AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le deal à ne pas rater :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz – i7-12650H – ...
999.99 €
Voir le deal

 

 throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
adm h
Ramsay Lockwood
Ramsay Lockwood
POINTS : 39
MESSAGE : 1056
ICI DEPUIS : 07/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @ohdaylight

STATUT : j'ai assez à m'occuper de ma petite soeur, j'vais pas non plus m'emmerder avec une histoire de coeur. Alors j'suis célibataire. On verra ça pour plus tard.
throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay)   throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 EmptyVen 23 Fév 2024 - 21:38

Ca voulait rien dire tout ça hein ? C'est ce que je me répétais en boucle, j'voulais m'en convaincre sans connaître véritablement la vérité. Alors ouais, j'répétais à longueur de temps qu'Alexis elle était spéciale, qu'elle avait une place bien particulière, mais j'm'étais jamais questionné plus que ça. On avait tellement traversé de trucs tous les deux, l'un contre l'autre le plus souvent que là, d'se retrouver dans la même team, ça changeait la donne. Quand elle avait fait le premier pas vers moi, quelques semaines auparavant, quand on s'était revu dans ce même studio, ça avait ouvert une nouvelle page de notre relation. Un truc plus sain, un truc profond aussi, un lien de confiance. Et là, d'se retrouver ce soir, toujours dans ce putain de même studio, nos âmes blessées, nos coeurs un peu miette, ça avait rajouté un truc. On avait dansé ensemble, comme on l'avait fait des milliers de fois. Mais on avait trop de trucs à extérioriser. Alors forcément, c'était devenu flou. C'était devenu obscur, le temps de ce baiser. Ca avait pas duré longtemps. Quelques secondes. Un temps suspendu avant qu'on revienne à la réalité. Et en fait, j'm'en voulais vraiment de l'avoir embrassé. Après coup. Sur le moment, j'avais pas réfléchi, ça m'avait parut instinctif. Et puis là, j'me rendais compte que ça rendait les choses compliquées. Pas lisibles. Et j'en avais pas envie en fait. Parce que Alexis et moi, ça existerait jamais. J'savais même pas si j'en avais envie en fait. On était trop explosif ensemble pour que ça puisse donner un truc sain. Et puis, on avait d'autres histoires, alors non, ça voulait juste rien dire. J'commençais par m'excuser. D'avoir franchi ce pas qui n'avait pas lieu d'être. Alexis, elle semblait prendre le truc avec vraiment beaucoup de distance et ça m'aidait à en prendre moi aussi. Elle répétait que ça signifiait rien. Elle semblait pas m'en vouloir. Ca m'soulageait en un sens. Je hochais la tête à sa question, on s'tenait toujours à une distance appropriée, et j'fourrais mes mains dans les poches de mon jogging, comme pour occuper mon corps. Que j'donne pas trop de signe de "bordel, c'est l'bordel." "Ouais, c'est tout. C'était con. Et pas approprié." que j'rajoute. Un directeur qui embrasse une de ses professeurs, c'était moche. Mais forcément, Alexis, elle était pas que ça. C'était pas que une de mes professeurs. C'était beaucoup, beaucoup plus. J'secouais la tête à sa question. "Naan, naan, c'est ok si tu restes. J'veux pas que ça devienne weird entre nous, tu vois. Ca s'rait dommage?" que j'dis avec une p'tite interrogation dans ma voix, comme pour lui montrer que c'était pas du tout ce dont j'avais envie. Après une pause, j'rajoutais quelques mots. "Après, si tu préfères.. on s'voit plus tard." Mais ça reviendrait à reconnaître que c'était un peu plus que "rien du tout" et là l'était pas. J'veux essayer de balayer ce malaise qu'est en train d's'installer. Parce que c'est pas confortable. "Sinon, ca t'dit, y a des bières dans le frigo d'mon bureau. On s'en fait une et on .. debrieff?" que j'dis avant de rajouter, avec un p'tit sourire en coin "de la choré hein, pas de .. de l'autre truc." Tenter d'en rigoler, de dédramatiser le truc, ça m'semblait être une bonne solution.

@Alexis Silveira

__________________________



les    étoiles    vagabondes
nos corps fonctionnent à l'envers, on marche avec des têtes, on se sent avec un regard et on joue avec les nerfs. @alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26247-ramsay-lockwood
grand kangou
Alexis Silveira
Alexis Silveira
POINTS : 7
MESSAGE : 3826
ICI DEPUIS : 08/02/2023
COMPTES : leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie, riley & will
CRÉDITS : fassylovergallery

STATUT : promise that you'll hold me close, don't let me go (kay)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay)   throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 EmptyVen 23 Fév 2024 - 23:41

Prendre la chose avec distance, de façon rationnelle, c'était ce qu'il y avait de plus logique selon Alexis. Ça servait à rien de compliquer le truc et de gâcher cette relation qu'elle et Ramsay avaient réussi à instaurer. Parce qu'il y aurait jamais plus entre eux. Elle avait Kay dans la peau et dans le coeur aussi, c'était pas près de changer même si elle était blessée. Alors vraiment, ça n'avait aucune utilité d'en faire tout un plat de ce baiser. C'était le genre de chose qui arrivait, on embrassait des gens dans la vie, y'avait rien de dramatique à ça. En tout cas, c'était le bout de chemin qu'elle avait fait dans sa tête, mais p'tête que Rami était complètement ailleurs. Il était dur à lire quand même. Comme s'il avait peur qu'Alex interprète mal tout ça. La meilleure façon de gérer, c'était certainement de tourner ça un peu à la blague, de pas trop prendre le moment au sérieux. « Un peu con, ouais. Inapproprié? J'sais pas c'est pas comme si t'étais mon patron ou quoi. » dit-elle avec un sourire en coin. Il l'était, effectivement, mais pas que. Leur relation ne se résumait certainement pas qu'à ça. Pourtant, là, c'était ce qui semblait primer. Tellement qu'Alexis songea à s'en aller, juste au cas où. Ramsay semblait pas d'accord au départ, puis oui après. C'était confus, p'tête que finalement, ce baiser, il voulait dire quelque chose. Elle aurait bien voulu lire dans ses pensées pour le coup, pour savoir où se situer. Alex le regardait, confuse, tentant de lire son regard, puis il exprima avec un peu plus de clarté ses envies, une p'tite bière dans son bureau. Un petit sourire amusé se dessina sur le visage d'Alex avec la précision amenée. « Ouais, ok, on fait ça. On debrief... De la choré. » dit-elle avec un petit rire. Ça lui semblait être la bonne chose à faire, pour elle, pour leur relation, pour le reste de la soirée. Fallait faire partir ce malaise avant qu'il ne se développe trop, c'était nécessaire sinon ils ne seraient pas capables de revenir à ce qu'ils étaient avant ce soir et ça, ce serait vraiment dommage. Alexis lui donna un petit coup sur le bras avant de pointer la porte du studio de son menton. « J'te suis Lockwood. » dit-elle avant de se pencher pour ramasser ses trucs. Elle enfila son sweatshirt par dessus son top de sport, enfila ses chaussures et suivit Ramsay jusqu'à son bureau. Elle n'y venait jamais, dans ce fameux bureau. Ils se rencontraient toujours dans le même studio, sinon elle se promenait parmi les autres salles, mais jamais dans son bureau. Elle s'y sentit tout de même bien à l'aise, s'installant sur un coin plutôt que sur la chaise juste à côté. « Tu fais souvent ça? Boire d'la bière au boulot? » dit-elle avec un sourire en coin, attrapant celle qu'il lui tendait. C'était rare qu'elle pouvait prendre Rami sur le fait d'une p'tite faute professionnelle, c'était pas son genre, c'était totalement le sien à elle par contre. Enfin, plus depuis un moment, comme si les rôles s'étaient échangés.

__________________________



i don't wanna go, think I'll make it worse, everything I know brings me back to us. I don't wanna go, we've been here before, everywhere I go leads me back to you
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25875-alexis-silveira-instagram
adm h
Ramsay Lockwood
Ramsay Lockwood
POINTS : 39
MESSAGE : 1056
ICI DEPUIS : 07/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @ohdaylight

STATUT : j'ai assez à m'occuper de ma petite soeur, j'vais pas non plus m'emmerder avec une histoire de coeur. Alors j'suis célibataire. On verra ça pour plus tard.
throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay)   throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 EmptySam 24 Fév 2024 - 1:12

Faut désamorcer, faut pas qu'on en fasse tout un cinéma, sinon ça serait pire. C'est rien. Rien de rien. Juste deux bouches qui se touchent. C'est pas un drame. Et j'crois qu'avec Alexis, on essaye juste comme on peut pour tenter de s'en convaincre. Parce que ça serait trop bête qu'un fichu p'tit baiser, tout riquiqui, ne viennent faire vaciller notre relation. On était plus fort que ça. Quoi que bien abattu par nos histoires respectives. La réflexion d'Alexis, elle m'fait sourire bien fort. "Ah mais, si j'avais été ton patron, ouais là, ça aurait été vraiment chaud." que j'réponds bien ironiquement. Prendre le truc à revers, j'crois que c'était ce qu'on pouvait faire de mieux. Le tourner un peu à la rigolade, c'était essentiel. Et même si j'avais un peu hésité, un instant, à me barrer, j'me disais que si on laissait ça comme ça, en suspens, si on s'quittait la dessus, ça serait weird la fois d'après. C'était une certitude. Et j'avais pas vraiment envie de ça. Alors j'lui proposais une bière dans mon bureau pour debriffer de la choré. Et Alexis, ça semblait lui aller, ça lui donna même un p'tit rire ma remarque alors forcément, ça m'satisfaisait bien. Il y avait aucun malaise hein? Non, j'crois qu'on arrivait à surmonter le truc. Et changer d'espace aussi, quitter ce studio, ça faisait du bien. A force, ces quatre murs couvert de miroirs commençaient à en avoir pas mal vu de nous deux, j'crois que ça pourrait pas être de trop que de bouger d'endroit. J'récupérais mes affaires moi aussi, mon téléphone, mes chaussures et mon hoodie et avant de quitter la pièce, j'prenais le temps de fermer les stores, de vérifier les fenêtres et d'éteindre la lumière. C'était ça, initialement, ce que j'étais venu faire. Embrasser Alexis Silveira, ça faisait pas partie du business plan du départ. Alexis me suivit dans les couloirs et on arriva bien vite à mon bureau. Avec cette vitre flambant neuve qui ouvrait sur le couloir. J'crois que c'était la première fois qu'Alexis mettait les pieds dans mon bureau. Il était pas génial hein. Mais j'y avais mis ma p'tite patte dont ce mini frigo qui se fondait pas mal dans le décor. Y avait même un p'tit coin qui s'apparentait à une sorte de salon, avec une table basse et deux fauteuils. En même temps j'passais tellement de temps ici que j'avais trouvé ça approprié de l'aménager, d'y mettre des affiches, un peu de décoration et surtout une enceinte qui tournait quasiment toute la journée. Alors que j'attrapais des bières et que j'en tendais une à Alexis, sa réflexion m'arracha un rire. "Ca arrive à chaque fois que mes danseurs ne tapent trop sur le système." que j'réponds très premier degré. Avant de secouer la tête. "Nan, j'déconne, c'est un hasard qu'elle soit là, enfin, j'les avais acheté y a quelques jours pour les ramener chez moi et j'les ai zappé." C'était la vérité. J'allais chopé un briquet dans le tiroir du bureau, dévoilant ainsi la p'tite boite magique qui contenait un p'tit sachet de weed. "Par contre, me fumer un joint, quand tout le monde est parti, sur le toit de l'école, ça j'le fais parfois." Souvent même. J'm'approche d'Alexis pour décapsuler sa bière et j'la regarde, faussement suspicieux. "Tu vas pas me balancer au conseil d'administration hein?" Clairement, elle était capable de pas mal de truc Alexis, mais bizarrement j'lui faisais entièrement confiance. J'étais pas aussi irréprochable que j'le laissais paraître. Mais c'était ça le secret, paraître pour ne pas éveiller les soupçon. La discrétion avant tout.

@Alexis Silveira

__________________________



les    étoiles    vagabondes
nos corps fonctionnent à l'envers, on marche avec des têtes, on se sent avec un regard et on joue avec les nerfs. @alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26247-ramsay-lockwood
grand kangou
Alexis Silveira
Alexis Silveira
POINTS : 7
MESSAGE : 3826
ICI DEPUIS : 08/02/2023
COMPTES : leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie, riley & will
CRÉDITS : fassylovergallery

STATUT : promise that you'll hold me close, don't let me go (kay)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay)   throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 EmptySam 24 Fév 2024 - 5:08

Avec tout ça, Alexis elle avait presque oublié l'origine de sa tristesse, de la raison de sa venue ici. Presque. À défaut d'amener quoi que ce soit d'autre de positif, ce baiser lui avait au moins amener ça : lui changer les idées. C'est juste qu'elle n'avait pas trop envie d'se garder ça en tête, de ressasser la scène et de se poser mille questions. Elle avait envie de passer à autre chose, de ne pas s'attarder sur cette petite erreur de parcours qui avait le potentiel de tout gâcher. Parce que oui, ça pouvait très bien aller vers cet extrême. Ramsay et elle, ils étaient connus pour ça, les extrêmes. Cette relation là de confiance, elle avait mis du temps à se bâtir, à se rendre à là où elle en était aujourd'hui. Ce serait bête de faire dix pas vers l'arrière, de revenir au stade de plus se parler. Cette fois, au moins, ce ne serait pas entièrement sa faute. Ça aurait plutôt été la faute de Rami, c'était lui qui l'avait embrassé après tout. C'était lui le patron. Même s'ils blaguaient à ce sujet. « Exactement. » lui dit-elle avec un petit sourire. Déjà là, ils arrivaient à en blaguer. C'était là qu'on pouvait voir tout le chemin parcouru depuis les derniers mois. Le fait aussi qu'Alex ne se barre pas et que Ramsay non plus. Non, ils choisissaient de gérer ça comme deux adultes, de continuer leur soirée, de même prendre une p'tite bière ensemble dans le bureau de Rami. Impressionnant, presque. Comme le fait qu'il ait des bières dans le frigo de son bureau, en fait. La première réponse de Ramsay, bien premier degrés, surpris Alexis. Ça l'amusa surtout, elle se disait même qu'il avait du en boire pas mal à cause d'elle. Mais il ne s'agissait que d'une blague. « J'me disais que tu devais bien boire à tous les jours à un moment. » lui dit-elle en riant. Étant, quand il devait la gérer. Mais non, la vraie raison était moins drôle, mais bien plus logique. À sa plus grande surprise, il sortit un briquet et sa petite boîte de weed, surprenant réellement Alex tandis qu'elle le regardait. « Excuse-moi, t'es sûr que t'es bien Ramsay Lockwood? » lui demanda-t-elle en plissant les yeux avant de prendre une gorgée de sa bière qu'il venait décapsuler. « T'es plein de surprises. » ajouta-t-elle en le regardant dans les yeux. Elle lui rendit son regard suspicieux, surtout pour rire. « J'sais pas. Je garde l'information ici, en tout cas. » dit-elle en pointant son front de son index. Évidemment qu'elle ne ferait pas la balance, mais faire comme si, ça l'amusait un peu. « Et donc là, tu comptais m'amener sur le toit ? C'est pour m'embrasser à nouveau ou pour me pousser en bas? » demanda-t-elle en fronçant les sourcils. Elle resta sérieuse quelques secondes avant de pousser doucement Ramsay en posant sa main sur son torse en riant. « J'rigole Rami, relax. » dit-elle en prenant une nouvelle gorgée. Ils avaient bien convenu que d'en rire, c'était la meilleure chose à faire, non?

__________________________



i don't wanna go, think I'll make it worse, everything I know brings me back to us. I don't wanna go, we've been here before, everywhere I go leads me back to you
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25875-alexis-silveira-instagram
adm h
Ramsay Lockwood
Ramsay Lockwood
POINTS : 39
MESSAGE : 1056
ICI DEPUIS : 07/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @ohdaylight

STATUT : j'ai assez à m'occuper de ma petite soeur, j'vais pas non plus m'emmerder avec une histoire de coeur. Alors j'suis célibataire. On verra ça pour plus tard.
throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay)   throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 EmptyMar 27 Fév 2024 - 1:48

tw : évocation de drogue

J'crois qu'on arrivait à outrepasser le malaise que ça aurait pu devenir. Faut dire qu'on avait déjà tellement ramé, elle et moi, pour recoller les morceaux, pour bâtir un truc sain, pour repartir sur un truc un peu moins bancal que ce qu'on avait avant, que ça aurait été vraiment dommage de tout faire foirer pour un p'tit baiser de rien du tout. Ca aurait été con. Et j'me disais qu'au final, ça voulait rien dire. P'tete que j'prendrais le temps d'analyser, un autre moment, mais là tout de suite, fallait passer à autre chose. Décaler vers mon bureau pour s'faire une p'tite bière, ça m'semblait un bon deal. Alexis s'étonna de savoir que j'avais des bières dans le p'tit frigo, j'avais pas pu m'empêcher de faire croire que j'm'en envoyais une à chaque fois qu'un de mes danseurs me tapaient sur le système, ce qui constituait un petit sous-entendu que oui, Alexis Silveira,  à une époque, avait joué avec mes nerfs plus d'une fois. J'la regarde, amusé. "Oh, s'il n'y avait que toi.." que j'dis à la blague. Bien sûr, c'est elle qui m'avait donné le plus de fils à retordre, mais on comptait quand même pas mal de p'tits mauvais caractères, surtout dans les groupes pros. Et moi, j'avais pas tellement la patience pour gérer tout ça. Et la boite contenant le sachet de weed, j'avais pas forcément tenté de la cacher à Alexis. Il me fallait le briquet et puis, j'crois que j'étais suffisamment en confiance avec elle pour savoir que non, elle me la ferait pas à l'envers. La réaction d'Alexis m'arracha un sourire franc. "Va falloir que tu déconstruise cette image que t'as de moi, du mec bien droit dans ses baskets. C'est un peu plus bancal que ça." que j'dis d'un air un peu amusé. C'est vrai que l'image que je renvoyais au quotidien, l'air souvent fermé, concentré, exigeant et intransigeant, ça featait pas trop avec le gars cool qui s'fume un joint sur le toit de l'école. Mais c'était la dualité que j'aimais bien. Généralement, j'la montrais pas trop mais là, avec Alexis, c'était pas pareil. D'un air faussement suspicieux, elle m'assurait garder toutes les informations dans sa tête. J'la toisais d'un regard à mon tour faussement curieux, j'savais qu'elle irait pas me mettre à défaut là dedans. Elle avait aucune raison de le faire. Pas maintenant en tout cas. Pas pour l'instant. J'prenais une gorgée de ma bière alors que j'me posais sur le rebord du mon bureau, et sa réflexion me fit écarquiller les yeux, elle jouait toujours avec les limites Alexis, c'était à la fois déconcertant et vivifiant. Elle me repoussa doucement, à la blague, pour bien souligner qu'elle rigolait. J'souris à mon tour, la toisant d'un regard un peu amusé. "J'verrais en fonction de mon humeur, directement sur place." que j'lui réponds un peu sérieusement, plissant les yeux. Avoir l'air faussement menaçant, prendre tout ça à la rigolade, c'était le mieux. "Tu veux prends le risque d'me suivre?" que j'lui demande toujours amusé. "Et pis, en vrai, ça peut que nous faire du bien en rapport à nos histoires tout ça." que j'dis un peu plus sérieusement. Quand c'était le bordel, quand on s'sentait un peu fébrile, un p'tit joint, pas trop dosé, juste pour planer un peu, c'était vraiment l'idéal. J'prenais une gorgée de bière, sans quitter Alexis des yeux, juste pour savoir ce qu'elle en disait de tout ça.

@Alexis Silveira

__________________________



les    étoiles    vagabondes
nos corps fonctionnent à l'envers, on marche avec des têtes, on se sent avec un regard et on joue avec les nerfs. @alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26247-ramsay-lockwood
grand kangou
Alexis Silveira
Alexis Silveira
POINTS : 7
MESSAGE : 3826
ICI DEPUIS : 08/02/2023
COMPTES : leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie, riley & will
CRÉDITS : fassylovergallery

STATUT : promise that you'll hold me close, don't let me go (kay)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay)   throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 EmptyLun 4 Mar 2024 - 4:25

Alexis, elle savait bien qu'elle avait fait la vie dure à Ramsay pendant un moment. Un assez long moment d'ailleurs, mais elle n'avait pas été la seule. Peut-être juste la pire. Au moins, ils pouvaient en rire à présent. Alex, elle se permettait en tout cas parce qu'elle savait que Rami était 100% ok avec elle maintenant, ils étaient ailleurs tous les deux. Pas aussi ailleurs qu'elle le croyait par contre, elle se rendait compte qu'il y avait tout un côté de lui qu'elle ne connaissait pas, entre autre ce côté de lui qui fumait des joints après les heures de cours. « C'est que ce côté que tu m'as montré aussi, j'te ferais remarquer. » souligna-t-elle avec un sourire. Ramsay avait toujours été bien droit, avait projeté une image du mec qui sait ce qu'il fait, qui ne déroge jamais, qui est professionnel. Enfin, sauf cette fois chez Haley, là ça n'avait pas été très pro. Ce soir non plus, mais ils étaient certainement deux personnes bien différentes de ceux qu'ils étaient y'a un an de ça. Là, ils pouvaient rire ensemble, même qu'Alexis se sentait presque plus confortable qu'avant de jouer avec les limites. Celles-ci étaient juste un peu différentes tandis qu'elle blaguait sur les intentions de Rami en l'amenant sur le toit. Ça la faisait rire de provoquer une réaction chez lui. Mine de rien, lui aussi y'avait des côtés chez elle qu'il n'avait jamais vu. Cette amitié qui se créait, c'était l'occasion d'se découvrir un peu plus sous un nouveau jour. Alexis lui rendit son regard, plissant les yeux comme pour essayer de deviner ce qu'il avait en tête alors qu'il mentionnait que selon son humeur, il allait l'embrasser ou la pousser. Ça la faisait rire de garder ce mystère qui, soyons honnêtes, n'en était pas vraiment un, dans l'air. Enfin rire, autant qu'elle le pouvait disons. « Tu sais moi, j'suis une fille de risques. Alors ouais, allons-y. » dit-elle après quelques secondes de réflexion. Elle se remit droite sur ses jambes, garda sa bière entre ses mains et lui fit signe de prendre le lead, n'étant étonnamment jamais allée sur le toit. Une fois sur place, Ramsay alluma son joint, partageant avec Alex afin qu'ils puissent déconnecter un peu tous les deux. Le malaise étant dorénavant inexistant. Ils étaient juste deux collègues, deux... Amis presque, qui discutaient. Comme s'ils ne s'étaient jamais embrassés quelques minutes auparavant. Le temps passa, mais ils ne s'en rendirent pas compte, discutant comme ça pendant assez longtemps, jusqu'à ce que demain se pointe le bout du nez.

rp clos.

__________________________



i don't wanna go, think I'll make it worse, everything I know brings me back to us. I don't wanna go, we've been here before, everywhere I go leads me back to you
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25875-alexis-silveira-instagram
Contenu sponsorisé
throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay)   throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
throw me a lifeline because I'm barely floating (ramsay)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» i'm still alive but i'm barely breathing (tahlia&maxwell)
» Take my hand, jump in the ocean I swear that we'll keep on floating along (sara)
» throw away the mango -red ones.
» let me throw myself into a hole (milo)
» If I throw it all in the river, will it stay with you whenever (Alexis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: