AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le deal à ne pas rater :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four Emperors : où ...
Voir le deal

 

 comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty
MessageSujet: comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)   comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) EmptyMer 26 Juil 2023 - 15:19

J'bosse pas c'soir. Enfin si mais pas pour l'gang. J'remplace un tocard, j'dois vendre d'la coke et autres drogues en tout genre. J'ai dit ok qu'si j'pouvais m'faire des réserves. J'me suis pris un p'tit mélange. Coke, ecsta et héro. C'qui a d'mieux dans la drogue. Et j'sais d'où ça vient donc j'suis peinard. Même si en vrai j'm'en tape d'savoir d'où ça vient tant qu'ça défonce. J'préfère ça à l'alcool. Mais j'dois avouer qu'l'alcool ça peut être sympa parfois. Mais au moins la drogue, j'pense plus... Ça renforce aussi mon caractère d'merde et j'peux m'montrer encore plus violent. J'trouve ça fun. J'me place dans un endroit stratégique ; les gens savent où m'trouver au besoin. La soirée commence bien, quelques clients. Des p'tits nanas bien friquées qui gloussent en m'voyant. J'roule des mécaniques et j'm'absente même un moment pour m'en taper une mais... C'est fade, j'vais vite et j'attends pas qu'elle ait son orgasme, j'la jette dès qu'j'ai l'mien. Et chose étrange, j'ai dû penser à Abi pour y arriver. Mais bref, j'retourne à ma place et j'me dis qu'chose cloche chez moi. J'devrais tester avec un mec pour qu'j'vois. La baisse d'libido ça arrive mais j'comprend pas, j'en avais envie mais juste j'ai dû imaginer Abi à sa place... Ça m'pète les couilles. Mais c'est décidé, après l'taffe j'me trouve un mec qui saura m'faire du bien. Ou p't'être un couple pour m'amuser. J'verrais. J'dois m'concentrer sur l'taffe et pas rater d'vente. J'm'adosse à un mur et j'prend un peu d'coke pour m'revigorer puis j'm'allume une clope. J'vois au loin un type qui s'approche. J'sors mon tel pour faire l'genre d'rien. Y ressemble pas à mes clients habituels donc j'veux pas prendre d'risque. J'me méfie des flics en civils ou des gangs rivaux. Mais il n'a pas la dégaine d'un flic... P't'être un nouveau client. Il est encore trop loin pour qu'j'vois sa gueule...

@Alan Hopkins
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Alan Hopkins
Alan Hopkins
POINTS : 75
MESSAGE : 721
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : ella, willow, skye, murphy
CRÉDITS : aerolvn (avatar) Joey Paesano (gif)

STATUT : Célibataire, est-ce que je dois me poser ?

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty
MessageSujet: Re: comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)   comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) EmptyMer 26 Juil 2023 - 20:41



Samedi soir, rien n’arrête Alan. Et surtout pas depuis qu’un de ses amis l’a invité à sortir faire la fête en haut d’un immeuble, avec vue sur Bowen. Pour ça, il a enfilé une petite chemise, pris soin de bien avoir le nombre de cigarettes nécessaires, et c’est parti. Arrivé là-haut, il voit l’appartement. Wow. Il est vraiment beau, vraiment stylé. Quelle vue sur la ville. C’est si agréable. Musique sympa, petite vibe techno. Alan s’ambiance, boit des bières, et s’éclate sur le dance floor. Puis, il sourit à une fille par-ci, une autre par-là, ne sachant pas trop encore laquelle draguer. Il lance ses meilleurs blagues,  étale sa meilleure science. Que demander de plus ? Ah si, voilà qu’un de ses potes proposent l’idée d’aller se chercher de la coke. Merde. Il en n’a pas pris sur lui. De toute façon, il en n’avait plus chez lui. Mais visiblement, personne de la soirée en a sur lui. Merde. C’est chiant, et ça entache le joli tableau de la soirée. Ok, il faudra qu’un se décide à y aller, à en récupérer. Le propriétaire de l’appartement explique qu’il y a des dealeurs, quelques rues plus loin, et que c’est facile d’en trouver. Maintenant, il faut choisir qui bougera son derrière pour ça. Et pour ça, quoi de mieux qu’un petit jeu ? Le jeu commence, c’est des paris sur des dés. Alan fait de son mieux. Le premier, raté. Le deuxième, raté. Le troisième, pareil. Putain, c’est à lui de s’en occuper. Bon, il en rigole, il dit qu’avec son petit sourire et petit cul, c’est sûr que le dealer lui laisserait repartir avec une grande réduction, et donc c’est pour ça qu’il s’est sacrifié. Oui, oui, c’est vraiment volontaire. Alan descend donc en bas, suit les indications de son pote, et se retrouve dans une petite ruelle. Adossé contre le mur, il le voit, le dealer. Il s’approche, avec beaucoup d’assurances. Il voit mal son visage pour l’instant, la rue est beaucoup trop sombre pour discerner n’importe quel trait. Tout en marchant, il s’exprime. « Yo, je cherche de la c, t’en aurais pas toi ? » demande-t-il, avant d’arriver face à lui. Fais chier pense-t-il. Fallait que ça tombe sur ce mec. Le monde est si petit que ça ? Bowen est si petite que ça ? Oui, visiblement. Il y a qu’un dealer dans cette ville ? Il y en a pas un autre ? Non mais sérieusement quoi..  « Putain, c’est toi. Qu’est-ce que tu fous là, merde ? Ça descend si bas que ça chez les Kavinsky ? » lance-t-il, en soufflant. « Bon, allez, file-moi ce que je veux, et on en parle plus, et chacun repart faire sa vie comme il l’entend. » accompagne-t-il avec un roulement d’yeux.

@Bastian Kavinsky
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty
MessageSujet: Re: comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)   comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) EmptyMer 26 Juil 2023 - 21:02

L'type s'approche d'un pas tranquille. J'le r'garde avancer et il m'aborde sans être à ma hauteur. Il s'fout d'ma gueule ? Il connait pas les règles ?

- T'es qui ? Pourquoi j'en aur... Tiens tiens tiens... L'cousin...

Non mais je rêve ? C'est c'p'tit fils de riche qui pense qu'notre côté d'la famille est d'la vermine... Alors comme ça il s'drogue ? Ben dis donc... Il vaut pas mieux qu'nous on dirait... Et en plus il m'agresse ? Il croit qu'il va avoir c'qu'il veut ?

- C'est comme ça qu'tu parles à ton dealeur ? Le p'tit bourge à sa maman à b'soin d'blanche pour activer son cerveau ? M'sieur s'drogue voyez vous ça. Va falloir m'respecter un peu plus p'tit con si tu veux ta dose.

J'le r'pousse pour l'plaquer contre l'mur. On insulte pas les Kavinsky ! On mélange pas ma famille et moi. J'supporte pas qu'on parle en mal d'mon sang, même si j'suis pas proche d'eux, j'supporte pas ça, surtout quand c'est une p'tite pute comme Alan... L'cousin qui pète plus haut qu'son cul. M'sieur j'vaux mieux qu'les autres parce que papa et maman ont d'la thune. Va falloir qu'il change d'comport'ment s'il veut sa dose... Ou qu'il s'trouve un autre dealeur. Mais y en a pas dans l'coin, j'suis l'seul. On rivalise pas avec mon gang quand on est d'sortie.

@Alan Hopkins
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Alan Hopkins
Alan Hopkins
POINTS : 75
MESSAGE : 721
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : ella, willow, skye, murphy
CRÉDITS : aerolvn (avatar) Joey Paesano (gif)

STATUT : Célibataire, est-ce que je dois me poser ?

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty
MessageSujet: Re: comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)   comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) EmptyMer 26 Juil 2023 - 23:28



Fallait que ce soit Alan qui perde à ce jeu. Fallait que ça soit lui qui soit de corvée ce soir. Ca l’emmerde, oui, car il rate une partie de la soirée, et il aime pas ça. Il aurait dû mieux parié. Il aurait dû mieux prévoir son coup. Et ça oui, car pour couronner le tout, faut que ce soit son cousin, le dealer. Bordel. Tout se passait bien et tout s’empire là. Il a fait quoi encore au karma pour se retrouver dans ce genre de situation ? Bon, il relativise, lui, au moins, il est pas dealer. Il roule les yeux au ciel en entendant les paroles de son cousin. Insupportable. Il comprend mieux pourquoi sa mère lui disait de se méfier, tout prend sens, là. Et le pire, c’est qu’il ne fait pas que ça, il le pousse l’autre, pour le plaquer contre le mur. Et ça, Alan, il aime pas. Sûrement que Bastian est plus musclé que lui, mais ça ne lui fait pas peur. Il repousse ses mains de son torse. « Alors, déjà, ne me touche pas » prononce-t-il en essuyant sa chemise, comme s’il enlevait la saleté qu’il aurait pu mettre dessus. « Puis sérieux, mec, file-moi ton truc, je te donne la thune, je me barre, et on en parle plus. J’ai d’autres choses à foutre que te voir. » Clairement, être mêlé à nouveau avec les Kavinsky, c’était pas dans son programme, ni le sien, ni celui d’aucun Hopkins.
@Bastian Kavinsky
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty
MessageSujet: Re: comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)   comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) EmptyJeu 27 Juil 2023 - 0:20

Non mais y s'prend pour qui c'type ? Il insulte ma famille et il croit qu'j'vais rester sans rien dire ? C'est un malade lui ! Et c'est quoi c'te façon d's'essuyer parc'que j'l'ai touché ? Non mais j'rêve !

- Tu t'prends pour qui pauvre con ? J'te touche si j'veux, tu manques pas d'respect à ma famille. Et chui pas crade hein ! Pas b'soin d't'essuyer comme si j'avais la peste. C'est pas parce que mes parents sont pas aussi riches qu'les tiens qu'j'me lave pas.

J'vais l'cogner... C'est clair qu'j'vais l'cogner... Moi aussi j'ai autre chose à foutre qu'd'le voir. J'déteste c'côté d'la famille qui nous rabaisse sans cesse parce qu'on est pas né avec une cuillère en or dans la gueule.  

- J'sais pas si j'vais t'vendre quoi qu'ce soit. Tu m'causes mieux et là on pourra voir. J'te comprends pas mec. Va falloir s'calmer sinon j'vais t'cogner et j'sais pas dans quel état j'vais t'laisser...

J'reste proche d'lui, l'coinçant entre mon corps et l'mur. Pourquoi c'type fait partie d'ma famille ? J'le comprend pas. Moi, j'déteste tout l'monde donc forcément qu'j'agis comme ça. Mais lui ? On lui a fait quoi putain pour qu'il nous traite comme d'la sous-merde ?

@Alan Hopkins


Dernière édition par Bastian Kavinsky le Sam 2 Sep 2023 - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Alan Hopkins
Alan Hopkins
POINTS : 75
MESSAGE : 721
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : ella, willow, skye, murphy
CRÉDITS : aerolvn (avatar) Joey Paesano (gif)

STATUT : Célibataire, est-ce que je dois me poser ?

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty
MessageSujet: Re: comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)   comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) EmptyVen 28 Juil 2023 - 22:46



Tomber sur son cousin est décidemment la pire chose qui peut lui arriver. En effet, il rate la soirée intéressante, où tout se passait bien comme il le fallait dans son petit monde, entouré de personnes de son niveau. Et là, il se retrouve nez à nez avec, ça, enfin lui. Il essaye de rester poli mais l’autre se met à beugler comme pas possible. Ca en fait mal aux oreilles d’Alan, qui préfère largement les abîmer avec les basses de boîte de nuit qu’autre chose. Il le regarde donc, parler, comme ça. Il ne dit mot, même il lève le sourcil, et sourit. Il sourit et affiche un petit regard condescendant. Très bien, qu’il continue à parler, la bave du crapaud n’atteindra pas la blanche colombe. C’est ce qu’il pense en ce moment, mais ne lui dira pas en face. Il se contente juste de le regarder, comme ça, attendant la fin, s’il y en a vraiment une parce que ça commence à devenir long. Il a de la patience Alan, mais il ne faut pas abuser. Une fois le discours de son cousin terminé. Alan se redresse, et le regarde, arque à nouveau un sourcil et demande, blasé limite : « Bon, tu as fini ? » comme s’il infantilisait son cousin, come si c’était un gamin qui pleurait, et qui lui, il est au-dessus de tout ça, bien au-dessus, à des années lumières mêmes. Il cherche dans sa poche, ressort son porte-monnaie, sort une bonne quantité de billets. « Tiens, prends ça, il y en a suffisamment pour que j’ai ma coke, et que tu t’achètes ce qu’il te fera plaisir. » Ok, clairement, il le prend pour un gamin irresponsable. Mais ce n’est pas un peu la définition des Kavinsky ?

@Bastian Kavinsky
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty
MessageSujet: Re: comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)   comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) EmptyVen 28 Juil 2023 - 23:06

Non mais j'vais lui faire ravaler son sourire ! Il s'croit meilleur qu'nous ? Il ose vraiment s'comporter ainsi ? J'vais l'démolir.. Comment il peut m'parler d'cte façon ? J'ai fini ? Vraiment ? Non j'ai pas fini mais la prochaine chose qu'j'aurais à dire ce s'ront mes poings qui vont l'dire. Il pète plus haut qu'son cul c'connard. J'le vois alors sortir des billets. L'coup part tout seul... Une gifle qui claque bien fort et qui résonne dans la ruelle.

- Tu m'prends pour qui ? J'suis pas un gamin à qui tu laisses la monnaie. J'suis pas ton p'tit cousin qu'tu récompenses.

J'suis ton dealeur du moment pauvre merde et tu viens d'faire une grosse connerie... L'revers de la gifle part et j'le choppe par l'col pour l'replaquer contre l'mur. J'serre les mâchoires et j'le r'garde, d'mon r'gard noir, si sombre.  

- Pourquoi tu fais autant l'malin ? Toi et ta famille vous m'sortez par les trous d'nez. J'sais qu'la thune ça rend les gens cons mais alors vous... Faudrait vous castrer pour pas vous r'produire !

On leur a jamais rien fait ! P't'être nos parents j'sais pas ! Mais putain j'les vois jamais, j'parle pas d'eux, ils existent pas. Mais là ! Nous manquer d'respect comme ça....

@Alan Hopkins
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Alan Hopkins
Alan Hopkins
POINTS : 75
MESSAGE : 721
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : ella, willow, skye, murphy
CRÉDITS : aerolvn (avatar) Joey Paesano (gif)

STATUT : Célibataire, est-ce que je dois me poser ?

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty
MessageSujet: Re: comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)   comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) EmptyJeu 31 Aoû 2023 - 23:11


tw : violence physique,  évocation de drogue, mépris de classe

La gifle. Il l’a senti passer. Oh que ça oui. D’un coup. D’une violence. Il ne se souvient plus s’il en avait eu des aussi grandes. Il s’est déjà battu, oui, mais pas avec des gens qui frappent aussi fort. Il apporte sa main à son visage, le caresse, comme si ça pouvait calmer la douleur. Puis, il le repousse. « C’est ça l’éducation Kavinsky ? On parle pas et on frappe ? Je comprends mieux, tout ça » dit-il en regardant son cousin de haut en bas, en levant un sourcil, pleins de dégoût.  A-t-il mieux à répondre ? Peut-il rivaliser ? Il ne sait pas, mais pour l’instant, il ne voit pas mieux comme solution. Lui cracher dessus, encore, par les mots, toujours trop sonné par le coup pour y répondre avec des poings. Mais, à peine les esprits reviennent, qu’il en reçoit une autre. Putain. Il se retrouve à nouveau, serré par le col, plaqué contre le mur. Il se sent étouffé, il se sent oppressé. L’air manque terriblement. Le souffle devient plus court, plus saccadé. Des goûtes de sueurs viennent caresser son front. Mais l’adrénaline monte aussi. Ses veines se dilatent, laissant couler le sang plus rapidement dans son corps, dans son  cerveau, dans son ventre qui bouillonne aussi. Puis les postillons de Kavinsky sur son visage. C’était inévitable ça, à se gueuler dessus, têtes si proches. Et une remarque, une nouvelle. Il se défend, le cousin, il balance des mots qui font mal. Et ça, Alan, ne supporte pas. Ses poings se serrent, et c’est à son tour d’user de la violence physique. Aura-t-il assez de puissance pour rivaliser contre son cousin ? Il n’en a aucune idée, mais son impulsivité le pousse à ne pas se laisser battre sans réagir, à y aller et puis tant pis pour la suite. Et de un dans la tête du Kavinsky.
@Bastian Kavinsky
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty
MessageSujet: Re: comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)   comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) EmptySam 2 Sep 2023 - 9:49

J'vais l'tuer... Cousin ou pas j'vais l'finir et ses parents l'reconnaitront pas. J'le laisse m'repousser mais ça va m'permettre d'avoir un peu plus d'élan !

- J'ai parlé et j'ai prév'nu avant d'frapper. T'es juste sourd à cause d'la branlette. J't'ai laissé une chance d'bien t'comporter mais tu as préféré m'traiter comme d'la merde.

Il est l'seul coupable. On m'manque pas d'respect et encore moins à ma famille. J'balance l'revers d'ma main. J'supporte pas qu'on parle comme ça d'ma famille. Et j'sais pas faire dans la dentelle. J'suis du genre à m'battre facilement, qu'importe qui s'trouve en face d'moi. J'le plaque contre l'mur. Et j'savoure c'moment. Pauvre p'tite merde qu'il est... J'tente d'le raisonner une dernière fois. C'est lui qui a cherché la merde au départ. J'fais qu'y répondre. Il m'cogne alors au visage. Je grogne. J'l'attire à moi pour mieux l'repousser contre l'mur et j'ui donne un coup d'boule. Outch. Ça fait mal mais j'pense qu'il a eu bien plus mal qu'moi.  

- Tu cherches à crever ? J't'ai mis en garde Hopkins. Si tu veux pas finir sur une civière, arrête tes conneries tout d'suite. Tu m'as provoqué, tu m'as forcé à t'cogner. T'es l'seul responsable.

Et il n'peut pas dire l'contraire. J'l'ai prév'nu à maintes reprises mais il m'a parlé comme si j'ne valais rien. Il a rabaissé ma famille ! Donc... Il est foutu... Et j'pense pas pouvoir m'arrêter...

@Alan Hopkins
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Alan Hopkins
Alan Hopkins
POINTS : 75
MESSAGE : 721
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : ella, willow, skye, murphy
CRÉDITS : aerolvn (avatar) Joey Paesano (gif)

STATUT : Célibataire, est-ce que je dois me poser ?

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty
MessageSujet: Re: comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)   comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) EmptyMar 26 Déc 2023 - 23:42


tw : violence verbale et physique, drogue, et mépris de classe

La violence monte de plus en plus, atteignant presque un sommet où le point retour est impossible. Oui, il est clairement impossible de calmer Alan actuellement, il ne peut pas laisser passer son cousin continuer à lui parler comme ça, à être comme ça. Ils ne seront jamais faits pour s’entendre, c’est certain, ils sont tellement à l’opposé. Alors, forcément, ça craque quand ils se retrouvent. Forcément, ça monte vite, et se battre est inévitable. Il n’a pas le temps de répondre quoique ce soit, qu’il reçoit directement des coups. Et ça fait mal. Pourtant, il essaye de ne pas le montrer et continue à rétorquer comme il peut par les mots… Jusqu’à ce que ça déborde et que son poing part seul. Et ce n’était pas forcément la meilleure idée. Voilà que son cousin est encore plus énervé. Voilà qu’il se retrouve à être le pantin de ce dernier qui l’attrape et le rebalance contre le mur. Et encore un coup, un coup de boule. Outch. Une brûle suivi d’un maux de tête ressortent rapidement, montrant qu’il est touché, qu’il est blessé, voir même amoché. Il ne s’en rend pas compte, les idées sont floues, le coup a été violent, pour lui. Beaucoup trop violent. Il n’a pas tellement l’habitude de se battre comme ça, finalement. Il sait se défendre, il sait en mettre, mais ce n’est pas non plus son quotidien. Il entend des paroles du Kavinsky, mais il est encore sous le choc du coup que tout n’est pas forcément discernable, et de toute façon, il s’en moque. Les paroles n’ont plus de valeur pour lui. Il rassemble alors ses quelques forces pour le repousser en lui donnant un coup dans le ventre avec son genou, seul point atteignable actuellement. Puis il essaye de lui redonner un coup de poing, l’affaiblissant sûrement. En  effet, avec ça, il arrive à se dégager de son emprise. Avec l’adrénaline, le cerveau s’accélère, l’analyse est rapide, et la conclusion est assez simple. Son cousin est beaucoup trop musclé. Son cousin est beaucoup plus imposant que lui. Il ne fera pas le poids. Mais il ne veut pas l’admettre, enfin, il ne lui dira jamais. Alan est beaucoup trop fier pour ça, pour lui avouer cette réalité, qui est pourtant, si évidente. « Ok. T’as gagné. Je me tire de là, Kavinsky, je m’abaisserai pas à ça, pas à la violence des brutes. » finit-il par cracher, avec les forces qui lui restent. Puis il se retourne, et s’en va, le laissant seul, le pas lent en premier, pour montrer sa supériorité, puis plus rapide pour se faufiler au plus rapidement à travers les rues de Bowen, et éviter qu’il se fasse rattraper, ou autre.  

@Bastian Kavinsky

hj:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty
MessageSujet: Re: comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)   comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) EmptyLun 1 Jan 2024 - 12:24

Comment on peut faire partie d'la même famille lui et moi ? Pourquoi il s'comporte ainsi ? Pourquoi il nous déteste autant ? J'comprends pas et franchement ? J'veux pas comprendre. Il nous a manqué d'respect et il doit l'payer. Y a qu'moi qui peut insulter les miens. Et quand on balance des horreurs sur les miens, ben j'tape dans le tas. En plus il a aucune chance face à moi. J'suis bien plus fort, bien plus sombre. C'type va finir par crever s'il s'calme pas. Il est entrain d'se suicider c'con en m'faisant sortir d'mes gongs. L'coup d'boule dans sa gueule m'fait mal mais j'm'en tape. J'suis habitué. Lui en revanche... J'pense pas qu'on l'cogne souvent comme ça. J'reçois un coup d'genou dans l'ventre qui m'fait perdre mon souffle durant deux secondes. J'me recule et l'foudroie du regard. Il trouve l'moyen d'se dégager d'moi. J'me redresse de toute ma hauteur et l'pauvre con abandonne. Il a compris qu'il ressemble à une crevette face à moi. Faut pas qu'il oublie qu'j'suis un démon.

- Pauvre lâche qui sait qu'parler et dire d'la merde. T'es v'nu chercher toi-même c'combat. T'as pas su tenir ta langue et t'as sorti des conneries. Tu méritais tout c'que j't'ai fait.

J'le laisse partir. Il en vaut pas la peine. Mais putain qu'j'le recroise pas. Ou alors il a intérêt à s'excuser. C'type est une enflure. Il d'vrait apprendre à fermer sa gueule. J'le r'garde partir puis j'me prend une bonne dose de drogue avant d'me casser à mon tour en me massant l'front. Heureusement qu'j'ai la tête dure...

@Alan Hopkins

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty
MessageSujet: Re: comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)   comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
comme on s'retrouve cousin... (Alan Hopkins)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les yeux plissés comme si je quittais la pénombre - alan
» (0m/1f) La famille Hopkins
» tiffany - j'suis parti frais comme un gardon, j'suis rentré fumé comme un saumon
» I think you're still a kid | ft. Alan
» Alan's phone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: