AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-50%
Le deal à ne pas rater :
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif à 270° Full HD 9000 ...
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

 

 #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod

Aller en bas 
AuteurMessage
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty
MessageSujet: #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod   #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod EmptyMer 28 Juin 2023 - 17:41

17h. La journée a été d'une longueur infinie. J'm'ennuie. Vraiment beaucoup. Depuis que je suis à Bowen, j'arrive pas à m'lancer. J'arrive pas à passer le pas de la porte de chez Will. J'reste enfermée. Comme une petite ermite, parce que j'ai un peu peur de l'extérieur. Je sais hein, que les gens de Bowen ils ne vont pas me manger, j'le sais, mais j'me sens tellement en terre inconnue que j'flippe. Alors j'reste enfermée. Et j'ressasse. J'repense à mon père, à ce scandal qui m'a poussé jusqu'ici. J'repense à Will et à notre histoire. J'repense au fait que j'ai pas de travail, et qu'il faudrait bien que j'me trouve un appart. Et j'broie un peu du noir. Et puis, j'sais pas, mon regard croise mon propre reflet dans un miroir du salon et j'relève a tête. Genre, comme si j'avais eu une illumination. J'vais faire un gâteau. Ouais, voilà ce que j'me dis. Déjà, j'aime beaucoup les gâteaux et en plus ça, ça va m'occuper. J'repère une recette qui a l'air pas trop mal sur mon téléphone et j'me rend compte que Will n'a pas les ingrédients nécessaire. PARFAIT. Ca me fait au moins une bonne raison de descendre jusqu'à la supérette du coin. J'ai l'air d'une sauvage à penser comme ça, mais c'est un peu c'que je suis, dans le fond. Finalement, je reviens, avec mes p'tites provisions. J'prends pas la peine de fermer la porte à clé. J'lance de la musique sur l'enceinte du salon. Et j'me mets en cuisine. J'suis pas une spécialiste, mais ça m'plait bien d'occuper mon temps différent qu'à scroller les annonces de logements bizarres. La musique emplie toute l'appartement, quand j'l'écoute, j'la mets toujours bien fort. Et bien coupée du monde, en train de séparer le blanc des jaunes d'oeufs, j'me mets à chanter sur Nightcall de Kavinsky, à y voir de plus près, j'suis p'tete même en train d'me déhancher. J'chante vraiment pas très bien, mais au moins, j'y mets du coeur. "They're talking about youuu, boooy, buuuut you're still the same!" et du coup, j'entends absolument pas que la porte d'entrée vient de s'ouvrir.

@Nimrod Savage

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty
MessageSujet: Re: #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod   #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod EmptyDim 10 Sep 2023 - 10:02

T’avais passé la journée, à rechercher des activités à faire faire au groupe de la semaine prochaine. Ouais, ok, t’aurais peut-être pu t’y prendre plus tôt, mais déjà, t’étais bien heureux d’avoir atteint ton but pour les quelques jours à venir avant le weekend.
Tu glissais dans la foule, ton skate roulant inlassablement entre les pieds distraits qui se dirigeaient de façon totalement random. Casque sur les oreilles, t’aurais presque dit qu’ils opéraient une chorégraphie précise au rythme de Dookie, dernier album en date sur lequel tu phasais. Peu avant, c’était Rupture 2 Merde, une dinguerie découverte en soirée, en France dont tu ne savais plus te décoller. C’était ainsi, que tu fonctionnais, toi. Par cycles. Et t’avais bien trop peur que ça commence à se ressentir dans tes ateliers. Ne pas fournir un travail de qualité ? Voilà qui te faisait flipper. C’était mort. alors avant que tu te lasses, bien avant que tes publics ne le fassent eux aussi, tu avais décidé d’explorer la ville, comme tu pouvais le faire quelques années plus tôt avec Lily. Pas rouillé pour autant, t’avais besoin d’une piqûre de rappel, histoire de voir grossir avec satisfaction ton carnet d’adresses… et ça valait autant pour du matos que pour des endroits à visiter, des contacts à prendre. Hyperactif mental, t’avais des milliers d’idées à mesure que tu avançais. Quelques heures, déjà que tu te promenais. Tu regardais ta montre et réalisais que t’étais pas si loin que ça de chez Will. Tu descendais de ton skate que tu attrapais à la main, et finissais les quelques mètres jusqu’à chez lui à pieds. Deux coups à la porte, tu entrais sans même qu’on t’en donne l’autorisation, t’étais un habitué, ici, malgré les quelques jours de taff intense qui ne t’avaient pas permis de pointer le bout de ton nez. Sourire aux lèvres, tu arquais un sourcil, posais ton skate contre le mur de l’entrée et fredonnais à ton tour Nightcall, que tu avais entendu depuis la porte d’entrée, chanté d’une voix pleine d’entrain, vers laquelle, d’ailleurs, tu t’étais dirigé. Et puis tu t’étais signifié : « salut ! Il est pas là Will ? Qu’est ce que tu cuisines ? » la curiosité est un vilain défaut ? Bullshit. Elle est vachement utile, quand il s’agit de faire la discussion.




sorry:
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty
MessageSujet: Re: #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod   #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod EmptyJeu 14 Sep 2023 - 22:32

J'suis plongée dans la préparation d'mon gâteau. La cuisine, normalement, c'est pas vraiment une grande passion mais là, j'avais juste envie de passer du temps, tranquille et d'faire une p'tite surprise à Will quand il rentrerait du travail. J'avais envie que l'appartement sente bon la pâtisserie, j'avais envie d'se réconfort là, celui du truc un peu moelleux et tiède d'un bon gâteau qui sort à peine du four. Cela dit, j'étais pas une grande spécialiste et il avait pas mal de chance pour que mon gâteau ne soit pas une franche réussite. Cela dit, j'y mets tout mon coeur et j'suis complètement absorbée par le moment, j'me mets à chanter à tue-tête et j'suis dans mon monde. Alors que j'suis en train de casser des oeufs pour en séparer le blanc du jaune, un homme fait son apparition dans la cuisine. J'sursaute, et dans la panique, j'broie l'un des oeufs que j'avais en main. Il éclate dans ma main et le blanc visqueux se répand un peu partout. J'lève des yeux écarquillées vers le jeune homme qui me fait face. Il est tout sourire. Déjà, il a pas l'air d'un voleur ou quoi que ce soit de néfaste. Il semble aussi connaître Will, j'ai pas de quoi m'inquiéter. "Wooo mais tu m'as fait peuur!" que j'dis alors que j'ai encore le coeur qui palpite contre mes côtes. J'm'essuie les mains et j'commence à ramasser l'oeuf qui a couler un peu partout. Mes gestes sont un peu brusques, j'suis jamais à l'aise en présence d'un inconnu. "J'suis.. j'suis en train d'faire un gâteau, enfin j'essaye." J'me calme un peu, j'pose mes deux mains sur le comptoir de la cuisine et j'plonge mon regard dans celui de l'inconnu. "Dis, ça t'arrive souvent d'faire intrusion comme ça chez Will?" J'souris un peu, il a un air vraiment sympathique, si c'est un pote de Will, alors il devrait être gentil. Mais j'me méfie toujours un peu. C'est encore assez nouveau tout ça pour moi, de vivre entourée de gens. La colocation avec Will se passe bien, même si j'dois avouer que j'suis bien sous son charme et que j'dois faire en sorte de ne jamais lui montrer. J'sais pas trop si Will à parler de moi à ce gars, j'sais pas tellement grand chose de lui d'ailleurs. Alors j'reprends les bases. "Au fait, je m'appelle Poppy et j'suis.. une amie de Will. J'vis un peu chez lui, en ce moment." C'est toujours un peu flou quand j'dois me présenter vis à vis de Will, et j'sais pas faire illusion, alors si le gars devant moi est un peu futé, il verra assez vite que j'suis pas juste une simple amie de Will.

hj:

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty
MessageSujet: Re: #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod   #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod EmptyMar 24 Oct 2023 - 20:04

T’es resté un peu con, là, comme ça, face à cette jeune femme que tu ne connais ni d’Eve ni d’Adam. Tu l’observes, sans savoir si tu as vraiment raison de rester aussi sûr de toi : si elle est chez ton meilleur ami, fort est à parier qu’elle est là… pour lui. Bien joué, Sherlock. Mais si elle est là pour lui, avait-il des plans dont il n’aurait pas jugé bon de t’avertir ? Tu effleures soudain la possibilité que tu déranges peut-être « désolé. Je ne voulais pas te faire peur. » que t’as simplement lancé, et puis tu regardes autour de toi en réalisant que tu ne vois aucune trace de ton ami. « il est pas là, Will ? » que tu demandes, ou plutôt que tu conclus, en ne le voyant nulle part. Et puis tu te mets à rire légèrement à la remarque de la jeune femme. C’est vrai, ça. Tu débarquais tellement souvent à l’improviste ici, tu faisais tellement partie des murs ou presque, que tu n’avais pas jugé bon de te présenter. T’as grimacé légèrement, un peu gêné à l’idée de lui avoir foutu la trouille « désolé. J’ai pas voulu te faire peur. » Tu t’approches et lui tends la main dans le but de serrer la sienne « Enchanté, Poppy. Moi, c’est Nimrod. Mais tu peux m’appeler Nim’. Will, c’est mon meilleur pote alors… il n’est pas rare que je débarque comme ça. Désolé, je serai plus prévenant la prochaine fois. » tu réprimais un rire et lui adressais un clin d’oeil avant de demander un peu curieux « mais ça fait longtemps, que tu crêches ici ? » clairement, t’es surpris, mais en même temps, ça fait un petit moment, maintenant, que tu n’as pas pris le temps de venir embêter Will. Et visiblement, tu aurais du, ça t’aurait peut-être évité qu’on puisse te confondre avec un psychopathe.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty
MessageSujet: Re: #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod   #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod EmptyJeu 26 Oct 2023 - 22:57

J'suis de nature assez suspicieuse en tant normal et l'interruption brutal de ce jeune gars dans mon espace, ça me fait sursauter. Mais il a pas l'air bien menaçant. Au contraire, il dégage une vibe assez bonne, le genre souriant et dynamique. Mon opposé en soi mais depuis que je suis là, j'essaye de me détendre et d'être plus .. accueillante. J'reprends un peu mes esprits après avoir eu la trouille de ma vie et j'me mets à secouer la tête. "Oh t'inquiète pas, j'vais m'en remettre." que j'dis avec un p'tit sourire et puis je regarde autour de moi, à sa question. "Nan, il devrait rentrer d'ici une ou deux heures." Finalement, j'pose un peu mon attention sur lui histoire de comprendre un peu ce qu'il fait là, celui là. Il s'approche alors de moi, en me tendant la main. J'la saisis et j'la serre, assez amusée de voir comment il fait les choses. "Wo, on se serre la main, c'est genre bien officiel tout ça." J'marque une pause et je l'écoute se présenter. "Nim' ok, c'est noté." puis je balaye d'un revers de la main ce qu'il vient de dire. "Oh non, tu peux bien entrer comme tu veux ici, j'suis pas vraiment chez moi là." que j'dis avant de répondre à sa question. "Hmm, ça va faire une semaine demain. J'arrive de Seattle et j'avais besoin d'un endroit pour me poser." J'regardais Nimrod, plissant un peu les yeux. "En fait, Will et moi, on s'connait depuis très longtemps, c'était .. mon ex." Autant je suis capable d'être assez illisible comme fille, autant quand je parlais de Will, ça se voyait qu'il me coutait encore du trouble. "Il.. il t'a jamais parlé de moi?" C'était pas tellement discret comme tentative de prise d'informations mais j'étais souvent bien maladroite dans mes propos, parlant bien avant de penser.

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty
MessageSujet: Re: #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod   #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod EmptyMar 31 Oct 2023 - 13:50

Dans un premier temps, tu te sens un peu con, comme coupé dans ton élan. Tu ne connais pas cette fille devant toi ; ou du moins, tu ne fais pas tout de suite le rapprochement : bien évidemment, le prénom de Poppy était déjà venu plusieurs fois se taper l’incruste dans tes discussions avec Will ; mais de là à te dire que t’es en train de discuter avec « la fameuse »… t’as pas assez vite connecté tes deux neurones, pour ça. Tu lui adresses un sourire amusé et ajoutes « t’es sûre, hein ? Je voudrais pas avoir à appeler le 9-1-1 ou... » tu te coupes net, ta capacité déconcertante à faire des blagues beauf prête à dégainer à tout moment : poses cette proposition de bouche à bouche, douuucement. Vanne aussi peu drôle qu’elle est lourde, tu mords ta langue et hoches la tête « deux heures ? Ok ! Est-ce que… ça te dérange si je l’attends avec toi ? » en soi, tu pouvais repasser, si elle préférait, c’était loin d’être un problème en soi. Tu lui adresses un sourire et éclates de rire « j’avoue ; l’espace d’un instant, j’me suis fait penser à mon banquier ! Je me Dé-goûte ! » tu ricanes et rebondis, un peu curieux : « Seattle, hein ? Cool ! J’ai traversé la ville, quand je voyageais, mais j’ai jamais eu l’occasion de m’y arrêter. Ca a l’air vivant de ouf, non ? » Dans tous les cas, tu sais que c’est le berceau d’un de tes styles musicaux préférés et ça te suffit à vouloir aller visiter : à chacun son pèlerinage, après tout ! A son aveu, tu hasardes « si… si. J’ai pas fait le rapprochement, quand tu m’as donné ton prénom, désolé ! » tu éclates légèrement de rire et oses « j’t’imaginais absolument pas comme ça, pour être honnête. » comment tu l’imaginais ? Aucune idée. Mais certainement pas rousse et aussi mignonne. Décidemment, faut croire que c’était votre créneau, à Will et toi, le teint de porcelaine et les chevelures flamboyantes. Tu penses à Caoïmhe et mords ta langue enfin, dans un cas comme l’autre, tu devrais sans doute parler au passé ; même si en ce qui te concerne, t’arrives pas à t’y résoudre. « Qu’est ce qui t’emmène à Bowen, alors ? » que tu demandes dans un sourire, un peu curieux.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty
MessageSujet: Re: #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod   #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod EmptyJeu 9 Nov 2023 - 15:23

Ce p'tit gars là, qui vient de faire irruption dans l'appartement de Will, il m'plait bien. Dans l'sens où il a un p'tit truc qui fait que j'me sens tout de suite à l'aise. Généralement plus les gens sont tranquilles, plus ça me détend. Et puis, de toute façon, j'suis certaine que j'risque rien, il connait Will, c'est déjà un bon point, ça non? Autant lui il est très chaleureux et il semble dans son élément, autant moi j'suis obligée d'me faire un peu violence pour sembler détendue. J'suis jamais très à l'aise avec des inconnus, encore moins depuis que je suis à Bowen, mais j'vais faire des efforts, d'autant qu'il a l'air vraiment sympa. Il est bien énergique aussi, et il m'fait rire avec ses réactions spontanées à la chaîne. Moi qui aies l'habitude de vivre dans le calme, là pour le coup, ça me change pas mal. "J'suis ok, promis. J'te fais signe si j'ai besoin d'assistance!" Will revient dans une ou deux heures et son pote me propose de rester ici à l'attendre. J'regarde tout autour de moi, dans l'idée, j'y vois aucune objection et en plus, j'crois que j'ai pas tellement mon mot à dire. "Ouais bien sûr, fais comme chez toi!" que j'dis avec un p'tit sourire. D'ailleurs, c'était tout à fait probable qu'il connaisse mieux l'appartement que moi. Finalement, on se serre la main et sa réaction me fait éclater de rire. J'lâche sa main et j'le regarde amusée alors qu'il rebondit déjà sur Seattle. "Ouais carrément, j'ai grandi là-bas, c'est vraiment chouette! T'a beaucoup voyagé toi?" S'il avait été de passage à Seattle, j'pouvais aisément l'imaginer faire comme un tour du monde. Et là, j'sais pas pourquoi, mais j'me mets à lui dire que je suis l'ex de Will et j'lui demande si Will lui a déjà parlé de moi. A l'instant où ça sort de ma bouche, je m'en veux de dire ça. J'essaye de cacher mon p'tit jeu et de cacher le crush que j'ai pour Will et c'est certainement pas en parlant de ça, directement à son meilleur pote que ça va arranger mon cas. J'vois bien en plus que ça déconcerte Nimrod et sa réponse, elle me fait sourire. J'vois bien qu'il sort ça parce qu'il savait pas trop quoi dire, mais j'suis quand même assez curieuse. "Ah ouais ? T'es un peu déçue c'est ça?" que j'dis en ricanant. J'le toise d'un regard un peu amusé, il est vraiment sympa et j'suis pas étonné qu'il soit meilleur pote avec Will. Ils dégagent le même truc doux, plaisant et charmant. Alors qu'il me demande ce que j'viens faire ici, j'm'accoude sur le comptoir de la cuisine et j'soupire un peu. "Ohh, j'ai eu quelques soucis familiaux et professionnels à Seattle, j'ai besoin d'un bon départ à zéro, tu vois. Et comme j'savais pas où aller, j'suis venue ici, parce que Will était là en fait." Bon là, s'il avait encore des doutes de mon p'tit crush sur mon ex, j'pense que Nimrod n'aurait plus aucun doute à présent. "Toi, tu viens d'où alors?" que j'lui demande alors que j'me re-concentre sur ma pâte à gâteau. "Tu veux m'aider à cuisiner?" On allait avoir une ou deux heures à passer ensemble alors autant l'inclure dans ma pâtisserie "Comme ça, s'il est raté, ça sera pas entièrement d'ma faute." que j'lui dis avec un petit rire. Nimrod, il avait un don pour m'faire sentir à l'aise, c'était la première fois depuis que j'étais ici.

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty
MessageSujet: Re: #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod   #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod EmptyDim 10 Déc 2023 - 12:03

T’as toujours aimé faire connaissance avec autrui. N’importe quelle occasion était opportune : une soirée, une rencontre au supermarché, un type avec un chien dans la rue… tes ateliers, aussi. C’est d’ailleurs entre autres pour cette raison, que tu adores ton métier. Parce que tu sais que tu es à ta place. Que tu pourras apporter à tes usagers autant qu’eux t’apportent. Peut-être même, d’ailleurs, qu’ils t’apprennent plus que tu as parfois l’impression de leur donner. C’est même certain.Enfin bref. Tu discutes avec Poppy, t’essayes d’endiguer, aussi, un peu, ton énergie débordante : tu sais que ça ne convient pas à tout le monde alors tu composes. Mais elle ne semble pas importunée par ta façon d’être en permanence dans le mouvement. Amusé, tu hoches la tête et conclus « nice ! L’union fait la force, hein ? » tu lui adresses un clin d’oeil et l’observes : inspecteur des travaux finis. Tu t’arrêtes au bout de quelques instants lorsque tu réalises que tu détestes quand on se met au dessus de ton taff pour l’observer. Ça te déconcentre, alors t’arrêtes. Tu te pose en face d’elle, ton poing soutenant ta tête et tu acquiesces : « ouep. En fait, je m’étais lancé dans un tour du monde, de base. J’suis de Colombus. Mais j’ai de la famille ici, ce qui fait que j’ai quasiment passé toute mon enfance à Bowen. Et aujourd’hui… me revoilà ! Je crois que j’avais besoin de me poser un peu, même si j’adore la vie en sac à dos ! » tu lui adresses un sourire puis tu ricanes, aussi sec, aussi emmerdé qu’amusé : pas que Will ne t’ait jamais parlé d’elle, au contraire, mais tu ne t’attendais clairement pas à la rencontrer dans de telles circonstances. T’hésites. T’hésites et puis tu secoues la tête « nan. J’imaginais quelqu’un de cool, mais visiblement… t’es même mieux que ce que j’avais pensé. » tu te mets à rire légèrement, et puis tu lui retournes la question : si vous avez fait le choix de vous poser à Bowen, tous : il y a bien une raison, non ? Tu mordilles ta lèvre inférieure. Besoin d’un départ à zéro. Oui, c’est ça. Tu vois exactement ce dont elle veut parler. C’est sans doute pas les mêmes raisons qui vous poussent tous les deux, mais c’est pas grave. C’est un détail. Tu hoches la tête « bon. Bah… heureusement que Will était là, alors ! Sinon, nos routes ne se seraient jamais croisées, et ça, ç’aurait vraiment été dommage ! » tu lui adresses un clin d’oeil. T’es pas dupe sur ses intentions quant à Will, mais t’es personne pour juger. Toi, t’es justement ici pour fuir tes vieux démons… qui finalement ont ressurgi, à croire que ton destin était lié à celui de Caoïhme. Alors franchement, tu serais mauvais à te permettre de parler. Et puis c’est pas ton genre : toi, tu pars du principe que chacun gère sa vie comme il le souhaite et surtout, comme il le peut. Tu lui adresses un sourire et hoches la tête « carrément ! L’odeur du gâteau va peut-être le faire se pointer plus vite, t’en penses quoi ? » tu ricanes, amusé « aaah c’est pour ça en fait ! Bon tu sais quoi, je prends l’entière responsabilité, si ça foire. J’ai jamais été très bon, en patisserie de toutes façons, sûr que ça choquera pas Will. » tu réprimes un rire et poursuis « alors… t’en es où, du coup ? Qu’est ce que je peux faire pour te donner un coup de main ? »
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty
MessageSujet: Re: #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod   #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod EmptyMer 20 Déc 2023 - 16:51

Le p'tit gars qui vient de faire irruption dans l'appartement de Will, ça m'étonne qu'à moitié qu'il soit son meilleur pote. J'le ressens à son énergie qu'il a une vibe qui colle bien à celle de Will. Ce dernier et moi, on était assez différent dans le fond. Même si ça avait featé entre nous dès le début, Will était beaucoup plus foufou que moi. Ou alors c'était moi qui était boring, probablement trop calme. Mais en tous les cas, j'étais ok pour dealer avec des personnalités débordantes et finalement à leur contact, j'me déridais un peu et j'arrivais aussi à apporter un peu de calme à cette énergie. J'crois que ça s'balançais plutôt bien et j'sentais que le mood avec Nimrod pourrait vraiment donner quelque chose de plutôt sympa. J'suis toujours en train de mesurer la farine sur la balance de la cuisine, mais clairement, j'le fais beaucoup plus lentement que d'habitude, parce que j'suis plus occupé à écouter Nimrod et à le regarder gesticuler dans tous les sens. Il s'pose face à moi et m'explique un peu son parcours. J'le regarde avec de grands yeux. "Woo, un tour du monde?" J'y pense une seconde, j'serais bien incapable de faire ça. "Tu t'étais lancé la dedans tout seul ?" que j'demande avec de l'admiration dans la voix. J'finis par lui poser une question un peu piégeante, à savoir ce qu'il s'attendait en me rencontrant. J'savais pas trop ce que Will avait pu dire sur moi, et ça m'amusait un peu d'le voir galérer. C'était pas cool mais c'était assez marrant quand même. J'fais un peu la belle en faisant voltiger mes cheveux derrière mon épaule, comme pour fanfaronner un peu. "Ouais, c'est souvent cet effet là qu'je fais." Bien évidemment, c'est un mensonge et Nimrod va bien voir que c'est à la blague que j'fais ça. J'm'étends pas trop sur les raisons de ma venue ici et j'vois que Nim' a vraiment le réflexe de ne pas trop me questionner. Il a du bien sentir que c'était un sujet hyper simple pour moi et j'le trouve bien respectueux sur ce coup là. Je hoche la tête avec un joli sourire à ce qu'il vient de dire. "Exactement, la vie est bien fait quand même, c'est fou." que j'dis avec un p'tit sourire amusé. Il a pas l'air de vouloir partir et j'crois même qu'il veut attendre Will alors j'lui propose de rester avec moi, pour cuisiner ensemble. Il semble bien partant et j'approuve ce qu'il dit. "Mais ouii, j'ai rarement vu quelqu'un d'aussi gourmand que Will, c'est assez dingue!" J'ricane. Ca m'fait du bien de parler à un autre humain que Will, j'me sens un peu plus détendue. Avec Will, j'suis toujours obligée de faire attention à mon espace vital, de faire en sorte qu'il ne s'approche pas trop de moi pour ne pas défaillir de l'intérieur, là, Nimrod est juste à côté de moi et j'trouve ça parfaitement normal. "J'pense qu'il s'ra juste bien content d'avoir un p'tit gâteau quand il arrive, il a pas intêret à faire son difficile." que j'dis en souriant avant d'me reconcentrer sur ce que je fais. Je replace mes cheveux et je fais le point. "Ok, j'suis en train de peser la farine là, et j'ai déjà cassé les oeufs. Tu peux faire fondre du beurre si tu veux." Que j'lui dis en désignant du menton la plaquette de beurre juste devant. Clairement, j'suis pas très organisé, il y a en a un peu partout et quand j'verse la farine, j'en mets pas mal à côté. "En fait, pour être honnête, j'ai fais un mix de deux recettes, et là, j'sais plus trop où j'en suis." J'grimace. J'crois que je mettais aucune chance de mon côté pour que ça soit bon. Mais c'était l'intention qui comptait non?

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty
MessageSujet: Re: #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod   #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod EmptyMar 23 Jan 2024 - 16:26

On t’a souvent dit, que t’étais trop énergique, à la limite d’être fatigant pour ceux qui avaient le malheur de croiser ton chemin. C’était plus fort que toi : t’étais putain d’euphorique, survolté à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes. T’observes Poppy, qui elle, semble bien plus modérée que Will ou que toi (et on ne parlera certainement pas de vos deux personnes réunies!). T’aimes bien, les gens chills, aussi calmes et posés. Comme si ce genre de caractère te poussait à te canaliser et à t’ancrer, ce qui, ma foi, n’était pas pour être déplaisant. C’est quand t’as commencé à raconter ton périple que t’as véritablement fini par te poser, tu penses… probablement trop concentré dans ton récit pour ne pas réaliser que ce genre d’aventure n’était pas la came de tout le monde. En fait, c’est la question de Poppy, qui t’a fait mesurer tout ça. Tu t’es mis à rire et t’as hoché la tête « ouep. Et sans être sous contrainte. Mais… j’suis pas barge, hein ? » t’as ri légèrement et haussé les épaules avant d’expliciter « je crois que j’ai eu besoin d’aller voir si l’herbe était aussi verte ailleurs que ce qu’on le prétend. Et puis… j’pense que t’as pu voir que j’étais assez… speed ? Ce qui fait que… j’ai du mal à rester en place. Alors forcément, c’était parfait pour moi. » Tu lui adresses un sourire et arques un sourcil, un peu surpris par sa question. Ce que tu imaginais d’elle sans la connaître ? Waouh ! Casse gueule, comme question. Si elle te l’avait posée quelques années plus tôt, nul doute que t’aurais ramassé une paire de claques dans le coin de la gueule, mais il paraît que t’as pris en tact, ces derniers temps. Tu lui adresses un clin d’oeil amusé, et tu réponds, sans trop te mouiller. En même temps, que dire de plus que ce que t’as dit ? Juger les gens sans les connaître ? C’est vraiment pas ton genre. Tu n’attends rien de personne ; t’as juste pris l’habitude de prendre ce qui vient, voilà tout… et t’aimes beaucoup ce qui arrive..Tout ce que tu sais, c’est que t’imagines bien que la situation doit pas être évidente, si elle doit rester chez Will, c’est bien pour une raison, qu’elle évoquera si jamais elle le veut ; c’est elle que ça regarde, après tout... Tu hoches la tête, laissant échapper un petit rire « ouep, j’trouve aussi ! » tu lui adresses un clin d’oeil moqueur et poursuis « ah ça ! Du moment que ça se mange... » un peu comme toi, en somme. Définitivement, l’adage « qui se ressemble s’assemble prend tout son sens, avec vous ! Tu finis par te lever de ton tabouret, et hoches la tête « ok chef ! » que tu lances. Tu check la quantité nécessaire, mesures, coupe… et mets le beurre au micro-ondes quelques secondes, concentré sur ta tâche. Et tu éclates de rire face à l’aveu de Poppy « jures ! T’as mélangé quoi, comme recettes ??? » ça pique ta curiosité : jouer au petit chimiste et faire de l’impro en cuisine ? Ton jeu préféré !
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty
MessageSujet: Re: #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod   #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod EmptyMar 30 Jan 2024 - 21:05

Avec l'énergie de Will, j'suis habituée à dealer avec l'euphorie et le mouvement. C'est pas tellement dans mon mode opératoire que d'être survoltée mais en vrai, d'évoluer à côté de Nimrod là, c'est pas déplaisant. Il est vraiment intéressant, et j'crois finalement que nos énergies contradictoires featent plutôt bien ensemble. On discute assez naturellement et de savoir que c'est un pote de Will, ça aide pas mal. Il m'explique un peu pourquoi il était parti faire le tour du monde tout seul. Je l'écoute attentivement et j'souris, doucement. "T'as pas l'air du tout barge non.." que j'dis avec un p'tit air faussement suspicieux, comme si j'doutais moi même de ce que j'avais dit. Mais en vrai, ses explications, elles tombaient sous le sens. J'admirais pas mal les gens dans son genre, qui prenait des risques, qui étaient en constance mouvance. C'était pas dans mes habitudes, mais j'pouvais aisément comprendre ce qu'il recherchait. "Et alors, elle était comment cette herbe ailleurs?" Finalement, après d'la discussion plutôt sympa, j'lui propose de m'accompagner dans la confection du gâteau. Will, il s'ra bien content de constater que j'ai socialibilisé et encore plus avec l'un de ses potes. On s'met bien vite au travail et j'vois Nimrod dans mon champ lattéral de vision qui met bien du coeur à bien peser le beurre. Et finalement, j'finis par avouer que j'suis un peu perdue entre les deux recettes que j'ai voulu combiner. Il éclate de rire et ça m'amuse bien aussi. Je soupire. "Haawn, j'en sais trop rien. J'ai pris celle là.." que j'dis en prenant mon téléphone entre les mains pour le déverrouiller et tomber sur une recette sur internet, "mais comme j'ai oublié d'acheter du lait, j'me suis dis que j'allais faire sans, et j'ai trouvé une autre recette, celle là.." que j'dis en désignant du doigt un livre de recette ouvert sur le comptoir. "J'ai pris la quantité de farine et d'oeuf de celle là, et peut près tout le reste de l'autre." J'me rends bien compte que c'est bancale mon affaire. "C'est sensé faire une pâte toute moelleuse et là, c'est tout sec et dur.." Je touille tant bien que mal le semblant de pâte que j'ai dans mon saladier. Je soupire encore, toujours le sourire aux lèvres, bien consciente qu'on arrivera difficilement à faire des miracles. "Dis moi que t'es un magicien de la cuisine et que tu vas arranger çaaa.." J'rigole tout en faisant une moue dépitée. La présence de Nimrod, elle peut avoir deux effets, ou tout arranger, ou tout empirer. Mais en vrai, j'm'en fiche un peu, parce que j'passe juste un bon moment.

@Nimrod Savage

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty
MessageSujet: Re: #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod   #104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
#104 - j'commence après-demain, j'contrôle pas l'destin - nimrod
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome Back Ft. Nimrod
» un monde pour demain (nora)
» Les ringards de demain ft Carter Hamilton & Leónel Orellana
» (devan) aujourd'hui j'essaie de croire que demain sera parfait
» je veux vivre chaque seconde, comme si demain était la fin du monde (noa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: