AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-44%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, PC)
86.99 € 155.01 €
Voir le deal

 

 tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari

Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2509
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari EmptyMar 6 Juin 2023 - 2:16

20h. Ca faisait un p'tit moment que j'avais pas revu Ari. On avait chacun eu nos vies d'nos côtés, lui avec sa fille et sa nouvelle vie à Bowen et moi, avec ma nouvelle relation avec Leyla. Et puis, faut le dire telle que les choses sont, comme on avait pris l'habitude, chacun, d'pas se voir depuis des années, c'était plus difficile d'prendre le temps de se capter et de se caler une petite soirée. Cela dit, on avait pris le temps de s'envoyer quelques textos et on s'était entendu pour s'faire une soirée au bar, comme au bon vieux temps. Parce que j'avais quand même bien envie d'lui donner une seconde chance à Ari. Il avait été convainquant la fois où on s'était revu. Ses intentions, elles étaient claires. L'idée c'était pas de mettre le bordel dans la vie d'Avery. Et moi, c'était surtout de ça dont j'avais peur. Mais j'avais décidé d'le croire et comme j'étais pas rancunier pour deux sous, j'avais tourné la page.

Ce soir là, j'étais à peu près à l'heure. J'arrivais au Elm Street, à bord de mon skate que j'fourrais sous mon bras juste avant d'arriver à l'intérieur du bar. J'remarquais tout de suite Ari, déjà installé à une table. "Hé mec, désolé du retard. On change pas une équipe qui gagne!" Je n'avais jamais été ponctuel, même à l'époque, force est de constater que peu de chose avait changé de ce côté là. J'm'installais en face de lui, j'faisais encore tout un tas de grabuge quand j'm'installais, j'étais une petite tempête à moi même et on sentait bien que là, j'avais un maximum d'énergie qui bouillait en moi. "T'as déjà commandé? Comment j'ai envie d'une bonne bière là." J'souris puis je portais mon attention vraiment sur Ari. J'lui donnais un p'tit coup dans l'épaule de ma main, un genre d'accolade amical. "J'suis bien content d'être là ce soir. T'as pu te libérer facilement avec Joy?" J'lui souris, clairement, j'suis super heureux d'pouvoir enfin passer du temps avec Ari. Très loin d'imaginer que dans sa tête à lui, il y avait une jolie tempête qui s'agisait.

@Ari Coleman

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Anonymous
Invité
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: Re: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari EmptyJeu 8 Juin 2023 - 22:34

Presque deux mois s'étaient écoulés depuis que le chemin d'Ari avait croisé celui d'Avery pour la deuxième fois depuis son retour à Bowen. Et si la rencontre avait présenté des airs de paradis les premières minutes, les évènements qui avaient suivi relevaient plutôt de l'enfer. Un cœur brisé, une main pétée, c'était le butin qu'Ari avait récolté ce soir-là. Conscient qu'il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même. Mais ça ne rendait pas la chose plus facile à accepter. Ni moins douloureuse. Avery avait tourné la page. Peut-être qu'elle l'aimait encore. Peut-être qu'elle l'aimerait toujours, une petite partie d'elle, en tout cas. Mais ça n'avait pas d'importance. Il lui avait fait trop de mal. Un autre prenait désormais soin d'elle, Ari l'avait bien compris. Alors, lui aussi, il avait tenté d'avancer. Tâche qui lui apparaissait ardue initialement, particulièrement au sein de cette ville, dans laquelle il était revenu pour tenter de reconquérir son ex fiancée. Mais en fin de compte, le monde ne s'était pas arrêté. Les jours étaient passés. Les os de sa main s'étaient reconstruits. Ari avait fait sa vie, tentant de penser à Avery le moins possible. Et il se surprenait parfois à passer plusieurs jours paisibles, sans qu'elle n'occupe son esprit. C'était surement ça, passer à autre chose.

Ce soir, Ari avait rendez-vous avec Elijah. Plusieurs mois s'étaient également écoulés depuis leurs retrouvailles un peu mouvementées. Le jeune homme était content qu'ils aient pu se trouver un moment pour se revoir. Il était cependant un peu nerveux, il devait bien l'admettre. En effet, Ari s'était trouvé incapable d'avouer à son ami ses intentions envers Avery la dernière fois qu'ils s'étaient vu. Il avait été assez clair au cours de leur discussion que Elijah ne tolèrerait pas qu'Ari revienne pour foutre le bordel dans la vie d'Avery. Alors il n'avait rien dit. Il avait tu ses rêves de reconquête. Espérant au fond de lui que si un succès l'attendait, son ami serait content pour eux et que tout finirait bien. Ari réalisait bien désormais qu'il s'était fourré le doigt dans l'œil jusqu'à l'omoplate. Avait-il seulement eu un jour une micro chance de succès ? Peu probable. Installé à une table depuis quelques minutes, Ari avait commandé deux pintes avant de s'asseoir, songeur. Il avait envie de raconter la vérité à Elijah. De se confesser. Mais il n'avait pas envie de perdre de nouveau son amitié qu'il savait avoir récupéré avec un équilibre fragile. Car oui, se barrer pendant quatre ans sans nouvelles laissait des traces. Ari fût tiré de ses pensées par l'arrivée de son ami. Il sourit, bien content malgré tous ces doutes. "Haha, pas de soucis, je suis pas le plus ponctuel non plus." Il regarda Elijah s'installer en face de lui, débordant d'énergie. "Ouaip, j'ai commandé deux pintes, j'me suis dis que sur ça aussi, on changeait pas une équipe qui gagne." Et justement, la serveuse du soir, une blonde manifestement peu heureuse d'être ici (coucou Sierra), leur apporta leurs bières qu'elle déposa sur la table. Ari se saisit de sa pinte et la leva pour trinquer avec son ami. Il buvait désormais avec modération depuis quelques mois mais ce soir, ça méritait bien une petite bière. "Moi aussi, j'suis content ! Le temps passe vite ça fait déjà un bail depuis la dernière fois." Il but une gorgée. "Ouais, Joy est chez sa grand-mère, je suis libre toute la soirée." Un avantage certain de la proximité des grands-parents lorsqu'on est parent. "Alors ? Tu racontes quoi ?" enchaina Ari, désireux de ne pas commencer par raconter ses aventures.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2509
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: Re: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari EmptyVen 9 Juin 2023 - 20:19

Il y avait beaucoup de choses qui s'étaient passé dans ma vie depuis que j'avais appris que Ari était revenu à Bowen et que j'étais allé lui rendre visite, d'abord très remonté contre lui puis finalement plutôt attendrit par sa personne. En vrai, j'étais pas un mec rancunier, j'étais plutôt partisan d'la seconde chance. Alors après m'être assuré qu'il n'irait pas mettre le bordel dans la vie d'Avery, on s'était quitté en bon terme, se promettant d'se revoir très vite. Mais finalement, deux mois s'étaient écoulés, au moins. Et entre temps, Alexis avait eu son accident, j'avais rencontré Leyla, et ma vie avait été happé par ces deux grands événements. C'était assez paradoxale, ces deux trucs, d'un côté j'avais à peine vue que ma meilleure amie sombrait dans un gouffre sans fin, et de l'autre côté, j'avais des p'tites étoiles dans les yeux à chaque fois que je voyais Leyla. Dealer avec ces deux trucs là, ça n'avait pas été évident, j'm'étais pris une bonne claque quand j'avais ramassé Alexis en pleine rue, inconsciente, bien shooté à l'oxy et que j'avais mesuré l'ampleur des dégâts. Alors depuis une semaine, je veillais sur Alexis, du mieux que je pouvais sans délaisser Leyla pour autant.

Mais quand on s'était texté avec Ari, pour s'caler une p'tite soirée entre potes, j'avais réussi à me libérer. Beck prenait la relève avec Alexis, et j'avais promis à Leyla qu'on s'retrouverait dès le lendemain. On passait beaucoup de temps ensemble, et ça me faisait un bien fou. En arrivant au bar, j'étais en retard et en apercevant Ari, j'm'étais excusé directement. Apriori, il n'attendait pas depuis très longtemps puisqu'il ne semblait pas agacé. J'avais pris place en face de lui, dans une agitation digne de moi-même, bruyamment, faisant des grands gestes pour bien caler mon sac à dos et ma planche de skate à pied d'ma chaise. Je souriais à ses mots. "Bien joué mon pote!" que j'lui rétorquais concernant les pintes, à l'instant où la serveuse arrivait, pas bien souriante elle pour le coup. Elle déposa les pintes et tourna les talons sans rien dire de plus. J'regardais Ari, écarquillant les yeux et faisant une p'tite grimace genre "eh bah celle là, elle est pas heureuse d'être là" (coucou sierra again). Aussitôt, on trinquait et on bu la première gorgée de la soirée. Bordel, que ça faisait du bien une bonne bière fraiche avec un bon pote. "Mais ouais, comment l'temps il passe trop vite.. c'est indécent." Ari avait réussi à faire garder sa fille par ses parents, et du coup, on avait apriori une bonne partie d'la soirée rien que pour nous. Ari lança les hostilités en premier, histoire d'prendre d'mes nouvelles. J'posais ma bière sur la table et j'me reculais sur ma chaise, me mettant à l'aise, passant mes deux mains derrière ma tête, comme pour m'étirer. "Eh baaah.." que j'commençais, réfléchissant à comment lui raconter ma vie assez simplement mais en racontant des trucs un peu intéressant tout de même. Je reprenais : "... il s'est passé pas mal de truc, notamment l'fait que j'ai rencontré une fille, genre quoi ? Quelques jours après qu'on se soit vu. Et puis bah, c'est super cool quoi, on est vraiment bien ensemble." J'avais pas voulu lui étaler trop d'détails, j'imaginais que lui, d'son côté, il avait encore des ressentis vis à vis d'Avery et j'avais pas envie d'lui renvoyer mon bonheur au visage. J'passais aussi sous silence l'accident d'Alexis et son problème avec l'oxy, assez certain qu'elle n'aimerait pas que j'dévoile tout ça, comme ça.

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Anonymous
Invité
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: Re: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari EmptyLun 12 Juin 2023 - 22:29

Elijah était une véritable petite boule d'énergie et si ça pouvait en agacer certains, ça avait toujours fait marrer Ari. Après tout, c'était tellement plus sympa, un ami comme ça. Avec le recul, Ari s'en voulait d'avoir laissé leur amitié derrière lui, quatre ans auparavant. Il aurait aimé réaliser à l'époque qu'il pouvait compter sur Eli, se confier à lui. Tout aurait alors peut-être tourné différemment, son ami l'aurait peut-être empêché de quitter Bowen lâchement. Il l'aurait certainement empêché de briser ses accordailles avec Avery.  Mais ce qui était fait, était fait. Ari s'empêchait de ressasser le passé désormais. Il l'avait trop fait, toutes ces années. Douche froide en revenant à Bowen, méritée et probablement salvatrice, en fait. C'est devant les mots sans appel d'Avery qu'il avait pu commencer à avancer. Ari était heureux d'avoir renoué avec Elijah. Il espérait ne pas tout mettre en péril à nouveau, dès leur deuxième rencontre, avec un secret trop lourd à porter. Il rigola et haussa les épaules avec un air perplexe, en réponse à la grimace de son pote visant à commenter l'attitude de la serveuse qui ne semblait clairement pas passer sa meilleure soirée. Ari but une gorgée alors que son ami commentait le temps qui s'écoulait bien trop rapidement. "Essaye d'avoir des enfants, c'est flippant. Ça prend cinq centimètres en une nuit ces machins. Je vais cligner des yeux un jour et Joy sera ado" dit-il, ne rigolant qu'à demi. Cette perspective l'effrayait véritablement, au fond.  Il demanda alors des nouvelles à son ami, Ari. Désireux de rattraper le temps perdu, sur les derniers mois qui venaient de s'écouler mais aussi concernant leur complicité passée. Elijah n'était pas rancunier et Ari en était le plus heureux du monde. Mais du chemin restait peut-être encore à faire pour retrouver l'amitié qu'ils partageaient avant. Il regarda le jeune homme réfléchir face à lui pendant qu'il engloutissait une nouvelle gorgée de la pinte. "Mais non ? C'est génial mec !" Ari était en réalité sincèrement heureux pour son ami, ses propres tourments sentimentaux étant pour l'instant relégués dans un coin de son cerveau, dans l'attente de surgir plus tard dans la soirée, sans le moindre doute. "Je la connais ? Vous êtes en couple officiel ?" Questions qui fusent, montrant l'excitation d'Ari face à cette nouvelle. C'était toujours cool, une union naissante. A y réfléchir, Ari n'avait encore aucun ami marié. Il aurait été le premier, quatre ans auparavant. Mais depuis, personne n'avait sauté le pas. Il imagina Elijah en marié. Pas le moindre doute que la fête serait à la hauteur de la boule d'énergie qu'il était. Wow, wow, slow down, Ari. Elijah venait de lui annoncer un simple début d'histoire et voilà qu'il imaginait déjà son ami essayant de voler la jarretière de sa nouvelle compagne pendant leurs noces. Complètement barré. La serveuse peu aimable avait-elle glissé quelque chose de suspect dans sa bière ?
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2509
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: Re: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari EmptyMer 14 Juin 2023 - 21:39

Au fond, j'étais content d'avoir retrouvé Ari. Même si j'avais été un peu réticent au début - voire carrément menaçant, dans le fond, j'étais un mec sympa, pas très rancunier et j'savais bien ce qu'on ressentait quand on agissait de façon lâche. C'était un peu ma marque de fabrique aussi, alors j'avais décidé de tourner la page. Me promettant tout de même de rester attentif à ses agissements, j'voulais vraiment pas qu'il retourne voir Avery, une seconde fois. Cela dit, j'avais décidé d'lui faire confiance et d'le revoir ce soir, c'était vraiment chouette. J'étais assez content, et mon énergie débordante montrait bien que j'étais heureux. Vraiment. D'le retrouver. Ari, c'était vraiment un bon pote avant et j'étais assez certain qu'il allait reprendre cette place, au fil du temps. La serveuse nous apporta nos bières et on se concentra une bonne fois pour toute vers nous. J'ris à ses mots, tout en secouant la tête. "Nan, nan, les enfants, j'laisse ça aux personnes responsables, genre mon frère ou toi! C'est mieux pour tout le monde." J'serais incapable de m'occuper à temps plein d'un enfant, j'le savais, j'voyais bien Ari ou Daniel, comment ça leur prenait un temps fou. J'avais pas cette patience. Très vite, j'en venais à lui donner d'mes nouvelles, parlant inévitablement de Leyla et notre amour naissant. Ari, il semblait vraiment content pour moi, j'avais pas vraiment envie d'lui étaler ma joie au visage, par apport à l'amour, c'était encore un peu délicat. Mais apparement, il était curieux et enjoué pour moi. Je réfléchissais à sa question. "J'crois pas que tu la connaissance, elle est pas à Bowen depuis très longtemps. Elle s'appelle Leyla, ça te dit peut-être quelque chose?" Après tout, Bowen c'était pas si grand, c'était tout à fait possible qu'Ari ait croisé Leyla depuis son retour. Je hochais la tête à sa question. "Ouais, j'crois bien que c'est officiel, vu le temps qu'on passe ensemble.." J'avais toujours un petit sourire niais accroché au visage quand je parlais de ma belle Leyla. Ouais, j'étais définitivement beaucoup plus romantique que j'voulais bien l'avouer. C'était bien de parler de moi, mais j'avais aussi bien envie de savoir comment se passait le retour d'Ari à Bowen. Je repris une gorgée de bière avant de prendre de ses nouvelles lui. "Bon et toi Bro ? T'en ai où ? Ton retour ici s'est bien passé?" J'marchais un peu sur des oeufs, parce que j'savais bien que ça avait pas du être bien facile de revenir ici. J'étais assez curieux de savoir comment il se sentait Ari. Bien, je l'espérais. C'était important maintenant qu'il devait s'occuper d'une petite fille en plus de lui.

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Anonymous
Invité
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: Re: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari EmptyLun 19 Juin 2023 - 18:40

Ari rit de bon cœur à la réponse de son ami sur les enfants, hochant la tête d'un air entendu. Il n'avait en fait pas réellement eu d'autre choix que de le devenir, responsable, lorsque l'existence de Joy lui avait été révélé. Peut-être qu'un autre aurait continué à fuir, continué à garder la tête dans le sable. Mais Ari n'avait pas pu. Il ne savait que trop bien ce que c'était, de grandir sans père. Alors au diable toutes les petites préoccupations qu'il pouvait avoir à l'époque, Joy était devenue sa seule et unique priorité et il avait dédié toutes ses actions à faire en sorte qu'elle ait la meilleure vie possible. Donc oui, responsable, il l'était devenu. Adulte. Presque instantanément. Et voilà qu'il était désormais professeur, une nouvelle casquette qui ne faisait que renforcer l'image du mec responsable. Dommage qu'un aspect de sa vie ait cruellement souffert de la découverte de sa paternité. Avery laissée derrière et un vide alors jamais comblé dans son cœur, à Ari. Cependant le jeune professeur fut sincèrement heureux lorsque son ami lui confia avoir débuté une nouvelle histoire amoureuse. Cherchant à en savoir plus, Ari secoua la tête lorsqu'Elijah lui donna le nom de l'heureuse élue. "Non ça me dit rien, mais pas étonnant du coup si elle est arrivée y a pas longtemps." Ari regarda le sourire niais collé au visage de son ami avec un petit air malicieux et ce fut sans surprise qu'il confirma le caractère officiel de leur relation. "J'suis content pour toi. Peut-être que tu me la présenteras à l'occasion. Si tu veux, bien sûr !" Ari ne voulait pas être trop intrusif ou trop pressant, mais il espérait qu'il serait possible de retrouver l'amitié que les deux garçons partageaient par le passé. Le genre d'amitié qui lui aurait définitivement valu une présentation de sa nouvelle copine, au détour d'une soirée. Ari but une nouvelle gorgée de sa bière alors qu'Elijah l'interrogeait sur lui. Sujet épineux. Par où commencer. "Mmh, le retour s'est relativement bien passé si on omet quelques rencontres surprises que tu connais déjà." Il se recula sur sa chaise, gardant une main sur son verre. "Joy s'est bien acclimatée à l'école et moi aussi d'ailleurs." dit-il en souriant. Il pinça les lèvres. "Après pour être honnête... Les dernières semaines ont pas été super faciles." Il hésitait, Ari. Mais finalement, il se jeta à l'eau. "J'ai recroisé Avery. Début avril au Adam & Yves." Ari leva le regard vers son ami, désireux de connaître la réaction qu'allait provoquer ces propos qui n'étaient que le début des révélations qu'il avait à faire.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2509
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: Re: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari EmptyJeu 22 Juin 2023 - 21:19

J'étais content de passer du temps avec Ari. Vraiment. Ce type m'avait bien manqué ces dernières années. C'était quelqu'un de vraiment bien, avec qui j'avais de très bons souvenirs. Ca avait été entâché par sa disparition du jour au lendemain mais maintenant qu'il était de retour, j'mettais un point d'honneur à le garder dans mon cercle. Parce que sa présence, elle était toujours bien appréciée. Il avait un très bon fond, j'l'appréciais vraiment et j'espérais que notre amitié allait continuer comme ça, encore longtemps. J'lui avais donné une seconde chance après son retour et j'crois que c'était une très bonne décision. J'lui parlais un peu de Leyla et de l'histoire naissante qu'on vivait tous les deux. La dernière fois qu'on s'était parlé, avec Ari, j'étais en plein doutes sur ma relation avec Primrose mais de l'eau avait coulé sous les ponts depuis. Et même si j'essayais d'pas lui envoyer mon bonheur au visage, j'crois que mon p'tit sourire béat inscrit sur mes lèvres parlait largement pour moi. "J'te la présenterais avec plaisir! Tu vas voir, elle est adorable. Elle a rencontré aucun d'mes potes pour l'instant. Avec Beck et Elmo, on sait jamais tu vois." J'me marre rien qu'en pensant à mes deux potes qui allaient très probablement essayer d'me foutre la honte. J'les connaissais. J'marquais une pause avant de rajouter. "Mais avec toi, j'serais sûrement plus en confiance!" Ari, c'était pas le genre à raconter des trucs gênants sur moi, ce qui était de toute évidence le genre de Beck et Elmo, sans l'ombre d'un doute. Après avoir parlé de ma vie, j'étais curieux de savoir comment Ari avait vécu son retour. Je l'écoutais attentivement, buvant une gorgée de bière au passage. J'souris doucement lorsqu'il abordait les premières surprises à son arrivée. J'en faisais partie et j'relevais pas, on en avait déjà largement parlé, mais j'étais contente d'apprendre que Joy s'était bien acclimaté, c'était évident à ce stade, que c'était la préoccupation numéro une d'Ari. Puis, il piqua ma curiosité, en me parlant des dernières semaines assez difficile. Je fronçais des sourcils, un peu inquiet d'savoir ce qui avait pu se compliqué. La réponse ne tarda pas à arriver. Il avait revu Avery. "Oh." que j'lâchais simplement. J'partais du principe qu'ils s'étaient probablement croisé par hasard. Parce que j'considérais que Ari n'aurait pas eu l'idiote idée d'aller la chercher par lui même. Mais j'voulais juste m'en assurer. "Vous vous êtes croisé par hasard? Bowen, c'est une p'tite ville, c'était un peu inévitable." J'voulais pas juger trop vite, parce que pour l'instant, ça n'avait rien de dramatique. Mais j'gardais bien en tête que ça n'avait pas été "super facile" d'après ses propres mots. "J'imagine que ça devait être .. un peu froid entre vous?" J'marchais un peu sur des oeufs, parce que j'étais vraiment le cul entre deux chaises à ce moment là. Avery était très importante pour moi, mais Ari avait repris une place aussi dans ma vie, c'était mon pote quoi. Et j'voulais pas juger qui que ce soit trop vite. J'restais vigilant tout de même, à l'écoute d'Ari et de ce qu'il avait à me révéler.

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Anonymous
Invité
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: Re: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari EmptySam 24 Juin 2023 - 22:38

Ari était heureux de savoir que son ami l'était également, sa nouvelle relation semblant le combler au vu du sourire qui ne le quittait plus depuis qu'il avait mentionné Leyla. Il fut content lorsque son ami approuva l'idée des présentations et rigola à la mention des meilleurs amis d'Elijah auxquels il ne faisait manifestement pas confiance pour donner une bonne image de lui. "Haha, je serai sage, promis." Les deux amis enchainèrent alors sur la vie d'Ari et ce dernier lui confia ce qui lui trottait dans l'esprit depuis le début de la soirée, cette fameuse nuit en boite avec Avery. Elijah semblait pour l'instant calme et prudent, cherchant à en savoir plus peut-être avant de réagir. Ari fronça les sourcils à sa première question. "Ouais, une petite ville, j'te le fais pas dire. J'avais croisé son... nouveau mec par hasard genre une semaine avant. A l'hôpital." Parce que bien sûr il fallait que le nouveau mec de son ex fiancée soit médecin, sinon ce n'était pas drôle. "La rencontre était pas des plus sympathiques et du coup ouais quelques jours après je suis tombée sur elle en boite. Par hasard." Hasard ou destin, question toujours en suspend. Mais Ari préférait bien préciser qu'il n'avait nullement cherché à provoquer la rencontre, il se doutait qu'Elijah n'aurait pas apprécié le contraire. A la nouvelle question de son ami, Ari fronça un peu plus les sourcils, une moue peu convaincue sur le visage. "Mmh non, en fait elle avait un peu bu. Et moi aussi. Du coup elle était nettement plus détendue qu'à la clinique vétérinaire." Le contexte professionnel de leurs premières retrouvailles n'avait clairement pas contribué à une ambiance sereine. Ari se demandait si Elijah pouvait déjà voir la tournure que prenait cette histoire. Lui et Avery. Bourrés en boite de nuit. "Bref, euh, on a un peu discuté, on a pris un verre et... On s'est embrassé." Sentence énoncée de but en blanc parce qu'Ari ne voyait pas comment annoncer un truc pareil de manière délicate. Il préféra ne pas préciser que c'était Avery qui avait initié le baiser puisqu'après tout, il ne s'était pas fait prier pour plonger dedans, Ari. Il n'osait pas trop regarder son ami dans les yeux en cet instant et préféra enchainer avant de lui laisser le temps de répliquer. Ou pour lui laisser le temps d'assimiler la nouvelle, au choix. "Après c'est parti en couille, on s'est un peu hurlé dessus... c'était... un carnage." Murmura-t-il en baissant les yeux sur sa bière, peu fier de ces évènements. Ari omit volontairement de mentionner la main cassée qu'il avait gagné dans le processus, résultat d'un duel perdu avec un mur, geste stupide qui ne lui ressemblait pas. Mais il avait été fou de rage ce soir là. Fou de douleur.  
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2509
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: Re: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari EmptyMar 27 Juin 2023 - 1:33

Je sais que Ari, il sera pas du genre à essayer de raconter des histoires honteuse sur mon passé juste pour me foutre la honte devant ma nouvelle copine. Et je sais aussi qu'à l'inverse, Beck et Elmo se feront un plaisir de raconter des conneries. Alors, j'suis plus tenté par l'idée de présenter Leyla à Ari. Même si je sais parfaitement qu'elle finirait par rencontrer tous mes potes et que de toute façon, ils faisaient aussi partie intégrante de ma vie et il fallait que j'me résolve a accepter que oui, moi, aussi, j'avais une grosse part de connerie en moi.

Très vite, avec Ari, on en vient à parler de lui et de son installation à Bowen qui, à l'entendre n'avait pas été de toute repos. Je l'écoutais attentivement. Je grimaçais quand il me racontait avoir rencontré Hugo, à l'hôpital et que ça ne serait pas hyper bien passé. J'pouvais bien le croire et à l'entendre, je voyais bien qu'il n'avait pas provoqué la rencontre. Tout comme celle qu'il avait vécu avec Avery, quelques jours après en boite. J'voyais pas pourquoi il me mentirait la dessus, et déjà, je partais avec beaucoup moins d'aprioris sur la suite de l'histoire. Bowen c'était tout petit comme ville et on avait vite fait de croiser des connaissances, à chaque coin de rues. J'marchais toujours sur des oeufs pour la suite de l'histoire, parce que je sentais bien que Ari, il avait des trucs à me dire, un peu plus importants que tout ça. Je l'écoutais attentivement, gardant le silence après ma question. J'aurais eu tendance à trouver ça bien qu'ils soient plus détendus pour se parler. Mais j'attendais toujours la suite. J'avais pas un regard inquisiteur envers Ari, j'attendais juste de savoir où il voulait en venir. Et comme j'me doutais, il me révéla qu'ils s'étaient embrasser. J'écarquillais un peu les yeux, sous la surprise. "Oh." que j'lâchais, vraiment surpris, entre la méfiance et la déception. Ari ne me laissa pas parler davantage, clôturant son récit en m'expliquant le carnage dans lequel s'était fini leur rencontre. Il avait un peu baissé les yeux, visiblement penaud de me livrer tout ça. J'voyais bien que tout ça, ca remuait vraiment Ari et qu'il n'avait pas chercher à ce que ça se passe. Mais ils s'étaient embrassés. J'pensais à Avery et au bazar qu'elle devait avoir dans sa tête maintenant. J'soupirais un peu, regardant Ari, presque désolé. J'me reculais dans ma chaise, plaçant mes deux mains derrière la tête, comme pour m'étirer et prendre le temps de réfléchir aussi. "Mec, tu te facilite pas la tâche là vraiment." que j'avais lâché, sans quitter ses yeux. "Mais, force est de constater que t'as pas chercher c'qui est arrivé." Je marquais une nouvelle pause, avant de reprendre, tentant d'être impartial dans cette histoire. "Ca pouvait difficilement se passer dans le calme vos retrouvailles tu sais. T'as mis un beau bordel dans sa tête à Avery." Mais là, ce qui m'importait avant tout, c'était Ari, celui que j'avais en face de moi. "Toi, t'en pense quoi de tout ça? J'veux dire, tu attends quoi d'elle, au juste?" J'étais pas du tout menaçant, j'essayais juste de comprendre. Parce que là, dans l'histoire, il y avait sacrément des ressentis, une bonne dose de sentiments, et j'voulais pas juger, j'étais personne. Même si, au fond, ça m'embêtait qu'Avery soit dans la tourmente. Mais j'pouvais pas non plus en vouloir à Ari, il avait rien provoqué. Si on omet son retour ici. Bien évidemment. Mais j'étais ok avec ça maintenant. Il avait le droit, Ari, d'être ici.

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Anonymous
Invité
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: Re: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari EmptyMar 4 Juil 2023 - 20:39

Un simple "oh" sortit de la bouche d'Elijah lorsqu'Ari annonça la nouvelle. Un baiser perdu, échangé sous l'influence de l'alcool, sous l'influence de sentiments pas totalement éteints même après quatre ans d'absence. Mais regretté aussitôt, par Avery du moins, elle l'avait alors rejeté et tout s'était emballé. Ça l'avait blessé Ari. Terriblement. Juste retour des choses probablement après tout le mal qu'il avait pu lui faire à son ex-fiancée. Mais ça ne changeait rien à la souffrance qu'il avait ressenti lorsqu'il avait entendu Avery parler d'Hugo, lui jeter au visage qu'elle le détestait et qu'elle venait de faire une erreur. Sale soirée, assurément. Mais aussi la soirée de la renaissance dans un sens, il le voyait désormais, Ari. Le tournant nécessaire, peut-être, dans sa vie sentimentale qui stagnait beaucoup trop depuis ces quatre dernières années. Un peu honteux il conclut son monologue par une simple évocation vague de la tournure peu glorieuse qu'avait pris la soirée après le baiser. Il releva le regard  vers son ami alors que ce dernier basculait en arrière sur sa chaise. Il l'écouta parler, petit sourire triste devant sa remarque, non il ne s'était pas vraiment facilité la tâche mais comme le souligna alors Elijah avec justesse, Ari n'avait pas vraiment cherché cette situation. Le destin avait mis Avery sur son chemin ce soir là alors qu'il était complètement réfractaire à l'idée de sortir en boite de nuit à l'origine. Il hocha la tête à l'évocation du bordel dans la tête d'Avery. C'était en effet fort probable que cette soirée n'ait pas eu le même effet de renaissance chez la jeune femme, même s'ils s'étaient finalement quitté de manière plutôt calme, tout ayant été dit et la page semblant pouvoir être enfin tournée. "J'attends..." Il secoua la tête et regarda son verre, à nouveau. "J'attends plus rien, je crois. Je vais pas te mentir Elijah, quand je suis revenu à Bowen en février... J'étais toujours amoureux d'Avery. C'était la plus grosse connerie de ma vie de la quitter y a quatre ans." Il releva les yeux vers son ami, décidant d'être totalement transparent avec lui. Il sentait Elijah prêt à l'écouter de manière impartiale et ça lui faisait du bien, à Ari. "Si y avait eu la moindre de chance de la récupérer, je l'aurais saisi sans hésiter. Et quand on s'est embrassé... j'y ai cru pendant un court instant, tu vois." Il grimaça. "Mais après... J'ai bien compris que j'arrivais bien après la bataille. Je lui ai fait trop de mal, y a plus rien à récupérer." Il attrapa son verre dans une main, le manipuler permettant probablement d'évacuer inconsciemment les sentiments désagréables qui l'habitaient encore en parlant de tout ça. "J'attends plus rien, non. Au final ça a été très dur à vivre cette soirée mais ça m'a permis de me rendre compte qu'il faut que j'avance maintenant. Sans Avery." Il se tut finalement pour boire une gorgée de sa bière.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
MESSAGE : 2509
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: Re: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari EmptyJeu 6 Juil 2023 - 23:04

J'ressentais pas de colère ce soir là. Aucune. Parce que Ari, il me parlait avec son coeur, il était honnête, il était transparent. J'voyais bien que ça servirait à rien d'lui faire la moral, d'enfoncer le couteau encore un peu plus profondément dans la plaie. C'était inutile. Ari, il s'était fait du mal tout seul. Et à ce moment là, c'était pas du tout mon rôle de le blâmer ou de lui tourner le dos. Au contraire. Ari, c'était un humain. Avec des ressentis, des émotions et j'pense que c'était déjà suffisamment dur pour lui de dealer avec tout ça. J'étais assez empathique, alors j'pouvais que soutenir Ari dans ce qu'il me racontait. J'gardais quand même Avery en tête. Elle aussi devait être perdue. Elle était toute aussi blessée dans cette histoire, Ari avait peut être été bordé d'espoir en revenant ici, pensant que tout allait finir comme dans un conte de fée, où les deux amoureux finissent par se retrouver. Mais non, on ne vivait pas dans un putain de film romantique. La réalité, elle était un peu plus incisive, plus douloureuse. Ari, il avait ravalé ses espoirs ce soir là. Et ça me faisait d'la peine. J'sais pas ce que j'aurais espéré pour eux. Avery, elle mérite tellement de bonheur. Elle mérite d'être bien entourée, enveloppée d'amour. Elle avait déjà suffisamment essuyé de peine et je ne pouvais que comprendre sa réaction à elle aussi. J'écoutais Ari attentivement. Il était honnête dans ses propos. J'lui souris presque tristement. "J'me doutais bien, mec, que tu étais encore amoureux d'elle. Mais c'que j'apprécie pour elle, c'est que tu n'aies pas volontairement provoqué ce qu'il vous est arrivé." Ari poursuivait, me racontant ce qu'il avait ressenti lorsqu'il avait embrassé Avery à nouveau. J'le trouvais assez cohérent dans ces propos. Même si j'ressentais la douleur que ça pouvait lui procurer. Je hochais la tête à ce qu'il disait. "J'crois que c'est le mieux que tu puisses faire, mec. J'sais que c'est facile à dire, mais tu s'ras plus heureux si tu avances sans elle. Il y a trop de ressentis négatifs dans cette histoire. C'est pas .. sain , tu vois?" J'pouvais que aller dans son sens, parce que ça me permettait aussi de protéger Avery. Il n'attendait plus rien de cette histoire, mais je savais que le chemin vers autre chose risquait d'être long. J'le regardais, il semblait assez perdu. "Ari, en tout cas, j'apprécie ton honnêteté. Vraiment, là, j'retrouve mon vrai pote tu vois." Je buvais une gorgée de bière, avant de reposer le verre sur la table, posant mes avant-bras de chaque côté. J'retrouvais un p'tit sourire. "J'te proposerais bien d'aller draguer d'la nénette, mais j'suis pas certain d'être un très bon allié dans ce domaine." Ah ça, c'était assez évident. J'étais de loin le mec le plus nul en drague et très probablement le moins entreprenant de tout Bowen. Il le savait bien Ari, mais c'que j'lui avais dit là, c'était juste pour réchauffer un peu l'atmosphère. Histoire de lui montrer que rien n'était jamais fini.

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Anonymous
Invité
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: Re: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari EmptyMar 1 Aoû 2023 - 21:56

Il hocha la tête, oui pour le coup il n'avait absolument pas provoqué ses deux rencontres avec Avery, Ari. Le pur fruit du hasard. Intérieurement, il était bien conscient qu'il aurait probablement lui-même donné un petit coup de pouce au destin si jamais ce dernier n'avait pas remis Avery sur son chemin. Après tout, il était partiellement revenu à Bowen pour voir si, par miracle, il pourrait encore exister une chance entre Avery et lui. Alors il était clair qu'il aurait cherché à la revoir, même s'il essayait toujours de trouver comment s'y prendre au moment où le hasard lui avait successivement fait croiser Avery, Hugo puis Avery de nouveau. Il était content de voir qu'Elijah ne semblait pas du tout énervé mais plutôt compréhensif et compatissant. La dernière chose dont il avait besoin après ces semaines éprouvantes était une nouvelle engueulade avec quelqu'un à qui il tenait. Il venait à peine de renouer avec le garçon, il souhaitait plus que tout pouvoir continuer à raviver la flamme de leur amitié. Ils tombèrent d'accord sur le fait qu'il était de toute manière bien trop tard pour espérer quoi que ce soit entre Avery et lui-même, les blessures étant trop profondes et irréparables, probablement. Sans compter la présence d'Hugo dans l'équation, à laquelle Ari s'efforçait de ne pas trop penser.  "C'est clairement pas sain. Je le vois maintenant." Il but une nouvelle gorgée de la bière désormais bien entamée. "Au moins maintenant j'en ai le coeur net tu vois. Je pense que j'aurais eu éternellement des regrets et des "et si ?" dans la tête, si j'étais pas revenu." Il haussa les épaules, un petit air triste mais résigné sur le visage. C'était mieux ainsi, il en était certain. C'était juste difficile à avaler, parfois. Un sourire plus sincère et plus joyeux se dessina sur ses lèvres lorsqu'Elijah lui confia apprécier son honnêteté. Il était content, Ari, d'avoir retrouvé son vrai pote, lui aussi. Il eut un rire sincère en réponse à la dernière remarque de son ami. "Haha ! T'as plus besoin toi, t'as déjà trouvé ta moitié du coup." le charia-t-il, exagérant à coup sûr à quel point Elijah se projetait dans sa relation avec Leyla, même s'il semblait très clairement bien attaché à elle, du peu qu'il avait pu en dire ce soir. Il but l'ultime gorgée de sa bière. "Bon, je nous en reprends deux ? Et on verra plus tard pour me trouver d'la nenette." dit-il d'un ton malicieux en se levant pour se diriger vers le comptoir.

the end  :coeur:  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty
MessageSujet: Re: tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari   tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
tu perdrais tellement d'temps à batailler, y a des combats qu'tu peux pas gagner - ari
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quesque je peux faire?
» Vivre à deux c'est tellement mieux !
» Je suis tellement maladroit ! [Chelsea]
» #23 Tu m'as tellement manqué - Bessie&Daisy
» Nicky & Nathan | Bro' j'peux plus te galoche!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: