
ICI DEPUIS : 06/11/2020
COMPTES : Alba
CRÉDITS : @whovian

STATUT : Je revois le début les premières semaines. On pourrait repartir à zéro. Et prendre le premier avion comme dans un film de merde (maxso)
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyJeu 28 Déc 2023 - 15:42

Ce nom de famille, il la hantait. Tout son épiderme frissonnait, se rendant compte qu’en face d’elle se trouvait le grand frère d’Orso. Ce n’était pas possible, surtout qu’elle s’apprêtait à signer. Ce tatouage, elle le voulait, elle adorait le dessin. Mais jamais, l’anglaise ne se ferait tatouer par le frère d’Orso. A chaque fois qu’elle verra son tatouage, elle pensera forcément à Orso. Ce n’était pas une bonne idée, surtout qu’elle voulait à tout prix l’oublier. Le tatoueur confirmait son lien de parenté. « Son grand frère comme Fede ? » Disait-elle la gorge nouée. Orso et elle n’avaient jamais rencontré les amis ou la famille de l’autre, mais pendant leur discussion du début, ils avaient un peu parlé. Maxine ne connaissait rien de Fede, juste que c’était le frère de l’homme qu’elle aimait. L’anglais ne répondait pas à sa question, se levant. « Je suis désolée, je ne peux pas. » Elle sentait ses yeux s’humidifier, et elle prit ses affaires. Elle s’en voulait mais elle ne pouvait pas rester là, pas en face de son frère.

__________________________

Too smart for you.
by EXORDIUM.

Revenir en haut Aller en bas
adm h
Fede Luciano
Fede Luciano
POINTS : 0
MESSAGE : 5743
ICI DEPUIS : 06/06/2018
COMPTES : zach, april, milo , haley, percy & eliot
CRÉDITS : darkdreams-universe (avatar), annaëlle (signature), selly_ (crackship)

STATUT : en instance de divorce alors qu'il était marié depuis janvier '22, papa de jumeaux né à l'été '22

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: t'as quitté l'Italie pour tes études d'art à Bowen ‹ pour payer ton école, t'étais barman dans les bars du coin et t'as fini par adorer ça ‹ c'est toi l'ainé de la famille, tu as un frère et une soeur, des jumeaux ‹ tu les appelles quasiment tous les jours, parce qu'ils te manquent beaucoup ‹ tu fumes énormément, c'est un sale vice, un peu comme l'alcool ‹ quand tu es énervé, il t'arrive de jurer dans ta langue natale ‹ tu es un adepte du sport, tu fais du mma et du free fight depuis que tu es arrivé dans ce pays ‹ t'as un petit accent italien quand tu parles anglais, et ça charme plus d'une fille ‹ t'enchaines les conquêtes, depuis que tu es célibataire ‹ tes études d'art t'ont permises de devenir tatoueur, et t'as un petit salon improvisé chez toi, dans ta chambre ‹ t'es un mec qui vit la nuit, de part ton métier surtout ‹ t'as un gros groupe d'amis, sans eux tu ne pourrais pas vivre ‹ t'es quelqu'un d'assez sociable, t'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres ‹ tu te déplaces en moto, ou en vélo, t'aime bien la sensation des deux roues ‹ t'as reçu ton visa permanent il y a 10 ans, et depuis tu n'es retourné que très rarement en Italie ‹ tu es addict aux sodas, il est rare que tu boives de l'eau sans rien ajouter avec ‹ tu pourrais te nourrir exclusivement de Pringles, c'est ton petit plaisir ‹ t'adores la cuisine pourtant, surtout les plats typiques de ton pays, on dit de toi que tu es un vrai chef ‹ tu es très souvent avec tes écouteurs dans la rue, parce que la musique c'est ton truc ‹ tu joues d'ailleurs de la guitare et du ukulélé depuis ton plus jeune âge
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) EmptyDim 31 Déc 2023 - 11:59

Tu savais pas trop ce qui était entrain de se passer mais tu savais que ce n’était pas ta faute mais celle de ton frère. Étrange… qu’est-ce qu’il a fait encore celui-là ? Tu confirmais que tu étais bien le grand frère Luciano et tu voyais que la jeune femme était entrain de se crisper. Tu étais un peu désemparé, tu savais pas trop quoi faire. « Oui, Fede Luciano, c’est moi » dis-tu un peu interloqué. Elle semblait vraiment être au trente sixième dessous et ça te plaisait pas trop. Tu demandais ce que ton frère avait bien pu lui faire mais elle ne répondait pas. Elle prenait simplement ses affaires pour s’en aller. « Mais attends ! » dis-tu en essayant de la retenir. Mais tu aurais eu beau faire n’importe quoi, jamais elle ne serait rester pour te raconter. Alors tu te retrouver comme un idiot avec ton dessin de tasse fumante entre les mains et désemparé de savoir que tu perdais des clients à cause de ton frère. T’espérais juste qu’il n’avait pas joué au con avec elle, elle semblait d’être une jeune femme adorable.

FIN DU SUJET. :coeur:

__________________________

we're meant to be
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18596-ilmafiosofede-insta
Contenu sponsorisé
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty
MessageSujet: Re: dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)   dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
dans ma ville, on traîne, entre le béton les plaines, dans les rues pavées du centre (maxine)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La belle au bois dormant du centre-ville (ft. l. silverton)
» #12 - notre histoire n'aurait jamais pu finir dans le calme et la tendresse - maxine
» Une sortie au centre commercial.
» La joie des rues [pv. Charlotte L. Sullivan]
» #17 tu m'trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites, et les virages. (tahlia)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: