AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-50%
Le deal à ne pas rater :
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif à 270° Full HD 9000 ...
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

 

 I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
grand kangou
Emilia Manzoni
Emilia Manzoni
POINTS : 266
MESSAGE : 8487
ICI DEPUIS : 24/05/2021
COMPTES : Ally (d.lipa)
CRÉDITS : av (c) moi // sign (c) daylight

STATUT : And I might be okay but I'm not fine at all (heart broken.... again)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptySam 21 Oct 2023 - 19:21

TW : évocation de fausse couche

Voilà bien des jours que vous étiez revenus de l'hôpital, peut-être même des semaines, au final t'en savais pas grand chose, tu avais pas mal perdu la notion du temps. Agissant par pur réflexe, tu te nourrissais, tu te lavais, tu sortais parfois pour aller rendre visite à des proches, toujours le sourire aux lèvres, n'évoquant absolument pas ce qu'il s'est passé. Pourtant à chaque fois que tu te retrouves seule chez Beckham, lui devant se rendre au travail tu te retrouvais à pleurer, détruite, presque morte de l'intérieur au final d'avoir dû vivre cette fausse couche. Même si tu ne veux pas d'enfants pour le moment, ce petit être en toi méritait certainement mieux que ce qu'il avait vécu. Tu ne consommais plus rien, plus de drogue et plus d'alcool, tu penses sincèrement qu'ils ont été les maux de ce terrible accident. Et ces larmes, elles cessent de couler lorsque tu te retrouves avec Beck, agissant alors avec lui par réflexe également, lui parler, lui faire croire que tout va bien, que tu ne le vis pas si mal que ça, au final, vous n'en parliez même pas. Alors que pourtant, quelque chose a changé, quelque chose s'est brisé à ce moment là, tu ne pouvais plus sentir Beckham te toucher autrement que pour te prendre dans ses bras pour dormir ou t'embrasser. Vous qui étiez si fusionnel, voilà que vous n'aviez rien fait depuis des jours, des semaines peut-être simplement car tu ne veux pas qu'il te touche de manière plus intime. Il semblait compréhensif et ça te rassurait qu'il ne te force pas, mais tu espérais qu'il ne le prenait pas mal. Un nouveau soir arrive donc sur Bowen, tu le sais car le soleil se couche à nouveau alors que tu es assise sur cette chaise dehors lisant tranquillement ton livre. Tu finis par caler ton marque page et rentre dans sa roulotte. "Tu veux manger quoi ce soir?" Digne d'un vieux couple, au final oui même vos conversations sont devenues plus que basique. Tu déposes ton livre dans un coin, pas forcément bien rangé, de toute manière tu n'avais envie de rien si ce n'est d'être seule. Tu te diriges vers l'évier alors pour faire le peu de vaisselle qu'il y a à faire, geste automatique.

@Beckham Kavinsky

__________________________

how did it end?


Please I've been on my knees change the prophecy don't want money just someone who wants my company let it once be me who do I have to speak to about if they can redo the prophecy?

(c) by daylight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22394-emimanzoni-instagram
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
POINTS : 12
MESSAGE : 2935
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyLun 23 Oct 2023 - 10:24

TW: évocation fausse couche.

Trois semaines déjà qu’on s’est réveillé en plein cauchemar, un matin horrible et que je n’arrête pas de repasser en boucle dans ma tête. Rien n’est plus pareil, plus rien ne le sera non plus, nous vivons maintenant avec un fantôme entre nous. Le fantôme d’un enfant qui aurait dû être le nôtre, un mélange de nous deux. J’ai mal de la perte d’un être dont j’ignorais l’existence… Je ne sais pas trop comment gérer ça et Emilia ne parle pas, elle n’en parle pas, j’ai l’impression qu’elle est comme une coquille vide de vie. Elle se referme sur elle-même et je ne sais pas comment l’aider. Ça m’a fait quelque chose aussi, j’ai mal aussi depuis ce jour, mais je ne portais pas notre enfant donc je ne sais pas si je peux me permettre d’avoir mal aussi…. Je crois que je sais maintenant quand nous avons pu avoir plus de chance qu’elle tombe enceinte, mais j’avais complètement oublié ces détails, le soir qu’elle a tenté de tout brûler ici même… Aller travailler est presqu’un soulagement, parce que j’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui s’est brisé entre nous. Elle est toujours chez moi et je veux être là pour elle un maximum, mais on dirait que je ne sais jamais quoi dire quand nous sommes ensemble. Nous sommes là, tous les deux chez moi, j’étais en train d’essayer d’arranger un truc, plus pour m’occuper les mains que par nécessité, entrant ensuite dans la caravane pour chercher un outil, elle entre quelques minutes à peine après moi pendant que je fouille dans une boîte contenant un peu n’importe quoi. Je lève les yeux vers elle quand elle me pose la fameuse question à laquelle je ne sais plus répondre. Je hausse les épaules, je ne sais plus, je n’ai pas faim, j’aimerais qu’on parle, qu’elle redevienne un peu plus celle que je connais, mais là, elle ne fume plus, elle ne boit plus, elle ne parle plus et on ne fait même plus l’amour quoi. Trois semaines qu’on a rien fait, je comprends qu’on ne pouvait rien faire les deux premières semaines, mais là… c’est long. Je me redresse et je viens me coller derrière elle, posant mes lèvres derrière son oreille et mes mains contre son ventre. “J’aurais peut-être une idée, tu n’aurais pas besoin de cuisiner… ” Je murmure doucement contre son oreille, essayant de lui faire ressentir une dose d’amour, qu’elle sente que je l’aime.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Emilia Manzoni
Emilia Manzoni
POINTS : 266
MESSAGE : 8487
ICI DEPUIS : 24/05/2021
COMPTES : Ally (d.lipa)
CRÉDITS : av (c) moi // sign (c) daylight

STATUT : And I might be okay but I'm not fine at all (heart broken.... again)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyLun 23 Oct 2023 - 12:17

TW : évocation de fausse couche

Ailleurs, une autre femme, tu avais terriblement changé en trois semaines, devenues l'ombre de toi même, parlant, bougeant, mangeant plus par automatisme que par réelle envie. Même Beck, qui en temps normal trouve toujours le truc pour te faire réagir, aujourd'hui il n'y a plus rien. Tout ce que tu ressens c'est ce trou dans ta poitrine depuis que tu as fait cette fausse couche. Alors même si tu es tous les jours avec lui, même si vous partagiez toujours le même lit, vous étiez tels deux inconnus qui ne se parlent plus si ce n'est pour échanger sur le repas du soir comme tu le fais en rentrant à l'intérieur. Ton regard s'est posé un bref instant sur ton petit ami et tu vois qu'il ne semble pas avoir de réelles idées sur ce que vous alliez manger. Si tu t'écoutais de toute manière tu ne mangerais rien, tu n'avais envie de rien, tu n'avais goût à rien faire dans ta vie de toute manière. Faisant alors la vaisselle tu te mets à réfléchir à ce qu'il y avait dans les placards et le mini frigo pour voir ce que tu pourrais préparer. Ailleurs dans tes pensées tu n'entends donc pas Beckham s'approcher de toi et venir se coller à toi. Léger sursaut de surprise, tu sens ton coeur tambouriner dans ta poitrine, mais aussi cette torsion dans l'estomac qui se passe quand il tente de te faire des avances. Tu adores le sentir contre toi et habituellement rien qu'un regard échangé te donnait envie de le toucher et l'avoir en toi, aujourd'hui tout est différent. Tu glisses tes mains humides sur ses bras pour le détacher de toi et secoue la tête, parlant tout bas également. "Pas ce soir Beck..." Pas ce soir ni les soirs précédents au final. Tu le repousses une fois de plus, non pas car il ne t'attire plus, mais simplement que tu n'as pas envie d'être touchée ainsi. T'écartant alors de lui et de l'évier tu pars vers le frigo pour en sortir quelques légumes qui trainent des dernières courses que tu as fait.

__________________________

how did it end?


Please I've been on my knees change the prophecy don't want money just someone who wants my company let it once be me who do I have to speak to about if they can redo the prophecy?

(c) by daylight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22394-emimanzoni-instagram
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
POINTS : 12
MESSAGE : 2935
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyLun 23 Oct 2023 - 14:05

TW: évocation de fausse couche

C’était froid, ça ne ressemblait en rien à la relation que nous avons toujours eu depuis qu’on se connaît. Je venais de me demander si je ne préférais pas sa colère et son courroux plutôt que cette froideur et la distance qui semble s’être installée entre nous depuis les trois dernières semaines. C’était un peu comme si elle était sur le pilote automatique et je ne sais pas comment la sortir de ce brouillard, comment la faire redevenir la femme de qui je suis tombé amoureux. Je veux être là pour elle, la soutenir dans cette épreuve que je n’accepte pas réellement non plus, qui m’a chamboulée et me fait réfléchir au sens de la vie, pourquoi ça nous est tombé dessus alors que nous venions de trouver une sorte de calme pour une fois dans notre relation. Comme en ce moment, j’ai l’impression que ce n’est qu'une scène où rien de tout ça n’est vrai. Rien ne faisait de sens dans ma tête et pourtant, je continuais de jouer le jeu, acceptant son refus que je la touche autrement que chastement. Essayant quand même parfois de lui redonner une envie qui semblait bannie de sa vie. Sa question n’avait aucune profondeur, ce qu’on allait manger, comme si ça m’importait vraiment, comme si je pouvais avoir faim encore alors que tout semblait s’effondrer, j’ai l’estomac noué depuis que je me suis réveillé dans ce lit plein de sang… Pendant qu’elle perdait notre enfant… M’approchant d’elle, je glisse mon corps contre le sien, voulant encore sentir qu’elle voulait de moi. C’était immanquable, sa main se posa contre mon bras pour me repousser, une nouvelle fois, encore une fois. Je recule de quelques pas, l’observant alors qu’elle commence à fouiller dans le frigo, ignorant le fait que je sois là, planté près d’elle à attendre. “Alors ce sera toujours comme ça maintenant ? ” Le reproche dans la voix, les sourcils froncés, cherchant à comprendre. “Tu sais quoi, répond même pas. ” Soufflais-je en la contournant pour sortir de la caravane et je me laisse tomber sur une chaise devant le trou à feu, tirant un joint de mon paquet de clopes.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Emilia Manzoni
Emilia Manzoni
POINTS : 266
MESSAGE : 8487
ICI DEPUIS : 24/05/2021
COMPTES : Ally (d.lipa)
CRÉDITS : av (c) moi // sign (c) daylight

STATUT : And I might be okay but I'm not fine at all (heart broken.... again)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyLun 23 Oct 2023 - 15:01

TW : évocation de fausse couche

Tu étais au plus mal, t'arrivais pas à te sortir de cette spirale de l'enfer dans lequel tu t'es mise depuis que tu es revenue de l'hôpital. La chute avait été terrible lorsque l'effet de l'anesthésie générale s'était estompée. Tu te souviens d'avoir pleuré des heures entières dans les bras de Beckham alors que tu n'arrivais pas à exprimer ce qu'il y avait au fond de toi. Preuve en est, tu ne fais qu'agir par automatisme depuis cette journée là et tu es comme morte à l'intérieur de toi. Tu ne sais pas comment faire pour te sortir de tout ça, et tu le sais que ton couple était en péril actuellement. Beckham faisait preuve d'énormément de patience, chose qui te surprend d'ailleurs, mais tu ne pouvais que le remercier de ne pas te forcer en quoi que ce soit. Mais ce soir tout change, ça change à partir du moment où alors qu'il tente un rapprochement avec toi et que tu le repousses une fois de plus. Tu espérais qu'il réagisse comme d'habitude et ne dise rien, mais sa réaction te glace littéralement le sang. L'intonation qu'il avait pris te brisait le coeur, tu t'en voulais terriblement, tu avais le coeur qui se sert alors que ton regard tourne vers lui et que tu ne vois les émotions qui se sont dessinés sur son visage. "Beck..." Tu l'interpelle alors qu'il sort de la caravane et que tu te retrouves là incapable de bouger, incapable de le retenir. La gorge qui se noue tu sens les larmes qui te montent aux yeux et qui se mettent à couler sans même que tu ne cherche à les retenir. Tu avais mal, tu ne savais juste pas comment gérer ce trou béant au fond de toi. Tu finis par prendre une grande inspiration et part dehors, reste debout au niveau de la porte et regarde alors ton petit ami dos à toi sur la chaise entrain de fumer. "Je suis désolée..." Tu savais pas comment t'exprimer, tu le devais pourtant, mais tu ne savais pas comment.

__________________________

how did it end?


Please I've been on my knees change the prophecy don't want money just someone who wants my company let it once be me who do I have to speak to about if they can redo the prophecy?

(c) by daylight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22394-emimanzoni-instagram
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
POINTS : 12
MESSAGE : 2935
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyLun 23 Oct 2023 - 16:10

TW: évocation de fausse couche

Je ne comprenais rien, depuis trois semaines j’ai l’impression de rien comprendre de ma vie et comme on ne parle pas de ça ensemble, je n’ai pas vraiment de moyen de tout comprendre. Je ne sais pas ce qui se passe dans sa tête, ni ce dont elle a besoin. J’essaye d’être là pour elle, je l’ai gardé dans mes bras contre moi pendant qu’elle pleurait, jusqu'à ce que ses larmes se tarissent. Essayant d’être présent au maximum pour ne pas qu’elle soit seule. Lui laissant l’espace dont elle avait besoin aussi, depuis les derniers jours j’essaye de la faire sortir un peu de sa torpeur, de lui donner un peu d’amour, parce que j’ai besoin de sentir que je compte pour elle aussi, qu’elle n’oublie pas ce que nous avons ensemble, ce qu’on sait faire de mieux, se réconcilier, se retrouver et s’aimer charnellement. J’ai respecté qu’elle me repousse, une fois, deux fois, trois fois… tentant de ne pas en prendre ombrage, mais aujourd’hui, c’est plus difficile pour moi, je le ressens comme un rejet pur et dur, je ne sais plus quoi dire pour l’aider, pour la comprendre. Cette fois, en me reculant je lui lance un regard, empli de tristesse et de cette foule d’émotions qui m’habitent, essayant de ne pas éclater, de ne pas lui balancer tout ce qui me passe par la tête, essayant d’éviter l’esclandre. Je sors de la caravane, préférant être dehors, de prendre l’air pour faire redescendre l’émotion de trahison que je ressens. J’allume mon joint et je commence à le fumer, tressaillant à peine quand elle prononce mon nom. Je ne dis rien, me contentant d’aspirer une nouvelle taffe, ne pas la regarder. Désolé ? Un petit rire s’échappe de mes lèvres et je secoue la tête. Une larme traîtresse s’échappe de mes yeux, je l’essuie rageusement, refusant de pleurer. “Je l’ai perdu moi aussi… ” Je tire une nouvelle taffe et fini par me relever, restant quand même à distance d’elle. “Moi aussi j’ai mal Emi et j’ai besoin de parler, de comprendre… J’ai besoin de toi, mais j’ai bien l’impression que tu ne le vois pas. Mais là maintenant ? J’ai besoin d’être seul.” Je me relaisse tomber sur la chaise, lui tournant le dos.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Emilia Manzoni
Emilia Manzoni
POINTS : 266
MESSAGE : 8487
ICI DEPUIS : 24/05/2021
COMPTES : Ally (d.lipa)
CRÉDITS : av (c) moi // sign (c) daylight

STATUT : And I might be okay but I'm not fine at all (heart broken.... again)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyLun 23 Oct 2023 - 17:34

TW : évocation de fausse couche

Alors que tu le repousses, tu vois bien qu'il le vit pas, qu'il le prend mal et dans le fond tu le comprends. Tu ne sais juste pas comment gérer le fait qu'il te touche, tu ne sais pas quels mots poser sur ce mal être au fond e toi, t'aimerai pouvoir l'expliquer mais tu n'arrives pas à trouver les mots juste. Tu essayes alors de le retenir mais le voilà déjà dehors et tu le regardes faire, démunie, sans savoir réellement comment tu allais bien pouvoir réparer cette fissure entre vous. Tu sors alors le rejoindre dehors et tu laisses échapper un simple désolée, la gorge serrée et nouée par les larmes qui te viennes et que tu laisses s'échapper. Sa réaction ne se fait pas attendre quand tu l'entends ricaner et qu'il fini par se lever se tourner face à toi et exprime lui aussi le fait qu'il ait mal de cette perte. C'est peut-être la première fois qu'il te le dit avec autant de sincérité que ça vient te perforer toujours plus le coeur. Un torrent de larmes s'abat sur tes joues alors que tu te laisses simplement tomber au sol, recroquevillant tes jambes contre toi et plongeant ton visage contre tes genoux. Une fois de plus tu laisses aller ta tristesse et ce mal que tu avais sortir. "J'arrive pas à en parler Beck, je sais pas quoi faire j'ai mal terriblement mal..." Tu ne sais même pas s'il arrive à te comprendre au final à travers tes larmes. Tu restes toujours sur le sol et laisse enfin exploser ta peine. "J'ai l'impression qu'on m'a retiré une partie de moi en même temps que la perte de ce bébé... J'en veux pas des enfants, pas maintenant et pourtant face à ce qu'on a vécu... J'ai un trou béant dans mon coeur, un trou béant en moi" Tu essayes de calmer tes larmes mais rien y fait. "Quand tu me touches, j'ai peur que ça nous arrive à nouveau, j'ai peur de pas savoir que je suis enceinte, j'ai peur de faire à nouveau une fausse couche, j'ai peur de subir cette peine à nouveau Beck... Alors oui je suis désolée, je sais que je suis la cause de notre perte et je comprendrai que tu ailles voir ailleurs, je te donne même l'autorisation si tu veux, mais je peux pas pour l'instant, je peux pas moi subir tout ça à nouveau... "

__________________________

how did it end?


Please I've been on my knees change the prophecy don't want money just someone who wants my company let it once be me who do I have to speak to about if they can redo the prophecy?

(c) by daylight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22394-emimanzoni-instagram
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
POINTS : 12
MESSAGE : 2935
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyLun 23 Oct 2023 - 18:18

TW: Évocation de fausse couche.

Encore une fois, j’avais l’impression qu’il fallait que ça clash, qu’on se rende au bout pour que les choses changent. On ne faisait que réagir et toujours avec autant de répondant, comme si c’était la seule façon d’avancer, de se déchirer encore et encore, se dire des choses qui font mal pour que l’autre sorte de sa torpeur. Je devais faire mon deuil et apprendre à vivre avec une perte que je n’avais pas prévu, que je ne pensais pas possible. Comment avait-on pu ignorer aussi longtemps le fait qu’elle était enceinte, c’était avant même qu’on se mette ensemble qu’on avait fait quelque chose sans être protéger, au début de l’hiver avant même que l’on soit un couple. Maintenant, le printemps revient en force et nous, nous avions l’air aussi désolé qu’un automne pluvieux. Sortant pour ne pas éclater, pour ne pas lui hurler dessus mon mal être, j'ai choisi de fumer, fumer pour me détendre, sauf que cette fois c’est elle qui vient me trouver. Je lui dis ce que j’ai sur le coeur, que je suis perdu et que j’ai besoin d’elle et tout ce que j’ai réussi à faire, c’est de la faire pleurer encore plus, déclenchant une vanne que je n’avais pas encore ouverte avant aujourd’hui. Je ne la regarde pas, je ne peux pas la regarder. Comme s’il fallait que je l’acule au bout du gouffre pour qu’elle puisse parler. Je prends ma tête entre mes mains, le joint éteint entre mes doigts. Mon coeur se tord et mon estomac aussi en même temps, je l’entends pleurer et dire ce qu’elle tait depuis déjà trois semaines. Ça me fait mal, parce que j’ai l’impression d’être le centre de sa douleur, la raison de pourquoi elle souffre autant parce que sans moi, elle n’aurait pas été enceinte, elle n’aurait pas perdu ce bébé. Quand elle me parle d’aller voir ailleurs, je me relève et me tourne pour lui faire face, le visage ravagé, les larmes n’étant pas très loin de couler. “Tu veux rire de moi ? Tu me permets d’aller voir ailleurs ? Non, mais tu me prends pour qui, si j’avais voulu aller ailleurs tu crois que j’aurais attendu ta bénédiction ? Que je ne l’aurais pas déjà fait ? Tu penses que c’est tout ce que je veux ? ” Je secoue la tête, cherchant à reprendre un peu sur moi, les poings serrés, détruisant ce qui restait de mon joint. “Ce bébé on l’a fait quand on pensait que c’était notre dernière fois, quand tu avais commencé à tout brûler, c’est le seul soir dont je ne me souviens pas avoir pris une capote avant qu’on fasse l’amour… ” Je prends une petite pause pour m'inspirer. “Faire l’amour Emi, pas baiser, on a fait l’amour ce soir-là ! On l’avait fait avec amour ce bébé là et moi aussi j’ai un trou béant dans le coeur. J’aurais aimé connaître notre bébé alors que j’ai toujours pensé que je ne voulais pas d’enfant et que je ne voulais jamais aimer quelqu’un. ” Je m’approche d’elle et je tombe à genoux devant elle, je lui relève le menton pour qu’elle me regarde dans les yeux. “Tout ce que je veux c’est sentir que tu m’en veux pas, que tu m’aimes encore. J’ai besoin de sentir que tu m’aimes, pour le moment j’ai l'impression que ce n’est plus le cas. En plus tu me pousses à aller voir ailleurs, c’est pas d’une autre que je veux Emi ! Je veux ma Emi à moi ! ” Je lâche son visage, la regarde un instant avant de me lever. “Si tu n’es pas prête à être là pour moi quand j’en ai besoin alors que j’essaye de tout faire pour te rendre heureuse, j’aimerais mieux que tu rentres chez toi et que tu ne sois pas là quand je vais revenir. J’ai besoin de prendre l’air. ” Je retourne à la chaise et jette le joint dans le feu, prenant mon paquet de clope, je fouille et allume un nouveau joint, glissant mon paquet de clopes dans mes poches et je pars, à pieds, j’ai besoin de marcher.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Emilia Manzoni
Emilia Manzoni
POINTS : 266
MESSAGE : 8487
ICI DEPUIS : 24/05/2021
COMPTES : Ally (d.lipa)
CRÉDITS : av (c) moi // sign (c) daylight

STATUT : And I might be okay but I'm not fine at all (heart broken.... again)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyMer 25 Oct 2023 - 8:46

TW : évocation de fausse couche

Il semblerait que vous soyez doués pour une chose Beckham et toi, communiquer qu'en engueulade. Vous ne trouvez le moyen d'exprimer ce que vous pensez qu'en vous prenant la tête, et même si cette fois tu ne cherches pas à t'engueuler avec lui, il semblerait que ça soit au final plus simple comme ça. Il a suffit d'un mot de sa part pour que tu comprennes que vous étiez au final tous les deux dans une souffrance alors que tu ne voyais que la tienne. Tu ne te sentais pas légitime de pleurer cette perte dont tu n'avais pas connaissance, de la perte de ce bébé dont t'étais pas prête au final à avoir. Tu ne comprenais pas pourquoi tu étais si mal dans le fond, peut-être parce qu'au final tu l'aurais aimé cet enfant, votre enfant à tous les deux. Et ce qu'il te dit te transperce le coeur encore plus parce qu'il semblait lui aussi au plus mal mais tu es là à simplement le rejeter parce que tu as peur de l'avenir, tu as peur de revivre ce moment terrible. "Mais je t'aime Beck, je veux pas que tu doutes de ça jamais..." Tu as toujours ces larmes qui coulent alors qu'il commence à partir, alors que tu restes assise sur ce sol, recroquevillée contre toi-même. Tu essayes de reprendre ton calme, tu l'avais entendu Beckham et vous ne pouvez clairement pas resté dans cette position tous les deux, ça ne sert à rien d'être l'un contre l'autre dans cette épreuve. Tu ne sais combien de temps il est parti marché, tu avais fini par te relever et tu t'es installée simplement dans le canapé les larmes ayant arrêtées de couler. Des pas se font entendre et tu te redresses alors pour tenter d'apercevoir s'il s'agissait bien de Beck et c'est le cas. Tu le vois rentrer et tu te lèves aussitôt pour aller te mettre contre lui, la tête sur son torse, tes bras autour de sa taille. "Je suis désolée, je veux pas te perdre à cause de ça, je m'en remettrai jamais si je te perds toi aussi, pardonne moi s'il te plaît!" Tu l'implorais presque mais tu as si peur de le perdre. "Parle moi, je te promets que je te parlerais aussi!"

__________________________

how did it end?


Please I've been on my knees change the prophecy don't want money just someone who wants my company let it once be me who do I have to speak to about if they can redo the prophecy?

(c) by daylight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22394-emimanzoni-instagram
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
POINTS : 12
MESSAGE : 2935
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyMer 25 Oct 2023 - 12:21

TW: Évocation de fausse couche

Ça allait bien finir par éclater un jour, on ne pouvait pas continuer comme ça, à camoufler notre douleur et la garder pour nous. Nous n’avions pas la même façon de l’exprimer, pas non plus la même façon de passer au travers et j’avais l’impression que la perte de ce bébé était une épreuve supplémentaire. Qu’elle ébranle notre couple qui tire de l’aile par moment, la communication étant comme d’habitude difficile et elle se termine dans les cris encore une fois. On s'engueule et on se dit ce qui nous passe par la tête sans même réfléchir. Je lui balance des choses que je ne pensais pas lui dire, je ne pensais pas avoir besoin de lui spécifier que moi aussi j’avais eu mal de la perte de notre enfant. Je ne l’ai pas porté, je ne suis pas celui qui a ressenti la douleur ou encore la perte direct du fœtus. Je voulais lui laisser le temps, mais plus les jours avançaient et plus j’avais l’impression qu’elle s’enfonçait dans son marasme. Moi, j’étais celui qui devait se taire… ne rien dire, sans avoir la consolation de sentir qu’elle m’aimait encore malgré tout. Ses paroles me firent mal, mais elles me firent tout à la fois. $3 m’en voulais de la faire pleurer encore, comme si elle n’avait pas pleuré assez depuis trois semaines. Je laisse échapper un grognement avant de partir marcher, j’ai besoin de me vider la tête et de faire le point sur la situation. Les larmes se sont taries, j’en ai eu quelques traîtres qui ont coulé, mais elles se sont vite évaporées. Je marche pendant un long moment, je ne sais pas pendant combien de temps, mais quand je reviens je me sens plus calme et apaisé. Je ne sais pas ce que je vais trouver en arrivant dans ma caravane, avec Emilia je ne suis jamais à l'abri d’une surprise. A peine je franchis la porte,  une tempête blonde s’approche de moi et me prend dans ses bras. Je me sens vide, vide de tout en ce moment, là marche a eu le don de m’aider à vider ma tête un peu. « Je voulais pas te brusquer… » Je murmure en passant mes bras autour de son corps. La tenant contre mon cœur. « Je trouve ça difficile. Encore plus parce que je ne sais que faire pour que tu ailles mieux. J’ai l’impression d’avoir perdu une partie de moi dans cette épreuve. Une partie de moi que je ne pourrais jamais connaître… » murmurais-je faiblement, mes lèvres contre le sommet de sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Emilia Manzoni
Emilia Manzoni
POINTS : 266
MESSAGE : 8487
ICI DEPUIS : 24/05/2021
COMPTES : Ally (d.lipa)
CRÉDITS : av (c) moi // sign (c) daylight

STATUT : And I might be okay but I'm not fine at all (heart broken.... again)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyMer 25 Oct 2023 - 16:27

TW : évocation de fausse couche

Bien sûr que tu t'en voulais d'agir ainsi, mais tu n'arrivais pas à te remettre de cette peine que tu as ressenti alors que tu ne te sentais pas légitime d'être triste. Tu voulais pas d'enfants, tout de suite, et pourtant ton coeur se retrouvait brisé de l'avoir perdu. Et d'agir ainsi tu allais finir par perdre Beckham et ça c'est impensable pour toi. Alors t'avais peur qu'il ne revienne pas, mais tu ressens un énorme soulagement lorsqu'il passe le pas de la porte. Aussitôt tu ressens le besoin d'aller te réfugier dans ses bras, comme pour te rassurer sur le fait que vous vous aimiez toujours, qu'il ne t'en voulait pas autant. "Tu as bien fait, tu as bien fait de me faire réagir" Oui il n'avait pas été tendre, mais entre vous ça a toujours été ainsi, vous vous emportez l'un face à l'autre mais vous débloquez à chaque fois ainsi des choses que vous n'arrivez tout simplement à vous dire. Heureusement cette fois ci ça n'a pas été non plus une énorme engueulade, vous avez pris le temps de réfléchir chacun de votre côté et tu t'es rendu compte que lui aussi avait vécu cette perte, et que lui aussi avait mal que vous pouviez donc vous aider à aller mieux. "On va s'en sortir bébé... " Tes mains viennent alors caresser son dos comme pour lui montrer que tu es bien là cette fois-ci, que tu ne comptais pas le repousser une nouvelle fois. "On va s'en sortir parce que t'es là, je suis là, on est ensemble et on va se reconstruire malgré cette peine et cette douleur... Parce qu'on y est pour rien que c'est le destin qui a décidé pour nous.." Tu essayes d'être rationnel, dans le fond, 1 femme sur 6 a déjà fait une fausse couche, c'est bien moins tabou que ce que l'on pourrait croire. Tu relèves doucement la tête vers lui et plonge ton regard dans le sien. "Cette fausse couche elle m'a permis de comprendre que j'avais pas un très bon rythme de vie, mais elle m'a surtout permis de voir que je pouvais compter sur toi et que je sais que tu me lâcheras pas..." Tu viens glisser une de tes mains sur sa joue et lui caresse délicatement en collant ton front au sien. "Il faut qu'on aille de l'avant, mais me lâches surtout pas la main et je te lâcherai jamais la tienne..." C'est en disant ça que tu te rends compte que tu venais de parler presque dans un murmure, comme pour compenser avec le fait que même sans vous engueulez, vous pouvez communiquer.

__________________________

how did it end?


Please I've been on my knees change the prophecy don't want money just someone who wants my company let it once be me who do I have to speak to about if they can redo the prophecy?

(c) by daylight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22394-emimanzoni-instagram
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
POINTS : 12
MESSAGE : 2935
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyJeu 26 Oct 2023 - 12:40

TW: Mention de fausse couche,

J’ai eu besoin de partir pour réfléchir, je ne veux pas être le trou de cul qui lâche un torrent de bêtises, de mots blessants. Emilia et moi avons assez subi de dommage depuis les derniers mois, je n’ai pas envie que l’on se déchire encore, je n’ai pas les moyens de perdre encore des plumes dans l’histoire. Je reviens chez moi, sans savoir si elle est encore là, si elle n’a pas décidé de fuir après les mots horribles que je lui ai dit. Elle est encore là, elle vient se caler dans mes bras à peine ai-je traversé le pas de la porte et mes bras se referme autour d’elle, rapidement, incapable de ne pas le faire. Parce que putain que je l’aime cette fille, même si nous n’avons pas une histoire reposante. Je l’ai fait réagir et elle ne semble plus prisonnière de sa torpeur. “Je ne peux pas te perdre en plus… ” Encore une fois, ma voix est faible. Elle me caresse le dos, parle, parle du fait qu’on est ensemble que nous n’avons pas choisi tout ça. Je ris nerveusement, personne ne choisirait de vivre une situation pareille, personne ne cherche à souffrir volontairement. Ma main descendit contre sa taille, alors que nos yeux étaient plongés dans ceux de l’autre, tout près et en même temps si loin. “Ton rythme de vie ? C’est-ầ-dire le mien quoi… Depuis que tu es avec moi, un peu comme si je t’entrainais vers le fond ? ” Je veux savoir, parce qu’elle me dit qu’elle est plus forte si je suis là, mais que ma manière de vivre la détruit, lui fait du mal… “Je te fais du mal même quand je ne le veux pas Emi. Pourtant je ne peux pas renoncer à toi.” Je bouge, la gardant toujours contre moi pour l’attirer vers le canapé. Il faut qu’on parle, mais maintenant je n’arrive pas à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Emilia Manzoni
Emilia Manzoni
POINTS : 266
MESSAGE : 8487
ICI DEPUIS : 24/05/2021
COMPTES : Ally (d.lipa)
CRÉDITS : av (c) moi // sign (c) daylight

STATUT : And I might be okay but I'm not fine at all (heart broken.... again)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyLun 6 Nov 2023 - 11:56

TW : évocation de fausse couche

Quelle sale sensation tu as ressenti quand il est parti, un peu comme ci il t'abandonnait mais tu comprenais qu'il ne le ferait pas, il ne l'a pas fait depuis que vous avez débarqué à l'hôpital. C'est pour ça que tu ressens un réel soulagement quand il passe la porte et tu le prends contre toi parce que t'en as besoin, c'est de sa présence dont tu as besoin et tu as mal, c'est inconcevable pour toi d'avancer sans lui à présent. "On se perdra pas Beck, on est plus fort que ça , plus fort que tout..." T'y crois en ton couple, comme à chaque fois au final, tu te donnes toujours corps et âmes dans tes relations et Beckham t'avais envie d'y croire. Rien n'est jamais simple entre  vous mais tu as l'impression malgré tout que vous arrivez toujours à vous en sortir. Cette épreuve n'est qu'une épreuve de plus dans votre couple et elle allait vous permettre dans ressortir plus for. Tu fronces juste un peu les sourcils quand il parle que ton train de vie c'était le sien, qu'il semble être celui qui t'avais attiré vers le fond et aussitôt tu secoues la tête. "Non Beck, non je ... je l'ai fait de moi-même, tu m'as pas forcé à faire quoi que ce soit je... t'y es pour rien vraiment pour rien.." Puis il prend place sur le canapé et comme pour lui montrer ton amour, tu t'assois sur lui à califourchon et le prend contre toi, tu n'es clairement pas disposé pour le moment à te séparer de lui. Tu finis par attraper son visage entre tes mains et t'y déposes un baiser sur ses lèvres. "Ne renonce pas à moi comme je ne renonce pas à toi.. je t'aime et je n'ai jamais été aussi sûr de moi à propos de ça..." Tu poses ton front contre le sien et ferme un instant les yeux. "Tu me fais sourire, tu me fais rire, tu me fais vibrer, je veux jamais que tu penses que tu ne me fais pas du bien parce que il n'y a que toi qui est capable de me sortir de mes tourmentes..." Tu ouvres à nouveau tes yeux et croise son regard. "Que toi Beck.. Je t'aime toi comme tu es, je ne veux pas que tu changes le moins du monde... J'ai besoin de mon Beck!" Tu décroches pour une des rares fois depuis quelques semaines un sourire, sincère, preuve de l'amour que tu lui portes et du bien qu'il t'apporte.

__________________________

how did it end?


Please I've been on my knees change the prophecy don't want money just someone who wants my company let it once be me who do I have to speak to about if they can redo the prophecy?

(c) by daylight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22394-emimanzoni-instagram
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
POINTS : 12
MESSAGE : 2935
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) EmptyLun 25 Déc 2023 - 18:12

TW: évocation de fausse couche

J’aime pas ce que je ressens en moi, cette colère, cette tristesse, cette incompréhension. J’arrive plus a suivre et de voir Emilia qui dépérit de jour en jour, qui agit en automate sans que je ne puisse même l’approcher, la tenir contre moi. J’ai besoin d’elle et j’ai l'impression d'être de trop pour le moment, comme si ma présence ne faisait que lui rappeler ce qui s’est passé à l'hôpital. Je suis faible et je craque, j’veux pas la perdre elle aussi, on a perdu un bébé que j’ignorais avoir, ma copine est devenu un fantôme et moi je me perds dans les méandres. “J’veux bien, mais j’peux pas être le seul à essayer Emi, j’ai pas la force.” On est plus fort quand on est deux, quand on est une équipe, mais la, je ne la vois pas, je ne vois plus rien de ce qu’on était, on est qu’un paquet de ruine et le moindre coup de vent pourrait nous dissiper. “Je t’ai quand même fait du mal Emi, sans moi tu vivais heureuse et ca allait bien dans ta vie. J’ai jamais compris pourquoi tu m’aimais et ce que tu pouvais me trouver. Même si tu me dis que j’y suis pour rien, j’me sens coupable en permanence.” Mon regard planté dans le sien alors que je la tiens contre moi. Son corps est plus fragile que jamais, je sens qu’elle a perdu du poids et qu’elle n’est que l’ombre d’elle-même. Je recule pour aller sur le divan et elle vient par-dessus moi, ses jambes de chaque côté des miennes, plus près que nous ne l’avons été depuis ce fameux jour. Je la laisse faire, écouter ses mots, j’en avais besoin, besoin de cette présence rassurante. Je me sens émotif et faible en ce moment, mais ferme les yeux quand elle pose son front contre le mien alors que mes doigts s’enfoncent sur sa taille, la serrant assez fort, en essayant de ne pas lui faire mal. “Je ne veux pas renoncer à nous, mais j’en ai marre de te faire mal, de te faire souffrir et d’avoir mal aussi. Je ne veux pas te perdre, parce que je t’aime comme un fou, mais te voir comme ça, c’est dur… Je sais plus quoi faire Emi. Je veux juste qu’on soit bien, qu’on soit heureux et qu’on se retrouve.” Je la regarde, sincèrement, la tristesse se lisait dans mon regard.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty
MessageSujet: Re: I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)   I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm dead inside, i'm the ghost of my life (becklia)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On the outside you're ablaze and alive but you're dead inside + Emrys
» don’t become a ghost without no colour ‘cause you’re the best paint life ever made ⤅ lys
» you're runnin' down the hallway (becklia)
» Don't leave me in all this pain (becklia)
» I can't be weak | Pv Becklia#4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: