AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -21%
Drone Dji Mini 2 SE Gris
Voir le deal
219.99 €

 

 Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) Empty
MessageSujet: Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo)   Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) EmptyDim 7 Avr 2024 - 19:56

    Inaya sortit de la discothèque Adam & Yves, les talons hauts battant le rythme de la nuit qui venait de s'achever. Avec un sourire fatigué mais satisfait, elle se dirigea vers sa destination matinale préférée : la boulangerie. Accueillie par l'odeur alléchante du pain frais, elle salua le pâtissier avec un clin d'œil complice. Comme toujours, il lui tendit deux croissants chauds avec un grand sourire " Et voilà pour la jolie demoiselle " , ce qui fit briller les yeux d'Inaya " Belle journée à vous, et encore merci " répondit-elle d'une voix douce avant de quitter la petite boutique. Avec son délicieux en-cas en main, elle se mit à flâner dans les rues encore endormies de la ville. Les premières lueurs du jour peignaient timidement le ciel, et Inaya se sentait revivre à chaque rayon de soleil naissant. Alors qu'elle déambulait, elle décida soudain de faire un petit détour et de se rendre au monument emblématique de la ville : la grosse mangue.Perchée sur ses hauts talons, Inaya se fraya un chemin à travers les rues désertes jusqu'à arriver devant la majestueuse sculpture de fruit. Elle s'installa confortablement au pied de la mangue géante, savourant son premier croissant avec délice tout en contemplant cette curiosité locale.Malgré le regard curieux des rares passants matinaux, Inaya se sentait parfaitement à sa place, enveloppée par la tranquillité du moment. Le soleil se levait lentement, baignant la scène d'une lumière douce et chaleureuse. Pour elle, ce moment était magique, un instant de paix où elle pouvait simplement être elle-même, loin des projecteurs de la nuit précédente. Tout en paradoxe, elle renvoyait l'image d'une petite fille seule et égarée, malgré sa silhouette et son allure de séductrice. Égarée dans ses pensées, elle ne remarqua le jeune homme mal intentionné derrière elle qui déroba discrètement son sac à main, qu'elle avait posée à ses côtés...(Libre)


Dernière édition par Inaya Delaunay le Lun 8 Avr 2024 - 8:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Léo Emerson
Léo Emerson
POINTS : 291
MESSAGE : 10024
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize & Sara & Ash
CRÉDITS : @Tiktok ♡ (gif @constellation)

STATUT : It's you, it's always been you - Alba

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah (7 ans), il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) Empty
MessageSujet: Re: Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo)   Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) EmptyDim 7 Avr 2024 - 23:46

Le soleil se levait doucement sur Bowen, c'était l'heure à laquelle les fêtards rentraient chez eux en titubant d'ivresse et de fatigue. Celle à laquelle les premiers commerces matinaux ouvraient boutique. Celle qui voyait se croiser le monde de la nuit et celui du jour. C'était une heure magique où la lumière était douce, enveloppante, où on parlait encore en chuchotant pour ne réveiller personne. Léo avait laissé sa maison endormie alors que sa mère était venue prendre le relais avec les enfants, elle devrait lever son fils et le préparer pour l'école, l'y emmener si besoin et s'occuper de la petite. Ca demandait un peu d'organisation d'être papa célibataire, mais Charlotte était ravie de son rôle de granny qu'elle prenait très au sérieux, ce qui arrangeait bien son fils. Il avait quitté son domicile à pas de loup, son matériel photo sur les épaules, pour se rendre au pied de la bonne vieille Mangue emblématique de Bowen. Celle-là, il y faisait un pèlerinage arrosé tous les ans lors de la fameuse Fête de la Mangue, mais le reste de l'année, il la laissait tranquille. Mais d'ici à quelques jours, elle serait à la une du journal local puisque madame s'était refaite une beauté, on l'avait repeinte comme neuve et ça n'était pas arrivée depuis des années. Elle était à présent rutilante, dans ses teintes de vert et dégradés d'orangé, il fallait bien immortaliser l'événement. Au-delà de ça, les travaux de ravalement avaient suffisamment ennuyé le voisinage avec une déviation pour les voitures qu avait fait râlé les automobiliste, l'article était donc l'occasion de prouver que tout ce dérangement n'avait pas été vain. Bref, en soi ce n'était rien de très excitant pour notre photographe globetrotteur, mais il s'était pris au jeu et s'était dit que, quitte à la capturer, autant que ce soit au levé du soleil. Alors il avait suivi son intuition et il fallait avouer que le résultat était là, les photos étaient superbes, elles allaient plaire aux journalistes. Tout était dans la boite, Emerson avait remballé, même en avance pour pouvoir emmener Jonah à l'école. Pourtant, il remarqua la scène devant lui, la fille qui venait de s'installer au pied de la Mangue, dos à lui et ce petit con qui arrivait derrière elle pour lui dérober son sac. Il ne réfléchit pas longtemps, Léo, il lâcha son matériel, qui, soit dit en passant, devant coûter au moins le double du sac et son contenu, mais ce n'était pas la question. Et il piqua un sprint pour poursuivre le gamin. Il était jeune et vif, mais heureusement que le photographe était sportif, il réussit à rattraper le voleur et à le faire tomber au sol pour récupérer le sac. L'autre tenta de riposter, mais il l'en dissuada en menaçant d'appeler la police. Le gamin n'était probablement pas le malfrat le plus averti du quartier parce qu'il prit ses jambes à son cou. Léo soupira, il n'avait pas le courage de le poursuivre, ni d'appeler la police, au pire il allait rendre son sac à la jeune femme et elle pourrait aller porter plainte si elle le souhaitait. Il retourna donc sur ses pas et la retrouva, elle n'avait pas bougé, inconsciente de ce qu'il venait de se passer. Pardon, vous avez… Elle se retourna et le brun resta muet une seconde. Ina ? J'en reviens pas ! Mais qu'est-ce que tu fais là ?! Il sourit face à cette vision, cette fille qu'il ne pensait jamais revoir ici.

:allo:

__________________________

"Is that alright ?"
Maybe it's time to let the old ways die. It takes a lot to change a man, it takes a lot to change your plans. And a train to change your mind.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
Anonymous
Invité
Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) Empty
MessageSujet: Re: Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo)   Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) EmptyLun 8 Avr 2024 - 9:52

Les doux rayons du soleil caressaient la peau déjà dorée d'Inaya, plongée dans un état entre le sommeil et l'éveil, bercée par la quiétude de l'aube naissante. Les oiseaux les plus matinaux commençaient à chanter, les premiers coureurs foulaient le sol, et certains fêtards rentraient péniblement chez eux en titubant.

Dans sa bulle de bien-être, elle ne remarqua pas immédiatement l'agitation autour d'elle. Ce n'est qu'au son de pas précipités qu'elle ouvrit les yeux, découvrant deux silhouettes s'élançant dans une course effrénée, scène habituelle dans le tumulte matinal des rues. Peu surprise, Inaya, habituée aux éclats d'énergie du petit matin, et aux démonstrations parfois excessives après une nuit de festivités, ne prêta guère attention à l'absence de son sac à main. Elle resta presque impassible, gardant cependant une oreille attentive au cas où la situation dégénérerait. Heureusement, le calme revint rapidement.

Des pas approchants la tirèrent de sa torpeur, et elle ouvrit les yeux pour découvrir son sac tendu par un homme. "Oh, je ne l'avais même pas remarqué ! Merci beaucoup, monsieur", dit-elle d'une voix douce en inspectant rapidement le contenu de son sac. Entendant son surnom prononcé par son sauveur, elle leva les yeux pour reconnaître Leo Emerson, loin d'être un inconnu. Les parents Emerson et Delaunay se fréquentaient beaucoup. Même classe sociale, même centres d'intérêts, ils ont toujours été très proches. C'est naturellement que leurs enfants se sont aussi rapprochés malgré leur différence d'âge. Ils avaient beaucoup en commun, Inaya était une adolescente déjà très mature, beaucoup plus que les autres jeunes filles de son âge. Elle était habituée à fréquenter des personnes de 5 ou 10 ans plus âgées qu'elle. Et puis ils avaient autre chose en commun, le goût des belles choses, y compris des belles personnes. Inaya avait toujours trouvé Léo très séduisant. Il était plus vieux, plus expérimenté, et il l'avait connue si jeune. Tout cela représentait une forme d'interdit qui avait toujours beaucoup excité Léo. Elle a toujours senti une tension particulière en sa présence, sans pour autant être certaine que lui éprouvait un quelconque désir à son égard. Mais même si elle manquait de confiance en elle sur bien des aspects, Inaya savait que son physique était un véritable piège à testostérone. Depuis toujours donc elle flirtait avec Leo, par des regards, des gestes, des paroles... Pourtant, jamais rien ne s'était passé entre eux."Emerson ? Leo Emerson ? Quelle surprise !" s'exclama-t-elle, affichant un sourire radieux avant de lui offrir une étreinte amicale. Elle remarqua la musculature de Leo et ne put s'empêcher de le taquiner : "Tu es encore plus musclé que dans mes souvenirs." Son flirt naturel avec Leo reprit instinctivement. Elle glissa discrètement sa langue sur ses propres lèvres pour les humidifier, façon Britney dans ses premiers clips. Discrètement certes, mais elle savait que ce petit geste n'échapperait pas au regard attentif du jeune homme.

Se rasseyant, elle invita Leo à faire de même d'un geste de la main. "Merci en tout cas, je n'avais même pas remarqué que mon sac avait disparu. Sinon, pour te répondre, je suis revenue à Bowen il y a quelques mois maintenant. À croire qu'on finit toujours par revenir ici. Et toi alors, tu vis toujours ici ? Que deviens-tu ?" Elle partagea le deuxième croissant avec Leo, lui tendant la moitié avec un sourire complice. Elle passait d'une posture et d'une gestuelle séductrice à une attitude beaucoup plus amicale et innocente. C'était là toute la complexité d'Inaya, cette jeune femme naïve aux allures de femme fatale. Mais depuis le temps, Léo n'était probablement pas surpris ou dérouté par tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Léo Emerson
Léo Emerson
POINTS : 291
MESSAGE : 10024
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize & Sara & Ash
CRÉDITS : @Tiktok ♡ (gif @constellation)

STATUT : It's you, it's always been you - Alba

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah (7 ans), il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) Empty
MessageSujet: Re: Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo)   Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) EmptyMar 9 Avr 2024 - 19:37

La jeune femme avait à peine bougé, perchée sur le socle de cette immense mangue ses talons aiguilles aux pieds et sa viennoiserie dans la main, elle semblait hermétique au monde qui l'entourait. Peut-être sortait-elle de soirée, peut-être avait-elle un rendez-vous professionnel très matinale, on pouvait tout imaginer. Ce qui était sûr c'est qu'elle était parfaitement inconsciente de la scène qui s'était déroulée dans son dos, avec, pour objet principal son propre sac à main. En tout et pour tout, il n'avait fallu que cinq minutes à Léo pour lui restituer son bien. Elle le remercia avec ce monsieur qui lui arracha une grimace, à lui qui se voyait encore comme un jeune homme. Mais elle était, en effet, bien plus jeune que lui et Emerson le savait trop bien puisqu'il connaissait la jeune femme. Ainsi il comprit mieux les talons et l'allure indéchiffrable, puisqu'Inaya était un véritable mystère de voluptés et de séduction. Depuis bien des années elle l'intriguait elle l'attirait, elle l'allumait, sans jamais qu'il ne franchisse le pas pour autant. Elle ne l'avait pas encore reconnu et cette fraction de seconde tout était encore possible, mais quoi donc ? C'était bien là que se jouait la nuance, très subtile. Puis la situation bascula, évidemment elle remit un nom sur ce visage et il ne lui fallut pas longtemps pour fondre dans ses bras. Le photographe accueilli cette étreinte non sans plaisir, trop heureux de retrouver la brunette en terre australienne. Il haussa les épaules à son compliment. C'est sûrement que tu ne m'avais pas suffisamment serré dans tes bras la dernière fois. Il esquissa un sourire amusé, la séduction se frayait toujours un chemin entre ces deux-là, depuis toujours et encore aujourd'hui visiblement. C'était le genre d'habitude qui ne se perdait pas. Tu es superbe Ina. Elle était surtout incorrigible, sa façon de se tenir, d'humecter ses lèvres, c'était une petite bombe et elle le savait parfaitement. D'un geste elle l'invitait à s'asseoir à côté d'elle, Léo leva la main pour l'interrompre deux secondes, le temps de récupérer son propre sac de matériel avant de la rejoindre. Il ne s'agissait pas de perdre ses précieux appareils photos. Il attrapa le morceau de croissant qu'Inaya lui tendait et croqua volontiers dedans, il réalisait qu'il était affamé. Quelques mois ! Tu as attendu que je joue au super-héros pour qu'on se recroise ? Tu aurais pu m'appeler, ou passer à la maison. Tu connais l'adresse. Et elle aurait probablement été accueillie par Alba ou même Jonah, drôle de surprise au demeurant ! Mais il était tout de même un peu piqué de savoir que la belle française ne l'avait pas prévenu de son retour en ville. Rien de tellement nouveau, tout dépend de quand date notre dernier rendez-vous. Il lui sourit avec douceur. La dernière fois qu'ils s'étaient croisés c'était à Paris, presque deux ans en arrière, l'été durant lequel Léo s'y était enfui pour ne pas penser à son énième rupture sentimentale, celle qui lui avait fait le plus mal.

__________________________

"Is that alright ?"
Maybe it's time to let the old ways die. It takes a lot to change a man, it takes a lot to change your plans. And a train to change your mind.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
Anonymous
Invité
Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) Empty
MessageSujet: Re: Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo)   Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) EmptySam 13 Avr 2024 - 16:11

Inaya savourait chaque instant aux côtés de Léo, la chaleur du soleil embrassant leur conversation complice. Sa voix, empreinte d'une légèreté taquine, dansait entre les mots comme une mélodie envoûtante.

"Tu connais bien mon goût pour les imprévus, Léo. Les surprises font partie intégrante de ma nature, n'est-ce pas ?", lança-t-elle avec un sourire malicieux, plongeant ses yeux pétillants dans les siens. Il est vrai que le retour en ville de la jolie Delaunay était arrivé comme un cheveux sur la soupe. Elle n'avait prévenue personne, même pas ses amis les plus proches. Finalement, elle était revenue comme elle était partie.

Elle se laissa aller à un petit rire en réponse à son clin d'œil complice, laissant planer une aura de mystère autour de leurs retrouvailles.

"Je crois que lorsque les gens doivent se retrouver, le destin fait bien les choses, de lui-même. Le fait que tu sois mon sauveur, à cette heure si matinale, me semble en être là preuve", répliqua-t-il avec douceur, captivé par sa présence envoûtante.

"Tu es comme une étoile brillante dans le ciel de mes pensées." Ajouta t-elle dans un français presque parfait, avec un accent quasi imperceptible. La bouchée de croissant qu'elle prenait après ses mots ne faisait qu'accentuer le côté so frenchy de ses paroles. Alors oui, c'était très poétique et sans doute exagéré comme paroles, notamment pour un homme avec qui tout a toujours été platonique, mais c'était surtout l'occasion d'évoquer leur dernière rencontre à Paris

Inaya lui offrit un sourire radieux, consciente que son côté "rentre dedans" pouvait en désarmer plus d'un, mais probablement pas Léo qui avait appris à la connaître : "Tu sais, les dates et moi, ça à toujours été compliqué. Mais ce dont je me souvient, c'est que c'était autour d'un délicieux café, à Paris. Une véritable carte postale. Ce dont je me souviens aussi, c'est que tu n'étais pas accompagné ce jour là... " Ajouta t'elle avant de remettre une mèche de cheveux derrière son oreille en regardant le bel Emerson du coin de l'oeil. Sa réponse laissait clairement entendre que, compagne officielle ou non, finalement, pour elle ça ne change rien. Si Leo était seul ce jour là à Paris, aucune raison de s'interdire de flirter. Il en était de même pour ce matin là au pied de la grosse mangue...
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Léo Emerson
Léo Emerson
POINTS : 291
MESSAGE : 10024
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize & Sara & Ash
CRÉDITS : @Tiktok ♡ (gif @constellation)

STATUT : It's you, it's always been you - Alba

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah (7 ans), il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) Empty
MessageSujet: Re: Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo)   Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) EmptyMer 17 Avr 2024 - 23:31

Inaya était évanescente, énigmatique. Elle avait toujours fasciné Léo, dès le plus jeune âge, par son esprit vif et sa poésie naturelle, cette façon de s’exprimer qui la faisait passer pour une douce innocente qu’elle n'était absolument pas. Effectivement, tu es pleine de surprises. Il était un peu songeur, indéniablement troublé par sa présence ce matin. Finalement, lui qui souhaitait se presser pour arriver au plus vite à la maison, il allait laisser sa mère gérer les enfants. Après tout, il ne pouvait pas laisser la française filer si rapidement. Il esquissa un sourire face à la philosophie dont elle faisait preuve, ainsi, pour Inaya, s’il avait été son sauveur, c'était pour une bonne raison. Léo était bien plus terre à terre, mais il fallait avouer que la coïncidence était étrange. Il lui sourit plus franchement après ce joli compliment. Tant que je suis une étoile brillante et pas filante… Ça veut dire que tu penses beaucoup à moi ma douce ? Ce compliment était beau en français, il parlait peu la langue de sa famille maternelle, mais il était toujours heureux de pratiquer, il détestait le fait qu’on devine son accent sans difficulté, malgré son vocabulaire impeccable. Douce elle l’était, féline également, c'était un mélange qui faisait mouche. Ils se remémorèrent cette fameuse après-midi, il faisait chaud dans les rues de Paris, la ville était calme, vidée de ses habitants trop heureux de retrouver le bord de mer. Tout était parfait, c'était une carte postale en effet et Léo adorait Paris. Mais son moral n'était pas au beau fixe, il avait quitté Bowen, pris ses valises et son fils sous son bras sous prétexte de lui faire découvrir un peu plus la France. Mais en vérité il fuyait Alba et son souvenir qui le hantait depuis des mois. Il était morose et la belle Inaya avait été un véritable rayon de soleil. Elle l'avait entraîné dans les rues de Paris, la lui faisant redécouvrir. Ils avaient flirté aux terrasses de café, Léo avait eu mille fois l'envie de l’embrasser, mais il y avait Jonah qui l’attendait et il n'avait pas voulu franchir la limite. Alba ne l'avait d’ailleurs pas cru, quand elle l'avait accusé de prendre du bon temps alors qu’il devait s’occuper de leur fils. Pourtant il n'avait pas menti, il n’avait pas cédé à la tentation, à peine un baiser un peu trop près des lèvres et quelques caresses sensuelles, mais ça ne comptais pas. C'était leur façon de s’exprimer l'un avec l’autre. C'est vrai, je ne l'étais pas. Répondit-il sans ajouter s’il l'était aujourd'hui. Depuis mon fils a grandi et moi j’ai quelques cheveux blancs en plus ! Pourquoi tu es revenue ? C’était ce qui importait le plus au photographe, la raison de son retour. Et, par conséquent, si elle comptait rester.

__________________________

"Is that alright ?"
Maybe it's time to let the old ways die. It takes a lot to change a man, it takes a lot to change your plans. And a train to change your mind.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
Contenu sponsorisé
Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) Empty
MessageSujet: Re: Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo)   Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Douce Matinée : Croissants, Talons Hauts et la Grosse Mangue (leo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matinée difficile. with Alfie
» Matinée farniente - Wyatt
» Douce routine (Sara)
» comme une douce impression de déjà vu.
» Oh douce enfance Feat Grace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: