AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

 

 from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
En ligne
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 27
MESSAGE : 22266
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : doom days (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyDim 30 Juil 2023 - 16:47


__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 27
MESSAGE : 9650
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : meteorαα (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyDim 30 Juil 2023 - 19:30


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 27
MESSAGE : 22266
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : doom days (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyLun 31 Juil 2023 - 0:03


__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 27
MESSAGE : 9650
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : meteorαα (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyLun 31 Juil 2023 - 12:46


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 27
MESSAGE : 22266
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : doom days (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyLun 31 Juil 2023 - 19:22


__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 27
MESSAGE : 9650
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : meteorαα (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyLun 31 Juil 2023 - 21:51


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 27
MESSAGE : 22266
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : doom days (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyLun 31 Juil 2023 - 23:26


__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 27
MESSAGE : 9650
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : meteorαα (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyMar 1 Aoû 2023 - 14:07


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 27
MESSAGE : 22266
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : doom days (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyMar 1 Aoû 2023 - 19:07


__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 27
MESSAGE : 9650
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : meteorαα (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyMar 1 Aoû 2023 - 22:12


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 27
MESSAGE : 22266
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : doom days (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyMer 2 Aoû 2023 - 0:30

Il n’y avait qu’à observer leurs gestes, et leurs regards, pour comprendre que cet échange comptait déjà sûrement trop, qu’il était ancré dans leurs peaux, dans leurs âmes, avec cette promesse de ne jamais s’en échapper. Levi, il était conscient que ce rapprochement entre Sahar et lui, il l’avait désiré depuis les prémices de leur relation, sans pour autant se l’avouer, n’y trouvant certainement aucune légitimité. Et maintenant que leurs routes avaient enfin convergé, il savait qu’il ne voulait plus la voir s’en éloigner, lui qui désirait plus que tout la garder auprès de lui, dans l’étreinte protectrice qu’il aurait aimé lui promettre, pour l’éternité si elle le désirait. C’était sûrement ce qu’il avait tenté de lui avouer à travers la bienveillance de son regard et celle de ses caresses qui cherchaient à apaiser l’incendie qui avait ravagé leurs corps. Levi, pour rien au monde il n’aurait voulu se détacher de sa chair, maudissant presque le temps de ne pas s’être figé, de ne pas les avoir laissé éternellement dans cette bulle d’apaisement qui n’avait appartenu qu’à eux et dans laquelle il se serait volontiers perdu. Lui-même en était fébrile, de constater combien son corps continuait de réclamer le sien, ses lèvres déjà en manque des siennes, comme si les secondes qui s’écoulaient ne faisaient qu’aggraver cette addiction dont il était victime. Les muscles encore engourdis, Levi avait suivi la brune jusque sous la douche, ne se faisant pas prier pour établir un nouveau rapprochement entre eux, incapable de laisser ne serait-ce que quelques centimètres les éloigner. Il frissonna à son contact, presque inévitablement, conscient qu’il devrait s’habituer aux sensations inédites que Sahar lui procurait à chaque fois qu’elle daignait le toucher. Il la ramena davantage contre son torse, ses deux bras se chargeant de la maintenir au plus près de lui, là où son myocarde continuait de taper contre sa cage thoracique. Et il aurait pu jurer que ce dernier rata plus d’un battement aux mots tout juste soufflés par la brune, à ce regard dont il était persuadé de ne jamais pouvoir se passer, retenant de peu cette envie imminente de plaquer ses lèvres contre les siennes. « Tu m’as quand tu veux. » Finit-il par souffler, avec cette même intensité, lui qui peinait même à se rendre compte de l’ampleur de ses paroles, trop envoûté par cette lueur qu’il discernait dans les iris de sa partenaire. Ils finirent néanmoins par reprendre un semblant d’esprit, au moins le temps de se doucher et de sortir de la cabine, le corps à moitié dissimulé par une serviette. Levi, il avait distingué avec aisance la stratégie employée par Sahar, elle qui avait sans doute remarqué qu’il était complètement ensorcelé par elle, la façon dont il faisait glisser ses yeux sur ses courbes ne pouvant que le trahir. Et en aucun cas il ne cherchait à s’en cacher, assumant chaque regard un peu appuyé, chaque mot enjôleur pour l’attirer toujours dans ses filets, dans le simple but de la faire sombrer. Ce qu’il comprenait Levi, c’était à quel point il était sans doute la première victime dans l’histoire, complètement à sa merci, lui qui se sentait davantage proie que prédateur lorsqu’il s’agissait de Sahar. Ne pouvant plus attendre, il se délesta à son tour de sa serviette, rejoignant la brune dans les draps encore chauds, décidé à ne plus la lâcher jusqu’au lever du jour. « Manquerait plus que je mette mes lunettes… » S’amusa-t-il, sa peau cherchant inéluctablement la sienne sous la chaleur de la couverture, Levi s’assurant que leurs corps ne se quittent plus, une main douce la rapprochant considérablement de lui. Et tout à coup, ce fut un apaisement total qui vint l’éprendre, une fois leurs corps entrelacés, ses doigts caressant lentement le grain de sa peau, leurs chaleurs entremêlées ayant raison de lui et de sa fatigue, l’amenant progressivement à sombrer dans un sommeil des plus profonds. Et si ses nuits étaient particulièrement agitées habituellement, celle-ci dénota complètement de ce qu’il connaissait, et il savait au fond que la présence de Sahar y avait grandement joué. Levi, il n’avait pas bougé d’un seul centimètre pendant la nuit, se contentant de resserrer son étreinte autour de la brune, comme pour s’assurer qu’elle ne s’enfuirait pas pendant son sommeil. C’est à peine s’il avait remarqué les premiers rayons du soleil s’infiltrer dans la pièce, réchauffant sa peau déjà frissonnante sous les effleurements délicats de Sahar le long de sa colonne vertébrale, soulagé de la sentir aussi proche, de pouvoir humer son parfum désirable. Il finit par ouvrir lentement les yeux, trouvant immédiatement ceux de Sahar, le cœur immédiatement réchauffé par leur proximité qui n’avait pas failli. Et sans même dire un mot, Levi se rapprocha d’elle pour réfugier son visage dans le creux de son cou qu’il effleura de ses lèvres, son bras s’enroulant autour de son corps. « T’as bien dormi ? » Finit-il par dire après avoir laissé le silence les envelopper, établissant des pressions plus franches dans son cou, remontant jusque sa mâchoire, sa main vagabondant le long de ses flancs. « C’est donc ça, le paradis ? » Souffla-t-il contre la courbure de son cou, amusé par ses propres mots qui ne visaient qu’à la flatter.

__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 27
MESSAGE : 9650
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : meteorαα (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyMer 2 Aoû 2023 - 3:08


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 27
MESSAGE : 22266
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : doom days (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyMer 2 Aoû 2023 - 19:25

Il n’était à présent plus question de réfréner leurs envies communes, Levi considérant qu’ils l’avaient déjà trop fait, eux qui de toute évidence s’étaient auto-censurés pour ne pas s’aventurer vers une issue éthiquement incorrecte. Sauf qu’aujourd’hui, il n’avait lui-même plus la force de détourner l’inévitable, le comprenant dans l’intensité de leurs gestes, de cette frénésie qui ne faisait que confirmer ce qu’il avait toujours su. Il la voulait elle, comme jamais, le corps désormais marqué au fer rouge par son passage, par la caresse du sien qui ne le l’avait certainement pas laissé indemne. Il aurait accepté d’être son prisonnier, sans doute déjà trop accroc à l’alchimie qui se jouait entre eux, entre ces regards qu’ils avaient longtemps détourné pour ne pas avoir à admettre l’évidence. Ils acceptaient aujourd’hui de s’entretenir avec la vérité, Levi ne se privant plus de la regarder comme bon lui semblait, de laisser son corps découvrir le sien, bouleversé par les sensations que Sahar lui faisait ressentir, sans même avoir à forcer. Sans doute n’avait-elle pas idée d’à quel point elle mettait son cœur sans dessus dessous, en l’espace d’une microseconde, d’un regard un peu plus appuyé, d’une caresse aux effets ravageurs. Il s’était laissé embarquer avec elle sous la douche, ravi de constater que leur complicité ne cessait de se déployer, qu’ils continuaient de chercher un contact physique même en dehors des draps. Et Levi, il se sentit fondre à cette attention que lui accorda Sahar, ses bras se renfermant autour de son corps venu se blottir contre le sien, ses lèvres se déposant sur sa tête dans un baiser protecteur. Il regretta seulement que cette étreinte ne soit que de courte durée, convaincu qu’il aurait pu passer la nuit entière à profiter de sa présence chaleureuse, leurs corps nus et entremêlés sous la cascade d’eau chaude. C’était à se demander s’il allait survivre au lever du soleil, lui qui ignorait encore comment il parviendrait à se détacher d’elle, l’idée même de ne pas la sentir près de lui le révulsant. Pour le moment, il était encore question de quelques heures où l’univers leur appartiendrait, où ils pourraient au moins faire semblant d’être seuls au monde, juste tous les deux dans la chaleur des draps. Ils ne laissèrent d’ailleurs aucune chance aux serviettes enroulées autour de leurs corps de tenter de les séparer, s’affranchissant de leur présence pour rester nus l’un contre l’autre. « C’est que ça devient sérieux cette histoire de mariage… » S’amusa-t-il, l’air tout aussi espiègle que celui de Sahar, alors que leurs mots semblaient se faire écho. Levi profita de leurs positions pour rapprocher davantage sa silhouette de la sienne, une main rassurante pressant doucement sa cambrure pour réduire l’espace déjà minime entre eux. De cette façon là, et presque dans une facilité déconcertante, Levi sombra dans les bras de Sahar, l’esprit appelé par les rêves, sans même qu’aucun élément extérieur ne vienne troubler la sérénité inédite de son sommeil. Et ce ne fut que quelques heures plus tard, lorsque les étoiles laissèrent leur place au soleil, que Levi ouvrit enfin les yeux, lui-même surpris par la qualité de la nuit qu’il venait de passer. Il savait aussi qu’il n’aurait pas pu rêver d’un meilleur réveil lorsque son regard confronta immédiatement celui de la brune, déjà réveillée à ses côtés, leurs fronts et leurs corps collés l’un à l’autre. « Absolument pas. Tu m’as bien tenu chaud. » Souffla-t-il d’une voix encore matinale, ne résistant pas à l’envie de venir lui délivrer quelques marques d’attention, son visage pivotant pour venir caresser la peau de son cou tandis que son bras s’était déployé autour d’elle, laissant le loisir à ses doigts de se balader dans son dos. « Tu peux parler, toi… » Rétorqua-t-il dans la foulée, sa main glissant vers le bas de son dos, d’un mouvement faussement innocent, ses lèvres admettant plus de pression pour parsemer son cou de baisers. Levi, il n’avait aucune envie de relâcher son emprise, décidé à ne pas lui laisser le temps d’oublier son contact, jusqu’à ce que Sahar ne vienne le faire basculer à son tour, son corps trouvant position sur le sien. Et ses traits amusés devinrent soudainement plus adoucis, d’une sincérité palpable alors qu’il tendit la nuque pour recevoir son baiser, sa main dans son dos exerçant une pression plus importante pour ne pas la voir lui échapper. « Dis-moi que tu m’oublieras pas… » Murmura-t-il, le regard déjà brillant, le visage tendu vers cette main qui le recouvrait avec tendresse, incapable d’imaginer qu’ils puissent revenir sur le chemin de l’indifférence après cette nuit passée ensemble. « Quand est-ce qu’on se revoit ? » Demanda-t-il, sa main libre remontant à son tour au niveau de son visage, ses doigts domptant une ou deux mèches rebelles pour mieux pouvoir contempler la finesse de ses traits.

__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 27
MESSAGE : 9650
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : meteorαα (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyMer 2 Aoû 2023 - 22:18


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 27
MESSAGE : 22266
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : doom days (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 EmptyMer 2 Aoû 2023 - 23:53

Au fond, Levi craignait plus que tout que Sahar ne revienne sur ses mots, regrettant ce rapprochement, cette dérive qu’ils s’étaient autorisés. Plus que jamais, il peinait à s’imaginer poursuivre sa route sans elle, alors que sa peau portait maintenant les stigmates de cette passion révélée et enfin assumée. Parce-que Levi, il savait surtout que ça n’était que le début d’une longue addiction, pouvant déjà le prédire alors que son corps réclamait celui de Sahar à la moindre distance imposée, la peau appelant la sienne à venir s’y coller. Sans doute redoutait-il déjà les nuits à venir, où le souvenir de ses caresses viendrait le hanter, l’empêcher de s’apaiser, lui remémorant sans répit l’ivresse de leur ébat. Il le savait, Sahar, il l’avait déjà dans la peau, son empreinte profondément inscrite dans son épiderme, marqué par son toucher à la fois unique et incomparable. Pour le moment, Levi tentait de ne pas se lasser distraire par le manque qui viendrait l’accaparer lorsqu’il rentrerait chez lui, désirant consumer la moindre seconde qu’il possédait avec la brune, comme s’il s’agissait de la dernière. C’était d’ailleurs ce qui les incitait probablement à ne pas se lâcher, même à l’intérieur de la cabine de douche où leurs deux corps s’étaient inévitablement retrouvés, presque d’un commun accord. Ça en était presque déroutant, de constater combien il leur était naturel de rester à proximité l’un de l’autre, jusqu’à dans le lit où leurs corps trouvèrent logiquement une manière de s’entremêler. « Je vois ça. J’ferais mieux de pas les perdre. » Rétorqua-t-il, d’une pertinence malicieuse qu’on lui connaissait bien. C’était finalement comme s’ils s’appréhendaient depuis des années, autant leurs âmes que leurs corps, comme s’ils se connaissaient par cœur, n’ayant presque aucun mal à comprendre ce que l’autre désirait. Tout ce que savait Levi, c’était qu’il était pour le moment incapable d’imaginer passer sa nuit autrement que dans les bras de Sahar, lui qui s’endormit d’ailleurs paisiblement, sans que la moindre angoisse ne vienne perturber ses rêves. Sa seule présence à ses côtés avait réussi à annihiler toute forme de contrariété, l’âme bercée par le rythme régulier de sa respiration sur laquelle s’était calée la sienne, tout comme la chaleur que dégageait sa peau et dont la sienne s’était nourrie. Levi, il n’aurait même pas su se rappeler de la dernière fois où il avait passé une nuit aussi réparatrice, ouvrant les yeux pour découvrir la raison de cet apaisement inhabituel, son cœur ratant sûrement un battement ou deux en découvrant que leur étreinte n’avait pas failli une seule seconde. Il n’était pas tant surpris par cette découverte, n’y voyant là que la confirmation de ce qu’il savait déjà, que leur complicité et leur alchimie outrepassaient tout ce qu’il avait pu connaître jusqu’ici. Les caresses délicates de Sahar, la bienveillance de son regard, sa peau encore frissonnante, Levi aurait pu tout donner pour voir le temps se figer, pour leur laisser un instant croire que le monde leur appartenait. Sans pouvoir patienter davantage, il s’était jeté contre la peau de son cou, la parsemant d’attentions avec ses lèvres qui ne demandaient qu’à se nourrir d’elle, comme aimantées à sa peau. « Bien sûr que si… J’crois que t’imagines pas tout ce que j’ai encore envie de te faire. » Murmura-t-il à son oreille, comme une confidence qu’elle était la seule à pouvoir capter. Bien évidemment que Levi cherchait encore à l’embraser, tentant de la rendre folle comme elle le rendait fou, lui qui se sentait déjà flancher à ce simple et pourtant doux baiser qu’elle déposa sur sa bouche. « T’as pas répondu à ma question. » La chercha-t-il, prêt à tout pour ne pas que Sahar ne l’oublie, sa main continuant à valser le long de son dos, retraçant les contours de sa colonne vertébrale. « Ça te plairait si j’te disais que c’était le cas ? » La tenta-t-il, sans daigner quitter la profondeur de ses iris, pinçant malicieusement sa lèvre jusqu’à ce que sa question tout juste soufflée ne vienne bousculer son myocarde. Et Levi, il s’était vu pris d’assaut par les lèvres de celle qui était devenue sa favorite, sa main migrant sur sa joue pour prolonger cet échange aux notes enflammées. « Je t’emmènerai à l’autre bout du monde si tu me le demandais. » Souffla-t-il en guise de réponse, un sourire à la lisière des lèvres, avant qu’il ne succombe une nouvelle fois à l’appel de sa bouche que la sienne recouvrit délicatement, éprise d’une addiction dont il ne chercherait plus à se défaire. Néanmoins, il se rappela que ses obligations l’attendaient, quand bien même il aurait eu envie de les envoyer valser pour rester dans les draps de Sahar toute la journée. Il s’écarta finalement d’elle, non sans un pincement au cœur, ses yeux profitant de la vision de ses courbes à moitié nues alors qu’il enfilait ses vêtements devant elle. « Et le dernier détail. » Lâcha-t-il d’un ton empreint de malice, récupérant sa paire de lunettes posée sur la table de chevet, se penchant de nouveau sur le lit avec l'appui de ses mains sur le matelas, de part et d’autre du corps de Sahar. « T’as pas intérêt de m’oublier. » Souffla-t-il à la lisière de ses lèvres, d’une voix faussement menaçante, avant de céder contre ses pulpeuses, insufflant à travers cet énième échange, tout ce que les mots ne parviendraient jamais à décrire.

__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
Contenu sponsorisé
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)   from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
from the night cold, our limbs in a tight hold (sahar)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» hold on tight to these memories -r.
» two sparks of fire in a cold dark night · Vega
» One hot night spent with a stranger, you wanted was somebody to hold on to passion
» #06 - last night was the last night of my past life (elmo)
» sleep tight- ft Andeana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: