AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

 

 what if we met with a different mindset (cooper)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
En ligne
baby kangou
Summer Andersen
Summer Andersen
POINTS : 400
MESSAGE : 514
ICI DEPUIS : 13/12/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie & will
CRÉDITS : icemacklin

STATUT : célibataire
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyMar 5 Mar 2024 - 22:09


Riley & Cooper


C'était pas une grande fan de conduire la nuit tombée, Riley, mais elle était allée manger avec Checo et comme souvent, ils avaient perdu la notion du temps. Parler de tout et de rien avec son demi-frère en mangeant un bon plat, c'était certainement l'une de ses choses favorites. C'était donc pas étonnant qu'ils aient quitté le restau quelques heures plus tard. Pour rentrer à la maison, elle devait prendre une route plutôt isolée, parallèle à la ville. Elle conduisait tranquillement, Riley, elle était bien prise dans sa musique, légèrement distraite même, mais étant toute seule ça ne changeait pas grand chose.  Elle arriva à un arrêt, mais en freinant, sa bouteille d'eau tomba au sol. Elle prit donc son temps, s'arrêtant plus longtemps qu'à l'habitude afin de récupérer sa bouteille. Peut-être à cause du noir ou parce que la personne ne pensait pas qu'elle serait immobilisée plus longtemps, mais la voiture derrière la percuta. Pas à pleine vitesse, mais l'impact était assez déstabilisant. Riley resta figée quelques instants, pas certaine de ce qui venait de se passer. Elle baissa le volume, le vibe n'était plus trop à crier Training Season maintenant. Elle prit un petit moment, ne sachant pas trop quoi faire. Ça ne lui était jamais arrivé et évidemment, ce sont des petites larmes qui vinrent border ses yeux alors qu'elle défaisait sa ceinture. À peine la portière ouverte, le conducteur de la voiture derrière se trouvait déjà devant elle. « Hey qu'est-ce que tu fous à faire un arrêt aussi long?? C'est de ta faute ça. » lui aboya-t-il en pointant les deux voitures en collision. Évidemment, Riley elle ne gérait pas bien ce genre d'interaction. Elle, elle voulait faire sa petite vie tranquille sans confrontation. « Je... Je suis désolée? » tenta-t-elle, incertaine. « On devrait appeler la police, je pense... » proposa-t-elle même pas certaine de pourquoi. À son avis, lorsqu'il y avait un accident, c'était la chose à faire. « On ne va pas se faire chier avec ça, j'suis pressé. Tu peux me faire un virement pour couvrir les dommages et ce sera réglé. » proposa-t-il. Riley, elle n'aimait pas faire chier les gens, ni leur faire perdre leur temps. C'était une people pleaser, même les inconnus, même ceux qui ne le méritaient pas. Puis bon, dans cette situation bien précise, elle était surtout paniquée et incapable de penser correctement. C'était sa faute, vraiment? « Oh... Je.. Oui, ok, je suppose... » dit-elle afin d'éviter à tout prix la confrontation. C'est bien par chance que des lumières de voiture de police s'allumèrent tout près, puis que quelques secondes plus tard, la voiture se rangea tout près d'eux.



__________________________


if comfort is a construct, I don't believe in good luck now that I know what's what
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 218
MESSAGE : 2324
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyMar 5 Mar 2024 - 23:01


Riley & Cooper



Les shifts du soir, à patrouiller, il aimait bien ça, Cooper. Il se baladait un peu en ville, attendant d’être appelé à droite et à gauche, surveillant la circulation par moment. Pour des interventions bien spécifiques, il était généralement accompagné d’un collègue, mais là, en semaine, il avait réussi à négocier de faire ça seul. Verbaliser des gens en excès de vitesse ne nécessitait pas d’être plusieurs. Ses collègues étaient bien plus utiles au poste à attendre d’avoir des interventions plus importantes. Puis, ça lui permettait un moment plus calme. Bien évidemment qu’il préférerait être à la maison avec ses enfants, mais ça fait partie du job, alors il fait avec et profite pour écouter des podcasts pendant les temps calme. De toute manière, il n’était pas bien pressé, ayant laissé les enfants chez leurs grands-parents pour la soirée. Il avait donc pris un appel en plus, malgré la fin de son service, laissant les minutes défiler. Une heure de plus ou de moins, il n’était plus à ça près. Au final, ça s’était réglé à l’amiable, une simple dispute entre deux personnes légèrement éméchées. Ce genre de soirée, c’était le festival des cas différents. Il voyait un peu de tout et ce n’était pas nécessairement pour lui déplaire. D’ailleurs, sur la route du retour, pour rentrer au commissariat, il aperçut deux voitures l’une dans l’autre. Forcément, même s’il avait déjà bien dépassé son heure, Cooper n’était pas capable de passer en faisant comme si de rien était. Il avertit donc le poste, tout en se garant non loin de l’accident. Dans la nuit, il n’avait pas bien vu les deux protagonistes, ce n’est donc qu’une fois à l’extérieur de la voiture qu’il discerna Riley. “Bonsoir. Qu’est-ce qui s’est passé ici ? Tout le monde va bien ?” Demanda-t-il, en posant son regard sur la jeune femme. La posture du policier restait droite, comme s’il avait affaire à deux étrangers. Il n’avait pas encore eu le temps d’analyser la situation, il n’avait pas à prendre parti dans cette histoire. “C’est bon, tout va bien. On n'a pas besoin de vous, on s’arrange.” S’empressa de dire l’homme à qui appartenait la deuxième voiture, captant tout de suite l’attention du policier. “Comment ça vous vous arrangez ? Je ne vois aucun papier de sortie pour faire ça dans les règles.” Reprit aussitôt Cooper, un peu suspicieux après un tel empressement. Ne laissant le temps à aucun des deux de reprendre la parole, il soupira. “Je peux voir les papiers de votre véhicule monsieur ? Et vous aussi mademoiselle ?” Dit-il à l’un puis à Riley, pour bien montrer qu’il gardait une distance pour le moment. L’homme semblait impatient et légèrement agité, Cooper n’avait pas envie de rajouter de l’huile sur le feu. “On n'a pas besoin de ça. Elle va me régler les dommages. Comme je l’ai dit, on s’arrange.” À cette phrase, Cooper fronça les sourcils. Son regard se posa tour à tour sur les voitures, l’homme puis Riley. Vu le positionnement de chacun et l'intérieur des véhicules, nul doute sur l’identité de la personne qui était rentrée dans l’autre. “Vos papiers monsieur.” Dit finalement le policier sur un ton autoritaire qui ne laissait clairement pas de place aux négociations. Il profitait ensuite que l’homme se dirige vers sa voiture pour se tourner vers Riley. “Que s’est-il passé exactement ?” Demanda-t-il avec une voix bien plus douce. Ça allait peut-être attiser l’impatience de l’homme, mais s’il voulait une version claire, c’est bien avec elle qu’il allait l’avoir.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
baby kangou
Summer Andersen
Summer Andersen
POINTS : 400
MESSAGE : 514
ICI DEPUIS : 13/12/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie & will
CRÉDITS : icemacklin

STATUT : célibataire
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyMar 5 Mar 2024 - 23:47


Riley & Cooper


C'était son premier accident à vie à Riley. Elle n'avait même jamais eu de contraventions, s'assurant toujours de faire gaffe et de respecter les règles. Elle ne savait pas la procédure à suivre, mais elle se doutait bien que celle que l'autre conducteur tentait de l'empresser à faire n'était pas la bonne. Elle n'était juste pas capable de mettre son pied à terre et de lui dire. Y'avait plusieurs facteurs qui entraient en cause là. D'abord, c'était un homme plus vieux qu'elle et qui ne semblait pas bien joyeux. Oui Bowen était une ville sécuritaire, mais fallait pas déconner non plus. Ensuite, Riley avait effectivement fait un arrêt assez long. C'était pas complètement con qu'elle soit dans le tort, même si obviously il aurait dû faire son arrêt, long ou pas. Là, vu la vitesse à laquelle il lui était rentré de dans, il n'avait pas eu l'intention de s'immobiliser. Sauf qu'elle n'allait pas lui dire tout ça, la brune. Elle allait faire ce qu'il demandait et possiblement appeler un remorqueur. Par chance, un policier s'approcha de leurs deux véhicules. Pas juste n'importe quel policier en plus, il s'agissait de Cooper. Riley se sentit immédiatement rassurée de le voir là, même s'il se garda évidemment une distance professionnelle. Elle lui fit un petit sourire, hochant de la tête à sa première question. Bien heureusement pour elle, ses petites larmes avaient vite séchées lors de la discussion avec l'homme, ça aurait été un peu embarrassant sinon de pleurer pour ça. Ce dernier tenta de chasser Cooper, lui disant qu'ils s'arrangeaient entre eux, mais il ne laissa pas ça passer, exigeant plutôt leurs papiers. Riley ne se fit pas prier pour les prendre, pas comme l'autre conducteur à qui ça ne semblait pas plaire. Il finit par obéir, probablement en voyant que le policier ne lâcherait pas l'affaire. Si elle ne le connaissait pas, Riley aurait sûrement été bien intimidée. Enfin, plus qu'à l'habitude, Ce soir, par contre, c'était pas le cas, ne ressentant que du soulagement via sa présence. Il s'approcha d'ailleurs d'elle, laissant un peu tomber ce ton distant et autoritaire. « J'ai fait un arrêt un peu trop long pour récupérer ma bouteille d'eau par terre, il pensait sûrement que j'allais repartir rapidement et donc il m'est rentré dedans... » expliqua-t-elle rapidement, jetant un oeil sur le conducteur qui revenait vers eux, bouillant d'impatience. « Il dit que c'est ma faute. Est-ce que ce l'est... Ma faute? » demanda-t-elle à Cooper avant qu'il ne soit tout près d'eux. Elle se sentait mal, Riley, si c'était le cas. « Elle s'est immobilisé comme ça, sans signaler quoi que ce soit, pendant un long moment. T'es un vrai danger public jeune fille! » cracha-t-il d'un ton légèrement paternaliste en pointant son index sur Riley. « Je suis vraiment désolée... C'était pas mon int...» commença-t-elle doucement tandis qu'il l'interrompit en tendant ses papiers à Cooper. « J'veux pas entendre tes excuses, je veux juste régler ça au plus vite. Elle était prête à me payer les dommages, je ne vois pas où est le problème. » déclara-t-il visiblement agacé. Riley, elle ne savait plus où se mettre. Une part d'elle avait envie de dire à Cooper de s'en aller, que tout était bon, mais c'était quand même son job d'être là.



__________________________


if comfort is a construct, I don't believe in good luck now that I know what's what
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 218
MESSAGE : 2324
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyMer 6 Mar 2024 - 18:34


Riley & Cooper



Quand il est au boulot, Cooper, il est au boulot. Il ne laissait pas vraiment de place à son ressenti personnel, ayant besoin d’être impartial en toute circonstance. Il essayait de l’appliquer au maximum, dans la mesure du possible. Là, savoir qu’une des personnes impliquées dans cet accident était Riley, ça ne changeait pas grand-chose pour lui. En-tout-cas, il se mettait dans une posture impartiale. Bien évidemment que connaissant un peu la jeune femme, son esprit avait une petite idée du fautif de l’histoire, mais il tentait au maximum de gommer cet a priori pour faire au mieux son job. L’homme ne lui rendait pas la tâche facile, parce que plus il ouvrait la bouche, plus il l’agaçait. Un comportement qui n’allait clairement pas jouer en sa faveur. L’homme semblait pressé et peu coopératif, n’inspirant absolument pas confiance au policier. Riley, elle, semblait plus calme, mais sûrement un peu sous le choc de tout ça. Elle prenait quand même le temps de lui expliquer toute l’histoire. Cooper restait impassible quelques instants en hochant la tête pour lui montrer qu’il assimilait les informations. Le seul moment où il brisait un peu le masque, c’est pour tenter de la rassurer un peu. “Non, c’est…” Il n'eut pas le temps d’aligner beaucoup de mots, interrompus par l’homme qui revenait à leur niveau. En soupirant, Cooper saisissait les papiers qu’il lui tendait, prenant le temps d’analyser le permis et l’assurance alors qu’il aggravait son cas en parlant. D’ailleurs, en plus des paroles, le ton qu’il employait n’était pas du tout au goût de Cooper. “Donc !” Dit-il d’un ton bien ferme pour stopper l’agressivité du gars. “Monsieur Harris, si je résume bien. Vous avez eu le temps de voir que la voiture était immobilisée longtemps, mais vous n’avez pas eu le temps de freiner ? C’est bien ça.” Sur ces mots, il relevait les yeux vers lui, plantant son regard dans le sien. Clairement, à son visage et son ton, on pouvait sentir qu’aucune négociation n’était possible sur ce point. Néanmoins, avant qu’il n’ait le temps de continuer, l’homme commença à protester. “Elle s’est arrêtée devant moi, j’ai pas…” Commença-t-il avant que Cooper ne le stop d’un geste de main. “Pas la peine de revenir sur votre version. Vous êtes censé être maître de votre véhicule et garder une distance de sécurité. Pas la peine d’essayer de trouver des excuses maintenant. Je pense qu’on sait tous les deux qui est responsable dans cette histoire.” Répondit-il sèchement. C’était bien clair maintenant qu’il essayait juste de profiter de Riley sous couvert d’une misogynie qui déplaisait grandement au policier. Il sortait des papiers une feuille qu’il tendait à Riley, profitant de se tourner vers elle pour lui afficher un bref sourire compatissant. “Je vous laisse commencer à remplir ça pendant que je m’occupe de monsieur ?” Il lui tendait une feuille pour faire le constat des dégâts. Lui tendant également son crayon, juste au cas où, puis, il fit signe à l’homme de le suivre jusqu’à sa voiture. L’homme tenta encore une fois de protester, parce qu’il n’avait pas le temps et qu’il voulait faire vite, ce qui agaçait encore plus Cooper. Il prit bien son temps pour lui faire son test d’alcoolémie, octroyant à Riley tout le temps nécessaire pour remplir le papier à son rythme. Heureusement pour tout le monde, l’homme n’avait pas atteint la limite qui aurait contraint Cooper à l’immobiliser. “Je vais être obligé de vous tester également.” Annonça-t-il à Riley alors qu’ils arrivaient près d’elle. “Avant ça, monsieur, je vous laisse remplir vos informations et signer. Vous pourrez repartir après.” Il restait près de lui, le temps qu’il fasse tout ça et qu’il puisse inspecter le constat à l’amiable. Profitant que l’homme soit en train d’écrire pour lancer à Riley un petit sourire compatissant. Elle n’était pas en tort dans cette histoire alors il essayait d’être un peu réconfortant malgré la distance qui lui était imposée.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
baby kangou
Summer Andersen
Summer Andersen
POINTS : 400
MESSAGE : 514
ICI DEPUIS : 13/12/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie & will
CRÉDITS : icemacklin

STATUT : célibataire
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyMar 19 Mar 2024 - 1:32


Riley & Cooper


Elle n'était pas débile, Riley, elle était plutôt consciente que l'homme profitait de son jeune âge et de son air naïf pour avoir le dessus sur elle et lui mettre tout ça sur le dos. Elle en était consciente, mais c'était pas pour autant qu'elle était capable d'agir en conséquence. La confrontation, c'était pas son style. Elle préférait ne pas se compliquer la vie et juste accepter ses torts, bien qu'elle ne semblait pas trop trop en avoir. C'était ce que Cooper semblait vouloir lui dire, en tout cas. Il n'eut pas trop le temps de développer, l'autre conducteur revenant à la charge. Elle avait quand même bien de la chance que ce soit lui qui se soit arrêté. Enfin, qu'un policier se soit arrêté tout court. Cooper ou un autre, il aurait fait son travail et au final, la vérité serait ressortie. Ça la rassurait juste un peu plus que ce soit Cooper qui soit là. Sans raison, vraiment, c'était pas parce qu'ils avaient déjeuné ensemble qu'ils avaient un quelconque lien maintenant. Plus elle y pensait, plus c'était débile. C'était un collègue lointain, c'est tout. Pendant que tout ça se débattait dans sa tête, Cooper lui remettait l'homme à sa place avant de lui demander de remplir un constat. « Euh... Oui. Oui je vais faire ça. » dit-elle en hochant la tête, prenant son crayon. Elle lui fit un bref sourire en retour avant de se retourner pour remplir le papier. Elle regardait toujours en direction du conducteur, un peu nerveuse qu'il pète un câble à chaque instant, mais mis à part s'obstiner à l'infini, tout semblait sous contrôle. Riley reporta son attention sur le papier afin de ne pas faire d'erreur et après quelques minutes, Cooper revint vers elle. Ça la pris un peu de court de devoir faire le test d'alcoolémie elle aussi, mais c'était juste que ce soit le cas. Fallait que tout soit en règle. Elle hocha de la tête, tendit les papiers à Cooper et procéda au test. Évidemment, elle était amplement ok. C'était pas une briseuse de règles, Riley, bien au contraire. Elle n'avait bu qu'un seul verre au tout début de sa soirée avec Checo alors elle passa le test haut la main. C'est pas pour autant que ça ne la stressa pas. « Tout est bon? » demanda-t-elle en essayant de regarder. D'un coup que ce fameux verre contenait une quantité incroyable d'alcool, hein, on sait jamais. Il s'agissait surtout de son anxiété qui faisait surface, mais vraiment, elle était ok. Le fameux monsieur Harris revint avec ses papiers remplis et les donna à Cooper de façon pas très délicate. « C'est bon, on a fini? » demanda-t-il toujours bien impatient de foutre le camp. Comme promis, il avait fait le test, il avait rempli les papiers, il était donc libre de quitter. « La prochaine fois, tu feras attention. » lui lança-t-elle tout de même avant de partir. Fallait bien qu'il lui sorte un petit mot d'au revoir, vu son attitude depuis le départ. Elle lui fit un petit sourire crispé et le regarda s'en aller, n'ajoutant rien. Riley aussi aurait été libre de quitter, sauf que sa voiture elle, qui avait absorbé le choc parce qu'elle était immobile, elle n'était pas prête de démarrer. Elle se tourna vers Cooper, un peu mal à l'aise qu'ils se recroisent dans cette situation quand même. « Merci... De t'être arrêté. D'avoir pris ça en charge. » dit-elle comme si c'était pas son boulot de le faire. Lorsqu'elle y pensa, elle se sentit un peu bête Riley, mais c'était classique lorsque Cooper était dans les parages fallait croire. « Je sais que c'est ton boulot... Mais merci quand même. Je pense pas que les gens vous disent assez merci. » dit-elle en faisant mine de réfléchir. À ce stade, valait mieux qu'elle ne continue pas sur sa lancée, valait mieux juste se taire. Et appeler un remorqueur. De toute façon, Cooper allait devoir retourner patrouiller.



__________________________


if comfort is a construct, I don't believe in good luck now that I know what's what
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 218
MESSAGE : 2324
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyMer 20 Mar 2024 - 2:02


Riley & Cooper



Après une journée, et même une soirée de travail, la patience de Cooper atteignait ses limites. Ce n’est pas vraiment le genre à s’énerver, mais là, les paroles de l’homme et surtout son comportement vis-à-vis de Riley l'agaçait pas mal. Toutes ces formalités n’étaient pas vraiment nécessaires. Il aurait très bien pu les laisser gérer ça entre eux, proposer simplement son aide, mais les laisser gérer. C’était sans compter sur la mauvaise foi de l’homme face à eux. Alors il se retrouvait à sortir toute la panoplie et à les contrôler tous les deux sur l’alcoolémie. C’était bien la dernière chose qu’il avait envie de faire, mais le protocole et la déontologie, on ne va pas trop contre. En-tout-cas, Cooper ne va pas contre, et ce, même s’il se doutait bien que Riley, elle, n’allait pas être positive. Bon, c’est pas comme s’il la connaissait parfaitement, mais il savait être bon juge de caractère en général. “Tout est bon, oui.” Certifia-t-il, en la gratifiant d’un sourire. Il s’autorisait un peu plus puisque la situation était sur le point d’être réglée, faisant tomber un peu la barrière du flic avec elle sans trop se préoccuper de l’homme avec eux. Il lui tendit d’ailleurs les papiers. Cooper prit le temps de tout checker, et même de corriger un petit détail sur le papier avant de lever un regard accusateur sur l’homme. “Tenez… Et oui, vous pouvez y aller.” Sur ces mots, il lui donnait son duplicata du constat, soufflant à la remarque suivante de l’homme. Le jugement devait se lire sur son visage, mais il n’avait pas la force de reprendre un gars plein de mauvaise fois comme lui. Il n’avait clairement pas envie de rentrer dans un débat à cette heure-ci. Le principal, c’est encore qu’il n’y ait pas eu de blesser et que Riley ne se soit pas fait arnaquer par un gars incapable de freiner.  À la place, il se tournait vers Riley qui était déjà en train de le remercier. Maintenant qu’ils étaient que tous les deux, il pouvait se permettre de faire totalement tomber le masque et c’est un sourire amusé qui se glissa sur son visage. “C’est normal voyons.” Dit-il. Uniforme ou non, il était content de pouvoir l’aider. Il était toujours content de le faire, avec n’importe qui, mais le fait de connaître la personne ça ajoute toujours un plus. “Heureusement qu’on ne fait pas ce métier pour les remerciements, c’est sûr.” Dit-il en riant. La vue d’un policier, ce n'est généralement pas positif pour la plupart des gens. C’était même tout l’inverse. Il était bien habitué à passer pour un emmerdeur, Cooper, mais il part aussi du principe que c’est son job et qu’on ne lui doit pas vraiment de remerciement ou autre. “Désolé, que t’ai eu affaire à un type pareil… Tiens, tu penseras bien à envoyer ça à ton assurance.” Il lui tendait la deuxième feuille du constat avant de jeter un coup d'œil à la voiture. Ce n’était pas bien joli à voir d’ailleurs. Forcément, sa curiosité le poussait à tourner autour de la voiture, juste pour s’attarder un peu plus sur les détails. Il s’accroupissait même pour tester à la main l’état du pare-choc. “Il ne t’a pas loupé en plus… J’espère que t’es bien assurée.” Annonça-t-il en grimaçant. Il aurait préféré avoir un autre bilan à faire mais malheureusement, les réparations allaient être fastidieuses. Bon, il n’est pas mécanicien non plus, mais après avoir retapé des voitures pour son plaisir personnel, il commençait à toucher pas mal. “Tu ne vas pas pouvoir repartir avec. Est ce que t’as quelqu’un pour venir te chercher ? Je peux attendre avec toi et te déposer sinon, j’étais sur le chemin du retour.” Proposa-t-il. Les enfants étant chez leurs grands-parents, il n’était pas dans l’urgence pour rentrer alors il pouvait bien se proposer de l’aider. Ça lui ferait mal de la laisser là toute seule, sur le bord de la route. D’ailleurs, même si elle avait quelqu’un pour venir la chercher, ça ne changerait rien au fait qu’il comptait bien attendre avec elle.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
baby kangou
Summer Andersen
Summer Andersen
POINTS : 400
MESSAGE : 514
ICI DEPUIS : 13/12/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie & will
CRÉDITS : icemacklin

STATUT : célibataire
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyMer 20 Mar 2024 - 2:48


Riley & Cooper


Le cher monsieur Harris rendait Riley bien plus nerveuse que Cooper, pour différentes raisons évidemment, alors ce fut un vrai soulagement lorsqu'il demanda s'il pouvait s'en aller. Un tel que Riley ignora complètement le dernier commentaire qu'il lui fit, se contentant de le regarder se remettre derrière le volant de sa voiture presque intacte, contrairement à la sienne. Si seulement elle ne s'était pas penchée pour prendre sa bouteille... En même temps, même si elle avait fait un arrêt complètement normal, rien ne disait qu'il ne lui aurait pas rentré dedans quand même. Il n'avait sûrement jamais eu l'intention de faire son arrêt, pensant se rendre plus vite à destination. Dans tous les cas, la pauvre voiture de Riley était condamnée à finir amochée et elle, à débourser pour ça. L'adrénaline de la collision et de l'altercation semblait redescendre, laissant Riley un peu nerveuse et, comme d'habitude, un peu maladroite dans ses paroles devant Cooper. Elle pensa tout de même à bien le remercier. Elle était maladroite, mais polie! « Heureusement, oui. » conclus-t-elle avec un sourire. Y'avait bien 1000 autres raisons de faire ce métier, des altercations avec des hommes désagréables n'en faisant probablement pas parti. « Oh. C'est pas grave. Il avait peut-être passé une mauvaise journée. » dit-elle seulement en haussant les épaules. Elle prit le constat dans ses mains et le regarda brièvement pendant que Cooper faisait le tour de sa voiture pour constater les dégâts. Sa conclusion était la même que la sienne, enfin celle dont elle se doutait : elle ne repartirait pas de là en conduisant sa voiture. « Je pense oui... Enfin, je vais sûrement devoir acheter une autre voiture, ils préfèrent toujours offrir un montant plutôt que de payer les réparations quand y'a trop de dommages. » dit-elle en observant, elle aussi, sa voiture. Elle n'avait pas vraiment de connaissances ou de talent avec les voitures, mais elle avait suffisamment entendu d'expériences de gens qu'elle connaissait avec les assureurs. Elle se doutait que c'était ce qui s'appliquerait à elle. « Non je... Je pensais juste appeler le remorqueur, puis prendre un taxi. » déclara Riley, se sentant un peu mal de sa proposition. « Te sens pas obligé, tu en as déjà fait bien assez.» mentionna Riley en secouant la tête, ne voulant absolument pas le déranger lui ou son planning. Elle n'osait même pas appeler un proche ou une amie tellement elle ne voulait pas déranger personne avec ses ennuis à elle. C'était pourtant de mal connaître Cooper si elle pensait réellement qu'il allait la laisser là sur le bord de la route à attendre un taxi. Elle voyait bien à son regard bienveillant qu'il voulait l'aider pour de vrai. Elle plissa un peu les lèvres, jouant nerveusement avec ses doigts. « T'es sûr que ça dérange pas? » demanda-t-elle, juste pour être bien bien certaine. Elle céda finalement à sa proposition d'aide, appelant d'abord le remorqueur pour qu'ils sachent où était sa voiture et où ils devaient l'amener. À l'heure qu'il était de toute façon, le garage ne s'en occuperait pas avant le lendemain midi, minimum. Riley rouvrit sa portière pour prendre son sac et ses quelques effets personnels importants qu'elle n'avait pas envie de laisser trainer là, puis suivit Cooper dans la voiture de police. Elle s'installa sur le siège passager avant de jeter un coup d'oeil vers l'arrière. « Bien contente de pas être assise là. » dit-elle en tournant la tête vers l'avant. Y'aurait suffit que ce test d'alcoolémie soit défectueux pour qu'elle y soit, par contre. L'angoisse. « Je sais que vu mes antécédents avec la justice ça peut être étonnant mais... C'est ma première fois dans une voiture de police. » dit-elle avec un petit rire. Ses antécédents avec la justice étant l'accident qu'elle venait juste d'avoir et l'intervention de Cooper. Et oui, Riley venait de tenter une petite blague. Elle commençait à être à l'aise celle-là. Ce ne fut pourtant qu'une question de seconde avant qu'elle ne se trouve complètement débile d'avoir dit ça et qu'elle se corrige. « J'ai pas d'antécédents avec la justice hein... J'blaguais, j'ai pas de dossier ou rien. On ne m'aurait pas engagé sinon. » enchaîna-t-elle bien rapidement. « Tu dois bien le savoir, je sais pas pourquoi je dis tout ça. » continua-t-elle, fidèle à ses habitudes. Elle prit une courte pause pour respirer, tournant la tête vers Cooper. « C'est le stress qui redescend. Excuse-moi. » finit-elle par dire avec un petit sourire désolé. Oh qu'elle n'avait qu'une envie, se la fermer.


__________________________


if comfort is a construct, I don't believe in good luck now that I know what's what
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 218
MESSAGE : 2324
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyVen 29 Mar 2024 - 2:44


Riley & Cooper


Une fois l’incident gérer et l’homme partit, l’ambiance devenait bien plus posée. Cooper pouvait lui aussi se détendre un peu et se montrer plus chaleureux envers Riley. Il ne pouvait malheureusement pas faire grand-chose pour elle à part tenter de la rassurer un peu et montrer son soutien. La voiture étant dans un sale état, ses capacités restaient assez limitées. Il souriait tout de même à la gentillesse qui émanait de la jeune femme. Même dans une situation pareille, elle arrivait à trouver une excuse à l’homme qui avait essayé de lui faire porter le chapeau pour quelque chose que lui-même avait provoqué et pour son comportement plus que limite. Sa positivité était à la fois admirable et troublante, surtout dans des circonstances aussi tendues. “Tu seras fixée demain, j’imagine. Les pièces doivent pouvoir être changées, mais s’ils ne couvrent pas ça, c’est sûrement mieux de changer.” Acquiesça-t-il. Lui, il serait plutôt partisan pour faire les réparations, mais les assurances, c’est toujours une autre histoire. “Si t’as besoin de conseils ou d’aide, n’hésite pas, je m’y connais un peu.” Dit-il en affichant un sourire compatissant. Une fois qu’elle aura le verdict du garagiste et de l’assurance, peut-être aura-t-elle un choix à faire et c’est toujours agréable de savoir qu’on peut échanger avec quelqu’un sur le sujet. En attendant, lui, ce qu’il pouvait faire c’est l’aider en la déposant chez elle. Bien évidemment que Riley protestait un peu, n’ayant pas envie de déranger. “Non, je ne vais pas te laisser là. J’ai fini mon service en plus.” Assura-t-il vivement. Il ne voulait pas s’imposer non plus, mais il n’avait pas envie de la laisser sur le bord de la route à attendre un taxi alors qu’il pouvait faire quelque chose. Bien heureusement, ils n’argumentaient pas plus là dessus. “Non, vraiment ça ne me dérange pas.” Dit-il une seconde fois pour répondre à sa question avant qu’elle ne cède. Elle acceptait son aide et ça le rassurait un peu. Alors le temps qu’elle appelle le remorqueur, Cooper prit l’initiative de bouger légèrement la voiture. Clairement, Riley n’aurait pas pu repartir avec, mais en enlevant le frein à main, il pouvait quand même pousser un peu le véhicule, juste pour ne pas le laisser en plein milieu de la route. Il attendait ensuite qu’elle récupère ses affaires avant de rejoindre son propre véhicule. à peine installée, la jeune femme se tenta à une petite blague qui décrocha un petit rire chez Cooper. Il n'eut cependant pas le temps de commenter là-dessus puisqu’elle revenait très vite sur ses mots, comme dans un instant de panique. C’est avec un petit sourire attendri sur son visage que le policier la regarda un instant, juste avant de poser délicatement sa main sur l’épaule de Riley. Un geste intuitif pour tenter de la calmer un peu. “Je comprends le second degré Riley, relax.” Dit-il en riant légèrement. Bien évidemment qu’il se doutait qu’elle n’avait jamais été arrêtée pour quoi que ce soit. Ce serait sûrement la pire criminelle du monde de toute façon. Vu comment elle réagissait pour une blague, Riley semblait bien être le genre à se dénoncer toute seule même pour un crime qu’elle n’a pas commis. “Ça va aller… T’as eu un choc, mais ça va aller maintenant. Tu peux respirer et faire les blagues que tu veux, ce n'est pas moi qui vais te juger.” Dit-il d’une voix douce et qui se voulait rassurante. Il restait quelques secondes à lui sourire pour s’assurer qu’elle se détendait un peu avant de prendre sa radio pour prévenir ses collègues qu’une voiture allait être remorquées dans cette rue. Par souci de discrétion, il ne mentionnait pas la brune à ses côtés, n’ayant pas envie qu’elle soit assailli de questions à son retour au travail. “Voilà, tout est réglé normalement. Où est-ce que tu veux que je te dépose ? Je dois passer au commissariat récupérer ma voiture et me changer, mais si c’est sur la route je peux te déposer avant.” Il laissait le choix à Riley pour la suite des événements. Ou plutôt, il attendait d’avoir l’itinéraire pour aviser. Bien que son envie première soit d’aider, il préférait éviter de faire 15 aller-retours en ville avant de rentrer chez lui.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
baby kangou
Summer Andersen
Summer Andersen
POINTS : 400
MESSAGE : 514
ICI DEPUIS : 13/12/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie & will
CRÉDITS : icemacklin

STATUT : célibataire
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyMer 3 Avr 2024 - 2:36


Riley & Cooper


Riley, elle était vraiment reconnaissante que quelqu'un ce soit arrêté pour cet accident. Elle l'était encore plus en sachant que c'était Cooper. Si elle avait toujours été un peu nerveuse et déstabilisée en sa présence, il était aujourd'hui source de réconfort pour elle. Fallait bien que quelqu'un démonte sa voiture pour que ça arrive. C'était peut-être aussi le contexte non-professionnel dans lequel ils se retrouvaient une fois le fautif parti, qui aidait. Une chose était sûre, Riley appréciait beaucoup son aide, autant pour remettre l'autre à sa place que pour les peut-être futurs conseils mécaniques. Elle lui offrit un sourire en guise de remerciement tandis que Cooper lui proposait de la raccompagner. Évidemment que la brune ne voulait pas déranger ou l'embêter. Elle sentait qu'il en avait déjà fait bien suffisamment, mais Cooper il avait le coeur sur la main et donc, il insista. Ce serait mentir de dire que ça ne lui convenait pas, à Riley. Ça lui sauvait un taxi, ça lui faisait un moment en bonne compagnie et ça lui assurait d'avoir un retour sécuritaire. Après avoir tassé la voiture du chemin, puis récupéré ses affaires, Riley s'installa à côté de Cooper dans la voiture de police, prononçant quelques maladresses au passage. « Oui, évidemment que tu le comprends... Excuse-moi. » dit-elle avec un petit sourire, se sentant bien bête. Elle blâma ses niaiseries sur le stress, le choc et of course, Cooper comprit. Il était toujours bien compréhensif avec elle, toujours bienveillant et gentil. Elle pouvait relaxer un peu, Riley. Elle respira un bon coup avant de finalement lui sourire aussi. « C'est pas mon fort, les blagues. Je devrais m'abstenir. » dit-elle avec un petit rire. Surtout dans cet état. Elle appuya sa tête contre le siège tandis que Cooper passait l'info avec sa radio. Ce ne fut l'histoire que de quelques secondes avant qu'ils soient prêts à quitter les lieux. « Chez moi, si ça t'embêtes pas. C'est un peu plus loin que le commissariat. Pas trop loin du jardin botanique. Au sud de la ville.» lui expliqua-t-elle. C'était mieux d'aller au poste d'abord, niveau logistique. Riley, ça ne l'embêtait pas d'attendre que Cooper se change et qu'il change de voiture. « Tant qu'à être au boulot j'irais peut-être chercher un dossier. » dit-elle de façon spontanée. Elle tourna la tête vers Cooper quelques secondes après, un peu embêtée. « Enfin, je sais pas ça serait peut-être bizarre de débarquer là-bas ensemble. Quoi qu'on peut juste dire la vérité, ça c'est pas bizarre. » dit-elle en fronçant les sourcils. Riley, elle s'en fichait un peu au fond, mais l'opinion du policier là-dessus lui importait. « Y'aura personne au labo donc pour moi ça change rien en fait. » ajouta-t-elle avec un petit rire, dans l'espoir d'avoir l'air détendue. « C'est con de s'en faire pour ces choses-là, hein? » dit-elle finalement après une mini réflexion. Elle oublia pendant un court instant, Riley, qu'elle était avec Cooper. « Je sais même pas pourquoi ce serait bizarre. On aurait le droit d'être amis. Enfin, c'est pas le cas, on trainait pas ensemble. Pas que je ne voudrais pas que tu sois mon ami, on est juste pas là. C'est juste... On aurait le droit. C'était juste pas le cas. C'était presque professionnel comme contexte, enfin ce l'était pour toi. » blablabla-t-elle sans cesse. « Je m'embrouille j'ai l'impression, tu peux me stopper ce serait un bon moment. » ajouta-t-elle avec un rire bien gêné. Elle savait même plus ce qu'elle disait, la brune. C'était même pas l'effet Cooper, enfin si un peu quand même, mais c'était juste.. Elle.


__________________________


if comfort is a construct, I don't believe in good luck now that I know what's what
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 218
MESSAGE : 2324
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyDim 7 Avr 2024 - 21:15


Riley & Cooper


Plus il côtoyait Riley, plus il en venait à comprendre ses mécaniques. La jeune femme arrivait à le faire rire et l’attendrir en même temps. Même s’il préférerait qu’elle se sente suffisamment à l’aise avec lui pour ne pas avoir à désamorcer ses blagues, il y comprenait ce besoin. Après tout, ils ne se connaissaient pas beaucoup tous les deux et elle semblait pas mal timide, ça expliquait son stress. “Tu te débrouilles pas mal, je trouve.” Dit-il en lui affichant un sourire qui se voulait encourageant. Ça lui avait bien décroché un rire avant qu’elle ne désamorce en expliquant être en train de plaisanter. Ça devait bien prouver qu’elle n’est pas mauvaise sur l’humour. Après ce petit interlude, ils reprenaient du sérieux et surtout la route. Cooper acquiesça en entendant les indications de la brune. Ça leur donnait l’itinéraire à suivre pour le moment et ensuite, il laisserait Riley le guider. Il tiqua simplement quand elle évoqua le boulot. “Chercher un dossier ?” Répéta-t-il, un peu intrigué. C’était s’impliquer beaucoup pour une stagiaire. En plus de ça, il avait un certain avis sur la frontière entre vie perso et pro Cooper. Même s’il avait une conscience professionnelle plus que développée, il avait appris avec les années à séparer complètement ces deux aspects de sa vie. Il ne restait pas bloquer longtemps là-dessus de toute façon puisque Riley avait déjà enchaîné en lui expliquant ses craintes. Il la laissait donc enchaîner avec toutes ses considérations, souriant à la fin tant le flux de paroles était important. C’était un peu comme si elle réfléchissait à voix haute et il ne voyait pas vraiment l'intérêt de l'interrompre sur le moment. Il lâcha même un petit rire à la fin quand elle lui demanda de la stopper si besoin. “Respire Riley, respire.” Lui intima-t-il, affichant un sourire amusé sur les lèvres. “On a le droit d’arriver ensemble au commissariat, ce n'est pas un souci. Je ne vois pas pourquoi ce serait bizarre.” Ajouta-t-il pour tenter de la rassurer. Il était presque sûr que personne n’allait vraiment se poser de questions. Arriver en voiture de police au poste, après une intervention qu’il a signalé à la radio, la seule chose que les gens allaient comprendre, c’est que la propriétaire de la voiture qu’il a signalée, c’était Riley. Pour le coup, Cooper n'appréhendait pas les insinuations des gens comme il avait pu le faire lorsqu’ils avaient déjeuné tous les deux. Le contexte était bien différent. “Là où ça peut sembler bizarre, c’est que tu retournes au commissariat chercher un dossier après tes heures de travail.” Dit-il en grimaçant. Il se doutait bien que la brune voulait le faire pour avancer son travail, mais sans la connaître, ça pourrait presque sembler suspect. “Tu fais ce que tu veux Riley, mais c’est aussi important de ne pas trop ramener le travail avec soi à la maison.” Dit-il tout en se garant sur le parking réservé aux voitures de fonction. Il se tournait alors vers elle, avec un sourire compatissant. Loin de lui l’idée de lui dire quoi faire ou non, mais il avait aussi payé les frais en travaillant trop, il n’avait pas envie que ça soit pareil pour elle-même si leurs situations sont différentes. C’est en devenant père qu’il avait compris l’importance d’être dans le moment présent, il pouvait aussi comprendre le besoin de Riley de donner son maximum pour sécuriser son poste. “Le temps que je me change et que je dépose les clés, t’as le temps d’y aller si tu veux, mais ton dossier, il peut aussi attendre ton jour de travail, faut que tu puisses profiter aussi.” Glissa-t-il pour appuyer son propos. Il avait un peu peur de passer pour un donneur de leçon, mais son besoin d’être honnête était bien trop fort.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
baby kangou
Summer Andersen
Summer Andersen
POINTS : 400
MESSAGE : 514
ICI DEPUIS : 13/12/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie & will
CRÉDITS : icemacklin

STATUT : célibataire
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyDim 7 Avr 2024 - 23:08


Riley & Cooper


C'était probablement son désir de plaire et de ne pas déranger ou choquer qui faisait en sorte que Riley désamorçait ses blagues. Elle le faisait avec Cooper, ouais, mais elle le faisait souvent en général. C'était bien rare qu'elle se permettait de juste dire ce qu'elle pensait sans se justifier, blague ou pas. Elle blaguait librement avec certains de ses amis et avec Checo aussi, mais sans plus. Ça lui prenait du temps pour être 100% à l'aise avec quelqu'un. Peut-être qu'un jour, ça serait le cas avec Cooper, qui sait. Une fois son crush passé, une fois certaines barrières tombées, c'était possible. Pour l'instant, elle était encore un peu trop self conscious en sa présence et clairement, ils ne se connaissaient pas assez alors juste penser à tout ça, c'était un reach. Malgré tout ça, le simple fait qu'il lui dise qu'elle se débrouillait pas mal pour faire des blagues, ça fit sourire Riley. Un court instant où elle se sentit en confiance. L'approbation de Cooper, ça ne valait pas rien. Elle lui rendit son sourire, restant en silence. Une fois l'itinéraire fait, tant qu'à retourner au commissariat, Riley pensa à ramener un dossier chez elle. Elle devait faire un rapport et avait envie de prendre de l'avance, comme ça elle pourrait être plus efficace sur l'avancée des autres lors de sa prochaine journée de travail, lundi. Bien vite, un tas de pensées intrusives firent leur apparition dans sa tête, sortant une à une à voix haute, réfléchissant sur tout ça en même temps. Le pauvre Cooper devait pas savoir où se mettre ni quoi prendre en considération dans tout le discours de Riley. Il la laissa finir sans l'interrompre, ne sachant probablement même pas où le faire de toute façon. Elle était un peu à bout de souffle, ayant tout déballer sans prendre la peine de respirer entre ses mots. Elle avait réussi à se stopper elle-même, de justesse, et clairement ça amusait Cooper. « Excuse-moi ça a spiralé dans ma tête là, j'ai pensé à voix haute. » dit-elle en se tapant doucement la paume contre le front. Il avait raison, au fond, il l'avait signalé l'incident, ça allait être ok. Y'avait rien de suspect là, de toute façon. Elle appréciait qu'il ne commente pas sur tout ce qu'elle avait pu dire, quand même, c'était moins gênant comme ça, de ne pas savoir ce qu'il en pensait. Par contre, il apporta un point sur son intention de ramener un dossier à la maison et ça lui resta bien en tête. « Bizarre? Genre... Louche? » demanda-t-elle un peu paniquée. C'était pas son intention d'avoir l'air suspecte. « C'est pas pour rien faire d'illégal... Je voulais juste faire mon rapport tranquille demain matin. » se justifia-t-elle. Ça tournait pas mal dans sa tête, elle était focus là-dessus plutôt que sur le deuxième commentaire de Cooper. Elle se contenta d'un faible sourire, réfléchissant à ça jusqu'au moment où ils se garèrent. Cooper réitéra avec son conseil, il semblait parler d'une situation qu'il avait déjà vécu, p'tête que lui avait déjà ramené un truc à la maison et ça s'était mal fini. Pour le coup, elle pouvait bien prendre son conseil. Puis en même temps, elle aurait l'air de quoi maintenant de l'ignorer et d'aller chercher ce dossier? « Ouais c'est bon, je vais t'attendre ici. » dit-elle timidement avec un léger sourire. Elle retombait un peu dans une optique professionnelle, Riley. S'il avait mentionné que ça pouvait sembler bizarre, c'était peut-être parce que lui le pensait aussi et donc, elle préférait éviter ça. Elle sortie de la voiture avec ses choses en main et se tourna vers Cooper. « C'est laquelle, ta voiture? Ou je t'attends ici avant? » demanda-t-elle en déposant son sac sur le trottoir devant l'entrée du commissariat. Peut-être qu'il préférait qu'elle l'attente là et pas dans sa voiture sans lui.


__________________________


if comfort is a construct, I don't believe in good luck now that I know what's what
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 218
MESSAGE : 2324
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyLun 8 Avr 2024 - 14:43


Riley & Cooper


C’était plutôt cute cette façon qu’avait Riley de partir dans ses pensées sans s’arrêter. Ça ne le dérangeait pas le moins du monde, Cooper, au contraire. Il la laissait faire sans l’interrompre aussi parce qu’il n’avait envie qu’elle se sente obligée de faire attention avec lui. Elle avait peut-être besoin de ça, de faire son cheminement avant qu’il n’intervienne pour un oui ou pour un non. “T’inquiètes, c’est normal.” Dit-il en riant. Elle n’avait pas besoin de s’excuser pour ça, mais il sentait bien que Riley avait une petite tendance à s’excuser pour un rien. Un côté people pleaser qui devait bien lui jouer des tours parfois. À force d’aller trop souvent dans le sens des autres, parfois on s’oublie soi-même. Il n’allait pas lui dire d’arrêter de penser à voix haute et de s’inquiéter sur tout, il s’imaginait bien que ce serait bien contre productif. Ça lui semblait juste normal de la laisser extérioriser comme elle en avait besoin. Là où il la reprenait un peu, et ce n’était pas vraiment son rôle, c’était sur ce besoin de travailler après les heures. “Si ce n'était pas toi, je pense que je trouverais ça sûrement un peu louche, ouais.” Dit-il bien honnêtement. Il n’avait pas envie qu’elle se sente mal, mais il n’allait pas mentir non plus. Il pensait avoir réussi à la cerner un peu, Riley, il se doutait bien que c’est sa conscience professionnelle qui parlait. Le truc, c’est qu’avec n’importe qui d’autre, il serait un peu méfiant. Voir débarquer quelqu’un au commissariat pour prendre un dossier, si on ne connaît pas la personne, ça peut porter à confusion. “Moi, je me doute bien que toi c’est pour travailler, mais… Fais attention quoi, c’est tout.” Ajouta-t-il avec un petit sourire. Il en profitait pour souligner une nouvelle fois que lui ne trouvait pas ça bizarre, ça lui semblait important de le faire. Là où elle pourrait avoir des soucis, c’est simplement si elle croise un chef qui ne la connaît pas. En plus de ça, Cooper n’inciterait jamais personne à travailler hors des heures de travail. Surtout pas les stagiaires ou les rookies. À ses yeux, c’est prendre une mauvaise habitude qui pourrait vite prendre de l’ampleur. On commence par un petit dossier de temps en temps et on finit par se retrouver à bosser toute la semaine et les soirs parce qu’on se fait absorber par tout. Il grimaçait tout de même à la réaction de la jeune femme, prenant soudain conscience d’avoir peut être donné son avis alors que ça ne le regarde absolument pas. Alors il affichait un petit sourire désolé avant de sortir de la voiture. Elle enchaînait assez vite pour connaître la position du prochain véhicule et son esprit se détacha soudainement du sujet précédent. “Hum… Elle est là…” Dit-il en pointant du doigt son véhicule familial. Un soudain sentiment de honte le parcourait. D’ordinaire, il s’en foutrait bien, mais ça lui faisait un peu mal, lui qui aime les beaux véhicules de se trimbaler là-dedans. Avec le divorce, il avait dû faire des choix, mais il ne s'y habituait toujours pas à ça. “Tiens si tu veux, tu peux aller t’installer. Ne fais pas attention au bordel, s’il te plaît.” En plus d’être un peu honteux d’avoir ce genre de véhicule, le bordel qu’y avait laissé ses enfants le rendait un peu mal à l’aise. Cooper, c’est quelqu’un d’organiser. Normalement, rien ne dépasse, tout file droit, et surtout, son côté maniaque prenait le dessus. Là, sur la banquette arrière trônait sûrement des jeux, des livres et tout un tas de trucs que les petits n’avaient pas pris avec eux chez leurs grands-parents. Alors il se grattait nerveusement la nuque, Cooper, juste avant de tendre ses clés à Riley. Il se dirigea ensuite vers le commissariat, déposant ses affaires pro à son bureau et ensuite dans son casier, changeant son uniforme pour des vêtements de ville et saluant quelques collègues avant de retourner à l’extérieur. Ce ne fut pas très loin. Déjà qu’il n’était pas du genre à s’attarder en règle générale, là il se dépêchait même pour ne pas trop faire attendre Riley. Il revint jusqu’à la voiture avec un petit sourire, encore un peu gêné qu’elle ait dû l’attendre dans une voiture dans un pareil état. “Voilà, je suis prêt. Encore désolé pour ça…” Il pointait du doigt l’arrière de la voiture. Peut être que pour n’importe qui ce n’était pas tant en désordre, c’est jusque que Cooper avec sa tendance à vouloir que rien ne dépasse, il avait un peu de mal. “Et tu sais pour tout à l’heure. Désolé si j’ai un peu dépassé la limite, si tu veux travailler hors des horaires, j’ai rien à dire. C’est juste que… C’est important de savoir couper et de prendre du temps pour toi, je l’ai appris à mes dépends et parfois c’est cool d’avoir quelqu’un qui le nous le dit. Si je peux t’éviter des mésaventures comme les miennes c’est juste ça le but. Enfin… Tu sais sûrement quand dire stop, et personne n’est mieux placé que toi pour connaitre tes limites.” Dit-il de façon un peu confuse. C’était à son tour de penser à voix haute on dirait. “Enfin bref… Désolé quoi.” Conclut-il avec un petit rire nerveux. Il se grattait encore la nuque nerveusement avant de juste se tourner vers Riley pour lui offrir un petit sourire désolé.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
baby kangou
Summer Andersen
Summer Andersen
POINTS : 400
MESSAGE : 514
ICI DEPUIS : 13/12/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie & will
CRÉDITS : icemacklin

STATUT : célibataire
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyMar 9 Avr 2024 - 2:29


Riley & Cooper


Le regard des autres, c'était important pour Riley. Elle aurait aimé ne pas être comme ça, pouvoir faire ce qu'elle voulait, dire ce qu'elle voulait sans se soucier de rien, mais hélas c'était pas le cas. C'était encore plus vrai avec Cooper ici présent. Riley, elle n'avait pas envie qu'il l'a voit sous un mauvais jour ou qu'il se fasse une mauvaise idée d'elle. Elle ne le connaissait peut-être pas beaucoup, mais il l'impressionnait, il était haut dans son estime et... Elle aurait bien envie que ce soit un peu réciproque un jour. Ça ne risquait pas vraiment d'arriver, mais si elle pouvait au moins ne pas avoir l'air d'une débile, ce serait déjà ça. À défaut d'impressionner, elle aimerait bien aussi ne pas avoir l'air louche en prenant un dossier le soir. Là, sa simple intention d'avancer son travail faisait en sorte qu'elle avait l'air de voler des données ou bien de trafiquer un truc pas net. « Oh. Merci de... Et bien de m'avertir. J'voudrais pas avoir l'air non professionnelle... » lui répondit-elle en réfléchissant à tout ça. Bien évidemment qu'elle changea d'idée et décida de laisser tout ça au labo. On parlait de Riley ici. Juste l'idée de peut-être tomber sur quelqu'un qui la remettrait en question, ça lui suffit à rester dehors. Elle avait encore tout à prouver en plus, elle n'avait pas envie qu'on lui écourte son stage ni de mettre en péril l'opportunité de se faire offrir un emploi après. Riley sortie donc sagement de la voiture avec ses choses, avec l'intention d'aller s'installer dans la voiture de Cooper. Il semblait éprouver une certaine réticence à lui indiquer où aller et évidemment, la première pensée de Riley fut qu'il n'avait peut-être plus envie de la raccompagner finalement. Elle suivit son doigt du regard et posa ses yeux sur un véhicule familial. Riley comprit vite qu'en fait, Cooper était un peu gêné. C'était pourtant pas une information nouvelle, c'était connu qu'il avait une famille. Enfin, des enfants. Elle ne suivait pas trop les potins, mais il ne portait pas d'alliance. Dans tous les cas, c'était pas une grande surprise pour la brune qu'il ait ce genre de voiture. « J'vais fermer les yeux. » dit-elle avec un mince sourire. On dirait qu'elle avait du mal à visualiser Cooper et un bordel. Enfin, elle n'eut pas à se l'imaginer bien bien longtemps, elle vit qu'il ne disait pas de mensonge lorsqu'elle ouvrit la porte du côté passager. En même temps, encore là c'était rien d'étonnant comme il avait deux enfants. Elle jeta un vite coup d'oeil autour avant de ramener son regard vers l'avant, tentant de ne pas être trop intrusive. Cooper vint vite la rejoindre, s'excusant encore une fois du bordel. « Ne t'en fais pas, c'est vraiment pas si pire. » dit-elle pour qu'il se sente mieux. Elle lui fit un petit sourire avant de jeter un nouveau coup d'oeil vers l'arrière de façon subtile. Non vraiment, c'était ok, elle mentait pas. Bien vite, Cooper ramena le sujet d'un peu plus tôt sur la table, ressentant le besoin de justifier son intervention face à la fameuse histoire du dossier. Il se mit même à faire comme elle un peu plus tôt, parlant sans cesse, s'expliquant sans que cela ne soit nécessaire. Elle ne savait pas si c'était dans sa personnalité de faire ça ou si sa réaction à elle l'avait rendu peu confiant sur ses commentaires, mais le fait qu'il ait du mal à s'arrêter, ça fit sourire Riley. Un sourire subtile, timide, mais amusé. La conclusion d'excuses lui rappela ce qu'elle faisait littéralement tout le temps. « Respire, Cooper, respire. » dit-elle en reprenant ses mots avant de laisser aller un petit rire. « Ne t'en fais pas, tu avais sûrement raison. » admit-elle en haussant les épaules. « J'ai cette tendance à trop travailler, mais c'est surtout par passion. C'est pas plus mal de me souvenir qu'il y a d'autre chose dans la vie. » déclara-t-elle. Elle prit une pause pendant un instant avant de tourner à nouveau la tête vers Cooper, se sentant quand même plus à l'aise en voyant que lui aussi, pouvait blablater sans fin. « Je suis quand même contente de voir que je ne suis pas la seule qui n'a pas toujours un bouton stop. »rajouta-t-elle à la blague. Sauf que bon, elle, c'était un peu parce qu'il la rendait nerveuse. L'inverse n'étant pas possible, peut-être que Cooper avait un espèce de problème qui causait ça. Oh, peut-être qu'elle venait de l'insulter là. « Enfin... Clairement t'as un bouton stop. C'était juste pour faire écho à mon commentaire sur mon propre discours. » ajouta-t-elle rapidement. Encore et toujours ce besoin de se justifier.



__________________________


if comfort is a construct, I don't believe in good luck now that I know what's what
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 218
MESSAGE : 2324
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyJeu 11 Avr 2024 - 2:45


Riley & Cooper


Ce n'est pas si évident de trouver le bon dosage avec les gens parfois. Dans la sphère perso, ce n'est pas trop un problème. Dans la sphère professionnelle, il y a une distance. Là où ça pouvait être un peu plus flou dans la relation avec Riley, c’est que ça démarrait pro, mais qu’il n’y avait pas totalement cette distance non plus. Alors avec n’importe qui d’autre, il aurait donné son conseil et il n’aurait pas overthink. Là, avec elle, il se retrouvait à se remettre en question sans arrêt. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, mais c’était tout de même assez étrange comme sensation. Bon, pour le bordel dans la voiture, ça, il se serait pris la tête avec n’importe qui. Le gros maniaque qu’il était ne supportait pas vraiment de recevoir qui que ce soient dans chez lui ou dans sa voiture si tout n’était pas parfaitement rangé. “Je suis désolé quand même… Normalement, je range avant de commencer le service, mais c’était le rush tout à l’heure.” Expliqua-t-il en grimaçant. Elle essayait de le rassurer et il appréciait bien ce geste, mais bien évidement qu’il allait penser à ça pendant toute la route. C’est quasiment sûr qu’en arrivant chez lui après tout ça, il allait devoir ranger avant de pouvoir aller se coucher ou ça le hantera toute la nuit. Avant tout ça, avant même de mettre le contact, il prenait un temps pour s’excuser. Forcément que son cerveau repartait un peu en boucle sur la remarque qu’il lui avait fait plus tôt. C’était plus un conseil qu’une remarque, mais plus il y réfléchissait, plus il avait l’impression d’avoir été un peu paternaliste. Heureusement, Riley arrivait à le faire sourire en utilisant les mêmes mots que lui un peu plus tôt. Il appliquait donc ces sages conseils en respirant un peu tandis que son sourire grandissait. “C’est bien d’être passionné et assidu, c’est tout à ton honneur.” Dit-il doucement. Il n’ajoutait pas de mais. Sa phrase était bien sincère et son point avait été fait plus tôt, il ne voyait pas l’intérêt de retourner là-dessus alors que Riley allait elle aussi dans son sens. Il lâcha juste un petit rire à son commentaire suivant. Une nouvelle blague de Riley qui passait bien, qui le faisait rire, mais qu’elle se sentait tout de même obligée de désamorcer très vite. Au final, ça aussi ça l’amusait Cooper parce que ça semblait être classique avec elle. La tentation de pousser un peu le vice était grande. Il aurait très bien pu la faire culpabiliser en lui demandant ce qu’elle insinuait sur lui, mais il n’en fit rien. Ils ne se côtoyaient pas assez pour qu’il se permette de faire ça. Le but n’était pas non plus de la mettre mal à l’aise tout le trajet. “Faut croire que tu déteins un peu sur moi. Ce n'est pas si mal… Au moins, c’est honnête.” Dit-il en offrant à Riley un sourire chaleureux. C’était sa façon de transformer quelque chose qui pourrait être vu comme négatif en positif. Ce n’était même pas fait juste pour faire plaisir à Riley ou la rassurer, non, c’était sincère. Cette façon de faire, de parler et de rester coincé dans son cheminement de pensée, ça ne laissait pas grande place au mensonge. “Tu veux toujours que je te dépose chez toi ? Si t’allais rejoindre du monde, je peux te déposer ailleurs, vraiment ça ne me dérange pas.” Dit-il en allumant, la voiture. Puisqu’elle ne travaillait pas le lendemain, il s’imaginait qu’elle était potentiellement en route pour rejoindre du monde. “Je n'ai pas les enfants ce soir, j'suis pas pressé pour rentrer.” Ajouta-t-il pour lui prouver que ça ne le dérangeait pas. Il n’allait pas trop dans les détails non plus, mais clairement, il n’avait rien prévu de sa soirée alors la déposer à cinq minutes ou la déposer à l’autre bout de la ville, maintenant qu’il avait son propre véhicule, ça ne lui changeait pas grand-chose. Dans tous les cas, il lançait la voiture, prenant une première direction générale le temps qu’elle le guide.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
baby kangou
Summer Andersen
Summer Andersen
POINTS : 400
MESSAGE : 514
ICI DEPUIS : 13/12/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie & will
CRÉDITS : icemacklin

STATUT : célibataire
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) EmptyMar 23 Avr 2024 - 2:08


Riley & Cooper


C'était peut-être Riley qui déteignait sur Cooper avec son habitude à overthink, peut-être qu'il était juste comme ça aussi. Peut-être même qu'il était comme ça qu'avec elle parce qu'elle ne le mettait pas si à l'aise que ça. Riley, elle pourrait supposer là-dessus longtemps, surtout laisser à elle-même dans la voiture. Heureusement, ce ne fut pas le cas trop longtemps, Cooper était revenu après quelques minutes rapides. Il était tout de même encore bien focus sur ses excuses pour le bordel et pour son commentaire. C'est avec ces dernières qu'il entama son speech sans fin, digne de ce que la brune faisait au quotidien. Ça la faisait rire d'en être témoin, elle se demanda aussi si les gens trouvaient ça énervant quand elle faisait ça. Venant de Cooper, ce l'était pas. Même qu'elle trouvait ça cute, mais elle n'allait quand même pas lui dire ça, Riley. Nan, elle se contenta plutôt de reprendre ses propres mots à lui. « Parfois un peu trop, oui. » dit-elle en souriant timidement. Elle appréciait tout de même cette façon de tourner ça au positif, signe que peut-être, lui non plus, ne trouvait pas ça énervant. « On peut juste oublier ton ''bordel'' et mon intention de ramener du boulot à la maison. C'est gagnant-gagnant. » proposa Riley avec un sourire. Ça avantageait les deux, ça évitait de s'embourber encore dans des excuses et explications et peut-être même dissiper ce petit malaise que peut-être Riley n'était pas la seule à ressentir. Ou cette gêne. Elle savait plus trop discerner les deux en présence de Cooper. Dans tous les cas, que ce soit l'un ou l'autre, c'était pas prêt d's'en aller parce que même si Cooper démarra la voiture, prêt à quitter, son commentaire fit figer un peu Riley. Aurait-elle l'air loser si elle mentionnait bien s'en aller chez elle? Genre elle n'avait rien de prévu pour sa soirée parce que... Bien elle avait mangé avec Checo et sa soirée était en fait terminée? En même temps, elle n'allait pas s'inventer un truc juste pour pas avoir l'air lame. « Euh... » commença-t-elle en réfléchissant à comment formuler le truc pour ne pas avoir l'air d'une vieille femme à chats alors qu'elle avait à peine 26 ans. Comme pour en rajouter, Cooper mentionna qu'il n'était pas pressé de rentrer. Oh. Est-ce qu'il disait ça pour... Venir avec elle? Qu'elle l'invite? Alors qu'elle n'avait nul part où se rendre? Ça tournait à cent mille à l'heure dans la tête de Riley alors que sûrement que dans la tête de Cooper, c'était loin d'être le cas. Elle avait un donc pour se compliquer la vie en... Pensant et analysant trop. « Je.. J'avais rien de prévu. Enfin, je reviens d'un restau avec mon frère. » mentionna-t-elle d'abord, très peu certaine d'où elle s'en irait avec ça. « C'était... Il pouvait pas après, c'était juste un repas. Je.. Je fais pas toujours rien de mes soirées comme ça, j'ai des amis. » dit-elle pour se justifier. « Juste... Ce soir je les voyais pas. » précisa-t-elle avec un sourire crispé. « Est-ce que c'était parce que tu voulais... Faire un truc? » demanda-t-elle avant de secouer la tête. « Pas que tu voudrais faire un truc avec moi juste... Je sais pas, tu voulais peut-être prendre un verre. Avec du monde. Parce que tu fais rien. » continua-t-elle avant de grimacer. « Ça devient gênant tout ça. » dit-elle en couvrant son visage avec ses mains.


__________________________


if comfort is a construct, I don't believe in good luck now that I know what's what
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
what if we met with a different mindset (cooper) Empty
MessageSujet: Re: what if we met with a different mindset (cooper)   what if we met with a different mindset (cooper) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
what if we met with a different mindset (cooper)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» two plus two equals five (cooper)
» #104 - le monde tourne encore, cette fois je lâche - cooper
» Kay, Tommy, Gustavo & Cooper - Rps
» Car l'amour, c'est pas c'que tu crois. ♪ [ft. Lola Cooper]
» lookin' at you got me thinkin' nonsense (cooper)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: