AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

 

 the first time we met (aïnhoa)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
bowenien
Opale Blackbird
Opale Blackbird
POINTS : 0
MESSAGE : 270
ICI DEPUIS : 29/10/2023
COMPTES : archie; lane
CRÉDITS : chubbydumplingproject (ava), labonairs (gif)

STATUT : célibataire - l'amour qui revient comme un boomerang; encore et toujours lui... parce que tu sabordes votre histoire encore et encore

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: aime: le bruit de la pluie ‹ le chocolat ‹ l'odeur de l'océan ‹ les chats ‹ lire ‹ faire du surf ou du skate ‹ voyager ‹ danser sous la douche ‹ les sensations fortes ‹ les dragibus rose ‹ l'humour débile n'aime pas : la grenadine ‹ l'orage ‹ les films d'horreur ‹ les oiseaux ‹ les poivrons ‹ les relations sérieuses ‹ les mecs bourrés ‹ étudier ‹ le bruit des couverts qui frottent dans le fond de l'assiette ‹ les compliments
the first time we met (aïnhoa) Empty
MessageSujet: the first time we met (aïnhoa)   the first time we met (aïnhoa) EmptyMer 29 Nov 2023 - 9:45



Libre
Complètement libre
T’es bercée par le bruit des vagues
Fouettée par le vent frais
Surfer
La liberté à l’état brut
La solitude
Le vide
Le frisson
T’es complètement accro
T’as commencé après ..
Après le …
C’était ta façon de te laver continuellement
L’océan pour laver ta honte
Pour nettoyer ton âme
Depuis t’es plus capable de t’en passer
Presque chaque matin tu prends la direction de l’océan
Puis assise dans le sable tu attends
Tu sais pas vraiment ce que t’attends mais tu restes là
À observer l’immensité de l’océan
Des réponses t’en as pas
T’es toujours pas guérit
Tu n’as jamais osé mettre des mots sur tes maux
T’as jamais parlé opale
Peut être que ça te libérerait l’âme et le coeur
Tu pourras aimé sans avoir peur
En attendant la délivrance
Tu enchaines les excès de tout
Le besoin de te sentir vivante
De retrouver cette part de toi innocente
Tu surfes une vague mais ton esprit est ailleurs
T’es pas concentrée opale
Il faut se concentrer
T’es embrumée par tes pensées sombres
Et tu tombes
Violemment
Tu tombes te faisant attirer par le fond
Ton leash qui se casse
Et ta planche qui part à la dérive alors que toi t’es comme dans un lave-linge
Tu roules sous l’eau
Ta respiration coupée
Puis la vague te libère plus loin
Seule dans l’immensité de l’océan
Tu fais la planche un instant
Le corps qui dérive vers le rivage puis tu nages vers le sable à la recherche de ta précieuse.
Ta fidèle planche
Ta compagne des matins brumeux.

__________________________

Les mecs l'accostent pour ses yeux verts, elle commence à s'faire à l'idée. Elle brûle le fond d'son cœur, s'enferme dans sa réalité. Tu l'aimeras jusqu'à l'aube quand l'soleil s'ra vanillé. Après la nuit tu s'ras l'meurtrier d'sa vitalité
solitude.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27483-nomadic-opale-insta#997470
grand kangou
Aïnhoa Dieye
Aïnhoa Dieye
POINTS : 3
MESSAGE : 1310
ICI DEPUIS : 24/12/2019
COMPTES : charlie & effy & seth & saoirse.
CRÉDITS : rose imparfaite (a), edelweiss (s), diana (ic gif) & prima luce (ic).

STATUT : all you need is you.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: la moto est une de ses passions, elle possède une Yamaha noire qu'elle aime appeler le deuxième amour de sa vie (après son fils) ‹ caractérielle et un peu peste sur les bords ‹ elle a beaucoup de mal à s'excuser, ça lui arrache la gorge ‹ responsable car maman depuis qu'elle a 19 ans, mais pas trop quand même ‹ militante engagée, que ce soit pour le féminisme, les droits LGBTQIA+, l'écologie et l'anti-racisme ‹ elle a mis énormément de temps à se reconstruire après le viol, lorsqu'elle avait 18 ans ‹ elle est convaincue qu'elle n'aurait jamais pu s'en sortir sans son meilleur ami, Judas, qui l'a épaulée, écoutée, fait passer en premier dans toutes situations, jusqu'à se faire passer pour le père du bébé ‹ elle poste beaucoup de publications engagées sur son Insta ‹ même si elle est maman, c'est aussi une party girl qui sait ambiancer une soirée ‹ c'est une grande défenseuse des droits humains en général et elle ne se tait pas ‹ derrière ses airs de grande gueule inatteignable, c'est une personne altruiste idéaliste qui encaisse beaucoup et met du temps à processer les attaques ‹ elle a de bonnes bases de self-defense ‹ elle a peu de contacts avec sa famille, qui se résume pour elle à Laël, et ne s'en porte pas plus mal : elle se voit comme indépendante et fière de l'être et n'a pas besoin que quelqu'un vienne la sauver, elle l'a déjà fait toute seule ‹ elle n'est pas contre l'attachement, mais elle ne cherche pas de prince charmant et crache sur les stéréotypes de l'histoire d'amour comme but en soi dans la vie ‹ créative, elle coud toutes sortes de pièces depuis des années ‹ sa passion reste le slam et le rap, elle a une playlist entière de rap engagé, majoritairement féminin ‹ elle rêve de lancer sa propre bière brassée uniquement par des femmes, mais sait que ça n'arrivera jamais, elle a tellement d'autres projets qu'elle juge plus importants
the first time we met (aïnhoa) Empty
MessageSujet: Re: the first time we met (aïnhoa)   the first time we met (aïnhoa) EmptyDim 3 Déc 2023 - 13:02

Merci beaucoup de l'avoir lancé chaton :39:

Les journées d’été bien chaudes étaient de retour, le soleil pouvait se faire pesant si on restait trop longtemps dehors, et les Australiens avaient pour habitude de venir se rafraîchir dans l’océan, profitant des belles plages du continent. Aïnhoa, si ses origines étaient bien loin d’ici, ne dérogeait pourtant pas à la règle, et avait emmené Laël pour une journée à profiter des joyeuses vagues du jour, profitant d’une matinée vide de programme ce week-end, ce qui n’était pas toujours le cas. Ils avaient plongé dans l’eau fraîche sans attendre, avaient improvisé une partie de waterpolo approximative, avant d’aller se sécher et de se dorer la pilule après s’être tartinés de crème solaire. Assis l’un à côté de l’autre, mère et fils, toujours à faire la paire, ils regardaient les vagues se profiler à la surface, grandir et emmener les adeptes de la planche avec elles. Gracieux et gracieuses, surfeurs et vagues. La brunette avait toujours aimé regarder ces as de la voltige marine durant de longues minutes, parfois des heures. Petit plaisir simple qu’elle avait transmis à son rejeton, qui semblait tout aussi fasciné. Aïnhoa préférait les regarder que d’être elle-même sur une board, même si elle s’y était déjà essayée, mais rien de bien glorieux n’en était ressorti. Le regard vagabondant d’un surfeur à l’autre, elle fut soudain témoin d’une belle chute de la part d’une surfeuse. Ça arrivait très souvent, spectacle plutôt commun, mais ce qui attira l’attention de la jeune rappeuse, c’était plutôt le fait qu’elle ne vit personne remonter à la surface pendant un petit temps. La planche en revanche, se fit emmener par les vagues et pousser vers le rivage, mais toujours aucun signe de sa propriétaire. Aïnhoa fronça les sourcils, pas encore alarmée, mais aux aguets. Elle prévint Laël qu’elle reviendrait sous peu, avant de se lever et de courir vers le sable mouillé que la mer venait lécher, entrant dans l’eau pour récupérer la planche qui se faisait malmener par les vagues. Au moment où elle allait sérieusement commencer à s’inquiéter, prête à prévenir les secouristes, une tête émergea de l’eau, pas très loin. « Oh, hello ! Je pense que j’ai quelque chose à toi. » sourit la jeune femme, soulagée de voir la surfeuse en un seul morceau, s’avançant entre les vagues qui venaient se briser contre ses cuisses, la planche sous le bras, pour la rendre à sa propriétaire. « Tout va bien ? » s’enquit-elle tout de même, arrivée à la hauteur de la jeunette.

__________________________


a real woman is
whatever the hell
SHE WANTS TO BE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22796-angrywitch-ainhoa-s-insta#799937
bowenien
Opale Blackbird
Opale Blackbird
POINTS : 0
MESSAGE : 270
ICI DEPUIS : 29/10/2023
COMPTES : archie; lane
CRÉDITS : chubbydumplingproject (ava), labonairs (gif)

STATUT : célibataire - l'amour qui revient comme un boomerang; encore et toujours lui... parce que tu sabordes votre histoire encore et encore

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: aime: le bruit de la pluie ‹ le chocolat ‹ l'odeur de l'océan ‹ les chats ‹ lire ‹ faire du surf ou du skate ‹ voyager ‹ danser sous la douche ‹ les sensations fortes ‹ les dragibus rose ‹ l'humour débile n'aime pas : la grenadine ‹ l'orage ‹ les films d'horreur ‹ les oiseaux ‹ les poivrons ‹ les relations sérieuses ‹ les mecs bourrés ‹ étudier ‹ le bruit des couverts qui frottent dans le fond de l'assiette ‹ les compliments
the first time we met (aïnhoa) Empty
MessageSujet: Re: the first time we met (aïnhoa)   the first time we met (aïnhoa) EmptyLun 4 Déc 2023 - 10:23

(avec plaisir :coeur:)


Sous l’eau tu te laisses faire
Tu ne luttes pas
L’océan il te relâchera
Quelques secondes plus tard tu refais surface
Tu gonfles tes poumons d’oxygène
Tu souffles
T’es dans un état brumeux.
Tu bats des jambes pour garder la tête hors de l’eau.
Puis tu nages vers le bord
Une voix t’interpelle
Tu tournes les yeux
Sur une jolie demoiselle ta planche sous le bras
Tu souffles de soulagement
Puis tu souris
Perdre ta planche c’était vraiment une cata à tes yeux
T’avais pas les moyens d’en acheter une nouvelle actuellement
Et surfer c’est ta bouffer d’oxygène
Tu te rapproches d’elle
« oh elle était là, hello.. »
Tu te redresses
T’es douloureuse après être passé dans le rouleau compresseur de l’océan
L’impact avec l’eau avait était violent
Tu as une douleur aiguë à la hanche.
Tu t’avances
«  oui ça va … c’est les risques du surf… » tu souris avant de pointer ta précieuse du doigt « Merci pour la planche, j’avais peur de l’avoir perdue »
Tu la regardes avec attention
Elle a de jolies yeux
«  je m’appelle opale .. et toi ? »
C’est drôle elle a un visage vraiment doux,
Tu as l’impression de la connaitre pourtant t’es presque certaine de ne l’avoir jamais vu
Tu te souviens bien des visages que tu rencontres
T’as une super mémoire pour ça.

__________________________

Les mecs l'accostent pour ses yeux verts, elle commence à s'faire à l'idée. Elle brûle le fond d'son cœur, s'enferme dans sa réalité. Tu l'aimeras jusqu'à l'aube quand l'soleil s'ra vanillé. Après la nuit tu s'ras l'meurtrier d'sa vitalité
solitude.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27483-nomadic-opale-insta#997470
grand kangou
Aïnhoa Dieye
Aïnhoa Dieye
POINTS : 3
MESSAGE : 1310
ICI DEPUIS : 24/12/2019
COMPTES : charlie & effy & seth & saoirse.
CRÉDITS : rose imparfaite (a), edelweiss (s), diana (ic gif) & prima luce (ic).

STATUT : all you need is you.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: la moto est une de ses passions, elle possède une Yamaha noire qu'elle aime appeler le deuxième amour de sa vie (après son fils) ‹ caractérielle et un peu peste sur les bords ‹ elle a beaucoup de mal à s'excuser, ça lui arrache la gorge ‹ responsable car maman depuis qu'elle a 19 ans, mais pas trop quand même ‹ militante engagée, que ce soit pour le féminisme, les droits LGBTQIA+, l'écologie et l'anti-racisme ‹ elle a mis énormément de temps à se reconstruire après le viol, lorsqu'elle avait 18 ans ‹ elle est convaincue qu'elle n'aurait jamais pu s'en sortir sans son meilleur ami, Judas, qui l'a épaulée, écoutée, fait passer en premier dans toutes situations, jusqu'à se faire passer pour le père du bébé ‹ elle poste beaucoup de publications engagées sur son Insta ‹ même si elle est maman, c'est aussi une party girl qui sait ambiancer une soirée ‹ c'est une grande défenseuse des droits humains en général et elle ne se tait pas ‹ derrière ses airs de grande gueule inatteignable, c'est une personne altruiste idéaliste qui encaisse beaucoup et met du temps à processer les attaques ‹ elle a de bonnes bases de self-defense ‹ elle a peu de contacts avec sa famille, qui se résume pour elle à Laël, et ne s'en porte pas plus mal : elle se voit comme indépendante et fière de l'être et n'a pas besoin que quelqu'un vienne la sauver, elle l'a déjà fait toute seule ‹ elle n'est pas contre l'attachement, mais elle ne cherche pas de prince charmant et crache sur les stéréotypes de l'histoire d'amour comme but en soi dans la vie ‹ créative, elle coud toutes sortes de pièces depuis des années ‹ sa passion reste le slam et le rap, elle a une playlist entière de rap engagé, majoritairement féminin ‹ elle rêve de lancer sa propre bière brassée uniquement par des femmes, mais sait que ça n'arrivera jamais, elle a tellement d'autres projets qu'elle juge plus importants
the first time we met (aïnhoa) Empty
MessageSujet: Re: the first time we met (aïnhoa)   the first time we met (aïnhoa) EmptyVen 8 Déc 2023 - 15:02

La brune aux longs cheveux mouillés et emmêlés de sel de mer qui lui faisait face, semblait un peu lessivée par la chute qu'elle venait de prendre, mais prête à remonter en selle, comme la plupart des surfeurs. Alors qu'Aïnhoa lui tendait sa planche et s'interrogeait sur son état, elle lui assura que tout allait bien, malgré des mouvements encore réticents de son corps qui devait se remettre de la violence de l'océan, même s'il en avait l'habitude. « Oui, j'y ai déjà goûté, mais perso', ça m'a vite suffi. » répondit la Belgo-Sénégalaise sur un ton léger, agrémentant ses mots d'un petit rire. Elle était bien admirative de ceux qui continuaient à dompter les vagues, tout en sachant qu'ils ne seraient jamais les plus forts, et se faisaient rembarrer sans ménagements sur une base régulière par les-dites vagues. « J'imagine, elle est super cool en plus, ta board. » répondit-elle en désignant la planche de surf. Elle n'allait pas mentir, elle était admirative. Comme elle l'avait dit à mi-mot, son expérience du surf avait été assez brève, elle en avait eu marre de se faire malmener par la mer en mode chaussette dans une machine à laver, trente fois par heure. Même si c'était fun, ça lui avait surtout paru épuisant, et elle n'avait pas le niveau pour y prendre pleinement plaisir. « Aïnhoa, enchantée. » se présenta à son tour la brunette au visage tacheté. Elle n'eut pas le temps d'ajouter autre chose, que Laël débarquait, se disant sûrement que sa mère allait taper la discussion les pieds dans l'eau pendant un moment. « Et moi c'est Laël ! » s'incrusta le gamin, ses boucles brunes toutes ébouriffées de vent et se sable, alors qu'il venait se planter lui aussi devant la surfeuse aux yeux verts. « Mon fils, qui ressent le besoin de faire partie de chacune de mes conversations. » précisa Aino', souriant ironiquement en coulant un regard las mais fondamentalement bienveillant sur le garçon.

__________________________


a real woman is
whatever the hell
SHE WANTS TO BE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22796-angrywitch-ainhoa-s-insta#799937
bowenien
Opale Blackbird
Opale Blackbird
POINTS : 0
MESSAGE : 270
ICI DEPUIS : 29/10/2023
COMPTES : archie; lane
CRÉDITS : chubbydumplingproject (ava), labonairs (gif)

STATUT : célibataire - l'amour qui revient comme un boomerang; encore et toujours lui... parce que tu sabordes votre histoire encore et encore

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: aime: le bruit de la pluie ‹ le chocolat ‹ l'odeur de l'océan ‹ les chats ‹ lire ‹ faire du surf ou du skate ‹ voyager ‹ danser sous la douche ‹ les sensations fortes ‹ les dragibus rose ‹ l'humour débile n'aime pas : la grenadine ‹ l'orage ‹ les films d'horreur ‹ les oiseaux ‹ les poivrons ‹ les relations sérieuses ‹ les mecs bourrés ‹ étudier ‹ le bruit des couverts qui frottent dans le fond de l'assiette ‹ les compliments
the first time we met (aïnhoa) Empty
MessageSujet: Re: the first time we met (aïnhoa)   the first time we met (aïnhoa) EmptySam 9 Déc 2023 - 21:25

L’océan sera toujours vainqueur
On essaye juste de le dompter le temps de quelques vagues
Tu aimes cette liberté
Perdre
Gagner
t’abandonner à l’océan
Lui donner tes peurs pour qu’il t’offre sa sérénité
Parce que sous l’eau quand la vague t’emporte elle lave tout sur son passage
Ton âme tourmentée comprise
Et tu renais à nouveau
Plus forte encore
Tu souris à la jolie brune en face de toi
« c’est la persévérance qui fait la beauté du surf »
Au début tu es plus souvent dans l’eau que sur la planche
Puis un jour sans le réaliser
Tu surfs sans effort
Mais tu comprends qu’on abandonne avant c’est pas toujours gratifiant les efforts dans le vide.
Tu souris quand elle complimente ta board
Elle est unique, ta fidèle amie
« merci j’en suis pas mal fière, je l’ai fabriqué avec un ami surfeur. »
C’est pour ça que la perde ce serait une tragédie pour toi
Tu va pour te présenter quand un petit garçon plein de vie apparait pour se présenter
Il est beau et semble vraiment espiègle
T’aimes bien les enfants
Surement parce que t’es toujours une enfant dans l’âme
T’es pas tellement adulte comme fille en réalité
En tout cas t’as pas tellement de responsabilité d’adulte.
Plus depuis que ta mère t’a foutue dehors… oui c’est vrai mais c’est pas le sujet.
Tu souris grandement
«  enchantée moi c’est Opale… laël c’est vraiment cool comme prénom.. tu sais nager ? »
Que tu lances au petit bonhomme, peut être qu’il a envie d’essayer de se tenir debout sur une planche, tu peux faire ça vu qu’elle a sauver ta précieuse board de la disparition.
Elle semble jeune pour avoir un petit mec,
Tu trouves ça génial en vérité
T’es impressionnée par les femmes fortes.

__________________________

Les mecs l'accostent pour ses yeux verts, elle commence à s'faire à l'idée. Elle brûle le fond d'son cœur, s'enferme dans sa réalité. Tu l'aimeras jusqu'à l'aube quand l'soleil s'ra vanillé. Après la nuit tu s'ras l'meurtrier d'sa vitalité
solitude.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27483-nomadic-opale-insta#997470
grand kangou
Aïnhoa Dieye
Aïnhoa Dieye
POINTS : 3
MESSAGE : 1310
ICI DEPUIS : 24/12/2019
COMPTES : charlie & effy & seth & saoirse.
CRÉDITS : rose imparfaite (a), edelweiss (s), diana (ic gif) & prima luce (ic).

STATUT : all you need is you.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: la moto est une de ses passions, elle possède une Yamaha noire qu'elle aime appeler le deuxième amour de sa vie (après son fils) ‹ caractérielle et un peu peste sur les bords ‹ elle a beaucoup de mal à s'excuser, ça lui arrache la gorge ‹ responsable car maman depuis qu'elle a 19 ans, mais pas trop quand même ‹ militante engagée, que ce soit pour le féminisme, les droits LGBTQIA+, l'écologie et l'anti-racisme ‹ elle a mis énormément de temps à se reconstruire après le viol, lorsqu'elle avait 18 ans ‹ elle est convaincue qu'elle n'aurait jamais pu s'en sortir sans son meilleur ami, Judas, qui l'a épaulée, écoutée, fait passer en premier dans toutes situations, jusqu'à se faire passer pour le père du bébé ‹ elle poste beaucoup de publications engagées sur son Insta ‹ même si elle est maman, c'est aussi une party girl qui sait ambiancer une soirée ‹ c'est une grande défenseuse des droits humains en général et elle ne se tait pas ‹ derrière ses airs de grande gueule inatteignable, c'est une personne altruiste idéaliste qui encaisse beaucoup et met du temps à processer les attaques ‹ elle a de bonnes bases de self-defense ‹ elle a peu de contacts avec sa famille, qui se résume pour elle à Laël, et ne s'en porte pas plus mal : elle se voit comme indépendante et fière de l'être et n'a pas besoin que quelqu'un vienne la sauver, elle l'a déjà fait toute seule ‹ elle n'est pas contre l'attachement, mais elle ne cherche pas de prince charmant et crache sur les stéréotypes de l'histoire d'amour comme but en soi dans la vie ‹ créative, elle coud toutes sortes de pièces depuis des années ‹ sa passion reste le slam et le rap, elle a une playlist entière de rap engagé, majoritairement féminin ‹ elle rêve de lancer sa propre bière brassée uniquement par des femmes, mais sait que ça n'arrivera jamais, elle a tellement d'autres projets qu'elle juge plus importants
the first time we met (aïnhoa) Empty
MessageSujet: Re: the first time we met (aïnhoa)   the first time we met (aïnhoa) EmptyMar 12 Déc 2023 - 13:56

Ça elle voulait bien le croire, que c’était la persévérance qui faisait le surf. Difficile d’être bon dans ce sport autrement qu’en se prenant des vagues dans la tronche, encore et encore, et en redemander. « Pourtant je suis quelqu’un d’assez obstiné. » plaisanta la brune, illuminant son visage tacheté. C’était vrai, elle pouvait être vraiment têtue, à la limite de l’acharnement, elle l’admettait aisément. Ça aurait été difficile à nier, de toute façon. « Mais je crois que je ne suis juste pas assez douée. » admit-elle ensuite. Persévérante, oui, mais pas masochiste non plus. Si Aïnhoa s’acharnait, elle perdait aussi rapidement patience pour certaines choses et pouvait piquer une crise de frustration sans que personne ne le voit venir. Elle pouvait avoir du recul et être diplomate, mais elle pouvait tout aussi bien monter facilement dans les tours. « Oh waw, c’est trop cool ça ! » s’exclama la rappeuse après un sifflement admiratif. Fabriquer soi-même sa planche, c’était encore un autre niveau, Aino était impressionnée. Laël vint prendre part à la conversation, voyant que sa génitrice s’était lancée dans un échange plus long que ce qu’il avait prévu. « Ben oui, j’ai presque onze ans, quand même ! » répondit le petit garçon à la question d’Opale, en gloussant, découvrant ses petites dents blanches derrière son sourire aussi lumineux que celui de sa mère. Pas que tout le monde doive forcément savoir nager à cet âge, mais pour Laël, ça coulait de sources, et puis il avait sa petite fierté aussi, d’être un grand garçon qui savait nager. Les vagues deux fois plus grandes que lui, ça l’effrayait pas, il aimait bien la mer. Et il était un peu téméraire aussi, comme sa mère.

__________________________


a real woman is
whatever the hell
SHE WANTS TO BE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22796-angrywitch-ainhoa-s-insta#799937
bowenien
Opale Blackbird
Opale Blackbird
POINTS : 0
MESSAGE : 270
ICI DEPUIS : 29/10/2023
COMPTES : archie; lane
CRÉDITS : chubbydumplingproject (ava), labonairs (gif)

STATUT : célibataire - l'amour qui revient comme un boomerang; encore et toujours lui... parce que tu sabordes votre histoire encore et encore

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: aime: le bruit de la pluie ‹ le chocolat ‹ l'odeur de l'océan ‹ les chats ‹ lire ‹ faire du surf ou du skate ‹ voyager ‹ danser sous la douche ‹ les sensations fortes ‹ les dragibus rose ‹ l'humour débile n'aime pas : la grenadine ‹ l'orage ‹ les films d'horreur ‹ les oiseaux ‹ les poivrons ‹ les relations sérieuses ‹ les mecs bourrés ‹ étudier ‹ le bruit des couverts qui frottent dans le fond de l'assiette ‹ les compliments
the first time we met (aïnhoa) Empty
MessageSujet: Re: the first time we met (aïnhoa)   the first time we met (aïnhoa) EmptyVen 15 Déc 2023 - 15:02

Tu secoues la tête 
Parce que c’est impossible dans ton esprit qu’on ne puisse pas réussir à apprendre le surf
Toi t’as réussi alors que t’as tendance à abandonner quand ça te fait plus vibrer 
Mais le surf là c’est une renaissance à chaque vague.
Tu fais une moue perplexe avant de rire 
« où t’as eu un prof nul ! Je suis certaine que je t’apprends à surfer EASY »
Tu le penses sérieusement.
Tu es pas mal fier de ta planche
C’est peut être le seul objet que tu possèdes que t’as fait par toi même 
Le seul qui compte dans toutes tes accumulations de fille à maman
L’argent n’a jamais eu de sens avant de ne plus en avoir
l’accumulation était la norme,
Toujours plus de chaussures
Toujours plus de bijoux
De sacs…
Mais c’est tellement pas important 
Tu le remarques aisément.
Tu observes le petit garçon et t’éclates de rire 
«  ah ben ouais mon pote t’es un grand … tu veux surfer ? »  
Que tu lui dis en montrant la planche puis tu regardes la jeune femme
Comprenant que c’était peut etre pas ok 
Qu’elle emmène son fils faire une vague avec elle 
«  si maman est d’accord évidement. »
Tu aurais peut être du demander avant
T’es trop spontanée opale
Tu parles 
Tu parles
Et tu réfléchis 

__________________________

Les mecs l'accostent pour ses yeux verts, elle commence à s'faire à l'idée. Elle brûle le fond d'son cœur, s'enferme dans sa réalité. Tu l'aimeras jusqu'à l'aube quand l'soleil s'ra vanillé. Après la nuit tu s'ras l'meurtrier d'sa vitalité
solitude.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27483-nomadic-opale-insta#997470
grand kangou
Aïnhoa Dieye
Aïnhoa Dieye
POINTS : 3
MESSAGE : 1310
ICI DEPUIS : 24/12/2019
COMPTES : charlie & effy & seth & saoirse.
CRÉDITS : rose imparfaite (a), edelweiss (s), diana (ic gif) & prima luce (ic).

STATUT : all you need is you.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: la moto est une de ses passions, elle possède une Yamaha noire qu'elle aime appeler le deuxième amour de sa vie (après son fils) ‹ caractérielle et un peu peste sur les bords ‹ elle a beaucoup de mal à s'excuser, ça lui arrache la gorge ‹ responsable car maman depuis qu'elle a 19 ans, mais pas trop quand même ‹ militante engagée, que ce soit pour le féminisme, les droits LGBTQIA+, l'écologie et l'anti-racisme ‹ elle a mis énormément de temps à se reconstruire après le viol, lorsqu'elle avait 18 ans ‹ elle est convaincue qu'elle n'aurait jamais pu s'en sortir sans son meilleur ami, Judas, qui l'a épaulée, écoutée, fait passer en premier dans toutes situations, jusqu'à se faire passer pour le père du bébé ‹ elle poste beaucoup de publications engagées sur son Insta ‹ même si elle est maman, c'est aussi une party girl qui sait ambiancer une soirée ‹ c'est une grande défenseuse des droits humains en général et elle ne se tait pas ‹ derrière ses airs de grande gueule inatteignable, c'est une personne altruiste idéaliste qui encaisse beaucoup et met du temps à processer les attaques ‹ elle a de bonnes bases de self-defense ‹ elle a peu de contacts avec sa famille, qui se résume pour elle à Laël, et ne s'en porte pas plus mal : elle se voit comme indépendante et fière de l'être et n'a pas besoin que quelqu'un vienne la sauver, elle l'a déjà fait toute seule ‹ elle n'est pas contre l'attachement, mais elle ne cherche pas de prince charmant et crache sur les stéréotypes de l'histoire d'amour comme but en soi dans la vie ‹ créative, elle coud toutes sortes de pièces depuis des années ‹ sa passion reste le slam et le rap, elle a une playlist entière de rap engagé, majoritairement féminin ‹ elle rêve de lancer sa propre bière brassée uniquement par des femmes, mais sait que ça n'arrivera jamais, elle a tellement d'autres projets qu'elle juge plus importants
the first time we met (aïnhoa) Empty
MessageSujet: Re: the first time we met (aïnhoa)   the first time we met (aïnhoa) EmptyLun 18 Déc 2023 - 16:44

Aïnhoa rit de bon cœur à la justification que lui trouva la jeune surfeuse. « Franchement je ne suis pas du genre à me sous-estimer, mais pour le coup, je crois que c'est vraiment moi le problème. » s'amusa-t-elle, mais pensant réellement ce qu'elle disait. Elle ne pensait pas être totalement nulle, mais clairement, elle n'était pas l'élève la plus patiente et résiliente après avoir bu la tasse trois fois. « Fais gaffe, je vais te prendre au mot ! Et tu ne pourras t'en prendre qu'à toi-même quand t'en auras marre de mes râleries. » plaisanta la jolie brune, même si encore une fois, elle établissait juste honnêtement ce qui risquait de se produire. Aino pouvait être quelqu'un de très enthousiaste et énergique, de façon positive, mais elle pouvait se transformer en real pain in the ass quand quelque chose commençait à lui taper sur le système. Et elle n'était pas la personne la plus agréable du monde quand c'était le cas, même si ses proches ami.e.s avaient tendance à lui pardonner ses petits excès de colère. Opale proposa ensuite à Laël de surfer, suggestion à laquelle le gamin répondit avec un visage lumineux, sautillant presque dans l'eau, et un « oh ouais, trop cool ! » des plus enthousiastes. Clairement, il n'avait peur de rien, c't'enfant. La couturière s'empressa quant à elle de rassurer son interlocutrice, qui demanda son accord par la suite avec une pointe d'embarras. « Bien sûr ! C'est pas sa mère qui va lui apprendre, alors... » rit-elle à nouveau, accordant un regard de gratitude à Opale, trouvant très sympa qu'elle propose ainsi de donner un peu de son temps. Pour une surfeuse aussi douée et habituée, c'était peut-être pas l'activité la plus fun d'apprendre à des débutants complets, et puis, tout le monde n'avait pas le feeling avec les enfants. « Moi je vous regarde ! » ajouta la jeune femme avec confiance, bien plus à l'aise avec l'idée de faire une brasse ou deux, et de prendre des photos de son rejeton sur une planche de surf.

__________________________


a real woman is
whatever the hell
SHE WANTS TO BE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22796-angrywitch-ainhoa-s-insta#799937
bowenien
Opale Blackbird
Opale Blackbird
POINTS : 0
MESSAGE : 270
ICI DEPUIS : 29/10/2023
COMPTES : archie; lane
CRÉDITS : chubbydumplingproject (ava), labonairs (gif)

STATUT : célibataire - l'amour qui revient comme un boomerang; encore et toujours lui... parce que tu sabordes votre histoire encore et encore

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: aime: le bruit de la pluie ‹ le chocolat ‹ l'odeur de l'océan ‹ les chats ‹ lire ‹ faire du surf ou du skate ‹ voyager ‹ danser sous la douche ‹ les sensations fortes ‹ les dragibus rose ‹ l'humour débile n'aime pas : la grenadine ‹ l'orage ‹ les films d'horreur ‹ les oiseaux ‹ les poivrons ‹ les relations sérieuses ‹ les mecs bourrés ‹ étudier ‹ le bruit des couverts qui frottent dans le fond de l'assiette ‹ les compliments
the first time we met (aïnhoa) Empty
MessageSujet: Re: the first time we met (aïnhoa)   the first time we met (aïnhoa) EmptyMar 26 Déc 2023 - 9:44



Tu ris opale et ça te fait du bien
T’as lavé d’un revers de main tes idées sombres. L’océan les a capturé dans ses flots..
Tu observes la jeune femme en face de toi et t’aimes bien ses taches de rousseur; elle dégage un truc magnétique.
Tu hoches la tête
«  je suis toujours sérieuse quand on parle de surf madame. Et je sais apprivoiser les chats grognons ! » tu ris avant de te concentrer sur le jeune garçon.
Tu trouves ça cool d’être maman jeune,
Elle pourra profiter de son fils plus longtemps; oui c’est une drôle de réflexion, mais comme tu as perdu ton papa jeune.. tu as ce manque.
Il est enjoué à l’idée de surfer alors tu te mets en route en reprenant ta planche
«  promis on va pas loin ! » tu préfères la rassurer après la gamelle que tu t’es prise, c’est sans doute pas rassurant. Tu lui tiens la planche en expliquant au petit garçon comment se positionner et ramer.
Tu te plonge dans tes explications,
Tu lui montres
Tu ris
Tu recommences encore et encore
Tu l’aides
Tu oublies le reste
Il y a juste ce petit garçon et son envie de surfer et toi et ton envie de lui transmettre ta passion.
Tu te sens bien opale. Il arrive meme a surfer sur quelques mètres en riant.
Tu lui proposes de prendre une vrai vague avec toi,
Tu te positionne derrière et vous attendez une vague en jouant avec les vagues
Puis une vagues
Et un moment hors du temps ou pour la première fois tu partages réellement
Il rit, crie de bonheur et toi tu kiffes
Tu as un sourire énorme et c’est un moment incroyable.
Vous rejoignez le rivage,
Il est si fier de lui que t’en devient fier aussi.
Tu le laisses. Rejoindre sa mère, tu prends ta planche pour suivre le mouvement
« un vrai surfeur ! »

__________________________

Les mecs l'accostent pour ses yeux verts, elle commence à s'faire à l'idée. Elle brûle le fond d'son cœur, s'enferme dans sa réalité. Tu l'aimeras jusqu'à l'aube quand l'soleil s'ra vanillé. Après la nuit tu s'ras l'meurtrier d'sa vitalité
solitude.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t27483-nomadic-opale-insta#997470
Contenu sponsorisé
the first time we met (aïnhoa) Empty
MessageSujet: Re: the first time we met (aïnhoa)   the first time we met (aïnhoa) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
the first time we met (aïnhoa)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» there's no lesson greater, it's hard from time to time (juniper)
» Is time coming ? Time to back to me. | Swive
» Heather & Sara ∞ Time after time
» come with me to the other side (aïnhoa)
» Aïnhoa's phone.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: time machine :: explore the past-
Sauter vers: