AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal
-50%
Le deal à ne pas rater :
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif à 270° Full HD 9000 ...
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

 

 This is my favorite time of year + Woora

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
adm f
Sara Liao
Sara Liao
POINTS : 18
MESSAGE : 156
ICI DEPUIS : 29/06/2023
COMPTES : Léo, Marcus & Charlize
CRÉDITS : @Bluepeony

STATUT : célibataire
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptyVen 15 Déc 2023 - 15:46

De tous les souvenirs d'enfance que Sara avait, ceux de Noël étaient les plus heureux. Elle adorait cette période d'effervescence, de magie, les heures passées dans la cuisine avec ses parents, la liste au Père Noël et puis, plus tard, la joie de choisir des cadeaux pour les autres, de les emballer, de tout préparer pour rendre cette période de l'année magique. Elle l'était devenue d'autant plus, magique, lorsque sa petite sœur était née, Sara avait six ans à l'époque, c'était extraordinaire de voir les étoiles dans ses yeux. Et elle les revoyait dans les yeux de ses jeunes élèves, quand elle avait commencé à travailler. C'était peut-être un peu pour ça qu'elle avait choisi de devenir professeur en maternelle, d'ailleurs. Depuis trois ans, tout avait pris une dimension différente, puisqu'elle était devenue maman. Elle prenait à cœur de rendre cette période extraordinaire pour sa fille. En Chine, on ne fête pas Noël comme eu Australie et durant les premières années, elle s'était vue tiraillée entre les traditions de son père, qui n'en avait pas grand-chose à faire du vieux barbu, et sa rencontre avec Ian, qui lui, en britannique, catholique de surcroît, avait à cœur, comme elle, de célébrer cette fête comme il se devait. Mais à la naissance d'Alice, elle avait totalement basculé, se moquant que son père ne soit pas sensible à cette tradition, elle avait acheté un sapin et replongé dans les Noëls de son enfance. Cette année, elle était de retour à Bowen et elle avait hâte de reprendre tout ce qui avait été cher à son cœur quand elle était gamine. Sa mère était probablement tout autant pressée qu'elle, d'ailleurs. Depuis début décembre, un marché de Noël se tenait sur la place de la ville et Alice demandait à y aller depuis des jours. Sara était un peu chargée par le travail ces derniers temps, elle n'avait pas réellement eu la tête à y penser, mais ce matin, elle avait décidé de faire la surprise à sa fille. Après l'école, elle l'emmènerait y faire un tour, on était vendredi, il n'y avait pas d'école le lendemain, c'était le jour idéal. Et pour rendre le tout encore plus magique, elle avait invité Woody à se joindre à elles. Alice allait être folle de joie. La petite fille avait très rapidement adopté le bel australien, elle en parlait souvent. Et Sara faisait tout son possible pour qu'il rattrape le temps perdu avec sa fille. C'était extraordinaire de voir le lien qui s'était rapidement créé entre les deux, comme si le lien du sang était plus fort que tout, finalement. Il était un peu plus de dix-sept heure, l'heure du rendez-vous, comme prévu, Alice était folle de joie à l'idée de cette balade. Mère et filles arboraient fièrement une tenue assortie sur le thème des Fêtes, matchy-matchy, elles faisaient la queue dans la fille d'attente pour avoir un chocolat chaud quand Sara vit Woody arriver. Elle l'accueillit avec un sourire discret tandis que la petite fille lui sautait déjà dans les bras. Woody !! Tu viens boire un chocolat toi aussi ? Tu crois qu'ils ont des marshmallows à mettre dedans ? Comme toujours, Alice avait mille questions à poser.

__________________________

When life gives you lemons, make lemonade
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
POINTS : 20
MESSAGE : 4066
ICI DEPUIS : 03/10/2014
COMPTES : jackson & isaiah & concho & elmo & oskár & reyansh
CRÉDITS : urochrome (a) & yourdailykitsch (g) & beloved (s)

STATUT : ⋄ oh, I wish you were right there to fight off the nightmares. you were the night light on a dark night like the stars.
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptySam 16 Déc 2023 - 2:04

Debout devant le miroir, Woody se jeta un coup d'œil avant de quitter pour le marché de Noël. Il se tenait sur sa canne, le regard fatigué, mais globalement présentable puisqu’il sortait tout juste de la douche et avait peigné ses cheveux et rasé sa barbe. Il n’avait pas enfilé de tenue de Noël, cela dit, ni en motifs ni en couleurs. Woody n’était plus vraiment festif, personne n’en serait surpris. Plus jeune, il adorait Noël, chez les Rutkowski il s’agissait d’un beau moment avec de la bonne nourriture, de la musique, des jeux à s’en faire rire aux éclats, plein de cadeaux, aussi. Dans les dernières années, malheureusement, Woody n’avait plus eu le même sourire, lors des jeux ou des échanges de cadeaux. Plus la même énergie, non plus. D’ailleurs, il était aujourd’hui bien nerveux à l’idée d’aller se foutre au beau milieu d’une grande foule au marché de Noël. En plus de ne pas forcément aimer les gens, de manière générale, il y avait aussi le fait que tous les stimulis, toute cette action autour de lui, risquait d’aggraver ses symptômes. Sa maladie était faite ainsi : plus son cerveau était sollicité, par des sons, par des mouvements autour, par des idées, par des pensées, moins il arrivait à bien transmettre l’information à son corps. Mettre un pied devant l’autre était moins évident. Parler demandait plus de concentration. C’était épuisant. Il avait quand même accepté la proposition de Sara, parce qu’il avait envie de voir la magie dans les yeux de sa fille Alice. Depuis qu’elle était entrée dans sa vie il y a quelques mois, elle lui redonnait un brin d’espoir. Il adorait apprendre à la connaître, il adorait voir le monde à travers son regard, il adorait son innocence et sa bonté. Sara avait raison, c’était tellement plus facile avec les enfants. Il se sentait moins lourd quand elle était là. Moins à l’écart, aussi. La preuve : dès que Woody arriva près du stand de chocolats chauds, elle lui sauta directement dans les bras. Il rit, manquant de perdre pied, se retenant de justesse à la petite cabane avec sa main libre, l’autre tenant encore sa canne sur laquelle il s’appuya fortement. « Salut, Alice. » Il posa doucement sa main sur l'épaule de sa fille puis releva la tête vers Sara pour la gratifier d’un sourire en guise de salutations, avant de reporter son attention sur sa fille. « Oui, j’en prendrai un aussi. Et j’espère bien qu’ils ont des marshmallows, ce ne serait pas un vrai chocolat chaud de Noël, sans ça ! » Il raccompagna Alice jusqu’à la file d’attente, où Sara les attendait en gardant leur place. « Bonsoir. » Il les regarda toutes les deux. « Vous êtes bien mignonnes dans vos tenues qui matchent. » Il se moquait un peu de Sara, au passage, un sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Sara Liao
Sara Liao
POINTS : 18
MESSAGE : 156
ICI DEPUIS : 29/06/2023
COMPTES : Léo, Marcus & Charlize
CRÉDITS : @Bluepeony

STATUT : célibataire
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptyJeu 4 Jan 2024 - 21:41

Même dans ses rêves les plus fous, Sara n'aurait pu rêver meilleure rencontre entre Alice et Woody. Elle avait espéré que l'australien accepte sa fille et soit ouvert à apprendre à la connaître. Mais il y avait eu tellement plus que ça. Depuis le mois d'août, depuis cette fameuse soirée où tout avait basculé, Sara avait été témoin de cette relation si forte qui se nouait entre père et fille, Woody rayonnait en la présence d'Alice, il n'en était pas moins brisé, blessé, malade, mais il semblait que ses maux s'apaisaient, au moins l'espace de quelques heures. La jeune femme faisait tout ce qu'elle pouvait pour qu'ils puissent passer le plus de temps possible ensemble, parce qu'elle les voyait heureux. Même si ça lui coûtait, à elle. Parce que c'était Woody, parce qu'il y avait un mélange de sentiments confus. Elle était persuadée qu'elle trouvait un homme marié en rentrant à Bowen, pourtant il était éternellement seul, elle avait cru que ce serait simple, qu'il n'y aurait plus aucune place au doute, pourtant elle s'était trompée. Et le voir si parfait en présence d'Alice n'aidait en rien. Néanmoins elle refusait de compliquer les choses davantage, de tenter quoi que ce soit. Tout était terminé et ils étaient d'accord là-dessus. Dans la file d'attente pour le chocolat chaud, Alice échappa si vite à la surveillance de sa mère, que Sara paniqua quelques secondes, avant d'apercevoir Woody et sa fille lui sauter dans les bras. La frayeur laissa place à l'émotion, puis ce sourire timide. Elle devinait l'enfant assaillir le brun de questions, elle remarqua le sourire attendri du bel australien, elle ne savait pas ce qu'il se disait mais ça n'avait pas d'importance, c'était leur moment. Jamais encore Sara n'avait laissé Alice seule avec Woody, la petite ne savait pas encore qui il était vraiment, quel rôle il tenait dans sa vie. Elle était terrorisée à l'idée de rendre les choses officielles, elle ne savait pas non plus si Woody souhaitait reconnaître Alice comme sa fille, aux yeux de la loi, ils n'avaient encore jamais eu cette conversation. Ils s'approchaient de Sara qui avançait doucement dans la file, entre les deux ça parlait marshmallows, Alice ne perdait jamais le nord ! Coucou ! Elle me gratifia d'un franc sourire, avant de pouffer de rire. Attends toi à en avoir une sous le sapin, attention ! Bien que la brune doute fortement que son ex soit du genre à être dans l'esprit de Noël jusqu'à pull. Merci d'être venu. Ils s'approchaient du comptoir et Sara commanda un thé de Noël et deux chocolats chauds avec topping marshmallow. Sa fille trépignait d'impatience et elle sauta sur place quand elle découvrit sa boisson. Fais attention à ne pas te brûler, c'est sûrement un peu chaud. La jeune maman lui tendit son gobelet, puis le sien à Woody. Toi aussi fais attention. Elle l'avisa d'un regard empli de douceur. Ils avançaient tranquillement dans l'allée décorée, fort heureusement il n'y avait pas encore trop de monde, la balade allait être agréable

__________________________

When life gives you lemons, make lemonade
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
POINTS : 20
MESSAGE : 4066
ICI DEPUIS : 03/10/2014
COMPTES : jackson & isaiah & concho & elmo & oskár & reyansh
CRÉDITS : urochrome (a) & yourdailykitsch (g) & beloved (s)

STATUT : ⋄ oh, I wish you were right there to fight off the nightmares. you were the night light on a dark night like the stars.
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptyVen 12 Jan 2024 - 22:19

Il en avait testé, Woody, des traitements. Des médicaments, des thérapies, des exercices physiques, même une opération dangereuse au cerveau. Rien, rien de ça, n’avait eu l’effet que sa fille Alice avait sur lui. Elle ne guérirait pas l’inguérissable, c’était bien évident, mais elle pansait les blessures superficielles de Woody. Elle atténuait la douleur parce qu’elle lui changeait les idées. Elle chassait les démons parce qu’elle parlait beaucoup trop pour qu’ils puissent continuer à murmurer du mauvais dans les oreilles de Woody. L’aîné des Rutkowski avait longuement cru que sa source de lumière ne pourrait que provenir de l’amour entre un homme et une femme. Il avait souvent fait référence à Charlie, à l’époque, comme étant son phare dans la tempête. La lumière qui le guidait. Sauf que, dans cette belle métaphore, il ne fallait pas oublier que la raison d’être des phares, est qu’on ne doit pas s’en approcher, sous peine de faire naufrage. Alice n’était pas son phare. Alice était son soleil. Il raccompagna son soleil jusqu’à celle qui lui avait permis tout ça. Tout ce bonheur tout d’un coup. Sara. Il la gratifia d’un mince sourire. Si Woody arrivait à relâcher les muscles de son visage en la présence de sa fille, il redevenait rapidement celui qui était incapable de gérer le flot des sentiments, en la présence de ses proches. Pourtant, il était ravi de la voir, Sara. Sa vie prenait un tout nouveau tournant depuis son retour et, même si c’était en grande partie en raison d’Alice, son amie d’enfance y était aussi pour quelque chose, évidemment. Elle était son premier amour. Elle détiendrait toujours, à jamais, une partie de lui. « Oh, non, je t’en prie, ce serait un triste gaspillage de ton argent. » Il ne le mettrait jamais, ce pull. Il ne faut jamais dire jamais, pas vrai ? Si Alice le suppliait, il ne pourrait rien y faire. Raison de plus pour que Sara lui évite ça, en n’achetant rien de tel. « Merci de m’avoir invité. » Il avait hâte de voir l’esprit de Noël à travers les yeux de sa fille. Ça lui rappelerait sans doute bien des souvenirs. Nevaeh aussi avait toujours été amoureuse de cette période de l’année. Lorsque Sara lui tendit son chocolat chaud en lui disant, à lui aussi, de faire attention, Woody eut un court rire amusé. « Tu ne changes pas … Toujours en train de t’en faire pour les autres. » Ils débutèrent leur ballade, Alice prenant les devants. C’est elle qui les guidait, au fond. D’un pas lent, Woody tentait de suivre. Il fut soulagé qu’elle s’arrête enfin, devant l’enclos des rennes - ces pauvres rennes -, pour en flatter un sur le nez. Puisqu’elle ne leur portait plus aucune attention, Woody tourna un moment la tête vers Sara. « Je voudrais parler d’un truc avec toi, Sara. Voir un peu où tu te situes sur la question … On n’en a jamais parlé en profondeur et … je pense qu’il serait temps. » Il reporta son attention sur Alice, continuant quand même à parler, à voix basse quand même au cas où leur fille ait de bonnes oreilles. « Je voulais savoir ce que tu envisageais, par rapport à ma place auprès d’Alice. Ce que t’attends de moi, plus concrètement. » Il préférait connaître sa position à elle, avant de se lancer dans la sienne. Il avait peur d’être déçu, Woody.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Sara Liao
Sara Liao
POINTS : 18
MESSAGE : 156
ICI DEPUIS : 29/06/2023
COMPTES : Léo, Marcus & Charlize
CRÉDITS : @Bluepeony

STATUT : célibataire
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptyDim 14 Jan 2024 - 18:46

Elle voyait bien, Sara, que les expressions du visage de Woody n'étaient pas les mêmes, quand il s'adressait à elle ou à Alice. Avec sa fille, il avait le regard brillant, le sourire aux lèvres, pas un sourire figé, composé pour la galerie, non, un sourire sincère, heureux. Elle avait fait quelques erreurs dans sa vie et elle avait parfois cru que sa fille en était une, en donnant la vie elle avait eu peur de briser celle de son amant. C'était pourtant tout le contraire qu'elle constatait avec tendresse. Elle avait eu peur qu'il refuse de connaître son enfant, c'était finalement cette petite fille, ce rayon de soleil, qui semblait faire revivre l'australien. Alors tant pis si son sourire n'était pas aussi franc avec elle, s'il se composait un masque en sa présence, tant pis puisqu'il était heureux avec Alice. Le bonheur de Sara passait par celui des autres, ça avait toujours été ainsi. Elle rit à sa réflexion, elle ne lui offrirait pas de pull de Noël, mais si un jour Alice insistait pour lui en acheter un, elle ne pourrait peut-être pas résister à la demande de sa fille… le brun était difficile à déchiffrer, même si Sara le connaissait depuis toujours, elle l'avait vu se renfermer sur lui-même d'année en année, depuis six ans qu'elle avait quitté Bowen, c'était d'autant plus flagrant. Elle lisait toujours beaucoup de douleur sur son visage, physique, mais aussi les tempêtes de son cœur, celles de sa tête, la colère également. Il faisait des efforts en sa présence, Woody savait bien que son ex était empathique, peut-être plus avec lui qu'avec n'importe qui. Pourtant elle ne voulait pas qu'il la ménage, elle avait envie qu'il montre le vrai Woody, mais il lui était difficile de demander, qui était elle après tout, à présent ? Si je ne m'en fais pas pour toi, qui le fait ? Ce n'était en rien un reproche, ni contre lui ni contre les autres, mais Sara avait toujours fonctionné ainsi. Alice adorait les animaux alors c'était tout naturellement que la petite fille se dirigea vers les rennes. Clairement ces pauvres bêtes n'avaient rien à faire ici, ce serait peut-être l'occasion pour Sara de discuter de ça avec sa fille, plus tard. Pour l'instant elle la regardait, attendrit, c'était toujours beau de voir le monde dans ses yeux d'enfant. Elle fut sortie de sa rêverie par Woody qui semblait vouloir attaquer un sujet important. Elle l'écoutait sans rien dire, posant un regard empreint de douceur sur l'australien. Elle comprenait sa question, elle-même redoutait d'aborder le sujet depuis un moment, non pas qu'elle ne veuille pas lui donner de place dans la vie de leur fille, mais parce qu'elle avait peur de sa réaction. Alors elle était soulagée que ce soit lui qui en parle le premier. Je n'attends rien de toi. Je veux dire, je ne savais pas comment tu réagirais quand je te l'ai présentée, j'avais tellement peur que tu la rejettes, que tu m'en veuilles. Tu serais… Tu es déjà, un papa extraordinaire pour Alice. Et si tu souhaites le devenir de façon officielle, je pense qu'elle serait la petite fille la plus heureuse. Elle t'adore, tu sais. Elle observa sa fille qui avait l'air fascinée par les animaux, pas impressionnée le moins du monde. Mais toi, tu as envie de quoi ? Après tout, c'était une décision qu'ils devaient prendre à deux.

__________________________

When life gives you lemons, make lemonade
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
POINTS : 20
MESSAGE : 4066
ICI DEPUIS : 03/10/2014
COMPTES : jackson & isaiah & concho & elmo & oskár & reyansh
CRÉDITS : urochrome (a) & yourdailykitsch (g) & beloved (s)

STATUT : ⋄ oh, I wish you were right there to fight off the nightmares. you were the night light on a dark night like the stars.
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptyDim 14 Jan 2024 - 21:34

Il y avait bien plus de personnes qui s’en faisaient pour Woody que le souvenir que Sara pouvait avoir d’il y a quelques années, quand il était venu la retrouver en Chine, seul, sans espoir. Il y avait bien plus de personnes qui s’en faisaient pour Woody que ce que lui-même pouvait admettre. Cependant, rares étaient ces personnes qui pouvaient s’en faire pour cet homme sans se frapper à un mur de marbre. L’aîné des Rutkowski se cachait peut-être derrière un masque, une façade, même face à Sara, mais il la laissait bien plus rentrer dans sa vulnérabilité que bien d’autres. Il la laissait bien plus rentrer dans son mal que Charlie, par exemple, qui avait pourtant tellement essayé qu’il s’abandonne à elle, même dans ses plus grandes douleurs. Il faut croire que Woody avait alors atteint son quota. Le trentenaire se contenta de sourire et de hocher la tête, en guise de réponse. Ils se regardèrent quelques secondes de plus, même le silence pesait lourd entre ces deux amants d’autrefois. Il y avait tout à dire et pourtant ils ne le diraient peut-être pas. Certaines choses, du moins. Il y avait bien un sujet que Woody cherchait à aborder en cette fin de journée, après des mois à tourner autour du pot, après des mois à faire comme si l’éléphant dans la pièce n’était pas là. Son rôle auprès d’Alice. Il ne jouerait pas à “l’ami de maman” éternellement, Woody. Il désirait plus que ça. Il inspira profondément en entendant Sara lui dire qu’elle n’attendait rien de lui. Ses épaules s’étaient relevées sous l’effet de ce souffle gardé en lui, en suspens, en attendant la suite. Ses sourcils légèrement froncés, d’appréhension sans doute, se relâchaient à mesure que les mots s’échappaient d’entre les lèvres de son ancienne flamme. Il regarda un moment Alice, la question que lui renvoyait Sara se perdant un moment dans les rires tout autour d’eux. Pourtant, il n’y avait pas besoin d’attente. Woody savait déjà ce dont il avait envie. Il n’avait pas besoin de croiser le regard d’Alice une énième fois pour que cela se confirme. Il savait. « J’aimerais qu’elle le sache. J’aimerais qu’elle sache officiellement que je suis son père. » Déclara-t-il avant de regarder Sara de nouveau. « Je ne sais pas ce que je pourrai lui donner, ou jusqu’à quand je pourrai le faire. Je sais juste qu’elle m’a rappelé, dans les derniers mois, ce qu’était le bonheur, le vrai. Je pense que j’avais oublié, Sara, comment être heureux. Alice me le rappelle à tous les jours. » Et pour ça, il en serait éternellement reconnaissant et à Sara, et à Alice. Il posa son regard sur cette dernière, concluant : « Je veux que tout ce qui est à moi, soit à elle. Je veux qu’elle puisse avoir et accomplir tout ce qu’elle veut. » Il esquissa un sourire en regardant sa fille aventurer ses doigts contre le grillage.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Sara Liao
Sara Liao
POINTS : 18
MESSAGE : 156
ICI DEPUIS : 29/06/2023
COMPTES : Léo, Marcus & Charlize
CRÉDITS : @Bluepeony

STATUT : célibataire
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptyLun 15 Jan 2024 - 17:04

Woody était dangereux pour Sara, il avait toujours été sa faiblesse et elle le savait. Alors, elle tentait de s'en protéger, elle s'en était éloignée plusieurs fois, elle avait épousé un autre homme que lui, un garçon qui, à l'époque, avait été capable de l'aimer totalement, pour elle. Elle avait quitté Bowen aussi, pour vivre sa vie, sans attendre après son éternel amour. Mais en vérité, elle retombait toujours amoureuse de lui, il était le seul capable de lui faire ressentir ce sentiment si fort, comme addictif. Elle savait qu'il y aurait toujours quelque chose entre eux, que Woody n'était jamais totalement indifférent face à elle. Pourtant, malgré toute la tendresse, l'attirance, l'amour même, ce n'était visiblement pas suffisant. Et puis ce n'était plus le sujet, depuis son retour, la seule raison pour laquelle Sara revoyait son ex, c'était Alice, elle faisait tout pour le bonheur de sa fille et la voir tisser un lien avec lui la rendait particulièrement heureuse. Pourtant, ça non plus, ça ne suffisait pas, la petite fille était sûrement trop jeune pour réellement s'inquiéter du lien entre sa mère et ce monsieur, elle n'avait jamais demandé qui était son papa ou si même elle en avait un. À trois ans, sa maman seule était son monde et ça lui convenait. Mais pas pour longtemps. Dans combien de temps allait-elle poser des questions ? Se comparer à ses camarades de classe ? En tant que maîtresse d'école, Sara savait que ça dépendait de chaque enfant, mais elle savait également qu'il valait mieux aborder le sujet avant, pour éviter les tabous ou les non-dits. Elle n'attendait qu'un mot de Woody pour qu'ils parlent à sa fille, même si elle ignorait comment le faire, elle savait que ce serait plus simple avec l'accord de l'australien. Et son cœur exulta quand il confirma qu'il voulait qu'Alice sache. Elle lui sourit, des larmes au bord des yeux. Et elle attrapa sa main, la serrant fort dans la sienne. Woody était le père parfait pour Alice, au fond, elle avait toujours su qu'il le serait. Je sais, elle est vive, curieuse, elle nous impose de voir le monde à sa façon et c'est si beau. C'était la magie des enfants, ils étaient solaires, ils se posaient tellement moins de questions que les adultes. Pourquoi est-ce qu'on oubliait avec le temps, pourquoi est-ce qu'on perdait notre âme d'enfant ? Elle n'a pas besoin que tu sois exemplaire tu sais. Et tu t'en sors déjà si bien. C'est comme si vous étiez fait l'un pour l'autre, je suis presque jalouse qu'elle t'ait adopté si facilement. Sara ponctua son aveu d'un petit rire léger. Tu veux la reconnaître ? Légalement ? Il s'agissait avant tout de parler à Alice, mais si Woody souhaitait aller jusqu'au bout de la démarche, elle le suivrait.

__________________________

When life gives you lemons, make lemonade
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
POINTS : 20
MESSAGE : 4066
ICI DEPUIS : 03/10/2014
COMPTES : jackson & isaiah & concho & elmo & oskár & reyansh
CRÉDITS : urochrome (a) & yourdailykitsch (g) & beloved (s)

STATUT : ⋄ oh, I wish you were right there to fight off the nightmares. you were the night light on a dark night like the stars.
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptySam 3 Fév 2024 - 23:19

C’est avec surprise que Woody accueillit la main de Sara dans la sienne, mais il ne recula pas, au contraire, il lui sourit avec émotion dans le regard, serrant sa main dans la sienne. Il voyait le bonheur, et le soulagement peut-être, que sa première flamme éprouvait en sachant qu’il voulait occuper une place importante pour Alice, celle qui lui revenait naturellement, et de droit, en quelque sorte. Il voulait être son père mais pas que dans leurs têtes à eux. Dans la sienne aussi, celle d’Alice. Il voulait qu’elle le regarde et qu’elle sache qu’il était son papa, qu’il l’aimait et qu’il l’avait toujours voulue dans sa vie, au fond, même s’il y était rentré avec beaucoup de retard. Il ignorait ce qu’ils pourraient lui dire, plus tard, pour expliquer que son père ne l’avait pas vue grandir pendant les quatre premières années de sa vie. Il n’avait pas envie que Sara se retrouve avec le mauvais rôle de la mère qui l’avait gardée secrète. Ce n’était pas l’intention de Woody. En même temps, il ne voulait pas être le vilain non plus. Il l’avait trop souvent été. Peut-être qu’une fois de plus ne changerait pas grand-chose mais aux yeux de sa fille, ce n’était pas ce qu’il désirait être. Il ne pourrait être le héros non, mais il pouvait être quelque chose entre les deux. « Et moi je suis surprise aussi, que ça se soit fait si naturellement. Mais ne sois pas jalouse. T’es son phare. T’es son pilier. Ça ne changera jamais, ça. » Il n’avait pas lâché la main de son ancienne copine, alors ses doigts se resserrèrent un peu plus encore entre les siens. Il hocha la tête à sa question. « J’aimerais, oui. Faire tout comme il faut. Que ce soit officiel. » Il sourit en regardant Alice. « Et j’aimerais contribuer, à partir de maintenant. À son éducation, à son épanouissement, financièrement bien sûr mais en termes de temps, aussi. » Il releva les yeux vers Sara. « Si tu acceptes, évidemment … Je ne veux pas arriver comme ça et m’imposer. Et puis, ce sera quand Alice sera prête, aussi, pour le temps que j’aimerais avoir avec elle … J’imagine que ça dépendra de sa réaction, de ce qu’elle souhaite. » Affirma Woody, qui savait fort bien qu’il ne pourrait pas forcer sa présence dans la vie de sa fille si elle n’y était pas prête. Pour le moment, ça augurait bien, mais ils étaient toujours en présence de Sara quand ils se voyaient. Ce serait peut-être différent quand ce ne serait qu’eux deux. Peut-être que Woody, lui aussi, réaliserait que c’était beaucoup plus de boulot que ce qu’il voudrait.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Sara Liao
Sara Liao
POINTS : 18
MESSAGE : 156
ICI DEPUIS : 29/06/2023
COMPTES : Léo, Marcus & Charlize
CRÉDITS : @Bluepeony

STATUT : célibataire
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptyVen 9 Fév 2024 - 0:53

Main dans la main, partenaires, c'est ce que Woody et Sara allaient devoir devenir, pour élever leur fille. Ensemble, mais séparément. S'il y avait bien une chose à laquelle la brune n'avait pas pensé, dans toute cette belle histoire, c'est qu'en laissant Woody entrer dans la vie d'Alice, prendre son rôle de père, elle allait devoir partager son enfant. Depuis plus de trois ans, mère et fille étaient fusionnelles, elles passaient le plus clair de leur temps ensemble, Sara était la seule figure parentale de sa fille et elle aimait cette relation si particulière. Elle aimait tellement son enfant et même si elle avait envie que Woody prenne part à son éducation, elle n'avait pas encore réalisé qu'il pourrait demander à en avoir la garde, en partie, ou du moins à passer du temps avec elle, sans Sara. Non, elle ne réalisait pas encore que tout allait changer et qu'elle devrait s'adapter. Pour l'instant, elle profitait de la main de Woody qui serrait la sienne. Ses mots la rassuraient un peu, effectivement Alice s'était attachée rapidement au bel australien et elle aurait été terriblement déçue qu'il quitte sa vie, pour une quelconque raison, visiblement, il ne comptait pas partir, au contraire. Bien sûr, oui, je ne me suis pas renseigné sur les démarches… Tu l'as fait toi ? Enfin, on fera ce qu'il faut, oui. Elle était hésitante, Sara, elle réalisait à peine que sa fille allait avoir un papa. Et quel papa ! Je… J'accepte, oui. Mais, peut-être qu'on pourrait lui demander à elle, surtout. Ajouta-t-elle, en hochant la tête en direction de leur fille. C'était elle, Alice, la principale intéressée. Sara avait envie d'inclure sa fille sans la démarche, c'était important qu'elle sache tout, que les choses se fassent à son rythme, mais que rien ne lui soit caché. Même ce dont Sara n'était pas fière, par exemple le fait qu'elle l'ait dissimulée, tel un secret honteux qu'elle n'était pas, à sa famille paternelle. D'ailleurs, la petite fille arrivait déjà vers eux, tout sourire, tellement heureuse d'avoir pu voir des animaux. Par réflexe, Sara lâcha la main de Woody. Comme pour se protéger. Tu t'amuses bien, chaton ? Alice hocha la tête et lui tendit son gobelet de chocolat, elle avait mangé tous les marshmallows, mais n'avait quasiment rien bu. Je n'en veux plus ! On peut aller voir le père Noël ? La jeune maman sourit et se laissa entraîner par sa fille. Ne va pas trop vite, Woody est avec nous. Alice avait demandé à sa maman pour la cane et Sara lui avait expliqué qu'il était blessé. Mais même elle, au fond, ne savait pas pour quelle raison il en avait besoin, si c'était à cause de l'accident de voiture ou à cause de sa maladie. Alice attrapa alors la main de Sara, puis celle libre de Woody, tenant ses deux parents avec elle, elle souriait. Et Sara aussi.

__________________________

When life gives you lemons, make lemonade
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
POINTS : 20
MESSAGE : 4066
ICI DEPUIS : 03/10/2014
COMPTES : jackson & isaiah & concho & elmo & oskár & reyansh
CRÉDITS : urochrome (a) & yourdailykitsch (g) & beloved (s)

STATUT : ⋄ oh, I wish you were right there to fight off the nightmares. you were the night light on a dark night like the stars.
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptyLun 12 Fév 2024 - 3:47

La décision de Woody, par rapport à sa place et à son rôle dans la vie de sa fille, ne s’était prise que tout récemment. Certes, son gut feeling avait été clair dès le début, la voix de son cœur aussi. Cependant, sa tête avait toujours été la plus difficile à convaincre, et celle qui gérait la majorité des décisions de l’aîné des Rutkowski, aussi. Il avait laissé sa maladie semer le doute, encore une fois, dans ce que lui réservait l’avenir. Il avait songé au fait que c’était injuste de finalement donner un père à Alice, mais un père qui s’évaporerait avec les années, un père qui allait mourir à petit feu. Puis, il avait pensé à sa mère, partie trop jeune par sa faute, et il s’était dit qu’il avait préféré l’avoir avec lui pendant ces années-là que de ne pas l’avoir du tout. La douleur de la perdre était incommensurable, mais la souffrance de ne jamais l’avoir connue aurait été bien pire. C’est tout ce cheminement mental qui avait conduit Woody à ce moment, à cette assurance lorsqu’il disait qu’il voulait la reconnaître officiellement. Mais ça ne faisait pas assez longtemps pour qu’il ait entamé des démarches, pas même en ne faisant qu’en lire la procédure. Il secoua donc négativement la tête, à la question de Sara. « Non, non, je préférais t’en parler avant … Je ne voulais pas me faire d’espoir en commençant à préparer tout ça, peut-être pour rien. » Mais Sara, elle acceptait que Woody intègre la vie de sa fille, de leur fille. À condition qu’ils en parlent à la principale intéressée. Il hocha la tête. « Oui. Évidemment. Je te suivrai, tu la connais mieux que moi, tu sauras comment aborder la chose … Mieux que moi, en tout cas ? » Ils plongeaient tous les deux dans l’inconnu. Il lui offrit un sourire se voulant encourageant, ou plein de compassion, même s’il s’agissait de sentiments qu’il n’exprimait plus vraiment, Woody. Il serra un peu plus la main de Sara, mais lorsqu’Alice revint vers eux toute enthousiaste, son ancienne flamme retira rapidement sa main, par réflexe. Woody se racla la gorge, mal à l’aise, et fit un pas sur le côté. Il eut un léger sourire en constatant l’absence de marshmallows dans le gobelet de sa fille, tandis que dans le sien, c’est tout ce qu’il lui restait. Il fallait bien qu’ils divergent sur certains points. En direction du Père Noël, Sara avertit sa fille de ralentir, parce qu’il était avec elles. Il sentit son visage rougir de honte, et sa mâchoire se crisper un peu. « Non, laisse-la. Je ne veux pas qu’elle ait à ralentir pour moi. Jamais. » Et pourtant il était vrai qu’il avait du mal à suivre, il ne pourrait pas accélérer le pas, ça ne ferait qu’empirer et il risquerait de s’effondrer au sol. « Je vous rejoindrai, s’il faut. »  Mais il était trop tard et la petite était déjà de retour vers eux, attrapant une main chaque. Woody ferma les yeux un moment, chassant la colère, laissant cette douceur le submerger. « Qu’est-ce que tu vas lui demander, au Père Noël, Alice ? » Demanda-t-il en tentant de retrouver un ton plus jovial.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Sara Liao
Sara Liao
POINTS : 18
MESSAGE : 156
ICI DEPUIS : 29/06/2023
COMPTES : Léo, Marcus & Charlize
CRÉDITS : @Bluepeony

STATUT : célibataire
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptyJeu 29 Fév 2024 - 10:33

Que Woody fasse partie de la vie d'Alice, c'est ce dont Sara avait toujours rêvé, sans oser le formuler. Quand elle l'attendait, voyant son ventre s'arrondir au fil des mois, elle avait beaucoup pensé à lui. Lui qui avait quitté la Chine au terme de quelques semaines idylliques, lui à qui Sara avait donné la bénédiction pour être heureux avec Freja. Parce qu'au fond, au-delà de leurs retrouvailles et de la douceur qui les avait entouré, il s'agissait de ça. Son éternel amant, son amour de toujours, était amoureux d'une autre et dans les tourments de son cœur, il avait eu besoin qu'elle lui accorde le droit de s'autoriser au bonheur. Alors qui aurait-elle été, Sara, pour, quelques semaines plus tard, alors qu'elle apprenait qu'elle était tombée enceinte, rebattre les cartes ? Oui, Woody avait le droit de savoir, mais elle était consciente que s'il avait su, il aurait été capable de de venir auprès d'elle, de quitter l'Australie, juste pour assumer son rôle de père. Pourtant son bonheur était ailleurs, la brune en était persuadée. Elle pensait sincèrement qu'il était heureux auprès de Freja. Alors elle avait élevé sa fille seule. Elle était assez forte pour ça. Et si elle avait songé qu'il les rejetterait, c'aurait plus été à cause du temps perdu, que contre l'idée d'être père. Mais il ne les avait pas rejeté, il était là, depuis que Sara lui avait révélé la vérité, il était présent pour Alice. Et il était merveilleux. Et à présent il voulait assumera, rendre son rôle officiel, il voulait être le père d'Alice, pas juste cet homme qui partageait quelques bons moments avec elles. Je suis contente, Woody. Elle lui souriait avec une tendresse infinie. En vérité elle était tout autant perdue que lui, ignorant comment aborder le sujet avec Alice, comment l'inclure dans ce changement, l'enclencher en douceur, simplement, pour qu'elle comprenne. Oui, je la connais. Mais je ne sais pas comment faire. Je… Alice arrivait déjà, interrompant leur discussion, se moquant de la gravité de l'instant, elle, tout ce qu'elle souhaitait c'était voir le père Noël ! Sara se permit de mettre sa fille en garde, mais elle regretta ses paroles en voyant le visage de son ex se figer. Oui, pardonne-moi. C'est juste, je veux qu'elle… Elle doit savoir. Sara ne voyait pas Woody comme handicapé, elle ne le considérait pas ainsi. Mais elle avait été maladroite dans ses paroles et à présent elle s'en voulait. Heureusement Alice était plus maligne que ses parents et elle vint attraper leurs mains pour les désarmer davantage. Sara était si fière de sa fille. Je voulais lui demander un chat, mais maman ne veut pas. Alors je ne sais pas trop… et toi tu vas lui demander quoi ? Si tu veux tu pourras fêter Noël avec nous, on a toujours plein de cadeaux ! Dis maman ?! La petite fille riva son regard interrogateur et plein d'espoir sur une Sara désarmée. Clairement Alice ne s'embarrassait pas de prendre des pincettes, elle disait tout haut ce qui lui faisait envie. Et à la façon dont elle fixait sa maman, elle en avait vraiment envie. Heu, je… Je. Je ne sais pas ma chérie, oui, si Woody en a envie. Satisfaite, Alice se tourna vers son père pour lui lancer le même regard, il était foutu ! Sara le regardait aussi, autant perdue, gênée, que curieuse également.

__________________________

When life gives you lemons, make lemonade
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
POINTS : 20
MESSAGE : 4066
ICI DEPUIS : 03/10/2014
COMPTES : jackson & isaiah & concho & elmo & oskár & reyansh
CRÉDITS : urochrome (a) & yourdailykitsch (g) & beloved (s)

STATUT : ⋄ oh, I wish you were right there to fight off the nightmares. you were the night light on a dark night like the stars.
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptyDim 3 Mar 2024 - 4:16

Lui aussi, était content. Il était rare pour lui d’admettre ce sentiment, et s’il ne le faisait pas de vive voix cette fois non plus, la lueur d’espoir dans son regard le traduisait bien. Il n’y avait pas de besoin de mot pour un tel sentiment, quand il émanait de lui. Les gens autour du brun étaient habitués à son air renfrogné, ses traits durs et tristes, sa neutralité face à tout. Dès qu’un peu de lumière apparaissait sur son visage, c’est tout ce qu’on pouvait voir, inévitablement. Il lui restait tout de même des doutes, à l’aîné des Rutkowski, à commencer par la manière dont Alice prendrait la nouvelle. Encore fallait-il statuer sur la façon de le lui apprendre. Woody comptait énormément sur Sara pour cette étape, mais il réalisait aujourd’hui qu’elle n’en menait pas plus large que lui sur la question. Ils baignaient ensemble dans cette nouveauté, et elle semblait autant confuse que lui. Leur discussion fut interrompue par Alice qui revenait, rayonnante, ne saisissant pas la lourdeur du moment entre les deux adultes. Elle n’avait qu’une idée en tête et celle-ci prenait toute la place : voir le Père Noël. Lorsque Sara mentionna à sa fille qu’il fallait qu’elle ralentisse pour Woody, ce dernier se crispa. Toutes ses peurs lui revenaient en pleine face, une claque qui laisserait sa marque. S’il avait autant de mal à accepter sa maladie et à la partager avec les autres, c’est parce qu’il ne voulait pas limiter les autres, il ne voulait pas qu’on se sente forcés de s’arrêter, de l’aider, il ne voulait pas qu’on le prenne en pitié non plus. Tout ça arriverait, inévitablement, avec sa fille. Cela commençait déjà. « Je préférerais d’abord qu’elle sache que je suis son père, et qu’on puisse vivre ce précieux moment-là ensemble pendant un bout de temps, avant de … avant de lui parler de ça. Est-ce qu’on peut ? » Woody fonctionnait bien mieux dans le déni, c’était chose connue. Et comme Alice était encore petite, il se disait que, peut-être, il pourrait entretenir le mensonge, le flou, face à elle, pendant quelques mois, quelques années peut-être, selon l’évolution de sa maladie. Elle était si jeune. Il ne voulait pas l’accabler de ce fardeau tout de suite. L’enfant attrapa leurs mains, à tous les deux, pour marcher entre eux. Woody laissa cette douceur l’envahir et chasser ses démons, pour un instant. Ils reviendraient bien assez vite. « Peut-être que moi, je pourrais lui demander un chat. Comme ça tu pourrais passer le voir quand tu veux. » Il esquissa un faible sourire, ne sachant pas s’il s’avançait sur quelque chose qu’il n’aurait pas dû. Il ignorait les raisons du refus de Sara d’adopter un chat. Peut-être qu’Alice y était allergique et il venait alors de se mettre les pieds dans les plats. Il n’adopterait certainement pas un chat si sa propre fille y était allergique, c’était un plan pour qu’elle ne puisse jamais venir passer du temps chez lui. La petite l’invita par la suite à passer Noël avec eux, demandant la permission à sa maman, ce que cette dernière donna, si Woody acceptait. La petite leva un regard enthousiaste vers lui, un regard pétillant auquel on ne peut rien refuser. Il sourit. « Oui. Oui, bien sûr. Je viendrai passer Noël avec vous. » Il releva les yeux vers Sara, autant perdu qu’elle. Elle avait certainement accepté juste pour faire plaisir à sa fille, mais le voulait-elle vraiment dans le portrait pour les fêtes de fin d’année ? Ils naviguaient en eaux troubles, Woody et Sara.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
If we'd go again all the way from the start, I would try to change things that killed our love. Your pride has built a wall, so strong that I can't get through. Is there really no chance to start once again ? I'm still loving you ... ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Sara Liao
Sara Liao
POINTS : 18
MESSAGE : 156
ICI DEPUIS : 29/06/2023
COMPTES : Léo, Marcus & Charlize
CRÉDITS : @Bluepeony

STATUT : célibataire
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptyJeu 7 Mar 2024 - 15:36

Il avait l’air heureux, Woody, c’était assez rare pour le dire. Sara l’avait connu dans beaucoup de situations, bien qu’il lui ait souvent épargné le pire. Elle l’avait rarement vu au plus mal, il l’avait épargné, elle le savait bien. Mais elle l’avait tout de même vu changer avec les années. Il n’avait plus la même flamme de vie qu’avant, tout s’était perdu, déclinant petit à petit depuis l’annonce de sa maladie. Il n’avait plus jamais été ce gamin insouciant qui se moquait de tout, celui bagarreur, fonceur, fougueux, dont elle était inévitablement tombée amoureuse. Il avait changé et l’étincelle de vie qui dansait jadis dans son regard s’était muée en une dureté sans pareil. Il avait fréquemment l’air malheureux, peut-être l’était-il réellement. Sara ne l’en aimait pas moins, malheureusement, cet air désabusé lui donnait plus de profondeur, lui qui était si facile à déchiffrer quand il était jeune, était devenu plus complexe, mystérieux, impénétrable. Et elle avait eu envie de le soigner, de combler le vide, de soulager sa peine. De toute façon, peu importe celui qu’il devenait, elle l’aimerait inconditionnellement. Cependant, elle devait bien admettre que quelque chose avait changé, dans son regard plus doux, dans les traits de son visage moins tirés. Woody prenait de plein fouet la tendresse d’Alice, il l’accueillait, cet amour pour sa fille, il l’acceptait et il lui faisait du bien. Woody aimait sa fille, ça sautait aux yeux. Ainsi, Sara ne pouvait qu’accéder à sa demande, de prendre sa place de père, celle qui lui revenait de droit. Ils ne savaient pourtant pas, ni l’un ni l’autre comment annoncer la nouvelle à leur fille, mais au fond, Sara avait confiance, comme toujours avec Alice, les choses se feraient naturellement. D’ailleurs ce n’était plus le moment d’en parler, elle revenait déjà vers eux, les conversations d’adultes l’importaient peu, elle voulait juste voir le père Noël ! Sara fit l’erreur de demander à ce qu’Alice ralentisse, elle pensait bien faire, mais elle comprenait aussi que Woody se sente diminué. Elle n’était pas totalement d’accord avec lui, son état s’était dégradé dernièrement, elle le voyait bien et elle était d’avis de ne pas cacher les choses à sa fille, mais si l’australien souhaitait faire différemment, il s’agissait de lui après tout, elle ne pouvait pas le contredire. Elle baissa alors les yeux en souriant tristement. Oui, on fera comme tu voudras. Ils avaient tous les deux, père et fille, droit à un peu d’innocence. Une nouvelle fois, l’enfant balaya les questions, les doutes et la gêne, comme une brise joyeuse, elle parlait beaucoup, mais elle savait visiblement parfaitement mener son monde. Et Woody marcha dans son sens, Sara le fixa avec un regard médusé, elle se serait attendu à tout sauf à cette réponse. Leurs regards se croisèrent et elle lut cette petite flamme qui dansait dans ses yeux, il était amusé, excité, heureux ? Elle ne put s’empêcher de sourire et d’avoir envie de lui sauter dans les bras, il ne s’en rendait pas compte, mais en charmant sa fille, il séduisait la maman, indéniablement. Un chat, c'est une sacrée responsabilité, Woody ! Elle lui disait exactement ce qu’elle avait dit à Alice, cependant il y avait un peu d’amusement dans sa voix, il s’apprêtait à embrasser son rôle de père, alors adopter une boule de poils, ce n’était pas bien méchant à côté ! Peut-être que ça pourrait être votre chat à tous les deux alors. Mais ne comptez pas sur moi pour m’en occuper ! Elle souriait plus franchement encore, cette idée lui plaisait quand même beaucoup, même si Sara n’aimait pas forcément les chats. Et il finit de l’achever en acceptant l’invitation de sa fille, il ne lui rendait pas la tâche facile, à Sara, s’en rendait-il au moins compte ? Savait-il que son cœur battait trop vite ? Qu’elle en avait rêvé, d’un Noël avec lui, d’une famille avec lui ? Et quand bien même ce n’étaient pas les conditions idéales, qu’ils ne soient plus ensemble, quand bien même il n’y aurait plus rien entre eux et elle n’avait pas gardé son enfant dans ce but. C’était tout de même lui et elle était incapable d’être indifférente. On passe le jour de Noël avec mes parents, mais on pourrait faire un réveillon tous les trois, quelque chose de simple. Qu’en dites-vous ? Elle incluait Alice dans la conversation, après tout, sa fille semblait déjà avoir un plan en tête.

__________________________

When life gives you lemons, make lemonade
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Woody Rutkowski
Woody Rutkowski
POINTS : 20
MESSAGE : 4066
ICI DEPUIS : 03/10/2014
COMPTES : jackson & isaiah & concho & elmo & oskár & reyansh
CRÉDITS : urochrome (a) & yourdailykitsch (g) & beloved (s)

STATUT : ⋄ oh, I wish you were right there to fight off the nightmares. you were the night light on a dark night like the stars.
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptySam 9 Mar 2024 - 19:48

C’était le discours que portait actuellement Woody, parce qu’il ne voulait pas, dès maintenant, lire dans le regard de sa fille qu’elle était chagrinée par l’état de son père. Il voulait, pour un petit bout de temps, être le papa le plus fort, à ses yeux. On aurait beau lui marteler dans la tête que peu importe sa condition, il demeurerait le plus grand et le plus fort pour sa fille, lui n’y croyait pas. Il ne s’agissait que de belles paroles pour le réconforter, mais elles étaient mensongères. Sa fille comprendrait bien assez vite que son père était diminué, faible, qu’il se faisait bouffer de l’intérieur par une maladie cruelle. Elle comprendrait qu’un jour, plus tôt que tard sans doute, il ne serait plus jamais le même. Il aurait préféré repousser ce moment, cette triste vérité, et épargner son enfant de cette douleur que trop de ses proches partageaient déjà. Cependant, Woody savait fort bien aussi, que lorsque sa fille commencerait à poser trop de questions qu’il ne saurait plus éviter, il serait forcé d’être honnête face à elle. Il serait incapable de lui mentir à outrance. « Merci. » Lâcha-t-il à l’attention de Sara alors qu’elle acquiesça à faire comme il le voudrait. C’est tout ce qu’il désirait. Que cette annonce aille à son rythme, et, sûrement, au rythme d’Alice - qui serait probablement plus rapide que le sien. D’ailleurs, celle-ci était déjà ailleurs, dans les cadeaux qu’elle souhaitait demander au Père Noël. Le chat avait déjà été refusé par la maman, et Woody se mouilla en proposant de demander un chat, pour lui, question que sa fille puisse en profiter lorsqu’elle visiterait. Il releva un regard incertain mais heureux vers Sara, espérant ne pas marcher en terrain miné, espérant ne pas avoir fait de gaffe. Le sourire de son premier amour le rassura. « Oh, pas tant que ça … » Si ? Il s’embarquait peut-être dans quelque chose qu’il ne pourrait pas maintenir sur le long terme. Un chat ne lui semblait pas être une si grande responsabilité, mais ces bêtes pouvaient vivre dix, quinze ans. Serait-il encore en état de changer la litière, de traîner les sacs de nourriture qu’il ramènerait de la boutique pour animaux ? Rien qu’avec cette phrase, Sara avait su semer le doute au creux de son ventre, qui se serrait d’angoisse. Elle le ramena à la réalité en proposant que ce soit leurs chats à tous les deux, à Alice et à lui, mais qu’ils ne pouvaient compter sur elle pour s’en occuper. L’enthousiasme et l’excitation de sa fille chassa l’incertitude et la peur. Elle était comblée. « Qu’est-ce que t’en dis, Alice ? Tu voudrais qu’on demande au Père Noël un chat pour nous deux, qui vivrait chez moi ? » Évidemment, qu’elle disait oui, sautillant en décrivant le chat de ses rêves : il fallait qu’il ait le bout des pattes blanches, une tache rousse autour de l’oeil, des petites oreilles pointues, des yeux verts, bref, si ce chat-là existait il faudrait fouiller la planète de fond en comble, mais il se doutait bien que n’importe quel adorable chat pourrait faire l’affaire. Il avait jusqu’à Noël, Woody, pour mettre ce projet d’adoption en branle. D’ailleurs, Alice l’invitait déjà à passer le réveillon avec sa mère et elle. « Oui, mais il faudra que Woody dorme à la maison, pour qu’il puisse lui aussi voir que le Père Noël est passé à la maison manger les biscuits et porter les cadeaux ! Et il faudra se lever très tôt pour ouvrir les cadeaux et préparer les pancakes ! » Un rire s’échappa des lèvres de Woody. Elle n’en ratait pas une, Alice. Il s’imaginait mal rester à dormir chez Sara, il lui semblait que cette formule était lourde de sens pour eux qui avaient mis une distance entre eux toutes ces années, pour se protéger d’eux-mêmes peut-être. Il ignorait ce qu’il advenait d’eux deux, dans cette nouvelle vie à trois, il ne voulait surtout rien précipiter. « Le vingt-cinq décembre, je serai sans doute dans ma famille, Alice. Avec mon père, mes sœurs et mon frère. Je ne sais pas à quelle heure je devrai être là-bas. Je ne te promets rien pour la nuit, mais je serai avec vous pour le réveillon, ça, c’est sûr. » Ils avançaient, dans la file pour voir le Père Noël. C’était tout bientôt leur tour.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Sara Liao
Sara Liao
POINTS : 18
MESSAGE : 156
ICI DEPUIS : 29/06/2023
COMPTES : Léo, Marcus & Charlize
CRÉDITS : @Bluepeony

STATUT : célibataire
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora EmptyMar 12 Mar 2024 - 0:09

Même si Sara était sur un petit nuage depuis que Woody lui avait dit qu'il voulait entrer pleinement dans la vie de sa fille, il y avait beaucoup de choses auxquelles elle ne pensait pas. Tout ne serait pas simple dans cette nouvelle vie qui se profilait, elle allait devoir apprendre à se séparer d'Alice, et inversement, ce qui n'était pas gagné tellement mère et fille étaient fusionnelles. Woody ne connaissait rien au rôle de parent, il allait devoir tout apprendre si vite, il allait devoir s'adapter et Sara faire des concessions. Sans parler de leur relation à eux, elle qui craquait pour lui rien que parce qu'il évoquait l'idée d'adopter un chat, elle n'en avait pas fini de l'aimer et de se faire du mal à cause de la distance qu'il y avait entre eux. Et tant d'autres choses encore. Non, ce ne serait pas simple, c'était une évidence. Mais la jolie brune ne voulait pas le voir. Pour l'instant elle choisissait de laisser toutes les angoisses derrière elle et de rire à la naïveté de son ex. Elle espérait que ce n'était pas des paroles en l'air, cette histoire de chat, parce qu'une fois que c'était dit, Alice n'oubliait pas et elle lui en voudrait d'avoir déçu sa fille. Cependant, alors qu'elle observait le barbu, elle voyait qu'il ne plaisantait pas, elle choisissait donc de lui faire confiance. Mais en dodelinant de la tête quand il douta de la responsabilité que c'était que d'adopter une boule de poils. Évidemment, elle aussi pensa un instant à ce qu'il se passerait s'il se trouvait en incapacité de s'en occuper. Mais la réponse était évidente, elle recueillerait le chat. Voir même son propriétaire, s'il l'acceptait, elle s'occuperait d'eux, ça ne faisait pas l'ombre d'un doute, au moins pour elle. L'affaire était donc conclue, Woody demanderait un félin au Père Noël. Seulement, Alice ne voulait pas n'importe lequel et sa description parfaitement détaillée finit de détendre l'atmosphère. Les deux adultes rirent face à cette enfant si déterminée. Le sujet dérapa quand Alice invita Woody pour Noël, les deux n'étaient pas prêts pour ça et encore moins pour qu'elle lui impose presque de dormir à la maison. Tiens, et pourquoi pas dans le lit de maman ? C'est bien ainsi qu'elle avait été conçue après tout. Les images de ces quelques moments de tendresse en Chine reviennent à la mémoire de Sara, elle sentit la chaleur monter en elle, de son bas ventre jusque dans ses joues qui devaient, à coup sûr, être rouges écarlates. Elle devait trouver une parade, n'importe quoi. Nous aussi, ma chérie, tu sais on a promis à mamie et papi qu'on serait chez eux le jour de Noël. Et tu sais à quel point tata a hâte d'ouvrir les cadeaux avec toi. Devant la mine dépitée de sa fille, Sara se sentit mal. Et puis, tu sais, on en a parlé quand on est arrivé ici, il y'a un décalage horaire entre Pékin et Bowen, alors le père Noël passera sûrement plus tôt ici, peut-être bien dans la soirée du 24, je crois me souvenir que l'Australie est l'un des premiers pays qu'il visite. N'est-ce pas Woody ? Elle releva un regard implorant vers lui, pour qu'il entre dans son jeu. C'était leur seul moyen de s'en sortir. Finalement la file d'attente avança et ce fut leur tour d'aller voir le père Noël. Sara s'avança mais resta en retrait. Allez-y tous les deux, c'est vous qui avez une demande à faire. Elle leur sourit avec tendresse, Sara avait déjà eu des Noël avec sa fille, il était temps que Woody ait son moment. Elle attrapa son téléphone pour l’immortaliser. Alice, impressionnée, qui ne lâchait pas la main du brun, c'était adorable. La petite fille n'osa pas s'adresser à ce vieux monsieur quand même un peu effrayant, ce fut alors à Woody de répondre à ses questions. L'homme à la barbe blanche sourit de cette situation. Je vais faire mon possible pour que vous ayez un petit chat, ton papa et toi. Joyeux Noël mon enfant. Il n'en fallu pas plus pour qu'Alice adresse un regard brillant au père Noël, puis à Woody en rejoignant Sara. On voyait qu'elle hésitait à parler, mais qu'elle avait quelque chose sur le bout de la langue. Il a dit que tu étais mon papa… Tu sais, c'était autre chose que je voulais lui demander au père Noël, plus que le chaton, j'aimerais bien que tu sois mon papa. Tu crois qu'il a deviné ? Il sait tout, le père Noël. Elle lui sourit timidement en serrant un peu plus sa petite main dans celle de Woody.

__________________________

When life gives you lemons, make lemonade
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
This is my favorite time of year + Woora Empty
MessageSujet: Re: This is my favorite time of year + Woora   This is my favorite time of year + Woora Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
This is my favorite time of year + Woora
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» It's the most wonderful time of the year (Jim)
» most wonderful time of the year ▽ (libre)
» it's the most wonderful time of the year (levi)
» How do I say good bye to what we had + Woora
» S'il suffisait qu'on s'aime + Woora ♡

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: