AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-39%
Le deal à ne pas rater :
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON AVR-X2800H, Enceinte ...
1190 € 1950 €
Voir le deal

 

 life will never be the same (concho)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
grand kangou
Pippa Burnett
Pippa Burnett
MESSAGE : 1902
ICI DEPUIS : 21/02/2020
COMPTES : Lys, Elias, Circé & Aura
CRÉDITS : Doom days (avatar) Gwen (Gif) <3

STATUT : en couple avec Concho

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ La thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
life will never be the same (concho)  Empty
MessageSujet: life will never be the same (concho)    life will never be the same (concho)  EmptySam 13 Jan 2024 - 12:27

Depuis que je suis devenue Maman, j’ai l’impression de toujours manquer de bras. Ma petite Alizée commence juste à s’éveiller dans sa poussette tandis que je me bats avec la porte d’entrée de mon immeuble, un sac de courses sous le bras et mon téléphone coincé entre mon épaule droite et mon oreille. « Il me faut une semaine, pas plus…Laurell, je sais oui. Mais le premier jet est presque fini….Comment ça, je t’ai déjà dis la même chose la semaine dernière ? Bah…peut-être oui, mais tu me connais, je dépasse toujours mes délais de toute façon et on s’y retrouve toujours… » Mon éditrice tâche de me faire comprendre l’urgence de la situation mais la frimousse de ma fille qui se dégage doucement des bras de Morphée capte toute mon attention. Son sourire communique avec le mien, avant que je ne me rappelle que je suis en plein appel professionnel. « Laurell, je peux te laisser ? Non, je…promis, je t’envoie ça avant dimanche. Ok…Mercre…quoi ? Non ! Mercredi c’est dans deux jours ! Vendredi, sans faute. » Je raccroche, sans laisser à mon éditrice l’opportunité de négocier davantage, puis me penche sur la poussette, du bonheur plein le coeur. « Alors, ma belle poupée, tu as bien dormi ? Que tu es belle mon ange…on va rentrer à la maison, tu veux ? Papa ne va pas tarder, d’accord ? Le temps que tu prennes ton bain et il sera là. » Voilà cinq mois que ma vie a été chamboulée par l’arrivée de ma fille, et je commence tout juste à m’acclimater à une routine. Chose qui n’est pas forcement aisée au vu du mode de vie que Concho et moi avions choisi de conserver, à savoir que nous vivions chacun dans un appartement séparé. Laissant les courses et la poussette dans l’entrée, je me dirige vers la salle de bain pour donner la toilette d’Alizée. Lorsque la porte s’ouvre sur Conchobáhr, quelques temps plus tard, notre fille gazouille dans son transat, tandis que je lui prépare un biberon de lait dans la cuisine. Je lève les yeux vers mon amoureux et lui sourit. « Hey… »  

@conchobáhr rosenbach

__________________________

⎯⎯⎯⎯⎯⎯  ♥︎  ⎯⎯⎯⎯⎯⎯
⎯⎯⎯ heart is a muscle ⎯⎯⎯
⨽ and i wanna make it strong ⨼
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
MESSAGE : 2997
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
life will never be the same (concho)  Empty
MessageSujet: Re: life will never be the same (concho)    life will never be the same (concho)  EmptySam 13 Jan 2024 - 15:57

Le lundi, Head Ahead était fermé aux jeunes, c’était jour de congé pour les ateliers de danse et pour les professeurs, ce qui en faisait un lieu calme et propice aux différentes rédactions et paperasses que j’avais à faire en tant que directeur. Propice à l’ennui, aussi. Je détestais les lundi, pour ça. Je préférais quand mon organisme était animé et bruyant. J’avais tout de même réussi à passer à travers la journée, en m’accrochant à l’idée que je pourrais arriver à l’heure pour le bain d’Alizée, pour une fois. C’était difficile de jongler entre toutes les sphères de ma vie. Entre tous mes enfants, aussi, ce que j’avais remarqué à regrets. Entre les différents arrangements avec les mamans, parfois il m’arrivait de perdre un peu le fil. Maxwell qui ne venait que lors de ses vacances scolaires et avec qui je désirais donc passer le plus de temps possible. Lara que j’avais une semaine sur deux. Alizée que je voyais dès que je voyais Pippa, c’est-à-dire le plus souvent possible, puisque j’étais en couple avec elle … sans toutefois habiter ensemble. Ça me faciliterait sans doute la vie, de vivre avec Pips et Alizée. J’aurais un peu moins le sentiment de courir à droite et à gauche. Pourtant, m’en rendre compte avait été un trèèèès long chemin, et encore aujourd’hui, même si j’avais fait des pas vers l’avant, j’avais encore le sentiment que je pouvais en faire trois vers l’arrière dès que ça se concrétiserait. C’était con, cet attachement que j’avais au #17, mais c’était ça quand même. C’était ça qui me bloquait, tout simplement. Je n’avais aucun doute sur mes sentiments envers Pippa, aucun doute quant à mon envie d’être toujours là pour Alizée, aucun doute que ça fonctionnerait bien nous trois sous le même toit, avec Maxwell et Lara de temps en temps. Mais je n’avais aucun doute, non plus, que la vie au #17 me manquerait terriblement. Qu’elle laisserait un vide en moi. J’avais annoncé à mes colocataires que je partirais sans doute au début de l’année 2024. Nous y étions.

Je tournai la poignée de la porte d’entrée du logement de Pippa, que je connaissais par coeur comme si c’était le mien, puisque depuis le mois de juillet, depuis la naissance d’Alizée, on était soit ici, soit au #17. « Hey. » Je souris en croisant le regard de la blonde. « J’ai réussi à boucler mes trucs un peu plus tôt finalement, je suis content. » Je refermai la porte avant de déposer mon sac au sol et de me diriger vers Alizée. « Coucou ma belle princesse ! » Je m’agenouillai devant elle et la pris dans mes bras, avant de me relever. Je me dirigeai vers Pippa pour l’embrasser. « Ça a été, ta journée ? » Demandais-je en serrant notre fille contre moi.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Pippa Burnett
Pippa Burnett
MESSAGE : 1902
ICI DEPUIS : 21/02/2020
COMPTES : Lys, Elias, Circé & Aura
CRÉDITS : Doom days (avatar) Gwen (Gif) <3

STATUT : en couple avec Concho

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ La thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
life will never be the same (concho)  Empty
MessageSujet: Re: life will never be the same (concho)    life will never be the same (concho)  EmptyJeu 18 Jan 2024 - 23:16

Notre organisation, depuis que nous avions Alizée avait radicalement changée. Rien que le mot « organisation » était complètement nouveau dans mon vocabulaire. Moi qui avait une tendance plus spontané, qui laissait la vie me porter au gré du vent, j’avais été forcé de m’astreindre à une organisation pour que notre quotidien de jeunes parents ne soit pas trop chaotique. Il fallait déjà composer avec le fait que nous ne vivions pas ensemble, Concho et moi, et qu’il nous fallait donc être rigoureux, pour ne pas oublier les affaires de change par-ci, les vêtements de rechange par là. Cette situation, après plusieurs mois, commençait sérieusement à me peser. J’étais crevé de tout ses aller-retour et je savais que cela n’était clairement pas l’idéal pour notre fille. Toutefois, je savais le sujet un peu touchy. Conchobáhr était très attaché à sa collocation actuelle, et je comprenais bien que c’était un déchirement pour lui que de songer à la quitter. Je le comprenais parfaitement…seulement…j’avais besoin que notre vie de famille évolue. Je ne savais pas encore combien de temps j’allais pouvoir tenir ici.
Après avoir douché Alizée, je l’installé dans son trasat’ à la cuisinr, tandis que je m’activai pour préparer son biberon. Nous avions commencé la diversification allimentaire, mais son dernier repas du soir restait du lait. C’était un moment paisible en général, durant lequel, parent comme enfant laissaient retomber tout le speed de la journée. C’est à ce moment-là qu’arriva mon amoureux. Alors que je mélangeais le lait avec l’eau tiède, je le regardai s’approcher de notre fille et la prendre dans ses bras. Un sourire se colla aussitôt sur mon visage. Il avança vers moi et je tendis la nuque pour l’embrasser. « Ouais, Alizée a fait une sièste de deux heures et demi, j’ai pu commencer à faire du tri dans mes fringues ! ENFIN ! Par contre, j’ai toujours pas fini mon manuscrit et ça va commencer à poser problème avec mon éditrice mais… » je haussai les épaules, comme pour dire que je faisais de mon mieux. J’avais encore du mal à conjuguer ma vie de mère avec ma vie d’autrice, mais je savais que ça viendrait, qu’il me fallait simplement trouver mon rythme.
Je tendis le biberon à Concho, et allai m’installer avec lui et notre fille sur le canapé tandis qu’Alizée commençait à engloutir son repas dans les bras de son père. « Tu dors ici ce soir ? »

__________________________

⎯⎯⎯⎯⎯⎯  ♥︎  ⎯⎯⎯⎯⎯⎯
⎯⎯⎯ heart is a muscle ⎯⎯⎯
⨽ and i wanna make it strong ⨼
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
MESSAGE : 2997
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : en couple avec Pippa, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
life will never be the same (concho)  Empty
MessageSujet: Re: life will never be the same (concho)    life will never be the same (concho)  EmptyDim 4 Fév 2024 - 1:12

En ouvrant la bouche pour témoigner de mon agréable surprise, j’écarquillai les yeux en regardant ma fille, ma bouche en “o” se transformant rapidement en sourire. « Deux heures et demie !!! Ça c’est de la sieste, Ali ! » Ouais parce qu’elle nous faisait rarement un tel cadeau, Alizée. Je continuai d’écouter Pippa parler de son tri dans ses fringues et surtout de son manuscrit, même si mon attention semblait toute sur ma fille. J’avais beau ne pas regarder ma petite amie, je l’écoutais. En entendant cependant son ton un peu plus inquiet puisque son retard d’écriture risquait de poser problème avec son éditrice, je tournai la tête vers elle, soucieux. Je savais que c’était plus difficile, pour elle, parce qu’avec son travail qui n’avait pas d’horaire fixe, elle avait du mal à se poser pour de vrai pour rédiger. Elle n’avait plus les balises qu’elle pouvait se mettre avant, depuis que nous avions Alizée. Pour moi, c’était pas pareil, j’avais des heures à respecter chez Head Ahead, tout un staff à gérer, aussi. Il fallait que je sois là en même temps que l’équipe de travail, et en même temps que les jeunes pour garder un lien, aussi. Pendant ce temps, c’est Pippa qui s’occupait d’Alizée, et je réalisais ce soir que ce ne devait pas être évident pour elle de joindre tous les bouts. « Si tu veux, je peux passer plus de temps avec Alizée cette semaine. Quitte à l’emmener avec moi au boulot une ou deux journées, ça devrait pas trop poser problème. Ça te donnerait du temps et de l’espace pour te mettre à ton manuscrit. » Encore fallait-il que l’inspiration soit là dans cette fenêtre de temps. Je me doutais que ça ne venait pas sur commande. Je pris le biberon que Pippa me tendait, et j’allai m’installer sur le canapé avec Ali, suivi de la blonde. Tout en donnant à boire à ma fille, je relevai la tête vers ma copine à sa question. « Ouais, j’ai tous mes trucs, si tu veux bien de moi. » Je lui souris. Un court silence s’installa ensuite. « Je sais que c’est weird. Qu’on a l’impression d’être un jeune couple qui se fréquente, seulement. Qu’on a l’impression d’avoir la garde partagée d’Ali. » Je soupirai discrètement, baissant les yeux sur notre enfant. « J’ai discuté un peu de tout ça avec Perry, Freja et Tahl’ … » Avançais-je à reculons, if that makes sense.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
life will never be the same (concho)  Empty
MessageSujet: Re: life will never be the same (concho)    life will never be the same (concho)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
life will never be the same (concho)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sarah&Olympe ◭ I want you in my life and I need you in my life.
» you were my life, but life is far away from fair (maxwell)
» Liam + Nothing is a matter of life and death except life and death.
» maybe in another life -r.
» let your life behind -r.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: appartements-
Sauter vers: