AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -40%
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 ...
Voir le deal
59.99 €

 

 I got addicted to a losing game (ramsay#5)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptyJeu 15 Juin - 22:19

Cela faisait 3 jours que t'avais croisé le chemin de Ramsay et avec qui les choses avaient vite derapées, mais pas de la meilleure façon possible. Vous vous étiez pris la tête tout ça a cause d'une soirée où clairement vous n'aviez pas agis avec raison. Les choses se sont tellement envenimées entre vous que tu lui avais même mis une claque, les propos qu'il avait tenu sur toi t'avais fait tellement mal, mais cette claque a permis a la situation de se calmer un peu entre vous et surtout de prendre la décision de vous calmer quelques jours avant de vous revoir. Jour fatidique, tu ne travaillais pas ce soir donc tu lui as proposé de vous rejoindre dans un endroit neutre, vers les 19h après sa journée de boulot. Pour l'occasion, tu sors une tenue de tous les jours, pas une tenue que tu as tendance à mettre pour aller bosser, non là tu sors la Ally simple et naturelle dans son jean t-shirt basket. Tu te maquilles quand même légèrement pour être présentable et t'attache les cheveux d'une queue de cheval. Puis une fois prête tu te rends sur place. Il t'avait prévenu qu'il pouvait avoir un peu de retard ce que tu comprends parfaitement a cause de sa position de gérant de l'école de danse, tu sais complètement de quoi il s'agit de devoir gérer les choses. Arrivant sur place tu constate en effet qu'il n'est pas encore arrivé alors tu vas simplement au bar vous commander deux bières et tu vas t'installer au niveau d'une table qui semble un peu plus reculée des autres et pas a la vue de tout le monde, ce qui sera pratique si vous venez à vous reprendre la tête, ce que tu n'espère pas. Tu lui envoie un petit message alors pour lui indiquer que tu étais arrivée. Ce n'est que quelques minutes après que tu le vois arriver tu te lèves alors de ton siège pour le saluer. "Hey!" Tu affiches un petit sourire, comme pour lui montrer que tu n'es clairement pas une menace aujourd'hui. "Je nous ai commandé des bières!" Tu le savais qu'il n'était pas contre une bière de temps en temps vu le nombre que tu as déjà pu lui servir.


Dernière édition par Ally Winters le Sam 17 Juin - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Ramsay Lockwood
Ramsay Lockwood
MESSAGE : 1008
ICI DEPUIS : 07/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @ohdaylight

STATUT : j'ai assez à m'occuper de ma petite soeur, j'vais pas non plus m'emmerder avec une histoire de coeur. Alors j'suis célibataire. On verra ça pour plus tard.
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptyVen 16 Juin - 0:53

Trois jours s'étaient écoulés depuis notre altercation très violence avec Ally. J'avais mis un sacré paquet de temps à redescendre en pression. J'crois que le soir, j'm'étais mis au lit, genre à 21h et j'avais dormi. Histoire d'me remettre de tout ça. Dès le lendemain, ça allait un peu mieux. Même si j'pensais encore beaucoup à tout ça. J'arrivais pas à vraiment comprendre. On avait vraiment besoin d'une explication et c'était parfait qu'on se soit donné rendez-vous quelques jours après. On avait agit avec maturité, pour une fois. Entre temps, j'avais hébergé Noa, le temps de deux nuits. Ca avait un tout petit peu dérapé avec elle, juste un baiser. Mais ça avait pas du tout contribuer à éclaircir mes pensées. On en avait pas reparler avec Noa, de ce baiser. J'savais pas trop ce que ça signifiait. Tout comme je ne savais pas ce que signifiait ce qu'on vivait avec Ally. Pour moi, qui habituellement, vivait bien loin des relations sentimentales, j'me retrouvais un peu tiraillé, très peu habitué à dealer avec tout ça. Normalement, j'étais Ramsay, juste Ramsay qui s'tape quelques nanas. Mais là, j'étais Ramsay bien paumé. J'décidais de prendre les choses dans l'ordre. Et là, l'important c'était Ally. Et c'était de comprendre pourquoi on avait déconné autant elle et moi. J'avais gardé ce rendez-vous dans un coin de ma tête, toute la journée. Et puis, j'avais été pas mal prit par un contre-temps en fin d'après midi. J'avais finis par envoyer un message à Ally, lui annonçant que je serais un peu en retard. Finalement, j'arrivais au bar, j'apercevais Ally et j'lui adressais un p'tit sourire. Elle se lève pour m'accueillir. "Hé, salut toi." Ally semble dans une bonne dynamique, ça me détend un peu. J'porte mon attention sur les deux bières posées sur la table. "Ca me semble parfait, ça serait un peu genre notre calumet d'la paix." J'la regarde, et j'm'assoie en face d'elle. J'm'enfonce un peu sur ma chaise et j'en profite pour tourner ma casquette, de l'avant vers l'arrière, j'trouve toujours ça un peu plus poli quand j'm'apprête à avoir une vraie discussion. Cela dit, niveau vestimentaire, c'est toujours bien pareil. Un hoodie noir, un jogging en coton noir aussi et une paire de basket. J'suis pas le mec le plus extravagant de l'univers. J'remarque aussi que Ally, elle est habillée simplement. Comme la fois où on avait eu cette discussion posée, à l'école de danse. J'pose mes avants bras sur la table, mes doigts viennent encercler la base du verre que je regarde un instant. Bordel, j'sais pas trop par où commencer. J'relève la tête et j'me lance. "Déjà, Ally, j'tenais à m'excuser pour ce que je t'ai dis il y a trois jours. C'était vraiment pas classe et pas justifié." C'est un bon début, non de commencer par des excuses?

__________________________



les    étoiles    vagabondes
nos corps fonctionnent à l'envers, on marche avec des têtes, on se sent avec un regard et on joue avec les nerfs. @alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26247-ramsay-lockwood
Anonymous
Invité
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptyVen 16 Juin - 10:07

Tu voulais clairement montrer à Ramsay aujourd'hui que t'étais pas la nana qu'il a vu il y a trois jours, tu ne sais toujours pas aujourd'hui pourquoi t'as réagis de cette manière, enfin si dans le fond tu sais très bien quel avait été ton problème tu ne te sentais juste pas de l'assumer réellement. Mais aujourd'hui vous alliez pouvoir discuter calmement autour d'un verre ou deux comme les deux adultes que vous étiez. Tu voulais retrouver cette petite étincelle qu'il y a entre vous, que tu avais pu apercevoir lors de ta petite panique d'être enceinte. T'esperais vraiment que cette discussion allait pouvoir vous aider de mettre vraiment les choses à plat. Tu arrives avant lui, de toute façon il t'avait prévenu et tu commande aussitôt deux bières, petit geste montrant clairement que tu es pour la paix entre vous. T'assayant a une table, il ne faut pas très longtemps au final pour que tu ne le vois passer le pas de la porte. Tu te redresses pour l'accueillir et dans le fond tu sais pas très bien quelle posture adoptée face a lui alors tu te contentes de lui sourire en le saluant. "C'est exactement ça... Le calumet de la paix!" Tu hoches de la tête avant de t'assoir à nouveau, face a lui, venant prendre ta bière entre tes mains presque machinalement, un peu gênée par la situation. Ton regard passe de ton verre a Ramsay jusqu'à ce qu'il ne prenne la parole et tu plonge machinalement ton regard dans le sien. Tu entends alors qu'il s'excuse pour les propos qu'il a tenu. C'est vrai qu'il y avait été fort en insinuant que tu étais une prostituée même si clairement tu avais été la première a insinué que la meuf avec qui il était en était une. "J'aurai pas du non plus parler comme ça de la meuf avec qui t'as passé ta soirée ..." Tu portes ta bière a ta bouche comme pour faire passer cette gorge sèche que tu avais. "J'avoue j'ai juste pas apprécié de te voir avec elle et j'ai tenu des propos que j'aurai pas du .." Tu venais donc d'avouer a demi mot que t'avais été jalouse ce soir la, parce que dans le fond, t'aurai préféré être la meuf avec qui il passe la soirée. "Et hum... Le gars avec qui tu m'as vu ce soir là... C'est un pote et il ne s'est absolument rien passé avec lui si ce n'est le baiser échanger sur la piste..." Tu te justifiais, mais tu penses clairement qu'en tant qu'adulte tu lui devais la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Ramsay Lockwood
Ramsay Lockwood
MESSAGE : 1008
ICI DEPUIS : 07/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @ohdaylight

STATUT : j'ai assez à m'occuper de ma petite soeur, j'vais pas non plus m'emmerder avec une histoire de coeur. Alors j'suis célibataire. On verra ça pour plus tard.
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptySam 17 Juin - 0:19

J'suis bien plus apaisé que la dernière fois. J'ai eu le temps de redescendre en pression et d'me rendre compte qu'on avait dépassé les bornes. Je sens bien, en apercevant Ally, qu'il y a une certaine forme de sérénité sur son visage. On allait pas s'envoyer des horreurs en pleine figure, j'le sentais bien. Ca partait bien, j'étais bien décidé à mettre en lumière ce qui avait cloché entre nous. En fait, on oscillait toujours entre un grand calme et une vraie tempête. Et j'avais vraiment une grande préférence pour ces moments apaisés, parce qu'on en avait déjà partagé un, au studio de danse, et il me restait bien dans la tête. C'était ça le vrai Ally-Ramsay. C'était pas les fois où on cherchait à se blesser, c'était pas tenable sur la longueur. Ne sachant pas trop par où commencer, et parce que je ne voulais pas qu'un silence gênant s'installe entre nous, j'avais commencé par le plus évident: des excuses pour ce que je lui avais dit. Ally releva le visage vers moi, et elle s'excusa aussi pour ce qu'elle avait dit sur la nana qui m'accompagnait cette fameuse soirée là. J'la regardais, sans la quitter des yeux. Je l'écoutais me dire qu'elle n'avait pas trop aimé me voir avec cette fille là, et que le type avec qui elle était, elle n'avait pas été plus loin que de l'embrasser. J'avais du mal à suivre. J'fronçais un peu les sourcils, pas par méchanceté, juste parce que j'étais assez étonné. "Vous êtes allé dans ton bureau quand même.." Je marquais une pause. "Ouais, bien sûr que j'te regardais ce soir là. J'ai pas tellement apprécié non plus te voir avec un autre." J'soupirais un peu. Voilà, on avait pointé du doigt le problème qu'on voulait pas s'avouer l'un à l'autre. "Tu crois qu'on a agit par .. jalousie?" C'était bizarre dans ma bouche. La jalousie, c'était vraiment pas un truc auquel j'étais habitué. Généralement, les histoires de coeurs, les sentiments, tout ça, j'les fuyais, ça menait à beaucoup trop de problèmes. J'avais pas une vision très utopiste des relations amoureuses et ça me faisait un peu flipper d'admettre que j'avais ressenti une certaine forme de jalousie envers le mec qui accompagnait Ally. J'reprenais, parce que si Ally avait été honnête, j'lui devais moi aussi la vérité. "Pour être franc, on a fini la nuit ensemble avec la nana de l'autre soir." J'assumais pas entièrement, alors j'baissais un peu le regard, j'me sentais un peu penaud là. Craignant un peu sa réaction.

__________________________



les    étoiles    vagabondes
nos corps fonctionnent à l'envers, on marche avec des têtes, on se sent avec un regard et on joue avec les nerfs. @alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26247-ramsay-lockwood
Anonymous
Invité
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptySam 17 Juin - 15:04

La tension qu'il y avait entre vous semble être un peu évacuée, vous ne semblez pas avoir envie de sauter au cou de l'autre pour vous étrangler mais simplement agir comme vous devriez le faire à chaque fois, parler. Assis l'un face à l'autre tu essayes de trouver les mots juste à employer avec lui, Ramsay également semble vouloir apaiser toute cette situation. Il s'excuse et tu t'excuses également, tu ne voulais pas paraître aussi virulente envers la jeune femme qu'il fréquentait ce soir là, mais tu le sais que dans le fond tu avais réagis par simple jalousie. L'assumer à voix haute était différente par contre, mais t'avais envie de retrouver le Ramsay que tu avais pu apercevoir lors de ce moment à son école de danse. Alors tu lui avoues tout simplement ce qu'il s'était passé pour toi ce soir là, que le mec avec qui tu étais n'était qu'un ami avec qui tu n'avais échanger qu'un baiser rien de plus. Tu vois le regard de Ramsay changer, être un peu surpris par ce que tu lui dis et avec ce qu'il te dit tu fais une petite moue. "Je savais que si tu me voyais faire ça... ça aurait pu te blesser.." Tu hausses les épaules vraiment pas fière de ce que tu as fait, mais il emploi le fameux mot que tu ne voulais toi ne pas employer. Tu baisses quelques instants le regard en te mordant la lèvre inférieure avant de relever le regard vers lui en soupirant. "Ouais certainement qu'on a agis par jalousie.." Mais pourquoi être jaloux? Vous n'avez aucune raison de l'être jusqu'à maintenant. Votre relation n'a rien d'aussi intime qui mérite de la jalousie, vous n'aviez pas vraiment pris le temps de vous connaître et pourtant, ça t'avait vraiment pas plu de le voir avec une autre nana que toi et t'aurai préféré ce soir là être celle avec qui il aurait pu passer la nuit. Il t'avoue même au final d'avoir passé la nuit avec cette fameuse nana, bien sûr que ça te fait chier, mais t'as rien à dire. "J'ai rien à dire sur ça Ramsay.. Tu es libre de faire ce que tu veux!" Tu hoches la tête avant de boire une nouvelle gorgée de bière et de replonger ton regard dans le sien te penchant un peu sur la table posant tes bras dessus. "Tant qu'on est dans la sincérité, parce que c'est le but de cette discussion non?" Tu lui souris légèrement comme pour lui montrer une fois de plus que tu n'es pas une menace aujourd'hui. "Tu m'attire et tu m'intrigues vraiment et je pense que c'est pour ça que j'ai mal réagit en te voyant avec la nana parce que... je pensais que c'était réciproque et que peut-être qu'en me voyant avec ce gars ça t'aurai fait venir à moi..." Tu fronces un peu les sourcils en disant ça parce que tu t'ouvrais et t'aimais pas trop ça.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Ramsay Lockwood
Ramsay Lockwood
MESSAGE : 1008
ICI DEPUIS : 07/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @ohdaylight

STATUT : j'ai assez à m'occuper de ma petite soeur, j'vais pas non plus m'emmerder avec une histoire de coeur. Alors j'suis célibataire. On verra ça pour plus tard.
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptyMar 20 Juin - 23:17

Comme à chaque fois avec Ally, soit c'était la grosse tempête innarrêtable, soit c'était le calme et la maturité. J'étais bien content de constater qu'on pouvait discuter à nouveau dans la sérénité et la sincérité. Ca me faisait du bien de voir Ally sous cet angle. Et j'crois que plus le temps avançait et plus cette version d'Ally était ma préférée. C'était moins intense, moins prenant mais c'était plus vrai. Ally, elle venait de m'avouer qu'elle avait juste utilisé son pote pour me faire rager. Le coup du bureau, c'était pour me blesser. Elle l'avoua. L'entendre de sa bouche, c'était assez douloureux, d'voir jusqu'où on pouvait aller. Mais elle avait eu l'intelligence de s'arrêter avant, chose que je n'avais pas fait. "Ouais, ce bureau là, il a une place assez importante dans ma tête. Ca m'plaisait pas l'idée qu'il y ait quelqu'un d'autre avec toi, là dedans." J'crois que tout ce qu'on se dit là, c'est d'la vraie sincérité et Ally poursuit en étant plutôt d'accord avec moi concernant la jalousie. C'est assez déstabilisant de faire entrer dans notre relation qui n'est encore que très peu avancée cette notion de jalousie. On ne s'est pourtant rien promis. On a juste agit pour blesser l'autre, parce qu'on était blessé nous même. J'finis par lui avouer que moi, j'ai fini la nuit avec cette nana. La réaction d'Ally, encore une fois, elle est mature. Ca m'soulage un peu de lui avoir dit, parce que lui mentir sur ça, ça n'aurait fait que retarder quelque chose de pire. Là, clairement, on s'en sortait pas si mal elle et moi. Tandis qu'on continuait de boire nos bières, on s'quittait pas du regard. Comme si on essayait de lire dans l'esprit de l'autre. Je hoche la tête à la réflexion d'Ally. "Ouais, ça m'semble être une très bonne stratégie ça .. la sincérité." Finalement, Ally elle ouvre un peu son coeur et j'l'écoute attentivement. C'est la première fois qu'elle formule ce genre de pensée. Elle me parle d'attirance et ça me fait un peu tiquer quand elle me parle de réciprocité. J'savais pas exactement ce que j'attendais de cette relation, c'était pas clair dans ma tête, mais elle me laissait pas insensible Ally, loin de là. Je prenais une grande inspiration. "Si j'ai agis comme ça, la dernière fois, c'est bien parce que tout ça, ça me troublait aussi tu vois. J'me sens attiré par toi, Ally, c'est indéniable." Je marquais une pause, parce que de dire tout ça à voix haute, c'était assez nouveau pour moi. "Si tu veux que j'viennes à toi, c'est pas en étant avec un autre que ça va marcher. J'me voyais pas m'interposer tu vois, prendre sa place, lui casser la gueule, tout ça quoi .." J'souris un peu. J'étais pas bagarreur pour deux sous, au contraire, la violence physique j'tentais d'la fuir. Alors que la réaction épidermique, d'aller plus loin juste pour blesser l'autre, ça je savais bien faire. J'me comprenais pas moi même sur bien des aspects à vrai dire. Je finissais par soupirer un peu, décidant de m'ouvrir un peu aussi, comme elle venait de le faire. "La vérité Ally, c'est que je n'ai aucune putain d'idée de comment réagir dans cette situation, j'y connais rien à ça, et j'ai juste l'impression d'être genre noyé tu vois." C'était peut-être un peu fort comme mot mais avec ce qui c'était passé avec Noa, l'avant-veille, ça ne m'aidait pas à y voir plus clair.

__________________________



les    étoiles    vagabondes
nos corps fonctionnent à l'envers, on marche avec des têtes, on se sent avec un regard et on joue avec les nerfs. @alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26247-ramsay-lockwood
Anonymous
Invité
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptyJeu 22 Juin - 16:57

Lors de votre dernière altercation pourtant, ce jour là où tu as pensé être enceinte, vous vous étiez un peu fait la promesse d'éviter de juger l'autre et surtout d'agir un maximum en adulte pour apprendre à découvrir l'autre. A croire que vous étiez simplement destiné à jouer des montagnes russes entre vous, pourtant qu'est-ce que t'apprécie dans le fond ces moments comme celui ci où vous discutiez simplement. "Il y a eu personne d'autre que toi!" Tu préférais être sincère, après tout vous discuter pour cette raison, avoir de la sincérité c'était ce qu'il y a de plus important pour toi. C'est comme ça que vous finissez par avouer ressentir cette jalousie en voyant l'autre accompagnés lors de cette soirée et il semblerait qu'aucun de vous deux n'ayez vraiment de raison à donner à ce comportement immature. Vous semblez par contre tous les deux d'accord aussi d'accord sur une chose, vous voulez avoir tout simplement de la sincérité aujourd'hui, après tout vous l'aviez toujours été depuis que vous vous connaissez. Alors tu commences à lui parler de cette attirance que t'as pour lui, clairement tu n'arrives toi-même pas à comprendre d'où ça vient, est-ce purement physique? Y a-t-il autre chose derrière dû à sa personnalité qui t'intriguais? T'en savais vraiment rien, t'étais complètement perdue. Mais au moins tu lui disais ce que tu pensais de cette situation, rien de bien clair de ton côté et il semblerait que ça soit pareil du sien. L'attirance est présente entre vous, très clairement vous ne vous le cachez pas. Tu souris légèrement quand il te sourit en t'expliquant que t'as pas eu le meilleur comportement l'autre soir. "Désolée j'ai pas les codes de conduites dans ces cas là... J'ai juste laissé mon cerveau agir sans réfléchir à la situation..." Tu fais une petite moue vraiment mal à l'aise sur la situation avant de porter ton verre à ta bouche et tu l'écoutes poursuivre la conversation. Au moins, un point commun supplémentaire à tes yeux, vous ne savez pas du tout réagir et gérer cette situation entre vous. Tu ris légèrement en secouant la tête. "Ah bah on est deux crois moi... Je suis pas habituée à tout ça, loin de là!" Toi t'es du genre d'habitude à ne pas te prendre la tête dans tes histoires un poil sentimental, parce que dans le fond, t'en as pas vraiment eu non plus malgré cet espoir un jour de rencontrer LA personne qui te fera complètement chavirer. Et tu n'as jamais vraiment eu d'exemple dans ta vie d'une belle histoire d'amour sans complication, n'ayant jamais connu ton père, ta mère n'ayant jamais été en couple ou alors elle n'a jamais osé rapporter d'hommes chez vous, ça n'a toujours été que ta mère et toi depuis aussi longtemps que tu t'en souviennes. "Je pense qu'il faut juste qu'on parle, qu'on communique au lieu d'agir comme deux débiles en fait... Parce que clairement c'était un comportement débile qu'on eu.." Du moins c'est ce que tu penses sur cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Ramsay Lockwood
Ramsay Lockwood
MESSAGE : 1008
ICI DEPUIS : 07/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @ohdaylight

STATUT : j'ai assez à m'occuper de ma petite soeur, j'vais pas non plus m'emmerder avec une histoire de coeur. Alors j'suis célibataire. On verra ça pour plus tard.
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptyVen 23 Juin - 1:52

J'peux pas m'empêcher de ressentir une sorte de soulagement quand elle me dit que j'ai été le seul dans son bureau. J'sais pas si c'est d'la fierté mal placée, ou si c'est juste que ça me rassure de savoir que j'suis un peu genre .. unique pour elle, mais j'peux pas m'empêcher de lâcher un sourire à entendre ses mots. Moi j'me sentais bien bien con à côté, à avoir ramené cette nana dans une chambre d'hôtel. Qu'est ce que je pouvais être con parfois. J'me sentais soudain même plus trop légitime à avoir été jaloux de ce mec là, comme si , Ally, elle était trop bien pour moi. Elle avait ce truc là, qui m'intriguait, qui me poussait à toujours revenir vers elle. Clairement, si ça avait été quelqu'un d'autre, j'aurais pas donné autant de ma personne et de mon temps. Mais avec elle, ça avait toujours été un peu différent. Même si j'savais pas mettre de mots exactement sur ce que je ressentais pour elle. J'étais assez soulagé de voir que Ally, elle m'avouait ne pas avoir les codes non plus. Je souris un peu, presque tristement. "On a pas brillé par notre maturité ce soir là.." J'nous mettais dans le même sac. Clairement, on était capable de beaucoup mieux, on le savait puisqu'on l'avait déjà fait, de parler calmement entre adultes, et on le refaisait là, aujourd'hui. J'lui avouais être terriblement mauvais dans la gestion des relations sociales, encore plus lorsqu'il y avait des sentiments qui entraient en ligne de compte. Ally, elle était pareil que moi. On se ressemblait beaucoup plus que je ne le pensais. Je souris un peu, face à cette situation un peu coccasse. "On part genre .. d'une absence totale de pré-requis, on est bien d'accord." Ouais, aussi bizarre que cela puisse paraître, du haut de mes trente-cinq ans, je n'avais jamais eu de relations sérieuses, alors ça me faisait bien flipper. J'pouvais que être d'accord avec ce qu'elle soulignait, on avait agit comme des parfaits débiles. Il n'y avait pas d'autres mots. Je souris un peu. "Ouais, la communication. C'est pas comme si on avait pas déjà dit ça, la dernière fois en plus!" Ca me rappelait clairement une discussion qu'on avait déjà eu, au studio de danse, lorsqu'on s'était trop vite juger. J'me redressais un peu sur ma chaise, prenant mon verre dans une main et j'plongeais mon regard bien au fond de celui d'Ally. "Bon, à partir d'aujourd'hui, on arrête de faire les cons ok? On trinque à un nouveau départ ?" Non pas que j'voulais oublier tout le reste mais il fallait impérativement qu'on mette les choses à plat et qu'on reparte sur de bonnes bases. J'voulais surtout pas que ça aille trop vite et qu'on s'mette à flipper et qu'on finisse par tout gâcher. Ca aurait été trop bête. En vrai.

__________________________



les    étoiles    vagabondes
nos corps fonctionnent à l'envers, on marche avec des têtes, on se sent avec un regard et on joue avec les nerfs. @alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26247-ramsay-lockwood
Anonymous
Invité
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptyVen 7 Juil - 23:11

Tu préférais vraiment quand tu te retrouvais à discuter ainsi avec Ramsay et tu le sais que vous êtes capable de le faire bien plus souvent mais vos caractères semblaient vous en empêcher par moment et d'agir de la pire façon possible. Tu as cette sensation qu'avec lui vous pouviez faire ressortir le meilleur comme le pire de chacun, t'espérais pourtant dans le fond que ça soit plus simple entre vous. Tu ris donc légèrement en prenant un nouvelle gorgée de ta bière. "Maturi.. je connais pas ce mot!" Tu secoues la tête en riant légèrement, parce que c'est vrai, pour le coup, vous n'aviez clairement pas été mâture, tu l'avais cherché et... tu t'étais fait prendre à ton propre jeu au final. Tu ne sais d'ailleurs pas quel est ce jeu en vérité parce que c'était compliqué de comprendre ce qu'il se passait entre Ramsay et toi. Chaque jours qui passent et que vous passez ensemble ne se ressemble absolument pas. Tantôt dans la séduction, tantôt dans la guerre, presque parfois dans la tendresse comme à son école de danse. C'était compliqué et tu ne savais pas, justement, sur quel pied danser avec lui. "Ma relation la plus longue a dû durer 1 mois!" Tu roules des yeux en lui disant ça, comme pour lui faire comprendre que clairement les relations de couple, ce n'était pas ton fort. Et puis, tu n'avais jamais vécu sous un toit où l'amour entre deux parents régnaient. Ta mère a toujours été célibataire, aussi jeune que tu t'en souviennes, ne connaissant d'ailleurs même pas ton père. Pour certains les relations sont faciles quand ils ont pu grandir dans des foyer où l'amour était présent, pour d'autres bien plus compliqué et tu ne savais pas ce qu'avait pu vivre Ramsay pour qu'il soit autant paumé que toi par rapport à tout ça. Tu ris quand il rappelle le fait que vous aviez déjà eu une conversation sur le fait de communiquer. "Je vois pas de quoi tu parles!" Tu prends un air faussement innocent et secoue la tête "On fait un réel pacte cette fois-ci" Tu attrapes ta bière quand il t'invite à trinquer et tu le regardes aussi dans le fond des yeux en hochant la tête avant d'entrechoqué doucement vos verres et en lui souriant. "A un nouveau départ avec plaisir!" Tu prends donc une gorgée de ta bière et repose ton verre sur la table, et tu le fais doucement tourner entre tes mains. "Alors Ramsay, pour ce nouveau départ, qu'as-tu envie de savoir sur moi ? Ou que peux-tu me dire sur toi?" Tant qu'à essayer d'y aller tranquillement, autant apprendre à mieux vous connaître.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Ramsay Lockwood
Ramsay Lockwood
MESSAGE : 1008
ICI DEPUIS : 07/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @ohdaylight

STATUT : j'ai assez à m'occuper de ma petite soeur, j'vais pas non plus m'emmerder avec une histoire de coeur. Alors j'suis célibataire. On verra ça pour plus tard.
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptySam 8 Juil - 2:09

On semble enfin sur la même longueur d'onde avec Ally. Ca fait du bien bordel, de parler sans blesser l'autre, sans avoir de l'animosité plein les tripes. C'est beaucoup plus détendu aujourd'hui et j'suis bien content de constater qu'on est encore capable de se parler, sans se hurler dessus. C'est comme si, tous les deux, on ne connaissait que trois langage : celui de la séduction, poussé à son paroxysme, celui de la colère qui faisait bien mal et celui de la sagesse qui était de loin mon préféré. Je ris avec elle lorsqu'elle feint ne pas comprendre le mot maturité. Et puis on s'met à parler de nos inexpériences évidences en terme de relation amoureuse. J'la toise d'un sourire en coin, un peu amusé. "J'te bats allègrement." que j'dis en accompagnant mes mots d'un geste de mes doigts, formant un zéro avec mon index et mon pouce. "Hé ouais, zéro jours de relations sérieuses." J'ris un peu. Avec son mois d'expérience et la mienne complètement vide, c'était peut-être pas si étonnant qu'on en soit rendu à ne pas savoir comment se comporter. Mais il faut dire que mon parcours n'était pas du tout propice aux développement d'une relation saine et sérieuse. J'avais pas le modèle familiale le plus stable de l'univers, loin de là et la prise de responsabilité de Lewis et Skye à l'âge de 23 ans, ça ne m'avait pas non plus aidé dans ce sens. Finalement, on s'met d'accord et je hoche la tête à ses mots. "Un vrai pacte dans le genre .. irrécusable". Nos bières s'entrechoquèrent tandis que nos regards étaient bien plantés l'un dans l'autre. On revenait un peu au même point que la dernière fois, au studio de danse où on s'accordait enfin le temps d'en apprendre plus sur l'autre. J'me reculais un peu sur ma chaise, d'un seul mouvement, j'enlevais ma casquette pour venir passer mes mains dans mes cheveux. J'déposais nonchalamment ma casquette à côté de moi, sans quitter le regard d'Ally. "Explique moi ... pourquoi une aussi jolie fille que toi n'a jamais trouvé un gars avec qui c'était vraiment sérieux?" Le p'tit compliment, c'était cadeau, mais en vrai, j'étais vraiment très curieux de comprendre pourquoi Ally n'avait jamais eu de réelles relations sérieuses. Parce qu'on soit honnête deux secondes, un mois de relation, ça ressemble plus à une p'tite amourette de lycée.

__________________________



les    étoiles    vagabondes
nos corps fonctionnent à l'envers, on marche avec des têtes, on se sent avec un regard et on joue avec les nerfs. @alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26247-ramsay-lockwood
Anonymous
Invité
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptyLun 10 Juil - 10:43

C'était fluide, agréable au final cette discussion avec Ramsay, pourquoi ça pouvait pas être tout le temps comme ça. Tu te disais sincèrement que vous aviez tous les deux des caractères fort et vous ne pouvez pas vous empêcher au final de vous emboucaner pour mieux vous retrouver après comme c'était le cas actuellement. Une discussion où vous mettiez les choses à plat il n'y a rien de mieux au final et ça allait vous permettre d'en savoir toujours plus sur l'autre. "Zéros? Mais non?" Tu ris légèrement non pas pour te moquer parce que, t'es pas vraiment hyper bien placé en terme de relation. Tu te permettais ce rire simplement car tu le savais que la conversation était bien plus détendue qu'au départ. Puis lui aussi rit de sa situation, donc tu te doutais que c'était pas tant tabou que ça chez lui dans le fond. L'un comme l'autre vous avez quand même pris le temps de reconnaître vos erreurs quand à la dernière soirée et c'était cool que vous soyez assez mâture l'un comme l'autre pour ne pas accuser l'autre. Tu le sais que certains n'arrivent pas à reconnaître leur tord, mais toi, oui, tu savais le faire et c'était appréciable de discuter avec quelqu'un qui savait le faire aussi. Tu finis par hocher simplement la tête quand à ce pacte que vous passiez, autour d'une bière, la symbolique est forte. Enfin pour toi, bien plus que la dernière fois autour de ce test de grossesse, là au moins vous aviez trinquer quand au fait de toujours communiquer et de ne pas laisser les choses envenimées comme la dernière fois. Tu prends une gorgée de ta bière et sourit à sa question. Tu arques alors les sourcils en avalant ta gorgée et repose ton verre. "Justement peut-être parce que je suis trop jolie?" Tu hausses les épaules en faisant une petite moue. "Je pense que les gens en général, bah ils voient que mon physique et il cherche pas à me connaître davantage.." Tu reprends une gorgée de ta bière en le regardant toujours dans les yeux. "Puis bon, j'ai jamais vraiment eu de modèle moi de couple parfait, donc dès que j'ai quelqu'un dans ma vie, je fais toujours tout foirer parce que je sais pas comment ça marche!" Tu ris légèrement en baissant un peu les yeux avant de le regarder. "Et toi beau gosse, c'est dû à quoi?" Si tu t'es confié, il peut bien le faire aussi non?
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Ramsay Lockwood
Ramsay Lockwood
MESSAGE : 1008
ICI DEPUIS : 07/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @ohdaylight

STATUT : j'ai assez à m'occuper de ma petite soeur, j'vais pas non plus m'emmerder avec une histoire de coeur. Alors j'suis célibataire. On verra ça pour plus tard.
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptyMar 11 Juil - 20:06

On est très loin de l'altercation assez violente qu'on avait eu quelques jours auparavant sur un rebord de trottoir. Et ça fait un bien fou. En vrai, j'contrôle rarement mes émotions, c'est généralement de la colère que je ressens et les quelques jours qui sont passés, m'ont permis de redescendre en tension, et d'accueillir les choses avec un peu plus de calme. Et c'est franchement agréable de discuter comme ça avec Ally. C'est cette Ally là que je préfère. Sans l'ombre d'un doute. On en vient à parler de nos expériences sentimentales, les miennes se résument au nombre de zéro. Et Ally semble assez surprise. Le sourire aux lèvres je hoche la tête. "Hé si. Il y a zéro blague." que j'lui dis en riant avec elle. C'est vrai que les relations amoureuses, j'y connaissais rien, je m'étais jamais octroyé du temps pour. C'était pas dans mes priorités. J'avais pas une vision de l'amour et du foyer familiale très stable, donc ça m'allait bien d'me tenir éloigner de ce genre d'histoires. Et puis, j'avais très certainement pas eu l'occasion de rencontrer la bonne. Après avoir trinqué à une paix durable et solide, j'm'intéresse un peu à Ally et à son manque d'expérience en histoire d'amour. Ca m'étonne un peu quand même, quoi que je ne suis pas très bien placé pour juger. J'souris à ses mots, quand elle se qualifie de trop jolie. "C'est ça, sans l'ombre d'un doute." que j'rajoute, les yeux bien plantés dans les siens. Mais elle finit par m'expliquer un peu plus sérieusement, je l'écoute attentivement. Son parcours amoureux c'est un mélange d'image familiale instable et de rencontres basées sur le physique. J'comprends. "Personne ne nous a montré le mode d'emploi.." que j'grimace. Elle me retourne la question. Je soupire un peu. "Sensiblement à la même chose que toi, si on exclut cette histoire de physique." que j'dis en souriant. J'me considère pas comme un gros BG, même si, je sais au fond que j'plais plutôt pas mal à la gente féminine. Je reprends, plus sérieusement. "J'ai un format familiale ultra bancal moi aussi. Et j'me suis jamais donné le temps non plus, j'avais d'autres trucs à gérer, d'autres préoccupations." Et voilà, j'me retrouve encore une fois à tourner autour du pot. Parce que j'mentionne jamais le fait que j'ai été en charge de mon frère et de ma soeur, que j'ai vécu l'enfer jusqu'à mes 23 ans et que j'ai pas mal galéré depuis. "J'crois que j'ai jamais laisser une femme entrer dans ma vie, en fait. Et j'sais pas si j'suis prêt à le faire." Parce que ça voudrait dire que j'devrais exposer mes failles, mon passé, mes démons. Et j'suis pas certain d'être un type très sain, en fin de compte.

__________________________



les    étoiles    vagabondes
nos corps fonctionnent à l'envers, on marche avec des têtes, on se sent avec un regard et on joue avec les nerfs. @alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26247-ramsay-lockwood
Anonymous
Invité
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptyJeu 13 Juil - 21:03

Quand tu vous vois comme ça Ramsay et toi, tu comprends que vous êtes capable dans le fond d'agir correctement l'un envers l'autre, la preuve. Vous parlez, vous riez même, comme quoi vous étiez vraiment capable de pouvoir discuter plutôt de que vous sauter dessus ou vous sauter à la gorge. Vous plaisantez même sur la durée maximum de relation qu'il a pu avoir, comme quoi vraiment l'un comme l'autre vous ne sembliez pas avoir de grandes expériences dans ce genre d'histoire. En vient même la question de savoir pourquoi t'avais jamais vraiment eu d'expérience bien concluante, si au départ tu plaisantes sur le fait que les gens te voient d'abord comme un physique avant une personne à part entière. "On est d'accord!" Dis-tu en battant des cils comme pour le charmant avant de rire légèrement mais surtout d'expliquer réellement ce qui selon toi cloche pour que tu n'arrives pas à avoir de relation durable. Ton schéma familiale principalement qui n'a pas été un plan familial vraiment dans le thème de l'amour, ta mère t'a élevé seule alors que ton père a tout simplement pris la fuite quand elle lui a annoncé être enceinte de toi. Elle n'a donc jamais ramené d'homme chez toi, et ça n'a donc toujours été que ta mère et toi, tu sais pas vraiment ce que c'est un couple, ou une relation saine. "C'est ça" Dis-tu en haussant les épaules quand il parle de mode d'emploi, mais du coup tu t'interroges aussi un peu sur lui. Tu voulais mieux le comprendre aussi et tenter peut-être de percer un peu plus de secrets de sa part. Parce que oui il t'intriguait et tu voulais savoir qui se cachait derrière cette carapace qu'il arborait si souvent. Tu l'écoutes donc avec attention, ne le quittant pas du regard, cherchant certainement même à lire dans ses yeux ce qu'il pouvait penser. Tu l'entends rester assez vague sur le sujet, tu comprends qu'il y a encore d'autres choses bien plus profondes dont il n'était certainement pas prêt à parler et t'allais pas être celle qui allait insister en quoi que ce soit. "Y a aucune urgence à ce que tu le fasses tu sais.." Faire entrer une personne dans sa vie c'est pas quelque chose d'anodin, tu le sais mieux que quiconque, en vérité, tu n'oses en général laisser personne entrer dans la tienne, surtout depuis que tu as failli perdre ta mère des suites d'un cancer, tu as juste pas envie de t'attacher à quelqu'un pour rien. "J'aurai juste personnellement aimé qu'on me dise comment faire ou qu'on me dise que c'est normal.." Tu fais une petite moue en disant parce que t'aurai aimé que ta mère te guide un peu plus sur le plan sentimental ou que tu ais juste pu avoir des exemples de choses à ne pas reproduire. "Je sais pas c'est quoi toi ce que t'as vécu mais moi j'ai juste eu ma mère dans ma vie... Mon géniteur s'est barré avant ma naissance et elle n'a jamais eu d'autres hommes dans sa vie" Tu soupires en buvant un coup. "Du coup, je sais pas ce que c'est un couple.. j'en ai jamais vraiment vu, ici y a que ma mère et moi!" Parce que oui, t'aurais pu peut-être te reposer sur les membres de ta famille, mais t'en as pas.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Ramsay Lockwood
Ramsay Lockwood
MESSAGE : 1008
ICI DEPUIS : 07/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @ohdaylight

STATUT : j'ai assez à m'occuper de ma petite soeur, j'vais pas non plus m'emmerder avec une histoire de coeur. Alors j'suis célibataire. On verra ça pour plus tard.
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptyJeu 13 Juil - 23:18

Clairement, Ally et moi on n'est pas si différent en fin de compte. J'crois qu'on sait pas tellement comment agir ensemble, l'un avec l'autre. J'me considère pas en couple avec elle, mais j'peux pas nier que j'ressens une certaine attirance pour elle. Ces derniers jours, c'est un peu le bordel dans ma tête, avec ce qui s'est passé avec Noa il y a de ça deux nuits. J'étais bien tranquille dans ma p'tite vie et j'me retrouve en l'espace de quelques semaines avec deux histoires qui me tiennent beaucoup trop à coeur. Avec Ally, ça a débuté avec beaucoup d'intensité, sur tous les plans, mais là, on semble plus enclin à discuter, calmement. J'manque pas cependant d'lui glisser qu'elle est belle, et elle semble aller dans mon sens, avec un p'tit air amusé. Et puis elle se confie un peu plus sur son rapport aux relations amoureuses. Elle n'a pas eu de stabilité, pas de couple modèle et j'me retrouve beaucoup dans ces mots. J'finis moi même par lui dire un peu c'que je ressens, que j'me sens pas prêt à me mettre en couple et que ça me fait un peu flipper, en fin de compte. Je hoche la tête à ses mots. "Ouais, j'ai envie d'faire les choses bien tu vois." Ally se livre encore un peu plus, me racontant son enfance avec sa mère et seulement elle. Ca me touche de savoir ça, de voir qu'elle s'ouvre à moi de cette manière. "T'as grandi avec l'amour de ta mère, c'est l'essentiel. C'est pas complet, il t'a manqué des trucs, mais tu l'as elle, c'est déjà beaucoup." J'essayais de voir les choses du bon côté, mais du coup, ça expliquait aussi qu'elle avait pas forcément les codes pour les relations amoureuses. J'étais pas tellement prêt, de mon côté, à dévoiler l'enfer de mon enfance, c'était toujours ultra délicat de parler de ça. Alors avec le temps, j'avais développé des p'tites techniques, pour rester assez évasif, en dire un peu sans trop en dévoiler. "Moi, j'avais mes deux parents, mais c'était pas ultra sain. Le noyau familiale, pour moi, ça n'a jamais vraiment existé." Je marquais une pause, toujours le regard dans celui d'Ally. "En fait, j'ai vachement peur de reproduire les mêmes erreurs que mes parents, j'pense que c'est ça aussi, qui m'freine un peu." J'crois bien que c'était la première fois que je verbalisais cette peur à voix haute, mais avec Ally, là, dans le mood dans lequel on était, j'm'étais senti capable de raconter ça. Ca en disait pas trop mais ça lui permettait à elle aussi de comprendre mes craintes et mon comportement de con, souvent.

__________________________



les    étoiles    vagabondes
nos corps fonctionnent à l'envers, on marche avec des têtes, on se sent avec un regard et on joue avec les nerfs. @alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26247-ramsay-lockwood
Anonymous
Invité
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) EmptyJeu 13 Juil - 23:42

Tu en viens tellement à regretter cette engueulade que vous avez eu il y a quelques jours mais dans le fond, peut-être qu'elle vous a permis de comprendre aussi quelques choses sur ce qu'il se passe entre vous. T'en savais rien, mais aujourd'hui vous allez certainement faire un énorme pas en avant dans votre relation. Tu n'es pas en couple avec lui, loin de là encore de pouvoir considérer quelque chose dans ce genre, mais tu comprends que vous aviez un réel intérêt l'un envers l'autre. Du moins tu ne t'es pas caché de lui dire qu'il t'intriguait et que t'avais envie de mieux le connaître. C'est donc autour de ces bières qui se vident petit à petit que vous discutiez, que vous essayez vraiment de comprendre et d'en savoir plus l'un sur l'autre. Le sujet du jour semble être tourné justement sur les relations amoureuses et ce que vous aviez vécu, ou non plutôt. L'un comme l'autre semblait avoir des difficultés de ce point de vue là et tu essayais encore aujourd'hui de comprendre pourquoi. Tu penses sincèrement que ton noyau familial n'a pas été très simple et ne t'a donné aucun exemple sur justement ce qui est bon ou non en amour. "Je me fais aucun doute que tu feras les choses bien le jour où ça se produira!" Parce que en lui disant ça tu lui fais aussi comprendre qu'il n'y a aucun engagement entre vous malgré votre discussion qui devient de plus en plus intime sur vos vies personnelles. Tu ne te confies pas à tout le monde sur tout ça, la seule personne aujourd'hui au courant de tout ce que tu as pu vivre et traversé c'est April. Tu hoches simplement la tête en souriant quand il te dit que tu as vécu avec l'amour de ta mère, parce que oui, elle est la femme de ta vie encore aujourd'hui. "Et c'est vraiment une femme exceptionnelle, un vrai modèle pour moi!" dis tu en riant légèrement parce que malgré tous les coups dur qu'elle a pu vivre, elle ne s'est jamais laissé abattre et a toujours tout fait en ton pouvoir pour que tu puisses avoir une vie digne de ce nom et que tu te sentes libre et épanouie dans tout ce que tu entreprends. Lui semble avoir vécu plus difficilement son enfance, tu ne veux pas qu'il se sente forcé à te raconter dans tous les détails s'il ne se sent pas de le faire. Tu n'allais clairement pas insister pour qu'il le fasse, ce n'est absolument pas ton genre. Tu le sens juste un peu plus vulnérable quand il t'avoue qu'il a peur de refaire la même chose alors par reflexe, tu avances ta main vers la sienne et la pose délicatement dessus en souriant et le regardant droit dans les yeux. "Je suis sur que justement, tu ne reproduiras pas les mêmes erreurs parce que tu ne voudras pas revivre la même chose que ce que tu as vécu!" Tu lui caresses délicatement la main en même temps. "Peu importe ce que tu as vécu, je suis certaine que tu finiras par te rendre compte que tu n'es pas tes parents." De ton autre main tu finis alors ta bière et le regarde en souriant. "On s'en met une deuxième tournée?" Parce que en vrai, à cet instant t'étais bien avec lui et t'avais pas vraiment envie de rompre ce petit moment que vous passiez ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty
MessageSujet: Re: I got addicted to a losing game (ramsay#5)   I got addicted to a losing game (ramsay#5) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I got addicted to a losing game (ramsay#5)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Love is a losing game ~ Matthew
» It’s a dangerous game we’re playing caught in the heat of the fire (ramsay)
» #2508 I think about it every night and day I'm addicted wanna jump inside your love (Steeve)
» Losing my religion ✖ ARTHUR
» please won't you tell me now why i'm losing myself again (karel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: